Home | Admin | Add Entry | About |

Crise/Analyse de Crise

05 21 2017 16:4:5

Plus vous commencez tot a fumer du cannabis, moins vous ferez d'etudes

«Les consommateurs précoces de cannabis ont plus de probabilité de ne pas dépasser le baccalauréat par rapport aux non-fumeurs, révèle une étude menée par l'Inserm et publiée ce jeudi 18 mai dans une revue scientifique. Les chercheurs de l'Inserm ont cherché à découvrir une éventuelle relation causale entre la consommation de cannabis commencée avant 17 ans et le niveau d'étude atteint. Ils l'ont trouvé. Les résultats de leur étude, portant sur 1.100 personnes âgées de 25 à 35 ans, ont été publiés ce jeudi dans la revue International Journal of Epidemiology. Des études similaires existent déjà. Quelle est la particularité de celle-ci? Les chercheurs ont tenu compte des caractéristiques familiales et des difficultés psychologiques et scolaires.» [...] «S'arrêter au baccalauréat Les personnes ayant commencé à fumer du cannabis avant 17 ans ont une probabilité plus élevée de pas dépasser le baccalauréat, alerte l'étude. Ils ont pris en compte l’âge et le sexe des participants, par rapport aux non-consommateurs de cannabis. Les résultats restent significatifs en incluant les caractéristiques individuelles et familiales susceptibles de prédire l’initiation précoce du cannabis. "La consommation précoce de cannabis peut donc induire des difficultés scolaires, se traduisant à terme par un niveau d’études inférieur à celui obtenu par des jeunes non consommateurs, et ceci quel que soit le milieu social considérées, les difficultés psychologique ou scolaires des jeunes", analysent Maria Melchior, directrice de recherche Inserm, et ses co-auteurs. "Les mécanismes par lesquels la consommation de cannabis à un âge précoce affecte le devenir scolaire peuvent avoir trait à la baisse de la motivation, aux problèmes de mémorisation et de concentration, entre autres", justifient les chercheurs. Risque plus important pour les filles Plus les élèves fument tôt dans leur adolescence, plus le danger est élevé pour leur poursuite d'étude. Et ce risque est plus important chez les filles que chez les garçons. "Dans un contexte où en France un collégien sur dix (un sur cinq en 3ème) et près d’un lycéen sur deux a déjà expérimenté le cannabis, le recul de l’âge d’initiation de l’usage de ce produit est un objectif de santé publique majeur", estiment les chercheurs. Les personnes ayant commencé à fumer cannabis après 17 ans ont un niveau de diplôme comparable aux non consommateurs. »...
Source: http://www.nicematin.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 22 2017 13:5:29

Qui veut la peau des lanceurs d'alerte ?

«Asphyxiés par les procès, chamboulés dans leur quotidien, inquiets pour leur avenir... Dans une société où le culte de la hiérarchie est davantage ancré que celui de l'intérêt général, les lanceurs d'alerte mènent le combat d'une vie, la leur. Un combat dont les pouvoirs publics peinent encore à définir les contours, et l'indispensable protection juridique qui devrait l'accompagner. Multinationales ou institutions reconnues, les Goliath qu'affrontent ces nouveaux David ont l'argent et les réseaux pour étouffer toute affaire gênante les concernant. Autant d'armes dont sont dépourvus celles et ceux qui, un jour, osent rompre le rang. « Des lanceurs d'alerte que je connais, aucun n'est sorti indemne, constate le magistrat Eric Alt, vice-président de l'association Anticor.» [...] «Du temps d'Antigone, les porteurs de mauvaises nouvelles avaient du mal à se faire entendre. A l'heure d'Internet, leur audience est démultipliée. Mais la violence - bien réelle ou symbolique - qu'exercent à leur égard les puissants visés par leurs révélations continue de faire froid dans le dos. Car il y a mille manières de « tuer le messager ». Menacée dans son intégrité physique par ceux dont elles avaient dénoncé les magouilles comptables et les fausses factures, cette fonctionnaire, qui n'hésitait pas il y a quelques années à raconter son combat à visage découvert, confie aujourd'hui à Marianne : « Je ne veux plus qu'on parle de moi. Il va bientôt falloir que je cherche un nouveau travail, et, croyez-moi, cette affaire me dessert. Quand je vois ce que sont devenus les autres lanceurs d'alerte, dépressifs, suicidaires, condamnés au chômage, je me dis que le mieux est de raccrocher les gants et de faire profil bas. C'est une honte pour notre pays, mais là, en ce qui me concerne, c'est "opération survie". » »...
Source: http://www.marianne.net | Source Status Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 28 2016 11:40:37

Lille: Lanceur d'alerte, mais licencie

«A 47 ans, Kaddour Qassid se retrouve au chômage « pour avoir joué le rôle de lanceur d'alerte », estime-t-il. Avec quatre de ses anciens collègues, cet ex-formateur de travailleurs sociaux se retrouve devant les prud'hommes de Lille pour faire valoir ses droits. Un premier cas doit être jugé, vendredi. Son tour doit venir en octobre. Un audit oublié Les problèmes de Kaddour Qassid ont commencé quand il émet des soupçons sur l'utilisation des fonds publics par son ancien employeur, l'Institut social de Lille (ISL). A l'époque, 20 Minutes avait d'ailleurs pointé l'incompatibilité entre la fonction du président de l'ISL, Bernard Hanicotte, et son statut de salarié. >> A lire aussi : Des indemnités lucratives mal calibrées « Le début de mes ennuis remonte à une entrevue avec un vice-président du conseil régional qui m'avait promis un audit sur l'utilisation de la subvention de la région. L'audit n'a jamais été effectué et j'ai été licencié », assure celui qui est, à l'époque, délégué syndical. Impression d'une structure pathogène Avril 2015, après une dépression, il est donc licencié pour raisons économiques. « Mon licenciement avait déjà été retoqué trois fois par l'inspection du travail », précise-t-il pour illustrer ce qu'il considère comme un acharnement contre lui. Son avocate évoque un autre problème. « Il est rare de trouver plusieurs salariés qui ont connu les mêmes problèmes de burn-out ou de dépression dans une entreprise, ce qui donne l'impression d'une structure pathogène », souligne-t-elle. Le directeur de l'institut s'en défendait en 2012, dans Nord-Eclair, en rappelant qu'il avait « mis en place un groupe sur les risques psychosociaux, en lien avec la médecine du travail », et en relevant qu'il fonctionnait « avec peu de participants ». « Je dois tout à la République » Aujourd'hui, Kaddour Qassid est devenu militant d'Anticor, une association qui milite contre la corruption. Il pourrait même en devenir, en septembre, le co-référent régional avec le Dunkerquois Daniel Cordiez. « C'est quelqu'un de sérieux. L'affaire qu'il dénonce est très complexe », reconnait ce dernier. En juillet 2015, l'ex-formateur lance un blog Osere pour alerter sur le contrôle de l'argent public. « Je crois à l'émancipation par l'éducation, explique-t-il. Je n'ai pas sombré dans la délinquance grâce aux travailleurs sociaux. Je dois tout à la République, c'est pour cela que je me bats contre la délinquance en col blanc.»...
Source: http://www.20minutes.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Tendances,TED,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Tendances,TED,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

03 15 2016 14:55:31

Pedophilie : l'imprudence de Manuel Valls : Le blog de Bernard Lecomte

«Pédophilie : l'imprudence de Manuel Valls Imprudent, Manuel Valls ! Outre qu'en intervenant brutalement dans une affaire judiciaire opposant des anciens scouts à un cardinal, il viole manifestement le principe de laicité, le Premier ministre prend le risque d'être interpellé sur la gestion des crimes pédophiles dans l'Education nationale, ce qui pourrait faire beaucoup de bruit ! On lui conseillera de consulter le rapport secret réalisé sur le sujet en 1997 par l'Inspection générale de l'Education nationale à la demande de la ministre déléguée à l'Enseignement scolaire de l'époque. S'il veut retrouver (et diffuser) ce rapport explosif, il n'aura pas de mal à le retrouver : la ministre en question s'appelait Ségolène Royal.»...
Source: http://lecomte-est-bon.blogspirit.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

02 19 2016 12:13:25

Affaire UBS : le policier vire parce qu'il en savait trop

«Au-delà d'un système sophistiqué de fraude fiscale généralisée, l'affaire UBS met en lumière le rôle trouble joué en coulisses par le contre-espionnage français, entre 2009 et 2012. La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI, devenue DGSI) avait découvert, au moins dès 2009, soit deux ans avant que la justice n'en soit informée, tous les détails du processus frauduleux mis en place, en France, par le géant bancaire suisse pour approcher de riches Français et les convaincre d'ouvrir un compte en Suisse. Pourtant la DCRI, à l'époque très proche du pouvoir politique, s'est bien gardée de saisir l'autorité judiciaire. Quant à l'enquêteur susceptible de mettre au jour le scandale, il a été limogé en mai 2012...¦ Tout commence au printemps 2009 lorsque Hervé Preuilh, capitaine de police, affecté depuis un an à la sous-direction « K », chargée de la protection du patrimoine économique à la DCRI, est alerté par une connaissance, Nicolas Forissier, cadre à UBS France, de l'existence d'un mécanisme de fraude fiscale transfrontalier élaboré par la banque. Le capitaine rédige immédiatement une note dans laquelle il écrit, déjà, que « pour pouvoir gérer les opérations clients dissimulées par ce stratagème transfrontalier dit "transborder", le dirigeant d'UBS France SA tenait un listing informatique et manuel dit "carnet du lait" dans un fichier informatique "Vache". » Le policier assure encore que « la procédure d'évasion fiscale a été instaurée en 2002, avec une réelle montée en puissance en 2004.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 11 2016 21:32:0

QPC : saisine Du 11/01/2016 - G 16-90.001 - Tribunal correctionnel de Paris, 4 janvier 2016

«Articles 1729 et 1741 du Code général des impôts Question En matière de droits d'enregistrement, et plus particulièrement de droits de succession, les articles 1729 et 1741 du Code général des impôts dans leur version applicable à la date de prévention, en ce qu'ils autorisent, à l'encontre de la même personne et en raison des mêmes faits, le cumul de procédures ou de sanctions pénales et fiscales, portent-ils atteinte aux principes constitutionnels de nécessité et de proportionnalité des délits et des peines découlant de l'article 8 de la Déclaration des Droits de l 'Homme et du Citoyen ? Saisine Du 11/01/2016 - G 16-90.001 - Tribunal correctionnel de Paris, 4 janvier 2016»...
Source: http://www.courdecassation.fr | Source Status Categories: Juridique, Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Juridique, Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 11 2016 11:20:59

Justice Pourquoi le proces Cahuzac est reporte - Vsd

«Le tribu­nal a jugé rece­vables les QPC dépo­sées par l'avocat de l'ancien ministre du Budget. Son procès, initia­le­ment prévu du 8 au 18 février, est donc reporté à septembre. On vous explique la règle. A peine ouvert et déjà reporté. Le procès de Jérôme Cahu­zac, comme on pouvait s'y attendre, a tourné court. Ce qui a valu au prévenu un sourire de circons­tance et une atti­tude bien plus décon­trac­tée ce matin qu'il y a deux jours. L'ancien ministre du Budget peut dire merci à Me Jean Veil, son avocat, qui lui offre un bon bol d'air. Au cours de la première audience de lundi, ce dernier avait déposé deux ques­tions prio­ri­taires de consti­tu­tion­na­lité (QPC). Derrière ces termes en appa­rence compliqués se cache en réalité une défi­ni­tion rela­ti­ve­ment simple. Il s'agit de recours juri­diques permet­tant de suspendre un juge­ment, afin de s'assu­rer que celui-ci répond bien aux prin­cipes légis­la­tives promul­gués par la Cons­ti­tu­tion.» [...] «François Hollande et Manuel Valls doivent en avoir quelques sueurs froides. Car, ce recours suspen­sif donne l'impres­sion d'une forme de complai­sance de l'Etat envers l'un de ses ex-repré­sen­tants. De fait, expliquer qu'un ancien ministre frau­deur à la base d'un scan­dale d'enver­gure puisse passer entre les mailles du filet risque de consti­tuer une pilule dure à avaler. Qui plus est, pour les contri­buables français crou­lant sous le poids des diffé­rentes mesures fiscales et l'accu­mu­la­tion d'impôts. Comble de l'ironie dans ce report de procès : le procu­reur en personne rappe­lait lors de l'audience de lundi que les QPC étaient diffi­ci­le­ment rece­vables, Cahu­zac ayant lui-même durci les peines contre les frau­deurs fiscaux au temps où il menait préten­du­ment bataille contre l'évasion fiscale, et préci­sant au passage que ce dernier ne s'était d'ailleurs « jamais ému de la double pour­suite fiscale et pénale ». Un prin­cipe qui pour­tant, aujourd'hui, lui sauve tempo­rai­re­ment la mise. »...
Source: http://www.vsd.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Juridique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Juridique | Admin | Cache

01 22 2016 13:26:20

Avant Première Nationale du documentaire Lanceur d'Alerte, La vie d'après, Le milieu médico-social

«Avant Première Nationale du documentaire " Lanceur d'Alerte, La vie d'après, Le milieu médico-social " Réalisé par Eloise Lebourg et Matthias Simonet Avec la présence de deux lanceurs d'alerte du Médico-Social : Bernadette et Céline. A la suite de la projection, un débat sera organisé . Entrée Libre . Nombre de places limitées, inscription souhaitée. Contact tel : 07 71 24 34 85 .»...
Source: http://www.facebook.com | Source Status Categories: Whistle Blowing,Tendances,TED,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Tendances,TED,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

01 13 2016 9:30:30

Touraine sur la route du serum

«Après divers fiascos et polémiques, la ministre de la Santé a lancé mardi une concertation citoyenne sur des injections dont les Français se méfient de plus en plus. Même si leur utilité est avérée. Touraine sur la route du sérum Un grand pédiatre pour sauver la vaccination en France ? Mardi matin, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé le lancement d'une vaste concertation citoyenne qui sera menée sous la houlette d'Alain Fischer, médecin immunologiste à l'origine des bébés-bulles et personnalité très respectée. Cela pourrait déboucher «sur une évolution de la politique vaccinale française», notamment sur la question des vaccins obligatoires. L'objectif sera de formuler, «dès décembre 2016», des propositions. Présentant le rapport sur ce sujet de l'ancienne députée socialiste de Seine-Maritime Sandrine Hurel, Marisol Touraine s'est montrée à l'image du gouvernement en matière de santé publique : apparemment décidée, mais prudente dans les décisions, tout en dressant un bilan alarmant. «On ne peut plus balayer d'un revers de main les préoccupations des Français. Il y a des signes préoccupants», a insisté la ministre, évoquant les «inquiétudes» des professionnels de santé.» [...] «Second volet : assurer «une meilleure gouvernance de la politique vaccinale» avec, entre autres, «le rattachement du Comité technique des vaccinations à la Haute Autorité de santé, pour unifier les instances d’expertise et renforcer leur indépendance». Enfin, sécuriser l’approvisionnement car, régulièrement, les ruptures de stocks provoquent malentendus et interrogations. Bref, des points utiles. Reste le nœud de ce désamour : la confiance. En matière de santé publique, on le sait, celle-ci ne se décrète pas. Elle oblige les autorités à une autre attitude, loin du paternalisme ou de l’indifférence. Ce sera tout l’enjeu de cette concertation nationale : faire vivre autrement que par des postures une démocratie sanitaire, seule garante d’une politique de vaccination acceptée par tous »...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 11 2015 1:0:58

La Cnil et la Cada bientot fusionnees dans un «service public de la donnee»

«Les deux commissions seront amenées à fusionner dans le cadre de la Loi numérique d'Axelle Lemaire, centrée autour de l'Open Data»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

09 19 2015 12:42:54

Des islamistes radicaux recrutent des refugies en Europe

«En Allemagne, les islamistes radicaux se font passer pour des organisations caritatives et cherchent ainsi à recruter des réfugiés musulmans, a déclaré le chef des services de renseignements intérieurs allemands. L'Allemagne connait actuellement un afflux massif de réfugiés et des islamistes radicaux (salafistes) en profitent largement. Les salafistes vont à la rencontre des migrants musulmans, cherchent à établir un contact avec eux, leur proposent de l'aide et les invitent par la suite dans les mosquées salafistes afin de les enrôler sous leur cause, a raconté Hans-Georg Maassen, chef des services de renseignements intérieurs allemands (BfV), au journal allemand Rheinische Post.» [...] «Cependant, le chef des services de renseignements intérieurs allemands est également préoccupé du fait que certains représentants de l'extrême droite allemande, mécontents de l'afflux des réfugiés, "pourraient se radicaliser davantage et devenir terroristes". Actuellement, l’Allemagne est débordée face à l'afflux massif des réfugiés. Depuis une semaine seulement, 50.000 migrants en provenance du Proche-Orient et d'Afrique sont arrivés en Allemagne. Le nombre total de réfugiés de janvier à septembre a atteint 350.000 personnes. Selon la Commission européenne, la crise migratoire actuelle est la pire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. »...
Source: http://fr.sputniknews.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

09 15 2015 9:50:29

Institut pour handicapes de Moussaron: une association mise en examen pour diffamation | Respect mag

«La présidente d'une association de défense des droits des handicapés a été mise en examen pour diffamation vendredi, pour des propos critiques tenus à l'égard de l'Institut pour handicapés de Moussaron, dans le Gers, a-t-on appris de sources concordantes. Céline Boussié, présidente de l'association Handi'Gnez-vous, a été entendue vendredi par un juge d'instruction au tribunal de grande instance de Toulouse, à la suite de deux plaintes déposées en mai et en juillet par l'Institut médico-éducatif (IME) de Condom, ou « Maison d'enfants de Moussaron ». Ces plaintes concernaient des propos, tenus lors de deux émissions des chaines Europe 1 et LCI en février et en mars, dans lesquels Mme Boussié critiquait les conditions d'accueil des handicapés. Elle sera renvoyée au tribunal correctionnel à une date pas encore connue, a précisé à l'AFP son avocate, Me Nadège Beauvais-Labadens. « On est sidérés », a réagi Mme Boussié en sortant de l'audition. On n'a fait que rapporter des faits prouvés », a-t-elle poursuivi, citant « le rapport de l'Agence régionale de santé (ARS) » et la plainte de la ministre déléguée aux personnes handicapées d'alors, Marie-Arlette Carlotti. « C'est une grave atteinte à la liberté d'expression » et « aux associations », s'est-elle insurgée. Environ un millier de personnes ont signé une pétition en ligne, notamment le sportif Philippe Croizon, et 140 associations ont apporté leur soutien à l'association, a affirmé Mme Boussié. Avec le renvoi en correctionnelle, « c'est la première fois que l'on va pouvoir débattre du contenu du rapport de l'ARS », s'est cependant félicitée Me Beauvais-Labandens. La « Maison d'enfants de Moussaron » s'était retrouvée en 2013 au coeur d'une vive et douloureuse controverse sur les conditions dans lesquelles étaient accueillis et traités ses pensionnaires, atteints de déficience intellectuelle ou de multiples handicaps. Fin 2013, l'établissement avait été placé sous l'autorité d'un administrateur provisoire en raison de « graves dysfonctionnements dans les conditions d'installation et de fonctionnement » constatés par l'Agence régionale de santé (ARS). En mai dernier, un collectif d'associations avait protesté contre le classement sans suite de neuf des dix plaintes qui visaient l'institut, la justice n'ayant pas trouvé de preuves de maltraitance ni de détournements. Mme Boussié « ne devrait pas être inquiétée quand elle joue un rôle de lanceur d'alerte », a estimé le conseiller régional du Parti de Gauche Guilhem Serieys, qui s'est déplacé vendredi au tribunal. « L'urgence, c'est qu'elle ne soit pas inquiétée, mais c'est aussi plus de transparence dans les structures médico-sociales », a-t-il ajouté»...
Source: http://www.respectmag.com | Source Status Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

09 05 2015 19:39:54

Moussaron : elle a trop parle... convoquee par la Justice !

«Céline Boussié est une ancienne de l'institut de Moussaron (Gers) qui a défrayé la chronique en 2013 pour maltraitance sur ses résidents handicapés (article en lien ci-dessous). Elle a été l'une des rares à dénoncer ces agissements. Parler, briser l'omerta, c'était osé. Depuis, elle le paye, au centuple. Menaces, chantages, pression, à la fois à titre personnel et professionnel, rien ne lui a été épargné. Le prix à payer pour avoir déstabilisé les « notables » du médico-social ? La dernière en date, c'est une convocation en vue d'une éventuelle mise en examen émanant du tribunal de Grande instance de Toulouse en sa qualité de présidente de l'association Handi'Gnez-Vous !. Convoquée le 14 septembre 2015 à 16 heures pour avoir tenu des propos considérés comme diffamatoires dans deux émissions, sur Europe 1 et LCI, à l'encontre de la maison d'enfants de Moussaron. Une « lanceuse d'alerte » Céline a le tort de parler un peu trop, surtout dans les médias. Pourtant, avec son association, elle mène des actions de sensibilisation aux pratiques bien traitantes en cohérence avec les textes de la Haute autorité de santé. Dans le cadre des missions inscrites dans ses statuts, elle a voulu défendre le droit des usagers. « Aujourd'hui, chaque fois qu'on essaie de mener des actions, on nous musèle, s'indigne celle qui se définit comme un « lanceur d'alerte ». Cette dénomination apparue dans les années 90 désigne une personne ou un groupe qui estime avoir découvert des éléments qu'il considère comme menaçants pour l'homme, la société, l'économie ou l'environnement et qui, de manière désintéressée, décide de les porter à la connaissance d'instances officielles, d'associations ou de médias, parfois contre l'avis de sa hiérarchie. Le 29 septembre 2015 aura lieu à Paris, au sein de l'Assemblée nationale, un colloque sur ce statut ayant pour thème « Une loi globale pour la protection des lanceurs d'alerte en France ». Céline Boussié compte bien y aller, « mais quelle marge de manoeuvre pour nous, les pros et parents du médico-social, interroge-t-elle ? ». Un regroupement de soutien le 14 septembre Selon Céline, cette convocation est « une atteinte grave portée à l'encontre d'une association représentative de parents, familles et professionnels du secteur médico-social ; elle interroge sur la capacité d'agir de n'importe quelle association de défense des droits des usagers en France. » Face à cette situation, elle réclame un soutien collectif en organisant un rassemblement devant le tribunal de Grande instance de Toulouse le 14 septembre 2015 à 15h30. L'association a, par ailleurs, mis en ligne une pétition de soutien, adressée au Président de la République et à la ministre de la Justice (en lien ci-dessous). « Nous soutenir, c'est soutenir tous ceux qui oeuvrent pour le respect des droits des personnes vulnérables, conclut Céline. » Les associations vont-elles s'Handi-Gnez ? Christel Prado, présidente de l'Unapei (Union nationale pour personnes handicapées mentales) a pris position : « Le Moussaron, vous vous souvenez ? Certains voudraient qu'on oublie et vite. En France, il n'y a pas que Moussaron mais la loi du silence prévaut. Aidons ceux qui osent parler à continuer ce combat ! ». Le Groupe Polyhandicap France a lui aussi fait part de son indignation en déclarant qu'en « visionnant le film de janvier 2014 (révélant la situation au sein de cet institut) les preuves étaient largement suffisantes » et rappelle « que tout acte de maltraitance dans un établissement doit être immédiatement signalé par le personnel aux autorités » (se rapporter à la loi). Le parrain de l'association, Philippe Croizon, s'est dit « Handi'Gné » sur les réseaux sociaux. Bien d'autres s'inquiètent...¦»...
Source: http://informations.handicap.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

09 05 2015 19:33:29

Moussaron : elle a trop parle... convoquee par la Justice !

«Céline Boussié est une ancienne de l'institut de Moussaron (Gers) qui a défrayé la chronique en 2013 pour maltraitance sur ses résidents handicapés (article en lien ci-dessous). Elle a été l'une des rares à dénoncer ces agissements. Parler, briser l'omerta, c'était osé. Depuis, elle le paye, au centuple. Menaces, chantages, pression, à la fois à titre personnel et professionnel, rien ne lui a été épargné. Le prix à payer pour avoir déstabilisé les « notables » du médico-social ? La dernière en date, c'est une convocation en vue d'une éventuelle mise en examen émanant du tribunal de Grande instance de Toulouse en sa qualité de présidente de l'association Handi'Gnez-Vous !. Convoquée le 14 septembre 2015 à 16 heures pour avoir tenu des propos considérés comme diffamatoires dans deux émissions, sur Europe 1 et LCI, à l'encontre de la maison d'enfants de Moussaron. Une « lanceuse d'alerte » Céline a le tort de parler un peu trop, surtout dans les médias. Pourtant, avec son association, elle mène des actions de sensibilisation aux pratiques bien traitantes en cohérence avec les textes de la Haute autorité de santé. Dans le cadre des missions inscrites dans ses statuts, elle a voulu défendre le droit des usagers. « Aujourd'hui, chaque fois qu'on essaie de mener des actions, on nous musèle, s'indigne celle qui se définit comme un « lanceur d'alerte ». Cette dénomination apparue dans les années 90 désigne une personne ou un groupe qui estime avoir découvert des éléments qu'il considère comme menaçants pour l'homme, la société, l'économie ou l'environnement et qui, de manière désintéressée, décide de les porter à la connaissance d'instances officielles, d'associations ou de médias, parfois contre l'avis de sa hiérarchie. Le 29 septembre 2015 aura lieu à Paris, au sein de l'Assemblée nationale, un colloque sur ce statut ayant pour thème « Une loi globale pour la protection des lanceurs d'alerte en France ». Céline Boussié compte bien y aller, « mais quelle marge de manoeuvre pour nous, les pros et parents du médico-social, interroge-t-elle ? ». Un regroupement de soutien le 14 septembre Selon Céline, cette convocation est « une atteinte grave portée à l'encontre d'une association représentative de parents, familles et professionnels du secteur médico-social ; elle interroge sur la capacité d'agir de n'importe quelle association de défense des droits des usagers en France. » Face à cette situation, elle réclame un soutien collectif en organisant un rassemblement devant le tribunal de Grande instance de Toulouse le 14 septembre 2015 à 15h30. L'association a, par ailleurs, mis en ligne une pétition de soutien, adressée au Président de la République et à la ministre de la Justice (en lien ci-dessous). « Nous soutenir, c'est soutenir tous ceux qui oeuvrent pour le respect des droits des personnes vulnérables, conclut Céline. » Les associations vont-elles s'Handi-Gnez ? Christel Prado, présidente de l'Unapei (Union nationale pour personnes handicapées mentales) a pris position : « Le Moussaron, vous vous souvenez ? Certains voudraient qu'on oublie et vite. En France, il n'y a pas que Moussaron mais la loi du silence prévaut. Aidons ceux qui osent parler à continuer ce combat ! ». Le Groupe Polyhandicap France a lui aussi fait part de son indignation en déclarant qu'en « visionnant le film de janvier 2014 (révélant la situation au sein de cet institut) les preuves étaient largement suffisantes » et rappelle « que tout acte de maltraitance dans un établissement doit être immédiatement signalé par le personnel aux autorités » (se rapporter à la loi). Le parrain de l'association, Philippe Croizon, s'est dit « Handi'Gné » sur les réseaux sociaux. Bien d'autres s'inquiètent...¦»...
Source: http://informations.handicap.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 27 2015 6:28:0

Libor: Deutsche Bank ecope d'une amende de 2,5 milliards de dollars - L'Express

«Cette pénalité financière est un record dans ce dossier sur lequel enquêtent les régulateurs à travers le monde depuis plusieurs années. Le précédent record était détenu par la banque suisse UBS, qui avait écopé d'une amende de 1,5 milliard de dollars en 2012. Dans le détail, la première banque allemande va verser 775 millions de dollars au département de la Justice américain (DoJ), 800 millions au régulateur des marchés de matières premières CFTC, 600 millions au régulateur des services financiers de New York (DSF) et 344 millions de dollars au régulateur britannique FCA, selon un communiqué du DOJ. • Traders licenciés - Deutsche Bank, qui est tiraillée entre les pressions politiques voulant la voir demeurer la "banque de tous les Allemands" et son ambition de rivaliser avec les géants anglo-saxons du secteur, a aussi accepté de licencier des traders opérant à New York, Londres, Tokyo et Francfort.» [...] «Dans un échange de septembre 2006 obtenu par les enquêteurs un trader de Deutsche Bank à Londres tente d'obtenir d'un collègue de Barclays qu'il abaisse le niveau du taux. - "Je t'en supplie, ne m'oublie pas... s'il te plaît. Je suis à genoux - Je leur ai dit en hausse sur le (taux) à un mois est-ce que ça va ' - S'il te plaît mon pote insiste comme tu peux (...) je t'en supplie. Peux-tu à ton tour supplier le gars du panel ' -Je lui passe le message." »...
Source: http://www.lexpress.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 27 2015 6:21:25

La presidente de l'INA accusee d'avoir depense pres de 41 000 euros de frais de taxi

«Elle a été dénoncée par un courrier anonyme. Selon Le Figaro.fr, la PDG de l'Institut national de l'audiovisuel (INA), Agnès Saal, est accusée d'avoir totalisé en dix mois "une facture de 40 915 euros auprès de la compagnie de taxis G7, dont un peu plus de 7 000 euros d'abonnement et plus de 32 000 euros de déplacements." Selon le corbeau, ces dépenses "matérialisent une possibilité d'abus de biens sociaux", a-t-il fait savoir dans la lettre envoyée aux administrateurs de cette entité de l'audiovisuel public. Agnès Saal a pris la présidence de l'entité après le départ de Mathieu Gallet pour Radio France.» [...] «Toujours selon Le Figaro, Agnès Saal s'est expliquée de ces montants devant son conseil d'administration le 23 avril, s'engageant "à rembourser les déplacements privés" et assurant avoir "déjà remboursé une partie des dépenses de taxis relevant de ses déplacements personnels". »...
Source: http://www.francetvinfo.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 22 2015 6:37:32

Limoges : une professeure d'allemand suspendue apres des propos pro-nazi

«Deux semaines de suspension ont été prononcées ce mardi pour une professeure d'allemand d'un lycée de Limoges qui a tenu des propos pro-nazi, rapportés par ses élèves à l'administration. "Hitler un homme bien, qui a construit des autoroutes, qui aimait la musique", voici un exemple des phrases notées par les elèves de cette professeure du lycée Renoir de Limoges. Elle vient d'être suspendue deux semaines, après un conseil de discipline exceptionnel ce mardi au rectorat de Limoges. Pour convoquer un conseil de discipline en urgence, l'affaire a évidemment son importance. Seuls trois élèves de cette classe de première, qui compte une vingtaine d'étudiants, n'avaient pas signé le document attestant les propos de leur professeure d'allemand. Et selon eux, ce type de réflexions était récurrent. Elle aurait également souhaité "voir les chars allemands venir à Limoges" et mater les étudiants récalcitrants... L'enseignante dénonce les accusations La professeur d'allemand, proche de la retraite, effectuait sa première année au lycée Renoir. Avant cela, elle aurait changé régulièrement d'établissement à cause de relations compliquées avec les élèves.»...
Source: http://www.franceinfo.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 22 2015 6:32:53

Isere : l'Education nationale aurait ete informee des 2001 des agissements de l'instituteur de Villefontaine / France Bleu

«Selon le journal Le Dauphiné Libéré, l'Education nationale aurait été mise au courant dès 2001 des agissements supposés du directeur de l'école primaire du Mas de la Raz, à Villefontaine (Isère), mis en examen et écroué pour "viols aggravés sur mineur". Actuellement, vingt-cinq plaintes ont été déposées à son encontre pour des agressions sexuelles présumées sur des enfants d'école primaire, à Villefontaine et des établissements dans lesquels sont passé le mis en cause.» [...] « Un signalement auprès l’Éducation nationale aurait été réalisé dès 2001. Ce nouvel élément révélerait donc que la tutelle de l'enseignant aurait été au courant de faits liés aux mœurs, ce que réfutait une inspectrice d'académie le 24 mars dernier. Si les faits sont établis, cela pourrait révéler un dysfonctionnement bien avant les faits aujourd'hui reproché au directeur de l'école primaire iséroise. La plainte de 2001, classée sans suite, n'avait pas été portée au dossier judiciaire mais le Parquet étudierait désormais une possible instruction, les faits n'étant pas prescrits. »...
Source: http://www.francebleu.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 09 2015 9:10:18

La commission des lois du Senat adopte la proposition de loi sur les signalements par les medecins

«Publié le lundi 9 mars 2015 La commission lois du Sénat a amendé et adopté, le 4 mars, la proposition de loi visant à modifier l'article 11 de la loi 2004-1 du 2 janvier 2004 relative à l'accueil et à la protection de l'enfance. Déposé en mai dernier par Colette Giudicelli, sénatrice (UMP) des Alpes-Maritimes et vice-présidente du conseil général de ce département, ce texte a pour objet de protéger les médecins qui procèdent à un signalement dans le cadre de la protection de l'enfance (sur le contenu originel de la proposition de loi, voir notre article ci-contre du 26 mai 2014). Une extension à toutes les professions de santé La commission des lois du Sénat a examiné et adopté seulement trois amendements - émanant de son rapporteur - sur un texte qui ne comportait à l'origine qu'un article unique. Mais ces trois amendements modifient fortement la rédaction initiale. Le premier d'entre eux réécrit ainsi l'article unique qui figurait dans le texte d'origine (voir notre article ci-contre du 26 mai 2014). Il supprime la première partie de l'article, qui prévoyait une obligation de signalement pour les médecins, sans qu'ils aient à recueillir l'accord de la victime. L'exposé des motifs invoque plusieurs arguments pour justifier cette suppression, comme le risque que les auteurs de sévices hésitent à présenter la victime à un médecin de peur d'être dénoncé. L'amendement introduit deux autres modifications importantes. Tout d'abord, il élargit le champ d'application de la proposition de loi à l'ensemble des membres des professions médicales et aux auxiliaires de justice. Si le texte va jusqu'au bout de son parcours, il s'appliquera donc aux médecins (libéraux ou hospitaliers), mais aussi aux infirmières scolaires, aux sages-femmes... Ensuite, l'amendement donne la possibilité d'effectuer le signalement auprès de la cellule de recueil, de traitement et d'évaluation des informations préoccupantes (Crip), animée par le département. L'argument avancé est que "les médecins sont parfois réticents à saisir le procureur de la République lorsqu'ils n'ont que de simples doutes". En revanche, la nouvelle écriture de l'article 1er du texte conserve la précision selon laquelle le médecin, qui signale une présomption de maltraitance, ne peut voir sa responsabilité civile, pénale ou disciplinaire engagée. Une obligation de formation Le second amendement adopté par la commission des lois crée un article additionnel qui instaure une obligation de formation des médecins à l'identification des situations de maltraitance et à la procédure de signalement.»...
Source: http://www.localtis.info | Source Status Categories: Whistle Blowing,Tendances,TED,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Tendances,TED,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

03 02 2015 7:17:12

«Ils m'ont fait comprendre qu'il ne fallait pas parler»

««Mes anciens collègues se sont déchainés» Elle venait d'être embauchée dans un établissement pour enfants handicapés, dans le Gers. C'était en 2008. Céline Boussié a su tout de suite : «Des choses n'allaient pas. Des enfants étaient enfermés la nuit dans des cages en verre de 3 m², sans poignée. Comme au zoo. Bourrés de médicaments.» Elle en parle à l'organisme de formation où elle suit des cours. Rien. «Ils m'ont fait comprendre qu'il ne fallait pas trop parler.» Dans l'équipe, au sein de la structure, elle se retrouve vite seule, «mise à l'écart». Sept ans après, elle explique : «Je pouvais soit fuir en fermant les yeux, soit partir en dénonçant. Mais cela supposait d'avoir un dossier blindé de preuves. J'avais lu sur Internet l'histoire de deux employées qui avaient osé parler...¦ Tout s'était retourné contre elles, elles ont été licenciées. A l'époque, je n'étais pas prête à vivre cela.» Une troisième possibilité s'impose alors : rester. «J'ai mené ce que j'appelle "la résistance de l'intérieur" auprès des enfants.» Elle tient cinq ans. «Un calvaire. Plus ça allait, moins j'osais parler.» Avec le recul, elle a l'impression d'avoir fait partie d'une secte. «C'était le même processus.» Elle craque en mai 2013. Un médecin l'arrête. Elle prévient aussitôt l'Agence régionale de santé (ARS) pour dénoncer, preuves à l'appui. Et écrit au Président, aux ministres...¦ Les mois passent, rien. Jusqu'à ce premier reportage télé en novembre 2013. «Le jour même, la ministre de l'époque [Marie-Arlette Carlotti, ndlr] place l'établissement sous administration provisoire.» Les ennuis commencent. «Mes anciens collègues se sont déchainés sur Facebook. Je me rappelle du premier message : "A toi espèce de grande salope."» Un matin, les fleurs du jardin sont arrachées, la porte du garage saccagée. Elle prend peur. Déménage. Mais ça continue. Elle dépose plainte plusieurs fois. «Pour mes filles de 11 et 15 ans, ça a été horrible», raconte-t-elle, la voix étranglée. Elle finit par bénéficier d'une protection policière l'été dernier. Les choses commencent à peine à aller mieux. «Je vous raconte ça, mais je ne veux pas qu'on me perçoive comme une victime.» Elle vient de créer l'association Handi'gnez-vous ! pour soutenir ceux qui hésitent à dénoncer la maltraitance. «Si personne ne fait rien, comment voulez-vous que des gens prennent le risque de parler ?»»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 17 2015 11:39:23

La colere gronde toujours chez les procureurs

«En panne d'effectifs, ils croulent toujours sous les demandes d'information de la Chancellerie. Publicité L'italien ?Apprenez l'italien avec Babbel et LeFigaro Démarrer 1/5 Déception. Un an après l'annonce par la ministre de la Justice d'un plan national pour le ministère public, la conférence nationale des procureurs dresse un bilan sans concession. Mercredi après-midi, le constat de l'année 2014 n'avait rien à envier à celui de 2013: statut bancal, moyens insuffisants sont toujours au centre de l'insatisfaction «des parquetiers». Les espoirs de réforme du parquet ont été noyés dans les annonces du nébuleux chantier «Justice du XXIe siècle» toujours sur le métier. Et il n'est toujours pas question de réforme constitutionnelle pour assurer l'indépendance du parquet. «Pourtant, la situation est urgente. Une nouvelle fois, il y a quelques jours, la Cour européenne des droits de l'homme a épinglé la France pour l'affaire du Ponant au motif que le parquet n'est pas une autorité de poursuite puisqu'il n'est pas indépendant. Cela crée un risque majeur et nous arrivons à la situation absurde de devoir bientôt nommer un juge d'instruction ou des libertés, alors même que l'enquête n'a pas commencé», tempête un procureur. Même déception en matière de remontées d'information à la Chancellerie: «Cette dernière affirme qu'elle a réduit de 60 % les demandes aux parquets généraux, mais ces derniers n'ont pas franchement baissé les leurs et nous croulons sous les demandes d'information que nous ne comprenons pas toujours», souligne un autre procureur»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Outils


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Outils | Admin | Cache

01 14 2015 9:43:50

Services de renseignement : un maquis bien obscur | Mediapart

«Six jours après le plus gros attentat survenu en France depuis 50 ans, le premier ministre Manuel Valls a salué devant l'Assemblée nationale « le travail de nos services de renseignement, DGSI, DGSE, services du renseignement territorial ». « Ils savent travailler ensemble, ils obtiennent des résultats, a déclaré mardi 13 janvier 2015 l'ancien ministre de l'intérieur. A cinq reprises en deux ans, ils ont permis de neutraliser des groupes terroristes susceptibles de passer à l'acte. » Mais à trois reprises en trois ans (Merah, Nemmouche, Kouachi et Coulibaly), ils n'ont pu empêcher des attentats.» [...] «Depuis plusieurs mois, un texte de loi propre aux services de renseignement est dans les cartons. Il s’agit d'attribuer plus de moyens d’investigation en échange d’un meilleur contrôle. Mardi, Manuel Valls a souhaité l’examen de ce texte au plus vite. Il a annoncé la création « au sein de la direction de la protection judiciaire de la jeunesse (d’)une unité de renseignement ». Et donné huit jours au ministre de l’intérieur pour réfléchir à un fichier destiné à « connaître en permanence l’ensemble des terroristes condamnés, connaître leur lieu de vie, contrôler leur présence ou leur absence ». Encore un nouveau fichier. En réalité, les failles des services de renseignement sont autrement plus profondes. »...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 04 2015 10:14:45

Un premier syndicat bien police pour les gendarmes

«En catimini, la veille du premier week-end de l'année, le monde militaire a connu une petite révolution. Vendredi 2 janvier, Gend XXI, la première association professionnelle de gendarmes, a été officiellement déclarée en préfecture. Treize hommes de tous grades et issus des différents corps - gendarmerie mobile, gendarmerie départementale, brigade motorisée, garde républicaine, gendarmerie de l'air, etc. • constitueront le conseil d'administration de ce « syndicat ». Un « syndicat » un peu particulier, puisqu'il ne pourra organiser ni appel à la grève ni manifestations et verra sa prise de parole strictement encadrée. La rupture est néanmoins forte : contrairement aux policiers, les gendarmes, comme les autres militaires, étaient jusqu'alors interdits de syndicat et n'avaient pas le droit de s'exprimer. Cette avancée a été permise par deux arrêts du 2 octobre 2014 de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) qui avaient condamné la France pour son interdiction absolue des syndicats dans la gendarmerie et l'armée. « Opportunité de revivifier le dialogue » Le lieutenant-colonel Jean-Hugues Matelly, qui contestait la décision de sa hiérarchie de lui interdire d'adhérer à une association attachée à « la défense de la situation matérielle et morale des gendarmes », est à l'origine de cette jurisprudence. Il est aussi, en toute logique, à l'origine de l'aventure de Gend XXI. C'est également lui qui a fixé l'acte de naissance de son association au 2 janvier, date à laquelle les arrêts de la CEDH sont considérés définitifs, sans que la France ne puisse plus faire de recours.» [...] «« Ce n’est pas gagné » La haute hiérarchie de la gendarmerie soutient, elle, le projet d’association professionnelle. « La décision de la CEDH nous engagera certainement à faire encore évoluer les modalités de notre dialogue interne », écrivait Denis Favier, le directeur général de la gendarmerie nationale, sur son blog « De vous à moi » le 5 novembre. « Il ne faut pas le redouter et saisir cette opportunité afin de moderniser encore plus la chaîne actuelle de concertation et de participation. » Fort de ce soutien, le lieutenant-colonel Jean-Hugues Matelly ne cède pas pour autant au triomphalisme. « Ce n’est pas gagné, concède-t-il. Nous n’avons pas cinq cents gendarmes qui nous attendent pour adhérer à Gend XXI, tout au plus ils sont quelques dizaines à avoir exprimé leur volonté de nous rejoindre. Les gendarmes attendent de voir s’il n’y a pas de piège, si certains supérieurs n’en tiennent pas rigueur à ceux qui s’afficheront dans notre association. » »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 25 2014 6:57:18

Another Deutsche Bank executive commits suicide

«A prominent Deutsche Bank executive's Manhattan death has been ruled a suicide, a spokeswoman for New York City's Office of Chief Medical Examiner said late Friday. The hanging death of Calogero Gambino, 41, a Deutsche lawyer and managing director, was discovered by his wife on Monday morning. Gambino was found hanging by the neck from a stairway banister in their Manhattan home, according to police reports. Gambino, an 11-year bank executive, was working with US regulators probing Deutsche's involvement in Libor rigging scandal, the Wall Street Journal reported. "Charlie was a beloved and respected colleague who we will miss," said a spokeswoman for Deutsche. "Our thoughts and sympathy are with his friends and family." Deutsche and six other banks were fined by European regulators late last year for rigging the benchmark London interbank offered rate, Libor, used globally to set lending interest rates.»...
Source: http://nypost.com | Source Status Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 09 2014 15:0:13

Quelles sont les regions francaises les plus corrompues

«A l'occasion de la journée mondiale contre la corruption, l'ONG Transparency International a publié la carte de France de la corruption. La région Ile-de-France, qui est aussi la plus peuplée, prend ainsi la tête du classement avec 87 cas de corruption avérée. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est la deuxième région française la plus corrompue avec 26 affaires suivie de l'Aquitaine (avec 20 fraudes) puis du Languedoc-Roussillon (avec 17 cas de corruption). A l'inverse, les régions les plus vertueuses sont la Franche-Comté, la Bourgogne, la Guadeloupe, le Limousin, ou la Nouvelle-Calédonie avec au maximum un cas de corruption. Proportionnellement au PIB enregistré par les régions, les iles arrivent en tête du classement des régions les plus corrompues. Ainsi, Mayotte, la Guyane puis la Corse prennent la tête du palmarès. Ce classement est élaboré à partir des atteintes à la probité, commises à la fois par des élus, fonctionnaires, responsables associatifs, salariés ou patrons. Les français appelés à traquer la fraude L'association va en outre mettre en place une série d'outils pour traquer la fraude. Des outils qui vont mettre les Français à contribution. «Il n'y aura pas de progrès durable dans la lutte contre la corruption en France sans un surcroit d'exigence, de vigilance et d'engagement des citoyens. Déjà, en ne réélisant pas des élus condamnés pour des atteintes à la probité», déclare Daniel Lebègue, président de Transparency France.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 25 2014 12:52:11

L'academie de Poitiers fait polemique avec son precis anti-radicalisation

«Une « démarche isolée », un document « sans doute perfectible » : interrogée sur l'antenne de France 3 Poitou-Charentes, dimanche 23 novembre, la ministre de l'éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, aura tout tenté pour minimiser l'impact, désastreux sur les réseaux sociaux, d'un document Powerpoint sur la radicalisation religieuse diffusé par l'académie de Poitiers à ses cadres, et révélé la veille par Mediapart. En vain : c'est au mieux une « maladresse », au pire une litanie de « clichés racistes » qu'ont dénoncé les internautes en prenant connaissance de ce guide de « prévention de la radicalisation en milieu scolaire » censé apporter outils et conseils aux personnels de l'éducation nationale pour repérer des jeunes à la dérive, en ces temps de départs pour le djihad. Le document ne le revendique jamais explicitement, mais c'est bien de radicalisation islamiste qu'il s'agit. Si l'académie n'a pas le sens du ridicule, elle a visiblement celui de la synthèse...¦ En une page - sur 14 -, voilà avancés sept « signes extérieurs individuels » de radicalisation, mettant sur le même plan une « barbe longue non taillée », l'« habillement musulman », le « refus du tatouage » ou encore la « perte de poids liée à des jeunes fréquents ». Un peu plus loin, ce sont quatre « comportements individuels » qui sont présentés comme des indices : « repli identitaire », « rhétorique politique », « exposition sélective aux médias (avec préférence pour les sites webs djihadistes) » - la mention est entre parenthèses dans le document - et enfin, un « intérêt pour les débuts de l'islam ».»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 09 2014 14:9:54

« Archaique », « clienteliste »... un rapport accable le CHU de Marseille

«Gestion « archaique », « système clientéliste », finances « inquiétantes », « privilèges » accordés au syndicat majoritaire... Un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) dresse un portrait accablant de la gestion de l'Assistance publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM), déficitaire de 1 milliard d'euros à la fin de 2012. « L'inertie qui a caractérisé l'établissement pendant des années et la prégnance du poids politique et d'organisations syndicales fortes sont des freins réels à la restauration d'un fonctionnement normal de l'établissement. » Le troisième CHU de France, qui emploie environ 15 000 agents sur quatre sites, est confronté à de multiples dysfonctionnements, déjà épinglés par un rapport de la Chambre régionale des comptes en octobre 2013, comme le rappelle La Provence. DES LIENS ETROITS AVEC LA MAIRIE»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

09 16 2014 16:5:16

La France s'apprete a promouvoir les sites web terroristes

«Nous vous alertions déjà cet été : le projet de loi contre le terrorisme, en discussion à l'Assemblée nationale depuis lundi soir, est un véritable désastre pour la liberté sur Internet. Et donc (au XXIe siècle) pour la liberté tout court. Comme cela avait été voté par la commission des Lois en juillet, les députés s'apprêtent à autoriser le blocage administratif de sites faisant l'apologie du terrorisme, et ce, sans intervention de la justice. Vous avez bien lu : si l'article 9 reste en l'état lors de son examen mercredi 17 septembre, l'exécutif pourra censurer Internet sans autorisation judiciaire, et presque sans contrôle. Si le but théorique est évidemment louable, cet article 9, soutenu par les groupes PS, UMP, UDI ou encore SRC, va à l'encontre des principes élémentaires de la démocratie. Pire : il va presque à coup sur promouvoir les sites internet terroristes que le gouvernement voudra bloquer. En effet, ce contrôle des sites impliquera la publication de la liste noire, ou du moins sa circulation dans des cercles qui, s'ils sont restreints, ne resteront pas muets. Fonctionnaires, opérateurs internet, hébergeurs : de nombreux acteurs devront avoir accès au terrible inventaire. A l'ère des WikiLeaks et autres Edward Snowden, la publication de cette liste d'adresses ne sera qu'une question de temps, et l'Etat offrira alors une publicité inespérée aux sites qu'il souhaite bloquer. C'est ce qu'on appelle l'effet Streisand : quand on veut à tout prix étouffer quelque chose, on finit par le promouvoir. Dans ce cas, l'Etat aura gentiment constitué les marque-pages du parfait petit terroriste, aux frais du contribuable.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

07 06 2014 7:34:4

Dans 50 ans, la communication aura-t-elle tue l'information ? - Information - France Culture

«49 minutes Dans 50 ans, la communication aura-t-elle tué l'information ? Débat enregistré au Palais de Tokyo, à l'occasion des 50 ans de France Culture, en septembre 2013. Avec : • Thierry Thuillier, directeur de l'information à France Télévision - John Vinocur, journaliste à l'International Herald Tribune, correspondant à Paris - Michel Bettan, Vice président d'Havas Worldwide. Invité(s) : Thierry Thuillier, journaliste, directeur général délégué à l'information de France Télévisions et directeur de l'antenne et des programmes de France 2. John Vinocur, éditorialiste au International Herald Tribune Michel Bettan, vice président d'Havas Worldwide, ancien directeur de cabinet de Xavier Bertrand à l'UMP»...
Source: http://www.franceculture.fr | Source Status Categories: Tendances,Communication Stratégique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Communication Stratégique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

05 23 2014 8:42:40

Les fraudes aux prestations familiales en hausse de 16,5% en 2013

«Avec 20.937 cas recensés l'an dernier, les fraudes aux prestations familiales ont augmenté de 16,5% par rapport à 2012. Montant total : 141,4 millions d'euros. Avec 20.937 cas recensés l'an dernier, les fraudes aux prestations familiales ont augmenté de 16,5% par rapport à 2012. Au total, le montant de ces resquilles s'est chiffré à 141,4 millions d'euros. Une hausse de 18,7% comparé à l'année précédente. Seuls les actes intentionnels de tricherie sont pris en compte dans ces calculs. Ne sont pas considérées comme des fraudes les erreurs ou les oublis involontaires. Les prestations les plus fraudées sont le RSA et les aides au logement. En particulier l'allocation de logement à caractère social (ALS), versée aux personnes à faibles ressources sans charge de famille. En revanche, relativement peu de fraudes aux allocations familiales - moins de 10% au total - sont à déplorer. Des contrôles plus nombreux et plus ciblés Cette augmentation s'explique d'abord par la multiplication des contrôles. On en compte 4 millions de plus en un an. Surtout, ils se font de moins en moins au hasard. Les ordinateurs sont désormais capables de repérer très en amont les dossiers suspects grâce notamment à la technique du profilage. Les recoupements de fichiers se font désormais dans tous les sens. Les contrôleurs ont accès à toutes les informations concernant les allocataires, qu'il s'agisse des organismes sociaux (dont Pôle emploi) ou du fisc, des banques ou des fournisseurs d'énergie. Ressources minorées et documents falsifiés La lecture de ces chiffres en hausse peut également se faire à la lumière d'un contexte économique difficile. La tentative de tricher peut parfois être plus grande, notamment concernant le RSA et l'ALS. Parmi les combines récurrentes, on retrouve la dissimulation de concubinage pour toucher l'allocation de parent isolé. Dans les deux tiers des cas également, les fraudeurs déclarent des ressources minorées pour rester sous le plafond donnant accès à une aide. Certains vont plus loin. Dans 8% des cas, des documents sont falsifiés pour tromper les caisses d'allocations familiales.»...
Source: http://www.rtl.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 08 2014 9:11:34

Are 'Too Big to Fail' Banks Now 'Too Big to Jail?': Video - Bloomberg

«So far large banks that break the law have been able to avoid criminal prosecution by agreeing to settlements and paying large fines. However, that approach has been heavily criticized. Now Preet Bharara, the U.S. Attorney for the Southern District of New York, appears ready to change course. Bloomberg's Sam Grobart takes a look at the complicated task of prosecuting a big bank.»...
Source: http://www.bloomberg.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 06 2014 8:5:48

US attorney general says banks under investigation not 'too big to jail'

«The US Justice Department is pursuing criminal investigations of financial institutions that could result in action in the coming weeks and months, US attorney general Eric Holder said in a video, adding that no company was "too big to jail." The comments, made in a video posted on the Justice Department's website on Monday, came as federal prosecutors push two banks, BNP Paribas SA and Credit Suisse AG , to plead guilty to criminal charges to resolve investigations into sanctions and tax violations, respectively, according to people familiar with the probes. While Holder did not name any banks, he said he is personally monitoring the ongoing investigations into financial institutions and is "resolved to seeing them through." "I intend to reaffirm the principle that no individual or entity that does harm to our economy is ever above the law," Holder said in the video. "There is no such thing as 'too big to jail.'" French bank BNP Paribas warned last week it faces fines from US authorities in excess of $1.1bn over allegations that it violated US sanctions against Iran and other countries. The Swiss finance minister met Holder on Friday to discuss a US probe into Swiss banks that allegedly helped Americans evade US taxes, which includes Credit Suisse. While units of financial institutions have agreed to plead guilty to breaking US criminal laws, such agreements have usually involved foreign subsidiaries who have little contact with US regulators. Japanese units of UBS AG and Royal Bank of Scotland plc, for example, pleaded guilty in the past two years to resolve criminal charges that their traders manipulated the Libor benchmark interest rate. A criminal conviction of an entity regulated in the United States could lead authorities to potentially revoke a charter or undertake other punitive measures.»...
Source: http://www.theguardian.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 28 2014 15:13:41

Ou vivent les pauvres en France ? 100 villes passees au crible

«Rue89 publie une enquête et une carte sur la pauvreté dans les plus grandes villes de France. Surprise : le cœur des villes, comme Paris, Lyon et Marseille, n’est pas épargné.Avec la crise, la pauvreté s'accroit parmi les chômeurs, les jeunes et les familles monoparentales. En 2011, la France comptait un peu plus de 8,7 millions de pauvres, soit 14,3% de la population. C'est le taux de pauvreté le plus élevé depuis 1997. Les moyennes nationales cachent pourtant d'immenses disparités géographiques. Chose rare : une étude du Centre d'observation et de mesure des politiques sociales (Compas), publiée [PDF] ce mardi, détaille les taux de pauvreté des plus grandes villes de France.»...
Source: http://rue89.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 21 2013 6:32:40

Marseille, pas de quartier pour le clientelisme - Information - France Culture

«La ville de Marseille est-elle gangrenée par le clientélisme ? Même le candidat socialiste à la mairie, Patrick Mennucci, a fait l'objet d'une enquête préliminaire pour prise illégale d'intérêt. Les enquêteurs cherchaient à savoir dans quelle mesure il avait pu favoriser l'obtention d'une subvention culturelle régionale de 90 000 euros à une association dont l'ancienne dirigeante n'est autre que sa suppléante actuelle à l'Assemblée. Finalement, le parquet a décidé d'un rappel à la loi, qui est une alternative aux poursuites. Lors des primaires du PS, on a beaucoup parlé des pratiques de Samia Ghali, sénatrice socialiste. En mai dernier, la députée socialiste Sylvie Andrieux a même été condamnée à un an de prison ferme pour avoir facilité l'octroi de plus de 700 000 euros de subventions à des associations fictives.. . Le point commun entre ses affaires ? Des associations implantées dans les quartiers populaires au Nord de Marseille. A chaque fois, on soupçonne les élus d'avoir cherché à s'offrir l'aide de responsables associatifs, "relais d'opinions", lors de campagnes électorales dans des quartiers parfois difficilement accessibles. Rencontre avec des responsables associatifs : l'un d'entre eux témoigne, anonymement, de la mécanique de ce clientélisme : des subventions en échange de tractages, porte à porte, appels à voter lors des élections. A l'inverse, d'autres associations refusent toute aide des élus, qualifiée de "main tendue pourrie". Des mots forts pour des responsables associatifs qui voient les subventions alimenter plutôt les associations "amies" des élus que celles qui ont une véritable fonction d'aide aux habitants dans les quartiers.»...
Source: http://www.franceculture.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 17 2013 8:37:57

Les journalistes face aux valises de billets : comment enqueter sur la corruption ?

«Chacun à leur façon, ils ont enquêté sur l'argent qui corrompt. Et sur les liens souvent adultères entre le pouvoir et l'argent. Tous les trois sont journalistes, viennent de publier un livre et sont avec nous ce matin. Laurent Mauduit, co-fondateur de Mediapart. Auteur de « Tapie, le scandale d'Etat », chez Stock, suite d'une première enquête qui s'appelait « Sous le Tapie »... Il explore les méandres de l'arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie dans le dossier du Crédit Lyonnais. Affaire dans laquelle l'homme d'affaires est mis en examen. Il a été une nouvelle fois entendu par les juges la semaine dernière. • Fabrice Lhomme, journaliste au Monde. Il vient de publier avec la complicité de Gérard Davet, « French corruption », également chez Stock. On y trouve les confidences de Didier Schuller, l'homme clé de l'ancienne affaire dite des HLM des Hauts de Seine, où il est beaucoup question du financement occulte du RPR et de l'UMP. • Et Mathieu Delahousse, grand reporter à RTL, spécialiste des questions judiciaires, qui a enquêté avec Thierry Lévêque sur la circulation de l'argent liquide illégal. Leur livre s'intitule « Cache Cash », chez Flammarion. Pour décrypter le rôle, les droits, les devoirs aussi des journalistes face à ces affaires de corruption, nous recevons également l'avocat spécialiste du droit des médias, membre de notre cercle d'observateurs journalistiques, Fabrice Lorvo. Voici son analyse du travail d'enquête des journalistes par rapport à celui de la justice : Lecture Partager Sans oublier le focus hebdomadaire sur une image d'Eric Chaverou, journaliste multimédia à France Culture. Cette fois sur le billet de 500 euros : Invité(s) : Laurent Mauduit, journaliste économique à Mediapart. Co-fondateur de Médiapart Fabrice Lhomme, journaliste au Monde spécialisé dans les enquêtes Mathieu Delahousse, chroniqueur judiciaire à RTL» [...] « Invité(s) : Laurent Mauduit, journaliste économique à Mediapart. Co-fondateur de Médiapart Fabrice Lhomme, journaliste au Monde spécialisé dans les enquêtes Mathieu Delahousse, chroniqueur judiciaire à RTL »...
Source: http://www.franceculture.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 17 2013 0:14:38

L'affaire de Tarnac, cinq ans apres, vue par les 10 mis en examen

«Cinq ans après le début de l'affaire de Tarnac, les dix mis en examen ont accepté de faire le point et de répondre à nos questions, mais par écrit. Le 11 novembre 2008, cinq personnes sont interpellées à Tarnac (et une dizaine d'autres à Baccarat, Rouen et Paris), Elles sont suspectées des sabotages commis quelques jours plus tôt, sur des lignes TGV. Dix d'entre elles sont toujours mises en examen. Surnommées le groupe de Tarnac, elles répondent par écrit à nos questions. Des questions qui, peut-être, en susciteront d'autres. Peu d'avancées cette année dans le dossier... Où en est-on?? Dans l'affaire principale, une nouvelle juge a été saisie (le juge Fragnoli s'est dessaisi du dossier en avril 2012, NDLR). Mais nous n'avons aucune nouvelle d'elle depuis qu'elle est en charge du dossier, sinon qu'elle bloque la quasi-totalité de nos demandes d'actes, comme le faisait son prédécesseur. (...) Qu'est-ce qui vous a le plus marqué en cinq ans?? Nous mentirions si nous disions que nous avions une haute estime de la police et de la justice avant nos arrestations. Mais, vu de l'intérieur, cela dépasse tout ce que nous pouvions imaginer. Un juge d'instruction qui se croit dans « Kill Bill », ou un agent de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) qui fait anonymement, pendant des années, des blogs tordus contre vous, voilà qui n'est guère rassurant. L'affaire de Tarnac, c'est Kafka qui met en scène un épisode des Experts avec Louis de Funès dans le rôle principal. Quelle stratégie vos avocats suivent-ils ? (...)Notre ligne de défense n'a pas changé et nous avons désormais des avocats capables eux aussi de travailler en collectif (*). Vos comités de soutien restent actifs. Qui et combien sont-ils?? Une dizaine de comités de soutien se sont constitués spontanément. Cela a commencé avec les habitants de Tarnac puis cela s'est étendu en France, mais aussi à New York ou à Moscou. (...) Quelle fin imaginez-vous pour cette affaire?? Il n'y a que trois possibilités. La première, peut-être la plus probable, serait que cette instruction ne se termine jamais et qu'elle s'enfonce doucement dans l'oubli. La seconde serait qu'on nous donne quelques billets pour les désagréments causés, les portes cassées et les mois de prison, et tout le monde retournerait à ses affaires comme si de rien n'était. La troisième option, la plus désirable à nos yeux, serait un procès public. Le cas échéant, nous mettrions tout en oeuvre pour qu'il soit inoubliable et que l'antiterrorisme ne s'en relève pas de sitôt. Pour l'heure, tout ce que nous craignons, c'est que les responsables de cette affaire finissent par s'en tirer.»...
Source: http://www.lamontagne.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 15 2013 11:10:13

CRASH - JP Morgan echoue lamentablement a redorer son image sur Twitter | Big Browser

«Le siège de JP Morgan à New York (AFP/EMMANUEL DUNAND). En investissant les réseaux sociaux, la banque américaine JP Morgan Chase pensait à la fois innover en matière de stratégie marketing et redorer son image après les multiples scandales dont elle fait l'objet. Une grande session de questions-réponses sur Twitter en présence du vice-président de la firme, James B Lee Jr, avait donc été annoncée par ses conseillers en communication pour le 14 novembre : Bien mal leur en a pris. Dès la semaine dernière, les internautes qui étaient invités à poser leurs questions à l'aide du hashtag (mot-clef) "#Ask JP Morgan" ("demandez à JP Morgan") ont violemment attaqué la banque sur tous les fronts : ses dirigeants, son manque d'éthique, les nombreuses enquêtes pour manipulations de marché dont elle fait l'objet - dans le domaine de l'énergie, des taux d'intérêt ou des devises, entre autres - mais aussi, plus récemment, sur les amendes de plus en plus lourdes qu'elle a payées pour mettre fin à une partie des poursuites gouvernementales liées à ses pratiques dans le marché des prêts hypothécaires avant la crise financière.»...
Source: http://bigbrowser.blog.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 03 2013 10:28:20

Vaccination : la crise de confiance des Francais remonte a la grippe H1N1 - Pourquoi Docteur ?

«S'il existait déjà des suspicions, le rapport de cause à effet semble cette fois clairement établi : la pandémie de grippe H1N1 et les campagnes vaccinales de masse qui ont suivi ont renforcé de manière déterminante l'opposition des Français à la vaccination en général. Pour la première fois, une étude conduite par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (1) a tenté d'analyser cet impact parmi des personnes âgées de 18 à 75 ans. Les personnes opposées à la vaccination sont passées de 8,5 % de la population en 2000 et 9,6 % en 2005 à 38,2 % en 2010. Avec un effondrement de la confiance aux deux extrêmes: les personnes très défavorables aux vaccins sont passées de 2,7 % en 2000 à 19 % en 2010 ; dans le même temps, les personnes très favorables aux vaccins sont passées de 43,6 % en 2000 à 15 % en 2010. Selon les chercheurs, cette impressionnante croissance des opposants à la vaccination au sein de la population française est clairement liée à la pandémie de grippe H1N1. Ainsi, en 2010, parmi les personnes répondant au sondage qui se déclaraient opposées à toutes formes de vaccin, 50 % mentionnaient précisément et spontanément leur opposition au vaccin contre la grippe H1N1. Le pic de défiance envers la vaccination est atteint entre décembre 2009 et janvier 2010, c'est-à-dire au moment où les médias français commencèrent à critiquer les autorités sanitaires françaises et l'OMS pour avoir exagéré la gravité de la pandémie de grippe H1N1. « Nos résultats suggèrent fortement que la grippe A épisode (H1N1) 2009 a eu un impact dramatique sur les attitudes envers la vaccination en général », insistent les auteurs de l'étude.»...
Source: http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

10 10 2013 6:17:10

Qui sont les prevenus du proces des enveloppes de l'UIMM ?

«Lundi 7 octobre, s'est ouvert à Paris le procès des mystérieuses "enveloppes" de l'UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie), la fédération patronale qui constitue l'une des branches les plus influentes du Medef. Depuis un signalement de Tracfin, la justice s'interroge en effet sur des retraits suspects, en liquide, de 16,5 millions d'euros entre 2000 et 2007 des caisses de l'Entraide professionnelle des industries et des métaux - une structure de l'UIMM destinée à soutenir les entreprises adhérentes subissant un conflit social. Mais pas seulement. Il règne une grande opacité sur la destination de la majeure partie des sommes retirées de ce fonds, qui seraient parties en frais de réception, compléments de salaires, et surtout, enveloppes distribuées aux syndicats de la métallurgie. Lire la chronique judiciaire : "Au procès de l'UIMM : 'C'est vous, Monsieur, qu'on vient voir pour 'la chose' ?'" Le procès, qui met en lumière tout un pan de l'histoire occulte des relations sociales en France, laisse pour l'instant la question, formulé par le juge d'instruction Roger Le Loire, ouverte : "comment les organisations syndicales pouvaient librement négocier les conventions collectives et s'affirmer de manière indépendante dans la gestion d'organismes paritaires tout en étant subventionnées, de manière occulte et sans contrôle, par l'UIMM représentant les patrons".» [...] «Pendant l'enquête, l'homme a évoqué des aides financières à "des organismes qui participent à notre vie sociale", "dans la tradition de l'UIMM et comme on le faisait depuis des années", justifiant son silence sur le nom des destinataires par son refus de se livrer à "un grand déballage qui ne serait pas utile à notre pays". "Depuis sa mise en examen, son mutisme sur les mouvements de cash destinés à 'fluidifier le dialogue social' lui vaudra un nouveau sobriquet : 'Denis Garde-le-Silence'", relèvent Les Echos. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

08 22 2013 10:54:36

USA : La NSA aurait illegalement collecte 56.000 emails par an

«La National Security Agency (NSA) américaine pourrait avoir "involontairement" et illégalement intercepté jusqu'à 56.000 emails privés par an entre 2008 et 2011 dans le cadre d'un programme dont un tribunal secret a jugé qu'il pourrait avoir violé les lois et la Constitution des Etats-Unis, montrent des documents publiés mercredi. Ces documents jusqu'ici classés secret ont été déclassifiés par la Maison blanche, qui tente de faire retomber le scandale provoqué par les révélations de l'informaticien Edward Snowden sur l'ampleur des programmes de surveillance des agences de renseignement américaines. Selon des responsables américains, les documents en question montrent que les programmes de collecte de renseignements qui ont conduit la NSA à empiéter "par inadvertance" sur la vie privée des Américains ont été identifiés et corrigés.» [...] «Selon les responsables américains et un document judiciaire déclassifié par la Maison blanche, la NSA a décidé de "détruire" ces éléments collectés "par inadvertance" et de renforcer ses procédures de contrôle. "Quand il y a une opération aussi complexe sur le plan technologique, dans laquelle des milliers de personnes sont impliquées, il y a forcément des erreurs", a plaidé un responsable du renseignement américain. La NSA passerait chaque année au crible quelque 250 millions d'emails dans le monde, ainsi que des millions de conversations téléphoniques. »...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

08 15 2013 9:53:5

La fausse polemique sur Gmail et le non respect de la vie privee

««Une personne ne peut pas raisonnablement s'attendre à ce que sa vie privée soit protégée quand elle utilise volontairement un parti-tiers» pour ses communications. Cette citation, utilisée par les avocats de Google pour tenter de convaincre un juge de rejeter une class action intentée contre lui, a fait la une de nombreux sites américains, mercredi. «Google admet enfin qu'il ne respecte pas la vie privée», conclut même le directeur de l'influente organisation de protection des consommateurs, Consumer Watchdog, dans un raccourci assez malhonnête. Un peu de background. La personne A dispose d'une adresse chez Gmail, la personne B utilise un autre fournisseur. La class action estime que Google enfreint la loi sur les écoutes électroniques en scannant les emails envoyés par B à A, notamment pour afficher des pubs ciblées.» [...] «Une citation de 1979 Volontairement ou pas, Consumer Watchdog oublie surtout le contexte de la citation. Cette dernière n'a pas été écrite par les avocats de Google. Elle date d'une décision de la Cour suprême de 1979, Smith v. Maryland. L'idée centrale, c'est que le droit à la vie privée ne peut pas être défendu à partir du moment où deux personnes utilisent un intermédiaire pour communiquer. Controversée, cette décision fait malgré tout jurisprudence, et les avocats de Google s'y référaient dans leur requête. »...
Source: http://www.20minutes.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

08 05 2013 9:4:9

Francois Hollande est le Gamelin de la guerre economique

«La débâcle de juin 1940 fut non seulement l'une des pires défaites militaires, mais le traumatisme majeur de l'histoire de la France au cours du XXe siècle, puisqu'elle déboucha sur l'occupation du pays, l'effondrement de la République, la collaboration du régime de Vichy avec l'Allemagne nazie. La modernisation des Trente Glorieuses, la création de la Ve République qui entendait restaurer le pouvoir de l'Etat, la construction européenne furent autant de bouleversements fondamentaux visant à interdire la désintégration de la nation et à garantir la liberté. Aujourd'hui, la France est de nouveau confrontée à une menace existentielle qui n'est pas extérieure mais intérieure. La débâcle est économique et non pas militaire, mais ses ressorts sont identiques.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

07 17 2013 9:22:33

Transparence : le Senat adopte la loi a minima

«Le projet de loi a été adopté lundi, sans le feu vert à la publication des patrimoines. Les sénateurs se sont mis d'accord dans la nuit de lundi à mardi sur les deux projets de loi sur la transparence de la vie publique. Présentés par le gouvernement en réponse à l'affaire Cahuzac, qui a dégradé l'image des hommes politiques, les textes ont néanmoins été vidés en partie de leur substance. Amputés de leur partie essentielle. Le projet de loi organique qui concerne les parlementaires a d'abord été voté dans l'après-midi par 184 voix contre 141. Les sénateurs ont ensuite adopté le second texte sur la transparence, un projet de loi ordinaire qui étend le dispositif aux ministres, présidents d'exécutifs locaux ou encore aux conseillers de l'Elysée et membres de cabinets ministériels. Ces deux textes ont toutefois été amputés de leur partie essentielle, à savoir la publication des déclarations de patrimoine et d'intérêts.»...
Source: http://www.europe1.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

07 09 2013 11:48:40

Regulation des telecoms: le gouvernement va faire des propositions

«Le Conseil constitutionnel a retiré vendredi à l'Autorité des télécoms (Arcep) son pouvoir de sanction attribué par la loi, un levier qu'elle utilise très rarement, mais qui pourrait lui manquer au moment où elle doit contrôler de près les conditions de déploiement de la téléphonie mobile. Le gouvernement a "pris acte" de cette décision et indiqué qu'il allait faire "très prochainement des propositions au Parlement afin de rétablir dans les plus brefs délais une procédure de sanction prenant en compte la décision du Conseil constitutionnel". Dans la foulée, l'Arcep s'est "félicitée" de cette annonce du gouvernement de "proposer rapidement au Parlement une nouvelle procédure conforme à la Constitution" afin de retrouver son pouvoirs de sanction, "un des moyens importants de son action garantissant que les opérateurs se conforment aux dispositions législatives et réglementaires, et à la régulation". Ces dernières années, l'Autorité des télécoms n'a prononcé que deux sanctions, une d'un million d'euros contre La Poste en décembre 2011 parce qu'elle ne proposait pas d'"offre abordable" pour l'envoi de petits objets, et une autre contre le câblo-opérateur Numéricable, également en décembre 2011, d'un montant de 5 millions d'euros. Ce dernier est à l'origine d'un recours en nullité déposé devant le Conseil d'Etat par une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), qui a débouché sur la décision du Conseil constitutionnel vendredi. Numéricable avait été auparavant débouté d'un premier recours devant la cour d'appel de Paris, qui en juin 2011 l'avait condamné à payer 10.000 euros à France Télécom avec lequel le litige initial portait. Vendredi, le Conseil constitutionnel a annoncé qu'il censurait le pouvoir de sanction de l'Arcep, pour non-respect du principe de séparation des pouvoirs d'instruction et de sanction.»...
Source: http://www.leparisien.fr | Source Status Categories: Juridique, Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Juridique, Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

07 09 2013 10:11:14

Hadopi et telechargement illegal : Francois Hollande et Aurelie Filippetti enterrent la riposte graduee

«C'était attendu, voire entendu. C'est désormais effectif. François Hollande a enterré la peine pouvant suspendre Internet, souvent appelée "riposte graduée". L'une des dispositions pénales de la loi Hadopi. Repéré par le blog "Le JO au café", le décret abrogeant cette étape de la riposte graduée en réponse au téléchargement illégal, instaurée juin 2010 par le gouvernement de Nicolas Sarkozy, a été publié au Journal officiel du 8 juillet. Finies les coupures potentielles de connexion internet. Ne subsiste comme sanction que la possibilité d'une "amende contraventionnelle", comme le précise ce décret signé par le ministère de la Culture et de la communication d'Aurélie Filippetti, "supprimant la peine contraventionnelle complémentaire de suspension de l'accès à un service de communication au public en ligne".»...
Source: http://lelab.europe1.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 19 2013 7:52:11

Pas de tribunal pour les repentis fiscaux

«Sont-ils 5000 ? Ou 10 000 ? Impossible de savoir précisément combien d'évadés fiscaux sont aujourd'hui tentés par le retour au bercail et à la légalité. « C'est massif, confirme le député (PS) Yann Galut. Les avocats fiscalistes nous le disent : c'est panique à bord chez leurs clients ! » La cause de cette panique sera discutée aujourd'hui à l'Assemblée. C'est un projet de loi qui renforce les moyens de lutte contre la fraude fiscale, en autorisant par exemple dans la procédure judiciaire l'usage de « listes » volées. Il durcit également les peines, avec un maximum de sept ans de prison, contre cinq actuellement. C'est ce qui donne aux évadés fiscaux des envies de retour. Mais comment les accueillir ? Le gouvernement précédent avait créé une cellule de régularisation, autrement nommée « de dégrisement », en marge de l'administration fiscale, pour discuter avec les intéressés des conditions de leur retour. S'ils décidaient de rentrer, ils devaient payer leurs droits, les intérêts de retard, et une pénalité « calibrée de façon raisonnable », se souvient (UMP) le député Gilles Carrez, aujourd'hui président de la commission des Finances.« La cellule s'est distinguée par sa souplesse », témoigne l'avocate fiscaliste Manon Sieraczek-Laporte dans « Exilés fiscaux » (Editions du Moment). Elle note ainsi que les comptes passifs, ces placements effectués à l'étranger par des parents ou des grands-parents soucieux de l'avenir de leur descendance, avaient été traités « avec indulgence ». Pour Gilles Carrez, pas de doute : « C'est comme ça que nous avons réussi à rapatrier un milliard d'euros de droits, et 200 millions au titre de l'ISF ». L'urgence est donc de rouvrir une cellule de dégrisement : « Dans le contexte actuel, entre l'affaire Cahuzac et les avancées au niveau international, nous pourrions à nouveau récupérer au minimum un milliard, peut-être le double ».»...
Source: http://www.dna.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 13 2013 13:29:32

Fraude fiscale. ''Des Cahuzac, il y en a d'autres'' selon un ex-banquier

«Pierre Condamin-Gerbier affirme disposer d'une liste "d'une quinzaine" de noms d'ex-ministres ou d'actuels ministres détenteurs d'un compte en Suisse. Cet ex-cadre de l'établissement financier suisse Reyl et Cie et témoin dans l'enquête sur l'affaire Cahuzac l'a indiqué ce jeudi. Selon lui, l'ex-ministre du Budget n'aurait été qu'un "fusible". Interrogé avant son audition à l'Assemblée nationale par le député PS Yann Galut, rapporteur du projet de loi de lutte contre la fraude fiscale, Pierre Condamin-Gerbier a affirmé la même chose qu'il avait dite aux sénateurs ce mercredi, à savoir qu'il détenait une liste d'une quinzaine de noms de politiques. Il a aussi déclaré que tous ces documents - "des éléments de preuve" - avaient été remis à "une partie tiers". Cahuzac ? "Un fusible" Pour Pierre Condamin-Gerbier, Jérôme Cahuzac, ex-ministre du Budget, n'a été qu'"un fusible". "On a fait du citoyen Cahuzac un fusible. On dit que c'est le mensonge d'un homme, mais des Cahuzac, il y en a d'autres. C'est le mensonge d'un système et d'un Etat". "J'attends le bon moment" Interrogé sur l'éventuelle divulgation des noms de la liste qu'il dit détenir, il a répondu : "J'attends le bon moment pour le faire", notamment lorsque cela "aura le moins de répercussions pour moi et ma famille". Il a, en effet, expliqué qu'il subissait "des menaces", notamment des "menaces de mort". Ce jeudi, il a ainsi raconté qu'il avait récemment retrouvé sa moto "trafiquée", "destinée à lâcher" et qu'il avait "porté plainte" à ce sujet. Pierre Condamin-Gerbier a été entendu dans l'affaire Cahuzac par les policiers dans un premier temps et le juge Van Ruymbeke dans un second temps, dans le cadre de l'information judiciaire pour "blanchiment de fraude fiscale" visant l'ex-ministre du Budget.»...
Source: http://www.letelegramme.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 13 2013 9:37:2

