Home | Admin | Add Entry | About |

Lobbying/Analyse de Lobbying

05 17 2017 10:48:54

Pour clore le quinquennat Hollande, une ultime victoire des lobbys contre... la reglementation du lobbying - Observatoire des multinationales

«C'est un ultime renoncement qui résume à lui seul bien des déceptions du quinquennat de François Hollande. Le décret d'application de la loi Sapin 2, adoptée l'automne dernier, sur la transparence et l'encadrement du lobbying a été publié dans les derniers jours précédant la passation de pouvoir. Il s'avère très en deçà des attentes de la société civile. Le décret d'application de la loi Sapin 2, publié au Journal officiel le 10 mai dernier, dans les derniers jours du quinquennat de François Hollande, valide la création d'un registre numérique des « représentants d'intérêts », autrement dit des lobbyistes. C'était l'une des mesures emblématiques de la loi Sapin 2, adoptée en novembre 2016. Le principe d'un tel registre était simple en théorie : obliger les lobbyistes à la transparence pour permettre à tout un chacun de savoir qui rencontre ou communique avec les décideurs politiques à quel moment, sur quels sujets, pour défendre quelles positions, pour le compte de quels clients, et avec quels moyens. En pratique, cependant, tout dépend des informations effectivement disponibles, de leur rythme de publication, de leur vérification, et des sanctions éventuelles contre ceux qui ne respecteraient pas leurs obligations. Et c'est bien là que le bât blesse. Le dispositif prévu pour mettre en oeuvre la loi Sapin 2 - déjà elle-même limitée - a été considérablement allégé dans la version finale du décret d'application, malgré les avertissements de la société civile, ainsi que de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique elle-même, instance qui sera chargée de gérer le dispositif. Contrairement à ce qui avait été envisagé, les lobbyistes n'auront finalement pas à déclarer l'identité des parlementaires, hauts fonctionnaires, ministres ou conseillers ministériels qu'ils rencontrent dans le cadre de leurs activités. Ils n'auront à déclarer que des « actions », dans des termes très généraux et imprécis - par exemple, « un déjeuner avec un haut fonctionnaire sur un projet de décret » - , sans donner plus de contexte pour permettre d'en comprendre la nature et l'importance, et sans même avoir à en donner la date exacte. Enfin, ils n'auront à faire leur déclaration qu'a posteriori, plusieurs mois après les faits et après l'adoption des législations qu'ils auront influencées.» [...] «France Lobbying contre la régulation du lobbying Comme le souligne justement l’ONG Transparency France, « cela signifie par exemple qu’il faudra attendre avril 2018 pour obtenir des indications parcellaires sur la manière dont certains représentants d’intérêts ont cherché à influencer, dans l’ombre, le contenu de ce décret [d’application] ». L’exemple n’a rien d’anecdotique. L’élaboration de ce décret si décevant a effectivement été marquée par le lobbying très agressif mené principalement par le Medef et l’Afep (Association française des entreprises privées, une émanation du CAC40) [1]. Leur succès final illustre la réalité du pouvoir des lobbys, mais aussi d’une certaine manière les limites des dispositifs prévus par la loi Sapin 2 pour contrebalancer leur influence. Pour tuer dans l’oeuf les réformes qui leur déplaisent, ces puissants acteurs n’hésitent pas à invoquer les règles constitutionnelles ou européennes sur « le secret des affaires » ou la « liberté d’entreprendre », auprès d’instances comme le Conseil d’État ou le Conseil constitutionnel (lire notre enquête) qui - tout comme la Présidence de la République - sont épargnés par les nouvelles obligations de la loi Sapin 2. La « transparence » du lobbying n’a rien en soi d’une panacée. Pour que le futur registre ne soit pas qu’un simple annuaire des professionnels du lobbying présents sur la place de Paris, il faut qu’il contienne des informations pertinentes, de manière suffisamment détaillée, et surtout qu’il permettre de mettre les décideurs ou les hauts fonctionnaires face à leurs responsabilités. La loi Sapin 2 voulait rapprocher les pratiques françaises en matière de transparence du lobbying de celles qui existent au niveau des institutions européennes. Mais l’exemple de l’Europe montre à quel point la transparence à elle seule - lorsqu’elle n’est pas complétée par des règles d’équité, de gestion des conflits d’intérêts et des pantouflages, de contre-expertise indépendante, et de correction des rapports de force dissymétriques entre les multinationales et tous les autres -, ne suffit en rien à infléchir réellement le biais structurel des pouvoirs publics en faveur des acteurs économiques les plus puissants. Changement d’époque ? Les regards des ONG se tournent désormais vers le nouveau président. Interpellé par Transparency France durant la campagne électorale, Emmanuel Macron avait promis une application stricte des dispositions de la loi Sapin 2, en proposant même d’imposer « un horaire et un lieu précis pour les réunions qui relèvent de ces pratiques au Parlement ». On ne sait pas ce qu’il en irait du lobbying auprès des ministères, souvent beaucoup plus décisif, sans parler du lobbying auprès de l’Élysée, ignoré par la loi Sapin 2. Si la modestie des obligations finalement imposées aux lobbyistes symbolise à elle seule les renoncement du quinquennat qui vient de s’achever, beaucoup craignent que celui qui s’ouvre soit marqué par une imbrication encore plus grandes des intérêts publics et privés. Le nouveau Premier ministre Édouard Philippe, lui aussi, s’est fait remarquer par son opposition à la transparence et à la moralisation de la vie publique, ainsi que par sa défense du cumul des mandats et son pantouflage comme responsable des affaires publiques, autrement dit comme lobbyiste en chef, chez Areva. Si les craintes se vérifient, quelques maigres obligations de transparence ne suffiront probablement pas à résoudre le problème. »...
Source: http://multinationales.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

05 17 2017 10:44:49

Pour clore le quinquennat Hollande, une ultime victoire des lobbys contre... la reglementation du lobbying - Observatoire des multinationales

«C'est un ultime renoncement qui résume à lui seul bien des déceptions du quinquennat de François Hollande. Le décret d'application de la loi Sapin 2, adoptée l'automne dernier, sur la transparence et l'encadrement du lobbying a été publié dans les derniers jours précédant la passation de pouvoir. Il s'avère très en deçà des attentes de la société civile. Le décret d'application de la loi Sapin 2, publié au Journal officiel le 10 mai dernier, dans les derniers jours du quinquennat de François Hollande, valide la création d'un registre numérique des « représentants d'intérêts », autrement dit des lobbyistes. C'était l'une des mesures emblématiques de la loi Sapin 2, adoptée en novembre 2016. Le principe d'un tel registre était simple en théorie : obliger les lobbyistes à la transparence pour permettre à tout un chacun de savoir qui rencontre ou communique avec les décideurs politiques à quel moment, sur quels sujets, pour défendre quelles positions, pour le compte de quels clients, et avec quels moyens. En pratique, cependant, tout dépend des informations effectivement disponibles, de leur rythme de publication, de leur vérification, et des sanctions éventuelles contre ceux qui ne respecteraient pas leurs obligations. Et c'est bien là que le bât blesse. Le dispositif prévu pour mettre en oeuvre la loi Sapin 2 - déjà elle-même limitée - a été considérablement allégé dans la version finale du décret d'application, malgré les avertissements de la société civile, ainsi que de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique elle-même, instance qui sera chargée de gérer le dispositif. Contrairement à ce qui avait été envisagé, les lobbyistes n'auront finalement pas à déclarer l'identité des parlementaires, hauts fonctionnaires, ministres ou conseillers ministériels qu'ils rencontrent dans le cadre de leurs activités. Ils n'auront à déclarer que des « actions », dans des termes très généraux et imprécis - par exemple, « un déjeuner avec un haut fonctionnaire sur un projet de décret » - , sans donner plus de contexte pour permettre d'en comprendre la nature et l'importance, et sans même avoir à en donner la date exacte. Enfin, ils n'auront à faire leur déclaration qu'a posteriori, plusieurs mois après les faits et après l'adoption des législations qu'ils auront influencées.»...
Source: http://multinationales.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 16 2016 16:11:18

Reglementation sur les pesticides : la bataille des lobbies

«Depuis 2006, un arrêté encadre l'utilisation des pesticides. Distance des habitations, des cours d'eau, vitesse du vent maximale pour épandre, tout était réglementé. Sauf que cette a loi a été jugée trop contraignante pour l'Association nationale des producteurs de pommes et de poires. Ces derniers ont réussi à faire annuler cet arrêté par le Conseil d'Etat, en mettant en avant des failles juridiques. Une nouvelle copie doit donc être produite et mise en application au 1er janvier 2017. Dans ce débat et sur le texte lui-même, chacun aimerait faire entendre sa voix. L'unisson semble pourtant difficile entre les écologistes qui craignent un retour en arrière, et les agriculteurs qui estiment cette réglementation "absurde". Ceux-là auraient déjà eu accès au nouveau texte, ce que dénonce les associations environnementales. Des associations mises de côté, qui souhaitent alerter Parmi elles, Générations Futures, Eau et Rivières de Bretagne, Greenpeace ou encore Soutien aux victimes de pesticides :"seul le syndicat agricole majoritaire (FNSEA) a été informé du projet d'arrêté et consulté sur ses dispositions", "une opacité particulièrement inquiétante" dénoncent-elles, "alors que l'utilisation des pesticides pose de redoutables problèmes de santé publique et d'environnement".»...
Source: http://france3-regions.francetvinfo.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 09 2016 11:19:58

Intoxication, perturbateurs endocriniens, lobbyistes et eurocrates : une bataille d'influence contre la sante. : Knowckers

«Stéphane Horel est une journaliste spécialisée dans l'étude du lobbying et de son impact sur la décision publique. Dans son dernier ouvrage, Intoxication, (La découverte 2015) où elle raconte la bataille qui a opposé, à Bruxelles, des fonctionnaires de la Commission, des députés européens, des scientifiques et des ONG aux lobbyistes des industries et...¦ d'autres fonctionnaires et députés européens, elle reprend, en la détaillant et complétant, la brochure « A toxic affair » Le titre est bien choisi, car le mot intoxication a deux définitions : au sens propre : « Ensemble des troubles dus à l'introduction, volontaire ou non, dans l'organisme d'une ou de plusieurs substances toxiques », et, au sens figuré « Mise en condition des gens, visant à imposer des idées ou à exercer sur eux une influence qui diminue leur sens critique. » L'intoxication au sens premier du terme, c'est celle que nous subissons du fait de l'action des perturbateurs endocriniens (Voir Perturbateurs endocriniens, la menace invisible, par Marion Jobert et François Veillerette), un problème que la Commission Européenne a pris en compte en 2006, lors de la révision des conditions de mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques, c'est-à-dire les pesticides.»...
Source: http://www.knowckers.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Bibliographie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Bibliographie | Admin | Cache

