Home | Admin | Add Entry | About |

Intelligence Economique

10 31 2016 14:54:37

L'espionnage sur ecoute (3/4) : A la guerre economique comme a la guerre

«L'espionnage aux fins économiques et financières existerait depuis l'apparition du commerce. A l'ère numérique, il constituerait un enjeu décisif aux conséquences exponentielles. Que comprendre de la réalité de la menace ? 12 juillet 2010, la Chine présente son C919, concurrent direct de l'A320 d'Airbus dont il se serait très "librement" inspiré 12 juillet 2010, la Chine présente son C919, concurrent direct de l'A320 d'Airbus dont il se serait très "librement" inspiré...¢ Crédits : SUN ZIFA / IMAGINECHINA / AFP - AFP Une série d'Amaury Chardeau, réalisation Julie Beressi Dissimulant jusqu'à son existence derrière des appellations protéiformes (espionnage industriel, renseignement compétitif, renseignement d'affaires...¦) « l'intelligence économique » désigne le fait pour une entreprise de lorgner sur les secrets technologiques, commerciaux ou stratégiques de ses rivales. Ou bien d'oeuvrer à déstabiliser ces dernières pour mieux les éliminer. Pierre Gastineau : Pour les grands contrats, les grandes sociétés ont toujours besoin d'un interlocuteur discret pour les aider à trouver le bon partenaire sur place, un prince, le cousin d'un chef d'état... Le montant du butin se chiffrerait chaque année en centaines de millions, voire en milliards. Vertigineux, ce préjudice reste pourtant impossible à préciser tant la victime du jour pourra être l'agresseur de demain, et tant cette prédation économique semble relever du darwinisme propre au capitalisme. Alain Juillet : On se méfie pas»...
Source: http://www.franceculture.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 15 2016 7:25:42

La percee du concept de guerre economique

«La guerre économique est restée longtemps un sujet tabou. Il n'existait pas de discours académique "unitaire" sur le sujet. Mais l'accumulation de démonstration précise débouche sur une démarche pédagogique récente. Dans cette démarche, le grand apport d'Ali Laidi est d'avoir reconstitué le cheminement historique des différentes étapes de progression de la guerre économique dans l'histoire des civilisations humaines. Il met en perspective l'intérêt de la guerre économique en tant que concept. Par Christian Harbulot, directeur de l'Ecole de Guerre Economique et directeur du cabinet Spin Partners.»...
Source: http://acteursdeleconomie.latribune.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 04 2016 11:44:28

Justice : Urvoas prend son directeur de cabinet au ministere de l'interieur

«Le ministère de la justice, Jean-Jacques Urvoas, et le premier ministre, Manuel Valls, le 1er février. Une semaine après sa nomination, le nouveau garde des sceaux n'a pas encore constitué son cabinet, ce qui n'a rien d'exceptionnel. Mais une chose est sure, Jean-Jacques Urvoas fait valser les têtes. Jusqu'à celle du directeur de cabinet du ministre de la justice, dont le départ devrait être annoncé, jeudi 4 février. Selon nos informations, c'est Thomas Andrieu qui devrait être le nouveau directeur de cabinet. Depuis deux ans directeur des libertés publiques et des affaires juridiques au ministère de l'intérieur, M. Andrieu a été directeur adjoint de cabinet de Manuel Valls Place Beauvau de 2012 à 2014. Plus qu'un symbole. L'entente entre M. Andrieu, conseiller d'Etat aujourd'hui âgé de 39 ans, et M. Valls avait été parfaite. Lire aussi Avec le départ de Christiane Taubira, la ligne Valls se renforce Alain Christnacht, appelé l'été dernier pour diriger le cabinet de Christiane Taubira, avait pourtant reçu un SMS de M. Urvoas, à peine nommé le 27 janvier : « Bien sur, vous restez avec moi. » Le nouveau garde des sceaux, qui a remercié les neuf dixièmes du cabinet de la ministre démissionnaire, semblait vouloir se reposer sur ce rocardien modéré dont la maitrise des dossiers aurait facilité une mise au travail opérationnel rapide de la nouvelle équipe encore à venir. Rapidement, MM. Christnacht et Urvoas ont constaté des désaccords de méthode, mais semble-t-il, de fond aussi. Le premier, tout en rondeur, attaché aux négociations, pouvait-il s'entendre avec le second, un fonceur qui a déjà pris le contre-pied de plusieurs chantiers engagés par Mme Taubira ? Le probable abandon de la réforme de la justice des mineurs, alors que tout le monde estime que l'ordonnance de 1945 nécessite au minimum un toilettage, n'est pas des moindres.» [...] «Une nouvelle équipe marquée par l’intérieur Seuls deux fidèles de M. Urvoas à la commission des lois de l’assemblée nationale qu’il présidait ont à ce jour été nommés au sein du cabinet. Anne Wurtz, comme cheffe de cabinet, et Floran Vadillo, comme conseiller sans portefeuille. Ce dernier, spécialiste des questions de sécurité, de renseignements et d’intelligence économique, a été au cœur de la loi renseignement défendue par M. Urvoas à la veille de l’été 2015 et dont Mme Taubira avait combattu plusieurs aspects. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 03 2016 12:29:2

Urvoas. Ministre de la Justice ''et du renseignement'' ?

«LE monsieur Sécurité du PS, au centre de tous les récents textes sécuritaires, propulsé ministre de la Justice ! Depuis la nomination de Jean-Jacques Urvoas à ce poste, alors même que de plus en plus de voix s'alarment de "l'affaiblissement de l'autorité judiciaire", les "défenseurs des libertés publiques" ne décolèrent pas. Le loup serait "dans la bergerie". Et les premières nominations au sein du cabinet du ministre breton ne vont pas calmer les esprits. L'énarque Alain Christnacht, précédent directeur de cabinet de Christiane Taubira ,confirmé à son poste, est notamment passé par la DGSE, le service de renseignement extérieur. Le premier conseiller nommé du garde des Sceaux n'est autre que Floran Vadillo, 30 ans, docteur en sciences politiques et grand spécialiste du renseignement. "C'est lui le vrai auteur de la loi renseignement, confie l'un de ceux qui le fréquentent. C'est quelqu'un de brillant, très intelligent, qui a su se placer très vite et se rendre indispensable." Selon cette même source, l'équipe Urvoas était "programmée pour arriver en second rideau à l'Intérieur, en 2012".»...
Source: http://www.letelegramme.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 29 2016 11:48:36

L'intelligence economique et son devenir theorique

«Christian Harbulot, pionnier dans le développement de l'intelligence économique en France, revient ici sur les perspectives d'avenir de cette discipline. A l'heure du Big Data, l'intelligence économique fait face à un défi majeur : maintenir une production de connaissance importante pour consacrer son approche opérationnelle du management de l'information au sein des entreprises.»...
Source: http://www.portail-ie.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 28 2016 20:41:9

La D2IE appelee a disparaitre | Portail de l'IE

«Le Conseil des ministres du 27 janvier a opéré des changements d'envergure pour le monde de l'intelligence économique : nouveau ministère de rattachement, nouveau service et fin de la D2IE.. Le ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, a présenté, le 27 janvier, une communication en Conseil des ministres refondant le pilotage administratif de l'intelligence économique. C'est désormais Bercy qui obtient les "pleins pouvoirs", prenant la main sur Matignon. Par ailleurs, la publication prochaine d'un décret devrait provoquer deux changements significatifs dans le monde de l'IE : • l'institution d'un commissaire à l'information stratégique et à la sécurité économiques. • la création d'un service à compétence nationale dénommé "service de l'information stratégique et de la sécurité économiques (Sisse)" qui constituera un service de la DGE La principale mission de ce nouveau commissaire sera de mettre en oeuvre les orientations fixées par un comité directeur réuni à l'initiative du ministre et composé de représentants de plusieurs ministères. En pratique, ce commissaire sera également placé à la tête du Sisse. Ce décret marquera donc la fin de la délégation interministérielle à l'intelligence économique (D2IE), rattachée jusqu'alors à Matignon et dont la mutation avait déjà été initiée en juin dernier avec l'éviction de sa patronne, Claude Revel.»...
Source: http://www.portail-ie.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 11 2015 14:58:10

Mercedes-Ferrari, l'espionnage ?

«Mercedes-Ferrari, l'espionnage ? Bonne et grande nouvelle pour ceux que ça passionne: l'espionnage industriel est de retour en Formule 1 ! Un nouveau feuilleton qui concerne Mercedes et Ferrari, rien que ça, et qui aura au moins le mérite de mettre un peu de piment dans l'élite du sport automobile après une saison bien fade. La cause est simple comme bonjour: un responsable très haut placé au sein de l'ingénierie Mercedes s'en va chez Ferrari, précisément le responsable du département "Performance Application". Et sans trop de surprise, le dénommé Benjamin Hoyle a essayé d'emporter avec lui des données extrêmement précieuses, d'après les informations de Bloomberg Business.»...
Source: http://www.canalplus.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

04 27 2015 11:10:59

Espionnage de salaries: un «deal» a 4 millions d'euros a ete propose a la CGT

«Au départ, le groupe Orpea a recruté de simples « observateurs participants semi-dirigés ». Ca, c'était sur le papier. Mais derrière ce jargon, l'entreprise franco-canadienne, l'un des plus gros opérateurs mondiaux de maisons de retraite et de cliniques privées, a en fait injecté trois « taupes » parmi ses salariés, chargées d'espionner en particulier les syndiqués. Cout mensuel : quelque 14 000 euros par « implant ». Au fil de l'année 2010, depuis des cliniques à Lyon, L'Hay-les-Roses et Andilly, ces agents ont tuyauté la direction avec plus ou moins de pertinence, comme en attestent des rapports hebdomadaires que Mediapart a pu consulter : « X a été aperçu avec un membre de la CGT » ; « Y consommait de la drogue, marijuana et résine de cannabis » ; « Grand sportif, [le délégué syndical] W semble endurant et motivé » ; « Certains salariés annoncent [pour la grève] qu'ils ne se mobiliseront que quelques heures car au regard des salaires, ils ne peuvent pas se permettre » ; « Z a confié avoir des difficultés avec certaines personnes qui se serviraient de leur mandat [syndical] pour servir des intérêts personnels » ; « La rumeur court que l'infirmière est proche du directeur, tous deux originaires du même village corse ». Etc.» [...] «Mais en décembre dernier, la fédération « Santé et action sociale » de la CGT s'est finalement décidée à porter plainte pour « délit d’entrave », « atteinte à la vie privée » et « collecte frauduleuse de données à caractère personnel », afin de dénoncer « un système pensé d’infiltration des syndicats et d’espionnage des salariés ». « L’une des missions principales des “implants” étaient de porter atteinte au droit syndical », insiste la plainte, qui souligne les efforts des infiltrés pour « être élus ou désignés sous [la] bannière [de la CGT] ». Cette pratique serait « illicite » faute d’avoir « soumis le procédé devant les institutions représentatives du personnel », assène Me Sofiane Hakiki, l'avocat qui a entre-temps récupéré les rapports écrits des “ implants ”, les factures et les contrats. En trois semaines à peine, le parquet de Paris ouvrait une enquête préliminaire, déclenchant la panique chez Orpea. La plainte est d'autant plus inflammable médiatiquement que la société chargée de fournir les trois espions, Groupe Synergie Globale (GSG), est connue des journalistes depuis qu’elle a été mise en cause pour des faits similaires dans « l’affaire Ikea », toujours en cours d'instruction à Versailles, mais d'ores et déjà à l'origine de la mise en examen du PDG d'Ikea France et de l’éviction d’une pléiade de directeurs (voir nos révélations ici ou là). Se sentant probablement acculé, le groupe Orpea a mis alors des millions d’euros sur la table, dans le plus grand secret, pour tenter de faire taire le syndicat. »...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 15 2015 8:46:39

France CultureLes Matins Projet de loi sur le renseignement, une prévention liberticide

«15.04.2015 - Les Matins Projet de loi sur le renseignement, une prévention liberticide ? Nous recevons François-Bernard Huyghe, directeur de recherche à l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) où il a créé l'Observatoire géostratégique de l'Information en ligne, Valérie Peugeot, vice-présidente du Conseil national du numérique depuis 2013 et Antoine Garapon, magistrat et Secrétaire général de l'Institut des Hautes Etudes sur la Justice. Justice, Débat»...
Source: http://www.franceculture.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 28 2015 23:53:39

Lettre IE Bercy N°39 | Le portail des ministeres economiques et financiers

«"Dans un monde incertain et turbulent, je suis plus que jamais persuadé que la politique publique d'intelligence économique est un formidable levier tant pour les entreprises que pour les services de l'Etat. Un levier qui ne demande qu'à être davantage actionné. Alors ce levier, ACTIONNEZ-LE ! " Nicolas MOINET Professeur des universités à l'IAE de Poitiers Recevoir la lettre par courriel, abonnement, désabonnement : IE.Bercy@finances.gouv.fr»...
Source: http://www.economie.gouv.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 12 2015 13:37:30

Plongee au coeur d'iStrat, manipulateur de Wikipedia et des sites medias

«A l'occasion de l'OPA pour le contrôle du Club Med, le JDN a révélé une campagne de dénigrement sur Internet visant le financier Andrea Bonomi. Voici les coulisses de cette fabrique de l'intox version numérique. Une petite dizaine de collaborateurs, stagiaires à 600 euros par mois. C'est l'équipe qui endosse les centaines d'identités fictives inventées par le cabinet d'intelligence économique iStrat, où sont associés Matthieu Creux et Arnaud Dassier. Son objectif : infiltrer les principaux sites de médias français (Challenges, Les Echos, le JDN, L'Obs, Mediapart) mais aussi Wikipedia. La promesse faite à leurs clients est d'obtenir des articles favorables à leurs intérêts ou à leurs dirigeants pour influer sur leur e-réputation. Des méthodes qui peuvent attirer des entreprises traversant une mauvaise passe ou voulant doper leur notoriété. Cette tactique a été utilisée ces dernières semaines pour dénigrer le financier Andrea Bonomi dans sa tentative d'OPA sur le Club Méditerranée, comme l'a révélé le JDN dans une enquête publiée début janvier. Notre enquête remontait à l'adresse IP utilisée par la société. Nous l'avons poursuivie en interrogeant des anciens collaborateurs de la société pour confirmer le mode opératoire de l'entreprise que nous racontons dans cet article. Matthieu Creux, que nous avons sollicité par téléphone le 9 janvier, n'a pas souhaité commenter ces informations.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 01 2015 11:33:59

L'intelligence economique a la recherche de son droit

«Les affaires Snowden et Sony mettent en évidence les enjeux de l'intelligence économique pour les entreprises. Si le rapport Urvoas incite à la reconnaissance d'une violation du secret des affaires, c'est en pratique une subtile culture de la concurrence et du renseignement économique qui devrait se développer. Après que Sony aura du abandonner ses intérêts économiques en cédant au chantage d'une cyberattaque, l'intelligence économique n'apparait plus comme une coquetterie, elle est un réel enjeu pour toutes les entreprises. Sans même songer que l' espionnage industriel est devenu une priorité de la cyberdélinquance, le benchmarking plus ou moins offensif représente désormais une pratique courante. De la veille concurrentielle active en milieu ouvert (internet, conférences, etc.) aux informations obtenues par de fausses sollicitations commerciales, jusqu'au hacking le plus intrusif, les techniques connaissent une large palette de nuances.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 27 2014 9:32:46

La veille : une activite legale ?

«Dans les processus de veille et au sein des entreprises, la question de la légalité de la veille est parfois abordée et cette dernière comporte des aspects complexes. Au cours de cet été, de nombreux médias français en ligne ont apporté des modifications à la structure des fichiers robots.txt mentionnant explicitement de nombreux éditeurs de logiciels de veille et agrégateurs de contenus en leur interdisant tout crawl et toute indexation des contenus de leur site. Une évolution forte de sens et qui doit pousser le responsable veille ou intelligence économique à se réinterroger sur la légalité de l'exercice des pratiques de veille.»...
Source: http://www.actulligence.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 07 2014 17:42:11

Colloque : E-Reputation : Problemes juridiques et traitements pratiques : prevention, poursuites et reparations

«L'AFDIT est heureuse de vous inviter à son colloque du vendredi 28 novembre 2014 sur la E-Réputation, les enjeux juridiques qui y sont associés et les solutions proposées par différents praticiens. Télécharger le programme et le bulletin d'inscription»...
Source: http://www.afdit.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 04 2014 18:8:6

Lettre IE Bercy N°39 | Le portail des ministeres economiques et financiers

«Lettre IE Bercy N°39 "...Dans un monde incertain et turbulent, je suis plus que jamais persuadé que la politique publique d'intelligence économique est un formidable levier tant pour les entreprises que pour les services de l'Etat. Un levier qui ne demande qu'à être davantage actionné. Alors ce levier, ACTIONNEZ-LE ! ..." Nicolas MOINET Professeur des universités à l'IAE de Poitiers Ce numéro de la Lettre IE Bercy des Ministères économiques et financiers consacré à la prospective des mutations, explore trois grandes thématiques : transport maritime, transition énergétique et innovation numérique. Recevoir la lettre par courriel, abonnement, désabonnement : IE.Bercy@finances.gouv.fr»...
Source: http://www.economie.gouv.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 06 2014 0:59:22

Alain Juillet : «Personne ne sait ce qui se passe dans le cloud»

«L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) a-t-elle les moyens de ses ambitions ? A la base, l'agence était faite pour sécuriser les communications de l'Etat. Mais on s'est vite rendu compte qu'il y avait une demande de la part des entreprises critiques. Puis des grands groupes, puis des plus petites sociétés... Il y a encore cinq ans, personne ne répondait aux entreprises du côté de l'Etat. Elles allaient voir la DST, la DCRI ou les gendarmes...¦ Mais il ne se passait pas grand-chose, faute de moyens. L'Anssi s'est mise à répondre à la demande, en prenant une dimension supérieure à ce qui était prévu. Il le fallait. On savait qu'il y avait plein de problèmes. La situation est en effet alarmante...»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

08 10 2014 17:1:3

Une pratique qui donne le sourire

«Pour s'imposer sur le marché juridique ontarien, Me Michael Carabash et David Mayzel ont décidé de se concentrer sur les besoins légaux des dentistes. Les deux associés se sont rencontrés en partageant un bureau à Toronto, alors qu'ils pratiquaient tous les deux en solo. Quand Me Carabash a proposé l'idée de monter un cabinet destiné aux dentistes, son confrère a d'abord répondu qu'il serait plus judicieux de cibler l'ensemble des professions du secteur médical, des docteurs aux vétérinaires : « Je pensais que c'était un projet fou de se limiter ainsi. Mais ça s'est avéré être une excellente décision au final ; en nous concentrant sur les dentistes, on a une connaissance en profondeur de la profession, on la saisit mieux. Ça a vraiment payé. » En 2010, ils lancent leur cabinet, DMC Law. Ce n'est pas facile au début ; à la fin de sa première année d'existence, le nombre de clients du cabinet n'atteint pas dix dentistes. Puis au fur et à mesure que leur cabinet s'est fait connaitre, les associés ont fait grimper leurs tarifs. « Au début, certains avocats se sont moqué de nous, confie Me Carabash au Financial Post. Nos détracteurs disaient qu'on ne trouverait pas assez de travail en se limitant à un si petit marché. Finalement, on est en croissance exponentielle au vu de la quantité de travail qu'il y a. » Devenir des experts dans un secteur de niche Me David Mayzel Agrandir Me David Mayzel En 2013, les choses ont en effet évolué, et les avocats obtiennent sans problème les 50 à 100 mandats par an dont ils ont besoin pour être rentables ; ils ont même agrandi leur équipe avec une nouvelle recrue, Me Ljubica Durlovska. Les affaires tournent donc plutôt bien pour le cabinet, qui est par ailleurs le seul à traiter uniquement avec une clientèle de dentistes. Mais le marché est très restreint : il n'a pour clients potentiels que les 9 200 dentistes de l'Ontario. DMC Law se limite en outre au conseil d'affaires, excluant le litige. Au menu de ses services : questions corporatives et commerciales, conseils sur l'achat ou la vente d'outils de soins dentaires, créations de corporations professionnelles, contrat d'emploi...¦ Le cabinet s'est ainsi vraiment spécialisé sur la « loi dentaire » : il a fallu que les deux associés deviennent incollables en lois et régulations autour du secret professionnel, des dossiers de patients, des lois gérant les professions du secteur de la santé...¦»...
Source: http://www.droit-inc.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

08 08 2014 14:54:52

Bpifrance mandate l'agence privee Kroll pour comprendre la debacle d'Altia et de ses Caddie

«A circonstances exceptionnelles, moyens exceptionnels. Pour la première fois de son existence, Bpifrance, la banque publique d'investissement créée par François Hollande, a eu recours aux services du spécialiste américain des enquêtes sensibles, Kroll. L'établissement veut comprendre comment l'un de ses investissements s'est transformé en fiasco retentissant. Et obtenir, éventuellement, des munitions afin d'attaquer ceux qui en sont responsables...¦ L'opération en cause est celle réalisée auprès d'Altia, un petit groupe industriel que l'Etat a aidé, à partir de 2011, à reprendre des usines d'équipements automobiles puis le célèbre fabricant de chariots Caddie. Bpifrance s'est ainsi retrouvé avec 20 % du capital de la société, contre 80 % pour les trois fondateurs, Patrice Durand, Nicole Cohen et Patrick Adolf.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

07 24 2014 8:31:34

IAE - Le Master Intelligence Economique de l'IAE de Poitiers et son Directeur recompense par un Trophee de la pedagogie

«Le Master Intelligence Economique de l'IAE de Poitiers et son Directeur récompensé par un Trophée de la pédagogie Publiée le 18/07/14 Pour la seconde fois en 4 ans, Nicolas Moinet, s'est vu décerné en tant que responsable du Master Intelligence Economique & Communication Stratégique de l'IAE de Poitiers un Trophée de la pédagogie par SMBG-Eduniversal qui réalise également le classement des meilleurs masters. Les Trophées de la Pédagogie récompensent, chaque année depuis 2005, les meilleurs responsables de masters, MS et MBA. C'est grâce au retour de satisfaction de leurs étudiants sur leur travail de pédagogue et de gestionnaire, et celui de leur équipe, que toutes ces personnes sont désignées. Parmi près de 1 100 programmes classés, 10 directeurs de licences ou bachelors, 10 directeurs de grandes écoles et 100 directeurs de masters, ont été retenus comme les meilleurs responsables de programmes français, toutes formations et toutes spécialités confondues. Seule master de l'université de Poitiers classé, le Master IECS a reçu une note de 4,68 sur 5.»...
Source: http://iae.univ-poitiers.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

07 22 2014 22:10:35

7 a Poitiers - Intelligence economique : une formation a distance des la rentree

«L'IAE de Poitiers lancera, à la rentrée, un Parcours de formation à distance en intelligence économique. Les cours porteront notamment sur la prospective stratégique, les outils de veille, le knowledge management 2.0, la communication d'influence...¦Chaque apprenant recevra un livret d'apprentissage, ainsi qu'un ouvrage associé au cours et aura accès à une plateforme d'enseignement à distance. « Nous y songions donc depuis quelque temps et ce sont plusieurs demandes récentes qui nous ont incités à franchir le pas », indique Nicolas Moinet, responsable du Master Intelligence économique et communication stratégique. Lequel a reçu, pour la seconde fois en quatre ans, un Trophée de la pédagogie, décerné par SMBG-Eduniversal. La formation a obtenu une note de 4,68 sur 5.»...
Source: http://www.7apoitiers.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 23 2014 23:15:0

Tesla : donner ses brevets rapporte plus que de les defendre

«A contre-courant de la pensée qui domine le monde de la propriété industrielle, il y a deux semaines, Elon Musk, le patron de Tesla a annoncé qu'il donnait le droit à tous d'utiliser ses brevets. Un acte présenté comme philanthrope mais qui a été pensé et réalisé dans l'intérêt de l'industriel américain. La position de son entreprise n'est pas suffisamment dominante pour se payer le luxe de défendre ses "patents". Le paiement, le spatial, l'automobile... et les brevets ? Non content de perturber des industries historiques, Elon Musk, le patron de Tesla Motors, vient d'ébranler le petit monde de la propriété industrielle en permettant à "qui le veut" d'exploiter librement (en respectant quand même un certain nombre d'engagements comme le rappelle Pierre Breese) ses technologies. Dans son message posté sur son blog, il affirme, à grand renfort de phrase pompeuse, qu'il ne poursuivra pas ceux qui utiliseront ses découvertes. Philanthropie ? Ce serait trop simple. L'entrepreneur, fondateur de Space X ou de Paypal, le fait dans son intérêt bien compris. En libérant l'usage de ses technologies, il entend faire croitre un marché de la mobilité électrique encore modeste. 400 000 voitures de ce type ce sont vendues dans le monde depuis le début de l'année, ce qui représente peu face aux 63 millions d'automobiles vendues sur la planète. Au-delà de ces considérations économiques, cette ouverture (très encadrée encore une fois) nous incite à repenser notre relation aux brevets, les objectifs poursuivis en les mettant en oeuvre et à questionner leur efficacité. 1. Breveter, c'est jouer en défense pas en attaque. Considérés comme une arme de guerre économique, les brevets ne sont pas une arme de conquête : ils ne peuvent servir à protéger que des positions acquises. En donnant accès à ses technos, Tesla ne dit pas autre chose. Il laisse entendre que ses parts de marché dans la voiture électrique sont des positions trop faibles pour qu'elles méritent d'être défendues par un arsenal de "patents" comme on les appelle en anglais.»...
Source: http://www.industrie-techno.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 08 2014 17:3:19

Henri Proglio, P-DG d'EDF, soupconne de ''trafic d'influence''

«L'office anti-corruption, créé à la suite de l'affaire Cahuzac, vient d'hériter d'un nouveau dossier sensible. Le P-DG d'EDF, Henri Proglio, est visé par une enquête pour "trafic d'influence". Il est soupçonné d'avoir "sponsorisé" son épouse, l'humoriste Rachida Khalil, avec l'argent de son groupe. L'été dernier, plusieurs banques avaient signalé à Tracfin, le service spécialisé dans la lutte contre le blanchiment, d'étranges mouvements sur les comptes de Mme Proglio. Après quasiment un an d'enquête, la cellule de renseignement de Bercy a saisi le parquet de Paris, lequel aurait, d'après nos informations, ouvert une enquête préliminaire il y a quelques semaines.» [...] «Un étonnant circuit d'argent Officiellement, Rachida Khalil touche un salaire de 1 800 euros versé par l'une des sociétés de spectacle qu'elle a créées. Mais, d'après les comptes qu'elle possède dans trois établissements bancaires parisiens, les finances de la comédienne sont plus prospères. En un an, la jeune femme a perçu près de 1,8 million d'euros, dont environ 100 000 euros en liquide. Certaines de ces rentrées d'argent laissent les enquêteurs perplexes, tel ce chèque de 20 000 euros signé d'Atlantis Consulting, un prestataire d'EDF. Cette PME, qui, la même année, a également effectué un autre versement de 5 000 euros à l'humoriste, se présente comme un acteur du secteur pétrolier et gazier mais intervient en réalité dans le domaine de l'intelligence économique. L'un de ses cofondateurs se trouve être un spécialiste du renseignement ayant précédemment exercé au sein d'une officine impliquée dans l'affaire d'espionnage des salariés d'Ikea. »...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 06 2014 23:22:3

Gestion des talents, Autisme et Innovation: Embaucher des candidats «differents» ou le principe du Pissenlit

«Tels les pissenlits dans un beau gazon vert, les personnes différentes au plan comportemental ou neurologique, ne trouvent guère de place dans des équipes bien rodées, cohésives et efficaces. Bref, de la mauvaise herbe! Faux, nous rappellent les dirigeants du géant mondial de l'informatique SAP AG. Pour preuve, la société poursuit une politique d'embauche de candidats « bénéficiant d'autisme » ou autres formes de dérèglements neurologiques. Avantage concurrentiel, innovation technologique et création de valeur obligent! L'objectif initial: 1% des effectifs mondiaux à l'horizon 2020 se verront confier des « responsabilités » expérimentales et créatrices: testing de logiciels, élaboration d'algorithmes, design de diagrammes, notamment. Citoyenneté corporative ou stratégie différenciée de création de valeur? « Nous partageons la conviction que l'innovation technologique émerge le plus souvent à la marge du conformisme. Ainsi, en privilégiant des personnalités limites, nous augmentons notre capacité de redéfinir l'avantage concurrentiel dans nos champs d'activités de transferts technologiques et de transferts de savoir », affirme l'un des dirigeants de SAP. La démarche consiste à repérer les « meilleurs au monde » pour effectuer des activités requérant un potentiel de créativité élevée et des façons de voir inédites ou plus difficiles pour des intelligences normales... En un mot, le talent spécialisé, « ex-centrique » et faible en besoin d'interaction sociale et de collégialité professionnelle, est une matière première (la grise) recherchée. Le bassin est universel. La course aux cerveaux différents est ouverte. En témoignent la belge Passwerk, l'allemande Auticon et les américaines Aspiritech et Microsoft, pour n'en citer que quelques-unes. La formule: configurer un environnement de travail (technologique, ergonomique) propice à l'optimisation de l'efficacité de l'autiste (par exemple) adapter un encadrement et un style de gestion convenable et stimuler les caractéristiques propres au fonctionnement neurologique de ces candidats. Le contenu des tâches? Au candidat d'y voir? Ces personnes atypiques, « doués ès nerditude » (« Geekdom ») sont difficiles à normaliser mais souvent très prompts à saisir l'erreur, à corriger l'irrégularité chez les conformistes. En un mot, à voir différemment, selon l'expression de Newton. A innover et rendre possible l'impossible et l'improbable, à stimuler la chaine de valeurs dans l'industrie technivore, biotechnologie, informatique et physique appliquée, entre autres Le secteur le plus prometteur pour cette approche complémentaire à la gestion des ressources humaines: le BIG DATA, nouvel univers de la création de richesses et porteur de développement à tous les niveaux de l'activité industrielle, scientifique et humaine. Qui gagnera la guerre des talents atypiques? Cette guerre n'a ni frontières, ni drapeaux. Elle a certes ses posologies, ses ritalins et autres herbicides.»...
Source: http://www.lesaffaires.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 05 2014 14:24:48

Christian Harbulot 3/4 : Economie : la France a t-elle perdu toute volonte de puissance ? - Information - France Culture

«Toute cette semaine en compagnie de Christian Harbulot, diplômé de l'IEP de Paris, pionnier de l'intelligence économique et un spécialiste de la guerre économique, Fondateur de l'EGE (Ecole de guerre économique ) à Paris, auteur de « Sabordage : comment la France détruit sa puissance » aux éditions François Bourin.»...
Source: http://www.franceculture.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

05 17 2014 0:41:25

Affaire d'espionnage chez Areva: peine d'amende requise

«Une peine d'amende, dont le montant a été laissé à l'appréciation du tribunal, a été requise vendredi contre le dirigeant d'un cabinet suisse d'investigations privées, poursuivi dans le cadre d'une affaire d'espionnage contre l'époux de l'ancienne patronne d'Areva Anne Lauvergeon. En toile de fond de cette affaire, examinée lors d'une longue audience devant le tribunal correctionnel de Paris, le rachat controversé de la société minière canadienne Uramin en 2007. Cette acquisition a tourné au désastre financier pour le groupe nucléaire. La valeur d'Uramin, achetée 2,5 milliards de dollars (près de 2 milliards d'euros), avait ensuite été divisée par cinq.»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

05 12 2014 18:7:57

Qui sont aujourd'hui les detectives prives ?

«Moins d'affaires d'adultères, beaucoup d'enquêtes pour les entreprises privées, plus de femmes... Le métier de détective privé a beaucoup évolué ces dernières années. Le décryptage d'Arnaud Pelletier, fondateur et directeur de l'agence Le privé. Le métier de détective privé a fourni des personnages célèbres en littérature comme au cinéma. On a tous à l'esprit Sherlock Holmes, Hercule Poirot ou Nestor Burma. Mais sont-ils représentatifs de la réalité de la profession aujourd'hui ? Qu'est-ce qu'être détective privé en 2014 ? "C'est vrai que l'on est bien loin de cette image d'Epinal, en fait. Pour vous définir le métier, je vais vous donner une définition, qui est la définition officielle, mais qui résume bien les choses. Cette définition c'est l'article L621 du Code de la sécurité intérieure qui stipule que c'est une profession réglementée, libérale et qui consiste pour un individu à rechercher des renseignements ou des informations pour la défense des intérêts de son client, sans faire état de sa qualité ni révéler l'objet de sa mission".» [...] «Chaque dossier fait l’objet d’un devis et d’une étude donc il n’y a pas de prix type, mais en moyenne un dossier familial entre 1000 et 2000 euros. Et un dossier professionnel entre cinq et six. Mais c’est très variable. Des fois c’est moins cher, des fois c’est plus cher, mais c’est vraiment dû cas par cas. Ce qui est clair aussi c’est que ce n’est pas donné parce que derrière il y a un enjeu juridique. On n’en a pas parlé mais si l’on prend les problèmes familiaux dans le cadre de séparation, il y a un enjeu juridique pour que le rapport d’enquête aille en justice et que le client puisse faire valoir des droits". Quels sont les outils et les gadgets électroniques à la disposition des enquêteurs aujourd’hui ? On trouve aujourd’hui dans le commerce ce que l’on appelle la souris-espionne, mais il faut savoir que "c’est complètement illégal. Mon métier est de garantir un certain nombre de libertés individuelles, donc je ne l'utilise pas. En revanche, les particuliers le font, ils le font même de plus en plus, et cela pose un vrai problème à la fois dans la sphère familiale, mais aussi dans la sphère d’entreprise. Alors quels sont nos outils ? Nous pouvons utiliser le camion sous-marin, être en planque puisque l’idée est de voir sans se faire voir. Rien là de nouveau sous le soleil. En revanche, il y a tout l’environnement avant avec Internet (les réseaux sociaux, etc) qui a révolutionné notre métier. Mais après le fondement de notre métier, c’est quand même l’être humain et on a beau tourner en rond, c’est l’enquêteur par rapport à la réglementation qui va permettre par ses constations sur la voie publique, en respectant la vie privée, de faire état d’un certain nombre de faits pour faire valoir les droits du client". Et il est vrai que "c’est assez rare que l’on ne confirme pas les doutes de nos clients". "Enfin, le métier a subi une véritable révolution ces dernières années. Il y a dix ans, on estimait qu’il y avait à peu près 3000, 3500 enquêteurs privés en France. Le dernier recensement de cette année a fait état de 750 enquêteurs privés. Le métier s’est énormément spécialisé, il y a désormais une obligation de formation avec un diplôme qui est obligatoire, sans diplôme, on ne peut pas exercer cette profession. Tout cela fait que le curseur de compétence a énormément augmenté, et comme ce diplôme est souvent lié à des études de droit, il y a beaucoup de femmes qui font ce type d’études et qui sont intéressées par ce type d’activité". »...
Source: http://www.france5.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 12 2014 8:55:58

Affaire UraMin : pourquoi Areva est-il vise par une enquete judiciaire ?

«Il ne faut pas chercher plus loin les raisons de son absence du gouvernement Valls, dans lequel sa présence était annoncée. L'exécutif tient désormais à distance Anne Lauvergeon, l'ancienne patronne d'Areva (2001-2011), le géant français du nucléaire. En effet, selon les informations du Monde, c'est parce que la gestion de Mme Lauvergeon fait l'objet de deux enquêtes distinctes, dont nous révélons l'existence, que cette dernière n'a pas obtenu le maroquin qui lui semblait destiné... Première procédure embarrassante : celle conduite en toute discrétion par la Cour des comptes, qui devrait rendre au mois de mai un rapport définitif annoncé comme saignant sur Areva, période 2006-2012. Le prérapport a déjà été rédigé, la procédure entre maintenant dans sa phase contradictoire, avec l'audition prévue ces jours-ci de Mme Lauvergeon. Lire le portrait (édition abonnés) : Anne Lauvergeon, une forte tête pour une petite entreprise Mais d'ores et déjà, les magistrats de la rue Cambon estiment avoir mis au jour de nombreuses irrégularités, liées au rachat en 2007 par Areva, dont l'Etat est actionnaire, de la société canadienne UraMin, propriétaire de gisements d'uranium en Afrique, pour 1,8 milliard d'euros. Ils ont donc effectué un signalement au parquet national financier, le 20 février, en vertu de l'article 40 du code de procédure pénale, qui fait obligation à toute autorité constituée découvrant un crime ou un délit de saisir la justice.» [...] «Un moment tenté d'accompagner Areva dans l'aventure UraMin, EDF y avait d'ailleurs renoncé, sur les conseils de la banque Goldman Sachs, qui pointait des risques et un prix « beaucoup trop élevé ». Un avis semble-t-il justifié : en Namibie, dont les gisements faisaient partie des actifs d'UraMin, Areva a récemment différé la mise en exploitation de son site de Trekkopje. Toutes les installations ont été placées sous cocon en 2013. Par ailleurs, le 16 mai, le tribunal correctionnel de Paris sera amené à juger une affaire d'espionnage qui avait secoué Areva. Le parquet de Paris a décidé de citer à comparaître Mario Brero, dirigeant de la société suisse d'intelligence économique Alp Services. Il est poursuivi pour « complicité et recel de violation du secret professionnel » au préjudice d'Olivier Fric, consultant en énergie mais surtout mari d'Anne Lauvergeon, et de Ludivine Wouters, la fille de Daniel Wouters, ex-cadre d'Areva. Entendus pendant l'enquête, aucun des dirigeants de l'entreprise n'a finalement été renvoyé. M. Brero est accusé d'avoir enquêté sur la vie privée de M. Fric en se procurant notamment ses relevés téléphoniques. Il avait été mandaté par M. de Montessus, qui s'interrogeait sur l'achat… d'UraMin. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

01 28 2014 21:48:34

Conference au MEDEF: « 10 ans apres le rapport Carayon, quelle place pour l'IE en politique? » - lundi 10 fevrier 2014

«En partenariat avec le MEDEF, l'AEGE vous convie à sa première soirée débat au siège du MEDEF, le lundi 10 février 2014 de 19h à 21h00 - 55 avenue Bosquet 75007 Paris Animée par Bernard Besson (Expert en intelligence économique, dirigeant de Bernard Besson Consulting), la soirée regroupera messieurs Bernard Carayon (Avocat au barreau de Paris, ancien député du Tarn, auteur en 2003 du rapport: intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale), Dominique Lamoureux (Président de la commission IE au MEDEF), et Christian Harbulot (Directeur de l'Ecole de Guerre Economique, directeur associé du cabinet SpinPartners).»...
Source: http://aege.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 15 2013 14:52:40

Tremplins de l'economie : une bourse de 10 000 E pour le projet Neurochlore

«"L'autisme concerne plus de 3 millions de patients en Europe et 67 millions à travers le monde. Il n'existe pas à ce jour de traitement de l'autisme, la recherche d'un traitement répond donc à une attente importante de la part des patients et des familles." Né à Marseille, le projet Neurochlore, issu de l'Institut de Neurobiologie de la Méditerranée - INMED fondé en 1989 par Yehezkel Ben-Ari, a pour ambition de développer un traitement atténuant les symptômes de l'autisme. Les premiers tests cliniques ont montré qu'un diurétique, inhibiteur d'un canal chlore, administré tous les jours pendant 3 mois, améliore de façon significative le syndrome autistique chez des jeunes enfants. Neurochlore a depuis entrepris une étude en double aveugle sur 60 enfants autistes avec des résultats encourageants en cours d'analyse. Fort de ces résultats, Neurochlore travaille aujourd'hui sur l'amélioration du traitement, notamment sur les caractéristiques du médicament.»...
Source: http://www.laprovence.com | Source Status Categories: Innovation,Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Innovation,Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

10 28 2013 14:49:32

Espionnage industriel : Yes, we can !

«Nouvelles révélations en cascade cette semaine dans l'affaire Snowden contre la NSA. Une gigantesque collecte de données, téléphoniques et internet, aux Etats-Unis et ailleurs, de la France à l'Allemagne, du Brésil au Mexique... Mais à quelles fins ? Qu'est-ce qui motive cette surveillance active ? La lutte contre le terrorisme, certes, mais pas seulement ; les Etats-Unis espionneraient aussi au profit de ses entreprises. Quand la NSA joue les Mata Hari de l'industrie mondiale, en s'appuyant sur les géants du Net américain, comment se fait le choix des cibles ? Quels sont les outils de cet espionnage industriel ? Est-ce la manifestation de la toute puissance d'un Etat ou le plus « secret » aveu de faiblesse ? Avec : * Ali Laidi, chercheur à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). Auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet : Les Etats en guerre économique (Seuil, 2010) et Les secrets de la guerre économique (Seuil, 2004). * Antoine Champagne alias "Kitetoa", co-fondateur du site reflets.info.»...
Source: http://www.franceculture.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 28 2013 5:21:41

Accords Lustre : le gouvernement commence a lever le voile sur le Prism Francais : Reflets

«Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur du gouvernement Ayrault et membre du parti Socialiste, a-t-elle commencé à déminer ce qui s'annonce comme la plus grosse affaire du mandat de François Hollande ? C'est la question que l'on peut se poser, car si la gaffe de Fleur Pellerin, qui qualifiait Alcatel de 'pièce maitresse de la cyber-surveillance' n'était clairement pas volontaire, et laissait déjà apparaitre un équivalent Français au programme américain XKeyscore - qui permet à la France de faire à l'Afrique et au Moyen Orient ce que la NSA fait à l'Europe -, la sortie de Nicole Bricq sur TV5 est, elle, clairement calculée. Première révélation : la ministre avoue clairement que les « cris d'orfraies » poussés par François Hollande et Laurent Fabius au sujet du programme de surveillance Américain ne sont que du théâtre, sans doute destinés à apaiser le petit peuple, et à initier un mensonge d'Etat à coté duquel Jérôme Cahuzac va faire l'effet d'un enfant de choeur. Elle a, dès le début du mandat de François Hollande, demandé un rapport à Claude Revel, déléguée interministérielle à l'intelligence économique (et par ailleurs présidente d'IrisAction, une officine d'intelligence économique - qui a dit conflit d'intérêts ?). Remis en janvier dernier - il y a dix mois - la ministre concède que « depuis lors, le premier ministre a pris l'affaire au sérieux ». La surprise au sujet de Prism affichée par Hollande et Fabius est donc bien feinte. Ils étaient tous deux parfaitement au courant de ce qu'il se passait.»...
Source: http://reflets.info | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 26 2013 12:45:50

Routeurs, cables sous-marins : Alcatel-Lucent, cible evidente de la NSA

«Au lendemain des révélations du Monde expliquant qu'Alcatel-Lucent avait fait l'objet d'un espionnage massif de la part de l'agence américaine NSA, la direction du groupe de télécommunications opposait un silence radio complet. « Le groupe n'a aucun commentaire à faire »,nous a-t-il été répondu à toutes nos questions. Les salariés, eux, avouent que « cet espionnage ne les étonne pas plus que cela ». Alors qu'ils contestent le nouveau plan de restructuration annoncé par la direction et demandent sa révision, ils voient dans cette affaire d'espionnage de nouveaux arguments pour conforter leur position. « C'est la démonstration de ce que nous disons depuis longtemps : le secteur des télécoms est stratégique. C'est une composante essentielle de la sécurité. Il serait temps que les pouvoirs publics s'en rendent compte et veillent à conserver nos compétences », commente Olivier Durecu, représentant CFDT au comité de groupe. Mais en quoi Alcatel-Lucent intéresse-t-il l'espionnage américain ?»...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 22 2013 11:17:22

Alain Juillet : «L'ampleur du pillage est colossale»

«INTERVIEW - Ancien directeur du renseignement à la DGSE (2002-2003), Alain Juillet* décrypte pour Le Figaro les pratiques d'espionnage de l'Agence nationale de la sécurité américaine (NSA) à travers le monde. Publicité Manteau femmeToutes les nouveautés ! Voir la collection 3/5 LE FIGARO - Etes-vous surpris par l'envergure quasi industrielle de l'espionnage effectué par la NSA? Alain JUILLET- Même si les responsables politiques ont toujours eu du mal à croire que nos alliés puissent se livrer à de telles pratiques, les experts de la sécurité et du renseignement savent depuis longtemps que les Américains écoutent qui ils veulent. La seule grande surprise, c'est l'ampleur colossale du pillage mis au jour même si les récentes ­protestations d'Angela Merkel après des espionnages similaires en Allemagne ou celles de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, qui a même annulé un voyage aux Etats-Unis, en disent long sur l'échelle planétaire des interceptions. Qui est visé?»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 12 2013 10:17:7

''Preuves'' francaises: erreur ou falsification?

«Après la publication de la synthèse nationale de renseignement présentée comme une « preuve » de la responsabilité du régime syrienne dans l'attaque au gaz sarin à Damas le 21 aout, la question se pose : qui a rédigé cette synthèse ? Pour Etienne Pellot (Espritcorsaire.com) c'est le SGDSN qui en est l'auteur, tandis que pour Eric Dénécé (TV5.org) elle émane directement du cabinet du Premier ministre qui aurait occulté des données contradictoires, ne conservant que les éléments à charge. Il s'agit là d'une grave accusation dans la mesure où elle avance la possibilité d'une manipulation/instrumentalisation au niveau de l'exécutif de données émanant de services de renseignement. Ce scénario, semblable à celui de 2003 aux Etats-Unis, constituerait, en France, un délit de forfaiture. Il y a donc lieu d'être prudent et de ne pas accuser trop vite et, pour le coup, sans preuve. Je propose d'explorer deux hypothèses, celle d'une falsification de haut niveau et celle d'une erreur méthodologique.» [...] «En conclusion, je ne crois pas à la théorie du complot. Comme bien souvent, le soupçon conspirationniste naît de l’incapacité à concevoir l’erreur humaine et organisationnelle, jugée trop triviale à ce niveau de responsabilités. C’est un tort. De fait, je privilégierais l’hypothèse d’une erreur collective (SGDSN et exécutif) liée d’une part à l’opportunisme et l’absence de barrières critiques indispensables à l’élaboration des synthèses de renseignement, et d’autre part, à une certaine faiblesse dans le management de l’information et de la communication gouvernementale, qui s’expliquerait en partie par la méthode de gouvernance de François Hollande, fondée sur le présupposé de la confiance et de l’intelligence collective. Face aux influenceurs de tous poils, à une actualité particulièrement difficile dans un contexte de guerre de l’information, à des collaborateurs et/ou des services trop zélés, cette posture vertueuse présente des vulnérabilités susceptibles d’entraîner des erreurs qui, à ce niveau, peuvent prendre une dimension historique. »...
Source: http://cerad.canalblog.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

08 14 2013 11:38:50

A-t-on encore besoin d'espions? - Information - France Culture

«« Cherche machine à écrire, si possible portative ... Clavier cy-rillique mais surtout si-lencieux Modèles Triumph, Olympia, Olivetti acceptés Taquet de tabulation ET ruban encreur, fournis SVP » C'est ce qui s'appelle se mettre au gout du jour... Et ce sont les services secrets russes qui ont décidé de s'adapter à l'air du temps Comment empêcher les grandes oreilles américaines et britanniques de trainer du côté de Moscou ? En les bouchant avec du bon vieux papier et tiens, pourquoi pas, de l'encre invisible... L'appel d'offres a été officiellement lancé la semaine dernière par le FSO issu de l'ancien KGB. Ainsi donc désormais, tout le monde surveille tout le monde Et le programme d'espionnage américain Prism ne serait que la partie émergée de l'iceberg. Les Etats-Unis surveillent l'Union européenne qui surveille les Etats-Unis qui surveillent la Chine qui le leur rend bien Que des Etats, des puissances se surveillent entre elles rien de très neuf Ce qui l'est davantage c'est que les particuliers les intéressent aussi. « L'Europe, quel numéro de téléphone ? » demandait un jour Henri Kissinger pour rire Si Barack Obama osait la plaisanterie il ne serait absolument pas crédible Les révélations d'Edward Snowden ont confirmé ce que beaucoup savaient déjà : Les services secrets américains ont le carnet d'adresses le plus fourni de la planète Grâce notamment à des fournisseurs devenus mercenaires du renseignement d'Etat j'ai nommé (encore eux) Google ou Facebook. A quoi ressemble l'espionnage nouvelle génération et en quoi diffère-t-il de celui de la Guerre froide? Les hackers et les pros des algorithmes vont-ils mettre les agents secrets à la porte ? Et qui sont ces nouveaux profils que recrute en France la DGSE ? A-t-on encore besoin d'espions ? C'est la question que nous posons ce soir dans Du grain à moudre»...
Source: http://www.franceculture.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

08 07 2013 9:43:21

Un journaliste du Guardian affirme detenir jusqu'a 20.000 documents de Snowden

«Le journaliste du quotidien britannique Glenn Greenwald basé au Brésil a déclaré détenir jusqu'à 20.000 documents confidentiels du gouvernement US remis par l'ex-consultant de la NSA Edward Snowden, rapportent mercredi les médias européens. "Je n'ai pas compté exactement, mais il m'a remis entre 15.000 et 20.000 documents, très complets et très longs", a indiqué M.Greenwald. Intervenant lors d'une audition devant la Commission des relations extérieures du Sénat brésilien, le journaliste a affirmé que le programme de surveillance des communications par les services secrets US ne visait pas seulement à identifier des terroristes mais aussi à mener des activités d'espionnage économique et industriel.»...
Source: http://fr.ria.ru | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

07 25 2013 18:6:16

EXCLUSIF. Qui sponsorise Madame Proglio ?

«Les facéties de Rachida Khalil risquent de ne pas faire rire au prochain conseil d'administration d'EDF. L'humoriste, qui s'est fait connaitre par ses one-woman-shows incisifs mais aussi par son récent mariage avec le patron d'EDF, Henri Proglio, est au coeur d'une affaire embarrassante pour son époux. Depuis le début de l'année, près de 900 000 euros ont été crédités sur l'un des comptes de la jeune femme, cliente de trois établissements bancaires parisiens. Certains de ces mouvements ont attiré l'attention de ses banquiers, qui s'apprêteraient à alerter Tracfin, le service spécialisé dans la lutte contre le blanchiment. Rachida Khalil a notamment encaissé en février un chèque de 20 000 euros provenant de la société Atlantis Consulting, qui, problème, est aussi prestataire d'EDF. Cette société parisienne se présente sur son site comme intervenant "dans le secteur pétrole & gaz sur des projets tels que des plateformes, des raffineries et des usines pétrochimiques". En 2010, un an après l'arrivée d'Henri Proglio aux commandes, l'entreprise décroche un premier contrat avec l'électricien pour un montant de 2,1 millions d'euros, soit les deux tiers de son chiffre d'affaires. Interrogée par Le Point, la porte-parole d'EDF précise : "Il y a effectivement eu une prestation d'Atlantis dans le domaine de l'intelligence économique, mais pour 100 000 euros et dans le cadre d'un contrat à durée déterminée d'un an auquel nous avons mis fin en décembre 2012."»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

05 29 2013 7:50:9

Le dispositif d'intelligence economique

«Le Premier ministre a présenté une communication relative au dispositif d'intelligence économique. L'intelligence économique vise à collecter, analyser, diffuser et protéger l'information économique stratégique. Outil d'aide à la décision, au profit de l'ensemble des acteurs économiques (entreprises, établissements de recherche, ministères, régions), elle se décline en plusieurs axes : un volet pédagogique, permettant de sensibiliser les acteurs concernés sur les objectifs et les méthodes de l'intelligence économique ; un volet anticipation et accompagnement des évolutions, notamment par la veille stratégique, afin de permettre à ces acteurs de prendre les meilleures décisions ; un volet sécurité économique, à travers la prévention des risques, notamment immatériels (savoir-faire, réputation, etc.) ; un volet travail d'influence de long terme sur l'environnement économique, comme par exemple les régulations internationales de toutes natures, techniques ou de gouvernance, afin de créer un environnement favorable aux orientations choisies. L'intelligence économique doit aider notre économie à affronter des évolutions internationales rapides et complexes. Par nature transversale et s'appuyant sur des informations issues de sources ouvertes, c'est-à-dire accessibles au public, elle irrigue les stratégies mises en oeuvre par l'Etat en matière de politique industrielle, de développement économique ou encore de soutien à l'export. Le Gouvernement a décidé de réformer le dispositif actuel d'intelligence économique afin de renforcer sa capacité d'alerte, d'impulsion et d'ingénierie d'intervention et d'accroitre son efficacité au service de la compétitivité de l'économie française. Madame Claude Revel, nommée aujourd'hui déléguée interministérielle à l'intelligence économique, sera rattachée directement au Premier ministre. Les orientations qu'elle devra mettre en oeuvre seront définies par un comité interministériel à l'intelligence économique placé également sous la présidence du Premier ministre. La déléguée animera un réseau comportant des représentants des ministères et des préfectures, ainsi que des collectivités territoriales qui souhaiteront s'y associer.»...
Source: http://www.gouvernement.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 09 2013 15:25:26

L'ex-para qui radicalise la « Manif pour tous »

«Jusqu'où vont-ils aller ? Le groupuscule « Printemps français », émanation radicale de la "Manif pour tous" de Frigide Barjot, a organisé dans la nuit de samedi à dimanche une opération coup de poing contre le « Printemps des assoces LGBT » (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), à l'espace des Blancs-Manteaux, dans le Marais, à Paris. Sur une vidéo de leur action, ils apparaissent masqués après avoir vandalisé la façade du lieu. Devant l'espace des Blancs-Manteaux, dimanche. Devant l'espace des Blancs-Manteaux, dimanche.© Capture d'écran de la vidéo du Printemps français. Le « Printemps français », ce "mouvement dans le mouvement", s'est illustré lors de la manifestation du 24 mars, en participant aux tentatives d'entrée en force sur les Champs-Elysées (lire notre article). La "Manif pour tous", le collectif de Frigide Barjot, fonctionne comme une structure gigogne, de laquelle a émergé ce groupuscule (en écho aux printemps arabes selon ses organisateurs). Mené par une dizaine de personnes, il a surgi après la mobilisation du 13 janvier, sur la blogosphère d'extrême droite (notamment au sein de la frange catholique traditionaliste), puis via le site printempsfrancais.fr. Son objectif : forcer le gouvernement à abandonner son projet de loi sur le mariage pour tous. Et peut-être un peu plus. Pour certains radicaux, la « Manif pour tous », c'est apparemment l'insurrection qui vient... Philippe Darantière. Philippe Darantière.© Capture d'écran du portail de l'IE. Un homme incarne cette radicalisation : Philippe Darantière, qui dirige dans l'ombre le « Printemps français ». « En 2013, La Manif Pour Tous est près de faire vaciller le gouvernement de François Hollande », a-t-il pronostiqué. Ancien officier parachutiste de 52 ans, reconverti dans l'intelligence économique, il a impulsé les débordements de la manifestation du 24 mars, visant à envahir les Champs-Elysées. Les affrontements avec les forces de l'ordre n'avaient, semble-t-il, rien de spontané. Mediapart en a retrouvé la preuve dans une tribune publiée par Darantière sur le site Nouvelles de France, cinq jours avant les incidents : « Il serait pittoresque de voir le Dirrecte de police de Paris prendre le risque de livrer la capitale au chaos de centaines de milliers de manifestants se massant dans les rues, saturant ses capacités de maintien de l'ordre et pressant de toute part les barrages de police qui prétendraient interdire l'accès aux Champs-Elysées... », écrit-il le 20 mars, prenant acte de l'interdiction préfectorale. Le 24 mars, la première vague de manifestants, environ 200, qui tente de forcer les barrages est issue des milieux catholiques traditionalistes. Ceux-là mêmes que mobilise le « Printemps français ». Les militants de Renouveau Français - groupuscule nationaliste, catholique, contre-révolutionnaire qui combat le « lobby homosexualiste » -, ceux du GUD-Lyon et des anciens du GUD (Groupe Union Défense), s'y agrègent par la suite. Dans sa tribune du 20 mars, Philippe Darantière appelle également à « livrer la contre-offensive sur le terrain de l'influence, de la reconnaissance et de la coercition ». La coercition ? « On objectera qu'une telle réaction de La Manif pour Tous serait illégale. C'est une fausse analyse. La logique même du rapport de forces est de contraindre l'autre partie par l'imposition de sa supériorité. A cette étape, tout est affaire de bluff et de contrôle de ses nerfs. »»...
Source: http://ldhcibp.wordpress.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 04 2013 17:58:10

Piratage informatique de Greenpeace : EDF relaxe

«EDF qui avait été condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre, en novembre 2011, à une amende de 1,5 million d'euros pour recel et complicité d'accès et de maintien frauduleux dans un système de traitement automatisé de données, dans l'affaire du piratage du système informatique de Greenpeace, a été relaxé en appel. Dans son arrêt 6 février 2013, la cour d'appel de Versailles ne retient que la culpabilité du chargé de mission de la sécurité du parc nucléaire au sein d'une direction d'EDF et le condamne à six mois de prison. En revanche, son supérieur hiérarchique, responsable de la mission sécurité d'EDF, a été relaxé des chefs de complicité d'accès frauduleux et de recel pour manque de preuve sur le fait qu'il aurait aidé ou assisté les auteurs dans la réalisation des procédés illégaux pour la mission d'intelligence économique confiée à Kargus Consultants. La preuve n'a pas davantage été rapportée qu'il aurait eu connaissance de l'accomplissement de la mission et qu'il aurait été recel de biens provenant de l'intrusion frauduleuse dans un système de traitement automatisé de données. La cour d'appel en tire la conséquence que la relaxe du responsable de la mission de sécurité d'EDF doit profiter à l'opérateur.»...
Source: http://www.legalis.net | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 20 2013 15:38:0

Le syndrome de Boulanger

«Tribune libre de Philippe Darantière* En direct : Entre 500 000 et 800 000 personnes à la Manif pour tous En 1889, le Général Boulanger fit vaciller le gouvernement de Sadi Carnot avant de s'enfuir en Belgique, en cédant à l'épreuve de forces qu'il avait lui-même engagée. En 2013, La Manif Pour Tous est près de faire vaciller le gouvernement de François Hollande. Or, dans un communiqué daté du 18 mars, elle vient de prendre acte de l'interdiction de manifester sur les Champs-Elysées, signifiée le même jour par le Préfet de police de Paris. C'est pourtant la principale porte-parole de La Manif Pour Tous qui a appelé à manifester sur les Champs-Elysées. Elle a même annoncé que les manifestants ne quitteraient la Place de la Concorde qu'après le retrait du projet Taubira, les invitant à camper sur place pour faire tomber cette loi qui anéantit le mariage et la filiation. En 24 heures, La Manif Pour Tous semble avoir renoncé aux Champs-Elysées et au Camping Pour Tous... En tentant d'assurer « tous les français mobilisés que la manifestation aura bien lieu comme prévue dimanche 24 mars à Paris dans un cadre strictement légal », selon les termes de son communiqué, La Manif Pour Tous souligne une contradiction. Peut-on être crédible en prétendant s'opposer à une loi inique si l'on cède d'emblée à une injonction préfectorale entachée d'illégalité ? Cette réaction révèle une double faiblesse du mouvement porté par la coordination de La Manif Pour Tous. « Peut-on être crédible en prétendant s'opposer à une loi inique si l'on cède d'emblée à une injonction préfectorale entachée d'illégalité ? » La première faiblesse tient à une méconnaissance des principes du rapport de forces. Celui-ci se fonde sur quatre pouvoirs distincts et complémentaires : le pouvoir d'influence, qui se traduit par la maitrise de la communication, le pouvoir d'expertise, qui permet d'imposer les normes à respecter, le pouvoir de reconnaissance, qui assure un leadership sur ses partisans, et enfin le pouvoir coercitif, qui s'exerce par la capacité de mobilisation et, si nécessaire, de blocage»...
Source: http://www.ndf.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 07 2013 22:2:25

L'avenir de la veille ne passe-t-il que par la technique ? -

«Les veilleurs ne risquent-ils pas de devenir d'ici peu des « presse bouton » ? Pour entamer l'année 2013, que je vous souhaite belle et pleine de réussites ), voici quelques constats et réflexions sur le devenir du métier de veilleur (voire de la veille ?). L'objectif ici est plus de susciter le débat (certes peu enchanteur en ce début d'année), que d'apporter des solutions toutes faites ou des bonnes recettes à appliquer. J'aurais pu formuler différemment le titre de ce billet : est-ce que trop de technique tue la technique pour la veille ? Doit-on systématiquement industrialiser la veille sur le web ? Ou encore, doit-on repenser la place des outils dans nos activités ? Le philosophe Bernard Stiegler pourrait dire (en caricaturant un peu sa pensée) que tout est technique. Plus que des techniques donc (indissociables de la veille et la recherche d'information sur le web) il convient de parler ici de technologies. Loin de moi l'idée d'être technophobe (j'aime bien décortiquer les outils et ne remet pas en cause leur utilité), mais plutôt de partir de plusieurs constats et de questionner ici l'importance grandissante des outils et autres algorithmes dans les pratiques de veille. Voyons ces constats... Constat n°1 : l'humain n'est pas fiable. Les statistiques le sont-elles plus ? Dans une étude publiée en 2009 Lesca et al. soulignaient, parmi d'autres choses, que la faible utilisation par les dirigeants des informations issues des cellules de veille stratégique est due à plusieurs présupposés. Ceux à retenir ici sont que : les dirigeants trouvent les informations fournies trop nombreuses et faibles en significations ; et « L'interprétation des informations anticipatives et des signaux faibles relève davantage de processus cognitifs imaginatifs et créatifs des personnes que de modèles et de traitements informatiques statistiques classiques ». Le deuxième présupposé (pour ma part et par expérience il me semble plutôt que c'est un constat assez général) est intéressant : quand de nombreuses grandes entreprises françaises sont dirigées par des ingénieurs, les modèles statistiques paraissent plus fiables que la compréhension humaine de faits humains. La mise en signification que l'on demande à un veilleur (la mise en forme du renseignement, l'in-formation) doit reposer sur des méthodes permettant d'arriver pour tous au même résultat, à la même interprétation. Ce qui est bien entendu impossible par essence...»...
Source: http://caddereputation.over-blog.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 24 2012 14:9:44

Se proteger sur Internet : j'ai pris un cours avec la DCRI

«Internet, c'est le mal : à Sciences-Po, un agent du contre-espionnage m'a expliqué pourquoi Facebook ou Copains d'avant étaient les meilleurs amis des espions. En mai, l'Elysée a été piraté et les ordinateurs de plusieurs conseillers haut placés infiltrés, révèle L'Express de ce mercredi. Hasard du calendrier : le jour de la sortie de l'hebdomadaire, j'ai assisté à un séminaire de formation en sécurité informatique dispensé par un policier de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI, le service de contre-espionnage français, issu en 2008 de la fusion entre RG et DST). Ce séminaire, qui se déroulait dans les locaux de Sciences-Po à Paris, n'était ouvert qu'à certains étudiants de l'école, pas aux journalistes #mais voilà, je suis l'un et l'autre#. Le but : sensibiliser les futurs fonctionnaires #ou cadres# aux enjeux de la protection de leurs données et celles de leur employeur. Comment ? En nourrissant la paranoia vis-à-vis d'Internet, en faisant bien comprendre que le Web, c'est sale et plein de dangers.»...
Source: http://www.rue89.com | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

11 21 2012 10:35:58

L'intelligence economique, remede a une competitivite rampante

«La 18e Journée de l'intelligence économique était placée sous le thème suivant: "Vers une compétitivité retrouvée". Pour redorer la compétitivité française, les intervenants ont mis en avant la nécessité de mieux gérer l'information, de protéger le savoir-faire des entreprises, de valoriser l'innovation ou encore d'avoir une vision prospective. Le pacte Ayrault pour la compétitivité a fait allusion à plusieurs reprises à l'intelligence économique. Spécialistes de ce secteur, chefs d'entreprise sensibles à ces problématiques dans le secteur du numérique, de l'industrie ou des services, enseignants et représentants des pouvoirs publics, étaient rassemblés à l'Ecole Polytechnique pour la 18e Journée nationale de l'intelligence économique. Et tous avaient leur petite idée sur la manière dont il faudrait faire davantage appel à l'intelligence économique pour restaurer la compétitivité française. Passage en revue des différents remèdes prescrits.»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 10 2012 8:10:47

L'affaire Gemplus / France Inter

«James Bond a troqué son pistolet contre un ordinateur. Chacun le sait désormais, la véritable guerre secrète se déroule aujourd'hui sur le terrain économique. L'espionnage change donc progressivement de nature. On s'affronte désormais à coups de virus informatiques ou de systèmes sophistiqués d'intrusion dans les mémoires électroniques. Une cyber-guerre mondiale qui mobilise les meilleurs cerveaux des services secrets et des organismes de sécurité. En France, qui n'est certainement pas le pays parmi les mieux protégés, ce sont mille attaques annuelles qui sont recensées. Mais combien d'autres passent inaperçues ! C'est pourquoi le Parlement devrait adopter prochainement une loi renforçant les procédures et les systèmes de défense existants. Cependant, cette guerre économique souterraine qui a succédé à la guerre froide, peut prendre d'autres aspects. C'est ce que m'a raconté Monsieur X cette semaine en ouvrant le dossier de Gemplus, cette société française, leader mondial de la carte à puce, dont le trésor technologique a été l'enjeu d'une gigantesque bataille... Un conflit franco-américain qui a aussi permis l'émergence chez nous d'un nouveau concept, celui d'intelligence économique, c'est-à-dire, selon un spécialiste, la maitrise et la protection de l'information stratégique pour tout acteur économique...»...
Source: http://www.franceinter.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 26 2012 12:40:51

Coup de barre a gauche chez les spin doctors

«Les cabinets de communication et d'influence marqués à droite ont bien du mal à valoriser leurs carnets d'adresses auprès de leurs clients depuis l'arrivée au pouvoir de François Hollande. De quoi laisser le champ libre à leurs concurrents plus compatibles avec la nouvelle majorité.Traversée du désert - On ressent comme un sentiment de vide chez Com'Publics et son (...) [ 516 mots ] [ 8 E ]»...
Source: http://www.lalettrea.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 11 2012 17:39:41

Sortir l'Intelligence economique de l'orniere

«Au-delà du choix d'une personnalité capable d'incarner le pays, l'élection présidentielle devrait être une période propice à l'évaluation des dispositifs existants, à l'analyse de leurs forces et de leurs faiblesses et aux propositions d'améliorations ou de changement qui en découlent. Avec le politiste Floran Vadillo qui a piloté un groupe de travail sur cette question pendant près d'une année, nous avons donc souhaité apporter notre pierre à l'édifice de la politique publique d'intelligence économique. Car, au delà des efforts de nombre d'acteurs, le dispositif apparait comme peu efficace : absence de stratégie industrielle permettant à l'intelligence économique de jouer pleinement son rôle de levier, éparpillement des moyens d'intelligence territoriale, faible communication des échelons locaux, nationaux et internationaux, privatisation des outils existants... le constat s'avère alarmant dans un contexte de prédation économique croissante. Car la crise accélère les mutations, exacerbe les tensions et rend plus que jamais nécessaire d'anticiper et d'accompagner les métamorphoses de la matière économique. Elle impose de mettre en oeuvre de nouvelles synergies public-privé et de passer d'une vision encore trop défensive à un esprit de conquête. Nos propositions se structurent ainsi suivant trois points clés : 1. Un Etat stratège pour donner une impulsion décisive 2. Une nécessaire organisation territoriale de l'intelligence économique 3. Structurer la profession de l'Intelligence économique et sensibiliser la population»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 28 2012 10:49:54

