MyBotsBlog -7 days report
Chronologie Wed Apr 1 17:00:03 CEST 2020
01/04/20 [Communique de Presse] Covid-19 : Saisie du Conseil d'Etat pour un droit egal a la vie et a la liberte - Collectif pour la Liberte d'Expression des Autistes [cle-autistes]
31/03/20 Chloroquine : une vaste etude va etre menee pour ''clore le debat'' sur le traitement - L'Express [lexpress]
31/03/20 Controlling coronavirus transmission using a mobile app to trace close proximity contacts [medicalxpress]
31/03/20 Screening Tool Coronavirus (COVID-19) - Apple and CDC [apple]
31/03/20 Coronavirus (COVID-19) | National Institutes of Health (NIH) [nih]
30/03/20 Johns Hopkins using blood plasma from COVID-19 patients to try to fight virus in others | KSNV [news3lv]
28/03/20 US lab unveils portable 5-minute COVID-19 test [medicalxpress]
27/03/20 Some COVID-19 patients still have coronavirus after symptoms disappear: study [medicalxpress]
27/03/20 Coronavirus : « On va vers la catastrophe, c'est juin 40 » [lepoint]
26/03/20 ATU VIDEO. Chloroquine : Un decret pour faire «beneficier les patients de cette piste» - Le Parisien [leparisien]

Crise/Analyse de Crise,Tendances
Coronavirus (COVID-19) | National Institutes of Health (NIH) [nih]
Screening Tool Coronavirus (COVID-19) - Apple and CDC [apple]
Controlling coronavirus transmission using a mobile app to trace close proximity contacts [medicalxpress]
Chloroquine : une vaste etude va etre menee pour ''clore le debat'' sur le traitement - L'Express [lexpress]
Johns Hopkins using blood plasma from COVID-19 patients to try to fight virus in others | KSNV [news3lv]
US lab unveils portable 5-minute COVID-19 test [medicalxpress]
Coronavirus : « On va vers la catastrophe, c'est juin 40 » [lepoint]
Some COVID-19 patients still have coronavirus after symptoms disappear: study [medicalxpress]
ATU VIDEO. Chloroquine : Un decret pour faire «beneficier les patients de cette piste» - Le Parisien [leparisien]
TED,Crise/Analyse de Crise,Tendances
[Communique de Presse] Covid-19 : Saisie du Conseil d'Etat pour un droit egal a la vie et a la liberte - Collectif pour la Liberte d'Expression des Autistes [cle-autistes]

Crise/Analyse de Crise,Tendances
Coronavirus (COVID-19) | National Institutes of Health (NIH) 31/03/2020

«COVID-19 is an emerging, rapidly evolving situation. Get the latest public health information from CDC: https://www.coronavirus.gov Get the latest research information from NIH:
Source: http://www.nih.gov | Source Status

<< nih

Screening Tool Coronavirus (COVID-19) - Apple and CDC 31/03/2020

«COVID-19 Screening Tool This tool can help you understand what to do next about COVID-19. Let's all look out for each other by knowing our status, trying not to infect others, and reserving care for those in need.»...

<< apple

Controlling coronavirus transmission using a mobile app to trace close proximity contacts 31/03/2020

«A team of medical researchers and bioethicists at Oxford University has published results today in Science that furthers our understanding of coronavirus transmission. This evidence is enabling several international partners, including NHSX, a joint unit comprised of teams from NHS England and the UK's Department of Health & Social Care, and the Norwegian Institute of Public Health (FHI), to assess the feasibility of developing mobile apps for instant contact tracing in record time. If rapidly and widely developed, these mobile apps could help to significantly slow the rate of transmission, and support countries to emerge from lockdowns safely, as restrictions are gradually eased.»...

<< medicalxpress

Chloroquine : une vaste etude va etre menee pour ''clore le debat'' sur le traitement - L'Express 31/03/2020

«Un membre du personnel soignant de l'IHU Méditerranée Infection à Marseille montre deux plaquettes de médicaments: une de Nivaquine, qui contient de la chloroquine, et une de Plaqueril, qui contient de l'hydroxychloroquine, le 26 février 2020 Un membre du personnel soignant de l'IHU Méditerranée Infection à Marseille montre deux plaquettes de médicaments: une de Nivaquine, qui contient de la chloroquine, et une de Plaqueril, qui contient de l'hydroxychloroquine, le 26 février 2020 afp.com/GERARD JULIEN Cette étude sera pilotée par le CHU d'Anger. Les conditions de cette étude "ne laisseront pas de place au doute", assurent les médecins responsables de l'étude. C'est à Angers que l'on saura si l'hydroxychloroquine est efficace pour lutter contre le Covid-19. Le CHU de la ville va mener l'étude sur ce traitement très médiatisé ces derniers jours. C'est cet établissement qui a été choisi pour piloter l'étude car il dispose d'un stock d'hydroxychloroquine important pour des recherches qui sont déjà menées sur d'autres pathologies, rapporte France 3. Cette structure dispose également du placebo adéquat pour faire un comparatif en "double aveugle" sur les groupes de patients témoins.»...