04 29 2016 12:32:32

Diesel : le Senat denonce a la justice le pneumologue paye par Total

«C'est une première dans l'histoire parlementaire. Le président du Sénat, Gérard Larcher, va saisir, dans les prochains jours, le parquet « sur les suites à donner aux déclarations litigieuses tenues sous serment » par le professeur Michel Aubier, pneumologue à l'hôpital parisien Bichat et ancien chef de service. Le bureau du Sénat a pris cette décision à l'unanimité jeudi 28 avril.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

04 25 2016 21:6:51

Public Consultation on a proposal for a mandatory Transparency Register

«The European Commission seeks the views of all interested parties on the performance of the current Transparency Register for organisations and self-employed individuals engaged in EU policy-making and policy implementation and on its future evolution towards a mandatory scheme covering the European Parliament, the Council of the EU and the European Commission. Objective of the consultation This Commission is committed to increased transparency, in the way it operates and in European Union decision-making overall. In that context it has announced its intention to propose improvements to the Transparency Register, which is a tool put in place by the European Parliament and the European Commission to cast light on lobbying activities seeking to influence European policy-making. This public consultation has a twofold objective: (1) to gather views on the functioning of the current Transparency Register and (2) to receive input for the design of the future mandatory regime of registration announced in President Juncker's Political Guidelines. The purpose is to assess and understand what has worked well so far, what can be improved and how, in order to ensure that the Register fulfils its full potential as a meaningful tool governing relations between the EU institutions and interest representatives. The results of the public consultation will feed into the preparation of the proposal on a mandatory Register by the Commission. President Juncker's Priorities for the Commission contain a strong commitment to increased transparency. This commitment has been put into practice in several ways. In November 2014, the Commission committed to publish information about who meets its political leaders and senior officials and to provide greater access to documents relating to the negotiations for a Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP) with the United States. In May 2015 the Commission presented its Better Regulation Agenda which includes a series of measures to enhance the openness and transparency of the EU decision-making process, including secondary legislation.»...
Source: http://ec.europa.eu | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

03 31 2016 8:34:1

Corruption, lobbies, lanceurs d'alerte... : ce que prevoit (ou pas) Sapin

«Le ministre des Finances présente ce mercredi son projet de loi de lutte contre la corruption des entreprises. Il actualise une loi datant de 1993 (quand il n'y avait pas Internet), et intègre, au passage, quelques «mesures Macron». Les rappels à l'ordre se répètent chaque année: la France, 6e puissance mondiale, est à la traine en matière de lutte contre la corruption et de transparence de la vie économique. Voilà donc que l'exécutif se lance pour rattraper son retard: création d'une agence nationale de lutte contre la corruption internationale, encadrement du lobbying, protection des lanceurs d'alerte... Le ministre des Finances Michel Sapin présente ce mercredi en conseil des ministres son arsenal anti-corruption dans le cadre de la loi dite «Sapin 2».. A noter que le dispositif dit de «transaction pénale» n'y figure plus (le Conseil d'Etat a retoqué la mesure jeudi dernier). En revanche, quelques ajouts étonnants y figurent, comme le doublement du chiffre d'affaires autorisé pour les auto-entrepreneurs... Rien à voir? En effet. Mais calendrier parlementaire oblige, quelques mesures de la loi Macron sont venus s'insérer dans la loi Sapin 2. Le point détaillé.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

03 30 2016 8:42:38

Les manoeuvres du groupe Safran et de l'Interieur pour abattre un prefet

«En mettant en concurrence le groupe Safran sur le marché des passeports en 2012, le préfet Bertrand Maréchaux a fait réaliser 30 millions d'euros d'économies au ministère de l'intérieur, sous l'ère Manuel Valls. Comme le révèlent Mediapart et Marianne, il a pourtant été limogé et victime d'une série de manoeuvres de la place Beauvau et de Safran, qui emploie 3 300 personnes à Evry, fief de celui qui est devenu premier ministre.»...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances | Admin | Cache

03 25 2016 9:3:0

Expertise sanitaire: trop de conflits d'interets caches

«Votée après le scandale du Mediator, la loi Bertrand sur la transparence oblige les experts en santé publique à déclarer. La semaine dernière, le Pr Michel Aubier, pneumologue, provoquait la colère du Sénat pour avoir «oublié» de préciser ses liens avec Total lors d'une audition sur les effets de la pollution. L'affaire rappelle l'importance de la déclaration des liens financiers que les experts médicaux peuvent avoir avec l'industrie, déclaration rendue obligatoire par la loi Bertrand de 2011 sur la réforme du système de sécurité sanitaire. Mais cette loi ne permet «toujours pas de rendre compte de façon simple et directe des liens entre les professionnels de santé et l'industrie et, dès lors, de garantir l'absence de tout conflit d'intérêts susceptible d'affaiblir la décision sanitaire», regrette la Cour des comptes dans un rapport rendu public le 23 mars. L'enjeu sanitaire est pourtant énorme, dans un secteur secoué par des scandales réguliers, du Mediator au retard d'information sur les dangers de la Dépakine chez la femme enceinte. Et les sommes en jeu, avec une consommation de soins et de biens médicaux de 190 milliards d'euros en 2014 en France, rappellent le poids économique énorme du secteur.» [...] «En termes de transparence, le principe de la loi de 2011 est pourtant assez simple: tout expert travaillant pour les agences sanitaires françaises doit faire une déclaration d'intérêts sur un site Internet dont le contenu doit être gratuit et ouvert à tous. Mais dans les faits, son application s'est révélée un casse-tête, tant technique que légal. Malgré ces bonnes intentions et tous les progrès réalisés, le dispositif de transparence présente des «failles majeures (absence de contrôle des informations déclarées, sanctions pénales sans réelle portée, interprétation très restrictive des avantages consentis par les industriels aux professionnels de santé)», avertit la Cour des comptes. L'accroc sans doute le plus grave au principe du texte de 2011 est que le Comité économique des produits de santé (CEPS), organisme qui a la lourde responsabilité de fixer les prix des médicaments, a été exclu «du champ de la loi» par un arrêté pris en 2012 par le directeur général de la santé. Le CEPS «bénéficie d'un régime particulier antérieur, non abrogé, et plus souple», ce qui se traduit par une opacité totale sur la manière dont sont décidés les prix des médicaments: «Les débats du CEPS ne sont ni enregistrés ni publiés», précise le rapport. La situation est loin d'être plus brillante dans les quatre autres organismes enquêtés par la Cour des comptes: l'Agence du médicament (ANSM), la Haute Autorité de santé (HAS), l'Institut national du cancer (Inca) et l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam). Les enquêteurs ont relevé des anomalies dans 22% des 2904 déclarations d'intérêts des experts contrôlées (sur un total de 3953). Ces anomalies sont pour la plupart des absences de publication ou de mise à jour annuelle des déclarations d'intérêts. »...
Source: http://sante.lefigaro.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

03 07 2016 22:6:14

Les petits arrangements de la nouvelle presidente de la Haute autorite de sante - Page 1 | Mediapart

«Agnès Buzyn, qui prend ce lundi ses fonctions à la tête de la haute-autorité de santé (HAS), acteur clé du système de santé français, considère que les liens d'intérêt entre experts et laboratoires pharmaceutiques sont un gage de compétence. Plusieurs militants de la transparence comme le docteur Irène Frachon, à l'origine du scandale du Mediator, s'inquiètent auprès de Mediapart.» [...] «Au moins, les choses sont claires. « L’industrie pharmaceutique joue son rôle, et je n’ai jamais crié avec les loups sur cette industrie. Il faut expliquer que vouloir des experts sans aucun lien avec l’industrie pharmaceutique pose la question de la compétence des experts. » Tels furent les propos tenus par le professeur Agnès Buzyn, alors présidente de l’Institut national du cancer (INCA) et qui vient d’être nommée ce lundi à la tête de la Haute Autorité de santé (HAS), lors d’une réunion organisée par le Nile, un cabinet de lobbying, en février 2013. Entendue au Sénat le 20 janvier dernier, dans le cadre de travaux de la commission des affaires sociales, elle n’a pas changé de position. »...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

02 16 2016 9:46:37

Michel Sapin : «Fini les voyages, les petits cadeaux offerts par les lobbys»

«LA LUTTE ANTICORRUPTION La France est-elle en retard en matière de lutte contre la corruption ? MICHEL SAPIN. J'avais présenté un premier texte anticorruption, la loi Sapin I, en janvier 1993. Le sujet est toujours d'actualité, d'où Sapin II. Aujourd'hui, la France est en retard, par exemple en matière de lutte contre la corruption d'agents publics (NDLR : fonctionnaires, élus...) à l'étranger. Lorsqu'un problème de cette nature se pose, au lieu d'être condamnées par des juridictions françaises, nos entreprises sont condamnées par des juridictions américaines. Il y a quelque chose de presque déshonorant. La France ne risque-t-elle pas d'y perdre de juteux contrats ? C'est un argument parfois soulevé. Pourtant, nos leadeurs mondiaux, dans l'énergie, l'eau, etc., sont aujourd'hui demandeurs de ces règles précises. Les entreprises sont les premières à considérer que la loi Sapin II les protégera contre les risques de corruption. Le soupçon leur cause beaucoup plus de tort. Avec une législation forte, bien des affaires de corruption n'auraient jamais vu le jour. LES LOBBYS En France, qu'attendez-vous du registre des lobbys que vous souhaitez mettre en place ? Une identification claire des groupes de pression, au bon sens du terme. Les « défenseurs des cultivateurs de tabac », par exemple, ont tout à fait le droit d'exister, mais en pleine lumière. Demain, d'abord, ils devront donc se déclarer. Ensuite, s'engager à respecter un certain nombre de principes. Fini les voyages, les avantages, les petits cadeaux, offerts par les lobbys à tel ou tel responsable public qui n'était pas concerné par les registres existants pour les élus. Idem pour un bon déjeuner payé dans un grand restaurant. Enfin, il leur sera interdit d'utiliser sciemment des chiffres erronés. Sous peine d'amendes. Qui conservera et mettra à jour ce registre des lobbys ? La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique aura pour mission de gérer ce registre et de veiller au bon comportement des lobbys qui y figurent. L'Assemblée nationale et le Sénat avaient mis en place des registres de ce type. Avec leur accord, ceux-ci pourront être intégrés au document de la Haute Autorité.» [...] « LES LANCEURS D’ALERTE Que proposez-vous les concernant ? Beaucoup de scandales récents n'auraient pas éclaté sans leur courage. Hélas, certains en payent lourdement les conséquences, dans leur vie professionnelle et privée. L'objectif est de leur offrir une protection juridique, y compris la prise en charge de leurs frais d'avocats, par exemple, parfois colossaux. S'en remettre à eux, n'est-ce pas l'aveu d'une faillite de l'Etat ? C'est la moindre des choses que les institutions protègent ceux qui ont le courage d'agir. Le projet de loi prévoit la transformation du Service central de prévention de la corruption en agence indépendante, dotée de moyens accrus, destinée à mieux les protéger. L'agence devra faire le tri entre ce qui paraît être un règlement de comptes et ce qui paraît relever de l'intérêt général. »...
Source: http://www.leparisien.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 13 2016 9:30:30