Affaire Cahuzac : Remy Garnier enfonce le clou

«Le vérificateur fiscal lot-et-garonnais a donné une leçon de dignité, de courage et de ténacité aux députés de la commission Cahuzac, mercredi Rémy Garnier, hier, devant la commission parlementaire. Rémy Garnier, hier, devant la commission parlementaire. On n'entendait plus une mouche voler hier soir à l'issue de la déposition de Rémy Garnier devant la commission d'enquête « Cahuzac » à l'Assemblée. Accueilli par des sourires condes- cendants à droite et par des yeux revolvers à gauche, le vérificateur fiscal lot-et-garonnais a finalement donné une petite leçon de dignité, de courage et de professionnalisme à la représentation nationale, hier. Ni le président de la commission, le centriste Charles de Courson, ni son rapporteur, le socialiste Alain Claeys, n'avaient le coeur à rire au terme de son réquisitoire implacable. Quand les députés s'attendaient à entendre un fonctionnaire tatillon et aveuglé par sa soif de « vengeance » contre Jérôme Cahuzac, ils sont tombés sur un homme sans haine, droit dans ses bottes et tenace comme un fox-terrier. « Outreau-sur-Garonne » Loin de Cahuzac, l'essentiel du discours de Rémy Garnier a consisté à démontrer les lâchetés et déviances de l'administration fiscale comme d'une partie de la justice. « La justice à Agen, c'était Outreau-sur-Garonne » a-t-il lâché hier, arguments à l'appui.» [...] « « Ce jour-là, Jérôme Cahuzac m’a beaucoup déçu. Il m’a expliqué que la justice me donnerait finalement raison. Mais qu’il n’interviendrait pas pour me réhabiliter, pour une question d’honneur. Je m’attendais à ce qu’il me parle de mon mémoire mentionnant son compte suisse. Je suis convaincu que s’il en avait été au courant, il l’aurait évoqué. Même lui a été enfumé par sa propre administration sur sa situation. Une administration dont l’étonnement n’a pas cessé de m’étonner après les révélations de Mediapart. En regard de cette administration, Cahuzac est tout à fait sympathique. Lui au moins a avoué et demandé pardon. » Pressé de questions, Rémy Garnier a lâché quelques perles hier. « Les privés qui enquêtaient sur lui pour Patricia Cahuzac voulaient savoir s’il avait eu une relation avec Florence Parly, si son fils lui ressemblait ! Ils faisaient fausse route avec moi. Ces privés se disaient eux-mêmes filochés par d’autres, agissant pour des laboratoires pharmaceutiques. Des labos dont ils m’ont montré une liste. Cahuzac avait touché 1,5 million d’euros de leur part selon eux. » »...
Source: http://www.sudouest.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 13 2013 7:23:2

Fraude fiscale: Bercy aura toujours le monopole des poursuites (commission, Assemblee), Actualites

«Les députés ont décidé de conserver le monopole de Bercy pour déclencher les poursuites en matière de fraude fiscale lors de l'examen en commission, mardi et mercredi, du projet de loi de lutte contre la fraude fiscale. Des amendements, notamment UMP et UDI, visant à supprimer ce "verrou" ont été rejetés par la commission des finances, qui a en revanche adopté des dispositions proposées par le PS pour une meilleure coopération entre l'administration fiscale et la justice. Actuellement, aucune action judiciaire ne peut en effet s'enclencher sans que la justice n'ait été saisie au préalable par le ministère du Budget. Le rapporteur du texte pour la commission des Lois, Yann Galut (PS), a indiqué dans un communiqué qu'il "aurait souhaité aller plus loin sur cette question" mais a considéré que "le compromis trouvé permettra une réelle avancée pour atteindre l'objectif commun pour lutter avec efficacité contre la fraude et l'évasion fiscale". En commission, plusieurs amendements ont été adoptés visant à "renforcer" la coopération entre l'administration fiscale et les autorités judiciaires. Les agents de la direction générale des finances publiques seront ainsi tenus de transmettre au juge d'instruction ou au procureur, dans un délai de six mois, les éléments sur les suites fiscales données aux informations qu'ils auront transmises à l'administration fiscale.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 12 2013 7:59:31

Le statut de « repentis » etendu a la delinquance financiere (commission, Assemblee)

«Les députés ont adopté mercredi en commission un système de « repentis » prévoyant une exemption ou une réduction de peine pour les personnes coopérant avec la justice en matière de délinquance économique et financière, dans le cadre du projet de loi contre la fraude fiscale. Ce système, déjà en vigueur en matière de criminalité organisée (trafic de stupéfiants ou extorsion par exemple), permet d'aller vers une exemption de peine ou une réduction de moitié. « Ces infractions sont, pour une part non négligeable, le fait de réseaux très organisés. Pour lutter contre ces réseaux et parvenir à les démanteler, la justice doit disposer des outils procéduraux les plus efficaces possibles », souligne cet amendement du rapporteur du texte, Yann Galut (PS). Le député du Cher, membre de la commission des Lois, a salué dans un communiqué l'adoption de cet « amendement majeur », au même titre à ses yeux que celui sur les lanceurs d'alerte. Il s'est aussi félicité des « avancées significatives » apportées au texte en commission. Voté mercredi en commission, le projet de loi de lutte contre la fraude fiscale et contre la grande délinquance économique et financière, qui aggrave certaines peines et institue un délit de fraude fiscale en bande organisée, sera débattu la semaine prochaine en séance publique. Il avait été annoncé en même temps que le projet de loi sur la transparence de la vie publique, dans la série de réformes annoncées par l'exécutif après l'affaire Cahuzac.»...
Source: http://www.cbanque.com | Source Status Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 01 2013 9:53:15

Exil fiscal : La banque UBS France mise en examen pour complicite de demarchage illicite - RTL.fr

«UBS France est soupçonné d'avoir tenté de convaincre de riches Français d'ouvrir des comptes non déclarés en Suisse au début des années 2000. La filiale française d'UBS a été mise en examen vendredi pour complicité de démarchage illicite dans l'enquête sur des soupçons de système destiné à convaincre de riches Français d'ouvrir des comptes non déclarés en Suisse au début des années 2000, a appris l'AFP de source judiciaire. UBS France a par ailleurs été placée sous statut de témoin assisté pour blanchiment de démarchage et blanchiment de fraude fiscale, a précisé cette source. Dans cette enquête, UBS est soupçonnée d'avoir permis à ses commerciaux suisses de démarcher des clients en France, en violation de la législation, et d'avoir mis en place une double comptabilité pour masquer des mouvements de capitaux entre la France et la Suisse. Un ancien directeur général d'UBS France, Patrick de Fayet, un ancien dirigeant du bureau d'UBS à Lille et un cadre salarié d'UBS à Strasbourg sont déjà mis en examen. Ces investigations sont nées en particulier d'une dénonciation d'anciens salariés. Une note anonyme transmise à l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP), consultée par l'AFP, avait détaillé l'existence de "carnets du lait" entre 2002 et 2007, système destiné à enregistrer les ouvertures de comptes non déclarées en Suisse réalisées par les commerciaux. Elle décrivait le rôle présumé de chargés d'affaires en Suisse et en France et de membres de la direction d'UBS France dans cette double comptabilité. Les juges ont également communiqué au fisc une liste de 353 personnes»...
Source: http://www.rtl.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 26 2013 23:6:11

Cazeneuve veut accelerer la lutte contre la fraude fiscale

«Le ministre a lancé un appel en direction des contribuables français possédant un compte non déclaré à l'étranger afin qu'ils régularisent leur situation, les menaçant d'un durcissement des sanctions. Publicité Spécial EscarpinsCollection JB Martin Voir la collection 1/5 Le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, compte largement sur les recettes de la lutte contre la fraude fiscale pour parvenir l'an prochain à équilibrer les comptes de l'Etat. A côté des 14 milliards d'euros d'économies visées pour la prochaine année, le ministre espère récolter «6 milliards» de recettes supplémentaires «qui résulteront essentiellement de la lutte contre la fraude fiscale et de ce que nous allons faire sur la diminution de la dépense fiscale», a-t-il indiqué sur Europe 1. Bernard Cazeneuve a insisté sur la volonté du gouvernement de s'engager «dans la lutte contre la fraude fiscale et dans l'harmonisation d'un certain nombre de niches fiscales et sociales» qui devraient contribuer «aux deux tiers» des hausses de recettes. Le ministre a par ailleurs rappelé qu'une nouvelle loi était en préparation pour renforcer les moyens de la justice et de l'administration dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale. «Il pourra y avoir des écoutes, il pourra y avoir des infiltrations», a-t-il notamment déclaré. L'administration pourra également utiliser «des éléments transmis de façon licite mais dont la source ne l'est pas», a ajouté le ministre. Bernard Cazeneuve a lancé un appel en direction des contribuables français possédant un compte non déclaré à l'étranger afin qu'ils régularisent leur situation, les menaçant d'un durcissement des sanctions. Selon les organisations syndicales, la fraude fiscale représenterait en France entre 60 et 80 milliards d'euros de manque à gagner par an tandis qu'en 2012, le déficit public s'est élevé à 98 milliards d'euros, selon l'Insee.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 26 2013 23:4:7

L'ancien maire PS d'Henin-Beaumont au tribunal

«Gérard Dalongeville est accusé de faux et usage de faux, de détournement de fonds publics et de favoritisme. Publicité Spécial EscarpinsCollection JB Martin Voir la collection 1/5 Après Jean-Pierre Kucheida, ancien maire de Liévin condamné la semaine dernière pour abus de biens sociaux, c'est au tour d'un autre ex-maire PS du Pas-de-Calais de passer devant les juges. Ce lundi au tribunal correctionnel de Béthune s'ouvre le procès de Gérard Dalongeville. L'ancien maire d'Hénin-Beaumont risque jusqu'à dix ans d'emprisonnement pour faux, usage de faux, détournement de fonds publics et favoritisme. A ses côtés, vingt autres prévenus, parmi lesquels son ancien premier adjoint Claude Chopin. Au-delà de celui d'Hénin, mis en lumière par l'instruction, le procès révélera-t-il un autre système, celui du parti socialiste du Pas-de-Calais? «Toutes les affaires ont une dynamique propre. Il y a des évolutions, des incidents, répond Me Francis Terquem, l'avocat de l'ancien maire. Mais est-ce que cela conduira Gérard Dalongeville à être l'auteur de révélations? On attend de l'audience qu'elle fasse apparaitre les vraies responsabilités.»Ce sera toute la question. Car l'ex-maire, exclu du parti socialiste, accuse ses anciens camarades de lui avoir fait porter le chapeau. D'où la citation de François Hollande au procès. «Son témoignage, comme premier secrétaire de 1997 à 2008, pourrait expliquer comment l'appareil central gérait ses relations avec la fédération du PS 62, extraordinairement puissante, estime Me Terquem. Nous n'avons pas eu de réponse de François Hollande à ce jour. Il serait le seul militant à ignorer comment fonctionnait le PS 62?» Gérard Dalongeville devra en tout cas répondre aux questions sur sa responsabilité dans cette affaire de fausses factures présumées d'un montant de près de 4 millions d'euros au préjudice de la commune, sur un éventuel enrichissement personnel, sur le fameux coffre-fort dans son bureau où 13.000 euros en liquide ont été trouvés lors de la perquisition, etc. En face de lui, vingt autres prévenus qui pourraient l'avoir en ligne de mire, lui le grand ordonnateur, lui le «traitre» qui a dénoncé l'agissement des autres. A la fin des 267 pages de ses conclusions définitives, Francis Terquem demande la relaxe.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 15 2013 6:57:10

FRANCE Hors de Paris, point de salut pour l'elite | Courrier international

«Jusque dans les années 1990, l'élite, tout droit sortie des grandes écoles, faisait ce que l'on attendait d'elle. Depuis, "quelque chose a monstrueusement mal tourné" pour cette petite caste qui n'a d'autre horizon que le centre de Paris, écrit Simon Kuper. Maurice Thorez, le staliniste français, passa la Seconde Guerre mondiale à Moscou, où il se faisait appeler "Ivanov". A la Libération, il rentra en France et devint membre du gouvernement. Après la démission de Charles de Gaulle en 1946, Thorez reprit à son compte un des projets fétiches du général : la création d'un établissement chargé de former les hauts fonctionnaires de la nouvelle république, l'Ecole nationale d'administration (ENA). Thorez devait se dire que cette caste constituerait "l'avant-garde du prolétariat" dont Lénine avait tant parlé. Depuis, l'ENA a produit pléthore de membres de l'élite politique et financière du pays, dont le président François Hollande. La France n'a jamais ménagé ses élites, un passe-temps qui remonte à la Révolution, mais les énarques et leurs camarades ont rarement été aussi impopulaires. En l'espace d'un an d'exercice, les gouvernements tant de droite que de gauche sont devenus des objets de mépris. Le chômage a atteint un niveau record. Les scandales liés à l'élite se multiplient (un des derniers en date concerne le ministre du Budget Jérôme Cahuzac et ses comptes en Suisse et ailleurs). Quelque chose a monstrueusement mal tourné pour la caste de Thorez. Une caste incestueuse.» [...] «Les élites sont la seule classe française à faire preuve de solidarité interne, poursuit Pinçon-Charlot. Elles sont liées par des secrets communs. Par exemple, beaucoup de leurs membres étaient au courant des curieuses pratiques de Dominique Strauss-Kahn dans la chambre à coucher, mais les mêmes étaient prêts à le laisser se présenter à la présidence plutôt que d'en informer la valetaille au-delà du périf. Pour paraphraser l'auteur anglais E.M. Forster, ces gens trahiraient leur pays plutôt que leurs amis. Ils justifient les faveurs qu'ils s'accordent au nom de l'amitié. En fait (comme l'ont souligné le journaliste Serge Halimi et d'autres), c'est de la corruption. Les élites françaises n'ont pas été formées pour réussir dans le monde Une caste aussi réduite, issue des mêmes écoles, souffre immanquablement d'un autre travers, tout aussi dangereux : la pensée de groupe. Et il est rare que ses membres croisent des sous-fifres qui oseront avancer des avis divergents. "En France, un haut responsable sorti d'une grande école n'est jamais informé par la base. Il est seul." "Ces gens-là apprécieraient d'être informés, ils aimeraient travailler en équipe", ajoute Pinçon-Charlot. "Ils ne veulent pas être seuls, mais le système les propulse au pouvoir, si bien que nous pouvons reprocher nos difficultés à nos élites." La mondialisation aussi a eu un impact. Les élites françaises n'ont pas été formées pour réussir dans le monde, mais dans le centre de Paris. François Hollande, qui a fait trois grandes écoles, découvre aujourd'hui la planète en tant que président. Il s'est rendu pour la première fois en Chine lors de sa visite officielle en avril. Ces temps-ci, beaucoup de Français réussissent à Londres, New York ou dans la Silicon Valley, mais, en règle générale, ils n'ont pas de contact avec l'élite du pays »...
Source: http://www.courrierinternational.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 13 2013 12:49:20

Scandale d'espionnage chez Bloomberg, visant Goldman Sachs et JPMorgan

«Des journalistes de l'agence Bloomberg auraient utilisé les données privées issues des terminaux boursiers fournis par une autre branche de Bloomberg, concernant des clients de grandes banques, pour enquêter sur eux. Ils s'en seraient notamment servis pour couvrir l'affaire de "la baleine de Londres".Le groupe Bloomberg a indiqué vendredi avoir bloqué l'accès de ses journalistes à certaines données sur ses terminaux boursiers, après des plaintes de certains clients qui soupçonnent les reporters d'avoir utilisé ces écrans pour enquêter sur eux. Bloomberg combine une agence de presse et la fourniture d'informations financières (cours en temps réel, données de marché, actualités...) sur des terminaux dédiés, qui font concurrence à ceux de Thomson Reuters dans les banques et les salles de marché.»...
Source: http://lexpansion.lexpress.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 11 2013 15:51:7

Fraude fiscale : Etats-Unis, Royaume-Uni et Australie offrent leurs informations aux autres Etats

«Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie devraient dévoiler les informations qu'ils détiennent sur les sociétés offshore sur lesquelles ils enquêtent pour fruade ou évasion fiscale. Ce qui permettrait à la France, demandeuse de ces informations, de gagner du temps en cherchant au bon endroit. Un nouveau pas doit être franchis dans les prochaines semaines dans la lutte contre l'évasion et la fraude fiscale. Selon le journal le Monde, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie s'apprêtent à annoncer la mise à disposition des Etats qui en feront la requête les fichiers secret concernant les sociétés offshore dans les paradis fiscaux sur lesquels ils sont en traon d'enquêter. La France aurait elle même demandé à y avoir accès le 10 mai dernier. L'annonce officielle devrait avoir lieu lors du Forum mondial des administrations fiscales à Moscou les 16 et 17 mai prochain selon le quotidien. Les Iles Vierges et les Iles Caiman devraient être particulièrement citées lors de cette réunion lors de laquelle doivent être présentes les directions générales des impôts de quarante pays. La décision des gouvernements américain, britannique et australien de partager les données offshore d'une ampleur inédite, qui semblent recouper celles révélées par l'enquête journalistique internationale Offshoreleaks, depuis le 4 avril, devrait donner un nouveau tour à la coopération entre Etats contre la fraude. Certains Etats militent d'ailleurs pour la création d'un organe permanent de coopération entre les administrations fiscales.»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 04 2013 8:57:13

Compte Cahuzac et UMP en Suisse: un voisinage saisissant

«Déçu de la manière dont l'ex-président Nicolas Sarkozy traite en ce temps-là les exilés fiscaux français, le banquier Pierre Condamin Gerbier quitte, fin 2008, début 2009, son poste de responsable de la délégation de l'UMP en Suisse, qui regroupe les adhérents de ce parti résidant sur sol helvétique. Eric Woerth est à l'époque ministre du budget et trésorier de l'UMP (charge dont il est contraint de démissionner en juillet 2010 en raison des soupçons de conflit d'intérêt qui pèsent sur lui dans le cadre de l'affaire Bettencourt - de 2007 à juin 2010, son épouse, Florence Woerth, fut employée par Clymène, société gérante de la fortune de l'héritière du groupe L'Oréal). Celui qui, alors, a la main sur le fisc, bataille contre ces Français qui placent secrètement leur argent à l'étranger, en particulier en Suisse. Pierre Condamin Gerbier trouve cette attitude hypocrite et se souvient de ce mois de mars 2007, quand Eric Woerth, moins regardant sur l'origine des fonds, était venu à Genève faire la tournée des riches donateurs pour financer la campagne présidentielle du candidat Sarkozy.» [...] «Pierre Condamin Gerbier était-il au courant de l’existence du compte Cahuzac au sein de l’établissement dont il était, avec Dominique et François Reyl notamment, l’un des associés ? Si oui, compte tenu de son engagement politique, aurait-il pu en informer une tierce personne, par exemple Eric Woerth, alors trésorier de l’UMP ? «S’il arrivait que nous discutions, entre associés, de clients ayant un compte dans la société, j’ignorais, jusqu’à ce que la presse en parle, l’existence du compte de M. Cahuzac dans les livres de comptes de Reyl & Cie, affirme Pierre Condamin Gerbier. Et si j’en avais été informé, j’aurais été tenu au secret. Briser ce secret m’aurait exposé à des poursuites pénales. Par ailleurs, je n’imagine pas que s’il avait appris, d’une manière ou d’une autre, l’existence du compte de M. Cahuzac, M. Woerth n’en aurait pas fait un usage politique. Je précise que mon engagement au sein de l’UMP était une activité politique totalement séparée de ma fonction professionnelle, un cas de figure fréquent en Suisse.» Nous avons voulu demander au député Eric Woerth (UMP) – mis en examen pour «recel» par le juge Jean-Michel Gentil qui instruit les dossiers Bettencourt – s’il avait eu vent de l’existence de ce compte avant que Médiapart n’en fasse état. Il n’a pas souhaité répondre. Nous avons également cherché à entrer en contact avec François ou Dominique Reyl, pour savoir si l’activité de Pierre Condamin Gerbier à la tête de la délégation de l’UMP en Suisse l’avait exposé à un possible conflit d’intérêt vu son métier de banquier au sein de Reyl & Cie, si elle ne l’avait pas placé, à tout le moins, dans une situation délicate. Le service de communication de la banque a indiqué que cette dernière était « tenue à un devoir de confidentialité ». On peut à l'inverse penser que la double casquette de Pierre Condamin Gerbier, en raison même de ses relations avec des contribuables français, a été un atout pour la société Reyl & Cie. »...
Source: http://www.hebdo.ch | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 07 2013 8:32:17

Fraude fiscale et austerite, cocktail explosif pour la politique en Europe

«La succession de scandales touchant des responsables politiques ou économiques accentue un peu plus la défiance des citoyens européens vis-à-vis de leurs élites, notamment dans les pays soumis à des politiques d'austérité, comme en Italie avec la montée du populisme. En France, l'affaire d'évasion fiscale touchant l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac va renforcer "la vision un peu dominante d'un rejet des élites politiques, que l'on retrouve un peu partout en Europe", craint Eddy Fougier, chercheur à l'Institut des relations internationales et stratégiques (Iris). "Tout concourt à ce que cela conforte les thèses populistes, la thèse du +tous pourris+", s'inquiète-t-il. "Comment les citoyens ne seraient-ils pas écoeurés ou révoltés de constater que le grand argentier de l'Etat s'était froidement affranchi de la rigueur et des efforts qu'il leur réclamait?" s'interrogeait jeudi le quotidien Le Monde. Si cette défiance se mesure jusqu'à présent en France surtout dans les médias et les sondages, dans les pays du sud de l'Europe en revanche, touchés par des années d'austérité beaucoup plus sévère, l'indignation a déjà trouvé sa traduction dans les urnes ou dans la rue. En Italie, les affaires de fraude sont une constante à l'image des procès contre Silvio Berlusconi ou de l'amende énorme infligée cette semaine aux stylistes de Dolce & Gabbana (343 millions d'euros). La réaction des Italiens ne s'est pas fait attendre et, aux élections de février, le Mouvement cinq étoiles (M5S) de Beppe Grillo, qui cristallise le vote anticorruption et antiaustérité, a engrangé environ 25% des votes. "Aucun parti politique ne doit se faire d'illusion. Même si tous n'ont pas agi de la même façon, il existe une rage à leur encontre", juge Giacomo Marramao, professeur de philosophie politique à l'Université Rome III.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 07 2013 8:2:48

Offshore Leaks : qui detient les comptes secrets ?

«Parallèlement à l'affaire Cahuzac, des millions de transactions effectuées dans des paradis fiscaux viennent d'être mis au jour, après quinze mois d'enquête par la presse internationale, incluant Le Monde. Un "Offshore Leaks" qui rassemble pas moins de 2,5 millions de fichiers, auxquels il faut encore ajouter les comptes de 120 000 sociétés offshores. Selon le quotidien belge Le Soir, c'est 160 fois le volume des câbles diplomatiques répertoriés par WikiLeaks. De quoi déclencher un séisme fiscal planétaire impliquant des dizaines de milliers de sociétés et de particuliers, issus de plus de 170 pays dans le monde. Parmi les 130 Français impliqués dans le scandale, Jean-Jacques Augier, le trésorier de campagne de François Hollande, détenteur d'actions dans deux sociétés basées aux iles Caimans. Mais ce n'est pas la seule pointure épinglée par les 38 médias ayant eu accès à la base de données de l'International Consortium of Investigate Journalists (ICIJ).»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 07 2013 7:53:44

Affaire Bettencourt : le vrai faux non-lieu de Sarkozy

«Le parquet va-t-il requérir un non-lieu à l'encontre de Nicolas Sarkozy, mis en examen pour abus de faiblesse dans le cadre de l'affaire Bettencourt ? On ne le saura pas avant juin voire juillet. Mais la question a provoqué de nouveaux rebondissements, vendredi 5 avril, dans un dossier où ils se multiplient depuis près de trois ans. "Affaire Bettencourt : non-lieu requis pour Nicolas Sarkozy", titre le site du "Parisien" jeudi soir. Le "Figaro" lui emboite le pas, affirmant que "le parquet défend un non-lieu pour Sarkozy". Les deux quotidiens se basent sur un rapport du parquet de Bordeaux transmis à la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG) au ministère de la Justice, rédigé "à la demande de Christiane Taubira", écrit le "Figaro". "C'est un non-lieu que le procureur de la République de Bordeaux requiert à l'égard de Nicolas Sarkozy", affirme sans ambages le "Parisien", tandis que son confrère est plus prudent, indiquant que le procureur "se dirige vers des réquisitions de non-lieu". Certains partisans de Nicolas Sarkozy le voient aussitôt tiré d'affaire. "La montagne va accoucher d'une souris", se réjouit le député UMP du Nord Sébastien Huygue. Las ! Vendredi en fin de matinée, le procureur de Bordeaux Claude Laplaud sort de son silence habituel pour envoyer un communiqué par mail aux rédactions en forme de mise au point. Le parquet "n'a pris aucune décision quant à l'orientation des réquisitions qu'il sera amené à prendre" dans le cadre de l'affaire Bettencourt. Le texte, lapidaire, souligne que la procédure, "comportant plusieurs milliers de pièces", "doit faire l'objet d'une analyse détaillée".»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 05 2013 18:22:5

Fraude fiscale : l'etrange rapport sur les enquetes de la DCRI

«Un pseudo collectif d'agents du contre-espionnage aurait envoyé au groupe parlementaire sur l'exil fiscal à l'Assemblée un courrier non signé pour fustiger l'attentisme de leur direction sur la fraude. Publicité Spécial EscarpinsCollection JB Martin Voir la collection 1/5 C'est un document à prendre avec des pincettes. Le quotidien La Croix a révélé ce vendredi l'existence d'une sorte de note anonyme envoyée au groupe de travail de l'Assemblée nationale sur les exilés fiscaux dirigé par un député socialiste, Yann Galut. Cette note est présentée comme l'oeuvre d'officiers de police de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Ce qui n'est nullement avéré. Rédigé sur 14 pages, dans un style souvent télégraphique, ce «rapport» tient lieu de lettre de dénonciation contre la hiérarchie de la DCRI. Ses auteurs expliquent, en substance, que le contre-espionnage étoufferait les affaires financières en se gardant bien de transmettre à la justice ce qu'il sait. Mais avec quels éléments concrets à l'appui de cette démonstration? L'UBS et la sous-direction K Sur le dossier de l'Union des banques suisses (UBS), la DCRI est accusée, par le ou les corbeaux, d'avoir enquêté et débusqué des fraudes organisées en France et de ne pas avoir transmis au parquet ces informations. «Pourquoi la sous-direction K (Renseignement économique et financier) a -t-elle axé son travail de surveillance sur les cadres de l'UBS qui dénonçaient le système plutôt que sur ceux (qui étaient) à l'origine du système?», interroge le soi-disant collectif. «Le faible nombre de dénonciations qui émanent des services de renseignement spécialisés dans le domaine économique et financier, notamment ceux de la DCRI, nous incite à réfléchir sur la mission de ces services dont l'inefficacité pénale est injustifiable». Rien ne justifierait, selon eux, de couvrir ce type d'informations par le «secret défense», comme le fait le contre-espionnage.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 04 2013 13:6:35

L'affaire Cahuzac reflete le sentiment d'impunite d'une certaine caste politique

«La sidération qui s'est emparée de la classe politique depuis la chute brutale de Jérôme Cahuzac a de quoi mettre la puce à l'oreille. Les réactions outrées à la détention d'un compte à l'étranger de la part d'un ancien ministre du Budget, en charge de la lutte contre la fraude fiscale, contrastent avec la complaisance dont il a longtemps bénéficié face à ses accusateurs. Comme s'il fallait à tout prix ramener cet épisode fâcheux au rang d'une faillite morale individuelle. La fébrilité qui a immédiatement gagné les sommets de l'Etat suggère pourtant que l'affaire est d'une autre ampleur. Jean-Marc Ayrault ayant été incapable d'éteindre l'incendie, mardi soir sur France 2, François Hollande a du prononcer dés le lendemain une allocution aussi solennelle qu'improvisée. En annonçant trois mesures plus ou moins nouvelles, le président de la République a implicitement reconnu que l'affaire Cahuzac éclaboussait l'ensemble de la classe politique.»...
Source: http://www.slate.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 29 2013 11:49:5

Pourquoi Quaero n'a pas cree le « Google europeen »

«Cinq ans après le lancement de ce programme de R&D qui touche à sa fin, force est de constater que l'objectif initial de créer un moteur de recherche de nature à rivaliser avec le géant américain. Oséo a investi près de 100 millions d'euros dans ce programme qui a donné naissance à des prototypes prometteurs. Quaero (« je cherche » en latin), vous vous souvenez ? «L'objectif était de créer un Google européen. On en est quand même un petit peu loin ! » a lancé, lucide, Laure Reinhart, la directrice générale déléguée d'Oséo, aux responsables de ce programme de recherche qui a dressé ce jeudi un bilan de 5 ans de travaux. L'entreprise publique a investi près de 100 millions d'euros en cinq ans dans ce programme de R&D axé sur les contenus numériques, l'indexation et le multilinguisme.» [...] «De l'innovation radicale Pourquoi Quaero n'a-t-il pas réussi à faire émerger le fameux « Google européen » voulu par Jacques Chirac et qui devait se faire dans un cadre franco-allemand initialement ? « C'est normal, c'est un peu de l'innovation radicale » relève, philosophe, Laure Reinhart. « Il faut se rappeler que la plupart des gens n'y croyaient pas aux débuts, en particulier les industriels. Il est important de se fixer des objectifs très ambitieux même si on n'arrive pas au bout, parce que le monde extérieur bouge. Tous les 18 mois, on se demandait ce que l'on faisait avec Quaero. Il y a eu des crises. On a redéfini les choses, on a fait entrer de nouveaux partenaires», tels que Yacast, Itesoft, Systran, etc. « Scientifiquement, quelque chose s'est passé. Quaero a été une occasion unique de travailler avec les meilleurs chercheurs français. Deuxième point positif, des entreprises comme Exalead, qui a été rachetée par Dassault Systèmes, a pu faire des sauts technologiques. L'important est que ces moyens financiers ont été investis dans des projets et qu'on arrive à des résultats probants qui aboutiront, je l'espère, à de très belles exploitations commerciales » indique la directrice générale déléguée d'Oséo. « Ce ne sera peut-être pas LA rupture qu'on attendait mais de multiples ruptures. Le véritable impact de ce programme ne pourra être pleinement mesuré qu'après quelques années d'exploitation » nuance-t-elle. »...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 23 2013 9:50:12

Pesticides : l'Etat condamne a indemniser un agriculteur malade

«La Cour d'appel de Nancy a condamné l'Etat à indemniser Dominique Marchal, un agriculteur céréalier, atteint par un syndrome myéloprolifératif. Cette maladie s'est développée à cause des pesticides utilisés par l'agriculteur dans son exploitation. Homme aspergeant un champs de pesticides Du benzène. Certains pesticides et herbicides utilisés par l'agriculteur Dominique Marchal contenait du benzène, substance reconnu cancérogène. A force de traiter son exploitation avec ces produits chimiques et toxiques pour la santé et l'environnement, le céréalier a développé un syndrome myéloprolifératif, maladie du sang caractérisée par une prolifération excessive du tissu formant la moelle des os. Aucune mention sur l'emballage des produits incriminés ne mentionnait de risque pour la santé. La maladie de Dominique Marchal a été reconnue maladie professionnelle par le Tribunal des affaires de sécurité sociale d'Epinal, après un long combat de l'agriculteur. Ce dernier avait ensuite engagé une procédure contre l'Etat, condamné aujourd'hui en appel à indemniser le préjudice. Le Tribunal a reconnu des fautes de fabricants de pesticides. En première instance, le Comité d'Indemnisation des Victimes d'Infractions (CIVI) avait déclaré que "dès 1982, les fabricants de produits phytopharmacologiques ne pouvaient ignorer que leurs produits contenant du benzène exposaient leurs utilisateurs au risque grave de contracter ce type de maladie". L'agriculteur n'a pas engagé de poursuites pénales contre les fabricants de pesticides. Leur responsabilité ayant été confirmée par la Cour d'Appel, l'Etat pourra se retourner contre eux»...
Source: http://www.vedura.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Juridique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Juridique,Tendances | Admin | Cache

03 20 2013 17:0:25

Independent French News in English | Mediapart

«French budget minister Jérôme Cahuzac (pictured) has resigned after it was announced on Tuesday that a full-blown independent judicial investigation has been opened into evidence he held an undisclosed bank account in Switzerland. The events follow the authentication by forensic police of a tape, first revealed by Mediapart, on which he is heard discussing the account, which he has hitherto denied holding. Announcing the opening of a judicial investigation, the Paris public prosecutor's office said an examining magistrate will now seek the cooperation of the authorities in Switzerland and in Singapore, to where funds from the account were allegedly transferred. It also revealed the investigation will pursue claims that money paid into Cahuzac's account came from pharmaceutical companies»...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

03 19 2013 17:18:54

La prevention des conflits d'interets dans la vie publique

«Le Premier ministre a présenté une communication relative à la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique. La confiance des citoyens dans leurs institutions est une condition indispensable de la vitalité de notre démocratie. Sans elle, c'est la légitimité de l'action publique qui s'affaiblit, en un temps où l'intervention de la puissance publique est particulièrement nécessaire pour faire face aux difficultés économiques et sociales que traverse le pays. Pour assurer cette confiance, il faut donner un nouvel élan à la vie démocratique. C'est l'un des objets des projets de loi constitutionnelle présentés à ce même conseil des ministres. Il convient également de faire en sorte que la décision publique soit insoupçonnable. Cela passe par un renforcement du cadre applicable à la lutte contre les conflits d'intérêts. Prolongeant les travaux qu'a menés la Commission présidée par M. Jean-Marc Sauvé sur la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique, le rapport de la Commission pour la rénovation et la déontologie de la vie publique a en effet souligné les limites de notre droit en la matière. Le Gouvernement entend donc définir une véritable stratégie globale de prévention, fondée sur la transparence et sur l'implication de tous les acteurs publics. A cette fin, un projet de loi relatif à la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique sera présenté au conseil des ministres avant l'été. Il précisera les obligations de probité et d'impartialité qui s'imposent à tous les responsables publics et définira la notion de conflit d'intérêts. Il consacrera l'obligation faite à toute personne chargée d'une mission de service public ou détentrice de l'autorité publique de ne pas se placer dans une situation de conflit d'intérêts ou de la résoudre immédiatement si elle survient. Ce projet de loi mettra en place des dispositifs de prévention applicables aux principaux responsables publics : membres du Gouvernement, collaborateurs des cabinets ministériels, membres des autorités administratives indépendantes... Ils devront produire une déclaration d'intérêts au moment de leur prise de fonction. Des mécanismes de déport ou d'abstention seront définis pour garantir l'impartialité des décisions prises au nom de la puissance publique. Afin de prévenir les conflits d'intérêts liés à la gestion d'un patrimoine financier personnel, le recours au mandat de gestion sans droit de regard sera rendu obligatoire. Enfin, le délit de prise illégale d'intérêt à l'issue des fonctions sera étendu aux membres du Gouvernement et assorti d'un mécanisme de contrôle des départs vers le secteur privé. Dans le cadre de la préparation de ce projet de loi, le Gouvernement consultera les Présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, pour définir les modalités de transposition de ces orientations aux parlementaires, ainsi que les représentants des associations d'élus locaux, pour arrêter les conditions dans lesquelles ce dispositif de prévention s'appliquera aux présidents des principaux exécutifs locaux. Pour assurer la coordination et le contrôle des mécanismes qui seront mis en place à l'égard des principaux responsables de notre vie publique, une Haute Autorité de déontologie de la vie publique sera créée, qui reprendra les compétences actuelles de la Commission pour la transparence financière de la vie politique, et dont le président sera nommé après avis des commissions compétentes des deux assemblées. S'agissant des fonctionnaires, les règles déontologiques qui leur sont applicables seront renforcées dans le cadre d'un projet de loi qui rénovera les droits et les obligations qui fondent le statut des fonctionnaires. Le contrôle des départs vers le secteur privé sera amélioré et des déclarations d'intérêts seront rendues obligatoires pour les principaux cadres dirigeants de l'Etat, des collectivités locales et des hôpitaux. Ces nouvelles règles déontologiques seront transposées aux magistrats de l'ordre judiciaire.»...
Source: http://www.gouvernement.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

03 03 2013 22:36:23

EXCLUSIF. Colin Powell : comment la CIA m'a trompe

«Il y a dix ans, le secrétaire d'Etat américain prononçait à l'ONU son discours sur les armes de destruction massive en Irak (voir vidéo ci-dessous). Les "preuves qu'il avancait se sont révélées fausses pour la plupart. A l'occasion de la publication de son livre "J'ai eu de la chance" aux Editions Odile Jacob, il revient sur cet épisode et sur la politique étrangère de son pays. Entretien exclusif avec Colin Powell. Le 5 février 2003, vous avez prononcé à l'ONU votre "célèbre" discours sur les armes de destruction massive en Irak, dans lequel vous énonciez des "preuves" qui, pour la plupart, se sont révélées inexactes. Dix ans plus tard, vous écrivez dans votre nouveau livre que ce discours restera une "tache" dans votre carrière et que vous vous souvenez de ce 5 février aussi "profondément" que du jour de votre naissance. Pourquoi ? - Il est très dur d'oublier un tel moment surtout quand on vous en parle chaque jour pendant dix ans ! Depuis que j'ai découvert qu'un grand nombre d'informations que l'on m'avait fournies étaient inexactes, je ne cesse de me demander : qu'aurais-je du faire pour éviter cela ? Pour ma défense, je dirais que je n'ai eu que trois jours pour préparer cette présentation et que nous avions un très grand nombre de documents à analyser. Pourquoi seulement trois jours ? -Le problème était le suivant : le président Bush m'a demandé de présenter nos preuves à l'ONU à partir d'un texte rédigé par un conseiller du vice-président Cheney. Or, quand j'ai demandé aux services de renseignement des éléments concrets pour étayer certaines parties de ce document, ils m'ont répondu qu'ils n'avaient jamais vu ces informations-là ! Il fallait donc repartir de zéro et écrire un autre discours. J'ai dit au président que j'avais besoin de plus de trois jours, mais il m'a répondu qu'il avait déjà annoncé au monde la date de ce discours à l'ONU, qu'il ne pouvait pas la reculer. Le fait que le texte écrit par le bureau du vice-président était si étrange ne vous a-t-il pas alerté ? Ne vous êtes-vous pas dit : on essaie de me manipuler ?»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 02 2013 9:15:34

Affaire Merah : pour Valls, la DCRI a fait «une faute»

«Le ministre de l'Intérieur estime, dans une émission qui sera diffusée la semaine prochaine, que le renseignement français a mal fait son travail. Manuel Valls a évoqué une «faute» de la Direction centrale du renseignement intérieur #DCRI# dans la surveillance de Mohamed Merah, au cours de l'émission «Pièces à conviction» qui sera diffusée mercredi soir sur France 3 dans le cadre d'une soirée spéciale consacrée à l'affaire Merah. «Sur la connaissance de l'individu Merah, incontestablement l'analyse de la DCRI n'était pas la même que ceux qui le connaissaient. Et là, incontestablement, il y a une faille, une erreur et une faute», a affirmé le ministre de l'Intérieur. «Ce que démontre Merah, c'est qu'il faut revoir notre fonctionnement, à la fois le lien entre le renseignement local, à Toulouse et de manière générale, et Paris. Là, il y a eu des dysfonctionnements entre le local et le central», a affirmé M. Valls. Le ministre était interrogé sur le «grave décalage entre Toulouse et Paris au sein même de la DCRI, Toulouse estimant Merah +dangereux+ mais pas Paris». «Au niveau local, il faut aussi voir comment les différents services de renseignements travaillent avec la police, la gendarmerie et la police», a proposé le ministre qui a également évoqué des «dysfonctionnements entre la DCRI et les services extérieurs» et dans «le lien avec les services américains» qui, «s'ils avaient été interrogés avant, auraient pu donner des indications».»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 25 2013 10:22:39

La proposition de Peillon, simple «piste de reflexion», selon Desir

«La proposition de Vincent Peillon, qui a préconisé dimanche une réduction des vacances d'été à six semaines réparties en deux zones, fait réagir les politiques ainsi que les syndicats. Matignon a fait savoir dans la foulée que cette piste n'était pas à l'ordre du jour, mais qu'elle serait «peut-être évoquée après 2015». «C'est un récidiviste de la gaffe», a réagi l'ex-ministre UMP et député de l'Eure Bruno Le Maire #photo AFP# sur Canal +. «Il avait déjà fait une gaffe absolument surréaliste sur la dépénalisation du cannabis, il en refait une sur les jours de vacances.» «Il parle trop vite et sème la confusion», a déploré Bruno Le Maire. «J'ai quatre enfants, je suis comme n'importe quelle famille, quand j'apprends que tout d'un coup, on va modifier les vacances d'été, ce ne sont pas de sujets légers, ce sont des sujets qui concernent toutes les familles françaises, tous les enfants». «On n'a même pas encore réglé la semaine de quatre jours et demi qui pose des difficultés majeures à toutes les familles et à toutes les communes. Il ne va pas effacer ses difficultés sur les quatre jours et demi en mettant en chantier la question des semaines de vacances d'été, je crois que c'est une erreur profonde», selon l'ex-ministre de l'Agriculture.»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 20 2013 16:55:53

Comment Findus tente de retablir sa reputation sur le web

«Le géant suédois du surgelé ne veut plus entendre parler "d'affaire Findus". En France, il a confié à une agence d'"e-réputation" le soin de "nettoyer" la toile des mentions gênantes. Une pratique efficace? Deux professionnels de la communication de crise décryptent la situation et donnent leurs clés pour les marques qui, éclaboussées par des scandales, souhaitent se tirer d'affaires. Findus veut nettoyer le web. Las de l'association entre des termes qu'il juge péjoratif et le nom de la marque, le groupe d'origine suédoise a mandaté une agence de "e-reputation" en France. "Nous, on se projette dans un ou deux ans, quand pour une requête sur la marque, le web sera encore tapissé d'affaires Findus", explique Fabrice Ivara directeur associé de l'agence ReputationSquad, mandatée par Findus. Dans sa ligne de mire? Les titres accolant "affaire" et "Findus", et l'association avec des termes tels que "tromperie" ou "escroquerie". Très remonté, Findus vise aussi certaines infographies représentant un "système" avec les différents intermédiaires intervenus dans le circuit de la viande. Car dans cette histoire, le groupe de distribution se pose en victime et rappelle que c'est lui qui a alerté les autorités sanitaires en Grande-Bretagne de la présence de viande de cheval dans certains de ses plats. Aussi sa société a-t-elle entrepris de faire le tour des rédactions web pour leur demander de modifier des titres! Certaines d'entre elles auraient même répondu positivement.* En revanche, contre les détournements de visuels qui pullulent sur la toile, là, Fabrice Ivara ne fera rien. "Nous ne voulons pas jouer le rôle de censeurs sur les blagues", se défend le communicant. Pas d'action prévue non plus contre les journaux papiers ou les télévisions, car, à ses yeux, leur effet serait moins durable»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 04 2013 12:46:17

Precis de communication elyseenne a l'usage de Claude Serillon

«Sa photo est souriante à la une d'un quotidien qui ne sourit pourtant pas au gouvernement. Le Figaro affiche, jeudi 3 janvier, un Claude Sérillon réjoui, désormais en charge de la communication à l'Elysée. Le même jour, un arrêté présidentiel est publié au Journal officiel confirmant que l'ex-journaliste est désormais "conseiller" de François Hollande. L'arrivée de cet ancien journaliste de télévision, souvent viré pour cause de tête dure et indépendante, se déroule dans un contexte marqué. Alors que François Hollande a voulu gérer lui-même sa communication, l'époque est au storytelling et aux spin doctors, ces ingénieurs qui concoctent des récits, des images à destination des médias et au service du pouvoir. Cette "communication politique", qu'elle soit sincère ou pas, consiste toujours à faire dire du bien de son client. Quelle forme pourrait prendre cette collaboration ? Les pistes sont peut-être à chercher du côté du passé de l'ex-journaliste»...
Source: http://www.francetvinfo.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 30 2012 9:0:14

Recherche : elles et ils inventent l'avenir

«Yehezkel Ben-Ari, l'inventeur du sirop de l'espoir pour l'autisme Yehezkel Ben-Ari, chercheur Inserm et fondateur de l'Institut de neurobiologie de la Méditerranée, sur le campus de Luminy, à Marseille, sait rester modeste. "Nous avons créé une entreprise de biotechnologie, "Neurochlore", avec Eric Lemonier, un pédopsychiatre spécialiste de l'autisme pour mettre au point un médicament sous forme de sirop qui participe au traitement global de l'autisme. Il s'agit de réduire la sévérité de cette maladie, les troubles de comportement qui y sont liés. Ce sirop va permettre le développement de la communication chez les personnes autistes mais aussi de mieux s'insérer dans la société." Il se base sur une molécule capable de faire baisser le taux de chlore intracellulaire, point commun à de nombreuses maladies neurologiques. "Les tests précliniques donnent des résultats spectaculaires, indique le scientifique.» [...] «Les essais cliniques, grâce à une fondation US, débuteront dans six mois." Pour une mise sur le marché dans deux ans. »...
Source: http://www.laprovence.com | Source Status Categories: Patriotisme Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Patriotisme Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 27 2012 9:37:37

La fermeture de Megaupload a-t-elle fait du mal a l'industrie du cinema ?

«Une étude montre que la fermeture du site de téléchargement Megaupload a eu un impact négatif sur les recettes des petits films.Et si la fermeture du site de téléchargement Megaupload avait été une mauvaise chose pour l'industrie du cinéma ? C'est ce qu'affirme un court article publié par deux chercheurs sur un site de partage de travaux en sciences sociales (qu'on peut télécharger gratuitement ici#. Les auteurs #l'un étant spécialiste de stratégie et technologie dans une école de management de Munich, l'autre s'occupant de l'économie des innovations technologiques dans une école de commerce à Copenhague) ont étudié les recettes de 1344 films sortis dans 49 pays sur une période de cinq ans. Et ils affirment -chiffres à l'appui- que les recettes des "petits" films (i.e., qui étaient projetés dans moins de 500 salles aux USA) ont légèrement baissé depuis janvier 2012, soit la date de la fermeture de Megaupload (en théorie site d'hébergement de données, en pratique plate-forme iconique de téléchargement illégaux de musique et de films). Leur thèse : le site de piratage permettait tout simplement d'avoir un effet de bouche-à-oreille plus important, et jouait le rôle de "mécanisme servant à répandre l'information à partir d'un spectateur qui n'avait pas l'intention de payer à un spectateur qui a l'intention de payer." Bref, les pirates aidaient tout simplement à faire la promo des petits films. En revanche, l'étude montre également que les blockbusters n'ont a contrario pas souffert de la fermeture du site.»...
Source: http://www.premiere.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 16 2012 18:14:35

Cloture des mises en demeure adressees aux societes de perception et de droits d'auteurs (SPRD) - CNIL - Commission nationale de l'informatique et des libertes

«Clôture des mises en demeure adressées aux sociétés de perception et de droits d'auteurs (SPRD) 16 novembre 2012 Le 16 juin 2011, la CNIL a adressé des mises en demeure aux sociétés de perception et de répartition des droits d'auteurs (SPRD). En effet, elle avait constaté à l'occasion d'un contrôle l'insuffisance des mesures de sécurité entourant le dispositif dit " de réponse graduée " qui vise à lutter contre le téléchargement illégal sur internet. La CNIL avait décidé de ne pas rendre publiques ces mises en demeure au regard des éléments techniques contenus dans ces dernières. Pour autant elle avait jugé utile d'informer le public sur son action compte tenu de la sensibilité du traitement qui concerne environ 25 000 adresses IP (" internet protocol ") par jour. Depuis, de nombreuses mesures correctives ont permis d'assurer la conformité du traitement. Les SPRD ont en effet détaillé les procédures mises en oeuvre pour améliorer la sécurité de leur système d'information. Les mesures correctives retenues par ces dernières et l'importance du plan d'action déployé ont fait l'objet d'une vérification sur place par une délégation de la Commission. Compte tenu de cette mise en conformité, il a été décidé de procéder à la clôture de ces procédures.»...
Source: http://www.cnil.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

10 31 2012 7:48:21

Rapport d'information fait au nom de la mission commune d'information sur les pesticides et leur impact sur la sante et l'environnement - Tome 1

«Créée à la suite d'alertes et d'études sur l'état de santé d'agriculteurs malades des pesticides, la mission commune d'information se concentre sur les impacts des pesticides sur la santé de leurs fabricants et de leurs utilisateurs (agriculteurs, épandeurs professionnels, personnels des sites de stockage, paysagistes, collectivités territoriales, particuliers...), des familles de ces personnes et des riverains de ces activités. Sur la base des éléments recueillis à l'occasion des auditions et déplacements organisés par la mission, celle-ci a choisi de présenter dans le présent rapport, d'abord les problèmes de santé en lien avec les pesticides, la description et l'analyse du cadre juridique de leur fabrication, de leur mise sur le marché et de leur commercialisation, les conditions de leur utilisation puis d'examiner le rôle des instances d'évaluation des pesticides et, enfin, de resituer la place occupée par les pesticides dans l'agriculture en France.»...
Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 28 2012 21:30:24

OGM NK630: L'etude du Pr Gilles-Eric Seralini contestee

«L'étude du professeur Gilles-Eric Séralini concernant la nocivité d'un mais OGM NK630 est contestée par une partie de la communauté scientifique. Six Académie ont publié une critique très sévère de cette étude. Mais Paul Deheuvels, de l'Académie des sciences, fait remarquer que le texte mis en ligne ne reflète pas le point de vue de l'ensemble des Académiciens mais donne seulement celui d'un petit nombre de scientifiques. L'académicien des sciences s'insurge en premier lieu contre la façon dont s'est constitué le petit groupe d'experts qui convoqué dans l'urgence, sans aucune transparence, a rédigé dans des délais très bref une critique de l'étude Séralini. Les 2 représentants par Académie signataires du communiqué ne peuvent à eux-seuls incarner l'avis de l'ensemble des Académiciens, selon Paul Deheuvels. Le deuxième point que dénonce Paul Deheuvels est le fait que le communiqué des 5 académiciens s'appuie sur la partie descriptive de l'étude pour asseoir ses critiques et ignore la partie toxicologique de l'article, pourtant traitée avec des méthodes modernes (dites PLS) Habituellement, « la partie descriptive ne cherche pas à établir des preuves, au sens statistique du terme, mais à donner une présentation lisible, purement factuelle, des résultats obtenus » explique Paul Deheuvels. Le reproche principal des Académiciens porte pourtant sur la partie descriptive qui selon eux, n'offre pas de différence significative sur le plan statistique concernant les tumeurs. Ce n'est pourtant pas le but d'une partie descriptive.»...
Source: http://topactus.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

09 19 2012 18:25:12

Oui, les OGM sont des poisons !

«C'est une véritable bombe que lance, ce 19 septembre à 15 heures, la très sérieuse revue américaine "Food and Chemical Toxicology" - une référence en matière de toxicologie alimentaire - en publiant les résultats de l'expérimentation menée par l'équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen. Une bombe à fragmentation : scientifique, sanitaire, politique et industrielle. Elle pulvérise en effet une vérité officielle : l'innocuité du mais génétiquement modifié. Lourdement toxique et souvent mortel»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

08 08 2012 16:29:8

Il tente de s'immoler dans une CAF

«L'homme de 51 ans, dont le RSA était suspendu depuis mai, était là pour évoquer son cas. On venait de lui confirmer que son RSA était suspendu. Un homme de 51 ans a été hospitalisé dans la matinée "dans un état grave" après s'être immolé dans les locaux de la caisse d'allocations familiales de Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, rapporte Le Parisien, mercredi. Un "allocataire lambda" Les faits se sont déroulés peu avant 10h selon le journal. L'allocataire du RSA, était en entretien avec un conseiller pour évoquer sa situation quand, dans un geste désespéré, il s'est aspergé d'un produit inflammable et y a mis le feu, en se jetant sur les employés. Ce rendez-vous était un échange très classique et très paisible, rien ne laissait supposer qu'on pouvait en arriver là", a ajouté la source préfectorale, qui a estimé que cet "allocataire lambda" devait connaitre "de multiples difficultés personnelles inconnues". D'après la préfecture, son RSA était suspendu depuis mai, dans l'attente de pièces justificatives complémentaires. Des brulures "sérieuses" "Le personnel et d'autres allocataires présents lui sont venus en aide pour éteindre les flammes, écrit Le Parisien. L'homme, dont le pronostic vital était dans un premier temps réservé, a été transporté par les secours à l'hôpital Saint-Louis à Paris. Ses brulures "sérieuses" mais au "deuxième degré" ne seraient pas mortelles, a précisé à la mi-journée la préfecture des Yvelines.»...
Source: http://www.europe1.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 13 2012 14:15:3

La these d'une manipulation de Merah par les services secrets resurgit

«Quels contacts entretenaient les renseignements français avec Mohamed Merah avant ses tueries ? L'avocate algérienne de son père affirme détenir deux vidéos, réclamées par la justice française, qui prouveraient que le "tueur au scooter" a été manipulé. Ces enregistrements, qui n'ont pas été rendus publics, auraient été réalisés par Mohamed Merah au moment où la police assiégeait son appartement toulousain et sont cités à l'appui d'une plainte pour meurtre déposée lundi à Paris par les avocates du père du "tueur au scooter", Mes Zahia Mokhtari et Isabelle Coutant-Peyre. Mardi, le quotidien algérien Echourouk a publié une traduction en arabe des conversations présumées entre Mohamed Merah et des policiers lors du siège qui fut fatal au tueur, une transcription qui a été authentifiée par Me Coutant-Peyre. Selon le quotidien, l'auteur des tueries de Toulouse et Montauban aurait affirmé avoir découvert durant ce siège qu'un homme qu'il croyait être son ami était en fait une "taupe", un agent des services français qui l'aurait manipulé, l'incitant notamment à partir en Irak, en Syrie et au Pakistan.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

03 26 2012 12:59:39

Apres Toulouse: informer sur le terrorisme sans se faire manipuler

«Ce matin, un seul sujet, une seule question, mais elle est très compliquée : comment informer sur le terrorisme ? Georges Malbrunot, Mariette Darrigrand, Jacques Follorou nl©Radio FranceToute la semaine écoulée a été médiatiquement écrasée par la tragédie de Toulouse, qui s'est donc achevée jeudi matin par la mort de Mohamed Merah, cet homme de 23 ans auteur de 7 assassinats en 8 jours, dont 3 parachutistes, 3 enfants juifs et le père de deux d'entre eux. De la rubrique fait divers, on est passé à la rubrique politique et terrorisme. Mais comment les journalistes peuvent-ils travailler sur le terrorisme ? Comment prendre le temps d'enquêter quand seule l'émotion, au demeurant légitime, trouve sa place dans les médias ? Quelles sont les sources fiables ? Comment les recouper ? Et comment éviter les manipulations, susceptibles de venir à la fois des terroristes eux-mêmes et aussi, parfois, des pouvoirs en place ?»...
Source: http://www.franceculture.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

02 28 2012 15:18:23

Climategate inverse : un scientifique avoue

«Depuis le 14 février, circulent sur la toile des documents internes au Heartland Institute. Ils décrivent les méthodes de lobbying employées par cet organisme américain influent, très en pointe sur la défense des positions climato-sceptiques. Un article du Monde détaille ce que certains appellent déjà le "Heartlandgate". Il est celui par lequel le scandale est arrivé. L'hydrologue Peter Gleick, un scientifique reconnu, a affirmé sur son blog hébergé par le Huffington Post être à l'origine de la fuite de documents internes du Heartland Institute, fer de lance du combat climato-sceptique américain. "Début 2012, j'ai reçu par mail un document anonyme qui décrivait ce qui semblait être les détails de la stratégie du programme du Heartland Institute", écrit-il le 20 février.Il précise ne pas connaitre la source qui lui a envoyé les documents, qu'il a à son tour fait circuler, en les remettant à différents journalistes et experts. C'est le site Desmogblog, spécialisé dans la collecte de ressources sur le réchauffement climatique, qui a publié en premier les documents. Ils ont ensuite largement circulé sur le net.»...
Source: http://www.arretsurimages.net | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

02 28 2012 10:38:11

La grippe aviaire, plus courante que l'on ne le pensait ?

«Une étude américaine publiée jeudi avance que cette maladie rare qui tue plus de la moitié des personnes touchées pourrait être plus courante mais moins mortelle qu'on ne le pensait. De quoi atténuer les craintes d'une possible pandémie. H5N1. Pendant des mois, ce sigle a semé la panique parmi les scientifiques. La grippe aviaire, maladie rare, avait alors tué plus de la moitié des personnes touchées. Mais une étude publiée jeudi dans la revue Science avance que le virus serait en fait moins grave qu'annoncé. .../...Des chercheurs de l'école de médecine Mount-Sinai à New York ont mis en évidence que la grippe aviaire pourrait être bien plus courante et moins mortelle qu'on ne le pensait. En analysant 20 études internationales qui reposaient sur des tests sanguins effectués sur près de 13.000 participants dans le monde, ils se sont rendus compte qu'entre 1 et 2% des participants montraient des signes d'une infection passée de la grippe aviaire. En d'autres termes, des millions de personnes dans le monde auraient donc pu être infectées par le virus H5N1 sans le savoir.» [...] «Selon l'Organisation mondiale de la Santé, 573 personnes auraient été infectées dans 15 pays depuis 2003. Selon les chiffres officiels, 58,6% des gens touchés en sont morts. Les chercheurs estiment que l'OMS aurait pu mal appréhender la réalité de la situation en ne s'intéressant qu'aux infections qui ont donné lieu à des hospitalisations et à des symptômes sévères. "Nous suggérons qu'une grande enquête plus approfondie, menée à une échelle plus large et respectant une approche standardisée, permettrait de mieux estimer le nombre total d'infections H5N1 qui ont touché des humains", demandent les auteurs de cette recherche. »...
Source: http://lci.tf1.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 07 2012 8:55:47

SFRBox : son reseau Wi-Fi vous fait risquer gros

«Une faille de sécurité a été dévoilée récemment dans la SFRBox. Il s'agit plus particulièrement de la façon dont elle gère le SFR Wi-Fi Public, son réseau Wi-Fi partagé. Les personnes qui ont un identifiant SFR et qui se connectent au réseau sans fil de votre box peuvent non seulement accéder à Internet, ce qui est plutôt normal, mais le font sans qu'il y ait une distinction entre vous et elles. Autrement dit, il semblerait qu'elles utilisent la même adresse IP que celle de la connexion principale. Dès lors, outre les questions de sécurité locale, se pose la question de l'identification des tiers qui peuvent utiliser cette connexion pour se livrer à des actes répréhensibles.»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 03 2012 8:45:37

la Soka Gakkai : un mouvement sectaire protege par l'Etat ? | Association E.V.A

«Introduction La Sōka Gakkai, littéralement « société pour la création de valeurs », est une organisation créée en 1930 au Japon, issue du Bouddhisme de Nichiren, moine mystique, et en particulier de la Nichiren ShōshÅ«, à laquelle la Sōka Gakkai était liée jusqu'à la rupture en 1991. Nichiren prêchait un bouddhisme pour le moins radical. Nichiren prônait en effet la dévotion exclusive au Sutra du Lotus, qui constituait selon lui, la forme unique et définitive du bouddhisme, la « Loi correcte ». Estimant que sa compréhension n'était pas à la portée de tous, il en arriva à déclarer que la seule dévotion à ce sutra permettait d'atteindre l'Eveil : « Partant de l'idée que la lettre même du Sutra possédait une vertu salutaire, il en était bientôt arrivé à affirmer que cette vertu se trouvait en quelque sorte concentrée dans le titre du Livre, et que par conséquent le prononcé de ce titre en valait la lecture. Il suffisait en somme d »...˜invoquer » le Livre pour bénéficier de cette vertu2. » Et la récitation du mantra « Nam Myo Renge Kyo » (Je rends hommage au Sutra du Lotus3) constitue aujourd'hui encore l'essentiel de la pratique « religieuse » de la Soka Gakkai. L'organisation s'étend à 192 pays et revendique près de 12 millions de fidèles.» [...] «Entre espoir et terreur : A ce stade, l’attitude de l’adepte pourrait être comparée à celle d’un individu souffrant d’une passion maladive du jeu. En effet, comme le joueur contraint par une pulsion irrésistible à remiser sans cesse dans l’espoir de « se refaire », et d’enfin « rafler la mise », l’adepte s’enferme dans un comportement compulsif qui l’entraîne à pratiquer toujours plus, dans l’espoir irraisonné du « gain » tant espéré. Impossible d’avoir tant perdu pour ne pas finir par gagner. Impossible, après tant d’efforts et de sacrifices, de ne pas obtenir enfin de bénéfices. Ce résultat si merveilleux, si attendu porte un nom, c’est le « kuduku », et son contraire, c’est le « bachi » (prononcer « batchi »). Celui-là, c’est le résultat négatif, celui qui nous tombe dessus parce que l’on a planté des causes négatives. Par exemple, lorsque l’on dit du mal de la pratique, des pratiquants, ou quand d’une façon ou d’une autre on a cherché à nuire à la Soka Gakkai, et le bachi peut être terrible : maladie grave, accident soudain… (…). C’est pourquoi vous ne rencontrez pas de pratiquants pour dénoncer les pratiques de la Soka Gakkai, car ils ont peur du bachi, et puis ils ont fait tant d’efforts pendant tant de temps, qu’ils espèrent qu’un jour, peut-être, ils ramasseront tout de même le kuduku qui changera leur vie en joie (Extrait du témoignage d’une ex-adepte). » L’absence de résultats qui tend à marginaliser l’adepte vis à vis du groupe, le conduit parfois à un véritable déni de la réalité, comme nous l’explique Florence Lacroix : « Si l’adepte n’obtient pas la réalisation de ses désirs, souvent légitimes d’ailleurs, c’est qu’il pratique mal. Alors, un supérieur hiérarchique l’aide à rectifier le tir, mais si ça ne donne rien, la non réalisation de ce désir devient une menace pour la cohésion du groupe. Surtout s’il commence à douter. (…) Il est à un moment où, à force de se voir accusé de ne pas pratiquer correctement, l’adepte culpabilisé va finir par altérer sa propre évaluation de sa situation et peu à peu, abdiquer sa faculté de jugement. Il va en arriver à s’autopersuader que sa situation s’améliore à vue d’œil, que certes ça pourrait aller mieux, mais que ça pourrait aussi être pire. « . Arrêter la pratique signifie pour l’adepte, non seulement renoncer aux bienfaits qu’il aurait pu obtenir en persévérant, mais également perdre tout ce qu’il croit avoir acquis depuis le début grâce à elle. Ayant souvent rencontré l’organisation et commencé à pratiquer alors qu’il traversait une situation difficile, l’idée même de s’en éloigner fait naître en lui une insupportable angoisse, et le laisse en proie à une véritable terreur : « La terreur, c’est quand l’adepte est persuadé que s’il arrête la pratique et sort de la Soka Gakkai, il perdra non seulement ce qu’il aurait pu obtenir dans une pratique « correcte », donc un bienfait virtuel, mais aussi ce qu’il possède déjà, la santé, un revenu minimum, son domicile, son conjoint, etc. Il se sent habité par une peur irraisonnée qui s’étend par cercles concentriques à chacun des domaines de la vie. La terreur est à la mesure de l’espoir dont elle est la face noire. Son jaillissement sanctionne la perte de l’espoir. Autrement dit, l’adepte a le choix entre se claquemurer dans un espoir déréalisant ou éprouver une terreur épouvantable et qui crée une tension bien plus éprouvante. La terreur est mitoyenne de l’espoir, et c’est cette mitoyenneté qui enferme l’adepte dans une déréalisation parfois stupéfiante. Elle est alimentée par les menaces spirituelles faites téléphoniquement ou par courrier aux adeptes qui s’éloignent de la secte. Ils doivent alors s’attendre à développer un cancer, à perdre leur emploi ou leur conjoint, etc. (Florence Lacroix). » Les dangers du mantra : Un mantra est une formule sacrée (phrase ou simple syllabe) censée posséder un pouvoir spirituel. L’usage du mantra se retrouve dans l’hindouisme et le bouddhisme (principalement dans le courant « Vajrayana « ). « Le principe est simple : il s’agit de répéter un son, une syllabe ou une phrase à un rythme variable. (…) L’important n’est pas la signification de la phrase prononcée, mais bien la prononciation rituelle du mantra dont l’efficacité résulte de la répétition rythmée du son, soit à haute voix, soit à voix basse, soit encore mentalement (…). » Mais l’emploi du mantra n’est pas anodin et sa répétition forcenée peut présenter des risques : « [le mantra] peut avoir une signification ou non. On le dit et le redit des centaines ou des milliers de fois par jour pour apaiser son esprit et progresser. Mais attention ! Le mantra n’est pas neutre. (…)La fréquence de la répétition doit être adaptée aux possibilités des uns et des autres. S’il est mal dosé, il peut provoquer des troubles : excitation, hallucinations, auto hypnose (…). » De nombreux spécialistes comme le docteur Jean-Marie Abgrall, s’accordent sur les dangers possibles d’une telle pratique : « L’emploi des mantra est une des techniques les plus répandues dans les sectes. Son apparence caricaturale, sa banalisation masquent bien souvent des dangers véritables. Le mot mantra vient du sanscrit « formule sacrée ». Dans les sectes, il est de surcroît un « instrument de pensée. » (…)Cette répétition permet d’obtenir une baisse de vigilance qui peut conduire au sommeil hypnotique, voire à la transe. » On connaît le fameux mantra « Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna, Krishna, Krishna, Hare, etc. » des membres de l’A.I.C.K. « La Soka Gakkai (…) utilise largement ce processus de répétition pour ancrer les termes et la doctrine dans le mental, de même que pour impliquer physiquement et psychologiquement le sujet qui consacre par ce biais temps et énergie à la secte. » La pratique exigée des adeptes de la Soka Gakkai, comme nous l’avons vu, consiste en la récitation de la formule « Nam Myho Renge Kyo », dont la répétition est censée apporter d’innombrables bienfaits et conduire immanquablement au succès désiré. La durée de la récitation peut être variable et peut se voir prolongée pendant des heures en vue d’un résultat déterminé. Ainsi, le pratiquant peut être amené à faire un million de daimoku dans un but précis, ou pour obtenir la solution d’un problème. Une telle pratique peut paraître saugrenue, mais il ne faut toutefois pas en négliger les effets et les dangers, ni « minimiser le phénomène d’hypnose auto-suggestive des mantras répétés à l’infini (parfois durant des heures, des nuits entières. . . ) qui crée une accoutumance et produit un effet aliénant. » S’il est vrai que ces séances de récitation procurent à court terme des sensations d’apaisement et de bien-être, il n’en demeure pas moins qu’elles peuvent fragiliser le psychisme de la personne à son insu, la rendant perméable à toutes formes de suggestions, l’entraînant malgré elle « au seuil de l’auto hypnose, dans une zone où elle perdra tout esprit critique et laissera pénétrer sans le savoir le discours du Maître au plus profond de son subconscient même. » »...
Source: http://evasso.wordpress.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

02 03 2012 8:44:54

la Soka Gakkai : un mouvement sectaire protege par l'Etat ? | Association E.V.A

«Introduction La Sōka Gakkai, littéralement « société pour la création de valeurs », est une organisation créée en 1930 au Japon, issue du Bouddhisme de Nichiren, moine mystique, et en particulier de la Nichiren ShōshÅ«, à laquelle la Sōka Gakkai était liée jusqu'à la rupture en 1991. Nichiren prêchait un bouddhisme pour le moins radical. Nichiren prônait en effet la dévotion exclusive au Sutra du Lotus, qui constituait selon lui, la forme unique et définitive du bouddhisme, la « Loi correcte ». Estimant que sa compréhension n'était pas à la portée de tous, il en arriva à déclarer que la seule dévotion à ce sutra permettait d'atteindre l'Eveil : « Partant de l'idée que la lettre même du Sutra possédait une vertu salutaire, il en était bientôt arrivé à affirmer que cette vertu se trouvait en quelque sorte concentrée dans le titre du Livre, et que par conséquent le prononcé de ce titre en valait la lecture. Il suffisait en somme d »...˜invoquer » le Livre pour bénéficier de cette vertu2. » Et la récitation du mantra « Nam Myo Renge Kyo » (Je rends hommage au Sutra du Lotus3) constitue aujourd'hui encore l'essentiel de la pratique « religieuse » de la Soka Gakkai. L'organisation s'étend à 192 pays et revendique près de 12 millions de fidèles.» [...] «Entre espoir et terreur : A ce stade, l’attitude de l’adepte pourrait être comparée à celle d’un individu souffrant d’une passion maladive du jeu. En effet, comme le joueur contraint par une pulsion irrésistible à remiser sans cesse dans l’espoir de « se refaire », et d’enfin « rafler la mise », l’adepte s’enferme dans un comportement compulsif qui l’entraîne à pratiquer toujours plus, dans l’espoir irraisonné du « gain » tant espéré. Impossible d’avoir tant perdu pour ne pas finir par gagner. Impossible, après tant d’efforts et de sacrifices, de ne pas obtenir enfin de bénéfices. Ce résultat si merveilleux, si attendu porte un nom, c’est le « kuduku », et son contraire, c’est le « bachi » (prononcer « batchi »). Celui-là, c’est le résultat négatif, celui qui nous tombe dessus parce que l’on a planté des causes négatives. Par exemple, lorsque l’on dit du mal de la pratique, des pratiquants, ou quand d’une façon ou d’une autre on a cherché à nuire à la Soka Gakkai, et le bachi peut être terrible : maladie grave, accident soudain… (…). C’est pourquoi vous ne rencontrez pas de pratiquants pour dénoncer les pratiques de la Soka Gakkai, car ils ont peur du bachi, et puis ils ont fait tant d’efforts pendant tant de temps, qu’ils espèrent qu’un jour, peut-être, ils ramasseront tout de même le kuduku qui changera leur vie en joie (Extrait du témoignage d’une ex-adepte). » L’absence de résultats qui tend à marginaliser l’adepte vis à vis du groupe, le conduit parfois à un véritable déni de la réalité, comme nous l’explique Florence Lacroix : « Si l’adepte n’obtient pas la réalisation de ses désirs, souvent légitimes d’ailleurs, c’est qu’il pratique mal. Alors, un supérieur hiérarchique l’aide à rectifier le tir, mais si ça ne donne rien, la non réalisation de ce désir devient une menace pour la cohésion du groupe. Surtout s’il commence à douter. (…) Il est à un moment où, à force de se voir accusé de ne pas pratiquer correctement, l’adepte culpabilisé va finir par altérer sa propre évaluation de sa situation et peu à peu, abdiquer sa faculté de jugement. Il va en arriver à s’autopersuader que sa situation s’améliore à vue d’œil, que certes ça pourrait aller mieux, mais que ça pourrait aussi être pire. « . Arrêter la pratique signifie pour l’adepte, non seulement renoncer aux bienfaits qu’il aurait pu obtenir en persévérant, mais également perdre tout ce qu’il croit avoir acquis depuis le début grâce à elle. Ayant souvent rencontré l’organisation et commencé à pratiquer alors qu’il traversait une situation difficile, l’idée même de s’en éloigner fait naître en lui une insupportable angoisse, et le laisse en proie à une véritable terreur : « La terreur, c’est quand l’adepte est persuadé que s’il arrête la pratique et sort de la Soka Gakkai, il perdra non seulement ce qu’il aurait pu obtenir dans une pratique « correcte », donc un bienfait virtuel, mais aussi ce qu’il possède déjà, la santé, un revenu minimum, son domicile, son conjoint, etc. Il se sent habité par une peur irraisonnée qui s’étend par cercles concentriques à chacun des domaines de la vie. La terreur est à la mesure de l’espoir dont elle est la face noire. Son jaillissement sanctionne la perte de l’espoir. Autrement dit, l’adepte a le choix entre se claquemurer dans un espoir déréalisant ou éprouver une terreur épouvantable et qui crée une tension bien plus éprouvante. La terreur est mitoyenne de l’espoir, et c’est cette mitoyenneté qui enferme l’adepte dans une déréalisation parfois stupéfiante. Elle est alimentée par les menaces spirituelles faites téléphoniquement ou par courrier aux adeptes qui s’éloignent de la secte. Ils doivent alors s’attendre à développer un cancer, à perdre leur emploi ou leur conjoint, etc. (Florence Lacroix). » Les dangers du mantra : Un mantra est une formule sacrée (phrase ou simple syllabe) censée posséder un pouvoir spirituel. L’usage du mantra se retrouve dans l’hindouisme et le bouddhisme (principalement dans le courant « Vajrayana « ). « Le principe est simple : il s’agit de répéter un son, une syllabe ou une phrase à un rythme variable. (…) L’important n’est pas la signification de la phrase prononcée, mais bien la prononciation rituelle du mantra dont l’efficacité résulte de la répétition rythmée du son, soit à haute voix, soit à voix basse, soit encore mentalement (…). » Mais l’emploi du mantra n’est pas anodin et sa répétition forcenée peut présenter des risques : « [le mantra] peut avoir une signification ou non. On le dit et le redit des centaines ou des milliers de fois par jour pour apaiser son esprit et progresser. Mais attention ! Le mantra n’est pas neutre. (…)La fréquence de la répétition doit être adaptée aux possibilités des uns et des autres. S’il est mal dosé, il peut provoquer des troubles : excitation, hallucinations, auto hypnose (…). » De nombreux spécialistes comme le docteur Jean-Marie Abgrall, s’accordent sur les dangers possibles d’une telle pratique : « L’emploi des mantra est une des techniques les plus répandues dans les sectes. Son apparence caricaturale, sa banalisation masquent bien souvent des dangers véritables. Le mot mantra vient du sanscrit « formule sacrée ». Dans les sectes, il est de surcroît un « instrument de pensée. » (…)Cette répétition permet d’obtenir une baisse de vigilance qui peut conduire au sommeil hypnotique, voire à la transe. » On connaît le fameux mantra « Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna, Krishna, Krishna, Hare, etc. » des membres de l’A.I.C.K. « La Soka Gakkai (…) utilise largement ce processus de répétition pour ancrer les termes et la doctrine dans le mental, de même que pour impliquer physiquement et psychologiquement le sujet qui consacre par ce biais temps et énergie à la secte. » La pratique exigée des adeptes de la Soka Gakkai, comme nous l’avons vu, consiste en la récitation de la formule « Nam Myho Renge Kyo », dont la répétition est censée apporter d’innombrables bienfaits et conduire immanquablement au succès désiré. La durée de la récitation peut être variable et peut se voir prolongée pendant des heures en vue d’un résultat déterminé. Ainsi, le pratiquant peut être amené à faire un million de daimoku dans un but précis, ou pour obtenir la solution d’un problème. Une telle pratique peut paraître saugrenue, mais il ne faut toutefois pas en négliger les effets et les dangers, ni « minimiser le phénomène d’hypnose auto-suggestive des mantras répétés à l’infini (parfois durant des heures, des nuits entières. . . ) qui crée une accoutumance et produit un effet aliénant. » S’il est vrai que ces séances de récitation procurent à court terme des sensations d’apaisement et de bien-être, il n’en demeure pas moins qu’elles peuvent fragiliser le psychisme de la personne à son insu, la rendant perméable à toutes formes de suggestions, l’entraînant malgré elle « au seuil de l’auto hypnose, dans une zone où elle perdra tout esprit critique et laissera pénétrer sans le savoir le discours du Maître au plus profond de son subconscient même. » »...
Source: http://evasso.wordpress.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

02 02 2012 11:2:31

Bottin contre Google Maps : le vieux monde contre-attaque

«Surprenante, la décision du tribunal de commerce de Paris de condamner Google Maps suite à la plainte d'une boite française de cartographie. Je ne connais pas grand chose au droit de la concurrence, mais l'idée qu'il soit possible d'interdire la fourniture gratuite d'un service au prétexte que d'autres cherchent à facturer exactement la même chose a quelque chose d'un peu dérangeant. Bottin Cartographes reprochait en effet au géant US de mettre ses cartes et ses systèmes de géolocalisation à la disposition gracieuse du public et des professionnels et de se rémunérer sur la pub. On comprend que ça soit casse-pied, surtout si c'est tout ce que l'on à vendre soi-même, mais de là à obtenir 500 000 euros de dédommagement #en sus d'une amende de 15 000 euros#... S'intéressant à d'autres univers ...• la presse, les petites annonces ...• le même tribunal serait sans doute fondé à condamner Atlantico pour concurrence déloyale à l'égard de ses confrères de papier vendus en kiosque et le "Bon coin" pour méchanceté à l'égard de feu Paris Boum-Boum et ses vendeurs payants de clic-clacs d'occasion. Bon, pour le coup, c'est davantage pour abus de position dominante que Goliath est puni #et Atlantico n'en est pas encore là bien que l'avenir lui appartienne#, mais tout de même ! Google, qui fait appel, réfute d'ailleurs toute idée d'absence de concurrence dans ce domaine, même si l'on se doute que se bagarrer contre Google Maps n'est pas exactement une bonne idée pour qui craint d'en prendre plein la figure. Dans l'attente d'une seconde décision, ses juristes doivent toutefois bien se fendre la poire : le tribunal lui impose de publier sa condamnation dans cinq quotidiens traditionnels mais ignore totalement la presse en ligne. Si c'était pour mettre les utilisateurs de Google Maps au courant, c'est râpé.»...
Source: http://www.atlantico.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 01 2012 20:36:14

« Le Mur » de tous les dangers...