Publication du Guide de l'intelligence economique pour la recherche destine aux etablissements de recherche publique

«Le Guide de l'intelligence économique, auquel a contribué AFNOR, est une introduction à la politique d'intelligence économique développée par les universités, écoles d'ingénieurs, organismes et fondations de recherche. Il vise à favoriser par des exemples sa mise en oeuvre au sein des établissements. Pourquoi un guide de l'IE à destination de la recherche ? Depuis plusieurs années, l'Etat s'est doté d'une politique publique en matière d'intelligence économique, dont les trois principaux axes sont : la veille stratégique sur les évolutions et défis auxquels est confrontée l'économie française, le renforcement de la sécurité économique et le soutien à la compétitivité des entreprises et établissements de recherche publics. Si le monde de l'entreprise reconnait aujourd'hui la nécessité d'intégrer l'intelligence économique dans sa stratégie de développement, celui de la recherche publique y reste encore relativement peu sensibilisé. Le guide de l'intelligence économique à destination de la recherche part donc d'un constat simple : dans un contexte où l'innovation est le moteur de la croissance, les établissements de recherche, à la source de cette innovation, sont des acteurs majeurs du paysage économique français. Le patrimoine scientifique de la recherche est donc un bien commun qu'il s'agit de protéger et de valoriser le plus efficacement possible, pour qu'il profite en priorité au développement du tissu industriel national ou communautaire. Le guide est en complète cohérence avec les principes directeurs de la Stratégie nationale de recherche et d'innovation du MESR. Ce guide a plusieurs objectifs. Il s'agit notamment d'affirmer l'importance du rôle de la recherche publique dans l'économie nationale, en termes de créations d'emplois scientifiques ou industriels, et de contribuer à une meilleure prise en compte par le milieu de la recherche des bénéfices de ses activités pour l'intérêt général. Il a vocation à contribuer à la mise en place d'une politique réfléchie, cohérente et concrète de valorisation de la recherche publique. Cette politique passe notamment par une bonne gestion des établissements de recherche dans les transferts de technologies vers l'industrie, la protection des données sensibles, la politique de propriété intellectuelle, ou encore la politique internationale. Le guide énonce des préconisations concrètes et renvoie à des documents de référence pour chacune de ces thématiques. Il permet également de mettre en lumière les problématiques que les établissements de recherche seront le plus souvent amenés à gérer.»...
Source: http://www.afnor.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Bibliographie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Bibliographie | Admin | Cache

03 20 2012 18:13:17

Exclusif: Nouvelle affaire d'espionnage chez Ikea

«Pas une semaine ne se passe sans que de nouvelles révélations s'accumulent sur l'espionnage illégal de salariés chez Ikea. Selon nos informations, sept organisations syndicales membres de FO ont déposé aujourd'hui un complément de plainte auprès du Parquet de Versailles pour élargir le champ d'investigation de l'enquête préliminaire ouverte le 29 février 2012. "Un certain nombre d'éléments tend à prouver que les pratiques d'espionnage ont perduré au-delà des seuls faits connus, notamment de 2010 à 2012", estime Me Lecourt, l'avocat de FO. Selon des informations que L'Expansion a recueillies, Ikea se serait en effet livré à la surveillance de certains salariés sur son site de Franconville (Val d'Oise) entre juillet 2010 et juin 2011. L'espionnage et les écoutes illégales de salariés et de clients dans les magasins Ikea de Brest et de Rouen semblent donc loin d'être un cas isolé imputable seulement à l'ancien directeur général d'Ikea, Jean-Louis Baillot, qui a quitté l'entreprise fin 2009. Il pourrait s'agir d'un système généralisé de surveillance et d'espionnage interne. Des espions infiltrés parmi les salariés A Franconville, le mode opératoire est différent des faits constatés jusque-là. Ikea s'est en effet adjoint les services d'une société d'intelligence économique, Groupe Synergie Globale (GSA), spécialisée, entre autre, dans la gestion du risque social. Outre des prestations d'audit, de conseil et de formation aux techniques de négociations syndicales, celle-ci leur a proposé des outils moins classiques: la mise à disposition d'observateurs chargés pour quelques mois de récolter de l'information. "Elle a fournit à Ikea deux personnes à Franconville, où les syndicats étaient plutôt durs", raconte une source de GSG. Une d'entre elles occupait le poste d'hôtesse de caisse. Leur mission? S'immerger incognito dans l'entreprise, pénétrer les cercles de confiance, observer les comportements des salariés et les jeux de pouvoir.»...
Source: http://lexpansion.lexpress.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 25 2012 15:2:25

Une main de fer pour le «secret des affaires»

«Sa quatrième tentative sera peut-être la bonne. Hier, le député (UMP) du Tarn, Bernard Carayon, présentait devant l'Assemblée une proposition de loi visant à renforcer le «secret des affaires». La période lui parait enfin propice : «Un débat s'est ouvert, un tabou, qui interdisait de parler de guerre économique, est désormais levé.» Le PS, via son spécialiste des questions de sécurité, Jean-Jacques Urvoas, lui en a donné quitus : «Votre initiative est pertinente, il n'y a aucune raison de ne pas vous suivre quand à la nécessité de mieux protéger le secret des affaires.» Le vote du texte, qui dès lors semble acquis, devrait intervenir aujourd'hui, nonobstant quelques amendements à la marge. Carayon, spécialiste autoproclamé de «l'intelligence économique», science peu exacte, donne une définition très large de ce que pourrait recouvrir un secret des affaires, pendant du secret défense, allant bien au-delà de la protection des brevets ou de la propriété intellectuelle : «La nature des informations stratégiques peut être commerciale, industrielle, financière, scientifique, technique ou stratégique.» Mais il sait marcher sur des oeufs : «Le secret a mauvaise presse, dans une société qui a érigé la transparence en vertu cardinale [et qui est] prompte a dénoncer tout secret comme liberticide.» C'est pourquoi le député suggère que le périmètre du secret des affaires soit ensuite délimité par un décret du Conseil d'Etat, puis validé par la jurisprudence des tribunaux. «Pêche». En matière de guerre économique, il est surtout question des Etats-Unis, qui disposent d'une législation sur l'espionnage industriel ou financier permettant des condamnations de vingt ans de prison... Plus modestement, Carayon suggère que le code pénal français le sanctionne de trois ans de détention #1#. Est toutefois visée la législation américaine sur les class actions, ces plaintes groupées d'actionnaires à l'encontre des grands groupes cotés en Bourse : «Ces procédures ont trop souvent pour objet d'aller à la "pêche" aux informations confidentielles détenues par nos entreprises, dénonce Bernard Carayon. Les juridictions américaines profitent du droit pour obtenir des données qui n'ont souvent aucun rapport avec les motifs de la saisine.» Sa proposition de loi permettrait aux cadors du CAC 40 faisant l'objet d'une class action outre-Atlantique #comme Vivendi ou la Société générale# de n'être plus obligés de s...»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 20 2012 12:13:50

L'intelligence economique en colloque a Bercy - ENTREPRISES : Strategies & Cultures numeriques

«Le colloque sur « l'Intelligence Economique au défi de la culture numérique », organisé en partenariat entre le CIGREF et le SCIE (Service de Coordination à l'Intelligence Economique), s'est tenu à Bercy dans l'impressionnant sanctuaire de l'économie et des finances françaises. A l'ordre du jour, point question de « triple A », mais « d'IE », outil d'autant plus nécessaire aujourd'hui que sa finalité est d'optimiser et de veiller à la compétitivité des entreprises françaises. L'intelligence économique est une politique publique, ce que rappelle Claude Rochet (Conseiller scientifique, Directeur du laboratoire de recherche et de la formation en Intelligence Economique du SCIE) en introduction : « nous aurons une présentation croisée des pratiques, des réflexions du CIGREF du point de vue des entreprises, et de ce que fait l'Administration, notamment l'Administration des ministères économiques et financiers, voir comment nous sommes à même d'intégrer le numérique dans les pratiques d'intelligence économique... ». Intelligence économique, une vie avant le numérique ! Après avoir évoqué « la co-évolution nécessaire entre les politiques publiques et la dynamique des entreprises pour développer de nouvelles pratiques managériales », Claude Rochet souligne : « il y a eu une vie, et une vie administrative avant le numérique ! L'administration de ce ministère, sous Colbert, avait déjà développé l'horizontalité à l'occasion du développement, en France, de la réception de la législation sur les brevets en 1474 à Venise ».»...
Source: http://www.entreprises-et-cultures-numeriques.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 19 2012 11:34:33

''Pentagone francais'': Le Canard Enchaine, assigne par Bouygues, defend son enquete

«"Pentagone français", volet délit de presse. Mercredi 18 janvier se tenait à la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris l'audience opposant le groupe Bouygues au Canard enchainé. Le géant du BTP a assigné l'hebdomadaire satirique en diffamation et lui réclame la somme de 9 millions d'euros pour un article l'impliquant dans d'éventuels faits de corruption dans le cadre du contrat de construction et de gestion du futur ministère de la défense. En décembre, Le Canard enchainé avait révélé qu'une information judiciaire avait été ouverte par le parquet de Paris pour "corruption active et passive", "trafic d'influence" et "atteinte à la liberté d'accès et à l'égalité des candidats dans les marchés publics". Le 14 décembre, le PDG du groupe, Martin Bouygues, avait affirmé aux Echos que le géant du BTP allait saisir la justice "afin de défendre son image et sa réputation" face à de "fausses accusations gravement diffamatoires qui lui portent considérablement préjudice tant en France qu'à l'international".» [...] «Dans son édition du 18 janvier, l'hebdomadaire révèle de nouveaux détails sur la manière dont Bouygues a remporté le contrat. "La candidature de Bouygues a, en effet, bénéficié de conseils particulièrement avisés de la part de deux personnages ayant chacun un pied chez le bétonneur et l'autre… au ministère de la défense", explique le journal. "L'empereur de la truelle" aurait ainsi fait appel à la Compagnie européenne d'intelligence stratégique et son PDG, Olivier Darrason, ainsi qu'à un général de corps d'armée, Patrick Paimbault, pour contribuer à l'élaboration du dossier de candidature du groupe. Le tribunal rendra sa décision le 14 mars »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 16 2012 15:38:5

De quoi l'intelligence economique est-elle le nom ?

«Depuis deux ans, la justice jette une lumière crue sur le jeu de certaines officines d'intelligence économique au service de grandes entreprises. Areva à son tour s'englue dans une sombre affaire d'espionnage. Début décembre, l'ex-patronne du groupe nucléaire, Anne Lauvergeon a reçu anonymement un rapport rédigé par un cabinet d'intelligence économique « Alp Services » et mentionnant des « recherches » sur son mari Olivier Fric lors du rachat de la société minière UraMin. Anne Lauvergeon soupçonne Areva d'avoir commandité cette enquête. L'ancienne patronne d'Areva et son mari ont décidé de porter plainte. La justice va devoir répondre aux multiples questions qui se posent : qui a commandité ces rapports chez Areva ? Pourquoi ? Comment ont-ils été payés ? Ce ne sera pas la première fois que les juges auront à se pencher sur les méthodes et les ambiguités de « l'intelligence économique ». Depuis deux ans, la justice jette une lumière crue sur le jeu de ces officines plus ou moins occultes au service de grandes entreprises qui continuent à faire comme ces singes chinois, qui ne voient, n'entendent et ne disent rien. Mais enregistrent l'information. En décembre dernier EDF s'est vu lourdement condamné à 1,5 million d'euros d'amende. Le tribunal de Nanterre a reconnu le groupe électrique coupable d'espionnage envers Yannick Jadot, ancien porte-parole de Greenpeace. Certaines entreprises vont devoir apprendre vite à contrôler leurs contrôleurs internes et ne plus faire une confiance aveugle dans leur service de sécurité si elles ne veulent pas tomber du côté obscure de la force économique et salir durablement leur image. Lors du procès EDF-Greenpeace, le magistrat du parquet Benjamin Blanchet a prévenu : « votre devoir, a-t-il dit au tribunal, est de dire à tous ceux qui gravitent autour de la nébuleuse de l'intelligence économique que l'état de droit ne saurait tolérer l'usage de procédés qui, outre le fait de la blesser, instillent de manière sournoise dans l'esprit collectif qu'en dehors de l'action régulière des pouvoirs publics, il existe des groupes d'individus formant des officines privées et maitrisant des procédés d'investigation que seule la police républicaine est normalement en droit d'utiliser et ce, dans le seul dessein de satisfaire des intérêts privés ». Avant EDF, en début d'année, Renault a été prise dans la tourmente d'une fausse affaire d'espionnage qui a ébranlé le groupe. Trois cadres soupçonnés d'espionnage ont été licencié avec pertes et fracas. La direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) a mis à peine trois mois pour démonter la lourde plainte déposée le 13 janvier 2011 par les dirigeants du constructeur automobile pour des « faits constitutifs d'espionnage industriel, de corruption, d'abus de confiance, de vol et de recel, commis en bande organisée ». Patrick Pelata, l'ancien n°2 y laissera sa place. Les trois cadres étaient innocents mais là encore, les policier ont découvert des « officines » qui ont enquêté pendant un an sans que jamais aucune police ne soit saisie ou informée de ce qui était supposé être une affaire grave d'espionnage de Renault, entreprise dont l'Etat est actionnaire. L'ancien chef de la sécurité du constructeur automobile a été mis en examen. Autre affaire, en septembre, cinq personnes, dont l'ex-directeur des moyens généraux de Canal +, Gilles Kaehlin, ainsi que la société étaient renvoyées pour violation ou complicité de violation de la vie privée, violation ou recel du secret des correspondances et du secret professionnel. Les professionnels de l'intelligence économique, piqués au vifs sont montés au créneau : « il faut arrêter d'utiliser le terme « d'intelligence économique » pour qualifier de dérapages et des manoeuvres « tordues » de quelques entreprises et consultants », écrit Claude Revel, directrice du centre Global Intelligence and Influence de Skema Business School dans Le Monde du 14 novembre. Mais aujourd'hui l'intelligence économique pâtit des mauvaises pratiques. « La combinaison des nouvelles techniques de surveillance et une logique paranoiaque et sécuritaire de la part de certaines entreprises ne peut que conduire à ce cocktail explosif » confie l'avocat William Bourdon.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 11 2012 10:34:2

Dasquie, ''l'etrange business'' d'un journaliste (Mediapart)

«Des méthodes d'investigation pour le moins atypiques. Mediapart a publié hier (accès payant) un article reprenant certaines investigations judiciaires concernant le travail, en 2007, du journaliste Guillaume Dasquié. Aujourd'hui à la tête de la rédaction d'Owni, il a officié plusieurs années comme enquêteur pour Libération. Mais c'est pour l'un de ses articles publiés dans Le Monde qu'il a affaire à la justice : le 6 décembre 2007, Dasquié a été mis en examen pour "compromission et divulgation du secret de la défense". Il lui est reproché d'avoir publié dans Le Monde du 17 avril 2007 des extraits d'une note "secret-défense" de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Elle indiquait que les services secrets français avaient prévenu leurs homologues américains, avant le 11 septembre 2001, qu'Al-Qaida projetait de détourner des avions. "Guillaume Dasquié est désormais soupçonné d'avoir voulu vendre pour 150 000 euros une partie des documents publiés dans Le Monde aux avocats des familles des victimes du 11-Septembre, écrit Mediapart. Un mois avant la publication de ce dossier, un avocat américain du cabinet Motley est venu spécialement à Paris pour négocier avec le journaliste le montant de la transaction et le nombre de documents. Les pourparlers ont finalement été rompus, mais l'enquête a mis au jour l'ouverture par le journaliste d'un compte à la Banque cantonale vaudoise, à Lausanne, sur lequel des sommes en espèces étaient versées, après la vente d'autres documents confidentiels."»...
Source: http://www.arretsurimages.net | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 18 2011 18:5:41

Journees nationales de l'intelligence economique d'entreprises

«Hier, se tenait à Aix-en-Provence les journées nationales d'IE au palais des congrès d'Aix-en-Provence. Organisée par l'Académie d'intelligence économique sous le patronage du ministère de l'économie et des finances, elle a réuni près de deux cents personnes autour de deux ateliers thématiques et d'une table ronde. Le premier atelier traitait de « l'intelligence managériale et comportementale du dirigeant » et était animé par le sociologue Alain de Vulpian. Le second atelier traitait de « la sécurité économique (...au-delà de la simple protection), animé par Eric Filiol, directeur du laboratoire de virologie et de cryptologie opérationnelles à l'ESIEA. La table ronde faisait la synthèse de travaux des ateliers, autour de la question prospective des futurs possibles de l'IE. Le management de l'information et de la connaissance, fondement de l'IE La question de l'intelligence managériale et comportementale des dirigeants nous a ramenés directement au coeur de la problématique MSIC'. En effet, chose rare dans les colloques d'IE, les acteurs de cet atelier ont placé le décideur au centre de la connaissance « stratégique », entendue comme la connaissance opérationnelle porteuse d'évolution, voire de rupture, bref, de changement. Les intervenants, étrangers au microcosme de l'IE, ont apporté une série d'éclairages et élevé le débat à un niveau donnant tout son sens au terme « intelligence ». Outre Alain de Vulpian, animateur alerte et brillant, les interventions d'Irène Dupoux-Couturier (association SOL), Jean-Pierre Hureau (SNCF), Eric Monnoyer (AIE), et Jacques Chaize (Président Danfoss Socla, co-fondateur de SOL et ancien président de l'Association Progrès du Management), ont donné profondeur, perspective et pragmatisme au management de l'information et de la connaissance en entreprise. On était, pour une fois, loin des discours réducteurs centrés sur les outils de veille ou la guerre économique dont se nourrissent jusqu'à l'épuisement les acteurs classiques de l'IE.» [...] «Ainsi, l’avenir de l’IE passe par une évolution sensible, pour ne pas dire radicale, des comportements managériaux et par une remise en question tant théorique que des pratiques de terrain. Bien qu’il soit désagréable de le dire, la crise actuelle et les réductions budgétaires mettent en évidence le danger que court une intelligence économique fondée sur de beaux discours mais qui ne répond pas aux problématiques complexes des entreprises. Si l’information se confirme, la suppression du service d’IE de l’ACFCI, annoncée le même jour dans Intelligence Online, est, à cet égard, plus qu’un signal faible. »...
Source: http://cerad.canalblog.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 13 2011 14:48:37

La crise a amplifie les procedures d'intelligence economique

«Quelles sont les tendances lourdes de l'intelligence économique ? La crise a-t-elle modifié les pratiques dans les entreprises ? Alain Juillet, président de l'Académie de l'Intelligence Economique et ancien Haut Responsable pour l'Intelligence Economique en France auprès du premier Ministre, fait un rapide bilan de la matière et des pratiques alors que se tient le 13 décembre prochain, à Aix-en-Provence, la Journée Nationale d'Intelligence Economique, sur le thème de l'entreprise compétitive. VIDEO»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 28 2011 17:40:39

Petit papa Epstein

«C'est Nol, avec un mois d'avance ! A l'instant où l'intrigue du Carlton commençait à faiblir, voici que le super-méga-modèle économique 2011 de la presse française #l'affaire DSK# s'invente une nouvelle saison. Bonjour les clics, les ventes, et l'audimat. On ne sait plus comment la numéroter. 1? 2? 3? DSK, le complot: la presse n'osait en rêver, M. Epstein l'a fait. Petit papa Epstein, quand tu descendras du ciel, avec ta hotte pleine de coincidences-qui-ne-prouvent-rien-en-elles-même-mais-qu'on-est-tout-de-même-très-troublés, n'oublie pas nos petits journaux !Et chacun d'y aller. En tête de meute, Rue89, qui sort le premier le résumé de l'article de la New York Revue of Books. Le lendemain, le site semble pris d'un doute. Est-il bien sérieux, ce M. Epstein, qui estime qu'Al Qaida n'est pas seule responsable des attents du 11 Septembre, et qu'une piste "mène en Irak" ? Oui sans doute, puisqu'il a "collaboré au Wall Street Journal". Vérification faite par notre Gilles Klein, on ne trouve sous sa plume, que quatre articles remontant aux années 80, et deux libres opinions sur l'industrie du spectacle à Hollywood, mais qu'importe. Ah oui, il a décroché un prix, aussi. Re-vérification faite, ce prix a été décerné par un consultant en intelligence économique dont nous ne savons rien, mais on ne va pas s'arrêter à ces détails. Et le lendemain encore, le site de publier une chronologie joliment interactive qui, de l'aveu même du site, "en dit beaucoup mais pas tout" #titre à étudier dans les écoles de journalisme#, mais qui fait tout de même très chic.»...
Source: http://www.arretsurimages.net | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

11 16 2011 17:44:26

Management strategique de l'infocom

«Voici donc une première définition du Management stratégique de l'infocom' (MSIC). Comme vous le constaterez, ce n'est pas un simple changement de dénomination par rapport à l'intelligence économique (IE), mais une vision différente qui ouvre des horizons nouveaux. Le MSIC est une démarche managériale dont l'objectif est la gestion intelligente, légale et socialement responsable des ressources d'information et de communication d'une organisation dans son environnement stratégique. Le MSIC répond à la question : comment gérer efficacement l'information et la communication de mon organisation, dans un environnement hypermédiatisé ? Contrairement à l'intelligence économique qui est une transposition théorique et pratique du renseignement militaire difficile à intégrer dans l'entreprise, le MSIC est une réponse environnementale qui en émerge naturellement. Le MSIC n'est donc pas une démarche prescriptive et contraignante qu'on impose à coups d'arguments plus ou moins pertinents, mais le choix de prendre en compte et d'optimiser la gestion de l'information et de la communication comme solution à une problématique vécue dans un environnement donné. Le MSIC est, en ce sens, une évolution du marketing et de la communication stratégiques dans le contexte très dynamique de la société de l'information et de l'économie de la connaissance. Du point de vue de la recherche, la démarche consiste à observer les pratiques d'information et de communication pour en induire des modèles, contrairement à l'IE qui prescrit un modèle et en mesure les pratiques. Le MSIC permet ainsi de sortir du cadre et d'ouvrir le champ de recherche au lieu de le stériliser.»...
Source: http://cerad.canalblog.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 14 2011 12:40:35

''L'intelligence economique est efficace et responsable''

«Il faut arrêter d'utiliser le terme "intelligence économique" pour qualifier des dérapages et des manoeuvres "tordues" de quelques entreprises et consultants. Evidemment, pour ceux qui y recourent, ce terme passe mieux que de parler d'intrusion, vol d'informations ou trafic d'influence. Il est dans leur esprit plus facile d'obtenir des informations ou des faveurs de cette manière qu'en travaillant dur pour traiter professionnellement l'information. Avant même la malhonnêteté, c'est la paresse et l'incompétence qui poussent à ces dérives. Mais c'est un faux sens du terme, dur à admettre pour les vrais praticiens, qui doivent le combattre sans répit. L'intelligence économique est une démarche managériale, un mode de gouvernance de l'organisation, consistant à connaitre, comprendre et anticiper professionnellement son environnement, pour éclairer les décisions, prévenir les risques notamment immatériels (sur l'image, le savoir-faire, les nouvelles normes, le capital...) et l'influencer au lieu le subir, par le lobbying ou bien mieux, par une diplomatie d'entreprise au long cours. On aurait pu lui choisir un autre nom mais la question n'est plus là. C'est une démarche qui participe à la création de valeur de l'entreprise, alors que des pratiques non éthiques lui font courir un risque de destruction. Les entreprises importantes comme Renault ou EDF ne risquent "que" la perte d'image, qui cependant peut avoir des conséquences importantes en termes de notations et de marchés futurs, mais de plus petites risquent, outre "la tête" immédiate de leur président, un tarissement de financements et la mise sur black list de la part de clients et prescripteurs»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 11 2011 15:58:20

Espionnage : EDF condamnee a 1,5 million d'euros d'amende

«La justice a condamné jeudi 10 novembre EDF à une amende d'1,5 million d'euros et le cycliste américain Floyd Landis à un an de prison avec sursis, pour des faits d'espionnage informatique aux dépens respectivement de Greenpeace et du laboratoire national de dépistage du dopage (LNDD). >> Lire : "Les mots durs du tribunal de Nanterre" Cliquez-ici ! Le tribunal correctionnel de Nanterre a déclaré le groupe français coupable de "complicité de piratage informatique" et de recel de documents confidentiels volés sur l'ordinateur de Yannick Jadot, alors dirigeant de Greenpeace, aujourd'hui porte-parole d'Eva Joly, candidat écologiste à la présidentielle.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 10 2011 14:42:35

L'etat de l'intelligence economique en Espagne

«"L'analyse de l'état de l'IE en Espagne permet de faire un constat : nos concurrents sont divers et les secteurs qu'ils couvrent sont variés, bien qu'ils aient une origine commune, la veille technologique. Notre entreprise a pour ambition de s'inscrire dans le domaine de la veille technologique, et de ce fait dans le domaine de l'IE". C'est ainsi que débute une étude réalisée par ID Inteligencia, qui présente, en collaboration avec le Portail de l'Intelligence Economique, une analyse de l'état de l'intelligence économique en Espagne.Cette étude présente les entreprises concurrentes dans le domaine de la veille technologique, de la Business Intelligence et de la Competitive Intelligence. Ces entreprises travaillent dans l'intelligence économique utilisant les process habituels dans des secteurs pourtant différents. De plus, sont aussi présentés les collectifs et associations réalisant des missions de veille et d'intelligence économique grâce à des experts dans les différents secteurs. Des cartographies permettent de mettre en évidence les secteurs où ces entreprises sont présentes et ceux ou l'IE peut encore être développé en adéquation avec la culture locale. Consultants en IE, Marketing Stratégique et implantations de solutions de Veille. Fondée par Bértol Gorospe, Top Ten Marketing Espagne, professeur titulaire à ESIC Business and Marketing School et expert en Gestion Stratégique et Opérationnelle, José Miguel Sanchez Guitian, conseiller en communication du ministre d'industrie Miguel Sebastian, professeur à ESIC Business and Marketing School et auteur de nombreux ouvrages : « Muerte en la Moncloa » et autres publications sur les « marques liquides » et la « marque Espagne », et Hugo Zunzarren, Master en Marketing, 3º cycle MSIE à l'EGE et ancien linguiste à la DRM. Notre vision de l'IE, façon « EGE », débute en Espagne" L'intégralité de l'étude est accessible en ligne ici»...
Source: http://portail-ie.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 02 2011 21:13:17

France : Quelle perception Francois Hollande a-t-il de l'intelligence economique ?

«Comme ses prédécesseurs, le leader de la gauche française n'a pas utilisé pour l'instant cette expression dans ses discours de campagne. Ni François Mitterrand ne l'avait fait comme Président de la République, ni Lionel Jospin comme Premier Ministre. Si le PS a fait des efforts louables de réflexion sur les questions de la sécurité et les mesures à prendre dans le domaine de la police, il est pour l'instant aphone sur le sujet. Seule la fondation Jean Jaurès a pour l'instant abordé la question dans un des chapitres de son opuscule « Réformer les services de renseignement français » publié en mai 2011. Il existe pourtant au sein du PS des personnes qui essaient de sensibiliser la gauche comme le député du Finistère Jean-Jacques Urvoas, secrétaire national chargé de la sécurité au sein du PS et le jeune et brillant historien Floran Vadillo qui s'était fait connaitre par une polémique sur la présidentialisation du renseignement et qui anime aujourd'hui des groupes de travail à ses côtés. Mais leur prise de position ancrée au domaine de la sécurité et du renseignement ne risque-t-elle pas de fausser les termes du débat ?L'occasion manquée de la gauche au pouvoir L'intelligence économique est née d'une volonté de hisser l'information au niveau de lecture de la stratégie et de l'analyse des rapports de force dans la compétition économique mondiale. La première à avoir compris cette nécessité fut un Premier Ministre de gauche, Madame Edith Cresson. Ce fut la première dans le monde politique à vouloir donner un sens à l'expression « rendre la France plus offensive » pour maintenir un cap de développement économique à la hauteur de ses problématiques d'emplois, de commerce extérieur, de création d'activités et de dynamisation des territoires. A l'époque, elle prêcha dans le désert et se heurta à un mur au sein du PS. On lui fit même le grief d'oser dialoguer à ce propos avec un ancien militant maoiste. Les chasseurs de « rouges », principalement basés au SGDN savaient au moins jouer leur rôle de chiens de garde, faute d'oser s'interroger sur les vulnérabilités réelles d'un système déjà vacillant sur ses bases économiques. La gauche ne se rendit même pas compte de cette occasion ratée. Elle avait pourtant toute la légitimité pour s'engager dans une voie nouvelle de par des revendications fondamentales sur la d»...
Source: http://intelligenceeconomiquealgerie.blogspot.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 25 2011 7:26:21

Exceptionnel requisitoire contre le « monde souterrain » du renseignement

«Il faut lire et relire cet exceptionnel réquisitoire, prononcé dans l'après-midi du lundi 24 octobre, par le procureur Benjamin Branchet, au procès de piratage économique instruit depuis une semaine devant le tribunal de Nanterre. Qu'en ces temps tourmentés, et à l'aube d'une campagne présidentielle, un procureur se lève au nom de la société pour rappeler l'urgence qu'il y a à protéger les libertés individuelles et à lutter contre les "officines" de toutes sortes n'est pas anodin. Voici l'essentiel de son adresse au tribunal: "Votre devoir est de dire à tous ceux qui gravitent autour de la nébuleuse de l'intelligence économique que l'état de droit ne saurait tolérer l'usage de procédés qui, outre le fait de le blesser, instillent de manière sournoise dans l'esprit collectif qu'en dehors de l'action régulière des pouvoirs publics, il existe des groupes d'individus formant des officines privées et maitrisant des procédés d'investigation que seule la police républicaine est normalement en droit d'utiliser et ce, dans le seul dessein de satisfaire des intérêts privés. Tout ce qui contribue à faire prospérer ce monde souterrain interlope où règnent le secret, la clandestinité, l'application d'une loi qui n'est pas celle de la République et l'intimidation doit être condamné avec fermeté. Autrement, le citoyen achèvera une mithridatisation qui mettra en péril le pacte social. Lorsqu'il prend conscience qu'une société telle qu'EDF aussi réputée dans le monde et dont la France peut s'enorgueillir, tolère sinon encourage le recours à de telles pratiques, comment ce citoyen pourrait-il conserver une totale confiance aux décideurs publics ou privés qui exigent de lui respect et sacrifice financier? Comment pourrait-il assurer à ses enfants que l'observation de la loi est l'unique rempart contre l'arbitraire et l'abus de pouvoir, si la République se double d'un univers régi par des normes dictées par la seule puissance individuelle et qui se plait à mettre en échec des règles dont le corps social s'est démocratiquement doté? Ce type de dossier est emblématique et c'est l'honneur de la justice que vous représentez aujourd'hui de rappeler à tous que l'égalité devant la loi constitue certainement le socle sur lequel repose l'édifice républicain. Le bâtir ne fut pas une mince affaire, l'histoire de notre pays en est le témoin. Le laisser se fissurer nous exposerait tous à voir disparaitre avec effroi ce qui fait la grandeur de la France: la protection des droits fondamentaux et la séparation des pouvoirs. Nul ne doit se sentir autorisé à violer la loi, quels que soient sa fonction, son passé et l'état de ses réseaux d'influence. C'est ce message solennel que vous devez, par votre jugement, adresser aux prévenus.»...
Source: http://prdchroniques.blog.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 18 2011 15:5:38

Et si on appliquait (enfin) Edgar Morin ?

«Le système éducatif français enseigne une méthode cartésienne appauvrie qui, en disjoignant et en opposant les éléments constitutifs d'une même réalité, permet tout au plus de traiter la complication mais pas la complexité. Ainsi, ne favorise t-il pas l'intégration des connaissances en conduisant à une hypertrophie des disciplines et une prédominance des parties sur le tout. Ce travers se retrouve évidemment dans le domaine de l'intelligence économique longtemps (et parfois encore) réduite à une somme de veilles : veille technologique, veille commerciale, veille concurrentielle, veille environnementale, etc. GIF - 8.1 ko Une présentation didactique qui cherche une légitimité en se référant au schéma en croix de Porter : au milieu, les concurrents du secteur, auxquels viennent s'ajouter les fournisseurs, les clients, les entrants potentiels et les substituts. On retrouve ainsi cette présentation dans de nombreux ouvrages qui, primat de l'ingénieur oblige, mettent en première ligne la veille technologique et l'innovation. Mais elle s'avère rapidement contre-productive dans une culture du management qui s'accommode fort bien, il est vrai, de la division du travail au détriment de l'intelligence collective. A tort ! Car elle aboutit à la parcellisation du processus de veille et cet éclatement organisationnel (la veille technologique est réalisée par tel service, la veille concurrentielle par tel autre, etc.) appauvrit considérablement les capacités d'analyse de l'ensemble. On voit donc ici les conséquences pratiques d'un système de pensée qui s'attache davantage à structurer les disciplines qu'à bien structurer les esprits. Ainsi, le système éducatif français favorise t-il encore trop souvent l'acquisition passive de connaissances quand, dans une société marquée par l'abondance informationnelle, la tradition anglo-saxonne qui privilégie l'habileté à accéder aux sources d'informations est évidemment un atout. Et l'erreur qui devrait être une alliée dans les chemins de la connaissance conserve toujours son statut d'anomalie qu'il convient de minimiser ou de cacher, freinant ainsi toute dynamique d'apprentissage. Dans Les sept savoirs nécessaires à l'éducation du futur, Edgar Morin considère que les deux premiers savoirs fondamentaux sont la compréhension des cécités de la connaissance (l'erreur et l'illusion) et les principes d'une connaissance pertinente.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 17 2011 15:19:38

EDF, Greenpeace, Floyd Landis, et les ''barbouzes''

«Quel est le point commun entre un géant énergétique, une organisation écologiste, un coureur cycliste, un ex-militaire et une société d'intelligence économique ? Réponse : un pirate informatique du nom d'Alain Quiros. Et une complexe affaire d'espionnage, jugée cette semaine à Nanterre... L'homme par qui le scandale est arrivé a pour nom Alain Quiros. Agé de 39 ans, il est présenté comme un petit génie de l'informatique, autodidacte, pirate à ses heures ; il est installé au Maroc. Il est accusé d'avoir récupéré, grâce à un programme espion, des milliers de documents confidentiels, moyennant finances. C'est lui qui avait été identifié par les enquêteurs alors qu'ils cherchaient à remonter, en 2006, la piste de l'intrus qui s'était introduit dans les ordinateurs du Laboratoire national du dépistage du dopage (LNDD). Mais sur le disque dur du suspect, ils devaient découvrir une véritable caverne d'Ali Baba de documents confidentiels volés. Révélant ainsi non seulement l'espionnage du fameux laboratoire, apparemment par le vainqueur déchu du Tour de France 2006, mais aussi celui de l'organisation Greenpeace par EDF, et celui d'un avocat chargé de la défense des petits actionnaires de Vivendi, Me Frédérik-Karel Canoy. Ce lundi, devant la justice à Nanterre, ce sont EDF et Floyd Landis qui se retrouvent poursuivis dans cette affaire d'espionnage aux multiples ramifications, pour avoir respectivement cherché à obtenir des documents de Greenpeace et du laboratoire national anti-dopage. Attendus sur le banc des prévenus du tribunal correctionnel : un géant énergétique et deux anciens responsables de sa sécurité, un coureur cycliste américain escorté de son entraineur ainsi qu'un ex-militaire et un ancien de la DGSE reconverti dans une société d'intelligence économique, Kargus Consultants. "Des pratiques de barbouzes qui ne devraient pas exister" Au terme de quatre ans d'instruction, le juge Thomas Cassuto estime qu'EDF a bien mandaté l'officine privée Kargus Consultants pour s'introduire en 2006 dans l'ordinateur de l'ex-directeur des campagnes de Greenpeace Yannick Jadot, aujourd'hui eurodéputé (EELV) et porte-parole d'Eva Joly. EDF, pour sa part, s'est toujours dit "victime" des agissements de Kargus Consultants, coupable à ses yeux d'avoir dépassé le cadre d'un contrat signé qui stipulait simplement une "veille" des actions menées par les écologistes autour notamment de la construction du réacteur nucléaire EPR à Flamanville. Mais pour le juge, ce contrat relevait plus d'une fiction, destinée à déguiser l'intrusion en mission de veille anodine.»...
Source: http://lci.tf1.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 04 2011 9:34:52

''Nous ne savons pas juger l'espionnage industriel !''

«Le directeur de l'Ecole de guerre économique est sceptique sur l'efficacité des mesures proposées par Eric Besson. L'un des meilleurs experts de l'intelligence économique en France reste sceptique sur les mesures proposées par le ministre de l'industrie, Eric Besson. Christian Harbulot confie son irritation quant à la naiveté des politiques et de la société civile vis-à-vis des attaques que peuvent subir nos entreprises. A l'Ecole de guerre économique, qu'il a fondée en 1997, il prône davantage de lucidité sur les rapports de forces qui régissent le monde, et prodigue un enseignement combatif et à contre-courant, au service de la compétitivité des entreprises. Le projet d'Eric Besson sur le secret des affaires est-il crédible ? Cette démarche vise à combler une sorte de vide juridique et à rendre les entreprises moins vulnérables aux agressions informationnelles. Mais l'entreprise a le plus grand mal à faire état des attaques dont elle peut être l'objet devant une juridiction. Lors du procès de l'ancien salarié de Michelin, les juges considéraient que l'espionnage était une affaire militaire et non économique. Nous sommes dans un pays où la prise en compte de l'agression subie par une entreprise n'est pas perçue comme un problème à régler. Le monde administratif est la plupart du temps dans la position de Ponce Pilate: il s'en lave les mains ! Le citoyen est dans la position du naif qui préfère ne pas savoir. Et l'entreprise doit se débrouiller avec ça ! En plus de cela, elle est souvent très mal informée des recours. D'autant plus qu'il est très difficile de faire état dans ces cas-là du préjudice réel que l'on a subi et de son cout. Quel est l'objectif d'une étiquette "Confidentiel entreprise" ?»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 29 2011 14:51:33

Sondages : alertez l'IE !

«Le pas de danse des sondeurs à propos par exemple des élections primaires au PS doit alerter les praticiens de l'intelligence économique. Il prouve une fois de plus, que, sans solide modèle explicatif préexistant à leur recueil, les données ne parlent pas. Les sondages n'ont pas évolué depuis 80 ans. Purement statistiques, ils sont soumis à la loi d'airain des intervalles de confiance. Ainsi, dans le dernier sondage d'OpinionWay, les pourcentages obtenus par les deux candidats en tête pour les primaires sont dans une fourchette de plus ou moins 5%. Ce qui peut les mettre à égalité ! La fameuse méthode des quotas n'est qu'un trompe-l'oeil : elle présuppose une liaison de cause à effet entre l'opinion des personnes et leur âge, leur habitat, leur catégorie socioprofessionnelle. Une influence partielle n'est pas une cause. D'ailleurs, depuis trois siècles, les statisticiens purs et durs préconisent d'utiliser le hasard plutôt que les échantillons dits « représentatifs ». Devant la pauvreté des informations apportées par les sondages et l'arrogance avec laquelle ils sont publiés, une question vient à l'esprit : à qui profite le crime ? La réponse est évidente : à de nouveaux politologues autoproclamés, issus des instituts, dont l'interprétation est d'autant plus nécessaire que leurs données sont vides... Nouvelles « Madame Irma », ils glosent à longueur d'antenne à partir de notions aussi peu significatives que la « popularité » ou la « confiance »...»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 23 2011 15:41:24

et si l'espionnage d'Ockrent n'en etait pas un ?

«Rebondissement dans la bataille entre Alain de Pouzilhac et Christine Ockrent au sein de l'Audiovisuel Extérieur Français. Candice Marchal, l'ex-directrice de la coordination de l'AEF, présentée comme une proche d'Ockrent, était accusée par Alain de Pouzilhac, numéro un de l'AEF et ennemi juré d'Ockrent, d'avoir espionné pour le compte de sa patronne des serveurs informatiques de France 24. Or, l'enquête de police, dévoilée en même temps par Libération et le site de Télérama, met à mal cette version. Certes, Marchal a bien accédé à certains fichiers la concernant depuis son domicile. Mais son "espionnage" ne va pas plus loin, et surtout, ce n'est pas elle qui a transféré sur son ordinateur les centaines de milliers de documents internes qu'on y a retrouvés. Ce transfert a été fait après qu'elle ait rendu son portable à la direction. Belle manip' pour couler Ockrent ?Télérama résume bien le dernier rebondissement de ce feuilleton compliqué d'une interminable lutte de pouvoir à la tête de "l'audiovisuel extérieur", qui regroupe France 24, TV5Monde et RFI : "Selon l'enquête de police que nous avons pu consulter, Candice Marchal, la proche de Christine Ockrent licenciée pour faute grave le 7 décembre 2010, n'a pas copié sur son ordinateur le contenu complet de cinq serveurs informatiques de l'AEF. D'après les documents que Télérama s'est procurés, il s'avère que ce sont les propres services informatiques de l'AEF qui ont réalisé le transfert de ces données sur l'ordinateur de la collaboratrice de Christine Ockrent #à l'époque numéro 2 de l'AEF#. Une petite bombe qui devrait relancer l'affaire, égratigner la direction actuelle de l'AEF, et notamment son président Alain de Pouzilhac."»...
Source: http://www.arretsurimages.net | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 21 2011 17:20:1

Un texte sur la protection du secret des affaires bientot soumis a Matignon

«Un texte de loi sur la protection du secret des affaires, qui serait symbolisé par le sceau "confidentiel entreprise", sera prochainement soumis à l'arbitrage de Matignon, a annoncé jeudi le ministre de l'Industrie Eric Besson. Sans "préjuger" de l'aval du Premier ministre François Fillon, le ministre a toutefois évoqué avec "optimisme" l'hypothèse d'un arbitrage positif, étape indispensable vers une loi qui "aiderait nos entreprises à mieux maitriser la diffusion de leurs données sensibles et stratégiques". Devant l'encombrement du calendrier parlementaire, a-t-il indiqué, ce texte inspiré du "Cohen act" américain pourrait être porté par le député UMP du Tarn Bernard Carayon, auteur de plusieurs rapports et propositions de loi sur le sujet. "Je m'efforce auprès du gouvernement de l'inscrire dans une niche parlementaire avant la fin de l'année", a indiqué pour sa part le député, interrogé par l'AFP. Le texte instituerait un "confidentiel entreprise", comme il existe un "confidentiel défense". Certains documents scientifiques, techniques, commerciaux ou financiers seraient frappés de cette mention et leur divulgation constituerait une infraction pénale. Les données protégées seraient celles dont "la divulgation porterait une atteinte grave aux positions stratégiques, au potentiel ou aux intérêts de l'entreprise". Le ministre a évoqué à titre d'exemples la divulgation non autorisée ou frauduleuse de projets technologiques, industriels, financiers ou commerciaux, de plans stratégiques, de fichiers clients... Eric Besson a par ailleurs annoncé la création d'un label "intelligence économique" pour les 71 "pôles de compétitivité" lancés à l'automne 2005 en France à l'image des "clusters" anglo-saxons, et qui visent à lier entreprises et centres de formation et de recherche publics ou privés.»...
Source: http://www.boursorama.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 16 2011 15:18:28

Senego.com E-btikar : le premier pack Marocain pour l'Intelligence Strategique

«Après plus de 15 ans d'expérience dans le conseil en IntelligenceStratégique, la société Cybion en partenariat avec Form'info+ lanceE-btikar, le premier pack marocain de la veille stratégique toutcompris destiné aux PMI-PME. E-btikar permet d'identifier des opportunités, de conquérir denouveaux marchés, d'accélérer l'innovation, d'évaluer les menaces,bref, de ne plus subir son environnement mais de l'anticiper. AvecE-btikar, la Veille Stratégique est à la portée de tous. Le PackVeille E-btikar est une offre unique puisqu'elle inclut unaccompagnement sur-mesure avec un consultant expert, une formationprofessionnelle à la Veille, un logiciel de surveillance et son guided'utilisation et enfin un outil de résumé automatique. « Les PMI-PME ne font pas de la Veille Stratégique car elles trouventque c'est cher et compliqué et elles n'ont ni les ressources humaines,ni le temps d'assurer cette mission. Avec E-btikar, nous avons voululeur proposer une solution concrète et accessible tout en les rendantautonomes et indépendantes dans leur processus d'IntelligenceStratégique » a déclaré Mounir Rochdi le Directeur Général Délégué deCybion SA. Le savoir des entreprises n'est pas toujours à l'abri. C'est pour celaque E-btikar propose aussi une sensibilisation à la protection dupatrimoine de l'entreprise.»...
Source: http://maroc.senego.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 16 2011 15:9:32

Quelle legitimite pour l'intelligence economique ?

«Nicolas Moinet a réussi à relever le défi inclus dans la citation qui est dans la page de garde de son ouvrage Intelligence économique, mythes et réalités, paru aux éditions du CNRS : « ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin » (Kierkegard) C'est la première fois que le CNRS accepte de publier un ouvrage sur l'intelligence économique. Dominique Wolton a rédigé la postface en insistant sur la prochaine bataille à venir qui « est celle du savoir ». Ce premier pas d'un illustre représentant du monde universitaire vers la reconnaissance d'un enjeu stratégique est encore timide mais nous ne sommes qu'au début d'un processus. Nicolas Moinet fait partie de cette nouvelle génération de professeurs d'université qui relève les défis de son temps. Il a su exposer avec une grande rigueur le véritable contenu de la démarche d'intelligence économique. Tout étudiant ou professionnel qui lira son livre ne confondra plus les faits divers de barbouzerie avec la place prise par l'économie de la connaissance dans la compétition économique mondiale. Nicolas Moinet a su éviter deux écueils fondamentaux : ...¢ Le premier écueil est la focalisation sur l'usage de l'information dans le coeur de métier. Les pionniers de la veille technologique, les chercheurs en système d'information rattachés aux sciences de gestion ont une approche « outils et veille » de l'IE. ...¢ Le second écueil est l'incapacité d'intégrer l'IE à la grille de lecture Puissances/ Marchés/ Territoires. Les idéologues libéraux ne veulent pas établir une corrélation entre une politique d'accroissement de puissance et l'arme économique. Les idéologues socialistes confondent la discrétion et l'impérative nécessité de construire un discours structurant sur l'information et la stratégie. Nicolas Moinet est le premier à avoir su conceptualiser le passage laborieux de l'étape « connaitre pour agir » au « connaitre est agir ». Cette distinction n'a rien d'une subtilité d'intellectuel. La France a le deuxième domaine maritime au monde, aucun pouvoir politique n'a su jusqu'à ce jour en tirer un plan stratégique de long terme pour accroitre la puissance économique de notre pays. Il s'agit pourtant d'emplois et d'activités économiques.»...
Source: http://www.knowckers.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

08 31 2011 14:50:21

L'intelligence economique et ses derives #n.3025# - Problemes economiques - La Documentation francaise

«L'entreprise face aux fuites d'informations Sécurité et stratégie Alain Juillet et Jean-Pierre Vuillerme L'" affaire Renault ", dans laquelle trois cadres ont, en janvier 2011, été soupçonnés d'avoir vendu des informations stratégiques et confidentielles à un tiers - ce qui s'est finalement révélé faux -, a rappelé combien la protection de l'information était, dans le monde de l'entreprise, une question fondamentale. Non seulement le nombre d'attaques portées contre le patrimoine informationnel de l'entreprise a considérablement augmenté au cours des cinq dernières années, mais la menace s'est en outre aggravée avec la dématérialisation de l'information. Afin de faire face à ces nouvelles difficultés, l'ancien Haut responsable chargé de l'intelligence économique au Secrétariat général de la défense nationale (SGDN), Alain Juillet, et le directeur du pôle Management des risques au sein de l'Agence pour la diffusion de l'information technologique, Jean-Pierre Vuillerme, préconisent notamment de mettre en place tous les moyens possibles pour renforcer l'attachement des salariés à leur entreprise. L'industrie, un nid d'espions L'usine nouvelle Début janvier 2011, trois salariés du constructeur automobile français Renault étaient soupçonnés d'espionnage industriel. Si, finalement, les soupçons se sont avérés infondés, l'" affaire Renault " a placé la question de la protection des secrets au coeur des préoccupations actuelles des entreprises françaises. L'usine nouvelle tente, avec des exemples concrets, de montrer que les affaires d'espionnage sont courantes et peuvent prendre diverses formes, notamment malhonnêtes. La guerre économique à travers les époques Lettre Prometheus Christian Harbulot La période de prospérité de l'Après-guerre a laissé place à des situations conflictuelles entre Etats (qui s'affrontent dans des guerres dites classiques), mais aussi entre entreprises et l'on parle alors de " guerre économique ". L'auteur rappelle cependant que des formes de guerre économique existent depuis que l'économie a généré des rapports de force liés à des situations de survie. Elles n'ont fait ensuite que s'intensifier avec la montée du libéralisme économique et l'accroissement de l'influence de la sphère monétaire et financière. Diplomatie économique et compétition entre Etats Géoéconomie Eric Dénécé»...
Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

08 19 2011 22:2:19

La DPSD s'associe a l'IEP d'Aix en Provence

«Le lancement d'une formation à la Sécurité Economique de défense à l'Institut d'études politiques d'Aix en Provence en partenariat avec la Direction de la protection et de la sécurité de la défense #DPSD# a été officialisé le 29 mai dernier à l'école militaire. La DPSD a ainsi souhaité jouer pleinement son rôle en matière de prévention et de conseil au profit du tissu industriel de défense en mettant ses compétences au profit d'une formation spécifique sur le thème de la sécurité économique qui sera réalisée au sein de l'IEP d'Aix avec le concours complémentaire de la DGA. Cette formation rassemblera pour la première fois en un seul lieu et sur une durée déterminée des connaissances très diverses relatives aux enjeux économiques et à la sécurité économique de défense. Elle est destinée prioritairement aux cadres d'entreprises qui travaillent ou qui souhaitent travailler avec la défense ou qui sont soumises à des contraintes particulières comme la réglementation relative à l'exportation d'armement. En effet, la maitrise de certains processus et leur intégration dans la stratégie des entreprises sont de nature à leur faciliter la vie économique. Les entreprises disposant de cadres ainsi formés profiteront mieux de certaines opportunités et à terme amélioreront leur compétitivité. Cette formation devrait rapidement s'imposer comme un outil indispensable aux entreprises. Les inscriptions pour le premier cycle qui débutera dès cet automne sont ouvertes auprès de l'IEP d'Aix.»...
Source: http://www.defense.gouv.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

08 17 2011 11:5:2

L'ENIM victime d'une operation d'intelligence economique ?

«Les responsables de l'ENIM (Ecole Nationale d'Ingénieurs de Metz) sont convaincus que les manifestations suscitées au nom des droits de l'homme dans la nomination d'Alvaro Uribe, (voir :
Source: http://blogerslorrainsengages.unblog.fr | Source Status ancien président de la République Colombienne, en qualité de professeur associé, auraient en réalité indirectement camouflé une opération d'intelligence économique au profit d'organismes de formation et d'industriels allemands. Un certain nombre de dates et de démarches vont dans ce sens. Un retour en arrière permet de mieux comprendre les éléments de cette affaire. Il y a huit ans, après la première élection d'Alvaro Uribe à la présidence de la Colombie, l'ENIM et le SENA #Service National d'Apprentissage# de Colombie ont signé un partenariat.» [...] «Tout se passait bien jusqu'au jour où des contestations sont apparues à propos de l'action d'Uribe pendant ses deux mandats présidentiels en matière de respect des droits de l’homme. C’est alors que Jurge Klute, un député européen allemand du parti die Linke, a commencé à fédérer autour de lui une trentaine d'élus, afin de dénoncer publiquement les « contrats juteux » de l'ENIM et les actions d'Alvaro Uribe. La campagne fut relayée sur le terrain par une association d’étudiants colombiens et par les syndicats SNESUP et SNPTS qui étaient opposés au directeur de l’ENIM, notamment au sujet du sort réservé à un enseignant chercheur. Par conséquent, les Allemands (industriels et/ou partis politiques ?) se seraient servis de ce conflit interne pour manipuler tout ce beau monde à leurs fins. Si bien qu’une manifestation a eu lieu et a été stupidement couverte par de nombreux médias en raison de la personnalité d'Uribe. Même si les responsables de l'ENIM ont écrit aux parlementaires européens pour leur demander des explications et justifier cette atteinte à leur image et à leurs activités, ils ont dû renoncer au contrat qui les liait à Alvaro Uribe. C’était en effet pour eux « le seul moyen pour sortir de la polémique, prendre sa défense et préserver les intérêts de l'école ». Selon eux, Uribe est le président d'un pays qui a modernisé sa formation professionnelle comme aucun autre en Amérique latine. »...
Source: http://blogerslorrainsengages.unblog.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

07 28 2011 14:48:22

Intelligence economique. Mythes et realites

«Spécialiste de l'intelligence économique, Nicolas Moinet est professeur des universités à l'Institut d'administration des entreprises #IAE# de Poitiers et chercheur associé à l'Institut des sciences de la communication du CNRS. Directeur du Master « Intelligence économique et communication stratégique », il est notamment l'auteur de Batailles secrètes de la science et de la technologie #2003# et d'une Petite histoire de l'intelligence économique : une innovation à la française #2010#. Encensée, fantasmée, décriée, ultramédiatisée et pourtant méconnue, l'intelligence économique n'a rien de commun avec ce nouvel avatar de Big Brother que nous décrivent complaisamment adeptes de la théorie du complot et autres amateurs de caricatures orwelliennes. Loin des stéréotypes qui entourent trop souvent ce sujet sensible, Nicolas Moinet signe une analyse remarquable sur une activité dont les premiers balbutiements remontent à la Seconde Guerre mondiale et qui marque aujourd'hui en profondeur le développement de nos sociétés en réseaux. Acquisition d'informations stratégiques, soutien aux conquêtes de marchés par les entreprises, capacité d'imposer internationalement des normes, des images et des valeurs, activités de veille et de protection des données confidentielles : art de la gestion des connaissances autant qu'art de la guerre, l'intelligence économique consiste d'abord et surtout à comprendre un environnement complexe et à prendre la bonne décision. Nicolas Moinet nous rappelle qu'elle obéit uniquement à des sources et des moyens légaux, et se distingue donc de l'espionnage industriel. Il nous montre également que l'intelligence économique interroge la notion de « capitalisme cognitif » qui est au coeur de la mutation actuelle des rapports de force économiques. Enfin, études de cas à l'appui, il fait de la communication la clé de l'agilité stratégique, redonnant à cette dimension oubliée la place qui lui revient. Sortie en librairie le 8 septembre 2011»...
Source: http://www.iscc.cnrs.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Bibliographie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Bibliographie | Admin | Cache

07 06 2011 14:21:14

Intelligence economique : un axe de developpement pour les avocats

«1) Pourquoi le réseau Gesica a-t-il choisi ce thème de l'intelligence économique pour son congrès 2011? Gérard HAAS : L'intelligence économique se décline selon deux axes, l'un offensif, l'autre défensif. L'axe offensif consiste en la collecte de différentes informations, utiles et nécessaires, en vue de faciliter la prise de décisions et le développement de stratégies pour les entreprises. L'axe défensif poursuit l'ambition de développer des stratégies de protection des informations sensibles ou confidentielles détenues par les opérateurs économiques. Les affaires d'espionnage industriel, qui font régulièrement la une des journaux, prouvent que nos systèmes d'informations restent vulnérables. Or, la valeur d'une entreprise dépend largement des informations stratégiques qu'elle détient et qu'elle protège. Certes si plusieurs projets de loi ont été élaborés aucun n'a été soumis au vote des parlementaires, et force est de constater qu'aucun n'avait pour objectif principal d'encadrer l'intelligence économique, en revanche ils font tous référence à la notion d'information économique à caractère protégé. C'est pourquoi, appréhender l'intelligence économique comme l'art de traiter des informations, qu'il faudra tantôt rechercher, tantôt mettre à l'abri des indiscrets, permet au droit de retrouver une place stratégique. En pratique, l'avocat est un acteur indispensable et incontournable en matière d'intelligence économique. Indispensable, il l'est dès lors qu'il s'agit de définir une stratégie de conquête ou défense de marché. N'oublions pas que les avocats, par nature, sont de fins stratèges, et qu'ils n'hésitent pas à utiliser toutes les ressources de leur art pour faire trébucher ou triompher des projets d'entreprises. Incontournable, aussi puisqu'il accompagne le dirigeant dans le choix des instruments juridiques existants et mobilisables pour déclencher une action offensive ou défensive en fonction des opportunités et des risques tout tenant compte de la licéité des actions possibles. Il y a donc en la matière un marché et il est normal que le réseau Gesica s'en préoccupe. Ce congrès, dont le thème est précisément « Intelligence économique, quels enjeux ?», est l'occasion de démontrer en quoi la gestion de l'information est devenue primordiale dans la vie et la survie d'une entreprise.»...
Source: http://www.haas-avocats.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 15 2011 2:20:38

Quand Carayon veut faire chanter le patron d'Air France

«Le député UMP Bernard Carayon aime faire mousser la fibre patriotique. Même quand elle heurte les règles les plus élémentaires de la libre concurrence. Ainsi le député du Tarn a-t-il pris la tête d'une fronde parlementaire pour obliger Air France à privilégier les futur A350 d'Airbus aux Boeing 787 lors du renouvellement de sa flotte d'avions long courrier. L'enjeu est de taille: il s'agit de la plus grosse commande jamais réalisée par le groupe français, soit une centaine d'avions long courrier pour un montant total de 20 milliards d'euros. Deux modèles sont en concurrence: le Boeing 787, qui présente l'avantage d'avoir déjà volé ; et l'Airbus A350, qui ne sortira des usines d'Airbus que mi-2012. Pour des questions de bonne répartition de la flotte et de négociations commerciales, les équipes d'Air France devraient privilégier une commande mixte et équilibrée " et faire un choix strictement économique ".»...
Source: http://lexpansion.lexpress.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 10 2011 13:22:2

Vers une nouvelle intelligence strategique en Gendarmerie ?

«L'intelligence de l'information au temps de l'empreinte Le préfet, directeur de la DST, secrétaire général adjoint de la défense nationale et homme de terrain en contact avec les entreprises Rémy Pautrat, qualifie l‘information de « matière première stratégique », soulignant que : « nous sommes passés de la compétition à l'hypercompétition ou mondialisation : l'ère de la guerre économique avec ses munitions (l'information), ses rumeurs, désinformations, propagandes, espionnages, et ses victimes, entreprises qui disparaissent, pertes d'emplois, marques contrefaites... et les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) se posent en redoutables concurrents ».» [...] « Fonction primordiale de la Gendarmerie en intelligence territoriale La zone de défense Nord est également une zone expérimentale d'intelligence territoriale, où les brigades remplissent une fonction primordiale mais souvent méconnue. La Gendarmerie assume seule la sécurité de 95 % du territoire dans un début de 21ème siècle marqué par une extension des lieux de vie, et donc de la délinquance, au péri urbain et aux campagnes, ainsi qu'un impact majeur sur ces territoires de la traversée de flux en augmentation constante. Elle a développé une adaptation basée sur une connaissance fine des réseaux qui structurent le territoire, et de leurs composants humains. Elle repose donc fondamentalement sur les liens avec élus, population et acteurs économiques et sur la création de partenariats. Des études montrent que les gendarmes n'ont souvent pas conscience eux-mêmes du rôle qu'ils peuvent remplir auprès des chefs d'entreprise. Pourtant le contact est le précurseur incontournable des relations de confiance qui ouvriront sur des partenariats et des actions conjointes. Sur ce point, l'expérience et le conseil des réservistes, travaillant souvent en entreprise, augmentent la capacité de lien entre la Gendarmerie et les entreprises et unités de production. Signalons également le papy boum qui, s'installant le plus souvent souvent en zone à responsabilité Gendarmerie, induit une application de l'intelligence territoriale dans la prise en charge inventive de la protection contre les formes de délinquances particulières que subissent les plus âgés et les plus fragiles (VIF -violences intra familiales- , vols par ruse, usurpation de fonction, escroqueries, abus de confiance...) et des dispositifs adaptés de sensibilisation, prévention, cellules spécialisées VIF, de repérage des plus isolés lors de crises majeures type canicule, intempéries... »...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 10 2011 13:12:52

Vers une nouvelle intelligence strategique en Gendarmerie ?

«L'intelligence de l'information au temps de l'empreinte Le préfet, directeur de la DST, secrétaire général adjoint de la défense nationale et homme de terrain en contact avec les entreprises Rémy Pautrat, qualifie l‘information de « matière première stratégique », soulignant que : « nous sommes passés de la compétition à l'hypercompétition ou mondialisation : l'ère de la guerre économique avec ses munitions (l'information), ses rumeurs, désinformations, propagandes, espionnages, et ses victimes, entreprises qui disparaissent, pertes d'emplois, marques contrefaites... et les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) se posent en redoutables concurrents ».» [...] « Fonction primordiale de la Gendarmerie en intelligence territoriale »...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

05 19 2011 14:30:53

Alain JUILLET, Nouveau President du CDSE - CDSE - Club des Directeurs de Securite des Entreprises

«Le CDSE (Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises) annonce l'élection d'Alain Juillet à la Présidence du CDSE. Elu en Assemblée Générale, ce haut fonctionnaire français succède à François Roussely pour un mandat de trois ans à la tête du CDSE. Aujourd'hui âgé de 69 ans, Alain Juillet a dirigé de nombreuses entreprises francaises et étrangères avant d'être nommé Directeur de la DGSE de 2002 à 2003. Il a ensuite occupé jusqu'en 2009 les fonctions de Haut responsable à l'intelligence économique, rattaché au Premier Ministre. Il intègre ensuite le cabinet d'avocats ORRICK en qualité de Conseiller sénior. Il fut élevé au grade de Commandeur de la Légion d'honneur le 14 juillet 2009 Depuis le 1er janvier 2011, Alain Juillet est Président de l'Académie d'Intelligence Economique. Il est notamment l'initiateur du Référentiel de formation à l'intelligence économique. Il préside également la compagnie Opéra Eclaté et le festival d'art lyrique de Saint-Céré.»... https://www.cdse.fr/spip.php?article843 Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

05 18 2011 12:52:46

De l'IHEDN a la vente d'objets erotiques...