Touraine sur la route du serum

«Après divers fiascos et polémiques, la ministre de la Santé a lancé mardi une concertation citoyenne sur des injections dont les Français se méfient de plus en plus. Même si leur utilité est avérée. Touraine sur la route du sérum Un grand pédiatre pour sauver la vaccination en France ? Mardi matin, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé le lancement d'une vaste concertation citoyenne qui sera menée sous la houlette d'Alain Fischer, médecin immunologiste à l'origine des bébés-bulles et personnalité très respectée. Cela pourrait déboucher «sur une évolution de la politique vaccinale française», notamment sur la question des vaccins obligatoires. L'objectif sera de formuler, «dès décembre 2016», des propositions. Présentant le rapport sur ce sujet de l'ancienne députée socialiste de Seine-Maritime Sandrine Hurel, Marisol Touraine s'est montrée à l'image du gouvernement en matière de santé publique : apparemment décidée, mais prudente dans les décisions, tout en dressant un bilan alarmant. «On ne peut plus balayer d'un revers de main les préoccupations des Français. Il y a des signes préoccupants», a insisté la ministre, évoquant les «inquiétudes» des professionnels de santé.» [...] «Second volet : assurer «une meilleure gouvernance de la politique vaccinale» avec, entre autres, «le rattachement du Comité technique des vaccinations à la Haute Autorité de santé, pour unifier les instances d’expertise et renforcer leur indépendance». Enfin, sécuriser l’approvisionnement car, régulièrement, les ruptures de stocks provoquent malentendus et interrogations. Bref, des points utiles. Reste le nœud de ce désamour : la confiance. En matière de santé publique, on le sait, celle-ci ne se décrète pas. Elle oblige les autorités à une autre attitude, loin du paternalisme ou de l’indifférence. Ce sera tout l’enjeu de cette concertation nationale : faire vivre autrement que par des postures une démocratie sanitaire, seule garante d’une politique de vaccination acceptée par tous »...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

11 27 2015 15:47:46

« Amis du cochon », « amateurs de Havane » : le Senat se penche sur les clubs parlementaires | Public Senat

«Le président du Sénat, Gérard Larcher, a saisi le comité de déontologie de la Haute assemblée sur la question des clubs parlementaires. « On va débroussailler le terrain » explique un de ses membres. Via des agences de relations publiques, ces clubs peuvent être un levier pour les lobbies en tous genres. Le comité de déontologie du Sénat vient de désigner son nouveau président, après la nomination de l'ex-sénateur Jean-Jacques Hyest au Conseil constitutionnel. C'est le sénateur Les Républicains François Pillet qui a été nommé. Le sénateur PS Alain Richard, ancien ministre de la Défense, est toujours vice-président. Le comité s'est aussi penché sur un sujet aux contours parfois opaques : les clubs parlementaires. Il a été saisi par Gérard Larcher, président Les Républicains de la Haute assemblée, de cette question. « C'est le lancement d'une réflexion. On va débroussailler le terrain » explique un membre du comité de déontologie à publicsenat.fr.»...
Source: http://www.publicsenat.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 21 2015 21:49:13

Sous pression des lobbies, le Senat examine la proposition de loi sur le devoir de vigilance des multinationales - Observatoire des multinationales

«Le Sénat est appelé à se prononcer ce mercredi 21 octobre sur la proposition de loi relative au devoir de vigilance des multinationales, adoptée il y a quelques mois par l'Assemblée. Les lobbies économiques, qui ont déjà réussi à considérablement réduire la portée de cette loi lors de son passage au palais Bourbon, font feu de tout bois pour que le Sénat, où la droite est désormais majoritaire, l'enterre définitivement. Même la Chambre de commerce des Etats-Unis, le principal lobby néolibéral américain, s'est mise de la partie. Pourtant, de nouvelles révélations sur les fournisseurs d'Auchan au Bangladesh viennent à nouveau démontrer la nécessité d'une telle loi. Le Sénat s'apprête-t-il à rejeter une proposition de loi visant à responsabiliser les grands groupes français sur les atteintes aux droits humains occasionnées par leurs activités ?»...
Source: http://multinationales.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 20 2015 21:57:17

Dans les coulisses du Conseil constitutionnel, cible des lobbies | Mediapart

«C'est une pratique en pleine expansion. D'après nos informations, de plus en plus de lobbies s'adressent directement aux membres du Conseil constitutionnel pour les convaincre de censurer une loi. Ces interventions, des « portes étroites » dans le jargon, n'ont jamais été réglementées, ne font l'objet d'aucune publicité. Des voix s'élèvent pour exiger la transparence.»...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 15 2015 12:41:30

Volkswagate : 19 investisseurs veulent la lumiere sur le lobbying des constructeurs

«Une coalition de 19 investisseurs pesant 625 milliards de livres (1), parmi lesquels Axa Investment Managers, des fonds de pension nationaux suédois et le fonds de pension de l'agence de l'environnement britannique, ont écrit à de grands constructeurs automobile (Volkswagen, BMW, Honda, Daimler, General Motors, Ford, Fiat, Peugeot, Toyota, et Renault/Nissan) pour les appeler à rendre des comptes sur leur position de lobbying dans les débats sur les nouvelles normes d'émission en cours dans l'UE et aux Etats Unis. Cette initiative, coordonnée par les ONG ShareAction et InfluenceMap, fait suite au scandale Volskwagen et doit permettre aux investisseurs d'avoir des informations essentielles pour évaluer les risques juridiques encourus par chaque constructeur. Les lettres demandent également aux constructeurs de dévoiler les montants qu'ils versent aux associations professionnelles telles que ACEA (Association des constructeurs européens d'automobiles), accusée de "faire obstruction au progrès de la réglementation sur les émissions automobiles en Europe". En plein Volkswagate, Novethic et the Guardian révélaient l'existence de documents confidentiels qui montrent comment la France, mais aussi l'Allemagne, l'Italie et le Royaume-Uni se placent aux côtés de leurs industriels pour affaiblir la réforme en cours de la procédure européenne de tests anti-pollution.»...
Source: http://www.novethic.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 04 2015 21:35:6

A Bruxelles, le lobbying sur les medicaments se frotte a la transparence - Pharmacie

«Dans les interminables dédales de couloirs et de bâtiments de la Commission européenne, il est facile de se perdre. Certains n'ont pourtant pas de difficultés à se repérer. Les 176 lobbyistes employés par l'industrie pharmaceutique à Bruxelles connaissent bien le chemin. Trop, accusait récemment un rapport de l'association l'Observatoire de l'Europe industrielle (CEO), qui s'inquiète de leur influence sur les lois et des conséquences sur la santé publique. "Nous n'avons pas d'accès préférentiel, et nous sommes une industrie très régulée. Le dialogue est nécessaire", réplique Richard Bergström, le patron du puissant syndicat européen de l'industrie pharmaceutique (EFPIA). Ce dernier a décroché, selon le CEO, 53 rendez-vous à la Commission européenne entre novembre 2014 et mars 2015. Il en relativise la portée. "La Commission nous utilise très souvent comme force de travail. Récemment, pour l'aider à mettre en place un système très complexe contre la contrefaçon des médicaments." A l'association européenne des fabricants de génériques, son directeur général Adrian van den Hoven estime important de se faire entendre sur ces "réglementations extrêmement techniques". Un registre officiel pour les lobbyistes Les institutions européennes ont néanmoins été accusées de ne pas mettre suffisamment de transparence dans leurs décisions. Elles ont été fragilisées par les scandales sanitaires comme le Mediator, qui ont mis en exergue le manque de communication et d'harmonisation en Europe lorsqu'un traitement posait problème.»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 04 2015 21:32:37

Le scandale Volkswagen met en lumiere l'influence des lobbies a Bruxelles - L'Orient-Le Jour

«L'industrie automobile dépenserait 22,3 millions de dollars pour ses activités de lobbying au sein des institutions européennes, selon les chiffres du Corporate European Observatory. Georges Gobet/AFP « Dieselgate » Derrière celui de la finance, le lobby de l'industrie automobile est le deuxième plus important dans la capitale européenne. OLJ 02/10/2015 Mon OLJ Abonnez-vous à partir de 1$ Le scandale des logiciels de trucage antipollution et la réponse parfois embarrassée de l'Union européenne ont mis en lumière le rôle du lobby de l'industrie automobile au sein des institutions européennes, avec Volkswagen en première ligne pour mener la charge. En 2008, la crise financière avait révélé l'influence des banques dans les coulisses bruxelloises. Le scandale Volkswagen braque aujourd'hui les projecteurs sur le rôle joué par les constructeurs automobiles dans le processus législatif et réglementaire européen : derrière la finance, ils sont le deuxième lobby le plus important à Bruxelles. « Peu de joueurs, beaucoup d'argent », résume Pascoe Sabido, chercheur pour le Corporate European Observatory (CEO), un groupe qui mène campagne contre l'accès privilégié des groupes de pression en Europe. Selon des données rassemblées par le CEO, Volkswagen est le représentant du monde automobile le plus présent à Bruxelles, avec 43 lobbyistes. Par ailleurs, il est membre d'autres structures également bien implantées dans la capitale européenne, comme l'Association européenne des constructeurs automobiles ou l'Association allemande de l'industrie automobile. Selon Pascoe Sabido, l'industrie dépense 20 millions d'euros (22,3 millions de dollars) pour ses activités de lobbying, dont 50 % proviennent de trois constructeurs allemands : Volkswagen, Daimler et Opel. Alors que la législation se complexifie de plus en plus, les lobbies se sont engouffrés dans la voie de l'expertise, explique le spécialiste. « La Commission (européenne) est petite en termes de personnel, c'est l'équivalent de la ville de Paris, elle cherche l'expertise ailleurs. Mais, bien sur, l'expertise n'est jamais neutre », observe-t-il. Quelque 700 groupes de pression existent à Bruxelles, selon son comptage, composés de 5 à 40 personnes. Celui qui concerne les voitures est largement dominé par l'industrie automobile, rapporte M. Sabido.»...
Source: http://www.lorientlejour.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 09 2015 13:53:32

Redaction Medicale et Scientifique: Demasquer les auteurs qui ne declarent pas leurs liens d'interets devient facile... meme en France