«Le Mur devait être l'amorce d'une série documentaire destinée à traduire au mieux la réalité de la psychanalyse française actuelle. Mais Le Mur aujourd'hui est l'objet d'un jugement sans précédent qui le met gravement en cause. Prononcée le 26 janvier 2012 par le Tribunal de Grande Instance de Lille, cette décision donne raison aux trois psychanalystes interrogés dans le film qui ont poursuivi pour « atteinte à l'image et à la réputation », la réalisatrice Sophie Robert et l'association Austistes sans frontière qui diffuse le film sur son site. Ils estiment que les propos tenus et retenus par la réalisatrice, ont été « dénaturés ». Le tribunal leur a donné raison condamnant notamment Sophie Robert à leur verser un total de 34 000 euros, et à retirer les (longs) extraits des interviews du film. Le jugement repose sur le principe du travail de montage remettant en question le travail même d'un auteur de documentaires. La Scam s'inquiète de cette décision qui voit le juge s'immiscer dans le travail de montage d'un documentaire. Le juge a reconnu qu'il n'y avait pas d'atteinte au droit à l'image des interviewés et qu'ils ne sont pas co-auteurs du film. Il aurait du s'arrêter là. Le juge n'est pas un auteur, il n'a pas à s'immiscer dans le travail de montage d'un film documentaire et encore moins demander à le remonter. La Scam tient aussi à faire observer que les psychanalystes interviewés, s'ils estimaient que le documentaire ne retranscrivait pas fidèlement leurs propos, auraient parfaitement pu demander à exercer un droit de réponse. Aux termes de cette décision, l'obligation de respecter les propos des interviewés se pose donc comme une nouvelle limite à la liberté d'expression, une sorte de droit moral sur les propos des interviewés dépourvu de tout fondement légal. Les accusateurs confondent le fait de montrer le réel sous un angle choisi par le réalisateur avec dénaturer, transformer celui-ci. Or ces accusations s'adressent à toute une profession puisqu'ils qualifient de dénaturation et de tromperie possibles tout travail de montage d'un film documentaire. Il est préoccupant qu'ils aient pu obtenir l'assentiment du juge sur une telle position.»...
Source: http://www.scam.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

01 20 2012 11:49:57

Areva: «Pas de complot contre A. Lauvergeon», dit le patron des mines - 20minutes.fr

«Le directeur de la branche mines d'Areva, Sébastien de Montessus, déclare que dans l'affaire de l'acquisition d'UraMin par le groupe nucléaire il n'y a "ni affaire politique ni complot contre Anne Lauvergeon". L'ancienne présidente d'Areva a porté plainte après la découverte d'enquêtes, qui auraient débordé sur sa vie privée, sur les conditions de l'acquisition pour 2,5 milliards de dollars d'UraMin, dont les gisements d'uranium non exploités n'ont pas tenu leurs promesses. Dans une interview publiée vendredi par Le Figaro, Sébastien de Montessus rappelle qu'Areva a fait appel successivement à deux cabinets pour enquêter sur UraMin, Apic puis Alp Services. "Opération ratée" et "échec industriel" "A aucun moment nous lui avons demandé d'enquêter sur la vie privée de personnes et encore d'avoir utiliser des procédés illégaux. Quand nous avons découvert, à la lecture de leur rapport le 26 septembre dernier, qu'Alp Services avait pu franchir la ligne rouge, nous avons immédiatement mis fin à notre relation avec eux sur ce sujet", dit-il.»...
Source: http://www.20minutes.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

01 12 2012 12:23:22

Monter un chantier

«L'IGS aurait donc trafiqué des pv d'auditions, tronqué des rapports d'écoutes, falsifié des signatures : tout un chantier monté, semble t-il, pour atteindre Yannick Blanc, haut fonctionnaire à la préfecture de police de Paris, suspect parce que de gauche. Selon les éléments rapportés hier par le Monde, la police des polices aurait fait passer au trapèze (ou au tourniquet) plusieurs fonctionnaires de la PP, afin d'incriminer leur supérieur, Yannick Blanc. Ensuite, les boeufs-carottes, ou du moins certains d'entre eux, auraient trafiqué le papier (la procédure). Effet immédiat en 2007 : sanctions pour Yannick Blanc et quatre fonctionnaires (deux sont encore suspendus aujourd'hui). Effet retard en 2011 : le chantier s'effondre et le maçon se retrouve au coeur d'une enquête judiciaire pour malfaçons.»...
Source: http://www.franceinter.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 11 2012 12:22:25

Les dix-huit ans d'intoxication d'une enquete a sens unique

«Il y a l'enquête sur l'attentat mais aussi l'histoire d'une manipulation. «C'est une nouvelle affaire Dreyfus. Un dossier dans lequel les plus hautes instances judiciaires et militaires françaises ont trop souvent négligé la recherche de la vérité, pour la défense d'une raison d'Etat, très subjective», considère aujourd'hui maitre Bernard Maingain, l'avocat belge des officiels rwandais accusés en 2006 par le juge Bruguière. Des accusations désormais mises à mal par les résultats du rapport balistique, soulignant encore plus l'incroyable embrouille dans laquelle se sont fourvoyés bien des responsables et des intellectuels. Maitre Maingain et maitre Lef Forster, les deux avocats des responsables du FPR, envisageraient d'ailleurs de porter plainte pour «tentative d'escroquerie à jugement, en bande organisée». Petit catalogue des intox qui ont empoisonné cette étrange affaire depuis 1994.»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 01 2012 21:32:11

Piratage: L'Hadopi defend sa methode d'identification par adresse IP

«La Haute autorité veut faire taire les polémiques sur la question de la fiabilité de l'IP, après que le ministère de la Culture, accusé de télécharger illégalement par le site YouHaveDownloaded, réfute tout piratage rue de Valois... Le site YouHaveDownloaded propose depuis quelques semaines aux internautes de retrouver, grâce à une adresse IP, une partie des fichiers publics qu'ils ont téléchargés sur BitTorrent. Après découverte de ce site, le blog anti Hadopi Nikopik.com a voulu savoir si l'Elysée et le ministère de la Culture respectaient la loi, en utilisant les adresses IP attribuées au Palais présidentiel et à la rue de Valois. Conclusions: l'Elysée aurait téléchargé des fichiers illégalement et «sur les 65.025 adresses IP officiellement attribuées au ministère de la Culture, plus de 250 ont été repérées comme faisant transiter du contenu illégal durant les deux derniers mois», peut-on lire sur le blog. Immédiatement, l'Elysée et le ministère de la Culture ont réfuté ces accusations. «Soit il y a véritablement des téléchargements illégaux qui ont été effectués depuis le ministère de la Culture, soit l'utilisation des adresses IP pour identifier d'éventuels cas de téléchargement illégal n'est pas du tout fiable», avait estimé Nicolas Perrier, auteur de l'article sur le blog anti Hadopi. La question de la fiabilité de l'IP a alors rapidement créé la polémique ces derniers jours, puisque TMG, le prestataire chargé de repérer les pirates pour le compte des ayant-droits, utilise la collecte d'adresses IP.» [...] «La Haute autorité conclut: «L’expertise diligentée à la demande de l’Hadopi a apporté toutes assurances sur sa fiabilité». Or, la méthode utilisée par TMG, qui transmet les adresses IP incriminées à l’Hadopi, n’a jamais été certifiée par un expert indépendant, chose que demandait la Commission nationale informatique et libertés #Cnil# dès juin 2010: «Il serait préférable que le système de collecte soit ‘homologué’ par un tiers de confiance pour renforcer la sécurité juridique des constats», avait estimé le rapporteur de la Cnil. »...
Source: http://www.20minutes.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 01 2012 21:24:24

Piratage au ministere de la Culture, la faillite d'Hadopi ?

«Après l'Elysée, c'est au tour du ministère de la Culture d'être soupçonné de téléchargement illégal. Des oeuvres protégées auraient été téléchargées via pas moins de 250 adresses IP allouées au ministère, pourtant principal soutien de l'Hadopi. C'est le blog nikopik.com, qui s'amuse depuis plusieurs jours avec l'outil youhavedownloaded.com, qui dévoile la chose. La quantité de contenu piraté repéré au cours de ces 2 derniers mois est impressionnante : des films et séries, de la musique, des jeux vidéo, des logiciels et même un large choix de contenu pour adultes. D'ailleurs, certaines oeuvres ont été téléchargées depuis plusieurs adresses IP différentes appartenant au domaine du ministère de la Culture, ce qui renforce la crédibilité de l'information. La stratégie de défense du ministère est intéressante. "La direction des systèmes d'information du ministère veille strictement à l'utilisation qui est faite des ordinateurs de son parc. La configuration de son réseau empêche la connexion à des réseaux de pair-à-pair ce qui exclut toute possibilité d'usage de tels réseaux à des fins de téléchargement illégal". Impossible donc ? Mais une enquête interne est tout de même en cours... Le second argument avancé est le même que celui utilisé par l'Elysée, également incriminée il y a quelques jours : le spoofing. Des méchants auraient « injecté » les adresses IP du palais présidentiel et du ministère de la Culture sur les réseaux de pair-à-pair pour accuser à tord les innocentes institutions. Argument qui pose un réel problème, car si c'est techniquement possible, cela remet en cause complètement Hadopi et son sous-traitant TMG, qui, même si la méthode est différente, ne fait rien d'autre que collecter les adresses IP sur les réseaux. Si cet argument technique est rejeté pour le grand public, coupable en ce cas du délit de négligence caractérisée pour ne pas avoir sécurisé son réseau, pourquoi faudrait-il l'accepter pour ces institutions ?»...
Source: http://www.humanite.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 21 2011 13:21:21

Pour Noel, la BCE alloue 489 milliards d'euros aux banques europeennes

«La Banque centrale européenne a alloué 489 milliards d'euros à 523 banques lors de son opération exceptionnelle de prêts à trois ans annoncée début décembre. Un montant plutôt supérieur aux attentes des marchés. Copyright Reuters Avec 523 banques participantes, c'est une véritable ruée vers le guichet de la BCE qui a eu lieu ce matin sur les marchés. Les banques ont ainsi emprunté 489,1 milliards d'euros à la BCE, contre des actifs élligibles confiés à la BCE, et pour un faible taux de 1%. La BCE a également prété 29,7 milliards d'euros à 72 banques pour une durée de trois mois. Par ailleurs, la BCE a prêté 33 milliards de dollars à 34 banques européennes dans le cadre de ses accords de "swap" avec la Fed. Ces accords permettent à Francfort de refinancer les banques en devise américaine de façon illimitée. Ces prêts se portent désormais sur une échéance de 14 jours et à un taux d'intérêt fixe de 0,58%. La semaine dernière, la BCE avait alloué 51 milliards de dollars lors de son appel d'offre hebdomadaire. 870 milliards d'euros de prêts aux banques Il s'agit d'un record pour ce type d'opération, dont le record jusque là était de 442,24 milliards d'euros en juin 2009. Au total, cela porte le montant globale des refinancements de la BCE à plus de 870 milliards d'euros, dont 700 milliards à long-terme. Du jamais vu depuis la création de l'euro.»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

12 19 2011 22:29:3

La grande generosite de Servier envers un expert

«- Le Pr Jean-Michel Alexandre, ancien directeur de l'évaluation des médicaments en France, a reçu près d'1,2 million d'euros de la part des laboratoires Servier entre 2001 et 2009. Selon nos informations, entre 2001 et 2009, le Pr Jean-Michel Alexandre a reçu près d'1,2 million d'euros de la part des laboratoires Servier. Ce professeur de pharmacologie a été l'un des hommes les plus influents en matière de médicament en France de 1980 à 2000.De 1985 à 1993, il a été président de la commission d'autorisation de mise sur le marché à l'Agence du médicament #aujourd'hui Afssaps#, puis directeur de l'évaluation des médicaments de 1993 à 2000, et enfin, président du comité des médicaments de 1995 à 2000 avant de devenir, et ce sans délai de carence, consultant pour l'industrie pharmaceutique.A des postes importants aux moments clés du MediatorLe nom de cet expert était connu uniquement dans le milieu médical jusqu'à ce qu'en janvier dernier, le rapport de l'Inspection générale des affaires sociales #Igas# pointe du doigt ses responsabilités dans le dossier du Mediator.Il faut dire qu'il était en poste à des dates clés de l'histoire du médicament. Notamment en 1995, lorsque l'Afssaps décidait de mettre fin à la vente du Mediator dans les préparations magistrales #les mélanges réalisés par les pharmaciens# mais, pour des raisons jusqu'à présent inexpliquées, pas à la vente en comprimés.Entre 1995 et 2000, tous les coupe-faim ont été retirés du marché, à l'exception du Mediator. L'Igas estime que la direction de l'évaluation des médicaments -dont le directeur était Jean-Michel Alexandre- a manqué l'occasion de le suspendre alors même que la Direction générale de la santé l'interdisait dans les préparations magistrales parce qu'elle le considérait comme un coupe-faim. Lors de son audition au Sénat le 26 avril dernier, le Pr Alexandre a estimé que le Mediator «aurait pu être retiré en 2005». Autrement dit, quand il n'était plus en poste à l'Agence.»...
Source: http://sante.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 19 2011 12:41:49

Crise : DSK sceptique sur les reponses apportees par Bruxelles, Actualites

«Pour son retour à la vie publique, Dominique Strauss-Kahn s'est montré sceptique sur la capacité actuelle de l'Europe à apporter de solutions à la crise. Invité à un forum économique en Chine, l'ancien patron du FMI a aussi égratigné le couple «Sarkozy-Merkel». « Aucun commentaires» sur ses déboires judiciaires, mais 45 minutes pour analyser la crise qui touche l'Europe et, par ricochet, le reste de la planète. Pour son retour sur une scène publique, Dominique Strauss-Kahn, l'ancien directeur du FMI, s'est cantonné au rôle pour lequel il avait été invité à intervenir ce lundi à Pékin à l'occasion d'un forum économique : celui d'un expert en macro-économie.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 01 2011 16:40:51

vaccins H1N1 : Un fiasco a 350 millions euros (Soir 3)

«Souvenez-vous de la grippe A ou H1N1. Cette pandémie, qui "allait survenir et décimer l'humanité" au début de l'hiver 2009/2010, avait conduit la ministre de la Santé de l'époque Roselyne Bachelot à commander des millions de doses de vaccins. A l'arrivée, aucune pandémie, très peu de vaccins utilisés, et 353 millions d'euros gaspillés, comme le résume une (remarquable) enquête diffusée mercredi 30 novembre dans le Soir 3 de France 3. Roselyne Bachelot se faisait vacciner pour rassurrer les Français. picto Excès de précaution, ou lobbying des laboratoires pharmaceutiques ? Quoi qu'il soit, comme le souligne Bernard Debré, médecin et député UMP de Paris, ces 353 millions d'euros partis en fumée réprésentent l'équivalent "3 fois le budget de l'INSERM ou du CNRS, 2 ou 3 fois le déficit des hôpitaux français". Pire, faute d'avoir trouvé des acheteurs pour ses doses de vaccins inutilisées, la France a offert "12 millions de doses aux pays en voie de développement", qui auraient préféré recevoir des médicaments utiles, pour soigner le paludisme par exemple. L'occasion de vous rafraichir la mémoire sur cette affaire de la grippe A, l'un des plus grands fiascos de santé publique de la France, avec notre dossier: "Grippe A: le virus du fantasme?"»...
Source: http://www.arretsurimages.net | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

10 12 2011 7:14:44

La molecule du Mediator a ete brevetee comme coupe-faim

«Le Mediator n'est pas un coupe-faim. C'est du moins la position adoptée par les laboratoires Servier depuis le début de l'affaire qui secoue l'entreprise. Pourtant, selon Le Canard enchaîné daté du mercredi 12 octobre, ils le savaient. Ils l'avaient eux-mêmes présenté comme tel lorsqu'ils avaient fait breveter la molécule benfluorex dans plusieurs pays. LA MOLÉCULE A ÉTÉ DÉPOSÉE EN MARS 1967 L'hebdomadaire rappelle qu'il y a plus de quarante ans, en 1967, lorsque Servier s'attaque au marché américain, il dépose le brevet n° 3 607 909. Dans le résumé de ce brevet, on peut lire : "Ces molécules possèdent une activité anorexigène, analgésique, anticonvulsivante et de régulation du métabolisme des lipides." Un fac-similé produit par Le Canard enchaîné informe que la molécule a été déposée ( "filed" ) en mars 1967 et brevetée ( "patented" ) en septembre 1971.  "L'effet coupe-faim arrive bel et bien en tête de tous les bénéfices attribués à cette merveilleuse trouvaille, qui, exception faite de cors aux pieds, soigne à peu près tout" , note le journal satirique , qui poursuit : "Selon le document américain, le même brevet avait déjà été déposé en France. Dès 1966, un brevet dit de 'base' présente les propriétés anorexigènes de la molécule." Le patron des laboratoires Servier, Jacques Servier , est de nouveau convoqué par le juge d'instruction le 9 novembre dans le cadre de l'enquête sur le Mediator, selon son avocat, Hervé Témime.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

09 20 2011 9:17:58

Claire Chazal, l'honneur perdu du journalisme

«Si n'importe quel journaliste avait été à la place de Claire Chazal, il aurait axé son interview sur un seul sujet : que s'est-il passé le 14 mai, entre 12:06 et 12:26 dans la chambre 2806 ? C'est la question que se pose le monde entier et d'abord tous les Français. Depuis quatre mois, pas un mot n'était sorti de la bouche de l'intéressé. Là, il consentait à répondre, en direct. Enfin, on allait savoir.» [...] «Claire Chazal a pris toutes ses dispositions pour ne pas exercer son métier alors qu’elle portait la voix des milliers de journalistes, des millions de Français qui depuis quatre mois ne cessent de rabâcher les mêmes énigmes, de se quereller, de briser des amitiés en opposant des théories rocambolesques échafaudées sur l’absence d’informations. Claire Chazal a failli aux obligations de son métier à un moment crucial. Elle s’est pliée, contrairement à toutes les règles déontologiques, à dieu sait quel pacte passé avec son interlocuteur. Elle est indigne de la responsabilité qui lui a été assignée. Elle a déshonoré la profession. Elle doit dégager et plus vite que ça. Chazal dégage ! »...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

09 07 2011 9:55:24

L'enquete sur Tchernobyl en France est close

«A general view of the nuclear plant Asco, near Tarragona, April 18, 2008. More radioactive particles have been found at a Spanish nuclear plant where up to 800 people will be screened following a leak, the nuclear watchdog said on Wednesday. A statement from the Nuclear Safety Council (CSN) gave no details of the particles at the Asco I plant and said their radioactive content was being evaluated. Le professeur Pierre Pellerin, seul mis en examen dans l'enquête sur les conséquences du nuage de Tchernobyl en France, a bénéficié d'un non-lieu. Non-lieu. La chambre d'instruction de la Cour d'appel de Paris a décidé ce mercredi de clore l'enquête ouverte en 2001 sur les conséquences du passage du nuage de Tchernobyl sur la France. Mis en examen pour tromperie aggravée, le professeur Pierre Pellerin, ancien patron du Service de protection contre les rayonnements ionisants #SPCRI#, était soupçonné d'avoir minimisé l'ampleur de la radioactivité du nuage. Denis Fauconnier, médecin généraliste, n'en restera pas là. Inquiet de l'augmentation en Corse des pathologies dites "radio-induites", il réfute les rapports mettant en doute les liens entre le passage du nuage radioactif et ces problèmes thyroidiens.»...
Source: http://www.lexpress.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

08 20 2011 10:30:41

L'euro comme l'Europe sont au bord du gouffre, selon Jacques Delors

«L'ancien président de la Commission européenne, le Français Jacques Delors a estimé jeudi que l'euro et l'Union européenne étaient «au bord du gouffre» en dénonçant au passage la réaction trop timide, selon lui, des dirigeants européens. Ouvrir les yeux «Ouvrons les yeux: l'euro et l'Europe sont au bord du gouffre. Et pour ne pas tomber le choix me parait simple: soit les Etats membres acceptent la coopération économique renforcée que j'ai toujours réclamée, soit ils transfèrent des pouvoirs supplémentaires à l'Union», affirme Jacques Delors dans un entretien publié conjointement par le journal belge Le Soir et le quotidien suisse Le Temps. L'ancien président de la Commission européenne (1985-1994) se montre sévère sur le résultat de la rencontre entre le président Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel. «Tel quel, cela ne servira à rien», dit-il. Il se montre tout aussi critique sur la proposition de créer un ministre des Finances de la zone euro en qualifiant ce projet de «gadget farfelu». Mutualisation de la dette Jacques Delors plaide notamment pour une mutualisation partielle de la dette des Etats «jusqu'à hauteur de 60% de leur PIB». «La mutualisation partielle des dettes, c'est la pompe pour éteindre le feu et redonner un sens à la coopération communautaire. Les Etats membres, simultanément, doivent lever leurs dernières objections aux six projets de directives sur la gouvernance économique, dont le Parlement européen a logiquement durci le contenu pour rendre plus automatique les sanctions en cas de dérapage budgétaire», a-t-il expliqué»...
Source: http://www.20minutes.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

08 19 2011 22:10:1

Medicaments detournes en coupe-faim: vers un nouveau Mediator?

«Dans un récent article, le journal France-Soir met au jour le cas d'Epitomax(r), un antiépileptique du laboratoire Janssen-Cilag. Le médicament, dont le principe actif est le topiramate, n'a reçu une autorisation de mise sur le marché (AMM) des autorités sanitaires que pour traiter les convulsions liées à l'épilepsie et prévenir les migraines. Pourtant, selon le journal, il serait couramment prescrit pour accompagner des régimes amaigrissants. Dans sa notice, il est bien évoqué une perte de poids ou d'appétit, mais uniquement dans les effets indésirables du produit, au même titre que la prise de poids ou la dépression. De plus, aucun essai clinique n'a été effectué pour tester l'efficacité ou la dangerosité du topiramate dans le cadre d'une perte de poids! France-Soir cite aussi d'autres spécialités qui seraient utilisées pour maigrir hors AMM tels que l'antidépresseur Prozac(r) et des antiulcéreux.»...
Source: http://sante.planet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

08 12 2011 12:26:21

Societe generale : la rumeur, l'autre rumeur... et ''Le Monde''

«Derrière la rumeur, encore la rumeur et... Le Monde. Pour expliquer le plongeon de - 14,7% de l'action Société générale, mercredi 10 aout à la Bourse de Paris, traders, analystes et journalistes ont exhumé un article du journal britannique Mail on Sunday paru... trois jours plus tôt. Citant "une source gouvernementale de haut rang", l'édition dominicale du Daily Mail affirmait que la banque se trouvait "au bord du désastre après d'énormes pertes" en Grèce, tout comme l'italienne UniCredit. L'article a eu beau être retiré du site du journal dès lundi, le Mail on Sunday a eu beau publier, mardi soir, un article dans lequel il affirmait que ses informations "n'étaient pas vraies" et présenté ses "excuses sans réserves" à la Société générale, rien n'y a fait... Derrière cette rumeur, une autre rumeur, vite diffusée sur le Net, est née mercredi en début de soirée : le Mail on Sunday aurait mal interprété la fiction politique parue cet été, durant deux semaines, dans Le Monde, sous le titre "Terminus pour l'euro" (réservé aux abonnés) et signée du pseudonyme Philae. Et aurait pris pour la réalité ce récit imaginaire relatant l'explosion de la zone euro en mai 2012 et le retour de l'Allemagne au deutschemark, sur fond de crise de la dette et de déboires du Crédit agricole.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence ,Tendances,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence ,Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

08 12 2011 12:22:2

Crise : L'AMF avertit les propagateurs de rumeurs

«L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) a publié un bref communiqué, jeudi, pour faire comprendre qu'elle étudie ce qui se déroule actuellement sur les marchés. L'autorité publique a mis en garde les opérateurs, contre la propagation des rumeurs de marché à l'origine de mouvements de panique sur les Bourses. L'AMF en tirera "toutes les conclusions" Car, en période de crise sur les marchés, les rumeurs circulent rapidement. Elles peuvent faire chuter la valeur d'un titre de manière exponentielle. Et face au flot d'informations plus ou moins avérées qui passent par téléphone ou Internet, le gendarme de la Bourse reste le plus souvent désarmé. « L'AMF observe que le fonctionnement régulier des marchés est altéré par la diffusion de rumeurs infondées concernant les valeurs financières cotées à Paris », indique l'autorité publique dans un communiqué. « La diffusion d'informations infondées peut constituer un manquement susceptible de sanction, de même que le fait d'en tirer profit », indique encore le régulateur, qui prévient qu'il en tirera « toutes les conclusions ». Un rappel à l'ordre inévitable et primordial, après l'attaque subie mercredi par le titre Société Générale, et les rumeurs qui prédisaient ni plus ni moins que la faillite imminente de la banque française. Son cours avait en effet plongé de 14,7% à la bourse mercredi. Le propagateur de la rumeur, le journal Daily Mail a, depuis, reconnu que son article était incorrect et a présenté des excuses. Ce qui ne réparera pas le mal effectué.»...
Source: http://www.francesoir.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence ,Tendances,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence ,Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

07 15 2011 8:20:22

Le scandale ''News of the World'' illustre les pratiques douteuses des tabloïds

«C'est un juste retour des choses, d'une certaine manière. Il y a un peu plus de deux ans, dans la foulée des révélations du Daily Telegraph sur le scandale des notes de frais des parlementaires, la presse britannique tombait à bras raccourcis sur les députés, multipliant les "unes" sur leur âpreté au gain. Personne à l'époque ne s'était offusqué que le quotidien ait acheté son scoop à un haut fonctionnaire tenu au secret professionnel.» [...] «Le scandale de NoW ne date pas d'hier. L'histoire commence en 2006, quand Clive Goodman , le spécialiste de la monarchie au tabloïd dominical, est pris la main dans le sac pour avoir eu recours aux services d'un détective privé, Glenn Mulcaire , qui piratait les messageries de plusieurs membres du personnel de Buckingham. Le cas est loin d' être unique en son genre, comme l'avait déjà expliqué, en décembre 2006 aux parlementaires, le commissaire à l'information. Pour preuve, leur avait alors dévoilé Richard Thomas , ces centaines de factures perquisitionnées en 2002 chez un détective privé dans le Hampshire : 305 journalistes représentant une trentaine de titres, dont l' Observer et le Sunday Times , l'avaient payé pour qu'il leur obtienne des casiers judiciaires, des dossiers fiscaux, des relevés de banques ou encore des numéros de téléphone. Le Daily Mail – avec 952 informations achetées par 58 journalistes – était son meilleur client. NoW n'arrivait qu'au cinquième rang, derrière d'autres tabloïds. Mais de fait, l'hebdomadaire se fournissait surtout chez M. Mulcaire qu'il payait 10 5000 livres par an : en août 2006, les forces de l'ordre ont trouvé chez lui 11 000 pages de notes, avec 4 000 numéros de portables dont les messageries de portables sont susceptibles d' avoir été écoutées. UN SECRET DE POLICHINELLE »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

07 08 2011 18:38:33

Hadopi : la CNIL rattrape TMG au collet pour une securite IT deficiente

«La CNIL s'immisce dans le dispositif Hadopi chargé de faire appliquer la « réponse graduée » au nom de la lutte anti-piratage numérique. Elle a mis en demeure les sociétés de perception et de répartition des droits d'auteur (SACEM, SDRM, SPPF, ALPA) et leur sous-traitant « traqueur de pirates P2P » : Trident Media Guard (TMG). Motif invoqué par la CNIL: « insuffisance des mesures de sécurité » relative à la loi Informatique et Libertés. L'autorité administrative en charge de la protection de la vie privée considère que les mesures de sécurité prises par TMG « ne sont pas suffisantes au regard de la nature des données et des risques présentés par le traitement ». Les organisations mises en cause disposent d'un délai de trois mois pour rectifier le tir et mettre à jour l'équipement informatique.»...
Source: http://www.itespresso.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 25 2011 8:30:41

LulzSec lance une croisade contre les gouvernements

«Après avoir bien ri de leurs attaques informatiques, les LulzSec s'engagent contre les gouvernements et les services de police qu'ils considèrent comme des «terroristes». L'humour ne leur suffit plus. Le groupe de hackers LulzSec qui organisait depuis deux mois des attaques informatiques «pour s'amuser» a désormais trouvé de nouvelles occupations. Jeudi, ils ont attaqué un site de la police de l'Arizona et récupéré près de 500 mégaoctets de données. Des noms, mots de passe, bulletins et documents internes rendus publics vendredi et téléchargeables à loisir sur la toile. Classés pour la plupart «sensibles», les documents concernent le contrôle des frontières dans cet Etat et les activités de maintien de l'ordre. Certains décrivent les opérations de patrouille ou de lutte contre le terrorisme, d'autres l'utilisation d'informateurs pour infiltrer différents gangs, des cartels, mais aussi des groupes de motards et des mouvements d'extrême droite. Non sans humour, les LulzSec expliquent dans un communiqué de presse avoir obtenu leurs informations grâce aux messageries de sept policiers. Leurs mots de passe, tel un «12345», sont inclus dans la déclaration afin de démontrer «un très faible niveau de sensibilisation à la sécurité informatique». De leur côté, les services du département de sureté publique d'Arizona ont confirmé cette intrusion et immédiatement désactivé les boites mails et leur site Internet. Ils ajoutent que des mesures de sécurité supplémentaires vont être mises en oeuvre.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 12 2011 2:20:38

Constat de contrefaçon : pas de force probante d’archive.org

«Dans un arrêt du 2 juillet 2010, la cour d'appel de Paris rappelle l'importance du respect des diligences techniques des constats en matière de contrefaçon de marque sur internet pour la fiabilité de la preuve. Faute de les avoir respectées, les éléments produits ont été écartés. Les actions en contrefaçon de marque et en concurrence déloyale ont donc été rejetées à ce titre. Deux sociétés spécialisées dans la fabrication et la distribution de bijoux avaient contracté avec M6 Boutique pour la revente sur son site web de leurs produits. La chaine utilisait la mention liée à ces bijoux : « La pierre du futur pour la femme d'aujourd'hui », marque déposée par le fabricant. Lorsque leur relation commerciale a cessé, la chaine de télé-achat a vendu des bijoux fabriqués par des concurrents sur son site internet sous la même mention. Les deux sociétés ont donc poursuivi en justice la chaine de télé-achat en contrefaçon de la marque « La pierre du futur pour la femme d'aujourd'hui » et en concurrence déloyale. Pour cela, elles ont produit aux débats des copies d'écran du site contrefaisant non datées, une impression papier datée de certaines pages du site, et un constat d'huissier sur des recherches faites sur www.archive.org. Les deux premières preuves ont été écartées par les juges car elles n'avaient pas été datées ou la date n'était pas vérifiable. Les impressions avaient été effectuées sans l'intervention d'un huissier ou d'un agent assermenté, sans précision de l'adresse IP, du matériel, du mode de navigation, du réseau utilisé et il n'a pas été démontré que la mémoire cache et l'historique du disque dur avaient été préalablement vidés. La troisième preuve a été rejetée au motif que l'outil archive.org était dépourvu de force probante du fait qu'il n'était pas conçu pour une utilisation légale et que « l'absence de toute interférence dans le cheminement donnant accès aux pages incriminées n'était donc pas garantie ».»...
Source: http://www.legalis.net | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Juridique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Juridique,Tendances | Admin | Cache

06 11 2011 8:49:22

Requiem pour la ''taxe Google''

«La "taxe Google" avait suscité un tollé des professionnels français de l'internet. A peine voté, à l'initiative du Sénat, avec les réserves du gouvernement à la fin de l'année dernière dans le cadre du budget 2011, ce prélèvement supplémentaire de 1% sur les achats de publicité en ligne avait été ouvertement contesté. Le gouvernement en avait annoncé le report de plusieurs mois, au 1er juillet. La mesure n'entrera finalement pas en vigueur : l'Assemblée en a voté la suppression, en adoptant à main levée un amendement d'une députée UMP, vendredi soir, lors de l'examen du collectif budgétaire. Le ministre de l'Economie numérique Eric Besson s'était récemment prononcé pour un report de cette taxe. Vendredi soir, le ministre du Budget, François Baroin, s'en est remis à la "sagesse" de l'Assemblée (c'est-à-dire qu'il n'a exprimé aucun avis favorable ou défavorable sur l'amendement). Google réinvente Facebook, en mieux? Google en position dominante, attention aux abus Budget 2011: fin de la pub sur France Télé et "taxe Google" Google France redoute une "logique de taxation" Google réinvente Facebook, en mieux?Google+, le réseau social lancé en catimini, fait la quasi-unanimité parmi ceux qui ont eu la chance de l'essayer. Il est plus intuitif et permet de gérer plus simplement ses "amis".Publié le 07/07/2011 Google en position dominante, attention aux abusL'Autorité de la concurrence a mis en garde mardi Google contre tout abus de sa position dominante sur le marché de la publicité liée aux moteurs de recherche en France. Pas de sanction donc. Mais -fait rare- l'Autorité a listé 14 "préoccupations" liées à cette position dominante.Publié le 14/12/2010 Budget 2011: fin de la pub sur France Télé et "taxe Google"Amendement Tapie, taxe Google, fin de la pub sur la télévision publique... Les députés et sénateurs réunis en commission mixte paritaire ont rendu leurs conclusions sur le Budget 2011. Reste aux deux assemblées à le valider.Publié le 14/12/2010 Google France redoute une "logique de taxation"Le moteur de recherche craint de faire les frais du projet de taxe sur la publicité en ligne prôné par le rapport Zelnik. Nicolas Sarkozy a déjà annoncé le lancement du processus.Publié le 08/01/2010 Une "taxe Google" sur le bureau de MitterrandUn rapport remis au ministre de la Culture propose l'instauration d'une taxe sur les revenus publicitaires en ligne. Le but : rémunérer les créateurs de biens culturels, les sites de presse en ligne. Principale cible: le géant américain...Publié le 06/01/2010 Plus d'infosTous(5)Infos(5)Vi»...
Source: http://lci.tf1.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 02 2011 7:38:24

Luc Ferry : onde de choc

«Affaire DSK, affaire Tron, et maintenant affaire Ferry. Lâchées lundi sur Canal + et confirmées hier sur LCI, les accusations de pédophilie lancées par Luc Ferry contre un ancien ministre non identifié alimentaient hier la polémique. Et ont déjà eu un premier effet judiciaire : le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire et il auditionnera donc Ferry comme témoin. Dans le même temps, deux ONG marocaines, les associations "Touche pas à mes enfants" et "Touche pas à mon enfant" ont porté plainte contre X. Toutes deux demandent des éclaircissements à la justice pour ces faits qui se seraient produits au Maroc. Le grand déballage des moeurs sexuelles des hommes politiques français semble bel et bien lancé. Où s'arrêtera-t-il ? Selon l'ancien ministre UMP de l'Education, un autre ex-ministre se serait donc "fait poisser à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons". Affirmant avoir eu "des témoignages de la part des autorités de l'Etat au plus haut niveau", notamment d'un chef de gouvernement. Mais il refusait de donner un nom, faute de preuves et d'avoir été témoin lui-même, de peur d'être condamné pour diffamation. Publicité Le ministre évoquait cette affaire concernant "une époque bien anté»...
Source: http://www.midilibre.fr | Source Status Categories: Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

06 02 2011 7:34:55

Luc Ferry : onde de choc

«Affaire DSK, affaire Tron, et maintenant affaire Ferry. Lâchées lundi sur Canal + et confirmées hier sur LCI, les accusations de pédophilie lancées par Luc Ferry contre un ancien ministre non identifié alimentaient hier la polémique. Et ont déjà eu un premier effet judiciaire : le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire et il auditionnera donc Ferry comme témoin. Dans le même temps, deux ONG marocaines, les associations "Touche pas à mes enfants" et "Touche pas à mon enfant" ont porté plainte contre X. Toutes deux demandent des éclaircissements à la justice pour ces faits qui se seraient produits au Maroc. Le grand déballage des moeurs sexuelles des hommes politiques français semble bel et bien lancé. Où s'arrêtera-t-il ? Selon l'ancien ministre UMP de l'Education, un autre ex-ministre se serait donc "fait poisser à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons". Affirmant avoir eu "des témoignages de la part des autorités de l'Etat au plus haut niveau", notamment d'un chef de gouvernement. Mais il refusait de donner un nom, faute de preuves et d'avoir été témoin lui-même, de peur d'être condamné pour diffamation. Publicité Le ministre évoquait cette affaire concernant "une époque bien anté»...
Source: http://www.midilibre.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

06 02 2011 7:22:57

E. coli : les concombres espagnols mis hors de cause

«La Commission européenne a annoncé mercredi soir avoir levé la mise en garde lancée contre les concombres bio espagnols soupçonnés d'avoir provoqué une contamination potentiellement mortelle à la bactérie E. coli. "Les derniers tests menés en Espagne et en Allemagne sur des concombres produits en Espagne n'ont pas décelé la présence de la souche O104 de la bactérie E. Coli, et la Commission a en conséquence levé l'alerte lancée au niveau européen", a-t-elle précisé dans un communiqué. La Commission a informé tous les Etats membres de cette décision immédiatement rendue publique à Madrid par le ministère de la Santé. La décision est "un pas très important en vue d'un retour à la normale aussi rapide que possible pour le secteur agricole espagnol", a souligné le ministère. Le commissaire européen à la Santé John Dalli a pressé l'Allemagne de redoubler d'efforts afin d'identifier la source de cette contamination à l'origine d'une grave crise de santé dans l'UE et de l'effondrement du marché des fruits et légumes.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

06 01 2011 17:41:27

Ramzi Khirroun attaque les sites qui disent qu'il est fait pression sur Tristane Banon .

«D'après Jean-Marc Morandini Ramzi Khiroun va attaquer le magazine Challenge,les sites Atlantico,Electron Libre,ainsi que celui de L'Union de Reims. Motif ils ont accusé le communicant d'avoir menacé Tristane Banon . Jeune écrivain qui accuse Dominique Strauss Khan d'agression sexuel . Mais alors pourquoi il n'attaque pas Médiapart @si qui dans des articles ont dit qu'il avait un eut échangé musclé avec Banon . Dans le livre (que beaucoup jugent hagiographique)de Michel Taubman,Ramzi Khiroun raconte qu'il demandait à Anne Carrière (l'éditeur de Tristane Banon)de supprimer le passage et la couverture du livre trop préjudiciable a son poulain. Or l'éditeur donne une version un poil différent dans un communiqué .Le passage a été supprimer car somme toute trop banal . Ramzi Khiroun si on en croit Karl Laske #journaliste de Médiapart# a aussi essayé de faire pression sur les deux auteurs du livre Sextus Politis . L'évocation de la vie privée de DSK et une version soft de l'affaire Banon ont provoqué l'ire de l'équipe de DSK.»...
Source: http://www.lepost.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

05 31 2011 12:59:11

Luc Ferry denonce un ''ancien ministre attrape dans une partouze avec des petits garcons''

«Invité le 30 mai du Grand Journal de Canal+, Luc Ferry a fait sensation en évoquant une histoire connue de tous (d'après lui) mais sur laquelle tout le monde se tait : « un ancien ministre, qui s'est fait poisser à Marrakech, au Maroc, dans une partouze avec des petits garçons ». « Les journalistes ne peuvent pas dire les choses qu'il savent (je pourrais vous en donner beaucoup d'exemples, que vous connaissez comme moi) parce qu'ils tombent sous le coup de la diffamation », a lancé le philosophe, avant de mettre en cause « un ancien ministre », sans le nommer : « Le problème c'est : est-ce que l'on veut une presse qui fait fi du principe de la diffamation et du respect de la vie privée, ou pas ? Est-ce qu'on veut une presse à l'américaine ou pas ? », s'est interrogé l'ex-ministre de l'Education nationale. « Regardez, le dernier exemple en date est frappant. Dans les pages du Figaro Magazine de cette semaine, vous avez un épisode qui est raconté d'un ancien ministre, qui s'est fait poisser à Marrakech, au Maroc, dans une partouze avec des petits garçons (...). L'affaire m'a été racontée par les plus hautes autorités de l'Etat, en particulier par le Premier ministre », a-t-il précisé»...
Source: http://www.agoravox.tv | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 25 2011 16:59:15

L'Europe et le « casse-tete » du droit d'auteur sur Internet

«Pour s'attaquer au téléchargement illégal, la Commission Européenne souhaite faire évoluer le droit d'auteur et l'adapter à Internet. Après avoir sollicité les FAIs pour une gouvernance des réseaux, les états membres reconnaissent le manque d'offres légales. Bruxelles déclarerait la guerre au piratage ? Dans son dernier communiqué, la Commission Européenne dévoile ses ambitions en termes de renforcement des droits de propriété intellectuelle (DPI). Les Etats membres réclament ainsi « l'éradication des sites de piratage », en s'attaquant directement à la source. « C'est-à-dire vers et avec les fournisseurs d'accès » précise Michel Barnier, commissaire au marché intérieur. Suite à ces déclarations, la position de l'Europe a de quoi inquiéter les opérateurs. Avec plusieurs options possibles, la Commission envisage de « coopérer » avec les FAIs, mais estime qu'il est encore « trop tôt » pour se lancer. Le refus des opérateurs télécoms Derrière le mot « option », la Commission Européenne laisse entendre « filtrage ». Bruxelles ressort ainsi l'éternelle rengaine : « adopter une stratégie en matière de droits de propriété intellectuelle afin de favoriser la créativité et l'innovation ». Or, les fournisseurs d'accès refusent de jouer le rôle de gendarme du Net.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 20 2011 22:45:40

TMG depose plainte pour vol de donnees librement accessibles

«Sous le coup d'une enquête menée conjointement par la CNIL et l'Hadopi, la société TMG qui a laissé fuiter des adresses IP sur un serveur non sécurisé a annoncé un dépôt de plainte pour vol de données. Une tentative désespérée de retourner la situation sur le plan médiatique. Mise à jour : La société TMG a annoncé le retrait de sa plainte, dont nous doutons cependant qu'elle fut jamais déposée tant elle manque de fondements juridiques et logiques. Article du 19 mai 2011 - C'est probablement plus de la communication qu'une réalité judiciaire. Interrogé par le quotidien régional Ouest France, la société nantaise TMG a affirmé jeudi avoir porté plainte après la divulgation de données récupérées sur un serveur qu'elle n'avait pas sécurisé. "Nous avons porté plainte. Pour l'instant La Haute Autorité a rompu l'interconnexion informatique entre l'Hadopi et notre société. Actuellement la Cnil #Commission nationale de l'information et les libertés# est dans nos bureaux pour évaluer le préjudice. Mais, nous sommes confiants et désormais conscients de notre surface médiatique et des risques que cela suppose", indique Alain Guislain, le PDG de la société TMG. Comme l'a fait la SCPP, TMG essaye donc de retourner la situation et d'accuser de vilains pirates qui ont téléchargé les données librement accessibles sur un serveur non protégé. L'argument de Trident Media Guard #TMG# est d'ailleurs curieux : "dans la nuit de vendredi à samedi, nous avons été victimes d'un vol de données. Quelqu'un se vantait sur « la toile » d'un accès libre à notre serveur.»...
Source: http://www.numerama.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

05 18 2011 10:25:0

Tristane Banon, DSK et AgoraVox : retour sur une omerta mediatique (avec video exclusive)

«Diffusée aujourd'hui par de nombreux médias français et internationaux, dupliquée massivement sur le Net, la vidéo où l'écrivain Tristane Banon accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol n'avait guère suscité d'engouement au moment de notre publication le 22 octobre 2008. Pour quelles raisons ? Retour sur une histoire édifiante. A cette occasion, nous publions une interview exclusive avec Tristane Banon, jamais diffusée, que nous avions réalisée à l'époque peu après la publication de l'article qui révélait l'affaire sur AgoraVox. Comme on peut le voir sur certains journaux nationaux mais surtout sur la plupart des médias étrangers de ces derniers jours, l'histoire de Tristane Banon a été révélée en 2008 par AgoraVox #cf. Le Figaro, Le Monde, France Soir, The New York Times, ABC, New York Post, Business Insider, Straits Times, 20 Minutes Suisse, 7/7 Belgique, El Mundo, TN Argentine, Gaceta Mercantil, Corriere della Sera, Il Fatto Quotidiano, L'Opinione, Sydney Morning Herald, Brisbane Time, Herald Sun, The Telegraph, The Daily Star, Magyar Nemzet Online, Detik Finance, Kauno Diena, Tribune de Genève, etc, ainsi que sur certaines chaines TV dont la BBC, TVI au Portugal et la RAI en Italie#. La vidéo obtient un succès planétaire et en quelques heures elle génère deux fois plus de visites qu'elle n'en avait reçues en plus de deux ans et demi... Première conséquence, même s'il s'agit d'un court extrait #2 minutes sur une émission qui doit durer environ deux heures#, YouTube a décidé sous la pression de supprimer la vidéo ... DailyMotion devrait l'effacer d'ici peu suite à de nombreuses sollicitations... Certes, la vidéo sera dupliquée ici ou là dans un avenir plus ou moins proche #elle est déjà a! ccessible en Russie et dans de nombreux autres pays# mais l'impact ne sera plus le même et tous ces médias internationaux commencent déjà à avoir des vidéos bloquées à l'intérieur de leurs articles déjà publiés... Pourquoi ?» [...] «Comme l'explique un récent article du Guardian, en France, politiques et journalistes ont souvent ce fâcheux défaut de "victimiser" les supposés agresseurs sexuels, surtout lorsqu'ils sont puissants. Ils affichent une grande tolérance à leur endroit, et oublient les vraies victimes, qui, elles, ont tendance à culpabiliser et à se taire : "In the case of Banon, the silence should have been broken by the media". Les médias auraient dû rompre le silence. Ils ne l'ont pas fait. Aujourd’hui Tristane Banon veut porter plainte contre DSK : une raison supplémentaire pour diffuser son témoignage. »...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 18 2011 9:17:53

Code of silence protected IMF chief

«WHEN it comes to sex, lies and politics, the French and we so-called "Anglo-Saxons" may as well come from different planets. The gaping cultural divide between France's Latin tolerance towards the "dalliances" of powerful male politicians and the rush to moral judgments over philandering public figures chiefly among Americans, but also Australians and British, with our more transparent adversarial political and legal systems, has never been so powerfully displayed. On the one hand the French media at first avoided the word rape or sex in front-page headlines about the International Monetary Fund's managing director Dominique Strauss-Kahn's legal woes. Le Figaro coyly alluded to Strauss-Kahn's history of "sexual lapses", and Gallic commentators such as philosopher Bernard-Henri Levy vigorously defended his friend of 20 years who "bears no resemblance to this monster, this caveman, this insatiable and malevolent beast now being described nearly everywhere".» [...] «France is a nation where politicians and journalists are literally in bed with one another. This erotically charged conflict of interest could explain what journalist and novelist Tristane Banon, who plans to take legal action against Strauss-Kahn for attempted sexual assault, says is a hushing up of Strauss-Kahn's violent past. The number of politician-journalist couples in France are legion, beginning with the accused himself and his third wife, broadcast journalist Anne Sinclair, who used to interview her future hubby on her excellent evening political program. »...
Source: http://www.theaustralian.com.au | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 18 2011 8:31:29

Affaire DSK: les medias francais et americains se font la lecon

«Les américains voyeurs et puritains ? Invoquant la sacro sainte présomption d'innocence, bon nombre de journalistes et blogueurs français s'indignent contre le traitement médiatique infligé à DSK aux Etats-Unis. Diffusée dans le monde entier, la photo du patron du FMI, menotté, encadré par des policiers en civil, sortant d'un commissariat de Harlem, a particulièrement frappé les esprits. C'est aussi sous l'oeil d'une quarantaine de journalistes, caméras et photographes, que Dominique Strauss-Kahn, les traits tirés et l'air abattu a comparu lundi devant un tribunal pénal de New York, deux jours après son interpellation pour crime sexuel. "Entre la sortie du commissariat et l'exhibition devant le tribunal de New York, le tout offert à l'oeil avide des caméras, il est évident que tout a été organisé, planifié et orchestré pour donner l'image d'un homme condamné par avance", estime ainsi le journaliste français Bruno Roger-Petit qui évoque une "exécution médiatique" sur Le Plus.» [...] «Les Français hypocrites et complaisants ? La presse française est quant à elle accusée d'avoir conservé trop longtemps le silence sur les mésaventures de DSK. "Strauss Kahn était de fait un homme malade qui n'a pas été bloqué à temps, payant ainsi paradoxalement pour l'hypocrisie d'une France où la presse n'hésite jamais à donner de leçons de transparence et de moralité aux autres mais qui face aux puissants de son propre pays- qu'ils s'appellent Strauss Kahn ou Sarkozy- se montre extraordinairement lâche, lâche jusqu'à l'omerta", tranche Marcello Foa dans le quotidien italien de droite Il Giornale. Ce n'est pas le journaliste de Libération Jean Quatremer qui va le nier. Lui qui en a fait les frais, comme il le rappelle sur son blog : "Les médias et les politiques connaissent depuis longtemps les appétits sexuels irrépressibles de DSK dont le comportement à l'égard des femmes est à tout le moins 'inapproprié' (en France, on préfère dire qu'il est un 'séducteur invétéré'). Pour l'avoir écrit en juillet 2007, sur ce blog, j'avais encouru les foudres de certains de mes collègues et d'une partie de la classe politique." Comment expliquer cette discrétion des journalistes français ? Pierre Haski de Rue 89 lance des pistes pour conclure : "je pense qu'il ne faut pas tomber dans une inquisition de chambre à coucher, ni encourager la peopolisation croissante et négative de la vie politique. Mais la protection de la vie privée ne doit pas servir de prétexte à cacher des pans entiers de la personnalité de politiciens qui sont candidats à diriger le pays". »...
Source: http://lexpansion.lexpress.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 18 2011 7:29:13

Plus d'un Francais sur deux estime que DSK est victime d'un complot

«Les Français pensent à 57 % que Dominique Strauss-Kahn a été victime d'un complot dans l'affaire de tentative de viol pour laquelle il est emprisonné à New York depuis lundi, selon un sondage CSA pour BFM TV, RMC et 20 Minutes*. 32 % des personnes interrogées pensent qu'il n'y a pas de complot et 11 % ne se prononcent pas. La théorie du complot a les faveurs de 70 % des sympathisants socialistes. Le comportement du Parti socialiste après le scandale est jugé "responsable" à 57 % et les Français pensent à 54 % que la gauche peut quand même gagner l'élection présidentielle de 2012 malgré le scandale. 37 % disent vouloir participer à la primaire pour la désignation du candidat PS. C'est François Hollande qui est le meilleur candidat de cette consultation pour 33 % des personnes interrogées, devant Martine Aubry #20 %# et Ségolène Royal #20 %#.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 16 2011 8:41:33

Dominique Strauss-Kahn faces further claim of sexual assault

«Socialist party official says her daughter was left traumatised after alleged attack by Strauss-Kahn in 2002 Tristane Banon, whose mother claimed on Sunday night that Dominique Strauss-Kahn had attacked her daughter in 2002. Photograph: Eric Fougere/VIP Images/Corbis By this time next year, Dominique Strauss-Kahn might well have been president of France. The 62-year-old was by far the most popular choice to be the Socialist presidential candidate, and he was the only contender seen as capable of unseating Nicolas Sarkozy. But now his plan to run for the Elysée Palace appears to be in ruins, even without resolution of the New York case, after further allegations against him were broadcast on French television on Sunday night. A local official of the Socialist party claimed that Strauss-Kahn had attacked her daughter, who is goddaughter to Strauss-Kahn's second wife, in 2002.»...
Source: http://www.guardian.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 15 2011 9:48:1

DSK et les femmes: Le «point faible» va-t-il etre fatal?

««Un séducteur avéré, c'est une évidence, par contre il n'a pas le profil d'un violeur». C'est le jugement dimanche du journaliste Michel Taubman, qui a publié la semaine dernière une biographie autorisée du patron du FMI, Le Roman vrai de Dominique Strauss-Kahn. Pourtant c'est bien de viol que l'accuse l'employée du Sofitel de New York, des accusations que DSK nie totalement. Photos et rumeurs Charmeur, séducteur, coureur... DSK et les femmes, c'est LE point faible de celui qui était présenté comme le favori des sondages, reconnaissait son entourage. Dans Sexus Politicus, un livre consacré aux moeurs des élus publié en 2006, il n'était pas compliqué de comprendre que cet homme politique - non cité - qui passait son temps dans les clubs échangistes était Dominique Strauss-Kahn. Dans le livre Hold-uPS, arnaques et trahisons, Frédéric Lefebvre, alors porte-parole de l'UMP, se réjouissait d'avance d'avoir en sa possessions des images sensibles sur DSK, des photos de ses infidélités. «Il ne tiendrait pas une semaine. On a des photos, elles existent! On les fera circuler, ça ne plaira pas aux Français!», explique en 2006 celui qui était alors chef de cabinet de Sarkozy à l'UMP aux auteurs du livre. Des propos qu'il a démenti lors de la sortie du livre en 2009. Dans ce même livre, le socialiste Manuel Valls reconnaissait que l'ex-ministre des Finances «peut exploser en plein vol avec les histoires de femmes».»...
Source: http://www.20minutes.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 15 2011 9:16:44

Dominique Strauss-Kahn: from $3,000-a-night suite to police cell

«For a leftwing French presidential hopeful trying to prove he didn't like bling, room 2806 of the Sofitel hotel near Manhattan's Times Square was luxurious. For $3,000 (£1,850) a night, it boasted a foyer, conference room, living room, bedroom and bathroom. But the size of the suite compounded the brutality of the alleged assault on the hotel maid who described being dragged from room to room in a violent sex attack by one of the most important men in the world economy. At about 1pm on Saturday afternoon, a 32-year-old chambermaid entered the suite at the luxurious hotel on West 44th Street in the heart of New York's theatre district. She had been instructed to clean and was told it was empty. According to the hotel worker's account to police, Dominique Strauss-Kahn, the head of the IMF, emerged from the bathroom naked, chased her down a hallway and pulled her into the bedroom where he began to sexually assault her. New York police department spokesman Paul Browne said Strauss-Kahn had been naked when he "grabs her and pulls her into the bedroom and on to the bed". The 62-year-old then deliberately locked the door to the suite, it was alleged. "She fights him off, and he then drags her down the hallway to the bathroom," Browne continued. There, Strauss-Kahn sexually assaulted her again, forcing her to perform oral sex on him and trying to remove her underwear, according to the Associated Press. The woman was able to break free and escape the room, alerting colleagues, who dialled 911 for the police.»...
Source: http://www.guardian.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 13 2011 9:18:42

Espionnage : l'ex-M. Securite de Renault licencie

«Soupçonné d'avoir organisé la fausse affaire d'espionnage au sein de Renault, Dominique Gevrey, aujourd'hui en détention, a été licencié pour faute grave. L'ancien responsable de la sécurité de Renault, Dominique Gevrey, a été licencié pour faute grave, selon un courrier daté du 6 mai. Soupçonné d'avoir organisé la fausse affaire d'espionnage qui a secoué durant plusieurs semaines le constructeur automobile, il se voit reprocher d'avoir «obstinément refusé de communiquer aux enquêteurs» le nom de son informateur, «alors que la véracité des informations communiquées par ce dernier pouvait être mise en doute». «Il s'avère que vous seul connaissiez l'identité de cet informateur», relève Renault dans ce courrier que l'AFP s'est procurée. «Ce refus délibéré et persistant de coopération a nui incontestablement au déroulement de l'enquête et à la société Renault, dont l'intérêt évident est de permettre une manifestation rapide de la vérité», y est il écrit encore dans la lettre de licenciement. Par ailleurs, «les sommes réglées par Renault en contrepartie de ces informations auraient été versées sur un compte bancaire ouvert à votre nom personnel et s'y trouveraient toujours». Une «faute grave» qui justifie le licenciement de l'ancien «M. Sécurité» du groupe»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 12 2011 14:0:12

Mediator : le laboratoire Servier savait depuis 1995

«Selon des documents que s'est procurés Le Monde, les chercheurs des laboratoires Servier étudiaient, depuis le début des années 1990, les composés produits dans l'organisme par le Mediator, médicament interdit depuis 2009 et qui aurait provoqué de 500 à 2 000 décès en France. Parmi eux, la norfenfluramine, identifiée en 1995 comme responsable de la toxicité de coupe-faims de Servier, l'Isoméride et le Ponderal, tous deux interdits en 1999. Une parenté que le laboratoire s'est toujours obstiné à minimiser, notamment dans ses documents. EFFETS SECONDAIRES GRAVES Une étude menée en 1993 par deux chercheurs de la filiale britannique de Servier quantifie la présence dans le sang de la norfenfluramine, en concentration, le deuxième composé dans lequel se transforme le Mediator. Or, la norfenfluramine est également le produit actif de deux coupe-faims de Servier, Isoméride et Pondéral, dont une étude démontre en 1995 qu'ils entrainent des effets secondaires graves : une hypertension artérielle pulmonaire, responsable d'insuffisances cardiaques.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 29 2011 10:54:43

CNN : le Syntec Numerique et le Munci soufflent le chaud et le froid

«La création du Conseil National du Numérique fait réagir la chambre professionnelle des SSII et éditeurs, ainsi que l'association des salariés, indépendants et demandeurs d'emploi informatique. Les positions sont tranchées. Le lancement du Conseil National du Numérique (CNN), officiellement installé mercredi par Nicolas Sarkozy, a fait réagir dans la foulée deux acteurs du paysage informatique français. A savoir : le Syntec Numérique et le Munci. La présence de Bruno Vanryb, président du collège Editeurs de Syntec Numérique - aux côtés des 17 autres membres du CNN - a été applaudie par la chambre professionnelle qui s'est "félicitée de sa présence en tant que membre aux côtés des acteurs de l'Internet et des autres organisations professionnelles". En revanche, du côté du Munci, le son de cloche n'est pas du tout le même. "La composition du CNN est assez éloignée des préconisations du rapport de M. Kosciusko-Morizet [...]. Nous déplorons la sur-représentation des acteurs télécoms, l'absence totale de représentation des associations professionnelles, travailleurs, consommateurs et utilisateurs du numériqu»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

04 15 2011 12:59:55

La valse des paranos

«Vrais-faux espions chez Renault, faux-vrais pirates chez Safran, mystérieux attaquants à Bercy. La France est en état de siège. On en veut à son intelligence ! Au premier temps de cette valse, voici le temps des paranos. Un mot de travers, un courrier vengeur, et on déclenche le plan rouge. Enquête interne, interrogatoires vigoureux, expulsions brutales. Dans le doute, on cogne, au nom d'un principe de précaution d'un genre nouveau. Résultat, au mieux on renforce la sécurité de son outil, ce que fait Safran. Au pire, on détruit le ciment de la confiance. Quand le directeur général de Renault, Patrick Pélata, affirme que l'entreprise doit se protéger « même au prix de l'injustice », se rend-il compte que l'injustice est un poison plus violent encore ? La paranoia, qui voisine souvent avec l'arrogance, aveugle et rend sourd. Elle signe le déclin, plus que l'expansion. D'autant que la principale source de fuite d'informations d'une entreprise ne réside pas dans la cupidité de ses employés, mais dans leur naiveté. C'est le deuxième temps de la valse, celui des gogos. La très grande majorité des larcins et autres intrusions informatiques emprunte les voies de la bonne volonté. Un e-mail d'un copain, une chaine sympathique à faire suivre à ses contacts... Le troisième temps est celui des ego.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 15 2011 11:21:1

Soupçons d'espionnage chez Safran, sans vol de ''données à caractère industriel''

«Un responsable du groupe de défense et d'aéronautique Safran évoque dans Les Echos de mercredi "deux cyberattaques" contre le groupe et sa filiale Turbomeca, mais parle d'un préjudice "faible", assurant qu'il n'y a "jamais eu d'exfiltration de données à caractère industriel". Une enquête judiciaire est en cours depuis l'automne au tribunal de Nanterre sur des soupçons d'espionnage industriel au préjudice de Turbomeca, qui fabrique des composants de moteur d'hélicoptère. Le directeur de la protection industrielle de Safran, Michel Pagès, explique dans le quotidien économique qu'une première cyberattaque a démarré le 18 juin 2009 au moyen d'un "logiciel malveillant qui cherchait à cartographier le système d'information de Turbomeca". "Nous avons averti la DCRI #contre-espionnage#, mais sans porter plainte car l'attaque a été neutralisée très rapidement", a-t-il ajouté.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 15 2011 9:47:27

Le filtrage impose aux FAI est illegal, pour l'avocat general de la CJUE

«L'avocat général de la Cour de Justice des Communautés Européennes estime qu'il n'est pas conforme au droit communautaire d'imposer une obligation de surveillance et de filtrage aux fournisseurs d'accès à Internet pour empêcher les atteintes au droit d'auteur. Sauf à ce qu'elle soit parfaitement encadrée par la loi. L'affaire Scarlet/Sabam prend une tournure intéressante pour les opposants au filtrage. L'avocat général de la Cour de Justice de l'Union Européenne (CJUE), dont l'avis est souvent suivi par la cour, a fait savoir jeudi qu'une "mesure qui ordonne à un fournisseur d'accès à Internet la mise en place d'un système de filtrage et de blocage des communications électroniques aux fins de protéger les droits de propriété intellectuelle porte en principe atteinte aux droits fondamentaux". Il va ainsi contre l'avis émis par la Commission Européenne en début d'année, qui avait accepté le principe du filtrage s'il était bien encadré par l'autorité judiciaire. La Sacem belge, la Sabam, avait fait condamner en 2007 le fournisseur d'accès à Internet Scarlet pour qu'il détecte et bloque les transferts des chansons dont elle gère les droits sur les réseaux P2P. Le FAI avait interjeté appel de la décision, et démontré que l'avis du tribunal de première instance avait été pris sur la base d'un rapport d'expertise trop optimiste sur l'efficacité réelle du filtrage intrusif. La cour d'appel de Bruxelles avait alors sollicité l'avis de la CJUE avant de rendre sa propre décision. Or l'avocat général de la CJUE, M. Cruz Villalon, estime qu'une telle mesure n'est pas proportionnée, car elle aurait "la forme d'une obligation de caractère général ayant vocation à être étendue, à terme, de manière permanente à tous les fournisseurs d'accès à Internet". Il note en effet que le P2P ne reposant pas seulement sur les communications entre internautes belges, la mesure impacterait des transferts qui peut-être sont légaux ailleurs qu'en Belgique, ou sur lesquels en tout cas la Sabam n'a pas compétence. "De plus, la mesure serait appliquée in abstracto et à titre préventif, c'est-à-dire sans qu'il n'ait été au préalable constaté une atteinte effective ou encore un risque d'atteinte imminente à un droit de propriété intellectuelle", indique le communiqué #.pdf# de la Cour. M. Villalon conclut que "la mise en place de ce système de filtrage et de blocage se présente comme une limitation du droit au respect du secret des communications et du droit à la protection des»...
Source: http://www.numerama.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 14 2011 14:26:57

Renault: rapport Bauer rendu en juillet

«Le criminologue Alain Bauer, chargé il y a une semaine par un conseil d'administration extraordinaire de Renault d'une mission sur la refonte du service de sécurité du constructeur à la suite du scandale de faux espionnage, rendra ses "conclusions début juillet", a-t-il dit ce matin à l'AFP. M. Bauer doit conduire cette mission en compagnie d'Alain Juillet, ancien responsable de l'intelligence économique auprès du Premier ministre, et d'Eric Delbecque directeur de l'Institut d'études et de recherche pour la sécurité des entreprises #IERSE#. "Nous ferons des propositions sur l'architecture de la future direction du patrimoine industriel et de la sureté de Renault", a précisé M. Bauer, confirmant des propos tenus sur RTL.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 12 2011 9:6:17

** Nouvel enregistrement tres embarrassant pour Renault

«Un nouvel enregistrement publié mardi 12 avril par lexpress.fr donne à entendre l'entretien de mise à pied de Mathieu Tenenbaum, l'un des trois cadres au coeur de l'affaire, le 3 janvier dernier. Le jeune homme est convoqué dans le bureau du directeur juridique du groupe, Christian Husson, qui lui signifie la sanction et l'accuse d'avoir trahi les secrets de l'entreprise. Dans ce document, Christian Husson s'acharne sur son interlocuteur, et le somme d'avouer sans lui laisser la moindre possibilité de s'expliquer. "Soit tu me la joues 'Commissaire Moulin et le suspect qui nie tout', soit tu atterris dans plus de discernement", lui dit au début de l'entretien le directeur juridique. " Tu as donc deux options: soit tu nies tout et là on entre dans une voie qui est lourde, soit tu as plus de discernement et ça mène à une démission", répète-t-il plus loin, avant de lui dire qu'il lui laisse huit jours pour choisir dans quelle voie il s'engage. La Chine explicitement mentionnée dans le document»...
Source: http://www.challenges.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

04 11 2011 9:13:45

Un suicide reconnu comme maladie du travail

«Le suicide d'un salarié de France Télécom a été requalifié par l'assurance-maladie. Une première. Pour la famille de Nicolas Grenoville, c'est une bataille de deux ans qui vient de prendre fin. La nouvelle est arrivée par un courrier de l'assurance maladie : faire enfin reconnaitre que c'est bien le travail qui a tué leur fils. Cet employé de France Télécom s'était pendu dans son garage le 10 aout 2009, avec un câble de la société et sa veste d'ouvrier. Suffisant pour que deux ans plus tard, l'assurance-maladie considère que sa mort a été causée par ses conditions de travail. Les proches de Nicolas Grenoville avait d'abord tenté de qualifier son geste en accident du travail, puis en maladie professionnelle. Des différences de terme qui en fait changent tout. "La différence entre maladie professionnelle et accident du travail, c'est le caractère insidieux, permanent, durable de la maladie", explique Sébastien Crozier, délégué syndical.» [...] «"Délinquance industrielle" Cette fameuse organisation du travail pourrait être l’origine de quarante-cinq autres suicides dans l'entreprise entre 2008 et 2010. "D’une affaire à l’autre, les mêmes causes ont produit les mêmes effets", constate en effet Me Jean-Paul Teissonnière, avocat du syndicat SUD de France Télécom, au micro d’Europe 1. "C’est une situation de délinquance industrielle. Il faut en tirer toutes les conclusions, y compris sur le plan pénal, et j’espère que les procédures en cours permettront de parvenir à ce résultat." Une plainte est toujours en cours d'instruction contre trois anciens dirigeants de France Télécom. Mais officiellement, aucun responsable n'a encore été désigné par la justice. »...
Source: http://www.europe1.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 08 2011 9:11:48

Tempete Xynthia: un elu de La Faute-sur-mer en garde a vue

«Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête Xynthia balayait l'Ouest de la France, essentiellement la façade atlantique. Une tempête meurtrière au lourd bilan : 47 morts dont 29 sur la seule commune de La Faute-sur-mer, en Vendée. La grande majorité des victimes de La Faute-sur-mer vivaient dans des lotissements construits en dessous du niveau de la mer. Cette catastrophe a soulevé de nombreuses questions sur l'urbanisation côtière et notamment sur la délivrance des permis de construire pour ces lotissements. Fin novembre 2010, une information judiciaire a été ouverte aux Sables d'Olonne, pour "homicide involontaire", "mise en danger de la vie d'autrui", "abstention de combattre un sinistre" et "prise illégale d'intérêt", après la plainte de l'Association des victimes des inondations du Sud-Vendée #AVIF# et de 40 victimes à titre individuel. Jeudi, Patrick Maslin, maire-adjoint de La Faute-sur-mer a été placé en garde à vue aux Sables d'Olonne dans le cadre de cette information judiciaire, selon TF1 News.» [...] «Cet élu, membre de la commission urbanisme de la commune mais aussi responsable d'une entreprise de construction immobilière, a été entendu par les enquêteurs de la section de recherche de la gendarmerie d'Angers et la brigade de recherche des Sables d'Olonne. Deux autres élus devraient être entendus, la semaine prochaine, par les enquêteurs, selon une source proche du dossier : il s’agirait de Françoise Babin, adjointe à l'urbanisme, et René Marratier, le maire de la commune. »...
Source: http://www.lepost.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 08 2011 8:54:8

Les fausses accusations d'espionnage vont couter cher a Renault - LExpansion.com

«Les trois cadres licenciés à tort dans le faux scandale d'espionnage chez Renault réclament au constructeur des dommages pour préjudice moral de 2,4 à 3,5 millions d'euros, révèle une enquête de Marianne à paraitre samedi. Ces montants, souligne l'hebdomadaire, sont sans précédent en France, à l'exception de l'arbitrage controversé dont a bénéficié l'ex-homme d'affaires Bernard Tapie dans le règlement de l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais. Ajoutés aux indemnités légales, ils feraient, en cas de versement, grimper l'addition à plus de 11 millions d'euros pour Renault, confronté à un dilemme juridico-financier et au risque de voir ses syndicats s'insurger contre le fait que "l'entreprise supporte au prix fort les erreurs" de ses dirigeants. Selon Marianne, Michel Balthazard, le plus ancien des trois cadres victimes de l'affaire avec 32 ans passés chez Renault, aurait déjà touché 480.000 euros d'indemnité légale, auxquels s'ajouteraient 750.000 euros pour licenciement abusif. Il réclamerait en sus 3,2 millions pour le préjudice moral subi.»...
Source: http://lexpansion.lexpress.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

04 06 2011 9:37:1

Hebergeurs : l'Asic attaque le decret sur la conservation des donnees - Journal du Net e-Business

«L'Association des services Internet communautaires (Asic) n'a pas digéré la publication, au début du mois de mars, d'un décret encadrant la conservation de données personnelles par les hébergeurs. L'association a annoncé mardi 5 avril qu'elle déposera mercredi un recours en annulation devant le Conseil d'Etat concernant ce texte. Plus de 20 entreprises du Web membres de l'Asic soutiennent cette démarche, dont Google, Facebook, PriceMinister, Dailymotion ou eBay. La procédure devrait prendre entre neuf mois et un an. Publié le 1er mars au Journal officiel, ce décret est issu de la loi pour la confiance dans l'Economie numérique (LCEN), votée en 2004. Il oblige les hébergeurs à conserver pendant un an, à compter de chaque activité d'un utilisateur, l'identifiant de la connexion à l'origine de la communication, les nom, prénom, adresse postale, e-mail, numéro de téléphone et le mot de passe utilisés par les utilisateurs de leurs services. Police, gendarmerie, répression des fraudes, douanes, fisc ou Urssaf pourront avoir accès à ces données dans le cadre d'enquêtes. Pour l'Asic, ce décret pose plusieurs problèmes. La durée de conservation est par exemple jugée trop longue et la mise en place du stockage de ces informations entrainera des couts supplémentaires alors qu'aucune compensation financière n'est prévue. Surtout, l'obligation de transmission des mots de passe pose un problème de confidentialité des données personnelles. Transmise à des services de police, une telle information pourrait conduire à une surveillance sans contrôle des citoyens.» [...] « Pour appuyer son recours, l'Asic pointe plusieurs irrégularités. La Commission européenne n'a notamment pas été consultée avant la publication de ce décret. Or une directive européenne impose que Bruxelles puisse donner son avis sur les textes concernant la société de l'information. Par ailleurs, l'obligation de conserver des éléments qui vont au-delà de l'identification de l'internaute va plus loin que ce qu'imposait la LCEN. Un détail que le gouvernement aura probablement oublié, sept ans après le vote de la loi. »...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 28 2011 6:8:7

H1N1 : un rapport refute les accusations de collusion entre l'OMS et les laboratoires

«La directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, s'est félicitée, lundi 28 mars, des premiers résultats du comité d'évaluation sur la gestion de la grippe H1N1, qui, selon elle, blanchit l'organisation des accusations de collusion avec les groupes pharmaceutiques. Au cours de la dernière réunion de ce comité, Mme Chan a expliqué que les experts mandatés devaient répondre à deux questions : savoir si la déclaration de la pandémie était justifiée et si les décisions et actions de l'OMS avaient été "d'une quelconque manière" influencées par les laboratoires pharmaceutiques. "Le document exonère l'OMS sur les deux points", a assuré Mme Chan. MIEUX GERER LES CONFLITS D'INTERETS La responsable de l'organisation basée à Genève, mise en cause pour sa gestion de la première pandémie du XXIe siècle, en 2009, a toutefois reconnu que l'OMS, comme le souligne le rapport préliminaire d'experts, "doit gérer beaucoup mieux les potentiels conflits d'intérêts". Elle a également admis que des "définitions rigides", notamment sur les critères de sévérité jugés mal adaptés, avaient gêné la gestion du virus d'origine porcine, aviaire et humaine apparu au Mexique au printemps 2009. Elle a finalement salué ce "document préliminaire, ses conclusions et ses recommandations. Nous ferons tout notre possible pour le mettre en pratique", a-t-elle promis. ERREURS DE COMMUNICATION "Certaines recommandations seront beaucoup plus faciles à appliquer que d'autres", a-t-elle nuancé. Celles qui concernent l'OMS "seront comparativement faciles". En revanche, les "faiblesses venues de difficultés systémiques plus larges" seront plus difficiles à mettre en oeuvre, a-t-elle laissé entendre, faisant notamment allusion aux difficultés rencontrées par l'OMS pour la distribution de vaccins aux pays en développement.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

03 28 2011 22:34:46

Faux scandale d'espionnage : un document accable Renault

«Un enregistrement révèle que le groupe avait conscience dès février de s'être fourvoyé dans un faux scandale d'espionnage et qu'il avait choisi de licencier sans preuves les cadres mis en cause dans l'affaire. «On est là, ensemble, pour essayer de sortir une putain de solution». Christian Husson, directeur juridique de Renault, n'a pas mâché ses mots lors de la réunion de crise qui a rassemblé, le 14 février dernier, Domine Gevrey, responsable du service sécurité, Rémi Pagnie, patron de la sécurité et l'avocat du groupe, Me Jean Reinhart. Un document sonore retranscrivant cette réunion a été publié par l'Express ce lundi. Il démontre que le groupe n'était pas du tout assuré de la véracité des preuves matérielles à l'origine de la fausse affaire d'espionnage alors que fin janvier, Carlos Ghosn faisait une intervention télévisée pour dire le contraire.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

03 25 2011 15:53:15

Renault : Carlos Ghosn aurait impose la loi du silence

«Le PDG du constructeur automobile aurait demandé à ses services de sécurité de taire aux policiers de la DCRI certaines informations relatives à l'affaire d'espionnage, révèle Le Parisien-Aujourd'hui en France. Les révélations sur la fausse affaire d'espionnage qui secoue Renault n'en finissent plus. Le patron du constructeur français, Carlos Ghosn, aurait masqué certaines informations aux enquêteurs, affirme Le Parisien-Aujourd'hui en France. Les données étaient pourtant particulièrement sensibles. Selon les informations recueillies par l'enquête interne menée par Renault - qui a abouti aux licenciements des trois cadres - le directeur général de Nissan (dont Renault détient 44% du capital#, Toshiyuki Shiga, serait impliqué dans une affaire de corruption. Après plus de trois mois d'enquête, les services de sécurité de Renault soupçonnerait le dirigeant nippon d'avoir touché d'importants pots-de-vin dans le cadre d'un complexe montage financier. Les montants évoqués atteignent 12 millions de dollars #8,4 millions d'euros). A en croire les révélations, le dirigeant japonais aurait disposé d'un compte codé à la Barclay's Bank de Singapour.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 12 2011 6:38:17

Renault : le directeur de la securite egalement en garde a vue

«Le directeur de la protection et de la sécurité de Renault, Rémi Pagnie, a été placé en garde à vue samedi après-midi dans le cadre de l'affaire d'espionnage industriel présumé au sein de la firme automobile. Deux enquêteurs de son service sont également en garde à vue à la Direction centrale du renseignement intérieur depuis vendredi soir. Les policiers, qui doutent de plus en plus de l'existence réelle de cet informateur anonyme censé fournir les preuves de l'implication de trois cadres du constructeur français dans la communication d'informations stratégiques à des tiers, souhaitent confronter les versions de chacun.» [...] «D'après nos informations, les enquêteurs le suspectent d'avoir monté de toutes pièces l'histoire de l'informateur anonyme de façon à crédibiliser l'enquête ayant abouti au licenciement des trois cadres. L'enquête va désormais se concentrer sur les comptes ouverts à Tunis et à Madrid et sur lesquels Renault aurait dû verser les sommes réclamées par cet informateur anonyme. »...
Source: http://lci.tf1.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 03 2011 9:52:5

Renault : pas plus d'informateur anonyme que de comptes a l'etranger? - France - TF1 News

«Selon nos informations, les enquêteurs en charge d'une possible affaire d'espionnage chez Renault doutent désormais de l'existence de l'informateur anonyme dont les révélations ont conduit au licenciement de trois cadres de la marque au losange. Ces derniers n'ont officiellement pas de comptes au Liechtenstein. que deux enquêteurs du service de sécurité de Renault sont en garde à vue à la Direction centrale du renseignement intérieur depuis vendredi soir, les policiers chargés d'enquêter sur une possible affaire d'espionnage de la marque au losange doutent de plus en plus de l'existence réelle de cet informateur anonyme censé fournir les preuves de l'implication de trois cadres du constructeur français dans la communication d'informationsstratégiques à des tiers.» [...] «L'enquête va désormais se concentrer sur les comptes ouverts à Tunis et à Madrid et sur lesquels Renault aurait dû verser les sommes réclamées par cet informateur anonyme. »...
Source: http://lci.tf1.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 12 2011 7:44:52

Les deux enqueteurs de Renault en garde a vue a la DCRI

«Alors qu'il devait révéler à la direction de Renault qui était sa « gorge profonde » à l'origine de l'affaire d'espionnage, Dominique Gevrey a été placé en garde à vue avec son collègue Marc Tixador. Ils étaient tous deux les agents du service de sécurité du constructeur automobile en charge de l'enquête sur les trois cadres injustement accusés d'espionnage industriel. Carlos Ghosn, le PDG de Renault, aurait selon une source proche du dossier eu accès au nom de l'informateur de Gevrey. SIPAD'après des sources policières et judiciaires, les deux agents du service de sécurité de Renault en charge de l'enquête sur les trois cadres accusés d'espionnage par le constructeur automobile sont en garde à vue à la direction centrale du renseignement intérieur #DCRI#. Marc Tixador, ancien de la PJ de Versailles, et Dominique Gevrey, ancien de la sécurité militaire, sont aujourd'hui suspectés d' « escroquerie au renseignement ». Ce dernier a été interpellé alors qu'il était à l'aéroport de Roissy et qu'il s'apprêtait à partir à l'étranger. Depuis le début de l'affaire, les deux hommes refusent de révéler le nom de l'informateur qui leur a assuré que trois cadres de l'entreprise avaient touché de l'argent sur des comptes bancaires en Suisse et au Liechtenstein pour espionner le programme de véhicules électriques de Renault. Mais d'après nos informations, l'enquêteur Dominique Gevrey - aujourd'hui mis en garde à vue - avait proposé il y a trois semaines à sa direction de livrer le nom de cette fameuse source, rémunérée par le constructeur automobile 250.000 E et qui avait monté le dossier incriminant les trois cadres licenciés. Par ailleurs, Dominique Gevrey serait le seul à connaitre le nom de cet informateur.»...
Source: http://www.francesoir.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 09 2011 13:58:23