«L'Institut des hautes études de la défense nationale #IHEDN # mène à tout. On apprend ainsi qu'un auditeur de la 167ème session régionale #Aix-Toulon en 2006# vient d'ouvrir un site internet de vente par correspondance d'objets erotiques #lingerie, sex-toys, etc#.»...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

04 27 2011 14:50:35

Thinking Strategically

«Nous voilà dans une des plus grandes librairies universitaires de Londres à la recherche d'un ouvrage sur la Competitive Intelligence. Déception : s'il est possible d'en commander, aucun n'est disponible dans les rayons. Rabattons-nous alors sur un petit livre de stratégie écrit pour les managers et publié par Harvard : Thinking Strategically. Etonnement : il ne ressemble en rien aux ouvrages de stratégie français. Rien sur la théorie des organisations, pas de matrices en vue, pas de longs développements sur les stratégies génériques ou les Domaines d'Activités Stratégiques. Non, aucun schéma, pas de prêt-à-penser. Mais quoi alors ? De l'intelligence, avant tout de l'intelligence ! En une petite centaine de pages, deux phases et 7 étapes, tout est dit. La première phase de Thinking Strategically consiste à Préparer le terrain en comprenant son environnement #« See the Big Picture »# et en articulant les objectifs stratégiques. La question première est donc d'être en intelligence avec son environnement par une connaissance fine et la plus panoramique possible des éléments du système dans lequel s'inscrit son action et à s'organiser en conséquence. Connaitre est agir. Une conception déjà développée en 1967 # !# dans l'ouvrage d'Harold Wilensky, Organizational Intelligence : Knowledge and Policy in Government and Industry où l'universitaire américain pose les deux grandes problématiques de l'intelligence économique : les stratégies collectives et la coopération entre gouvernements et entreprises dans la production d'une connaissance commune pour la défense de l'avantage concurrentiel ; l'importance de la connaissance dans l'économie et l'industrie comme moteur stratégique du développement et du changement. Chez Wilensky, l'intelligence est entendue comme le recueil, l'interprétation et la valorisation systématique de l'information pour la poursuite de ses buts stratégiques. Mais attention. Pour l'auteur américain, il ne s'agit pas d'un processus d'accumulation d'informations mais plutôt de production de connaissances dans le cadre de stratégies collectives. Et le véritable levier concurrentiel et stratégique se trouve dans les compétences d'interprétation #« interpretation skills »# quand les principaux obstacles sont les rigidités organisationnelles #hiérarchisation et bureaucratisation en particulier#.» [...] « La seconde phase de la posture développée par Thinking Strategically consiste justement à appliquer ses compétences suivant 5 étapes : • identifier les réseaux, les caractéristiques et les tendances de son environnement, - faire preuve de créativité, - analyser l’information, - prioriser ses actions, - et faire des compromis. »...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 14 2011 14:26:57

Renault: rapport Bauer rendu en juillet

«Le criminologue Alain Bauer, chargé il y a une semaine par un conseil d'administration extraordinaire de Renault d'une mission sur la refonte du service de sécurité du constructeur à la suite du scandale de faux espionnage, rendra ses "conclusions début juillet", a-t-il dit ce matin à l'AFP. M. Bauer doit conduire cette mission en compagnie d'Alain Juillet, ancien responsable de l'intelligence économique auprès du Premier ministre, et d'Eric Delbecque directeur de l'Institut d'études et de recherche pour la sécurité des entreprises #IERSE#. "Nous ferons des propositions sur l'architecture de la future direction du patrimoine industriel et de la sureté de Renault", a précisé M. Bauer, confirmant des propos tenus sur RTL.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 20 2011 11:54:33

L'intelligence economique a l'epreuve des biais cognitifs

«L'intelligence économique est un concept dont on parle beaucoup dans le monde des affaires. Elle est considérée comme un élément indispensable de l'arsenal stratégique des firmes. Elle consiste en effet à collecter l'information qui sert à la formation de leurs stratégies, à protéger leurs secrets et à influencer les acteurs qui sont à même de favoriser leurs visées. C'est donc à la fois un bouclier et une arme. Pour le grand public, intelligence économique rime le plus souvent avec espionnage industriel. Les spécialistes répliquent à cette accusation en soulignant que la première se déroule dans un cadre strictement légal alors que le second ne le fait pas. Reste que la ligne de démarcation entre les deux pratiques est souvent ténue et qu'il arrive à certaines firmes de franchir sans trop de problème le pas entre intelligence économique et espionnage industriel.» [...] «L'aspect le plus important de la résolution stratégique de problèmes est en effet la définition de la nature des problèmes, or nos biais cognitifs ont une incidence sérieuse sur notre capacité à définir la réalité des problèmes. Des scientifiques écrivent même : « Nous avons réalisé que dans la plupart des cas, pour ne pas dire dans tous les cas, la résolution du problème ne dépend pas de la précision de la connaissance de la situation courante. » Dans ces conditions, que reste-t-il de l'intelligence économique ? Elle ne ferait que produire une information sujette à des interprétations multiples alors qu'elle est censée transcrire la réalité. Cette complication porte cependant en elle sa propre solution : ces biais cognitifs qui donnent naissance à des approches distinctes du même problème ou qui font apparaître des problèmes de nature différente au sein d'une même situation obligent la firme à élargir le répertoire des solutions aux menaces possibles auxquelles elle pourra! it faire face. Ce faisant, l'entreprise se protège mieux contre les aléas de l'environnement, ce qui est, somme toute, l'un des buts de l'intelligence économique. »...
Source: http://www.lorientlejour.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 17 2011 10:52:19

Intelligence economique - Le maillon faible

«Fépie, Synfie, Adit, Rapport Carayon, "Cohen Act". Protéger ses informations sensibles pour sauvegarder sa compétitivité est une préoccupation croissante des entreprises. L'affaire Renault, quelle qu'en soit l'issue, ou encore la cyber-attaque contre Bercy en décembre dernier, mettent en lumière la difficulté de prévenir puis de gérer une crise lorsqu'elle survient. Or, la majorité des pertes d'informations sont liées à des négligences ou à des procédures de sécurité non respectées. Les entreprises doivent former leurs salariés à acquérir les bons réflexes, mais également cloisonner la circulation de l'information en interne, pour limiter les opportunités de fuite. Et en cas de crise, il est nécessaire de ne pas hésiter à porter plainte. Les entreprises font face à un nombre croissant de risques en tout genre : attaques sur les systèmes d'information, intrusions, vols...¦ Le développement exponentiel de l'utilisation des technologies de l'information et de la communication rend les menaces plus prégnantes encore. Mais l'image de hackers spécialisés dans l'intrusion des systèmes d'information semble révolue. Car au final, la plupart des informations fuitent à cause d'une défaillance, ou d'une malveillance humaine.» [...] «Le premier risque ? La négligence Les salariés ne se rendent pas forcément compte qu'ils détiennent des informations capitales. Ce qui peut les amener à négliger les protections de base. Mot de passe laissé sur les bureaux, discussions au restaurant ou sur les réseaux sociaux, utilisation d'un Wifi non sécurisé, etc. Les risques de fuite ou de pertes sont quotidiens dans la vie d'un cadre. Pour y répondre, il est indispensable de sensibiliser et de former ses salariés. "Souvent les tests d'intrusion que nous menons sont un électrochoc", confie Bertrand de Turckheim, PDG d'Axis&Co. Les entreprises réalisent, par exemple, que les mails professionnels sont aussi peu fiables que les autres, ou encore que ce n'est pas parce que les données ne sont que sur l'intranet qu'elles ne sont pas susceptibles d'être volées. "Tout système est vulnérable, indique Bertrand de Turckheim. »...
Source: http://www.lenouveleconomiste.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 16 2011 9:6:1

Renault entre Pieds Nickeles et affaire Dreyfus

«Trois innocents bannis sur la place publique par une direction convaincue de leur culpabilité, sur la base d'une dénonciation et de faux documents. Un cadre retraité de la DPSD (ex-sécurité militaire#, cueilli à l'aéroport comme un vulgaire escroc en fuite... Au final, des excuses publiques du patron de Renault qui se dit lui-même victime d'une tromperie. Voire... La direction de Renault aurait-elle été victime d'un phénomène bien connu en sociologie des organisations et que l'on appelle «pensée de groupe», «effet Janis», ou «pensée moutonnière»? Ce phénomène se déclenche dans certaines conditions d'information et de prise de décision: leadership très directif, cohésion élevée du groupe, isolement #syndrome de la bulle#, absence de procédures de validation, situation globale anxiogène. Il en découle un sentiment partagé d'invulnérabilité, la conviction d'être dans son bon droit, le rejet des informations contradictoires, l'autocensure et les pressions internes, et la diabolisation des éventuels opposants. Les effets observés sont la pauvreté de l'information recherchée, des biais cognitifs, une définition erronée des objectifs, l'absence de prise en compte des risques potentiels liés à la décision, enfin l'absence d'alternatives logiques et cohérentes. Dans le cas de Renault et si l'on suit cette hypothèse, l'ensemble des ingrédients étaient réunis pour conduire au désastre.» [...] «Que dire encore de cette vague d’espionnite qui envahit les entreprises françaises depuis cette affaire ? On voit d’ici à quel point les pratiques d’intelligence économique reposant sur un paradigme dénué de tout fondement scientifique et légal, peuvent conduire les entreprises qui s’y risquent à des situations dramatiques, voire périlleuses pour elles-mêmes. Car si ses trois cadres sont effectivement innocents, comme ils le clament avec force, Renault risque de payer un lourd tribut à une guerre bien hypothétique : décapitation d’un centre de recherche stratégique, perte de crédibilité de la direction, difficultés prévisibles sur le marché automobile chinois… Il est encore trop tôt pour mesurer l’ampleur des dégâts. Force est de constater qu’à défaut d’une définition établie scientifiquement ou reconnue par le droit international, la guerre économique reste une théorie hasardeuse avec laquelle il vaut mieux ne pas jouer. De fait, l’intelligence économique, à l’image du dé! veloppement durable, doit être envisagée au niveau des entreprises selon une logique de compétition économique et dans un cadre éthique parfaitement défini. Car à trop parler de guerre économique, on finit par échauffer les esprits tout en créant les conditions de la guerre elle-même. Pour paraphraser Giraudoux, la guerre économique n’aura pas lieu, mais lorsqu’elle surviendra vraiment au détour d’un pipeline de pétrole, d’une mine d’uranium ou de terres rares, elle n’opposera pas des entreprises mais des armées, et nous serons alors bien loin des tribulations de l’affaire Renault. Il reste que les universitaires ne peuvent indéfiniment tourner le dos à ce concept qui s’impose comme un paradigme hors du champ académique, au risque d’être accusés de ne pas vouloir l’affronter. Au-delà des querelles sémantiques et idéologiques, la « guerre économique » si elle était avérée, serait pourtant une affaire trop sérieuse pour la laisser aux mains d’apprentis sorciers. De fait, bien qu’il m’ait toujours paru indispensable d’ouvrir un dialogue avec les tenants de la guerre économique, je n’ai pu que déplorer l’agressivité, la défiance et l’exclusion de ceux qui déplorent haut et fort le désintérêt des #vrais# chercheurs. »...
Source: http://owni.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 16 2011 8:47:24

Quand le CAC 40 joue les espions, OSS 117 n'est pas loin »

«L’espionnage est un vrai métier. L’intelligence économique aussi. À force de confondre les deux, Renault a versé dans la barbouzerie. Mais il n'est ni le seul, ni le premier. Illustrations avec Laurence Parisot et Valeo. "Je trouve anormal qu'une immense entreprise comme celle-ci ait basculé dans un amateurisme et une affaire de bibi-fricotin et de barbouze de troisième division." François Baroin a donné le ton. Mardi sur LCI, le porte-parole du gouvernement a promis que l'affaire Renault ne resterait pas « sans suite ». Le ministre du Budget avait sans doute en mémoire le virage à 180 degrés effectué lundi soir par le PDG du groupe automobile. En quelques minutes, Carlos Ghosn reconnaissait que : les trois cadres licenciés début janvier n'avaient jamais eu le moindre compte bancaire à l'étranger comme il l'avait péremptoirement avancé sur le même plateau le groupe s'excusait et était prêt à indemniser les trois ex-salariés Renault aurait donc été victime d'une escroquerie, conduite par l'un des cadres de son service de sécurité, aujourd'hui placé en détention il avait refusé la démission de son DG opérationnel Patrick Pelata les deux hommes avaient décidé de renoncer à leur bonus annuel 2010 #soit 1,6 million d'euros pour le seul PDG, dont la rémunération annuelle s'élève au total à 8 millions# Conclusion : l'espionnage est un vrai métier. L'intelligence économique aussi. A force de confondre les deux, Renault et ses anciens des services de renseignement #DGSE, DPSD# ont manié l'intox comme un débutant apprend le nunchaku #aie, les doigts#. A leur décharge, ils ne sont pas les premiers dans l'univers des grands groupes à s'infliger ce genre de supplice.» [...] «Ces deux courtes histoires de la saga des grands patrons montrent à quel point les opérations de déstabilisation sont devenues communes dans la vie des affaires. Une situation qui inspire ce commentaire laconique à Me Metzner #habitué des dossiers financiers# : Je déteste ce milieu où l’on manque surtout d’intelligence, mais pas d’intérêts financiers. »...
Source: http://owni.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 12 2011 6:38:17

Renault : le directeur de la securite egalement en garde a vue

«Le directeur de la protection et de la sécurité de Renault, Rémi Pagnie, a été placé en garde à vue samedi après-midi dans le cadre de l'affaire d'espionnage industriel présumé au sein de la firme automobile. Deux enquêteurs de son service sont également en garde à vue à la Direction centrale du renseignement intérieur depuis vendredi soir. Les policiers, qui doutent de plus en plus de l'existence réelle de cet informateur anonyme censé fournir les preuves de l'implication de trois cadres du constructeur français dans la communication d'informations stratégiques à des tiers, souhaitent confronter les versions de chacun.» [...] «D'après nos informations, les enquêteurs le suspectent d'avoir monté de toutes pièces l'histoire de l'informateur anonyme de façon à crédibiliser l'enquête ayant abouti au licenciement des trois cadres. L'enquête va désormais se concentrer sur les comptes ouverts à Tunis et à Madrid et sur lesquels Renault aurait dû verser les sommes réclamées par cet informateur anonyme. »...
Source: http://lci.tf1.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

12 03 2011 9:52:5

Renault : pas plus d'informateur anonyme que de comptes a l'etranger? - France - TF1 News

«Selon nos informations, les enquêteurs en charge d'une possible affaire d'espionnage chez Renault doutent désormais de l'existence de l'informateur anonyme dont les révélations ont conduit au licenciement de trois cadres de la marque au losange. Ces derniers n'ont officiellement pas de comptes au Liechtenstein. que deux enquêteurs du service de sécurité de Renault sont en garde à vue à la Direction centrale du renseignement intérieur depuis vendredi soir, les policiers chargés d'enquêter sur une possible affaire d'espionnage de la marque au losange doutent de plus en plus de l'existence réelle de cet informateur anonyme censé fournir les preuves de l'implication de trois cadres du constructeur français dans la communication d'informationsstratégiques à des tiers.» [...] «L'enquête va désormais se concentrer sur les comptes ouverts à Tunis et à Madrid et sur lesquels Renault aurait dû verser les sommes réclamées par cet informateur anonyme. »...
Source: http://lci.tf1.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 12 2011 7:44:52

Les deux enqueteurs de Renault en garde a vue a la DCRI

«Alors qu'il devait révéler à la direction de Renault qui était sa « gorge profonde » à l'origine de l'affaire d'espionnage, Dominique Gevrey a été placé en garde à vue avec son collègue Marc Tixador. Ils étaient tous deux les agents du service de sécurité du constructeur automobile en charge de l'enquête sur les trois cadres injustement accusés d'espionnage industriel. Carlos Ghosn, le PDG de Renault, aurait selon une source proche du dossier eu accès au nom de l'informateur de Gevrey. SIPAD'après des sources policières et judiciaires, les deux agents du service de sécurité de Renault en charge de l'enquête sur les trois cadres accusés d'espionnage par le constructeur automobile sont en garde à vue à la direction centrale du renseignement intérieur #DCRI#. Marc Tixador, ancien de la PJ de Versailles, et Dominique Gevrey, ancien de la sécurité militaire, sont aujourd'hui suspectés d' « escroquerie au renseignement ». Ce dernier a été interpellé alors qu'il était à l'aéroport de Roissy et qu'il s'apprêtait à partir à l'étranger. Depuis le début de l'affaire, les deux hommes refusent de révéler le nom de l'informateur qui leur a assuré que trois cadres de l'entreprise avaient touché de l'argent sur des comptes bancaires en Suisse et au Liechtenstein pour espionner le programme de véhicules électriques de Renault. Mais d'après nos informations, l'enquêteur Dominique Gevrey - aujourd'hui mis en garde à vue - avait proposé il y a trois semaines à sa direction de livrer le nom de cette fameuse source, rémunérée par le constructeur automobile 250.000 E et qui avait monté le dossier incriminant les trois cadres licenciés. Par ailleurs, Dominique Gevrey serait le seul à connaitre le nom de cet informateur.»...
Source: http://www.francesoir.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 09 2011 13:58:23

Revelations en cascade dans l'affaire Renault

«Dans le cadre de l'affaire d'espionnage qui met à mal le constructeur français, le Canard Enchainé révèle le 9 mars que l'informateur anonyme aurait reçu 250 000 euros pour son enquête. D'autres sources s'attardent sur l'enquête et la volonté du constructeur d'aller vite. Et la cagnotte de cet investigateur aurait du continuer de gonfler notamment avec 200 000 autres euros. Il en réclamerait même encore 900 000 pour apporter des preuves écrites de ses accusations.» [...] «A la révélation du journal satirique s’ajoutent d’autres informations venues de sources proches de l’affaire. Elles rapportent les propos d’un ancien militaire devenu enquêteur privé qui dit avoir reçu pas moins de 100 000 euros qu’il devait redistribuer aux investigateurs censés travailler sur les soupçons d’espionnage. La somme devait faire l’objet de cinq versements échelonnés entre octobre et novembre 2010. Enfin, la radio Europe 1 explique le 9 mars que les deux enquêteurs du groupe, Marc Tixador et Dominique Gevrey, ont témoigné auprès de la DCRI. Ils auraient reconnu avoir demandé davantage de temps à Renault pour mener leurs investigations. Mais leur hiérarchie aurait voulu brûler les étapes. Selon eux, le directeur des cadres, le responsable juridique et le chef de la sûreté du gropupe ont persuadé la direction d’aller trop vite. La hiérarchie aurait aussi demandé aux enquêteurs de garder pour eux certains éléments de l’enquête extérieurs à l’affaire, vraisembla! blement au sujet du partenaire de Renault, Nissan. »...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 09 2011 13:55:0

Un service de veille a t-il interet a effectuer la veille e-reputation de son entreprise?

«La gestion de la réputation numérique que j'évoquais dès février 2006 a été reçue par de nombreux acteurs pour ce qu'elle est : une nécessité. Concrètement elle passe par la mise en place d'un dispositif socio-technique intégrant des outils de veille spécifiques aux périmètres et aux modalités de surveillance variés : du tout artisanal et gratuit au tout intégré payant. Reste cependant un point commun à ces choix possibles : le temps de traitement qu'ils nécessitent et la disponibilité qu'ils requièrent de la part des veilleurs qui en ont la charge. En effet, l'objectif d'une veille sur la réputation numérique est de repérer les contextes de crise potentiels afin de les désamorcer au plus vite. Or, l'internaute qui met en ligne une vidéo prouvant #ou semblant prouver# la nullité des produits d'une entreprise ne le fait pas forcément durant les heures où travaillent les honnêtes gens. En conséquence de quoi les veilleurs e-réputation subissent une pression bien supérieure aux veilleurs dits classiques qui, certes, doivent éviter de passer à côté du dernier mouvement stratégique de leurs concurrents, mais pour qui les alertes d'urgence restent une exception. Il se trouve que l'e-réputation à la cote et que nombre d'étudiants sortant d'un cursus de veille y trouvent un emploi #ou y prolongent leur stage...#. Tant mieux #quoique#. La question qui me taraude est de savoir si les spécificités et méthodes propres à la veille e-réputation ne vont pas déteindre sur celles de la veille traditionnelle. La notion de temps-réel inhérente à la première entraine en effet un caractère d'urgence dans le traitement qui ne doit pas être celui de la seconde. Mais un décideur peut-il voir cette nuance et comprendre que son service veille n'a pas vocation à faire de la veille e-réputation, ou seulement à la marge, ou encore en embauchant quelqu'un qui ne fera que cela ? A l'instar de la veille brevets ou juridique, la veille e-réputation est de plus en plus un métier spécialisé proche des fonctions de communication et marketing.»...
Source: http://www.outilsfroids.net | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 08 2011 13:16:59

Renault : Une affaire d'espionnage a prendre avec des baguettes

«En ces premiers jours du mois de mars, les médias ont trouvé un bouc-émissaire sur lequel ils peuvent diriger sans trop de scrupules leurs sarcasmes. La direction de Renault est en effet empêtrée dans une vraie-fausse affaire d'espionnage industriel dont elle a du mal à se débarrasser. Trois cadres dirigeants se sont vus accusés - apparemment à tort - d'avoir cédé (à des chinois ?) contre une forte rémunération des données confidentielles portant sur un projet de voiture électrique. La presse se tient les côtes et oscille entre raillerie et indignation envers ce mauvais thriller à la française. En mars, elle a déjà oublié ce qu'elle disait deux mois auparavant... « Et si Renault s'était fait rouler », ricane ainsi en « Une » Libération du 3 mars. « L'affaire Renault semble se dégonfler », minaude Laurence Ferrari dans son 20h de TF1. « L'affaire présumé d'espionnage au sein du groupe Renault se dégonfle chaque jour un peu plus », lui fait écho son confrère Georges Brenier sur RTL. « Espionnage : les accusations de Renault mises à mal », dénonce en « Une » à son tour Les Echos du 4 mars. « Renault : les faux espions et le vrai corbeau », s'amuse Le Monde du même jour.» [...] «Mais le registre emprunté par tous ces spécialistes, dont les derniers ouvrages ou l’entreprise privée pour laquelle ils travaillent sont systématiquement cités à l’antenne, ne diffère guère de celui des journalistes. Les propos tenus dans l’émission « C’Dans l’air » par Alain Juillet, Président de l’Académie de l’Intelligence Economique (AIE) et ancien directeur du renseignement de la DGSE, sont un bon indicateur de ce qui a été distillé dans les médias en ce mois de janvier : « On ne se rend pas compte que nous sommes dans une guerre économique mondiale, une guerre concurrentielle mondiale et bien que dans cette guerre, tous les coups sont permis. Et que nous n’avons pas – il faut bien le dire ici – nous n’avons pas d’amis. Nous avons dans la compétition commerciale que des ennemis » (France 5, 12 janvier). La peur, toujours la peur et encore la peur. L’insécurité est partout et il faut se méfier de tous. Deux mois plus tard après le traitement de « cette gravissime affai! re », la presse a donc opéré un de ces salto arrière dont elle a le secret. Renault n’est plus victime, mais coupable ; les cadres ne sont plus coupables, mais victimes. Ne craignez pas le lumbago : les médias sont entrainés à ce genre d’exercice, quitte là encore à partir bille en tête sans beaucoup de preuves sur ce qui est désormais avancé. »...
Source: http://www.acrimed.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 08 2011 10:6:4

Les langues fourchues de l'intelligence economique

«Il faut de tout pour faire un monde. Frédéric Lepage, illustre plume de la liste veille, s'est-il « pacsé » intellectuellement avec Franck Bullinge ? On pourrait le déduire du son de cloche commun qui découle de leur interprétation de l'affaire Renault. Ces deux personnages qui n'en font peut-être qu'un dans leur approche du monde n'existent que par leurs propos moralisateurs sur les écrits des uns et des autres. Mais en dehors du périmètre de leur crachoir virtuel, que veulent-ils nous faire comprendre ? Qu'il n'y a pas d'affaire Renault ? Rappelons pour principe à nos deux compères que la source de cette affaire n'est toujours pas connue et donc que personne (à part eux) ne sait pour l'instant ce qui a déclenché l'affaire Renault et pourquoi ? Certains journalistes ont réussi à cerner la raison qui a incité Renault à rendre l'affaire publique. Un employé de Renault connait un journaliste de l'AFP et lui rapporte ce qui se passe en interne à savoir une enquête menée à l'encontre de salariés suspectés d'espionnage industriel. Le journaliste de l'AFP s'étonne de ne pas avoir d'éléments sur le sujet et entre contact officiellement avec les représentants de l'entreprise Renault. Les questions qu'il pose sont suffisamment précises pour inciter la direction de Renault à briser la loi du silence (pratique courante des entreprises lorsqu'elles sont confrontées à ce genre d'affaire).» [...] «Franck Bullinge et Frédéric Lepage ont un leitmotiv en commun. La guerre économique n’existe pas. Il est grand temps, je crois, de se cotiser pour leur offrir quelques ouvrages d’universitaires de référence. La biographie de l’historien français Jean Favier sur Louis XI fait plusieurs fois référence à la guerre économique menée par Louis XI contre Charles Le Téméraire qu’il n’arrivait pas à battre militairement. David Todd dans son ouvrage sur L’identité économique de la France analyse la manière dont un agent d’influence britannique, John Bowring, a opéré en France sous la Restauration pour briser notre politique douanière à l’égard de la Grande Bretagne. On retrouve quelques années plus tard ce même John Bowring dans un épisode décisif de la guerre de l’opium, aux côtés des troupes britanniques qui combattent les troupes chinoises. L’objectif de ces combats était notamment la cession du territoire de la ville d’Hong Kong afin de stocker l’opium pour y faire commerce en ! Chine. Cas exemplaire d’un acte militaire au service d’un objectif économique. Nos deux compères pourront objecter que le XXè siècle est passé par là et que je me nourris de nostalgies passéistes. Alors que dire de la leçon de choses infligée à l’Union européenne par Vladimir Poutine dans son utilisation du gaz comme arme de pression diplomatique et d’accroissement de puissance de la Russie postsoviétique. Quant à la manière dont la Chine (seconde puissance économique mondiale) utilise l’arme économique, il est clair que pour nos deux compères, il s’agit d’un avatar supplémentaire d’un apprenti sorcier sorti des mirages du maoïsme. »...
Source: http://www.infoguerre.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 06 2011 13:22:34

Spy hoax fallout threatens to grow

«When Renault's startling allegations of corporate espionage began to surface in January, many of the French carmaker's competitors were at the Detroit auto show. story created a buzz, but many of Renault's competitors were puzzled by its claim that three senior executives leaked company secrets from its electric cars programme in exchange for payments into their foreign bank accounts. "We know what they do on electric vehicles," says Ian Robertson, BMW's head of sales. "There isn't a lot of knowledge that's hot and confidential." In France, however, the news sparked frenzied speculation and conspiracy theories that foreign powers were trying to steal the technological knowhow of one of the country's industrial champions. Within a day of the news breaking, Eric Besson, French industry minister, raised the spectre of "economic warfare", leaving no doubt that the government itself feared that China could be the paymaster behind the spy scandal.» [...] « Outside Renault, theories are now proliferating about what went wrong. One is that someone inside the company was trying to discredit Mr Ghosn, whose hard-driving style has alienated some staff. “You just wonder if people are not trying to undermine Ghosn by leaking information that is damaging,” said one analyst who, like others, requested anonymity. In the industry, Renault’s chief executive is himself seen as unlikely to be a casualty of the case as he would then have to step down at its Japanese partner Nissan too, calling into question the two companies’ 11-year-old alliance. »...
Source: http://www.ft.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 06 2011 13:3:49

Renault Now Has Doubts About Espionage Accusations

«PARIS - Has the French carmaker Renault been the victim of an elaborate hoax, internal score-settling, fraud or industrial espionage? The questions went unanswered Friday, but the spying complaint filed by Renault in January, which coincided with the dismissal of three employees, has been undermined. Patrick Pélata, chief operating officer of Renault, said that the company might have been the victim of espionage that someone inside the company was covering up, or of manipulation. Multimedia A Twist in Renault Scandal A Twist in Renault Christine Lagarde, France's economy minister, expressed hope that the case would be resolved quickly, whatever its outcome. Renault, for the first time, has suggested that the scandal might not be what it initially seemed. "A certain number of elements lead us to doubt," Renault's chief operating officer, Patrick Pélata, said in an interview published Thursday on the Web site of the French newspaper Le Figaro. The comments were confirmed by the company. The scandal caused an outcry as accusations swirled about possible Chinese involvement and recriminations about lax protection of industrial secrets at French industrial groups. The allegations focused on the carmaker's electric vehicle program.» [...] «The Chinese Foreign Ministry has called the accusations that it was spying “baseless and irresponsible.” French officials, including Ms. Lagarde, have consistently played down the link with China. Mr. Pélata said that if all the doubts against the accused were lifted, the company would offer to reinstate the three former executives and “make good any injustice.” “When the inquiry is finished, we will accept all the consequences up to the highest level of the company, that is to say up to myself,” Mr. Pélata told Le Figaro. When the scandal initially broke, attention was focused on the battery technology of Renault and its partner, Nissan Motor. Both companies are at the forefront of the industry’s push into the technology. Renault has said that “nothing critical” was stolen from its electric program. »...
Source: http://www.nytimes.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 06 2011 12:55:2

La chronologie de l'affaire d'espionnage chez Renault

«Voici, en quelques dates, la chronologie de l'affaire d'espionnage chez Renault, qui s'avèrerait n'être qu'une histoire de manipulation. 3 janvier: Renault informe Michel Balthazard, Bertrand Rochette et Matthieu Tenenbaum des soupçons qui pèsent sur eux. 4 janvier: La direction de Renault annonce la mise à pied à titre conservatoire de trois hauts cadres. Bertrand Rochette se rend en Suisse avec des responsables de la sécurité de Renault. 5 janvier: Des sources confient que les informations que les trois hauts cadres de Renault auraient diffusées à l'extérieur de l'entreprise concerneraient la voiture électrique. 6 janvier: Renault annonce qu'il va porter plainte. Le gouvernement assimile l'événement à une guerre économique. 7 janvier: La DCRI indique ne pas avoir été officiellement saisie à ce jour de l'affaire d'espionnage. Le ministre chargé de l'Industrie Eric Besson prévient que l'Etat ne portera pas plainte avec Renault. 8 janvier: Eric Besson refuse de confirmer la piste chinoise. Le délégué interministériel à l'intelligence économique, Olivier Buquen, chiffre le nombre de cas d'espionnage industriel en France à plusieurs milliers depuis cinq ans. 9 janvier: Patrick Pélata indique que l'enquête interne a conclu que Renault se trouvait "face à un système organisé de collecte d'informations économiques, technologiques et stratégiques pour servir des intérêts situés à l'étranger". "Il s'agit en l'espèce d'un travail de professionnels. Renault est victime d'une filière organisée internationale", ajoute le directeur général délégué du constructeur. Nissan dit avoir confiance en son partenaire Renault pour résoudre l'affaire d'espionnage à laquelle il fait face.»...
Source: http://www.challenges.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 06 2011 12:49:41

Renault : l'accusateur arrose

«Un mot d'abord est revenu dans tous les médias "officines". Dans cette affaire, il semblerait qu'une agence dite d'intelligence économique, engagée par le constructeur automobile et travaillant sur foi d'une négociation anonyme ait monté un dossier hâtif et mal fichu, accusé à la légère trois cadres, et, ce qui est peut-être le pire du point de vue, sinon de la justice, du moins de la lutte contre l'espionnage, empêché les services officiels, en l'occurrence, la DCRi de faire leur travail. Certains poussent même l'accusation plus loin : ladite officine aurait employé des méthodes illégales et son action participerait d'une petite guéguerre politique entre membres des services de renseignement actuels ou anciens, sarkozystes ou chiraquiens... Bien entendu, de même qu'il aurait fallu respecter pleinement la présomption d'innocence des trois cadres, il serait malvenu d'accuser cette société tant que sa responsabilité ne sera pas démontrée.» [...] «S'agit-il d'une simple erreur, d'une manipulation interne pour faire tomber quelqu'un ou d'une diabolique manipulation destinée à affaiblir une grande entreprise française et à décrédiibiliser toute forme de lutte contre l'espionnage industriel ou toute référence au patriotisme économique ? Pataquès des chaussettes à clou, lutte des cadres à Billancourt, ou affaire Clearstream de l'industrie ? Nous n'en savons fichtre rien. Mais dans les trois cas, il vaut mieux faire les choses légalement et ne parler qu'à coup sûr. Autre leçon de l'affaire en matière de communication de crise, et lorsque le "fort" (en l'occurrence Renault) s'en prend au faible (en l'occurrence ses trois cadres) il a d'autant plus intérêt à avoir des munitions. Montée très vite, l'affaire qui réactivait de vieux stéréotypes (l'espion chinois voleur d'inventions françaises). Mais très vite aussi la direction a été surprise par la combativité des ses cadres bien défendus (et pour cause, s'ils sont innocents !) et a pratiqué la fuite en avant. Des mots comme "nous n'avons pas de preuves, mais nous avons des certitudes" de Carlos Ghosn seront cités comme contre-exemples pendant des années dans les cours de communication de crise (en tout cas dans les nôtres). Se défausser sur des boucs émissaires et négliger la présomption d'innocence : voilà deux des pires fautes que l'on puisse commettre en ce domaine. La victime qui représentait notre orgueil national est devenue le persécuteur. Au moment où nous écrivons, nous ne savons! pas encore quel sera le fusible qui paiera dans cette affaire, mais le coût en termes d'image est encore mal mesuré. »...
Source: http://www.huyghe.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 04 2011 16:5:38

Espionnage : les doutes de la direction de Renault

«Deux mois après la mise à pied, puis le licenciement de trois cadres supérieurs soupçonnés d'espionnage industriel, le n°2 de Renault sort de son silence dans un entretien exclusif au Figaro. LE FIGARO. • L'affaire pourrait arriver prochainement à son terme, quelle en a été la genèse ? Patrick PELATA. • Comme vous le savez, nous avons reçu une lettre de dénonciation en aout dernier adressée à quatre personnes et qui m'a été ensuite transmise parce qu'elle concernait un des membres du comité de direction. A l'issue d'une enquête de trois mois, trois comptes ont été trouvés. Un premier ouvert en mars 2009, en Suisse, avec de l'argent provenant d'un cabinet d'audit chypriote. Un deuxième ouvert en février 2010, au Liechtenstein, alimenté par un cabinet du même pays. Ce compte en alimentait tous les mois un troisième, en Suisse, via une société suisse. Une dizaine de personnes ont été impliquées en interne dans le suivi de cette affaire. Devant les recoupements réalisés, nous avons pris la décision d'arrêter l'enquête fin décembre.» [...] «Qu'en est-il de l'enquête aujourd'hui ? Un certain nombre d'éléments nous amènent à douter. Qu'en concluez-vous ? Deux hypothèses. Soit nous sommes face à une affaire d'espionnage et un cadre de la direction de la sécurité protège sa source envers et contre tout. Soit Renault est victime d'une manipulation, dont on ignore la nature mais qui pourrait prendre la forme d'une escroquerie. Dans cette hypothèse, si tous les doutes sont levés, nous proposerons la réintégration des trois cadres et, dans tous les cas, Renault sera très attentif à réparer toute injustice. Dans les deux hypothèses, l'entreprise est victime. Si c'est une manipulation, elle est importante au regard de la complexité des schémas mis au jour qui nécessite une bonne connaissance du fonctionnement interne de notre société… Est ce que votre enquête interne a été faite de manière légale ? Oui, du point de vue de la législation française. Faire appel à une officine est une pratique assez courante dans ce genre d'affaires et Renault n'est pas seule à le faire. »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 04 2011 15:43:35

Affaire Renault ou la guerre economique n'aura pas lieu

«Issue principalement du transfert des méthodes de renseignement vers les entreprises, l'intelligence économique est depuis ses débuts dominée par un courant de pensée, celui de la guerre économique. La guerre économique, qui fut d'abord une métaphore chez François Mitterrand, est devenue une sorte de paradigme à la française sur lequel repose la plupart des discours et des pratiques. Enonçant la guerre comme un prolongement de la politique des états, les tenants de la guerre économique associent systématiquement les intérêts nationaux et la concurrence exacerbée que se livrent les entreprises. Il y aurait ainsi une collusion entre les états et les entreprises qui défendraient ensemble l'intérêt national. On le pressent aisément, cette théorie ne tient pas la route à l'heure de la mondialisation. Or, cette convergence entre géopolitique et stratégie d'entreprises, bien que non formellement établie dans les faits, n'est pas sans conséquences. Elle creuse le lit de pratiques non conventionnelles, pour ne pas dire illégales, qui seraient justifiées par un état de légitime défense nourrie de patriotisme économique. Cette vision de la guerre économique renvoie de fait à une dialectique de l'attaque et de la défense, de l'agresseur et de l'agressé, de la légitimité et de la trahison, de la fin et des moyens. Si vis pacem parabellum. Dès lors tous les coups sont permis, et la meilleure défense étant l'attaque, ces pratiques essentiellement offensives font de la France l'un des pays les plus agressifs en matière d'intelligence économique et d'espionnage industriel. Dès lors la Chine peut être soupçonnée d'espionnage au moment même où des agents secrets français se font prendre dans la chambre d'hôtel d'un patron chinois... Dès lors, des agents de recherche privés, pour la plupart issus des services secrets, se livrent, à la demande de responsables d'entreprises, à des pratiques habituellement réservées aux services secrets. L'intelligence économique devient un monde interlope où certains acteurs, influencés par la rhétorique guerrière qui gagne jusqu'à nos ministres, semblent ne plus distinguer ce qui relève des intérêts privés et de la raison d'Etat. Or, le principal risque de ce courant de pensée, c'est d'avoir une vision biaisée de la réalité entrainant des décisions aux conséquences difficilement mesurables.»...
Source: http://cerad.canalblog.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 04 2011 11:42:21

Affaire Renault: Geos debarque Michel Luc

«Le 1er février, le groupe Geos, spécialiste français de la sécurité des entreprises, a annoncé la démission d'un de ses collaborateurs en lien avec l'affaire d'espionnage qui agite Renault. Ce salarié, Michel Luc, est un ancien militaire de l'armée de terre travaillant depuis mai 2007 pour le groupe Geos comme directeur des opérations en Algérie où il était chargé d'organiser la sécurité d'entreprises travaillant dans l'énergie ou les transports sur le territoire algérien pour le compte de Geos. Selon Geos, il aurait été présent en Algérie depuis 1994 Selon le communiqué de Geos, Michel Luc aurait été contacté par Renault au début de l'été dernier afin d'enquêter pour le constructeur en marge de son travail. Il aurait ensuite « pris l'initiative, à titre personnel et sans en référer à sa hiérarchie, de servir d'intermédiaire entre ses contacts chez Renault et un tiers investigateur ».»...
Source: http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 04 2011 9:19:57

chat: Chez Renault, ''on devrait assister à une série de démissions''

«Stéphane Lauer, chef du service Economie du "Monde" et auteur de "Renault, une révolution française" (JC Lattès, 2005), l'affaire d'espionnage supposé chez Renault fragilise Carlos Ghosn, président du groupe, etnombre de ses collaborateurs. Hector : Comment se fait-il que les dirigeants de Renault gèrent aussi mal la communication d'une affaire qu'ils ont fait sortir eux-mêmes ? Stéphane Lauer : On ne peut pas dire que les dirigeants de Renault ont fait sortir l'affaire eux-mêmes, dans la mesure où ils ont été pris au dépourvu. Le 3 janvier, une fuite auprès de l'AFP les a pris de court, fuite qui annonçait que trois cadres dirigeants étaient mis à pied. A partir de là, la direction de Renault, qui croyait contrôler la situation, n'a plus maitrisé grand-chose au niveau de la communication. Ensuite, effectivement, on peut se poser des questions sur la façon dont la communication a été gérée dans les semaines qui ont suivi. Ils ont commencé en tenant à l'écart le ministre de l'industrie, Eric Besson, qui pourtant visitait le lendemain le Technocentre à Guyancourt.» [...] « KiKiTiTi : Cette affaire ne risque-t-elle pas de ternir la crédibilité de Renault vis-à-vis de son profitable partenaire Nissan et sur le marché chinois, où Renault est encore absent ? Les Japonais de Nissan sont très attentifs à cette affaire et ne la prennent certainement pas à la légère. L'issue sera regardée à la loupe. Mais au-delà, cela pose effectivement la question de la responsabilité de Carlos Ghosn. L'enjeu pour Renault, dans le but de sauvegarder les bonnes relations avec Nissan, va être de protéger Carlos Ghosn en termes de responsabilité dans cette affaire d'espionnage. Car aujourd'hui, le PDG est le véritable ciment de l'alliance. Si jamais il était fragilisé d'une façon ou d'une autre, le rapprochement entre les deux groupes pourrait changer de nature. Quant à la Chine, effectivement, Renault n'y est pas présent industriellement. En revanche, Nissan vend près de 1 million de voitures aujourd'hui en Chine, c'est donc un très gros marché, et l'attitude des Chinois dépendra de la façon dont on arrivera à sanctuariser le rôle de Carlos Ghosn en termes de responsabilité dans cette affaire. Si jamais sa responsabilité directe était démontrée, il est évident que cela pourrait avoir un impact sur le marché chinois, puisqu'il faut se souvenir que dans le dossier de l'enquête menée en interne par Renault, plusieurs sociétés d'Etat chinoises étaient pointées du doigt comme commanditaires de l'espionnage. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 03 2011 12:7:44

Renault aurait ete victime d'une manipulation

«Les policiers n'ont notamment pas retrouvé de comptes en Suisse ou au Liechtenstein ayant appartenu aux cadres licenciés. L'avocat du groupe estime que pour le moment, aucun renseignement ne contredit la thèse de l'espionnage. La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) indique jeudi matin n'avoir trouvé pour l'instant «aucune trace d'espionnage» dans l'affaire Renault. Principaux éléments de l'enquête, les «comptes en Suisse» imputés aux cadres mis à pied n'ont pas été retrouvés par les enquêteurs. Une source proche de l'enquête évoque même la possibilité que Renault ait reçu de faux numéros de comptes. De même, l'enquête menée par les autorités du Liechtenstein sur des comptes présumés n'a rien donné. La thèse de l'espionnage s'affaiblit. Jeudi matin, Libération affirme que le numéro 2 du groupe, Patrick Pelata, aurait indiqué à l'occasion d'un entretien lundi à Matignon que Renault «envisageait désormais avoir été victime d'une manipulation». Un porte-parole a en outre précisé que «si on #Renault, NDLR# a été victime d'autre chose que d'une tentative d'espionnage, effectivement ça peut être une manipulation». Pourtant, l'avocat de la marque au losange, Me Jean Reinhart, sur Europe 1 ce matin avait démenti «absolument ce terme de manipulation».» [...] «Renault a connu une affaire similaire De sources concordantes, les enquêteurs de la Direction centrale du renseignement intérieure (DCRI), saisis par le parquet de Paris, entendent ce jeudi un ex-cadre du groupe licencié en 2009 dans des conditions similaires, Philippe Clogenson. L'ex-directeur marketing indique dans les colonnes du Parisien-Aujourd'hui en France qu'il a été accusé «d'avoir touché, via des sociétés écrans, de l'argent versé sur des comptes à l'étranger de la part de prestataires de Renault». Il estime avoir été injustement accusé de corruption. «Il m'a aussi été dit qu'il existait des preuves formelles et que ces accusations avaient été étayées par la direction sécurité du groupe», a-t-il précisé. Philippe Clogenson a décidé, à l'instar des trois cadres récemment licenciés, de déposer plainte pour «dénonciation calomnieuse». Reste à voir si le témoignage de Philippe Clogenson permettra au contre-espionnage français de faire avancer l'enquête. »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

03 01 2011 21:43:23

4 verites sur l'emploi en Intelligence Economique

«Dans notre pays, si nous avons la chance de disposer de millions d'experts en pédagogie et insertion professionnelle, leurs solutions se résument souvent à une seule qui a le mérite de la simplicité : mieux former les futurs professionnels en s'adaptant aux besoins des entreprises et, dans le cas de l'emploi en intelligence économique (IE), réduire la formation initiale au profit de la formation continue. Avec un bouc émissaire idéal : les formations universitaires. Alors, fort de 18 ans d'expérience dans l'IE comme consultant puis directeur de formation, permettez-moi de rappeler ici quatre vérités. L'intelligence économique est une innovation qui est en rupture avec une culture classique française du management qui sous-estime la gestion de l'information #« la doc » !# et des connaissances. Quelques entreprises l'ont compris mais dans beaucoup de cas, il va falloir se battre et convaincre par une logique de l'offre. Les entreprises ont des besoins croissants en IE. Depuis la naissance de l'IE en France, nous n'avons jamais vu autant de propositions de stages dans ce domaine, souvent des missions de très haut niveau. Et les confier à de futurs diplômés ne pose aucun problème ! Toute la question est alors de transformer ces besoins en emplois. Les métiers de l'IE ne sont pas suffisamment #re#connus. Certains responsables pensent que gérer l'information est une tâche simple et normale et que faire de la veille est une question de paramétrage d'outils. Et puis surtout, il y a cette peur d'une mise à mal du pouvoir acquis grâce à la rétention d'information. Les jeunes générations ont beaucoup à apprendre mais surtout à apporter. Il y a quelques années, une grande entreprise française, par ailleurs incapable de vendre ses joujoux technologiques en dehors de l'hexagone, expliquait qu'elle ne recruterait pas de jeunes diplômés en IE car ils ne connaissaient pas suffisamment l'entreprise de l'intérieur. Quelle honte ! Les jeunes générations peuvent apporter des connaissances théoriques et pratiques que n'ont pas leurs ainés ainsi qu'un regard propice à l'innovation. D'autant que la question n'est pas de privilégier un type d'expérience sur un autre mais bien de conjuguer les talents, les âges et les origines. L'ignorer, c'est faire injure à l'intelligence collective et hypothéquer durablement l'avenir de notre pays.»...
Source: http://beta.archimag.com | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

02 28 2011 17:33:17

Affaire Renault : la direction sous pression

«La justice dira dans une semaine si deux des trois cadres accusés d'espionnage ont ou non un compte en Suisse. C'est dans une semaine, selon nos informations, que la Suisse communiquera au parquet de Paris le résultat des commissions rogatoires demandées pour vérifier si deux des trois cadres suspectés d'espionnage et licenciés ont touché de l'argent sur des comptes dans ce pays, comme l'affirme le constructeur. L'existence ou non d'un compte au nom d'un troisième cadre au Lichtenstein sera, elle, annoncée dans trois semaines. Alors que les cadres clament leur innocence et que Renault n'a jamais apporté la moindre preuve de leur culpabilité, les doutes grandissent sur la solidité des accusations. Matthieu Tenenbaum, ancien directeur adjoint du programme véhicules électriques, n'aurait pas de compte à la Zurcher Kantonalbank, selon des informations transmises oralement par la Suisse au procureur de Paris, d'après des sources proches de l'enquête corroborant les informations du Canard enchainé. Le parquet attend toutefois un document écrit pour confirmer cette information. D'ores et déjà, des proches de l'enquête jugent de plus en plus probable que Renault a été victime d'une escroquerie.» [...] «Autre source d'interrogation, la lettre de mise à pied remise aux trois cadres repose sur deux éléments: l'existence supposée de comptes en banque à l'étranger et la lettre de dénonciation reçue en août. Or, la lecture de cette lettre laisse perplexe. «En mai de cette année, j'ai vu M. Balthazard Michel négocier un pot-de-vin en prétendant que si Bob Bell, de la F1, en profitait, lui aussi voulait en profiter et alimenter son compte en banque. » Il ajoute: «Au cours d'une autre conversation, il a parlé du “petit jeune qui travaille avec Koskas” (Matthieu Tenenbaum, NDLR), qui a bien compris comment ça marche pour remplir son compte en banque. » Et de conclure: «Bien sûr, je n'ai aucune preuve, bien sûr, c'est de la délation, mais je m'en moque. Je ne supporte pas de voir des gens correctement payés voler encore de l'argent.» Où sont «l'expression technique qui a fait tilt», et «les éléments convergents» qui avaient conduit le constructeur à prendre cette lettre «au sérieux»! ? «Comment peut-on lancer une enquête sur la foi d'une telle lettre? Est-il crédible que le corbeau ait pu voir mon client négocier devant lui un pot-de-vin?», demande Me Thouvenin, l'un des avocats de Michel Balthazard. Si l'affaire devait faire «pschitt», les conséquences seraient désastreuses pour l'image du groupe. Et pour la crédibilité de son PDG, Carlos Ghosn, qui après avoir évoqué des preuves «multiples» sur TF1, demandait il y a encore deux semaines de lui «faire confiance», car «des dizaines de personnes ont analysé les faits». »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

02 28 2011 17:9:30

Jules Kroll Tries His Hand at Credit Ratings

«FEW people ever penetrate the dark side of money, but Jules Kroll is one of them Fortunes plundered, ransoms paid, deals cut - the uncovering of such secrets, and the million smaller confidences that are his history, have made Mr. Kroll a rich man. It was nearly 40 years ago, when he practically invented the business known as corporate intelligence, that he first came to the attention of crafty boardrooms. At a time when "private eye" still conjured images of cheating spouses and seedy hotels, Mr. Kroll built a sort of private C.I.A. and went corporate. If a Fortune 500 company or an A-list investment house wanted the dirt, it hired Kroll Inc. to dig it up. Which is why his latest venture seems at once so unusual and yet so very Kroll. At 69, an age when other multimillionaires are working on their backswings, he is getting into - of all things - the credit ratings business. Yes, credit ratings: gilt-edged triple-A's, middling double-B's, ignominious D's. You might wonder why anyone pays attention to them anymore. After all, the financial crisis of 2008 and 2009 laid bare the conflicts at the heart of the ratings game. The world learned that the three dominant services - Moody's, Standard & Poor's and Fitch - had stamped sterling ratings on mortgage investments that turned out to be nearly worthless. It was a lesson that nearly brought down the financial system. Ratings agencies, to many, seem like Wall Street's enablers. What is Jules Kroll thinking? This is the man the Haitian government hired to track down financial assets linked to Jean-Claude Duvalier. The man Kuwait hired to ferret out the oil wealth of Saddam Hussein. One of Mr. Kroll's cases, involving kidnapping, inspired the movie "Proof of Life," and plans are in the works for HBO and Scott Rudin, the producer of "The Social Network," to make a pilot for a television series loosely based on his exploits. Mr. Kroll says that if he can do all of that, why, he can get to the bottom of an investment security, too. He and his son Jeremy, 39, are staking the family name on a venture called Kroll Bond Ratings. They say the business will marry hard-nosed credit analysis with their trademark corporate sleuthing. Maybe the leading ratings agencies - a triumvirate some liken to an oligopoly - can learn a thing or two from the gumshoes of Wall Street. "They never really looked under the covers, which is what I have done all my life," Mr. Kroll says. "If they were in any other business, they would be out of business." THE pertinent question for Mr. Kroll is why anyone should listen to him on the subject.»...
Source: http://www.nytimes.com | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

02 26 2011 21:36:28

Espionnage chez Renault : vers la piste du reglement de comptes ?

«La DCRI oriente désormais son enquête vers le "très proche" entourage de Michel Balthazard." La piste d’un règlement de comptes, écartée jusqu’alors, n’est plus exclue".L'enquête pour espionnage au sein de Renault prend désormais une autre tournure, apprend-t-on samedi 26 février. La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) oriente désormais, selon le Parisien, ses recherches sur l'entourage " très proche " de Michel Balthazard, ex-patron de la division " amont, projets et prestations " de l'entreprise. Licencié en janvier avec deux autres salariés, Bertrand Rochette et Matthieu Tenenbaum, " la piste d'un règlement de comptes, écartée jusqu'alors, n'est plus exclue ", selon une source proche de l'enquête. Sur le même sujetRenault : l'affaire d'espionnage industriel tourne court "Les gens assez proches pour connaitre l'agenda de Michel Balthazard" seraient dans le collimateur au sein même de l'entreprise. Avec l'envoi de trois lettres anonymes, dont la dernières en aout dernier, les policiers cherchent désormais à identifier le ou les auteurs. Qui est le corbeau ?»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 26 2011 16:9:27

Quel cadre juridique pour l'intelligence economique

«L'intelligence économique pourrait se résumer aujourd'hui à la veille, à la protection et à la propagation de l'information. Il n'existe pas, toutefois, de définition uniforme. Celle du rapport Martre (Commissariat général du plan, 1994) reste la plus souvent reprise. Elle définit l'intelligence économique comme « l'ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution en vue de son exploitation, de l'information utile aux acteurs économiques. Ces diverses actions sont menées légalement avec toutes les garanties de protection nécessaires à la préservation du patrimoine de l'entreprise, dans les meilleures conditions de qualité, de délais et de cout ». Inscrite dans le paradigme de guerre économique, l'intelligence économique représente un marché à la croisée du monde militaire et de l'entreprise. Elle se distingue essentiellement par l'emploi de méthodes plus actives de renseignement dédiées à la veille concurrentielle, mais aussi par le cadre légal qui régit les pratiques dites offensives. Toute confusion avec de l'espionnage se voit ainsi exclue. Un caractère civil ou pénal»...
Source: http://pro.01net.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 25 2011 22:48:56

Vente d'armes a la Libye : « C'est avant qu'il faut s'indigner »

«Spécialiste des questions de défense au Point, Jean Guisnel vient de publier « Armes de corruption massive, secrets et combines des marchands de canon » (La Découverte), une somme issue de vingt-cinq ans d'enquête. Dans le chapitre consacré à la Libye, on trouve quelques personnages connus : Michèle Alliot-Marie, Patrick Ollier, Nicolas Sarkozy, l'intermédiaire libanais Ziad Takieddine... Interview. En 2009 (derniers chiffres disponibles), la France a vendu pour environ 30 millions d'euros d'armes à la Libye. Une somme comparable au chiffre d'affaires des Britanniques (25 millions), et inférieure à ceux de l'Allemagne (53 millions), Malte (80 millions) ou l'Italie (111 millions). Rue89 : Combien y a-t-il de fournisseurs d'armes français en Libye ? Pour quels types d'armes ? Jean Guisnel : Ceux qui sont concernés par des contrats récents, ce sont MBDA, filiale d'EADS, pour les missiles anti-char Milan, EADS Défense et Sécurité pour des réseaux de télécommunication, et le pool Dassault-Thales-Snecma Sofema pour la rénovation des Mirage. A mon avis, ce sont les plus importants.Après, ce sont des négociations en cours qui ne sont pas conclues : Eurocopter pour des hélicoptères militaires et civils, la rénovation de missiles Crotale vendus par Thales, ou la rénovation de corvettes Combattante. Il ne faut pas se leurrer non plus : la France n'est pas un fournisseur massif d'armement pour la Libye.»...
Source: http://www.rue89.com | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

02 23 2011 19:5:45

Pas de compte suisse pour un cadre de Renault suspecte

«La commission rogatoire en Suisse sur l'existence de comptes bancaires appartenant aux trois cadres de Renault soupçonnés d'espionnage n'a rien donné pour l'un d'entre eux, selon le Canard enchainé. Le parquet de Paris n'a pas confirmé cette information en expliquant n'avoir reçu aucune réponse officielle des autorités suisses. (Reuters/Régis Duvignau)Le parquet de Paris n'a pas confirmé cette information en expliquant n'avoir reçu aucune réponse officielle des autorités suisses. "On ne confirme pas, il n'y a pas de réponse officielle", a dit mardi une porte-parole à Reuters. Selon l'édition de mercredi de l'hebdomadaire, le parquet de Paris a été informé de manière officieuse par le parquet fédéral de Berne que l'un des cadres, Mathieu Tenenbaum, ne possédait pas de compte à la Zurcher KantonalBank.» [...] «Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a dit s'être fondé sur "l'analyse" de dizaines de personnes du groupe pour étayer la thèse de l'espionnage industriel portant sur le programmes de voitures électriques de l'entreprise. "Il y a quand même des tas de personnes qui ont analysé les faits", a-t-il dit le 10 février en marge de la présentation des résultats 2010 et du plan stratégique 2016 de Renault. Le constructeur automobile a déposé le 13 janvier une plainte contre X pour espionnage industriel en bande organisée dont aurait bénéficié une société privée étrangère s'intéressant à sa filière de véhicules électriques. De leur côté, les cadres licenciés au début de l'année ont déposé plainte pour "dénonciation calomnieuse" ou "diffamation non publique", estimant avoir été jetés en pâture à l'opinion publique sur la foi de rumeurs. Les médias s'étant fait l'écho d'une piste chinoise, la France a refusé de son côté de faire un lien avec Pékin, qui a officiellement démenti toute implication dans ce dossier touchant une technologie jugée stratégique par les deux pays. »...
Source: http://www.lexpansion.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 13 2011 22:5:54

Petit-dejeuner sur la politique europeenne en matiere d'intelligence economique, avec Olivier Buquen

«Le Groupe des Belles Feuilles a le plaisir de recevoir Olivier Buquen, délégué interministériel à l'intelligence économique, pour un petit-déjeuner le mercredi 2 mars 2011, de 8h15 à 9h45. Olivier est un ancien membre du GBF. Depuis septembre 2009, il est en charge de la politique française en matière d'intelligence économique. Olivier Buquen a été nommé à ce poste en Conseil des Ministres. Il rapporte à la Présidence de la République. Il a été choisi notamment en raison de sa bonne connaissance du monde de l'entreprise. Elu local (en Bretagne), il a en effet travaillé 12 ans chez BNP Paribas et 8 ans chez Plastic Omnium, où il a en particulier été Directeur général de la Compagnie Signature. Olivier Buquen nous expliquera sa mission et l'(in)existence d'une politique européenne en matière d'intelligence économique.»...
Source: http://www.groupedesbellesfeuilles.eu | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 13 2011 22:2:19

Intelligence economique. Gare aux attaques !

«Délégué interministériel à l'intelligence économique, le Breton, Olivier Buquen, défend la compétitivité des entreprises françaises en les informant et en les protégeant des attaques extérieures. En nommant un ancien banquier et chef d'entreprise «délégué à l'intelligence économique», l'Etat se serait-il doté d'un «super-espion» au profit des entreprises françaises? «Pas du tout, explique Olivier Buquen, les services n'utilisent jamais de moyens illégaux. Nous ne faisons pas d'espionnage. Nous collectons des informations clefs, sur Internet ou via les réseaux. Ces informations facilitent la prise de décision de l'Etat en matière économique. Elles permettent aussi de soutenir la compétitivité des entreprises et des centres de recherche dans un contexte d'économie mondialisée. Nos objectifs sont la croissance et les emplois». Olivier Buquen veille aussi à la protection du patrimoine économique, notamment des brevets, contre les attaquesextérieures. Le délégué interministériel pilote la formation des entreprises #70.000 personnes en 2010# aux risques de piratage. «Ca tient souvent du simple bon sens: ne pas emporter à l'étranger un ordinateur qui renferme cinq ans de travail, ne pas parler de sujets confidentiels dans l'avion...». A l'en croire, Les entreprises n'imaginent pas toujours la diversité des risques: «Le jeune qui publie son rapport de stage avec des données secrètes sur internet; les membres d'une délégation étrangère en visite qui trempent leur cravate dans un liquide chimique pour en récupérer la formule...» 5.000 «incidents» ont été enregistrés l'an dernier.» [...] «Des poursuites judiciaires La guerre économique est sans pitié. C'est pourquoi, l'une des missions d'Olivier Buquen est aussi d'aider les entreprises victimes à exercer des poursuites contre leurs «agresseurs». Et si nécessaire, avec l'aide du renseignement intérieur #DCRI#, du renseignement extérieur #DPSD# et de la gendarmerie. «Pour les entreprises nous faisons beaucoup de sur-mesure» assure Olivier Buquen. »...
Source: http://www.letelegramme.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 13 2011 21:33:20

EDF, Renault, l'intelligence economique est-elle polluee par les barbouzes ?

«Renault, EDF... Autant de scandales impliquant des entreprises d’intelligence économique. La Loppsi veut moraliser les pratiques de certaines officines. Mais le secteur est aussi complexe que controverséQu'est-ce que l'intelligence économique ? Le secteur est victime d'une réputation sulfureuse avec l'image de barbouzes reconvertis dans l'espionnage industriel. Suite à plusieurs polémiques de ce genre, la Loppsi, qui vient d'être votée par le Parlement, a mis en place des mesures de régulation. Notamment l'obligation pour les entreprises du secteur d'avoir un agrément délivré par le ministère de l'Intérieur au même titre que pour les détectives privés par exemple. Reste à savoir qui sera concerné. S'il existe bien une idée commune de recherche de l'information au nom des intérêts économiques, le terme lui-même fait polémique. Pour le député UMP Bernard Carayon, spécialiste du sujet, le secteur fait en réalité (ou devrait faire) une activité peu sensible et une régulation spécifique ne serait donc pas nécessaire. « Soit la Loppsi concerne des officines et donc dans ce cas le droit existant suffit, soit elle concerne des sociétés qui font de la veille (études des pratiques des concurrents, des évolutions juridiques..., ndlr) et là c'est totalement inutile », explique-t-il à Marianne2. Dans la loi, les députés ont, de leur côté, acté le lien entre sécurité et intelligence économique. ILs en ont retenue la définition suivante : « Les activités privées de sécurité consistant dans la recherche et le traitement d'informations sur l'environnement économique, commercial, industriel ou financier d'une ou plusieurs personnes physiques ou morales (...) » (article 32). Mais, au delà des débats sémantiques, quelle est la limite entre une entreprise chargée des traiter des renseignements économiques sensibles et les barbouzeries en tous genres ? Ces dernières années, les pratiques douteuses de sociétés d'intelligence économique ont jeté le discrédit sur le secteur. EDF a été renvoyé en correctionnelle en novembre pour avoir fait espionner l'ordinateur de Yannick Jadot, ex-Greenpeace, via la société Kargus Consultants (qui n'existe plus depuis 2007) . Pour sa défense, EDF a argué qu'elle avait signé un contrat en 2006 avec Kargus uniquement... pour de la « veille stratégique ». Kargus a répondu avoir agi « sur ordre ». Même exemple avec l'affaire du commissaire Moigne en 2008. A l'époque, officier de la PJ parisienne, il aurait vendu des informations concernant des enquêtes sur Total à une société privée, JLR conseil (ce qu'on appelle de la « tricoche » dans le jargon policier).» [...] «Enquêteurs parallèles Dans cette optique, le représentant du secteur n’écarte pas un rôle d’enquête : « Comme vous (les journalistes, ndlr), on peut chercher des renseignements » comme éléments qui seraient « opposables juridiquement ». Ces enquêtes peuvent notamment servir à se renseigner sur la fiabilité d’un intermédiaire. Le problème est l'origine de ces renseignements. Il faut alors distinguer les sources fermées (protégées comme les fichiers de police) ou ouvertes (recherche dans les médias, au Tribunal de commerce …). Ce sont à ces dernières que pense Hervé Séveno laissant les sources fermées aux services de l’Etat. « Mais on a aussi des sources humaines, l’humain c’est important », détaille-t-il. Bref, des sources qui restent légales selon lui. Il y a un autre secteur avec lequel l’intelligence économique veut se distinguer : c’est la sécurité privée et ses gros bras. Mais Geos a aussi sa filiale de protection des biens et des personnes. « On ne peut pas tout confondre, sinon on aura des sociétés militaires privées » qui vont émerger, rétorque Hervé Séveno. Son syndicat a « obligé les sociétés à filialiser » les activités relevant de la sécurité privée sous peine d’exclusion. Les pouvoirs publics font aussi la différence. Ces deux secteurs ne relèvent d’ailleurs pas des mêmes institutions publiques. Il existe une délégation interministérielle à la sécurité privée et une autre à l’intelligence économique. La Loppsi prévoit des mesures de régulation pour les deux domaines : à l’article 31 pour la sécurité privée, à l’article 32 pour l’intelligence économique. Secteur sensible, l’intelligence économique n’est pas spécialement un gros marché avec quelques pointures comme Geos ou Risk & Co en position dominante. Au total, Hervé Séveno évoque un chiffre d’affaires de « 100 millions d’euros ». « La crise est passée par là », explique-t-il. Et le représentant du secteur estime que le chiffre est « insuffisant » au vu des enjeux en cours. Le lobby des boîtes d'intelligence économique souhaite-t-il que l'Etat abandonne, davantage encore, ses fonctions régaliennes, ce qui fera autant de « new business » pour ses ouailles ? »...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 09 2011 23:58:4

Chaire d'IE à Dauphine : les professionnels déçus de ne pas avoir été consultés

«Après la publication de mon dernier post, hier, au sujet du lancement de la chaire «Intelligence économique et stratégie des organisations» par l'université Paris-Dauphine en partenariat avec Total, Sanofi-Aventis et Sogeti, Hervé Séveno, président du Synfie, le syndicat des professionnels de l'intelligence économique, a souhaité manifester «la surprise et l'incompréhension» de la profession à l'égard de cette formation. «Nous n'avons pas été avisés de cette initiative. A aucun moment nous n'avons été consultés par la direction scientifique de cette chaire pour savoir quels sont les messages essentiels à diffuser auprès des étudiants. Et aucun praticien de l'intelligence économique ne figure parmi les intervenants», explique Hervé Séveno, qui, outre ses fonction au Synfie, dirige le cabinet de conseil en stratégie et management des risques i2f. Il s'étonne par ailleurs du soutien que la délégation interministérielle à l'intelligence économique apporte à cette chaire, «qui résulte d'une initiative privée, financée par des capitaux privés».»...
Source: http://blog.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 08 2011 16:35:31

Tous les étudiants sensibilisés à l’intelligence économique dès 2013

«L'intelligence économique va bientôt s'insérer dans l'emploi du temps des étudiants français, entre les cours de gestion et les équations de finance. Le gouvernement s'est en effet donné pour objectif qu'aucun diplômé en licence #niveau Bac +3# ne quitte les bancs de l'université sans connaitre le concept d'intelligence économique, et ce, à partir de la rentrée 2013. Pas de diplôme donc sans une sensibilisation obligatoire à la veille de l'information concurrentielle à partir des informations publiques et disponibles #ce qui n'a rien à voir avec le travail de certains espions fouinant au mépris de la loi dans des comptes bancaires ou de messageries personnelles, faut-il encore le rappeler?#, mais aussi une initiation à la protection du patrimoine de l'entreprise #brevets et toutes informations stratégiques# et la découverte des techniques d'influence, c'est-à-dire l'art de d'orienter l'information pour en tirer un avantage concurrentiel #par exemple, pour remporter des marc! hés ou pour renforcer la réputation de sa marque auprès des consommateurs#. Les étudiants qui poursuivront leur formation par un master #soit deux ans d'études supplémentaires qui donnent un niveau Bac+5# pourront approfondir leur connaissance de l'intelligence économique avec un module optionnel accessible en deuxième année de master, semblable à celui lancé en septembre dernier par l'université Paris-Dauphine.»...
Source: http://blog.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 08 2011 16:33:45

L’intelligence économique constitue une nouvelle arme pour nos entreprises engagées dans la concurrence mondiale. Elle leur permet de mieux protéger leurs secrets, soigner leur réputation, faire entendre leur voix auprès des législateurs ou encore veiller à recueillir chaque élément d’information disponible sur ses concurrents.