«Nombreuses sont les corrections dans les revues pour signaler des liens d'intérêts non déclarés. Aux USA, il est possible d'identifier des avantages, en utilisant Dollars For Docs, et c'est aussi possible en France... Il y a des progrès dans les déclarations de liens, mais c'est insuffisant... regardez 5 cas très bien décrits dans l'article de K Ruff dans Environmental Health en mai 2015 : "Scientific journals and conflict of interest disclosure: what progress has been made?" Eh bien maintenant, c'est la France ! Aller consulter L'Encéphale, revue de psychiatrie clinique biologique et thérapeutique.... En décembre 2014, Patrick Bendimérad (Chef de service, CH La Rochelle) a publié (avec L Blécha de Villejuif) un article dans L'Encéphale : "Bénéfices de la réduction de la consommation d'alcool : comment le faire avec le nalméfène " (sans point d'interrogation dans ce titre). En fin d'article, la rédaction a ajouté "Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts." Est-ce que la rédaction a insisté, ou se facilite la vie en ajoutant cette belle phrase à tout article dont les auteurs n'ont rien transmis... Je ne sais pas ! Sur PubMed, apparait la mention "Erratum in Encephale. 2015 Jun;41(3):284." sans lien direct...»...
Source: http://www.h2mw.eu | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 07 2015 17:47:45

Lobbies pharmaceutiques et Commission europeenne : l'amour fou

«Un rapport de l'association Corporate Europe Observatory consacré aux activités de l'industrie pharmaceutique révèle que les dépenses de l'industrie pharmaceutique n'ont jamais été aussi importantes en lobbying (40 millions en 2014). La société civile et les associations de consommateurs ont réuni dans le même temps 2,7 millions d'euros pour plaider leur cause à Bruxelles. Que cela révèle-t-il du fonctionnement de la Commission européenne?»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

07 26 2015 23:35:31

40 psychiatres en infraction a la loi de publication des liens d'interet

«Liste de psychiatres en infraction à la loi L4113-13 Art. 26 sur la publication des liens d'intérêts Les psychiatres dont les noms suivent ont enfreint la loi en référence en indiquant qu'ils n'avaient aucun "conflit" d'intérêt, soit en indiquant pour certains une liste de laboratoires incomplète, soit en publiant à propos de médicaments sans mentionner leurs liens d'intérêts. Leurs parutions ne sont de ce fait plus crédibles.»...
Source: http://www.forumpsy.net | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances | Admin | Cache

05 28 2015 23:0:11

Les depenses de lobbying des banques et des multinationales grimpent en fleche a Bruxelles - Observatoire des multinationales

«Les grandes entreprises viennent de mettre à jour leurs déclarations au registre de transparence de l'Union européenne, qui vise à mettre en lumière les activités et dépenses de lobbying des porteurs d'intérêts auprès des institutions de Bruxelles. Efforts de transparence accrus cette année ou actualité chargée (avec notamment le projet de traité de libre-échange avec les Etats-Unis ou la politique énergétique et climatique) ? On constate une envolée des dépenses déclarées chez beaucoup de multinationales, et notamment chez les banques. Mais globalement, le registre de transparence reste toujours aussi peu fiable en l'absence de règles contraignantes. Le secteur bancaire et financier se distingue par la croissance de ses dépenses de lobbying en 2014. JP Morgan Chase déclare une multiplication par trente (!), de E50,000 en 2013 à entre E1,250,000 et E1,499,999 en 2014. Multiplication par douze pour Goldman Sachs (entre 700 000 et 800 000 en 2014), par sept pour UBS (1,7 million), par deux ou trois pour d'autres banques comme Deutsche Bank, HSBC ou BNP Paribas. Les associations professionnelles du secteur, comme la Fédération bancaire française, affichent une évolution similaire. D'autres hausses significatives sont signalées dans d'autres secteurs, notamment chez Google, Ikea ou BP. Mais beaucoup de multinationales d'importance sont absentes de la liste ou donnent des informations peu crédibles (lire notre article sur le cas particulier du secteur de l'énergie). Voir (en anglais) le bilan du site EUObserver.com et en français, celui des Echos. Problème de crédibilité La coalition ALTER-EU pour la transparence du lobbying, qui rassemble des dizaines d'organisations européennes, a épluché les données mises à jour du registre et y a trouvé, comme lors des derniers exercices similaires auxquelles elle s'était livrée, un grand nombre d'incohérences, de bizarreries et d'erreurs manifestes. Elle signale également un certain nombre de grandes entreprises (Standard & Poors, Anglo American, Maersk, Northrop Grumman), de cabinets d'avocats d'affaires ou firmes de lobbying actives à Bruxelles qui n'ont toujours pas jugé utile de participer au registre européen de transparence. Au grand dam des associations, celui-ci reste largement volontaire, et il n'existe aucune forme de contrôle de la véracité des informations fournies, ni de sanctions. De nouvelles règles ont été introduites récemment, notamment pour limiter les contacts entre Commissaires européens et entreprises qui ne participeraient pas au registre, mais elles sont manifestement insuffisantes. La coalition ALTER-EU a lancé cette année une campagne pour obtenir un registre de transparence complet et contraignant.»...
Source: http://multinationales.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

05 20 2015 10:49:39

Prud'hommes : le gouvernement veut plafonner les indemnites

«Cela fait des semaines que l'exécutif tourne autour de la réforme du marché du travail qu'il s'est engagé à mener. Afin de lever, selon les termes de Manuel Valls, les freins à l'embauche des employeurs. Selon nos informations, Bercy est désormais décidé à plafonner les dommages et intérêts prononcés aux prud'hommes en cas de condamnation de l'employeur. La décision n'est pas formellement prise, au niveau de l'Elysée et de Matignon, mais le dossier progresse bien techniquement. Cette idée était déjà présente dans une des toutes premières versions du projet de loi pour la croissance et l'activité , défendu par Emmanuel Macron. Le texte prévoyait un barème d'indemnisation obligatoire . Devant l'opposition des syndicats notamment, et face au risque juridique, le barème est devenu ensuite optionnel. Le juge peut donc s'y référer ou pas. Un barème indicatif existe déjà aux prud'hommes dans les cas de conciliation depuis la loi de 2013 sur la sécurisation de l'emploi. Mais il n'est quasiment jamais utilisé. Un nouveau barème facultatif pourrait donc connaitre le même sort et être totalement inopérant.» [...] «C’est ce qui pousse l’exécutif à aller vers une mesure obligatoire, par le biais d’un plafond qui pourrait aller de 6 à 12 mois de salaires, voire au-delà. Pour être le plus cohérent possible, ce plafond devrait être calculé en fonction de l’ancienneté du salarié, de son âge et de sa rémunération. Un tel système, connu sous le nom de «  grille de Claeys » est en vigueur en Belgique. D’autres pays en Europe ont aussi un système de plafonnement qui s’applique dans certains cas, au Danemark notamment (un an de salaire maximum pour un ouvrier par exemple), ou encore au Royaume-Uni. Avantage politique La mesure est fortement soutenue par le patronat, qui y travaille depuis longtemps, mais pas forcément par les juristes qui estiment qu’il faudrait en priorité réformer la procédure de licenciement elle-même, et son excès de formalisme en particulier. »...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

05 17 2015 10:55:34

Exposed: The chemical industry's fake grass-roots lobbying for fire retardants - LA Times

«Former chemistry industry lobbyist Grant D. Gillham testifies at a hearing last month that he was misled about the safety of the products he was promoting. (California State Senate) For years, chemical companies hid their lobbying behind a fake citizens group How the chemical industry fooled state legislatures into killing tough regulations Grant D. Gillham stepped to the microphone in a California State Senate hearing chamber on April 13 and spoke out in favor of a bill mandating the labeling of children's products containing flame retardant chemicals.» [...] « Now a new report by the Center for Public Integrity adds to the record with evidence that Citizens for Fire Safety worked intimately with the American Chemistry Council, the chemical industry's lobbying arm, which has always disavowed any affiliation with Citizens for Fire Safety. "Neither ACC staff nor resources were used to support activities undertaken by the group," its chief executive, Cal Dooley, told a Maine legislator in 2012, according to a letter cited in the expose The CPI's report sheds new light on a lobbying and public information campaign waged for years by the chemical industry to defeat regulations on retardants. It shows how a big industry can cloak its lobbying power as grass-roots citizen activism. The chemicals at issue have been infused into bedding, upholstery and other household goods for decades on the presumption that they can prevent house fires. But scientific evidence suggests that they're easily absorbed through the skin and work their way into breathable household dust as treated fabrics deteriorate; according to one study, 97% of Americans have traces of the compounds in their blood. Laboratory studies suggest they're associated with cancer, thyroid and neurological problems, and other health effects. There are also doubts about their efficacy in preventing fires. The ACC's membership is a Who's Who of the global chemical industry, including Chevron, Dow Chemical, DuPont and the three firms directly involved in starting Citizens for Fire Safety -- Albemarle, Chemtura and ICL, or Israel Chemicals Ltd. The ACC says its role is overstated by the CPI investigation. "We disagree with the characterization of the relationship in the CPI story," Anne Kolton, the council's spokeswoman, told me Friday. "While we were certainly aware of one another, there was not any support or coordination between the groups." But as Gillham disclosed in a letter last month to California State Sen. Jerry Hill (D-San Mateo), chairman of the Senate Committee on Business, Professions, and Economic Development, Citizens for Fire Safety was all but founded in the ACC's Sacramento office at a meeting in August 2007. The meeting launched what he called "a six-year relationship with the American Chemistry Council," which exercised "oversight" of his "grass-roots public relations campaign" to defeat legislation banning chemical flame retardants. When Gillham, a veteran tobacco lobbyist, urged his employers to revisit their scientific data on safety and efficacy in the aftermath of the 2012 Tribune investigation, he says, he was fired. By then the "citizens" group had made its mark. "Over the past eight years, we had five different bills [to regulate retardants] and they opposed every one," says Sen. Mark Leno (D-San Francisco). The organization spent lavishly across the country and in California. Gillham told CPI that it spent $22 million on lobbying and advertising to defeat a California measure in 2007. California lobbying records show it paid more than $4 million to Sacramento lobbyists from 2007 through 2012. The industry's campaign included heart-wrenching testimony from a prominent burn specialist, Dr. David Heimbach of Seattle, who presented stories of children burned and killed in fires preventable by flame retardants. The Tribune established that those stories were fabricated. But they met the goal of killing anti-retardant regulations. "There was no hope to pass a bill when you saw pictures of burned babies," says Ken Cook, president and co-founder of the Environmental Working Group and a long-term campaigner for stricter regulations on the chemicals. "But there were no such babies." Heimbach later gave up his medical license under the threat of disciplinary proceedings in Washington. The California legislature finally passed a measure in 2014 mandating warning labels on upholstered furniture with flame retardants. The state fire code also has been amended to remove a mandate that household fabrics be treated with the chemicals. The measure on which Gillham spoke last month, also sponsored by Leno, would add labeling requirements to treated infant and child products. Meanwhile, the industry is training its firepower on Capitol Hill, where it is pushing legislation to shift regulation of fire retardants to the federal government. Cook of EWG says the effect would be to force states to accept looser federal rules. "The goal of the sponsors is clearly to preempt state regulation," he says. »...
Source: http://www.latimes.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence, Lobbying/Astroturf