Revelations en cascade dans l'affaire Renault

«Dans le cadre de l'affaire d'espionnage qui met à mal le constructeur français, le Canard Enchainé révèle le 9 mars que l'informateur anonyme aurait reçu 250 000 euros pour son enquête. D'autres sources s'attardent sur l'enquête et la volonté du constructeur d'aller vite. Et la cagnotte de cet investigateur aurait du continuer de gonfler notamment avec 200 000 autres euros. Il en réclamerait même encore 900 000 pour apporter des preuves écrites de ses accusations.» [...] «A la révélation du journal satirique s’ajoutent d’autres informations venues de sources proches de l’affaire. Elles rapportent les propos d’un ancien militaire devenu enquêteur privé qui dit avoir reçu pas moins de 100 000 euros qu’il devait redistribuer aux investigateurs censés travailler sur les soupçons d’espionnage. La somme devait faire l’objet de cinq versements échelonnés entre octobre et novembre 2010. Enfin, la radio Europe 1 explique le 9 mars que les deux enquêteurs du groupe, Marc Tixador et Dominique Gevrey, ont témoigné auprès de la DCRI. Ils auraient reconnu avoir demandé davantage de temps à Renault pour mener leurs investigations. Mais leur hiérarchie aurait voulu brûler les étapes. Selon eux, le directeur des cadres, le responsable juridique et le chef de la sûreté du gropupe ont persuadé la direction d’aller trop vite. La hiérarchie aurait aussi demandé aux enquêteurs de garder pour eux certains éléments de l’enquête extérieurs à l’affaire, vraisembla! blement au sujet du partenaire de Renault, Nissan. »...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 08 2011 10:6:4

Les langues fourchues de l'intelligence economique

«Il faut de tout pour faire un monde. Frédéric Lepage, illustre plume de la liste veille, s'est-il « pacsé » intellectuellement avec Franck Bullinge ? On pourrait le déduire du son de cloche commun qui découle de leur interprétation de l'affaire Renault. Ces deux personnages qui n'en font peut-être qu'un dans leur approche du monde n'existent que par leurs propos moralisateurs sur les écrits des uns et des autres. Mais en dehors du périmètre de leur crachoir virtuel, que veulent-ils nous faire comprendre ? Qu'il n'y a pas d'affaire Renault ? Rappelons pour principe à nos deux compères que la source de cette affaire n'est toujours pas connue et donc que personne (à part eux) ne sait pour l'instant ce qui a déclenché l'affaire Renault et pourquoi ? Certains journalistes ont réussi à cerner la raison qui a incité Renault à rendre l'affaire publique. Un employé de Renault connait un journaliste de l'AFP et lui rapporte ce qui se passe en interne à savoir une enquête menée à l'encontre de salariés suspectés d'espionnage industriel. Le journaliste de l'AFP s'étonne de ne pas avoir d'éléments sur le sujet et entre contact officiellement avec les représentants de l'entreprise Renault. Les questions qu'il pose sont suffisamment précises pour inciter la direction de Renault à briser la loi du silence (pratique courante des entreprises lorsqu'elles sont confrontées à ce genre d'affaire).» [...] «Franck Bullinge et Frédéric Lepage ont un leitmotiv en commun. La guerre économique n’existe pas. Il est grand temps, je crois, de se cotiser pour leur offrir quelques ouvrages d’universitaires de référence. La biographie de l’historien français Jean Favier sur Louis XI fait plusieurs fois référence à la guerre économique menée par Louis XI contre Charles Le Téméraire qu’il n’arrivait pas à battre militairement. David Todd dans son ouvrage sur L’identité économique de la France analyse la manière dont un agent d’influence britannique, John Bowring, a opéré en France sous la Restauration pour briser notre politique douanière à l’égard de la Grande Bretagne. On retrouve quelques années plus tard ce même John Bowring dans un épisode décisif de la guerre de l’opium, aux côtés des troupes britanniques qui combattent les troupes chinoises. L’objectif de ces combats était notamment la cession du territoire de la ville d’Hong Kong afin de stocker l’opium pour y faire commerce en ! Chine. Cas exemplaire d’un acte militaire au service d’un objectif économique. Nos deux compères pourront objecter que le XXè siècle est passé par là et que je me nourris de nostalgies passéistes. Alors que dire de la leçon de choses infligée à l’Union européenne par Vladimir Poutine dans son utilisation du gaz comme arme de pression diplomatique et d’accroissement de puissance de la Russie postsoviétique. Quant à la manière dont la Chine (seconde puissance économique mondiale) utilise l’arme économique, il est clair que pour nos deux compères, il s’agit d’un avatar supplémentaire d’un apprenti sorcier sorti des mirages du maoïsme. »...
Source: http://www.infoguerre.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 07 2011 8:32:40

G20 : les ordinateurs de Bercy ont ete espionnes

«Une gigantesque affaire d'espionnage frappe Bercy. Selon le site de Paris-Match qui révèle l'information, le ministère de l'Economie et des Finances a été victime d'une très grosse attaque informatique. L'opération, confirmée lundi matin par Bercy, a débuté en décembre et concerne la direction du Trésor et des documents du G20. Ce sont au total 150 ordinateurs qui ont été infiltrés par un mouchard. Ce logiciel, installé sur les postes via un mail infecté, est capable de se propager à l'ensemble des correspondants au sein de l'administration. Depuis deux mois, 20 à 30 personnes de l'Agence nationale de la sécurité des services d'informations #ANSSI# sont mobilisées pour lutter contre cette gigantesque affaire d'espionnage. Ce week-end, une vaste opération de maintenance a été réalisé sur 12 000 des 170 000 postes du ministère. «Ceux qui ont agi sont des professionnels déterminés et organisés. C'est la première attaque contre l'Etat français de cette ampleur et à cette échelle, indique à Paris-Match le patron de l'ANSSI, Patrick Pailloux. Les hackers ont essayé d'attaquer d'autres ministères. Il y a peut-être des choses que nous n'avons pas vues, mais, à ma connaissance, seul Bercy a été touché.»»...
Source: http://www.leparisien.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 06 2011 13:22:34

Spy hoax fallout threatens to grow

«When Renault's startling allegations of corporate espionage began to surface in January, many of the French carmaker's competitors were at the Detroit auto show. story created a buzz, but many of Renault's competitors were puzzled by its claim that three senior executives leaked company secrets from its electric cars programme in exchange for payments into their foreign bank accounts. "We know what they do on electric vehicles," says Ian Robertson, BMW's head of sales. "There isn't a lot of knowledge that's hot and confidential." In France, however, the news sparked frenzied speculation and conspiracy theories that foreign powers were trying to steal the technological knowhow of one of the country's industrial champions. Within a day of the news breaking, Eric Besson, French industry minister, raised the spectre of "economic warfare", leaving no doubt that the government itself feared that China could be the paymaster behind the spy scandal.» [...] « Outside Renault, theories are now proliferating about what went wrong. One is that someone inside the company was trying to discredit Mr Ghosn, whose hard-driving style has alienated some staff. “You just wonder if people are not trying to undermine Ghosn by leaking information that is damaging,” said one analyst who, like others, requested anonymity. In the industry, Renault’s chief executive is himself seen as unlikely to be a casualty of the case as he would then have to step down at its Japanese partner Nissan too, calling into question the two companies’ 11-year-old alliance. »...
Source: http://www.ft.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 06 2011 13:3:49

Renault Now Has Doubts About Espionage Accusations

«PARIS - Has the French carmaker Renault been the victim of an elaborate hoax, internal score-settling, fraud or industrial espionage? The questions went unanswered Friday, but the spying complaint filed by Renault in January, which coincided with the dismissal of three employees, has been undermined. Patrick Pélata, chief operating officer of Renault, said that the company might have been the victim of espionage that someone inside the company was covering up, or of manipulation. Multimedia A Twist in Renault Scandal A Twist in Renault Christine Lagarde, France's economy minister, expressed hope that the case would be resolved quickly, whatever its outcome. Renault, for the first time, has suggested that the scandal might not be what it initially seemed. "A certain number of elements lead us to doubt," Renault's chief operating officer, Patrick Pélata, said in an interview published Thursday on the Web site of the French newspaper Le Figaro. The comments were confirmed by the company. The scandal caused an outcry as accusations swirled about possible Chinese involvement and recriminations about lax protection of industrial secrets at French industrial groups. The allegations focused on the carmaker's electric vehicle program.» [...] «The Chinese Foreign Ministry has called the accusations that it was spying “baseless and irresponsible.” French officials, including Ms. Lagarde, have consistently played down the link with China. Mr. Pélata said that if all the doubts against the accused were lifted, the company would offer to reinstate the three former executives and “make good any injustice.” “When the inquiry is finished, we will accept all the consequences up to the highest level of the company, that is to say up to myself,” Mr. Pélata told Le Figaro. When the scandal initially broke, attention was focused on the battery technology of Renault and its partner, Nissan Motor. Both companies are at the forefront of the industry’s push into the technology. Renault has said that “nothing critical” was stolen from its electric program. »...
Source: http://www.nytimes.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 04 2011 16:5:38

Espionnage : les doutes de la direction de Renault

«Deux mois après la mise à pied, puis le licenciement de trois cadres supérieurs soupçonnés d'espionnage industriel, le n°2 de Renault sort de son silence dans un entretien exclusif au Figaro. LE FIGARO. • L'affaire pourrait arriver prochainement à son terme, quelle en a été la genèse ? Patrick PELATA. • Comme vous le savez, nous avons reçu une lettre de dénonciation en aout dernier adressée à quatre personnes et qui m'a été ensuite transmise parce qu'elle concernait un des membres du comité de direction. A l'issue d'une enquête de trois mois, trois comptes ont été trouvés. Un premier ouvert en mars 2009, en Suisse, avec de l'argent provenant d'un cabinet d'audit chypriote. Un deuxième ouvert en février 2010, au Liechtenstein, alimenté par un cabinet du même pays. Ce compte en alimentait tous les mois un troisième, en Suisse, via une société suisse. Une dizaine de personnes ont été impliquées en interne dans le suivi de cette affaire. Devant les recoupements réalisés, nous avons pris la décision d'arrêter l'enquête fin décembre.» [...] «Qu'en est-il de l'enquête aujourd'hui ? Un certain nombre d'éléments nous amènent à douter. Qu'en concluez-vous ? Deux hypothèses. Soit nous sommes face à une affaire d'espionnage et un cadre de la direction de la sécurité protège sa source envers et contre tout. Soit Renault est victime d'une manipulation, dont on ignore la nature mais qui pourrait prendre la forme d'une escroquerie. Dans cette hypothèse, si tous les doutes sont levés, nous proposerons la réintégration des trois cadres et, dans tous les cas, Renault sera très attentif à réparer toute injustice. Dans les deux hypothèses, l'entreprise est victime. Si c'est une manipulation, elle est importante au regard de la complexité des schémas mis au jour qui nécessite une bonne connaissance du fonctionnement interne de notre société… Est ce que votre enquête interne a été faite de manière légale ? Oui, du point de vue de la législation française. Faire appel à une officine est une pratique assez courante dans ce genre d'affaires et Renault n'est pas seule à le faire. »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 04 2011 11:42:21

Affaire Renault: Geos debarque Michel Luc

«Le 1er février, le groupe Geos, spécialiste français de la sécurité des entreprises, a annoncé la démission d'un de ses collaborateurs en lien avec l'affaire d'espionnage qui agite Renault. Ce salarié, Michel Luc, est un ancien militaire de l'armée de terre travaillant depuis mai 2007 pour le groupe Geos comme directeur des opérations en Algérie où il était chargé d'organiser la sécurité d'entreprises travaillant dans l'énergie ou les transports sur le territoire algérien pour le compte de Geos. Selon Geos, il aurait été présent en Algérie depuis 1994 Selon le communiqué de Geos, Michel Luc aurait été contacté par Renault au début de l'été dernier afin d'enquêter pour le constructeur en marge de son travail. Il aurait ensuite « pris l'initiative, à titre personnel et sans en référer à sa hiérarchie, de servir d'intermédiaire entre ses contacts chez Renault et un tiers investigateur ».»...
Source: http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 04 2011 9:19:57

chat: Chez Renault, ''on devrait assister à une série de démissions''

«Stéphane Lauer, chef du service Economie du "Monde" et auteur de "Renault, une révolution française" (JC Lattès, 2005), l'affaire d'espionnage supposé chez Renault fragilise Carlos Ghosn, président du groupe, etnombre de ses collaborateurs. Hector : Comment se fait-il que les dirigeants de Renault gèrent aussi mal la communication d'une affaire qu'ils ont fait sortir eux-mêmes ? Stéphane Lauer : On ne peut pas dire que les dirigeants de Renault ont fait sortir l'affaire eux-mêmes, dans la mesure où ils ont été pris au dépourvu. Le 3 janvier, une fuite auprès de l'AFP les a pris de court, fuite qui annonçait que trois cadres dirigeants étaient mis à pied. A partir de là, la direction de Renault, qui croyait contrôler la situation, n'a plus maitrisé grand-chose au niveau de la communication. Ensuite, effectivement, on peut se poser des questions sur la façon dont la communication a été gérée dans les semaines qui ont suivi. Ils ont commencé en tenant à l'écart le ministre de l'industrie, Eric Besson, qui pourtant visitait le lendemain le Technocentre à Guyancourt.» [...] « KiKiTiTi : Cette affaire ne risque-t-elle pas de ternir la crédibilité de Renault vis-à-vis de son profitable partenaire Nissan et sur le marché chinois, où Renault est encore absent ? Les Japonais de Nissan sont très attentifs à cette affaire et ne la prennent certainement pas à la légère. L'issue sera regardée à la loupe. Mais au-delà, cela pose effectivement la question de la responsabilité de Carlos Ghosn. L'enjeu pour Renault, dans le but de sauvegarder les bonnes relations avec Nissan, va être de protéger Carlos Ghosn en termes de responsabilité dans cette affaire d'espionnage. Car aujourd'hui, le PDG est le véritable ciment de l'alliance. Si jamais il était fragilisé d'une façon ou d'une autre, le rapprochement entre les deux groupes pourrait changer de nature. Quant à la Chine, effectivement, Renault n'y est pas présent industriellement. En revanche, Nissan vend près de 1 million de voitures aujourd'hui en Chine, c'est donc un très gros marché, et l'attitude des Chinois dépendra de la façon dont on arrivera à sanctuariser le rôle de Carlos Ghosn en termes de responsabilité dans cette affaire. Si jamais sa responsabilité directe était démontrée, il est évident que cela pourrait avoir un impact sur le marché chinois, puisqu'il faut se souvenir que dans le dossier de l'enquête menée en interne par Renault, plusieurs sociétés d'Etat chinoises étaient pointées du doigt comme commanditaires de l'espionnage. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 03 2011 12:7:44

Renault aurait ete victime d'une manipulation

«Les policiers n'ont notamment pas retrouvé de comptes en Suisse ou au Liechtenstein ayant appartenu aux cadres licenciés. L'avocat du groupe estime que pour le moment, aucun renseignement ne contredit la thèse de l'espionnage. La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) indique jeudi matin n'avoir trouvé pour l'instant «aucune trace d'espionnage» dans l'affaire Renault. Principaux éléments de l'enquête, les «comptes en Suisse» imputés aux cadres mis à pied n'ont pas été retrouvés par les enquêteurs. Une source proche de l'enquête évoque même la possibilité que Renault ait reçu de faux numéros de comptes. De même, l'enquête menée par les autorités du Liechtenstein sur des comptes présumés n'a rien donné. La thèse de l'espionnage s'affaiblit. Jeudi matin, Libération affirme que le numéro 2 du groupe, Patrick Pelata, aurait indiqué à l'occasion d'un entretien lundi à Matignon que Renault «envisageait désormais avoir été victime d'une manipulation». Un porte-parole a en outre précisé que «si on #Renault, NDLR# a été victime d'autre chose que d'une tentative d'espionnage, effectivement ça peut être une manipulation». Pourtant, l'avocat de la marque au losange, Me Jean Reinhart, sur Europe 1 ce matin avait démenti «absolument ce terme de manipulation».» [...] «Renault a connu une affaire similaire De sources concordantes, les enquêteurs de la Direction centrale du renseignement intérieure (DCRI), saisis par le parquet de Paris, entendent ce jeudi un ex-cadre du groupe licencié en 2009 dans des conditions similaires, Philippe Clogenson. L'ex-directeur marketing indique dans les colonnes du Parisien-Aujourd'hui en France qu'il a été accusé «d'avoir touché, via des sociétés écrans, de l'argent versé sur des comptes à l'étranger de la part de prestataires de Renault». Il estime avoir été injustement accusé de corruption. «Il m'a aussi été dit qu'il existait des preuves formelles et que ces accusations avaient été étayées par la direction sécurité du groupe», a-t-il précisé. Philippe Clogenson a décidé, à l'instar des trois cadres récemment licenciés, de déposer plainte pour «dénonciation calomnieuse». Reste à voir si le témoignage de Philippe Clogenson permettra au contre-espionnage français de faire avancer l'enquête. »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 02 2011 23:14:41

Espionnage chez Renault : le dossier fragilise

«L'affaire d'espionnage industriel chez Renault part en capilotade. Hier soir, le patron du cabinet d'intelligence économique Geos, dont le constructeur avait requis les services, a indiqué qu'un de ses enquêteurs avait été contraint de démissionner, faisant suite à une information du Canard enchainé. Selon l'hebdomadaire, cet ancien para a accepté, contre l'avis de sa hiérarchie, d'organiser l'enquête privée qui a abouti au licenciement de trois cadres supérieurs de Renault en charge du projet sensible de voiture électrique. Cet agent aurait facturé 100 000 euros une enquête effectuée par des «petites mains» recrutées «directement par Renault». Mais les conclusions de ce rapport ne s'appuieraient, selon le Canard, sur aucune «pièce justificative présentable». Ce qui expliquerait pourquoi Renault a refusé de présenter cette enquête à la DCRI (le contre-espionnage), en charge de l'enquête judiciaire depuis la plainte contre X déposée par le constructeur. Un mutisme d'autant plus troublant que le patron du groupe, Carlos Ghosn, avait assuré sur TF1 disposer de preuves «multiples».»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 02 2011 9:56:37

*** Carlos Ghosn: ''Nous ne sommes pas des amateurs''

«Il est toujours aussi volubile, parle avec les mains, mais, aujourd'hui, il est manifestement agacé. Empêtré dans une sombre affaire d'espionnage industriel, le patron de Renault est tenu de s'expliquer et de convaincre. Sur la défensive. Et cela, le chef d'entreprise français le plus connu à l'étranger, le mieux payé de l'Hexagone, n'aime pas ça. De retour de Davos - "un lieu de rencontre unique" - il s'apprête, le 10 février, à présenter son nouveau plan stratégique. Pour L'Express, il développe ses ambitions dans le secteur de la voiture électrique, revient sur ses rapports avec l'Elysée et l'Etat, et analyse les conséquences de la crise "la plus tragique de l'automobile mondiale". Le cost killer prévient : "Le mouvement de consolidation n'est pas achevé." Voilà à présent un mois que l'image de Renault est brouillée par une affaire d'espionnage industriel. Les trois cadres que vous avez licenciés continuent à clamer leur innocence. Pouvez-vous fournir des preuves formelles de leur culpabilité ? Ecoutez, faites-nous un peu confiance ! Nous ne sommes pas des amateurs. Nous n'avons quand même pas monté cette affaire de toutes pièces ! Croyez-vous un instant que le procureur de la République de Paris aurait pris notre plainte en considération si notre dossier était vide ?»...
Source: http://www.lexpress.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 26 2011 9:19:59

Le torchon brule entre Renault et le contre espionnage

«La DCRI a mené cette nuit des perquisitions discrètes dans les bureaux des cadres licenciés par le constructeur. Ce dernier accuse le contre-espionnage de nuire à son image. Nouveaux rebondissements dans l'affaire d'espionnage qui secoue Renault. Dans la nuit de mardi à mercredi, la Direction centrale du renseignement intérieur français (DCRI, contre-espionnage) a mené des perquisitions dans les bureaux des trois cadres de Renault soupçonnés d'espionnage par le groupe automobile, selon des informations du Parisien.fr confirmées par les agences de presse. Les ordinateurs des employés licenciés, Mathieu Tennenbaum, Michel Balthazard et Bertrand Rochette, brutalement mis à pied le 3 janvier dernier, ont été saisis. Depuis le début de l'affaire, ces trois salariés n'ont cessé de clamer leur innocence. Le site du quotidien français précise que les perquisitions, menées sous l'égide du parquet de Paris auraient eu lieu en toute discrétion mardi soir, sur le site de Renault Guyancourt en banlieue parisienne. De sources concordantes, la DCRI ne serait pas en possession des documents et informations récoltés suite aux investigations menées par des enquêteurs privés commandités par Renault. Le service de contre-espionnage n'a pas non plus procédé à l'audition des trois cadres concernés De son côté, la DCRI a simplement rappelé qu'elle a été saisie de ce dossier par le Parquet de Paris et non par l'entreprise. Depuis plusieurs jours des cadres de l'entreprise sont entendus par les services de police, la DCRI cherchant à prendre connaissance de l'auteur de la lettre anonyme à l'origine de l'affaire. Les services de contre-espionnage n'ont pas caché leur mécontentement sur la manière dont Renault a mené son enquête et surtout en tenant les services français à l'écart de la procédure. Selon les informations du Figaro, Renault n'aurait en outre pas communiqué toutes les pièces du dossier à la DCRI. La guerre semble en tout cas désormais déclarée entre l'entreprise française et le contre-espionnage.» [...] «Du côté de Renault c'est la stupéfaction. L'avocat du constructeur automobile, maitre Jean Reinhart, a accusé la DCRI de donner à des médias des «éléments d'information» qui «portent préjudice d'une façon générale à l'image de Renault», dans un entretien diffusé ce mercredi matin sur France Info. Et l'avocat d'ajouter que la DCRI distillerait des informations dans la presse par mesure de rétorsion pour avoir été tenue éloignée du dossier au début. De son côté, la DCRI a simplement rappelé qu'elle a été saisie de ce dossier par le Parquet de Paris et non par l'entreprise. Depuis plusieurs jours des cadres de l'entreprise sont entendus par les services de police, la DCRI cherchant à prendre connaissance de l'auteur de la lettre anonyme à l'origine de l'affaire. Les services de contre-espionnage n'ont pas caché leur mécontentement sur la manière dont Renault a mené son enquête et surtout en tenant les services français à l'écart de la procédure. Selon les informations du Figa! ro, Renault n'aurait en outre pas communiqué toutes les pièces du dossier à la DCRI. La guerre semble en tout cas désormais déclarée entre l'entreprise française et le contre-espionnage. »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Intelligence Economique/Image


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Intelligence Economique/Image | Admin | Cache

01 25 2011 12:1:23

La CNIL dans le collimateur de la Cour des comptes

«La Cour des comptes a rédigé un rapport "d'observations provisoires", encore confidentiel, particulièrement sévère sur la CNIL (Commission nationale informatique et libertés). Les deux magistrats de la Cour - qui ont travaillé auparavant à la DGSE, la direction générale de la sécurité extérieure - ont enquêté sur place en aout et septembre 2010, et le président de la CNIL, le sénateur Alex Turk, a été convoqué le 20 janvier devant la 4e chambre de la Cour et sommé de rembourser 51 000 euros d'indemnités trop-perçues. Le rapport de la Cour est intervenu juste avant l'adoption, le 13 janvier, d'un amendement du gouvernement par l'assemblée nationale qui interdit à un parlementaire d'être président de la CNIL ; Alex Turk, sénateur du Nord non inscrit mais membre de la majorité, est écarté de fait.» [...] «Pour la Cour des comptes, la pratique de la CNIL "révèle diverses insuffisances, voire certaines dérives", elle est "dépourvue d'un cap clair", n'offre pas "une présentation objective et rigoureuse de ses missions" souffre "d'une gestion peu économe" et "peine à produire un discours intelligible". La Cour reproche vivement au président, qui perçoit une indemnité de 3 200 euros par mois, d'avoir "contrairement à l'information donnée au Parlement" pris "l'initiative de s'attribuer, en supplément, des indemnités forfaitaires par séance ainsi que des vacations qui ont représenté un montant moyen de 1800 euros par mois", pour des prestations dont la réalité "paraît incertaine". La rémunération des 17 commissaires de la CNIL est également contestée, comme les indemnités de déplacement des contrôleurs. Le rapporteur a demandé le 20 janvier un remboursement de tous les trop-perçus. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 23 2011 23:58:39

A vendre : sites militaires americains pirates

«Depuis vendredi soir, un curieux site web fait parler de lui : il propose en effet à la vente rien moins que des sites web piratés ; parmi eux, plusieurs universités américaines et taiwanaises, des sites gouvernementaux italiens, et aussi plusieurs sites militaires américains -- dont le site du CECOM (Communications Electronic Command), celui de la Garde Nationale de Caroline du Sud, ou encore le Centre de Pharmaco-Economie du département de la défense. Ces sites sont disponibles pour un prix de vente allant de $33 à $499 ; mais le pirate précise, sans doute pour justifier les tarif élevés associés aux sites militaires, que l'accès à ces sites permet de dérober des informations "précieuses".»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

01 23 2011 23:59:9

Espionnage chez Renault : les professionnels sont sceptiques

«La thèse de l'espionnage industriel chez Renault ne fait pas l'unanimité, et cela commence à se faire savoir. Hervé Séveno, le président du Synfie, le syndicat des professionnels de l'intelligence économique (ex-Fépie), a expliqué les fondements de son interrogation sur ce sujet, hier, jeudi 20 janvier, lors de ses voeux à la presse, et alors que les trois cadres débarqués du constructeur automobile ont décidé de riposter par voie judiciaire. Bertrand Rochette a été le premier à lancer la contre-offensive, en déposant plainte contre Renault, et les deux autres cadres suspectés, Matthieu Tenenbaum et Michel Balthazar, ont suivi, portant plainte contre X. herve_seveno.JPG«L'affaire Renault donne lieu à toutes sortes d'interprétations au mépris de la présomption d'innocence, et les trois cadres mis en causes ont été livrés à la vindicte», regrette Hervé Séveno, ancien juriste spécialisé dans la lutte anti-terroriste et la délinquance financière. A partir des rares informations disponibles et confirmées dans cette affaire, il privilégie la thèse d'une tentative de déstabilisation visant Renault plutôt que celle de l'espionnage industriel.»...
Source: http://blog.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 16 2011 9:31:14

Mediator. Xavier Bertrand accuse Servier de ''graves'' derives

«Six semaines d'enquête, une centaine d'auditions, 260 pages de compte rendu, le rapport de l'Inspection générale des affaires sociales #Igas# sur le Mediator est au final accablant. Remis hier au ministre de la Santé Xavier Bertrand, il pointe de « graves » dérives de la part des laboratoires Servier et de l'Agence du médicament. Il démontre aussi les « défaillances » du système de pharmacovigilance et des lenteurs ministérielles. « Une inexplicable tolérance » Selon l'Igas, « les laboratoires Servier, dès l'origine du médicament, ont poursuivi un positionnement du Mediator en décalage avec sa réalité pharmacologique ». Est surtout mis en accusation l'usage de la norfenfluramine, une molécule très proche de l'amphétamine, dans la composition du médicament. « Pour le dire autrement », précise le rapport, « pendant 33 ans, tous les patients traités par Mediator ont en réalité absorbé de la norfenfluramine à des doses efficaces. »Pour l'Igas, « l'Agence chargée du médicament, a été inexplicablement tolérante à l'égard d'un médicament sans efficacité thérapeutique réelle ». Quand au système de pharmacovigilance, « il a été incapable d'analyser les graves risques apparus en termes de cardiotoxicité ». Enfin, « les ministres chargés de la Sécurité sociale et de la Santé gérant avec lenteur les déremboursements de médicaments à service médical rendu insuffisant, ont abouti dans le cas du Mediator à des résultats inverses de ceux recherchés ». En conclusion, l'Igas estime que l'antidiabétique mis sur le marché pendant 33 ans, et suspecté d'avoir causé de 500 à 2000 décès, « aurait pu être retiré dix ans plus tôt ». Les têtes vont tomber Face à ce rapport sans appel, Xavier Bertrand s'est engagé hier à « rebâtir un nouveau système de sécurité sanitaire ». « Le rapport montre clairement que la police du médicament a failli à sa mission », a-t-il souligné. Il a également dénoncé la « responsabilité directe ! » des laboratoires Servier évoquant un « faisceau d'indice » en ce sens dans le rapport de l'Igas. Enfin, s'agissant de l'Afssaps, le ministre a souhaité le remplacement de Jean Marimbert, en poste depuis 2004, par un « binôme complémentaire ». Mais surtout, pour garantir une meilleure étanchéité entre laboratoires et autorités sanitaires, le ministre a proposé que le financement de l'Afssaps soit désormais assuré par une subvention de l'Etat et non plus direct.» [...] «Le syndrome du parapluie Les verrous de sécurité sont pléthore : Institut de veille sanitaire, Établissement français du sang, Haute autorité de santé, Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, Agence nationale de sécurité sanitaire. Sans compter l'Agence de la biomédecine, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, l'Institut de radioprotection et de sécurité nucléaire. L'ensemble est chapeauté par la Direction générale de la santé, elle-même placée sous la tutelle du ministère idoine… Depuis 20 ans, les ministères successifs ouvrent les parapluies pour ne pas reproduire le sang contaminé, Creutzfeld-Jacob, l'isoméride, le distilbène… Le retrait du Mediator du marché « aurait pu être décidé dès 1999 » a affirmé hier un responsable de l'Igas. Dix ans se sont écoulés, en toute impunité. Comment ne pas s'interroger ? Comment expliquer que ces scandales sanitaires passent les mailles du filet ? Dans Le Monde d'hier, Jean-François Girard! , directeur général de la santé de 1986 à 1997 s'interrogeait sur la pertinence d'un « rapprochement entre les agences ». Pour « réduire la balkanisation, les coûts et développer une culture commune ». ça paraît tellement évident. Enfin, comment ne pas s'étonner que presque tous les satellites sanitaires soient dirigés par des énarques et des polytechniciens ? Ceux-là même que le professeur Even, ancien doyen de la faculté de médecine Necker désigne dans Le Monde comme ceux « savent tout, mais ne sont compétents nulle part »… Tristes constats. Ch.R.-P. Le syndrome du parapluie Les verrous de sécurité sont pléthore : Institut de veille sanitaire, Établissement français du sang, Haute autorité de santé, Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, Agence nationale de sécurité sanitaire. Sans compter l'Agence de la biomédecine, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, l'Institut de radioprotection et de sécurité nucléaire. L'ensemble est chapeauté par la Direction générale de la santé, elle-même placée sous la tutelle du ministère idoine… Depuis 20 ans, les ministères successifs ouvrent les parapluies pour ne pas reproduire le sang contaminé, Creutzfeld-Jacob, l'isoméride, le distilbène… Le retrait du Mediator du marché « aurait pu être décidé dès 1999 » a affirmé hier un responsable de l'Igas. Dix ans se sont écoulés, en toute impunité. Comment ne pas s'interroger ? Comment expliquer que ces scandales sanitaires passent les mailles du filet ? Dans Le Monde d'hier, Jean-François Girard, directeur général de la ! santé de 1986 à 1997 s'interrogeait sur la pertinence d'un « rapprochement entre les agences ». Pour « réduire la balkanisation, les coûts et développer une culture commune ». ça paraît tellement évident. Enfin, comment ne pas s'étonner que presque tous les satellites sanitaires soient dirigés par des énarques et des polytechniciens ? Ceux-là même que le professeur Even, ancien doyen de la faculté de médecine Necker désigne dans Le Monde comme ceux « savent tout, mais ne sont compétents nulle part »… Tristes constats. »...
Source: http://www.ladepeche.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

01 15 2011 10:54:16

Eric Besson presente quatre actions pour encourager l'appropriation du Web 2.0 par les entreprises

«A l'occasion de l'inauguration du programme Camping, organisé par l'association Silicon Sentier, Eric Besson a annoncé le lancement d'une série d'actions pour diffuser les usages du Web 2.0 dans les entreprises. Le 11 janvier, au Palais Brongniart, à Paris, Eric Besson a réaffirmé le souhait du Gouvernement d'accompagner la révolution numérique. C'est à l'occasion du lancement de Camping, un programme de l'association Silicon Sentier, qui vise à soutenir de jeunes entreprises du secteur technologique, que le ministre chargé de l'Economie numérique a présenté les grandes lignes d'un programme de quatre actions qui seront déployées dans les prochains mois. Leur objectif commun : renforcer et élargir le recours des entreprises aux usages du Web 2.0. Première action : lancement de trois nouveaux appels à projet dans le cadre des investissements d'avenir Dans le cadre des investissements d'avenir, destinés à financer des actifs rentables et des infrastructures de recherche et d'innovation utiles pour le développement économique de la France, 2,5 milliards d'euros sont alloués au développement des nouveaux services et des usages et contenus numériques. Eric Besson a profité de l'inauguration de Camping pour annoncer le lancement, dans le courant de la semaine du 10 janvier, de trois nouveaux appels à projets inscrits dans cette dynamique. Ces projets seront centrés sur les thématiques du cloud computing, de l'e-éducation et de l'e-santé.»...
Source: http://www.gouvernement.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 11 2011 7:11:21

Mediator. La mysterieuse etude Servier de 2001

«Qu'est devenue l'étude sur la dangerosité potentielle du Mediator demandée en 2001 par l'Agence européenne du médicament au laboratoire Servier ? Elle n'est en tout cas jamais parvenue aux spécialistes français de la pharmaco- vigilance. Délibérément ? Le Mediator présentait «un vrai risque» pour les patients? Même les laboratoires Servier ont fini par l'admettre, il y a deux jours. Difficile de faire autrement : il ne se passe pas une semaine sans apprendre qu'un nouveau signal d'alerte clignotait. Dès 1976, date de sortie de ce médicament destiné aux diabétiques en surpoids, des doutes et des appels à la vigilance étaient lancés! Il a pourtant fallu attendre près de 34 ans, et la persévérance d'un médecin hospitalier brestois - Irène Frachon - pour que ce produit soit définitivement retiré du marché. Bilan: de 500 à 2.000 morts, consécutives à des troubles cardio-pulmonaires, selon deux estimations de la Caisse nationale d'Assurance maladie et de l'Inserm. Rien sur «l'effet potentiellement toxique» Les sentinelles de la commission de pharmacovigilance de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé #Afssaps# n'ont rien vu ou presque? La faute au mode de fonctionnement d'un système de veille #professionnels de santé# qui ne fait remonter, au mieux, que 5% des effets indésirables des médicaments. Concernant le Mediator, les doutes existaient pourtant. Et les informations permettant de démontrer la nocivité du médicament aussi.» [...] «En juin1999, ceux-ci apprennent que les premiers résultats de l'enquête italienne «ne permettent pas de conclure à une possible neurotoxicité ou cardiotoxicité du benfluorex». Faux. Dans le rapport final, publié en octobre1999, les experts italiens affirment au contraire que «les patients traités sont exposés à un effet potentiellement toxique». Ce rapport et ces résultats ne parviendront jamais sur le bureau des responsables de la pharmacovigilance de l'Afssaps. L'échelon européen mis en cause Dans un document transmis récemment à l'Inspection générale des affaires sociales #IGAS#, que Le Télégramme s'est procuré, l'un des membres de cette commission évoque très pudiquement «un manque de communication». Un autre membre de la même commission, qui a souhaité conserver l'anonymat, parle beaucoup plus clairement: «Nous demandions des informations, mais il était impossible d'accéder aux bonnes sources. Pourquoi nos correspondants au sein de l'Agence européenne du médicament ne nous ont pas informés?» Pour ce second expert, le «manque de communication» est «l'explication la moins dérangeante». Lui avance une autre hypothèse: «L'existence d'un réseau parallèle qui édulcorait les informations dérangeantes pour le laboratoire français». »...
Source: http://www.letelegramme.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 06 2011 8:30:36

Wakefield MMR research declared 'elaborate fraud'

«AN influential medical journal will today declare Andrew Wakefield's research paper linking MMR to autism and bowel disease was an "elaborate fraud". The bold statement by the BMJ comes after Mr Wakefield was struck off the medical register for misconduct over the publication of his research paper in the Lancet, sparking the MMR scare. The journal will publish a series of articles by investigative journalist Brian Deer exposing the fraud. The BMJ said it had been able to peer-review Mr Deer's claims using the publication of the General Medical Council's six million word transcript of Mr Wakefield's fitness to practice hearing. The General Medical Council last year said Mr Wakefield had acted in a "dishonest", "irresponsible" and "misleading" way in carrying out the research linking the vaccine to autism and bowel disease. Dr Fiona Godlee, the BMJ's editor-in-chief, said: "The MMR scare was based not on bad science but on a deliberate fraud" and that such "clear evidence of falsification of data should now close the door on this damaging vaccine scare". She added: "Science is based on trust. Such a breach of trust is deeply shocking. "And even though almost certainly rare on this scale, it raises important questions about how this could happen, what could have been done to uncover it earlier, what further inquiry is now needed, and what can be done to prevent something like this happening again." Mr Wakefield's paper was published in the Lancet in 1998 and sparked a decade-long scare about the vaccine's safety. In Wales, take-up rates slumped to below 70% in some areas and MMR coverage has still not returned to its pre-Wakefield levels.»...
Source: http://www.walesonline.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 06 2011 8:29:45

Wakefield MMR research declared 'elaborate fraud'

«AN influential medical journal will today declare Andrew Wakefield's research paper linking MMR to autism and bowel disease was an "elaborate fraud". The bold statement by the BMJ comes after Mr Wakefield was struck off the medical register for misconduct over the publication of his research paper in the Lancet, sparking the MMR scare. The journal will publish a series of articles by investigative journalist Brian Deer exposing the fraud. The BMJ said it had been able to peer-review Mr Deer's claims using the publication of the General Medical Council's six million word transcript of Mr Wakefield's fitness to practice hearing. The General Medical Council last year said Mr Wakefield had acted in a "dishonest", "irresponsible" and "misleading" way in carrying out the research linking the vaccine to autism and bowel disease. Dr Fiona Godlee, the BMJ's editor-in-chief, said: "The MMR scare was based not on bad science but on a deliberate fraud" and that such "clear evidence of falsification of data should now close the door on this damaging vaccine scare". She added: "Science is based on trust. Such a breach of trust is deeply shocking. "And even though almost certainly rare on this scale, it raises important questions about how this could happen, what could have been done to uncover it earlier, what further inquiry is now needed, and what can be done to prevent something like this happening again." Mr Wakefield's paper was published in the Lancet in 1998 and sparked a decade-long scare about the vaccine's safety. In Wales, take-up rates slumped to below 70% in some areas and MMR coverage has still not returned to its pre-Wakefield levels.»...
Source: http://www.walesonline.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 05 2011 23:38:14

Harmful Drugs Persist in French Medical System

«PARIS-French health authorities are battling public opinion with explanations of why several drugs, with adverse effects long reported by medical experts, have remained on the market for years, and have even been subsidized by the national health insurance system. Following November's revelations that Mediator, a top drug of Servier (the largest independent French pharmaceutical company), could have been responsible for as many as 2,000 deaths, controversy broke out concerning the inefficiency of French regulatory bodies. Indeed, the first reports of serious adverse effects of Mediator, a diabetes drug also used as a diet pill, date back to 1997. No government and no minister of Health ever decided to act, despite Mediator being removed from the market of virtually all other countries in the world.» [...] «Other Drugs Accused On Tuesday, Jan. 4, medical newspaper “Prescrire,” which has been at the vanguard of the alerts against Mediator, pointed out three other drugs that are at best totally inefficient, and very likely also dangerous: anti-hypertensive agent buflomédil from Merck, anti-inflammatory drug Nimesulide from Teva, and anti-cancer drug Vinflunine from Pierre Fabre (also a French pharmaceutical company). Facing the pressure of what could become the largest health scandal in France since the HIV-contaminated blood affair in the late ’80s, French authorities are likely to start reforming the post-approval regulation system for pharmaceutical drugs, so as to expedite market removal of nonbeneficial products upon observation of severe adverse events. »...
Source: http://www.theepochtimes.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 29 2010 9:34:42

Le dilemne d'Hadopi : repressif ou inefficace

«L'Hadopi a déjà sermonné 100 000 internautes depuis son démarrage. Mais l'autorité doit encore trancher entre envoyer de gros volumes de mails et se faire traiter d'abominable répressif, ou être plus prudent et qualifié d'inefficace. (Publicité) Ils sont trois à diriger la fameuse Commission de protection des Droits (CPD) au sein de la Hadopi, épaulés par une douzaine d'agents assermentés : la Conseillère d'Etat Mireille Imbert-Quaretta (actuellement présidente de la CPD), le magistrat Jean-Yves Monfort et le Conseiller à la Cour des comptes Jacques Bille. Depuis le top départ de l'Hadopi, 100000 internautes ont été mis en garde par mail, à un rythme depuis novembre d'environ 2000 mails par jour, contre les 70000 procès-verbaux envoyés quotidiennement par les ayants-droit. « Nous avons choisi volontairement cette proportion (3%) pour tester le dispositif, évaluer les réactions », annonce l'Hadopi comme le rapporte Le Figaro, soulignant qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions.» [...] «Mais le gros enjeu est autre part, comme le souligne Jacques Bille. C’est un « dilemme diabolique : soit nous envoyons des flopées de mails et on nous traitera d'abominables répressifs. Soit nous sommes plus prudents et on nous qualifie d'inefficace ». 2011 devrait être l’année de la montée en puissance d’Hadopi. Même si nous apprenions récemment que le président de la République prévoit de faire évoluer la loi, notamment pour qu'elle prenne en compte le streaming. En attendant, les plateformes comme Emule ou Bit Torrent sont de plus en plus désertées par les internautes, qui ont bien compris comment contourner le dispositif, puisqu’il existe des dizaines de solutions alternatives parfois même beaucoup plus simples. »...
Source: http://www.linformaticien.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 29 2010 9:23:22

Archos : patriotisme economique contre taxe a la copie privee

«« En filigrane, c'est [...] l'avenir du dernier fabricant français d'électronique grand public qui pourrait être en jeu si la taxe sur la copie privée touche les tablettes » déclare Henri Crohas, le PDG d'Archos, pour justifier sa croisade pour faire exempter ses tablettes de la taxe sur la copie privée. Il est vrai que le barème de la Commission d'Albis se base aveuglément sur la seule capacité de stockage, avec des critères d'inclusion difficilement compréhensibles #lire : Tablettes et copie privée : l'imbroglio #. Alors que les tablettes Archos sont peu chères, mais embarquent un disque dur de forte capacité, cette taxe « entrainerait un surcout de l'ordre de 10%, qui sera forcément répercuté sur le prix final que devra payer le consommateur ». L'an dernier, Archos a du verser à ce titre 3 millions d'euros, sur un chiffre d'affaires de 58 millions d'euros : « c'est énorme ! », s'émeut Crohas : « si la taxation passe, cela serait particulièrement handi capant pour Archos. Cela nous pénaliserait bien plus que d'autres constructeurs, comme Apple ». Si l'argument de patriotisme économique qu'avait déjà manié Nathalie Kosciusko-Morizet, alors secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique, apparait comme simplement hors de propos et complètement péremptoire, Crohas s'en prend à raison à la définition des appareils soumis à cette taxe. Il est vrai qu'on ne comprend pas bien ce critère d'utilisation d'un « système d'exploitation pour terminaux mobiles ou d'un système d'exploitation propre #à titre provisoire# », alors que les usages, quel que soit l'OS utilisé, sont très similaires.»...
Source: http://www.macgeneration.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 28 2010 17:32:8

Ces politiques qui n'ont jamais entendu parler du Mediator

«Aubry, Kouchner, Bachelot, Hirsch, Bertrand... tous les politiques susceptibles d'avoir une responsabilité dans la mise sur le marché du médicament se dédouanent d'une quelconque responsabilité concernant ce scandale de santé publique. Martine Aubry en 1998, alors ministre de l'Emploi et de la Solidarité, et Bernard Kouchner, alors secrétaire d'Etat chargé de la Santé. AFP Avec le Mediator, les politiques se retrouvent confrontés à un nouveau scandale de santé publique, sur fond de délicate estimation du nombre de morts liées à l'utilisation de ce médicament largement détourné comme coupe-faim. La classe politique de droite comme de gauche est bien dépourvue et chacun affirme qu'il n'était pas au courant des dangers de ce médicament qui aurait fait plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de morts. Pour le docteur Irène Frachon, qui a fait éclater l'affaire, "le Mediator est responsable d'un désastre sanitaire".» [...] «"Ignorer, c'est une faute" Cette méconnaissance de la classe politique a particulièrement été montrée du doigt le 20 décembre par le professeur et député UMP Bernard Debré. Ce dernier a déclaré : "Ignorer, pour un politique, c'est une faute. Un ministre doit être responsable de son administration" qui assure pourtant vouloir "n'accuser" ni "ne stigmatiser personne", ministres de droite ou de gauche (Martine Aubry, Xavier Bertrand) en place à diverses étapes charnière (1998, 2006) de la longue carrière du Médiator, commercialisé en 1976. "Au moins, qu'ils disent : 'Oui, j'étais au courant', ou 'Oui, c'est une faute de ma part de ne pas avoir été au courant'", a alors pesté le professeur Debré. Il s'agit également désormais de rétablir la confiance dans les médecins qui ont prescrit à tour de bras ce coupe-faim, les pharmaciens qui l'ont vendu, et les autorités sanitaires qui n'ont rien vu ou rien dit, font remarquer les associations de malades. L'alerte lancée dès 1998 par trois médecins de la sécurité sociale est apparemment tombée dans le vide. »...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 26 2010 22:1:0

Cote d'Ivoire : ces « conseillers blancs » qui soutiennent Gbagbo

«Désavoué par la communauté internationale, le président sortant ivoirien trouve de curieux appuis en France. A droite, très à droite. A l'opposé du large consensus qui accable Laurent Gbagbo et sa tentative de se maintenir au pouvoir en Côte d'Ivoire, on peut entendre quelques voix « blanches » qui le défendent, et contestent les tentatives de le déloger par la force. Et c'est à droite, très à droite, qu'on les trouve désormais, une fois surmontée la valse-hésitation du PS. Dans cette -modeste- mobilisation, il faut faire une place d'honneur à Jean-François Probst, un ancien collaborateur de Jacques Chirac à Matignon et au RPR des grandes années, de la mairie de Paris version Tiberi, vieux routier de la Françafrique (et accessoirement blogueur sur Bakchich). Ses propos véhéments contre Nicolas Sarkozy et le « complot » contre Gbagbo font le tour du Web et alimentent les efforts du président sortant ivoirien pour sortir de son isolement. Jean-François Probst n'y va pas par quatre chemins : Alassane Ouattara, le rival de Gbagbo, est manipulé par la CIA, et Nicolas Sarkozy, par son incompétence, fait le jeu des Américains. Et il le dit de la manière la plus crue et directe possible :»...
Source: http://www.rue89.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 24 2010 21:36:20

Les methodes de l'ombre du labo Servier

««Désolé, je n'ai pas envie d'avoir un accident de voiture, vous ne savez pas à qui vous avez affaire.» Un autre : «Je cherche du boulot, j'aimerais autant que mon nom ne sorte pas.» Ou encore : «Je ne crains pas pour ma vie, mais je n'ai pas envie de voir ma boite couler.» Ainsi parlent les anciens de Servier contactés par Libération, entre peur et prudence, dignes d'un roman de John Le Carré. Les salariés, en interne, se drapent, eux, dans le mutisme. Cela ne tient pas seulement aux consignes imposées par Image 7, la puissante boite de com choisie pour surmonter la crise du Mediator. Servier, c'est l'histoire du docteur Jacques Servier, parti de presque rien dans les années 50, et qui a transformé en l'espace de soixante ans son petit labo en une multinationale de 20 000 salariés. Et qui lui a imprimé une culture unique. «C'est un peu la Corée du Nord de l'industrie pharmaceutique», diagnostique un ancien. Un labo qui a fait de la recherche et développement son credo et qui ne s'est pourtant jamais distingué par la qualité de ses molécules. Une entreprise qui a fait de la culture du marketing et du lobbying les vrais leviers de son développement.»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 22 2010 10:27:28

La grippe A/H1N1 revient... par l'Angleterre

«Trois cents cas de grippe aiguë ayant nécessité une hospitalisation ont été signalés au Royaume-Uni. Huit décès sont attribués au virus depuis l'été. En France, des cas sont déclarés, mais le seuil épidémique est encore loin ; les taux de vaccination, eux, sont faibles.Depuis son apparition au Mexique et aux Etats-Unis en mars 2009, on a tout dit sur la grippe A/H1N1. Epidémie qualifiée dans un premier temps de foudroyante, elle s'est répandue au fil des mois dans le monde entier en perdant de sa virulence, au point que le taux de mortalité dû au virus H1N1 s'est finalement révélé dans la moyenne de toutes les épidémies annuelles de grippe. Entretemps, les autorités sanitaires du monde entier, OMS et autorités européennes en tête, avaient décrété la mobilisation... avec des succès très variables. En France, la polémique sur le coût et les bénéfices de la campagne de vaccination a été longue à s'éteindre. Or, voici que le fameux virus fait son retour en Europe. Il est juste de l'autre côté de la Manche : plus de 300 personnes ont été hospitalisées dans des services de soins intensifs à travers le Royaume-Uni pour des cas aigus de grippe, et les services sanitaires européens ont réclamé des mesures d'incitation aux vaccinations sur l'ensemble du vieux continent. Le porte-parole du ministère britannique de la Santé n'a pas été en mesure de dire combien de personnes, sur les 302 concernées, étaient atteintes par la souche H1N1 de la grippe ; mais selon des experts, il est vraisemblable que H1N1 soit la souche dominante parmi ces cas. "A travers tout le pays, les employés sur le front sanitaire signalent un nombre sans précédent d'hospitalisations pour des grippes graves, chez des adultes présentant des risques élevés", a déclaré Peter Openshaw, directeur du Centre des infections respiratoires à l'Institut national du coeur et des poumons, à Londres. Huit décès ont été attribués au virus H1N1 depuis la fin de l'été, et deux à un autre virus. Les Français hésitent à se faire vacciner» [...] «Depuis cette année, sont aussi invités à se faire vacciner gratuitement les médecins généralistes, infirmiers et sages-femmes exerçant une activité libérale, indique la CNAM. Et pourtant, depuis le lancement de la campagne, seulement 5,5 millions de personnes (sur un total de 12,5 millions de personnes invitées à le faire) étaient déjà passées il y a un peu plus d'une semaine par la case "vaccination", selon la CNAM. Soit 15% de moins qu'en 2007 et 2008. Le directeur général de la santé Didier Houssin a rappelé la semaine dernière dans le Parisien qu'il "n'est pas trop tard" pour se faire vacciner. La campagne de vaccination, ouverte le 24 septembre, doit s'achever le 31 janvier. »...
Source: http://lci.tf1.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 22 2010 9:53:59

Eric Besson : ''La taxe Google va etre adaptee pour que les geants du Web contribuent au financement des reseaux''

«En visite dans les locaux de Priceminister, le ministre délégué à l'Economie numérique a enterré la 'taxe Google' mal conçue mais entend toujours faire passer à la caisse les géants du Web. Il est également revenu sur les défis de 2011, sur le Conseil du numérique et sur l'affaire Wikileaks. Eric Besson tient à démontrer qu'il est sur le terrain. Le ministre délégué à l'Economie numérique s'est ainsi rendu dans les locaux parisiens de Priceminister afin de rencontrer Pierre Kosciusko-Morizet (son fondateur) et les responsables de Rakuten, le groupe japonais qui vient de s'offrir le géant français du commerce en ligne. Cette visite a également été l'occasion d'une rencontre avec la presse, une rencontre plutôt décevante puisque le ministre est resté fort évasif sur les grandes questions qui secouent actuellement le secteur du numérique. Eric Besson a d'abord abordé l'épineux dossier de la vraie fausse taxe Google adoptée par les sénateurs et repoussée à six mois par le gouvernement. Le ministre a ainsi reconnu que cette taxe rate l'objectif qu'elle se fixe puisque des géants comme Google échapperaient finalement à toute ponction. Dans l'état actuel, le texte sera vraisemblablement enterré, rassurant donc les acteurs français du Net qui se sont fortement émus de son principe. Néanmoins, Eric Besson entend bien faire payer Google et consorts. "La préoccupation est légitime : certains services profitent des réseaux mais ne les financent pas, tout en occupant des positions dominantes dans certains secteurs et en consommant toujours plus de bande passante". Et de poursuivre : "Google ou Facebook ont beaucoup apporté au Web mais ils ne contribuent en rien au financement des réseaux. Ces sociétés sont basées dans des pays étrangers, ne paient aucun impôt en France. Il faut donc réfléchir à une contribution intelligente".»...
Source: http://hightech.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

12 21 2010 16:54:36

Copie privee : jusqu'a 12 euros de plus sur les tablettes internet

«La liste des produits soumis à la rémunération pour copie privée va s'allonger. Réunie la semaine dernière, la commission chargée d'en fixer les barèmes a décidé d'étendre la contribution aux tablettes Internet, comme l'iPad, et aux autoradios multimédias pourvus d'un système de stockage. Cette redevance est déjà appliquée à de nombreux supports comme les CD, DVD, enregistreurs de salon, etc., afin de compenser le manque à gagner pour les auteurs lorsque les utilisateurs effectuent des copies de leurs oeuvres dans un « cadre familial ». La commission n'a pas encore officiellement dévoilé le détail du barème appliqué aux tablettes et aux autoradios. Elle doit se réunir le 12 janvier pour voter son adoption définitive avant publication au Journal officiel. Cette mesure entrera en vigueur le 1er février. Marc Guez, directeur de la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) et membre de la commission copie privée, indique que la rémunération variera entre 0,09 euro pour les tablettes dotées de 128 Mo de mémoire et 12 euros pour celles disposant de 40 à 64 Go.»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 14 2010 9:25:43

The 10 Most Destructive Hacker Attacks In The Past 25 Years

«From a computer virus named for a stripper to swarming botnet attacks on the Pentagon and Microsoft, The Daily Beast lists the 10 most infamous hacks, worms, and DDoS takedowns in the last 25 years. The unending cyber assault executed last week by a group of anonymous "hacktivists" instilled fear and loathing in the hearts of network administrators at some of the world's most powerful governments and corporations. It was unprecedented in its scope-attracting thousands of amateur users willing to do battle in the name of free speech on the web. But amongst the real hackers out there is a feeling of indifference. These "script kiddies"-as those using software to attack Visa, MasterCard, and PayPal are being called-weren't the cyber warriors the media set them out to be, but amateur, talentless teens launching assaults with the click of a mouse.» [...] «10. June, 1990: Kevin Poulsen Vs. KISS-FM 9. February 2002: Adrian Lamo Vs. The New York Times 8. January 2008: Anonymous Vs. Scientology 7. February, 2000: Mafiaboy Vs. Yahoo, CNN, eBay, Dell, & Amazon 6. November 2008: Unknown Vs. Microsoft Windows (& the World) 5. August, 1999: Jonathan James Vs. U.S. Department of Defense 4. August, 2009: Russia Vs. Georgian blogger “Cyxymu” 3. March 1999: David L. Smith Vs. Microsoft Word & Excel 2. July, 2009: Unknown Vs. United States & South Korea 1. November, 1988: Robert Tappan Morris Vs. The World »...
Source: http://www.businessinsider.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 14 2010 9:15:32

El 'hacker' que sabia demasiado

«A Adrian Lamo lo invitan con frecuencia a dictar conferencias en todo el mundo. Hace poco participo como panelista en una charla sobre 'hackers', en Nueva York. También asesora a diferentes empresas en materia de proteccion informatica. ESCANDALOEsta es la historia de Adrian Lamo, el pirata cibernético de origen colombiano que revelo a las autoridades estadounidenses quién filtro la informacion a WikiLeaks. Sabado 11 Diciembre 2010Cuando Adrian Lamo empezaba a ser un hacker conocido, en agosto de 2002, la cadena NBC lo invito a grabar un segmento para su noticiero nocturno. El presentador que lo entrevistaba lo reto a que ingresara al sistema informatico de ese medio, aunque nunca penso que lo lograria. Para sorpresa del periodista, en menos de tres minutos el joven se habia infiltrado en los servidores del canal, frente a las camaras. A pesar de que la nota nunca se emitio porque las directivas lo consideraron peligroso, el episodio hizo célebre a Lamo. No en vano hoy es conocido como el 'Bobby Fischer del hacking', debido a que tiene un coeficiente intelectual similar al del famoso jugador de ajedrez y porque puso en jaque a WikiLeaks al revelar su fuente principal. Es tanta su fama en el medio informatico que hace un par de años la productora del actor Kevin Spacey, ganador de dos premios Óscar, grabo un documental sobre su vida.» [...] «Todavía no estoy ciento por ciento seguro de por qué decidió contarme", dice Lamo, pero su teoría es que Manning lo hizo porque necesitaba la aprobación de alguien reconocido en el medio de los hackers. En los chats, el soldado no solo admitió que se sentía solo y rechazado, sino que también se mostró desilusionado con la política exterior de Estados Unidos. Lamo cuenta que esas conversaciones hicieron que surgiera entre ellos una especie de "pacto suicida", porque no había marcha atrás. Manning le confesó ser el responsable de la filtración del video en el que un helicóptero norteamericano ataca a civiles iraquíes, publicado por WikiLeaks en abril, así como de los miles de documentos clasificados sobre la diplomacia gringa que varios diarios mundiales están entregando poco a poco. Lamo consideró que las revelaciones eran tan graves que su obligación como ciudadano era informar al Departamento de Contrainteligencia del Ejército. Creía que si los cables del Departamento de ! Estado salían a la luz podían poner en riesgo la seguridad nacional y la vida de muchas personas. En pocas palabras, consideraba que Manning estaba jugando con fuego. "Tuve que pensarlo mucho… Yo también habría sido culpable por no haber informado a las autoridades… Hay momentos en que no se trata de tomar una decisión correcta, sino la menos incorrecta", sostiene. El soldado, de 22 años, fue detenido pocos días después y hoy se encuentra en una celda en la base de los Marines en Quantico, Virginia, a la espera del juicio. Algunos expertos calculan que el año próximo podría ser condenado a cadena perpetua. »...
Source: http://www.semana.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 14 2010 9:9:21

Alleged leaker Bradley Manning's steps retraced

«Midnight, May 22, 2010. Army intelligence analyst Pfc. Bradley E. Manning is sitting at a computer at Contingency Operating Station Hammer, east of Baghdad. He is online, chatting with Adrian Lamo, an ex-hacker and sometimes-journalist based in San Francisco. "Hypothetical question," he asks Lamo. "If you had free rein over classified networks for long periods of time ... say, eight-nine months ... and you saw incredible things, awful things ... things that belonged in the public domain, and not on some server stored in a dark room in Washington, D.C. ... what would you do?" Manning, 22, is probing Lamo for guidance - and approval. "I can't believe what I'm confessing to you," he types. Outside of the chats, little is known about Manning. We know that he grew up in Crescent, an Oklahoma town made famous by one of the biggest whistleblowing cases in American history a decade before Bradley was born. Currently, he's in solitary confinement at Quantico, Va., awaiting trial, and unable to speak to the press. His family and many of his close friends have been advised to not talk to the media. If the allegations against Manning are true, he is responsible for the biggest leak of military secrets in U.S. history.» [...] «This is the period in which Manning is accused of having handed over at least some documents to WikiLeaks. Manning is officially charged with leaking classified information between Nov. 19, 2009, and May 27, 2010. In his chats with Adrian Lamo, Manning referenced a "test" document that he leaked to Assange (presumably to verify Assange's identity), a classified diplomatic cable from the U.S. Embassy in Reykjavik, sent Jan. 13, 2010. WikiLeaks posted the document on Feb. 18, 2010. If Manning leaked Reykjavik13, as the document has come to be known, he almost certainly did so during the eight-day period from Jan. 13, 2010, when the cable was transmitted, and Jan. 21, 2010, when he left Baghdad for the United States. Manning returned to Baghdad on Feb. 11. On Jan. 14, 2010, the day after Reykjavik13 originated, Manning posted, "Bradley Manning feels so alone," on his Facebook wall. Perhaps this is the period when he decided to become a leaker. Over the next several months, when Manning may have leaked most of the documents, he appeared happy and carefree. His posts were peppered with smiley emoticons. On March 14, he "wishes everyone a Happy Pi Day!" Not until April 30, after a change in his boyfriend's relationship status, did his emotional state seem to deteriorate. That day he posted that he "is now left with the sinking feeling that he doesn't have anything left. ..." Days later, on May 5, 2010, he said he "is beyond frustrated with people and society at large," and the next day he said he "is not a piece of equipment." That was Manning's last Facebook post. Later that month he apparently initiated a chat with Lamo, who had been profiled in Wired magazine. Manning, it seems, broke down to Lamo and over a series of days confessed his breach of U.S. military security. »...
Source: http://www.tulsaworld.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 10 2010 22:36:32

Un haut dirigeant d'Airbus mis en examen

«Le directeur commercial, l'Américain John Leahy, est soupçonné par la justice de délits d'initiés, un an après que l'Autorité des marchés financiers a blanchi tous les protagonistes de l'«affaire EADS». Coup de théâtre dans l'affaire des délits d'initiés d'EADS. Le dossier n'est pas aussi clos qu'on aurait pu le croire. L'Autorité des marchés financiers #AMF# avait bouclé l'affaire en mettant hors de cause les 17 protagonistes de l'affaire. Mais l'information judiciaire ouverte fin 2007 à Paris reste toujours en cours et a déjà donné lieu, depuis plus de deux ans, à plusieurs mises en examen, dont celle de l'ancien co-président d'EADS, Nol Forgeard. Un nouveau rebondissement est donc survenu ce vendredi. Le directeur commercial d'Airbus, l'Américain John Leahy, a été mis en examen pour délits d'initiés. L'«homme aux 8500 Airbus vendus» est soupçonné d'avoir bénéficié d'informations privilégiées sur les perspectives financières d'Airbus, plus pessimistes en interne qu'elles ne l'étaient pour le marché, ainsi que sur des retards sur les programmes du très gros porteur A380.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 10 2010 7:46:10

Affaire Kerviel. Des salaries de la SocGen portent plainte contre leur banque

«Une première dans l'affaire Kerviel. Selon Le Parisien, des salariés de la Société générale vont porter plainte contre la banque pour défaut de contrôle du trader, jusqu'à présent tenu pour seul responsable de la perte de cinq milliards d'euros. Ils demandent des dommages et intérêts pour un double préjudice, financier et moral. Ils disent avoir vécu des moments difficiles liés à l'affaire Kerviel. Le trader a été condamné en octobre.»...
Source: http://www.letelegramme.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 06 2010 16:55:51

Avenge Assange : Les Anonymous s'appretent a venger Julian Assange

«L'information commence à circuler, les anonymous seraient en train de préparer une attaque coordonnée de représailles envers ceux qui veulent la tête de Julian Assange. Le site de Wikileaks est toujours victime d'attaques par déni de service, on se doute bien que les anonymous utiliseront donc la même méthode que les personnes qui cherchent à faire taire Wikileaks. On se doutait bien que le gouvernement américain, Amazon, Paypal, ou EveryDNS, et surement aussi un peu Eric Besson, en France, avaient émis des signaux assez négatifs. Pierre Chappaz parle d'infowar, on est en plein dedans. Reste maintenant à savoir quelles seront les cibles effectives des anonymous et plus globalement d'une population d'internautes qui pourraient, à la veille des fêtes de Noel, se realmer le mot pour boycotter Amazon qui ne fait pas que du cloud. La censure de Wikileak va être complexe, on le savait, voici maintenant la seconde phase de l'effet Streisand : la guerilla numérique.»...
Source: http://bluetouff.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 25 2010 5:45:20

Xavier Peneau, ancien bras droit d'Alain Carignon, nomme prefet

«Sous le coup d'une condamnation dans l'affaire du rond-point Alpexpo, Xavier Peneau, a été nommé préfet de l'Indre.Xavier Peneau, ancien directeur de cabinet d'Alain Carignon condamné plusieurs fois, a été nommé préfet de l'Indre souligne le Canard Enchainé dans son édition de mercredi 24 novembre. Xavier Peneau a d'abord été directeur général des services du département de l'Isère, directeur de cabinet d'Alain Carignon au conseil général puis directeur de cabinet d'Alain Carignon à la mairie de Grenoble. En 1999, il est condamné à un an de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende pour "abus de biens sociaux" et "usage de faux"dans l'affaire du rond-point Alpexpo. L'homme est ensuite condamné une nouvelle fois dans cette même affaire, solidairement avec Alain Carignon, à rembourser 253.126 euros aux contribuables de l'Isère plus 51.000 euros d'intérêts. Selon l'hebdomadaire, l'actuel président du conseil général de l'Isère a écrit il y a trois semaine à François Baroin, ministre du Budget pour qu'il recouvre la somme. Fin 2003, Xavier Peneau est promu par Nicolas Sarkozy haut fonctionnaire au ministère de l'Intérieur alors qu'Alain Carignon est lui-même "conseil politique bénévole" dans ce même ministère. Xavier Peneau est ensuite chargé par Brice Hortefeux d'une mission au bureau des élections. En décembre 2009, il reçoit la légion d'honneur.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 24 2010 7:54:22

Abonnement Internet : les forfaits triple-play augmenteront au 1er janvier

«Après l'adoption par les sénateurs de l'amendement à la loi de finance 2011 portant le taux de TVA des abonnements triple-play à 19,6%, plus grand-chose ne s'oppose à l'application de cette hausse dès le début de l'année prochaine. Les forfaits devraient augmenter de 2 à 3 euros. Tags : Fournisseur d'accès, Internet, ADSL, Free, Orange, TaxeLe premier janvier 2011 sera à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de l'abonnement Internet puisque c'est à cette date que tombera le sacro-saint mythe de la barre des 30 euros pour un accès triple-play Internet + TV + téléphone. Le Sénat a en effet, à la suite de l'Assemblée nationale, adopté hier un amendement à la loi de finance 2011 relevant à cette date le taux de TVA des abonnements triple-play à 19,6% sur leur totalité. Jusqu'ici, ils étaient taxés pour moitié à 5,5% et pour l'autre moitié seulement à 19,6%»...
Source: http://www.cnetfrance.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 22 2010 17:25:20

Plan de sauvetage : les geants du Web font pression sur l'Irlande - LeMonde.fr

«Le courrier ne menace pas explicitement les autorités irlandaises, mais il est lourd de sous-entendus. Dans une lettre aux autorités irlandaises que s'est procuré le Daily Telegraph, Microsoft, Hewlett-Packard et Intel, mais aussi Bank of America et Merrill Lynch, évoquent "l'impact négatif" qu'aurait une hausse de la fiscalité sur les entreprises sur la capacité du pays à "attirer et à conserver" des investissements. Le courrier fait également allusion à d'autres pays, comme Singapour, jugés par ces entreprises comme plus compétitifs. Une menace de délocalisation à peine voilée. Ces entreprises craignent que le plan de réduction des déficits, que le gouvernement doit présenter mardi en contrepartie d'une aide européenne estimée à au moins 80 milliards d'euros, ne prévoie une hausse de la fiscalité. L'Irlande pratique l'impôt sur les entreprises le plus bas de la zone euro, avec un taux d'imposition sur les bénéfices des sociétés de 12,5 % (contre près de 34% en France et entre 30% et 33% en Allemagne) A cela se sont ajoutés au fil des ans de nombreux avantages fiscaux, dont la création de zones franches, qui ont permis à l'Irlande d'attirer de nombreuses entreprises du secteur des nouvelles technologies. Le "tigre celtique", qui misait depuis la fin des années 1990 sur le secteur des nouvelles technologies, avait ainsi attiré sur l'ile les bureaux et usines de Dell, avant que le constructeur d'ordinateurs ne décide d'un plan de licenciements qui a abouti à la fermeture de ses usines de Limerick, début 2009.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 06 2010 15:56:1

La preuve par l'e-mail encadree

«Un échange électronique doit impérativement respecter certaines formes pour acquérir une force probatoire. Certaines affaires bien médiocres remontent jusqu'en Cour de Cassation en apportant à la jurisprudence des précisions bien utiles ou en rappelant certains principes impératifs. C'est le cas d'un arrêt du 30 septembre 2010 qui vient d'être publié et rappelle les formes impératives que doit revêtir un échange électronique pour acquérir une force probatoire et une valeur juridique. Le fond de l'affaire concerne une mésentente entre un bailleur et une locataire sur la date d'échéance d'un préavis de résiliation de bail.» [...] «Une signature électronique impérative En effet, la locataire a produit un échange de courriels avec son bailleur comme preuve de ses prétentions. Or, comme presque tous les citoyens, ni la locataire ni le bailleur ne disposaient de signature électronique. Le bailleur a contesté la validité du courriel. La Cour d'Appel saisie a pourtant validé le document électronique en arguant d'une présomption de validité. La Cour de Cassation a remis les pendules à l'heure du droit : sans signature électronique garantissant identité du signataire et intégrité du message, le courriel n'a pas plus de valeur juridique qu'une lettre anonyme faite de collages de caractères découpés dans les journaux. Cette affaire est ainsi l'occasion de rappeler les conditions impératives que doit revêtir un échange électronique pour acquérir une force probatoire, précisées aux articles 1316-1 et 1316-4 du code civil. Il sera donc intéressant de voir ce que pensera la Cour de Cassation de la validité des « courriels d'avertissement » envoyés par l'Hadopi alors même que cet envoi est un point de départ obligatoire des procédures qu'elle peut initier. Dans l'attente, les entreprises se doivent d'être vigilantes et de ne pas considérer un échange de courriels simples avec un fournisseur, un client, un partenaire ou un salarié comme ayant une valeur contractuelle. »...
Source: http://www.lemondeinformatique.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Juridique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Juridique | Admin | Cache

11 06 2010 10:6:20

Corporate Misconduct Can Cost Outside Directors Seats on Other Boards

«In addition to potential legal and reputational liability, the outside directors of companies that become involved in corporate misconduct lawsuits risk losing opportunities to serve on other boards, according to a report released today by The Conference Board (http://www.conference-board.org). The report, Corporate Misconduct and the Market for Directorships, is the most recent installment of The Conference Board Director Notes series. It analyzes the changes in directorships held by outside board members of 113 public companies involved in a shareholder class-action lawsuit alleging the misrepresentation of information to investors. The study, analyzing the period 1996-2005, tracks directorship changes for three years after the initiation of litigation to account for staggered director elections, and uses information from proxy statements to identify director turnover.» [...] «Within three years of litigation, 83.2 percent of outside directors remain on the board of the public company involved in the lawsuit, the study found. Related research shows that outside directors in firms involved in litigation do not appear to turn over any more frequently than the average among all outside directors. However, outside directors whose companies are involved in litigation appear to experience reduced opportunities to serve on other companies’ boards. The average number of board seats held by these individuals at other companies drops from 0.95 in the year prior to the litigation to 0.47 three years after the suit is filed. More specifically, within three years: * 96.3 percent of directors who hold one board position in addition to the seat on the sued firm’s board lose the additional directorship. * 79.2 percent of directors who hold two other board positions lose both other directorships. * 48.6 percent of directors who hold three or more other board positions lose all directorships. “For these reasons, the due diligence performed by directors on current and prospective board positions should extend not only to legal liability exposure but also to the possibility of losing valuable opportunities for board membership at other firms,” says Jason Schloetzer, Assistant Professor of Accounting at Georgetown University’s McDonough School of Business and author of The Conference Board report. “In the current litigation environment, it is particularly important for the board to demonstrate to shareholders (and the judicial system) that any failure to prevent or discover corporate misconduct took place in spite of the rigorous performance by the board of its oversight duties, including the establishment of a state-of-the-art compliance program.” »...
Source: http://www.conference-board.org | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

10 27 2010 9:49:52

Le contrat de defiance, de Michela Marzano

«Sans la confiance entre les individus, c'est toute notre société qui s'écroule. La peur, la déraison, la faillite, la guerre, la paranoia menacent. Pourtant : la judiciarisation des rapports contractuels, le désir de contrôle, la difficulté d'accepter notre part humaine de fragilité, sans laquelle la confiance n'existe pas, engendrent une société de défiance. L'essai magistral de Michela Marzano offre une double perspective historique et philosophique : de la banqueroute de Law #1720# à la crise du prêt interbancaire #2007-2008#, de l'égoisme libéral au doute systématique des théories du complot, du don de soi dans l'amour à la multiplication des conflits juridiques dans la sphère privée #sait-on que 70 % des contentieux au Tribunal de grande instance sont familiaux ?#, de la crainte de tout perdre à l'éloge de la dépendance, Michela Marzano construit et déconstruit notre rapport à la confiance. Le pilier de notre civilisation.»...
Source: http://www.franceculture.com | Source Status Categories: Bibliographie,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Bibliographie,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 23 2010 8:37:19

Le jeu Panini qui ulcere les proches de schizophrenes

«Baptisées «Skyzos », ces cartes et figurines qui s'échangent dans les cours de récréation présentent des personnages à deux personnalités, l'une bonne, l'autre méchante. Deux associations de soutien aux malades ont demandé le retrait de ce jeu «scandaleux». Il en existe des dizaines de couleurs différentes, tout en dents, sourcils froncés et oreilles pointues. Les «Skyzos » sont des personnages rappelant les Pokemon, de l'une des collections lancées à la rentrée par la société italienne Panini. Ces monstres à deux faces, l'une présentant un visage souriant, l'autre menaçante, ont suscité l'ire de deux associations de proches de schizophrènes. Dénonçant l'assimilation «insupportable» des malades à des personnages méchants, elles réclament leur retrait.» [...] «Chez Panini, on explique que la branche française est en train de consulter la maison mère en Italie sur la conduite à tenir, tout en remarquant que la France est le seul pays dans le monde où le lancement du jeu a donné lieu à des plaintes. «Il n'y a qu'en France et en Italie que l'on prononce Skyzos «schizosse». Ailleurs, on dit «skaïzosse» », explique-t-on. Le directeur marketing de la société, Bruno Guillen, s'est toutefois dit «très embarrassé» par les préoccupations des familles et assuré «n'avoir jamais voulu se moquer de quiconque». »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Juridique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Juridique | Admin | Cache

10 18 2010 11:0:33

L’influence, par Vincent Ducrey

«L’information demeure un enjeu, en temps de guerre comme en temps de paix. L’excellent livre de Vincent Ducrey, le guide de l’influence, permet d’appréhender les enjeux mais son originalité est ailleurs. Il offre de nombreux conseils techniques, tactiques ou stratégiques pour dominer l’information. Un ouvrage clé pour l’action dans le cyberespace. Le guide de l'influence La théorie de Vincent Ducrey s’inspire d’une pratique du monde de l’information et d’ouvrages issus des mondes militaires, informatiques et économiques. Je citerai Contre-insurrection de Galula, la cyberguerre d’Arpagian, le FM 3-24 COIN américain, Dirty little secrets of buzz de D. Seaman ou le manuel de Tactique générale de l’armée de terre française. L’auteur expose d’abord la théorie de l’influence fondée sur la structure du Hub (Cf. hub management) et sa partition en 4 zones (16 composantes), dont l’homme est au cœur. Cette cartographie de l’influence représente une base de réflexion (le Hub pour reprendre le terme de l’auteur) et d’action. Elle se compose de 4 zones principales qui couvrent l’ensemble des 5 couches du cyberespace : * Emission du message : journaux Web, agences de presse, chaines info, etc. * Médiatisation et amplification : TV, radios nationales, agrégateurs, etc. * Mobilisation et participation : Webzines, blogs, SMS, twitter, etc. * Impact terrain et d’influence : groupes d’influence, analyse d’opinion, etc.»...
Source: http://www.alliancegeostrategique.org | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 13 2010 8:52:1

U.S. intelligence agencies 'wasted' billions

«U.S. intelligence agencies have wasted many billions of dollars by mismanaging secret, high-technology programs, the deputy chairman of the Senate Select Committee on Intelligence says. "The American public would be outraged if they knew," Sen. Christopher S. Bond, Missouri Republican, told The Washington Times. "Billions and billions of taxpayer dollars have been wasted." Mr. Bond said he was unable to provide details or exact figures because the programs are classified. "I wish I could, but I can't," he said, adding that "many billions of dollars" were wasted on "just one program" that had been canceled recently. In 2009, retired Navy Adm. Dennis C. Blair, then-director of national intelligence, revealed for the first time that U.S. spending on military and civilian intelligence programs totaled about $75 billion. Past intelligence acquisitions that became public after spending for them had run out of control include spy-satellite programs, such as the National Reconnaissance Office's Future Imagery Architecture, which is widely regarded as the most costly failure in U.S. intelligence, and computer technology, such as the National Security Agency's Trailblazer, which officials publicly admitted in 2005 was several hundred million dollars over budget and several years behind schedule.» [...] «Part of the problem, said Mr. Bond, is the "dysfunctional" way that oversight of U.S. intelligence was organized in the Congress. The intelligence committees in each chamber work year-round on oversight. But the purse-strings are controlled by the defense appropriations subcommittees — which have responsibility for all Pentagon spending and cannot devote sufficient time, energy or specialist knowledge to intelligence programs, he said. »...
Source: http://www.washingtontimes.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