«L'intelligence économique va bientôt s'insérer dans l'emploi du temps des étudiants français, entre les cours de gestion et les équations de finance. Le gouvernement s'est en effet donné pour objectif qu'aucun diplômé en licence #niveau Bac +3# ne quitte les bancs de l'université sans connaitre le concept d'intelligence économique, et ce, à partir de la rentrée 2013. Pas de diplôme donc sans une sensibilisation obligatoire à la veille de l'information concurrentielle à partir des informations publiques et disponibles #ce qui n'a rien à voir avec le travail de certains espions fouinant au mépris de la loi dans des comptes bancaires ou de messageries personnelles, faut-il encore le rappeler?#, mais aussi une initiation à la protection du patrimoine de l'entreprise #brevets et toutes informations stratégiques# et la découverte des techniques d'influence, c'est-à-dire l'art de d'orienter l'information pour en tirer un avantage concurrentiel #par exemple, pour remporter des marc! hés ou pour renforcer la réputation de sa marque auprès des consommateurs#. Les étudiants qui poursuivront leur formation par un master #soit deux ans d'études supplémentaires qui donnent un niveau Bac+5# pourront approfondir leur connaissance de l'intelligence économique avec un module optionnel accessible en deuxième année de master, semblable à celui lancé en septembre dernier par l'université Paris-Dauphine.»...
Source: http://blog.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 04 2011 16:44:16

Le gouvernement veut moraliser la securite privee, mise a mal par l'affaire Renault

«NANTES - Le "monsieur sécurité privée" du gouvernement va mettre en place une haute autorité pour moraliser et réglementer cette activité mise en cause dans l'affaire d'espionnage secouant Renault. Délégué interministériel à la sécurité privée depuis septembre 2010, le préfet Jean-Louis Blanchou a la charge de mettre en musique le futur conseil national des activités de sécurité privée (CNAPS) prévu par la loi de sécurité Loppssi II adoptée fin janvier. Cette haute autorité aura un rôle de régulation, de contrôle ou de sanction d'un secteur qui, selon les estimations, compte plus de 200.000 agents, détectives, vigiles ou salariés de cabinets d'intelligence économique #IE#. En l'attente de l'application concrète de la loi, le préfet rencontre les acteurs de ce secteur en pleine expansion, de plus en plus appelés à assumer des tâches qui, restrictions budgétaires obligent, pouvaient auparavant être les prérogatives des forces de l'ordre. Jeudi, au congrès du syndicat national des agents de recherche privée #SNARP#, représentatif des 1.000 à 1.500 détectives français, Jean-Louis Blanchou, a écouté les acteurs de ce secteur appeler une moralisation de leurs voeux. C'est le message qu'ont livré devant des syndicalistes de la police, le président du SNARP Jean-Emmanuel Derny et celui de l'Union des entreprises de sécurité #USP# Claude Tarlet, représentant, selon lui, un "vivier de 170.000 salariés" du gardiennage, du transport de fonds ou de la sureté aéroportuaire. C'est "un sujet d'actualité", reconnait Jean-Emmanuel Derny en référence à l'enquête interne sur l'espionnage à Renault qui a vu la mise en cause d'un privé de l'IE et "jette à nouveau une ombre sur notre profession". Ces organisations ne veulent plus voir leurs mandants traités de "barbouzes" et entendent que soient mises au jour les "pratiques déviantes".»...
Source: http://www.lexpress.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 03 2011 15:13:19

Le coordonnateur du renseignement Bernard Bajolet presente son bilan

«Nommé récemment ambassadeur en Afghanistan, sans que la mesure soit encore effective, le coordonnateur national du renseignement Bernard Bajolet a présenté le 26 janvier devant la commission de la défense et des forces armées de l'Assemblée nationale un bilan de ses deux ans et demi de présence à l'Elysée. Son propos public est très "lissé" sur un sujet aussi confidentiel, mais il est suffisamment clair pour que se dégagent de grandes tendances, celles que devra suivre son successeur, dont le nom fait encore l'objet de tractations entre l'Elysée et le corps préfectoral. Car il semble acquis que le futur coordonnateur ne sera ni un militaire, ni une personnalité issue du monde du renseignement, ni un diplomate. Selon nos informations, le profil de l'oiseau rare oscillerait entre celui d'un préfet "ancien", genre préfet de région expérimenté, et celui d'un fonctionnaire certes méritant, mais plus jeune. Affaire à suivre. Devant les députés, Bernard Bajolet a tenu à mettre en avant ce qu'il considère comme sa grande réussite : "La principale avancée réside dans le fait que les services se parlent et travaillent ensemble.» [...] «Il qualifie par ailleurs de "succès" la création de la DCRI, confirme la priorité accordée à la lutte contre le terrorisme, ouvre la porte à des recrutements non policiers au contre-espionnage (gendarmes ou autres) et explique que la DGSE est "désormais crédible auprès de ses principaux partenaires étrangers", ce qui est une vraie nouvelle... Était-elle si mauvaise avant 2008 et sa nouvelle direction ? Pas si sûr... Sur l'absence de préavis de la DGSE avant la révolution tunisienne, Bernard Bajolet remet les pendules à l'heure : "La question de la répartition des missions entre le réseau diplomatique et les services de renseignement a été évoquée dans le cadre de la préparation du plan national d'orientation du renseignement. L'observation de l'évolution profonde des sociétés et des mouvements politiques incombe aux diplomates. Je le dis d'autant plus facilement qu'étant moi-même diplomate, je ne peux être soupçonné de chercher à me défausser à un titre ou à un autre. En to! ut état de cause, il n'appartient pas aux services de renseignement d'étudier les courants profonds qui traversent les sociétés, qu'il s'agisse du Maghreb, du monde arabe ou d'autres régions du monde. En revanche, loin de s'enfermer dans un cocon, à l'abri de leurs murailles, les ambassades ont pour mission de s'informer sur les évolutions en cours dans tous les milieux de la société des pays où elles exercent (...) Le renseignement commence là où s'arrête la diplomatie - et, dans les pays fermés comme l'était la Tunisie, elle s'arrête souvent assez vite. Les services doivent donc nous renseigner sur ce qui se passe dans les cercles dirigeants et les milieux politiques, en vue d'anticiper les événements à venir." »...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 02 2011 23:14:41

Espionnage chez Renault : le dossier fragilise

«L'affaire d'espionnage industriel chez Renault part en capilotade. Hier soir, le patron du cabinet d'intelligence économique Geos, dont le constructeur avait requis les services, a indiqué qu'un de ses enquêteurs avait été contraint de démissionner, faisant suite à une information du Canard enchainé. Selon l'hebdomadaire, cet ancien para a accepté, contre l'avis de sa hiérarchie, d'organiser l'enquête privée qui a abouti au licenciement de trois cadres supérieurs de Renault en charge du projet sensible de voiture électrique. Cet agent aurait facturé 100 000 euros une enquête effectuée par des «petites mains» recrutées «directement par Renault». Mais les conclusions de ce rapport ne s'appuieraient, selon le Canard, sur aucune «pièce justificative présentable». Ce qui expliquerait pourquoi Renault a refusé de présenter cette enquête à la DCRI (le contre-espionnage), en charge de l'enquête judiciaire depuis la plainte contre X déposée par le constructeur. Un mutisme d'autant plus troublant que le patron du groupe, Carlos Ghosn, avait assuré sur TF1 disposer de preuves «multiples».»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

02 02 2011 22:10:6

Espionnage: Renault refuse de commenter l'implication de Geos, actualite Reuters : Le Point

«Renault s'est refusé mercredi à tout commentaire au lendemain de la confirmation par la société privée de renseignement Geos de l'implication d'un de ses salariés dans l'affaire d'espionnage présumé visant le groupe. Le constructeur automobile a déposé le 13 janvier une plainte contre X pour espionnage industriel en bande organisée dont aurait bénéficié une société privée étrangère. Il a licencié trois cadres soupçonnés d'avoir livré des informations sur son programme de véhicules électriques. Dans un communiqué envoyé par email à Reuters, un porte-parole de Renault se borne à confirmer sa coopération "pleine et entière" avec l'enquête de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Selon Le Canard Enchainé de mercredi, un salarié de Geos a travaillé avec d'autres personnes qui disent avoir piraté des comptes bancaires, et il a présenté le résultat de son travail à la direction de Renault par téléphone, sans produire la moindre preuve ou le moindre "justificatif présentable". "Nous avions indiqué dès le 13 janvier 2011 que nous ne participerons d'aucunes surenchères polémiques et réserverons exclusivement les éléments en notre possession aux services compétents chargés de l'enquête", explique Renault dans son email»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 24 2011 23:15:19

Les etats en guerre economique

«Ali Laidi, lauréat du prix de l'intelligence économique, est ici reçu par Jean-Louis Chambon pour son livre Les états en guerre économique. Il nous fait partager les coulisses des gouvernements (Etats-Unis, Chine, Japon...) et lève le voile sur des stratégies qui visent à protéger les fleurons industriels... Emission proposée par : Jean-Louis Chambon Bookmark and Share Référence : PAG873 Date de mise en ligne : 23 janvier 2011 moins plus C'est dans le cadre de la 2ème université de l'IES (Intelligence économique et stratégique) qui s'est tenue à Reims à l invitation du maire Nicole Hazan que vient d'être proclamé, sous le haut patronage du cercle Turgot, le palmarès du premier grand prix de l'intelligence économique CED-3AF. Ce prix, organisé conjointement par deux associations pionnières de l'intelligence économique : le CED (culture économie défense) présidée par maitre Yves-Marie Moray avec comme président d'honneur Alain Juillet, ancien haut commissaire de la spécialité! , et les « 3AF » (association aéronautique et astronautique de France) présidée par Michel Scheller ancien directeur général de l'aviation civile. Yves-Marie Moray, présent au studio de Canal Académie, présente ici les associations CED et 3AF. Il décrit également le prix de l'intelligence économique « pour récompenser l'excellence ». Le prix a connu pour cette première édition un grand succès d'estime et de fréquentation, pour les spécialistes qui débattaient » des enjeux et perspectives de l'intelligence économique au carrefour des pratiques européennes. Ce premier grand prix revient au journaliste de France 24, auteur confirmé et spécialiste reconnu de cette discipline, docteur en sciences politiques, chercheur à l'IRIS et auteur du livre Les Etats en guerre économique : Ali Laidi.» [...] «L’auteur détaille les différents systèmes d’intelligence économique, montrant que les organes de sécurité et de renseignements sont au service du chiffre d’affaires de leurs multinationales tout autant qu’au profit de la coopération mondiale. En réalité, selon l’adage de référence : « la paix n’est jamais que la continuation de la guerre sous une autre forme », la « Chinamérique » mène des offensives tant en Afrique qu’en Europe, tandis que les fonds souverains du sud, en dépit des initiatives franco-françaises visant à créer un fonds d’investissement made in France, sont déjà en mesure d’acheter l’ensemble des entreprises du CAC 40. Les pays louent ou acquièrent des terres à l’étranger pour assurer leur sécurité alimentaire, tandis que la CIA décrète que la crise économique est la plus grande menace pour la sécurité des Etats-Unis. Le commerce est un nouveau champ de bataille, et les fonctionnaires deviennent « des guerriers du business », rejoignant en cela les économiste! s comme les diplomates, voire les policiers et les militaires en espions potentiels. Ali Laïdi revient sur son parcours et sur l’actualité du renseignement économique. Interventions du président du CED Yves-Marie Moray. »...
Source: http://www.canalacademie.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 23 2011 23:59:9

Espionnage chez Renault : les professionnels sont sceptiques

«La thèse de l'espionnage industriel chez Renault ne fait pas l'unanimité, et cela commence à se faire savoir. Hervé Séveno, le président du Synfie, le syndicat des professionnels de l'intelligence économique (ex-Fépie), a expliqué les fondements de son interrogation sur ce sujet, hier, jeudi 20 janvier, lors de ses voeux à la presse, et alors que les trois cadres débarqués du constructeur automobile ont décidé de riposter par voie judiciaire. Bertrand Rochette a été le premier à lancer la contre-offensive, en déposant plainte contre Renault, et les deux autres cadres suspectés, Matthieu Tenenbaum et Michel Balthazar, ont suivi, portant plainte contre X. herve_seveno.JPG«L'affaire Renault donne lieu à toutes sortes d'interprétations au mépris de la présomption d'innocence, et les trois cadres mis en causes ont été livrés à la vindicte», regrette Hervé Séveno, ancien juriste spécialisé dans la lutte anti-terroriste et la délinquance financière. A partir des rares informations disponibles et confirmées dans cette affaire, il privilégie la thèse d'une tentative de déstabilisation visant Renault plutôt que celle de l'espionnage industriel.»...
Source: http://blog.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise,Tendances | Admin | Cache

01 14 2011 12:28:33

La proposition de loi sur l'intelligence economique est deposee

«Le timing ne pouvait pas être meilleur. Le député UMP du Tarn Bernard Carayon a déposé la proposition de loi sur le secret des affaires, hier, mercredi 12 janvier, soit quelques jours seulement après qu'a éclaté l'affaire d'espionnage industriel supposé chez Renault. Ce scandale souligne, selon lui, «non seulement la «vulnérabilité de nos entreprises face aux menaces croissantes issues d'une véritables guerre économique», mais également «les lacunes du droit français auxquelles il est urgent de répondre». Faute de sanctions précises et assez sévères, nombre d'entreprises renoncent à porter les affaires d'espionnage industriel devant les tribunaux. Et quand elles s'y risquent, leurs avocats repartent souvent déçus par le jugement rendu, comme dans le cadre de l'affaire Michelin, jugée en juin dernier. De quoi expliquer, peut-être, le peu d'empressement de Renault à déposer plainte ce jeudi, ce qu'il prévoyait de faire hier, déjà, auprès du parquet de Paris. Ce nouveau texte a également l'ambition d'instaurer des peines suffisamment sévères pour être dissuasives, à l'instar de celles que prévoit le Cohen Act aux Etats-Unis. Bernard Carayon relance inlassablement l'idée d'une telle loi depuis près de huit ans. Il milite en ce sens notamment via la Fondation Prometheus, co-fondée avec le député PS d'Ille-et-Vilaine Jean-Michel Boucheron. Quelques 124 députés co-signataires de la proposition de loi soutiennent désormais sa cause, initiée en 2002 quand il a pris la présidence d'une commission parlementaire chargée de dresser un premier rapport sur la protection des intérêts économiques de la France.»...
Source: http://blog.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 11 2011 15:30:5

La France s'organise face a l'espionnage industriel

«Police, gendarmerie, services de renseignements sont de plus en plus mobilisés. Sur la scène internationale, la guerre froide a cédé place à la guerre économique, et les James Bond se sont adaptés. Un agent de renseignements efficace doit désormais parler chinois plutôt que russe, et qu'importe s'il est une fine gâchette tant qu'il sait décrypter un bilan annuel d'entreprise. Un smartphone caché sous une table suffit pour écouter des discussions, et une cravate peut faire tomber des secrets : une société française qui accueillait une délégation chinoise pour une visite d'usine a ainsi surpris l'un des visiteurs effectuant des prélèvements de sa production en trempant l'accessoire dans une cuve ! Face à ces délinquants en col blanc venus de l'étranger, les entreprises françaises peuvent mobiliser la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Celle-ci, bien que n'ayant pas été saisie officiellement, suit de près l'affaire Renault. La DCRI dispose d'un service dédié à l'intelligence économique, via la protection du patrimoine économique et la veille, qui se veut proche des entreprises grâce à des antennes en région (DRRI). Les services de renseignements constituent un maillon fort de la chaine de protection des informations stratégiques en France. La police et la gendarmerie épaulent les entreprises pour lancer les procédures en cas de vol de données, mais aussi pour sensibiliser gratuitement les salariés aux bonnes pratiques pour protéger les secrets d'affaires. De nombreuses entreprises privées proposent également leurs services pour mettre en place des procédures destinées à la protection des personnes et des secrets de fabrique. Au niveau du gouvernement, la division interministérielle à l'intelligence économique définit la politique publique de la France en matière de protection de l'économie, de lobbying et de veille. Et pour lutter spécifiquement contre le vol d'informations via les systèmes informatiques, la France s'est dotée d'une Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), qui veille à la sécurité informatique des sites de l'Etat mais aussi de ceux des entreprises depuis juillet 2009.» [...] «Mais plus encore qu’à leur premier partenaire européen, ce serait à elles-mêmes que les entreprises françaises nuiraient le plus : selon une note des Renseignements généraux publiée en 2007, les secrets de fabrique français sont principalement pillés par des compatriotes, davantage que par les concurrents malintentionnés issus d’autres pays européens, puis les Américains, et dans une moindre mesure les Chinois. »...
Source: http://marches.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

01 10 2011 17:46:59

Cessons d'etre naifs

«L’affaire Renault révèle, dans sa réalité objective, un univers qu’on ne connaissait qu’à travers les films et les romans et qui alimentait le fantasme et l’imaginaire de tout un chacun.L'affaire Renault, qui occupe une place prioritaire dans les journaux et l'information télévisée de ces derniers jours, est particulièrement intéressante. Elle découvre, dans sa réalité objective, un univers qu'on ne connaissait qu'à travers les films et les romans et qui alimentait le fantasme et l'imaginaire de tout un chacun. En dépit des messages d'alerte, des conférences de sensibilisation, d'autres affaires récentes, la société française s'obstine à pratiquer une sorte d'autisme pour éviter la confrontation avec la dure réalité d'un marché mondial dans lequel de plus en plus d'acteurs pensent que tous les coups sont permis. Entre les pays émergents et ceux qui contrôlaient jusqu'ici le marché mondial, entre les entreprises en forte croissance à la recherche de développement et les grands groupes multinationaux qui verrouillent les marchés à coup de standards et de brevets, il est temps de comprendre que la concurrence fait rage et qu'elle est en train d'atteindre des sommets inégalés. Les grandes puissances se révélant incapables de gagner une guerre sur le terrain, la guerre économique prend le relais pour assurer des débouchés extérieurs à la production, avec pour finalité une croissance de l'emploi, un enrichissement des actionnaires et un rééquilibrage positif des échanges.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 10 2011 11:0:34

''Le tissu des petites entreprises se fait voler perpetuellement''

«C'est le constat sans détour de Benoit de Saint-Sernin, directeur général de l'Ecole européenne d'intelligence économique. Pour lui, la révélation de divulgation d'informations confidentielles chez Renault est l'arbre qui cache la forêt. Il livre à l'Usine Nouvelle quelques repères sur une menace qui pèse sur toutes les entreprises. articles liés L'intelligence économique, royaume du bouche-à-oreille L'affaire Renault est-elle la face émergée de l'iceberg ? Autrement dit, on parle de Renault aujourd'hui, mais y a-t-il des cas plus fréquents d'espionnage industriel passés sous silence? Oui. C'est une affaire parmi d'autres. Des phénomènes d'espionnage industriel ont lieu tous les jours, mais sont gardés secrets dans l'entreprise. La raison est simple : c'est humiliant pour une société d'avouer qu'elle s'est fait voler. Humainement, c'est horrible de faire savoir qu'un cadre a franchi la ligne jaune, et s'est comporté en traitre pour l'entreprise. Dans quelle proportion ces affaires d'espionnage touchent-elles les entreprises françaises? Chaque entreprise va être victime d'espionnage, d'une façon ou d'une autre.» [...] «L’espionnage industriel est-il d’ailleurs un sujet tabou ? Oui, on entend encore trop que l’information n’a pas de valeur. Or c’est l’actif le plus précieux de l’entreprise ! L’espionnage, ça arrive. Même si cela peut paraître jamesbondesque : voici quelques jours, personne n’aurait cru que Renault serait trahi par ses propres cadres. D’autant que l’effet psychologique est dévastateur au sein même de l’entreprise : un climat de suspicion généralisée s’installe, les procédures pour cloisonner l’information se multiplient… Le climat de travail s’annonce particulièrement lourd dans les prochains mois chez Renault Peut-on vraiment se défendre ? Le juridique est-il la seule arme légale ? Le juridique peut être très utile. Néanmoins, la seule véritable arme, c’est le sentiment d’appartenance à une entreprise. Les salariés d’une entreprise ayant ce sentiment vont être réceptifs et ne vont pas commettre d’erreur. Pour les agents d’intelligence économique que nous sommes, un individu licencié par son entreprise de manière pas très correcte constitue de l’or en barre. Il suffit de décrocher son téléphone et de l’inviter à déjeuner au Plaza Athénée, en expliquant honnêtement que l’on cherche des informations sur son ancienne société. S’il nourrit un désir de vengeance ou souhaite tout simplement saisir toute opportunité au vol parce qu’il est au chômage, il viendra au rendez-vous. Que pensez-vous du projet de l’amendement Carayon, qui vise à protéger les informations sensibles des entreprises ? »...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 10 2011 10:53:43

A l'Ecole de guerre economique, l'affaire Renault est deja un cas d'ecole

«"Le maillon faible est souvent l'homme plutôt que la machine" : étudiants et responsables de l'Ecole de guerre économique (EGE) ont déjà tiré quelques enseignements de l'affaire d'espionnage industriel qui secoue Renault, un cas d'école selon eux."L'économie est d'abord une affaire d'hommes et de femmes avec les vulnérabilités de chacun", souligne Florent de Saint Victor, 23 ans. Master d'histoire et de relations internationales en poche, le jeune homme à la mise soignée poursuit sa formation de futur spécialiste de l'intelligence économique dans cet établissement créé en 1997 et adossé à l'ESLSCA, une école de commerce privée. Une centaine d'étudiants usent chaque année leurs fonds de culottes sur ces bancs un peu particuliers, où sont formés les futurs analystes, managers ou consultants de l'intelligence économique... et quelques futurs "espions" aussi, appelés à rejoindre les "services" (DGSE, DCRI, DRM...). L'économie et l'espionnage feraient-ils bon ménage ? Les maitres espions britanniques ont créé un acrostiche pour pointer les faiblesses humaines : "MISE" pour "Money (argent), Ideology, Sex, Ego". Et cette "matrice", observe Florent de Saint Victor, est toujours d'actualité dans le monde du renseignement et des affaires. L'EGE, souligne-t-il cependant à l'unisson avec la direction, n'a pas vocation à alimenter les "services".»...
Source: http://actu.orange.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

01 04 2011 17:14:57

WikiLeaks : l'espionnage économique de Paris dérange ses alliés européens

«La France, plus encore que la Chine et la Russie, serait le pays le plus actif en matière d'espionnage industriel chez ses alliés européens, rapporte mardi 4 janvier le journal norvégien Aftenposten sur la foi de télégrammes diplomatiques obtenus par WikiLeaks. "L'espionnage français est tellement étendu que les dégâts [qu'il provoque] pour l'économie allemande, dans leur totalité, sont plus importants que les dégâts provoqués par la Chine ou la Russie", selon une note non datée de l'ambassade des Etats-Unis à Berlin. Aftenposten, qui a obtenu par un moyen non connu en décembre la totalité des 250 000 documents diplomatiques de WikiLeaks, reproduit aussi, en norvégien, les propos en ce sens du patron d'un groupe allemand cité par une note de l'ambassade. "La France est l'empire du mal en ce qui concerne le vol de technologies, et l'Allemagne le sait", aurait déclaré en octobre 2009 Berry Smutny, directeur général du petit fabricant allemand de satellites OHB Technology. Cette société s'est fait connaitre du grand public en janvier 2010 en remportant aux dépens d'Astrium, filiale du géant EADS, un contrat pour la construction de plusieurs satellites destinés au programme de navigation Galileo, futur "GPS" européen.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 29 2010 12:42:53

Emissions BFM Alain Juillet telecharger le podcast

«BFM Business : Alain Juillet telecharger le podcast Président de l'Académie de l'intelligence économique»...
Source: http://podcast.bfmradio.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 25 2010 11:53:7

Butler reprend l'ADIT

«Le fonds Butler Capital s'est imposé au finish et va reprendre 66% du capital de la société publique d'intelligence économique, l'Agence pour la diffusion de l'information technologique (ADIT), l'Etat conservant les 34% restants. PRES de dix ans après le décret ouvrant la voie à la privatisation de l'ADIT (Agence pour la diffusion de l'information technologique), l'Etat a tranché : c'est le fonds Butler Capital qui va reprendre 66% du capital de la société publique d'intelligence économique, selon une source proche du dossier interrogée par Challenges. L'Etat conservera les 34% restants. Le fonds de Walter Butler s'est imposé au finish face à l'autre finaliste, le fonds HLD de l'ancien patron de Wendel, Jean-Bernard Lafonta, à l'issue d'une compétition féroce qui a aussi mis aux prises le groupe Altran et le cabinet de conseil ESL & Network. Une participation minoritaire de 20% pour l'assureur-crédit Coface avait été évoquée, mais l'accord a capoté.»...
Source: http://www.challenges.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique,Patriotisme Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique,Patriotisme Economique | Admin | Cache

12 24 2010 12:34:9

Karachi: l'Elysée a commandé une mission secrète en 2008 et 2009

««La cerise sur le gâteau» M. Juillet a aussi affirmé que Jean-Marie Boivin ne lui a jamais fait état de rétrocommissions qui auraient profité à des officiels français en marge des ventes d'armes qu'il a eu connaitre. L'ancien espion garde manifestement un souvenir mitigé de l'homme de l'ombre de la DCN: «Il disait, sans être plus précis, qu'il savait beaucoup de choses et que si on ne reconnaissait pas son bon droit, il serait obligé de se défendre (...) Quand on l'écoutait, on a l'impression qu'il savait tout. Mais quand on lui posait des questions précises, c'était totalement flou». Pour autant, M. Juillet a confié au juge qu'il était légitime de verser à M. Boivin une somme comprise entre 2,5 et 3 millions d'euros pour l'indemniser. Ce que les présidents successifs de la DCN, entre 2008 et 2009, ont refusé catégoriquement. C'est pourquoi, selon M. Juillet, aucun terrain d'entente n'a pu être trouvé jusqu'à ce qu'il quitte son poste à Matignon en juin 2009 pour rejoindre un cabinet d'avocats d'affaires. © Reuters Seulement voilà, un jugement d'un tribunal de l'Ile de Man évoque l'existence d'un protocole d'accord conclu en janvier 2009 entre M. Boivin, la DCN et l'Etat français sur les 8 millions d'euros réclamés. Interrogé par le juge sur l'existence d'un tel accord, Alain Juillet a affirmé, médusé: «Je n'en suis pas revenu, pour moi ce n'était pas possible (...) Si on lui a payé 8 millions, comme le disent les journaux, c'est qu'il y a des choses qui m'ont échappé. J'ai lu dans les journaux que DCN avait envoyé deux personnes pour voir Boivin et négocier avec lui. Or, moi, jamais personne ne m'en parlé. Je me suis demandé si, en parallèle, il n'y avait pas eu une autre négociation. Et si je n'avais pas, en définitive, été une espèce de paravent».»...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 24 2010 12:7:48

Russie: Poutine en appelle a l'intelligence economique

«Lors d'un important discours prononcé le 18/12/2010, le premier ministre russe, Vladimir Poutine, a clairement invité les Renseignements extérieurs de son pays à contribuer à la modernisation économique de la Russie par le biais de l'information. Ce discours ne surprend guère dans le fond. C'est dans la forme que réside la force de sa tonalité. Ancien du KGB, Vladimir Poutine est resté fidèle à ses convictions : il n'y aura de Russie puissante, prospère et influente qu'avec l'aide de services de renseignements performants. Mais il précise sa pensée, et pas simplement pour la forme : cela ne signifie pas « qu'il faut enfreindre les lois d'autres pays, les services de renseignements de beaucoup de pays travaillant de manière significative avec des sources légales. » Poutine parle bien d'intelligence économique et non d'espionnage comme plusieurs médias l'ont interprété. Et c'est entre autres pour cela qu'il en parle publiquement.»...
Source: http://intelligenceeconomiquealgerie.blogspot.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 22 2010 15:43:50

Une loi pour proteger le secret des affaires

«Elle va donner naissance à un cachet «confidentiel entreprise» pour protéger les informations et les documents sensibles. Ce label ne sera pas opposable à un juge, qui aura toujours la possibilité de perquisitionner ou de faire la demande de documents. Ce label ne sera pas opposable à un juge, qui aura toujours la possibilité de perquisitionner ou de faire la demande de documents. Les taupes dans les entreprises n'ont qu'à bien se tenir. Le gouvernement prépare actuellement un label «confidentiel entreprise» qui, sur le modèle du «secret défense», garantira la protection des données confidentielles des entreprises françaises. Le projet est porté par le député du Tarn, Bernard Carayon, qui a rédigé un projet de loi en ce sens en 2004 puis en 2009 avant de proposer un amendement au projet de loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure (Loppsi II). Parallèlement, la délégation ministérielle à l'intelligence économique (DIIE) prépare un texte de loi. Ce groupe de travail, qui dépend directement de l'Elysée, rassemble des représentants du ministère de la Défense, de la Justice et de Bercy, mais aussi de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) ainsi que du Medef. L'objectif est de permettre aux entreprises d'apposer un cachet «confidentiel entreprise» sur l'ensemble de leurs documents sensibles. «Il s'agit aussi de définir une liste de personnes dans l'entreprise et à l'extérieur qui ont accès à ces documents ou informations, explique Olivier Buquen, le délégué interministériel à l'intelligence économique. Nous voulons donner des outils aux entreprises pour se protéger et donc protéger leurs emplois ainsi que des armes pour poursuivre ceux qui leur auraient volé des informations stratégiques ou les auraient utilisées au détriment de ces entreprises.»»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 21 2010 14:53:36

L'intelligence economique se dote d'un syndicat professionnel

«Par voie de communiqué, Olivier Buquen, délégué interministériel à l'Intelligence Economique, a apporté officiellement son soutien au tout nouveau Syndicat Français de l'Intelligence Economique (Synfie) créé en émanation de la Fepie (Fédération des Professionnels de l'Intelligence Economique). Si les DSI et les RSSI, comme les experts comptables, les avocats ou tous les autres professionnels amenés à travailler sur le sujet de l'intelligence économique, peuvent adhérer à la Fepie, cela n'est pas le cas avec le Synfie. Les deux organisations se veulent en effet complémentaires et partagent d'ailleurs un même président : Hervé Seveno, patron d'un cabinet de conseil en intelligence économique. La Fepie avait trois rôles principaux : être un forum de discussion et de partage entre professionnels, se comporter en influenceur des pouvoirs publics et, enfin, certifier les professionnels par le biais d'une reconnaissance de leur sérieux par les pairs. Cette dernière activité ne va plus avoir bientôt d'utilité. Si les associations professionnelles de coachs ont suivi le même chemin, d'autres organisations professionnelles ont pu y renoncer à la faveur d'une évolution législative. Comme avant eux les ostéopathes, les professionnels de l'intelligence économique vont désormais bénéficier d'une reconnaissance officielle via un agrément public, cela grâce à la loi LOPPSI 2. Une reconnaissance par les pairs n'a donc plus beaucoup d'intérêt. En se comportant en influenceurs efficaces, la Fepie a en quelque sorte creusé elle-même et tout à fait volontairement la tombe d'un de ses rôles.»...
Source: http://www.lemondeinformatique.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 21 2010 9:10:59

Tunisie: Peut-on encore enrayer la fuite de nos competences?

«# Les émigrés sont un précieux capital pour leurs pays d'origine. Les Tunisiens Résidents à l'Etranger (TRE) ne dérogent pas à cette règle, puisqu'ils constituent la quatrième source de devises pour notre pays -après les industries textiles et électriques et mécaniques et le tourisme. Les 2,3 milliards de dinars qu'ils ont transférés en Tunisie représentent 4,9% du produit intérieur brut (PIB) et 22% de l'épargne nationale. # N'empêche, certains pensent que les TRE peuvent faire plus et, surtout, mieux en faveur de leurs villages, régions et pays. L'Union européenne et les Nations unies sont du nombre et c'est pour cette raison que les deux organisations ont conjugué leurs efforts en Tunisie afin d'en faire la démonstration. Avec ce voeu avouable et avoué de contribuer ainsi à améliorer les conditions de vie des populations des populations émettrices d'émigrés et réduire, ainsi, la tentation migratoire. Tunisie : La société civile du monde débat à Tunis sur la... * Tunisie : Mahdia accueille des jeunes de la Méditerranée «La fuite des compétences est actuellement la forme dominante de migration et elle est pénalisante pour les pays émetteurs», souligne Adrianus Koetsenruitjer, ambassadeur chef de la Délégation de la Commission européenne en Tunisie. Une fuite également difficile à digérer pour les pays européens, principale destination des émigrés maghrébins. D'où cette initiative est conduite par l'Union européenne, le bureau du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) à Bruxelles en partenariat avec l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), le haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), l'Organisation internationale du travail (OIT) et le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA). Pour «optimiser la valeur ajoutée de la migration pour le développement» -dans 16 pays de la région, dont la Tunisie et le Maroc-, en encourageant les diasporas «à contribuer au développement socioéconomique de leur pays d'origine», en atténuant la fuite des cerveaux, et en facilitant les transferts de fonds et le retour des migrants qui décident de rentrer, ces organisations ont mis sur pied un programme baptisé «Initiative Conjointe Migration et Développement» (ICMD), et doté d'un ! budget de 15 millions d'euros sur trois ans (2008-2010).»...
Source: http://www.webmanagercenter.com | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

12 18 2010 16:33:42

Le secret des affaires

«La problématique du secret des affaires revient en force en cette fin d'année. Le délégué interministériel à l'intelligence économique, Oliver Buquen, clame haut et fort que le groupe de travail constitué sur ce thème va accoucher prochainement d'un projet de réforme. C'est à lui d'en révéler la teneur. Le 18 octobre dernier, Bernard Carayon, le député IE de l'Assemblée nationale a organisé un colloque sur le sujet, à l'occasion du dépôt de deux amendements à la LOPPSI dans lesquels il reprend sa proposition de 2003, qui était directement inspirée du COHEN ACT américain. Les documents du colloque Le programme du colloque organisé par Bernard Carayon Les actes du colloque Il est très difficile de définir ce qu'est le secret d'affaires dont le contenu varie sensiblement d'une entreprise à une autre. Dès lors l'information devant bénéficier d'une protection légale est celle pour laquelle l'entreprise à pris des mesures de sécurité raisonnable. Il est également prévu que le non-respect des mesures de sécurité par un salarié constituerait une cause réelle et sérieuse de licenciement. Ce mécanisme a montré son efficacité Outre Atlantique. Le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand a rendu, le 21 juin 2010, une décision à l'encontre d'un salarié de Michelin qui aurait tenté de vendre des informations à Bridgestone, l'ennemi juré de son employeur. Le jugement est intéressant d'une part car il présente un inventaire des dispositions législatives sur le secret des affaires et d'autre part il souligne l'impossibilité d'appliquer certains textes compte tenu de leur rédaction ambigue. Les incriminations retenues dans l'ordonnance de renvoi étaient les suivantes :»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 14 2010 8:7:43

Loi LOPPSI 2, l'enjeu du secret dans le secteur des entreprises

«A l'image du "secret défense" la majorité veut créer un "secret des affaires". Il pourrait concerner tout ce qui n'est pas protégé par un brevet des bases de données aux savoirs-faire. Voilà le contenu d'un amendement à la loi LOPPSI 2 qui realme en deuxième lecture aujourd'hui à l'Assemblée Nationale. Simulation d'une arrestation Eric Gaillard ©ReutersLes entreprises françaises sont-elles mal protégées ? Faut-il aujouter une loi aux lois existantes ?»...
Source: http://www.franceculture.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 13 2010 13:9:11

Une pierre a l'edifice IE en conseil des ministres

«Par ces temps de crise et dans un pays qui a fait du dénigrement systématique un sport national, la communication faite le 8 décembre dernier en conseil des ministres par Christine Lagarde, la ministre de l'Economie, des finances et de l'industrie, sur la politique publique d'intelligence économique est assurément une pierre essentielle, et précieuse, à cet édifice fragile, en construction permanente depuis le début des années 90. Cette politique publique d'intelligence économique, a expliqué la ministre, « participe des objectifs de la politique économique, et a ainsi pour finalité de contribuer à la croissance de l'économie ainsi qu'à la préservation et à la création d'emplois sur le territoire national. Elle s'articule autour de trois axes : • mener une veille stratégique sur les évolutions et les défis auxquels est confrontée l'économie française ; • renforcer la sécurité économique des entreprises et des établissements de recherche face aux menaces qui peuvent peser sur eux, par exemple en matière de propriété intellectuelle ; • contribuer au soutien de la compétitivité de l'économie française, notamment dans ses aspects de valorisation de la recherche publique, de développement de l'influence de la France dans les organisations internationales et les enceintes de normalisation et d'aide aux exportations. » L'essentiel y est, tant sur le fond que sur la forme. Sur le fond, l'intelligence économique est bien présentée comme une dynamique au service de la compétitivité et de l'emploi dans toutes ses dimensions : veille, sécurité et influence. Loin d'une seule vision défensive, le côté offensif est largement mis en avant : évolutions, valorisation, exportations... Sur la forme, notre République est ainsi faite que présenter une telle communication en conseil des ministres est un engagement solennel qui revêt une haute valeur symbolique.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 10 2010 14:46:13

L'etat s'engage sur la question de l'intelligence economique

«Une communication de Christine Lagarde en conseil des Ministres sur l'intelligence économique vient confirmer les principes défendus depuis sa nomination par Olivier Buquen. Christine Lagarde, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, a réalisé une communication sur la politique publique d'intelligence économique lors du Conseil des Ministres du 8 décembre 2010. Cette communication n'apporte, sur le fond, rien de vraiment nouveau par rapport aux principes défendus depuis sa nomination en début d'année par Olivier Buquen, le délégué interministériel à l'intelligence économique. Par contre, sur la forme, elle marque une étape dans l'engagement de l'Etat sur le sujet. « Cette intervention solennelle officialise la stratégie, ce que l'on va faire et ce que l'on ne fera pas, en faisant intervenir le plus haut niveau de décision possible, le gouvernement » se réjouit Olivier Buquen. Celui-ci est directement rattaché à la Présidence de la République mais une communication en conseil des ministres doit être portée par un ministre.» [...] «Mais, clairement, l'Etat délimite de cette façon ce qu'il fera et, par conséquent, ce qu'il ne fera pas. Ainsi, il ne faut attendre d'une officine publique quelconque qu'elle fasse le travail que chaque entreprise doit opérer pour son propre compte. Enfin, la place de la délégation interministérielle à l'intelligence économique se voit renforcée par l'affirmation de la nécessité pour toutes les administrations, les préfets et, à l'étranger, les ambassadeurs, de collaborer avec elle. »...
Source: http://www.lemondeinformatique.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 09 2010 15:12:44

La France defend les secrets de ses entreprises

«L'Etat renforce sa politique d'intelligence économique. Alors que le gouvernement prépare une loi pour durcir les sanctions contre les fraudes, il va ouvrir le capital de la société publique Adit pour en faire le leader européen. Vérification du parcours personnel d'un candidat à la direction d'une entreprise. Mission pour analyser les conséquences d'un divorce sur l'avenir d'une société familiale. Informations sensibles sur une acquisition. Etude pour savoir qui décide dans un appel d'offres international. Enquête pour éviter d'acheter en Inde un terrain classé dangereux pour des raisons environnementales. Ces missions très variées ont été menées par des sociétés spécialisées dans l'intelligence économique. Les entreprises françaises ont en effet découvert depuis quelques années l'intérêt de mieux se protéger et de mieux défendre leurs intérêts. Le travail d'évangélisation mené par Henri Martre, l'ancien président du groupe public Aerospatiale, qui a rejoint EADS, le préfet Remy Pautrat, le député UMP du Tarn Bernard Carayon ou encore Alain Juillet, ex-haut responsable chargé de l'intelligence économique auprès du premier ministre et président de l'Académie de l'intelligence économique, ont fait prendre conscience aux milieux d'affaires qu'ils devaient veiller sur leurs intérêts.» [...] «Mais il reste encore beaucoup à faire. «Le marché est morcelé», observe Philippe Caduc, PDG d'Adit. « Les Français ont un vrai déficit de représentation à l'étranger, en Asie et en Inde. Ils sous-traitent trop à des Anglo-Saxons dans des pays comme l'Inde. L'expertise dans le domaine financier est anglo-saxonne», constate Christian Harbulot, directeur fondateur de l'École de guerre économique. Les Français ne sont pas encore capables de rivaliser avec les Anglo-Saxons emmenés par Kroll et Control Risks, solidement implantés à l'international. La donne pourrait toutefois changer. «L'État va ouvrir le capital d'Adit à hauteur de 66% pour créer le leader européen du secteur capable de rivaliser avec les Anglo-Saxons», explique Philippe Caduc. La société de services informatiques Altran, l'assureur-crédit Coface, le fonds HLD de Jean-Bernard Lafonta et le fonds Butler Capital sont sur les rangs. Ils ont déposé leurs offres le 19 novembre. Les pouvoirs publics devraient prendre ! une décision d'ici à Noël. Une fois choisis, les deux nouveaux actionnaires implanteront Adit en Allemagne, en Suède, en Angleterre, en Italie et renforceront sa présence au Brésil, en Russie, en Inde et en Chine. Preuve que l'intelligence économique dépasse les frontières françaises. »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 09 2010 14:42:9

INTERVIEW - «L'Etat prepare de nouveaux atouts-competitivite pour les entreprises - Secrets d'affaires

««Veille stratégique», «compétitivité de l'économie française» et «sécurité économique des entreprises». La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a présenté ce mercredi en Conseil des ministres les trois grands axes de la politique publique en matière d'intelligence économique. En charge de cette politique, Olivier Buquen, le délégué interministériel en charge de l'intelligence économique, détaille les grands chantiers qu'il a lancés depuis sa prise de fonction, en septembre 2009. Avec pour objectif d'affuter les armes à disposition des entreprises françaises au sein de la compétition économique mondiale.» [...] «Olivier Buquen - Mon travail s'inscrit dans la continuité de ce qu'il a bâti, tout en apportant de nombreuses nouveautés. Une différence importante réside dans le fait que la délégation interministérielle à l’intelligence économique (D2IE) rend désormais directement compte au chef de l'Etat, et non plus au SGDN [Secrétariat général de la Défense nationale], comme auparavant, ce qui nous confère une visibilité accrue, et décuple la force d'entraînement de mon équipe. Au sein de laD2IE, six adjoints m'épaulent. Chacun a un profil spécifique, en adéquation avec son portefeuille. Un ancien de la DCRI gère les affaires relatives à la protection du patrimoine économique et à la sécurité de notre économie. Un ancien sous-préfet veille à la cohérence territoriale des actions menées, en partenariat avec les pôles de compétitivité. Les questions internationales et les stratégies d'influence, en matière de normalisation en particulier, sont confiées à un diplomate. L'intelligence éco! nomique passe bien sûr également par la recherche: il revient à une ingénieur de recherches du CNRS de se pencher sur ce thème. Un ingénieur en chef de l’armement issu de la DGA pilote les dossiers relatifs à la défense, à l'aéronautique et au spatial. Un administrateur civil du Trésor suit les dossiers de l'industrie et des services. Avec des âges respectifs entre 43 et 55 ans, nous sommes tous expérimentés. J'ai moi-même appris beaucoup de mon parcours au sein du groupe Bolloré, chez BNP Paribas, puis en tant que dirigeant d’une filiale de Plastic Omnium, sans oublier mes mandats de maire de Carnac et de conseiller régional de Bretagne. L'équipe est complétée par quatre chargés de mission qui effectuent des veilles stratégiques et des analyses. Pour les autres compétences dont nous pourrions avoir besoin, dans le domaine juridique par exemple, nous nous appuyons sur les ressources des sept ministères partenaires : Economie, Budget, Intérieur, Défense, Enseignement supérie! ur et recherche, Affaires étrangères et Environnement. Les dir! ecteurs de cabinet de ces sept ministres se réunissent avec le directeur du cabinet du Premier ministre sous la houlette de Claude Guéant, qui préside le comité directeur de l'intelligence économique. Chaque ministère disposant d'un correspondant, voire d'une cellule dédiée, nous travaillons ensemble dans l'entente et la compréhension. Quel est votre champ d'action ? Nous nous concentrons sur des missions de proximité avec les entreprises, et dans lesquelles l'Etat apporte une valeur ajoutée : la veille, le soutien à la compétitivité et la sécurité économique. A nous, d’abord, d’expliquer aux chefs d'entreprises ce qu’est l'intelligence économique, et ce que cache cette terminologie mal choisie, car peu explicite. »...
Source: http://blog.lefigaro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 09 2010 11:49:52

La politique publique d'intelligence economique

«La ministre de l'économie, des finances et de l'industrie a présenté une communication relative à la politique publique d'intelligence économique. Cette politique participe des objectifs de la politique économique, et a ainsi pour finalité de contribuer à la croissance de l'économie ainsi qu'à la préservation et à la création d'emplois sur le territoire national. Elle s'articule autour de trois axes : * mener une veille stratégique sur les évolutions et les défis auxquels est confrontée l'économie française ; * renforcer la sécurité économique des entreprises et des établissements de recherche face aux menaces qui peuvent peser sur eux, par exemple en matière de propriété intellectuelle ; * contribuer au soutien de la compétitivité de l'économie française, notamment dans ses aspects de valorisation de la recherche publique, de développement de l'influence de la France dans les organisations internationales et les enceintes de normalisation et d'aide aux exportations. Cette politique est animée au niveau central par la délégation interministérielle à l'intelligence économique. Elle est placée, au niveau déconcentré, sous la responsabilité des préfets de région, qui délèguent sa mise en oeuvre à un membre du corps préfectoral, le coordonnateur régional de l'intelligence économique. Par ailleurs, les ambassadeurs coordonnent l'action en matière d'intelligence économique des services économiques et des services scientifiques des ambassades.»...
Source: http://www.gouvernement.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 04 2010 15:20:52

CF2R - Les mirages francais de l'intelligence economique

«Nous avons tout lieu de nous réjouir du fait que, depuis plusieurs années, la notion d'intelligence économique soit devenue courante dans les entreprises et l'administration françaises. Toutefois, quinze ans après son apparition, devant les difficultés que cette discipline rencontre à entrer dans les moeurs, quelques constatations s'imposent. 1. La définition française de l'intelligence économique est significativement différente de celle des autres nations. Le monde anglo-saxon parle très clairement de "renseignement compétitif, d'affaires ou d'entreprise" ( Competititve, Business ou Corporate Intelligence ). En revanche, l'acception française a pris, dès l'origine, ses distances avec la notion de renseignement pour privilégier les concepts d'amélioration de la compétitivité et de sécurité économique. Si ces deux idées sont essentielles, il ne s'agit pas stricto sensu de renseignement. Et bien que la veille soit intégrée dans la démarche, le concept français revêt un caractère plutôt défensif. Le décalage n'est pas anodin. Cette "dérive" française est due à une méfiance viscérale vis-à-vis de ce qui relève du renseignement, métier très négativement connoté dans l'inconscient collectif national.» [...] « 4. L'intelligence économique est devenue une discipline de faux-docteurs. En effet, parce qu'elle s'est développée en France en prenant ses distances avec le renseignement - injustement réduit à l'espionnage - cela a conduit à l'apparition de pseudo spécialistes dont les compétences sont pour le moins discutables. De nombreux consultants de toutes origines (conseil en organisation, conduite du changement, communication, gestion de crise, etc.) et des anciens membres des forces de sécurité sans expérience du renseignement (militaires, policiers, etc.), voire des universitaires et des journalistes, en ont fait leur business Or, pour prétendre à un minimum de compétence en intelligence économique, il est indispensable de connaître l'entreprise ou le renseignement, et idéalement les deux. Ce n'est pas le cas en France pour 90% de la profession et des experts autoproclamés. L'incompétence des ces acteurs a nui à la reconnaissance de la discipline, car beaucoup de chefs d'entreprise ayant décidé de "tester" cette approche ont été peu convaincus par les résultats de leurs prestataires... et pour cause : leurs connaissances étant dans le meilleur des cas purement théoriques. »...
Source: http://www.cf2r.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 01 2010 15:10:2

Cartographie de l'Intelligence Economique du Miste : WTF ???

«Dernièrement des étudiants du Miste (bac +5) ont publié leur cartographie du monde de l'intelligence économique. Chose que malgré mes signaux d'alertes et ma veille sur Internet j'ai ignoré jusqu'à tomber sur un article de l'Académie de l'Intelligence Economique qui mettait en avant ce travail. Or moi quand j'entends cartographie, en ce moment, j'accours, je me jette, je me précipite. Surtout si en plus il s'agit d'intelligence économique. Avec une certaine impatience donc j'attends l'ouverture du précieux fichier PDF qui va m'en dire plus sur le monde de l'intelligence économique Je parcours les différents classements et là je m'exclame WTF????!!!! Qu'est ce que c'est que ces classements ? Avec surprise je n'y retrouve que peu d'acteurs a priori incontournables dans le monde de l'intelligence économique qu'il s'agisse de blogueurs ou d' »institutions » et encore moins d'entreprises. Me serais je trompé dans ma perception de la notion d'influence (importance?) dans le secteur de l'intelligence économique ?» [...] « Conclusion : Il s’agit là d’un travail académique. Réalisé par des étudiants, que l’on pourrait pardonné, mais visiblement encadrés. Si un étudiant m’avait présenté un rendu tel que celui là et malgré le travail visiblement fourni je lui aurais mis 0. A aucun moment les auteurs ne prennent le temps de définir l’influence qu’ils aiment pouvant citer. A aucun moment on ne se pose la moindre questions sur l’intérêt de la segmentation et sa viabilité. En point d’orgue de cette absence totale de raisonnement l’exclusion pure et simple des blogs qui se font des liens entre eux. Ouh les vilains. Je suis affligé. Atterré par ce que j’ai lu. Je comprends à la limite la petite hésitation sur les mots clés de l’intelligence économique. Et ma foi sur ce point là on peut même discuter. »...
Source: http://www.actulligence.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 26 2010 11:16:35

OF - Lu pour vous : Petite histoire de l'intelligence economique, par Nicolas Moinet

«Il y a bien longtemps qu'on avait pas vu la liste veille aussi active. Les spécialistes de la tétratrichotémologie avaient fini par me fatiguer mais il faut bien avouer que les coups de gueule et écharpages actuels sont un bonheur. De quoi parle-je? Pas encore du livre sus-cité c'est sur (j'y viens), mais du débat suivant : l'intelligence économique est-elle une fumisterie? Débat qui fait suite à un billet publié ici. Mon intention n'est pas d'entrer à mon tour dans cette discussion tant je pense que l'IE est avant tout ce que l'on en fait (et là j'y entre un peu quand même). Des définitions multiples (et c'est très bien ainsi!) Il me semble donc que c'est le moment idéal, pour tous ceux qui se posent la question ci-dessus de lire l'ouvrage de Nicolas Moinet intitulé Petite histoire de l'intelligence économique, afin de s'éclaircir les idées. A noter que ce livre a reçu cette année le prix spécial de l'académie de l'IE. Mis à part la qualité des sources de l'auteur et le fait qu'il soit un témoin et acteur direct de cette petite histoire (consultant chez Intelco de 1993 à 1998, rédacteur de l'annexe 2 du rapport Martre), j'apprécie particulièrement le fait qu'il ne se cache pas derrière son petit doigt lorsqu'il évoque la question sensible de la définition de la discipline. Oui l'intelligence économique s'appréhende à travers de multiples définitions. Oui, ses champs d'action sont difficiles à circonscrire. Oui, elle se nourrit d'influences doctrinales multiples ("la dimension géostratégique des travaux de Christian Harbulot a rencontré l'univers du management stratégique de Philippe Baumard"). Oui, les personnes qu'on y côtoie, et dont certaines continuent de sentir le soufre, ont des parcours aussi divers que variés : •), mais n'est-ce pas cette hétérogénéité même qui est le substrat constitutif de la discipline . Il n'est qu'à parcourir le modèle d'IE de l'Afdie ou le référentiel des métiers pour s'en convaincre et il me semble bien que c'est d'ailleurs l'un des seuls points qui mette tout le monde d'accord. . Bien sur ce syncrétisme dérange dans une France où l'on continue de penser, à la suite de Boileau, que "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement". Mais non. Plus rien n'est simple dans une économie mondialisée et en réseau, les idées se croisent et s'interpénètrent, la biologie et l'informatique s'y marient, le jeu (rebaptisé "sérieux" pour rassurer) et l'entreprise ne s'ignorent plus et la distinction virtuel-réel est de moins en moins opératoire. Une discipline académique formatée classiquement est-elle capable de prendre la mesure de tels changements? C'est pourtant bien l'un des objectifs assignés à l'IE et il faut relire à ce propos le rapport Martre qui, dès 1994, expliquait qu'"alors que la littérature relative à la gestion propose de réduire la complexité, la pratique de l'intelligence économique permet, non pas de la réduire, mais de l'appréhender de telle sorte que les liens essentiels entre des individus, des évènements et des technologies soient mis en évidence" (ou la social software analysis avant l'heure). Le Japon comme modèle/épouvantail»...
Source: http://www.outilsfroids.net | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 23 2010 14:16:46

HERVÉ SEVENO : «Nous sommes un maillon de l'effort economique et industriel»

«l'intelligence économique, se penche pour Les Echos sur les enjeux actuels du secteur et la création du premier syndicat.Les années passent mais le concept d'intelligence économique demeure au mieux flou -au pire trouble-pour le quidam... Que s'est-il passé ? L'Intelligence économique a souffert d'un problème de contenu et de visibilité. La traduction littérale d'un terme anglo-saxon a ajouté au défaut d'appréhension. On doit entendre par « Intelligence économique », la recherche, la gestion, la protection de l'information stratégique. La crise que nous traversons révèle aujourd'hui plus que jamais la transversalité et l'utilité de nos métiers : veille stratégique et conseil, aide à la décision, protection du patrimoine immatériel de l'entreprise, études liées aux mutations géoéconomiques. Mais le secteur privé de l'Intelligence économique a souffert d'une carence réglementaire totale et en l'absence d'encadrement, de normes éthiques, son développement s'est fait de manière anarchique, sur fond de guerres de réseaux, alors même que certaines « affaires » émergeaient.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 15 2010 13:32:2

Quand Bakchich était surveillé...

«Début 2008, une officine privée remettait au secrétaire général de l'Elysée son rapport sur "Bakchich". Lequel évoquait des pistes pour "épauler" au mieux notre jeune site. Les sarkozystes ont-ils franchi la ligne jaune, ces dernières semaines, en demandant au service de contre-espionnage français, la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), d'enquêter sur ceux de nos confrères qui ont eu la fâcheuse idée de s'intéresser aux dossiers sensibles ? Mediapart et le Canard enchainé l'affirment, mais ni l'un ni l'autre n'apportent de preuves précises aux accusations qu'ils portent contre le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant. Les informateurs anonymes qui sont évoqués dans les deux médias ne sauraient, hélas, constituer des témoignages recevables devant les tribunaux, que vient de saisir Claude Guéant.» [...] «Ainsi, au début de 2008, une note sur le fonctionnement de notre site était demandée par Claude Guéant à une société privée de renseignement économique, Salamandre (lire document et verbatim ci-dessous). La modeste officine, dont le conseil d’administration est présidé par le général Mermet, ancien boss de la DGSE, fournit rapports ou notes de synthèse à ses clients, dont certaines administrations comme le Fonds stratégique d’investissement à Bercy. Rien de vraiment choquant dans ce travail relativement sérieux. Pas de trace d’écoutes clandestines ou d’autres procédés déloyaux. Jusqu’à présent… »...
Source: http://www.bakchich.info | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 12 2010 16:56:50

L' intelligence economique , une fumisterie intellectuelle et secte academique qui mene au chomage

«L'émission de télévision « Envoyé Spécial » (visionnable ci-dessous) était consacrée hier aux jeunes au chômage. L'un des jeunes suivis par les journalistes est diplômé d'un Master 2 de l'Université de Lyon 3 en intelligence économique. La demande des entreprises pour des diplômés en intelligence économique est très faible : sur 19 diplômés de la promotion 2008-2009, seuls 3 ont trouvé un travail en relation avec leur qualification d'après les chiffres donnés par Envoyé Spécial. Les autres font des boulots alimentaires : gérant d'un hôtel Formule 1 en Saône et Loire (le job consiste en faire les lits et le ménage et gérer les réservations), serveuse, vendeur au rayon jeux vidéos à la FNAC. Cela confirme ma conviction que l' »intelligence économique » est, sauf secteurs économiques particulier (secteur de l'armement, pétrolier, marchés publics ou d'Etat) une vaste fumisterie intellectuelle et une secte qui se veut académique. Secte qui a ses gourous autoproclamés spécialistes d'une discipline dont ils sont les seuls promoteurs et défenseurs. Secte qui est aussi récupérée par des politiciens qui jouent sur des peurs (délocalisation, espionnage) et des realmions (« patriotisme économique ») pour faire avancer leur ambitions et leur carrière. Cette secte de l' »intelligence économique » a même son école, temple qui doit, comme le Master 2 de l'Université de Lyon 3, former de futurs chômeurs et délester les bourses des fils à papa qui ont raté les concours grandes écoles de quelques milliers d'euros. Autre élément qui prouve que l' »intelligence économique » est une fumisterie intellectuelle et une secte qui se veut académique essentiellement promue en France : le concept n'existe quasiment pas à l'étranger et la traduction anglaise, « competitive intelligence », recouvre un concept plus étroit et plus maigre que la construction intellectuelle française d' »intelligence économique ».»...
Source: http://payre.wordpress.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 18 2010 11:0:33

L’influence, par Vincent Ducrey

«L’information demeure un enjeu, en temps de guerre comme en temps de paix. L’excellent livre de Vincent Ducrey, le guide de l’influence, permet d’appréhender les enjeux mais son originalité est ailleurs. Il offre de nombreux conseils techniques, tactiques ou stratégiques pour dominer l’information. Un ouvrage clé pour l’action dans le cyberespace. Le guide de l'influence La théorie de Vincent Ducrey s’inspire d’une pratique du monde de l’information et d’ouvrages issus des mondes militaires, informatiques et économiques. Je citerai Contre-insurrection de Galula, la cyberguerre d’Arpagian, le FM 3-24 COIN américain, Dirty little secrets of buzz de D. Seaman ou le manuel de Tactique générale de l’armée de terre française. L’auteur expose d’abord la théorie de l’influence fondée sur la structure du Hub (Cf. hub management) et sa partition en 4 zones (16 composantes), dont l’homme est au cœur. Cette cartographie de l’influence représente une base de réflexion (le Hub pour reprendre le terme de l’auteur) et d’action. Elle se compose de 4 zones principales qui couvrent l’ensemble des 5 couches du cyberespace : * Emission du message : journaux Web, agences de presse, chaines info, etc. * Médiatisation et amplification : TV, radios nationales, agrégateurs, etc. * Mobilisation et participation : Webzines, blogs, SMS, twitter, etc. * Impact terrain et d’influence : groupes d’influence, analyse d’opinion, etc.»...
Source: http://www.alliancegeostrategique.org | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 14 2010 10:42:56

L'avenir de l'intelligence economique - L'infobesite, nouveau fleau du cerveau...

«Comment transformer l'information en connaissances ? C'est la question cruciale qui agite la communication et son management à l'heure où les innovations technologiques multiplient les sources et les flux accouchant d'un nouveau phénomène : "l'infobésité"... qui pèse de tout son poids, notamment, sur les salariés. Témoignage lucide de Nicolas Moinet, membre permanent de l'Académie de l'IE, professeur des universités en sciences de l'information et de la communication à l'IAE de Poitiers. Face à "l'infobésité", l'entreprise doit repenser son management au risque de se voir submergée par un déluge informationnel qui risque fort de la pénaliser. Comment l'entreprise peut-elle créer une organisation où le management et la communication soient réellement opérants, prêts à faire face aux imprévus ? Nicolas Moinet : L'infobésité est une tendance bien réelle dans l'entreprise qui fait que chacun est constamment dérangé. En moyenne, un individu possède 12 minutes de temps de cerveau disponible ! L'infobésité est cependant l'arbre qui cache la forêt : le problème fondamental est le passage de l'information à la connaissance. Il s'agit de ne pas confondre les deux car elles fonctionnent sur des rythmes différents. Si nombre de personnes se plaignent de trop d'informations, peu, voire aucune, ne se plaint de trop de connaissances. Est-ce sur ce point que le management doit porter son attention pour structurer l'organisation des flux d'information ?»...
Source: http://www.ujjef.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 13 2010 8:9:24

Mark Zuckerberg, genie controverse

«Il ne paie pas de mine, trimbalant le même accoutrement d'adolescent qu'à l'université de Harvard : tee-shirt, jeans et surtout, sa « marque de fabrique », des claquettes en plastique qu'il porte aussi bien pieds nus qu'avec des chaussettes. Du haut de ses 26 ans, et malgré l'incroyable succès de son entreprise, Mark Zuckerberg reste fermé, à la limite de l'autis me, quand il s'agit de parler de lui-même et de son aventure.» [...] «Trois étudiants d’Harvard ont eu la même idée avant lui L'extraordinaire succès du site, rapidement ouvert à de nombreux campus américains, laisse un goût très amer à trois étudiants d'Harvard ayant eu la même idée quelques mois auparavant et qui avaient demandé à Zuckerberg de travailler à l'élaboration de « Harvard Connection ». Plutôt que de se voir désavoué devant un tribunal, Mark Zuckerberg acceptera de leur verser 20 millions de dollars de dédommagement. L'incident n'est que le premier d'une longue série. Accusé par son ancien associé fondateur, Eduardo Saverin, de l'avoir malhonnêtement évincé de l'aventure, ou victime ces deux dernières années de la fronde de certains utilisateurs hostiles aux changements des conditions d'usage du site faisant fi de la notion de vie privée, Mark Zuckerberg a toujours foncé tête baissée, travaillant d'arrache-pied et ne pensant qu’à une chose : le développement de sa création. Ces derniers jours, sentant le risque de voir son image ternie par le film, son équipe de communicants l'a convaincu de participer au plus célèbre talk-show télévisé outre-atlantique. Il y a annoncé un don de 100 millions de dollars pour un programme éducatif. Ce timide maladif a même embrassé sa petite amie devant des millions de téléspectateurs ! Mais le jeune prodige peut aussi compter sur d’indéfectibles fans. « J’ai été l’une des premières membres du site, explique avec un brin de fierté Zineb, une parisienne de 25 ans. Avant, j’étais sur Myspace, Hi5, ou encore MSN, mais Facebook est plus pratique, plus complet. En un seul clic, toute ma famille au Maroc sait comment je vais. Ceux qui critiquent le site pour des questions de vie privée sont des paranos. On peut tout maîtriser sur Facebook. » Pour elle, Mark Zuckerberg est « un génie de l’informatique et des relations humaines. » »...
Source: http://www.leparisien.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

10 11 2010 15:3:19

Filatures sur Internet

«Sonia P. est une jeune célibataire qui habite votre ville et veut devenir votre amie sur Facebook. Vous ne la connaissez pas mais en consultant son profil, vous remarquez qu'elle partage votre passion pour le deltaplane et la pétanque, qu'elle « poste » elle aussi sur le forum des « fans de James Bond » et que vous avez certains amis numériques en commun. Rassuré, vous acceptez sa demande. De fil en aiguille, vous faites connaissance et elle finit par vous donner rendez-vous. Le jour J, Sonia ne vient pas. Non pas qu'elle vous ait oublié : elle n'existe pas. Derrière cet avatar numérique séduisant se cache depuis le début un détective privé. Vous êtes sa cible et vous venez de lui fournir les informations dont il a besoin pour son enquête. En attendant devant le café, vous lui avez donné l'occasion de vous photographier. En rentrant chez vous, vous lui révélez votre adresse. Bienvenue dans le monde des détectives à l'heure du Web 2.0 (1). Carrure imposante, petites lunettes et catogan impeccable, Elie Cohen est formel : « Internet a révolutionné la profession. » « Agent de recherche privée » depuis 1993, cet ancien comptable est aujourd'hui à la tête de trois agences de détectives dans la capitale. Dans les luxueux bureaux de la maison mère, située à deux pas de la rue de Rivoli, il reçoit ses clients, ses collaborateurs.»...
Source: http://www.la-croix.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

10 10 2010 21:51:23

L'ingenieur de Google qui abusait de ces informations

«C'est une histoire récente, du mois de septembre 2010. Google confirmait dans un communiqué avoir surpris et licencié l'un de ses ingénieurs pour violation de vie privée. L'informaticien avait en effet usé de ses droits pour fouiller dans la vie d'un adolescent de 15 ans. Grâce aux logs Google Voice, il a trouvé les coordonnées (nom, téléphone...) de la petite amie du jeune homme et noué des liens avec. Il aurait également espionné les retranscriptions des conversations Google Talk des adolescents et fouillé dans de multiples comptes Gmail... Google assure être vigilant pour éviter ce genre de mésaventures, mais c'est seulement après la plainte d'une des victimes que l'enquête a débuté, et s'est conclue sur le licenciement de l'ingénieur.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 07 2010 9:51:13

Reseaux sociaux : les (10) derniers endroits ou l'on cause intelligence economique et veille

«Il est loin le temps où l'indispensable liste Veille lancée par Cybion regroupait le Landerneau de l'intelligence économique et centralisait discussions d'experts (réels et autoproclamés), questions d'étudiants et annonces commerciales plus ou moins bien déguisées. Si cet espace de discussion vieux de 12 ans existe toujours, il faut bien reconnaitre que son activité a sérieusement fléchi. L'historique des messages présent en bas de la page d'accueil permet d'observer un net fléchissement des contributions durant l'année 2007. Voyons voir, est-ce que 2007 ne serait pas l'année où certains réseaux sociaux proposant hubs et forums ont commencé à émerger? Je n'ai pas de chiffres précis à fournir pour confirmer cette hypothèse mais force est de constater que les espaces permettant la discussion en ligne sur les réseaux sociaux se sont multipliées ces dernières années. Voici donc un récapitulatif (pas exhaustif mais n'hésitez pas à compléter), de ces derniers endroits où l'on cause veille et IE.»...
Source: http://www.outilsfroids.net | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 23 2010 9:16:12

Un Avesnois, ex-agent de renseignement forme a l'intelligence economique

«René Jacquinet a été militaire pendant vingt-trois ans dans les Transmissions. Son métier, il l'a exercé en Mauritanie, en Roumanie et en Allemagne. Derrière un physique de « Monsieur tout le monde » se cache un ex-agent de renseignement. S'il parle aujourd'hui, c'est que « les méthodes et les matériels ont changé... et que tout n'est pas secret. » Rencontre. L'homme est de taille moyenne, sans signe distinctif, ni physique ni dans l'allure. Pourtant, il cultive le mystère. S'il parle librement de certains épisodes de l'activité qu'il a exercée de l'autre côté de la frontière, il sort de son portefeuille des papiers écrits en cyrillique russe, puis d'autres, en allemand, où l'on ne peut déchiffrer que son patronyme. René Jacquinet a commencé sa carrière militaire comme transmetteur en Allemagne avant de rejoindre la France et le centre de transmissions gouvernemental pour assurer les liaisons vers les ambassades de France.» [...] «Un peu après la chute du mur, René Jacquinet a été contacté par un groupe industriel de la région parisienne pour assurer la mise en place d'un service de propriété industrielle et d'intelligence économique. Il a changé de métier, « mais en restant toujours au fait de ce qui se passait dans le monde ». Il a effectué de nombreuses missions à l'étranger, en Asie, au Moyen-Orient... et a fréquenté les salons d'armements (qui ont lieu tous les deux ans). Aujourd'hui, René Jacquinet est à la retraite dans l'agglomération roubaisienne mais il ne sait pas quitter son autre vie. Aussi, il forme à l'intelligence économique et anime des conférences sur la réunification de l'Allemagne... bénévolement. • »...
Source: http://www.lavoixdunord.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 19 2010 18:37:33

Economic Intelligence: An Operational Concept for a Globalised World (ARI) - Elcano

«Theme: Economic security policies consist in the prevention and avoidance of all situations that can disrupt the life of either companies or States. In France, economic security is seen through the prism of ‘economic intelligence’, which aims to encompass all aspects of globalised risks and opportunities. Summary: State security policies are widening their scope far beyond the military aspect, while more and more companies include security concerns in their strategies and management. In broad terms, economic security policies consist in the prevention and avoidance of all situations that can disrupt the life of companies or States and their success depends on their ability to anticipate, imagine new schemes, adapt norms and structures to the changes and to build networks of competences and co-operation, particularly between the public and private sectors but also between States sharing the same general interests. Economic security and economic intelligence must not be understood as purely defensive, as a withdrawal into one’s shell, but as the first step for building active policies and alliances, the latter being a pre-requisite to act and seize opportunities in our globalised world. This ARI is based on the author’s contribution to the Panel on Economic Security at the seminar organised by the Elcano Royal Institute on 2 July 2010 to support the preparation of Spain’s Spanish Security Strategy. At the seminar she gave an account of France’s approach to economic security and economic intelligence.»...
Source: http://www.realinstitutoelcano.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

08 11 2010 13:1:11

Veilleurs et experts en IE face au droit

«Michèle Battisti vient de finir son compte-rendu de l'atelier I-Expo "Evolution de la propriété intellectuelle dans le cadre des nouvelles pratiques de l'information numérique" du 10 juin 2010. Elle l'a intitulé "Veille et intelligence économique face au droit". A lire, car derrière les termes "veille" et "IE" figure un débat classique pour les documentalistes : celui des limites du droit d'auteur et des bases de données actuel, très protecteur des ayants-droits sur toute reproduction, diffusion collectif ou stockage non individuel (copie privée), face au nouveau business model qui s'est développé en matière de panorama de presse, de portails RSS, de logiciels de veille, etc. A lire, car dans ce genre de débat où d'habitude, peu de choses réellement nouvelles se disent, là, j'ai repéré des nouveautés ou des angles inhabituels et intéressants.»...
Source: http://www.precisement.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

08 04 2010 15:54:23

L'Etat-actionnaire tente de peser davantage sur la strategie de ses entreprises - LeMonde.fr

«Fini de jouer ! Tel est le sens que le gouvernement a voulu donner, mardi 3 août, aux nominations simultanées de Jean-Dominique Comolli à la tête de l'Agence de participations de l'Etat (APE), et de Jean-Yves Gilet à la direction générale du Fonds stratégique d'investissement (FSI). M. Comolli, 62 ans, est l'actuel président du conseil d'administration du groupe de tabac Altadis. M. Gilet, 54 ans, exerce des fonctions de vice-président responsable de la branche acier inoxydable monde au sein du sidérurgiste ArcelorMittal. Il remplace Gilles Michel, démissionnaire du FSI depuis un mois. Avec ces nominations, l'Etat affiche clairement sa volonté de jouer "davantage son rôle d'actionnaire industriel", selon les termes du communiqué du conseil des ministres. La nomination de M. Comolli accompagne une "évolution majeure du rôle de l'APE". Celui-ci ne se bornera plus à exercer une simple tutelle financière pour le compte de la direction du Trésor. L'Agence représentera l'Etat-stratège avec pour mission de "mettre au premier plan la vision industrielle du pilotage de ses participations et affirmer pour les entreprises concernées une stratégie de développement claire et de long terme".»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

07 30 2010 16:30:46

Mutation : Frederic Lacave nomme coordonnateur ministeriel a l'intelligence economique a Bercy

«Frédéric Lacave est nommé coordonnateur ministériel à l'intelligence économique à Bercy. Il remplace Cyril Bouyeure, promu directeur de la stratégie de l'Agence de coopération technique internationale (Adetef). M. Bouyeure occupait le poste de coordonnateur ministériel à l'intelligence économique depuis le 8 aout 2006. Avant sa nomination, Frédéric Lacave était quant à lui chef de cabinet du préfet de la région d'Ile-de-France. Consultez son CV»...
Source: http://www.portail-ie.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

07 15 2010 14:45:2

Le DSI, animateur de l'intelligence économique

«Le DSI, animateur de l'intelligence économique Bernard Besson est un expert en Intelligence Economique auprès du Medef Ile-de-France. Il affirme que l'intelligence économique est l'intelligence collective de l'entreprise et permet de multiplier les contacts, d'élargir le réseau de l'entreprise au-delà de ses frontières. Outre cette dimension sociale, l'intelligence économique vise à recueillir, à traiter et à protéger l'information. Elle permet ainsi l'innovation, l'invention et la saisie d'opportunités pour l'entreprise, dont l'objectif est de maintenir ou d'améliorer son niveau de compétitivité. Mais elle représente aussi la manière de se protéger face à des menaces de toute nature. L'intelligence économique n'est pas de l'espionnage.»...
Source: http://www.lemondeinformatique.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

07 05 2010 12:19:53

L'intelligence economique au menu du Cigref

«1Le Club informatique des grandes entreprises françaises a réuni ses membres autour du nouveau délégué interministériel à l'intelligence économique, qui a donné ses axes de travail « Lénine disait que le capitaliste allait vendre la corde pour le pendre mais, en fait, aujourd'hui, les entreprises la donne » a fustigé Olivier Buquen, nouveau délégué interministériel à l'intelligence économique, lors du petit déjeuner organisé pour ses membres par le Cigref. Citer « le petit père des peuples » quand on est directement rattaché à Nicolas Sarkozy est certes une provocation. Mais l'image marque. Une fonction en évolution Olivier Buquen a une position différente de son « prédécesseur » Alain Juillet. Ce dernier était en effet rattaché au SGDN (Secrétariat Général à la Défense Nationale). Il a certes défriché le sujet de l'intelligence économique et bien évangélisé mais était trop connoté « militaire » pour réellement séduire le secteur privé. Olivier Buquen indique : « Claude Guéant et Nicolas Sarkozy s'intéressent à ce sujet depuis des années et, en 2009, ont voulu faire évoluer le dispositif. » La fonction d'Alain Juillet avait été créée suite au rapport du député Bernard Carayon en 2003, neuf ans après le rapport de Henri Marte. Celle d'Olivier Buquen est, selon ses mots, un « gros projet transversal qui « s'appuie sur les business units (les ministères) mais est rattachée à la holding de tête (la Présidence de la République) ». Un complément des cabinets privés Le travail du délégué interministériel à l'intelligence économique concerne autant l'Etat pour son propre compte que les entreprises dont les intérêts doivent être défendus dans le cadre d'une défense des intérêts économiques du pays. Mais en aucun cas il ne remplace les cabinets privés : son intervention ne se fait que dans le cadre de la protection de la cause publique.»...
Source: http://www.lemondeinformatique.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 29 2010 16:6:21

La Delegation Interministerielle a l'Intelligence Economique (I)

«Il y a un mois l'Association du Comptoir de l'Intelligence Economique sollicitait un entretien auprès d'Olivier Buquen. La réponse fut la suivante : « nous n'avons pas de poste à pourvoir ». M. Buquen, toute l'équipe de l'Association vous remercie votre réponse, mais nous souhaitons seulement échanger avec la délégation des travaux entrepris et de politique publique d'Intelligence Economique. Vaste sujet pour une maigre réalité. Voilà ce qui caractérise la Politique Publique d'Intelligence Economique (PPIE), qui de 1988 à 2010 a connu un chemin très sinueux. En 1995 le Comité pour la Compétitivité et la Sécurité Economique (CCSE) a cristallisé la guerre des écoles de l'IE (renseignement économique pour les grands comptes contre sources ouvertes généralisées). De 1997 à 2002 la PPIE a été à la limite de « l'extermination étymologique » avec le Programme d'action gouvernemental sur la société de l'information (PAGSI). Enfin, suite à la parution du rapport Carayon, la création du HRIE et du dernier pilote en date de la PPIE : la Délégation Interministérielle à l'Intelligence Economique. Tout au long de cette période le Politique n'est pas allée jusqu'au bout de ses actions . Mis à part des "milliers" de conférences et de guides, il n'y a au niveau territorial aucun résultat concret depuis la mise en place en 1997 de plan pilote d'IE dans cinq régions de France. Nous n'avons aucun élément probant de l'action : des préfets, des Chargés de mission Régionaux à l'Intelligence Economique (22 en métropole et 1 en Guadeloupe) du ministère des Finances ou de ceux du ministère de l'Intérieur…l'administration a, la plupart du temps, défini des objectifs (directives et décrets) sans jamais les atteindre, faute d'allouer de véritables moyens financier ? Le bémol est ici au niveau du pilotage de la PPIE avec l'action du Haut Responsable à l'Intelligence Economique, mais le bilan qui a été rendu public au printemps 2010 ne fait pas plus de 50 lignes (cf. Réponse du Ministre de l'économie, Assemblée Nationale ), alors que le mien fait plus de 50 pages (rendu public courant automne 2010) ! Les critiques sont longues, mais comme la plupart des acteurs privés de l'IE, je ne peux que me résigner devant le choix d'une personne qui n'était pas issue de l'IE, cela peut avoir des aspects positifs et novateurs ; impression qui n'est pourtant pas partagée par les praticiens et les partisans de l'IE.»...
Source: http://lecomptoirdelie.blogspot.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 20 2010 17:35:11

Je sors d'une conférence sur l'aspect défensif de l'intelligence économique ...