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence, Lobbying/Astroturf | Admin | Cache

04 20 2015 15:54:15

Medicaments: comment Servier a pese sur l'administration | Mediapart

«ne soixantaine de notes rédigées à la main sur des feuilles de classeur par le docteur Jacques Servier, fabricant du Mediator, restées secrètes jusqu'ici, dévoilent le fonctionnement du lobbying pharmaceutique. Ecrites entre 1994 et 2002, elles ont été saisies lors d'une perquisition dans les locaux du groupe ordonnée par les juges du tribunal de grande instance de Paris chargés d'instruire l'affaire du Mediator. Ces notes confidentielles, que Mediapart a pu se procurer, constituent un matériau exceptionnel. Il révèle de l'intérieur les manoeuvres du laboratoire pour défendre les prix et le statut de ses produits auprès des ministres et de l'administration. Jacques Servier décrit dans un style elliptique un univers ...»...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

04 16 2015 15:2:42

Transparency International - News feature - Europe: a playground for special interests amid lax lobbying rules

«Our report is the first-ever comprehensive assessment of lobbying across Europe, looking at the quality of responses by both governments and EU institutions to the risks and realities of undue influence in public decision-making. The report ranks 19 countries and three EU institutions in terms of their overall performance in safeguarding against undue influence and in promoting open and ethical lobbying. It also ranks their performance in three critical and inter-related areas of effective lobbying regulation. The three elements of effective lobbying regulation Any serious effort to regulate lobbying should recognise that transparency must be accompanied by broader measures to strengthen public integrity and promote opportunities for access to the political system by a wide range of citizens. Transparency: Interactions between lobbyists and public officials are made transparent and are open to public scrutiny. Integrity: Clear and enforceable rules on ethical conduct for both lobbyists and public officials are in place and are properly implemented. Equality of access: Public decision-making is open to a plurality of voices representative of a wide range of interests. Regulation is missing or deficient The findings of the report are sobering. Just over a third of the countries assessed in the report (7 of 19, including: Austria, France, Ireland, Lithuania, Poland, Slovenia and the United Kingdom) have regulation targeting lobbying in place. But even in these countries, regulation is mostly poorly designed or not properly implemented, meaning that it fails to achieve the ideal standards of transparency, integrity and equality of access. When assessing all countries and EU institutions together against best practice standards, the average score - at 31 per cent - is way below half the ideal marks. Lobbying all too often takes place behind closed doors, away from public scrutiny... there is not enough ethical guidance for lobbyists"»...
Source: http://www.transparency.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

03 24 2015 14:56:7

Les gendarmes du medicament faisaient affaire avec les labos

«La mise sur le marché de médicaments et leur remboursement sont soumis à des commissions supposées indépendantes. Or, plusieurs mois d'enquête ont permis à Mediapart de découvrir que, pendant des années, des membres éminents de ces commissions (dont un président) ont conseillé secrètement les laboratoires pharmaceutiques. L'affaire, au-delà des questions déontologiques et de conflits d'intérêts, interroge la probité du système sanitaire français.»...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

03 19 2015 21:15:38

Tabac: les deputes pour la transparence sur le lobbying des industriels

«Les députés ont voté mercredi en commission un principe de transparence sur les actions de lobbying des industriels du tabac, qui est introduit dans le projet de loi Santé. "Nous avons la volonté d'encadrer et de mieux connaitre les pratiques de promotion et de lobbying des industriels", a déclaré la ministre de la Santé Marisol Touraine, évoquant un "Sunshine Act" pour les industriels du tabac, comme ce qui a été fait pour les industries pharmaceutiques après le scandale du Médiator. "Ca n'est faire injure à personne que de dire que des industriels cherchent à faire pression sur les politiques qui sont mises en place", a estimé la ministre. Un amendement du gouvernement, adopté par la commission des Affaires sociales, prévoit que les industriels devront remettre chaque année au ministre de la Santé un rapport détaillant leurs dépenses de publicité, de propagande et de promotion, incluant celles liées à des activités d'influence ou de représentation d'intérêts. Le gouvernement a l'intention de mettre en place un site internet "accessible à tous" pour permettre cette "transparence", a précisé Mme Touraine. Devront ainsi être précisés "les avantages en nature ou en espèces (...) dont la valeur dépasse 10 euros", procurés aux membres du gouvernement, aux membres de leurs cabinets et encore aux experts chargés d'une mission de conseil pour le compte d'une personne publique prenant des décisions en lien avec le tabac. Les contributions ou dons aux partis devront aussi être déclarés. Les députés ont ajouté, sur proposition du rapporteur Olivier Véran (PS), que les industriels devraient également déclarer ces avantages fournis aux parlementaires eux-mêmes. La transparence sur le lobbying des industries du tabac s'inscrit dans la lignée de la loi d'octobre 2013 relative à la transparence de la vie publique, précise le gouvernement, qui a inclus cette mesure dans son programme de réduction du tabagisme.»...
Source: http://www.notretemps.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

01 22 2015 21:43:3

Open Data, registre de lobbyistes : maigres annonces de Francois Hollande en matiere de transparence - Next INpact

«François Hollande a affirmé mardi vouloir aller « aussi loin que possible » en matière d'exemplarité et de transparence. Mais alors qu'on l'attendait sur l'éventuelle création d'un registre obligatoire de lobbyistes, accessible à tous sur Internet, ainsi que sur l'ouverture de nouvelles données publiques, le chef de l'Etat n'a fait guère d'annonces concrètes. Il y a un peu plus de deux semaines, le président de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique a remis au chef de l'Etat un volumineux rapport consacré à l'exemplarité des responsables publics (PDF). Afin de renouer la confiance des citoyens envers leurs dirigeants, Jean-Louis Nadal proposait entre autres d'améliorer la transparence de l'action publique. Comment ? Tout d'abord, en obligeant l'administration à publier, dans un format ouvert et réutilisable, des informations jugées « essentielles » et pourtant conservées aujourd'hui à l'abri de bien des regards : attribution de marchés publics, détail des comptes des partis politiques, budgets des collectivités territoriales, etc. D'autre part, il était proposé de mettre en place un registre de lobbyistes qui serait consultable sur Internet. L'institution envisageait d'étendre au gouvernement le dispositif existant actuellement pour l'Assemblée nationale et le Sénat, tout en le rendant obligatoire (alors qu'il est purement facultatif aujourd'hui). Vers un registre de lobbyistes consultable en ligne ?»...
Source: http://www.nextinpact.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

12 16 2014 22:17:0

Le lobbying, une necessite democratique, Le Cercle

«Quelques jours seulement après sa prise de fonctions, le nouveau Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker présentait le 19 novembre son "Initiative pour la Transparence". Les commissaires devront à l'avenir rendre publics leurs rendez-vous avec les lobbyistes, qui seront tenus de s'inscrire au registre de transparence de la Commission européenne. Ailleurs sur Le Cercle >> Faut-il se féliciter de la victoire de Jean-Claude Junker? Comme Paris, Bruxelles n'a pas été épargnée, ces dernières années, par les scandales provoqués par les interactions entre les pouvoirs publics et les représentants d'intérêts. Le pantouflage de certains anciens commissaires, reconvertis dans des activités de lobbying, n'est pas passé inaperçu. En 2010, le rôle du lobby de la finance dans l'élaboration d'une réglementation la concernant, défrayait la chronique bruxelloise. La même année en France, l'affaire Mediator, ouvrait, au-delà des laboratoires Servier, le procès d'un lobbying en eaux troubles. En 2009, un amendement parlementaire passé presque inaperçu rendait impossible la dissolution de l'Eglise de scientologie, accréditant l'idée d'interactions dangereuses entre le législateur et certains acteurs non étatiques. On comprend dès lors que l'image du lobbying dans l'opinion publique tende à se réduire à l'écume de ce qu'il représente, c'est-à-dire à la défense d'intérêts catégoriels, menée dans la pénombre des antichambres. On ne se demande guère quelle est la part réelle de ces dérives, ni s'il existe une alternative crédible au lobbying pour que les réalités du monde économique soient correctement prises en compte dans le processus législatif.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

12 12 2014 22:21:56

Maggie Simpson, auteure publiee dans une revue scientifique

«La petite dernière de la famille Simpson, tétine éternelle clouée au bec, ne parle (presque) jamais. Et pourtant, elle publie déjà des articles dans des revues scientifiques, et celles-ci ne font pas partie du monde imaginaire de Springfield. Tout est parti d'Alex Smolyanitsky, un ingénieur américain qui souhaitait mettre en lumière l'absence de professionnalisme de certaines publications prétendument "scientifiques". En principe, chaque texte proposé à ses revues est scrupuleusement relu, analysé, discuté, et un collège d'experts décide si, oui ou non, il mérite d'être publié. Mais de nombreuses publications, bien moins regardantes, se contentent de publier ce qu'on leur envoie... contre espèces sonnantes et trébuchantes.»...
Source: http://bigbrowser.blog.lemonde.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

11 24 2014 9:46:20

Lobbies de la sante : tout se joue au niveau europeen

«Le lobbying ne s'exerce pas seulement au Palais Bourbon, à l'Elysée ou au ministère de la Santé. Il s'exerce aussi au Parlement européen, à la Commission européenne ou encore à l'Agence européenne du médicament. On dénombre plus de 20.000 lobbyistes à Bruxelles. Parmi eux, les firmes pharmaceutiques sont les plus actives. Et pour cause lorsqu'une directive est adoptée, elle s'applique aux 27 pays. Influencer des lois à Bruxelles peut donc rapporter gros. Les explications avec Rudy Bancquart.»...
Source: http://www.allodocteurs.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 23 2014 13:6:15

Ben Goldacre: Pharma industry has destroyed its own reputation

«EXCLUSIVE: The great tragedy for the pharmaceutical industry is that it keeps denying that it lobbies against transparency in clinical trials, says Ben Goldacre. Ben Goldacre is a British physician, academic and author of the best-selling books Bad Science and Bad Pharma. He is also a leading figure of the AllTrials campaign to register and publish all clinical trials data, past and present. He spoke to EurActiv's editor and publisher Frédéric Simon on the sidelines of the conference Transparency and public health - how accessible is scientific data? What do you think of the EU's clinical trials regulation in terms of transparency? Well, I think the regulation is positive in many respects and it feels unkind to talk about its shortcomings when it was so hard won. Even that is progress. But the fact remains, it does not deliver all the methods and results of clinical trials, of all the uses, of all the treatments which are currently being prescribed by doctors.»...
Source: http://www.euractiv.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 02 2014 21:35:59