10 09 2010 10:52:58

Le Conseil constitutionnel ne bloque pas l’Afnic

«La décision du 6 octobre 2010 du Conseil constitutionnel ne met pas en péril l'extension « .fr » ni l'Afnic qui le gère, elle oblige seulement le législateur à revoir sa copie. En réponse à une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) d'un titulaire d'un nom de domaine, la cour suprême a considéré que l'article L 45 du code des postes et des communications électroniques était contraire à la norme suprême. Ce texte qui avait été adopté par la loi du 9 juillet 2004 encadre les conditions dans lesquelles les noms de domaine avec une extension française sont attribués, ou peuvent être renouvelés, refusés ou retirés. Le Conseil reprend l'argumentaire de l'auteur du recours et considère que ce texte ne donne pas suffisamment de garanties aux titulaires de noms de domaine en se contentant d'indiquer que l'organisme qui gère ces adresses doit exécuter cette mission « dans l'intérêt général, selon des règles non discriminatoires rendues publiques et qui veillent au respect, par le demandeur, des droits de la propriété intellectuelle ». Pour le reste, le législateur renvoie au pouvoir réglementaire. Or, remarque le Conseil, du fait de l'importance de l'internet aujourd'hui, le choix ou l'usage des noms de domaine « affecte les droits de la propriété intellectuelle, la liberté de communication et la liberté d'entreprendre ». L'article L 45 interfère sur ces libertés constitutionnelles, sans comporter les précisions législatives suffisantes. Le Conseil en conclut que le Parlement ne doit pas abandonner ses compétences, qui relève de l'article 34 de la Constitution, au pouvoir réglementaire. C'est toute l'architecture d'attribution des noms de domaine en « .fr » qui vient d'être ébranlée, les textes réglementaires pris sur le fondement de l'article L 45 n'ayant plus de base de légale. Mais par souci de réalisme, le Conseil constitutionnel a néanmoins reporté l'effet de sa déclaration d'inconstitutionnalité au 1er juillet 2011, afin de laisser le temps au législateur de revoir sa copie, ou plutôt au ministère de l'Industrie en charge du dossier de présenter un projet de loi rectificatif. Délai qui ne va pas être aisé à respecter étant donné l'encombrement du calendrier parlementaire.»...
Source: http://www.legalis.net | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Propriété Intellectuelle,Tendances,Juridique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Propriété Intellectuelle,Tendances,Juridique | Admin | Cache

10 07 2010 15:17:37

Comment Free bloque l'Hadopi et tacle Frank Riester au passage

«En refusant d'envoyer les premiers e-mails de l'Hadopi à ses abonnés, Free a fait d'une pierre plusieurs coups. Il a réussi une belle opération de communication, utile à son lobbying institutionnel. Mais surtout, il bloque tout le processus de la riposte graduée. Une situation qui aurait pu être évitée si le flou juridique soulevé à l'Assemblée Nationale il y a plus d'un an et demi avait été mieux entendu par le gouvernement et par le rapporteur Frank Riester. Explications. D'un point de vue marketing, Free s'est affiché comme le seul opérateur en France soucieux de la préservation des droits et libertés de ses clients internautes. Il a provoqué la colère de ses concurrents comme Numericable, qui espéraient bien qu'en faisant tous semblant de ne faire qu'obéir doctement à la loi, aucun opérateur en particulier ne pourrait être accusé de collaborer. Or Free a cassé cette belle harmonie,»...
Source: http://www.numerama.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

10 06 2010 14:25:46

NSA ''Yelled'' at France Over ''Three-Strikes'' Legislation

«US intelligence agencies complain the country's "Creation and Internet Law" - Hadopi - will only encourage Internet users to arm themselves with same encryption tools used by criminal networks, making their job of detecting threats and illegal activity that much harder. With French ISPs already having sent out the first emails warning customers they are suspected of having download copyrighted material illegally, it's interesting to note that US intelligence agencies have apparently "yelled" at their French counterparts for having allowed the legislation responsible for it to go through, and for how it will make their job of gathering data and detecting threats that much harder.» [...] «US intelligence agencies are concerned that it will only encourage file-sharers and others to arm themselves with the same encryption tools used by criminal networks, making their job of detecting threats and illegal activity that much harder as the use of such tools goes mainstream. »...
Source: http://www.zeropaid.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

10 06 2010 17:26:52

Les comites strategiques des filieres

«Jusqu'à présent les acteurs impliqués dans une même filière n'ont pas toujours perçu les enjeux liés à une stratégie de filière. Enjeux de la nouvelle politique industrielle mise en place à l'occasion des Etats Généraux de l'Industrie, les comités stratégiques des filières ont donc pour tâche, en liaison avec la Conférence Nationale de l'Industrie (CNI), de piloter, structurer et de faire des choix stratégiques par filières. 300 ME seront consacrés au renforcement de ces filières stratégiques dans le cadre des Investissements d'Avenir. Sur ces 300 ME, 231 ME viendront renforcer les actions d'OSEO et 69 ME seront consacrés à des projets structurants, dans le cadre d'un appel à projets « structuration des filières ». Les comités stratégiques filières opérationnels Le 9 novembre Christian Estrosi a installé à Bercy le 7e Comité stratégique filière, consacré celui-ci aux industries de la santé. Il y a affirmé son soutien au dépôt d'une proposition de loi visant à instaurer la liberté des prix pour les médicaments fabriqués en France et destinés à l'exportation. ainsi qu'un plan en faveur des dispositifs médicaux. Le ministre a annoncé sa volonté de renforcer l'attractivité et de la compétitivité des industries de santé via l'évolution de la fiscalité des médicaments et des dispositifs médicaux et la gouvernance administrative du secteur des industries et technologies de santé. Comité stratégique filière, des industries de la santé Le 26 octobre le ministre a installé le Comité stratégique de la filière chimie et matériaux, filière qui occupe une place prépondérante dans notre économie et constitue un élément déterminant de la compétitivité de nombreuses filières industrielles. Elle dispose de nombreux atouts, en particulier pour faire face aux défis de la « croissance verte ». Le ministre a annoncé quatre mesures particulières pour la filière : • L’engagement des démarches auprès des partenaires publics et privés potentiels pour permettre le financement du projet de connexion du réseau de pipelines français au réseau nord européen via l’Allemagne (investissement de 160 millions d’euros) - stratégiquement nécessaire pour garantir aux industriels consommateurs d’éthylène et de propylène un approvisionnement sûr et en quantités. Ce nouveau pipeline pourrait être achevé d’ici 4 ans.»...
Source: http://www.minefe.gouv.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

09 24 2010 16:52:49

Tarnac : ''la procedure est en miettes''

«Les avocats du groupe de Julien Coupat, soupçonné d'avoir saboté des lignes TGV, ont fait part à Nouvelobs.com de leur satisfaction à l'issue de l'examen par la cour d'appel de leurs requêtes pour vice de forme.Les avocats du groupe de Tarnac, soupçonné d'avoir saboté des lignes TGV en 2008, ont fait part à Nouvelobs.com de leur satisfaction à l'issue de l'examen, jeudi 23 septembre, par la cour d'appel de Paris, à huis clos, de leurs requêtes pour vice de forme. "Cela s'est très bien passé. Nous avons montré que la procédure reposait sur des actes irréguliers. Pendant deux heures, on a exposé les innombrables irrégularités du dossier", indique Me Jérémie Assous. "Le parquet a reconnu qu'il n'était pas au courant de l'existence du système de vidéosurveillance chez Julien Coupat, qu'aucun magistrat instructeur n'a ordonné", met-il encore en avant. "Et le témoignage sous X de Jean-Hugues Bourgeois a posé une véritable difficulté à l'avocat général. C'est sur la base des déclarations contradictoires de Jean-Hugues Bourgeois que les membres groupe de Tarnac ont été mis en examen", ajoute Me Jérémie Assous.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

09 24 2010 16:38:14

Trois salariees licenciees pour des propos sur Facebook

«Juridique - Trois femmes employées par une association de défense des femmes victimes de violence ont été licenciées pour faute lourde. Leur employeur leur reproche des propos « injurieux, diffamatoires et menaçants » tenus sur Facebook. Les salariées démentent et portent plainte pour interception illicite de communications. Trois employées d'une association de défense des femmes victimes de violences, SOS Femme, ont été licenciées pour faute lourde. Leur employeur leur attribue des propos injurieux à son endroit, des propos qui ont été tenus lors d'une discussion sur Facebook. La présidente de SOS Femme, Gatienne Doat, par ailleurs adjointe au maire de Périgueux, accuse ainsi les trois salariées licenciées de propos « injurieux, diffamatoires et menaçants. » Outre le licenciement, l'employeur a déposé plainte au commissariat pour « menaces de mort et incitation à la haine » rapporte France Info. Une discussion sur un espace privé à accès contrôlé L'affaire a été portée par les trois travailleuses sociales devant le tribunal des prud'hommes de Périgueux. Suite à l'échec de la réunion de conciliation du 20 septembre, la plainte sera jugée le 14 mars 2011. Outre le fait de nier la nature des propos qui leur sont attribués, les salariés ont porté plainte pour interception « illicite de communications. » En effet, si elles reconnaissent avoir discuté sur Facebook de l'association (et notamment de dégradation des conditions de travail), cette discussion s'est faite sur un espace privé auquel seuls les « amis » de leur réseau peuvent accéder.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Juridique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Juridique | Admin | Cache

09 18 2010 15:24:40

L'image de la France s'est degradee, pour 71% des Francais

«Près des trois quarts des Français (71%) estiment que l'image de la France à l'étranger s'est dégradée ces dernières semaines, selon un sondage Ifop. Selon l'enquête réalisée pour Sud Ouest Dimanche, 27% jugent que cette image n'a pas changé et 2% qu'elle s'est améliorée. Le sentiment de dégradation "se vérifie pleinement auprès de l'ensemble des catégories de population", note l'Ifop.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

09 02 2010 9:28:56

Menaces sur les vaccinations apres le feuilleton H1N1

«Après le fiasco de la campagne de vaccination contre la « fausse pandémie » de grippe due au virus H1N1, les spécialistes de la santé publique veulent réconcilier les Français avec les vaccins avant l'arrivée des infections hivernales. La calamiteuse campagne de vaccination contre le H1N1 n'a fait que confirmer et amplifier une tendance fâcheuse. » Le docteur Robert Cohen, pédiatre et coordonnateur du réseau InfoVac au centre hospitalier de Créteil, va reprendre son bâton de pèlerin. La rentrée des classes et le retour inéluctable de la grippe saisonnière et des infections hivernales vont probablement relancer le débat sur la vaccination. Médecins et pédiatres vont se retrouver en première ligne face aux critiques des patients et des parents, qui ne manqueront pas de leur rappeler les épisodes du feuilleton H1N1.» [...] « Résultat de cette ac cumulation de maladresses : les péripéties politico-sanitaires du H1N1 sont, selon Robert Cohen, un mauvais coup porté au « pivot de la lutte contre les maladies infectieuses ». David Abiker, à l'époque chroniqueur sur France Info, a suivi l'affaire en analysant le buzz sur Internet. « Cette crise marque la déroute des experts. Les Français ont rejeté la communication officielle et appliqué le principe de précaution au carré », estime cet observateur de la galaxie du Web, pour qui Internet « donne une prime à la dérision et à la rumeur ». Selon Jacques Attali, lui aussi témoin intéressé des événements, il s'agit d'une nouvelle preuve de « la perte de confiance dans les élites d'une société de plus en plus individualiste ». Ces réactions de défiance inquiètent le médecin spécialiste en santé publique Yves Charpak : « Lutter contre un virus envahisseur est une guerre collective. Ne pas se vacciner est un comportement égoïste. » »...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

08 25 2010 15:13:46

Swine Flu Vaccine, Pandemrix, Halted In Finland, Possible Narcolepsy Risk

«The vaccination of children and adolescents in Finland with swine flu vaccine - Pandemrix - has been suspended until a link to narcolepsy has either been ruled out or detected, the Finnish National Institute for Health and Wefare (THL - Terveyden ja Hyvinvoinin Laitos) announced today. THL said this is a precautionary measure until the issue has been adequately examined and explained. The seasonal flu vaccine recommendations in Finland are to include the swine flu vaccination. In other words, Finland hasn't halted swine flu jabs per se, but rather the stand-alone version with adjuvants. As there is no current epidemic in Finland, hence there is no immediate need for vaccination, THL added. Discretionary vaccinations will be allowed if the individual plans to travel to an infected area. THL says the reported cases of narcolepsy could be due to: * The H1N1 (swine) flu infection itself * The vaccination * The vaccination interacting with some other factor Experts say that infections can cause narcolepsy.»...
Source: http://www.medicalnewstoday.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

08 18 2010 12:8:28

La plupart des nouveaux medicaments offrent peu de benefices et presentent des risques mal evalues

«Les incitations et les protections offertes à l'industrie pharmaceutique encouragent le développement de nombreux médicaments qui présentent peu de nouveaux bénéfices par rapport aux médicaments existants mais comportent des risques de préjudices graves pour les utilisateurs, selon une analyse du sociologue Donald Light, professeur en politique de santé à l'University of Medicine and Dentistry du New Jersey, présentée au congrès annuel de l'American Sociological Association. L'industrie pharmaceutique est un marché qui favorise la production de "citrons", dit-il, "un marché où le vendeur en sait beaucoup plus que l'acheteur sur le produit et peut tirer profit de la vente de produits moins efficaces et moins surs que les consommateurs sont amenés à croire".» [...] «"Parfois, les compagnies pharmaceutiques cachent ou minimisent des informations sur de graves effets secondaires des nouveaux médicaments et surestiment les avantages des médicaments", dit-il. "Puis, ils dépensent deux à trois fois plus en marketing qu'en recherche pour convaincre les médecins de prescrire ces nouveaux médicaments. Les médecins peuvent obtenir des informations trompeuses et ensuite désinformer les patients sur les risques d'un nouveau médicament." (Voyez: Nécessité de diminuer l'influence des labos sur les médecins (Inspection générale des affaires sociales, France, 2007)) Trois raisons pour lesquelles le marché pharmaceutique produit des «citrons» sont les suivantes, dit-il: • les essais de nouveaux médicaments sont à la charge des compagnies pharmaceutiques elles-mêmes; • des pare-feu de protection juridique permettent de cacher l'information sur l'efficacité ou les effets dommageables; • et la barre fixée d'efficacité pour que des médicaments soient approuvés est relativement basse. Des examinateurs indépendants ont constaté, rapporte-t-il, qu'environ 85 % des nouveaux médicaments offrent peu ou pas de nouveaux bénéfices. Mais, les effets secondaires toxiques ou le détournement de médicaments d'ordonnance font qu'ils sont maintenant une cause importante de décès aux États-Unis. Dans sa conférence et dans un livre à paraître cet automne (The Risk of Prescription Drugs, Columbia University Press), il décrit ce qu'il appelle un "syndrome de prolifération du risque" dans lequel le nombre de patients exposés à de nouveaux médicaments est maximisé. Des campagnes massives pour vendre ces médicaments sont lancées en s'appuyant sur des essais cliniques conçus pour minimiser la démonstration des risques et des articles publiés dans les revues scientifiques qui mettent l'accent sur les avantages. »...
Source: http://www.psychomedia.qc.ca | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

08 13 2010 18:21:43

U.S. Broadens Bribery Inquiry Into Drug Makers

«At least a dozen major drug and device makers are under investigation by federal prosecutors and securities regulators in a broadening bribery inquiry into whether the companies made illegal payments to doctors and health officials in foreign countries. In previous investigations, federal officials have charged that some companies made these kinds of payments to encourage doctors abroad to order or prescribe their products. In the United States, companies routinely hire doctors as consultants to market drugs and devices to their colleagues and other health professionals at medical conventions and small gatherings. Such consulting arrangements are legal in the United States as long as the companies do not pay doctors directly to write prescriptions for their products. But in much of the rest of the world, doctors are government employees. And even consulting arrangements that would be considered routine in the United States might violate the Foreign Corrupt Practices Act, particularly if the payments are outsize or the arrangements are not disclosed to the governments.»...
Source: http://www.nytimes.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

08 11 2010 8:48:45

L'inquietant discredit de l'OMS

«C'est peut-être le moment de se faire vacciner contre la grippe H1N1 puisque l'Organisation mondiale de la santé vient de « décréter » l'extinction de la pandémie ! Voici deux ans l'OMS semait la panique sur la planète avec des « niveaux d'alerte » de plus en plus élevés, conduisant à des vaccinations massives, jusqu'à ce que l'on s'aperçoive, bien avant le communiqué officiel d'hier, que cette fameuse grippe H1N1 n'était qu'une « grippette », pour reprendre la formule du professeur Bernard Debré. Si l'OMS s'est trompée dans un sens, ne se trompe-t-elle pas encore quand elle se prononce en sens inverse ? Toute plaisanterie mise à part, la crédibilité de cette institution onusienne est sérieusement mise à mal. Et ce n'est pas une excellente nouvelle, car à qui se fier dès lors que les questions de santé se sont, elles aussi, mondialisées ? Mais l'on pourrait aussi étendre la suspicion aux organismes hexagonaux qui ont suivi les prescriptions de l'OMS, même si ce fut quand même avec quelques prudences. S'il ne s'agissait que d'un procès en incompétence il serait vite instruit, mais cette pandémie imaginaire a révélé - confirmé pour les plus au fait de ce sujet - une imbrication inquiétante entre les responsabilités scientifiques et les intérêts commerciaux des grandes firmes pharmaceutiques.»...
Source: http://www.larepubliquedespyrenees.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

08 07 2010 9:5:34

2. La perception plus juste des non-spécialistes -La grippe A (H1N1)v : Retours sur « la premiere pandemie du XXIe siecle » (rapport)

«B. DES FACTEURS TENDANT À UNE INTERPRÉTATION MAXIMALISTE DU RISQUE PANDÉMIQUE .......................................................................................................... 79 1. Un raisonnement en vase clos ................................................................................................. 79 a) L’importance des a priori des experts ................................................................................. 79 b) Un consensus paralysant..................................................................................................... 81 2. La perception plus juste des non-spécialistes .......................................................................... 82.» [...] «B. DES FACTEURS TENDANT À UNE INTERPRÉTATION MAXIMALISTE DU RISQUE PANDÉMIQUE On a noté ci-dessus la très forte surestimation de la gravité de la pandémie par les experts. Celle-ci repose sur des a priori dont les membres des agences n’ont pas su se défaire, sans doute handicapés en cela par le mode de fonctionnement même des agences ; elle contraste avec la perception plus juste des « non-spécialistes ». 1. Un raisonnement en vase clos Deux types de facteurs ont contribué à l’interprétation maximaliste du risque par les experts. a) L’importance des a priori des experts Tout d’abord, plusieurs biais ou a priori ont nui à la prise en compte des données qui devenaient au fur et à mesure disponibles concernant les caractéristiques propres à la pandémie A (H1N1)v. • Ainsi qu’il l’a été précédemment exposé, toute la préparation à la lutte contre une pandémie grippale a été fondée, à l’échelle mondiale, sur l’idée que le virus H5N1 serait le prochain virus à se diffuser : les plans de lutte ont donc été conçus en fonction des caractéristiques de ce virus très virulent. Entre mai et fin août 2009, des études fondées sur l’évolution de la situation dans les pays de l’hémisphère Sud ont cependant paru ; elles permettaient une connaissance plus précise des caractéristiques du virus A (H1N1)v. Une étude complète de la situation dans les pays ayant fait l’expérience de la première vague pandémique a été rendue publique par le Département de la Santé des Etats-Unis le 26 août 20091. Elle établissait clairement la faible virulence du virus ainsi que sa stabilité entre l’hémisphère Sud et l’hémisphère Nord. L’OMS elle-même, dans son rapport du 9 mai 2009, notait que la plupart des cas de grippe A (H1N1)v étaient peu sévères (mild), même si elle préconisait le suivi attentif de la pandémie dans l’idée que des cas plus graves pourraient apparaître ultérieurement2. L’analyse des caractéristiques génétiques du virus publiée en août 2009 dans la revue espagnole Actualidad Medica3 établissait pour sa part que le virus A (H1N1)v ne présentait pas de pathogénicité particulière. 1 Assessment of the 2009 Influenza A (H1N1) Pandemic on Selected Countries in the Southern Hemisphere : Argentina, Australia, Chile, New Zealand and Uruguay ; Department of Health and Human Services in collaboration with other U.S. Government (USG) Departments for the White House National Security Council ; August 26, 2009. 2 WHO Technical Consultation on the severity of disease caused by the new influenza A (H1N1) virus infections. 3 María del Carmen Maroto Vela et Gonzalo Piédrola Angulo, « Gripe clasica y actual », Actualidad Médica 94, 2009 - I, nº 777. - 80 - Or ces données n’ont été prises en compte que partiellement par les experts français : s’ils ont relevé le caractère atypique du virus, qui n’avait pas les mêmes populations-cibles que le virus saisonnier, ils n’ont pas considéré comme acquises les données pourtant établies montrant que sa virulence était faible. La conception dominante au sein du CLCG et du HCSP était en effet que, quelles que soient les caractéristiques premières du virus, il pourrait acquérir par mutation une grande virulence qui se manifesterait lors d’une deuxième vague, comme plusieurs de leurs membres l’ont indiqué lors de leur audition par la commission d’enquête. Ces a priori théoriques ont conduit à une surestimation de l’impact du virus et des mesures nécessaires pour y faire face. • Cette interprétation au pire des potentialités du virus se fondait sur des connaissances insuffisantes concernant le fonctionnement des virus grippaux. Les connaissances dont dispose la communauté scientifique sont encore largement empiriques, fondées sur l’observation des pandémies du XXe siècle. Pour imaginer le comportement du virus A (H1N1)v lors d’une nouvelle pandémie, on se fonde sur l’analyse des épidémies de 1918, de 1957 et de 1968. Dans deux de ces cas, il y a bien eu deux vagues de diffusion du virus, et la seconde a été plus mortelle que la première, peut-être en raison d’une mutation. Cependant, ces précédents ne suffisent pas à prédire le déroulement des pandémies futures, comme l’a justement montré le déroulement de la pandémie de 2009, où l’on n’a constaté ni mutation, ni deuxième vague plus grave. Il est donc nécessaire de renforcer l’effort en matière de recherche fondamentale, pour comprendre les mécanismes des virus grippaux et de leur évolution. La virulence du virus grippal saisonnier lui-même n’est pas connue avec précision. Lorsqu’on évalue la mortalité due à cette grippe entre cinq et six mille morts par an, il s’agit en fait d’une simple mesure de la surmortalité hivernale : les morts hivernales non attribuées à une cause précise sont globalement attribuées à la grippe, puisque l’hiver est sa saison de circulation. Pour mieux connaître le danger réel que représente le virus saisonnier, il conviendrait donc de mener une analyse clinique systématique des décès hivernaux, afin de déterminer avec précision le nombre de morts réellement dus à la grippe1. A côté de la recherche fondamentale, cette enquête permettrait une meilleure connaissance de la menace que représente la grippe en termes sanitaires. C’est donc avant tout le manque de connaissances suffisantes sur le virus grippal, ainsi que l’adoption systématique d’hypothèses maximalistes au détriment des possibilités de moindre gravité, qui expliquent la surestimation du risque par les experts. Le mode de fonctionnement des agences en période de crise a renforcé ce biais, par une dynamique de groupe favorisant la recherche d’un consensus finalement paralysant. 1 Cf. audition de M. Tom Jefferson du 17 mai 2010. - 81 - b) Un consensus paralysant • Investis de la mission d’intégrer l’ensemble des données qui devenaient progressivement disponibles, mais aussi de répondre dans des délais très brefs - parfois 48 heures - aux saisines constantes de la DGS, les membres du CLCG se sont rendus extrêmement disponibles. Le comité s’est réuni dès le lendemain de l’alerte pandémique lancée par l’OMS. Jusqu’au 31 janvier 2010, il a rendu quarante-trois avis, ce qui fait une moyenne d’une réunion et d’un compte rendu tous les six jours, tous les cinq jours entre mai et juin. Pour permettre un tel degré d’activité, ses membres ont fait preuve d’une grande souplesse dans leur organisation : pendant l’été, ils sont ainsi restés en contact constant, ce qui impliquait notamment le remplacement des réunions physiques par des conférences téléphoniques. Mais cela a eu pour conséquence involontaire d’écarter les procédures par lesquelles un débat critique peut plus facilement s’instaurer, et a renforcé une dynamique de consensus qui n’était pas propice à l’examen critique systématique des données. Lors de son audition M. Bruno Lina a ainsi pu déclarer que les membres du CLCG avaient pu ressentir qu’ils étaient « trop consensuels ». Les circonstances particulièrement difficiles dues à l’urgence, ainsi que l’absence de procédures bien définies, ont ainsi sans doute contribué à ce que les a priori de départ ne soient pas suffisamment remis en question. Un élément susceptible de réduire le risque d’une unanimité de façade est de publier systématiquement les avis des instances d’expertise accompagnés du détail des votes qui ont éventuellement eu lieu. Cette publication permettra aux autorités publiques de mieux saisir les sujets de débat entre experts et si elles le souhaitent, d’approfondir ces questions. Proposition n° 7 : Assurer la publication de l’ensemble des avis formulés par les experts avec indication du détail des votes. • Les rivalités entre scientifiques ont pu accentuer la tendance à privilégier les hypothèses maximalistes. La reconnaissance scientifique liée à la spécialisation sur un virus perçu comme très dangereux et comme un véritable enjeu de santé publique, comme le HIV par exemple, est en effet plus grande que celle accordée aux spécialistes d’un virus généralement considéré comme commun et peu dangereux, tel celui de la grippe, comme l’a souligné notamment le professeur Marc Gentilini. Cette remarque a été faite sous plusieurs formes et par des personnes différentes à la commission d’enquête : elle incite à prêter attention à la dimension humaine de la réflexion scientifique, qui risque de fausser les conclusions rendues par les experts. • Elargir la composition des groupes d’experts pourrait être un moyen de pallier ce problème. Il apparaît en effet qu’ils manquaient de pluridisciplinarité. Ceci a conduit à négliger l’apport des sciences humaines. - 82 - Les travaux de M. Michel Setbon, sociologue et directeur de recherches au CNRS, sur les intentions de vaccination au sein de la population, pourtant financés par le Service d’information du Gouvernement à partir de mai 2009 et disponibles en juillet, n’ont pas été pris en compte par les instances d’expertise et les pouvoirs publics, alors même qu’ils mettaient en évidence de fortes réticences à la vaccination, et permettaient d’établir que le taux de vaccination effectif ne dépasserait pas les 30 %. Le travail d’estimation du nombre de personnes qui souhaiteraient se faire vacciner a donc été conduit une seconde fois et dans des conditions scientifiquement discutables par les services de la ministre de la santé : comme l’a expliqué la ministre lors de son audition, ils ont fait une moyenne entre le nombre de personnes souhaitant se faire vacciner contre la grippe saisonnière, et ceux souhaitant se faire vacciner lorsque des cas de méningite se déclarent dans leur entourage : ils en ont conclu que le taux de souhait de vaccination serait de 75 %, ce qui s’est révélé largement erroné. Les sondages qui indiquaient l’ampleur des réticences à la vaccination n’ont pas été pris en compte dans la décision. Ici encore, le poids des a priori a amené à se priver d’outils d’analyse pourtant efficaces, et notamment à une sous-utilisation de l’expertise disponible, sans doute parce qu’elle venait de disciplines traditionnellement peu intégrées aux décisions de santé, telle la sociologie. Pour éviter la reproduction de telles erreurs, il conviendrait d’élargir la composition des comités d’experts, en les ouvrants à des spécialistes de disciplines non médicales. Proposition n° 8 : Intégrer des spécialistes de médecine générale aux instances d’expertise pour renforcer la prise en compte des réalités de terrain. Proposition n° 9 : Elargir la composition des comités d’expertise aux disciplines non médicales et spécialement aux sciences humaines. 2. La perception plus juste des non-spécialistes • Dans l’ensemble, on doit constater que ceux qui ont pris la mesure exacte du virus étaient des scientifiques qui n’étaient pas spécialistes de la grippe. Cela correspond à l’argument déjà présenté dans la préface donnée par David A. Hamburg à l’édition publiée du rapport élaboré en 1977 par Richard E. Neustadt et Harvey Fineberg pour le secrétaire d’Etat américain à la santé, Joseph Califano, dans le but d’analyser les raisons de l’échec de la campagne vaccinale de masse mise en place par les autorités américaines en prévision - 83 - d’une épidémie de grippe A (H1N1)v. Il soulignait en effet qu’« un effort massif de cette sorte, à l’échelle nationale, nécessite de nombreux types de connaissances - en biologie de base, en médecine clinique, en santé publique, en droit, en économie, en psychologie, et dans d’autres domaines encore. Ainsi, il est d’une grande valeur pour les instances de décision de recueillir de l’information et des conseils de la part de nombreuses sources de haute qualité : c’est-à-dire non seulement des scientifiques les plus intéressés, mais aussi de scientifiques désintéressés. Ce dernier groupe comprend des personnes qui peuvent comprendre les questions techniques qui se posent, mais dont les carrières se sont déroulées à quelque distance du problème central. En effet, non seulement elles apportent des informations neuves, mais elles peuvent également soulever des problèmes, remettre en question des a priori, et évoquer de nouvelles perspectives.1 » Malgré l’intérêt que les autorités publiques ont porté à ce rapport, cette préconisation forte n’a pas été mise en oeuvre, avec pour résultat la répétition d’erreurs similaires à celles constatées il y a 35 ans. Proposition n° 10 : Organiser la prise en compte par les pouvoirs publics de l’opinion des scientifiques reconnus qui peuvent comprendre les questions techniques qui se posent, mais dont les carrières se sont déroulées à quelque distance du problème central. • Les acteurs de terrain, eux, ne se sont pas trompés, et ont mis en place spontanément une réponse plus adaptée à la réalité de la maladie. Les praticiens libéraux ont ainsi encouragé les personnes à risque à se faire vacciner, mais souligné l’inutilité d’une vaccination générale de l’ensemble de la population. De mai à décembre 2009, 70 % des personnes ont consulté un médecin ; 55 à 60 % l’ont interrogé sur l’opportunité de se faire vacciner : 70 % des pédiatres et gynécologues ont recommandé le vaccin, 50 % des autres spécialistes, 43 % seulement des généralistes et 12 % des médecins alternatifs2. En revanche, ils ont pris des mesures de prévention contre les complications grippales, en prescrivant largement les vaccins destinés à les prévenir : plus d’un million de vaccins antipneumococciques ont été prescrits entre juin 2009 et mai 2010, soit 800 000 de plus que sur la même période l’année précédente. Dans l’ensemble, les médecins généralistes, alors qu’ils n’avaient pas été chargés de conduire la vaccination antigrippale, ont fait face à la pandémie en assurant l’essentiel des soins. 900 000 consultations liées à la grippe A (H1N1)v ont eu lieu pendant la période pandémique : il est remarquable que, comme l’a reconnu la ministre de la santé, cela n’ait pas 1 D. Hamburg, préface à la deuxième édition de Richard E. Neustadt et Harvey Fineberg, The Epidemic that never was, 1983, p. XIII. 2 Chiffres communiqués par M. Michel Setbon lors de son audition, à partir d’une étude réalisée en décembre 2009. - 84 - entraîné de surcharge du système hospitalier, alors qu’on estime en général qu’une épidémie génère des désordres dans le système hospitalier à partir de 700 000 consultations supplémentaires en médecine de ville. Les médecins généralistes ont donc particulièrement bien géré la réponse à apporter à la pandémie, et ils ont su rassurer leurs patients, évitant un engorgement du système de soins. Enfin, ils se sont tenus au courant tant des expériences étrangères que des recherches publiées dans les revues internationales sur le virus pandémique, en particulier grâce aux réseaux Internet. M. Dominique Dupagne en France et M. Juan Gervas en Espagne, tous deux animateurs de réseaux médicaux sur Internet, et qui se sont exprimés très tôt et publiquement sur la nature exacte du virus A (H1N1)v, ont ainsi souligné l’intérêt que présentent, pour l’amélioration des connaissances et des pratiques, la diffusion des nouvelles technologies et la maîtrise des réseaux virtuels : à côté de rumeurs et de désinformations, l’Internet, entre les mains de professionnels, a été un moyen de développer un esprit critique particulièrement utile. Là encore, le problème réside dans la coupure entre l’expertise publique et le terrain. M. Jean-Claude Bensoussan, médecin généraliste membre du CLCG, a ainsi insisté sur le fait qu’en septembre 2009, le réseau des groupes régionaux d’observation de la grippe (GROG), composé de médecins et de pharmaciens, avait noté que les pathologies respiratoires observées dans la population tenaient, non au virus A (H1N1)v, mais à un rhinovirus, le virus grippal ne s’étant répandu qu’à partir de la fin octobre 2009 : l’InVS avait alors négligé les constatations de ce réseau pour en privilégier d’autres, alors que la spécificité du réseau GROG tient aux prélèvements qu’il réalise, ce que ne fait pas le réseau Sentinelles, qui dépend uniquement du tableau clinique. Malgré l’existence de réseaux dédiés à la remontée des informations depuis le terrain, l’expertise au niveau central est restée prisonnière de ses a priori. Proposition n° 11 : Intégrer le plus possible les professionnels de santé de proximité à la mise en oeuvre de la lutte contre la pandémie. Les données concernant la virulence du virus A (H1N1)v ont donc fait l’objet d’une interprétation à charge, fondée sur des bases scientifiques incertaines, ce qui fait apparaître le poids des a priori dans les positions des experts même si, bien entendu, il importait de faire la part de l’imprévisibilité du virus. Mais il n’était pas indifférent, pour la détermination de l’action gouvernementale et pour son organisation, qu’il offre, au moins, un certain répit. La volonté de faire face au danger pandémique et la dynamique de groupe ainsi créée ont abouti à écarter de l’analyse les éléments objectifs progressivement accumulés montrant la faible virulence du virus. - 85 - Votre commission d’enquête juge particulièrement regrettable la tendance de certains experts à refuser toute remise en cause de leurs analyses : le reproche de « déni de gravité » de la pandémie passée qu’ils adressent à leurs interlocuteurs n’est que le prolongement de l’affirmation de mai à décembre 2009 de la gravité, à venir, du virus. La question en effet est moins celle du nombre de morts liées au virus A (H1N1)v, la perte de chaque vie humaine étant un drame incommensurable, que celle de l’adaptation des moyens limités dont dispose l’Etat pour assurer la protection de la santé publique dans notre pays. Savoir mesurer le danger que représente un virus est la première mission de l’expertise publique. Plus qu’à la défense de leurs positions passées, c’est à une réflexion sur les causes de l’inadéquation d’une part importante de leurs analyses en la matière que les experts sont aujourd’hui appelés. »...
Source: http://www.senat.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

08 06 2010 7:57:33

Pandemies : le Senat veut mieux encadrer l'expertise

«Après celle des députés, le 13 juillet, la commission d'enquête sénatoriale sur le rôle des firmes pharmaceutiques dans la gestion par le gouvernement de la grippe A(H1N1) a rendu public son rapport, jeudi 5 août. Elle y critique la manière dont l'OMS et les autorités françaises ont fait face à la pandémie, soulignant une mauvaise gestion des conflits d'intérêts et l'opacité des contrats d'achat de vaccins. Le rapport pointe d'abord le glissement d'une "pandémie annoncée" à une "pandémie attendue", perçue "comme quasi inévitable". Ce passage, dans un contexte de crainte d'un virus très virulent comme le H5N1, a déterminé les préparatifs. Au départ de l'épidémie, beaucoup d'incertitudes étaient présentes. Cependant, "assez rapidement, des éléments de nature rassurante ont été disponibles, mais ont été, dans l'ensemble, peu repris dans les communications des autorités publiques", relève le rapport. L'OMS est vivement critiquée : du fait d'une modification introduite en mai 2009, "la définition de la pandémie n'a pas joué le rôle de filtre en ne retenant pas de critère de gravité". Le rapport relève aussi des "questions sérieuses sur l'opacité de la gestion par l'OMS de la crise pandémique, comme sur les conflits d'intérêts de certains de ses experts et leurs conséquences sur les recommandations formulées par l'OMS". Il s'interroge sur "une dramatisation ayant conduit à l'engagement de moyens disproportionnés". Les sénateurs abordent ensuite la situation française.» [...] «UN CONTRÔLE EXTÉRIEUR Le rapport met en cause l'"organisation complexe de l'expertise sanitaire française" et les "difficultés structurelles", qui ont "entravé l'efficacité de l'expertise publique". Il pointe le fait que "plusieurs membres du Comité de lutte contre la grippe (CLCG) et du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) auditionnés ont dit qu'ils n'avaient pas été consultés au sujet du nombre de doses", alors que "lors de sa première audition", le directeur général de la santé a "affirmé avoir consulté les experts à toutes les étapes de la prise de décision, notamment en ce qui concerne l'achat de vaccins". Les sénateurs constatent qu'en matière de conflits d'intérêts, "les dispositions permettant le contrôle des liens directs sont complexes et sans doute peu efficaces" et qu'"il n'existe pas de dispositif de contrôle des liens indirects". »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

07 27 2010 15:44:54

France.fr : « On est dans le domaine du jamais vu », selon les experts de l'hebergement

«Débat - Le lancement manqué de France.fr a provoqué beaucoup de réactions du monde du Web. Pour ZDNet.fr, les hébergeurs Gandi, Octopuce, Claranet et le prestataire de service en disponibilité Liazo reviennent sur l'affaire et donnent leurs conseils pour le lancement de sites d'envergure. Le site France.fr, lancé le 13 juillet au soir, est tombé sous le poids de seulement 25 000 visiteurs quelques heures après sa mise en ligne. Selon ses initiateurs, le Service d'information du gouvernement (SIG), il ne reviendra pas en ligne avant fin aout, avec changement d'hébergeur à la clé. Les experts du Web n'ont pas tardé à railler le site et proposer leur vision du ratage. Quatre experts de l'hébergement et de l'infrastructure nous exposent leurs vision et solution au problème France.fr.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

07 13 2010 16:10:50

Grippe A: des rapports accablants pour la France et pour l'UE

«Rappelez vous, c'était il y a 8 mois : l'Etat français réquisitionnait massivement les internes en médecine tout en évinçant les médecins généralistes pour vacciner la population française dans des gymnases déserts. 2 milliards d'euros dépensés, des milliers de vaccins non utilisés et une défiance de la population vis-à-vis des consignes du gouvernement: la gestion de la pandémie de grippe H1N1 semble être une accumulation d'erreurs et de messages inefficaces.» [...] «L’heure du bilan de la gestion de la crise étant venu, plusieurs enquêtes parlementaires nationales et européennes ont été conduites. Et c’est ainsi que commence le rapport de la commission des questions sociales, de la santé et de la famille du Conseil de l’Europe intitulé La gestion de la pandémie H1N1 : nécessité de plus de transparence. « L’Assemblée parlementaire est alarmée par la façon dont la grippe pandémique H1N1 a été gérée non seulement par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) mais aussi par les autorités de santé compétentes tant au niveau de l’Union européenne qu’au niveau national. Elle s’inquiète notamment de certaines répercussions de décisions et d’avis ayant entraîné une confusion des priorités au sein des services de santé publique de toute l’Europe, du gaspillage de fonds publics importants et de l’existence de peurs injustifiées relatives aux risques de santé encourus par la population européenne. L’Assemblée fait état d’un grave manque de transparence dans les prises de décisions liées à la pandémie, qui soulève des préoccupations concernant l’influence que l’industrie pharmaceutique a pu exercer sur certaines décisions parmi les plus importantes. L’Assemblée craint que ce manque de transparence et de responsabilité ne fasse chuter la confiance des citoyens dans les avis des grands organismes de santé publique. Cela pourrait se révéler désastreux en cas de nouvelle maladie de nature pandémique beaucoup plus grave que la grippe H1N1 » »...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

07 09 2010 16:19:22

Rapport d'enquete de M. Jean-Pierre Door sur la maniere dont a ete programmee, expliquee et geree la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1)

«RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION D'ENQUETE sur la manière dont a été programmée, expliquée et gérée la campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1), Président M. Jean-Christophe Lagarde, Rapporteur M. Jean-Pierre Door, Députés. ..”...” INTRODUCTION 7 I.- UNE CAMPAGNE DE VACCINATION AUX RESULTATS DECEVANTS COMME DANS LA PLUPART DES AUTRES PAYS 11 A. UN BILAN INSUFFISANT AU REGARD DES MOYENS ENGAGES 11 1. Un échec de santé publique 11 a) Un faible taux de vaccination 11 b) Une inauto-analyse entre les autorités sanitaires et les professionnels de santé 13 2. Un cout financier certes important, mais moins que prévu initialement 14 a) De nombreux chiffres ont été avancés successivement, puis revus à la baisse 15 b) Des résiliations de contrats couteuses 16 c) Des stocks non écoulés 20 d) Des couts importants de fonctionnement 22 e) Les autres dépenses induites par la campagne de vaccination 26»...
Source: http://www.assemblee-nationale.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

07 06 2010 14:45:32

Proces Bettencourt : l'enorme erreur de la juge

«En omettant de fixer une nouvelle date d'audience, après avoir décidé du renvoi du procès de François-Marie Banier, la juge Isabelle Prévost-Desprez a donné l'opportunité au parquet de la dessaisir du dossier.La présidente de la 15e chambre du Tribunal correctionnel de Nanterre Isabelle Prévost-Desprez s'est tiré une balle dans le pied, jeudi dernier, lorsqu'elle a décidé de renvoyer le procès de François-Marie Banier pour effectuer un supplément d'information sur les enregistrements pirates réalisés chez Liliane Bettencourt, en omettant de fixer une nouvelle date d'audience. Cette erreur, détectée par l'avocat Eolas, dans une note publiée sur son site lundi 5 juillet, va avoir des conséquences capitales sur la suite du procès, comme il l'explique.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 10 2010 8:56:44

Nicolas Sarkozy 'buying silence of Right-wing critic'

«Nicolas Sarkozy has been accused of buying off the support of the head of France's conservative Christian Democrat Party after paying her £7,850 a month to write a report on globalisation. Christine Boutin, 66, a former presidential candidate known for her opposition to abortion and gay marriage, lost her job as housing minister in a reshuffle a year ago. She has since complained that her views were being ignored and said she might run against Mr Sarkozy in the 2012 election. In December, the president asked her to conduct a study into the "social effects of globalisation" ahead of France's chairmanship of the G20 group of nations starting in November. In addition to her salary, she has a secretary and a chauffeur-driven car, the satirical weekly Le Canard Enchainé claimed.»...
Source: http://www.telegraph.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Analyse/Methodologie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Analyse/Methodologie | Admin | Cache

06 04 2010 18:35:32

Maltraitances aux personnes agees: 150 etablissements menaces de fermeture

«Plus de 150 établissements pour personnes âgées, des petites "unités de vie" ou des logements-foyers, qui accueillent des résidents dépendants sans autorisation, sont menacés de fermeture, a annoncé le gouvernement qui prépare un projet de loi pour lutter contre la maltraitance. Suite à des cas de maltraitance soupçonnés dans un petit établissement de Bayonne fin 2009, la secrétaire d'Etat aux Ainés Nora Berra avait lancé le recensement de toutes les petites structures non médicalisées qui accueillaient des personnes dépendantes. Pour accueillir un tel public, les établissements doivent en effet avoir un niveau minimal de médicalisation via notamment du personnel qualifié. Sur 270 établissements recensés fin 2009 comme "irréguliers", le gouvernement a comptabilisé 91 établissements qui sont désormais "conformes" et 21 "en voie finale de régularisation".»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 04 2010 18:31:35

Grippe H1N1 : vives critiques d'une commission du Conseil de l'Europe

«"Défaut de transparence", "gaspillage de l'argent public", "incitation à une crainte injustifiée" : la commission santé de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté vendredi un rapport très critique sur la gestion de la pandémie de grippe H1N1 par l'OMS et par les pays. Le rapport, présenté par le britannique Paul Flynn (socialiste) vendredi à Paris, se dit particulièrement préoccupé par "l'adéquation des mesures prises" et "la transparence des processus de prise de décision concernés". Il fait état de l'"évidence écrasante que la gravité de la pandémie a été largement surestimée par l'OMS" et des "mesures excessives prises en réponse à ce qui s'est avéré être une grippe d'intensité modérée". "Cette pandémie n'a jamais vraiment existé", a déclaré M. Flynn lors de la présentation du rapport. Pour lui, les effets de la pandémie ont été "dramatiques" : "distorsion des priorités des services de santé publique à travers l'Europe", "gaspillage de sommes colossales d'argent public"... Cela doit "faire l'objet d'un examen critique par les autorités de santé publique", dit-il. M. Flynn relève aussi "l'éventuelle influence de certains groupes pharmaceutiques sur certaines décisions clés" et se dit "inquiet du manque de transparence concernant l'identité des experts dont les recommandations ont eu un impact majeur".»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

06 03 2010 16:2:2

Un senateur contre l'anonymat des blogueurs mais inculte en Internet

«Est-ce que vous savez ce qu'est Twitter ? « Non, et je ne cherche pas à le savoir. » L'iPad ? « Ca ne m'intéresse pas. » Deezer ? « Ca ne m'intéresse pas non plus. » Ces réponses ont au moins le mérite d'être claires. Leur auteur ? Jean-Louis Masson, sénateur de la Moselle, interviewé hier soir sur RMC (filiale de Nextradio TV, maison mère de 01net.) au cours de l'émission Les grandes gueules (voir vidéo ci-dessous). Le problème, c'est que Jean-Louis Masson est l'auteur d'une proposition de loi visant à empêcher les blogueurs de rester anonymes. Or, dans l'interview, il revendique sans problème le fait de ne pas connaitre les outils du Web. Il explique même que c'est sa secrétaire qui se sert du Net et envoie des e-mails pour lui. « Donc si vous n'aviez pas de secrétaire, vous ne sauriez même pas ce qu'est Internet ? », insiste l'intevieweur. « Tout à fait. » répond Jean-Louis Masson, qui estime vouloir légiférer sur la transparence des informations publiées en ligne, pas sur les outils techniques. Et, donc, ne pas avoir besoin de s'y connaitre. Il fallait oser, mais cela ne manque pas d'un certain panache...»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

06 02 2010 9:21:38

Fibre optique : le FTTH patine toujours avec seulement 75 000 abonnes

«Chiffres - Malgré la mise en place du cadre réglementaire et des offres de mutualisation des opérateurs, la fibre jusqu'à l'abonné n'a séduit que 5000 nouveaux abonnés en trois mois. Les Français sont loin de se jeter sur les abonnements FTTH (fibre jusqu'à l'abonné) proposés par les opérateurs. Le constat est d'autant plus alarmant que tout est désormais en place pour assurer le décollage du marché : clarification du cadre réglementaire, offres de mutualisation et même baisses de tarifs chez Orange.» [...] «"Désaveu cinglant" Bref, les résultats sont encore loin des attentes et certains élus commencent à s'en inquiéter. Pour le Collectif Libre Choix, ces résultats illustrent "un cinglant désaveu de la politique du gouvernement en faveur du déploiement du Très Haut Débit dans notre pays. En dépit des discours, déclarations et gesticulations en tous genres, la France commence à afficher un retard préoccupant pour ce qui devait être une priorité nationale d'aménagement du territoire". »...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

06 02 2010 8:6:8

L'UMP presente sa vision de l'ethique du numerique

«Le groupe de travail UMP sur l'éthique du numérique vient de mettre en ligne son rapport condensant une nouvelle approche plus souple de la majorité sur le numérique. L'UMP se veut maintenant en phase avec les internautes. Le rapport rendu par le groupe de travail Ethique du Numérique intitulé « Vive Internet ! Liberté et règles dans le monde numérique » se présente comme une feuille de route pour de prochaines décisions législatives. Il s'agit aussi de faire oublier le douloureux épisode d'Hadopi où l'UMP s'était mise à dos une majorité d'internautes. Sur des thèmes très divers, les 28 députés offrent leur avis en reprenant parfois des recommandations de rapports précédents. Dix-huit consultations ont été menées, dont celle de la secrétaire d'Etat à l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 24 2010 21:10:46

Andrew Wakefield and MMR: the 'impact factor'

«The Wakefield saga, brought to an unhappy conclusion by the General Medical Council's decision to strike the doctor at the heart of the MMR-"autism" controversy off the British medical register, highlights many troubled issues in medical research: the influence of funding sources and disclosure of conflicts of interest, the role of big personalities and limited insight that may go with that, and the question of regulation, to name but a few. But none would have caused this MMR scare to run as it did had not the Lancet, the UK's most prestigious medical journal, chosen to publish Andrew Wakefield's original study associating gastrointestinal disease, MMR vaccination and developmental regression in the first place.» [...] «So, why did the Lancet make space for this paper? Medical journals are ranked by their "impact factors", a score based on how often the papers they publish are cited by other researchers. Impact factors, in turn, provide a pecking order for researchers: although the UK Research Excellence Framework is circumspect about the value of "bibliometrics", it is inconceivable that journal status has no influence on ratings. Researchers are sometimes driven to extremes to get their paper into high-impact journals, and journals, in their turn, are fiercely keen to publicise their work. It is clear that editors will consciously assess the likely "impact of a paper" not only on its usefulness, but also on its potential citation career. They might also be thinking, beyond the learned journals, about what the lay press might make of it. Are controversial papers more likely to be published than research that is methodologically solid, clinically useful, but probably unexciting to the gene! ral public? That studies with negative findings are less likely to be published, or published in journals with lower impact factors, is widely recognised. (The Lancet, incidentally, has contributed considerably to combating this by establishing peer-reviewing of study protocols, in which decisions are made about which research papers will be sent out for review based on a description of the research question and study methods alone, before the findings themselves are known.) But where are the peer reviewers of this most controversial of papers in all of this? Did the reviewers have expertise in research methods as well as in the scientific topic area? Have their comments been subject to external scrutiny? Did they point out the research methods' weaknesses? They were anonymous and their reviews are not routinely part of the scientific or public record. Some publication vehicles no longer allow anonymous peer review, and reviewer names are published online, together with the! ir reviews and authors' replies. This transparency is helpful ! for all those interpreting the work; simultaneously, it makes peer reviewers less vulnerable to recriminations, and authors and editors more accountable. »...
Source: http://www.guardian.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

05 22 2010 12:23:4

CF2R - Afrique de l'Ouest : Vulnerabilites et facteurs d'insecurite

«Depuis le début du nouveau siècle, le continent africain est devenu progressivement un nouveau lieu de passage pour différents trafics et en particulier, celui de la cocaine sud-américaine. Les trafiquants semblent y trouver leur compte, même si les distances à parcourir pour leurs produits sont plus longues. Leur intérêt réside dans le fait que cette route est beaucoup plus sure pour rejoindre le continent européen, les côtes atlantiques étant particulièrement bien surveillées. De plus, la traditionnelle route qui démarrait dans les Caraibes est aussi devenue obsolète. Cette activité criminelle porte en elle des ferments de déstabilisation qui peuvent être très préjudiciables aux Etats de droit et à leur développement économique et démocratique. A cela vient s'ajouter la menace représentée par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), mouvement islamique sunnite qui est l'héritier du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) algérien. Si, jusqu'à présent, aucune preuve formelle n'est venue confirmer l'implication d'AQMI dans le trafic de drogue, il semble qu'une partie de la composante sahélienne du mouvement y est associée, au moins en terme de « protection » de ce commerce illicite. En effet, cela constitue pour AQMI une nouvelle source de financement qui vient compléter fort à propos les bénéfices tirés des prises d'otages qui sont assez fréquentes au Sahel. De plus, il a été prouvé à de nombreuses reprises que le trafic de drogue est toujours associé à celui des armes, ce qui ne peut qu'intéresser directement AQMI.»...
Source: http://www.cf2r.org | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

05 12 2010 15:42:24

Odebian : un live CD Linux pour contrer la Loppsi

«Alors que l'Assemblée nationale doit procéder aujourd'hui au vote solennel de la loi de programmation sur la performance de la sécurité intérieure (Loppsi), la ligue Odebi ambitionne de fournir à l'internaute lambda les moyens qui lui permettront de se soustraire à toute mesure technique de surveillance de leur ordinateur. En des termes toujours très vindicatifs, elle annonce le lancement du projet Odebian : une distribution Linux basée sur Debian, proposée sous la forme d'un Live CD et paramétrée pour une protection maximale de la vie privée. « Vous avez été maintes fois prévenus qu'en voulant trop contrôler l'internet, celui ci finirait par vous échapper complètement avec la généralisation des outils de cryptage et d'anonymat, aujourd'hui réservés aux seuls 'initiés' », indique la ligue Odebi dans une lettre ouverte adressée aux députés, dans laquelle elle les invite à rejeter le projet Loppsi. Elle y annonce Odebian, qui se veut un « outil simple d'utilisation et à la portée de tous », permettant « à l'ensemble de nos concitoyens d'échapper à la surveillance généralisée et au filtrage des réseaux ».»...
Source: http://www.clubic.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

04 30 2010 13:43:20

Frederic Mitterrand interpelle a propos de Seedfuck

«Après la diffusion d'un logiciel de leurres sur les réseaux P2P, un député UMP s'inquiète des risques pour les internautes d'être accusés à tort de téléchargement illicite. Stéphane Long Seedfuck va-t-il faire l'objet d'un débat sur la place publique ? Cela pourrait être le cas après l'initiative de Michel Zumkeller. Le député UMP du territoire de Belfort a adressé au ministère de la Culture une question écrite (repérée par le site PC INpact et publiée au Journal officiel le 27 avril) faisant allusion à ce logiciel circulant sur le Net depuis quelques jours. Le gouvernement a deux mois pour communiquer sa réponse.» [...] «Pour Michel Zumkeller, l'existence de ce type de logiciel pose à nouveau le problème du contrôle des téléchargements illicites dans le cadre de la mise en place de la loi Hadopi. Le repérage des internautes pris en flagrant délit de piratage se fera à partir des adresses IP. Mais, depuis la disponibilité de Seedfuck, « des centaines de personnes se trouvent dans la liste des personnes ayant téléchargé illégalement même si elles n'ont rien fait, souligne le député. Il interpelle donc Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, sur la question en lui demandant quelles sont les possibilités juridiques offertes aux internautes qui seraient victimes de procédures injustifiées ». »...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

04 29 2010 8:2:48

L'UE demande aux agences de notation de se montrer responsables - NOTATION

«Dégradation.Une porte-parole de la Commission européenne, Chantal Hughes, a demandé hier aux trois grandes agences de notation financière d'agir de « manière rigoureuse et responsable » dans leur évaluation des risques de défaut de la Grèce et d'autres pays membres de la zone euro qui font face à de graves difficultés budgétaires. « Nous espérons [...¦] qu'elles prennent en compte les fondamentaux de l'économie grecque et le plan d'aide préparé par la Banque centrale européenne, le Fonds monétaire international et la Commission européenne », a-t-elle indiqué. Ces déclarations sont intervenues au lendemain de la décision prise par Standard & Poor's de rétrograder la dette souveraine de la Grèce au rang d'investissement spéculatif.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

04 29 2010 7:50:23

Les agences de notation en question

«Outil indispensable de l'information financière, les agences ont un immense pouvoir et peu de contraintes. Standard & Poor's, Moody's et Fitch. Trois des principales agences de notation, dont les noms reviennent en boucle depuis les récentes inquiétudes pour la santé économique de la Grèce, du Portugal et de l'Espagne. Acteur incontournables de la finance, ces agences qui font la pluie et le beau temps sur les marchés sont néanmoins l'objet de vives critiques, accusées de précipiter ces pays dans la tourmente.» [...] «Pourquoi sont-elles critiquées ? Les agences de notation travaillent à la demande des entreprises qui souhaitent être notées. C’est donc le client qui paye l’observateur, ce qui n’est pas une garantie d’objectivité. Pour une agence de notation, la crédibilité est le meilleur atout. Mais leur difficulté à identifier, avec retard, les subprimes ont mis à mal leur renommée. "Si les notations sont aussi regardées, c'est parce que les Etats ont été incapables de réguler les marchés financiers et d'interdire la spéculation sur les CDS (Credit Default Swap)", souligne pour sa part Henri Sterdinyak, directeur du Département économie de la mondialisation à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). L'Union européenne a déjà décidé de durcir la surveillance des agences de notation avec une directive entérinée il y a un an et qui devrait entrer en vigueur le 7 décembre. »...
Source: http://www.europe1.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

04 28 2010 8:1:14

Plus scandaleux que Goldman Sachs: les agences de notation

«Le scandale Enron, elles ne l'ont même pas vu arriver. Pas plus que la faillite de Lehman Brothers. Pourtant, les agences de notation américaines continuent de faire la pluie et le beau temps sur l'économie mondiale. Leur dernier fait d'armes : elles ont précipité la Grèce dans la crise. Et elles s'attaquent maintenant au Portugal, explique Sobiz. On eut même droit à un léger frisson dans l'échine quand le sénateur démocrate Carl Levin la joue Tony Montana. Sourcils en accent circonflexe, lunettes demi-lune au bout du tarin, le président de la commission d'enquête dégaine un email de Goldman Sachs, daté de 2007, qualifiant Timberwolf, un des produits financiers de la banque, de « shitty deal », « affaire de merde » en bon gaulois. Question : « Combien de ces affaires de merde avez-vous vendu à vos clients? .» [...] «Mais le plus gros problème est ailleurs. Qui rémunère les agences ? Les émetteurs de dette eux-mêmes, entre 25 000 et 125 000 dollars. Conclusion de première année de Deug : risque de conflit d’intérêt évident, d’autant que les agences ont tout intérêt à ce que leurs clients émettent toujours plus de produits financiers, puisqu’elles sont sûres de devoir les noter par la suite, et de facturer leurs honoraires à chaque fois. Les agences de notation ont d’ailleurs largement participé à la montée en puissance des produits financiers ultra-complexes, issus de la titrisation de créances douteuses, en les notant allégrement AAA ou apparenté, et en poussant leurs clients à en créer toujours plus. Parmi les champions de cette roulette russe financière, Goldman Sachs. Le bilan des agences ? Il se passe de commentaire. Standard & Poor’s notait encore AAA la banque Lehman Brothers quelques jours avant sa faillite. Quelques années auparavant, les trois agences notait AAA le courtier en! énergie Enron, quatre jours avant sa chute. Bref, on a clairement affaire à une sacrée bande d’extralucides, réduite à dégrader après coup et à tour de bras, à chaque signe de faiblesse d’une banque, d’une entreprise ou d’un pays. Cette sur-réaction est d’ailleurs presque plus grave que l’absence de précautions initiales : en dégradant à la machette des entités déjà affaiblies, elles les empêchent de se refinancer à bon marché, et aggravent encore un problème qu’elles n’ont pas vu venir. »...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

04 16 2010 21:15:0

Crise des subprime : Goldman Sachs poursuivie pour fraude

«Le gendarme boursier américain estime que la grande banque d'affaires a trompé les investisseurs en vendant ces titres liés à des crédits hypothécaires à risque. L'action plonge en Bourse. Goldman Sachs dans l'oeil du cyclone. La "Securities & Exchange Commission" (SEC#, le gendarme boursier américain, vient d'ouvrir une enquête pour fraude contre la grande banque d'affaires américaine. Cette dernière est accusée d'avoir trompé les investisseurs "en passant sous silence des faits essentiels sur certains produits financiers liés aux prêts subprime #ces titres d'investissements liés à des crédits hypothécaires à risque dont l'éclatement a provoqué la crise financière, ndlr# au moment où le marché de l'immobilier résidentiel américain commençait à chuter". "Goldman, à tort, a permis à un client qui jouait contre le marché hypothécaire d'influencer lourdement quels titres immobiliers devaient être inclus dans un véhicule d'investissement, alors qu'au même moment elle disait à d'autres investisseurs que ces titres étaient choisis par un tiers indépendant et objectif", a expliqué un responsable de la SEC, Robert Khuzami. Dans le détail, la SEC reproche à Goldman Sachs d'avoir caché aux marchés qu'elle avait créé et structuré un CDO #"collateralized debt obligations"#, un produit de dette complexe adossé à des prêts immobilier résidentiel, à la demande de l'un de ses principaux clients, le fonds d'investissements Paulson. Ce dernier était impliqué dans le choix des titres alors qu'il avait lui-même pris une position de vente à découvert sur ce portefeuille, misant donc sur la baisse de sa valeur»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 13 2010 13:24:15

H1N1: l'OMS accuse Internet d'avoir pertube sa com'

«Twitter, blogs, email... les nouveaux médias ont perturbé la communication autour de la grippe pandémique H1N1, dont l'apparition il y a près d'un an avait mis en émoi le monde entier, ont souligné mardi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et des experts. Il y a eu "des informations, des rumeurs, beaucoup de spéculations et des critiques dans de nombreux supports" médiatiques, a rappelé le conseiller spécial pour les grippes de l'OMS, Keiji Fukuda, en revenant sur les difficultés rencontrées par l'organisation dans sa communication sur la pandémie. Alors que son apparition sur le continent américain en avril 2009 avait mis le monde entier en émoi, et que sa propagation rapide faisait craindre une catastrophe sanitaire majeure, "l'information était bien plus disponible et décentralisée" qu'auparavant, a-t-il relevé. Si "les médias traditionnels" ont bien sur relayé les informations des autorités, mais aussi les débats, doutes et polémiques au sujet de la nouvelle grippe, de nombreux nouveaux médias se sont aussi emparés du sujet, a-t-il souligné en évoquant "internet, twitter, les blogs et emails".» [...] «Mardi, les experts ont décidé de se pencher plus en détail sur la question de la communication, à propos de laquelle le Dr Fukuda a reconnu qu'il y avait eu de la "confusion", notamment en ce qui concerne la terminologie utilisée à propos du virus et de la pandémie. Dans un monde de plus en plus "complexe", l'OMS doit apprendre à "anticiper et répondre aux attentes et inquiétudes changeantes des populations", a-t-il souligné. »...
Source: http://www.rtbf.be | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

04 13 2010 7:33:51

L'OMS admet des failles dans sa gestion de la pandemie H1N1

«L'Organisation mondiale de la Santé (OMS), accusée d'avoir dramatisé l'impact potentiel de la grippe A(H1N1), a reconnu lundi des failles dans sa gestion de la pandémie, à l'ouverture de la réunion d'un comité d'experts indépendants sur le dossier. Keiji Fukuda, le principal spécialiste de la question au sein de l'organisation, a estimé que l'OMS n'avait pas suffisamment communiqué sur l'incertitude qui prévaut dans tous les cas de pandémie. "Beaucoup ont interprété cela comme un processus dénué de transparence", a-t-il expliqué. Le principal reproche adressé à l'OMS est d'avoir insufflé un vent de panique sur les conséquences de cette pandémie grippale, la première depuis 40 ans, qui s'est révélée beaucoup moins meurtrière que l'on pouvait le craindre. Face aux recommandations de l'agence onusienne, les Etats ont accumulé des doses de vaccins qui n'ont finalement été d'aucune utilité. D'aucuns se sont interrogés sur les liens de l'OMS avec l'industrie pharmaceutique, des laboratoires comme GlaxoSmithKline ou Sanofi-Aventis ayant engrangé de confortables bénéfices grâce aux vaccins.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

04 08 2010 16:39:55

Itineraire d'une rumeur devenue affaire d'Etat

«Comment un simple ragot raconté devant les machines à café des rédactions parisiennes a-t-il pu se transformer en affaire mobilisant les services de renseignements et nécessitant la mise au point de l'épouse du chef de l'Etat, mercredi 7 avril ? L'itinéraire sinueux suivi par cette "affaire" est en soi révélateur.- Janvier 2010 : un ragot de machine à café. Comment nait une rumeur ? Mystère. Le fait est que les salles de rédaction parisienne bruissent en permanence de potins et de ragots sur les personnalités politiques ou médiatiques. Evidemment impubliables, car non vérifiés voire invérifiables, ces bruits de couloir restent généralement confinés au milieu journalistique sans en sortir. Et en ce début d'année, c'est le couple présidentiel qui est le sujet de plusieurs rumeurs. On prête une liaison à la fois à Nicolas Sarkozy et à son épouse, respectivement avec Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'écologie, et avec le chanteur Benjamin Biolay. Sans aucune preuve, ces histoires n'en circulent pas moins. Mais rien n'est publié nulle part. • Fin février-début mars 2010 : boucle récursive sur Internet.» [...] «En milieu d'après-midi, le blog Actu-Vidéo hébérgé par le site Internet du Journal du dimanche (JDD) publie à son tour une note faisant la synthèse des rumeurs. On apprendra par la suite que ce weblog n'est pas tenu par un simple internaute, mais bien par un "buzzeur", un employé du groupe chargé de "faire de l'audience" en reprenant des informations people ou "croustillantes". La rédaction du JDD.fr ne s'aperçoit pas tout de suite de ce billet, qu'elle retirera le lendemain. Trop tard. La presse internationale est rentrée dans la boucle. Bernés par le bandeau du JDD affiché au-dessus du blog, les journalistes étrangers pensent que le billet est un article du journal et sourcent donc "le prestigieux Journal du dimanche" (The Sun). »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

04 06 2010 14:31:18

Grippe A : un ''Timisoara'' sanitaire

«L'alerte était lancée le 24 avril 2009 par la porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Fadela Chaib : "Plusieurs centaines de cas humains de grippe porcine ont été relevés au cours des dernières semaines au Mexique, avec 57 cas mortels dans la région de Mexico."En réalité, il n'y avait aucun décès attribuable au H1N1 à cette date... C'est à la demande de l'OMS que le Mexique avait répondu le 12 avril à une demande de vérification après une flambée d'infections respiratoires aigues dans la petite commune rurale de La Gloria. Sur 50 échantillons analysés au Canada, 16 cas identifièrent le H1N1 le 23 avril... dont un seul sur le village de La Gloria ! Les écoles, restaurants et stades sont pourtant fermés à Mexico le 24 avril. Et le 25 avril, sans un seul décès attribuable au H1N1, ni au Mexique ni ailleurs, l'OMS déclare une "urgence de santé publique de portée internationale" et passe à la phase 3 de niveau d'alerte. Ce n'est que le 27 avril que le docteur Fukuda, conseiller spécial pour la grippe pandémique à l'OMS, annonce les sept premiers morts porteurs du virus H1N1, tous porteurs de pathologies respiratoires préexistantes sévères. L'OMS passe à la phase 4 d'alerte. Le 29 avril, au niveau 5. De jour en jour, les médias du monde entier sont nourris de la sinistrose entretenue par "les experts" en lien avec l'OMS.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

04 06 2010 9:23:47

Participatory Journalism and Crisis Communications: A Swedish Case Study of Swine Flu Coverage

«Abstract Public relations research has recently explored how the digitalization of the media has affected crisis communications, focusing on such phenomena as corporate websites and blogs. This study first argues that digitalization involving user participation also changes traditional news production and that this affects the frame in which issues and crisis are told and understood. It then empirically explores media users' influence on news frameworks through a case study of how mainstream Swedish online news covered the swine flu outbreak in 2009, finding that such users were an integral part of the media coverage of that crisis, contributing with a variety of voices that primarily criticized the media's paradigms. It concludes by discussing these findings' implications for crisis communications, in particular the impact of crisis communications becoming multidirectional and decentralized through participatory journalism.»...
Source: http://obs.obercom.pt | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

04 06 2010 9:11:15

Un brevet ''internet'' annulé car non brevetable

«Par un jugement du 19 mars dernier, le TGI de Paris a annulé un brevet portant sur un moteur de recherche de bases de données car le procédé ne constitue pas une invention susceptible de brevetabilité. Selon les juges, « la description du procédé revendiqué se borne à en affirmer l'objet sans préciser les moyens techniques à mettre en oeuvre, ne détaillant que les résultats et possibilités offertes pour l'utilisateur sans mentionner les caractéristiques techniques du moteur de recherche lui-même ». Pour la première fois en la matière, un brevet est annulé pour défaut de brevetabilité et non sur la base d'une absence d'activité inventive, fondement souvent retenu par les tribunaux. La société Exalead avait déposé un brevet européen protégé en France et intitulé « outil et procédé de recherche unifiée en utilisant des catégories et des mots-clés ». Sinequa avait développé une autre solution de recherche et de navigation utilisée notamment par les sites internet du Sénat et du ministère de la Culture. Exalead considérant que le moteur de recherche portait atteinte à son brevet l'a assignée en justice. Mais son action s'est retournée contre elle. Sinequa a remis en cause la validité de ce titre de propriété industrielle et a obtenu gain de cause. Sinequa avait fait valoir que le brevet revendiqué était dépourvu de caractère technique, condition de la brevetabilité. Elle avait invoqué le fait que l'invention était réalisable de façon totalement intellectuelle, sans nécessiter la moindre mise en oeuvre de moyen technique. Dans sa notification, l'OEB avait d'ailleurs invité Exalead à « formuler un problème technique et à expliquer [comment] le problème [était] résolu par les caractéristiques techniques des revendications » mais avait finalement délivré le brevet. Or, le TGI de Paris note que les moyens techniques ne sont nulle part décrits. Pour conclure à l'absence de brevetabilité de l'invention en cause, le tribunal s'appuie sur l'avis de l'INPI donné à l'occasion d'une demande de dépôt de brevet par Sinequa, identique à celui d'Exalead.»...
Source: http://www.legalis.net | Source Status Categories: Brevets Logiciels,Tendances,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Brevets Logiciels,Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

04 02 2010 15:43:56

3 case studies in social media crisis management

«Social media tools have already proven their value to big business, not only to promote the brand, products, or services of some the world's biggest corporations, but also as a powerful tool in your toolbox when dealing with a crisis. The CDC (Centers for Disease Control and Prevention), Domino's Pizza, and most recently Toyota, have all undergone massive challenges in the last year and have all used social media tools as key components in their crisis management strategy. Stay informed. We're all watching social media evolve, and while it's come a long way and we read success stories every day, social media as an effective marketing channel is still in its adolescence. Most large corporations are just taking their first steps and starting to broaden their communication strategy to include social media efforts, while other companies are faced with an urgency to get out there and get out there quickly. Faced with a crisis, many large corporations, and even the government, have found social media tools to be the perfect way to connect with their audience and communicate quickly and regularly.»...
Source: http://www.imediaconnection.com | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

03 30 2010 11:46:48

Le web epingle le nouveau site de l'Elysee, elysee.fr

«INTERNET - A peine publié, tout de suite raillé...¦ Mais au fait que lui reproche le web au nouveau site de l'Elysée? Un style pompé Whiteelysee.fr se contente de mettre la homepage du site de la Maison Blanche en face de celle de l'Elysée. Avouons-le, la ressemblance est frappante. Très sobre, le site, sur fond blanc, met en valeur une large photo et trois colonnes. Seules différences avec le site américain: l'écriteau «Elysée», et le code couleur qui rappelle celui du drapeau national, fait remarquer le blog W.I.P (Work In Progress). Une réflexion que de nombreux utilisateurs de Twitter se font aussi. Le traitement de l'actualité Toujours sur les pas de son semblable américain, elysee.fr ressemble à un site d'information.» [...] « Le blog W.I.P tente le parallèle entre la «rédaction» de l'Elysée et une rédaction classique: pas de traitement de l'actualité en temps réel mais un sujet peut être écrit dans les 48 heures. Par contre, ce sera la course pour les vidéos. Bien sûr, le menu reste influencé par l’agenda du président de la République. A la page Le site de la présidence n’oublie pas les réseaux sociaux. Ce choix s’inscrit dans une stratégie plus globale d’Internet. La proximité est un mot d’ordre. »...
Source: http://www.20minutes.fr | Source Status Categories: Tendances,Communication Stratégique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

03 25 2010 14:36:50

Hacker-croll voulait ''montrer les failles du systeme'', Vu sur le web - Information NouvelObs.com

«Le jeune Français qui avait réussi à infiltrer le réseau social Twitter explique qu'il ne voulait pas "porter atteinte à l'entreprise" mais "montrer les failles du système". Hacker-croll n'a pas de connaissances informatiques pointues (Reuters) Hacker-croll n'a pas de connaissances informatiques pointues (Reuters) François C., le jeune homme arrêté mardi dans le Puy-de-Dôme et soupçonné d'avoir infiltré des comptes du réseau social Twitter, a affirmé jeudi à l'AFP ne pas être un "hacker" mais plutôt un "gentil pirate" qui s'est contenté de "montrer les failles du système". "Je voulais simplement démontrer que les grandes sociétés ne sont pas plus en sécurité que n'importe quel internaute.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 25 2010 11:44:27

SOM students get a timely lesson in crisis communications

«"Be prepared for anything and learn from the mistakes of others," was just some of the advice given to students in the University of Michigan-Flint School of Management (SOM) recently, by a senior member of the U.S. Toyota Corporate Communications team. John McCandless, an executive with more than 30 years in the automotive industry, was able to provide SOM's students with a real-life look at a company in crisis and touched on the difficulties that executives can face when dealing with challenges, and competing views within an organization. In his presentation to students, faculty, and regional business leaders, McCandless candidly discussed the importance of a communication strategy as part of a good business model, particularly in the case of a crisis. He offered a review of the role of Public Relations in the challenges Toyota has faced over the past few weeks. "John stressed that maintaining a good reputation is a lot of work, requiring quick action to handle small issues before they become major problems." said Josh Stockton, a student in the marketing class. The links between media relations, communications and reputation were key components of McCandless' lecture. He both impressed and inspired students with his open and honest nature and his willingness to discuss Toyota's recent problems. He presented a timeline of the past weeks and explained how Toyota handled each arising issue both internally and publicly. "I was pleasantly surprised at how candid Mr. McCandless was, given Toyota's public relations problems arising from the sudden acceleration accusations. He emphasized how critical it is for a company to respond quickly to a public relations problem, to make sure the company's side of the story is treated fairly," said MBA student Christopher Enge. "If the company does not speak for itself, someone else will. I appreciated how honest he was in saying Toyota could have done better when the recall story first broke."»...
Source: http://www.umflint.edu | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

03 18 2010 23:46:9

Fuite de donnees personnelles sur le site voyages-sncf.fr

«Avec plus de 55 millions de billets de train vendus en 2009, pour un chiffre d'affaires de 2,4 milliards d'euros, le site voyages-sncf.fr est devenu la première agence de voyages du Web français. Un modèle de réussite depuis sa mise en ligne, il y a dix ans. Sauf qu'un énorme grain de sable est venu perturber le bon fonctionnement de ce rouage numérique pourtant bien huilé. Le Canard enchainé révèle, dans son édition de ce mercredi 17 mars 2010, qu'il était possible d'accéder aux données des clients porteurs d'une carte d'abonnement SNCF (12-25, Senior, Enfant Plus et Escapades). Jusqu'à hier matin, mardi 16 mars, il suffisait de suivre une procédure très simple (que l'on ne révèlera pas ici) et de rentrer n'importe quel numéro de carte d'abonné pour accéder aux données personnelles du client en question.»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

03 18 2010 22:16:40

Neutralite du Net : l'ARCEP communique, et en video !