«et je reste toujours et encore étonné de la constance à la fois des contenants et contenus, alors même que cette discipline a déjà soufflé ses 25 bougies. Certes, en matière de sécurité, il vaut mieux être psychopathe et paranoiaque que permissif, comme me le rappelait un Responsable de la Sécurité des Systèmes d'Information et néanmoins ami, et nous ne parlerons jamais assez de protection ! Mais le discours reste tellement réducteur ... La communication est bien mesurée, les plaquettes justes et de bon ton, l'assistance nombreuse et respectueuse est constituée de responsables d'entreprise et d'acteurs de l'Intelligence Economique, la manifestation est orchestrée par des spécialistes de la défense du territoire. Je pense personnellement qu'une partie du schisme trouve ses origines dans ce dernier point ; chez nous, l'Intelligence Economique est avant tout vue comme une prérogative régalienne, à travers justement ses aspects défensifs ; on défend une entreprise comme on défend le territoire national (j'attends avec impatience la prochaine manifestation, devant porter justement sur l'aspect offensif, planifiée dans 6 mois, la moitié d'une année). Cette présentation statique de cette espèce rarissime de valse à deux temps, outre le fait de l'absence de coté sexi, ne peut en aucun cas représenter la réalité de la vie de l'entreprise ; comment s'étonner, dès lors, du peu d'enthousiasme des différents acteurs de la vie et du développement économique du territoire à s'engouffrer dans une pratique échevelée de l'IE ?»...
Source: http://alfeo-blog.alfeo-coc.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 09 2010 22:46:33

Sortie du Livre Blanc des ''Methodes d'analyse appliquees a l'Intelligence Economique'' - VigIE

«Sous la direction de Christophe Deschamps, la promotion 14 du Master Intelligence Economique et Communication Stratégique (ICOMTEC - Univ. Poitiers) vient de rédiger un Livre Blanc dédié aux Méthodes d'analyse appliquées à l'Intelligence Economique. Cette production originale vous est proposée sous forme d'un recueil de fiches-méthodes, réparties en 7 thématiques : * - Les méthodes d'analyse issues des sciences de gestion * - L'analyse des sites web concurrents * - Les méthodes de l'analyse structurée * - Les méthodes d'analyse dites « par opposition » * - L'analyse par les systèmes d'information géographique en ligne * - L'analyse à visée prospective * - Le Mining, réseaux sociaux et visualisation de données»...
Source: http://vigie.icomtec-pro.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Bibliographie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Bibliographie | Admin | Cache

06 03 2010 16:13:58

Vu d'en haut par Olivier Buquen, delegue a l'Intelligence economique | Le nouvel Economiste

«"Le vrai point faible français, la protection de l'information" Organiser la remontée et la protection d'informations des sociétés et administrations françaises, n'est pas une sinécure. Comment traiter d'un sujet aussi transversal et flou que l'intelligence économique (IE), quand on est le politique en charge de ce domaine ? Un noeud gordien que tente de trancher Olivier Buquen, qui succède à Alain Juillet, dans un style qui tient plus du chef d'entreprise - voire de start-up -, que de l'espion 007. La nomination de cet homme au double cursus d'élu et de directeur d'entreprise, au passé qui n'à rien à voir avec la DGSE, pour un nouveau poste à la fois proche de l'Elysée et de Bercy, est des plus singulières. Elle démontre la volonté des hautes sphères politiques d'abroger les distances avec le monde des entreprises. Le président de la République ne veut pas réitérer la mauvaise surprise du divorce Siemens Areva, qui l'avait totalement pris de court. Ainsi, celui qui a la lourde tâche d'inciter les sociétés et administrations hexagonales à se préoccuper plus systématiquement d'IE tisse patiemment sa toile, appliquant de façon pragmatique les recettes apprises dans ses vies antérieures.»...
Source: http://www.lenouveleconomiste.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 03 2010 16:8:11

Au coeur d'un metier : Jerome Brossier, charge de mission Intelligence economique a la communaute d'agglomeration de l'Artois

«L'intelligence économique ? C'est la maitrise et la protection des informations stratégiques pour le territoire, résume Jérôme Brossier , chargé de mission Intelligence économique à la communauté d'agglomération de l'Artois. Dans ce portrait réalisé pour La Gazette des communes par Valério Vincenzo, Jérôme Brossier détaille ses missions : il s'agit, d'une part, de collecter et de traiter l'information économique relative au territoire concerné, à son tissu économique, et, d'autre part, d'aider les élus à identifier les enjeux stratégiques du territoire, afin de les anticiper.»...
Source: http://infos.lagazettedescommunes.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 02 2010 14:33:47

Club EthiK: Sun Tzu, Strategie et Seduction, de Pierre Fayard

«Pierre Fayard est un homme-orchestre ! Professeur à l'Université de Poitiers, détaché à l'Ambassade de France au Pérou en tant que Conseiller de coopération et d'action culturelle, il est à l'origine de la création du pôle intelligence économique à l'Institut de la Communication et des Technologies Numériques. Il enseigne également l'aikido et travaille à l'application de cet art martial au management ! Dans son dernier ouvrage Sun Tzu, Stratégie et Séduction, il fait ressortir la subtilité de la pensée stratégique orientale et notamment celle de l'un de ses plus illustres représentants : Sun Tzu. Pour lui, la stratégie n'est pas une science, une technique... c'est un art, une disposition de l'esprit. Ce qu'il sous-tend n'est pas l'application d'un plan minutieusement préparé... mais la capacité de « présence dans l'instant » : un pragmatisme qui permet de saisir les opportunités et de s'adapter à la situation. Que retenir de l'ouvrage ?»...
Source: http://clubethik.blogspot.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Bibliographie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Bibliographie | Admin | Cache

05 31 2010 14:51:29

La conference IE des Echos vue par une future jeune diplomee en IE

«La conférence IE des Echos vue par une future jeune diplômée en IE J'ai eu la chance d'être invitée à la deuxième conférence annuelle des Echos sur l'intelligence économique, qui se tenait le 19 mai dernier aux salons de la Maison des Arts et Métiers à Paris. Avant même d'y aller, interrogeant mes collègues sur le tarif étudiant de l'entrée à la conférence (712 E au lieu de 950 E), on me répondit en riant que cet événement ne visait pas les étudiants et que je n'y apprendrais rien. Quoique naivement surprise, je m'y suis rendue, espérant comprendre pourquoi (et secrètement que les faits leur donnent tort). Nous étions au moins six étudiants ce jour-là (de l'EGE, de l'EEIE, des universités de Nancy, Paris XII, ou de l'ICP), venus écouter des seniors de l'IE parler aux seniors de l'IE, et ignorant superbement la nouvelle génération de praticiens, pourtant nourrie de concepts à la Juillet et à la Carayon à longueur d'année. Une génération qui, au moment où le Pôle Emploi crée un code ROME pour l'IE, a choisi de s'engager dans cette voie, pariant sur le développement des pratiques d'intelligence économique en France.» [...] «Contrairement à ce qu’ont pu me dire mes collègues, j’ai beaucoup appris lors de cette conférence : Les seniors de l'IE, qui prônent l'ouverture à l'autre, ne sont pas même à l'écoute de la nouvelle génération et feignent d'ignorer qu'elle les remplacera demain. Ils se cantonnent à leur confortable position de pionniers de l'IE française, de faiseurs de discours (sensiblement les mêmes depuis dix ans), de guides pour les entreprises. L'immobilisme de l'IE en France est peut-être autant dû à cette posture qu'à l'hermétisme des dirigeants, si souvent accusés. J'ai aussi appris que l'intelligence collective ou encore la coopétition étaient loin d'être appliquées parmi les acteurs de l'IE : sans toujours viser les entreprises, prenons l'exemple des associations d'étudiants en IE qui n'établissent aucun lien entre elles... Comment alors promouvoir efficacement un esprit, une démarche d'IE, et encourager sa pratique en entreprise ? »...
Source: http://lecomptoirdelie.blogspot.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

05 20 2010 6:1:2

L'elicitation en Intelligence Economique

«L’élicitation n’est pas un terme très usité en France mais c’est un véritable sujet de discussion pour les professionnels anglosaxons de l’intelligence économique. A la base, il s’agit d’une notion pluridisciplinaire qui représente l’ensemble des méthodes d’études et de recherche permettant d’obtenir la vérité d’un sujet d’observation. Version politiquement correcte : c’est l’art du questionnement dans le but de faire émerger ce que désire le sujet observé (parfois au delà de ce qu’il croit percevoir)» [...] «SAVOIR QUESTIONNER : La suprématie des questions ouvertes : une question ouverte, c'est l'inverse d'une question entrainant une réponse par oui ou non. c'est donc une question qui ce limite à un verbe et le sujet dans son ensemble : que pensez vous du marché en ce moment, comment sentez vous qu'il va évoluer ? Utiliser l'écoute active : est une méthode d'écoute développée par le psychologue Carl Rogers très utile et adaptable au renseignement commerciale. Exclure ses propres idées préconçues et toute tentative d'interprétation, Adopter une attitude physique de disponibilité, Laisser autrui s'exprimer sans l'interrompre, L'inciter à préciser le cours de sa pensée, lorsqu'elle est imprécise ou trop générale, Lui donner de nombreux signes visuels et verbaux d'intérêt, Reformuler ses propos avec ses propres termes, puis avec les nôtres, Pratiquer des silences, Témoigner de l'empathie. Rester neutre et bienveillant. »...
Source: http://www.openintelligences.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Outils


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Outils | Admin | Cache

05 12 2010 15:17:44

Le portail de l'IE est en ligne

«Le portail de l'IE, site de référence de l'intelligence économique et de la gestion de l'information stratégique a été officiellement dévoilé mardi 11 mai 2010, à l'Hôtel de Sully à Paris, regroupant des acteurs majeurs du monde politique, économique, académique et sociétal. Toutes les fonctionnalités du portail sont désormais accessibles au public. Hier soir, monsieur le député Bernard Carayon, directeur de l'Institut de l'IE et à l'origine du lancement du portail a reçu les nombreux invités qui se sont rendus au 7 place des Vosges, dans le prestigieux Hôtel de Sully, pour le lancement du Portail de l'IE. Bravant le froid, plus de 400 invités et 20 journalistes se sont retrouvées dès 19h pour célébrer cette événement. Animée par Bertrand Terreux, Président de IE Love PME, la soirée a débuté par une animation multimédia présentant la structure et les fonctionnalités du portail autour de trois axes : les informations, les actualités et les témoignages.»...
Source: http://www.portail-ie.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 27 2010 16:36:6

Les methodes des documentalistes a la hauteur de celles de l'intelligence economique

«La Tribune du 26 avril publie un entretien avec le nouveau patron de la délégation interministérielle à l'intelligence économique, Olivier Buquen. Caché au sein du discours habituel de ce type de haut fonctionnaire (des mises en garde du style : « Il faut mieux protéger les informations stratégiques des entreprises »), on trouve aussi ceci : « Nous sommes une start-up administrative. Mon premier rôle est de comprendre ce que veulent nos clients. Je suis allé voir les ministères, les administrations ainsi que les dirigeants d'entreprises, et j'ai fait un audit des forces en présence et de la concurrence. J'ai choisi la transparence. Je peux et je dois me reposer sur tous les services de l'Etat, y compris les services de police ou de renseignements. L'intelligence économique, c'est beaucoup de veille. Nous avons nos propres logiciels de recherche d'information. Nous avons aussi des réseaux. Nous trouvons 95% de nos besoins via des informations ouvertes, c'est-à-dire des informations accessibles. Ce qui ne veut pas forcément dire accessibles à tous. La recherche sur Internet est un vrai métier, nous avons des spécialistes pour cela. » Remplacez « ministères, administrations et dirigeants d'entreprises » par « clients internes » et « Etat » par « entreprise » : franchement, vous voyez une différence avec le travail de recherche et de veille des documentalistes en entreprise ? Pas moi [1]. Oui, un centre de documentation est une "start-up administrative" : ce sont en général des solo ou des équipes de 2 à 3 personnes. Oui, on fait du cousu main, en relation permanente avec nos clients internes. Oui, on travaille pour tous les secteurs de l'entreprise/cabinet. Oui, on trouve 95% des informations et documents pertinents sur des sources accessibles, publiées ou payantes en ligne mais non confidentielles. Et non, ce n'est pas à la portée de tout le monde.»...
Source: http://www.precisement.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 27 2010 13:53:1

Les mises en garde du nouveau patron de l'intelligence economique

«La Tribune : La Délégation interministérielle à l'intelligence économique créée il y a six mois vous a été confiée. A quoi sert-elle ? Olivier Buquen : Nous avons défini et nous mettons en oeuvre la politique d'intelligence économique pour l'Etat. La nouveauté est que nous sommes proche des entreprises [Alain Juillet, auparavant Haut responsable chargé de l'intelligence économique, avait davantage un profil « défense », « sécurité », NDLR]. Nicolas Sarkozy et Claude Guéant se sont beaucoup intéressés, et depuis longtemps, à l'intelligence économique. Ils voulaient un dispositif à la fois plus visible (une délégation interministérielle), plus proche d'eux (je rends compte directement à la présidence de la République, ce qui permet d'avoir une ligne d'action claire) et plus proche des entreprises (je viens du privé et nous sommes basés administrativement à Bercy). Le comité directeur de l'intelligence économique est présidé par Claude Guéant. Il est composé par les huit directeurs de cabinet des ministères concernés : Premier Ministre, Environnement, Affaires étrangères, Défense, Intérieur, Economie et Industrie, Budget, Enseignement supérieur et Recherche. Quel est votre mandat ?»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 25 2010 13:52:50

La guerre du renseignement economique fait rage

«Elle peut prendre bien des formes, du captage des données informatiques au trempage de cravate dans des solutions secrètes... L'allié d'hier peut être le concurrent de demain. Entretien Olivier Buquen. Délégué interministériel à l'intelligence économique. Comment évolue aujourd'hui le renseignement économique ? Je préfère le mot information à celui de renseignement, parfois trop connoté. L'univers concurrentiel devient global. Tout le monde s'intéresse à tout le monde. Nos meilleurs alliés sont parfois nos concurrents les plus actifs et les plus agressifs. Ce n'est pas toujours nécessaire d'aller chercher en Chine les prédateurs qui sont juste à côté. Face aux défis, les politiques sont diversifiées. Les pays anglo-saxons, Etats-Unis en tête, sont tombés tout petits dans la potion magique du renseignement. Ils ont de l'avance. En Europe, la France est plutôt mieux lotie que ses voisins. L'Allemagne n'a pas d'action structurée au niveau fédéral, pas grand-chose dans les landers. En revanche, ses entreprises sont mieux organisées. Quels sont les dangers réels qui touchent les entreprises ? On retrouve des cas de figure assez répétitifs. Le coup classique, c'est de racheter le fournisseur principal de l'entreprise que l'on veut contrôler. Ou alors se faire passer pour un gros client potentiel ou un investisseur et exiger des informations très pointues au prétexte de prouver sa compétence ou de justifier ses prix. Avec le nomadisme professionnel qui caractérise la globalisation économique, il y a aussi beaucoup de risques avec les ordinateurs. Pour illustrer la qualité de son logiciel de « prévision des risques » un chef d'entreprise français avait accepté d'aller en faire une démonstration chez un « client ». Il a simplement eu tort d'abandonner son ordinateur dix minutes au contrôle d'accès. Le temps de se faire copier - « voler » - son contenu.» [...] «Vos priorités comme délégué à la mission interministérielle de l'intelligence économique ? Deux actions me tiennent à coeur. Je veux faire en sorte qu'à terme tous les diplômés français soient formés à l'intelligence économique, définie comme la collecte, l'analyse, la diffusion et la protection de l'information économique. Et d'ici la fin de l'année, avec mon équipe, on va proposer aux entreprises un guide pratique d'auto-évaluation en matière de risque. »...
Source: http://www.ouest-france.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 14 2010 14:47:17

Soutenir la croissance de l'economie numerique

«La connaissance et la valorisation des actifs immatériels est un des sujets régulièrement traités en intelligence économique. Or l'économie numérique croit de manière considérable et perturbe le bon fonctionnement des systèmes d'information qui n'arrivent pas à évoluer suffisamment vite. Pour s'en convaincre, il suffit de constater que : • seul 2% des français sont clients d'une banque en ligne ; la marge de progression est énorme - l'Internet des objets permet de déployer des nouveaux processus d'affaire. Par exemple un distributeur d'électricité ne vend plus d'énergie à ses clients mais le maintien d'une certaine température à leurs domiciles. • avec « l'informatique à la demande » ou Cloud Computing, un artisan, une petite entreprise, un citoyen peut souscrire à l'usage d'un progiciel intégré, aussi puissant que ceux habituellement réservés aux grandes entreprises dotées de services informatiques importants, - les articles de presse relatent de nombreux faits divers informatiques, montrant soit des failles de sécurité, soit des incohérences de gestion. • les règles prudentielles imposent un niveau de traçabilité et d'auditabilité des informations difficile à garantir lorsque les outils informatiques ne sont pas transparents.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 14 2010 14:40:38

La defense des terroirs

«La contrefaçon n'est pas un phénomène nouveau. Elle touche un nombre croissant de produits français, européens et occidentaux. Les produits contrefaits sont aussi divers que les vêtements, les parfums, les médicaments, les montres, les jouets et même les couteaux artisanaux. Les contrefacteurs s'attaquent aujourd'hui aux produits du terroir (foie gras, vins, sel de Guérande). Les principaux contrefacteurs s'avèrent être la Chine et les pays d'Asie. Le constat est sévère : les PME françaises ne sont pas préparées à cette nouvelle forme de compétition économique. Les producteurs indépendants sont très vulnérables d'autant plus qu'une partie d'entre eux revendiquent un comportement solidaire à l'égard de leurs interlocuteurs extérieurs. Ils communiquent leur savoir faire et ne se préoccupent guère de la manière dont leurs interlocuteurs étrangers l'utilisent par la suite. Si certaines PME protègent leur innovation et leurs secrets de fabrique, d'autres adoptent un comportement opportuniste en se projetant en Asie dans des recherches de profit à court terme sans mesurer les pertes à moyen et long terme. Les entrepreneurs qui choisissent cette voie s'étonnent ensuite d'être copiés, contrefaits et sortis du marché local. Ces actes de pillage ont lieu aussi en France comme l'atteste cette société d'Epernay fabriquant du contreplaqué, racheté par des»...
Source: http://www.infoguerre.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 09 2010 19:52:19

Agence Leprive - Benchmark - Analyse Concurrentielle - Le blog de l'agence Leprive - Enquete et investigation, Intelligence economique, Benchmark

«L'Agence LEPRIVE vous apporte conseils en maitrise de l'information stratégique de votre entreprise : L'information est devenue stratégique pour devancer la concurrence ou décrocher de nouveaux marchés. Gérer et protéger cette information constitue un nouvel enjeu. Nous effectuons dans ce cadre des analyses concurrentielles précises et ciblées, dit « Benchmark ». Ces études vous permette d'obtenir des informations capitales sur votre environnement commercial afin de prendre les bonnes décisions et orienter au mieux votre stratégie»...
Source: http://blog.leprive.biz | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 06 2010 14:36:50

Jugement Clearstream : quel enseignement pour l'IE ?

«Il existe plusieurs façons de lire le jugement Cleastream, (320 pages !) : une, politique, n'est pas note sujet et une, plus technique, qui intéressera les spécialistes de l'information et de l'intelligence économique, puisqu'elle a trait à la protection du patrimoine incorporel. L'histoire a été contée par le menu par la presse. On peut se contenter de la replacer brièvement dans son contexte. Un salarié d'une société d'expertise comptable, Florian Bourges, est chargé de procéder à un audit des comptes de la société Clearstream. Il profite alors de sa situation pour recueillir des " documents de travail, existant sous la forme de fichiers de transactions, fichiers "mémos" et de listings de comptes clients ". Puis il rencontre un journaliste, Denis Robert, les lui remet, les communique par la suite à Imad Lahoud. La fin de l'histoire est connue. Le fondement de la poursuite contre Florian Bourges était d'une part le vol et d'autre part l'abus de confiance, qualifications qui pourraient être comme antinomiques en l'espèce. Les autres prévenus étaient poursuivis pour recel, et ce indépendamment des faits de dénonciation calomnieuse. Ces trois qualifications juridiques méritent qu'on s'y attarde car elles interviennent dans un domaine celui de la protection du patrimoine informationnel. Or, nombre de praticiens de l'IE se demandent en effet si le secret des affaires est suffisamment protégé en France et ce alors que les accords ADPIC font l'obligation à la France et aux autres pays adhérents de le protéger.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

04 06 2010 9:17:39

Le nouveau visage des detectives prives ...

«Le département des P.-O. compte officiellement six agents de recherches privées. Des détectives qui ont troqué leur imper froissé contre des stylos caméras ou des détecteurs d'écoutes sauvages et qui au-delà des adultères, pistent le monde économique. Sur la trace des hommes de l'ombre...¦ Dépassés Hercule Poirot, Pepe Carvalho, Nestor Burma, Joe Mannix, Perry Mason...¦ Rangés le feutre mou, l'imper au col relevé, le bureau enfumé, la flasque de bourbon, la mine désabusée et mal rasée, les répliques au vitriol dégainées plus vite que les idylles d'un soir et le revolver. Le détective privé n'est plus ce qu'il était...¦ « La profession a évolué. Avant la profession n'avait qu'un code de déontologie. A partir de 2003, on a obtenu un statut avec des règles strictes. Il y a 30 ans, un détective, excepté quelques affaires qui sortaient de l'ordinaire, ne faisait que des constats d'adultère. C'est toujours d'actualité mais la part la plus importante touche maintenant à l'intelligence économique », explique Eric Bertron, agent de recherches privées à Perpignan depuis 19 ans.»...
Source: http://blog.leprive.biz | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 26 2010 16:53:7

Faire de l'intelligence economique ça amene a devenir...

«Faire de l'intelligence économique ça amène à devenir parano, manipulateur et moche pas toujours très beau. Et moi, durant mon exil forcé dans la pampa poitevine, j'ai fait de l'IE pendant 6 mois. Tu vas me dire : c'est quoi l'IE ?, vu qu't'es pas toujours malin[e].»...
Source: http://www.julien-leveque.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 25 2010 16:11:25

Tunisie: Qui doit faire de l'Intelligence economique, l'entreprise ou l'Etat ?

«# Le ministère du Commerce et de l'Artisanat va mettre en place, prochainement, un réseau de veille commerciale et d'intelligence économique (IE). L'objectif est d'améliorer la qualité de l'information économique fournie aux entreprises et de les aider à conquérir de nouveaux marchés, à mieux commercialiser leurs produits et à explorer de nouvelles opportunités d'investissement. # La nouvelle a été annoncée par M. Chokri Mamoghli, secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur lors d'un séminaire organisé sur le thème : «l'intelligence économique au service de l'entreprise» (La Manouba 9 mars 2010). La démarche à suivre en matière d'IE consiste à bien connaitre son concurrent, à sensibiliser les acteurs économiques aux risques et enjeux, à former et à accompagner les entreprises dans leur quête de débouchés. La Tunisie peut, effectivement, tirer un grand profit de l'Intelligence économique pour booster la compétitivité de ses entreprises, et ce en développant les pôles de compétitivité (clusters) et la réseautique.»...
Source: http://www.webmanagercenter.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 02 2010 13:52:59

UVSQ - Master Intelligence Economique et developpement durable (IEDD) - Ouverture en septembre 2010

«Description et objectifs : Le master professionnel "Intelligence économique et développement durable, IEDD" s'inscrit pleinement dans un double cadre : celui de la politique publique d'intelligence économique conduite par le Premier ministre, et celui du Grenelle de l'environnement. L'intelligence économique est une approche du management stratégique de l'information et des connaissances, dont la mise en oeuvre au profit d'une politique et/ou d'une démarche de développement durable, constitue une voie novatrice pour les entreprises. Cette double compétence en Intelligence Economique et Développement durable, répondra aux demandes croissantes des entreprises, confrontées non seulement à une concurrence très dure mais aussi à des enjeux environnementaux de plus en plus contraignants. Il s'agit ainsi de préparer les futurs diplômés aux nouvelles formes de management capables de gérer les flux d'information, construire et partager des connaissances opérationnelles, ainsi que maitriser les risques stratégiques, dans un contexte de compétition internationale et dans le cadre d'une politique de développement durable ?»...
Source: http://www2.uvsq.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 25 2010 15:41:12

Les informations sur Ali Soumare obtenues grace au fichier Stic ?

«Des "vérifications" mais "non officielles" étaient en cours mercredi 24 février afin de déterminer si des informations sur le passé judiciaire d'Ali Soumaré, tête de liste PS dans le Val-d'Oise et cible d'attaques de l'UMP, ne proviendraient pas d'un fichier de police controversé, a-t-on appris de sources policières. Au ministère de l'Intérieur, ces informations n'ont pas été confirmées mercredi après-midi mais on a précisé que la direction générale de la police nationale (DGPN) se réservait le "droit de saisir" d'une enquête l'Inspection générale de la police nationale (IGPN, "police des polices) "si besoin est". Stic, un fichier controversé Selon des sources policières, des "précautions" ont été prises à cet égard. Des "vérifications", qualifiées de "non officielles" et "parcellaires" par ces sources, ont été entamées afin de déterminer si les accusations portées contre le candidat socialiste pourraient provenir d'informations contenues dans le Système de traitement des infractions constatées (Stic) recensant auteurs et victimes d'infractions.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

02 19 2010 15:23:43

'James Bond' Tactics Help Companies Spy on Each Other

«James Bond, meet Fred Rustmann. A former CIA agent, Rustmann now runs a "corporate intelligence" firm that helps companies spy on each other. Like many veterans of the Central Intelligence Agency, Rustmann's spying tricks are in high demand by the private sector. A former CIA agent shows off real-life 007 spy devices used during the Cold War. More Photos When one of Rustmann's clients wants to find out about, say, its competitors' upcoming product line-ups, it pays him to conduct undercover interviews with unsuspecting employees and dig through their garbage. "You can find out all kinds of good stuff in the trash," says Rustmann, founder of CTC International, who spent 24 years in the CIA's clandestine service breaking into embassies and wiretapping foreign government officials.» [...] «"People who are gainfully employed with the agency should not be doing anything else," says Rustmann. "It's a security problem if nothing else. They have so many secrets in their heads and now they're working with another boss. It's not a very comfortable situation. " Of course, the vast majority of employees in the corporate intelligence industry have no ties to the CIA. The industry has grown rapidly over the past 10 years, and experts say most Fortune 500 companies now either hire consultants to help them gather intelligence about competitors or have units specifically dedicated to this task. Most of the time, the work is mundane. Researchers search public databases, government filings, transcripts of television interviews and statements made at conferences to guess at their competitors' strategies. The practice of calling a company and posing as a non-threatening research firm, as CTC does, is also common practice. Buying trash, however, is considered unethical. »...
Source: http://abcnews.go.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 19 2010 15:17:28

Google, la Chine, le lievre et la tortue

«L'annonce par Google de la fermeture de son moteur en langue chinoise ne sera pas passée inaperçue. Se retirer d'un marché qui tire la croissance mondiale, afficher une stratégie à contre-courant, c'est un coup d'éclat bien mis en scène. Les raisons avancées - interceptions de courriels, atteintes à la vie privée d'internautes et à l'intégrité des systèmes informatiques -sont sérieuses. On peut se demander si ces menaces sont nouvelles ou si elles se sont aggravées. Opération de communication des stratèges de Mountain View, dont le slogan est « Ne soyez pas malveillants » ? Ce qui est certain, c'est que cette annonce n'est pas sans lien avec l'échec relatif de Google sur le marché chinois, où son concurrent local, Baidu, a un taux de pénétration qui est de 3 à 4 fois plus élevé. Alors simple échec commercial ? La start-up californienne qui, à force d'audaces, d'investissements, de génie marketing, est devenue la référence dans son domaine, au point de passer dans le langage commun, aurait buté, comme d'autres avant elle, sur les particularités du marché chinois ? Google aurait perdu son flair ? En réalité, une autre leçon apparait : les informaticiens de Baidu ont mis au point un moteur de recherche performant. Leurs algorithmes sont probablement mieux adaptés à la langue chinoise et leur puissance de modélisation mathématique s'est révélée au moins aussi efficace que celle de Google.» [...] «La concurrence chinoise atteint d'autres rives sur lesquelles nous pensions disposer d'une avance imprenable : automobile (rachat de Volvo, investissements lourds dans le véhicule électrique), train à grande vitesse (ligne mise en service en décembre dernier dans le Sud, sur laquelle la vitesse moyenne des rames dépasse les 300 km/h), etc. Si cet effort et ces progrès ont été nourris par des transferts de technologie imposés, si un nombre croissant d'entreprises internationales décident librement d'établir des centres de R&D en Chine, ne perdons pas de vue l'essentiel. Le rattrapage technologique chinois est d'abord le résultat d'une politique délibérée, articulée autour de nombreux programmes publics et d'une stratégie offensive de conquête des marchés. Le débat sur la qualité de la recherche chinoise semble celui sur le sexe des anges. On en débat sans parvenir à le régler. L'effet de masse est tel que les résultats sont là et le taux de coopération internationale des pro! jets de recherche s'élève. La question n'est plus celle du sens du mouvement - la tortue nous rattrape -mais de son rythme. A nous de savoir prendre en compte cette dynamique pour ne pas nous laisser dépasser et tirer parti des perspectives offertes par ce nouvel acteur technologique. »...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 17 2010 15:54:35

Affaire EDF/Greenpeace: tous les protagonistes au tribunal pour une confrontation - France - Actualites - Votre actualite quotidienne locale, regionale et nationale - Information Picardie, Somme, Oise, Aisne

«L'ensemble des protagonistes de l'affaire d'espionnage informatique de Greenpeace, dans laquelle EDF est mis en examen, se trouvaient mercredi au tribunal de Nanterre pour une confrontation devant le juge d'instruction. Dans cette affaire, le groupe EDF et deux hauts responsables de sa sécurité, Pierre François et Pascal Durieux, suspendus de leurs fonctions depuis, ont été mis en examen en 2009, notamment pour complicité d'intrusion informatique au préjudice de l'ex-directeur des campagnes de Greenpeace France Yannick Jadot. MM. François et Durieux, ainsi qu'un représentant d'EDF, présents au tribunal, n'ont souhaité faire aucune déclaration à leur arrivée. L'instruction, confiée en 2006 au juge Thomas Cassuto, porte également sur des actes présumés d'espionnage informatique au préjudice du laboratoire de l'Agence française de Lutte contre le Dopage (AFLD), et d'un avocat spécialisé dans la défense des petits actionnaires, Maitre Frédérik-Karel Canoy.» [...] «Selon Mediapart, "le juge Cassuto a découvert que Vivendi avait eu recours, entre 2003 et 2008, aux services d?une officine privée de sécurité, Atlantic Intelligence (...)". Or, Frédérik-Karel Canoy a très souvent été en conflit devant les tribunaux avec le groupe Vivendi ces dernières années. Selon des sources proches du dossier, lors d'une audition devant le juge en avril 2009, l'informaticien, qui a reconnu avoir piraté l'ordinateur de l'avocat, s'était souvenu que parmi les "mots-clefs" qu'on lui avait fournis pour sa recherche apparaissait le terme "Vivendi". »...
Source: http://www.courrier-picard.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 04 2010 14:17:59

Tempête sur l'intelligence économique Française

«Dans la droite ligne du projet de loi LOPPSI en prochaine discussion devant les assemblées, il est un point qui n'a pour l'heure guère fait de remous hors des cercles d'experts et publications spécialisées. Celui du bouleversement à venir pour les acteurs professionnels de l'Intelligence Economique.Il faut se plonger dans le titre III du présent texte, intitulé DE L’ACTIVITÉ PRIVÉE D’INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE.» [...] «La deuxième étant relative à l'appréciation de l'activité elle-même : quid d'une entreprise bénéficiant de son propre service d'intelligence économique mais ne l'exerçant pas à titre principal? Doit-elle agréer ses salariés ou doit-elle se faire agréer elle-même? Et que dire des sociétés d'assurances, des cabinets d'audit, des cabinets d'avocats etc. qui peu ou prou tombent le coup de la déclaration de par la qualité intrinsèque de l'intelligence économique qui est fondamentalement transverse? En corollaire la définition est tellement large qu'elle obligerait nombre d'experts à recueillir cet agrément quand bien même leur activité ne serait pas fondamentalement et prioritairement focalisée sur l'intelligence économique. Ce que l'on appelle par exemple le management ou gestion des risques tomberait tout à fait dans l'obligation de disposer de l'agrément ministériel. Dernier point, les qualifications professionnelles requises (ex. nécessité d'un diplôme spécifique ou d'un niveau d'études atteint) sont totalement absentes du projet de loi, la décision finale de délivrer l'agrément étant laissée à la discrétion de l'administration qui aura diligenté une enquête pour vérifier la probité du candidat. Adieu les Vidocq du XXIème siècle... L'intelligence économique en France risque fort de se trouver à un tournant de son existence si le projet de loi se devait d'être adopté dans sa forme actuelle. »...
Source: http://harrel-yannick.blogspot.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 02 2010 16:46:40

STRATEGIE : Espionnage industriel : ce rapport secret britannique qui accuse la Chine

«L'histoire parait tout droit sortie d'un James Bond. Un rapport secret du MI5, les services secrets de Sa Majesté, accuse la Chine d'espionner des industriels britanniques avec des techniques particulièrement astucieuses. D'après ce document, qui a mystérieusement fuité de la Thames House - siège des services secrets à Londres -, des agents secrets de l'armée chinoise et du ministère chinois de la Sécurité publique approcheraient systématiquement des businessmen britanniques à l'occasion de salons et leur remettraient des cadeaux d'un genre bien particulier. Dans les appareils photo dernier cri ou les cartes mémoire de nouvelle génération offerts se cachaient des "chevaux de Troie", ou "trojan", des programmes informatiques invisibles aux yeux des utilisateurs, qui, en se nichant dans les ordinateurs où ils étaient connectés, offraient un accès à distance à tout informaticien un peu expérimenté. Une astuce développée à grande échelle, à en croire le Times daté du dimanche 31 janvier. Des secteurs aussi diversifiés que la défense, l'énergie, la communication et la production auraient été ainsi "hackés" par Pékin. Autant d'infiltrations qui poussent les services secrets britanniques à une conclusion peu diplomatique : "Le gouvernement chinois représente l'une des menaces d'espionnage les plus importantes à l'encontre du Royaume-Uni."»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

02 01 2010 16:33:22

Avignon : les detectives prives en quete de respect

«A Avignon, le Syndicat national des agents de recherches privées évoque sa "respectabilité" 1 ...º 2 Le syndicat national des agents de recherches privées (Snarp) veut sortir "de l'ombre des fantasmes" du grand public et "gagner en respectabilité" auprès des instances policières et judiciaires. Photo Cyril Hiély Ils dégainent juste plus vite leur carte que leur ombre. Mais pas de chapeau mou, ni de lunettes noires ou de grandes moustaches à la Sherlock Holmes... Réuni hier en assemblée générale à l'hôtel de l'Europe, le syndicat national des agents de recherches privées (Snarp) veut, justement, sortir "de l'ombre des fantasmes" du grand public et "gagner en respectabilité" auprès des instances policières et judiciaires. Si, depuis 2003, la réforme du statut de détective privé "a fait le ménage dans la profession" où un simple casier judiciaire vierge avait auparavant valeur de sésame, "notre métier, qui requiert un diplôme, reste mal perçu et est sans cesse victime de désinformation", déplore l'Avignonnais Samuel Mathis, 37 ans et président du Snarp jusqu'à hier. Et de s'insurger, par exemple, contre la dernière missive des avocats qui veulent faire croire qu'un adultère pris sur le fait ne pèse plus dans un cas de divorce... Au total, ils sont un petit millier en France, une quinzaine dans le Vaucluse. Ils plaident être une "aide précieuse à la justice" et voudraient voir leurs prérogatives s'étendre, comme l'accès à certains fichiers (des arts volés, actes civils avec filiation, etc.) ou à des informations sans avoir à batailler (comptesrendus de jugements de tribunaux, etc.), pour aller plus vite. "C'est un boulot très réglementé. On n'a pas de passe-droit et on ne fait pas n'importe quoi avec la vie privée des gens. On résout juste des problèmes", résume Alain Chouet. Il considère "que certains font appel à leur service comme d'autres vont chez un ophtalmo, pour mieux voir les choses, mettre fin à des souffrances" quand les forces de l'ordre ne peuvent, elles, intervenir ou prendre le temps nécessaire. "On peut enclencher des enquêtes. Et il y a un vrai trio gagnant, détective privé - avocat - huissier, qui permet de faire la lumière sur bien des situations", poursuit Samuel Mathis. "Un métier d'avenir"»...
Source: http://www.laprovence.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 15 2010 14:50:49

Les nouveau mercenaires de la com

«Sans s'en rendre compte, des centaines d'employés du secteur de la communication deviennent de parfaits « espions » à la solde d'agences étrangères pourvoyeuses d'informations pour de grands groupes d'intérêt nationaux et internationaux. Des informations soigneusement traquées et chèrement vendues. El Watan Week-end a enquêté dans le milieu opaque de l'espionnage politico-économique. « J'ai quitté ma boite lorsque j'ai compris qu'on me manipulait. Je ne faisais pas dans l'intelligence économique, comme je le croyais, mais plutôt dans l'espionnage...¦ », confie sous couvert de l'anonymat un ancien collaborateur d'une grande agence de communication étrangère installée en Algérie. Alors que samedi dernier, Louisa Hanoune, porte-parole du Parti des travailleurs, a accusé de hauts responsables de l'Etat de « livrer des informations sensibles sur l'économie nationale, qui relèvent parfois du secret d'Etat », nombreux sont les témoignages - bien évidemment anonymes - qui viennent étayer ces accusations. Si la militante cite en exemple des bureaux d'études, il en irait de même dans le milieu très opaque des entreprises de conseil en communication versées dans ce business juteux. Car plus l'information est sensible, plus son prix est élevé...¦ A qui est-elle donc vendue ? A des groupes d'intérêt - politiques, industriels...¦ - nationaux et internationaux. Mais comment un bureau d'études ou une agence de communication peuvent accéder à ce genre d'information ? Les entreprises de communication s'intéressent constamment à de futurs clients, partenaires ou associés. Néanmoins, toute transaction commerciale comporte un risque financier. Avant d'engager un partenariat, il est donc nécessaire de connaitre la solvabilité de ses interlocuteurs afin de limiter les risques d'impayés et les litiges commerciaux. Une veille concurrentielle est alors mise en place. Mais en Algérie, la pratique semble revêtir d'autres formes.»...
Source: http://www.elwatan.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

01 14 2010 14:38:28

Garder l'oeil ouvert

«A Genève, la Haute Ecole de gestion propose des cursus en intelligence économique et veille stratégique. Utile en temps de crise. Que préparent mes concurrents? Quelles sont les innovations technologiques dont mon entreprise pourrait avoir besoin? Comment trouver de nouveaux marchés? Comment fonctionnent les hackers? Ces questions, et tant d'autres, relèvent de l'intelligence économique et de la veille stratégique. Ces domaines sont désormais couverts par un trio de formations continues proposées à la Haute Ecole de gestion de Genève. Un jour par semaine, dès le 19 février, quinze étudiants vont se plonger dans les méandres de la recherche et de la valorisation de l'information. L'utilisation fine des outils du web 2.0 fait partie d'un menu très interdisciplinaire, tout comme les questions de propriété intellectuelle et de «e-reputation». Les participants, âgés pour la plupart de 25 à 35 ans, sont actifs dans la banque, l'horlogerie ou la documentation, par exemple. «Une enquête a montré que les 3/4 des entreprises suisses disaient faire de la veille stratégique. Mais elles rencontrent des difficultés de méthodologie, ainsi que de recherche des sources et des outils», relève Hélène Madinier, responsable du programme. Le terrain est donc encore en friche dans notre pays, alors que la France s'en soucie depuis longtemps.» [...] «"Le besoin de formation existe. En 2008, nous avions mené une enquête avec Digimind, une société française. Elle a montré que les 3/4 des entreprises faisaient de la veille stratégique. C'est surprenant. Mais les entreprises rencontraient des difficultés dans la méthodologie, ne connaissaient pas les outils, ... Typiquement, la veille était organisée de manière informelle. Les gens étaient bien sensibilisés à la question, mais manquaient de méthode." »...
Source: http://www.hebdo.ch | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 17 2009 18:6:51

Les secrets de l'intelligence economique a la francaise

«Dans l'Hexagone, tout se passe comme si les acteurs de l'intelligence économique avaient besoin -à l'instar de certaines loges- d'un peu d'ombre pour exister, d'un soupçon de lumière pour être reconnus, d'un subtil mélange de mystère et de publicité pour être recrutés et craints tout à la fois. Etrange microcosme que ce lieu où, depuis l'affaire Ben Barka, l'establishment économique et politique n'a jamais voulu s'unir au monde du renseignement autrement que par les liens du concubinage. Dans « Particularisms of the CI profession in France » publié sur le site américain de la SCIP, nous avons mis en lumière quelques éléments factuels qui, à notre avis, empêchent un fonctionnement éthique des professionnels de l'intelligence économique (IE) dans l'Hexagone. Nous avons ainsi pu revisiter des affaires telles que la condamnation le 23 janvier 2008 par le tribunal de Bourg-en-Bresse d'un cabinet d'IE et son client à 30.000 euros d'amende pour violation de la vie privée, l'affaire de la brigade des fraudes aux moyens de paiements (BFMP) qui éclata à Paris au matin du 13 mars 2008 ou encore l'affaire d'espionnage sur Olivier Besancenot qui mit le patron de Taser France dans le collimateur de la police parisienne dès le 14 octobre 2008. Après le décryptage des tendances lourdes qui s'en dégagent, nous avons du constater qu'une bonne moitié des acteurs de l'IE opérant en France peine à se passer de barbouzerie. Le train de mesures envisagé par Michèle Alliot-Marie, ministre de l'intérieur, dans le cadre de son projet de loi visant à assainir les pratiques de cette profession dans le pays ne rassure ni les voisins de la France ni ses partenaires non-européens. En reprenant notre analyse sur le site Intelligence Matter, Andreas Romppel, président de la "Deutsches Competitive Intelligence Forum" s'est dit préoccupé par l'impact des pratiques françaises sur les grands projets de recherche au niveau européen.»...
Source: http://societeoie.midiblogs.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 14 2009 10:25:31

Notes sur la JIEE 2009 (1/3)

«Voici quelques notes (postées en 3 parties) sur la JIEE'09, événement auquel Inter-Ligere était associé. Ce compte rendu est partiel, informel et n'engage que son auteur. L'Académie de l'IE a organisé le 10 décembre 2009 la JIEE'09, consacré au thème « L'entreprise Compétitive ». Le colloque a eu lieu au Pôle Universitaire Léonard de Vinci - Paris la Défense. Robert Guillaumot, fondateur de l'Académie, a été le grand ordonnateur de cette journée passionnante.» [...] « Les métiers du marketing changent sous l’impulsion des réseaux sociaux. Anecdote : quand un service marketing envoi une newsletter, la première chose qu’on lit est "please do not reply". Ce qui est aux antipodes des usages actuels, qui proposent un échange et un partage. De plus en plus, le métier du marketing va être de maîtriser, canaliser, ce qu’il se dit, plutôt que générer ce qu’il ce dit. Nicolas Moinet, Directeur du Master en Intelligence économique et communication stratégique de l’ICOMTEC, Membre de l’Académie de l’IE, rappelle que les réseaux sociaux sont en même temps des outils et des médias. Tout dépend de la manière avec laquelle on les utilise. Un collaborateur intelligent va les utiliser intelligemment. Et inversement … Nicolas Chagny, Directeur Associé Les Argonautes, membre de l’Académie de l’IE a insisté sur l’influence de Twitter. Son PDG a dit récemment que Twitter n’est pas un réseau social, mais un outil d’information. D’où la création des listes. L’influence de cet outil de micro-blogging est considérable. Twitter pousse la presse à adopter son mode de communication, et à fournir une information courte et hyper actuelle. Entre recul et rapidité, le match est joué depuis longtemps. Quelques éléments du débat. Je reprends ici quelques réactions de la salle : • Ce n’est pas parce que l’on dépose son profil sur un réseau, et que l’on se connecte à des experts, que l’on gagne en expertise. Il faut quand même « déconnecter » le réseau des compétences personnelles. - Il faut prendre de la distance, et se méfier des effets de mode. Si on avait fait un colloque au temps de la splendeur de Second Life, on aurait sûrement eu des présentations très intelligentes nous poussant à investir cet espace. Or on voit ce qu’il en est advenu. - La répétition des erreurs ne fait pas une vérité. Or avec les réseaux, nous sommes poussés à réagir rapidement, sans prendre de recul, et donc à créer des fausses vérités. - Les réseaux sociaux ne représentent pas les individus, mais une projection des individus. Il faut donc savoir enlever le filtre. »...
Source: http://www.inter-ligere.net | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 03 2009 13:52:2

Deux-Sevres : la formation-action a l'intelligence economique relancee

«« Gagnez en compétitivité ! » Tel est le slogan de la formation modulaire, dispensée à Niort, et organisée par la CCI des Deux-Sèvres et l'ICOMTEC. A destination des cadres et dirigeants, ce programme de formation-action s'inscrit dans le cadre du dispositif régional d'intelligence économique. Par rapport à l'année dernière, la nouvelle session de formation qui débute en janvier 2010 a vu son programme réorganisé : 1. Panorama de l'Intelligence Economique : En faire un outil de compétitivité (8 heures) 2. Management des connaissances : Développer une culture collective de l'information (16 heures) 3. Veille Stratégique : Surveiller son environnement pertinent (16 heures) 4. Sécurité économique : Protéger ses base de données (16 heures) 5. Lobbying et influence : Influencer son environnement grâce au lobbying (16 heures) 6. L'intelligence économique en pratique»...
Source: http://www.vedocci.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 02 2009 14:44:35

Matieres premieres et intelligence economique

«Les montants investis dans les ETF de métaux précieux aux Etats-Unis sont à plus de 50 milliards$. Ils sont placés dans l'or ; historiquement les ETF platine et ETF palladium sont européens donc non encore comptabilisés ici mais des supports sont en création aux USA et un prochain véhicule d'investissement sera certainement consacré au diamant. Le carry-trade sur le dollar nourrit ces investissements et une bonne idée en appelant une autre, certains s'attendent à ce que les investisseurs heureux des résultats de l'or se répandent vers d'autres matières et qu'un flux financier de grande ampleur quitte les actifs boursiers classiques (actions, obligations) pour d'autres actifs minéraux énergétiques ou bien de subsistances. En effet, les montants investis dans les autres ETF : énergie, bétail, agriculture, métaux de base sont encore très bas. Ce retour en arrière serait un jeu dangereux. Loin de vouloir jouer au catastrophisme ambiant qui s'empare aussi vite des scénarii des films que des esprits des analystes, je crois que l'idée importante qui émerge derrière l'inflation des prix des matières est la nécessité d'un peu d'intelligence économique dans la réflexion sur les matières premières. L'intelligence économique offensive a été créée par le négoce des matières premières, vous ne le pensez pas ? Demandez aux spéculateurs romains sur le blé égyptien, aux importateurs vénitiens d'épices asiatiques, aux hollandais de la Compagnie des Indes, aux riziculteurs japonais de l'ère Tokugawa et son premier marché à terme mondial, aux négociants français, aux marchands anglais...¦ L'intelligence économique offensive est consubstantielle au trading des matières car l'exploitation d'informations privilégiées n'est pas un délit lorsque vous prenez une position sur le palladium, sur le gaz naturel ou bien sur le caoutchouc...»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 02 2009 14:42:26

L'intelligence economique appliquee a la responsabilite sociale des multinationales en Afrique

«Le commerce international des matières premières génère chaque année plus de 5'000 milliards $ USD de marchandises, 1'000 milliards $ USD de prestations de services divers et plus de 50'000 milliards $ USD de notionnel sous- jacents engagés sur les taux d'intérêts, les devises et les indices boursiers. Ce business hyper lucratif, très structuré et fort bien organisé est caractérisé par des asymétries d'informations qui profitent aux acteurs qui disposent de la bonne information au bon moment, grâce à leurs dispositifs de competitive intelligence. Pour réduire les asymétries d'information qui pénalisent les Etats d'Afrique, le bureau d'ingénieur-conseil AfriCommodities en partenariat avec l'agence GwethMarshall Consulting a crée et développé une banque de données AfriqueCommodities qui inventorie plus de 10.000 types des matières premières qui sont géo-localisées par GPS dans les sols, les sous-sols, les eaux, la faune, la flore, les forêts et les montagnes des 53 Etats d'Afrique ; et engagé des actions de sensibilisation des pouvoirs publics aux enjeux de l'intelligence stratégique.»...
Source: http://www.bonaberi.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

12 01 2009 16:26:46

La fin du marketing, le retour de la propagande

«Le marketing est mort. Après s'être d'abord préoccupé de conditionner le produit, marquant une influence sur le design, il a été repoussé par la technologie, par le savoir technique, permettant aux designers de générer des usages. Avec l'émergence forte des technologies numériques dans le design, le marketing s'est orienté vers le conditionnement de l'offre et du produit. Mais l'émergence des technologies numériques de la communication ont rapidement atomisé le marketing produit. Le produit et l'offre sont rapidement devenus transparents et propriété du public, lui permettant de faire des choix échappant au conditionnement. Alors, le marketing s'est concentré (sa vocation première) sur le conditionnement de l'acheteur en inventant une taxonomie (qui n'était qu'une question de point de vue) artificielle pour le faire entrer dans des catégories de valeurs. L'expansion massive du réseau mondial et l'appropriation des outils numérique par l'acheteur a explosé ces représentations marketing. De ce point de vue, le marketing comme notion et même comme technique de modelage de l'offre est devenu obsolète. Le choc du futur étant très rapide et très sec, les acteurs du marketing sont comme un boxeur K.O. debout. Ils sont sonnés et ne parviennent pas à réaliser que le match est terminé. Ceux qui restent sur le ring risquent bien de recevoir un déluge de coups...¦ Alors que reste-t-il ? La propagande. C'est la propagande qui domine le monde numérique. Le message le plus lu, vu, cru est celui qui l'emporte mais pour un temps très court. C'est la propagande pure et dure qui fabrique le consensus, déclenche l'adhésion, forge la fidélité. Le marketing disparait au profit de techniques anciennes et de quelques usages nouveaux : la communication d'influence, l'intelligence économique, la médiation 101, l'économie de l'attention, le profilage progressif, la chronologie, le tracking, la mémoire collective...¦ La technologie numérique vient soutenir, articuler et renforcer ce dispositif donnant naissance à une société numérique.»...
Source: http://tempsfuturs.owni.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

12 01 2009 13:0:9

Appel d'offres : Prestations de formation et d'accompagnement a l'Intelligence Economique / Agenda / Veille strategique / Transferts LR / Transferts LR - Transferts LR

«L'association Transferts LR lance un appel d'offres pour accompagner des entreprises de la région Languedoc-Roussillon dans la mise en place d'une démarche d'Intelligence Economique. Le programme se déroulera sur 12 mois, au travers de 6 séances collectives et 4 séances individuelles, d'une journée chacune.»...
Source: http://www.transferts-lr.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 19 2009 15:13:32

Le Pdg de France telecom voulait-il destabiliser deux syndicats?

«Challenges a révélé qu'un cabinet de conseil aurait été mandaté par Didier Lombard pour déstabiliser la CFD-CGC et Sud. La direction de France Télécom dément formellement. De même que ledit cabinet qui soupçonne la manoeuvre d'un concurrent. L'histoire pourrait être racontée sous une couverture noire sous laquelle se croiseraient les mensonges. Alors qu'elle tente tant bien que mal de s'extraire de la tempête déclenchée par la vague de suicides chez ses employés, la direction de France télécom doit faire face depuis hier à de nouveaux soupçons : selon un article publié sur le site Internet de Challenges, le pdg Didier Lombard aurait employé les services d'une agence de communication de crise, évoquée sous le vocable peu flatteur d'une « officine », pour déstabiliser, à la veille des élections au conseil d'administration d'octobre dernier, deux syndicats très actifs dans les négociations sur le stress. Dans un texte lu au comité central d'entreprise du groupe, mardi 17 novembre au matin, le pdg a démenti «formellement» cette hypothèse. Dans un silence inhabituel depuis le début de cette crise, le doute n'a pourtant pas été levé. Pourquoi?»...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 18 2009 16:13:43

L'Intelligence Economique selon Monica Mallowan

«Monica Mallowan, professeur-chercheur à l'Université de Moncton sur le site de Shippagan au Canada, intervient à l'ICOMTEC en tant que professeur invité. Ainsi, elle assure un séminaire relatif à l'un de ces domaines de compétences, dont la recherche d'information, la veille stratégique, la gestion des connaissances et l'audit informationnel. Titulaire elle-même d'un master IECS, elle nous livre sa vision française et canadienne de l'Intelligence économique...¦ Sa vision de l'IE Vous avez une vision transatlantique de l'IE, constatez-vous des différences entre l'approche de l'Intelligence économique au Canada et en France ? J'aborderai le concept de l'Intelligence économique d'un point de vue universitaire. Il existe en effet des différences entre l'approche canadienne et française. L'approche canadienne fonctionne plutôt par entités distinctes mais inter-reliées, telles que l'information stratégique, la veille stratégique ou encore la gestion des connaissances. Aucun programme universitaire ne présente l'Intelligence économique telle qu'elle est abordée aujourd'hui en France. A l'ICOMTEC, une combinaison complète regroupe la protection de l'information, les actions d'influence, la gestion des connaissances etc. en un seul bloc, l'Intelligence économique. Ma vision transatlantique me permet d'introduire cette méthode intégrée au Canada francophone. Pour ce faire, je travaille actuellement sur le concept d'éducation à l'information stratégique. C'est un secteur en perpétuelle évolution. Avec le recul, comment percevez-vous ce changement ? en France ? au Canada ?»...
Source: http://icomtec.univ-poitiers.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 15 2009 13:33:30

Une centaine de femmes entrepreneurs initiées

«Des membres du Comptoir national des femmes pour l'exportation (Conadex) ont bénéficié hier d'une journée de formation sur l'intelligence économique à l'Américan center de Dakar. Cette session de formation, organisée par l'ambassade des Etats Unis au Sénégal, vise à renforcer les capacités de ces femmes à accéder au marché international, en particulier au marché américain. Une journée de formation sur l'intelligence économique a été organisée hier par l'ambassade des Etats Unis au Sénégal, à l'intention des membres du Conadex à l'Américan center de Dakar»...
Source: http://www.lesoleil.sn | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

11 06 2009 14:22:5

Revolution manageriale ou fin de l'intelligence economique ?