[Altermonde-sans-frontieres] Le nouveau pouvoir des lobbys au Parlement

«Des moniteurs de ski aux pétroliers en passant par les cafés et restaurants ou les espèces animales menacées, il y a des lobbys pour tout. En dix ans le métier a profondément évolué, laissant la place à un lobbying décomplexé fort de nouveaux instruments d'influence très efficaces. Tout change. Même les mots courtois de recommandations susurrés entre la salle des quatre colonnes et la grande salle des pas perdus de l'Assemblée nationale. Parlementaires et nouveaux maitres de l'influence, tous veulent y croire : le lobbying « à la papa » dans les couloirs du Palais-Bourbon ou autour d'une bonne table chez Tante Marguerite ou chez Françoise, deux fameux restaurants où se retrouve le « tout-politique », a vécu. Place à une « influence mature et responsable », clament ces nouveaux « représentants d'intérêts » assumés. Le métier, vieux comme le monde parlementaire, se structure sous l'impact conjugué du Parlement européen, « la nouvelle ruche à lobbys » et des responsables politiques, qui cherchent à mieux canaliser et approfondir leurs sources face à la complexification des lois. De nouveaux entrants, comme les avocats, bousculent les codes et obligent les cabinets les plus anciens à réfléchir à leur succession sur un marché du lobbying en pleine expansion. Car, aujourd'hui, il y a des lobbys pour tout. Bref, une autre manière d'exercer une « influence » affleure, plus visible mais plus subtile. Face à ce nouveau paysage, le Parlement français a été assez mal préparé. Et pour cause : pendant longtemps, le principal lobbyiste auprès des parlementaires a été l'Etat. « Le privé était diabolisé parce que l'Etat était l'acteur économique numéro un. Du coup les rencontres avec les lobbys ne se sont pas faites dans des conditions naturelles et il y a eu des abus », constate Nolle Lenoir qui a été jusqu'à l'année dernière la déontologue de l'Assemblée nationale. Jusqu'en 2008, aucun cadre n'est venu réglementer le lobbying au Parlement. Depuis, le Parlement tourne autour d'une réglementation sans réellement y parvenir, essayant tour à tour de contrôler l'entrée des lobbyistes en leur donnant des badges d'entrée, en les sommant de s'inscrire sur une liste... rien ne s'est avéré réellement efficace.»...
Source: http://www.altermonde-sans-frontiere.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 02 2014 21:34:5

EU's Biggest Spending Lobbyists are Revealed

«A coalition of NGOs, comprised of Friends of the Earth Europe, the Corporate Europe Observatory and LobbyControl and going under the banner LobbyFacts, has compiled a raft of data, extrapolated from the EU Transparency Register, to show the scale of lobbying of European Union politicians. This LobbyFacts list ranks companies according to their declared expenditure on lobbying activities in the most recent year for which they have provided figures.»...
Source: http://www.ibtimes.co.uk | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

07 22 2014 10:46:27

Decouvrez qui finance votre elu ! (appli US)

«Un outil web pour y voir plus clair dans la lutte des lobbys au sein du Congrès américain ? C'est possible grâce à un adolescent américain de 16 ans et son plug-in GreenHouse. Voilà une innovation que Frank Underwood, héros de la série House of Cards (rappellez-vous, nous en parlions en plateau) aurait certainement peu gouté. Fan de code et de politique, Nick Rubin, 16 ans, a fait d'une pierre deux coups : en allant piocher dans la base de données d'OpenSecrets.org (qui depuis plusieurs années traque l'argent qui circule au sein de la classe politique américaine et son influence sur les élections ainsi que sur les politiques publiques) Nick a eu cette idée : permettre aux internautes, en une fraction de seconde, de voir défiler l'ensemble des soutiens financiers et des sommes versées à leurs élus. En France, un seul site en a parlé : Tirage-EuroMillions.net. @si s'est évidemment prêté au jeu. Et ça marche ! Une fois le plug-in téléchargé (sur Chrome, Safari ou Firefox), il suffit de taper le nom d'un membre du Congrès américain (au hasard, Eric Cantor, membre du Parti Républicain et représentant du 7ème district de Virginie), de se rendre sur n'importel quel site référençant son nom (que ce soit sa page Wikipedia ou un blog du Monde), de pointer sa souris sur son nom pour voir défiler la liste des lobbys qui le soutiennent.»...
Source: http://www.arretsurimages.net | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

07 02 2014 0:34:36

Marisol Touraine lance www.transparence.sante.gouv.fr, un site Internet unique sur les liens d'interets entre entreprises et professionnels de sante

«Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a lancé aujourd'hui la base de données publique Transparence-Santé, accessible à l'adresse www.transparence.sante.gouv.fr, qui répertorie l'ensemble des liens d'intérêts entre les entreprises qui commercialisent des produits de santé ou cosmétiques et les professionnels de santé. Prévue par le décret dit « Sunshine Act », cette initiative importante concrétise l'engagement de la ministre en faveur de la transparence et de la prévention des conflits d'intérêts dans le secteur de la santé. Pour concevoir, développer et vendre leurs produits, les entreprises sont amenées à nouer des relations avec des experts, des journalistes et des acteurs publics. Il faut conserver et développer cette complémentarité, qui fait avancer la science et permet le progrès thérapeutique. Cependant, pour garantir l'indépendance et l'impartialité des décisions dans le secteur de la santé, il faut aussi que ces liens soient connus de tous. La loi (dite « produits de santé ») du 29 décembre 2011 et son décret d'application (dit « Sunshine Act ») du 21 mai 2013 posent donc une obligation de publication des relations d'intérêts que les entreprises entretiennent avec les autres acteurs du monde de la santé, notamment les professionnels de santé, les associations, les sociétés savantes et la presse. Marisol Touraine a souhaité aller le plus loin possible dans le cadre légal existant, en rendant public : Tout avantage (don de matériel, transport, hébergement, etc.) accordé par une entreprise à un professionnel d'une valeur supérieure ou égale à 10 euros (ce seuil est le plus bas possible dans le cadre actuel de la loi) ; Toute convention ou accord (pouvant porter sur la participation à un congrès, des activités de recherche, des actions de formation, etc.) liant une entreprise à un professionnel. La création de la base de données publique www.transparence.sante.gouv.fr, qui centralise l'ensemble de ces informations sur un site unique hébergé par le gouvernement, répond également à cet engagement. Grâce à la simplicité de ses fonctionnalités de recherche, cette plateforme permettra à chaque internaute, à chaque citoyen, de connaitre l'existence de ces liens d'intérêts et d'apprécier en toute objectivité la nature des relations qui lient les industries de santé aux professionnels de santé. Marisol Touraine tient à souligner l'importance de cette mesure qui permet de renforcer la nécessaire confiance entre le citoyen, usager du système de santé, et les professionnels du secteur.»...
Source: http://www.sante.gouv.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

07 02 2014 0:29:28

Marisol Touraine lance www.transparence.sante.gouv.fr, un site Internet unique sur les liens d'interets entre entreprises et professionnels de sante

«Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a lancé aujourd'hui la base de données publique Transparence-Santé, accessible à l'adresse www.transparence.sante.gouv.fr, qui répertorie l'ensemble des liens d'intérêts entre les entreprises qui commercialisent des produits de santé ou cosmétiques et les professionnels de santé. Prévue par le décret dit « Sunshine Act », cette initiative importante concrétise l'engagement de la ministre en faveur de la transparence et de la prévention des conflits d'intérêts dans le secteur de la santé. Pour concevoir, développer et vendre leurs produits, les entreprises sont amenées à nouer des relations avec des experts, des journalistes et des acteurs publics. Il faut conserver et développer cette complémentarité, qui fait avancer la science et permet le progrès thérapeutique. Cependant, pour garantir l'indépendance et l'impartialité des décisions dans le secteur de la santé, il faut aussi que ces liens soient connus de tous. La loi (dite « produits de santé ») du 29 décembre 2011 et son décret d'application (dit « Sunshine Act ») du 21 mai 2013 posent donc une obligation de publication des relations d'intérêts que les entreprises entretiennent avec les autres acteurs du monde de la santé, notamment les professionnels de santé, les associations, les sociétés savantes et la presse. Marisol Touraine a souhaité aller le plus loin possible dans le cadre légal existant, en rendant public : Tout avantage (don de matériel, transport, hébergement, etc.) accordé par une entreprise à un professionnel d'une valeur supérieure ou égale à 10 euros (ce seuil est le plus bas possible dans le cadre actuel de la loi) ; Toute convention ou accord (pouvant porter sur la participation à un congrès, des activités de recherche, des actions de formation, etc.) liant une entreprise à un professionnel. La création de la base de données publique www.transparence.sante.gouv.fr, qui centralise l'ensemble de ces informations sur un site unique hébergé par le gouvernement, répond également à cet engagement. Grâce à la simplicité de ses fonctionnalités de recherche, cette plateforme permettra à chaque internaute, à chaque citoyen, de connaitre l'existence de ces liens d'intérêts et d'apprécier en toute objectivité la nature des relations qui lient les industries de santé aux professionnels de santé. Marisol Touraine tient à souligner l'importance de cette mesure qui permet de renforcer la nécessaire confiance entre le citoyen, usager du système de santé, et les professionnels du secteur.»...
Source: http://www.sante.gouv.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