«Conscient de l'émoi provoqué par l'emploi pour le moins malencontreux de l'expression « quasineutralité du Net », qui l'avait amené à intervenir aussitôt ici même, le président de l'ARCEP veut clarifier la position du régulateur français. Pour cela, en amont du colloque que l'ARCEP organise le 13 avril prochain sur la neutralité des réseaux, Jean-Ludovic Silicani a mis en ligne la première d'une série d'interviews vidéo visant à poser les enjeux de la neutralité des réseaux et à engager la réflexion :»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

03 14 2010 14:35:20

Affaire HSBC: Falciani change encore de version

«Tandis que la banque HSBC a reconnu cette semaine un vol de données touchant 24 000 clients, son ancien informaticien Hervé Falciani, réfugié à Nice, évoque 127 000 comptes qu'il aurait obtenus sans infraction, en raison des failles informatiques de l'établissement financier. Il livre sa version des faits au «Matin Dimanche». Et se présente désormais comme un serviteur du Mossad Les médias font souvent des amalgames fâcheux. Ils oublient de prendre les précautions nécessaires d'usage. J'ai toujours dit que ces gens se sont effectivement présentés comme étant du Mossad, mais rien ne permet pour l'instant de l'affirmer de manière péremptoire puisque des investigations sont en cours. Il reste que ces personnes m'ont dit qu'elles soupçonnaient le Hezbollah libanais de tenter d'utiliser la banque HSBC à des fins criminelles. Les deux espions ont sans doute considéré que je risquais de ne pas être insensible à leurs arguments, dans la mesure où je suis juif, et qu'en tant qu'informaticien je savais que les données de HSBC étaient mal sécurisées. Une organisation terroriste pouvait, effectivement, menacer sans trop de difficulté la sécurité de la banque.» [...] «Vous avez laissé entendre qu'il s'agissait d'agents du Mossad... Les médias font souvent des amalgames fâcheux. Ils oublient de prendre les précautions nécessaires d'usage. J'ai toujours dit que ces gens se sont effectivement présentés comme étant du Mossad, mais rien ne permet pour l'instant de l'affirmer de manière péremptoire puisque des investigations sont en cours. Il reste que ces personnes m'ont dit qu'elles soupçonnaient le Hezbollah libanais de tenter d'utiliser la banque HSBC à des fins criminelles. Les deux espions ont sans doute considéré que je risquais de ne pas être insensible à leurs arguments, dans la mesure où je suis juif, et qu'en tant qu'informaticien je savais que les données de HSBC étaient mal sécurisées. Une organisation terroriste pouvait, effectivement, menacer sans trop de difficulté la sécurité de la banque. HSBC vous accuse d'avoir profité en 2006 d'un changement de système informatique pour lui voler des données... C'est un mensonge. Je n'ai pas volé de données. D'ailleurs, je ne suis poursuivi que pour «intrusion et tentative d'intrusion frauduleuse dans un système de base de données». Ce que je réfute d'ailleurs. Le simple fait que l'on puisse retrouver, après investigations techniques, des dizaines de milliers de données dans mon ordinateur, alors que je ne suis qu'informaticien, pas financier, démontre que les systèmes informatiques et la sécurité de HSBC sont déficients. »...
Source: http://www.lematin.ch | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 10 2010 7:36:58

Une premiere evaluation conteste l'efficacite de la loi Hadopi

«Législation - D'après une étude conduite par des chercheurs français, 15% d'utilisateurs du P2P y ont renoncé suite au vote d'Hadopi. Mais dans les faits le téléchargement s'est simplement reporté sur le streaming et l'hébergement de fichiers comme Rapidshare. En outre, les "pirates" seraient les premiers acheteurs de contenus légaux. Plusieurs études ont déjà contesté la pertinence de la riposte graduée pour lutter contre le piratage de musiques et de films. Selon une évaluation sur les premiers effets de la loi Hadopi publiée par des chercheurs de l'université Rennes 1 et le groupement d'Intérêt scientifique M@rsouin, l'impact du dispositif français serait peu perceptible. D'après les auteurs de l'étude (réalisée sur la base d'entretiens téléphoniques entre le 16 novembre et le 23 décembre 2009 auprès de 2 000 individus représentatifs de la population de la Région Bretagne), l'application d'Hadopi pourrait même produire un effet inverse à celui escompté. Les pirates sont plus nombreux (+3%) depuis le vote d'Hadopi»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

03 04 2010 4:59:27

Affaire Soumare : la police ouvre une enquete interne

«La fiche de police d'Ali Soumaré, figurant dans le système de traitement des infractions constatées (STIC), a été consultée entre trente et quarante fois par des policiers, avant les accusations portées à son encontre par Francis Delattre et Sébastien Meurant le 19 février, selon le journal «le Monde». Les maires UMP de Franconville et de Saint-Leu-la-Forêt avaient-ils eu accès à ces informations quand ils ont qualifié la tête de liste PS aux régionales dans le Val-d'Oise de «délinquant multirécidiviste chevronné» ? Interrogés sur la question, les deux élus ont tergiversé sur leurs sources, évoquant le greffe du tribunal de Pontoise ou des victimes des agissements présumés d'Ali Soumaré. Alex Turk, président de la Commission nationale informatique et liberté (CNIL), a réclamé des explications sur la provenance de ces informations. Le directeur général de la police nationale (DGPN), Frédéric Péchenard, vient d'ouvrir «une enquête interne», et compte pouvoir fournir une réponse «à M. Turk dans le courant de la semaine prochaine».»...
Source: http://www.leparisien.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 01 2010 6:32:43

Polemique sur des constructions en zone inondable

«Cela ne devait être qu'un écrit de plus dans la joute administrative qui oppose la commune de La Faute-sur-Mer et la préfecture de Vendée depuis des années. Le 19 novembre dernier, le conseil municipal de La Faute-sur-Mer, une des communes les plus touchées par la tempête Xynthia, avait manifesté son hostilité au plan de prévention du risque inondation (PPRI) de l'estuaire élaboré par la préfecture. Les contraintes imposées par ce plan notamment en termes de restrictions de constructions n'étaient pas du gout des élus. Le conseil avait donc décidé à l'unanimité de demander au préfet de retarder l'enquête publique. Cette décision prend une toute autre ampleur depuis ce week-end et relance le débat sur l'urbanisation des zones inondables en France. Une étude du Commissariat général au développement durable relève d'ailleurs qu'entre 1999 et 2006 près de 100 000 logements ont été construits en zones inondables sur l'ensemble du territoire. « L'adoption immédiate de ces mesures n'aurait sans doute pas eu de conséquence vis-à-vis de cette tempête mais elle est révélatrice d'un état d'esprit peu responsable d'un certain nombre d...%9»...
Source: http://www.leparisien.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 23 2010 8:47:5

Fibre optique : top depart pour le deploiement mutualise

«Pour les zones très denses, le déploiement de la fibre optique a été l'enjeu d'un bras de fer entre les partisans d'un modèle mono-fibre avec une fibre par logement louée aux autres opérateurs et un avantage donné au premier arrivé, et le modèle multi-fibres faisant que dès lors qu'une fibre supplémentaire est demandée par un opérateur, l'opérateur d'immeuble doit systématiquement installer plusieurs fibres par logement. Deux visions principalement incarnées par respectivement Orange et Free. Tant bien que mal, les règles du jeu ont fini par être clairement posées avec la reconnaissance du modèle multi-fibres. Une décision acceptée par Orange qui a récemment repris ses investissements, soit 2 milliards d'ici 2015 pour le déploiement. Lundi, l'autorité des télécoms a annoncé que les opérateurs déployant des réseaux de fibre optique ( FTTH ) ont rendu publiques leurs offres d'accès à leurs réseaux. En conséquence, l'ARCEP se félicite du " démarrage effectif par les opérateurs du déploiement mutualisé de la fibre optique jusqu'aux logements ". Et d'indiquer dans un communiqué : " sur la base de ces offres, les opérateurs peuvent maintenant engager des discussions préalablement à la signatu»...
Source: http://www.generation-nt.com | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

02 19 2010 16:51:23

Austin plane crash pilot put suicide note on internet

«Joseph Stack also set fire to his house before suicide attack on office of the US internal revenue service * Buzz up! * Digg it * Daniel Nasaw in Washington and Adam Gabbatt * guardian.co.uk, Friday 19 February 2010 11.47 GMT * Article history Texas plane crash aftermath Link to this video An anti-tax protester crashed his light plane into a Texas building containing an office of the US internal revenue service today after setting fire to his house and publishing a rambling suicide manifesto on the internet.»...
Source: http://www.guardian.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 18 2010 14:37:45

Demission d'Yvo de Boer, plus haut responsable de l'ONU charge du climat

«Le Néerlandais Yvo de Boer, plus haut responsable de l'ONU chargé du climat, a présenté sa démission et quittera son poste le 1er juillet 2010 pour rejoindre le secteur privé, a annoncé jeudi son secrétariat. M. de Boer était, depuis septembre 2006, secrétaire exécutif de la Convention de l'ONU sur les changements climatiques (UNFCCC), qui rassemble 194 pays. Il rejoindra le groupe de conseil KPMG et travaillera avec plusieurs universités, précise l'UNFCCC dans un communiqué.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 18 2010 14:20:2

Stupeur et tremblements des hebergeurs devant la Cour de Cassation, par Gerald Sadde Avocat

«De quoi retourne-t-il ? Et bien nous replongeons une fois de plus dans ce blog dans l'épineuse question de la responsabilité des hébergeurs. Plus exactement, la question serait plutôt : jusqu'où peut-on se considérer comme un hébergeur, et bénéficier à ce titre du régime responsabilité protecteur prévu par la loi ? En apparence il s'agit d'une décision comme les juristes les aiment. C'est une vraie jurisprudence qui dit bien ce qu'elle a à dire. En lisant le résumé sur Legalis.net, j'ai commencé à me frotter les mains en me disant que c'était trop beau, trop évident, qu'il y avait certainement un petit mot sur lequel rebondir, une référence à laquelle réagir, une incohérence à brandir. Je n'ai plus de verbe en « ...ir ». Mais je n'y ai finalement trouvé qu'une interprétation très sèche d'un texte de loi. la Cour avait tranché ! Mais justement, à bien y regarder l'intérêt de cet arrêt ne réside pas dans les subtiles nuances de sa rédaction. Au contraire il doit être considéré très basiquement : les conséquences de cette décision semblent graves ... Et s'il doit il y avoir discussion ce n'est pas sur la motivation ou la qualité du raisonnement que l'on y trouve. L'objet du discours se doit d'être engagé : la Cour de Cassation a-t-elle eu raison ou tort ?» [...] «La notion de « stockage direct et permanent » a disparu de la nouvelle définition. La Cour de cassation aurait-elle interprété de manière très restrictive le terme « direct » ? Cela est possible et je rejoins là l’avis de Monsieur Lionel THOUMYRE (Juriscom.net) qui veut y voir une chance d’amoindrir la porté de cet arrêt en le réduisant à l’interprétation d’un texte qui n’a plus cours. Mais force est d’admettre que l’indice est mince surtout si l’on considère que le terme « direct » a bien des significations plus évidentes que celle proposée par la Cour. En quoi le fait de financer le service par la publicité rend la prestation indirecte sachant que la gratuité du service d’hébergement est expressément admise ? Le terme direct ne sert-il pas simplement à distinguer le perstataire technique qui héberge des intermédiaires potentiels qui pourraient en commercialiser les services par exemple. Tout comme le terme « permanent » visait certainement à faire une distinction avec d’a! utres prestataires techniques gérant des infrastructures pouvant assurer des stockages temporaires d’information (Fournisseur d’accés, gestionnaires de point d’échange de traffic etc.). Tout cela ne tient pas, la différence entre les deux textes est trop ténue et je ne vois pas ce qui pourrait empêcher la Haute Cour de faire le même choix avec pour fondement la LCEN. Car il s’agit bien d’un choix et non d’un raisonnement, ce qui est triste quand ce choix semble bien peu judicieux, même si pour certains, juridiquement parlant, la Cour ne fait qu’avoir une interprétation stricte d’une exception, ce qui est la règle. Pour ma part, la Cour de cassation a clairement réintroduit une responsabilité là où la loi n’en voulait pas. »...
Source: http://www.legalbiznext.com | Source Status Categories: Juridique, Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Juridique, Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 18 2010 9:9:22

Scandalous science: Scientists cheating on data

«Despite increasing science journal retraction rates in recent years, scientific misconduct in research and publishing persists - particularly in pharmacological and medical research. "The fact that scientists sometimes might cheat and can fail to be objective is something that is very well known," said Daniele Fanelli, a scientific fraud researcher at the University of Edinburgh. "Research is full of conflicts of interest." The British journal Lancet's recent retraction of a discredited study linking vaccination to autism exemplifies Fanelli's point. (Read about the reasons behind research fraud and journal retractions in the main story found in Related Links.) Peer-reviewed science journal retractions have increased tenfold over the past two decades, according to an exclusive Thomson Reuters data analysis for the London-based Times Higher Education in August 2009. This suggests that "people are more willing to report problems in their research," Fanelli said, calling the trend a good sign.“The high profile journals that have been burned with recent scandals have been putting in place new policies [to prevent fraud],” Fanelli said. “Something is definitely happening.”Dr. Jerome Kassirer, editor in chief of the New England Journal of Medicine from 1991 to 1999, said that science journals have changed a lot in the past 10 to 15 years: “Today medical journals are much more careful about identifying financial conflicts of interest. There’s a lot of disclosure now. But disclosure doesn’t tell you everything, so it is only a partial solution to a conflict of interest.”Still, retraction rates remain relatively small (fractions of a percent), and the bigger issue may lie in the unknown number of fraudulent papers that should be retracted but never are. This number, according to Fanelli’s recent analysis of surveys asking scientists to anonymously report their research transgressions, could be staggering.» [...] «More than a third of scientists admitted to at least one instance of engaging in "questionable research practices" - basically scientific misdemeanors that include “dropping data points based on a gut feeling” and “changing the design, methodology or results of a study in response to pressures from a funding source,” the report stated. When asked the same questions about their colleagues, the numbers jumped dramatically: More than 14 percent of scientists had observed their colleagues engaging in serious misconduct at least once, and about three out of every four scientists had witnessed questionable research practices by their colleagues. »...
Source: http://news.medill.northwestern.edu | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 17 2010 15:46:43

L'industrie, c'est notre destin !

«Par Bernard Carayon, député UMP du Tarn, membre du conseil d'orientation du Fonds stratégique d'investissement. L'appel récent de cinquante dirigeants économiques à la Commission européenne en faveur d'une politique industrielle rejoint la volonté du président de la République, à travers les états généraux de l'industrie, de nous "redonner une ambition industrielle nationale". Jamais l'industrie n'a mobilisé autant de talents ni connu une telle crise : recul de l'emploi, recul de nos entreprises en Europe, faiblesse de l'investissement, de l'innovation, des exportations, grande sensibilité à la question des parités monétaires, incapacité à conquérir "en meute" les marchés mondiaux et à peser dans les instances internationales de normalisation. Pourtant l'industrie est notre destin : elle est le sens de la recherche, la vitalité de nos territoires, la meilleure chance d'emploi pour les salariés sous-qualifiés, parfois la matrice de nos indépendances straté- giques. L'appel de ces dirigeants est un appel au secours, parce que la Commission européenne, en tournant le dos à toute politique industrielle, a tétanisé l'action des Etats et fait de notre territoire économique le seul au monde qui soit aussi ouvert et offert.»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 16 2010 17:46:37

Climat : laissez les scientifiques travailler!

«Pour que la climatologie gagne en crédibilité, le GIEC doit être réformé. Pour Olivier Daniélo, une cloison étanche entre lobbying environnemental et recherche scientifique doit même être établie. Et vous, qu'en pensez-vous? Prenez part au débat et envoyez nous vos analyses ! Voir la première partie de l'article D'Olivier Daniélo : "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le GIEC". L'impact du réchauffement a été exagéré par certains scientifiques" - David Hulme, professeur de changement climatique à l'université d'East Anglia souligne que "bien souvent, quand nous croyons argumenter scientifiquement à propos des preuves du changement climatique, nous sommes en fait en désaccord à propos de choix politiques, de principes éthiques ou de système d'appréciation". Il semble donc fondamental de séparer clairement le débat scientifique et le débat politico-citoyen, ce qui ne signifie pas que le débat citoyen ne puisse pas se nourrir de données scientifiques, bien au contraire. D'ailleurs, dans les principes fondateurs du GIEC, il est mentionné clairement que la mission du GIEC n'est pas de prescrire telle ou telle politique environnementale ou énergétique [IPCC]. Xie Zhenhua, représentant du gouvernement chinois, a déclaré qu'il fallait que le GIEC adopte une attitude plus ouverte; selon lui, "toutes les vues scientifiques doivent pouvoir s'exprimer".» [...] «Trois personnalités ayant contribué aux rapports du GIEC ont publié le 25 janvier 2010 une tribune dans le journal allemand Spiegel, tribune appelant à de profonds changements au niveau du GIEC et dont a fait écho le blog de la revue Science [Der Spiegel / Science (blog) ]. La revue scientifique Nature a publié le 10 février 2010 un article intitulé "Faut-il adorer le Giec, le réformer ou le supprimer ?" où cinq autres scientifiques qui connaissent le GIEC de l’intérieur ont proposé des pistes pour que l'organisme onusien puisse retrouver le degré de confiance qu’il a dramatiquement perdu à la suite de cette série de scandales [Nature / Revue de presse]. Et la crise de confiance est tout sauf légère : à présent, 3 anglais sur 4 ne font pas confiance à l’hypothèse du GIEC concernant l’origine principalement humaine du réchauffement [BBC News]. En France, un sondage internet réalisé par la rédaction du site du Journal du Dimanche arrive à des conclusions similaires [JDD.fr]! . Selon un sondage du Pew Research Center, les américains considèrent à présent le réchauffement global comme la dernière de leurs priorités [Pew Research Center]. Un sérieux effritement que des analystes attribuent à un syndrome qu’ils qualifient d’"apocalypse fatigue" (Yale Environment 360]. Pire, pour l’expert en énergies renouvelables et député allemand Hermann Scheer, présenter aux grand public d’énormes risques sans parler systématiquement des incertitudes ainsi que des solutions, solutions qui sont disponibles ici et maintenant, peut conduire au développement d’une "no future mentality". Or cet état d’esprit ne conduit pas à l’action, à l’envie de construire une économie durable, mais au contraire au découragement et à la résignation. »...
Source: http://energie.lexpansion.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

02 16 2010 15:34:3

Le telephone mobile ignore completement la crise

«La crise n'aura pas eu raison du mobile. Dans ses derniers chiffres, l'institut d'études de marché GfK relève une progression, faible mais réelle, du marché en France : + 0,4 % en nombre d'unités, pour 23,6 millions de téléphones mobiles vendus dans l'Hexagone. Il y a encore quelques mois, tous les voyants étaient dans le rouge, et seuls les smartphones avaient une chance de survie, à en croire les observateurs... Selon GfK, les portables classiques, avec 20 millions d'appareils vendus, ont reculé de 8 %, tandis que les smartphones progressaient de 100 %, à 3,6 millions d'exemplaires écoulés. Un succès que la société attribue à trois facteurs : « Les écrans tactiles qui valorisent le mobile, l'Internet haut débit (3G+ et bientôt 4G) et les contenus dédiés. » Il est intéressant d'apprendre dans cette étude que « les fabricants vont généraliser les systèmes d'exploitation ouverts dans leurs produits afin de les rendre compatibles avec les milliers d'applications et contenus multimédias », au moment même où Samsung sort de son chapeau Bada, un système d'exploitation propriétaire, et les mobiles qui vont avec ! Le tactile en avant»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 16 2010 9:46:16

Histoire des scandales politico-financiers 1/4

«Alors que la crise a révélé les montages financiers hasardeux qui sont à son origine, la Fabrique s'intéresse cette semaine aux scandales politico-financiers et à leur histoire. Ce matin notre invité est le magistrat Jean de Maillard, vice-président au tribunal de grande instance d'Orléans, auteur de nombreux livres sur la criminalité financière. Il nous raconte son itinéraire personnel d'inspecteur du travail et de juge d'instruction, qui, en même temps que d'autres, observe la brutale évolution des affaires dans les années 80 et 90. Quelques juges, Thierry Jean-Pierre, Renaud Van Ruymbecke, Eva Joly, ou d'autres participent à révéler à l'opinion publique l'ampleur de ces affaires politico-financières. Et découvrent que, si les frontières sont difficiles à passer pour les juges, elles le sont moins pour la criminalité financière. C'est l'appel de Genève, du 1er aout 1996. Depuis, Jean de Maillard tente d'analyser ce qui se passe dans la mondialisation financière, et comment elle impose aux Etats sa logique. Dans son dernier ouvrage qui vient de paraitre, il parle de "hedge funds", de "junk bonds", d'économie trafiquante. Et il lève certains voiles sur ce monde peu connu de la fraude financière.» [...] « mardi 16 février 2010 > Histoire des scandales politico-financiers 2/4 Emission d’archives autour du scandale de la Garantie Foncière. mercredi 17 février 2010 > Histoire des scandales politico-financiers 3/4 Emission d’archives autour du scandale de Panama. jeudi 18 février 2010 > Histoire des scandales politico-financiers 4/4 Débat historiographique »...
Source: http://sites.radiofrance.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

02 13 2010 15:48:30

CDC: About 57 Million Americans Have Had H1N1 Influenza

«CORRECT: CDC: About 57 Million Americans Have Had H1N1 Influenza," at 3: 51 p.m. EST, the number of deaths in people age 18 to 64 was misstated in the seventh paragraph. A corrected version follows.) By Jennifer Corbett Dooren Of DOW JONES NEWSWIRES WASHINGTON -(Dow Jones)- More than 57 million Americans have become ill from the H1N1 influenza virus and nearly 11,700 have died, according to estimates released Friday by the Centers for Disease Control and Prevention. While the new figures show the H1N1 pandemic virus is still spreading, they also reflect a continued slowdown in the transmission of the illnesses since last fall. The CDC had last estimated about 55 million Americans had been sickened, 246,000 were hospitalized and about 11,100 had died through mid- December. The new figures estimate the number of illnesses from April--when the new H1N1 influenza virus was first discovered--through Jan. 14. While health officials have yet to declare the end of the influenza pandemic, a new round of widespread illness is increasingly unlikely now that a substantial portion of the American population has been either sickened by or vaccinated against the H1N1 pandemic virus. About 70 million people have been vaccinated. About 257,000 people were hospitalized with H1N1 influenza through mid- January, which is higher than the approximately 200,000 hospitalizations seen in a normal influenza season when seasonal influenza viruses are circulating. Of the hospitalizations, 82,000 were in people younger than 18 while 150,000 were in people age 18 to 64. About 25,000 people age 65 and older were hospitalized with H1N1, which shows the H1N1 virus is continuing to affect younger people. With seasonal influenza, the majority of hospitalizations and deaths are in people age 65 and older. The CDC attributed 11,690 deaths to H1N1 with 1,230 of them being in young people age 17 and younger and 8,980 in people age 18 to 64. In the elderly, 1, 480 deaths were attributed to H1N1. In a normal influenza season about 36,000 deaths are attributed to influenza and pneumonia with 90% of them being in people age 65 and older. CDC officials have said most influenza strains circulating are H1N1 strain and not strains that cause seasonal influenza. As of the end of January, many states reported "sporadic" or "local" transmission, which is down from the "widespread" status reported by most states in October.»...
Source: http://www.nasdaq.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 13 2010 13:58:22

A quoi servent les economistes...¦ surtout s'ils pensent tous la meme chose ?

«Dans une chronique venant à point nommé, dans Le Monde du 5 février 2010, et qui prolonge un plus long article très salutaire de septembre 2009 ("La crise remet en cause le savoir et le statut des économistes"), Frédéric Lemaitre fait état de la naissance de l'Association française d'économie politique (AFEP). Il est urgent d'expliquer pourquoi et comment des économistes de tout bord, politiques et théoriques, ont jugé utile de créer une telle association, avec un succès rapide et un écho médiatique inhabituel pour une association savante (voir les dossiers de L'Humanité, d'Alternatives économiques...¦). Il nous apparait en particulier utile de préciser que cette association ne fédère pas des " alter-économistes " contre un camp théorique ou une ligne politique...¦ mais une grande variété d'économistes professionnels, universitaires, pour le pluralisme de la pensée et l'ouverture intellectuelle, pour que les sciences économiques offrent un espace de débat contradictoire.» [...] «Nous pensons que l'hégémonie absolue acquise aujourd'hui, dans nos institutions de recherche et d'enseignement, par le paradigme néo-classique, est un obstacle à la réflexion collective et qu'elle est même un obstacle majeur. La crise contemporaine nous en offre l'illustration exemplaire. L'aveuglement des économistes, leur incapacité, non pas seulement à prévoir la crise, mais même à simplement la considérer comme plausible, est, à nos yeux, la conséquence directe de cette situation hégémonique. Un échec d'une telle ampleur montre à l'envi que notre communauté ne se porte pas bien. Il est d'autant plus perturbant que l'économie passait jusqu'à la crise pour être la seule discipline au sein des sciences sociales à pouvoir prétendre au statut de science véritable. A l'évidence, nous ne ferons pas l'économie d'une réflexion sur le statut de notre discipline. Le modèle de la science exacte, voire de science expérimentale, si souvent mis en avant par les économistes pour qualif! ier leur discipline, est grandement insuffisant. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 10 2010 12:35:49

La Cour des comptes pointe a nouveau mauvaises gestions de l'Etat et anomalies

«Dans son rapport annuel, publié mardi 9 février, la Cour des comptes pointe une nouvelle fois une série d'anomalies dans la gestion des comptes publics. La Cour dénonce notamment la mauvaise gestion de l'Etat, sa frilosité et son manque d'engagement. Elle rappelle également plusieurs fois qu'elle avait déjà dénoncé certaines mêmes anomalies dans le passé.» [...] «La mauvaise gestion du dossier A400M. L'airbus militaire fait l'objet d'une âpre négociation entre EADS et les sept Etats partenaires du projet, sur la répartition de plus de 5 milliards d'euros de surcoût. La Cour dénonce "le niveau trop ambitieux des performances" exigées, certaines se révélant "irréalisables par l'industriel maître d'œuvre". Acheter des avions de "pays tiers", donc américains, "aurait permis de doter plus rapidement les forces françaises des moyens de projection qui leur font défaut et n'aurait sans doute pas été plus onéreux", assure le rapport. La Cour constate des écueils similaires sur d'autres programmes, comme le Rafale ou les hélicoptères de transport NH90 et d'attaque Tigre. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 10 2010 9:54:52

Fed's Bullard: Central Bank Needs More Regulatory Power

«A Federal Reserve bank president is calling on Congress to beef up regulatory powers of the central bank - rather than strip it of oversight responsibilities - to help prevent a future financial crisis. James Bullard, who heads the Federal Reserve Bank of St. Louis, said more authority would give the Fed more windows into the financial system, among other things. "You want to force your central bank to know more and understand better what the interactions are and how this financial sector's working, and it is big and always evolving," Bullard told Fox Business on Monday. "You want those guys to be well-informed about everything that's going on in financial markets so that they maybe can head off a crisis, or if they don't head off a crisis, they will be able to react to the crisis in the best way possible." The Fed has been under attack in Congress by critics who say it contributed to the financial crisis through lax bank oversight and by keeping interest rates too low for too long after the 2001 recession and the attacks of 9/11. One reform proposal, from the chairman of the Senate Banking Committee, Sen. Christopher Dodd (D-CT), would give the Fed's bank supervision powers to a new super-bank regulatory agency. The Obama administration's reform plan would strip it and other bank regulators of their consumer protection authority and give it to new Consumer Financial Protection Agency. Bullard argued against such steps, saying the Fed needs more oversight responsibility, especially over non-bank firms like Lehman Brothers, Bear Stearns and AIG (AIG: 23.08, 0, 0%). Their failures rocked the U.S. and international financial systems, nearly triggering a global financial collapse. "In the ...˜shadow' banking system, the Fed did not have any regulatory authority," he said.» [...] «Bullard also said he worries the Fed could lose its independence and become more vulnerable to political pressure under some legislative proposals, such as on the passed the House that would increase audits of the central bank’s activities, including setting monetary policy. “To go in that direction is going to induce a lot of volatility in the U.S. economy,” he said. “The economy is going to bounce around like crazy because every time there is political trouble, (politicians) are going to want to do something” about it through the Fed, he said. »...
Source: http://www.foxbusiness.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 10 2010 9:46:49

Le fabuleux lobbying de la finance americaine

«La crise économique que nous traversons a de multiples facettes. Les historiens auront fort à faire pour établir la version correcte des faits et établir les responsabilités. Les grands déséquilibres macroéconomiques et les déficits de la balance courante américaine ont surement joué un rôle, tout comme la politique monétaire de la Réserve fédérale des Etats-Unis. Les régulateurs se sont endormis au volant ou ont été trop complaisants face aux offensives de charme des grandes banques. Les agences de notation ont profité de la manne de Wall Street et n'ont pas fait leur travail. Certains économistes ont mis en garde contre la bulle immobilière mais d'autres ont cherché à justifier par des facteurs rationnels les accroissements faramineux des prix des maisons. Les structures des rémunérations dans les banques ont encouragé la prise de risque. Et lorsque la crise s'est véritablement déclenchée, le cafouillage des autorités a également été dommageable. La faillite de la banque d'investissement Lehman Brothers, par exemple, lâchée par le Trésor américain, a contribué de façon décisive à la déstabilisation des marchés financiers. Hank Paulson, secrétaire d'Etat américain au Trésor à l'époque, tente, dans son livre de mémoires de rejeter la responsabilité de cette faillite sur le Trésor britannique. Ce dernier aurait bloqué le rachat de Lehman Brothers par Barclays à la dernière minute, en raison de craintes (surement justifiées !) de l'impact d'une telle acquisition sur la stabilité du système financier britannique. Les historiens trancheront. De nombreuses questions sont maintenant soulevées sur le cout du sauvetage de la compagnie d'assurances AIG avec des milliards de dollars d'argent public. Les principaux bénéficiaires de cette opération ont été de grandes banques d'investissement, dont certaines jugées proches de l'administration américaine. Les universitaires commencent à se pencher attentivement sur le lobbying des institutions financières aux Etats-Unis. Un récent article de recherche (1) pose une question importante : pourquoi la régulation du marché des prêts immobiliers a-t-elle été si défaillante avant la crise ?»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

02 10 2010 8:56:55

Beware the vaccine fearmongers

«A lot of people think that having a "Dr." in front of a name makes the person an expert. I'm talking about the information circulating that "the government or pharmaceutical companies are out to kill us" or "don't vaccinate your children because vaccines are harmful" or "this food or that product causes cancer." Many of the articles are signed by Dr. So-and-So. But Dr. So-and-So, how long ago did you take, or have you ever taken a microbiology or immunology class, both rapidly changing fields? Are you currently doing research in immunology, oncology, toxicology, in a first-class institution, and have you ever participated in a peer-reviewed journal or critiqued a colleague's research publication? Research in medicine is very specialized! There, unfortunately, exist poorly designed studies with not enough controls or subjects to get good statistics. There are claims that certain substances cause cancer made from extrapolations from studies done on experimental animals given doses far beyond normal exposure levels. Some claims are purely circumstantial with no hard scientific evidence. Recently, the medical journal The Lancet retracted a publication claiming links to autism and the measles, mumps, rubella vaccine. The doctor making this claim made false claims and was unethically gaining financially by this publication. Despite this, there are those who would stand by him ...” although numerous studies show that this claim is false. Some fearmongers mean well, others are so obsessed with bringing others into the conspiracy-theory fold that they will say and do anything. There are websites like "Operation Fax to Stop the Vax," which claims a vaccine caused the 1918 flu epidemic. Flu vaccines had not even been invented until the 1940s, and they did not even know a virus caused influenza. There are also anti-swine-flu-vaccine rap videos, press releases, e-mail campaigns, talk shows. So much misinformation can be spread now through internet blogs to stir up irrational fears. I recently got an article in my mailbox at CMC which listed reasons why we should not vaccinate our children. I'm sure the person who put it there was well meaning. Many of the statements contained falsehoods and were misleading.»...
Source: http://www.summitdaily.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 09 2010 13:28:7

Why Do Scientists Commit Fraud?

«It is a favorite assumption of the anti-vaccine movement that any opposition to their views is motivated by "pharma" dollars. In comments about Wakefield, I have observed a similar pattern in assumptions about his motivations. For example, a comment on "The Duty to Censor Wakefield" says in part, "He was angling to make money from a new vaccine, not helping autistic kids. Autism was the gambit he planned to use to achieve his monetary goal. He continues to use and abuse autistic kids and their parents in order to make money at thoughtful house performing (among other things) heavy metal chelations on kids. " I do not believe that his is the case. I find this line of argument uncomfortably like an echo of anti-vaccine propaganda. Far more importantly, it has long been my observation that, in cases of fraud by a professional scientist, personal financial gain is consistently unsatisfactory as an explanation of motive, and I have gone on record arguing this at "evil possum".»...
Source: http://leftbrainrightbrain.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 09 2010 9:28:6

Plus de 500.000 amendes ont ''saute'' rien qu'a Paris en 2007

«Près d'un quart des amendes infligées aux automobilistes n'ont pas été payées en 2007 et sur ce nombre, plus de 500.000 ont été annulées de manière "irrégulière" à Paris, relève la Cour des comptes dans son rapport annuel, déplorant une "grande opacité" du système."Impossible de déterminer directement combien d'amende s sont émises chaque année par les services de police" tant les procédures sont "complexes", dénonce la Cour qui s'est penchée pour la première fois sur ces contraventions en raison de leur "croissance considérable". Le montant des amendes encaissées est ainsi passé de 919 millions d'euros en 2004 à 1,46 milliard en 2008. Mais le taux de paiement des amendes n'a été que de 70 à 75% en 2007, estime la Cour, faute de chiffres plus précis et plus récents. Le reste relève d'impayés ou d'annulations pour des raisons techniques (amendes mal libellées, raturées... ) ou à la suite de réclamations, mais aussi pour "indulgences". Or, "quels que soient les motifs dits techniques, ces annulations qualifiées d'indulgences sont irrégulières", souligne la Cour.»...
Source: http://actu.orange.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 09 2010 7:27:52

« Je reste favorable a un accord avec Google »

«A moins de deux mois de la fin de son mandat, le président de la Bibliothèque nationale de France (BNF), Bruno Racine, reste partisan d'un accord avec Google si ce dernier « ne comporte pas d'exclusive ». Alors que l'ex-ministre de la Culture, Christine Albanel, est candidate pour lui succéder à la BNF, Bruno Racine demande à être reconduit pour mener à bien le grand chantier de la numérisation. Dans le cadre du grand emprunt, le gouvernement devrait débloquer une enveloppe pour la numérisation du patrimoine écrit. Avez-vous encore besoin d'un accord avec Google pour numériser vos collections ? Je reste favorable à la recherche d'un accord avec Google dans la ligne du rapport de Marc Tessier sur la numérisation du patrimoine écrit auquel je souscris pleinement et qui propose un partenariat fondé sur l'échange de fichiers numérisés. En effet, grâce aux fonds du grand emprunt obtenus par Frédéric Mitterrand, la BNF n'a pas de problème de financement pour la numérisation de ses fonds pour les cinq années à venir. Le montant de l'enveloppe qui sera affectée à la bibliothèque n'est pas encore complètement décidé, mais il devrait être de l'ordre de 140 millions d'euros. Toutefois, il ne s'agit pas là d'une subvention pure et simple : le gouvernement nous a demandé de réfléchir à des partenariats public-privé, avec pour objectif de dégager des revenus qui permettront de rembourser une partie significative de l'emprunt. Il y a urgence à changer d'échelle en particulier pour la numérisation de nos collections de presse comme nous l'avons fait depuis deux ans pour les livres.» [...] «Les relations entre les éditeurs et Google sont très difficiles. Pensez-vous qu'un jour ils parviennent à s'entendre ? Le projet de compromis entre Google et les éditeurs anglo-saxons soulève encore des objections, mais un accord interviendra tôt ou tard. Internet « déterritorialise » les contenus. Si une situation est légale aux Etats-Unis, elle peut se mondialiser très vite. Il faut donc avoir une vision transatlantique. Je vous rappelle par ailleurs que quelque 40 % des ouvrages sur Google Livres ne sont pas en langue anglaise. Un accord global avec les éditeurs me semble donc inévitable. »...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 08 2010 9:11:29

Larcher et Accoyer veulent renover la loi

«Dans un communiqué commun diffusé lundi, Bernard Accoyer et Gérard Larcher, respectivement président de l'Assemblée nationale et du Sénat, annoncent la création prochaine d'un "groupe de travail paritaire, commun aux deux assemblées", destiné à clarifier le travail des députés, sujets à une surenchère législative. Partant du constat que la loi française est "incompréhensible", "trop détaillée, alors qu'elle devrait être centrée sur l'essentiel" et que la "saturation du travail parlementaire (...) contribue à une dégradation des conditions d'élaboration de la loi", ils envisagent, par le biais de ce groupe, "définir les voies et moyens qui, dans le contexte de constitution révisée, permettront d'améliorer la qualité de la loi et les conditions de son élaboration".»...
Source: http://www.lejdd.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 07 2010 11:56:27

Les marches financiers americains attaquent l'euro

«our après jour, il apparait de plus en plus clair que des banques et des fonds spéculatifs américains jouent l'éclatement de la zone euro : d'abord la Grèce avant le Portugal, l'Espagne, etc. Pas par idéologie, mais pour empocher un maximum de bénéfices, à l'image d'un Georges Soros qui, en 1992-93, a eu la peau de la lire italienne et de la livre britannique et a failli avoir celle du franc français...¦ Devenu immensément riche, le banquier américain prêche désormais la moralisation du capitalisme. Le problème est qu'il ne sert plus à rien d'expliquer que la faillite de la Grèce est totalement improbable. Les marchés sont entrés dans une zone où la rationalité n'est plus de mise. Les rumeurs les plus folles circulent, les banques calculent déjà leurs pertes en cas de défaut de la Grèce, la panique s'étend d'heure en heure, alimentée par des déclarations boute feu, telle celle du gérant obligataire américain, Pimco, qui recommande « de se tenir à l'écart de la zone euro »...¦ Résultat : l'euro et les bourses plongent et la Grèce et ses citoyens payent le prix fort.»...
Source: http://bruxelles.blogs.liberation.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 06 2010 13:40:47

Très haut débit : les deux erreurs du gouvernement Fillon

«Le gouvernement accumule les erreurs en matière de très haut débit. Il subventionne trop peu et au mauvais endroit les initiatives des opérateurs télécoms. Quant aux collectivités, leurs finances sont insuffisantes. Et il ne faut pas attendre de solution du très haut débit mobile ni des satellites. ( Source EuroTMT )Rendez-vous raté. Le lundi 18 janvier, le premier ministre François Fillon avait donné rendez-vous à Vélizy pour dévoiler le contenu du plan gouvernemental en matière de déploiement du très haut débit (THD) dans les zones moyennement et peu denses. Mis à part une annonce, déjà largement dévoilée le matin même dans Les Echos, d'un tarif social pour le haut débit, François Fillon n'a, en fait, rien annoncé de plus que ce que Nicolas Sarkozy avait déjà expliqué lors de la présentation du « grand emprunt national ». Comme on le savait, le fonds national pour la société numérique sera chargé de répartir les 2 milliards d'euros reçus au titre de l'aide à l'investissement dans les infrastructures pour le très haut débit. Selon Nathalie Kosciusko-Morizet, la secrétaire d'Etat à l'économie numérique, cette somme devrait amener les opérateurs à investir quelque 6 à 7 milliards d'euros dans les cinq ans dans les zones moyennement denses. Ce montant peut paraitre élevé, mais il est très faible par rapport aux besoins réels. Comme le rappelle régulièrement l'Avicca, l'Association des villes et des collectivités pour les communications électroniques et l'audiovisuel, il faudrait en effet investir 30 milliards d'euros, dont dix milliards de subventions publiques pour généraliser le très haut débit fixe sur l'ensemble du territoire français.»...
Source: http://www.lemondeinformatique.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

02 05 2010 8:39:52

Le ''Climategate'' pilote par des services secrets ?

«Barbouzerie d'envergure soigneusement millimétrée, oeuvre d'un pirate informatique isolé ? Dans un entretien accordé, lundi 1er février, à The Independent, David King, conseiller scientifique en chef de Tony Blair de 2000 à 2007, penche pour la première option. Selon l'universitaire, le piratage et l'exposition sur le Net, à la mi-novembre 2009, de la correspondance privée de climatologues britanniques ont tous les traits d'une opération orchestrée par une "agence de renseignement". Le but : torpiller de la conférence de Copenhague, qui s'est tenue du 7 au 18 décembre.» [...] «"Francs-tireurs" "Si c'était une opération menée à l'instigation d'un gouvernement, alors je suppose que cela puisse être les services de renseignement russes, ajoute M. King. Si c'est un groupe de francs-tireurs, alors je suppose que cela puisse être les Américains, mais je me hasarde comme tout un chacun. La seule chose est que j'ai travaillé au sein du gouvernement, et que j'ai vu ce genre de choses à l'oeuvre." En outre, avance l'ancien conseiller de Tony Blair, l'opération a été aussi "sophistiquée" que "coûteuse". Et, ajoute-t-il, "pour ce qui est du coût, le lobby américain est une source de financement très probable". Le "Climategate" a fait l'objet d'une seule tentative publique de récupération au cours de la conférence de Copenhague. Le délégué saoudien, au cours de la première séance plénière, en avait pris prétexte pour remettre en cause le diagnostic scientifique. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

02 05 2010 8:28:48

Le GIEC est mort, vive le debat !

«Bien que docteur en philosophie, et non en sciences exactes, lorsqu'il y a trois ans j'ai commencé à publier des réflexions critiques sur les thèses dominantes en matière de réchauffement climatique, je recevais en moyenne une invitation par quinzaine pour participer à des débats télévisés. Alors que je m'étonnais d'être convié étant mon absence de références en sciences exactes – que ne compensaient que très partiellement mes éventuelles compétences dans le domaine de l'épistémologie – il m'était à chaque fois répondu : "On ne trouve personne qui accepte de porter, publiquement, la contradiction aux experts du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat)." C'est assez dire le climat de terrorisme intellectuel qui régnait, et des scientifiques de premier plan ont été jusqu'à suggérer de criminaliser la "révisionnisme" en matière climatique, interrogeant sournoisement la pureté des motifs de leurs (rares) contradicteurs, refusant d'envisager - avec cette naiveté politique typique de certains scientifiques - qu'on puisse être à la fois désintéressé, et pas d'accord avec eux. Deux développements majeurs viennent de porter un coup que l'on espère fatal à cette belle arrogance intellectuelle, mâtinée d'intimidation : d'une part, il est établi que des éléments matériels contredisant le "consensus" prévalant au sein du GIEC ont été sciemment scellés et contrefaits ; d'autre part, et plus fondamentalement, le GIEC, à l'instar de tant de ses devanciers, s'est lourdement trompé au jeu des prévisions, en "anticipant" de deux ou trois siècles la fonte (hypothétique, navré d'avoir à l'ajouter) des glaces de l'Himalaya. Faut-il pour autant dissoudre le GIEC et jeter sur ses membres le même opprobre dont ils ont couvert les quelques voix scientifiques dissidentes ? Pas de triomphalisme déplacé : ce serait une faute. Les mensonges%2»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

02 04 2010 12:3:45

Autism, vaccines and fear

«It's doubtful The Lancet's retraction of a flawed 1998 study will have much effect, because the damage has already been done. In 1998, The Lancet, a leading British medical journal, published a research study that triggered one of the biggest health scares of modern times. It claimed that autism was linked to children's vaccines. The evidence was sketchy - it was based on only 12 cases - but Andrew Wakefield, its lead author, became an instant media celebrity. Over the next few years, Dr. Wakefield was depicted as a courageous maverick who dared to defy the medical establishment. People's trust in public health - already tested by the mad-cow scare - collapsed and vaccination rates plunged. Before The Lancet article, the vaccination rate for MMR - the three-in-one shot for measles, mumps and rubella - had reached 91 per cent. A few years later, the rate had slipped to less than 50 per cent in some parts of London, and was far too low to prevent serious outbreaks. In 2008, measles was again declared endemic in the U.K.» [...] «In a series of investigative articles published several years ago, Britain's Sunday Times reported that Dr. Wakefield had been secretly working on a rival vaccine and that he had been paid more than £400,000 by British trial lawyers trying to prove that the existing vaccine was dangerous. And yet it took until this week for The Lancet to retract Dr. Wakefield's study. It did so only after Britain's General Medical Council held an exhaustive inquiry and condemned him for acting dishonestly and irresponsibly. »...
Source: http://www.theglobeandmail.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

02 04 2010 11:45:8

Junk science kills - Who'll apologize to dead kids?

«The media gave big headlines to this week's stories on a prestigious British medical publication's retraction of an article that had claimed to show a causal link between standard childhood vaccinations (measles, mumps and rubella) and autism. Yet the coverage of the Lancet affair didn't truly convey the outrageousness of the original publication or the gravity of its consequences -- consequences long festering, since the paper was published not last week but 12 years ago. Many of us in the scientific community recognized the "study" as junk when it appeared in 1998. Even before we learned of then-unknown ethical failings by its lead author, we knew the study was based on a tiny population of only 12 children. More, it relied on a novel methodology that assumed some bizarre, previously unheard of, association between children's autism and their manifestation of intestinal problems.» [...] « In other words, a medical journal triggered a chain of events that led to preventable disease -- and some child deaths. Some will argue the Lancet piece was an aberration: Most peer-reviewed journals publish only carefully reviewed, well-conducted studies. But there is a disturbing trend in recent years: publication of small, uncontrolled, isolated findings -- which the media immediately present as fact, under alarming headlines. And health and environmental activists have founded their own cliquish "peer review" journals: Small groups of ideologically fueled scientists publish the manuscripts compatible with their activist mission. In the specific case of vaccines, a cottage industry of conspiracy theorists, "investigative journalists" and (understandably) desperate parents of sick children in search of explanations also stands ready to pounce on any apparent indictment of vaccines -- and spread the word. All of which makes it all the more important for serious journals, as the Lancet claims to be, to avoid junk science -- not promote it. »...
Source: http://www.nypost.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

02 03 2010 16:33:11

Dans les secrets de l'ordinateur de Falciani

«L'expertise de ses communications montre que l'informaticien de HSBC n'aurait travaillé que pour la France. Les mystères de l'ordinateur d'Hervé Falciani alimentent tous les fantasmes et toutes les spéculations. Au sein des disques durs de l'ancien informaticien de HSBC Private Bank, se trouvent en effet les données qui, une fois décryptées, ont permis au fisc et à la justice française de lancer leurs enquêtes, pour fraude fiscale ou pour blanchiment. Des copies de ces données ont été remises la semaine dernière aux autorités suisses, après un long bras de fer diplomatique. La mise à nu des disques durs a fait l'objet d'un long rapport de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale dont Le Figaro a pu prendre connaissance. Son contenu lève le voile sur plusieurs secrets et semble accréditer la version d'Hervé Falciani qui affirme que son but, à compter de décembre 2008, était de «servir la France».»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 03 2010 16:33:7

Bruxelles peine a lutter contre le patriotisme economique

«Christian Estrosi juge «sans importance» que le gouvernement puisse être accusé de protectionisme. A l'heure de la crise, Bruxelles a bien du mal à tempérer les penchants protectionnistes. Pour préserver usines et emplois, la tentation est grande dans les capitales de céder aux sirènes du chacun pour soi - au risque de s'attirer les foudres de la Commission. Ainsi, en janvier, c'est la France qui a du s'expliquer, après des propos de son ministre de l'Industrie contre toute forme de délocalisation dans l'automobile. Christian Estrosi est revenu à la charge lundi, en jugeant «sans importance» que le gouvernement puisse être accusé de protectionnisme. Ce qui, après les déclarations de Nicolas Sarkozy refusant que des voitures produites en France «soient construites à l'étranger» , risque de provoquer des froncements de sourcils renouvelés à Bruxelles. Pour autant, la France n'est pas un cas isolé, comme vient de le rappeler l'affaire Opel. «C'est une question de formulation. Nicolas Sarkozy le dit à sa propre façon, mais Angela Merkel aussi veut garder les emplois en Allemagne. Elle le fait juste savoir de façon plus discrète», note un bon connaisseur du dossier. L'an dernier en effet, alors que General Motors se préparait à vendre Opel, le gouvernement allemand avait fait des pieds et des mains pour assurer la survie de ses quatre usines, allant jusqu'à promettre 4,5 milliards d'euros en garanties de prêt si «son» candidat à la reprise était choisi. «Abolir les aides d'Etat»»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Patriotisme Economique,Tendances,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Patriotisme Economique,Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

02 02 2010 16:44:38

La revue ''The Lancet'' se retracte sur l'etude liant vaccin ROR et autisme - Yahoo! Actualites

«La revue médicale "The Lancet" s'est rétractée mardi sur une étude controversée établissant un lien entre le vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole) et l'autisme, parue dans ses colonnes en 1998. Lire la suite l'article Le médecin à l'origine de cette étude, le Dr Andrew Wakefield, s'est fait taper sur les doigts par le conseil de l'ordre des médecins jeudi dernier. Ses pairs ont en effet estimé qu'il avait manqué à ses devoirs et agi de façon malhonnête. Dans ses travaux, le Dr Wakefield et d'autres médecins avaient affirmé qu'il y avait un lien entre le vaccin ROR et l'autisme ou de graves maladies intestinales. Le médecin et deux de ses collègues n'ont plus le droit d'exercer leur métier en Grande-Bretagne. Ces travaux avaient conduit de nombreux parents à refuser de faire vacciner leurs enfants contre ces trois maladies infantiles, entrainant un retour de la rougeole. Depuis, dix des 13 auteurs ont renoncé à ces conclusions et d'autres études n'ont révélé aucune preuve d'un lien entre cette vaccination et l'autisme. La revue "The Lancet" avait déjà reconnu par le passé qu'elle n'aurait jamais du publier cette étude, mais elle a attendu la décision du conseil de l'ordre des médecins pour effectuer une rétractation.»...
Source: http://fr.news.yahoo.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Analyse/Methodologie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Analyse/Methodologie | Admin | Cache

02 02 2010 16:33:6

Vaccin ROR-autisme: une recherche entachée de fautes graves

«Dernière nouvelle: The Lancet vient de rétracter complètement l'article original publié en 1998. Il sera retiré des archives. Traduction: avec ce qu'on sait aujourd'hui, ce papier n'aurait jamais du être publié. En matière de paranoia anti-vaccins, le médecin britannique Andrew Wakefield est une référence. Il s'est rendu célèbre en cosignant un papier sur le vaccin ROR (contre la rougeole, les oreillons et la rubéole) dans la prestigieuse médicale The Lancet en 1998. Le hic, c'est que sa recherche qui a affolé tant de parents était entachée de graves problèmes éthiques. C'est ce que vient de démontrer, dans un rapport accablant de plus de 140 pages, l'organisme qui régit la profession médicale au Royaume-Uni. Un clou de plus dans le cercueil de cette fumeuse théorie. Le but du General Medical Council (GMC) n'était pas de déterminer s'il existe ou non un lien entre le vaccin ROR et l'autisme, mais de voir si la recherche que le Dr Wakefield a menée, et qui a servi de base à son article, comportait des irrégularités. Oh que oui! Le médecin a notamment soumis des enfants à des examens invasifs dont ils n'avaient pas besoin, comme des ponctions lombaires et des colonoscopies, sans avoir obtenu l'accord d'un comité d'éthique. Il a aussi obtenu des échantillons de sang d'amis de son fils dans une fête d'anniversaire, et les a payés cinq livres sterling chacun. Il a même plaisanté là-dessus lors d'une présentation en Californie. Vous trouverez d'autres exemples, y compris de conflits d'intérêts, dans ce compte rendu du Guardian.» [...] «Dix des 13 auteurs de l’article original ont publié une rétractation dans The Lancet en 2004. Le Dr Wakefield n’en faisait pas partie. Le compte rendu de la conférence de presse qui a mis le feu aux poudres en 1998 est fascinant. Les médias ont une part de responsabilité dans ce délire, mais la communauté scientifique aussi, souligne une spécialiste. En ne faisant pas entendre une voix forte et unie, les scientifiques ont laissé le champ libre aux anti-vaccins, dit-elle. Leur propagande a fait tache d’huile, bien au-delà des frontières du Royaume-Uni. »...
Source: http://blogues.cyberpresse.ca | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Analyse/Methodologie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Analyse/Methodologie | Admin | Cache

01 31 2010 12:26:33

...˜Callous, unethical and dishonest': Dr Andrew Wakefield

«It began with a few murmurs. As Surendra Kumar, a Cheshire GP, read out the verdict of the General Medical Council (GMC) panel on the conduct of Dr Andrew Wakefield and two colleagues last Thursday there was muttering in the public seats. "Disgraceful," grunted one woman. "Rubbish," spat another. As Kumar spoke the key words ...” "dishonest", "irresponsible", "contrary to the clinical interests of this child" ...” a crackle of anger and amazement erupted. I wondered if a fight would break out in the London committee room. Since July 2007 Kumar and four colleagues ...” two doctors and two lay members, supported by a QC acting as a legal assessor ...” have been hearing a fitness to practice case brought against Wakefield and his fellow doctors John Walker-Smith and Simon Murch. It was the longest medical misconduct inquiry ever held.The three men had been charged with offences relating to research they had conducted during the 1990s at the Royal Free hospital in Hampstead, north London, concerning the measles, mumps and rubella (MMR) vaccine and supposed links to autism in children.» [...] «Later that year I revealed he had patented a single measles vaccine which could succeed only in the wreckage of MMR. Thus the “maverick” doctor stood exposed as a two-timer. An apparent quester after truth — but for a lawyer and, potentially, for his own benefit. More than that, he had fuelled a public health scare. MMR has been proved to be safe in countless tests, yet in the wake of Wakefield’s Lancet paper immunisation rates in Britain dropped dramatically and led to a surge in measles cases. In April 2006 a child died of the disease in Britain for the first time in 14 years. Even today the rate of MMR uptake stands at 85% for two-year-olds; well below the 95% which the World Health Organisation says will give the population “herd immunity” from measles. Outbreaks remain a danger. »...
Source: http://www.timesonline.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Analyse/Methodologie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Analyse/Methodologie | Admin | Cache

01 29 2010 14:5:8

Loppsi 2 : le filtrage des sites est retouche en Commission des lois

«En Commission des lois, les députés ont adopté des amendements soumettant le blocage d'un site Internet à l'autorité du juge. Le gouvernement était opposé à ces amendements. Loppsi 2 sera examinée au Parlement les 9 et 10 février. La déjà décriée loi Loppsi (Loi d'Orientation et de Programmation pour la Sécurité Intérieure) est actuellement à l'étude en Commission des lois à l'Assemblée nationale. Son examen par les députés est lui prévu les 9 et 10 février. Selon le député UMP de Haute-Savoie, Lionel Tardy, auteur de plusieurs amendements, cette loi qui fait déjà grincer des dents (son examen a été repoussé à plusieurs reprises) devrait être adoptée assez rapidement. De rassurants amendements selon la Quadrature du Net Le 27 janvier, un point particulièrement polémique de Loppsi 2 a été modifié par amendements, contre l'avis pourtant du rapporteur. Ils ont néanmoins été adoptés à l'unanimité par les députés siégeant à la Commission des lois. Le texte d'origine accordait un pouvoir important au ministre de l'intérieur. Il était ainsi prévu que ce dernier puisse, par l'intermédiaire de l'OCLCTIC, imposer aux FAI un blocage de certains sites Web. En principe, les sites à filtrer devaient être de nature pédopornographique. Mais par crainte de dérives ou du filtrage injustifié d'un site, les députés ont introduit par amendement l'obligation de soumettre la liste des sites à bloquer à l'autorité d'un juge.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 29 2010 11:52:34

Taxe telecoms : la France en infraction selon la Commission europeenne

«Juridique - Imaginée par le gouvernement pour compenser en partie l'arrêt de la publicité sur France Télévisions, cette taxe pourrait bien passer à la trappe. Champagne pour les opérateurs télécoms et les FAI. La très contestée taxe télécoms visant à prélever 0,9% sur les chiffres d'affaires de ces acteurs pour compenser en partie l'arrêt de la publicité sur France Télévisions est jugée illégale par la Commission européenne. Cette dernière a en effet a ouvert ce jeudi une procédure d'infraction contre la France. "Pour compenser la suppression de la publicité à la télévision publique, la France a introduit une taxe spécifique sur le chiffre d'affaires des opérateurs de télécommunications au titre de leur autorisation à fournir des services de télécommunications (y compris l'internet et la téléphonie mobile)", explique l'exécutif européen dans un communiqué. Charge "Or, selon la Commission, une telle taxe constitue en réalité une charge administrative incompatible avec le droit européen. (...) Le droit européen interdit à tout pays d'imposer une taxe sur les opérateurs de télécoms au seul motif qu'ils fournissent des services de télécommunications", a explique un porte-parole de la CE. "Et encore moins pour subventionner leurs concurrents."»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 28 2010 20:46:23

Timeline: the MMR scandal

«2003 National vaccination rates for the MMR jab slump to a low of 79 per cent, compared to 91 per cent in 1997, and to less than 50 per cent in parts of London. February 2004 The Lancet announces a partial retraction of the 1998 paper, on grounds of "a fatal conflict of interest" ...” The Sunday Times has reported that Dr Wakefield received £55,000 from the Legal Aid Board for research to support legal action by parents who claimed that their children had been harmed by MMR. The GMC announces an investigation. March 2005 Japanese scientists say they have evidence that the MMR vaccination is not linked to a rise in autism: cases increased after withdrawal of the MMR jab. Studies in Britain and elsewhere support this. April 2006 A 13-year-old boy becomes the first person in Britain in 14 years to die from measles. He had not had the MMR jab and overall vaccination coverage is still short of the 95 per cent recommended by the World Health Organisation.»...
Source: http://www.timesonline.co.uk | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

01 28 2010 20:39:40

Wakefield and autism: the story that will not go away

«It is the story that just rumbles on and on. Twelve years have passed since the Lancet medical journal published research linking autism with the MMR vaccine. But, as Dr Andrew Wakefield's appearance at the General Medical Council shows, the after-effects are still being felt. His research paper, published in the Lancet medical journal in February 1998, sent shockwaves across the world of medicine and into the homes of families up and down the country. In many ways, the study in itself was not the key to the saga. Viewed in isolation it was - like many academic papers - cautious, saying the findings based on a study of 12 children did not prove for certain that there was an association. Instead, it was the appearance of Dr Wakefield, then a gastroenterologist at the Royal Free Hospital in London, at a press conference which really lit the blue touch paper. 'Moral issue' He told journalists it was a "moral issue" and he could no longer support the continued use of the three-in-one jab for measles, mumps and rubella. "Urgent further research is needed to determine whether MMR may give rise to this complication in a small number of people," Dr Wakefield said at the time. And so began one of the most contentious health stories of this generation.»...
Source: http://news.bbc.co.uk | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

01 28 2010 20:32:13

MMR row doctor blasted as irresponsible by GMC

«LONDON (Reuters) - The doctor who caused a national controversy by linking children's triple MMR vaccine to autism acted unethically and dishonestly and had failed in his duties as a responsible consultant, a disciplinary panel ruled on Thursday. The General Medical Council (GMC) also said that Andrew Wakefield had shown a "callous disregard" for the suffering of children and had brought the medical profession "into disrepute." The charges against him ran to over 90 pages and included accusations that he carried out invasive tests on children that were against their best clinical interests. Dr Wakefield's study in the medical journal "The Lancet" in 1998 suggested a link between the combined measles, mumps and rubella jab with autism and bowel disease. The GMC panel charged that the way the research was presented was "irresponsible and dishonest." His assertion caused one of the biggest medical rows in a generation. It led to a big fall in the number of vaccinations, and a corresponding rise in cases of measles.»...
Source: http://uk.reuters.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

01 27 2010 15:35:54

Grippe : les senateurs PCF et PG veulent une commission d'enquete sur le role des labos

«Les sénateurs communistes et du parti de gauche (CRC-SPG) ont présenté mercredi leur proposition de résolution visant à créer une commission d'enquête sur "le rôle des laboratoires pharmaceutiques dans la gestion de la pandémie de grippe H1N1". "Il est nécessaire de démêler ce qui relève de l'excès de prudence, de communication ou de la part d'implication des firmes pharmaceutiques dans l'élaboration des politiques publiques", souligne le groupe dans un argumentaire écrit.» [...] «Evoquant "une surévaluation des risques", une "dramatisation", il a estimé nécessaire d'enquêter sur "le rôle des experts", déplorant que ceux "qui conseillent les laboratoires sont souvent ceux qui conseillent les gouvernements". "Notre commission portera essentiellement sur ces liens incestueux qui expliquent la situation dans laquelle nous sommes", a-t-il insisté. "Il est nécessaire de démêler ce qui relève de l'excès de prudence, de communication ou de la part d'implication des firmes pharmaceutiques dans l'élaboration des politiques publiques", souligne le groupe dans un argumentaire écrit. Il s'interroge notamment sur le rôle du Pr Bruno Lina, "un des experts du gouvernement", président du "groupe d'expertise et d'information sur la grippe (CIEG)". Il affirme que le CIEG est "financé à 100% par des laboratoires qui produisent des vaccins contre la grippe" et que son directeur, Bertrand Vermee "est même le directeur du service marketing du département vaccin de Sanofi Pasteur (qui finance par ailleurs le CEIG à hauteur de 50%)". »...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 22 2010 10:4:52

H1N1: les labos denoncent le debat

«Le président de la fédération Les Entreprises du médicament (Leem) Christian Lajoux a déclaré "craindre" que le "bruit" fait autour des vaccins contre la grippe H1N1 en France "nuise à la vaccination". "Je crains que le bruit autour des vaccins ne nuise à la vaccination, c'est mon premier souci", a déclaré M. Lajoux à l'occasion de la présentation des voeux du Leem, dénonçant notamment un "mauvais procès" fait aux adjuvants utilisés dans certains de ces vaccins. "Mon premier souci, avant l'image des industriels, c'est de faire en sorte que les gens continuent à se vacciner pour éviter des catastrophes sanitaires", a-t-il ajouté. "Ne jouons pas avec la vaccination. Elle est un élément de santé extrêmement important", a-t-il plaidé. "Les industriels ont eu pour mission de développer et de produire des vaccins dans un délai nécessité par les impératifs de santé publique", a poursuivi M. Lajoux.» [...] «M. Lajoux a aussi plaidé pour une meilleure circulation de l'information sur les liens qui unissent parfois chercheurs et laboratoires. "Il existe aujourd'hui une loi qui oblige à la transparence, un expert a l'obligation de déclarer ses liens avec une entreprise avec laquelle il travaille", a-t-il rappelé. "On doit travailler sur la façon de fluidifier, d'intensifier cette information", a-t-il estimé, jugeant que "dans la majorité des cas", cette obligation était respectée. »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 17 2010 14:42:23

Fibre optique: Fillon va saisir l'Arcep et l'autorite de la concurrence

«Selon nos informations, le Premier ministre s'apprête à saisir les autorités de régulation afin de favoriser le déploiement mutualisé de la fibre optique dans les zones moyennement denses et éviter ainsi un monopole d'Orange. Selon nos informations, le Premier ministre, François Fillon, devrait indiquer lundi prochain qu'il saisit le gendarme des télécoms, l'Arcep, et l'Autorité de la concurrence pour établir un cadre réglementaire sur le déploiement de la fibre optique dans les zones moyennement denses. Dans le cadre du grand emprunt, 2 milliards d'euros ont été réservés aux infrastructures numériques dans ces zones pavillonnaires, peu rentables. Les opérateurs, Free, Orange, SFR ou Numericable, pourront créer ensemble des structures mutualisées avec des collectivités locales pour déployer de la fibre optique dans un département ou une région. L'Etat pourrait alors financer près de 35% des projets retenus par le biais du fonds d'aménagement numérique des territoires, le reste étant à la charge des opérateurs privés. Mais Orange refusait jusqu'ici de créer un réseau commun, préférant déployer son réseau seul. Le gouvernement craint qu'Orange ne se recrée un monopole dans un réseau de fibre optique dans les zones peu denses. Les conclusions de l'Autorité de la concurrence et du gendarme des télécoms ne sont pas attendues avant juillet prochain pour éclaircir les modalités de déploiement de ce nouveau réseau très haut débit.»...
Source: http://www.lexpansion.com | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

01 15 2010 15:53:41

Londres redecouvre le patriotisme economique... et ses limites

«Les plus grands investisseurs institutionnels du Royaume-Uni devaient être convoqués, jeudi 14 janvier, chez Peter Mandelson. Le ministre du commerce britannique devrait leur dire que si, bien sur, il n'est pas en son pouvoir de les empêcher de vendre leurs titres du confiseur national Cadbury au géant de l'agroalimentaire américain Kraft Foods, il préférerait quand même voir échouer cette offre publique d'achat (OPA) hostile venue des Etats-Unis.» [...] «D'après les calculs du New York Stock Exchange, la durée moyenne pendant laquelle une action reste aux mains du même propriétaire est passée de sept ans dans les années 1960 à sept mois à peine de nos jours. Selon les canons du capitalisme classique, le rôle du marché est d'allouer efficacement les ressources aux entreprises. Mais le concept fait doucement rire les courtiers d'aujourd'hui. Ce sont ces investisseurs exclusivement préoccupés de "se faire de l'argent rapidement" que M. Mandelson avait montré du doigt en décembre 2009 lors d'un déplacement à Birmingham, le berceau historique de Cadbury. Leur point de vue intéresserait certainement le ministre, mais, contrairement à des acteurs institutionnels policés, ils n'auraient probablement pas répondu à son invitation. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Patriotisme Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Patriotisme Economique | Admin | Cache

01 15 2010 15:34:30

Les dettes publiques pourraient provoquer une nouvelle crise

«Les dettes publiques colossales, aggravées par les généreux plans de sauvetage anti-crise, pourraient être à l'origine de la prochaine crise économique si elles n'étaient pas rapidement assainies, avertit le Forum économique mondial dans un rapport publié jeudi."Bien que leur intervention se soit avérée vitale, les gouvernements doivent désormais faire en sorte de ne pas devenir la principale cause de la prochaine crise", explique le rapport annuel du Forum sur les risques globaux de 2010. Mettant particulièrement en cause les Etats-Unis et le Royaume-Uni, qui accusent des déficits budgétaires gigantesques, le Forum estime qu'il est grand temps pour les gouvernements de mettre un terme aux mesures extraordinaires prises l'année dernière face à la crise. "Le plus urgent est maintenant de gérer dans le temps un retrait graduel et crédible des plans fiscaux de façon à rendre la reprise durable", insiste le rapport. Il ne faut pas tarder car "les déficits fiscaux font craindre une détérioration de la dette souveraine", ajoute-t-il. Parmi les pays développés, la Grèce connait déjà une crise de sa dette publique, qui est l'une des plus importantes de la zone euro, chiffrée à 113 % du PIB pour 2009. Dubai, qui a emprunté sans compter pour financer ses projets grandioses, est également montré du doigt. Le petit émirat a été sauvé in extremis le 14 décembre par son voisin Abou Dhabi, le plus riche de la fédération et capitale des Emirats arabes unis.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

01 15 2010 15:9:53

La prevention des risques informationnels : la gestion de l'e-reputation

«Dans un contexte de guerre de l'information, l'Intelligence Economique appliquée permet de définir la nature des réponses à apporter pour protéger son identité numérique. Cela en faisant l'analyse de la typologie des risques informationnels permettant d'identifier les facteurs qui favorisent les attaques sur la notoriété d'une organisation. Le traitement peut être de nature juridique. Cependant l'échelle temps n'est pas la même entre la propagation de l'attaque et la mise en branle de l'arsenal judiciaire. Il peut être technique et viser à neutraliser les ressources de l'attaquant. Il peut être organisationnel avec la mise en place d'une « war room » qui agrège l'ensemble des ressources présentes dans l'organisation susceptibles de traiter l'attaque. Cependant le traitement - aussi impératif soit-il - ne peut occulter la nécessaire réflexion sur l'anticipation de la crise. Selon le principe « mieux vaut prévenir que guérir », on retient que les organisations qui maitrisent leur identité numérique sont celles qui ont adopté une démarche structurée.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

01 15 2010 13:11:47

Les e-mails d'un fonctionnaire peuvent-ils etre une correspondance privee ?

«Dans un arrêt rendu jeudi 14 janvier, la cour d'appel de Rennes estime que les courriels envoyés par un fonctionnaire depuis sa messagerie de travail sont "a priori" de nature professionnelle. Cette décision devrait faire jurisprudence, le droit étant relativement peu clair sur le statut des courriels dans la fonction publique.L'affaire remonte à 2004, quand un salarié de la ville de Douarnenez (Finistère) envoie, depuis son poste de travail et avec la messagerie de la mairie, un e-mail à son chef de service dans lequel il critique les autorités de la Ville. A l'époque, le directeur général des services de la Ville, Gil Schmitt, demande au chef de service de lui transmettre le message en question, qu'il verse au dossier administratif du salarié en vue d'une procédure de sanction. Pour l'employé, il s'agit d'un abus d'autorité : ce dernier estime en effet que cet e-mail est une correspondance privée, et il porte plainte pour "révélation par personne dépositaire de l'autorité publique d'une correspondance à caractère personnel". En première instance, le tribunal lui donne raison et, en 2008, M. Schmitt est condamné à une peine de 3 000 euros d'amende avec sursis.» [...] «Pour la cour, le "détournement, la suppression ou l'ouverture" ne sont constitués que si le courriel a été intercepté avant que son destinataire ne le reçoive, sans qu'il ne le sache. "Si M. Schmitt avait fouillé dans l'ordinateur du destinataire à son insu, le cas aurait été différent ; mais M. Schmitt a demandé que cet e-mail lui soit remis une fois que son destinataire l'avait reçu, et sans se cacher", note Me Garet. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Juridique, Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Juridique, Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 15 2010 11:0:58

Stars Vs. Science - Forbes.com

«From Jenny McCarthy to Tom Cruise, some Hollywood hot shots are leading a war against modern science. image In Pictures: Celebs Who Take On Science When the medical journal Pediatrics released a consensus report early this year concluding that autistic children do not benefit from special diets, ABC News' Diane Sawyer knew just whom to call. Jenny McCarthy, former MTV game host, nude model and now mother of an autistic son Evan, enthusiastically denounced the study. "Until doctors start listening to our anecdotal evidence, which is it's working, it's going to take so many more years for these kids to get better," she opined. Stars are almost never doctors, but all too often they try to play them in real life. It's a rare week that passes without some celebrity weighing in on a scientific topic or medical controversy. Sometimes it is funny. The former NBA star Darryl Dawkins claims to be from the planet Lovetron. Sometimes it's done for a good cause--Amanda Peet asking parents to inoculate their children. And sometimes it's cringe-worthy nonsense, like actor Megan Fox extolling vinegar shots to flush out fat in the colon. But some of the best-known celebrities use their soap boxes to spread scientifically dubious--and potentially harmful--messages. Jenny McCarthy believes vaccines cause autism, despite numerous studies to the contrary. She campaigns against child vaccines that have been shown to save lives. In 2008, the Centers for Disease Control reported that measles outbreaks had spiked because more parents were deciding to leave their children unvaccinated, thanks to the burgeoning anti-vaccine movement. "These are folks who really don't have the best information, but because they are vocal and well organized their message has gotten out," says William Schaffner, chair of preventive medicine at Vanderbilt School of Medicine. As a result, "around the country pediatricians and their staffs are having to spend more and more time persuading parents to have their kids vaccinated in a timely fashion. It is an enormous problem."»...
Source: http://www.forbes.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 12 2010 17:54:6

Tres Haut Debit : seulement 255 000 abonnes a fin septembre 2009...

«L'ARCEP a publié hier les chiffres de son Observatoire du Haut et Très Haut Débit, et ils sont franchement décevants : selon une première estimation, à peine 255 000 abonnements sont opérationnels à fin septembre 2009 ! Ce chiffre est inquiétant, car un an plus tôt, à fin septembre 2008, on comptait déjà 141 000 abonnés au Très Haut Débit : l'ensemble des opérateurs a donc équipé à peine plus de 100 000 nouveaux foyers en 9 mois. Et ce alors même que l'ARCEP indique que 740 000 foyers habitent un des 36 000 immeubles déjà équipés en fibre optique et raccordés au réseau d'au moins un opérateur. Selon l'Idate, la France serait en tête des pays européens concernant le nombre de foyers éligibles au très haut débit, mais nous ne sommes que le troisième pays européen en termes d'abonnés.» [...] «Le résultat est sans appel : à peine 24 000 nouveaux abonnés FTTH en un an (de 36 000 à 60 000) contre près de 90 000 nouveaux abonnés FTTB (de 106 000 à 195 000). A lui seul, Numericâble conquiert près de 4 fois plus de nouveaux abonnés que tous les autres opérateurs réunis ! Cette faible croissance constatée en 2009 menace maintenant l'objectif ambitieux que s'était fixé le gouvernement : en effet, pour atteindre « au moins 4 millions d’abonnés au très haut débit d’ici à 2012 » il faudra gagner près de 3 750 000 abonnés en moins de 36 mois, soit plus de 100 000 nouveaux abonnés par mois en moyenne ! »...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

01 11 2010 15:28:39

Une grande ecole pour espions

«Espions et agents de l'ombre disposeront bientôt d'une école patentée. Une personnalité, choisie pour ses compétences en dehors du monde du renseignement, va piloter le projet. Il s'agit d'une femme responsable de la formation dans une grande école publique. Son nom sera officiellement divulgué dans quelques jours. Nommée à la tête d'une mission de préfiguration, elle aura pour tâche de mettre sur pied la future "académie du renseignement". Recevez dès 9 heures les titres du journal à paraitre dans l'après-midi Abonnez-vous au Monde.fr : 6E par mois + 30 jours offerts Sur le même sujet Eclairage Les hommes du président Témoignages Dans les fiches des RG Edition abonnés Archive : Renseignement intérieur : l'organigramme "secret-défense" est sur Wikipédia Ouverte aux cadres, cette école d'un nouveau genre sera réservée à six services spécialisés civils et militaires : la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) - qui dépend du ministère de l'intérieur -, la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), la Direction du renseignement militaire (DRM) et la Direction de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD) - qui relèven! t du ministère de la défense -, Tracfin - la cellule antiblanchiment de Bercy - et la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED). Cet ensemble, qui emploie plus de 11 200 personnes, désigne la communauté française du renseignement, une notion apparue au début des années 2000, inspirée de l'Intelligence Community, créée en 1981 par le président Ronald Reagan, et qui regroupe 16 services de renseignement aux Etats-Unis. En France, conformément au souhait de Nicolas Sarkozy, qui en a fait un domaine réservé - au détriment de Matignon -, le renseignement poursuit sa mue. En s'appuyant d'abord sur l'univers du ministère de l'intérieur qu'il connait bien, le président de la République a fait du renseignement l'une de ses priorités. Un domaine qu'il veut d'abord centrer sur la sécurité intérieure. Le 24 décembre 2009, un décret paru au Journal officiel a signé l'acte de naissance du Conseil de défense et de sécurité nationale (CDSN), et de son complément spécialisé, le Conseil national du renseignement (CNR), tous deux présidés par le chef de l'Etat.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 09 2010 15:44:46

France's Sarkozy Uses Tired Media Playbook to Push ...˜Google Tax' | Epicenter | Wired.com

«French President Nicolas Sarkozy Thursday made official he's thinking about taxing foreign internet companies who do business in his country, an initiative colloquially referred to as "The Google Tax." Even though the notion of "doing business" and even "country" are increasingly hard to define in an global internet economy, taxing entities can always find a way to justify a levy on sellers and/or buyers, so this just can't be laughed off by the potentially affected parties. Nations routinely place tariffs on imported goods to raise revenue as well as to protect local vendors. But these are bits that can be stopped at a "border." Bytes are not so easily controlled ...” especially when the consumer sides with the provider and not the Tax Man. Sarkozy seems to have in mind both protecting home-grown initiatives and developing a revenue stream to do new good things. But for now he's just acknowledging the broad stroke: "For the time being, these companies are taxed in the country in which they are headquartered, even though they make up a big part of our advertising market." That kind of injustice just can't go unchecked, of course. But Sarkozy is really just spouting a variation of the sort of anti-digital populism we hear from the grumblers in old media: internet behemoths are making money off something they don't own. But, not surprisingly, those same critics say that if they got a little piece of the action, this problem will go away. The gains of companies like Google and MSN and Yahoo are somehow ill-gotten ...” and thus up for grabs. In particular News Corp Chairman Rupert Murdoch has vociferously argued that Google basically steals his company's editorial content, monetizes it, wrongly shares none of that wealth, and offers in return only what he considers worthless online traffic. Similarly, some authors and publishers are trying to stop or at least amend the terms under which Google intends to scan all the books in the world and make them available anytime anywhere via a web browser (Google Chrome optional). Sarkozy has also called for someone to compete with Google in that ambitious endeavor and in general portrays himself as a defender of his country's culture, embattled in a homogenizing digital age. Sarkozy didn't clarify what France would do with the money, but the Liberation newspaper Wednesday cited an unreleased government-ordered report which argued that tens of millions of dollars raised in this way could support creative industries that have suffered from competition enabled by internet technologies.»...
Source: http://www.wired.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 07 2010 17:57:3

La Sacem fortement decue par les propositions de la mission Zelnik

«Législation - L'organisme de redistribution des droits d'auteur dénonce des "solutions insuffisantes" et "bien pâles"... Ni les membres de la mission Zelnik, ni le ministère de la Culture ne se sont encore exprimés officiellement sur le rapport. En effet, c'est le président de la République en personne qui doit présenter ce jeudi les conclusions de la mission Zelnik, dont le but initial était de faire des propositions contribuant à l'amélioration de l'offre légale de musique et de films sur internet. Mais différentes sources, notamment ministérielles (interrogées par The Internets), en évoquent déjà certains points. Le rapport proposerait ainsi d'imposer aux maisons de disque une ouverture de leurs catalogues. En échange d'un pourcentage de leur chiffre d'affaires, les sites de streaming accéderaient à l'ensemble des catalogues des maisons de disque. Selon ElectronLibre, serait ainsi instituée une licence légale (non globale) sur le streaming. Les FAI oubliés Deux autres points de ce rapport paraissent eux plus lointains par rapport à l'objectif initial de la mission Zelnik, à savoir améliorer l'offre légale. En effet, puisqu'il y est question d'une taxe sur les moteurs de recherche et du lancement d'une enquête des autorités de la concurrence sur le secteur du référencement sur Internet (où Google dispose d'un monopole). La Sacem, qui s'occupe de la collecte et de la redistribution des droits d'auteurs, n'a pas attendu l'officialisation de ces fuites pour exprimer sa consternation. Dans un communiqué, l'organisme évoque sa forte déception.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 07 2010 15:33:42

Une taxe sur la publicite sur Internet dans le rapport Zelnik

«orsque la mission Olivennes sur le développement de l'offre légale de biens culturels sur Internet et la lutte contre le piratage a rendu son rapport, en novembre 2007, cela s'est traduit par une allocution du président de la République, Nicolas Sarkozy, puis par la loi Création et Internet, dite aussi Hadopi. agrandir la photo La mission Zelnik, mise en place début septembre 2009 par Frédéric Mitterrand pour réfléchir - de nouveau - au développement de l'offre légale, a rendu son rapport hier, et celui-ci doit faire l'objet d'une allocution du...¦ président de la République, ce jeudi 7 janvier, lors de ses voeux au secteur de la culture. On ne sait pas encore s'il y aura une loi au bout du processus, mais le rapport liste déjà 22 propositions. Parmi les idées phares figure la mise en place d'un système de gestion collective et d'une licence globale pour les sites de streaming de musique, tel Deezer. Une manière de simplifier l'accès aux catalogues pour ces sites qui doivent négocier individuellement avec chaque maison de disques et également avec la Sacem. Un moyen aussi de proposer aux internautes des « services musicaux attractifs », dixit le rapport signé de Patrick Zelnik, PDG du label Naive, de Jacques Toubon, ancien ministre de la Culture, et de Guillaume Cerutti, PDG de Sotheby's France. L'autre proposition qui fait beaucoup parler d'elle est celle d'une taxation pure et simple des revenus publicitaires sur Internet, ceux des FAI, des moteurs de recherche et des divers opérateurs de services. Plus exactement, la mission demande une expertise rapide de la question. Mais, sur le sujet, le rapport précise sa cible dans une autre proposition : Google.»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 06 2010 11:13:40

Information best route to understanding

«Call it the clash of the weather forecasters. David Phillips, senior climatologist for Environment Canada, was all over the news last week talking about the terrible year we experienced weather-wise in 2009. Except for B.C. and the North, most parts of Canada were below average -- in Saskatchewan, for example, for nine full months. Nevertheless, CBC's senior meteorologist, Claire Martin, begged to differ. Standing in front of a chart which read "Hot" in huge red letters, she implied Canadians shouldn't trust their own senses. She wasn't buying the "bummer summer" theory. And she had a four-point chart to prove it: "2009 was 0.5 C warmer than average. It was the 13th warmest year in a row. The North had its warmest summer ever. And 2000 to 2009 was the warmest decade in Canada and globally-speaking." How did Martin arrive at her figures? Was it by adding up all of the temperatures in Canada, dividing them by 350, standing on one foot and pulling numbers out of a hat? And how can she, as a professional meteorologist, ignore the recent "Climate-gate" figures, which indicate that in 2005 -- halfway through the decade -- global temperatures had been "cooling" for seven years? Martin didn't say. It was basically a matter of, trust me, I'm the expert. Which is why many of us have grown cynical about what experts say. It's like the reports that claim a certain percentage of Canadians believe X, based on this survey or that poll. But why can't we be told, even in the course of a short newscast, how the questions were worded, who sponsored the findings and whether other findings indicate something different? More information would enable us to better assess what we're presented with. And, as a result, we'd be better, more informed citizens. If confusion were the only byproduct of unsubstantiated information, that would be one thing. But the negative effects of presenting facts and figures in isolation can be far-reaching. In his book, Denialism: How Irrational Thinking Hinders Scientific Progress, Harms the Planet, and Threatens Our Lives, for example, the New Yorker's Michael Specter documents some of the dangers of putting scientific and "expert" information too simplistically. "We don't trust authority as we used to, and there are some good reasons for that," he said in a recent TV interview. Because many people now view science as a "political constituency" and distrust scientific claims, "they go on the Internet where they can find support for anything." And because many experts don't effectively make their case -- and often seem unresponsive to public concerns -- the now-debunked theory, for example, that vaccination leads to autism gained wide credence and caused many people not to have their children inoculated. The H1N1 semi-debacle is another case in point. Specter said he was amazed that 40 per cent of Americans said from the outset they didn't intend to get vaccinated. (Just over one-third of Canadi»...
Source: http://www.thestarphoenix.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 02 2010 13:11:23

U.S. reaction to swine flu: apt, timely and lucky

«Although it is too early to write the obituary for swine flu, medical experts are already assessing how the first pandemic in 40 years has been handled. Their findings: While luck played a part, a series of rapid but conservative decisions by federal officials worked out better than many had hoped. The outbreak highlighted many national weaknesses: old, slow vaccine technology; too much reliance on foreign vaccine factories; some major hospitals pushed to their limits by a relatively mild epidemic. But even given those drawbacks, "we did a lot of things right," said Dr. Andrew Pavia, chairman of the pandemic flu task force of the Infectious Diseases Society of America.» [...] «One real triumph, several experts said, was how little damage misinformation did. In 1976, many people refused shots after three elderly Pittsburgh residents died shortly after getting them; it took the CDC five days to explain that it was just a coincidence. This time, rumors arose but were quickly debunked: that thousands had died in Mexico, that the virus had circulated in the Midwest for a decade undetected, that it had escaped from a laboratory, that seasonal flu shots made catching swine flu more likely, that flu shots did not work or caused autism, that the administration would make them mandatory. Both the CDC and the World Health Organization responded quickly to almost every rumor. At the epidemic's height, they held several news conferences a week, taking questions by phone from all over the world. »...
Source: http://www.statesman.com | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 31 2009 14:19:25

Les reseaux a l'epreuve du succes des «smartphones»

«Y a-t-il un risque de surchauffe des réseaux mobiles en France ? L'explosion de l'utilisation des «smartphones» pose déjà des soucis à certains : AT&T a suspendu la vente de l'iPhone à Nol. De Londres à New York, les «smartphones» ont un succès fou. En particulier l'iPhone. Les opérateurs de téléphonie, qui ont largement promu la vente de ces téléphones de nouvelle génération grâce à des forfaits illimités avec Internet haut débit, semblent dépassés. Certains réseaux mobiles sont en surchauffe face à l'ampleur des transferts de données. A New York, les clients d'AT&T, distributeur exclusif de l'iPhone, ont eu une mauvaise surprise à Nol. L'opérateur de téléphonie a temporairement suspendu la vente du téléphone d'Apple, son produit phare, pendant le week-end de Nol. Que s'est-il passé ? Aucune explication officielle n'a été donnée. Selon les rumeurs sur Internet et dans la presse, AT&T aurait pris cette mesure pour soulager son réseau congestionné. L'iPhone était le cadeau incontournable au pied du sapin. Une fois les nouveaux utilisateurs connectés, le transfert de données a du s'envoler ! Même cafouillage en Grande-Bretagne. Les performances de l'opérateur mobile britannique O2, filiale de Telefonica et premier opérateur au Royaume-Uni, laissent à désirer depuis l'été dernier. «O2 a rencontré des difficultés importantes de réseau [à Londres] au second semestre de 2009», a admis Ronan Dunne, le patron d'O2, dans les colonnes du Financial Times lundi. Des difficultés qui auront couté 35 millions d'euros à l'opérateur pour rétablir un service normal, selon La Tribune. Car Outre-manche, l'iPhone fait aussi un tabac.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 31 2009 14:13:43

2009...2010 !