«Si rien ne change dans la gouvernance des grandes entreprises françaises, notre combat pour le développement de l'intelligence économique aura été vain...¦ Depuis plus d'une dizaine d'années, l'attitude du management des grandes entreprises vis à vis de ses salariés, rappelle la position des entreprises vis à vis des consommateurs avant la révolution marketing : il s'agit de faire adhérer les collaborateurs à des "valeurs" déterminées d'en haut comme il s'agissait autrefois, d'imposer aux consommateurs des produits pensés par les techniciens de l'usine. En mettant le client au coeur de l'entreprise, la révolution marketing a remis les stratégies de conquête des marchés à l'endroit... bien que la tentation autoritaire d'imposer des produits déconnectés des facteurs de préférences des clientèles revienne régulièrement ! Une démobilisation des employés peut déboucher sur une démoralisation mortifère. Les suicides à France Telecom, PSA ou Renault ne sont que la partie émergée d'un phénomène beaucoup plus général qui touche en particulier les cadres. Cette démobilisation compromet gravement le développement de toutes les fonctions intellectuelles de l'entreprise, notamment de la R&D et, plus encore, de l'intelligence économique. En effet, l'IE "exige de toutes les parties prenantes (...¦) une démarche proactive et une vision prospective" ; elle nécessite de la part des employés un engagement que les recettes de management autoritaire contrarient totalement. C'est pourquoi nous appelons à une révolution managériale qui consisterait à mettre les collaborateurs au centre des préoccupations de l'entreprise au même titre que le client.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 04 2009 8:16:4

« Le renseignement operationnel permet de balayer l'incertitude et de decider» | le journal de la finance Africaine - Afrique Economie Bourse Banque Assurance Investissement

«GwethMarshall Consulting est spécialisé en intelligence économique et stratégique, particulièrement sur l’Afrique centrale. Guy Gweth, qui dirige un réseau d’une trentaine de consultants spécialisés en Afrique, en Chine, en Europe ou en Amérique, lève le voile sur ce secteur d’activités encore embryonnaire en Afrique. Les Afriques : L'Afrique présente-t-elle, pour les investisseurs étrangers, des risques spécifiques par rapport à d'autres pays en développement ? Guy Gweth : Chaque fois qu'on nous pose cette question dans un forum d'affaires international, on s'attend généralement à ce que nous rajoutions une couche sur les questions de piraterie maritime et de prises d'otages dans le Puntland somalien ou dans le golfe de Guinée, sur la menace islamiste dans le nord du continent, sur la criminalité, le sida et la chute de l'espérance de vie sui generis des travailleurs en Afrique australe, et sur les difficultés de l'Harmonisation du droit des affaires en Afrique (OHADA). Aussitôt qu'on crève ces abcès de fixation médiatique, il apparait que l'Afrique présente sensiblement les mêmes risques que les autres régions en développement d'Amérique du Sud, d'Asie ou de l'ex-bloc soviétique, notamment : le risque économique et financier, le risque politique et le risque criminel. Rappelons, sur ce point, que le nord de l'Amérique latine est toujours considéré comme la région la moins sure du monde d'après le Global Business Leader Survey de Llyods. « Les entrepreneurs africains sont souvent victimes de ce que nous appelons le "syndrome de crédulité". Le businessman européen de plus de cinquante ans, habillé en costume et cravate, est encore celui qui rassure le plus. » Le plus intéressant, c'est que les entreprises que nous accompagnons, par exemple en Afrique subsaharienne, comprennent de mieux en mieux que certains investissements supportent parfaitement un risque faible dans un pays à risque fort lorsqu'ils sont considérés comme vitaux par le pays d'accueil. Il importe par conséquent de distinguer le risque-pays global du risque-projet. Prenons l'exemple du Nigeria. Voici un pays qui n'est pas - loin s'en faut - le mieux noté des Africains dans les ratings de Coface, International Investors, Moody's ou Standard & Poors's...¦ et qui a attiré 20 milliards de dollars d'investissements directs étrangers en 2008, passant au 19e rang du classement mondial pour l'afflux d'investissements directs, grâce à ses gisements de gaz et de pétrole.»...
Source: http://www.lesafriques.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 31 2009 15:57:3

Repenser la securite economique

«Le rôle de l'Etat est d'assurer la fonction de sécurité collective de la nation, des citoyens, des entreprises et de l'économie. La crise actuelle rappelle combien ce rôle est fondamental au regard des acteurs et des intérêts de notre pays. La sécurité économique mise à mal par la crise surgit comme un pilier essentiel mais fragile de la politique nationale et territoriale d'intelligence économique. Dés lors notre capacité collective d'alertes, d'intelligence des menaces, notre mobilisation correspondent-elles à l'urgence et à l'ampleur de l'enjeu ? Ne convient-il pas de repenser la sécurité économique ? C'est bien là en effet que surgit le nouveau défi. Aux menaces classiques visant nos actifs stratégiques et nos entreprises s'ajoutent des menaces émergentes intimement liées à la mondialisation et à l'émergence du « cybermonde ». Elles bouleversent l'écosystème de nos sociétés et celui de l'entreprise, révélant nos ignorances et exposant nos flancs aux concurrents. Quelles sont ces menaces ?»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 29 2009 12:2:31

L'Union : Article : Strategie / PME-PMI, le poids du secret

«D'après le proverbe, on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Surtout en terme de stratégie économique...¦ Rien ne vaut la protection maximale de ses informations les plus utiles, de ses recettes ou des projets susceptibles de capoter ou d'inspirer le voisin. Rien ne vaut la bonne vieille culture du secret...¦ Déléguer l'intelligence économique (savoir donner la bonne information à la bonne personne, au bon moment, pour prendre la bonne décision) à un tiers ? Impensable ! A moins qu'il ne soit au service de l'entreprise...¦ C'est la piste qu'a décidé de suivre la CCI des Ardennes « en appui aux adhérents qui n'ont pas les moyens d'accomplir ce travail stratégique pour leur avenir », explique Jean-Claude Savoy, directeur général de l'institution. En mars dernier, la chambre de Charleville-Mézières a recruté Jean-Marc Defrasne, spécialiste des systèmes d'information et de l'intelligence économique et nouveau directeur d'Ardennes Expansion. Malgré la Révision générale des politiques publiques (RGPP) qui réduira l'enveloppe de la CCI l'an prochain, « le budget primitif d'Ardennes Expansion en 2010, en salaires et actions, passe à 800 000 euros (contre 680 000 il y a un an) », poursuit le directeur. « L'intelligence économique est loin des PMI » La CCI a donc décidé d'allouer le maximum de moyens au développement de l'intelligence économique (ou territoriale), qu'elle considère comme son « coeur de métier ». L'une des principales actions engagées est la constitution progressive de la plateforme EcoBiz, destinée à mettre en relation les adhérents, experts ou partenaires. Un défi de taille L'intelligence économique, « c'est un peu trop théorique pour des entreprises de la taille de la nôtre », confie le dirigeant d'une société familiale de 145 salariés»...
Source: http://www.lunion.presse.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 21 2009 9:6:34

Les entreprises privées d'intelligence économique demandent un agrément

«La Fédération des professionnels de l'intelligence économique (FéPIE) a réclamé mardi la mise en place d'un agrément pour les entreprises du secteur, afin de mieux encadrer cette profession et de la faire reconnaitre. "Nous sommes demandeurs que les pouvoirs publics encadrent" le secteur privé de l'intelligence économique, a affirmé Hervé Séveno, président de la FéPIE, lors d'une conférence de presse. "Nous voulons un agrément, car nous en avons assez des amalgames" concernant ce domaine d'activité, a insisté M. Séveno, rejetant la "confusion" faite entre intelligence économique et "espionnage industriel". La Loi d'orientation et de programmation pour la performance de la Sécurité intérieure (Loppsi), qui avait été présentée au conseil des ministres en mai, incluait la délivrance d'un agrément par le ministère de l'Intérieur aux dirigeants d'entreprises privées d'intelligence économique. Mais ce projet de loi est en veille depuis le départ de Michèle Alliot-Marie de la place Beauvau, où lui a succédé en juin Brice Hortefeux. M. Séveno a également plaidé pour des "relations claires, normées" avec les pouvoirs publics, alors que l'intelligence économique en France enregistre un déficit d'organisation et de reconnaissance par rapport aux pays anglo-saxons. Il a précisé que la FéPIE, qui revendique 120 adhérents, n'avait pas encore rencontré Olivier Buquen, nommé fin septembre délégué interministériel à l'intelligence économique auprès de Bercy.»...
Source: http://www.fepie.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 14 2009 9:45:42

Intelligence economique et anticipations

«"If you don't plan for the future, you won't have one" (Wayne Rosenkeans, Directeur de l'IE d'Astra Zeneca). Cette phrase d'introduction, apparait emblématique de nos situations face à la crise considérable que nous devons affronter après en avoir ignoré les signaux d'alerte. En effet, elle met en exergue l'obsession de l'anticipation dans toute démarche d'intelligence économique et interroge aussi clairement notre capacité collective à « voir avant », à se comporter « en connaissance de conséquence » vis-à-vis du terrain d'expérimentation que constitue la crise. La crise en effet. Il ne faudra pas oublier que sa chronique fut annoncée, mais inaudible et toujours évitée. Les décideurs n'ont-ils véritablement rien vu venir ? Ou bien ont-ils construit des « courbes d'aveuglement collective » comme autant de « tâches aveugles » entravant les regards et masquant l'inévitable. L'anthropologue Georges Balandier explique cet état par la difficulté de savoir et de comprendre dans une société d'incertitude et de mouvement permanent. Il écrit : « ...¦parce qu'elles sont ouvertes à un mouvement porteur de transformations continuelles et d'incertitudes, les sociétés de la modernité ne disposent plus que de cartes bougées, et s'engagent dans l'histoire immédiate en y avançant à l'estime ».»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 13 2009 17:37:36

Pleniere des Assises : intelligence economique et ses risques en periode de crise

«La conférence plénière d'ouverture des Assises a réuni un parterre d'intervenants de choix sur le thème suivant : « Intelligence Economique et ses risques en période de crise ». Nicolas Arpagian, rédacteur en chef de « Prospective Stratégique » et auteur du livre sur « la cyberguerre » l'a animé de main de maitre. A tout seigneur tout honneur. C'est Patrick Pailloux, directeur de l'ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information, qui s'est essayé à aborder le sujet : l'enjeu de l'intelligence économique n'est plus à démontrer, et la cyberdéfense doit progresser. En témoigne, selon Patrick Pailloux, la création d'une agence sur la cyberdéfense à Singapour, et la nomination dans les prochains jours d'un cybertsar aux Etats-Unis. Il y a eu un gros effort sur l'ANSSI « Nous allons compter 250 personnes bientôt », fait valoir Patrick Pailloux. « Nous allons poursuivre notre travail de labellisation,et nous allons publier le RGS (Réferentiel Général de Sécurité) à la fin de l'année. ». Il s'adresse à l'assemblée présente avec emphase : « nous avons besoin de vous », conclut-il. Les entreprises présentes en prennent bonne note.» [...] «Eric Caprioli, du cabinet d’avocats Caprioli & Associés, lance une vindicte contre les magistrats qui, selon lui « ne font pas leur travail ». Il cite en exemple un projet de loi de juin 2009, sur la protection des informations numériques, et qui prévoit un délit d’atteinte aux informations à caractère économique. Les sanctions prévoient un an d’emprisonnement et une sanction de 15.000 euros d’amende, avec une sanction de deux ans d’emprisonnement et 60.000 euros d’amende en cas de profit personnel. « C’est une bonne nouvelle, le magistrat doit réprimer le crime numérique », s’exclame-t-il en conclusion de son intervention. Enfin, Patrick Langrand, RSSI de la Poste, a souligné quelques dangers de la protection du patrimoine informationnel. Il existe, selon lui, un vrai danger dans la période de crise sociale que nous traversons : un syndicalisme numérique, avec la paralysie totale d’un système d’information, est à l’heure actuelle tout à fait possible. Epoque troublée… »...
Source: http://www.mag-securs.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 13 2009 17:33:18

Grippe A/H1N1 : l'OMS droite dans ses bottes

«Depuis avril, l'Organisation mondiale de la santé tient la « comptabilité » des cas de grippe A/H1N1. Le dernier bilan fait état de 4.100 décès pour 340.000 cas confirmés en laboratoire. Réunis aujourd'hui à Bruxelles pour faire le point sur la pandémie en Europe, les ministres de la Santé s'interrogent sur cette folle traque, qui a démarré au bord du Lac Léman, à Genève. L'OMS en fait-elle trop ? L'Organisation mondiale de la santé (OMS) persiste et signe. En dépit des interrogations qui pointent sur la nécessité d'avoir déclenché un tel branle-bas de combat pour la grippe A/H1N1, dont les effets s'avèrent jusqu'à présent plutôt modestes, l'organisation met en garde contre une possible « irruption explosive » dans les pays pauvres et continue à surveiller la progression de la pandémie au plus près. Enrayer les épidémies et éviter qu'elles ne se transforment en pandémie est aujourd'hui devenu le défi majeur de l'agence spécialisée de l'ONU sur la santé. A Genève, dans les couloirs du siège, les employés s'interrogent sur les dernières nouvelles du SHOC, le centre stratégique d'opération sanitaire. Mis en service en 2003, le SHOC désigne la salle de confé­rences pourvue des technologies de communication les plus récentes, qui permet aux experts de l'OMS d'entrer en contact avec les services de santé du monde entier.Une salle de télésurveillance, dotée de multiples écrans, dans laquelle trois é­quipes de l'OMS se sont succédé sans relâche, 24 heures sur 24, depuis le démarrage de la pandémie.» [...] «Dotée d'un cadre juridique clair, l'OMS n'a en revanche aucun moyen : elle ne détient ni laboratoire ni institut de recherche. Sa force, elle la tient de la mise en réseau d'experts. « L'OMS avait d'abord monté un service d'intelligence économique sur la surveillance de la santé avec les Canadiens, mais très vite tous les services de veille sanitaire, comme en France l'INVS, ont compris la nécessité d'un ­cadre global de coordination »,explique l'Irlandais Patrick Drury, manager du Goarn, le réseau mondial d'alerte et d'action en cas de pandémie, créé en 2000. Le Goarn rassemble ­quelque 140 instituts (agences onusiennes, hôpitaux, instituts de recherche, ONG, etc.) dans le monde, prêts à se mobiliser en cas de crise. « Dès que nous sommes informés d'une alerte épidémique quelque part, nous envoyons un message dans le réseau du Goarn, en précisant si nous avons besoin de l'aide d'un expert en santé publique ou de tels ou tels spécialistes pour aller sur le terrain.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 13 2009 17:29:40

Les detectives veulent collaborer avec les juges

«Misant sur la réforme de l'instruction, ils espèrent être davantage sollicités pour les enquêtes. Ce jour-là, ni filature, ni planque. Une fois n'est pas coutume, le détective privé est entré au service des impôts par la grande porte, muni d'un laissez-passer magique, une ordonnance du juge. «Tout d'abord, ils n'ont pas voulu me laisser entrer, mais j'ai montré l'ordonnance, et j'ai eu accès à tous les documents...¦ Là me suis fait plaisir», raconte ce détective parisien habitué des dossiers délicats. Pour la toute première fois, l'homme de l'ombre a été sollicité par la justice, de la façon la plus officielle qui soit, pour enquêter sur un chef d'entreprise qui avait fermé boutique et mis l'ensemble de ses salariés au chômage après avoir bénéficié d'importantes subventions de l'Etat. A Bordeaux, Alain Rousseau se spécialise dans ce genre de missions. «Je suis régulièrement mandaté par le président du tribunal de commerce», témoigne le détective. Une de ses spécialités : localiser un débiteur qui s'est volatilisé ou a organisé son insolvabilité - «un domaine ou la police n'intervient pas», précise-t-il. Gagner en respectabilité Pendant longtemps, seules les affaires de divorce ont fait les choux gras des «privés». Les dossiers ne remontaient guère jusqu'au juge : ils servaient au mieux de base de négociation, au pis d'argument d'intimidation entre ex-mari et femme. Désormais, les détectives sortent de l'ombre.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique | Admin | Cache

10 12 2009 10:18:32

Voyage au coeur de l'intelligence economique, actualite Defense ouverte : Le Point

«C'est un exercice que nombre d'entreprises, dont certains journaux et magazines d'information, connaissent bien : lorsque des indices troublants se multiplient, il devient urgent de faire passer les "dépoussiéreurs". Ces spécialistes viennent chercher des micros dans les murs ou les pieds de table, et repartent généralement bredouilles ! Car ces pratiques d'espionnage appartiennent généralement au passé, tant il est devenu facile de savoir, sans même avoir besoin d'y pénétrer, ce qui se passe dans une entreprise. Pour ceux qui en douteraient, il suffit de lire le dernier ouvrage de Bruno Delamotte, l'un de ces chefs d'entreprise pratiquant ce qu'il est convenu d'appeler "l'intelligence économique". Et d'expliquer pourquoi les "plombiers" qui avaient opéré au Canard Enchainé en 1973 ont disparu du paysage. C'est que le développement des technologies de l'information et celui des communications numériques a bouleversé le métier des voleurs d'infos : "Les messageries électroniques, à l'ère de la feuille Excel et surtout de la présentation Powerpoint, sont une mine d'or pour qui sait se positionner habilement. Etre posté au bon carrefour de ces autoroutes de l'information, totalement invisible, peut permettre de plonger dans le coeur de l'entreprise, de la lire à livre ouvert tant dans sa stratégie que dans ses comptes." Le monde vu par Delamotte est assez déprimant. On y évoque des coups tordus, certains ahurissants quand le patron doit expliquer à un client africain que les assassinats ne sont pas pratiqués par son entreprise, d'autres franchement débilitants, quand le chef d'entreprise est mis sous pression dans une cave par des policiers du contre-espionnage, qui veulent à tout prix savoir d'où sort un document officiel secret qui circule sous le manteau dans Paris.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 07 2009 12:54:22

La protection indirecte du droit de la propriete intellectuelle sur la commercialisation de certaines innovations

«Propriété intellectuelle, innovations, oeuvre, droit d'auteur, invention brevetable, logiciels, outils de gestion, concurrence, oeuvre de l'esprit, jurisprudence, compilations d'informations, méthodes, systèmes, droit des marques, marques, protection Certaines innovations ne sont pas directement protégeables par un droit de propriété intellectuelle en ce qu'elles ne répondent ni à la définition de l'oeuvre protégeable par un droit d'auteur (oeuvre originale portant l'empreinte de la personnalité créatrice de son auteur), ni à la définition de l'invention brevetable, qui peut se résumer en une solution technique apportée à un problème technique et susceptible d'application industrielle.» [...] «On pense ainsi aux simples performances techniques matérielles, aux travaux de compilation d’informations, ou à biens d’autres innovations encore qui ne pourraient être qualifiés que de méthodes, de procédés, ou de systèmes. Il paraît résulter de ce principe une exclusion pure et simple des innovations visées. Cependant, à condition de bien l’aménager, la forme de l’innovation elle-même peut, si elle remplit les critères juridiques de la protection, faire l’objet d’une protection par le droit d’auteur notamment. L’œil avisé et expert d’un avocat peut ici être essentiel pour conseiller l’innovateur préalablement à la commercialisation de son produit, et lors de sa mise en forme. Fort de son expérience, notre cabinet est prêt à se tenir à vos côtés pour vous conseiller sur les aménagements nécessaires à une protection efficace de vos créations, et vous assister dans les litiges que vous pourriez avoir à mener au sujet de cette protection. Par ailleurs, pour tenter de renforcer la protection des innovations ne relevant ni du droit d’auteur ni du droit des brevets, une protection à coloration commerciale et marketing peut être aménagée. En premier lieu, le droit des marques peut constituer un moyen de protection commerciale efficace. S’il ne permet pas d’interdire au concurrent de développer un produit équivalent, il permet à l’entreprise innovante de différencier sa production, et de s’attribuer un outil marketing efficace qui peut constituer un atout majeur à l’égard de la concurrence. »...
Source: http://www.legalbiznext.com | Source Status Categories: Propriété Intellectuelle,Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Propriété Intellectuelle,Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

10 06 2009 14:11:32

At Simmons, Bought, Drained and Sold, Then Sent to Bankruptcy

«For most of the 133 years since its founding in a small city in Wisconsin, the Simmons Bedding Company enjoyed an illustrious history. Skip to next paragraph Enlarge This Image David Walter Banks for The New York Times Noble Rogers worked at Simmons for 22 years, mostly at a factory outside Atlanta. When the plant closed last year, he was left with a bitter taste. Multimedia Flipped: How Dealmakers Can Win While Their Companies LoseVideo Feature Flipped: How Dealmakers Can Win While Their Companies Lose Many Owners, Rising DebtGraphic Many Owners, Rising Debt Related An Executive Who Ruled From Afar and Walked Away Rich (October 5, 2009) Enlarge This Image Fred Prouser/Reuters Thomas Lee left THL in 2006. Readers' Comments Readers shared their thoughts on this article. * Read All Comments (546) » Presidents have slumbered on its mattresses aboard Air Force One. Dignitaries have slept on them in the Lincoln Bedroom. Its advertisements have featured Henry Ford and H. G. Wells. Eleanor Roosevelt extolled the virtues of the Simmons Beautyrest mattress, and the brand was immortalized on Broadway in Cole Porter's song "Anything Goes." Its recent history has been notable, too, but for a different reason. Simmons says it will soon file for bankruptcy protection, as part of an agreement by its current owners to sell the company ...” the seventh time it has been sold in a little more than two decades ...” all after being owned for short periods by a parade of different investment groups, known as private equity firms, which try to buy undervalued companies, mostly with borrowed money. For many of the company's investors, the sale will be a disaster. Its bondholders alone stand to lose more than $575 million.»...
Source: http://www.nytimes.com | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 02 2009 15:21:37

L'assouplissement de la reglementation des marches publics en ligne de mire

«Le service central de prévention de la corruption dénonce une réglementation des marchés publics trop lâche et veut relancer les contrôles "plus que jamais nécessaires". Créer une alerte sur ce sujet C'est "pour des raisons de prétendue efficacité" que l'on a assoupli la réglementation des marchés publics. Résultat : "les comportements de manipulation des marchés persistent de façon inquiétante". Pour le service central de la corruption (SCPC), le renforcement du "contrôle s'avère plus que jamais nécessaire". Un bilan alarmiste qui conduit ce service rattaché au Ministère de la Justice à consacrer une trentaine de pages de son rapport d'activité 2008 à l'exposition d'une méthodologie d'investigation pour détecter les faits de corruption ou d'infractions assimilées. L'outil s'adresse aux décideurs (maires, contrôleurs de collectivités, ou encore commissaires aux comptes...) et doit les inciter "à utiliser l...˜article 40 du Code de procédure pénale pour saisir l'autorité judiciaire lorsqu'une suspicion d'infraction existe". L'objectif affiché est sans équivoque : « Eviter les dérives "populistes" impose de "re/légitimer" le contrôle et de le rendre visible. Il ne suffit pas que "justice" soit faite, dit-on en Grande-Bretagne, il faut aussi que l'on voie que justice a été faite»...
Source: http://www.lemoniteur.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

09 30 2009 19:1:14

Un proche de Brice Hortefeux, Olivier Buquen, est nomme delegue interministeriel a l'intelligence economique

«La création de ce poste avait été annoncée le 16 septembre dernier, et il est désormais pourvu : c'est le Breton Olivier Buquen, 46 ans, ancien conseiller général du Morbihan et ancien maire de Carnac, qui a été nommé ce matin en conseil des ministres délégué interministériel à l'intelligence économique . Le décret de Christine Lagarde qui accompagnait voici deux semaines la création du poste précisait que son titulaire serait placé au sein de son ministère auprès du secrétaire général du ministère de l'Economie, Dominique Lamiot. Le décret précisait cependant que les "orientations" du délégué interministériel seraient déterminées par un nouveau "comité directeur de l'intelligence économique", placé auprès de la présidence de la République. Cette double dépendance Bercy/Elysée, ainsi que l'élévation de la fonction au niveau d'un délégué interministériel, constituaient une des grandes nouveautés de ce profil de poste. Rappelons qu'Olivier Buquen succède à Alain Juillet, parti en avril dernier, lui aussi venu du privé mais après de longs passages à la DGSE, soit en tant qu'officier au service Action, soit en tant qu'honorable correspondant au sein de grandes entreprises. Cette nomination est une surprise. Olivier Buquen est directeur du développement du groupe Plastic Omnium .»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 28 2009 16:15:8

la question des taupes

«Plus qu'un péché par omission ? Même dans son manuel de référence L'intelligence économique, la comprendre, l'implanter, l'utiliser paru aux éditions de l'organisation en 2006 (l'un des meilleurs et des plus complets de la zone francophone à mon avis), François Jakobiak disserte assez peu sur les cas de trahison interne au sein de l'entreprise. Par sécurité psychologique plus que par omission, la communauté de l'IE s'est jusqu'ici contentée de penser que les menaces informationnelles viennent de l'extérieur (la concurrence, l'Etat, la société civile...) et un peu moins de l'intérieur de l'entreprise (défaillance technique, négligence, erreur ou trahison). Pourtant, telles des jumelles qui partagent tout ou presque, les dispositifs d'intelligence économique doivent désormais faire face à l'existence d'espions ou de taupes dans la maison, au même titre que les services de Renseignement classiques.»...
Source: http://www.bonaberi.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 21 2009 14:3:6

Décret n° 2009-1130 du 17 septembre 2009 modifiant le décret n° 2009-137 du 9 février 2009

«Décret n° 2009-1130 du 17 septembre 2009 modifiant le décret n° 2009-137 du 9 février 2009 relatif à la carte professionnelle, à l'autorisation préalable et à l'autorisation provisoire des salariés participant aux activités privées de sécurité définies à l'article 1er de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 NOR: IOCA0919160D Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales, Vu la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 modifiée réglementant les activités privées de sécurité, notamment son article 6 ; Vu le décret n° 2009-137 du 9 février 2009 relatif à la carte professionnelle, à l'autorisation préalable et à l'autorisation provisoire des salariés participant aux activités privées de sécurité définies à l'article 1er de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983, notamment son article 13 ; Le Conseil d'Etat (section de l'intérieur) entendu, Décrète : Article 1 En savoir plus sur cet article...» [...] «Au premier alinéa de l'article 13 du décret du 9 février 2009 susvisé, la date du 31 mars 2009 est remplacée par la date du 31 décembre 2009. »...
Source: http://www.legifrance.gouv.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 18 2009 17:25:38

Décret n° 2009-1122 du 17 septembre 2009 relatif au délégué interministériel à l'intelligence économique

«Article 1 Il est institué un délégué interministériel à l'intelligence économique placé auprès du secrétaire général du ministère chargé de l'économie. Article 2 Le délégué interministériel à l'intelligence économique élabore et propose la politique publique d'intelligence économique. Il en anime et en coordonne la mise en oeuvre. Il en évalue l'efficacité. Un comité directeur de l'intelligence économique, placé auprès de la présidence de la République, fixe les orientations du délégué interministériel à l'intelligence économique. Le délégué interministériel à l'intelligence économique rend compte de son action auprès du comité directeur de l'intelligence économique. Le comité directeur de l'intelligence économique est composé de représentants du Président de la République, du Premier ministre, des ministres chargés de l'intérieur, des affaires étrangères, de la défense, de l'économie et du budget. Le représentant du Président de la République en assure la présidence. En tant que de besoin, des représentants d'autres départements ministériels participent aux travaux du comité directeur.»...
Source: http://www.legifrance.gouv.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 18 2009 16:44:38

Quand l'intelligence economique reussit aux ONG

«Dans son édition du 12 avril 2009, le New York Times classait « Dead Aid» [1] au 29è rang des livres les plus vendus aux Etats-Unis. L'ouvrage de la Zambienne Dambisa Moyo [2] décrypte avec méthode, chiffres et exemples, comment le business de l'aide au développement accroit la dépendance de l'Afrique et profite à des réseaux d'ONG rompues aux techniques de guerre économique. Dans son éditorial du 29 avril 2009 au Time, Paul Wolfowitz, ancien directeur de la Banque Mondiale, confirme l'analyse de l'économiste africaine de 40 ans (classée parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde[3]) et comprend la tension déclenchée par la parution de l'ouvrage dans les milieux de la solidarité internationale. Désormais dotées de stratèges et de lobbyistes, de business models et de commerciaux, de réseaux et de communicateurs, les grandes ONG maitrisent parfaitement les techniques d'intelligence économique et les appliquent sans en parler.»...
Source: http://www.bonaberi.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 17 2009 16:26:39

Un nouveau poste de delegue ministeriel a l'intelligence economique est cree a BercY, actualite Defense ouverte : Le Point

«Après cinq mois de réflexions, la succession de l'ancien haut responsable en charge de l'intelligence économique auprès du Premier ministre, Alain Juillet , est désormais décidée. On ne connait pas encore le nom du titulaire du poste, mais la ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi Christine Lagarde a présenté ce matin en Conseil des ministres le décret annonçant la création d'une nouvelle fonction de "délégué ministériel à l'intelligence économique". Selon nos informations, celui-ci serait placé auprès du secrétaire général du ministère de l'Economie, Dominique Lamiot. Le décret précise que les "orientations" du délégué interministériel seront déterminées par un nouveau "comité directeur de l'intelligence économique", placé auprès de la présidence de la République.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 17 2009 9:31:32

Bercy preempte l'intelligence economique

«Un dispositif à deux étages devrait voir le jour avec un délégué ministériel au Minéfi et un comité à l'Elysée. "La ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi a présenté un décret relatif au délégué interministériel à l'intelligence économique. L'intelligence économique vise à fournir aux acteurs de l'économie les outils leur permettant de maitriser et protéger l'information stratégique pertinente pour leur activité. Afin d'améliorer la coordination de l'action de l'Etat en la matière et de renforcer son efficacité, le décret institue un délégué interministériel à l'intelligence économique. Ses orientations de travail sont déterminées par un comité directeur à l'intelligence économique placé auprès de la Présidence de la République". Voilà un extrait du communiqué publié à l'issue du Conseil des ministres du 16 septembre 2009. Ainsi, ce décret organise un futur dispositif de l'intelligence économique à deux volets : un à Bercy et l'autre à l'Elysée, ce que ce blog avait indiqué dès le 17 juin 2009, en donnant les noms des possibles responsables dans les deux institutions.»...
Source: http://blog.latribune.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 16 2009 17:45:1

A lire : un “barbouze” passe a table

«Bruno Delamotte, patron d'une des plus importantes entreprises d'intelligence économique en France, tire un trait sur son passé et publie un livre dans lequel il dévoile quelques-uns des sulfureux secrets d'un monde obscur. "Little Buddha" veut tirer un trait sur son passé français, un passé de dirigeant d'une des plus importantes entreprises d'intelligence économique en France, avant de s'installer à Dubai. Bruno Delamotte, dit "Little Buddha", en raison de son physique hors norme, raconte dans un livre à paraitre le 24 septembre le quotidien d'un dirigeant d'un cabinet d'intelligence économique. Un quotidien stressant qui débute le matin par une perquisition dans ses bureaux de Riskeco, l'entreprise qu'il a fondé, alors qu'il se trouve à 9000 km de Paris, pour se terminer en soirée dans des diners ou des bars d'hôtels en compagnie de grands patrons qui veulent tout savoir de leurs concurrents ou exigent que l'on déménage du matériel bloqué dans un pays exotique, les armes à la main, en passant par les rapports tordus entre les spécialistes de l'intelligence économique et les services de renseignement, DCRI ou DGSE.»...
Source: http://blog.latribune.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

09 11 2009 14:52:47

Kroll's roll in the Stanford muck

«Posted by: Matthew Goldstein Tags: Commentaries, Allen Stanford, DEA, Kroll, lawsuit and due diligence, Marsh, Ponzi, Thomas Cash, Thomas Raffanello Kroll Associates is the big name in the world of corporate investigations. But a former top gumshoe at Kroll has mud on his feet as a result of the firm's past involvement with accused Ponzi mastermind Allen Stanford. In the late 1990s, Stanford hired Kroll's Miami office to help with a number of internal investigations. But more important, Stanford retained Kroll to help smooth the waters with a parade of federal investigators who were raising questions about Stanford's growing banking empire on the Caribbean island nation of Antigua. And for a long time, Stanford's strategy of hiring Kroll to put some polish on his image appeared to work. Stanford was finally unmasked as a charlatan this year, when the Securities and Exchange Commission and federal prosecutors charged the former Texas billionaire with running a $7 billion Ponzi scheme.»...
Source: http://blogs.reuters.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Thu Sep 10 14:15:13 CEST 2009

ce que la FEPIE demande a la Loppsi 2

«Ce blog publie le courrier d'Hervé Séveno, président de la FEPIE, à la Commission de la Défense de l'Assemblée Nationale. Les demandes de la FEPIE visent à réduire les dérives et à participer au contrôle officiel de la profession. La loi va-t-elle obliger à leur délivrer un agréement ou pas ? Les professionnels de l'intelligence économique sont directement concerné par la loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieur (LOPPSI). Les élus de la nation ont eu l'heureuse idée de demander son avis à Hervé Séveno, le président de la Fédération Française de l'Intelligence économique (FEPIE). En exclusivité, ce blog publie le texte de la réponse d'Hervé Séveno à la Commission de la Défense de l'Assemblée nationale. Séveno insiste, c'est le point essentiel du débat pour les professionnels, sur la nécessité d'un encadrement juridique de la profession de l'intelligence économique. La FEPI, explique-t-il, "a été créée notamment dans cette perspective". Dans ce contexte, il renouvelle la candidature de la FEPIE a participer à la commission consultative que la loi devrait instaurer pour délivrer l'autorisation d'existence. Ainsi la FEPIE participerait au processus d'acrédiation des professionnels.»...
Source: http://blog.latribune.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

Tue Sep 8 15:34:01 CEST 2009

CRIE : L'Etat monte la garde !

«Marc Frenger travaille pour le ministère de l'Economie. C'est l'homme de l'Intelligence économique à Marseille. En visite à la Comex, une PME marseillaise spécialisée dans l'ingénierie et l'exploration sous-marine, il est accompagné de son alter-ego du ministère de l'intérieur, Laurence Gasnier. Tous deux vont conseiller les dirigeants de la Comex dans des domaines divers comme la sécurité, la compétitivité ou encore l'innovation. L'action du CRIE ne s'arrête pas là. Il se rend également au pôle de compétitivité Mer PACA de Toulon, un centre économique stratégique. L'Etat compte dessus pour favoriser l'innovation. Le pôle Mer de Toulon regroupe 255 membres dont deux tiers d'entreprises et un tiers de chercheurs qui développent des projets ensemble. Où se situe le marché ? Quelle est sa taille ? Comment se placer par rapport à la concurrence ? Le chargé de mission apporte au pôle des informations précieuses. Des conseils stratégiques qui s'accompagnent aussi et surtout de recommandations de prudence. Selon Marc Frenger, " le pôle de compétitivité, c'est un formidable outil de promotion de nos entreprises à l'international, mais évidemment c'est également un drapeau pour des intérêts étrangers qui pourraient être intéressés par le capital immatériel, le patrimoine immatériel de nos entreprises pour d'éventuelles prédations".»...
Source: http://www.france24.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Tue Sep 8 15:32:22 CEST 2009

Clearstream. Sarkozy veut «se debarrasser de toutes ces combines» - France - Le Telegramme

«En marge de son déplacement au Brésil, Nicolas Sarkozy a confié hier, à propos du prochain procès Clearstream, qu'il était «grand temps» de se «débarrasser» de «toutes ces combines sous la Ve République». Dans cette affaire de dénonciation calomnieuse, la justice cherche à savoir qui est à l'origine de la falsification de listings bancaires auxquels ont été ajoutés les noms de plusieurs personnalités, dont celui de Nicolas Sarkozy. A moins de deux semaines de l'ouverture du procès Clearstream, Nicolas Sarkozy s'est montré agacé par les déclarations dans le JDD d'Imad Lahoud, le mathématicien qui a relancé la tension à moins de deux semaines de l'ouverture du procès en assurant que Dominique de Villepin était à l'origine de cette "cabale anti-Sarkozy". En marge de son déplacement au Brésil -où il tente de vendre des avions Rafale-, Nicolas Sarkozy, qui est partie civile dans ce procès, s'est fendu d'un petit commentaire acerbe sur les derniers rebondissements de cette affaire. "Il est grand temps que toutes ces combines, sous la Vème république, une bonne fois pour toutes, on en soit débarrassés", a-t-il expliqué dans le Parisien. Et d'enfoncer le clou: "Les officines, les combines, il y en a eu beaucoup trop et c'est une occasion pour montrer que plus personne ne sera victime de ça. Et maintenant, que les prévenus s'expliquent et que les juges décident."»...
Source: http://www.letelegramme.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Tue Sep 1 10:39:39 CEST 2009

Alain juillet passe a l'ennemi

«Alain Juillet, ancien grand patron des services de renseignement français - il fut numéro2 de la DGSE avant d'être le Monsieur Intelligence économique du gouvernement -, vient d'intégrer le cabinet américain d'avocats d'affaires Orrick. Nanti d'un solide carnet d'adresses, puisqu'il était chargé d'aider les entreprises françaises à conquérir des marchés étrangers, le neveu de Pierre Juillet, ancienne éminence grise de Jacques Chirac, a retrouvé du beau monde chez Orrick: Pascal Clément, ancien ministre de la Justice, ou encore Bernard Attali, ancien patron d'Air France.»...
Source: http://www.letelegramme.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

08 12 2009 12:20:26

Les quatre cles de l'intelligence economique par Francois Asselineau

«François Asselineau a été nommé Délégué général à l'Intelligence économique à Bercy le 12 octobre 2004 par Nicolas Sarkozy, alors ministre d'Etat, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. Il est venu devant le Cercle Nation et République le 26 avril 2006 afin de présenter les objectifs fixés à la Délégation Générale à l'Intelligence économique ainsi que ses principes d'action. Toutefois, cette Délégation générale à l'Intelligence économique a été supprimée par M. Thierry Breton quelques semaines après cette présentation, le 29 mai 2006. L'exposé qui suit n'a donc plus qu'une valeur rétrospective et sa conclusion acquiert une étrange résonance. Introduction. L'Intelligence économique (IE) est un concept polysémique et donc assez flou. Pour tenter d'y voir clair, nous pouvons le synthétiser en affirmant que l'intelligence économique consiste, pour l'entité qui la conduit, à analyser et à anticiper toutes les menaces qui pèsent ou qui peuvent peser sur elle, puis à prendre toutes les mesures défensives et offensives pour contrecarrer ces menaces.»...
Source: http://cybercriminalite.wordpress.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Sun Aug 2 16:05:37 CEST 2009

Le Web : quand les l33ts qui developpent Extelia spoofent une IP de leur client Monext pour tenter de hacker des blogs ...¦ non vous n'hallucinez pas !

«Il y a des approches peu fines sur le Net, c'est assez commun, tellement commun que dans 99% des cas, je n'y prête strictement aucune attention ...¦ Oui mais voilà, quand je découvre ceci dans le fil des commentaires en attente : le-web-extelia-monext-bad-spoofing ...¦ Même si je pense à un kiddie qui joue les Jean-Kevin en s'adonnant à l'apprentissage du chapitre 1 du bien nommé : « L'injection pour les nuls« , cette petite incursion kikoololesque m'intrigue ...¦ « Il me veut quoi lui ? »...¦ Puis, rapidement, j'en viens à me demander pourquoi précisemment sur cet article ...¦ Un petit whois sur l'ip et je découvre une machine appartenant visiblement à la société Monext ...¦ Apparemment, aucun rapport avec Extelia, donc pas de raison de s'inquiéter, il doit s'agir d'un salarié qui occupe sa fin de journée et qui n'a trouvé que ça à faire au lieu de jouer avec ses collègues à la Dame de Pique en réseau. C'est donc avec un outil de hacker chinois visiblement encore trop méconnu de certains et qui commence la lettre G, qu'au pif, je lance une requête de l33t...¦ Tenez vous bien : voici le résultat de la requête. Il y a donc une SSII ou une Web Agency, appelons la comme on veut mais je dirais plutôt Web Agency à tendance fashouille, du nom de Le Web, qui a réalisé les sites de Extelia et de Monext ...¦ Voilà le chainon manquant. Du coup je demande à des personnes autour de moi s'ils n'ont pas, eux aussi, de la visite de petits rigolos ...¦Bingo, ça « prosel » aussi chez Korben...¦ Dingue ça !»...
Source: http://bluetouff.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

Fri Jul 31 15:24:05 CEST 2009

Attac contre Nestle: la justice vaudoise ferme le volet penal

«Les plaignants ne feront pas recours. Ils accusent toutefois le juge d'instruction cantonal, Jacques Antenen, d'avoir fait preuve de partialité. Ce dernier assure avoir respecté le droit. La procédure civile est maintenue Un deuxième non-lieu a été prononcé dans l'affaire d'espionnage qui oppose le groupe altermondialiste Attac à Nestlé. Le juge d'instruction cantonal, Jacques Antenen, estime que la seule infraction qui aurait pu être prise en compte, à savoir la violation de la protection des données, est prescrite. Cet épisode pourrait bien marquer la fin de l'affaire dite du «Nestlégate». Le scandale a éclaté en juin 2008 à la suite de la diffusion de l'émission «Temps Présent», sur la TSR. Cette dernière révèle qu'Attac a fait l'objet d'espionnage. Entre septembre 2003 et juin 2004, une employée de Securitas, qui se faisait appeler Sara Meylan, a infiltré le groupe vaudois pour le compte de Nestlé. Durant cette période, la taupe a rendu des rapports détaillés sur les activités d'Attac Vaud, qui rédigeait alors un livre: Attac contre l'empire Nestlé. Quelques mois après la diffusion de l'émission, l'organisation découvre avoir été infiltrée par deux personnes supplémentaires: Fanny Depreuze, qui a pris le relais de Sara Meylan dès 2003 et jusqu'en 2005, et une autre femme.»...
Source: http://www.letemps.ch | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Wed Jul 29 13:02:15 CEST 2009

Hausse vertigineuse des ecoutes telephoniques

«Les écoutes téléphoniques pratiquées en France à la demande des magistrats ont été multipliées par plus de quatre depuis 2001, mais le chiffre reste encore loin de ceux d'autres pays de l'Europe de l'Ouest. Selon une étude universitaire dont rend compte Le Figaro dans son édition de mardi 28 juillet, disponible dès lundi sur le site internet du quotidien, les interceptions téléphoniques judiciaires ont augmenté de 440 % entre 2001 et 2008, passant de 5 845 en 2001 à 26 000 en 2008. "De quoi grever le budget de la Chancellerie", souligne le quotidien : les opérateurs et leurs prestataires facturent 497 euros hors taxes chaque interception sur une ligne fixe, et 88 euros hors taxes celles sur un téléphone mobile. Conservez cet article dans votre classeur Abonnez-vous au Monde.fr : 6E par mois + 30 jours offerts Sur le même sujet Il convient d'ajouter à ces écoutes demandées par les magistrats les 5 906 écoutes judiciaires dites "administratives" effectuées pour la seule année 2008. Ces dernières sont pratiquées par divers services de renseignement - la DGSE, la DCRI (contre-espionnage) ou encore la Direction nationale de recherches des enquêtes douanières (DNRED) - sans feu vert de la justice. "Leur objectif vise à détecter toute atteinte à la sécurité nationale, à prévenir les visées terroristes ou certaines affaires d'intelligence économique", précise Le Figaro. L'étude souligne également que les services secrets interceptent de plus en plus souvent les échanges de mails.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Jul 10 09:22:02 CEST 2009

Une vraie protection du savoir-faire en France ? s'interroge Pierre Breese a propos d'une proposition de loi de Bernard Carayon

«Le député Bernard Carayon, bien connu pour son implication pour les questions d'intelligence économique, vient de déposer un projet de loi visant à protéger les "informations à caractère économique protégées". Inspiré par l'espionnag act de 1996 qui protège le savoir-faire secret aux Etats-Unis, la proposition prévoit des sanctions pénales en cas de divulgation, conservation ou la reproduction d'informations à caractères économiques protégées. Sont qualifiées d'informations à caractère économique protégées, les informations ne constituant pas des connaissances générales pouvant être facilement et directement constatées par le public, susceptibles d'être source, directement ou indirectement, d'une valeur économique pour l'entreprise, et pour la protection desquelles leur détenteur légitime a pris, après consultation du comité d'entreprise et information des salariés de l'entreprise, des mesures substantielles conformes aux usages. Une peine renforcée est prévue pour une personne autorisée procédant à un usage d'une information à caractère économique protégée non conforme à sa finalité, par négligence ou dans l'intention de nuire»...
Source: http://www.enjeux.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Fri Jul 10 09:18:17 CEST 2009

Plaidoyer pour une prise en compte du capital logiciel dans le bilan des entreprises

«« Pour encourager la mise à niveau et la valorisation du 'patrimoine logiciel' des entreprises, nous proposons que les grands groupes soient tenus à publier, annuellement, à côté de leur bilan financier et de leur bilan RSE, un troisième bilan rendant compte de la gestion de leurs systèmes informatiques. » Dans une lettre adressée au président de la République, Pierre Bonnet, directeur du conseil d'Orchestra Networks, qui a fondé la communauté S-IT-A (Sustainable IT Architecture), et Said Elinkichari, PDG du cabinet Générale Europe Consultants, demandent que la France plaide auprès de ses partenaires européens pour créer une agence de notation indépendante, qui serait chargée d'apprécier « l'intelligence logicielle » des entreprises. Envoyée fin mai, la lettre vient d'être publiée sur l'Observatoire de l'immatériel, un portail fondé par des dirigeants de l'IT française dont l'ambition est d'offrir aux entreprises « les informations, méthodes et outils qui leur permettront d'étudier et de valoriser leurs actifs immatériels ». Cette publication est un premier pas encourageant pour Pierre Bonnet, qui dit « faire du lobbying auprès de différents réseaux, dans la sphère informatique et au-delà ». Pour lui, en effet, omettre ces actifs immatériels dans le bilan des entreprises est un non-sens économique.»...
Source: http://www.lemondeinformatique.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

Wed Jun 17 15:26:14 CEST 2009

IDEES : Quand Alain Juillet defend la ''strategie d'influence''

«Très peu loquace depuis son départ du poste de HRIE (Haut responsable chargé de l'intelligence économique) pour lequel il n'a toujours pas été remplacé, Alain Juillet a donné une très longue interview à la revue Comes , dans laquelle il détaille sa conception de la "stratégie d'influence". Sans donner sa réponse, qu'on devine, il s'interroge sur nos décideurs qui auraient trop le nez sur le guidon : "Le politique est-il aujourd'hui apte à comprendre les enjeux liés à l'influence, qui impliquent une distanciation par rapport à l'événement, et la nécessité d'une perception de l'action dans la durée ?" Alain Juillet revient également sur le débat concernant l'influence internationale des fondations et des think tanks français, et remarque : "Trop souvent, chez nous, les fondations ne sont créées que pour la gloire d'un homme, d'une entreprise, d'un parti qui va les financer, quand ce n'est pas pour donner un poste de président à une autorité que l'on veut consoler ou récompens! er." Il poursuit : "On voit bien qu'il n'y a pas de réelle volonté de sortir de l'existant, de se projeter, de se remettre en cause, de faire naitre un authentique débat d'idées." Il ne va pas se faire que des amis, quand il regrette un manque de diversité chez les chercheurs qui "sortent tous peu ou prou des mêmes moules, des mêmes écoles, ont les mêmes référents et les mêmes méthodes de raisonnement. Ils peuvent être très bons, là n'est pas la question, mais ils présentent presque tous des profils similaires".»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Wed Jun 17 15:23:26 CEST 2009

Exclusif : le successeur d'Alain Juillet dans une short-list a deux noms

«Exclusif : le successeur d'Alain Juillet dans une short-list à deux noms La short-list secrète comporte les noms de Pierre Conesa et de Francis Idrac. Celui-ci tiendrait la corde pour succéder à Alain Juillet. Un "grand flic", Gilles Gray, pourrait devenir adjoint du coordinateur du renseignement, Bernard Bajolet, en charge de l'intelligence économique. Que le remplacement d'Alain Juillet comme Haut responsable à l'intelligence économique se révèle une opération compliquée ! Digne du Rainbow Warrior ou du démontage du réseau Saphir ! Les premières informations annonçant le départ du HRIE datent du 23 avril. Pire, Le décret mettant officiellement fin a ses fonctions a été publié au JO du 29 mai. Et toujours pas officiellement de successeur. Mais dans les coulisses, on s'agite. Selon nos informations, Bernard Bajolet, serait a la manoeuvre. Depuis son bureau de l'Elysée, le coordinateur du renseignement auprès de Nicolas Sarkozy aurait établi une short-list secrète de deux noms. Le premier serait Pierre Conesa, Directeur général de la Compagnie européenne d'intelligence stratégique (CEIS) et ancien haut fonctionnaire au ministère de la défense. L'autre nom est celui de Francis Idrac, l'époux d'Anne-Marie Idrac, secrétaire d'Etat en charge du Commerce extérieur auprès de la ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi.»...
Source: http://blog.latribune.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Fri Jun 12 18:42:51 CEST 2009

L'Intelligence Economique va loger rue de l'Elysee, aupres de Nicolas Sarkozy.

«Après l'officialisation fin mai 2009 du départ d'Alain Juillet de son poste de Haut Responsable à l'Intelligence Economique (HRIE), de nombreuses hypothèses ont été évoquées dans la presse pour décrire le dispositif de remplacement chargé de traiter ces sujets sensibles. In fine, c'est bien le Coordonnateur National du Renseignement, logé rue de l'Elysée, qui devrait récupérer très prochainement cette compétence. Et non Bercy. En effet, placer cette fonction dans un seul ministère, fut-il celui de l'Economie et des finances, aurait considérablement limité son action et son autorité. Tant vis des autres ministères que de ses contacts à l'étranger. D'autant plus que le poste de HRIE était jusqu'à présent placé auprès du Premier Ministre, au Secrétariat Général de la Défense Nationale (SGDN). Une affectation dans un « simple » ministère aurait donné le signal d'une moindre considération pour le sujet.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Thu Jun 11 13:16:04 CEST 2009

Exclusif : Razzia sur les prestataires d'intelligence economique

«La police et le fisc auraient décidé de passer au peigne fin les entreprises nées dans les années 90. La Justice guette le moindre faux pas pour se saisir de tous les documents possibles afin de remonter l'historique des professionnels. Les affaires Moigne et Baptendier n'étaient qu'un amuse-gueule. C'est en fait une véritable razzia sur les entreprises d'intelligence économique qui aurait été décidée, il y a 18 mois, au cours d'une réunion entre les services de police et le fisc, selon nos informations recueillies de bonne source. Des cabinets créés dans les années 90 et leurs héritiers juridiques sont en train d'être passé au peigne fin par des enquêtes du fisc, de l'URSSAF et, éventuellement, de la Justice dans une opération d'envergure concertée de longue date. Exemple : il y a quinze jours, un des principaux opérateurs de la place a subi un contrôle fiscal et s'est retrouvé avec une pénalité de 80.000 euros. Peu de chose pour une entreprise aux comptes florissants et globalement en ordre. Elle attend pour les prochains jours un contrôle de l'Urssaf. Un autre leader, bien implanté dans le monde de la défense, va lui aussi bénéficier des attentions des services de Bercy.»...
Source: http://blog.latribune.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Tue Jun 9 14:32:04 CEST 2009

Mais ou est passe l'intelligence economique en France ? Alain Juillet a ete remercie par le gouvernement mais pas remplace.

«Mais où est passé l'intelligence économique en France ? Edition du 09/06/2009 - par Bertrand Lemaire Alain Juillet a été remercié par le gouvernement mais pas remplacé. Un repositionnement du poste serait prévu. L'intelligence économique* est un enjeu majeur de la sécurité et de la prospérité des entreprises françaises. Or celles-ci sont très peu initiées au concept même, au contraire de concurrentes, notamment en Asie ou aux Etats-Unis. Face à cette situation, la France disposait depuis 2003 et jusqu'à il y a quelques jours d'un « haut responsable chargé de l'intelligence économique », rattaché au SGDN (Secrétariat Général de la Défense Nationale, rattaché au Premier Ministre), Alain Juillet. Celui-ci fut directeur de la DGSE de 2002 à 2003 et ancien agent actif du SDECE à l'époque de Charles De Gaulle. Il avait notamment un rôle de sensibilisation des entreprises, en plus d'une coordination de l'action publique sur l'intelligence économique. Un décret du 27 mai a mis fin aux fonctions d'Alain Juillet sans qu'aucun remplaçant ne soit nommé. Les services de Matignon, plusieurs fois interrogées par CIO, ont été incapables d'avancer la moindre information sur le sujet. Il semblerait, selon des rumeurs circulant dans le milieu de l'intelligence économique, que la position du « haut responsable chargé de l'intelligence économique » serait en cours de changement. On parle ainsi d'un rattachement possible au Ministère de l'Economie. Mais ce changement n'est pas encore décidé alors même que le poste est désormais vacant... En entreprise, faute d'un responsable dédié, c'est souvent le DSI qui se retrouve plus ou moins chargé de l'intelligence économique, au moins sur le plan de la mise en place d'outils adéquats, avec le RSSI. Selon Robert Gates (ancien directeur de la CIA entre 1991 et 1993 et actuel secrétaire à la Défense des Etats-Unis), cité par le site web de la Mission du haut responsable chargé de l'intelligence économique, 40 % des moyens de renseignement des Etats-Unis sont consacrés à l'intelligence économique. C'est dire l'importance stratégique de l'intelligence économique dans le monde moderne.»...
Source: http://www.cio-online.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Mon Jun 8 13:23:07 CEST 2009

Intelligence economique - Vers une redistribution des cartes

«Diminuer la taille du texte Imprimer cet article Le gouvernement français réfléchit à une nouvelle stratégie pour sa politique d'intelligence économique, ce qui pourrait donner lieu à une refonte de l'organisation actuelle, ont indiqué à Reuters des professionnels du secteur. Le récent départ d'Alain Juillet, haut responsable chargé de l'intelligence économique depuis 2003, a accéléré cette réflexion qui vise à pallier des points faibles comme la protection des petites et moyennes entreprises stratégiques. Le poste d'Alain Juillet pourrait être supprimé et les spéculations sur les différents ministères ou les personnalités qui pourraient prendre la direction des opérations battent leur plein. "Nous étudions une évolution de notre organisation", a confirmé un porte-parole de Bercy qui n'a pas souhaité apporté plus de détails sur la réflexion en cours. "Le développement de l'intelligence économique est toujours dans une phase embryonnaire", analyse Christian Harbulot directeur du cabinet spécialisé Spin Partners. "Le poste d'Alain Juillet représentait une petite bougie allumée dans un tunnel", commente cet expert pour qui la priorité donnée aux grands contrats stratégiques notamment en défense a masqué les manques en faveur des PME et des collectivités locales. SOUS LE RADAR "Les grandes entreprises auxquelles tout le monde pense ne posent pas vraiment problème mais ce sont plutôt les PME stratégiques qui ne sont pas sous la couverture radar", notait ainsi une source gouvernementale.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Thu Jun 4 13:32:56 CEST 2009

Effet GIGO ou Assurance qualite

«Si savoir pour comprendre et comprendre pour agir intelligemment dans l'environnement économique est bien la raison d'être de l'intelligence économique et des ses pratiques, il est donc crucial que la matière première que l'on traite, l'information elle-même, soit exhaustive, pertinente et émanant d'une source objective et fiable. Les approximations, les à peu près, les réductions et déformations que diffusent ces derniers jours les media, à propos de sujets d'actualité (profits des grandes sociétés, rémunération des grands patrons, plans sociaux, etc.) ne sont pas pour rien dans l'indignation qui s'exprime. Il ne s'agit pas ici de juger des opinions ou des commentaires que suscite l'information fournie, mais de déplorer que cette information sur laquelle se base ces opinions et ces commentaires soit incomplète, tronquée ou quelquefois tout simplement fausse. Il y a 40 ans, IBM avait dénoncé l'effet GIGO (Garbage In, Garbage Out : si l'on met de la m...¦à l'entrée, on obtiendra de la m...¦ à la sortie). On en est là. D'où le problème qui deviendra de plus en plus d'actualité et qu'il faudra bien traiter un jour ou l'autre, celui d'une assurance qualité s'imposant à tous ceux qui font profession de fournier de l'information et des connaissances.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Sat May 30 14:49:29 CEST 2009

Fin des fonctions d'Alain Juillet à la tête de l'intelligence économique

«L'Elysée a mis fin par décret aux fonctions d'Alain Juillet comme haut responsable chargé de l'intelligence économique, un poste qu'il occupait depuis sa création en 2003 par Jean-Pierre Raffarin, indique vendredi le Journal officiel. Placé sous l'autorité du Secrétariat général de la défense nationale (SGDN), Alain Juillet, ancien directeur du renseignement de la DGSE âgé de 67 ans, avait récemment annoncé qu'il entendait quitter son poste. "Avant même l'élection du président Sarkozy, j'avais indiqué que la fonction que j'occupe depuis décembre 2003 doit évoluer, sans doute en changeant les structures. Une décision en ce sens a été prise, et je n'attends que le décret mettant fin à mes fonctions", disait-il au point.fr. Selon le SGDN, un intérim est assuré par Jacques Fanouillaire, un proche collaborateur d'Alain Juillet, dont le successeur n'a pas encore été désigné.»...
Source: http://www.boursorama.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Wed May 27 17:52:25 CEST 2009

Projet de loi d'orientation et de programmation pour la performance de la Securite interieure - Portail du Gouvernement

«Intelligence économique L’intelligence économique est au coeur des enjeux modernes de sécurité. Elle doit permettre de défendre le périmètre stratégique de souveraineté et concourir à la défense des acteurs économiques face aux menaces. Depuis plusieurs années, le gouvernement s’est engagé dans une politique de valorisation de l’intelligence économique.» [...] «Pour ce faire, la LOPPSI prévoit une procédure d’agrément et d’autorisation par les préfets : agrément des dirigeants, gérants et associés, et autorisation des personnes morales intervenant en matière d’intelligence économique. Cette procédure prévoit l’avis de commissions départementales auxquelles sera étroitement associée la profession. La LOPPSI prévoit également que les militaires, fonctionnaires et autres collaborateurs de services de renseignements ne pourront exercer une activité privée dans ce secteur dans les trois ans qui suivent la cessation de leurs fonctions au service de l’Etat, sauf autorisation individuelle de leur ministre de tutelle. »...
Source: http://www.premier-ministre.gouv.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

05 27 2009 9:24:13

20 millions d'euros de subvention pour les projets web 2.0!

«Voilà une très bonne nouvelle, Nathalie Kosciusko-Morizet lance deux appels d'offres l'un sur le serious gaming et l'autre sur le web 2.0. Concrètement l'objectif de ces appels d'offres est d'aider des projets dans ces thématiques à travailler sur de la R&D et ainsi financer une partie de leur développement. 10 millions d'euros sont destinés au serious gaming et 20 millions pour le web 2.0 des montants très significatifs pour l'industrie du web. Attention les délais sont très courts pour déposer votre dossier : •dépôt des candidatures du 27 mai au 6 juillet -examen des dossiers du 7 juillet au 30 aout -annonce des projets sélectionnés au mois de septembre -signature des conventions de financement avant la fin 2009. Les critères de sélection pour l'AO du web 2.0 sont : originalité du projet, contenu technologique ou / et services innovants par rapport à l'état de l'art et au marché ; • ouverture de l'application ou du service notamment par le biais d'APIs, respect des standards existants, ou diffusion du code en open source, pour garantir une diffusion aussi large que possible ; • qualité du partenariat (complémentarité des partenaires, etc.) ; la présence de PME sera particulièrement appréciée ; • viabilité et réalisme technique, financier et économique du projet (capacité financière des partenaires à conduire le projet puis à aboutir à un service commercialisable ; adéquation des solutions envisagées au besoin pressenti et à un marché potentiel) ; • management du projet (organisation des travaux, gestion des risques, livrables, planification...¦) ; • retombées économiques en termes de gains de compétitivité apportés aux entreprises utilisatrices du service (lorsque l'utilisateur visé est une entreprise), de création d'emplois, etc.»...
Source: http://www.2803.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

Mon May 25 11:08:38 CEST 2009

Scandale des notes de frais : un ex-membre des SAS, intermediaire du ''Daily Telegraph''

«Un ancien membre des SAS, une unité d'élite de l'armée britannique, a révélé samedi avoir servi d'intermédiaire entre un informateur toujours anonyme et le journal britannique qui publie depuis deux semaines les détails des notes de frais des députés britanniques. "J'ai joué mon rôle dans l'histoire. Il appartient désormais aux autres de décider du meilleur chemin à suivre pour avancer et punir ceux qui ont été démasqués", a déclaré John Wick au Daily telegraph. Ce quotidien conservateur distille depuis 16 jours les défraiements des députés de tous bords, provoquant un scandale au Royaume-Uni qui a entrainé démissions et pléthore de remboursements.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon May 25 11:05:21 CEST 2009

ELYSEE : Un transfuge du cabinet Dati rejoint le coordonnateur du renseignement,

«Coordonnateur du renseignement à l'Elysée, l'ambassadeur Bernard Bajolet devrait voir prochainement son équipe renforcée par l'arrivée d'un administrateur civil hors classe de 44 ans, Jérôme Poirot. Actuellement conseiller pour les affaires budgétaires de la garde des Sceaux Rachida Dati, son cursus est parfait : énarque (promotion Averroès, 2000), il a été en 2004 conseiller technique aux cabinets de Nicolas Sarkozy, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, et de Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat au Budget. Depuis le départ de Nacer Meddah, nommé le 11 décembre dernier préfet de Seine-Saint-Denis, l'équipe de Bernard Bajolet ne comptait plus de spécialiste du budget, alors même que ces questions sont devenues centrales pour le coordonnateur, qui a notamment pour fonction de préparer les plans d'investissements techniques massifs prévus pour tous les services de renseignement français. Le gestion de ces affaires budgétaires se fait au détriment des affaires opérationnelles, qu'aucun acteur de la chaine de renseignement ne traite avec Bernard Bajolet. Les récentes affaires de terrorisme maritime n'ont pas été abordées avec lui, le conflit sur ce point ayant été assez clair - selon nos informations - avec l'état-major particulier et la cellule diplomatique. Mais tout n'est pas si négatif pour le coordonnateur, puisqu'il va encore récupérer dans son escarcelle une prérogative jusque-là dévolue au SGDN (Secrétariat général de la défense nationale), à savoir le poste de haut responsable chargé de l'intelligence économique.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Tue May 19 15:47:46 CEST 2009

MINEFE - Directions et services - Service de coordination a l'intelligence economique

«Connaitre, comprendre, décider L'économie de la connaissance : ce n'est pas seulement le slogan du programme ambitieux dont les Etats membres de l'Union se sont dotés dans le cadre de la « Stratégie de Lisbonne », programme visant à faire de l'Union européenne l'économie la plus compétitive et la plus dynamique d'ici...¦ 2010, c'est-à-dire demain, ce n'est pas non plus une utopie, c'est bel et bien une réalité à laquelle les entreprises du XXIe siècle sont confrontées.»...
Source: http://www.ie.bercy.gouv.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Sun May 17 13:50:56 CEST 2009

Lettre d'un ex-gendarme devenu barbouze a la DCRI amnesique

«Patrick Baptendier a adressé à Rue89 une lettre ouverte au sous-directeur à la protection économique de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). L'enjeu : savoir si oui ou non la Direction de la surveillance du territoire (DST) s'est servie de lui pour surveiller le milieu parfois interlope de l'intelligence économique, en échange d'informations sur ses cibles.»...
Source: http://www.rue89.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Sat May 16 15:38:25 CEST 2009

Veiller Fute a l'International - tome 2

«La Commission Intelligence économique (IE) des conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) publie le deuxième tome du guide « Veiller futé à l'international ». Ce guide a pour but, une fois encore, d'aider les dirigeants de PME françaises dans leurs démarches à l'international, surtout en ces temps de crise généralisée, sources à la fois de menaces et d'opportunités. Ce guide basé sur des exemples vécus et concrets a été élaboré par des responsables d'entreprises en charge de l'export et du développement international, véritables acteurs de terrain et praticiens au quotidien de l'intelligence économique tant en France qu'à l'étranger. Alors que le premier tome se concentrait sur les aspects plus « défensifs » et mettait en garde les PME contre les nombreux pièges à éviter, le deuxième tome insiste sur la nécessité d'observer son adversaire, déceler ses points forts et faiblesses pour aller à la conquête des marchés étrangers, tel le Judoka qui utiliserait la force de son adversaire pour mieux le surprendre et le contrer : • Préparer et organiser sa mission à l'étranger - Maitriser les risques liés aux outils de communication et de stockage de l'information - Utiliser la propriété intellectuelle - Exposer sans s'exposer : du bon usage des salons et colloques à l'étranger - Trouver un partenaire fiable à l'étranger - Les techniques particulières d'obtention et d'exploitation de l'information - Financer son développement en évitant les pièges Préfaces de Bruno DURIEUX, Ancien Ministre, Président du Comité national des conseillers du commerce extérieur de la France & Bernard CARAYON, président de la fondation d'entreprises Prometheus.»...
Source: http://www.cadre-export.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Sat May 16 15:22:58 CEST 2009

Competitive Intelligence Pioneer ...

«Fuld & Company, the competitive intelligence and analysis firm ('competitive intelligence' translates as 'shangye diaocha') which first opened its doors in Cambridge, Massachusetts 30 years ago, today announces the opening of an office in Dalian, China. Fuld intends to develop the market for competitive intelligence in China and the new office will be run under the guidance of Asia expert, Dr Denis Simon, Senior Advisor for China Operations. Commenting on the decision to open in China, company founder Leonard Fuld said "Our clients increasingly need on-the-ground analysis of their competitive environment in Asia, and specifically in China. With multinationals and national Chinese companies themselves growing in size and influence in the global market our clients from around the world need this missing piece to their puzzle - and increasingly want this analysis from a single firm. With the opening of our China office, we have the capability of delivering truly global competitive intelligence services from North America, Europe and Asia". Dr Simon, who has been working in China since the 1980s, explains the importance of an on-the-ground consultancy "The distinctive features of business in China are that it is highly fluid and turbulent. Whilst things have no doubt improved over the last decade, the Chinese economy is reforming at an uneven pace and all businesses - foreign and local - are beset by uncertainty and unpredictability. Business relationships and partnerships can change overnight; coupled with an erratic applications of laws and regulations anyone operating in China needs to monitor these shifting competitive positions. "Furthermore, foreign companies which entered the Chinese market in the 1980s were largely competing against each other at the higher end of the market. Now, with China a member of the World Trade Organisation and enhancements in Chinese manufacturing and R&D capabilities, Western companies are increasingly competing head-to-head against Chinese companies, as well as those from Korea and Japan. So the smart company today will need to understand the progressively more complex interplay between local and international competition."»...
Source: http://www.sourcewire.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Fri May 15 16:36:13 CEST 2009

Les meilleures formations

«Robotisée Fac de médecine puis spécialisation en chirurgie au sein de l'Institut européen de téléchirurgie, à Strasbourg. Génétique Fac de médecine, suivie soit d'une spécialisation de médecin biologiste, soit d'un DES de génétique médicale. Conseil en génétique Master conseil en génétique et en médecine prédictive, université d'Aix-Marseille-II. Ingénierie hybride Double diplôme ingénieur-architecte à Centrale Nantes. Master professionnel physique et nanotechnologies du CNAM. Intelligence économique Master intelligence économique de l'Icomtec, université de Poitiers. Diplôme spécialisé de l'Ecole européenne d'intelligence économique, à Versailles et à Bruxelles.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

05 15 2009 15:30:49

L'Élysée va réorganiser « l'intelligence économique »

«L'Elysée va réorganiser « l'intelligence économique » Le départ du haut responsable à l'intelligence économique, Alain Juillet, oblige l'état à réfléchir à l'efficacité de ce secteur de plus en plus stratégique.»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Wed May 13 16:07:08 CEST 2009

Interview de Cyril Bouyeure

«Interview de Cyril Bouyeure, Coordinateur ministériel, Service de coordination à l'Intelligence Economique au MINEFI, par Jérôme Bondu (11 mai 2007). M. Bouyeure a abordé trois point : 1- Présentation de la mission de coordination, 2- Présentation de l'actualité du service (notamment la mise en ligne prochaine du site http://www.ie.bercy.gouv.fr ) 3- Commentaire du départ d'Alain Juillet.»...
Source: http://www.inter-ligere.net | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

05 13 2009 15:40:57

Le renseignement economique en marge de la loi

«Intelligence économique, vaste programme. En anglais economic intelligence («renseignement économique»), sa version française alimente la polémique depuis quinze ans. Elle recouvre des métiers (détectives, auditeurs, lobbyistes, stratèges en tout genre) n'ayant rien à voir entre eux. Pourtant la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, veut légiférer. Un an que ça dure, qu'on spécule sur une réglementation toujours reportée faute de consensus. Des années aussi que s'accumulent les coups tordus, les mises en examen. L'espionnite a gangrené la vie des affaires. Au départ, ce constat : la guerre économique n'est pas qu'une simple expression. Qui dit guerre, dit renseignement. Mais à la différence de l'espionnage classique, de type Est-Ouest, apanage des Etats, le renseignement économique soulève une problématique privé-public. Alain Juillet, le Monsieur Intelligence économique du gouvernement depuis cinq ans (de Chirac à Sarkozy), le constate au moment de rendre son tablier et retourner dans le privé : «60 % du travail du MI6 britannique concerne le renseignement économique ; pour la CIA américaine, c'est 50 % ; contre 5 % en France.» «Far West». Tout se règle à la bonne franquette, sans cadre réglementaire. Ce sont les grosses boites du secteur de l'armement qui travaillent main dans la main avec les services spéciaux. Mais ça coince au niveau des PME, pour lesquelles l'Etat incarne «le fisc, la douane et la répression», selon un spécialiste. Ce sont surtout d'ex-policiers, gendarmes ou militaires, qui pantouflent dans le privé. Au départ pour assurer la sécurité des locaux, puis pour donner dans le renseignement, forts de relations avec leur ancienne maison.»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Fri May 8 14:39:48 CEST 2009

L'avenir de l'intelligence economique apres le depart d'Alain Juillet

«Le départ d'Alain Juillet marque la fin d'une étape dans le processus de développement de l'intelligence économique en France. Le repositionnement de cette fonction au Ministère de l'Economie a été évoqué et semble une idée logique étant donné la place déterminante qu'occupe ce ministère dans l'administration du pays. Mais la nomination d'un inspecteur général des Finances à ce poste est une démarche difficile car il reste à trouver la personne bien câblée au sein d'une corporation qui n'a pas la réputation de s'être remise en question sur la manière de penser la stratégie de puissance de la France. Alain Juillet fut le premier à le constater en rencontrant les représentants de la haute administration des Finances au début de son mandat. Ces derniers lui rappelèrent leur façon de penser en indiquant qu'il n'y avait pas plus de deux ou trois gros dossiers par an à traiter en matière d'intérêt national. Cette sentence était sans appel. Elle signifiait que la marge de manoeuvre du nouvel HRIE allait être très étroite entre les sherpas de l'Elysée et les directeurs de cabinet des grands ministères qui se firent très vite représentés par des seconds couteaux dans les réunions interministérielles où étaient évoqués les dossiers à consonance intelligence économique.»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Sun May 3 13:28:21 CEST 2009

Espionnage par EDF: Greenpeace reclame l'extension de l'enquete

«Greenpeace va demander à la justice «des mesures d'instruction supplémentaires» sur les liens entre EDF et la société Kargus Consultants, soupçonnée d'avoir espionné l'organisation non gouvernementale, a indiqué son directeur Pascal Husting, dimanche au site Mediapart. Un juge de Nanterre, Thomas Cassutto, a mis en examen quatre personnes, en avril, dans une enquête sur un espionnage présumé de Greenpeace France en 2006 par Kargus Consultants, sur ordre d'EDF. Pascal Husting déplore que l'information judiciaire ne porte que sur ces faits présumés de 2006. «L'affaire EDF ne fait que commencer», estime-t-il. «Avec notre avocat, nous allons demander des mesures d'instruction supplémentaires pour qu'un juge s'intéresse à la contrepartie du contrat signé entre Kargus Consultants et EDF pour l'année 2007. Mais aussi au contrat de 2004, qui était beaucoup plus important si j'en juge par les montants», annonce le directeur de Greenpeace. «Soit le juge Cassuto se saisit de ces faits dans le cadre de son enquête actuelle, soit on ouvre de nouveaux dossiers. Mais on ne peut pas en rester là, il faut mesurer l'ampleur de cet espionnage», poursuit-il. Greenpeace veut que le PDG d'EDF soit suspendu»...
Source: http://www.leparisien.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

04 28 2009 9:49:0

Comment se proteger de l'espionnage industriel sans bourse delier ?

«Le contre-espionnage, très peu pour vous ? Dirigeant de PME ou de PMI, vous êtes surtout préoccupés à faire que les affaires fonctionnent et considérez que les histoires de renseignement industriel, cela concerne surtout les grandes sociétés. Détrompez-vous. Comment se protéger de l'espionnage industriel sans bourse délier ? « En France les attaques concurrentielles sont négligées. Or ce sont souvent les PME et PMI qui sont la cible d'espionnage économique, parce qu'elles sont innovantes, et que les grands groupes du CAC 40 sont mieux sécurisés en interne face à ces attaques », explique Bernard Lage* de la société Geos. Avec l'aide d'experts de l'intelligence économique, UsineNouvelle.com vous livre une fiche pratique pour vous y retrouver, et protéger votre entreprise.»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Sat Apr 25 14:08:38 CEST 2009

La crise : du pain beni pour les attaques industrielles ?