<< lexpress

Johns Hopkins using blood plasma from COVID-19 patients to try to fight virus in others | KSNV 30/03/2020

«Physicians at Johns Hopkins University are working to develop a safe way to use blood plasma from recovered coronavirus patients that could provide possible help or immunity to COVID-19 symptoms. The hope is the plasma transfusions could save lives as a vaccine is developed. The Baltimore-based research university is coordinating efforts with other medical centers from nearly two dozen hospitals and research centers, including the Mayo Clinic in Minnesota, the Stanford University Medical Center in California, and the Albert Einstein College of Medicine in New York.»...

<< news3lv

US lab unveils portable 5-minute COVID-19 test 28/03/2020

«Abbott Laboratories said the US Food and Drug Administration (FDA) had given it emergency authorization to begin making the test available to healthcare providers as early as next week. The test, which is the size of a small toaster and uses molecular technology, also shows negative results within 13 minutes, the company said in a press statement. "The COVID-19 pandemic will be fought on multiple fronts, and a portable molecular test that offers results in minutes adds to the broad range of diagnostic solutions needed to combat this virus," said Abbott president and chief operating officer Robert Ford. The test's small size means it can be deployed outside the "traditional four walls of a hospital in outbreak hotspots," Ford said, and Abbott is working with the FDA to send it to virus epicenters.»...

<< medicalxpress

Coronavirus : « On va vers la catastrophe, c'est juin 40 » 27/03/2020

«C'est le nouveau plan de bataille des autorités sanitaires d'Ile-de-France, 12 millions d'habitants : armer en quelques jours mille lits de réanimation supplémentaires, c'est-à-dire pratiquement doubler la capacité actuelle, en « urgence absolue » afin d'affronter la déferlante de malades du coronavirus qui s'annonce dans les établissements de soins franciliens. En effet, avec 1 355 lits de réanimation occupés dans les établissements de soins jeudi 26 mars au soir, la capacité théorique régionale de 1 250 lits est maintenant largement dépassée. « Ce qui signifie 2 000 patients d'ici à la fin de semaine, il nous faut donc armer 1 000 lits de réanimation en plus sous 48 heures », révèle une note de l'Agence régionale de santé ÃŽle-de-France (ARS) adressée mercredi 25 mars à l'ensemble des établissements de soins de la région. Et d'avertir : « Si on prend 150 malades par jour, à la fin de la semaine le système est cuit ; et nous n'aurons aucune aide de personne. » Destinataires de ce document : l'ensemble des établissements franciliens, qu'ils soient publics, privés à but commercial ou parapublics.»...

<< lepoint

Some COVID-19 patients still have coronavirus after symptoms disappear: study 27/03/2020

«In a new study, researchers found that half of the patients they treated for mild COVID-19 infection still had coronavirus for up to eight days after symptoms disappeared. The research letter was published online in the American Thoracic Society's American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine. In "Time Kinetics of Viral Clearance and Resolution of Symptoms in Novel Coronavirus Infection," Lixin Xie, MD, Lokesh Sharma, Ph.D., and co-authors report on a study of 16 patients with COVID-19, who were treated and released from the Treatment Center of PLA General Hospital in Beijing between January 28 and Feb. 9, 2020. Patients studied had a median age of 35.5 years. Researchers collected samples from throat swabs taken from all patients on alternate days and analyzed. Patients were discharged after their recovery and confirmation of negative viral status by at least two consecutive polymerase chain reaction (PCR) tests.»
[...]
«The authors had a special message for the medical community: "COVID-19 patients can be infectious even after their symptomatic recovery, so treat the asymptomatic/recently recovered patients as carefully as symptomatic patients." The researchers emphasized that all of these patients had milder infections and recovered from the disease, and that the study looked at a small number of patients. They noted that it is unclear whether similar results would hold true for more vulnerable patients such as the elderly, those with suppressed immune systems and patients on immunosuppressive therapies. "Further studies are needed to investigate if the real-time PCR-detected virus is capable of transmission in the later stages of COVID-19 infection," Dr. Xie added. »...

<< medicalxpress

ATU VIDEO. Chloroquine : Un decret pour faire «beneficier les patients de cette piste» - Le Parisien 26/03/2020


«Un décret pour encadrer l'usage de la chloroquine et clore la polémique sur la chloroquine. Le Directeur Général de la Santé a donné des détails sur la décision prise par le gouvernement quant à l'utilisation de la molécule. Il s'agit selon Jérôme Salomon « de faire bénéficier certains patients de cette piste thérapeutique » dans le cadre « d'un dispositif temporaire d'utilisation ».»...