«La fibre optique a fait du surplace et pourtant elle a beaucoup voyagé : de l'ARCEP elle est partie vers le Conseil de la Concurrence puis à Bruxelles pour finalement revenir à Paris en toutes fin d'année à l'ARCEP de nouveau. Et ce coup ci, c'est bon, les choix sont entérinés : Orange ne boude plus, le multifibre devient la norme en zone dense, la fibre surnuméraire sera facturée aux F.A.I. qui en demanderont la pose et voilou. Tout ça pour ça : un an et demi de palabres pour valider l'évidence que même la loi de modernisation de l'Economie proposait déjà depuis Aout 2008. Alors 2010 vrai coup d'envoi pour les très haut débit ? A voir. Un petit nouveau Bouygues Télécom est venu, grâce à Idéo, bousculer avec succès les habitudes et les formats des offres d'abonnement ADSL en l'associant avec une offre de téléphonie mobile. Sans doute en réaction à cette nouvelle approche, Iliad (sous la marque Alice) et Numéricable ont lancé les premières offres triple play à 20 euros. Hadopi a été adopté dans la douleur, sa mise en oeuvre est prévue pour le printemps 2010 et les Majors ne sont toujours pas contentes, la SACEM non plus. Finalement on se demande à qui ce machin indigne, inadapté et probablement déjà dépassé peut bien convenir. Sinon les charges, aussi déplacées qu'inutiles, contre Internet se sont multipliées, toutes plus illuminées les unes que les autres. Du coup on ne sait plus trop qui de Seguela pour qui le net est "la plus grande saloperie qu'aient jamais inventée les hommes", de Jacques Myart et son "réseau Internet totalement pourri" qu'il faudrait nationaliser, Henri Guaino conseiller de Président qui y voit le "début de totalitarisme" ou enfin Finkielkrault qui en fait la "poubelle de la démocratie", mérite la palme. Enfin et pour revenir à des préoccupations bassement matérielles, une bonne nouvelle puisque Free et SFR incluent depuis peu les appels vers les lignes fixes Marocaines dans leurs offres VOIP illimitées.»...
Source: http://www.grenouille.com | Source Status Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 30 2009 23:11:27

Le rate de la grippette A/H1N1

«Côté médecine, le bilan 2009 est surtout celui de l'incontournable épidémie de grippe A/H1N1. Si son passage est seul et unique, on pourra parler d'une grippette beaucoup moins mortelle que prévue. Près de 20 millions de Français auraient été infectés et cela montre que le virus n'est pas méchant dans la majorité des cas. D'autant qu'il reste plus de la moitié des Français non immunisés. Cela constitue donc un raté des bureaucrates de la santé...»...
Source: http://www.france-info.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 30 2009 13:41:3

Quick: Albert Frere va-t-il devoir rendre des comptes?

«Le procureur du roi de Charleroi s'est joint à la plainte d'un actionnaire de la CNP et de GDF Suez, en conflit avec Albert Frère à propos de la revente, en 2006, de Quick à la Caisse de Dépôt et de Consignation Capital Investissement (CDCCI), rapporte mardi L'Echo.L'actionnaire en question, Jean-Marie Kuhn, a déposé, en juillet dernier, une plainte auprès de la juge d'instruction France Baeckeland contre inconnu pour faux, usage de faux, escroquerie et abus de confiance. En ligne de mire, Albert Frère et la revente de Quick à la CDCCI pour 800 millions d'euros. Deux ans plus tôt, cette même chaine avait été évaluée à 300 millions. La semaine dernière, le procureur du roi de Charleroi, Christian De Valkeneer, s'est joint à cette plainte et a ordonné à la juge de poursuivre son instruction non seulement pour faux et usage de faux mais également du chef de faux bilans et infractions au code des sociétés, a fait savoir Jean-Marie Kuhn. Dans sa plainte, M. Kuhn fait état d'opérations liées entre les organismes français et le groupe Albert Frère "en vue de mettre à disposition de ce dernier d'importantes liquidités en vue de permettre un investissement conséquent dans le capital de Suez de manière à donner aux promoteurs du projet de fusion entre GDF et Suez des garanties de la réalisation effective de l'opération".»...
Source: http://www.rtlinfo.be | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 30 2009 13:23:6

Grippe H1N1 : Et si la pandemie grippale n'etait qu'une grosse arnaque

«Après la grosse polémique née de la tentative de corruption dont a été victime, Alex Ségura, l'ex-représentant de l'institution à Dakar, c'est au tour de l'Organisation mondiale de la Santé d'être dans l'oeil du cyclone. Ses experts sont accusés de complicité avec les industries pharmaceutiques pour entuber les gouvernements et s'enrichir sur la peur de la grippe A. Contenu depuis plusieurs semaines dans le milieu des affaires, le mauvais climat de suspicion qui régnait en Europe du Nord a fini par s'installer à l'Ouest. Après les altermondialistes qui accusaient les industries pharmaceutiques d'avoir inventé la menace pandémique de la grippe porcine pour se faire de l'argent -pour se remettre de la crise financière qui a secoué le monde l'année dernière mais aussi suite à la faillite de Barnard Madoff-, c'est au tour des parlementaires de se faire entendre. Premier à ouvrir les hostilités, M. Igor Barinov, député russe et président du Comité pour la Santé à la Douma, a exigé des représentants de son pays au siège de l'OMS, à Genève, qu'ils diligentent une enquête officielle. A l'en croire, «de graves accusations de corruption sont prononcées à l'encontre de l'OMS». Et pour faire la lumière, le parlementaire pense qu'«une commission internationale d'enquête doit s'organiser au plus vite.» Selon les pourfendeurs de l'Organisation, de nombreux experts de l'OMS ont profité de leurs positions pour lancer de fausses alertes pandémiques et effrayer les populations. Tombés dans le jeu des lobbys -ou complices des industriels-, de nombreux gouvernements ont investi des millions d'Euros du contribuable pour acheter des vaccins dont personne ne veut se faire inculquer. La banque JP Morgan, présente à Wall Street, avait affirmé que grâce à l'alerte pandémique lancée par l'OMS les groupes pharmaceutiques allaient gagner 7,5 à 10 milliards de dollars de bénéfices. SRAS, ça vous rappelle quelque chose? Présumés cerveaux de ce complot, les Drs Albert Osterhaus, David Salisbury, Arnold Monto et Frederik Hayden et Mme Margaret Chang commencent déjà à voir leurs noms cités publiquement par les parlementaires. En outre, ils sont accusés d'avoir caché au monde la corrélation de ce vaccin avec l'augmentation de l'autisme chez les enfants. Aussi de nombreux cas de décès suspects et inexpliqués seraient liés à ce vaccin. Nommé le pape de la grippe A, le professeur de l'université d'Erasme, à Rotterdam en Hollande, Albert Osterhaus est de toutes les campagnes du virus au point que ses pourfendeurs pensent qu'il est le père des grippes successives connues ces dernières années. Propulsé sur les devants de la scène lors des paniques crées par l'apparition des virus responsables du SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère), il a été l'expert qui a soutenu que ce sont les volailles qui seraient porteuses de ce virus. Sur ses recommandations de nombreux oiseaux furent abattus et les laboratoires remplirent leurs caisses.»...
Source: http://www.afriqueredaction.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 29 2009 14:12:29

Grippe A : des millions de cas sans symptomes

«Combien de personnes ont-elles déjà été infectées par le virus de la grippe H1N1 ? Sans doute beaucoup plus que ce que l'on croyait jusqu'à présent, si l'on tient compte des formes asymptomatiques. Dans chaque épidémie, les réactions individuelles à l'infection sont différentes, les uns souffrant de symptômes graves, voire mortels, d'autres ne présentant que très peu ou pas du tout de troubles. Dans l'épidémie actuelle liée au virus H1N1, s'il est facile de recenser les personnes atteintes d'une grippe clinique, il est plus compliqué de débusquer celles ayant été contaminées sans symptôme. Une étude visant à doser dans le sang systématiquement les anticorps contre le virus H1N1 vient d'être conduite à Marseille chez des femmes enceintes. Les premiers résultats pour cette tranche d'âge de 20-39 ans révèlent que pour une personne ayant consulté pour grippe, quatre ont été infectées. Si l'on extrapole grossièrement ce qui n'est pas prudent, selon les experts ces résultats à toute la population, près de 20 millions de personnes en France auraient déjà été infectées par le H1N1, puisque près de cinq millions de Français ont déjà consulté pour grippe depuis septembre. Ces travaux réalisés sous l'égide de l'Ecole des hautes études en santé publique invitent à revoir à la baisse le risque de décès lié au H1N1 et indique que désormais une part importante de la population est déjà immunisée.»...
Source: http://voxfnredekker.canalblog.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 25 2009 0:23:53

Les entreprises soignent leur e-reputation

«Le coup est rude pour Eurostar. Du 18 au 21 décembre, des passagers hagards, furieux, ont déversé leur colère en direct sur les télévisions et dans les journaux du monde entier après les pannes de trains qui les ont parfois bloqués de longues heures dans le tunnel sous la Manche ou en pleine campagne, anglaise ou française. Mais ces passagers ont aussi étalé leur acrimonie sur Internet, en des termes encore plus sévères. Et face à cet aspect de la crise, Eurostar, comme nombre d'entreprises, s'est sentie fort démunie.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 24 2009 0:52:5

H1N1 : Selon Bachelot, l'epidemie de grippe H1N1 ''commence a regresser'', actualite Grippe A : Le Point

«"Nous avons très probablement franchi le premier pic épidémique", assure la ministre de la Santé Roselyne Bachelot. L'épidémie de grippe H1N1 "commence à régresser" en France, mais "la circulation du virus est toujours importante", a déclaré mercredi la ministre de la Santé Roselyne Bachelot. "Nous avons très probablement franchi le premier pic épidémique", a indiqué la ministre au cours d'une conférence de presse, soulignant que les épidémiologistes "restent très prudents sur les scénarios pour la suite". Le réseau des Grog (groupes régionaux d'observation de la grippe) considère que près de 5,5 millions de Français ont contracté la grippe depuis le début de la première vague, selon la ministre. Selon une estimation réalisée par l'Institut de veille sanitaire (InVS), entre 8 et 15 millions de personnes auraient déjà été en contact avec le virus H1N1, si l'on inclut celles qui ont eu des symptômes grippaux, mais n'ont pas consulté et celles qui n'ont pas eu de symptômes. Si on ajoute les personnes vaccinées - 4,5 millions environ -, la fourchette d'estimation des personnes immunisées contre ce virus est de 10 à 18 millions. Un chiffre qui "reste très insuffisant", a estimé la directrice générale de l'InVS Françoise Weber. Il signifie, a-t-elle dit, que "50 millions de personnes en gros ne sont pas protégées". "L'épidémie n'est pas éradiquée parce que nous sommes de l'autre côté du pic", a-t-elle mis en garde.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 23 2009 12:20:39

Le cas De Vous a Moi Communication

«Comment faire lorsqu'un blog tient un discours négatif sur votre entreprise ? Et si de plus, il est en première page de Google ? Et qui plus est, si vous êtes une PME ou encore une société sans ressources web en interne ? L'agence (fictive) De vous à moi Communication a vécu ce problème, et ci-dessous vous verrez ce cas de manière détaillée. Comme une problématique sans piste de réponses ne mène pas loin, j'ai demandé à 14 professionnels/blogeurs de proposer des possibles réponses, et ce afin de rassurer les entreprises (voirs les particuliers) si un jour un événement similaire leur arrivait : ne paniquez pas ! Des solutions existent....»...
Source: http://caddereputation.over-blog.com | Source Status Categories: Analyse/Methodologie,Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Analyse/Methodologie,Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 22 2009 13:27:2

Duels 2009 - Fibre optique : France Telecom contre Free sur le front technologique

«Le déploiement du très haut débit a connu une année difficile, marquée par l'opposition technologique entre les opérateurs et le choix d'un cadre réglementaire défavorable à France Télécom. En réaction, l'opérateur historique a gelé ses investissements. La situation se débloquera-t-elle en 2010... Fin 2008, les choses étaient claires : la France prenait avec détermination le chemin du très haut débit avec la volonté de connecter les foyers en fibre optique.» [...] «"Les opérateurs sont loin d'avoir atteint l'optimum dans l'ADSL. Alors que les contraintes économiques sont plus fortes, ils se demandent comment trouver l'équilibre entre l'exigence des investissements pour l'avenir et la réalité économique. Enfin, il faut aussi souligner que la demande spécifique pour du très haut débit est encore faible dans le grand public. Nous sommes encore à l'émergence des besoins", expliquait en novembre dernier Pierre Pigaglio de P&T Consulting, membre du FTTH Council. L'attentisme semble à nouveau au rendez-vous. Difficile donc de parier sur une accélération des déploiements en zones denses dès le début de 2010. L'enthousiasme des opérateurs semble être retombé, sauf chez Numericable qui commence à ouvrir son réseau à la concurrence. De quoi consolider encore l'avance du FTTB sur le FTTH... »...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 21 2009 11:23:35

Le tres haut debit mobile, une realite en 2009, mais pas en France !

«Je me suis trompé ! Stockholm J'avais pronostiqué, il y a quelques mois, que le très haut débit mobile (plus de 50 Mbit/s) arriverait en 2010. Les habitants de Stockholm et Oslo y ont droit depuis le ... 14 décembre 2009 ! Quel beau cadeau de Nol pour nos amis suédois et norvégiens ! LTE, opérationnel en 2009 Telia first 4GTeliaSonera, opérateur important des pays nordiques, Suède, Norvège, Finlande, a publié le 14 décembre un communiqué de presse triomphant, et avec raison, pour annoncer que les villes de Stockholm et Oslo étaient les premières au monde à disposer d'une couverture mobile très haut débit en LTE (Long Term Evolution). TeliaSonera est aussi présent dans d'autres pays tels que l'Espagne (Yoigo) et en Russie.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Tendances,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 20 2009 22:43:30

Umgang mit Schweinegrippe einer der grossten Medizinskandale des Jahrhunderts - datensicherheit.de Informationen zu Datenschutz und Datensicherheit

«Unter dem Motto "Gesundheitsgefahr durch gefelschte Pandemien" werde sich der Europarat im Januar 2010 mit dem Einfluss der Pharmaindustrie auf die weltweiten Kampagnen gegen die Vogelgrippe und Schweinegrippe befassen - vorgesehen seien eine Dringlichkeitsdebatte in der Parlamentarischen Versammlung und ein Untersuchungsausschuss: Initiiert habe beides der ehemalige deutschen Bundestagsabgeordneten Dr. med. Wolfgang Wodarg (SPD#, der in der Parlamentarischen Versammlung des Europarates noch als Chef des Unterausschusses fur Gesundheit amtiere. Wodarg, Arzt und Epidemiologe, halte den Umgang mit der "Schweinegrippe" fur "einen der grössten Medizinskandale des Jahrhunderts". In seinem vom Ausschuss einstimmig beschlossenen Antrag kritisiere er die Beeinflussung von Wissenschaftlern und Behörden durch gescheftstuchtige Pharmaunternehmer - dies habe dazu gefuhrt, dass "unnötigerweise Millionen gesunder Menschen dem Risiko mangelhaft getesteter Impfstoffe ausgesetzt" worden seien, bei einer Infektionskrankheit, die "erheblich harmloser" sei als alle Grippewellen der Vorjahre und "nicht einmal ein Zehntel der hierbei ublichen Todesfelle" verursacht habe. Bescheftigen mussten sich Europarat und Berichterstatter laut Wodarg insbesondere mit der Rolle der UN-Weltgesundheitsorganisation #WHO#, die im Juni 2009 fur die "Schweinegrippe" die höchste Pandemiestufe ausgerufen habe. Weil die WHO nicht parlamentarisch kontrolliert werde, mussten dort nun die Regierungen Konsequenzen verlangen, fordere Wodarg. Es könne nicht sein, dass man die Pandemie-Definition einer Organisation uberlasse, die offensichtlich dem Einfluss von Pharmaverkeufern unterliege.»...
Source: http://www.datensicherheit.de | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 19 2009 10:44:2

Paris court: Google books project breaks law

«A Paris court ruled Friday that Google Inc.'s expansion into digital books breaks France's copyright laws, and a judge slapped the Internet search leader with a $14,300-a-day fine until it stops showing literary snippets. The Mountain View Internet search titan also was ordered to pay $430,000 in damages and interest to French publisher La Martiniere, which brought the case on behalf of a group of French publishers. Google attorney Alexandra Neri said the company would appeal.» [...] « The top U.S. copyright official and the governments in Germany and France also have raised objections about that settlement overstepping its bounds. Google is trying to address the critics with a revised settlement that is still under court review. The French case is relatively small in comparison. Still, the ruling served as a reminder that Google's ambitious push into other markets beyond Internet search increasingly is clashing with fears the company is getting too powerful. As part of the backlash, Google has been depicted as a copyright scofflaw that prospers off the content of others - a portrayal the company's management insists is totally off base. Read more:
Source: http://www.sfgate.com | Source Status »...
Source: http://www.sfgate.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 18 2009 14:36:43

Attentat de Karachi : ''Sarkozy est au coeur de la corruption''

«L'avocat des familles de victimes dépose plainte pour « entrave à la justice, corruption, faux témoignage et extorsion ». Après l'éclat de rire nerveux de Nicolas Sarkozy en juin dernier, voici venu le temps de la contre-attaque pour les familles des 11 victimes françaises de l'attentat de Karachi. En déposant une nouvelle plainte pour « entrave à la justice, corruption, faux témoignage et extorsion », l'avocat des familles ouvre un deuxième front judiciaire. « Diffamation », répond l'Elysée qui se réserve le droit d'engager des poursuites.»...
Source: http://www.rue89.com | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 18 2009 10:49:38

Libraries ask for oversight of Google books product

«Three library associations have asked the Justice Department to oversee Google's plans to create a massive digital library to prevent an excessively high price for institutional subscriptions, the groups said on Thursday. Arts | Media The American Library Association, the Association of College and Research Libraries and the Association of Research Libraries said that there was unlikely to be an effective competitor to Google's massive project in the near term. It asked the government to urge the court to use its oversight authority to prevent abusive pricing of the online book project. "The United States should carefully monitor implementation of the settlement, including the pricing of the institutional subscription," the library organizations said in their letter, which was dated December 15 but released on Thursday.»...
Source: http://www.reuters.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 16 2009 15:1:15

Sous la burqa de la finance islamique « Intelligence strategique et Diplomatie economique

«La crise financière et morale qui traverse la planète a remis la finance islamique sur le devant de la scène. Avec un marché estimé à 1.300 milliards $ en 2020 et un argumentaire de vente fondé sur la responsabilité éthique, l'offre islamique séduit et interroge à la fois. Par Guy Gweth* La finance islamique représente actuellement un peu plus de 800 milliards de dollars. Bien que basée sur les principes de la loi islamique, elle n'est pas qu'une affaire de musulmans. D'ailleurs pour faire de Paris la deuxième place européenne de la finance islamique après la City, Bercy s'est battu pour supprimer l'impôt de bourse, créer un nouveau compartiment dédié aux Sukuk[1] au sein d'Euronext, et simplifier les règles du jeu. Pour Carlos Ghosn, « tout cela plaide pour que Paris se développe comme un nouvel acteur du financement islamique, avec la mise en place d'instruments financiers (...¦) facilement utilisables par les directions financières et juridiques des entreprises basées en Europe.» [2]» [...] «Sur le papier, la finance islamique authentique présente donc de nombreux avantages pour les économies en mal de liquidités, et pour les pays en développement en particulier. La moitié de la population africaine étant musulmane, des efforts urgents doivent être faits en terme de veille, d’information, de formation, et d’adaptation des normes juridiques, comptables et fiscales pour attirer les fonds islamiques vers le financement du développement local. Déjà, plusieurs institutions telles que le Marché financier islamique international, l’Organisation des comptables et vérificateurs des institutions financières islamiques ou le Conseil des services financiers islamiques travaillent à l’harmonisation des normes internationales y afférentes. L’acceptation de ces instruments – gages de responsabilité éthique – est un enjeu d’exemplarité, de stabilité, de bonne gouvernance et de rayonnement international pour la finance islamique. »...
Source: http://gwethguy.wordpress.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 16 2009 10:31:39

L'exploitation sulfureuse des fichiers bancaires voles : 20 ans apres.

«Il y a vingt ans, la France était encore en plein contrôle des changes et les juridictions correctionnelles appliquaient sans états d'âme de redoutables sanctions contre les détenteurs de comptes bancaires à l'étranger. Pour améliorer le score, l'administration des douanes qui gérait le contentieux des changes avait pris l'habitude de se procurer des listings de banques étrangères concernant des résidents français qu'elle obtenait moyennant finances auprès d'employés de banque indélicats. C'est ainsi qu'on découvrit dès 1983 dans la presse française que la douane était en train d'exploiter un fichier de 5.000 résidents français titulaires d'un compte à l'UBS de Lausanne. Ce fichier avait été payé trois millions de francs à deux ingénieurs informaticiens de la banque qui ne reçurent dans un premier temps qu'un acompte de 500.000 francs car ils n'avaient fourni que les bandes magnétiques contenant les précieuses informations mais sans les codes qu'il a fallu demander de « casser » au service du chiffre de l'armée à Rennes où furent d'ailleurs conduits les deux informaticiens.» [...] «Affecté à la COB, ce juge laissa son cabinet d’instruction en 1989 à un magistrat plus regardant sur les principes puisqu’elle n’hésita pas à transmettre les procédures douteuses à la Chambre d’accusation de la Cour d’appel, en application de l’article 171 du Code de procédure pénale, pour voir prononcer leur annulation. La Cour de Paris estima qu’on ne pouvait se servir de preuves d’origine frauduleuse et infligea une belle leçon de morale à la douane. A la même époque une affaire identique fut jugée par la Cour d’appel de Chambéry qui annula également les poursuites en rappelant fermement qu’on ne peut pas faire n’importe quoi en matière de poursuites pénales. Nous avions publié ensemble ces deux décisions. (3) De tradition jusqu’auboutiste, la douane qui était pourtant en situation de recel caractérisé forma un pourvoi en cassation dans l’affaire UBS avec le soutien du Parquet général qui accoucha d’un réquisitoire laborieux de 52 pages. En vain puisque la chambre crimin! elle confirma l’annulation par un arrêt remarquable du 28 octobre 1991 qui réaffirma l’exigence du respect du principe de loyauté dans la recherche des preuves. (4) Cette réaction, inattendue pour les douaniers, incita leur direction générale à brader les dossiers en suspend à des taux d’amendes de plus en plus avantageux incluant même l’aspect fiscal de la fraude. Les deux directions générales ficelèrent même à la hâte une formule de « règlement global » pour accélérer les transactions. Il était temps car, dans la foulée d’une célèbre audience du 21 mai 1992 les poursuites en cours en matière de change furent abandonnées et le contrôle des changes passa à la trappe. (5) Environ 400 dossiers représentant un montant d’amendes encourues de 2 milliards de francs, selon l’argument avancé devant la chambre criminelle le 21 mai 1992 par l’avocat de l’administration, étaient encore en instance de traitement à cette époque. La douane continua pourtant, pendant quelques temps, au mépris de l’autorité de la chose jugée, de transmettre des dossiers au Comité contentieux fiscal et des changes qui siège au Conseil d’Etat. (6) D’aucuns voient dans leur boule de cristal le même scénario se reproduire quand l’administration fiscale lancera les poursuites en justice dans l’affaire du fichier de la banque HSBC. Mais d’ici là la problématique est bien différente parce qu’on est encore loin d’une condamnation pénale de l’employé suspecté d’avoir dérobé le fichier pour le livrer à une administration étrangère. »...
Source: http://www.village-justice.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 16 2009 10:25:59

Loi Hadopi 1 + 2 = 3 ?

«Avec l'adoption d'Hadopi 2, le système initial prévu pour la protection des droits d'auteur sur Internet est désormais entré en vigueur. Une Hadopi 3 sera-t-elle nécessaire pour parfaire ce dispositif ? En effet, la loi ne donne pas de définition précise de la contrefaçon en ligne. Il faudra aussi, entre autres choses, préciser les modalités dans lesquelles les victimes de contrefaçon pourront demander réparation de leur préjudice. La loi Hadopi 1 La loi Hadopi 1 du 12 juin 2009 crée une Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des droits sur Internet. Cette autorité administrative indépendante a notamment le pouvoir d'adresser au titulaire d'un accès à internet une recommandation lui rappelant son obligation de "veiller à ce que cet accès ne fasse pas l'objet d'une utilisation à des fins de reproduction, de représentation, de mise à disposition ou de communication au public d'oeuvres ou d'objets protégés par un droit d'auteur ou par un droit voisin sans l'autorisation des titulaires des droits".» [...] «Loi Hadopi 3 ? Du fait de cette censure, il faudra par conséquent que le législateur vienne compléter la loi pour préciser les modalités dans lesquels les victimes de contrefaçon sur Internet pourront demander réparation de leur préjudice. Par ailleurs, la question se pose de savoir si l'exonération pénale du titulaire de l'accès à Internet s'étend à celui qui sciemment fournit son accès internet à un contrefacteur. Dans ce cas, sa complicité pourra t'elle être retenue ? Enfin et surtout, la loi ne donne pas une définition précise de la contrefaçon en ligne. Elle reconnaît que l'internet est un moyen de commettre cette infraction, laquelle est définie de manière générale comme le fait de représenter, ou de reproduire une oeuvre sans le consentement de l'auteur. Le délit de contrefaçon s'applique sans doute à une personne qui utiliserait un accès à internet pour diffuser, sans autorisation de l'auteur, en téléchargement classique, en streaming ou en peer to peer une oeuvre protégée. Plus délicate demeure la question de la personne qui télécharge (download) l'oeuvre ainsi diffusée. En effet, celle-ci n'effectue pas, à proprement parler, une communication au public de l'oeuvre (représentation), mais une représentation privée. De même, la reproduction de l'oeuvre qu'elle effectue est privée, et non publique. Or la représentation et la copie privée sont deux exceptions au droit d'auteur. »...
Source: http://www.droit-technologie.org | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 15 2009 12:26:22

Le cout galopant du nouveau systeme informatique de la justice

«C'est un imbroglio dont l'administration française se serait bien passée. Dans un avis de la commission des Lois du Sénat au projet de loi de Finances, le sénateur Yves Détraigne pointe les « importantes difficultés » du nouveau système d'information développé par le ministère de la Justice et baptisé « Cassiopée ». Cet énorme chantier -il concerne l'ensemble des tribunaux de grande instance -vise à fournir une application informatique commune à l'ensemble des acteurs de la chaine pénale, alors qu'aujourd'hui chaque service dispose de son propre système. Le projet avait été bien accueilli par les magistrats et les fonctionnaires : Cassiopée doit accélérer le délai de traitement des dossiers, permettre un partage accru des fichiers et fournir de nouvelles fonctionnalités (gestion des audiences, agendas, archivage électronique, amélioration du recensement statistique...¦). Lancé en mai dernier par décret, la généralisation du système a déjà touché 63 tribunaux de grande instance et doit s'achever au premier semestre 2011. Des difficultés ubuesques Mais, sur le terrain, les difficultés techniques sont ubuesques. Nécessité de saisir plusieurs fois le dossier, erreurs, bugs informatiques, défaut de comptabilité entre le nouveau et les anciens systèmes...¦ « Pour une affaire de vol avec dégradation, l'utilisation de Cassiopée peut porter à onze heures le temps nécessaire pour enregistrer la procédure, alors que les anciennes applications permettent de réaliser cet enregistrement en une heure », relève par exemple l'avis de la commission des Lois.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 15 2009 10:4:19

La grippe A(H1N1) ne tue pas plus que la grippe saisonniere

«Rien ne permet encore d'affirmer que le décès d'un enfant de 9 ans, le 8 décembre, est lié à sa vaccination quatre jours plus tôt avec le vaccin sans adjuvant Panenza. Dans un communiqué publié samedi 12 décembre, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) indique que "les éléments disponibles ne permettent pas d'établir l'origine" de cette mort, "ni de se prononcer sur le rôle éventuel de la vaccination". Les résultats de l'autopsie médico-légale ne sont pas encore disponibles et "d'autres investigations sont en cours, notamment des analyses virologiques et bactériennes", ajoute l'Afssaps. Les faits La grippe A décline partout en Europe, sauf en France Un centre de vaccination contre la grippe A(H1N1) à Lyon, le 28 novembre 2009. Décryptage Le monde hospitalier critique la gestion de la grippe A(H1N1) Zoom L'Afssaps défend l'intérêt des vaccins contre la grippe A(H1N1) Témoignage "Vacciner, d'accord, mais pas dans ces conditions-là" Les faits L'UFC-"Que choisir" dénonce un appel surtaxé pour joindre Info Grippe Les faits Grippe A : l'épidémie se stabilise en France, selon le ministère de la santé Compte-rendu Grippe A : "le vaccin ne passera pas par moi" Ce décès encore inexpliqué intervient alors que des études dans différents pays montrent que la grippe A(H1N1) a un taux de mortalité analogue à celui de la grippe saisonnière. L'édition électronique du Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'Institut de veille sanitaire (InVS), publiée le 10 décembre, fait état d'une létalité "estimée entre 1/1 000 et 1/10 000, comparable à la létalité de la grippe saisonnière".» [...] «"Interprétation périlleuse" Le taux calculé pour le Royaume-Uni est nettement inférieur (de quatre à quarante fois) à celui avancé pour la France, mais l'InVS reconnaît que dans ses données "l'interprétation de la létalité est périlleuse en raison des nombreux biais affectant le numérateur (nombre des décès) et le dénominateur (nombre des cas)." Aux Etats-Unis, le Centre de prévention et de contrôle des maladies (CDC) a fourni ses évaluations pour la période allant d'avril au 14 novembre : 9 820 décès liés à la grippe A(H1N1) sur un total de 47 millions de cas, soit un taux de mortalité de 20 pour 100 000 cas, proche des données britanniques. Partout dans le monde, le pire semble passé, la France faisant exception dans ce paysage sanitaire. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 15 2009 9:47:37

WHO ...˜Swine Flu Pope' under investigation for gross conflict of interest

«The man with the nickname "Dr Flu," Professor Albert Osterhaus, of the Erasmus University in Rotterdam, Holland, has been named by Dutch media researchers as the person at the center of the worldwide Swine Flu H1N1 Influenza A 2009 pandemic hysteria. Not only is Osterhaus the connecting person in an international network that has been described as the Pharma Mafia, he is THE key advisor to WHO on influenza and is intimately positioned to personally profit from the billions of euros in vaccines allegedly aimed at H1N1. Earlier this year the Second Chamber of the Netherlands Parliament undertook an investigation into alleged conflicts of interest and financial improprieties of the well-known Dr. Osterhaus. Outside of Holland and the Dutch media, the only note of the sensational investigation into Osterhaus' business affairs came in a tiny note in the respected British magazine, Science. Osterhaus's credentials and expertise in his field were not in question. What is in question, according to a short report published by the journal Science, are his links to corporate interests that stand to potentially profit from the swine flu pandemic. Science carried the following brief note in its October 16 2009 issue about Osterhaus: "For the past 6 months, one could barely switch on the television in the Netherlands without seeing the face of famed virus hunter Albert Osterhaus talking about the swine flu pandemic. Or so it has seemed. Osterhaus, who runs an internationally renowned virus lab at Erasmus Medical Center, has been Mr. Flu. But last week, his reputation took a nosedive after it was alleged that he has been stoking pandemic fears to promote his own business interests in vaccine development. Last week, his reputation took a nosedive after it was alleged that he has been stoking pandemic fears to promote his own business interests in vaccine development. As Science went to press, the Dutch House of Representatives had even slated an emergency debate about the matter." [1] When no mass wave of human deaths from Avian Flu materialized and after Roche, maker of Tamiflu and GlaxoSmithKline had banked billions of dollars in profits from worldwide government stockpiling of their dangerous and reportedly ineffective antiviral drugs, Tamiflu by Roche, and Relenza by GlaxoSmithKline, Osterhaus and other WHO advisers turned to other greener pastures.» [...] «Swine Flu and WHO corruption When no mass wave of human deaths from Avian Flu materialized and after Roche, maker of Tamiflu and GlaxoSmithKline had banked billions of dollars in profits from worldwide government stockpiling of their dangerous and reportedly ineffective antiviral drugs, Tamiflu by Roche, and Relenza by GlaxoSmithKline, Osterhaus and other WHO advisers turned to other greener pastures. By April 2009 their search seemed rewarded as La Gloria, a small Mexican village in Veracruz, reported a case of a small child ill with what had been diagnosed as “Swine Flu” or H1N1. With indecent haste, the propaganda apparatus of the World Health Organization in Geneva went into gear, with statements from the director-general Dr Margaret Chan, about a possible danger of a global pandemic. Chan made such irresponsible statements as declaring “a public health emergency of international concern.” [12] The further cases of outbreak at La Gloria Mexico were reported on one medical website as, “a ‘strange’ outbreak of acute respiratory infection, which led to bronchial pneumonia in some pediatric cases. According to a local resident, symptoms included fever, severe cough, and large amounts of phlegm.” [13] Notably those were symptoms which would make sense in terms of the proximity of one of the world’s largest pig industrial feeding concentrations at La Gloria owned by Smithfield Farms of the USA. Residents had picketed the Smithfield Farms site in Mexico for months complaining of severe respiratory problems from the fecal waste lagoons. That possible cause of the diseases in La Gloria apparently did not interest Osterhaus and his colleagues advising the WHO. The long-awaited “pandemic” that Osterhaus had predicted ever since his involvement with SARS in the Guandgong Province of China in 2003, was now finally at hand. On June 11, 2009 Margaret Chan of WHO made the declaration of a Phase 6 “Pandemic Emergency” regarding the spread of H1N1 Influenza. Curiously in announcing it, she noted, “On present evidence, the overwhelming majority of patients experience mild symptoms and make a rapid and full recovery, often in the absence of any form of medical treatment.” She then added, ”Worldwide, the number of deaths is small . . . we do not expect to see a sudden and dramatic jump in the number of severe or fatal infections.” It later was learned that Chan acted, following heated debates inside WHO, on the advice of the scientific advisory group of WHO, or SAGE, the Strategic Advisory Group of Experts. One of the members of SAGE at the time and today was Dr. Albert “Mr Flu” Osterhaus. Not only was Osterhaus in a key position to advocate the panic-inducing WHO “Pandemic emergency” declaration. He was also chairman of the leading private European Scientific Working group on Influenza (ESWI), which describes itself as a “multidisciplinary group of key opinion leaders in influenza [that] aims to combat the impact of epidemic and pandemic influenza.” Osterhaus’ ESWI is the vital link as they themselves describe it, “between the World Health Organization (WHO) in Geneva, the Robert Koch Institute in Berlin and the University of Connecticut, USA.” What is more significant about the ESWI is that its work is entirely financed by the same pharma mafia companies that make billions on the pandemic emergency as governments around the world are compelled to buy and stockpile vaccines on declaration of a WHO Pandemic. The funders of ESWI include H1N1 vaccine maker Novartis, Tamiflu distributor, Hofmann-La Roche, Baxter Vaccines, MedImmune, GlaxoSmithKline, Sanofi Pasteur and others. »...
Source: http://onlinejournal.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 15 2009 9:17:25

Grippe A (H1N1) : Antiviraux gratuits dans les pharmacies des le 21 decembre

«Grippe A (H1N1) : Antiviraux gratuits dans les pharmacies dès le 21 décembre Didier Houssin, directeur général de la Santé a indiqué le 10 décembre dernier que des traitements antiviraux gratuits, pour les personnes touchées par la grippe A, seront disponibles sur ordonnance en pharmacies à partir du 21 décembre. Publicité La Tribune précise que pour faciliter l'accès aux traitements, « le gouvernement va distribuer aux pharmaciens le stock stratégique de 16 millions de doses d'antiviraux qu'il a constitué ». « Compte tenu de la progression de la pandémie sur le territoire et de l'augmentation des hospitalisations et formes graves », de nouvelles recommandations de prescription des antiviraux ont été décidées. « Toute personne présentant des symptômes de grippe A est désormais invitée à prendre un traitement antiviral ».»...
Source: http://www.informationhospitaliere.com | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 14 2009 19:21:11

H1N1 : la prescription du Tamiflu fait debat

«La prescription systématique de Tamiflu aux patients grippés, préconisée depuis la semaine dernière par la Direction générale de la santé (DGS), est loin de faire l'unanimité dans le monde médical. Le 10 décembre, la DGS a annoncé que les traitements antiviraux, jusque-là recommandés uniquement dans les formes sévères et chez les personnes à risque, étaient désormais justifiés chez tous les patients avec une grippe clinique. Les antiviraux, Tamiflu mais aussi Relenza, issus du stock constitué par le gouvernement, seront délivrés gratuitement sur ordonnance dans les pharmacies, au plus tard le 21 décembre. Mais cette stratégie, rendue publique à peu près en même temps qu'une publication très critique sur le Tamiflu dans le British Medical Journal (BMJ), est de plus en plus mise en cause. Pour des représentants des médecins généralistes comme le Collège national des généralistes enseignants (CNGE), les nouvelles recommandations ne sont pas justifiées d'un point de vue médical. Tandis que des spécialistes de maladies infectieuses ou de pneumologie regrettent qu'elles interviennent trop tard dans l'évolution de l'épidémie.» [...] «Selon lui, la prescription systématique d'antiviraux aurait pu être logique il y a trois semaines, quand la circulation du virus H1N1 était prédominante par rapport aux autres virus respiratoires, mais elle ne l'est plus à ce stade de l'épidémie. «Mon opinion personnelle est que si le Tamiflu a une efficacité en termes de santé publique, c'est lorsqu'il y a une circulation virale très importante. Aujourd'hui, ce moment est passé», renchérit le Pr Jean-Paul Stahl, chef du service de maladies infectieuses du CHU de Grenoble, et président de la société de pathologie infectieuse de langue française. «La décision a été tardive», juge aussi le Dr Jean-Marie Cohen, coordonnateur des groupements régionaux d'observation de la grippe (GROG), qui note que des experts du comité de lutte contre la grippe avaient recommandé l'élargissement des prescriptions dès début novembre.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 14 2009 11:2:34

Grand emprunt : 4,5 milliards d'euros pour le numerique

«Au départ, la commission de réflexion demandait 500 millions de moins. Mais le président de la République a été plus généreux, notamment pour le haut débit. Nicolas Sarkozy a tranché. Sur les 35 milliards d'euros que le gouvernement va lever pour son grand emprunt, 4,5 milliards seront destinés à l'économique numérique. Une bonne surprise puisqu'au départ, la commission Juppé-Rocard préconisait de consacrer 4 milliards à ce secteur. "C'est une très bonne nouvelle", s'est d'ailleurs félicitée Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat à l'Economie numérique. Deux chantiers prioritaires devront être menés selon le président de la République : 2 milliards d'euros seront consacrés à la poursuite de la couverture haut débit (2% de la population est encore exclu d'Internet à haute vitesse) et 750 millions à la numérisation du patrimoine, à l'heure où Google tente d'imposer ses vues. Ce qui semble déplaire au locataire de l'Elysée.» [...] «"Evidemment, il y aura une grande part pour la fibre optique mais il pourrait aussi y avoir des solutions satellitaires pour le très haut débit" a ajouté Nathalie Kosciusko-Morizet»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 14 2009 10:42:34

Hadopi, une enieme erreur strategique ?

«Hadopi n'est pas encore en place, et ne le sera pas avant un moment, et ses conséquences sont pour l'instant encore inconnues. Et pourtant, certains espèrent (depuis longtemps en fait) instaurer une taxe envers tous les abonnés Internet. Sans contrepartie aucune. En somme, une sorte de licence globale imposée à tous les abonnés, mais sans autorisation de téléchargement en échange. Si cette folie, récemment relancée par la SACEM et l'ADAMI (qui gèrent les perceptions des artistes), a vivement été critiquée par le SNEP (représentant les majors), il n'empêche que les choix du secteur, qu'ils viennent des artistes ou des labels, ont assez souvent l'effet inverse de celui recherché. Depuis près 10 ans, les exemples sont légion.»...
Source: http://www.pcinpact.com | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 13 2009 10:51:38

Gesundheitspolitik: Schweinerei mit der Grippe

«SPD-Politiker Wolfgang Wodarg helt die Massnahmen gegen H1N1 fur "einen der grössten Medizinskandale des Jahrhunderts" und macht die Schweinegrippe zum Thema im Europarat. Nur wenige Deutsche haben sich gegen die Schweinegrippe impfen lassen - jetzt sind viele Impfstoffdosen ubrig Nur wenige Deutsche haben sich gegen die Schweinegrippe impfen lassen - jetzt sind viele Impfstoffdosen ubrig Gesundheitsgefahr durch gefelschte Pandemien - unter diesem Motto bescheftigt sich der Europarat im Januar mit dem Einfluss der Pharmaindustrie auf die weltweiten Kampagnen gegen die Vogel- und Schweinegrippe. Vorgesehen sind eine Dringlichkeitsdebatte in der Parlamentarischen Versammlung und ein Untersuchungsausschuss. Initiiert wurde beides von dem ehemaligen deutschen Bundestagsabgeordneten Wolfgang Wodarg (SPD), der in der Parlamentarischen Versammlung des Europarates noch als Chef des Unterausschusses fur Gesundheit amtiert. Wodarg ist Arzt und Epidemiologe, er helt den Umgang mit der Schweinegrippe fur "einen der grössten Medizinskandale des Jahrhunderts".»...
Source: http://www.zeit.de | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 12 2009 14:48:12

Bad science: Climate change? Well, we'll be dead by then

«So as we career towards a mediocre outcome in Copenhagen, why do roughly half the people in this country not believe in man-made climate change, when the overwhelming majority of scientists do? Firstly we have the psychological issues. We're predisposed to undervalue adverse outcomes which are a long way off, especially if we might be old or dead soon. We're inherently predisposed to find cracks in evidence that suggests we should do something we don't want to do, hence the enduring appeal of stories about alcohol being good for you. Suggesting that personal behaviour change will have a big role to play, when we know that telling people to do the right thing is a weak way to change behaviour, is an incomplete story: you need policy changes to make better behaviour easier, and we all understand that fresh fruit on sale at schools is more effective than telling children not to eat sweets. This is exacerbated because climate science is difficult. We could discuss everything you needed to know about MMR and autism in an hour. Climate change will take two days of your life, for a relatively superficial understanding: if you're interested, I'd recommend the IPCC website. On top of that, we don't trust governments on science, because we know they distort it. We see that a minister will sack Professor David Nutt, if the evidence on the relative harms of drugs is not to the government's taste. We see the government brandish laughable reports to justify DNA retention by the police with flawed figures, suspicious missing data, and bogus arguments. We know that evidence-based policy is window dressing, so now, when they want us to believe them on climate science, we doubt. Then, of course, the media privilege foolish contrarian views because they have novelty value, and also because "established" views get confused with "establishment" views, and anyone who comes along to have a pop at those gets David v Goliath swagger.»...
Source: http://www.guardian.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 11 2009 23:3:16

Dr. Wolfgang Wodarg - Council of Europe will investigate and debate on ''Faked Pandemics''/Wodarg fordert Untersuchung des Schweinegrippe-Skandals durch den Europarat

«Council of Europe will investigate and debate on "Faked Pandemics"/Wodarg fordert Untersuchung des Schweinegrippe-Skandals durch den Europarat 11.12.2009: Hier ein Antrag in englischer Sprache, den ich heute in Paris beim zustendigen Sozial und Gesundheitsausschuss als Vorsitzender des Unterausschusses fur Gesundheit in den Gescheftsgang der Parlamentarischen Versammlung des Europarats eingebracht habe. Der Europarat soll sich in einer Dringlichkeitsdebatte mit der von der WHO und weiterer Institute zugunsten einiger Pharma-Konzerne inszenierten "Schweinegrippe-Pan(ik)demie" bescheftigen und einen Untersuchungsausschuss hierzu etablieren. Motion for a Resolution and a Recommendation Faked Pandemics - a threat for health In order to promote their patented drugs and vaccines against flu, pharmaceutical companies influenced scientists and official agencies, responsible for public health standards to alarm governments worldwide and make them squander tight health resources for inefficient vaccine strategies and needlessly expose millions of healthy people to the risk of an unknown amount of side-effects of insufficiently tested vaccines. The "birds-flu"-campaign (2005/06) combined with the "swine-flu"-campaign seem to have caused a great deal of damage not only to some vaccinated patients and to public health-budgets, but to the credibility and accountability of important international health-agencies. The Council of Europe and its member-states should ask for immediate investigations and consequences on their national levels as well as on the international level. The definition of an alarming pandemic must not be under the influence of drug-sellers.»...
Source: http://www.wodarg.de | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

12 11 2009 22:52:53

Es ist ein Geschaft mit der Angst

«Der SPD-Gesundheitsexperte Wolfgang Wodarg wirft den Pharmakonzernen vor, bewusst die Gefahren der Schweinegrippe ubertrieben zu haben. Mit dem SÜDKURIER sprach er uber die kalkulierten Übertreibungen der Pharmaindustrie. Foto: Herr Doktor Wodarg, gibt es die Schweinegrippe wirklich oder ist das nur eine Erfindung der Pharmaindustrie, um das Gescheft anzukurbeln? Es ist keine Erfindung, aber die Gefahr wird ubertrieben. Die Schweinegrippe ist relativ harmlos. Die normale saisonale Grippe fordert viel mehr Opfer. In Deutschland sind es sonst 8000 bis 15 000 Todesfelle pro Jahr. Wie kommt es, dass die Furcht vor der Schweinegrippe höher ist als vor der saisonalen Grippe? Die Pharmaindustrie hat dafur gesorgt, dass die Risiken der diesjehrigen Grippe ubertrieben werden und die vorbereiteten Pandemieplene der Weltgesundheitsorganisation (WHO) endlich in Kraft treten konnten.» [...] «Wer profitiert konkret vom Geschäft mit der Angst? Das sind einige Pharma-Multis wie GlaxoSmithKline, Baxter und Gilead Sciences mit Roche, die an Tamiflu gut verdient haben. Von Fachleuten wird eine Wirkung dieses Präparates sehr kritisch gesehen. Es verkürzt die Grippe statistisch um einen halben Tag. Dennoch wurden die Pillen überall eingelagert. Das war weltweit gesehen ein Milliardengeschäft. Nun wird die Schweinegrippe dazu genutzt, um dieses Geschäft wieder anzuheizen. Die zweiten großen Profiteure sind die Impfstoffhersteller. Dazu zählen Unternehmen wie Baxter und Novartis. Ihr Einfluss geht sogar so weit, dass ihre Mitarbeiter bei der WHO am Entscheidungsprozess beteiligt sind. Ist das zulässig oder Korruption? Fakt ist, dass Klaus Stöhr, der Leiter der epidemiologischen Einsatzgruppe der WHO, kurz nach der Vogelgrippekampagne direkt zum Pharmakonzern Novartis wechselte. Dort ist er für Grippe-Impfstoffe zuständig. Ich hatte auf die Gefahren des anfangs von der Bundesregierung bestellten Novartis-Impfstoffes hingewiesen. Denn dieser Impfstoff wurde auf tumorartigen Zellen gezüchtet. Mit dem Arzneimittel-Telegramm habe ich gefordert, dass man zunächst in klinischen Versuchen das Krebsrisiko ausschließen müsse. Daraufhin hat die Regierung den Auftrag für Novartis zurückgezogen. »...
Source: http://www.suedkurier.de | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 11 2009 15:27:4

L'association des villes pour les communications electroniques etrille le plan Haut debit pour tous

«L'Avicca n'est pas tendre avec l'initiative du gouvernement qualifiée d'opération de communication. Lancé il y a quelques jours, le label 'Haut débit pour tous' doit permettre aux consommateurs d'identifier les forfaits Internet intéressants financièrement et techniquement. "L'objectif est d'encourager le développement d'offres garantissant aux utilisateurs l'accès en haut débit à Internet à des conditions équitables et techniquement satisfaisantes. Ce label permettra ainsi à chaque utilisateur d'identifier facilement les offres d'accès proposées sur la totalité du territoire de son département à un tarif inférieur à 35 euros par mois, matériel compris", peut-on lire dans un communiqué. Pour se prévaloir de ce label, les FAI ADSL, câble ou satellite devront respecter un certain nombre de critères comme un débit minimum de 512 kb/s au minimum (96 kbit/s en montant). Ces offres devront être disponibles "en toute habitation du territoire de couverture". Chaque opérateur doit donc déclarer les départements où son offre sera accessible. Pas de miracle»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Haut Débit


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Haut Débit | Admin | Cache

12 11 2009 15:13:9

Enquete sur le mysterieux informateur du fisc

«L'informaticien franco-italien a conduit le fisc vers une liste de 4 000 comptes suisses détenus pardes Français au sein de la HSBC-Banque privée à Genève. Crédits photo : Archives C'est la DGSE qui aurait mis en contact «Hervé», détenteur d'une liste de 4 000 Français possédant un compte suisse, avec les services de Bercy. Des motivations politiques fortes et un parcours rocambolesque apparaissent comme les deux dominantes de l'histoire d'«Hervé», l'informaticien franco-suisse qui a conduit le fisc vers une liste de 4 000 comptes suisses détenus par des Français au sein de la HSBC-Banque privée à Genève. Tout commence quand cet homme, qui occupe un poste de technicien informatique au sein de la banque helvétique, décide de briser les règles du silence qui doivent s'appliquer à ses activités. Selon une source judiciaire, au printemps dernier, il contacte plusieurs organisations gouvernementales, notamment le siège de l'OCDE à Paris. Il souhaite proposer des éclairages sur la façon dont les banques facilitent l'opacité des comptes de certains clients. Ses démarches, jugées pour le moins inhabituelles par ses interlocuteurs, remontent alors jusqu'aux services de renseignements, et plus précisément vers un agent de la DGSE. Selon nos informations, c'est par ce biais que le jeune informaticien est mis en relation avec la Direction nationale des enquêtes fiscales, dépendant du ministère du Budget.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 11 2009 11:36:32

C'est surtout le soleil qui est responsable du rechauffement climatique

«Pour Vincent Courtillot, géophysicien et directeur de l'Institut de physique du globe de Paris, les activités de l'homme ne sont pas responsables du changement climatique. Et la conférence de Copenhague ne sera qu'un moyen de mettre à terre l'économie occidentale. Interview. Selon les travaux du Giec, les émissions de CO2, liées à l'activité humaine, expliquent largement le réchauffement climatique. Pourquoi réfutez-vous ce constat? La climatologie est une belle science, mais elle est encore jeune et très compliquée. Lorsque les experts du Giec disent qu'ils sont surs "à 90%" que le CO2 est le principal responsable du réchauffement climatique, ils vont au-delà de ce qu'ils peuvent affirmer. Car cette hypothèse n'est pas démontrée. Dans notre groupe scientifique, nous pensons que c'est surtout le soleil qui est responsable de ce réchauffement. La température moyenne du globe descend depuis dix ans, ce qui est également le cas de la température du soleil. Selon nous, le gaz carbonique n'est pas responsable des observations climatiques du 20ème siècle. Vos travaux bousculent un très large consensus scientifique.»...
Source: http://www.lexpansion.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 09 2009 15:12:51

France's Sarkozy takes on Google in books dispute

«GEISPOLSHEIM, France (Reuters) - French President Nicolas Sarkozy said on Tuesday he would not let his country's literary heritage be taken away by a "friendly" large American company, in a thinly veiled challenge to Google World | Technology | Media France is anxious to avoid French-language literature being swallowed by major international digitisation projects and is looking to create its own national digital champion. "We won't let ourselves be stripped of our heritage to the benefit of a big company, no matter how friendly, big or American it is," Sarkozy said, without naming Google. At a public round table meeting in eastern France, the president said digitisation of books would be one of the projects financed by a planned national loan, which is due to pump billions of euros into strategic investments in 2010.» [...] «It is not the first time, France has challenged Google. In 2005, French and German leaders announced to much fanfare that they would work together to develop a multimedia search engine dubbed Quaero (Latin for "I Search") that many saw as a direct attack on Google. The project failed for lack of funds. »...
Source: http://www.reuters.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Patriotisme Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Patriotisme Economique | Admin | Cache

12 09 2009 9:51:16

World Health Organisation ...˜Mr Swine Flu' Under Investigation for Gross Conflict of Interest

«The man with the nickname "Dr Flu", Professor Albert Osterhaus, of the Erasmus University in Rotterdam Holland has been named by Dutch media researchers as the person at the center of the worldwide Swine Flu H1N1 Influenza A 2009 pandemic hysteria. Not only is Osterhaus the connecting person in an international network that has been described as the Pharma Mafia, he is THE key advisor to WHO on influenza and is intimately positioned to personally profit from the billions of euros in vaccines allegedly aimed at H1N1. Earlier this year the Second Chamber of the Netherland Parliament undertook an investigation into alleged conflicts of interest and financial improprieties of the well-known Dr. Osterhaus. Outside Holland and a mention at the time in the Dutch media, the only note of the sensational investigation into Osterhaus' business affairs came in a tiny note in the respected British magazine, Science. Osterhaus's credentials and expertise in his field were not in question. What is according to a short report published by the journal Science, are his links to corporate interests that stand to potentially profit from the swine flu pandemic. Science carried the following brief note in its October 16 2009 issue about Osterhaus: " For the past 6 months, one could barely switch on the television in the Netherlands without seeing the face of famed virus hunter Albert Osterhaus talking about the swine flu pandemic. Or so it has seemed. Osterhaus, who runs an internationally renowned virus lab at Erasmus Medical Center, has been Mr. Flu. But last week, his reputation took a nosedive after it was alleged that he has been stoking pandemic fears to promote his own business interests in vaccine development.Last week, his reputation took a nosedive after it was alleged that he has been stoking pandemic fears to promote his own business interests in vaccine development. As Science went to press, the Dutch House of Representatives had even slated an emergency debate about the matter."1»...
Source: http://marketoracle.co.uk | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 08 2009 14:7:48

Deux policiers pris en flagrant delit de vol dans une boutique

«Deux policiers en civil ont profité de leur statut pour voler de l'argent dans une boutique de cartes téléphoniques située rue Louis Blanc dans le 10 ème arrondissement de Paris rapporte Europe1. Vendredi dernier, à 20 heures, ces policiers en civil ont demandé aux employés de baisser le rideau de la boutique sous le prétexte de faire un contrôle de papiers , ajoute Europe1 L'un des deux policiers comme le montre la vidéo de surveillance en a profité pour se servir dans la caisse. Ce qui n'a pas échappé aux personnes présentes. "On a réussi à en immobiliser un avant de le désarmer, raconte un témoin au Parisien-Aujourd'hui en France. On était à 10 sur lui car il était très costaud. Une patrouille est arrivée, et le fonctionnaire qu'on avait arrêté a montré sa carte. Ses collègues nous ont alors aspergés de gaz lacrymogène.»...
Source: http://www.lepost.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 08 2009 11:5:14

Bulletin epidemiologique grippe A(H1N1)Point au 8 decembre 2009

«France métropolitaine ...¢ En semaine 49 (du 30 novembre au 6 décembre 2009), la circulation du virus A (H1N1) 2009 se maintient à un niveau élevé sur l'ensemble du territoire. ..¢ Le réseau Sentinelles montre une augmentation des consultations pour grippe clinique. Cette augmentation est moins importante que les semaines précédentes. Pour le Réseau des Grog, l'activité liée à la grippe parait se stabiliser à un niveau élevé. Pour le réseau SOS Médecins, l'activité diminue légèrement dans la plupart des régions. •> 851 000 consultations pour infections respiratoires aigues liées à la grippe A (H1N1) 2009 (données provisoires) estimées par le Réseau des Grog. ...¢ A l'hôpital, la diminution du nombre de passages aux urgences pour grippe se poursuit. ..¢ En revanche, le nombre hebdomadaire de cas graves hospitalisés continue à augmenter. •> 62 cas graves ont été hospitalisés pour grippe en semaine 49, soit un total de 630 depuis le début de l'épidémie. ..¢ Le nombre de décès lié à la grippe A (H1N1) 2009 augmente de façon importante depuis la semaine 45. Cette augmentation est particulièrement marquée en semaine 48. •> Au 8 décembre, 34 décès liés au virus A (H1N1) 2009 depuis le dernier bulletin, soit un total de 126 décès depuis le début de l'épidémie dont 20 sans facteur de risque connu. ..¢ Le virus A (H1N1) 2009 représente la quasi-totalité des virus grippaux isolés ces dernières semaines.. ...¢ Un second cas de résistance à l'Oseltamivir (Tamiflu(r)) a été détecté en France métropolitaine.»...
Source: http://www.invs.sante.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 07 2009 13:37:53

''Climategate'': courriels pirates, une tentative pour discrediter les scientifiques du Giec

«L'affaire des courriels de scientifiques piratés en Angleterre, ou "Climategate", est "une tentative de discréditer le GIEC", le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat, a estimé lundi à Copenhague son président Rajendra Pachauri. L'Arabie Saoudite a pour sa part précisé que le "niveau de confiance" en la science sur le réchauffement climatique était affecté et a réclamé une enquête internationale. "Le niveau de confiance est affecté", a déclaré, devant la conférence climat réunie en plénière à Copenhague, le chef de la délégation saoudienne Mohammed al-Sabban dont le pays est le chef de file les Etats producteurs de pétrole, l'OPEP.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 07 2009 10:14:18

Swine-flu bribe fever!

«World Health Organization scientists are suspected of accepting secret bribes from vaccine manufacturers to influence the U.N. organization's H1N1 pandemic declaration, according to Danish and Swedish newspapers. Meanwhile, pharmaceutical profits from swine-flu-related drugs have soared - with earnings between $10 billion and $15 billion in 2009, investment bank JPMorgan estimates. As WND reported, WHO Director General Margaret Chan initially raised the influenza pandemic alert to its second-highest level in May - but evidence reveals the agency may have made it easier to classify the flu outbreak as a pandemic by changing its definition to omit "enormous numbers of deaths and illness" just prior to making its declaration. The world was gripped with fears of swine flu as the alert increased from Phase 5 to Phase 6, the highest level. Immediately, pharmaceutical companies began working to develop vaccines, and countries tailored their responses to address the situation. Shots frighten you? Be sure to get "SCARY MEDICINE: Exposing the dark side of vaccines" Danish newspaper Information reported that when Chan raised the level of pandemic alert on June 11, the declaration meant substantial economic benefits for the pharmaceutical industry - especially since many countries have contracts with major drug companies and are required to purchase vaccines in the event of a pandemic. Swedish newspaper Svenska Dagbladet echoed Information's report. "Many of the apparently impartial researchers the WHO uses, however, are paid by the companies that produce vaccines," states a translated version of the Information article, "Strong lobbying behind WHO resolution on mass vaccination."»...
Source: http://www.wnd.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 06 2009 12:15:14

Apres l'Hadopi, Sacem et Adami veulent taxer les FAI

«La Sacem et l'Adami souhaitent faire payer les fournisseurs d'accès à internet, estimant que ce sont "les premiers bénéficiaires du piratage". Une compensation qui représenterait un euro par internaute abonné et par mois. * Augmenter taille du texte Diminuer Taille texte * Imprimer * Envoyer * Partager Wikio Blogmarks Delicious Digg Facebook * Réagir * Translate Certes, on a déjà la loi Hadopi pour lutter contre le téléchargement illégal. Mais la Sacem et l'Adami, qui représentent les compositeurs, artistes-interprètes et éditeurs de musique, souhaitent en plus taxer les fournisseurs d'accès à internet (FAI). Elles demandent, vendredi 4 décembre, dans un communiqué commun, une compensation financière représentant un euro par internaute abonné et par mois. Cette demande remet sur scène la solution de la licence globale, pourtant écartée au profit de la loi Hadopi. Mais la Sacem et l'Adami estiment à demi-mot qu'elles ne croient pas vraiment en un succès de la loi : "Quelle que soit l'efficacité (de la loi "Création et Internet", dite Hadopi), l'état actuel de la technologie ne permet pas de supprimer durablement la diffusion d'enregistrement de source non autorisée", écrivent-elles. Un rapport pour "compléter" Hadopi»...
Source: http://hightech.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 05 2009 14:43:56

H1N1: les antiviraux delivres gratuitement sur ordonnance dans les pharmacies

«Les traitements antiviraux tels que le Tamiflu ou le Relenza seront délivrés gratuitement sur prescription médicale dans les pharmacies, selon un arrêté du ministère de la Santé publié vendredi au Journal officiel. voir_le_zoom : Une boite de Tamiflu, principal antiviral utilisé contre la grippe H1N1, le 29 avril 2009 à Dusseldorf, en AllemagneUne boite de Tamiflu, principal antiviral utilisé contre la grippe H1N1, le 29 avril 2009 à Dusseldorf, en Allemagne Les traitements antiviraux tels que le Tamiflu ou le Relenza seront délivrés gratuitement sur prescription médicale dans les pharmacies, selon un arrêté du ministère de la Santé publié vendredi au Journal officiel. DDP/Archives/Archives - Philipp Guelland Les traitements antiviraux tels que le Tamiflu ou le Relenza seront délivrés gratuitement sur prescription médicale dans les pharmacies, selon un arrêté du ministère de la Santé publié vendredi au Journal officiel. Ce dispositif ne sera pas opérationnel avant "mi-décembre", indique un communiqué publié dans l'après-midi par le ministère de la Santé. Selon le texte de l'arrêté en date de jeudi, "un kit comprenant un traitement antiviral et une boite de masques anti-projections issus du stock national est délivré gratuitement sur prescription médicale par les officines de pharmacie". Cette délivrance "est limitée à un kit par personne et par ordonnance". Conformément à la prescription médicale, il peut être délivré gratuitement "un seul des produits composant le kit". Une indemnité sera versée au distributeur et au pharmacien. Le ministère de la Santé explique le délai dans la mise en place du dispositif par la nécessité de "positionner ce stock dans les 22.000 officines pharmaceutiques et d?informer les professionnels de santé concernés des nouvelles modalités de prescription, ce qui prendra quelques jours". Cet arrêté, est-il précisé au JO, est pris en considération de "la nécessité de prendre les mesures d'urgence adaptées à la protection de la population contre la menace sanitaire grave que constitue le virus".» [...] «Le Dr Jean-Marie Cohen, coordinateur national du réseau des Grog, avait rappelé un bilan comparatif publié dans une revue spécialisée américaine, faisant apparaître qu'une mise à disposition "très large, pour tous les malades grippés" des antiviraux au Chili avait entraîné une mortalité "moins forte" qu'en Argentine où les antiviraux étaient réservés aux cas graves, "un scénario à la française". Une fois les antiviraux distribués largement à la population argentine, "la mortalité des femmes enceintes a été divisée par trois", soulignait-il, estimant qu'"il serait peut-être urgent en France de songer à utiliser les stocks pas encore distribués". »...
Source: http://www.tv5.org | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 05 2009 12:34:32

Climate-Gate Heats Up But Mainstream Media Ignore Firestorm

«It never rains but it pours. You would think climate experts would know that. Clearly, they don't. Instead, supposed climate scientists have been caught in a storm of their own making over documents released onto the Web raising huge questions about how global warming "science" has been done. At issue is an enormous dump of data from the University of East Anglia's Climate Research Unit that was leaked or hacked and placed online. The data included more than 1,000 e-mails - many of them back-and-forth communications among prominent scientists. The private e-mails showed potentially unethical or illegal behavior and a possible conspiracy to distort science for political gain. That scary list includes plans to avoid freedom of information requests, efforts to delete data and discussions of ways to intimidate the peer review process of scientific publications. But the broadcast networks haven't bothered with the story. Phil Jones, head of the climate unit, stepped aside temporarily for an investigation. Climate scientist Michael Mann, one of the originators of the famous "hockey stick graph," is being investigated by Penn State as well. Republicans on Capitol Hill are calling for an overall investigation into the scandal.»...
Source: http://www.foxnews.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 04 2009 13:31:57

Mitterrand prefere l'Etat a Google

«Frédéric Mitterrand a estimé jeudi 3 décembre sur France 2 que la numérisation du patrimoine (musique, livre, oeuvre d'art) devait être gérée par l'Etat et non pas une société privée comme Google. "Il faut que nous régulions le marché, il faut que ce soit l'Etat qui le fasse et pas tel ou tel groupe privé, si efficace soit-il. Quand on dit ça, évidemment, on pense à Google", a déclaré Frédéric Mitterrand. "Il ne faut pas que le contenu tombe dans des mains privées!", a insisté le ministre. Cette déclaration vient préciser la position du gouvernement après celle du 19 décembre au journal La Tribune. Frédéric Mitterrand espérait alors "trouver des solutions communes avec Google". Dans le même temps, les ministres de la Culture de l'UE ont décidé à Bruxelles fin novembre de créer un "comité des sages" pour définir les modalités de futurs partenariats public-privé dans le domaine de la numérisation culturelle dans le souci d'éviter une monopolisation par certains géants de l'internet comme Google.»...
Source: http://hightech.nouvelobs.com | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 03 2009 17:40:11

DailyTech - Head of Embattled UK Climate Center Steps Down Amid Misconduct Allegations

«Director admits emails about apparent warming deception "do not read well" The University of East Anglia's Climate Research Unit is one of the world's primary sources for climate data analysis and a close partner to the UN's International Panel on Climate Change. Its researchers have published much of the work that has helped the theory of anthropogenic causation to global warming to gain acceptance in much of research community. Last week the CRU was the subject of a cyberattack. Hackers released a 160 MB archive of stolen information from the center, including a number of emails from the center's director, Professor Phil Jones. Some emails were merely embarrassing, such as Jones gloating over the death of a climate change skeptic. Others offer signs of misconduct, with Jones appearing to carry out a campaign to remove climate skeptics from peer review boards. The emails also show Jones discussing how he and researchers under him purposefully altered data to make warming trends seem greater -- what seems to be academic fraud.» [...] «It should be noted that some researchers appear in the released emails to have not cooperated with Jones' campaign and risked their jobs to preserve their academic integrity. Kevin Trenberth was among those who refused to participate and questioned the certainty of the CRU's conclusions on manmade warming. The CRU has moved to silence one point of criticism. It has agreed to publish missing land surface temperatures shortly. The research center says that 95 percent of its data has been publicly available for "several years". The center says that its conclusions that man is responsible for warming "correlate well to those of other scientists based on the separate data sets held by the National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) and the NASA Goddard Institute for Space Studies (GISS)." It is apt that the CRU's release mentions America's GISS as the CRU warming scandal closely mirrors the controversy over data alterations by Dr. James Hansen director of NASA's Goddard Institute for Space Studies (GISS). Dr. Hansen's data was shown to have errors both in 2007 and 2008 which exaggerated warming trends. »...
Source: http://www.dailytech.com | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 03 2009 17:33:32

Climategate: Phil Jones accused of making error of judgment by colleague

«Prof Jones, director of the University of East Anglia's Climatic Research Unit (CRU) has been accused of manipulating climate change data following thousands of leaked documents that suggested academics delete sensitive emails to evade Freedom of Information requests from climate change sceptics. Prof Jones, who has denied altering figures, has since said he would stand down from his post while an independent review is carried out One of the scientists to whom the emails were addressed, Professor Michael Mann, the Director of the Earth System Science Center at Pennsylvania State University has moved to distance himself from some of the comments in the emails that suggest scientists did not want the IPCC, the UN body charged with monitoring climate change, to consider studies that challenged the view global warming was genuine and man-made. Speaking to BBC Radio 4's The World Tonight, Prof Mann said: "I can't put myself in the mind of the person who wrote that email and sent it. I in no way endorse what was in that email." Prof Mann also said he could not "justify" a request from Prof Jones that he should delete some of his own emails to prevent them from being seen by outsiders. "I can't justify the action, I can only speculate that he was feeling so under attack that he made some poor decisions frankly and I think that's clear."»...
Source: http://www.telegraph.co.uk | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 03 2009 14:49:27

Climat: une affaire de courriels pirates secoue le Congres americain

«L'affaire des courriels piratés d'un important climatologue britannique fait des vagues au Congrès américain où les "climato-sceptiques" s'efforcent de l'exploiter pour torpiller l'adoption au Sénat d'une loi pour combattre le réchauffement. Des pirates informatiques ont pénétré le réseau du prestigieux centre de recherche sur le climat (CRU) de l'université britannique d'East Anglia le mois dernier et publié sur l'internet des milliers de courriels de chercheurs. Parmi ces messages, certains émanaient de Phil Jones, le directeur du CRU. Ils ont été interprétés comme autant d'aveux de suppression de données scientifiques sur le réchauffement. Dans l'un de ces envois, il évoque le recours à "une ruse" pour manipuler des relevés de température afin de "dissimuler une baisse".»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 01 2009 17:23:7

H1N1 flu shot rumors bug health officials: a Medical Checkup column

«In 10 years of reporting on health care, I had never seen a local health department compelled to issue a defense of the flu shot in a routine posting of vaccine clinic schedules. The Summit County Health District did just that recently. The department started its listing of 14 flu clinics with a rundown of common H1N1 myths. One of the key fictions the district debunked is that thimerosal, a mercury-based preservative used in some vaccines, is dangerous. The health agency wrote: "There is no valid scientific evidence to suggest that thimerosal in vaccines causes any health problems in children and adults beyond local hypersensitivity reactions (like redness and swelling at the injection site). "To help put it in perspective -- there is more mercury in a can of tuna than there is in the flu vaccine." Health Commissioner Gene Nixon said he put out the release to combat the spread of misinformation about H1N1 vaccine. The Internet is awash in junk science and scare stories, and it's become somewhat fashionable to trash vaccinations in general.»...
Source: http://www.cleveland.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 01 2009 17:18:41

La crise de la dette de Dubai : qui court le plus grand risque ?

«Depuis que la crise a éclaté jeudi dernier à Dubai, les marchés sont en train de surveiller de près la situation en se demandant qui a pris le plus de risques par rapport à cette crise. A l'heure actuelle, selon les informations rapportées par les médias, la Royal Bank of Scotland est le plus grand créancier de Dubai, HSBC Holdings est la plus grande institution de prêt aux Emirats Arabes Unis (EAU), et à cause du retard dans les paiements, Dubai risque de faire subir à ces créanciers des pertes de plus de 600 millions de dollars américains. La Grande-Bretagne serait donc devenue le plus grand créancier des EAU, et elle doit endosser la crise de Dubai. Les données montrent que la Royal Bank of Scotland, en tant que la plus grande structure financière du marché britannique contrôlée par le gouvernement, qui détient actuellement environ 2,3 milliards de dollars du total des places financières de Dubai, représente 17% du total de ses valeurs boursières, ce qui en fait le premier créancier mondial. En même temps, jusqu'à juin de cette année, les prêts pour les EAU de HSBC Holdings, la plus grande institution financière européenne par sa valeur de marché avaient atteint 15,9 milliards de dollars. La banque est donc considérée comme ayant «la plus grande exposition au risque». Ce chiffre dépasse largement la somme totale de prêts de 2 à 4 chiffres des trois autres principaux créanciers, qui sont Standard Chatered Bank, Barclays Group, et Royal Bank of Scotland. Selon l'analyse de l'équipe dirigée par Roy Ramos du Groupe Goldman Sachs, les pertes de HSBC Holdings en raison du retard dans le remboursement des dettes à Dubai peuvent atteindre 611 millions de dollars, et celles de la Standard Chartered Bank - 177 millions de dollars américains.»...
Source: http://french.people.com.cn | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 30 2009 16:15:51

Google Flu Trends | France

«We've found that certain search terms are good indicators of flu activity. Google Flu Trends uses aggregated Google search data to estimate flu activity»...
Source: http://www.google.org | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 29 2009 15:4:55

Grippe A : un vaccin anodin, vraiment?