06 23 2014 23:24:44

Le lobbying en ligne decolle a Bruxelles

«Les élections européennes ont donné un coup de fouet à l'utilisation de Twitter et des médias sociaux. Des outils dont la gestion reste parfois délicate, notamment pour les lobbyistes qui s'emparent d'Internet pour tenter d'influencer les décideurs politiques européens. En l'espace de trois ans, le nombre d'eurodéputés sur Twitter a explosé. En 2011, seulement 34 % d'entre eux étaient actifs sur la fameuse plateforme de microblogging. En mars 2014, ils étaient 68 % à l'utiliser, notamment en raison de la campagne des européennes de 2014. Du côté des institutions européennes, l'engouement est également au rendez-vous. Le Parlement européen oeuvre à développer des stratégies sur les médias sociaux depuis 2008. Tout comme la Commission européenne qui a étendu ses activités dans le domaine ces dernières années. « Le temps du service public numérique a sonné », a commenté le directeur général de la DG Réseaux de communication, contenu et technologies, Robert Madelin, le 19 juin lors d'une conférence consacrée à la « digital advocacy » (littéralement la « promotion numérique »), organisée par Public Affaires Council à Bruxelles. « Les commissaires sont de plus en plus mobiles [. . . ] et le réflexe des médias sociaux gagne du terrain », a-t-il ajouté. Actuellement, a indiqué le directeur général, des experts européens examinent la question de la stratégie numérique à adopter : faut-il la structurer autour d'une seule et même DG ou au sein de différentes DG de la Commission ? En optant pour la dernière option, la Commission pourrait se tourner vers une stratégie plus axée sur le numérique dans tous les domaines politiques pertinents. Les décideurs politiques européens ont adopté l'Internet et communiquent en ligne par exemple avec les groupes de pression et les représentants des ONG. C'est ce qu'András Baneth du Public Affairs Council et d'autres appelle la « digital advocacy » (littéralement la « promotion numérique »). « Tout le monde pratique l'"advocacy" : Les institutions européennes font la promotion de leurs politiques et essaient d'obtenir le soutien du plus grand nombre d'acteurs externes, des sociétés privées et des médias ». Les entreprises hésitent Ces dernières années, ce phénomène a été incarné par l'augmentation du nombre de parties prenantes sur Facebook et Twitter ou de pétitions en ligne. Des sites Internet comme change. org, par exemple, aident la société civile à organiser avec succès des initiatives citoyennes européennes, même si de nombreux problèmes techniques sont venus perturber leur fonctionnement. Mais attirer l'attention des internautes peut être une question délicate pour certaines organisations. « Vous devez être clair : dire pour qui vous travaillez, et qui vous êtes », a expliqué Anne Bundgaard Christensen, qui travaillait jusqu'à récemment sur les médias sociaux pour le médiateur européen. « Il est nécessaire d'instaurer la confiance, et non le secret ». « Nous pensons que "le secret est cinq ou dix fois plus intéressant [que les débats publics]", a commenté de son côté Robert Madelin sur la question de l'hésitation des lobbyistes du milieu des affaires. Représenter les intérêts privés ne relève pas des mêmes logiques que représenter des ONG. Quelques jours avant, l'ambassade américaine défrayait la chronique en ligne avec un tweet qui proposait une récompense de 20 000 dollars pour toute campagne pro-TTIP. >> Lire : Le tweet pro-TTIP qui indigne l'Allemagne « La première question que les services en relations publiques doivent se poser avant de commencer une campagne est la suivante :"Faut-il s'engager publiquement sur cette problématique ?", selon Jon Worth, consultant spécialisé sur les campagnes en ligne. Les prises de décision sont toujours faites en huit clos. Et pour certains, c'est dans leurs propres intérêts, a-t-il ajouté. Un autre lobbyiste a confirmé à EurActiv que le sujet représentait un problème :« Il est vrai que certaines questions doivent rester loin du regard du public. »»...
Source: http://www.euractiv.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

06 02 2014 15:8:28

PETA slammed for advertisements linking autism and dairy consumption

«THE animal rights organisation PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) has been slammed by scientists and on social media for a new campaign which links autism to the consumption of dairy products. The advertisements have also been criticised for making autism, as one Twitter user described, "look like it's the most awful thing ever". Florey Institute researcher Dr Emma Burrows told a science website that "The balance of evidence suggests that this link does not deserve any media attention". "This is just adding to the multitude of conflicting and bewildering recommendations that parents of children with autism have to sift through." Noting to fear ... Jonny and Grace Yull get their calcium fix. Picture: Mark Brake Nothing to fear ... Jonny and Grace Yull get their calcium fix. Picture: Mark Brake Source: News Corp Australia On its website, PETA states that "more research is needed" - but has still created a billboard and online advertisements to "alert the public". "The reason why dairy foods may worsen or even cause autism is being debated. Some suspect that casein harms the brain, while others suggest that the gastrointestinal problems so often caused by dairy products cause distress and thus worsen behaviour in autistic children," PETA states on its website. The organisation quotes two studies appearing to show a link between dairy consumption and behaviour in autistic children - but the studies have been criticised for their extremely small sample sizes (20 in one case, 36 in the other). The ads were widely condemned on Twitter:»...
Source: http://www.adelaidenow.com.au | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances | Admin | Cache

05 15 2014 21:48:42

Contexte Positions: une base de donnees pour regrouper les arguments des lobbys

«Contexte, média en ligne spécialisé dans les politiques publiques françaises et européennes, a lancé mardi, en partenariat avec l'ONG Transparency international, une base de données gratuite qui va répertorier quotidiennement les arguments de plus de 400 lobbys ou groupes d'intérêt. Communiqués, comptes Twitter, auditions devant des commissions ou tribunes dans la presse: à travers une veille quotidienne, cette base de données, appelée Contexte Positions, propose de regrouper les prises de position publiques de plus de 400 organisations actives (entreprises, fédérations professionnelles, syndicats, think tanks, associations, ONG, etc). "Le site est accessible à tous mais comme nous sommes spécialisés dans l'élaboration des politiques publiques françaises et européennes, cet outil va être utilisé au quotidien par nos journalistes. Par exemple, s'ils couvrent le gaz de schiste, ils auront accès à la position de Total, de l'Union française des industries pétrolières, de Greenpeace, etc.", explique à l'AFP Chloé Moitié, directrice générale de Contexte, média en ligne payant lancé en septembre. "Depuis 6 ans, on travaille sur cette question de l'encadrement des lobbys dans l'élaboration des lois. Ca nous paraissait un enjeu démocratique important car cela suscite dans l'opinion un fonds de méfiance et suspicion à l'égard des hommes politiques", ajoute de son côté Myriam Savy, de Transparency International France, partenaire du projet. "On part d'une position pragmatique: le lobbying a toujours existé et va continuer à exister. Parfois, il sert à éclairer les décideurs sur des enjeux complexes. Mais on souhaite que ça se fasse dans des conditions d'intégrité et de clarté des échanges", conclut la responsable de l'ONG. La plateforme est accessible à l'adresse positions.contexte.com.»...
Source: http://www.notretemps.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

05 09 2014 22:44:23

Des parlementaires PS furieux contre la ministre de la Sante

«Des parlementaires en colère. Gérard Bapt et Catherine Lemorton sont furieux. Le député de Haute-Garonne et la présidente de la commission des affaires sociales contestent violemment la nomination de la nouvelle numéro 2 de la Direction Générale de la Santé. Françoise Weber vient d'être nommée, ce matin, en conseil des ministres. Les deux parlementaires de Haute Garonne pointent du doigt son passé dans les laboratoires pharmaceutiques et son parcours aux côtés de Roselyne Bachelot. Catherine Lemorton se défend d'attaquer la personne. Mais elle est catégorique : « quand on est de gauche, on ne nomme pas quelqu'un comme cela. Françoise Weber a été aux côtés de Roselyne Bachelot au moment de la grippe H1N1 [ un désastre financier suite à la commande contestée de 94 millions de doses inutiles de vaccins ]. C'est elle qui lui a fourni des argumentaires. Et elle a été responsable de la pharmacovigilance dans des laboratoires. Quand on sait à quoi correspond ce genre de travail... Je suis hors de moi ». Catherine Lemorton a interpellé le cabinet de la ministre de la Santé. Sans succès. Elle a raccroché son téléphone sans obtenir gain de cause. Avec son collègue Gérard Bapt, elle porte désormais l'affaire sur la place publique.»...
Source: http://blog.france3.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

05 09 2014 22:36:20

Bruxelles, les lobbies a la manoeuvre

«Dans le vaste quartier européen de Bruxelles, la puissance des lobbies saute aux yeux. Les grands noms du monde des affaires occupent chaque immeuble de bureau dans un rayon de 1 kilomètre autour des sièges de la Commission, du Conseil et du Parlement européens. Les entreprises, banques, cabinets juridiques, consultants en relations publiques et associations professionnelles y prolifèrent, s'employant à peser sur les règles, lois et directives qui façonnent le marché unique, encadrent les accords commerciaux et régulent le comportement économique et commercial dans une Union de 507 millions de citoyens. A Bruxelles, le lobbying est une industrie qui pèse plusieurs milliards d'euros. Selon le Corporate Europe Observatory, organisation militant pour une plus grande transparence, la ville compterait jusqu'à 30 000 lobbyistes, presque autant que d'employés à la Commission. La capitale européenne est la ville qui, après Washington, connait la plus forte concentration de personnes cherchant à influer sur la législation.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

02 04 2014 12:46:51

''Les labos versent de tres grosses sommes aux leaders d'opinion''

«Co-auteur avec Anne-Laure Barret d' "Omerta dans les labos pharmaceutiques", le docteur Bernard Dalbergue, un ancien cadre passé par trois grands labos, raconte pour la première fois les coulisses d'un secteur déjà bien éreinté depuis l'affaire du Mediator. Interview. Experts corrompus, pression sur le pouvoir politique, marketing débridé : la description que vous faites de l'industrie pharmaceutique est glaçante... • Tous les labos ont les mêmes méthodes de lobbying. Comme n'importe quel produit, le médicament n'échappe pas à la promotion. La grande majorité des entreprises la pratiquent dans le strict respect de la loi. Une minorité, toutefois, fraudent et commercialisent des médicaments dangereux, aux effets secondaires graves. Les conséquences sont désastreuses : chaque année, 200.000 personnes meurent d'accidents médicamenteux dans l'Union européenne.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

12 21 2013 7:6:26

GMO, Additives, Contaminants and Pesticides. European ''Food Safety'' on Behalf of the Food and Drink Conglomerates | Global Research

«According to the website of the European Food Safety Authority (EFSA), it is the keystone of European Union (EU) risk assessment regarding food and feed safety. The website also states that the EFSA provides independent scientific advice and clear communication on existing and emerging risks and that it is an independent European agency funded by the EU budget. The authority operates separately from the European Commission, European Parliament and EU Member States. Nice sounding words, but over half of the 209 scientists sitting on the agency's various panels have direct or indirect ties with the industries they are meant to regulate. Indeed, according to a recent independent screening performed by Corporate Europe Observatory (CEO) and freelance journalist Stéphane Horel, almost 60% of experts sitting on EFSA panels have direct or indirect links with industries regulated by the agency. The report 'Unhappy Meal. The European Food Safety Authority's independence problem' identifies major loopholes in EFSA's independence policy and finds that EFSA's new rules for assessing its experts, implemented in 2012 after several conflicts of interest scandals, have failed to improve the situation (1). The authors warn that this situation casts a severe doubt on the credibility of the scientific output of the key body responsible for food safety at the EU, with the agency issuing recommendations and risk assessments on crucial public health issues such as food additives, packaging, GMOs, contaminants and pesticides. According to the report, the EFSA's new rules for assessing its experts' interests enable dozens of experts with multiple commercial interests (consultancy contracts, research funding, etc) to still be granted full membership of EFSA panels, including a majority of panel chairs and vice-chairs.»...
Source: http://www.globalresearch.ca | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 20 2013 20:5:9