«Suite et fin de l'interview de Frank Puget* et Franck DeCloquement, experts sur les thématiques du renseignement. Après la géostratégie, cap sur l'Hexagone : pourquoi la crise est un moment propice au retournement de cadres désabusés, et comment les PME-PMI peuvent se protéger à peu de frais des méthodes d'action déloyales. La crise : du pain béni pour les attaques industrielles ? La crise rend-elle les entreprises françaises plus fragiles au renseignement ? Franck Puget et Franck DeCloquement - La crise donne lieu à des prises de contrôles opportunes, tant sur le plan capitalistique qu'humain. De manière globale, les entreprises ne sont pas fragilisées outre-mesure, mais il est vrai que les sociétés françaises sont plus vulnérables que beaucoup d'autres parce qu'elles sont moins sensibilisées aux méthodes intrusives du renseignement économique. Tout le monde connait les risques d'intrusion liés aux systèmes informatiques. Mais la faille est bien souvent humaine. Si un état de mal-être au travail est assez prégnant dans la société, et quand la crédibilité de certains dirigeants est engagée, c'est aussi un terrain très favorable pour qu'un prédateur extérieur puisse agir à sa guise. Des salariés déçus ou en passe d'être licenciés, un encadrement qui reprend en main une société ayant subi un plan social de 400 départs, et qui doit gérer à la suite ceux qui restent, fragilise de toute évidence une structure. Il est alors facile dans ce contexte de débaucher des collaborateurs-clé : on est entrain de perdre des gens de grande valeur, un peu partout dans les entreprises.»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

Wed Apr 22 17:40:23 CEST 2009

Alain Juillet quitte ses fonctions

«La rumeur courait depuis quelques semaines, mais lepoint.fr est cette fois en mesure de le certifier : le haut responsable en charge de l'intelligence économique auprès du Premier ministre , Alain Juillet, quittera ses fonctions dans les prochains jours. Il ne s'agit pas d'une éviction, mais plutôt du terme logique d'une mission qui a atteint ses limites dans son organisation actuelle. L'intéressé nous l'a en personne confirmé mardi matin, sans autre commentaire que celui-ci : "Avant même l'élection du président Sarkozy, j'avais indiqué que la fonction que j'occupe depuis décembre 2003 doit évoluer, sans doute en changeant les structures. Une décision en ce sens a été prise, et je n'attends que le décret mettant fin à mes fonctions."»...
Source: http://fr.news.yahoo.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Wed Mar 25 15:07:07 CET 2009

Securite - Mobilisation contre la cybercriminalite

«A l'occasion, le 24 mars, du 3e forum international de Lille consacré à la cybercriminalité, Michèle Alliot-Marie a annoncé le renforcement des moyens de lutte contre ce type d'infractions. Lors de son intervention, la ministre de l'Intérieur a rappelé les mesures adoptées pour améliorer la lutte contre la cybercriminalité : • le nombre de cyberenquêteurs a été porté de 200 à 300 à la fin de l’année pour la police nationale, et à 214 pour la gendarmerie ; • l’ouverture du site www.internet-signalement.gouv.fr, permet, depuis le mois de janvier, de signaler toute malversation sur internet. Près de 450 000 connexions y ont été recensées, pour plus de 12 500 signalements ; • la création d’un groupe dédié aux escroqueries sur internet au sein de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication de la police judiciaire.» [...] « Pour la question spécifique de la protection des entreprises face à l’"ingérence et l’espionnage industriel", la ministre de l’Intérieur a annoncé : • l’élaboration par chaque préfet de région d’un "plan triennal d’intelligence économique", en lien avec les services concernés, notamment la DCRI ; • la soumission des entreprises du secteur de l’intelligence économique et de leurs dirigeants à une procédure d’agrément, via l’avis d’une "commission consultative nationale", qui associera les professionnels ; • pour réduire le risque de trafics d’influence, un "délai de trois ans avant que les fonctionnaires civils et militaires ayant exercé dans un service de renseignements puissent exercer des activités privées" est instauré. »...
Source: http://www.premier-ministre.gouv.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Wed Mar 25 14:44:17 CET 2009

FIC 2009: intervention de la Ministre de l'Interieur - Partie 4

«Intervention de Michèle Alliot-Marie, Ministre de l´Intérieur, ce mardi matin, lors du troisième Forum International Cybercriminalité, à Lille. 4ème et derniére partie. Ce mardi matin matin, Michèle Alliot-Marie, Ministre de l'Intérieur, a rendu une petite visite aux participants du troisième Forum International Cybercriminalité organisé dans la capitale Flamande, Lille. Devant 1.000 personnes, Michèle Alliot-Marie a mis en avant la volonté de la France de se constituer une véritable force d'opposition à toutes les formes de cyber criminalités. La rédaction de ZATAZ.COM y était, voici son discours, partie 4 [partie 1 - partie 2 - Partie 3].» [...] «Le projet de loi proposera donc un délai de 3 ans avant que les fonctionnaires civils et militaires ayant exercé dans un service de renseignements ne puissent exercer d'activités privées. »...
Source: http://www.zataz.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Tue Mar 17 09:31:58 CET 2009

L'intelligence economique rattachee a l'Elysee ?

«Nouveau cap. « Un non-sujet ». Malgré la rumeur qui le donne partant, Alain Juillet affirme qu'il reste jusqu'à nouvel ordre le haut-commissaire à l'intelligence économique du gouvernement, sous la tutelle du SGDNS, donc de Matignon. La question de son remplacement ou non se posera néanmoins à terme car le gouvernement réfléchit depuis plusieurs mois à la refonte de son dispositif dans ce domaine. « Il est souhaitable que l'intelligence économique passe un nouveau cap, indépendamment de celui qui en sera responsable », explique Alain Juillet. Un des schémas à l'étude passerait par la désignation d'un adjoint en charge de ces questions auprès de Bernard Bajolet, le nouveau coordinateur du renseignement à l'Elysée.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

03 17 2009 10:30:10

''Guide des bonnes pratiques en matiere d'intelligence economique'' par le Service de Coordination a l'Intelligence Economique (SCIE)

«Vous disposez d'un compte ccinet ? Vous pouvez ouvrir une session "Guide des bonnes pratiques en matière d'intelligence économique" par le Service de Coordination à l'Intelligence Economique (SCIE) Le Service de Coordination à l'Intelligence Economique (SCIE) publie un Guide des bonnes pratiques en matière d'intelligence économique destiné principalement à l'usage des PME. Il s'agit du premier guide de ce genre édité au niveau national, traitant à la fois des aspects défensif (sécurité de l'information) et offensif (mise en place de démarches de veille dans les entreprises) de l'IE. Ce document est libre de droit et sera diffusé par voie électronique, directement auprès des entreprises, par le réseau des chargés de mission régionaux à l'intelligence économique (CRIE), qui contactera les chambres au niveau local et régional. L'ACFCI, en tant que partenaire se chargera également d'en assurer la diffusion.»...
Source: http://ccinet.cci.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Outils


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Outils | Admin | Cache

Mon Mar 9 17:06:10 CET 2009

Facebook, le meilleur ami du detective prive

««Vous n'imaginez pas tout ce qu'on peut savoir en quelques clics de souris...¦ Donnez-moi deux heures, et je saurai tout sur vous». Le Nestor Burma moderne, costard cravate et iPhone, vous épie avant tout via la Toile. «C'est comme tout, notre métier évolue avec le temps. Avant on faisait des filatures à vélo, maintenant on utilise Internet et les satellites...¦ Il n'y a rien d'extraordinaire là-dedans», assure Goolam Monsoor, détective privé - ou plutôt, comme on dit dans le métier, «ARP» pour agent de recherches privées. Vendredi, il participait aux Etats généraux de la profession organisés par les trois principaux syndicats pour dépoussiérer l'image du métier. «95% des infos sont en accès libre» Premier conseil (de débutant) d'Yves Conversano, directeur de la principale école de détectives privés en France (IFAR): «Consulter les pages blanches.» Plus besoin de stocker les botins de tous les départements français pour rechercher par exemple l'adresse de la maitresse du mari. «C'est tout bête, parfaitement légal et d'une efficacité redoutable», poursuit le détective qui forme une quinzaine d'étudiants chaque année. «Pourquoi prendre le risque d'enfreindre la loi, alors que 95% des informations sont accessibles facilement et en toute légalité», renchérit Alain Juillet, haut responsable de l'Etat chargé de l'intelligence économique depuis 2003.»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

Sun Mar 8 14:29:20 CET 2009

La suppression du juge d'instruction ouvrirait un marche aux detectives prives - Societe

«C'est un congrès un peu étrange que celui des détectives privés, où l'on peut voir un des protagonistes enfiler une perruque blonde et se coller une moustache noire avant de répondre aux questions d'un journaliste de télévision. Où la musique de Mike Hammer, le héros de la célèbre série américaine, résonne à la tribune devant le parterre d'enquêteurs réunis, vendredi 6 mars, dans une salle parisienne prêtée par un assureur. Un congrès qui entend redresser l'image d'une profession ternie par des scandales - notamment l'espionnage d'Olivier Besancenot. Et qui piaffe à l'idée de l'ouverture d'un nouveau marché : la contre-enquête pénale.La réforme annoncée par Nicolas Sarkozy, qui aboutira à la disparition du juge d'instruction, offre de belles perspectives. L'enquête et la réunion des preuves pour l'accusation seront conduites par le parquet, tandis que les droits de la défense se trouveront renforcés. Dès lors, les avocats devront mener des contre-enquêtes, tâche qu'ils confieront aux détectives, comme ils l'ont fait depuis longtemps pour les constats d'adultère dans les affaires civiles.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Sun Mar 1 09:59:42 CET 2009

le renouveau de la politique industrielle ? | AgoraVox

«Communément désignée par « intelligence territoriale », l'intelligence économique fait des émules parmi des décideurs locaux, de plus en plus nombreux à rechercher un levier non budgétaire favorisant le développement économique de leur territoire. Consistant à mettre en oeuvre les principes de l'intelligence économique à l'échelle des milieux d'affaires locaux, l'intelligence territoriale est devenue un instrument incontournable de management territorial. Le premier ouvrage de référence sur la question vient de paraitre : Ludovic François (professeur à HEC) a dirigé différentes contributions visant à explorer comment la maitrise de l'information stratégique sur un territoire peut servir de levier à la croissance. Dans son ouvrage paru en 1993, L'avantage concurrentiel des nations, l'économiste Michael Porter proposait une conception de la création de valeur fondée sur les ressources territoriales : « Même si nous devons penser en termes de concurrence mondiale, les sources de l'avantage concurrentiel des nations se trouvent avant tout au niveau local. Des facteurs universels comme les capitaux, les matières premières et même le savoir sont extrêmement mobiles, et les entreprises peuvent avoir recours à une main d'oeuvre bon marché. Ce qui n'est pas mobile, en revanche, c'est la concentration dans une région de savoir-faire, de technologies appliquées, de firmes, de fournisseurs et d'institutions hautement spécialisées et interconnectées, représentant une masse critique suffisante pour pousser à l'innovation et à la réussite ». En d'autres termes, l'organisation économique d'un territoire constitue l'un des socles majeurs des politiques d'attractivité territoriale. Mais l'organisation économique d'un territoire n'est pas qu'un facteur d'attractivité. Pour Ludovic François [1], « le concept d'intelligence territoriale apparait comme résolument moderne et va au-delà des dynamiques de « clusters » (Ndlr : ou « districts industriels »). Fondé sur la démarche de l'intelligence économique, il introduit des dynamiques réticulaires qui intègrent à la fois une circulation fluidifiée de l'information, mais aussi des actions offensives de conquête de marché, dont la finalité est évidemment la compétitivité d'un territoire donné ».»...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Intelligence Territoriale


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Intelligence Territoriale | Admin | Cache

Wed Feb 25 10:44:37 CET 2009

«Jeune chomeur en solde» sur eBay

«Il a 23 ans, diplômé d'un bac +5 et ne trouve pas de boulot. D'où son idée, un peu provoc: se mettre en vente, aux enchères, sur Internet, comme n'importe quel bien de consommation.«Pratique, et peu couteux à l'entretien, vous ne regretterez pas de vous offrir ce superbe jeune diplômé en pleine santé». Voilà, texto, l'annonce que l'on trouve sur eBay (le site internet de vente aux enchères) depuis lundi. Yannick Miel, 23 ans, cherche un emploi en vain depuis cinq mois. Titulaire d'un master 2 "Intelligence économique et management des organisations" à Bordeaux IV, il dit avoir envoyé 300 candidatures et passé une vingtaine d'entretiens, «sans succès à ce jour».»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Tue Feb 17 16:26:41 CET 2009

Les PME-PMI sont un enjeu national

«Entretien avec Alain Juillet Haut Responsable en Charge de l'Intelligence Economique dans les locaux du SGDN. La crise économique va-t-elle pousser les pouvoirs publics à prendre des mesures en faveur de l'intelligence économique pour les PME/PMI ? L'intelligence économique n'est pas toujours un problème financier pour les PME-PMI / TPE. C'est plus une méconnaissance des ressources en interne. De même, les PME/PMI ne savent pas où et à qui s'adresser, avec qui travailler où trouver un financement, une aide, un appui. Les grandes entreprises ne sont pas le véritable enjeu nationale du futur, elles savent avancer seules, le problème majeur reste donc les PME/PMI ! L'appui des conseils régionaux est-il important pour développer le tissu économique ? En fonction des régions le tissu économique et culturel est différent. C'est pourquoi, il faut une politique nationale mais aussi une politique adaptée au niveau régional et local qui prend en compte les spécificités des territoires. Les PME françaises sont-elles prêtes à jouer le jeu du partage de l'information ?»...
Source: http://www.agoravox.tv | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

02 17 2009 15:28:47

Intelligence Economique

«Les sociétés d'Intelligence économique sont, actuellement, régies en France par le titre 2 de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983, tel qu'il a été modifié par l'article 102 de la loi n° 2003-239 du 18 mars 2003. Cela ressort des débats parlementaires qui ont précédé le vote de la loi, notamment du rapport de la Commission des Lois de l'Assemblée Nationale (rapport n° 508), mais aussi de la jurisprudence, notamment un arrêt de la Cour de Cassation qui, en 2006, a condamné le dirigeant d'une agence d'intelligence industrielle pour exercice sans autorisation préfectorale prévue à cette loi.» [...] «Ainsi un projet de loi (projet de loi LOPSI 2) - encore confidentiel - prévoit, dans son article 45 VI de “sortir” l’intelligence économique de la loi du 12 juillet 1983 pour créer un texte qui lui serait spécifique… »...
Source: http://enqueteur.wordpress.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Feb 4 13:41:53 CET 2009

interception irreguliere ?

«Acte I : le signalement Comme TTU se l'est fait confirmer par la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité (CNCIS), un rendez-vous a été sollicité par l'une des cibles se disant victime « d'interceptions irrégulières » en vue de signaler une pratique d'« écoutes ». Selon sa mission, cette commission est chargée de veiller au respect des dispositions du titre II (des interceptions de sécurité) de la loi n° 91-646 du 10 juillet 1991 relative au secret des correspondances émises par la voie des communications électroniques. En effet, un service à compétence judiciaire du ministère de l'Intérieur aurait identifié des interceptions de sécurité contre plusieurs cibles, dont la régularité poserait problème. Elles auraient été réalisées, selon cette source du ministère de l'Intérieur, par un service officiel du ministère de la Défense pour le compte d'un haut responsable du SGDSN (Secrétariat Général de la Défense et la Sécurité Nationale).»...
Source: http://www.ttu.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

Tue Feb 3 21:09:29 CET 2009

Ex-employe de Microsoft poursuivi pour espionnage

«Le géant de Redmond a lancé une procédure judiciaire contre l'un de ses anciens employés pour espionnage industriel. Lorsqu'il fut recruté en 2005, Miki Mullor était alors PDG de Ancora, une société au bord de la faillite mais toujours légalement active.» [...] «Après investigation, Microsoft affirme avoir trouvé des traces de téléchargements de ces documents confidentiels sur l'ordinateur portable de Miki Mullor. De son côté, l'ancien employé affirme avoir eu plusieurs discussions avec les avocats de Microsoft et les salariés du département anti-piratage au sujet de la technologie qu'il avait lui-même développée. Miki Mullor déclare alors : « ce sont des attaques honteuses et malhonnêtes de la part de Microsoft, une société qui a précisément volé mon idée », avant d'ajouter : « Microsoft m'a licencié en essayant de protéger ma propre invention, une idée que j'avais partagé avec eux avant même qu'ils ne me recrutent ». »...
Source: http://www.clubic.com | Source Status Categories: Propriété Intellectuelle,Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Propriété Intellectuelle,Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Tue Feb 3 15:59:27 CET 2009

« Innover est la seule chance de sortir de la crise »

«Responsable de l'Intelligence économique au gouvernement, Alain Juillet estime que la France, privée de matières premières et disposant d'une main d'oeuvre couteuse, doit investir et faire de la recherche. Alain Juillet. Haut responsable chargé de l'Intelligence économique au Secrétariat général de la Défense nationale. Sa mission consiste à maitriser les informations utiles aux décideurs afin de déterminer les bonnes stratégies, anticiper les mutations. Elle consiste aussi à protéger l'économie nationale et ses outils informatiques du piratage, des copies, contrefaçons... L'économie est déboussolée, faut-il entièrement la remettre à plat ? Non, le capitalisme n'est pas remis en cause. Mais il faut traiter ses dérives, notamment celle du crédit. Il y a dix ans on investissait dans une entreprise pour plus de sept ans. Maintenant c'est beaucoup plus court, grâce aux nouveaux produits dérivés de crédits. Quels sont les plus utilisés ? Les subprime, mais aussi le LBO (leverage buy out), (1). Celui-ci consiste à emprunter sur trois ans pour racheter une entreprise. L'acheteur rembourse l'emprunt grâce aux résultats del'entreprise. Pour lui, ce n'est pas une opération risquée, puisque c'est l'entreprise qui rembourse ! Pour rentabiliser cette dernière, l'acheteur coupe sur tout ce qui ne rapporte pas immédiatement : la recherche, l'innovation, l'investissement industriel... Au bout de trois ans, il revend et fait un gros profit. A ce régime, l'entreprise s'appauvrit. Au bout de trois ou quatre rachats elle est exsangue. Et ces dérives asphyxient l'économie.»...
Source: http://www.ouest-france.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Thu Jan 29 14:34:20 CET 2009

En matiere de fraude, mieux vaut prevenir que guerir

«La société d'intelligence économique estime qu'une "due diligence" scrupuleuse, suivie par des recoupements de témoignages, aurait permis à nombre d'investisseurs d'éviter l'escroquerie Madoff. Et qu'aujourd'hui certains fonds pourraient être sauvés pour autant qu'une autorité judiciaire ordonne le gel et la saisie des actifs retrouvés. Par Béchir Mana, directeur général de Kroll Europe, Moyen-Orient, Afrique. La crise économique a révélé un certain nombre de fraudes. La plus médiatisée dernièrement est celle de Bernard Madoff qui, utilisant une version contemporaine du "jeu de Ponzi", a fait perdre quelque 50 milliards de dollars à ses investisseurs. Deux questions se posent alors : cette fraude aurait-elle pu être détectée préalablement ? L'argent "disparu" peut-il être récupéré ? La réponse à la première question est indiscutablement "oui" grâce à la mise en oeuvre, en amont, de processus de recherche d'informations, et à la conduite, a posteriori, de recherches d'actifs permettant de recouvrer certaines créances. Le terme de "due diligence" désigne l'ensemble des vérifications à effectuer avant d'entrer dans une relation d'affaires, notamment à l'occasion d'investissements impliquant des personnes physiques ou morales tierces. Le niveau de détail et la durée de ces opérations de recherche et de vérification sont déterminés par la complexité du "sujet" étudié, sa localisation et les juridictions concernées, ainsi que par le montant des sommes engagées. Priorité doit être donnée à la recherche et à l'analyse d'informations publiques.»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Jan 14 16:20:20 CET 2009

Silicon Valley : son histoire secrète

«Alors que l'intelligence économique territoriale (1) se cherche entre pôles de compétitivité, clusters et systèmes de production locaux, le nom Silicon Valley fait toujours recette et aiguise les envies à souhait. On savait son développement indissociablement lié à celui de l'Université Stanford, mais où se trouve sa genèse ? L'origine de cette succes story très américaine est à chercher dans une organisation toute dédiée au complexe militaro-industriel post 2ème guerre mondiale et trouver ses fondements dans la recherche appliquée aux enjeux militaires. Où il est question de radars, de renseignement électronique, de signaux, de micro-ondes, de semi-conducteurs, de simulations, de concurrence avec Havard, tout ceci dans un contexte nourri par la guerre froide. Voici donc son histoire qui va chercher ses racines dans les affres de la guerre aérienne que se livrèrent les alliés et allemands de 1943 à 45. Pour ensuite se poursuivre sur le terreau de la guerre froide et des programmes militaires classés pour mener à bien la guerre des moyens électroniques. L'homme par qui tout, ou presque, est arrivé : Frederick Terman - Principal de Stanford University. Son système idéal se résume en ces termes : 1. encourager les étudiants à créer des entreprises 2. encourager les professeurs à faire du conseil pour le compte de ces entreprises créées 3. inciter le corps professoral à intégrer les conseils d'administration de ces entreprises 4. organiser le transfert de technologie, organiser la PI et faciliter les accords de cession de licence La suite est brillamment exposée par Steve Blank lors du Google TechTalks de décembre 2007 :»...
Source: http://www.wmaker.net | Source Status Categories: Intelligence Economique,Intelligence Territoriale


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Intelligence Territoriale | Admin | Cache

Wed Jan 14 14:52:40 CET 2009

Le deficit strategique francais en matiere de brevets

«Les étudiants de l'Ecole de Guerre Economique ont réalisé récemment une étude sur les stratégies de puissance dans le domaine du dépôt de brevets industriels. Cette étude qui couvre l'ensemble des pays industrialisés ainsi que de nombreuses économies émergentes, démontre que la France perd du terrain par rapport aux pays les plus offensifs. Distancée de manière récurrente par les Etats-Unis, le Japon, l'Allemagne, elle est aussi rattrapée par des économies telles que la Corée du Sud et la Chine. C'est d'ailleurs ce que confirme le tableau de bord européen de l'innovation (TBEI[1]) paru en 2007 qui faisait état d'une perte de l'excellence française au niveau européen. Dans le contexte économique actuel, le brevet n'est pas un simple moyen de protection juridique mais est utilisé par certains pays comme un levier destiné à accroitre leur puissance économique dans un secteur déterminé.»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Jan 13 14:35:13 CET 2009

Ces barbouzes qui ne connaissent pas la crise | AgoraVox

«L'affaire récente survenue à Olivier Besancenot a mis en lumière des pratiques inadmissibles, celles d'officines chargées de surveiller la vie privée des individus. Intrigués, nous sommes plusieurs rédacteurs ici même a avoir bondi : il existerait bien des entreprises en France qui passeraient leur temps à vous espionner, vous et moi, pauvres pékins moyens, par tous les moyens techniques en leur possession, le Net étant une de leurs sources principales d'information bien entendu : à espion moderne moyens récents de s'informer. Evidemment, leur activité se fait à l'insu de la CNIL, qui n'y voit goutte, car ces barbouzes du XXI e siècle ont trouvé un paravent idéal pour leurs activités délictueuses : un beau masque d'ordre sémantique, parfait pour ceux qui passent leurs journées à utiliser des logiciels traquant les mots que vous utilisez sur ce forum. Aujourd'hui, on ne dit plus en effet barbouze, mais "Intelligence Economique".»...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

Fri Jan 9 21:39:55 CET 2009

IERSE : L'intelligence economique n'est pas encore entree dans les moeurs des entreprises francaises, Capital.fr

«Docteur en histoire, professeur d'intelligence économique et directeur de l'Institut d'Etudes et de Recherche pour la Sécurité des Entreprises (IERSE), Eric Delbecque est l'auteur du livre "Quel patriotisme économique ?", paru en 2008 aux éditions PUF. Répondant à nos questions, il décrypte le retour en force des fonds souverains et dresse un tableau contrasté des efforts des entreprises françaises pour se protéger de l'espionnage industriel. Capital.fr : En 2008, les fonds souverains ont débarqué en force dans le capital des entreprises occidentales. Faut-il s'en inquiéter ?»...
Source: http://www.capital.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Jan 7 13:29:03 CET 2009

Rencontre : Interview ...Alain juillet, haut responsable francais charge de l...˜intelligence economique

«LE MATIN :Lors de votre dernière rencontre à Rabat portant sur «Compétitivité et accumulation de compétences dans la mondialisation» vous avez évoqué la crise financière et ses conséquences en termes de changement. Nous entrons en fait dans un monde nouveau ? ALAIN JUILLET : Le monde fait face aujourd'hui à une terrible crise financière générée par les excès du capitalisme spéculatif. Les entreprises sont fragilisées, nos économies frôlent la récession et l'on assiste à une mobilisation générale des Etats pour relancer les investissements et maintenir les possibilités de crédit. La crise financière internationale est le signe de la faillite d'un capitalisme spéculatif, qui va impacter l'économie réelle. Cette crise accélère les mutations : nous entrons dans un monde de multipolarité où une dizaine de puissances mondiales vont impacter l'économie mondiale. La multipolarisation signifie la création de nouvelles frontières. Il faut dès lors construire de nouvelles règles du jeu, redéfinir les systèmes d'échange, s'adapter et anticiper l'avenir dans un contexte incertain.»...
Source: http://www.lematin.ma | Source Status Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 29 2008 14:35:8

L'Intelligence economique- La Jaune et la Rouge

«Déplier le dossier intelligence Discipline multiforme, de l'information à la décision, l'intelligence économique s'est construite face à des besoins de gestion et de protection d'un patrimoine productif et intellectuel. C'est que la compétition économique est désormais planétaire. La conquête des marchés et des technologies a pris la place des anciennes conquêtes territoriales et coloniales. Les armes s'appellent innovation, productivité, taux d'épargne, consensus social et degré d'éducation. Les défenses se nomment droits de douane, protections monétaires et entraves au commerce international. Les combattants, Japon, Etats-Unis, Europe, Chine, Russie, mais aussi Tiers-monde, s'affrontent sans merci.»...
Source: http://www.lajauneetlarouge.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Sat Dec 27 14:21:37 CET 2008

Méthode d’aide à la décision par l’intelligence économique pour les PME

«Le groupe Technologies Avancées de l'association des diplômés HEC a mis au point une méthode d'aide à la décision par l'intelligence économique. La méthode MADIE met l'entreprise en posture permanente de guet. Elle a été testée, est libre de droit et téléchargeable. Les objectifs principaux de la méthode MADIE, qui s'adresse à tout dirigeant conscient qu'il est possible d'agir sur le cours des choses, sont de : Comprendre, analyser, anticiper et entreprendre les actions adéquates sur un marché mondial soumis à la fois à une concurrence impitoyable et à des mutations très rapides, nourrir la stratégie de l'entreprise,et apporter une aide au pilotage de l'action. La méthode MADIE se veut facile et rapide à mettre en oeuvre, peu couteuse, adaptable à toute taille de société et ne doit pas paralyser l'action par une analyse trop lourde. Quelque soit la taille des entreprises, qu'elles agissent régionalement ou plus largement, tous les secteurs d'activité sont concernés. MADIE est téléchargeable sur le site :
Source: http://www.madie.fr | Source Status
Source: http://www.intelligence-economique.gouv.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Dec 19 14:49:10 CET 2008

De l'art du dogme en Intelligence Economique et Strategique ....

«Enseignant depuis plusieurs années les méthodologies de en Intelligence Economique et Stratégique (IES) à des cadres en activité, nous restons régulièrement confondus par les discours reposant sur les dogmes en vigueur dans notre profession. Dogmes que nous jugeons à l'origine de nombreuses incompréhensions avec les décideurs, « clients finaux » de notre métier ... Cette chronique est née suite à deux expériences récentes, auxquelles l'auteur a participé. La première a pour cadre un conseil d'administration auquel nous avons été convié par le dirigeant. Nous y avons vu un « festival de dogmes IES », alors que le sujet concernait un bidding auquel participait l'entreprise.» [...] «« je veux bien sacrifier à une mode managériale, mais restons sérieux un instant ! Vous ne pensez quand même pas que je vais confier mes incertitudes à un « Monsieur information » qui me parle de circulation de l'information et de cycle du renseignement, alors qu'il n'est même pas capable d'analyser les tenants et aboutissants des forces en présence sur le bidding ?! ». Sans commentaire... »...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Tue Dec 16 16:44:28 CET 2008

le CXP - EDITO - La crise ? quelle crise ?

«Cette année 2008, personne ne le niera, ne se termine pas sous les meilleurs auspices. Ce n'est pas la première fois que l'environnement économique est ressenti comme "incertain" ou "sombre". Depuis longtemps, l'expression "contexte morose" est une formule toute faite, presque un pléonasme. On se contente de dire, pour justifier de mauvais résultats, que "vu le contexte, etc.", sans avoir besoin de préciser tant la morosité est implicite. Les Trente Glorieuses sont loin. Mais ce qu'il y a de d'inédit dans la situation actuelle, et que met en lumière cette période de fin d'année consacrée à boucler les budgets et à définir les objectifs pour l'année à venir, c'est le manque total de visibilité et de prévisibilité. Le prix du baril de pétrole est tombé contre toute attente à 50 dollars alors qu'on annonçait qu'il allait dépasser les 150 dollars, voire atteindre les 200 dollars, les marchés financiers jouent au yo-yo, les cabinets d'études de marché revoient leurs prévisions tous les quinze jours, lesquelles n'ont jamais semblé aussi hasardeuses. Personne ne sait ce qui va se passer. On n'y comprend plus rien. Dans l'ignorance de l'avenir, les décisions sont suspendues. L'attentisme est le mot d'ordre : on verra plus tard, quand on y verra plus clair. Cette situation induit un cercle vicieux : l'arrêt d'une seule décision en bloque des dizaines d'autres. Les comportements se font moutonniers et frileux. Le fatalisme, l'incertitude et la peur de s'engager à tort paralysent l'action (sans parler de l'innovation) et la mécanique s'enraye. Cela peut durer ainsi longtemps : l'absence d'initiative est mortelle. La crise que nous vivons est certes réelle, mais l'irrationnel, amplifié par la caisse de résonnance des médias et du bouche-à-oreille, a pris la main sur les données objectives et fausse le jeu. L'économie réelle est gagnée à son tour par cette "exubérance irrationnelle" dont parlait l'économiste américain Robert Shiller, en 2000, à propos de la bulle spéculative des marchés boursiers. Dans l'entreprise (nerf de l'économie !), la panne des décisions s'explique en grande partie par un manque de contrôle de l'information.»...
Source: http://www.cxp.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Dec 16 13:10:45 CET 2008

OF - Recyclage : De l'affaire Otor vs Carlyle en particulier et de l'hypocrisie autour de l'intelligence economique en general (dec. 2004)

«Ce texte est un billet paru durant l'affaire Otor. J'y exprimais avec un peu de véhémence ce que cela m'inspirait alors quant au concept d'intelligence économique. Ma position n'a finalement qu'assez peu évoluée depuis, encore moins avec les récentes révélations de Patrick Baptendier (cela surprend qui, franchement?). J'accorde toutefois plus d'importance aux sources d'information blanches et grises car elles se sont grandement multippliées, ainsi (et surtout) que les moyens de les capter (rss, alertes en tout genre). En revanche toujours assez peu d'assistance à l'analyse même si cela bouge pas mal du côté de la cartographie automatique. Je note aussi une certaine résonnance de cet article avec le dernier billet (d'humeur) publié par Christophe Asselin sur Influx. De l'affaire Otor vs Carlyle en particulier et de l'hypocrisie autour de l'intelligence économique en génér...»...
Source: http://www.outilsfroids.net | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

Sun Dec 14 19:53:57 CET 2008

Intel ties up with WiMax Forum

«Intel ties up with WiMax Forum Technology giant Intel today announced an alliance with the WiMax Forum India to focus on developing low cost WiMax devices targeted at the Indian market. "Intel will work with the WiMax Forum, service providers and device manufacturers to bring out Wimax enabled notebook and notebook to the Indian market by 2009," Intel Vice- President and General Manager (WiMax Program Office) Sriram Viswanthan told reporters here. According to the WiMax Forum, India will have more than 27.5 million broadband Internet users by 2012.»...
Source: http://economictimes.indiatimes.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

Sun Dec 14 11:40:04 CET 2008

Alcatel-Lucent va privilegier la 4G au detriment du Wimax , Multimédia - NouvelObs.com

«Ben Verwaayen, le nouveau directeur général d'Alcatel-Lucent en place depuis septembre, a détaillé aujourd'hui le plan de réduction des couts qu'il va engager sur la période 2009-2010, afin de ramener le groupe à la profitabilité. Une réduction des couts qui passera par la suppression de 1 000 postes de cadres dans le monde et la fin des contrats avec 5 000 sous-traitants.» [...] «Le Wimax paye là peut-être certains choix effectués par d'autres industriels, comme l'annonce d'Intel de ne pas intégrer cette technologie dans son chipset Centrino 2 en Europe. Pour autant Alcatel-Lucent a déjà mené des expérimentations grandeur nature de cette techno, qui tarde toutefois à décoller en Europe et, particulièrement, en France. »...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 04 2008 13:33:35

Sources And Methods: Top 5 Intelligence Analysis Methods (List)

«(Note: I was recently asked to name and describe my top 5 intelligence analysis methods. As I began to think about it, what seemed like a fairly straightforward question morphed into what I could only think of a series of blog posts. So, here they are...) Considerable emphasis has been put on improving the methods of intelligence analysis over the last six years. The 9/11 Report alluded to the need for it, the WMD Commission addressed it more directly and the DNI recently highlighted the continued requirement for advanced analytic techniques in its Vision: 2015 document. Still, the intuitive method (also known as "read a bunch of stuff, think about it for a bit and then write something") remains the most popular method for producing intelligence analysis despite this method's well known tendency to permit a wide range of cognitive and systemic biases to corrupt the analytic product (see Heuer and Tetlock for excellent overviews of these problems).»...
Source: http://sourcesandmethods.blogspot.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Outils


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Outils | Admin | Cache

Sun Nov 30 15:09:00 CET 2008

MISE EN PLACE D'UNE POLITIQUE PUBLIQUE D'INTELLIGENCE ECONOMIQUE,: « L'identification de secteurs prioritaires, un prealable » selon un expert -

«(Aps) – Le Sénégal qui ambitionne de se doter d’une politique publique d’intelligence économique devrait au préalable procéder à l’identification de secteurs d’actions ‘’prioritaires’’, a suggéré jeudi à Dakar Christian Harbulot, directeur de l’Ecole de guerre économique de Paris. Il s'agit d'abord de ...˜'trouver des secteurs prioritaires d'intervention pour développer des actions pilotes et exemplaires pour valoriser une démarche d'intelligence économique'', a-t-il indiqué lors de son exposé présenté au cours d'une ...˜'journée d'information et appropriation axée sur l'intelligence économique''. Cela suppose ...˜'faire de la stratégie, trouver des projets cohérents (...¦), le reste c'est de l'anecdote'', puisque ...˜'vous avez la possibilité de créer des instruments adaptés pour répondre à des objectifs précis'', a ajouté le directeur de l'Ecole de guerre économique de Paris. Selon lui, l'intelligence économique se définit par ...˜'la maitrise et la protection de l'information économique'' pour l'acticité économique et utiliser cette information ...˜'pour bien faire, pour s'enrichir, pour ne pas s'appauvrir''.»...
Source: http://www.sudonline.sn | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Thu Nov 27 15:53:52 CET 2008

« Le cyberespace est devenu le lieu de la première frappe »

«« Le cyberespace est devenu le lieu de la première frappe » En savoir plus Articles Sites Internet Documents Glossaire Le 11 décembre se tiendra à Toulouse la Journée Nationale de l'Intelligence Economique d'Entreprise (programme ici en PDF). Cette grand messe est parrainé par plusieurs grands groupes français et décideurs politiques. L'occasion d'apporter un éclairage à ce domaine, bouleversé par le développement de l'Internet. Ali Laidi, journaliste spécialisé en intelligence économique, animateur d'une émission sur France 24, répond à nos questions. Chercheur à l'Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), il est également l'auteur de l'ouvrage "Les secrets de la guerre économique". L'utilisation d'Internet pour espionner ses concurrents est-elle une réalité ?»...
Source: http://www.midenews.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Nov 26 12:40:33 CET 2008

Egideria - Wikipedia

«Egideria fournissait à ses clients, des entreprises internationales, de l'information sur leurs concurrents, les acquisitions, les partenariats ou la conquête des grands appels d'offres internationaux. La société a contribué au développement récent de l'intelligence économique en France. En 1994, Egideria a été la première en France à lancer les séminaires de veille sur Internet, presque simultanément avec la société Cybion de Carlo Revelli. En 1996, Yves-Michel Marti publie avec Bruno Martinet l'ouvrage L'Intelligence économique et concurrentielle : les yeux et les oreilles de l'entreprise qui reçoit le prix du meilleur ouvrage européen de management par le journal Financial Times, et est sélectionné parmi les trois meilleurs mondiaux [3]. D'après Business Digest, ce livre est considéré désormais comme un des classiques du management[4]. En 1997, elle a été la première à lancer en France les séminaires sur les techniques d'interview et les Salle d'opérations (War Room) [5]. La même année, M. Marti fait scandale à la conférence de la SCIP de San Diego par sa communication « What can one learn from the Intelligence System of the Roman Catholic Church? »[6] (Que peut-on apprendre du système de renseignement de l'Eglise Catholique ?). Elle utilise les outils informatiques pour le traitement de l'information stratégique, et en publie les résultats[7] et ces travaux sont remarqués par les périodiques spécialisés[8]. ! En 2005, Egideria a fait partie de la quinzaine d'entreprises sous-traitantes du chimiste Rhodia (dont le cabinet d'avocats américain Shearman & Sterling) perquisitionnées simultanément par la Brigade Financière dans le cadre de l'affaire Rhodia, sans aucune suite juridique. Egideria n'était pas membre de la Fepie. Egideria était membre d'Ethic.»...
Source: http://fr.wikipedia.org | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

11 22 2008 15:38:35

Comment concevoir une veille - Journalistiques

«Dans le cahier des charges d'un appel d'offre destiné à se doter des moyens de mieux comprendre l'opinion, le ministère de l'éducation nationale fournit gratuitement une belle leçon de veille. ARTICLE 1 - OBJET DES MARCHES ET MODE DE PASSATION Les présents marchés portent sur la veille de l'opinion dans les domaines de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la recherche. Ils sont passés en application des dispositions des articles 57 à 59 du code des marchés publics, relatives à l'appel d'offres ouvert. ARTICLE 2 - ALLOTISSEMENT ET FORME DES MARCHES L'appel d'offres comporte deux lots. Ils s'agit de marchés à bons de commande passés en application de l'article 77 du code des marchés publics : Lots Montant estimatif HT Lot n° 1 : Veille de l'opinion pour le compte du ministère de l'éducation nationale (MEN) 100 000 E HT/an Lot n° 2 : Veille de l'opinion pour le compte du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche (MESR) 120 000 E HT/an La veille est active : quotidienne, hebdomadaire et accompagnée de recommandations (ou non).» [...] «Livrables attendus La veille est active : quotidienne, hebdomadaire et accompagnée de recommandations (ou non). La veille doit être avant tout anticipatrice, analytique et synthétique (et non descriptive). Elle apportera des indicateurs tant qualitatifs que quantitatifs. Plusieurs produits de veille pourront être élaborés suivant une périodicité hebdomadaire, quotidienne ou autre (à définir en fonction de l’actualité) : • la note de veille éducation (tous sujets confondus) - la note de veille enseignement supérieur (tous sujets confondus) - la note de veille recherche (tous sujets confondus) - la note de veille thématique (un seul sujet couvert) - la cartographie commentée des acteurs et des débats en présence (un seul thème ou un seul acteur couvert) Clé de voûte du dispositif de veille, le passage en « mode alerte » visera à transmettre systématiquement les informations stratégiques ou les signaux faibles susceptibles de monter de manière inhabituellement accélérée. Les notes de veille pourront porter ou sur l’ensemble des canaux (média traditionnels et Internet formel et informel) ou être limitées à l’internet (cf. liste des produits au bordereau des prix). Les vidéos, pétitions en ligne, appels à démission, doivent être suivis avec une attention particulière et signalées en temps réel. Des éléments quantitatifs (nombre d’interventions, nombre de commentaires, mots les plus fréquemment cités) seront systématiquement inclus. L’audience et l’influence des sources et des relais seront précisées. Aucune donnée brute ne sera transmise. Les informations recueillies seront toujours analysées, recoupées, synthétisées, mises en perspective, et comparées dans le temps. Les verbatims auront une valeur d’exemple ou d’illustration. Les synthèses devront être lisibles et facilement appropriables. Une présentation qui facilite la lecture et l’appropriation, tout en préservant la profondeur de l’analyse et l’exhaustivité du corpus, sera fortement appréciée. La date et l’heure de réception des notes de veille sera fixée par le ministère. Compte tenu de la nature même des objectifs du dispositif de veille (mesurer la compréhension des problématiques en particulier dans les communautés online, détecter les signaux avant-coureurs, identifier les réseaux d’influence) la date et l’horaire de réception des livrables devront être rigoureusement respectés. Des échanges réguliers entre le prestataire et le ministère pour ajuster les enjeux du moment, commenter la livraison d’une note et partager les connaissances en matière de veille auront lieu régulièrement. Lorsqu’un thème sera « clos », le prestataire fournira un document récapitulatif de la veille réalisée pour aider le ministère à calculer le retour sur investissement pour cette opération. A l’échéance du marché, le prestataire fournira également un récapitulatif détaillé des prestations réalisées dans l'année. »...
Source: http://www.journalistiques.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Outils


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Outils | Admin | Cache

Fri Nov 7 15:18:41 CET 2008

Entretien : L'intelligence pour eradiquer les risques

«Entretien : L'intelligence pour éradiquer les risques 06/11/2008 Hier mercredi 5 novembre, Jean-Claude Possin et Bernard Besson intervenaient lors du salon Expoprotection sur le thème« Gestion globale des risques : qu'est ce que l'Intelligence des Risques ? ». Objectif de cette rencontre : expliquer le lien entre la mise en place d'un système d'intelligence économique et la gestion des risques. Article en plusieurs parties : Partie 2/4 Partie 3/4 Partie 4/4 Les deux experts en intelligence économique (IE), auteurs du livre « De l'Intelligence des risques à la mission de protection », (IFIE 2008/PUF) prônent la mise en place d'une cellule d'IE pour la prévention des risques de l'entreprise. Pour les auteurs, l'approche des risques avec une méthodologie issue de l'IE dépasse le simple cadre de la protection pour potentiellement s'étendre à la gouvernance globale de l'entreprise. Jean-Claude Possin et Bernard Besson dans ce long entretien expliquent en détail cette approche par l'IE et ses bénéfices pour les entreprises, grandes ou moyennes.»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Nov 7 15:17:26 CET 2008

- La maitrise de l'information, une nouvelle source de competitivite pour votre entreprise - DrakkarOnline - le Portail Normand de l'Information Economique

«Entrez dans une démarche qui vous permettra d'améliorer votre gestion de l'information et d'évaluer le niveau de protection de vos savoirs. Entièrement gratuite, elle comprend : * Une demi-journée de formation et d'échanges avec d'autres entreprises ; * Un autodiagnostic à réaliser dans votre entreprise, avec vos équipes ; * Une phase de restitutions et de conseils avec un rapport d'orientations. Intégrer cette démarche vous fournira une vision globale de votre structure et une capacité d'analyse pour prendre les bonnes décisions au bon moment. Avec l'autodiagnostic Intelligence Economique vous pourrez : * Evaluer votre maitrise de l'information compétitive ; * Mesurer votre connaissance des acteurs de votre marché ; * Analyser votre communication ; * Etudier votre capacité d'influence ; * Estimer votre gestion du risque ; * Examiner votre système d'information ; * Identifier vos vulnérabilités ; * Dégager des axes d'amélioration.»...
Source: http://www.drakkaronline.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Oct 29 12:45:24 CET 2008

Informationswissenschaft Guide pratique en intelligence economique

Science de l'Infomation: Guide pratique en intelligence economique• «La Haute Ecole de Gestion de Genève a mis en ligne un guide pratique en intelligence économique pour les PME de Suisse romande. Préfacé par M. Unger, Conseiller d'Etat en charge de l'économie et de la santé de Genève, ce guide méthodologique est le résultat d'un projet de démarche globale en intelligence économique. Il doit permettre d'accompagner le responsable de PME dans une première démarche en intelligence économique. Il est composé d'explications théoriques et de fiches pratiques détaillant chaque aspect de la démarche d'intelligence économique. Ce guide est accessible directement depuis l'annuaire de ressources économiques de Suisse occidentale (ARESO) à cette adresse :
Source: http://campus.hesge.ch | Source Status La Haute Ecole de Gestion de Genève espère qu'il sera utile aux professionnels de l'information travaillant dans le domaine de la veille stratégique et de l'intelligence économique.»...
Source: http://infwiss.blogspot.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Outils


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Outils | Admin | Cache

Wed Oct 29 12:22:47 CET 2008

Les hauts et les bas de l'intelligence economique

«Le monde de l'intelligence économique va-t-il s'enliser dans les mêmes inerties que celles qui ont paralysé le positionnement des documentalistes et des veilleurs technologiques ? Telle est la question qui ressort du bilan que l'on peut faire aujourd'hui sur les quinze années de développement de l'intelligence économique en France. Les hauts et les bas de l'intelligence économique L'expertise en intelligence économique est confrontée à une situation paradoxale : l'évolution chaotique de l'économie mondiale décuple les besoins opérationnels en information formulés par les entreprises. Cette évolution du contexte se traduit par des mutations en termes de management de l'information à l'intérieur de grands groupes du CAC 40. Non seulement des réseaux transversaux sont formalisés et validés par des directions générales mais cette professionnalisation passe aussi par une mise en oeuvre de technologies de l'information adaptées à ces nouvelles pratiques.»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Sat Oct 25 13:53:48 CEST 2008

Gendarmerie nationale et intelligence économique

«L'intelligence économique se définit comme "la maitrise et la protection de l'information stratégique utile pour tous les acteurs économiques". Ces derniers doivent maitriser et protéger l'information stratégique, la connaissance et les savoir-faire : ces démarches constituent un enjeu vital pour la compétitivité des entreprises, la sauvegarde des emplois et l'équilibre des territoires. Ouverte aux entreprises qui souhaitent innover, cette conférence, organisée par la réserve citoyenne de la région de gendarmerie d'Alsace, a pour objectif de répondre à vos interrogations en matière de maitrise et de protection de l'information à travers l'intervention d'un grand nombre de praticiens de lutte contre la cybercriminalité économique. L'intelligence économique se définit comme "la maitrise et la protection de l'information stratégique utile pour tous les acteurs économiques".»...
Source: http://businessalsace.hautetfort.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Wed Oct 22 14:42:43 CEST 2008

LaTribune.fr - Le Medef debat de l'intelligence economique

«Le Medef organisait ce mardi un colloque sur la sécurité économique avec une belle brochette de patron comme Jean-François Dehecq, PDG de Sanofi-Aventis, ou Patrick Buffet, celui d'Eramet. L'objectif de l'organisation patronale était, en prenant le thème sous un angle le plus large possible, tout à la fois d'informer les responsables d'entreprises sur certains des risques inhérents à leurs activités internationales et, par ailleurs, de présenter les dispositifs de soutien à l'export proposés par le Medef. Globalement, les discours ont été relativement équilibrés entre le traditionnel libéralisme du Medef et la tentation sécuritaire récurrente chez certaines entreprises. Le meilleur exemple a été le relatif accord autour des fonds souverains entre Alain Juillet, Haut responsable à l'intelligence économique, et Jean Arthuis, ancien ministre et Président de la commission des finances au Sénat. Ils ont tous deux plaidés pour une ouverture maitrisée de la France à ces nouveaux géants de la finance.»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Thu Oct 16 13:40:04 CEST 2008

Les CCI, les journées innovation et intelligence Economique et le passage à l'offensif

«Les CCI, les journées innovation et intelligence Economique et le passage à l'offensif Nous nous sommes entretenu avec Philippe Clerc Directeur des NTIC et de l'Intelligence Economique à l'ACFCI sur l'importance des journées innovation et Intelligencen économique pour les CCI et sur la posture offensive que doivent adopter les CCI sur l'Intelligence Economique à destination des PME.»...
Source: http://www.ielovepme.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

Wed Oct 15 11:32:32 CEST 2008

Le conseil stratégique : un secteur en mutation

«Le marché de l'expertise stratégique se porte plutôt bien. Le Livre Blanc a le don d'ubiquité et l'anticipation des menaces anime l'ensemble des secteurs, y compris les plus anodins comme les ressources humaines. La volatilité des menaces et le contexte international tendu (Géorgie, Iran, Corée du Nord, Venezuela...¦) offrent aux principaux cabinets de conseil français, qui ont fleuris sur la place de Paris à partir du milieu des années 1990, des perspectives inespérées d'études, de consultances et d'organisations d'événements pour la communauté de la défense et de l'armement. Longtemps monopolisé par GEOS, la société fondée par Stéphane Girardin en 1997, le marché de la sureté et de l'ingénierie de la sécurité s'est davantage segmenté, s'ouvrant à des concurrents de plus en plus soucieux d'occuper certaines « niches » que le besoin de préparer l'avenir, d'anticipation et de connaissance en amont des nouveaux paradigmes de la sécurité justifient. Aujourd'hui, d'autres structures plus pointues dans l'intelligence économique, comme Axis, poursuivent un développement exponentiel grâce à des recrues de bonne qualité.»...
Source: http://www.ttu.fr | Source Status Categories: Tendances , Analyse des Stratégies d'Influence,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances , Analyse des Stratégies d'Influence,Intelligence Economique | Admin | Cache

10 13 2008 12:53:14

La France et les TIC : ''On fait les preliminaires, et on ne couche pas'' - INTER LIGERE

«Les 2 et 3 octobre 2008 s'est tenu la 1ère Université d'Eté de l'Intelligence Economique, avec pour titre : "La France, l'Europe et les Etats francophones sont-ils des marchés conquis ?" Organisé de main de maitre par le Forum Francophone des Affaires, présidé par Stève GENTILI, et l'association Culture Economie Défense, présidée par Yves -Marie MORAY, le colloque s'est tenu dans le cadre prestigieux de l'Ecole Militaire. Les tables rondes se sont succédé durant un jour et demi, avec un large panel d'intervenants (45 exactement). Voici quelques morceaux choisis relevé ça et là (je n'ai pu assister qu'à 3 tables-ronde sur 6). Je tiens à souligner que le texte ci-dessous n'engage que moi, et ne reflète que ma compréhension du discours des intervenants.»...
Source: http://www.inter-ligere.net | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Fri Oct 3 11:16:40 CEST 2008

Entretien - Alain Juillet, responsable charge de l'intelligence economique | France 24

«Alain Juillet, responsable chargé de l'intelligence économique Mercredi 01 octobre 2008 Alain Juillet est le haut responsable chargé de l'intelligence économique au Secrétariat général de la défense nationale (SGDN). Invité de l'Entretien, il s'exprime sur la crise économique et financière.»...
Source: http://www.france24.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Sep 30 14:17:27 CEST 2008

« Les conflits sont essentiellement economiques »

«Depuis votre arrivée en tant que responsable de l'intelligence économique au SGDN, avez-vous constaté une évolution dans la prise de conscience des entreprises sur l'intelligence économique ? Il ya une évolution. Il y a 5 ans, quand vous parliez d'intelligence économique les gens pensaient « tontons flingueurs ». Malgré certains problèmes liés à des officines, en France les gens ont vraiment compris ce qu'était l'IE. Dans les entreprises ou le public, tout le monde vous dit « c'est bien, c'est utile, si on avait utilisé l'intelligence économique on n'aurait pas eu tel problème. » Le frein porte sur l'appropriation des techniques pour les appliquer en interne. Certains sont convaincus et l'utilisent, d'autres disent « c'est bien, mais pas pour moi », surtout dans les PMI/PME. Pour surmonter les aprioris, nous organisons des séminaires dans toute la France avec des témoignages de patrons. Avec l'effet de capillarité, les mentalités évoluent. Ce n'est pas une lame de fond, mais ça avance. Pour beaucoup, est-ce que l'IE ne se réduit-elle pas au seul travail de veille ? C'est souvent le cas en effet. En IE il y a trois grands ensembles : la veille opérationnelle, la sécurité économique et l'influence. Influence en tant qu'utilisation de l'information pour déstabiliser l'adversaire. Sur l'aspect veille, chacun comprend bien la technique. Pour la sécurité économique, certains commencent à se rendre compte que le monde n'est pas si gentil. Même en France. Vous voulez dire que la guerre est avant tout économique, mais que personne ne le voit ?»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Sun Sep 28 15:25:30 CEST 2008

« L'Intelligence economique, c'est l'emploi de demain ! »

«Alain Juillet n'a aucun doute. Pour le haut responsable chargé de l'intelligence économique, cette pratique est une garantie pour les emplois de demain. Il appelle au partage de l'information pour gagner en compétitivité. « L'Intelligence économique, c'est l'emploi de demain ! » Les 1er et 2 octobre prochains se tient l'Université d'été de l'Intelligence économique organisée par le CED sous votre parrainage. Quel est l'objectif de ce type de manifestation ? Alain Juillet, Haut responsable chargé de l'intelligence économique : Les 45 intervenants conviés à cette rencontre feront un point de la situation sur les différents domaines de l'IE et sur des ouvertures sur le futur. Montrer que la pratique de l'IE concerne aussi tous les pays européens et la francophonie. Notre objectif est clair : sans pratique de l'IE on ne peut pas créer un avantage concurrentiel. Dans la compétition mondiale, les écarts de compétitivité se réduisent. En ayant un surcroit d'information, on possède un temps d'avance. Cette réflexion est le fond de l'IE actuelle.»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Sep 23 11:59:27 CEST 2008

Intelligence economique versus marketing : Promethee ou la reinvention de la roue ? - Renseignement & Intelligence economique

«En relisant la 3ème édition de l'ouvrage de Philip Kotler et Gary Armstrong, Marketing an Introduction (1987,1993), on s'aperçoit que le chapitre 4, intitulé Marketing Research Information Systems, est entièrement consacré à l'activité de planification, recherche, exploitation, diffusion de l'information. Les termes employés (marketing intelligence, assessing information needs, getting information from recruits and competitors' employees, intelligence gathering, etc.) laissent une impression d'antériorité troublante. Parmi les objectifs du chapitre, relevons par exemple : "Explain the importance of information to the company", "Identify the different kinds of information a company might use", ou bien encore « Compare the advantages and disadvantages of various methods of collecting information". La question des origines La question se pose donc : l'intelligence économique serait-elle une reformulation de l'intelligence marketing, ou bien les deux concepts seraient-ils une émanation parallèle et simultanée, dont l'origine remonterait (aux Etats-Unis évidemment) à l'application de certains concepts du renseignement militaire ? Cette découverte archéologique (1993 est déjà l'Antiquité de la société de l'information), remet-elle par ailleurs en question certaines paternités revendiquées ici et là, ou pire la légitimité des concepts? Le pragmatisme anglo-saxon L'édition 2007 en français de l'ouvrage de Kotler et Armstrong, consacre toujours son chapitre 4 à l'intelligence marketing, sous le t! itre « Etudes marketing », qui définit une approche méthodologique de collecte et traitement d'information conduisant aux études de marché. Le marketing anglo-saxon a ainsi développé des méthodes de traitement et d'analyse des données, démontrant une approche centrée sur l'analyse d'informations disponibles (étude de marché), à vocation décisionnelle, que l'on retrouve également dans la culture américaine du renseignement. En ciblant ses objectifs (les consommateurs) et en s'intégrant dans une fonction reconnue de l'entreprise, l'intelligence marketing apparait clairement comme un outil stratégique et opérationnel au service des décideurs. De manière très pragmatique, l'IM est enseignée dès la première année dans les business school et s'intègrent naturellement et sans bruit dans la culture d'entreprise. Naissance en eau trouble»...
Source: http://cerad.canalblog.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Sep 19 11:57:40 CEST 2008

Chronique : L'enjeu du marche prive de l'information

«On parle beaucoup de la compétition qui sévit dans le monde des entreprises et étrangement on parle très peu de ce qu'il est convenu d'appeler le marché mondial de l'information susceptible d'aider ces mêmes entreprises à se développer et à se concurrencer. Ce paradoxe n'a rien de surprenant. Chronique : L'enjeu du marché privé de l'information Après 20 ans de sensibilisation, beaucoup de décideurs économiques ont encore bien du mal à saisir l'intérêt d'un usage plus professionnel de l'information. Premier constat, ils ne s'intéressent pas aux enjeux de puissance dans ce domaine. C'est ainsi que la France a perdu au fil des années le contrôle de ses entreprises dans le renseignement commercial, de ses banques de données dans la veille technologique, de ses cabinets d'audit, de ses brokers d'information privée et bientôt de ses sociétés d'archivage. Les Etats-Unis, la Grande Bretagne, la Chine ou la Russie ont une approche radicalement différente du problème dans la mesure où ce secteur d'activité tertiaire est prise très au sérieux par les milieux dirigeants. Celui qui contrôle la production, le formatage culturel, les canaux de diffusion et la commercialisation de cette information privée à un avantage sur les autres pays compétiteurs en situation de demande. Un pays est d'autant plus puissant qu'il contrôle la production de son information et qu'il en fait un levier pour pénétrer des marchés extérieurs. Second constat, les entreprises qui remportent des marchés sont celles qui investissent dans l'acquisition d'informations, voire de renseignements»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Thu Sep 11 10:06:26 CEST 2008

«Dans le renseignement, trop d'amateurs font illusion» | Actu | Vaud | 24 heures

«SURVEILLANCE | En moins de trois mois, deux affaires de «taupes» chez Securitas ont été rendues publiques. Avec plaintes pénales contre la société à la clé. Le géant suisse de la sécurité a-t-il fait preuve de légèreté? L'avis critique d'un expert. © JEAN-PAUL GUINNARD | Jacques Baud, expert en matière de renseignements économiques, colonel d'état-major, membre du Renseignement suisse entre 1983 et 1990, et auteur de nombreux ouvrages sur la question. MARTINE CLERC | 10.09.2008 | 00:03 Après le temps des révélations, les questions. Les infiltrations d'Attac et du groupe antirépression de Lausanne par des agentes de Securitas ( 24 heures d'hier) suscitent un certain nombre d'interrogations sur les pratiques du géant suisse de la sécurité. Connu et réputé pour ses missions de sécurité et de surveillance «traditionnelles», Securitas a-t-il les compétences pour se lancer dans l'espionnage politique? Le point avec Jacques Baud, expert en matière de renseignements économiques, colonel d'état-major, membre du Renseignement suisse entre 1983 et 1990, et auteur de nombreux ouvrages sur la question. - Que penser des récentes révélations sur les activités d'infiltration de Securitas?»...
Source: http://www.24heures.ch | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Wed Sep 10 16:41:46 CEST 2008

IE LOVE PME: Les logiciels de Veille et d'analyse pour les PME-PMI

«Les PME-PMI vont devoir redoubler d'effort dans le contexte économique actuel pour maintenir leurs performances et conserver leurs avantages compétitifs. Détenir la bonne information au bon moment est crucial. L'émission Intelligence Economique du samedi 6 septembre 2008 sur France 24 fait le point sur les logiciels de collecte et de traitement de l'information destinés aux PME-PMI. Il est important de rappeler que 90 % de l'information sont accessibles gratuitement mais trouver les bonnes sources et avoir des logiciels adaptés est capital.»...
Source: http://ielovepme.blogspot.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Mon Jun 2 17:03:01 CEST 2008

L'essor de l'intelligence economique - Talents.fr - Le Monde.fr

«Les métiers de l'intelligence économique se développent-ils en France ? Face à une image sulfureuse qui perdure - officines aux activités douteuses qui s'estampillent "cabinet d'intelligence économique" -, les professionnels doivent sans cesse reprendre leur bâton de pèlerin pour promouvoir ce concept né il y a une quinzaine d'années : "il s'agit de rechercher et d'analyser les informations indispensables pour permettre aux entreprises d'anticiper et d'agir sur leur marché", rappelle Patricia Auroy, présidente du Groupement des compétences pour l'information et la compétitivité (GCIC).» [...] «Mais, selon Bertrand Deroubaix, directeur de l'intelligence économique chez Total, cela restera un marché de niche, même si l'activité est d'importance pour les entreprises : "C'est un travail lié à des sujets sensibles, où il faut veiller à ne pas franchir la ligne jaune. Cette recherche d'information reste donc dans des proportions limitées et réalisée par de petites équipes." »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

05 21 2008 17:9:15

Methodes de l'espionnage economique

«Il existe plusieurs méthodes bien connues utilisées par les gouvernements étrangers qui tentent d'obtenir de l'information corporative ou exclusive sensible (espionnage économique). Parmi ces méthodes figurent celles-ci : * Demandes spontanées d'information exclusive * Conduite inappropriée durant les visites * Offres de services suspectes * Ciblage à des expositions, des séminaires et des congrès internationaux * Exploitation d'entreprises ou de projets de recherche conjoints * Acquisitions de technologies et d'entreprises * Sollicitation de la collaboration d'anciens employés * Ciblage des ressemblances culturelles Ces activités constituent des indicateurs d'espionnage économique qui ne correspondent pas toujours à une menace réelle de collecte étrangère, mais elles peuvent servir de signaux. L'existence d'un certain nombre d'indicateurs dans une situation donnée pourrait ainsi justifier un examen plus approfondi.»...
Source: http://www.csis.gc.ca | Source Status Categories: Intelligence Economique,Outils


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Outils | Admin | Cache

Mon May 19 11:58:22 CEST 2008

Une entreprise allemande sur deux est espionnee

«Une entreprise allemande sur deux est concernée par l'espionnage industriel, en particulier chinois, russe et iranien. L'information est donnée par Hartwig Möller, un responsable des services de renseignements allemands, cité vendredi par le Financial Times Deutschland. Les méthodes sont très diverses, allant de l'usage d'internet à celui, plus classique, d'agents infiltrés dans les entreprises. « Des étudiants et des boursiers chinois ont essayé de mettre la main sur des résultats de recherche » dans les entreprises ou institutions les accueillant, a-t-il précisé.»...
Source: http://www.lexpansion.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue May 13 20:24:07 CEST 2008

Intelligence: Corporate Spies Killing The CIA

«The CIA is having a growing problem with their analysts and spies being recruited away by corporations. One unpleasant, for government intelligence agencies, development of the last few decades has been the growing popularity of "competitive intelligence" (corporate espionage.) It's a really big business, with most large (over a billion dollars of annual sales) corporations having separate intelligence operations. Spending on corporate intel work is over $5 billion a year, and is expected to more than double in the next four years. The corporate recruiters have a pretty easy time of it, as they can offer higher pay, better working conditions and bonuses. The U.S. government is fighting back, at least on the bonus front. The big innovation is an old corporate one, "performance-based compensation." Government employee unions usually fight this sort of thing, because it makes too many union members look bad. But there is no union at the CIA, and most other intel agencies. So the Director of National Intelligence is implementing a number of new personnel practices, in order to make it more difficult for corporate intelligence operations to recruit government operatives.»...
Source: http://www.strategypage.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Fri Apr 11 10:43:41 CEST 2008

L'ex-gendarme Philippe Legorjus quitte sa boite

«L'ancien gendarme du GIGN Philippe Legorjus, le patron fondateur d'Atlantic Intelligence, numéro 1 de l'intelligence économique en France et rebaptisé il y quelques mois Risk&co, quitte définitivement le navire. En conflit sévère depuis des mois avec Bruno Delamotte avec lequel il s'était associé en juin 2006 et qui est détenteur de 34 % des parts de la société. Legorjus vient d'en céder, le 26 mars, 21 % à Acto, un fonds d'investissement de Groupama. Bruno Delamotte s'est pour sa part engagé a reprendre le solde, soit 13 %, à crédit...¦ Cette transaction intervient alors que Risk&co est traversé par de très vives turbulences et en particulier celle liées à l'affaire du commissaire Moigne.»...
Source: http://www.bakchich.info | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

Wed Apr 9 11:54:56 CEST 2008

comment proteger l'information strategique ? - propriete intellectuelle

«L'information est devenue stratégique pour devancer la concurrence ou décrocher de nouveaux marchés. Gérer et protéger cette information constitue un nouvel enjeu : c'est l'intelligence économique (IE). Entre espionnage industriel et OPA hostile, les entreprises françaises sont-elles vulnérables ? Que doivent-elles protéger et comment s'y prendre ? Les exemples de la stagiaire chinoise soupçonnée d'espionnage industriel chez Valeo ou du vol d'un pneu Michelin sur un rallye au Japon ont mis en lumière la notion d'intelligence économique en France. Une découverte pour le grand public mais aussi pour nombre d'entrepreneurs français totalement étrangers à cette notion stratégique. L'intelligence économique (IE), kezako ? Les définitions diffèrent mais on peut comprendre cette problématique comme la maitrise et la protection de l'information stratégique utile aux décideurs économiques. Seulement voilà, en même temps qu'ils permettaient de découvrir ce nouvel enjeu économique, ces exemples les plus connus de l'IE ont desservi sa vulgarisation dans les PME. « Les barbouzeries c'est fini » « Beaucoup confondent encore l'IE et l'espionnage. Les affaires médiatisées ont entretenu le fantasme de l'espion et des écoutes téléphoniques dans le monde économique. Aujourd'hui, les chefs d'entreprise doivent savoir que l'époque des barbouzeries est terminée. Il y a une nouvelle génération d'experts qui n'est plus issue des services de renseignements mais qui est formée à l'IE », indique Hervé Chevallier, responsable de Covigilance, cabinet de conseil en ingénierie de veille.»...
Source: http://www.netpme.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon Apr 7 11:38:15 CEST 2008

Permis d'intelligence, actualite Le Point de la semaine : Le Point

«Après l'incarcération, la semaine dernière, du commissaire parisien Patrick Moigne, soupçonné d'avoir vendu des informations policières à une société d'enquête privée, le ministère de l'Intérieur cherche à réglementer une profession qui mêle-sous le vocable d'« intelligence économique »- spécialistes de la veille stratégique, agents de sécurité et barbouzes recyclés. A l'étude : un dispositif d'habilitation officielle qui serait imposé non aux sociétés mais aux « consultants » eux-mêmes qui louent leurs services à ces cabinets. Cette sorte de permis professionnel serait délivré par le ministère après enquête de la future Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), née de la fusion des RG et de la DST. Piloté par Alexandre Jevakhoff, l'influent directeur de cabinet de Michèle Alliot-Marie, le projet marque l'échec de la Fédération des professionnels de l'intelligence économique (Fepie), créée en 2005 sous l'égide du gouvernement pour encourager l'autorégulation.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

03 26 2008 17:27:18

Early Warning: How to perform a 360 degree scanning process

«There are two main perspective when talking about Early Warning: 1) The "focused mode" Early Warning: the firm has identified a specific topic to follow and anticipate (ej. technology, a new competitor, an alliance etc.). Under this perspective Comai and Tena (2006) propose their own model. (see attached article) 2) The "scanning mode" Early Warning: you are not aware were the opportunities or threats will come from. The first type is the one more discussed in CI. In contrast, the second type less. I am interesting to explore potential techniques and approach about the second type in which organizations fight the true ambiguity of the environment. Day and Schoemaker (2006;51) suggested the directed and the undirected scanning process. Following I will list several techniques that may related to the 360 degree scanning process (this list has been developed thanks to the contribution of the people that have partecipated in this forum):»...
Source: http://competitiveintelligence.ning.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Sat Mar 22 18:42:18 CET 2008

Cyber-criminalite et Intelligence economique, Michele Alliot-Marie est sur tous les fronts

«A l'occasion du 2e Forum International sur la Cybercriminalité, qui s'est tenu dans la banlieue de Lille, à Marcq en Baroeul, le 20 mars 2008, le Ministre de l'Intérieur de l'Outre-Mer et des Collectivités Territoriales, Michèle Alliot-Marie a insisté lors de son intervention sur l'engagement de son ministère. « Le renforcement de la lutte contre la cybercriminalité englobe également la protection du patrimoine intellectuel et matériel des entreprises, contre la prédation et les manoeuvres illicites. L'espionnage et l'ingérence industriels ont trouvé en Internet un nouveau terrain d'action. Le piratage, l'intrusion sur les sites, l'attaque des Systèmes de Traitement Automatisé de Données sont leurs nouvelles techniques. La cybercriminalité fait peser une véritable menace sur nos intérêts économiques fondamentaux. », a rappelé la Ministre qui a indiqué que la « protection de patrimoine informatique de nos entreprises » était de « notre devoir ».»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Thu Mar 20 09:09:07 CET 2008

Le rapport Bauer preconise la creation d'un conseil de la recherche strategique - JUSTICE POLICE