«Une petite synthèse s'impose, c'est vraiment trop le bordel dans les esprits. C'est un peu long, mais j'ai réuni tout ce que j'ai trouvé de sérieux sur le sujet, prenez le temps de vous renseigner aussi avant de prendre une décision. Je suis assaillie de points de vue contradictoires, de parents affolés qui ont fait vacciner leurs enfants, même tout petits, de médecins qui refusent de piquer, d'autres qui insistent pour que je tende le bras, et enfin ceux qui trouvent toute cette excitation ridicule. Depuis le début de cette pandémie, il y a donc ceux qui dramatisent (remake de la grippe espagnole, on va tous crever), et ceux qui haussent les épaules (la grippe saisonnière serait plus féroce que ce virus de pacotille, tout juste bon à remplir les poches des labos pharmaceutiques). Et beaucoup de gens paumés. Pourquoi ?»...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 29 2009 9:13:22

VACCINATION : TROP D'EXPERTS A LA SOLDE DES LABORATOIRES

«Le Comité technique des vaccinations (pour le Haut conseil de la santé publique) est chargé d'établir des avis sur les priorités sanitaires d'utilisation des vaccins pandémiques. C'est au CTV que l'on doit les recommandations sur la vaccination des personnels de santé, des femmes enceintes et des jeunes enfants. Or, sur 20 membres, seuls cinq n'ont pas travaillé, de près ou de loin avec des laboratoires. Sur les 15 membres ayant exercé une activité de conseil, de travaux scientifiques, de rapport d'expertises ou de conseil scientifique, 14 l'ont fait avec des laboratoires qui vont commercialiser le vaccin H1N1.» [...] «Quant au directeur des l'Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, il fait aussi état dans ses déclarations d'intérêts, de collaborations récentes avec les laboratoires Sanofi-aventis. Coïncidence, son épouse, en tant que directrice médicale pour le syndicat des industries pharmaceutiques, siège à la commission d'autorisation de mise sur le marché (celle qui donne son feu vert aux vaccins) CONFLITS D'INTERETS Les homme politiques sont-ils plus neutres ? Le site Pharmacritique rappelle que Roselyne Bachelot a passé au moins 12 ans au service de l'industrie pharmaceutique. Ce parcours professionnel n'est malheureusement pas signalé (volontairement ?) sur son CV sur le site du gouvernement. "Docteur en pharmacie, Roselyne Bachelot a occupé, avant d'entrer dans la politique au début des années 80, le poste de déléguée à l'information médicale au sein du laboratoire ICI Pharma (devenu Astra Zeneca depuis) et chargée des relations publiques chez Soguipharm" Depuis ICI Pharma est devenu la multinationale Astra Zeneca qui a des intérêts dans la commercialisation du Gardasil, vaccin contre le cancer du col de l'utérus, un vaccin activement promu par le Ministère de la Santé. Certes, ces liens sont anciens, mais ils entachent malgré tout l'impartialité de la ministre. La famille de Président de la République gravite aussi dans la sphére pharmaceutique, comme le rappelle le Figaro du 16 avril 2008. François Sarkozy, frère de Nicolas, "poursuit dans l'ombre un parcours sans faute dans la santé (...) Il vient de prendre la présidence d'AEC PArtners, important cabinet oeuvrant dans le domaine de la santé, dont il est associé depuis 2001. Il se prépare aussi à lancer le 22 avril, (...) LongeviTV a déjà fédéré des sponsors comme Nestlé, Sanofi Aventis ou HSBC Assurances. François Sarkozy est aussi depuis 2005 vice-présuident du conseil de la sociétéde biotech côtée Bio Alliance Pharma" Quant au directeur des l'Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, il fait aussi état dans ses déclarations d'intérêts, de collaborations récentes avec les laboratoires Sanofi-aventis. Coïncidence, son épouse, en tant que directrice médicale pour le syndicat des industries pharmaceutiques, siège à la commission d'autorisation de mise sur le marché (celle qui donne son feu vert aux vaccins) CONFLITS D'INTERETS Les homme politiques sont-ils plus neutres ? Le site Pharmacritique rappelle que Roselyne Bachelot a passé au moins 12 ans au service de l'industrie pharmaceutique. Ce parcours professionnel n'est malheureusement pas signalé (volontairement ?) sur son CV sur le site du gouvernement. "Docteur en pharmacie, Roselyne Bachelot a occupé, avant d'entrer dans la politique au début des années 80, le poste de déléguée à l'information médicale au sein du laboratoire ICI Pharma (devenu Astra Zeneca depuis) et chargée des relations publiques chez Soguipharm" Depuis ICI Pharma est devenu la multinationale Astra Zeneca qui a des intérêts dans la commercialisation du Gardasil, vaccin contre le cancer du col de l'utérus, un vaccin activement promu par le Ministère de la Santé. Certes, ces liens sont anciens, mais ils entachent malgré tout l'impartialité de la ministre. La famille de Président de la République gravite aussi dans la sphére pharmaceutique, comme le rappelle le Figaro du 16 avril 2008. François Sarkozy, frère de Nicolas, "poursuit dans l'ombre un parcours sans faute dans la santé (...) Il vient de prendre la présidence d'AEC PArtners, important cabinet oeuvrant dans le domaine de la santé, dont il est associé depuis 2001. Il se prépare aussi à lancer le 22 avril, (...) LongeviTV a déjà fédéré des sponsors comme Nestlé, Sanofi Aventis ou HSBC Assurances. François Sarkozy est aussi depuis 2005 vice-présuident du conseil de la sociétéde biotech côtée Bio Alliance Pharma" »...
Source: http://www.lepost.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 25 2009 16:35:50

CRU emails reveal a worrying pattern of bad behaviour

«Sometime last week the Climatic Research Unit (CRU) at the University of East Anglia was hacked and materials stolen off its server. That information, including thousands of emails, has been posted on the internet (including at Wikileaks) and has caused a weekend of frantic blogging. There is more or less a rather juicy scandal brewing. There is more to this story than the "ho hum, nothing to see here, the making of sausages, and science, shouldn't be seen by the public" attitude being displayed by warmenists. There is, however, less to the story than the "this proves the greatest scientific fraud in human history" attitude being taken by denialists. So far, there is no evidence I have seen that suggests the fabrication of the anthropogenic global warming hypothesis. Certainly, scientists at the CRU are not the only scientists working on climate science. These emails do not provide a silver bullet to kill off that theory. Much has been made of an email by Professor Phil Jones, head of the CRU, where he says: "I've just completed Mike's Nature trick of adding in the real temps to each series for the last 20 years (i.e. from 1981 onwards) and from 1961 for Keith's to hide the decline." The word "trick" doesn't suggest anything untoward, rather being somewhat clever about some technique. "Hide" could be a problem. This email is dated November 16, 1999, so it cannot relate to more recent arguments over the extent of global warming. It is clear, however, that statements suggesting "the science is settled" can no longer be sustained.» [...] «This incident reflects poorly on academics and universities everywhere. It is important to remember that the taxpaying public invests a lot of trust and respect in academic processes; not to mention, money. The peer-review process, for example, has been held up as the “gold standard” of integrity. Yet we see numerous emails subverting peer-review. We see attempts to avoid freedom-of-information requests — something the media and the public are increasingly impatient about. We see overall a pattern of poor behaviour. Some have chosen to represent that behaviour as the workings of elite scientists going about their business. I am not convinced that the public, whose taxes finance that behaviour, are going to be pleased. Nor should they be. »...
Source: http://wikileaks.org | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 25 2009 16:15:49

Des hackers a l'origine d'un eventuel Climategate

«La nouvelle fait le tour du Web, et pourrait bien relancer le débat sur l'importance du Net et sa capacité à rétablir la vérité... ou à cultiver la désinformation. Des hackers (russes ?) ont en effet réussi à infiltrer la semaine dernière le réseau du centre de recherche sur le climat (CRU : Climatic Research Unit) de l'Université anglaise d'East Anglia. Des centaines de documents et courriels privés ont ainsi été dérobées et publiées sur la toile. Une histoire de crédibilité Si à première vue, il ne s'agit que d'une intrusion parmi tant d'autres, le problème vient du contenu des courriels internes des chercheurs. En effet, le CRU fournit depuis des années ses données sur les températures au GIEC, groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (ou IPCC, Intergovernmental Panel on Climate Change). Le GIEC a selon son site officiel « pour mission d'évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d'ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d'origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d'éventuelles stratégies d'adaptation et d'atténuation. » Courbe crosse hockey dioxyde de carbone Or depuis de nombreuses années, l'écologie est au coeur des débats. Principal argument des écologistes : la croissance anormale de la pollution (et de la température) lors du XX siècle, après 900 ans de quasi stabilité. C'est le fameux graphique en forme de crosse de hockey (ici pour le dioxyde de carbone), utilisé partout. Face à un tel constat, il est plus que normal de s'alarmer et de réagir. Mais de nombreuses voies s'élèvent justement contre ce constat. Pour beaucoup, dont des chercheurs, cette courbe est totalement fictive et n'est le fruit que de sélections de données et d'exclusions d'autres données discordantes. Cette courbe ne serait là que pour manipuler la population, certains allant jusqu'à parler de lobby écologique.»...
Source: http://www.pcinpact.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 25 2009 11:32:18

Confidentiel Bachelot perd son M. Grippe A

«Directeur adjoint du cabinet de la ministre de la Santé, en charge des crises sanitaires, François Hébert va quitter son poste et sera remplacé par son adjoint, Jean-Patrick Sales. Son départ interviendra le 20 décembre, mais a été annoncé hier au Journal officiel, en pleine polémique sur l'organisation de la campagne de vaccination. Une coincidence, assurent plusieurs sources. Certains membres du cabinet aspirent à de nouvelles responsabilités après plus de deux ans au ministère. C'est aussi le cas de la conseillère sociale, Véronique Billaud, ou d'un autre directeur adjoint, Philippe Sauvage, qui partent aujourd'hui.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 23 2009 15:12:28

Evidence Does Not Connect H1N1 Vaccine To Patient Deaths, WHO Says

«The deaths of 41 people from six countries who had received the H1N1 (swine flu) vaccine were not directly linked to the vaccine, the WHO said Thursday, the Associated Press/MSNBC reports (11/19). "Although some investigations are still ongoing, the results of the completed investigations reported to WHO have ruled out that the pandemic vaccine is the cause of death," Marie-Paule Kieny, WHO's top vaccine expert, said during a telephone conference, Reuters reports.»...
Source: http://www.medicalnewstoday.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 23 2009 15:4:16

Une «conspiration des scientifiques»?

«A quelques jours du sommet de Copenhague, des pirates informatiques dévoilent des aspects peu reluisants de professeurs voulant écarter tout avis de collègues plutôt sceptiques sur la théorie du réchauffement inéluctable de notre planète. Un site conservateur américain évoque le «plus grand larcin de tous les temps»La preuve d'une «conspiration mondiale»? Un «bâton de dynamite» qui vient d'exploser opportunément? A l'approche des discussions de Copenhague sur le climat (du 7 au 18 décembre), le débat sur l'influence humaine dans le réchauffement de la planète, s'est subitement rallumé. En cause? Des milliers de courriels privés et de documents secrets ont fait leur apparition sur Internet. Dans leur correspondance, subtilisée par des pirates informatiques, les plus prestigieux scientifiques britanniques et américains en la matière, dévoilent des aspects peu reluisants. C'est le serveur du respecté Centre de recherches sur le climat (CRU) de l'université britannique d'East Anglia qui a craché ses secrets. Or le directeur du CRU, Phil Jones, est l'un des auteurs du Panel intergouvernemental de l'ONU qui, il y a trois ans, avait conclu de manière «univoque» à l'influence de l'activité humaine dans le réchauffement du climat. L'unanimité affichée à cette occasion par les scientifiques avait fait date, et marginalisé les tenants de la position inverse. Or, les dessous des cartes semblent montrer une dure bataille qui n'était jamais apparue au grand jour.»...
Source: http://www.letemps.ch | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 23 2009 14:53:8

Climate Emails Stoke Debate

«The scientific community is buzzing over thousands of emails and documents -- posted on the Internet last week after being hacked from a prominent climate-change research center -- that some say raise ethical questions about a group of scientists who contend humans are responsible for global warming. The correspondence between dozens of climate-change researchers, including many in the U.S., illustrates bitter feelings among those who believe human activities cause global warming toward rivals who argue that the link between humans and climate change remains uncertain. More * Download the emails and documents (The file is over 60 MB) Some emails also refer to efforts by scientists who believe man is causing global warming to exclude contrary views from important scientific publications. "This is horrible," said Pat Michaels, a climate scientist at the Cato Institute in Washington who is mentioned negatively in the emails. "This is what everyone feared. Over the years, it has become increasingly difficult for anyone who does not view global warming as an end-of-the-world issue to publish papers. This isn't questionable practice, this is unethical." In all, more than 1,000 emails and more than 2,000 other documents were stolen Thursday from the Climate Research Unit at East Anglia University in the U.K. The identity of the hackers isn't certain, but the files were posted on a Russian file-sharing server late Thursday, and university officials confirmed over the weekend that their computer had been attacked and said the documents appeared to be genuine. "The selective publication of some stolen emails and other papers taken out of context is mischievous and cannot be considered a genuine attempt to engage with this issue in a responsible way," the university said.»...
Source: http://online.wsj.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 19 2009 15:13:32

Le Pdg de France telecom voulait-il destabiliser deux syndicats?

«Challenges a révélé qu'un cabinet de conseil aurait été mandaté par Didier Lombard pour déstabiliser la CFD-CGC et Sud. La direction de France Télécom dément formellement. De même que ledit cabinet qui soupçonne la manoeuvre d'un concurrent. L'histoire pourrait être racontée sous une couverture noire sous laquelle se croiseraient les mensonges. Alors qu'elle tente tant bien que mal de s'extraire de la tempête déclenchée par la vague de suicides chez ses employés, la direction de France télécom doit faire face depuis hier à de nouveaux soupçons : selon un article publié sur le site Internet de Challenges, le pdg Didier Lombard aurait employé les services d'une agence de communication de crise, évoquée sous le vocable peu flatteur d'une « officine », pour déstabiliser, à la veille des élections au conseil d'administration d'octobre dernier, deux syndicats très actifs dans les négociations sur le stress. Dans un texte lu au comité central d'entreprise du groupe, mardi 17 novembre au matin, le pdg a démenti «formellement» cette hypothèse. Dans un silence inhabituel depuis le début de cette crise, le doute n'a pourtant pas été levé. Pourquoi?»...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 17 2009 14:58:16

Les villes les plus endettees

«Si la dette de l'Etat n'en finit plus de s'envoler, celle de certaines municipalités se révèle tout aussi démesurée. Pour savoir où vivent les Français les plus exposés à l'endettement de leur commune, le Journal du Net a classé les villes selon la dette communale ramenée au nombre de citoyens. Seules les villes de plus de 20 000 habitants sont prises en compte, ce qui évite le biais des communes touristiques, en montagne ou sur le littoral, dont la population administrative est très faible. Résultats : alors que certaines villes connaissent un endettement minime, d'autres affichent une dette par habitant de plusieurs milliers d'euros. Découvrez les vingt municipalités les plus endettées de France.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 17 2009 9:54:21

Online gangs cash in on swine flu

«Sophos, a British security software firm said it had intercepted hundreds of millions of fake pharmaceutical spam adverts and websites this year, many of them trying to sell counterfeit antiviral drugs like Tamiflu to worried customers. Tamiflu, an antiviral marketed by Switzerland's Roche Holding and known generically as oseltamivir, is the frontline drug recommended by the World Health Organization to treat and slow the progression of flu symptoms. GlaxoSmithKline makes another antiviral for flu, known as Relenza. Sophos said many of the gangs behind the sites were based in Russia and the top five countries buying fake Tamiflu and other medicines on the internet were the United States, Germany, Britain, Canada and France. Sophos spokesman Graham Cluley said a "worrying trend" toward stockpiling Tamiflu had already been seen in Britain -- Europe's worst-hit country in the H1N1 pandemic so far. "As more and more cases of swine flu....come to light, it is essential that we all resist the panic-induced temptation to purchase Tamiflu online," he said. "The criminal gangs working behind the scenes at fake internet pharmacies are putting their customers' health, personal information and credit card details at risk."»...
Source: http://www.reuters.com | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 15 2009 11:56:12

A la recherche des coupables du desastre UBS, la justice se heurte a un tabou

«Le Conseil fédéral dévoilera mardi le détail de l’accord avec les Etats-Unis au sujet d’UBS. Si la banque peut s’estimer sauvée, les accusations de gestion déloyale contre les anciens dirigeants pourraient trouver un nouvel échoLe tollé était général. «La question d'une plainte pour gestion déloyale se pose depuis quelque temps», confiait le représentant des petits actionnaires Robby Tschopp sur les ondes de la RSR. L'ancien procureur tessinois Dick Marty lançait quant à lui que s'il était conseiller fédéral, il se chargerait lui-même de lancer des poursuites. C'était il y a tout juste un an. Le monde découvrait alors l'étendue de la crise des «subprime», ces produits financiers devenus toxiques et dont UBS s'était gavée comme aucune autre de ses concurrentes en Europe. Depuis, les révélations accablantes pour la banque n'ont plus cessé, notamment dans l'affaire de fraude fiscale aux Etats-Unis. Aux 70 milliards qu'a coutés l'explosion des «subprime» s'est ajoutée une crise de confiance qui a provoqué des sorties de fonds de 165 milliards de francs depuis le début de 2008. UBS s'est confessée devant le Sénat américain, a versé une amende de 900 millions de francs et obtenu l'aide in extremis du gouvernement pour échapper à une inculpation pénale.» [...] ««La priorité était de sauver la banque et personne ne voulait tirer sur l’ambulance, interprète aujourd’hui Robby Tschopp. Cela aurait été vu comme peu patriotique.» Dans le même temps, l’auteur de ce constat suggère que le vent a peut-être fini par tourner. «La banque est considérée comme sauvée, et la question est en train de ressortir», confie Robby Tschopp. Un sentiment partagé par Elie Nada, de la société de défense des actionnaires Deminor. S’il confirme que «personne ne voulait bouger jusqu’ici, la situation est effectivement devenue plus favorable aujourd’hui». Le traumatisme de Swissair Si les avocats consultés par Le Temps admettent la nécessité d’éclairer les responsabilités qui ont conduit à la déroute, ils doutent des outils qu’offre le droit. Pour Carlo Lombardini, le Parquet de Zurich est probablement «traumatisé» par l’échec du procès Swissair. «C’est d’autant plus regrettable, poursuit-il, qu’on ne peut a priori exclure que l’affaire UBS puisse contenir plus d’éléments relevant du droit pénal.» »...
Source: http://www.letemps.ch | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 12 2009 14:58:13

Parlons de l'hydre protectionniste

«Il y a, comme cela, des « mots qui fâchent ». Si l'on brandit la menace du protectionnisme, tous les beaux esprits n'ont de cesse de vous renvoyer aux déclarations liminaires des trois derniers G20, qui constituent autant d'odes au libre-échange. S'arrêter là, c'est oublier un peu vite deux faits majeurs de l'histoire contemporaine. D'abord que ces déclarations vertueuses, énoncées la main sur le coeur, n'ont jamais été aussi nombreuses qu'au début des années 1930. On connait la suite. Par ailleurs, statistique peu connue de l'OMC, 17 pays du G20 ont mis en oeuvre des mesures clairement protectionnistes depuis le G20 de Washington en novembre 2008. Les promesses n'engagent donc que ceux qui les écoutent. Soyons clairs : même si le commerce mondial baisse en 2009, pour la première fois depuis la création du GATT en mars 1948, le protectionnisme généralisé n'est pas encore une réalité aujourd'hui. Et les mesures prises par les 17 pays du G20 restent encore de faible ampleur. Mais c'est là, justement, où il devient nécessaire de dresser l'oreille et de se plonger dans l'histoire du libre-échange. Deux constats méritent d'être faits ici. Tout d'abord, sur une perspective de trois siècles, le libre-échange a constitué l'exception et le protectionnisme la règle. Depuis les actes de navigation anglais de 1651 (interdisant l'entrée dans les ports britanniques aux navires de commerce étrangers) jusqu'au refus d'Obama d'offrir un libre accès aux pneus chinois sur le marché nord-américain en septembre 2009, le libre-échange n'a triomphé qu'au cours de la décennie 1860, marquée par le traité de libre-échange franco-anglais, (signé par Napoléon III dans le dos de son Parlement) et, à un bien moindre degré, depuis le milieu des années 1960. A un moindre degré disons-nous, car si le protectionnisme a été combattu depuis plusieurs décennies, il s'est aussi considérablement sophistiqué. Les barrières douanières, les plus visibles, ont, certes, été levées pour la plupart. Mais les formes du protectionnisme se sont vertigineusement diversifiées. D'« obstacles non tarifaires » (ONT) en protectionnisme social ou environnemental, la palette des mesures de restriction des échanges est, depuis trois décennies, de plus en plus chatoyante. Et cela même sans compter le protectionnisme monétaire (la dévaluation de sa monnaie) qui taraude bien des gouvernements (au premier rang desquels le gouvernement américain) depuis quelques mois. Face à cette menace protéiforme, il faut agir. Et vite. Commençons par dire que toute forme de protectionnisme n'est pas à proscrire en période de crise, si l'on veut conserver un semblant d'identité économique nationale. Mais, dans ce domaine, il va falloir faire moins de déclarations tonitruantes sur le « patriotisme économique » et agir davantage « sous le manteau », comme savent merveilleusement le faire les Etats-Unis et le Japon. Mais il va falloir surtout arrêter de se « voiler la face » et entreprendre collectivement un véritable examen de conscience.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Patriotisme Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Patriotisme Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 10 2009 15:5:17

Lawmakers scold City lobbying on EU finance rules

«To forge proposals on financial regulation, the European Commission continues to rely on the advice of financial expert who have vested corporate interests, especially from the City of London, EU lawmakers are claiming.MEPs have endorsed a report by the think tank Alter-EU, which has analysed the make-up of the European Commission's financial expert groups, people invited to advise the Commission on financial matters. The report concludes that large private banks and insurance giants have dominated the Commission's thinking before and after the onset of the financial crisis. The finance industry is investing its time and money in helping devise financial regulation, Poul Nyrup Rasmussen, the leader of the Party of European Socialists and former Danish prime minister, said at a conference backing the transparency lobbyist's report. Two members of the parliament's newly-established special committee on the financial crisis (EurActiv 16/10/09), Cornelis de Jong and Sven Giegold, came out in force against the EU executive's proposals on regulating the financial sector. Both MEPs backed the findings of the report and criticised the Commission's interpretation and its response to the crisis. Commission "narrow-minded" The EU executive department responsible for financial regulation is the DG Internal Market, which since October 2004 has been led by the former Irish Minister for Finance Charlie McCreevy. According to the report, there are 8 external expert groups, 84 % of which are made up actors from the financial industry.»...
Source: http://www.euractiv.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 07 2009 15:6:21

Surveillance des courriers : la lecon de l'Assemblee en 1791

«Un fidèle lecteur nous a pointé l'extrait d'un texte datant de...¦ 1791 et trouvé via Google Books. Evidemment, Internet n'était même pas dans les livres d'anticipation d'alors, mais le contenu de cet extrait, d'une étonnante actualité, mérite lecture. L'Assemblée nationale dénonçait alors le « zèle inconsidéré » que les autorités « avaient cru pouvoir soumettre à leur surveillance et à leur recherche la correspondance des particuliers ». Les parlementaires d'alors condamnaient l'arrestation de courrier, les dépôts forcés des malles et des paquets « en autres lieux qu'aux bureaux auxquels ils étaient destinés », les « vérifications des lettres », les « sursis ordonnés à leur distribution [qui ] ne peuvent qu'interrompre les relations commerciales et sont autant d'abus qu'il est indispensable d'arrêter ».» [...] «Plus de 200 ans plus tard, les débats Hadopi, et toujours des paquets à surveiller... cette fois sur les réseaux. Le fidèle rapporteur Franck Riester, avec l'aval du ministère de la Culture, tente d'orchestrer la surveillance des emails pour lutter contre toutes les formes d’échanges dits illicites sur Internet. Le député avait ainsi injecté des amendements « de coordination » ou « de cohérence », des petits noms légers qui n'avaient en réalité qu’une mission : étendre l'œil d'Hadopi aux « communications électroniques » (un exemple, un autre). Par cette extension, c'était toute la sphère privée entre les individus (mails, messagerie instantanée, etc.) qui se trouvait éclaboussée par la loi de sécurisation. Comme souvent, de l’autre côté de la balance, c’était la liberté de chacun qui en pâtissait. Il aura fallu tout le poids de quelques parlementaires, d'experts ainsi que la médiatisation de la mesure pour que l’Assemblée accepte cette fois encore de laisser Big Brother au ! placard. »...
Source: http://www.pcinpact.com | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 06 2009 14:9:11

Riposte graduee : le Parlement europeen accepte la coupure Internet mais fixe des regles

«Les négociations sur le « paquet télécoms » européen sont arrivées à leur terme. Le principe de la coupure de l'accès Internet pour sanctionner le téléchargement illégal est approuvé mais encadré. L'Europe a finalement dit « oui » à la coupure d'accès Internet, sanction prévue par la loi française Hadopi 2 pour punir les internautes coupables de téléchargement illégal et récidivistes. Il s'agit en fait d'un « oui mais... » qui encadre cette mesure coercitive a priori et a posteriori. A priori en posant « le respect du principe de la présomption d'innocence », et en exigeant « une procédure préalable juste et impartiale, incluant le droit d'être entendu pour la ou les personnes concernées ». A posteriori en instaurant le droit à une révision du dossier par un juge. L'amendement 138 enterré Les eurodéputés ont donc choisi la voie du compromis en enterrant le conflictuel amendement 138 qui érigeait l'accès à Internet en droit fondamental ne pouvant être restreint « sans décision préalable des autorités judiciaires ». Désormais, cette question de savoir qui d'un juge ou de l'Hadopi aura le pouvoir d'appliquer les sanctions ne se pose plus, l'Hadopi 2 ayant de toute façon déjà choisi le recours au juge.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

11 06 2009 8:21:57

Sonatrach et les banques algeriennes se rejettent les surliquidites

«Sonatrach a, certes, lancé un ambitieux programme d'investissement dans le domaine de la pétrochimie, d'un cout de 30 milliards de dollars, mais la crise l'a contraint de le redimensionner, voire de l'étaler dans le temps. Les lenteurs dans la concrétisation des projets dans la pétrochimie n'expliquent pas à eux seuls la situation. L'argent dormant ne rapportant rien aux banques et les capacités d'absorption de l'économie algérienne étant limitées, les banques publiques ne courent pas après les fonds de Sonatrach. La compagnie publique d'hydrocarbures en aurait, de source interne, approché plusieurs pour essayer de placer ses excédents, sans résultat. L'ensemble de la place financière publique, y compris la Banque extérieure d'Algérie, dont le principal client est Sonatrach, refuse de prendre en charge un « trésor empoisonné ». Les banques publiques ont déjà un problème de surliquidités et n'arrivent pas à engager leurs surplus dans des financements profitables. Pas de projets bancables»...
Source: http://www.lesafriques.com | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 05 2009 14:50:16

Lutte contre les discriminations : la CNIL reagit aux accusations infondees de SOS Racisme

«A l'occasion de la publication de son rapport sur le fichage ethno-racial, l'association SOS Racisme a évoqué le manque de collaboration supposé de la CNIL et d'autres services publics dans la lutte contre les discriminations. La CNIL conteste ces accusations totalement infondées et souligne que son action dans ce domaine est, au contraire, exemplaire. L'association SOS Racisme a rendu public, le 4 novembre 2009, son dernier rapport intitulé "Le fichage ethno-racial : un outil de discrimination". Ses représentants ont, à cette occasion, mis en cause l'action des services publics (CNIL, Inspection du travail, Justice) qui se seraient "montrés peu enclins à collaborer avec SOS Racisme et à apporter une réponse répressive aux pratiques dénoncées". La CNIL tient à exprimer son plus vif étonnement face à de telles accusations qui sont parfaitement infondées. Depuis qu'elle dispose, avec la nouvelle loi informatique et libertés de 2004, de pouvoirs de contrôle renforcés et d'un pouvoir de sanction, la CNIL n'a jamais hésité à en faire usage, notamment dans le cadre des plaintes transmises par SOS Racisme. Dans le cas du fichier des "vols spéciaux et manifestations exceptionnelles" d'Air France, mis en exergue par SOS Racisme, la CNIL a ouvert une enquête dès réception de la plainte de cette association. Une instruction approfondie a été conduite pour bien comprendre les objectifs poursuivis par Air France (promotion de la diversité) et la nécessité, à cette fin, de traiter des données faisant apparaitre l'origine des personnes. Cette instruction a notamment donné lieu à un contrôle sur place de la CNIL, une saisine de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE), des échanges avec l'autorité judiciaire saisie de ce dossier pénal, et enfin à une prise de position de la CNIL après audition du président d'Air France.»...
Source: http://www.cnil.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 05 2009 9:17:52

Fraude Madoff: une mise en examen en France

«Patrick Littaye, co-fondateur d'un fonds soupçonné d'avoir fait des placements douteux, a été mis en examen à Paris par le juge d'instruction Renaud Van Ruymbeke, chargé de l'enquête sur la fraude imputée à Bernard Madoff, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. M. Littaye a été mis en examen fin octobre par le juge Van Ruymbeke pour "complicité d'abus de confiance", selon cette source, confirmant une information de Mediapart. Sa société, Access International Advisors, est soupçonnée d'avoir fait des placements douteux par l'intermédiaire du fonds luxembourgeois Luxalpha, filiale de l'Union des banques suisses (UBS), auprès du fonds Madoff. La société, co-fondée par Thierry de la Villehuchet, qui s'était suicidé fin 2008, gérait environ 2 milliards d'euros d'actifs pour le compte de clients européens, dont 1,5 milliard étaient investis auprès de Bernard Madoff, le courtier américain condamné fin juin à 150 ans de prison pour fraude massive. Le parquet de Paris avait ouvert le 29 mai une information judiciaire contre X pour "abus de confiance aggravé", "escroquerie aggravée", "recel en bande organisée" et "blanchiment en bande organisée", confiée au juge Van Ruymbeke. L'enquête faisait suite au dépôt d'une plainte en janvier par une Parisienne de 66 ans qui avait investi 540.000 euros dans le fonds Luxalpha. Trois autres plaintes liées à la fraude Madoff ont été déposées à Paris depuis le début de l'année et ont entrainé l'ouverture d'enquêtes préliminaires.»...
Source: http://eco.editpress.lu | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

11 02 2009 9:28:2

Perseus : un module pour proteger les communications privees... et le telechargement illegal ?

«Mis au point par des chercheurs français de l'Ecole Supérieure d'Informatique Electronique Automatique, Perseus est un protocole de chiffrement des échanges entre deux ordinateurs qui rend très difficile toute écoute des flux de données. Un système qui pourrait être récupéré pour se protéger des mesures anti piratage de la loi Hadopi. Un groupe de spécialistes en sécurité de l'ESIEA (Ecole Supérieure d'Informatique Electronique Automatique) a présenté au Luxembourg un module pour Firefox baptisé Perseus. Celui-ci est destiné à lutter contre le piratage des données personnelles en cryptant les échanges au format http entre deux ordinateurs. Le système fonctionne en plusieurs étapes : les données sont d'abord chiffrées, le code généré étant ensuite brouillé par un bruit numérique. La clé de déchiffrement est envoyée au destinataire avant l'échange et le code de chiffrement change à chaque opération. Intercepter puis décoder les données ainsi protégées nécessite une puissance de calcul très importante que les pirates ne pourront ou ne voudront pas mobiliser. L'ESIEA a publié le code source de Perseus qui a été diffusé sous forme d'extension en version bêta pour Firefox. Le module n'est pas disponible pour Windows, mais cela n'est sans doute qu'une question de temps.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 29 2009 11:53:48

Financial Services Committee and Treasury Department Release Draft Legislation to Address Systemic Risk, “Too Big to Fail” Institutions

«Washington, DC - Today, the House Financial Services Committee and the Treasury Department released draft legislation to address the issue of systemic risk and "too big to fail" financial institutions. The draft bill will: * Create a mechanism for monitoring and reducing the threats that systemically risky firms pose to the financial system. * Establish a process for winding down large, financially-troubled non-bank financial institutions in a way that protects American taxpayers and minimizes the impact on the financial system. * Overhaul and update our financial regulatory system. A summary of the draft legislation can be viewed below; the full text can be viewed here. Summary of the Financial Stability Improvement Act The Financial Services Committee and the Obama Administration are committed to ensuring that the taxpayers are never again called upon to take responsibility for Wall Street's business decisions. The bill creates a strong, inter-agency council to monitor and oversee stability of the financial system and address threats to that stability. The bill provides strengthened supervision for large, interconnected financial firms to prevent failure. A new resolution regime will ensure that firms that fail despite these measures will do so in a way that minimizes impacts on taxpayers, the health of the financial system and the overall economy. Specifically, the draft legislation: Creates the Financial Services Oversight Council to monitor systemic risks. * The Council will identify financial companies and financial activities that pose a threat to financial stability, and will subject those companies and activities to heightened prudential oversight, standards and regulation. * The Council will also subject systemically important financial market utilities and payment, clearing and settlement activities to heightened oversight, standards and regulation.»...
Source: http://www.house.gov | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 26 2009 15:39:33

Crise sociale : France Telecom a perdu gros en image de marque

«Dans le dernier baromètre Posternak-Margerit, l'opérateur historique chute de 20 places. Une glissade provoquée par la vague de suicides qui frappe l'entreprise. France Télécom ne sortira pas indemne de la crise sociale qui le frappe. Et les premiers effets de cette situation se font déjà sentir auprès de l'opinion. La médiatisation des suicides et le manque de réactivité de l'opérateur historique ont eu des conséquences dévastatrices. Selon le baromètre Posternak-Margerit réalisé les 16 et 17 octobre, France Télécom figure à l'avant-dernière place d'un panel de trente grandes entreprises françaises en termes d'image. •20 places dans l'opinion des Français Depuis le mois de juin, le groupe a dégringolé de 20 places. "C'est un phénomène légitime, qui va se dissiper si France Télécom parvient à résoudre ses problèmes humains", a commenté Claude Posternak, un des auteurs de l'étude, cité dans Le Journal du Dimanche.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

10 16 2009 11:44:49

Nicolas Sarkozy criticises arrest of Roman Polanski

«"I understand that people are shocked by the gravity of the accusations against Roman Polanski," he said. "But I add that it is not a good administration of justice to do this 32 years after the facts when the person concerned is today 76 years old." The Oscar-winning director has been regarded as a fugitive by US authorities since he fled the country in 1978 after admitting to sex with a 13-year-old girl. A Polish-French national, Mr Polanksi was arrested on September 26 in Zurich where he is being detained. But Mr Sarkozy also said that comments by Frederic Mitterrand, the culture minister - who said Mr Polanski's arrest was "absolutely horrifying" - were a mistake. The minister's remarks led to him facing accusations of paedophile acts himself based on his 2005 autobiographical novel. He forcefully denied the allegations on national television last week. Mr Sarkozy stood by his minister, a friend of his wife, Carla Bruni-Sarkzoy, saying he had "never defended sex tourism" even though he admitted paying for sex with male prostitutes in Thailand and Indonesia.»...
Source: http://www.telegraph.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

10 16 2009 10:10:30

In Holland, the Public Face of Flu Takes a Hit

«For the past 6 months, one could barely switch on the television in the Netherlands without seeing the face of famed virus hunter Albert Osterhaus talking about the swine flu pandemic. Or so it has seemed. Osterhaus, who runs an internationally renowned virus lab at Erasmus Medical Center, has been Mr. Flu. But last week, his reputation took a nosedive after it was alleged that he has been stoking pandemic fears to promote his own business interests in vaccine development. As Science went to press, the Dutch House of Representatives had even slated an emergency debate about the matter.»...
Source: http://www.sciencemag.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 16 2009 8:9:16

Le P2P ne fait plus recette, le streaming explose

«Avis d'expert - Les usages des internautes, pirates ou non, ont changé. Comme prévu, la loi Hadopi est complètement passé à côté de cette tendance. L'augmentation des débits proposés par les FAI et une certaine peur du gendarme ont pour conséquence la baisse importante de l'utilisation des services P2P par les internautes. Les chiffres sont sans appel. Alors qu'il y a encore deux ans, le trafic issu des sites d'échanges en peer-to-peer engloutissait une majeure partie de la bande passante mondiale, aujourd'hui, la situation s'est complètement inversée. Selon les observations d'Arbor Networks, reprises par les médias américains, le P2P ne concentre plus que 18% du trafic des FAI contre 40% il y a deux ans. Ces données apparaissent crédibles puisque Arbor Networks est spécialiste de la gestion des réseaux dont les clients sont plusieurs des plus grands fournisseurs d'accès à internet.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

10 13 2009 9:48:48

Pourquoi il faut souscrire aux augmentations de capital des banques

«Ne cherchez pas cette année le plan de relance de l'Etat dans l'infrastructure, l'automobile ou les PME. Les résultats à venir du troisième trimestre vont confirmer que les plus grands gagnants de 2009 sont en fait les géniteurs mêmes de la crise : les banquiers, dont les profits record tiennent très largement au soutien massif de l'Etat ! La courbe des taux rendue exceptionnellement pentue par les taux à court terme très bas [1] gonfle artificiellement les revenus des banques d'affaires jusqu'à 25 à 30% cette année ! Si les moralistes s'en lamenteront - pourquoi accorder aux banquiers une telle prime à la casse du capitalisme au moment même où l'on prétend vouloir changer leur comportement ? - , les opportunistes, eux, s'en réjouiront, tant le gouvernement semble avoir finalement reconnu qu'il ne peut y avoir d'économie forte sans banques fortes. Reste qu'il nous faudra bien, en tant que contribuables, payer un jour la note de cette liquidité quasi-gratuite mise à la disposition des banques.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 12 2009 15:28:57

Grippe H1N1: environ 10.000 morts aux Etats-Unis

«La grippe H1N1 a fait environ 10.000 morts, dont 1.100 enfants, et contaminé près de 50 millions de personnes aux Etats-Unis depuis le mois d'avril, selon une estimation des autorités sanitaires fédérales. "A la date du 14 novembre, beaucoup plus d'enfants et de jeunes adultes ont malheureusement été hospitalisés ou tués par la grippe H1N1 par rapport à une saison de grippe normale", a dit à la presse Thomas Frieden, directeur des Centres de contrôle des maladies (CDC). "Nous estimons qu'il y a eu près de 50 millions de cas, majoritairement des jeunes adultes et des enfants, plus de 200.000 hospitalisations (...) et malheureusement près de 10.000 morts, dont 1.100 enfants et 7.500 jeunes adultes", a-t-il ajouté. Ces estimations résultent d'une nouvelle méthode de calcul utilisée depuis un mois. Cela représente une augmentation de plus de 4.000 décès par rapport au dernier décompte.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 12 2009 9:24:21

Le point sur la grippe et sur une seconde vague H1N1

«La ministre Bachelot a annoncé que la France s'approche du pic de la première vague de grippe H1N1pdm et qu'une seconde vague est à prévoir. Par ailleurs, le réseaux des GROG annonce que 4.6 millions de patients ont attrapé le virus en France métropolitaine. Ce qui fait un bon cru pour ainsi dire. Pour mieux visualiser l'épopée du virus, on consultera les diagrammes de l'InVS basés sur les données des réseaux sentinelles. La courbe* fait apparaitre une incidence inférieure à celle de l'année précédente où 3.06 millions de cas ont été calculés (voir figure 1, il faut évaluer la surface sous la courbe bleue). A vue de nez, il y aurait un facteur 2 entre les chiffres des sentinelles et ceux des GROG. Je ne ferai aucun commentaire. Sauf que dans l'optique d'une stratégie ministérielle, il est préférable d'annoncer le chiffre le plus haut.»...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 10 2009 16:5:16

Sortons l'enseignement de sa ''bulle''

«Aux Etats-Unis, comme en France, une vague de critiques submerge la recherche et l'enseignement en économie. Paul Krugman, Prix Nobel 2008, assure que la macroéconomie est progressivement tombée dans un "âge sombre" : même les théories les plus "farfelues" peuvent, si elles sont "intégrées dans des modèles mathématiques ingénieusement construits", en venir à dominer l'enseignement de cette discipline. De même, pour Patrick Artus, "la macroéconomie, depuis quelques années, est devenue une science formelle sans rapport avec la réalité" (Le Monde du 10 septembre). Quant à Brad DeLong, de l'université de Berkeley, il n'hésite pas à parler de l'"effondrement intellectuel" d'une partie des institutions de l'économie dominante, dont la principale conséquence est qu'une partie des économistes censés fournir des réponses aux questions que pose la crise sont incapables de faire avancer le débat en raison de leur ignorance de l'histoire des faits et de la pensée économique.A l'inverse, les économistes cherchant à expliquer cette crise accordent une place essentielle aux faits, notamment à l'étude détaillée des crises passées, dont ils cherchent à tirer les leçons... Les tentatives d'explication et de prédiction mobilisent un certain nombre de comportements et de raisonnements de base, que chacun peut comprendre. Interrogé en juin sur ce qu'il dirait à un étudiant commençant un cursus d'économie, Paul Samuelson, l'un des pères de l'économie mathématique, répondait : "Je dirais, et c'est surement un changement par rapport à ce que j'aurais dit lorsque j'étais plus jeune : ayez le plus grand respect pour l'étude de l'histoire économique car il s'agit du matériau d'où proviendront toutes vos conjectures et tous vos tests." Les explications s'appuient forcément sur des hypothèses et des théories. Lesquelles ? Celles de Keynes, de Marx et, dans une moindre mesure, de Minsky, de Galbraith ou de certains régulationnistes, se révèlent ici plus pertinentes que la théorie dominante. Très rares sont d'ailleurs les économistes qui se référent aux théories les plus récentes de la macroéconomie ou de la microéconomie pour expliquer la crise.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 09 2009 16:2:24

Fin du periple juridique pour Zataz

«Forever Living Products France renonce à poursuivre Damien Bancal. L'entreprise était présente devant la cour d'appel de Paris le 7 octobre. Elle s'est désistée à l'audience de son appel concernant la relaxe prononcée en faveur de Damien Bancal en juillet dernier par la 17e chambre correctionnelle du tribunal de Paris. Les juges n'avait pas jugé le journaliste coupable de diffamation. La relaxe de ce dernier devient donc définitive. Il y a quelques jours, FLP France avait déjà fait savoir par un communiqué qu'elle considérait cette affaire comme « close » et renonçait à demander « l'exécution des condamnations pécuniaires à l'encontre de M. Bancal ». Ce dernier n'aura donc pas à débourser les 3 500 euros auxquels il a été condamné au civil. Mise à jour (25 septembre 2009) Damien Bancal a tranché plus vite qu'il ne le prévoyait sur l'avenir de Zataz. Il a décidé de poursuivre l'aventure, du fait des nombreux soutiens reçus. Il nous l'a confirmé et a publié un billet intitulé « Merci » ce 25 septembre. Les courriels reçus, l'aide de mécènes, la somme récoltée sur PayPal (près de 4 000 euros à ce jour) et même la vidéo du blogueur maitre Eolas l'ont convaincu de ne pas baisser le rideau. Par ailleurs, le soutien de certains groupes high-tech va lui permettre de ne plus faire appel à la publicité.»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 09 2009 11:31:59

Sarkozy's son sparks nepotism row after being tipped for top public job

«The Sarkozy dynasty was embroiled in another nepotism row today , after the French president's 23-year-old son Jean was tipped to head the public agency running Paris's La Défense , one of Europe's biggest business districts. The young Sarkozy, who has not yet finished his university degree, is currently a local councillor in the wealthy Paris suburb of Neuilly-sur-Seine, where his father rose to power 30 years ago. Dubbed "Prince Jean" by his critics, he has had a meteoric rise to power in his father's old fiefdom and currently leads the rightwing council majority in the Hauts-de-Seine, the richest department in France.»...
Source: http://www.guardian.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

10 09 2009 8:45:52

What happened to global warming?

«This headline may come as a bit of a surprise, so too might that fact that the warmest year recorded globally was not in 2008 or 2007, but in 1998. But it is true. For the last 11 years we have not observed any increase in global temperatures. And our climate models did not forecast it, even though man-made carbon dioxide, the gas thought to be responsible for warming our planet, has continued to rise. So what on Earth is going on? Climate change sceptics, who passionately and consistently argue that man's influence on our climate is overstated, say they saw it coming. They argue that there are natural cycles, over which we have no control, that dictate how warm the planet is. But what is the evidence for this? During the last few decades of the 20th Century, our planet did warm quickly. The Sun (BBC) Recent research has ruled out solar influences on temperature increases Sceptics argue that the warming we observed was down to the energy from the Sun increasing. After all 98% of the Earth's warmth comes from the Sun.» [...] «Professor Easterbrook says: "The PDO cool mode has replaced the warm mode in the Pacific Ocean, virtually assuring us of about 30 years of global cooling." So what does it all mean? Climate change sceptics argue that this is evidence that they have been right all along. They say there are so many other natural causes for warming and cooling, that even if man is warming the planet, it is a small part compared with nature. But those scientists who are equally passionate about man's influence on global warming argue that their science is solid. The UK Met Office's Hadley Centre, responsible for future climate predictions, says it incorporates solar variation and ocean cycles into its climate models, and that they are nothing new. In fact, the centre says they are just two of the whole host of known factors that influence global temperatures - all of which are accounted for by its models. In addition, say Met Office scientists, temperatures have never increased in a straight line, and there will always be periods of slower warming, or even temporary cooling. What is crucial, they say, is the long-term trend in global temperatures. And that, according to the Met office data, is clearly up. To confuse the issue even further, last month Mojib Latif, a member of the IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change) says that we may indeed be in a period of cooling worldwide temperatures that could last another 10-20 years. »...
Source: http://news.bbc.co.uk | Source Status Categories: Analyse/Methodologie,Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Analyse/Methodologie,Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

10 07 2009 11:40:29

Economie : premiere campagne de communication ''grand public'' sur la lutte contre la fraude

«Eric Woerth, ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'Etat, et Pierre Burban, président du Conseil d'administration de l'ACOSS (caisse nationale des URSSAF), ont présenté la première campagne de sensibilisation du grand public aux risques liés aux fraudes fiscales et sociales. Cette campagne a été réalisée conjointement par le ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'Etat et l'ACOSS. Ce partenariat entre le réseau URSSAF et le ministère témoigne de la volonté du Gouvernement de renforcer la coopération entre toutes les institutions concernées pour améliorer l'efficacité de la lutte contre les fraudes.»...
Source: http://www.boursier.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

10 06 2009 15:16:3

Woman's Shattered Life Shows Ground Beef Inspection Flaws

«Stephanie Smith, a children's dance instructor, thought she had a stomach virus. The aches and cramping were tolerable that first day, and she finished her classes. Stephanie Smith, 22, was paralyzed after being stricken by E. coli in 2007. Officials traced the E. coli to hamburger her family had eaten. Multimedia Anatomy of a BurgerGraphic Anatomy of a Burger Related Documents Food Safety Documents Enlarge This Image Stephanie Smith was in a coma for nine weeks after being infected with E. coli. Then her diarrhea turned bloody. Her kidneys shut down. /.../In the simplest terms, she ran out of luck in a food-safety game of chance whose rules and risks are not widely known. Meat companies and grocers have been barred from selling ground beef tainted by the virulent strain of E. coli known as O157:H7 since 1994, after an outbreak at Jack in the Box restaurants left four children dead. Yet tens of thousands of people are still sickened annually by this pathogen, federal health officials estimate, with hamburger being the biggest culprit. Ground beef has been blamed for 16 outbreaks in the last three years alone, including the one that left Ms. Smith paralyzed from the waist down.» [...] «In examining Cargill, investigators discovered that their own inspectors had lodged complaints about unsanitary conditions at the plant in the weeks before the outbreak, but that they had failed to set off any alarms within the department. Inspectors had found “large amounts of patties on the floor,” grinders that were gnarly with old bits of meat, and a worker who routinely dumped inedible meat on the floor close to a production line, records show. Although none were likely to have caused the contamination, federal officials said the conditions could have exacerbated the spread of bacteria. Cargill vowed to correct the problems. Dr. Petersen, the federal food safety official, said the department was working to make sure violations are tracked so they can be used “in real time to take action.” The U.S.D.A. found that Cargill had not followed its own safety program for controlling E. coli. For example, Cargill was supposed to obtain a certificate from each supplier showing that their tests had found no E. coli. But Cargill did not have a certificate for the Uruguayan trimmings used on the day it made the burgers that sickened Ms. Smith and others. After four months of negotiations, Cargill agreed to increase its scrutiny of suppliers and their testing, including audits and periodic checks to determine the accuracy of their laboratories. A recent industry test in which spiked samples of meat were sent to independent laboratories used by food companies found that some missed the E. coli in as many as 80 percent of the samples. »...
Source: http://www.nytimes.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 06 2009 14:11:32

At Simmons, Bought, Drained and Sold, Then Sent to Bankruptcy

«For most of the 133 years since its founding in a small city in Wisconsin, the Simmons Bedding Company enjoyed an illustrious history. Skip to next paragraph Enlarge This Image David Walter Banks for The New York Times Noble Rogers worked at Simmons for 22 years, mostly at a factory outside Atlanta. When the plant closed last year, he was left with a bitter taste. Multimedia Flipped: How Dealmakers Can Win While Their Companies LoseVideo Feature Flipped: How Dealmakers Can Win While Their Companies Lose Many Owners, Rising DebtGraphic Many Owners, Rising Debt Related An Executive Who Ruled From Afar and Walked Away Rich (October 5, 2009) Enlarge This Image Fred Prouser/Reuters Thomas Lee left THL in 2006. Readers' Comments Readers shared their thoughts on this article. * Read All Comments (546) » Presidents have slumbered on its mattresses aboard Air Force One. Dignitaries have slept on them in the Lincoln Bedroom. Its advertisements have featured Henry Ford and H. G. Wells. Eleanor Roosevelt extolled the virtues of the Simmons Beautyrest mattress, and the brand was immortalized on Broadway in Cole Porter's song "Anything Goes." Its recent history has been notable, too, but for a different reason. Simmons says it will soon file for bankruptcy protection, as part of an agreement by its current owners to sell the company ...” the seventh time it has been sold in a little more than two decades ...” all after being owned for short periods by a parade of different investment groups, known as private equity firms, which try to buy undervalued companies, mostly with borrowed money. For many of the company's investors, the sale will be a disaster. Its bondholders alone stand to lose more than $575 million.»...
Source: http://www.nytimes.com | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 06 2009 11:34:13

La nouvelle taxe professionnelle pourrait penaliser l'emploi

«La nouvelle taxe professionnelle, dénommée contribution économique territoriale (CET), ne fait pas que des heureux. Certes, elle enterre une absurdité de la précédente formule, qui voulait que plus une entreprise investissait, plus elle était imposée. La CET ne sera plus calculée en fonction des équipements et des biens mobiliers, ce qui libère donc l'investissement.En revanche, la CET prendra davantage en compte la valeur ajoutée réalisée par l'entreprise, qui comprend la masse salariale. Ce qui signifie que plus une entreprise aura de salariés, et plus elle leur versera des rémunérations élevées, plus elle sera imposée. "La part de la CET, assise sur la valeur ajoutée réintroduit un biais en défaveur de l'emploi, pour la première fois depuis 1999", relève Romain Grau, avocat chez Taj, du groupe Deloitte Touche Tohmatsu.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 05 2009 16:23:30

Zataz.com relaxé en correctionnelle et condamné en appel à supprimer les informations révélées

«L'ordonnance de référé du 26 janvier 2009 du TGI de Paris qui avait ordonné à Zataz.com de retirer son article relatif à une faille de sécurité du serveur de la société FLP et de détruire les données en sa possession a été confirmée par un arrêt de la cour d'appel du 9 septembre 2009. La cour réaffirme ainsi que le fait d'accéder ou de se maintenir sans droit dans un système d'information constitue un trouble manifestement illicite qui relève bien de la compétence du juge des référés. Ce trouble manifestement illicite est, selon elle, constitué alors même que l'accès aux données n'est pas protégé. Il suffit que le responsable du système ait manifesté l'intention d'en restreindre l'accès aux seules personnes autorisées. Dans cette affaire, le site d'information spécialisé en sécurité informatique avait reçu une alerte d'un internaute affirmant avoir accédé librement, via un moteur de recherche FTP, à des données personnelles détenues par FLP, en l'occurrence des données bancaires. Le directeur de la publication de Zataz qui est aussi journaliste a procédé à une enquête et a constaté l'existence d'un espace FTP en accès libre. Il a prévenu la société qui l'a remercié avant de procéder à la correction. Zataz a ensuite relaté les faits dans un article, en ayant pris soin de rendre illisibles les données sensibles. Cette publication n'a pas été du gout de FLP qui a assigné le directeur de la publication de Zataz en référé mais aussi en correctionnel. Parallèlement à la procédure en référé, la société FLP a agi au fond, non pas sur le terrain de la loi Godfrain relative à la fraude informatique mais sur celui de la diffamation. Mais elle n'a pas obtenu gain de cause.»...
Source: http://www.legalis.net | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

10 05 2009 14:24:9

Campanas por la gripe A - Teresa Forcades 1 - Pandemia de Negocios Turbios

«Campanas por la gripe A TERESA FORCADES, doctora en Salud Pública, hace una reflexion sobre la historia de la GRIPE A, aportando datos cientificos, y enumerando las irregularidades relacionadas c...»...
Source: http://www.youtube.com | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 01 2009 14:47:33

Hadopi : une deputee suedoise accuse la France d'avoir tente de l'influencer

«Le quotidien suédois Svenska Dagbladet révèle, dans son édition de lundi, que Camilla Lindberg, députée suédoise, a été contactée par l'ambassade de France à Stockholm pour évoquer sa position sur le "paquet télécom", un ensemble de mesures de régulation touchant notamment le Web et en cours de discussion à Bruxelles.Spécialisée dans les questions touchant aux nouvelles technologies, Camilla Lindberg, opposée notamment à la possibilité de couper la connexion à Internet, a été "très surprise" de l'appel de l'ambassade, et de la rencontre qui a suivi avec un conseiller français. "On m'a expliqué que ma position posait problème, et que le projet français de coupure d'accès à Internet était la seule solution valable pour lutter contre le piratage." Perçue comme une tentative d'influencer un parlementaire, la rencontre, peu conforme aux usages suédois, est "une ingérence", estime un spécialiste suédois de la diplomatie interrogé par le Svenska Dagbladet. "Si un pays a des observations à présenter sur la politique d'un autre Etat, il doit s'adresser directement au gouvernement", explique-t-il. "Contacter un député directement n'est pas conforme aux bonnes pratiques". L'ambassade de France à Stockholm confirme que la rencontre a bien eu lieu, mais explique qu'il s'agissait simplement d'une discussion pour mieux comprendre la position de Mme Lindberg. Elle nie avoir tenté d'influencer la position de la députée de quelque manière que ce soit.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

10 01 2009 14:45:24

Telechargement legal : la mission Zelnik sous le feu des critiques

«Histoire de contrecarrer les critiques évoquant l'aspect « tout répressif » des projets de loi Hadopi 1 et Hadopi 2, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, installait au début de ce mois de septembre 2009 une nouvelle mission, dite « Création et Internet », chargée de proposer des solutions pour développer l'attractivité de l'offre de téléchargement légal en France. Présidée par Patrick Zelnik, le PDG du label Naive, elle a clôt lundi 28 septembre sa consultation des acteurs du secteur. Les critiques de certains opposants à la loi Hadopi n'ont pas tardé à tomber. Les membres (1) de la plate-forme Création, public, Internet (CPI) ont ainsi très vite publié un communiqué, intitulé « Halte aux petits arrangements entre amis », dénonçant un « manque de transparence de cette commission qui n'a pas rendu public le questionnaire envoyé et l'identité des personnes consultées ». Par ailleurs, ils disent avoir constaté « lors d'échanges avec différents acteurs du secteur, que beaucoup d'entre eux n'ont pas été en mesure de se procurer ce questionnaire et certains, certes plus rares, n'en avaient pas connaissance ». Selon Edouard Barreiro, chargé de mission au sein de l'UFC-Que Choisir, « certains labels de musique n'ont même pas reçu le questionnaire » (consultable ici). Demande de report d'un mois Autre point décrié : selon la lettre d'invitation à répondre, le traitement des questionnaires est secret.»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

09 30 2009 10:33:47

internautes bidon (Le Canard Enchaine)

«Le Canard Enchainé accuse le site Villepincom.net d'inventer des internautes qui posent les questions à l'ancien Premier ministre. Ouvert une semaine avant son procès, par une association qui soutient Villepin, le site est associé à un "réseau social" salué par plusieurs articles récents (Le Parisien, Le Figaro.fr, Le Monde.fr) car il a ainsi devancé le PS et l'UMP dans ce domaine. Mais... Sur le site, vendredi 25 septembre, Villepin répond en vidéo aux questions des internautes. Selon le Canard, la première question posée par un vrai internaute n'avait pas de rapport avec le procès Clearstream en cours : "Vincent me demande si l'on peut croire à la justice de notre pays?" En fait Vincent aurait posé la question 3 trois jours avant, sur le site, à propos de l'amende infligée à un automobiliste qui aurait percuté le scooter de Jean Sarkozy. Et les deux autres questions auxquelles répond la vidéo ont été posées par un dénommé Chris qui serait le pseudo de Christophe Carrignano, blogueur villepiniste, webmaster et animateur de ce réseau Villepincom.net»...
Source: http://www.arretsurimages.net | Source Status Categories: Lobbying/Astroturf,Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Astroturf,Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

09 29 2009 14:47:6

How Bank of America Used Merrill Losses to Bully the Government

«Corporate Counsel magazine has pored over hundreds of court documents, transcripts, e-mails and other documents pertaining to the various investigations of the merger between Bank of America Corp. and Merrill Lynch & Co. on Jan. 1. The full story will appear both in the November issue of the magazine, and here on CorpCounsel.com. In advance of that release, we're publishing one of our key findings: Some members of Congress and others have accused federal regulators of pressuring Bank of America into going through with its merger with Merrill Lynch. But records suggest it was the bank, not regulators, doing the bullying. In October and November, Merrill's losses were skyrocketing beyond anyone's expectations. A clause in the merger agreement allowed for one party to cancel if there had been a "material adverse change" -- a so-called MAC clause that is common in merger deals. Exactly when and how the bank considered the MAC are revealed in transcripts of depositions taken by the office of New York Attorney General Andrew Cuomo. Chief Financial Officer Joseph Price testified that because of Merrill's spiraling losses, he and a bank vice chairman sought legal advice from general counsel Tim Mayopoulos about invoking the MAC on Dec. 1 -- four days before the shareholder vote to approve the merger. This conflicts with the bank's previous statements that it didn't know about the losses before the vote.»...
Source: http://www.law.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

09 29 2009 14:32:28

Affaire Hortefeux : le jeune militant UMP porte plainte contre des internautes

«Affaire Hortefeux : le jeune militant UMP porte plainte contre des internautes. La polémique ne cesse d'enfler autour de ce jeune militant UMP qui s'est retrouvé bien malgré lui exposé dans la presse, après la publication d'une vidéo dans laquelle Brice Hortefeux tenait des propos plus qu'équivoques sur ses origines. Amine Benalia-Brouch est aujourd'hui victime d'une campagne de dénigrement sur Internet. Son avocat vient ainsi de porter plainte à Dax pour « insultes et injures à connotations raciales, incitation à la haine raciale et menaces de mort », a expliqué à l'AFP Me Bertrand Defos du Rau. La vidéo, tournée lors du campus d'été de l'UMP, dans laquelle le ministre de l'Intérieur déclarait à propos du jeune homme d'origine arabe : « Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes » a fait le tour du Web. A la suite de sa diffusion et de la déclaration qu'Amine Benalia-Brouch a lui même postée sur YouTube pour faire cesser la polémique, le jeune homme a reçu des messages hostiles. Il faut dire qu'il n'est pas difficile à trouver sur Internet.»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

09 29 2009 10:7:59

Profiles of European Researchers: Dr Albert Osterhaus

«Head of Department of Virology Erasmus MC at the University of Rotterdam Dr. Albert Osterhaus is one of the world's leading virologists and his group was the first to identify human infection with the avian influenza strain H5N1. After qualifying as a veterinarian, Albert Osterhaus moved into research and graduated from Utrecht University in his native Netherlands in 1978 with a PhD in virology. His first major breakthrough came in 1998 when he identified a new morbilivirus that caused a mass die-off of seals in Northwestern Europe. In 1997, his group discovered that a Hong Kong flu strain that had killed a three-year-old boy belonged to an avian influenza strain called H5N1. He was also the first scientist to show that H5N1 can be transferred into humans.» [...] «Dr. Osterhaus considers that another flu pandemic is inevitable, and is constantly campaigning for countries to show greater preparedness. He is calling for the WHO and FAO to join forces with the World Organisation for Animal Health (OIE) and establish a global task force to combat the virus. Dr. Osterhaus would also like to see better monitoring of wild bird populations, the natural reservoir of influenza A viruses. Dr. Osterhaus has worked on a number of EU-funded projects and is highly appreciative of EU funding, especially because financial support from national organisations can be difficult to obtain. One such EU project was NOVAFLU (€1.76 million). This three-year project began in Autumn 2002 under the leadership of Dr. Osterhaus, with the goal of developing more effective strategies for vaccination against inter-pandemic and pandemic influenza. The NOVAFLU project has just ended and Dr. Osterhaus considers that the team has fulfilled all the objectives, namely: * Developing better strategies for vaccine strain selection * Exploring alternative approaches for vaccine production in cell culture systems * Considering several novel vaccine candidates * Evaluating animal model systems of influenza virus infection to establish better laboratory correlates of clinical protection. Dr. Osterhaus also works very closely with fellow virologists throughout the world and is a keen “networker,” following the progress of other flu-related projects such as FLUPAN with great interest. Dr. Osterhaus is currently Professor of Virology, Medical Faculty, Erasmus MC, Rotterdam (since 1993); Professor of Environmental Virology, Veterinary Faculty, State University Utrecht (since 1990); Director of the National Influenza Center (NIC), Rotterdam (since 1993); Director of the WHO Collaborating Centre for Arboviruses and Haemorrhagic Fever Reference and Research, Rotterdam (since 1995); Member of the Dutch Health Council (since 1995); Chairman of the European Scientific Working Group on Influenza (ESWI) (since 2000). He also holds leading positions in the two commercial companies he co-founded in The Netherlands: ViroClinics BV and ViroNative BV. Dr. Osterhaus is a member of numerous professional societies, holds editorial positions for scientific publications, is the winner of scientific awards, holds several patents, has been the supervisor and mentor of more than 30 PhD students, and has held more than 60 consultancy positions. Over the last 20 years, Dr. Osterhaus has identified more than a dozen “new” viral pathogens and has authored more than 650 scientific papers. »...
Source: http://ec.europa.eu | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

09 27 2009 9:56:7

The Technology Chronicles : AT&T to FCC: Google Voice breaks the rules

«AT&T Inc. claims that Google Voice is violating telecommunications laws and has called on the Federal Communication Commission to intervene. A letter reportedly filed with the agency claims that the Mountain View search giant's new phone service, which can direct calls over a single number to multiple phones, restricts users from initiating calls to certain rural areas with high access charges. AT&T says this allows Google to save money, but violates common carrier laws that require phone operators to connect all calls. Richard Whitt, Washington telecom and media counsel for Google, defended the decision in a blog post by arguing that the Voice service doesn't qualify as a phone operator. . . . despite AT&T's efforts to blur the distinctions between Google Voice and traditional phone service, there are many significant differences: Unlike traditional carriers, Google Voice is a free, Web-based software application, and so not subject to common carrier laws.»...
Source: http://www.sfgate.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

09 26 2009 10:12:13

Top 25 Censored Stories for 2010

«Top Censored Stories of 2009/2010 * 1. US Congress Sells Out to Wall Street * 2. US Schools are More Segregated Today than in the 1950s * 3. Toxic Waste Behind Somali Pirates * 4. Nuclear Waste Pools in North Carolina * 5. Europe Blocks US Toxic Products * 6. Lobbyists Buy Congress * 7. Obama's Military Appointments Have Corrupt Past * 8. Bailed out Banks and America's Wealthiest Cheat IRS Out of Billions * 9. US Arms Used for War Crimes in Gaza * 10. Ecuador Declares Foreign Debt Illegitimate * 11. Private Corporations Profit from the Occupation of Palestine * 12. Mysterious Death of Mike Connell...”Karl Rove's Election Thief * 13. Katrina's Hidden Race War * 14. Congress Invested in Defense Contracts * 15. World Bank's Carbon Trade Fiasco * 16. US Repression of Haiti Continues»...
Source: http://www.projectcensored.org | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

09 24 2009 15:8:59

Un journaliste condamne pour avoir signale une faille de securite informatique

«J'en ai plein le cul de voir les policiers débarquer chez moi pour X raisons." Damien Bancal est journaliste, spécialisé dans la sécurité informatique ; il édite notamment le site Zataz.com, qui traite principalement des failles de sécurité dans les logiciels et les sites. Aujourd'hui, il songe à arrêter son site, après avoir été condamné par la cour d'appel de Paris pour "trouble illicite". L'affaire remonte à l'an dernier. Un lecteur du site signale à Damien Bancal que des documents confidentiels sont librement accessibles sur le serveur de l'entreprise Forever living products, spécialisée dans la production d'aloe vera : l'entreprise a simplement oublié de sécuriser la "porte d'entrée" d'un de ses serveurs, qui est de ce fait accessible à tous.» [...] «"Le tribunal a considéré qu'il s'agissait de piratage parce qu'il avait utilisé un moteur de recherche spécialisé", explique Murielle Cahen, l'avocate de Damien Bancal, qui conteste cette interprétation. "Il a bien utilisé un moteur de recherche spécialisé pour accéder à ces données, mais c'est un outil accessible à n'importe quel internaute. Si les données avaient été protégées, jamais il n'y aurait eu accès." »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

09 21 2009 14:36:46

Le Conseil National des Barreaux a pris connaissance avec etonnement (sic) de la derniere redaction de l'article 1er du projet de loi HADOPI 2, qui substitue a l'assistance par un « avocat », l'assistance par un « conseil » de son choix de l'internaute mis en cause.

«Le Conseil National des Barreaux a pris connaissance avec étonnement (sic) de la dernière rédaction de l'article 1er du projet de loi HADOPI 2, qui substitue à l'assistance par un « avocat », l'assistance par un « conseil » de son choix de l'internaute mis en cause. Le Conseil National (CNB) n'y va pas par quatre chemins et « demande la modification de la rédaction de l'article 1er du projet de loi relatif à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet afin que le terme « avocat » soit substitué à celui de « conseil » au nouvel article L.331-21-1 du Code de la propriété intellectuelle ». L'assemblée nationale du 11 septembre 2009 a donc adopté une résolution et publié un communiqué peu amène pour ce qui est considéré par le CNB comme un recul inacceptable des droits élémentaires de l'internaute mis en cause. Pour le CNB, l'exigence de protection de l'internaute mis en cause impose l'assistance d'un avocat.»...
Source: http://www.droit-technologie.org | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

09 19 2009 13:43:50

Le scandale de la loi impactant le jugement sur la scientologie

«Une modification législative, intervenue le 12 mai, ne permet plus à un magistrat de dissoudre une secte pour escroquerie. La Scientologie, poursuivie pour de tels faits à Paris, pourrait par conséquent échapper à sa dissolution. C'est par ce commentaire que l'hebdomadaire l'Express a révélé la manoeuvre pour le moins suspecte qui permet à l'église de scientologie d'échapper à la dissolution par les autorités françaises. Mais il faut aller plus loin dans l'analyse de cette manipulation éventuelle. Si la justice française avait dissous l'Eglise de Scientologie, cette décision aurait eu des répercussions importantes dans l'espace européen avec des conséquences diplomatiques non négligeables. Le Quai d'Orsay avait d'ailleurs mis en place un petit groupe de travail pour gérer les complications qu'une telle décision aurait induit dans les relations franco-américaines. Le gouvernement américain apporte un soutien indirect très important à l'Eglise de Scientologie. Ce soutien n'est pas neutre et désintéressé. Les sectes Moon et d'autres sectes comme l'Eglise de Scientologie sont régulièrement dénoncés par leurs détracteurs comme des instruments d'influence conçus à l'époque de la guerre froide pour créer des cercles d'influence hermétiques à la pénétration soviétique dans la société occidentale.»...
Source: http://www.knowckers.org | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

09 17 2009 15:57:18

Apres Hadopi, les nouvelles techniques de piratage

«Alors que l'Assemblée nationale vient d'adopter Hadopi 2, les pirates ont une longueur d'avance. Ils ont depuis longtemps pointé les vides techniques et juridiques de la loi, s'engouffrant dans toutes les failles possibles. En effet, le texte "Création et Internet" ne prévoit, pour le moment, que de surveiller les réseaux de pair-à-pair (Peer-to-Peer) comme eMule et autres torrents. Seul souci, les internautes disposent d'une palette d'autres outils pour continuer à télécharger, parfois plus simplement encore.»...
Source: http://geekcestchic.blogs.nouvelobs.com | Source Status Category: Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

Tue Sep 15 09:25:39 CEST 2009

Simplifions le droit : sauvons la Scientologie

«Alors que Jean-Luc Warsmann, président de la Commission des Lois, vient de déposer sa troisième proposition de loi de simplification du droit (enfin quand je dis "sa" proposition de loi, je me comprends : vu le pavé de ces textes, il est évident que ce sont les services du gouvernement qui rédigent, Jean-Luc Warsmann jouant les porteurs d'eau), une anecdote peut-être pas si anecdotique que ça vient opportunément attirer l'attention sur le danger de ces lois fourre-tout, passées par proposition de loi donc sans examen par le Conseil d'Etat (la proposition Warsmann 3 sera bien soumise au Conseil d'Etat, grâce à la réforme Constitutionnelel de juillet 2008). On en arrive à faire voter n'importe quoi au législateur sans que celui-ci ait la moindre idée de ce qu'il vote. Démonstration. Qui peut faire frémir car elle touche au droit pénal. Tout commence le 5 aout 2008 par le dépôt de la deuxième proposition de loi "simplification du droit", sous le numéro 1085. 50 articles touchant à tout, qui finiront à 140 dans la loi promulguée (loi n°2009-526 du 12 mai 2009 de simplification et de clarification du droit et d'allègement des procédures). Parmi eux, l'article 124. En voici le texte, vous allez tout de suite voir le problème, ça saute aux yeux.»...
Source: http://www.maitre-eolas.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise,Reseaux Sociaux


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise,Reseaux Sociaux | Admin | Cache

Sun Sep 13 09:53:08 CEST 2009

La faillite de Lehman est aussi celle des analystes bancaires

«L'effondrement de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers avait pris tous les analystes bancaires par surprise le 15 septembre 2008, révélant une forme de faillite intellectuelle qui ne les a pourtant guère poussés depuis à faire leur examen de conscience. Ceux qui ont osé émettre une recommandation à l'achat sur les valeurs bancaires avant leur remontée depuis mars dernier se comptent sur les doigts de la main. Et aucun n'avait poussé à vendre Lehman Brothers avant sa faillite retentissante il y a un an. "Il y a une maladie de la conformité à Wall Street", déplore Robert Lutts, responsable des investissements de la société de gestion Cabot Money Management. Même les stars de l'analyse bancaire, comme Meredith Whitney, connue pour avoir la première alerté sur les difficultés de Citigroup en 2007, ou Mike Mayo, fameux pour ses pronostics baissiers sur le secteur, n'ont anticipé ni la chute de Lehman, ni le spectaculaire redressement des valeurs bancaires depuis le printemps. Moins d'un analyste bancaire sur deux serait parvenu à faire mieux que l'indice des banques commerciales et des banques d'investissement en 2008 si leurs recommandations avaient été suivies, selon StarMine, une filiale de Thomson Reuters spécialisée dans la mesure de la pertinence des conseils des analystes financiers. Et la proportion n'est guère plus élevée cette année. Suivre son propre secteur d'activité pourrait a priori constituer un avantage, mais les analystes bancaires doivent aussi composer avec les risques pour leurs perspectives de carrière que leur feraient courir des positions trop tranchées, surtout dans un sens négatif.» [...] «Les banques sont devenues un véritable trou noir. Il n'y a aucun moyen de vraiment analyser aucune de ces institutions et de savoir ce qu'il faut vraiment regarder", reconnaît Ethan Eisler, analyste chez Hexagon Securities. Mais il y a aussi des analystes qui parviennent à faire mieux que le marché. Jeff Harte de Sandler O'Neill + Partners' et Guy Moszkowski de Bank of America ont formulé les meilleures recommandations depuis le début de l'année, selon Starmine. Et Harte comme Moskowski avaient déjà battu le marché l'année dernière. »...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Tendances,Analyse/Methodologie,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Analyse/Methodologie,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

Sat Sep 12 11:07:42 CEST 2009

L'age limite de la maternite : corps, biomedecine, et politique

«En France, l'assistance médicale à la procréation (AMP), est réservée aux couples composés d'une femme et d'un homme « en âge de procréer », une définition étrange, puisqu'il s'agit souvent d'individus, ne pouvant pas avoir d'enfants, et ce quel que soit leur âge. Il s'agit ici d'étudier la détermination, nécessairement arbitraire, de « l'âge de procréer » des hommes et des femmes dans le cadre de l'accès à l'AMP, puis d'examiner le traitement de l'infertilité lié à l'âge. Les attitudes envers l'utilisation des nouvelles techniques de la biomédecine pour repousser la limite de fertilité des hommes et des femmes varient d'un pays à l'autre. Cette variabilité reflète à la fois les règles qui ordonnent, dans un pays donné, l'organisation de l'assurance-maladie et l'utilisation du corps, mais aussi des attitudes envers le vieillissement, notamment féminin.» [...] «En outre, plusieurs études récentes ont indiqué que l’autisme et des troubles neurologiques semblent être liés spécifiquement à l’âge du père au moment de la conception. En effet, selon ces publications [25], les pères âgés de plus de 40 ans ont six fois plus de chance d’avoir des enfants autistes que les pères de moins de 30 ans. L’âge de la mère ne semble pas en revanche avoir beaucoup d’influence sur la prévalence de l’autisme. Checked:
Source: http://doctor.ndtv.com | Source Status »...
Source: http://www.mouvements.info | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Analyse/Methodologie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Analyse/Methodologie | Admin | Cache

Thu Sep 10 14:15:13 CEST 2009

ce que la FEPIE demande a la Loppsi 2

«Ce blog publie le courrier d'Hervé Séveno, président de la FEPIE, à la Commission de la Défense de l'Assemblée Nationale. Les demandes de la FEPIE visent à réduire les dérives et à participer au contrôle officiel de la profession. La loi va-t-elle obliger à leur délivrer un agréement ou pas ? Les professionnels de l'intelligence économique sont directement concerné par la loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieur (LOPPSI). Les élus de la nation ont eu l'heureuse idée de demander son avis à Hervé Séveno, le président de la Fédération Française de l'Intelligence économique (FEPIE). En exclusivité, ce blog publie le texte de la réponse d'Hervé Séveno à la Commission de la Défense de l'Assemblée nationale. Séveno insiste, c'est le point essentiel du débat pour les professionnels, sur la nécessité d'un encadrement juridique de la profession de l'intelligence économique. La FEPI, explique-t-il, "a été créée notamment dans cette perspective". Dans ce contexte, il renouvelle la candidature de la FEPIE a participer à la commission consultative que la loi devrait instaurer pour délivrer l'autorisation d'existence. Ainsi la FEPIE participerait au processus d'acrédiation des professionnels.»...
Source: http://blog.latribune.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

Mon Sep 7 08:35:35 CEST 2009

Reponse aux anti-Google (et a une journaliste du Monde)

«Google a un problème d'image - pas un problème de relations publiques, c'est-à-dire pas un problème avec le public, mais un problème avec la presse, avec le coeur des pleureuses des vieux médias. Google essaie dur - trop dur peut-être - de ne pas se mettre à dos les gens qui achètent encore de l'encre au baril. Google leur fait acheter moins de barils. Et les journaux utiliseront les dernières gouttes de leur encre pour se plaindre du succès de Google et essayer de le rendre responsable pour leurs propres fautes plutôt que de changer leur modèle d'activité. Que devrait faire Google ? Je pense qu'il a besoin de devenir le meilleur ami de l'information. Cette semaine, j'ai dénoncé le sectarisme du New York Times vis-à-vis de l'Internet. Cette fois, c'est le tour des médias français vis-à-vis de Google. La nuit dernière, j'ai reçu un e-mail d'une journaliste du Monde qui disait : « Je prépare un article sur Google et sur la vague de mécontentement montante au sujet de la protection de la vie privée et de sa situation de monopole. » Elle se demandait si ces personnes allaient utiliser Bing à la place [le concurrent de Microsoft, ndlr] et si Google allait devenir le prochaine Microsoft avec une image négative et une pression du gouvernement (ces deux questions, d'ailleurs, ne sont-elles pas intrinsèquement contradictoires ? ).» [...] «A noter que Google News essaie maintenant de comprendre, à travers les citations et les reprises, quels sont les publications qui sont les premières à traiter un sujet pour pouvoir référencer plus efficacement les informations à leurs sources. »...
Source: http://www.rue89.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

Sat Sep 5 14:16:35 CEST 2009

''Sous la connaissance de Villepin'' - imad lahoud clearstream

«C'est dans un procès-verbal tenu secret jusque-là qu'Imad Lahoud reconnait avoir rajouté le nom de Nicolas Sarkozy dans les listings Clearstream. Il y raconte avoir agi à la demande de Jean-Louis Gergorin et "sous la connaissance de Dominique de Villepin". Je reconnais devant vous l'avoir fait." Dans un procès-verbal jusque-là secret, parce qu'il figure dans un autre dossier d'instruction, Imad Lahoud a reconnu avoir rajouté le nom de Nicolas Sarkozy, sous les patronymes de Nagy Bocsa, "à la demande de Jean-Louis Gergorin". "La cabale contre Nicolas Sarkozy était montée sous la connaissance de Dominique de Villepin", a ajouté Lahoud lors de cette séance d'aveux...¦ Cette petite bombe, dont le JDD révèle l'existence, a eu lieu le 9 décembre 2008, quelques jours après la clôture de l'enquête Clearstream. Ce 9 décembre 2008, Lahoud était interrogé par le juge d'Huy, mais dans le cadre d'une autre affaire, la plainte d'EADS le visant pour escroquerie et abus de confiance: "Avez-vous effectué des choses illégales ou à la limite de la légalité...¦ à la demande de Jean-Louis Gergorin?", questionne le juge d'Huy. Cette question, Imad Lahoud se l'ai vu poser des dizaines de fois, sur tous les tons, dans le cadre du dossier Clearstream. Devant le juge d'Huy, jusque-là, il n'a jamais rien concédé. Mais ce 9 décembre, l'informaticien se jette à l'eau: "J'ai recopié sur une feuille Excel deux noms avec des comptes bancaires attachés qui se sont retrouvés dans les faux listings Clearstream. Je reconnais devant vous aujourd'hui l'avoir fait." Avant de s'expliquer en détail: "J'ai fait ce travail à la demande de Jean-Louis Gergorin...¦»...
Source: http://www.lejdd.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

Thu Sep 3 15:28:10 CEST 2009

Fraude Madoff : la SEC avait ete saisie des 1992

«Selon une enquête interne, la commission des opérations de Bourse américaine a laissé passer plusieurs occasions d'enquêter correctement sur des accusations visant le financier, par "inexpérience" du personnel chargé de l'affaire. Jin Lee/Bloomberg News Cliquez ici L'autorité boursière américaine, la Securities and Exchange Commission (SEC), a manqué plusieurs occasions de mettre au jour l'escroquerie de 65 milliards de dollars montée par le financier Bernard Madoff, selon une enquête interne rendue publique. Un rapport rédigé par l'inspecteur de la Securities and Exchange Commission, David Kotz, soulign