<< leparisien

TED,Crise/Analyse de Crise,Tendances
[Communique de Presse] Covid-19 : Saisie du Conseil d'Etat pour un droit egal a la vie et a la liberte - Collectif pour la Liberte d'Expression des Autistes 01/04/2020

«Le Collectif pour la Liberté d'Expression des Autistes et Validity Foundation sont alarmés des conséquences de la décision du gouvernement concernant le confinement des résidents des établissements médico-sociaux qui accueillent les personnes handicapées. Face à une violation massive des droits fondamentaux, notamment le droit à la liberté, à la protection des détentions arbitraires, à la vie et à la dignité, notre collectif, avec le soutien des experts de l'ONG Validity Foundation, a déposé une requête devant le Conseil d'Etat le 28 mars. Le gouvernement produira ses observations avant le 1e avril. Le 14 mars 2020, la Secrétaire d'Etat auprès du Premier Ministre chargée des Personnes Handicapées, Mme Sophie Cluzel, annonce par voie de communiqué de presse la mise en place de mesures de confinement pour les personnes handicapées institutionnalisées. Cette décision, sans aucune référence juridique ni base légale apparente, ordonne le verrouillage des institutions médico-sociales. Souvent confinées dans des chambres, privées de tous contacts avec leurs proches et de tout moyen de communication alternatif tels que ceux déployés dans les institutions pénitentiaires, les personnes handicapées se retrouvent dans une situation de grande détresse psychique et danger physique, livrées à toute sorte d'abus potentiel, dans des institutions opaques qui échappent à tout contrôle indépendant.»
[...]
«Des mesures arbitraires, illégales et indignes Nous ne pouvons que constater les manquements graves au droit français et aux conventions internationales, notamment la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRDPH) et la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) du gouvernement à travers cette décision. Les personnes institutionnalisées, privées de leur liberté et souvent de leur capacité juridique, sont enfermées de façon arbitraire dans des établissements médico-sociaux du seul fait de leur handicap. Elle se trouvent à présent privées de leur droit à la vie, à la dignité et à l’accès aux soins. La crise sanitaire actuelle aggrave la situation de ces personnes, et la décision de la Secrétaire d’État ne fait qu’accentuer les inégalités et le traitement discriminatoire réservé à ces personnes, soumises à un traitement encore plus défavorable que celles qui se trouvent dans les établissements pénitentiaires. Nous avons décidé, en qualité d’association militant pour les droits des personnes en situation de handicap, de saisir le Conseil d’État, afin d’obtenir la mise en place de mesures d’urgence indispensables pour assurer la liberté, l’égalité et la non-discrimination des personnes handicapées en institutions spécialisées. Dans un souci de transparence et de prévention des abus à l’encontre de personnes handicapées privées de leur liberté et qui se trouvent davantage restreintes dans des établissements médico-sociaux, il est primordial de mettre en place un mécanisme de contrôle indépendant et de permettre à des tiers d’accéder à ces institutions, conformément à la jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. La situation de crise sanitaire ne saurait justifier un accroissement de la violation des droits des personnes handicapées en France. Celles-ci doivent bénéficier des mêmes protections et jouir des mêmes droits que toute autre personne se trouvant sur le territoire de la République. La protection de la société et la limitation de la propagation du virus COVID-19 ne peuvent avoir pour effet de condamner à une peine de mort tacite les personnes institutionnalisées en les privant d’accès aux soins et en les contraignant d’être confinées avec des personnes déjà infectées. Les effets morbides de la décision du gouvernement se font déjà sentir. La presse régionale a déjà relayé plusieurs cas de contamination massive ayant entraîné plus de 200 décès dans les EPHAD. La crainte que les institutions accueillant des personnes handicapées se transforment en mouroirs est réelle. Des témoignages inquiétants Nous recevons de nombreux témoignages alarmants sur la situation des personnes confinées. De graves cas d’automutilations, des enfants en larmes criant « maman, papa » pour avoir un contact avec leurs parents, d’autres clamant « ne me touchez pas, laissez-moi mourir », de nombreuses personnes handicapées ne s’alimentant plus. La crise Covid-19 ne fait qu’exacerber la situation déjà désastreuse des personnes handicapées. Le personnel de renfort dans les établissements médicosociaux ne dispose pas toujours des compétences relatives au handicap ce qui conduit à la mise en danger des personnes concernées. Nous demandons par conséquent, la mise en place de dispositifs d’aménagement raisonnable et d’autorisations de sortie dérogatoires. La crise sanitaire actuelle est, plus que jamais, le moment de s’interroger sur le modèle de dépendance des personnes handicapées entretenu par le système français, devenu obsolète. Nous demandons également la reconnaissance de ces institutions comme des lieux de privation de liberté conformément à l’interprétation du Comité de l’ONU de la CDPH dans l’Observation générale N°1 et par la suite, leur fermeture. En temps ordinaire, ce modèle institue et justifie la privation arbitraire de liberté. En période d’urgence sanitaire, les institutions médicosociales deviennent un piège épidémiologique, un lieu de violation massive des droits humains, soustraits à tout contrôle indépendant. »...

<< cle-autistes