«Le rapport d'Alain Bauer sur la réorganisation de la réflexion stratégique, qui doit être remis jeudi matin à Nicolas Sarkozy, préconise la création d'un "Conseil supérieur de la recherche stratégique" à l'image d'un "think-tank" (groupe de réflexion) américain. Selon ce rapport de 150 pages parvenu mercredi à l'AFP, M. Bauer, criminologue et président de l'Observatoire de la délinquance (OND), plaide pour la création d'un Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégique (CSFRS) rattaché au président de la République pour ses "orientations" et "fonctionnellement" au Premier ministre. Le rapport affirme que "la France ne dispose plus d'une pensée stratégique" et insiste sur la "nécessité d'anticiper les menaces" en matière de sécurité intérieure ou extérieure, de défense nationale, de "sécurité globale". Il prône la développement et la "mutualisation" de l'information entre privé et public, entre administrations et veut "revaloriser la recherche universitaire", "coordonner les appels d'offres de recherche", affirmant que la "sécurité n'est pas au coeur des priorités de l'administration, des élus, du monde économique ou de l'université".»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Mar 14 18:50:07 CET 2008

La sale guerre économique frappe aussi la région Poitou-Charentes

«Cloisonner l’accès à l’information dans une entreprise, c’est vital. En Charente-Maritime, un stagiaire a doublé le labo où il travaillait sur le dépôt d’un brevet.Opération de déstabilisation, vol de portable contenant des données, intimidation… La guerre économique fait rage aussi en Poitou-Charentes. Une cellule spéciale de la gendarmerie conseille les entreprises.Les anecdotes sur des entreprises de la région Poitou-Charentes victimes d'opération plus ou moins légales de déstabilisation économique, le capitaine Eric Fortin les collectionne. Elles illustrent la vulnérabilité des entreprises pas toujours bien conscientes de l'enjeu. « Le risque est partout. Les entreprises ne peuvent pas se bunkériser mais elles peuvent se poser des questions sur leur organisation, sur le degré de confiance à accorder à tel ou tel collaborateur », explique le responsable du Bureau des systèmes d'information et de communication à la région de gendarmerie Poitou-Charentes. Son domaine d'action, c'est notamment l'intelligence économique et, par ricochet, l'amélioration de la protection des entreprises contre les attaques de concurrents.“ Les Américains prospectent beaucoup dans la région ”.»...
Source: http://www.lanouvellerepublique.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Thu Mar 13 10:06:37 CET 2008

Comment l'Interieur redeploie ses «grandes oreilles»

«Le document que s'est procuré Le Figaro détaille les nouvelles missions confiées aux 4 500 spécialistes du renseignement. La fusion programmée de la Direction de la surveillance du territoire (DST, contre-espionnage) et des Renseignements généraux (RG) vient de franchir un cap décisif. Dans un courrier interne de trois pages adressé fin février aux 4 500 policiers spécialisés, que Le Figaro s'est procuré, le directeur général de la police nationale, Frédéric Péchenard, a précisé les contours d'une inédite force de frappe appelée à recueillir le renseignement à travers le pays. Cette «superagence à la française» va travailler sur deux niveaux, dès le 1er juillet prochain. Placée sous un pilotage unique, une nouvelle Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) prendra en charge toutes les missions liées à la sécurité nationale. Composée au départ d'environ 3 500 fonctionnaires couverts par le «secret défense», cette structure luttera «contre l'espionnage et les ingérences économiques», l'antiterrorisme, la protection du patrimoine et la sécurité économique.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon Mar 10 14:23:56 CET 2008

RFI - Geopolitque le débat - Intelligence Economique

«samedi 8 mars 2008 - 1ère et 2ème partie. L''Intelligence économique écouter 20 min télécharger écouter 20 min télécharger Le Géopolitiques de cette semaine concerne l''Intelligence économique, ses champs d''intervention, ses méthodes, ses jeux et ses enjeux politiques, sinon géopolitiques. Avec Bruno Delamotte, directeur général de Risk §CO, l''un des premiers cabinets français d''Intelligence économique et de Alain Juillet, Haut responsable chargé de l''Intelligence économique au SGDN, le Secrétariat général de la défense nationale.»...
Source: http://www.rfi.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Jan 30 10:08:19 CET 2008

Rewarding Mediocrity - Forbes.com

«If you want to dismay an economist, just mention the phrase "national champion." The phrase won't call to mind great sporting heroes, but wheezing corporate behemoths protected from domestic competition, propped up with generous government subsidies and shielded behind trade barriers. Why would the government ever choose to provide such handouts? The justification is that a "national champion," strengthened with subsidies and protected from pesky irritations like local competitors and creditors, should be well equipped to beat rivals on the global stage. Unfortunately, it doesn't work that way. "No industrial policy has been more comprehensively discredited than the notion that the best way to achieve competitiveness abroad is to suppress it at home," says John Kay, author of Culture and Prosperity. As a British economist, he has plenty of experience with national champions. European governments, in charge of relatively small economies, have been particularly tempted to promote national champions. That enthusiasm has produced few success stories: Who now buys cars from national champion British Leyland, in the U.K. or anywhere else? As much as economists tend to be fans of laissez-faire, they have always recognized that there is a respectable argument in favor of backing infant industries, giving young, innovative companies a chance to find their feet, their funding and their customers before exposing them to unfettered global competition. The real problem with "national champions" is that they are almost invariably from aging industries. Think about government support for Detroit's car industry, or American steel producers. Say what you like about the corporations involved, but "infant" they are not.» [...] «Nor is this an exclusively American phenomenon. In Britain, London's whiz-kids have successfully conquered one financial sector after another, and French entrepreneurs are beginning to be a real power in Web 2.0. But who gets the subsidies? Not them. Rather, the not-so-young agricultural sector is often at the front of the queue. In 2005, France even stood ready to defend food-giant Danone against a putative takeover by PepsiCo (nyse: PEP - news - people )--amid hoots of derision from critics, the "strategic yogurt policy" was born. »...
Source: http://www.forbes.com | Source Status Categories: Patriotisme Economique,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Patriotisme Economique,Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Jan 30 10:01:45 CET 2008

Rewarding Mediocrity - Forbes.com

«If you want to dismay an economist, just mention the phrase "national champion." The phrase won't call to mind great sporting heroes, but wheezing corporate behemoths protected from domestic competition, propped up with generous government subsidies and shielded behind trade barriers. Why would the government ever choose to provide such handouts? The justification is that a "national champion," strengthened with subsidies and protected from pesky irritations like local competitors and creditors, should be well equipped to beat rivals on the global stage. Unfortunately, it doesn't work that way. "No industrial policy has been more comprehensively discredited than the notion that the best way to achieve competitiveness abroad is to suppress it at home," says John Kay, author of Culture and Prosperity. As a British economist, he has plenty of experience with national champions. European governments, in charge of relatively small economies, have been particularly tempted to promote national champions. That enthusiasm has produced few success stories: Who now buys cars from national champion British Leyland, in the U.K. or anywhere else? As much as economists tend to be fans of laissez-faire, they have always recognized that there is a respectable argument in favor of backing infant industries, giving young, innovative companies a chance to find their feet, their funding and their customers before exposing them to unfettered global competition. The real problem with "national champions" is that they are almost invariably from aging industries. Think about government support for Detroit's car industry, or American steel producers. Say what you like about the corporations involved, but "infant" they are not.»...
Source: http://www.forbes.com | Source Status Categories: Patriotisme Economique,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Patriotisme Economique,Intelligence Economique | Admin | Cache

Thu Jan 17 18:42:05 CET 2008

Les enjeux de l’intelligence économique dans le domaine agricole

«Alain Juillet, Haut responsable chargé de l'intelligence économique, a souhaité laisser la parole aux acteurs de l'IE dans la rubrique "éditorial" de son site internet. Ce mois-ci, c'est avec plaisir que le site du HRIE accueille le ministère de l'agriculture qui présente son dispositif d'intelligence économique. La population mondiale a doublé durant les cinq dernières décennies. Si le taux d'accroissement actuel de 1,3% par année persiste, la population doublera encore en seulement 50 ans. En revanche, l'augmentation de la production de nourriture par hectare de terre ne suit plus l'explosion démographique et la superficie cultivée n'augmentera que de 2% d'ici 2050. Les sciences du vivant sont un formidable espoir pour les populations que nos enfants et petits-enfants devront nourrir. Or, pour accomplir cette mission, nous devons gagner en productivité, rivaliser d'ingéniosité pour développer de nouvelles méthodes de culture et d'élevage, investir dans des technologies innovantes et commercialiser des produits qui satisfassent quantitativement et qualitativement les consommateurs de demain. Par ailleurs, certains pays « clients » sont devenus des concurrents alors que d'autres pays, jusque là autonomes, dépendent aujourd'hui de nos produits bruts ou transformés. La France est à la fois le troisième exportateur mondial de produits agricoles et agroalimentaires et le premier producteur de la Communauté Européenne. A elle seule, la France représente, grâce à sa production de céréales (blé, mais), de sucre, de vin, de produits laitiers, de fruits et légumes, de bétail et produits carnés, près d'un quart de la production européenne totale. L'industrie agroalimentaire française représente 10 000 entreprises dont 90% de PME et constitue le premier secteur industriel en chiffre d'affaire (145 milliards d'euros en 2006) et le deuxième en termes d'emplois (420 000) C'est donc dans un contexte où la demande mondiale en produits agricoles bruts ou transformés explose, où les protagonistes deviennent tout à tour producteurs ou consommateurs, où les acteurs économiques et industriels investissent des sommes colossales en recherche et développement que la France, terre de valeur et de tradition mais aussi de recherche et d'innovation, comme en témoigne le nombre de pôles de compétitivité dans le domaine de l'agroalimentaire ou de l'agro-industrie (17 sur 71), doit s'imposer dans un univers concurrentiel impitoyable où compte tenu des enjeux certains pays cherchent à combler leur retard par le pillage technologique.»...
Source: http://www.intelligence-economique.gouv.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Jan 15 16:40:59 CET 2008

Le Monde.fr : Les poles finalement peu competitifs, par Annie Kahn

«Il est des projets qui suscitent l'unanimité à droite comme à gauche. Les pôles de compétitivité en font partie. Il semblait évident à tous que ce qui avait réussi à la Californie devait aussi réussir à la France et qu'il suffisait d'essayer de reproduire le modèle de la Silicon Valley pour doper la compétitivité du pays. En incitant entreprises, grandes et petites, et laboratoires de recherche publics d'un secteur déterminé, à se regrouper sur un même territoire, il devenait, croyait-on, possible de faire émerger des pléiades d'entreprises innovantes, futures championnes de demain. Ainsi le gouvernement français décida-t-il, le 12 juillet 2005, de créer des "pôles de compétitivité" et de leur accorder globalement 1,5 milliard d'euros de subventions entre 2006 et 2008, ainsi que des exonérations fiscales et des allégements de charges sociales. Actuellement, 71 pôles existent sur le territoire français. Des économistes de renom viennent bousculer ces certitudes. Dans l'ouvrage Les Pôles de compétitivité. Que peut-on en attendre ? paru aux éditions Rue d'Ulm, dans la collection du Centre pour la recherche économique et ses applications (Cepremap), Gilles Duranton, Philippe Martin, Thierry Mayer et Florian Mayneris jettent un pavé dans cette marre consensuelle. Non seulement les pôles ne sont pas la panacée, mais ils pourraient quelquefois être nuisibles. Ainsi, dans certains secteurs, les entreprises ont plus avantage à être dispersées que concentrées, ont-ils observé. Car "une plus grande dispersion permet aux entreprises de bénéficier de salaires et de prix fonciers plus faibles dans des régions désertées par leurs concurrentes", par exemple.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Jan 8 15:44:24 CET 2008

Reprise du proces Lernout & Hauspie ce lundi - Entreprises - Economie - Trends.be

«Le procès Lernout & Hauspie, portant sur une fraude à grande échelle dans le cadre de la faillite de cette entreprise de technologies vocales, reprendra ce lundi à Gand. Les accusés ont obtenu la possibilité de préparer une défense élargie. Le rôle des services de renseignement étrangers devrait être mis en avant, selon des articles à paraitre la semaine prochaine dans P-Magazine. Plusieurs parties au procès devant la Cour d'appel de Gand ont souligné à diverses reprises, à la grande irritation du ministère public, que tous les responsables de la fraude ne se trouvaient pas sur le banc des accusés. Ces suggestions portent principalement sur des conseillers de l'entreprise, mais, d'après le journaliste René De Witte, les espions allemands sont les véritables "grand absents" du procès. Il a souvent été affirmé que Lernout & Hauspie suscitait l'intérêt des services de renseignement étrangers. Certains des accusés sont convaincus de l'existence d'un complot américain pour pousser l'entreprise à la faillite en raison de l'importance stratégique de ses technologies.»...
Source: http://www.trends.be | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Nov 21 16:43:43 CET 2007

DLFP: Le RGI est toujours en danger

«Le comité de pilotage du RGI (Référentiel Général d'Interopérabilité) s'est réuni le 12 octobre 2007 et n'a pris aucune décision quant à l'adoption définitive de ce document que tout le monde attend... sauf Microsoft. Alors que d'autres pays comme la Belgique nous envient le RGI qui a représenté 6 ans de travail, il y a des Français qui tombent dans le jeu d'une compagnie étrangère qui nous coute fort cher. Cette stérilité et l'attitude incongrue et suspecte de certains membres du comité de pilotage va à l'encontre des intérêts du pays. L'un des opposants les plus acharnés du RGI est Monsieur Alain Risson, maire de Gluiras (07) et rapporteur du groupe de travail TIC de l'association des maires de France (AMF). Son attitude est d'autant plus dommageable que Microsoft utilise sa position pour pousser en avant son format OpenXML qui n'a d'ouvert que l'apparence. Le salon des maires ouvrant ces jours-ci à la porte de Versailles, nous pouvons espérer que d'autres maires lui feront part de l'inconvenance de ses propos rapportées par son président en ces termes : "Le RGI ne peut donc s'appliquer aux collectivités territoriales". Les analyses de Bernard Lietaer et de Bernard Carayon convergent vers la même mise en garde comme quoi le risque de la prise de pouvoir par des entreprises devient réalité. La saga du RGI suit malheureusement leurs prévisions le plus pessimistes et la notion d'intelligence économique du rapport de M. Carayon démontre ici toute sa pertinence et son acuité.»...
Source: http://linuxfr.org | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Thu Nov 8 10:38:12 CET 2007

Euro-dollar : Sarkozy craint une ''guerre economique'',

«Lors d'un discours devant le Congrès américain à Washington, le président français s'est inquiété de la faiblesse du dollar. Nicolas SarkozyNicolas Sarkozy (c) Reuters Nicolas Sarkozy a prononcé, mercredi 7 novembre, un discours centré sur la longue amitié franco-américaine, devant le Congrès américain à Washington. Le président français y a à nouveau dénoncé la faiblesse du dollar et du yuan, estimant que ce "désordre monétaire" risquait de "se muer en guerre économique". Il a donc exhorté les Etats-Unis à promouvoir une plus juste parité de leur monnaie vis-à-vis de la devise européenne. En matière de climat, il a également demandé aux Etats-Unis, qui n'ont pas signé le protocole de Kyoto, de "prendre la tête" du combat contre le réchauffement climatique. Lire aussi * Commentaire "Sarkozy et l'Amérique", par Philippe Labro (Challenges) * L'euro enchaine les records Toute l'actu Business Appel à un dollar fort Plus tôt dans la journée, le chef de l'Etat s'était entretenu avec le nouveau président du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn. La rencontre avait duré une dizaine de minutes.»...
Source: http://www.challenges.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Oct 23 14:27:17 CEST 2007

Pour comprendre l'information, il faut etre competent - Blogs Le blog de l'intelligence economique

«On se rappelle que les promoteurs de l'intelligence économique ont voulu donner à cette appellation un double sens : l'anglo-saxon, qui veut dire information et le français, qui veut dire compréhension, ce qui signifie tout simplement qu'une information n'a aucun sens si on ne la place pas dans son contexte pour vérifier sa véracité, sa cohérence et sa valeur ajoutée et si on ne la met pas en perspective dans son environnement. C'est un exercice de plus en plus difficile à notre époque,où le développement de la mondialisation entraine une complexité croissante, particulièrement dans le domaine des affaires.Il devient passablement hasardeux d'opérer dans un monde où tout différencie les hommes, leur culture, leur comportement et les règles qu'ils observent et cela exige beaucoup d'expérience et de connaissances. Mais bien au-delà de cet obstacle de la complexité il y a le problème des "compétences". Comment comprendre une information relative à une discipline et un métier s'ils vous sont inconnus. Cela est encore beaucoup plus hermétique si on entre dans le domaine des "spécialistes", où seule une minorité parle le même langage. La numérisation industrielle fait partie de ces applications où ceux qui savent restent quelque peu ésotériques et ceux qui dirigent leur en laissent la responsabilité. Or il s'agit en fait d'une matière éminemment stratégique car la compétitivité de nos industries dépend pour beaucoup de ces techniques qui permettent de faire des gains très sensibles de couts et de délais et par conséquent d'exercer une supériorité dans la compétition.»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon Oct 22 12:52:02 CEST 2007

''6.600 entreprises vont etre suivies par le nouveau service de renseignement du ministere de l'Interieur'' - La Tribune.fr

«Rôle des avocats d'affaires et des communicants dans le secret des affaires, les banques et le financement du terrorisme, place des entreprises dans la lutte contre la prolifération nucléaire, propos très fermes sur l'utilisation des "officines": Bernard Squarcini, nommé patron de la DST en juin 2007, dévoile ses conceptions en matière d'intelligence économique. C'est l'une des trois missions principales de ce service de renseignement du ministère de l'Intérieur, avec la lutte contre le terrorisme et les espions étrangers. Latribune.fr : La Direction de la Surveillance du Territoire (DST) et la Direction Centrale des Renseignements Généraux (DCRG) vont se rapprocher dans les prochains mois au sein d'une nouvelle Direction du renseignement intérieur. Quelles en seront les conséquences en matière de protections des entreprises françaises ? Bernard Squarcini : C'est une évidence, leur sécurité sortira renforcée. Aujourd'hui, le maillage territorial est loin d'être complet. Le projet de rapprochement de la DCRG et de la DST permettra de le compléter. La sous-direction de la protection du patrimoine de la DST entretien des contacts avec 4000 entreprises, la DCRG avec 2600. Au total, plus 6600 entreprises seront désormais suivies par la nouvelle entité. Sans critère de taille, ce sont les plus en pointe au plan technologique dans les secteurs dits régaliens, de la défense ou de l'énergie, notamment. Le rapprochement permettra ainsi de limiter les doublons et de vérifier si toutes les entreprises sensibles figurent bien sur nos tablettes.»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Oct 2 12:42:36 CEST 2007

Les rates des ventes immobilieres de l'Etat

«Le gouvernement s'est engagé à vendre pour 600 millions de biens en 2008. Avec l'ambition d'éviter les erreurs du passé. En 2003, l'Etat vend l'imprimerie nationale, rue de la Convention à Paris, à Carlyle pour 85 millions d'euros... avant de la racheter en 2007 à 376 millions d'euros. C'EST une partie de Monopoly géante entre l'Etat et plusieurs investisseurs privés qui fait naitre bien des interrogations. Tandis que le ministère du Budget vient d'annoncer l'« ambitieux » objectif de 600 millions d'euros pour ses cessions immobilières en 2008, plusieurs parlementaires décident d'enquêter sur l'une des opérations les plus emblématique de ces dernières années. La commission des finances du Sénat souhaite en effet se pencher sur les soupçons qui entourent l'Imprimerie nationale, rue de la Convention, à Paris, cédée par l'Etat en novembre 2003 pour la somme de 85 millions d'euros puis rachetée le 18 juin dernier - toujours par l'Etat - pour une somme évaluée à 376 millions.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Oct 2 10:38:22 CEST 2007

Cyril Bouyeure, Je ne crois pas que les dfficultés rencontrées dans le travail en réseau soit spécifiquement liées à la culture française

««Je ne crois pas que les dfficultés rencontrées dans le travail en réseau soit spécifiquement liées à la culture française» (Easybourse.com) Afin de mener à bien la politique publique d’intelligence économique de l’Etat, a été créée à Bercy en août 2006, la fonction de coordonnateur ministériel à l'intelligence économique. Cette fonction est actuellement occupée auprès du ministère de l'Economie, des Finances et de l'Emploi et du ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, par Cyril Bouyeure, haut fonctionnaire spécialisé dans les questions internationales et contributeur du rapport intitulé A armes égales, remis au premier ministre à l’été 2006 par Mr Bernard Carayon. Cyril Bouyeure a accepté de nous livrer quelques précisions sur les objectifs et le déroulement des ses missions.Pourriez-vous nous préciser quels sont les objectifs qui ont été assignés à votre fonction ?»...
Source: http://www.easybourse.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon Oct 1 12:31:12 CEST 2007

Les acteurs regionaux de l'intelligence economique reunis au sein d'un comite - LaVoixEco.com

«Les acteurs régionaux de l'intelligence économique réunis au sein d'un comité dimanche 30.09.2007, 05:53 Les acteurs régionaux de l'intelligence économique réunis au sein d'un comité Daniel Canepa, préfet de région, copréside le comité. PHOTO PATRICK JAMES Le comité de pilotage régional de l'intelligence économique a été officiellement lancé vendredi à la préfecture. Une première en France. « C'est une sorte de pyramide à laquelle on viendrait d'ajouter le chapeau final », explique Alain Juillet, haut responsable chargé de l'intelligence économique auprès du Premier ministre. Car en matière d'intelligence économique (veille stratégique, protection des informations des entreprises...), le Nord - Pas-de-Calais est une région pionnière. Les organismes sont nombreux (le groupe action projet sécurité économique, le groupe action projet intelligence économique territoriale, Vigilances, l'Agence régionale d'information stratégique et technologique...) et ils ont déjà pris l'habitude de travailler ensemble. Il y a aussi le schéma régional de développement économique (SRDE) qui a introduit fin 2005 l'intelligence économique parmi ses priorités.»...
Source: http://www.lavoixeco.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Sep 26 16:21:01 CEST 2007

10 fiches pratiques : Levée de fonds et maitrise de l’information stratégique

«Mandaté et piloté par le Haut responsable chargé de l'intelligence économique (HRIE), placé auprès du Secrétaire général de la défense nationale, un groupe de travail a réalisé 10 fiches pratiques à l'attention des entreprises non cotées qui souhaitent à la fois être accompagnées par une société d'investissement et s'assurer, dans le même temps, de la maitrise de leurs informations financières. Elles ont été élaborées par des professionnels de l'investissement appartenant au conseil stratégique de petites ou grandes entreprises, au capital-risque ou investissement, à la communication financière, au retournement de sociétés en difficultés, à la réglementation boursière ou à l'expertise-comptable. Aujourd'hui, une entreprise industrielle ou de haute-technologie doit relever trois défis. * Elle est amenée à gérer ses risques afin de se prémunir contre des menaces tout en valorisant ses actifs en choisissant le meilleur partenaire financier. La capacité de l'entrepreneur à piloter son entreprise est d'autant plus difficile compte tenu de ces deux enjeux ; * Disposant de différentes phases d'investissement, elle est confrontée à des pratiques et des processus précis dépendant de son stade de croissance et de son secteur. Elle doit donc être consciente qu'à chaque étape de sa vie correspond un type d'investissement et donc un questionnement différent ; * Pour le chef d'entreprise qui cherche à financer son développement, la question n'est plus tant de se faire repérer par des investisseurs que de se préparer au mieux à cette rencontre. C'est pourquoi, ces 10 fiches pratiques ont été rédigées afin de donner à ces chefs d'entreprise les clés pour trouver, sélectionner et évaluer leur investisseur potentiel.»...
Source: http://www.intelligence-economique.gouv.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Thu Sep 20 19:18:43 CEST 2007

The capitalism of magic | Economist.com

«Revealed: the wand in Adam Smith's invisible hand MAGIC has been called the second oldest profession...”and, like the oldest profession, it continues to thrive. In booming Las Vegas, for instance, David Copperfield and Penn & Teller continue to play to packed houses. Pamela Anderson, a former star of "Baywatch", best known for attributes other than acting ability, has so enjoyed being the assistant in Hans Klok's new show, "The Beauty of Magic", that she has reportedly overcome her fear of heights by performing in a levitation trick, and is considering launching her own casino, called, "Planet Pammie". But enough tabloid tittle-tattle. What interests The Economist is one important difference between the two venerable professions. This, to put it politely, is all about what exactly the beautiful assistant does during the tricks. Protection may be needed by the oldest profession, but not for its intellectual property (IP). In magic, by contrast, the pleasure derives largely from the customer's not knowing exactly what is going on. Keeping the IP secret is essential to the profession's success...”and it is something that has been done remarkably well. Yet, appropriately enough, just how magicians have protected their IP is itself something of a mystery. The traditional view is that IP can be protected only by the long arm of the law. But magicians rarely rely on the law, as the very act of describing what they want protected would reveal their secrets. Strong IP laws are supposed to be essential to encouraging innovation, but magicians are extremely innovative, constantly coming up with new tricks. To traditional students of the economics of innovation, this state of affairs seems as improbable as successfully sawing in half the beautiful assistant and then putting her back together again. Now, the mystery has been solved: Jacob Loshin of Yale Law School has written a fascinating paper, "Secrets Revealed: How Magicians Protect Intellectual Property Without Law". This will appear next year (out of thin air, presumably) in a book called "Law and Magic".»...
Source: http://www.economist.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Sep 5 15:28:37 CEST 2007

Mission Bauer: comment gerer les crises depuis l'Elysee | Rue89

«De toutes les lettres de mission signées cet été par le locataire de l'Elysée, celle d'Alain Bauer est certainement la plus courte et la moins claire. Elle a aussi la particularité d'être co-signée par le très absent François Fillon. Officiellement, il s'agit de présider un "groupe de travail" chargé de réfléchir au "rapprochement" de toutes les institutions publiques qui font dans la "recherche et l'analyse des questions de sécurité et stratégiques". Sont citées l'IHEDN pour la Défense, l'INHES pour l'Intérieur et la moins connue l'IERSE, adossée à la gendarmerie et spécialisée dans l'Intelligence économique. Gérer les crises, déceler les menaces A priori, la mission est assez floue. En fait, comme nous l'a expliqué le criminologue Alain Bauer, ce groupe de travail a six mois pour élaborer un dispositif de gestion de crise qui, en dehors du bunker nucléaire enterré dans les sous-sols du palais, n'existe pas à l'Elysée. (voir la vidéo) L'enjeu de cette commission consiste donc à préparer une structure qui, bien que prévue de longue date, n'a pas encore vu le jour. Dès l'élection du 6 mai, les hommes de Nicolas Sarkozy se sont penchés sur le projet de création d'un Conseil national de sécurité. Les modèles ne manquent pas: du plus connu, celui de la Maison blanche, au plus audacieux, celui du Japon.»...
Source: http://rue89.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

08 27 2007 11:29:5

Competitive Intelligence: Brave New World

«"One of our litigation partners came to me recently with a query from a long-term client who had not given us a lot of business lately," says Christopher Batio of Washington, D.C.-based Crowell & Moring. "The client had been contacted by an overseas company who wanted to do business with them. But the client wasn't familiar with the overseas company or its U.S. representative, an attorney in Washington, D.C." So the litigator asked Batio to find out "who these people are, and whether [the client] should consider doing business with them." It was a routine request for Batio, assistant director of proposal development and competitive intelligence at Crowell & Moring. He turned to publicly available records -- Dun & Bradstreet data, Factivia and Google searches -- and to insider information. He called people he knew in the industry. Next, he did background reviews on each of the overseas company's executives and checked to see if they were involved in any litigation. Then he researched the overseas company's Washington representative -- "where he's worked, what he had done, interesting detail about litigation he's been involved in over time." Batio says he did this "so our client could walk into the room with these people knowing whom they were dealing with. The client felt confident and made a deal with the overseas company." Two weeks later, the client returned to Crowell & Moring. "They gave us tort litigation we probably wouldn't have gotten otherwise," Batio says. "It was our first business from them in a couple of years."»...
Source: http://www.law.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Aug 24 13:37:02 CEST 2007

Vers la creation d'une Direction du renseignement interieur - JUSTICE POLICE

«Le ministère de l'Intérieur a confirmé hier vouloir créer une Direction unique du renseignement intérieur, en supprimant la Direction de la surveillance du territoire (DST, contre-espionnage) et les Renseignements généraux (RG), qui garderaient néanmoins leurs missions. Cette réforme, souhaitée par Nicolas Sarkozy, fait grincer des dents notamment parmi les 4.000 policiers des RG « attachés à leur spécificité et à leur culture », selon des responsables syndicaux, qui estiment qu'il s'agit d'une « révolution » et promettent de se montrer « vigilants ». L'objectif affiché est de rompre avec les « coups tordus » et les « barbouzeries » qui ont parfois entaché la réputation de ces services, dans des affaires politico-médiatiques, de la mort du pasteur Joseph Doucé à l'affaire Clearstream. La nouvelle direction regrouperait, selon des sources Place Beauvau, « ce qui relève de l'intérêt de la nation » : la lutte contre le terrorisme, l'intelligence économique et les courants radicaux.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Jul 27 10:30:13 CEST 2007

Le Monde.fr : Les deputes approuvent la creation d'une delegation parlementaire au renseignement

«L'Assemblée nationale a approuvé jeudi 26 juillet, en première lecture, la création d'une "délégation parlementaire au renseignement", qui doit permettre au députés et sénateurs de s'informer sur le fonctionnement des services secrets sans nuire à la confidentialité de leurs activités. Le texte avait déjà été adopté au Sénat fin juin. Seuls les députés de l'UMP et du Nouveau Centre ont voté pour, le groupe SRC (socialiste, radical et citoyen) a voté contre, le jugeant "insuffisant", et le groupe GDR (gauche démocrate et républicaine) s'est abstenu.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Veille Reglementaire


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Veille Reglementaire | Admin | Cache

Thu Jul 26 14:00:20 CEST 2007

Fascicule online: Gestion des métiers de l'intelligence économique en entreprise

«Les derniers titres | Groupe de travail entreprise de l'IHEDN 25 juillet 2007 Dans le cadre de sa contribution aux intérêts de nos entreprises nationales, l'Association des Auditeurs en Intelligence Economique de l'Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (AAIE-IHEDN), qui par ailleurs contribue aux travaux du HRIE, met à disposition le document téléchargeable suivant : "Gestion des métiers de l'intelligence économique en entreprise". Ce fascicule, qui n'a pas d'équivalent à ce jour est destiné aux professionnels des ressources humaines confrontés au recrutement des praticiens de l'intelligence économique ou à toute autre personne intéressée par cette spécialité. Consultez le fascicule ici»...
Source: http://www.intelligence-economique.gouv.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon Jul 23 13:03:26 CEST 2007

Rapport de M. Bernard Carayon sur le projet de loi , adopte par le Senat, portant creation d'une delegation parlementaire au renseignement (n°13)

«N° 83 ...”...” ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIEME LEGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 18 juillet 2007. RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION DES LOIS CONSTITUTIONNELLES, DE LA LEGISLATION ET DE L'ADMINISTRATION GENERALE DE LA REPUBLIQUE SUR LE PROJET DE LOI (N° 13), ADOPTE PAR LE SENAT, portant création d'une délégation parlementaire au renseignement, PAR M. Bernard CARAYON, Député.» [...] «a) Les missions de la délégation Ses missions sont tout d’abord clairement délimitées, même si la version initiale du projet de loi ne prévoyait aucune définition de celles-ci. Le Sénat a comblé cette lacune : les dispositions législatives créant les autres délégations parlementaires ont toujours précisé leurs missions. En effet, le projet de loi déposé au Sénat donnait à la délégation un rôle trop passif en se contentant de prévoir son information par le Gouvernement « sur l’activité générale et sur les moyens des services spécialisés à cet effet placés sous l’autorité des ministres de la défense et de l’intérieur ». Le Sénat a repris la référence à « l’activité générale et aux moyens des services spécialisés » qui constitueront donc les missions de la délégation, « sans préjudice des compétences des commissions permanentes ». Ainsi définies, les missions de la délégation lui permettront de jouer le rôle que le Parlement doit avoir à l’égard des services de renseignement. ! Il est légitime qu’un organe parlementaire s’intéresse aux objectifs généraux des services de renseignement, à leurs conditions de fonctionnement et d’organisation, aux moyens techniques et humains qui leur sont consacrés. Le projet de loi prévoit donc que les ministres fourniront à la délégation « des informations et des éléments d’appréciation relatifs au budget, à l’activité générale et à l’organisation des services ».En revanche, le contrôle du Parlement ne doit pas s’exercer sur les opérations proprement dites afin de protéger les sources. Le projet de loi prend donc la précaution d’interdire explicitement la transmission à la délégation de tout élément relatif soit : »...
Source: http://www.assemblee-nationale.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Veille Reglementaire


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Veille Reglementaire | Admin | Cache

Wed Jul 11 15:08:25 CEST 2007

Groupe de travail ''entreprise'' de l’IHEDN

«Groupe de travail "entreprise" de l'IHEDN Dans le cadre de sa contribution aux intérêts de nos entreprises nationales, l'AAIE-IHEDN (*), qui par ailleurs contribue aux travaux du HRIE, met à disposition le document téléchargeable suivant : "Gestion des métiers de l'intelligence économique en entreprise". 10 juillet 2007»...
Source: http://www.intelligence-economique.gouv.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Jun 8 08:54:58 CEST 2007

Tout s'absout. Même la nullité économique!

«Dire que le procès Swissair est une sombre - et couteuse - plaisanterie est un euphémisme. Hélas, la «farce» judiciaire était des plus prévisibles, même si l'acquittement général reste une surprise. Comme l'avait si bien expliqué le professeur en droit pénal Daniel Jositsch en janvier dernier, «une mauvaise conduite des affaires n'est en soi pas punissable». Rien, dans le système pénal suisse, ne sanctionne en effet l'incompétence, l'arrogance, la mégalomanie ou l'indolence, lorsque vous êtes dirigeants ou administrateurs d'une entreprise. Vous explosez 3 milliards de francs publics? Vous rayez des milliers d'emplois, en Suisse, en France, en Belgique? Vous camouflez 14 milliards de dettes et tendez la main aux contribuables? La belle affaire! Faute à pas de chance, autrement dit à la mondialisation, au 11 septembre 2001 ou à la non-entrée de la Suisse dans l'Espace économique européen. N'en demeure, le verdict d'hier dans la débâcle de Swissair a infligé aux citoyens helvétiques le coup du lapin. Sonnés, écoeurés, ne pouvant que constater une chose: contrairement aux Etats-Unis où la justice a inclus une forte notion morale pour les affaires économiques, infligeant des peines de vingt, voire trente ans aux dirigeants d'Enron ou de Worldcom qui n'ont pas fait pire que ceux de Swissair, le système judiciaire helvétique est d'une indécence formidable. En ce qu'il absout d'emblée les grands maitres du jeu financier. Espérons seulement que, demain, cette même clémence soit également accordée au petit patron ou au contribuable lambda lorsqu'ils affirmeront «avoir tout essayé pour payer leurs factures, mais, que, hélas, ils n'y sont pas parvenus»...¦ Alors des temps radieux s'offriront à nous!»...
Source: http://www.tdg.ch | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue May 29 12:00:02 CEST 2007

MAM arrive Place Beauvau avec l'un de ses poids lourds de la Défense : Capital.fr

«Alexandre Jevakhoff sera le nouveau directeur-adjoint de cabinet de Michèle Alliot-Marie au ministère de l'Intérieur. Cet inspecteur général des Finances a travaillé, pendant cinq ans à ses cotés, au ministère de la Défense, comme conseiller pour les affaires économiques et financières. Il connait d'ailleurs très bien le ministère de l'Intérieur puisqu'il y a été, de 1993 à 1999, le directeur de la programmation, des affaires financières et immobilières. Place Beauvau, Jevakkhoff s'occupera aussi des questions d'intelligence économique et de la politique de soutien aux technologies liées à la sécurité des nouveaux systèmes d'information, dont Michèle Alliot-Marie a particulièrement tenu à ce qu'elles fassent partie de ses nouvelles attributions.»...
Source: http://www.capital.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed May 9 13:01:21 CEST 2007

FBI-Stolen Research

«FBI-Stolen Research CHARLESTON, W.Va. (AP) -- People all over the world want the fruits of American ingenuity, but not everyone is willing to pay for it. And some countries are even resorting to using spies to get it. FBI agents met with West Virginia University faculty and staff earlier this year to warn about a growing problem in the United States: employees of companies or universities transmitting intellectual property worth millions of dollars to foreign companies and governments. The FBI has launched a program called Domain to give advice to companies and universities that do sensitive and expensive research. So far, agents say no intellectual property theft has been reported in West Virginia, but the goal of the program is to keep it from happening.»...
Source: http://www.wvva.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed May 2 13:36:14 CEST 2007

Towards More Effective Telcom Regulation

«Towards More Effective Telcom Regulation [Add to Bookmarks] Apr 30, 2007 By Karim Sabbagh, VP Booz Allen Hamilton Story Art A recent analysis by Booz Allen Hamilton has determined that effective regulatory management is key to creating telecom markets that thrive. The success or failure of telecom sectors often hinges on the presence of effective regulatory frameworks and practices. Empirical evidence demonstrates that effective regulation encourages growth and investment in the telecom sector, promotes technological and service innovation, and is correlated with lower prices and greater consumer choice, leading to greater service penetration. Issues surrounding telecom regulation are particularly important for countries in the Middle East and North Africa (MENA). "Most countries in the region have made real strides in gradually liberalizing their telecom markets and introducing new technologies, but as a general rule, the observed approach to policy and regulation could still improve" says Bahjat El-Darwiche, a principal with Booz Allen Communication and Technology practice, based in the firm's Riyadh office. "This would help reduce the regulatory uncertainty that can dampen investments and inhibit telecom sector development in the region." "One case study in an emerging environment showed that mobile investments were 25 percent lower, total cost of ownership 10 percent higher, and mobile market penetration 30 percent lower than they would have been had this market adopted a more effective regulatory framework," adds El-Darwiche. "Numerous other examples of tactical or mis-adapted regulatory management destroying market value can be found around the world."»...
Source: http://www.govtech.net | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Apr 24 18:42:04 CEST 2007

Capital.fr - Des dirigeants d'EADS convoqués cette semaine par la Brigade financière Communiqués - Bourse, Cotations & Analyses Financières

«Le Parquet a ouvert une information judiciaire pour délit d'initiés. L'information judiciaire pour "délits d'initiés" au sein du groupe EADS (EAD), confiée, le 24 novembre dernier, aux juges Philippe Courroye et Xavière Simeoni, va franchir une nouvelle étape. Plusieurs dirigeants d'EADS (EAD) sont en effet convoqués, cette semaine, par les policiers de la Brigade financière. En auditionnant, par exemple, des responsables des départements "Relations institutionnelles" et "communication financière" du groupe aéronautique et de défense, les enquêteurs cherchent à savoir si des membres de la direction du groupe ont profité d'informations privilégiées pour céder leurs actions avant la brusque chute du titre, ce qu'ils ont toujours nié.»...
Source: http://www.capital.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Apr 17 17:17:36 CEST 2007

Is trade war between US and China looming?

«The United States has formally lodged its WTO complaint against copyright piracy in China. According to sources, the US trade delegation in Geneva had handed the documents detailing the complaint to the World Trade Organization, activating the WTO's dispute settlement process. The US has also filed a case accusing China of restricting distribution of foreign music, films and books. The WTO cases mark the latest in a series of trade disputes between the two economic giants. Last month, the Bush administration said it would impose tariffs on imports of glossy paper from China to combat Chinese government subsidies. And in February, the administration announced a WTO case charging China with providing illegal incentives to Chinese manufacturers to export their products. Is a trade war between China and US looming? What is political significance of these tough gestures?»...
Source: http://english.people.com.cn | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

03 21 2007 11:4:4

Clearstream : devant les juges, Lahoud accuse Gergorin de la falsification - SenActu , Magazine D'actualite Senegalaise 07/03/2008 10:55:27

«Imad Lahoud, mathématicien franco-libanais, a accusé, devant les juges de l'affaire Clearstream qui l'interrogeaient mercredi, Jean-Louis Gergorin, ancien vice-président d'EADS, d'avoir "orchestré la falsification" des listings comptables, a-t-il déclaré à l'AFP. "J'ai confirmé tout ce que j'ai écrit dans mon livre ("Le coupable idéal", éditions Privé). Je leur ai dit que c'est Jean-Louis Gergorin qui a orchestré la falsification en faisant compléter les listings par des cabinets de consultants, l'un anglais, l'autre américain", a expliqué à sa sortie M. Lahoud, contre lequel pèsent de nombreux soupçons. "Je leur ai donné le nom du cabinet anglais. Il s'agit de Hakluyt. Je ne connais pas le nom du cabinet américain", a-t-il précisé.»...
Source: http://www.senactu.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Mar 20 13:25:07 CET 2007

L'Europe, du boulet Galileo à l'espoir énergétique - ENERGIE OPERATEUR DE TELECOMMUNICATIONS

«Un jour, peut-être, il sera ultraperformant. En attendant, il est complètement bloqué. Le projet Galileo de système de navigation par satellite est pourtant censé être l'un des projets technologiques européens les plus stratégiques. Mais la Commission européenne bute aujourd'hui sur les réflexes nationalistes de certains Etats membres, après s'être longtemps battue contre les autorités américaines qui ne voulaient pas de concurrent à leur GPS. En ce moment, c'est Madrid qui est accusé de torpiller le jeu collectif. Le gouvernement Zapatero exigerait de trop généreuses retombées industrielles aux yeux des autres parties. Mais l'Espagne n'est pas la seule à mettre à mal l'esprit communautaire. « La France et l'Allemagne continuent de penser que le projet leur appartient », gémit-on à Bruxelles. Et, au départ, Berlin et Rome s'étaient affrontés sur la répartition des tâches. Résultat : Galileo est aujourd'hui au point mort. Le consortium retenu pour mener à bien le projet, qui! regroupe entre autres EADS, Alcatel-Lucent, Finmeccanica et Thales, n'a toujours pas créé d'entité juridique ad hoc, pas nommé de responsable, pas signé de contrat de concession. Ces retards se répercuteront fatalement sur les applications commerciales innovantes que Galileo doit induire - et la création des 150.000 emplois qu'elles pourraient engendrer. Ils laissent aussi aux Américains le temps d'accroitre la précision de leur GPS, actuellement très inférieure à celle de Galileo.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon Feb 26 14:09:17 CET 2007

L'intelligence économique cherche ses clients - MANAGEMENT INTELLIGENCE ECONOMIQUE

«Notion encore floue, l'intelligence économique, qui vise à ouvrir des perspectives plus vastes, a du mal à percer en dehors des grandes entreprises. Si vous rencontrez un spécialiste de l'intelligence économique, ne le traitez surtout pas d'espion. Même si cette profession compte dans ses rangs un bon nombre d'« anciens des services » (DGSE, DST, renseignement militaire, commissaires de police ...), reconvertis dans la sécurité tous azimuts de l'entreprise : de la protection des sites à celle des systèmes informatiques, en passant par la lutte anti-OPA. Pourtant, il ne s'agit que du volet défensif de cette discipline, pratiquée depuis toujours dans les secteurs « sensibles » : armement, aéronautique, nucléaire, pétrole notamment. · Veille et guérilla économiques Conçue de manière « offensive », l'intelligence économique vise à ouvrir des perspectives plus vastes. « Elle recouvre l'ensemble des informations marchandes, technologiques et stratégiques nécessaires à un chef d'! entreprise pour s'accommoder sur son marché », affirme Bernard Esambert, président de l'Académie de l'intelligence économique (AIE), un cercle de réflexion travaillant sur cette approche. Ancien conseiller industriel de Georges Pompidou, Bernard Esambert a formulé dès 1971 son importance stratégique dans la « guerre économique » moderne.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Feb 23 14:04:52 CET 2007

The Industrious Spies

«The Web site of GURPS (Generic Universal Role Playing System) lists 18 "state of the art equipments (sic) used for advanced spying". These include binoculars to read lips, voice activated bugs, electronic imaging devices, computer taps, electromagnetic induction detectors, acoustic stethoscopes, fiber optic scopes, detectors of acoustic emissions (e.g., of printers), laser mikes that can decipher and amplify voice-activated vibrations of windows, and other James Bond gear. Such contraptions are an integral part of industrial espionage. The American Society for Industrial Security (ASIC) estimated a few years ago that the damage caused by economic or commercial espionage to American industry between 1993-5 alone was c. $63 billion. The average net loss per incident reported was $19 million in high technology, $29 million in services, and $36 million in manufacturing. ASIC than upped its estimate to $300 billion in 1997 alone - compared to $100 billion assessed by the 1995 re! port of the White House Office of Science and Technology. This figures are mere extrapolations based on anecdotal tales of failed espionage. Many incidents go unreported. In his address to the 1998 World Economic Forum, Frank Ciluffo, Deputy Director of the CSIS Global Organized Crime Project, made clear why: "The perpetrators keep quiet for obvious reasons. The victims do so out of fear. It may jeopardize shareholder and consumer confidence. Employees may lose their jobs. It may invite copycats by inadvertently revealing vulnerabilities. And competitors may take advantage of the negative publicity. In fact, they keep quiet for all the same reasons corporations do not report computer intrusions."»...
Source: http://www.americanchronicle.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Sun Feb 18 13:48:50 CET 2007

Les nouveaux enjeux de l'intelligence économique - Alain Juillet, chargé de l'intelligence économique - chats et débats d'économie et de finance - lesechos.fr

«Chat le mardi 20 février à 16 h 00 avec Alain Juillet, Haut responsable chargé de l'intelligence économique au Secrétariat général de la Défense nationale Quels sont les leviers d'action de l'Etat patriote quand un groupe français est convoité par un groupe étranger ? Comment aider les entreprises à rester à la pointe de l'innovation mondiale ? L'intelligence économique, comment ça marche ? Alain Juillet a été nommé fin 2003 Haut responsable chargé de l'intelligence économique au Secrétariat général de la Défense nationale.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Sat Feb 3 18:22:38 CET 2007

Un Opep du gaz, une idée »intéressante» mais improbable à court terme

«Un Opep du gaz, une idée »intéressante» mais improbable à court terme L'idée d'un »Opep du gaz», qualifiée d»'intéressante» jeudi par le président russe Vladimir Poutine, est caressée par certains pays exportateurs depuis plusieurs années mais serait couteuse et longue à mettre en place. »Ce n'est pour le moment pas faisable à cause de la structure régionale du marché et parce qu'il n'y a pas de prix flottant du gaz», commente Simon Wardell, analyste spécialiste de l'énergie chez Global Insight. Il rappelle que les pays exportateurs ont mis en place dès 2000 un Forum des pays exportateurs de gaz, mais ce projet n'a débouché sur aucune décision concrète. Le gaz naturel est coté sur des places financières comme New York, mais cela ne concerne qu'une très faible partie du marché. Le gaz se négocie en très grande majorité à travers des contrats bilatéraux client/fournisseur à très long terme, généralement indexés sur le prix du pétrole.»...
Source: http://www.tageblatt.lu | Source Status


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Jan 19 19:36:53 CET 2007

Comment un fleuron industriel ''européen'' est devenu un champ de bataille franco-allemand

«Le mardi 12 décembre 2006 aurait dû être un jour de fête pour Airbus - l'occasion d'annoncer l'une des rares bonnes nouvelles depuis plusieurs mois : l'autorisation, pour l'avion géant A380, d'effectuer des vols commerciaux. Plusieurs centaines de personnes célèbrent l'événement à Toulouse. Mais la fête sera gâchée. Pendant qu'on sable le champagne, des policiers perquisitionnent le siège parisien d'EADS. Plusieurs dirigeants, ex-dirigeants et actionnaires sont suspectés de délits d'initiés : ils ont vendu des actions juste avant que les retards de l'A380 ne soient officialisés et que le titre ne s'effondre. "Les officiers de police judiciaire m'ont affirmé que c'était un hasard. Je tiens à les remercier d'avoir fait cela par hasard" , réagit, pince-sans-rire, Louis Gallois, coprésident d'EADS et patron d'Airbus.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Dec 22 15:18:13 CET 2006

Rapport de la Commission sur léconomie de limmatériel

«L’immatériel est au cœur de la croissance des économies développées : c’est ce qui ressort du Rapport de la Commission sur l’économie de l’immatériel, présidée par Maurice Lévy et Jean-Pierre Jouyet. Au capital matériel des Trente Glorieuses a succédé, aujourd’hui, comme élément indispensable à la création de richesses, le capital immatériel, à savoir la capacité intellectuelle, la connaissance, l’imagination, l’innovation et la recherche. Si la France possède des atouts indéniables dans ce domaine, elle n’en présente pas moins des faiblesses importantes et durables : la formation, la recherche et l’innovation, qui seront pourtant à l’avenir de plus en plus des critères déterminants pour une économie compétitive. Afin que le pays développe son potentiel dans l’immatériel, la Commission formule 70 recommandations précises et préconise des changements.»...
Source: http://www.minefi.gouv.fr | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Dec 20 12:45:45 CET 2006

Guerre économique ou délinquance d'affaires ? Les Français en guerre contre eux-mêmes

«Un rapport des RG daté du 21 novembre 2006, intitulé "Intelligence économique défensive: la physionomie nationale du risque financier" a été mis en ligne le 05 décembre par le Haut responsable en charge de l'intelligence économique (HRIE). Ce document remet en cause les idées répandues par le discours de la guerre économique mondiale, à laquelle la France serait si mal préparée, et relativise sérieusement celui du patriotisme économique cher à nos autorités politiques. Parmi les 1578 cas d'agressions contre des entreprises nationales ou de vulnérabilités recensées par la Direction centrale des renseignements généraux (DCRG) depuis le début de l'année, 25% sont le fait de concurrents français. Lorsqu'on regarde les chiffres d'un peu plus près, on réalise que la France détient le triste record d'être la mieux représentée dans le palmarès des agresseurs de l'économie française,»...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon Dec 11 17:56:13 CET 2006

Safran soupçonne une fraude comptable Communiqués - Bourse, Cotations & Analyses Financières

«La guerre des chefs au sommet de Safran ( SAF prend une tournure de plus en plus déplorable. Au combat qui oppose depuis des mois anciens dirigeants de Sagem à ceux de Snecma pour s'emparer du pouvoir de la société née de leur fusion, vient aujourd'hui s'ajouter des irrégularités comptables. Le groupe a révélé que "des écritures comptables inexpliquées ont été passées par l’ex-directeur financier" de la filiale Sagem Défense Sécurité. Selon un communiqué du conglomérat français présent dans l'aéronautique, la défense et les communications, ce dernier avait été licencié avec deux autres personnes par Jacques Paccard , le président de Sagem Défense Sécurité, peu avant sa propre révocation. Le 30 novembre dernier, Jean-Paul Béchat , le président du directoire, avait porté plainte contre Jacques Paccard pour avoir licencié trois proches collaborateurs, dont le directeur financier de Sagem Défense Sécurité, de manière fictive et dans des conditions financières avantageuses. Cet ! événement était passé pour un épisode supplémentaire de la bataille qui oppose anciens de Sagem et anciens de Snecma.»...
Source: http://www.capital.fr | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Tue Dec 5 17:47:21 CET 2006

Polémique autour des métiers de l'intelligence économique

«La publication d'une liste de métiers de l'intelligence économique suscite des polémiques (voir le blog IE des Echos). Il est une fois de plus regrettable de constater qu'en France, toute démarche tournée vers l'avenir suscite des réactions négatives, et souvent décourageantes. Un flou conceptuel L'intelligence économique est un mode de management « de et par » l'information et la connaissance. Elle vise trois types de capacités à atteindre : maîtrise et protection de l'information, influence stratégique. Cette définition montre que l'IE est essentiellement une agrégation de fonctions, idéalement une mise en synergie de compétences. Elle se traduit dans la réalité par une culture de l'information propre à chaque organisation, c'est-à-dire par sa capacité à intégrer l'usage informationnel dans la conduite de l'entreprise.»...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon Nov 27 12:08:14 CET 2006

Le triple paradoxe de l'intelligence économique

«Un article très intéressant de Franck Bulinge, publié le 6 novembre 2006 sur Agoravox et intitulé De l'espionnage à l'intelligence économique(
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status soulève le problème de la relation paradoxale entre espionnage et intelligence économique. Cette relation révèle en réalité trois paradoxes qui s'emboîtent successivement l'un dans l'autre: celui de l'information stratégique, celui du renseignement économique et celui de l'économie concurrentielle.»...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Sat Nov 18 15:34:15 CET 2006

GSA to solicit bids for managing wireless purchases (11/17/06)

«The General Services Administration plans to release a solicitation for governmentwide wireless device management next month, according to an agency official. The solicitation will seek bids from companies interested in managing agency procurements for, and ongoing use of, wireless services such as cell phones and Blackberrys, said Mary Davie, acting assistant commissioner for customer accounts and research in GSA's Federal Acquisition Service. Contract awards, many of them to small businesses, should be made within six months, she said.»...
Source: http://www.govexec.com | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon Nov 6 12:09:13 CET 2006

De l'espionnage à l'intelligence économique

«L'espionnage économique est-il un «marronnier» de la presse? Cette dernière joue-t-elle une saine fonction d'éveil, ou bien est-elle l'instrument médiatique d'une propagande judicieusement orchestrée? Ou bien encore exprime-t-elle l'air du temps au parfum de patriotisme économique? La réponse n'est pas simple, mais ce qui est sûr, c'est qu'en matière d'espionnage économique, chacun se sent victime de pratiques dont l'histoire montre qu'elles sont communes à tous.»...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Sat Nov 4 19:15:04 CET 2006

Alain Juillet, haut responsable chargé de lintelligence économique à lire sur L'UsineNouvelle

«Le champ de l’intelligence économique qui demande à la France le plus d’effort d’adaptation est celui de l’influence, particulièrement en matière normative. Car les normes ont un fort impact sur la compétitivité des Etats et des entreprises. C’est sur l’Union européenne que nous devons nous concentrer, parce qu’elle est la source essentielle de notre droit. Elle décide de normes qui concernent directement la vie des Européens, individus et collectivités et, par conséquent, des entreprises. Elle est le lieu où sont défendues nos positions auprès d’autres organisations qui édictent des normes (OMC).»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Oct 25 18:52:42 CEST 2006

Manoeuvre de désinformation sur internet

«Le revue TTU n°600 du 10 octobre 2006 indique que l'état-major des armées avait eu vent, le 17 octobre, d'une grossière manœuvre de désinformation en provenance d'un site Internet israélien www.debka.com à propos de l'équipement d'une batterie de missiles de défense aérienne Aster 15. Rapport interministériel sur les opérations d'information Compte tenu des récentes manipulations de l'information constatée dans l'univers économique et technologique, comme cela a pu être indiqué sur le site internet de la mission du Haut responsable sur l'affaire Galiléo, un groupe de travail interministériel a étudié les opérations d'information.»...
Source: http://www.intelligence-economique.gouv.fr | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Oct 25 14:40:37 CEST 2006

Alerte aux espions dans les labos français

«Le préfet Rémy Pautrat est en colère. "Dans c e pays, on se préoccupe de sécurité publique dans les banlieues ; mais pas de sécurité économiqu e", s'alarme-t-il. Les pôles de compétitivité, lancés par le gouvernement pour stimuler l'innovation et la recherche françaises, seraient ouverts à tous les vents, au regard et à l'ouïe de concurrents à l'affût. "C' est dramatique, hallucina nt", s'insurge-t-il. Ces pôles comptent tout ce que la France a de meilleur en matière technologique. Et pour cause. Ils ont été sélectionnés sur ce critère d'excellence.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

10 25 2006

Espionnage économique : La France pillée

«Explosif ! Imaginez une simple clef USB sur laquelle sont consignées les données relatives à un contrat de maintenance de trois frégates vendues par la Direction des constructions navales (DCN) à l'Arabie saoudite : calendriers d'exécution des travaux, tableaux de financement... Un dossier baptisé Chat noir fournit même un relevé très détaillé des défauts de fonctionnement des radars fabriqués par... Thales. Cette véritable bombe provient d'Armaris, une filiale commune de Thales et de la DCN. Deux acteurs majeurs de la défense nationale.»...
Source: http://www.lexpansion.com | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon Oct 16 16:28:04 CEST 2006

le rapport Mongereau démocratise le débat

«La publication du rapport Mongereau par le Conseil économique et social marque une évolution notable du débat sur l'intelligence économique, notamment grâce à l'intervention des partenaires sociaux. Deux ans après la nomination d'Alain Juillet, dont le Conseil salue le travail, la politique publique d'intelligence économique semble sur la voie d'une démocratisation salutaire. Le Conseil économique et social vient de rendre son avis accompagné d'un rapport sur l'intelligence économique, un double événement remarquable par les enjeux et la portée qu'il représente. Le rapport Mongereau devrait faire date, parce qu'il apporte une vision didactique et des propositions concrètes, applicables quelles que soient les options politiques qui découleront des prochaines échéances électorales.»...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Mon Oct 16 14:52:37 CEST 2006

Les conseils régionaux doivent introduire l'intelligence économique dans les PME

«Le conseil économique et social vient de publier un rapport intitulé "Intelligence économique, risques financiers et stratégies des entreprises". Ce document dresse le bilan des pratiques d’intelligence économique (IE) en entreprise et évoque le rôle que peuvent jouer les autres acteurs pour impulser et faciliter la mise en œuvre des stratégies d’IE. Selon les auteurs, l’importance croissante de l’économie de la connaissance et de l’innovation rend la démarche d’intelligence économique essentielle, la maîtrise de l’information étant désormais incontournable. Largement consacré aux mesures à mettre en place dans les entreprises, le rapport évoque également le rôle des conseils régionaux, en identifiant les actions qui peuvent être entreprises par les autorités régionales : coordination de l’éducation nationale, des organismes de formation et des entreprises pour mieux adapter les formations aux emplois, développement des contrats qualifiants en alternance ou en apprentissage! à tous les niveaux de qualification, utilisation des fonds régionaux d’aide au conseil (FRAC) pour le financement partiel des stratégies d’intelligence économique dans les petites et moyennes entreprises (PME), financement du volontariat international en entreprise dans les PME et aide au dialogue social territorial. Le rôle des conseils régionaux est jugé déterminant, dans la mesure où les actions de proximité semblent plus efficaces pour atteindre les PME.»...
Source: http://www.lagazettedescommunes.com | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Sep 27 14:26:35 CEST 2006

De la veille stratégique pour promouvoir le tourisme...:: Article du supplément économique sur le site du quotidien Le Matin du Sahara

«L'intelligence économique est loin d'être un concept galvaudé au gré des tendances mondiales en matière d'efficience économique. C'est réellement un élément incontournable de toute stratégie de développement. L'intelligence économique, connue sous l'abréviation de I.E, consisterait en une méthode de travail qui toucherait à tous les secteurs d'activités. Elle donne un topo exact du contexte socio-économique dans lequel évolue l'opérateur. Le secteur du tourisme est un terrain où les techniques de l'I.E contribuent à donner une véritable visibilité sur l'évolution des activités liées au secteur. C'est ainsi que dans sa dernière lettre d'information de veille portant sur le tourisme, datée du mois d'août dernier, le Centre de veille stratégique (CVS), s'est penché sur «les outils de l'intelligence économique au service des entreprises marocaines».»...
Source: http://www.lematin.ma | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Wed Sep 27 14:28:29 CEST 2006

A armes égales : rapport au Premier ministre - La Documentation française

«Par lettre de mission du 3 octobre 2005, le premier ministre, Dominique de Villepin confiait à Bernard Carayon la mission d'étudier les moyens de renforcer la compétitivité des entreprises françaises dans le monde. Ce rapport analyse la situation actuelle du monde et les contraintes et opportunités qu'elle génère pour la France. Les propositions sont articulées selon le cycle de l'entreprise : création, recherche et financement et enfin conquête de marchés. Ce rapport souligne en particulier l'importance pour la présence des entreprises françaises à l'étranger des normes internationales. Il propose plusieurs pistes pour mieux faire entendre la voix de la France dans les grands débats européens et internationaux qui aboutissent à la production de normes.»...
Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Sat Sep 23 08:48:09 CEST 2006

Les RG analysent l'économie

«Ils sont une centaine de fonctionnaires dans la région dont une dizaine de policiers des Renseignements Généraux plus particulièrement centrés sur l’économie et les entreprises. Michel Le Dirach et Antoine Skoulios Michel Le Dirach est commandant de Police à Rennes depuis de nombreuses années et très bien accepté par les entreprises et les structures à caractère économique. Il est présent dans les colloques, les rendez-vous politiques, les conventions. Sa mission “passer en permanence l’économie au peigne fin pour anticiper les problèmes sociaux, connaître les éventuelles difficultés des entreprises”, explique-t-il. Quatre axes de travail animent les RG avec des entretiens directs réalisés auprès des entreprises notamment pour mieux les connaître et, éventuellement, leur prodiguer des conseils s’il y a risque d’intrusion, menace sur les capitaux, fragilités humaines.» [...] «Les RG participent aussi à l’élaboration de la prochaine Doctrine de Légitime Défense Economique dont les pouvoirs publics ont prévu une prochaine officialisation. »...
Source: http://www.meito.com | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Sep 22 17:27:30 CEST 2006

Clearstream: Perquisition chez Alain Bauer - L'Express

«Les bureaux parisiens d'Alain Bauer, spécialiste en question de sécurité et ancien grand maître du Grand Orient de France, ont été perquisitionnés par les enquêteurs de la police judiciaire, à la demande des juges d'Huy et Pons, en charge du dossier Clearstream. Les policiers qui avaient contacté Alain Bauer en Chine, où ce dernier était en déplacement professionnel, ont, dès son retour, jeudi soir, eu accès à ses archives ainsi qu'au contenu de son ordinateur portable et d'un coffre fort.»...
Source: http://www.lexpress.fr | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Fri Sep 8 13:23:23 CEST 2006

Fuld & Company - Intelligence Software Report© 2006

«Technology Risk and Reward Intelligence Software Report 2006/2007 Could Career Risks Outweigh Benefits for Competitive Intelligence Technology Users? Execs Worry About Pressure for Quick Results To order a free copy, click here Are you taking a risk when selecting a technology tool for competitive intelligence? Of course you are, but ask yourself, will the benefits outweigh the risks – and are you prepared for that technology? Last year, we conducted a survey asking current and potential CI technology customers about the risk-taking aspects of CI technology. We received some surprising, some honest, but mostly very positive answers along the way.»...
Source: http://www.fuld.com | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

Thu Sep 7 13:30:12 CEST 2006

Carlyle Group Announces New Competitive Intelligence Service to Sharpen Business Strategy for Mid-Market Companies @ SYS-CON Media

«CHICAGO, Sept. 6 /PRNewswire/ -- Carlyle Group announced today that they have officially launched their Competitive Intelligence (CI) service, a new offering that provides fast, affordable intelligence enabling mid-market companies to gain critical competitive insights typically reserved for the large power-players. Max Dezara, CEO, says, "We are uniquely suited to deliver CI because it leverages our substantial research expertise and related knowledge management assets. Also, we have a unique understanding of mid- market companies. We have successfully served their executive search and human capital needs for more than 20 years and we know how to grow successful companies. We are a great resource for the mid-market CEO who is questioning the company's corporate strategy." (Logo:
Source: http://www.newscom.com | Source Status ) Carlyle Group's CI service provides thorough due diligence information on products, markets and emerging competitive threats. Using the fi! rm's specialized search competencies, Carlyle Group provides powerful insights into a competitor's organization, right down to the essential details of how they organize their leadership talent and senior teams. Carlyle Group's 20 plus years of business experience has produced an enormous professional network that provides rapid access to information unavailable to others. Using that distinct advantage, Carlyle Group's CI service delivers a highly informed, contextual analysis enabling the client to capitalize on the findings in ways that significantly increase their ability to compete.»...
Source: http://www5.sys-con.com | Source Status


Posted by Igentia IE-NewsBot Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

05 29 2006 10:57:0

''Je n'ai jamais parle de mon enquete sur Clearstream avec Dominique de Villepin'' - Clearstream : une affaire d'Etat - Le Monde.fr

«Depuis 2004, vous êtes responsable de l'intelligence économique au secrétariat général de la défense nationale (SGDN), rattaché au premier ministre. Selon Le Parisien, vous avez reconnu devant les juges avoir détruit un dossier Clearstream...¦ Mais pas du tout ! C'est une absurdité. Le 30 mars, jour de la perquisition dans mes locaux, lorsque j'ai vu arriver les deux juges et trois policiers, je leur ai dit : "Bonjour, si c'est pour l'affaire Clearstream, vous ne trouverez rien, j'ai détruit mon dossier." C'est la phrase qui s'est retrouvée dans les procès-verbaux. Mais j'expliquais aussi, et cela n'a pas été rapporté, qu'à chaque fois que je conclus une enquête, je détruis mes notes - une feuille blanche, ou un petit mémo.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Tendances | Admin | Cache

06 30 2001 11:2:31

Les pratiques de l'intelligence economique en Europe

«Les pratiques de l'intelligence économique en Europe Auteur : François Libmann Pour la première concrétisation du partenariat entre SCIP France et SCIP (Society of Competitive Intelligence Professionnals, l'association américaine), le thème de l'après-midi lors de la journée consacrée à l'intelligence économique, organisée dans le cadre du salon IDT/Net 2001, était résolument international. La meilleure façon de concrétiser cet aspect international était de s'intéresser à l'Intelligence Economique dans d'autres pays et d'autres cultures. Le premier orateur de la session était Yves-Michel Marti, président d'Egideria. Il a dans cet esprit dressé un passionnant panorama des pratiques de l'Intelligence Economique en Europe, que nous présentons ci-après. Contrairement à l'opinion communément admise, les concepts de l'Intelligence Economique n'ont pas été inventés par les Américain, mais par les Européens. Notre patrimoine historique et culturel est riche de bonnes pratiques qu'il suffit de remettre au gout du jour. Ce travail de recherche sur la culture du renseignement et de l'Intelligence Economique en Europe est mené par Yves-Michel Marti comme un travail ouvert, en train de se faire, et qui accueille volontiers des informations complémentaires ou des contradictions. Tout ce qui suit est issu des propos d'Yves-Michel Marti.»...
Source: http://www.bases-publications.com | Source Status Category: Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique | Admin | Cache

01 12 1999 14:18:22

Analysis of Competing Hypotheses Analysis of competing hypotheses

«Chapter 8 Analysis of Competing Hypotheses Analysis of competing hypotheses, sometimes abbreviated ACH, is a tool to aid judgment on important issues requiring careful weighing of alternative explanations or conclusions. It helps an analyst overcome, or at least minimize, some of the cognitive limitations that make prescient intelligence analysis so difficult to achieve. ACH is an eight-step procedure grounded in basic insights from cognitive psychology, decision analysis, and the scientific method. It is a surprisingly effective, proven process that helps analysts avoid common analytic pitfalls. Because of its thoroughness, it is particularly appropriate for controversial issues when analysts want to leave an audit trail to show what they considered and how they arrived at their judgment.84»...
Source: http://www.au.af.mil | Source Status Categories: Intelligence Economique,Bibliographie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Bibliographie | Admin | Cache

10 30 1958 17:6:47

A Business Intelligence System

«Abstract: An automatic system is being developed to disseminate information to the various sections of any industrial, scientific or government organization. This intelligence system will utilize data-processing machines for auto-abstracting and auto-encoding of documents and for creating interest profiles for each of the “action points” in an organization. Both incoming and internally generated documents are automatically abstracted, characterized by a word pattern, and sent automatically to appropriate action points. This paper shows the flexibility of such a system in identifying known information, in finding who needs to know it and in disseminating it efficiently either in abstract form or as a complete document.»...
Source: http://researchweb.watson.ibm.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Bibliographie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Bibliographie | Admin | Cache

Powered by Igentia