European Union a new frontier for corporate lobby

«BRUSSELS - It was a show of force in keeping with the ambitions of U.S. law firms that increasingly see the European Union's vast apparatus as a vital lobbying opportunity for themselves and their multinational corporate clients. Gathered at the Brussels office of Covington & Burling, a prominent Washington-based firm, were some of its lawyers and lobbyists, along with executives from some of the world's largest oil companies, including Chevron and Statoil. Their aim was to help shape the European Union's policies on the gas and oil drilling technology known as hydraulic fracturing, or fracking. They were meeting with Kurt Vandenberghe, then a top environmental official for Europe and a prime player in the debate over fracking, which is even more contentious in Europe than in the United States.» [...] «As the European Union has emerged as a regulatory superpower affecting 28 countries that collectively form the world’s largest economy, its policies have become ever more important to corporations operating across borders. In turn, the influence business in Brussels has become ever larger and more competitive, rivaled only by Washington’s. No group is proving more aggressive in claiming a share of that business — and provoking more criticism — than Covington and a dozen other major international law firms, some of which have imported U.S. practices to Brussels, the seat of European Union power, while also operating with fewer constraints than in the United States. The rules here differ in significant ways — for starters, the European system is not greased by corporate campaign contributions, which are banned or strictly limited in many member countries. But the law firms have managed to win results for clients, which include chemical and energy companies, drugmakers, Silicon Valley firms, Wall Street businesses and military contractors. The firms are taking advantage of weak ethics rules in Brussels, including one that allows some former government officials to begin exploiting their connections the day they leave office. A tradition in Washington, hiring insiders was relatively rare at Brussels law firms until the U.S. firms stepped up the recruiting of European politicians — including top officials at the European Commission, Parliament and Council, the three bodies that make up the government — with fat paychecks. The firms are undercutting efforts to bring more transparency to lobbying in Brussels, citing lawyer-client confidentiality to evade a government-backed but voluntary disclosure effort. Covington, for example, refuses to identify its clients or whom it is lobbying, which it would have to do back home. It can keep secret the sessions with clients and regulators at its offices, which most U.S. officials would have been prohibited from attending or at least required to disclose in the United States. Critics, including rival lobbying firms and some European officials, accuse the law firms of operating in the shadows. “They hide behind confidentiality," said Robert Mack, an American who is a top executive at the Brussels office of Burson-Marsteller, a global lobbying and public relations firm. “It’s unfair; it’s anti-competitive," he added. “There are people who want to do things secretly, and what they do is go to the law firms. »...
Source: http://www.bendbulletin.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 10 2013 14:43:28

Les lobbys de l'internet spamment Bruxelles

«L'amendement vole bas en ce moment à Bruxelles et il vaut mieux baisser la tête si l'on veut éviter de se prendre en pleine tête le gouvernement américain, ses relais européens et les géants de l'internet « made in US », style Google, Amazon, Apple ou Microsoft. Tout ce beau monde a déclenché un tir de barrage d'une rare violence pour flinguer le projet de législation européenne sur la protection des données personnelles déposé en janvier 2012. « On a même vu le chef de la mission américaine à Bruxelles, William Kennard, intervenir pendant les consultations inter-services au sein de la Commission, ce qui ne s'était jamais vu ! », s'offusque-t-on dans l'entourage de Viviane Reding, la commissaire chargée de la justice à l'origine du projet : « et je peux vous dire que ça allait au-delà de la simple critique admissible. De même, nous avons reçu beaucoup d'appels de grandes entreprises américaines qui craignent d'être soumis à une législation européenne qui serait en contradiction avec les lois américaines ». Manifestement, les « grandes oreilles » américaines ont bien fonctionné...»...
Source: http://bruxelles.blogs.liberation.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 01 2013 17:6:23

Reforme du lobbying a l'Assemblee, une « reculade » pour Thierry Coste

«Thierry Coste est lobbyiste depuis vingt ans et plaide pour un "lobbying décomplexé et transparent". "Connu comme le loup blanc" dans les couloirs des instances dirigeantes françaises, selon sa propre expression, il s'était fait remarquer en février 2012 lorsque l'Assemblée nationale lui avait retiré son badge de "collaborateur bénévole" d'un député, l'accusant de "contourner les contraintes imposées aux représentants d'intérêts". Aujourd'hui, il s'oppose vigoureusement à la nouvelle réforme du lobbying. L'Assemblée nationale s'apprête à installer une nouvelle réforme du lobbying, comment la jugez-vous ? J'ai énormément de critiques sur cette réforme qui n'est pas une avancée mais une reculade. Selon moi, on se trompe encore une fois de cible. Cette réforme impose plus de contraintes aux lobbyistes alors qu'on ne touche toujours pas au conflit d'intérêts ni au lobbying de l'administration. Or celle-ci pèse terriblement sur les cabinets, les parlementaires : le lobbying le plus dangereux est celui de l'administration, de l'influence de la technocratie. Le vrai problème, ce sont le conflit d'intérêts, les conseillers des ministres qui ont un job dans des entreprises privés, les experts médicaux... Il vaudrait mieux enquêter sur cela que sur des gens comme nous qui sommes totalement transparents. Pourtant, le système est inspiré de celui de Bruxelles, qui est salué par tous... Cela fait quinze ans que je demande qu'on fasse comme au Parlement européen mais là, on s'arrête au milieu du gué.»...
Source: http://parlement.blog.lemonde.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 24 2013 21:25:11

Les perturbateurs endocriniens, objets de tous les lobbies

«Il n'est pas si courant de pouvoir observer en temps réel les manoeuvres de lobbying de l'industrie pour influencer l'élaboration d'une politique publique périlleuse pour ses intérêts. La publication, par la Commission européenne, de la définition et des critères concernant les perturbateurs endocriniens (PE) est un cas d'école, car elle aura des conséquences économiques d'importance dans les domaines de la chimie, des pesticides, des biocides, mais aussi des cosmétiques ou de l'eau. La DG Environnement, qui devait se prononcer en décembre prochain, envisage maintenant de lancer une procédure d'évaluation d'impact (économique), qui repoussera de 6 à 8 mois la prise de définition. Il s'agissait d'une des revendications de l'industrie. C'est dans ce contexte très délicat que 18 scientifiques ont publié cet été un même éditorial dans 14 revues scientifiques. Leur objectif: décrédibiliser la position scientifique de la DG environnement, basée sur le principe de précaution. En réponse, 41 scientifiques ont publié un texte critiquant ces auteurs et leurs positions peu ou mal étayées. En apparence technique, cette controverse donne l'occasion de voir à l'oeuvre une opération de lobbying d'une part, mais aussi les liens parfois troubles que la science peut entretenir avec le secteur privé. Car, comme le démontre la journaliste Stéphane Horel aux termes d'une enquête fouillée sur les conflits d'intérêts, la quasi-totalité des cosignataires du premier éditorial nourrissent des liens forts avec les industries dont leur texte défend les intérêts. Son enquête vient de paraitre dans Environmental Health News[1].»...
Source: http://www.journaldelenvironnement.net | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

08 21 2013 15:52:42

Le Formindep saisit a nouveau le Conseil d'Etat

«Le Sunshine act, décret 2013-414 et le décret 2013-413 parus le 21 mai 2013 étaient censés permettre l'application de la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé en élaborant une charte de l'expertise sanitaire pour le premier et en précisant les conditions de la transparence des avantages consentis aux professionnels pour le second. Les textes des décrets, loin de renforcer l'indépendance de l'expertise et la transparence des avantages consentis, les déprécient. Le scandale du Mediator° (500 à 2000 morts) est survenu après ceux de la grippe H1N1 (gaspillage des finances publiques, exposition sanitaire injustifiée des usagers de soin), du Vioxx° (20 000 décès aux USA), du sang contaminé...» [...] «Le décret 2013-413 : charte de l’expertise sanitaire L’écriture du décret 2013-413 ou charte de l’expertise sanitaire voulue par le législateur est passée inaperçue jusqu’à maintenant. Cependant sa mise en œuvre est lourde de conséquences puisqu’elle modifie la définition de l’expertise sanitaire telle que le législateur l’a intégrée à l’Article L1452-1 du Code de la santé publique :« L’expertise sanitaire répond aux principes d’impartialité, de transparence, de pluralité et du contradictoire ». Le décret, de manière très surprenante, fait référence à l’expertise décrite par la norme Afnor NF X 50 - 110 qui relativise l’exigence d’objectivité. La charte a permis par de subtils glissements sémantiques de dénaturer et dévaloriser les notions de liens et conflits d’intérêts, laissant toute latitude aux agences de santé et à la HAS pour s’autoréguler en définissant elles-mêmes les conditions pour faire appel à des experts sous influences. La charte ne retient comme liens d’intérêts que ceux dont l’objet est directement en rapport avec l’objet de l’expertise. Pour la charte de l’expertise sanitaire un expert recevant des honoraires d’ une entreprise pour un objet autre que celui du produit santé expertisé mais pourtant produit par la dite entreprise, n’est pas considéré comme étant en situation de conflit d’intérêts ! Cette analyse est développée dans le mémoire de la requête déposée au Conseil d’Etat. Après les scandales sanitaires à répétition de ces dernières années et les déclarations d’intention de tout bord qui ont suivi, nous pouvions espérer mieux. Le dépôt des deux requêtes au Conseil d’Etat contre les décrets et l’appel à souscription »...
Source: http://www.formindep.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

08 09 2013 12:55:28

Episode 3/6 : ces discretes mesures adoptees au coeur de l'ete - Information - France Culture

«Exercice un peu inhabituel pour les « Etés politiques » : cette semaine, vous ne trouverez guère d'archives de l'INA et autres extraits vidéo venus du passé. Et pour cause : cet épisode est consacré aux réformes impopulaires, nominations de confort et autres mesures discrètement adoptées au coeur de l'été. Discrètement, et donc loin des caméras.»...
Source: http://www.franceculture.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

07 10 2013 9:28:25

Les deputes votent la priorite au logiciel libre dans l'enseignement superieur

«Ecartée du projet de loi sur l'école, la priorité au logiciel libre est de retour grâce à la loi sur l'enseignement supérieur et la recherche. Le lobbying de Syntec Numérique et de l'Afdel, appuyé par le président de l'INRIA, n'a cette fois pas suffi. Les députés ont en effet voté hier l'adoption définitive de la loi Fioraso. Et une disposition du texte tenait particulièrement à coeur aux partisans du logiciel libre puisque instaurant une place privilégiée à cette catégorie d'application : « Art. L. 123-4-1. • Le service public de l'enseignement supérieur met à disposition de ses usagers des services et des ressources pédagogiques numériques. Les logiciels libres sont utilisés en priorité » Un dossier de 15 ans bouclé par ce vote, pour l'Aful Sur Twitter, le président de l'Aful, Laurent Séguin, se félicite de ce vote : « On peut enfin arrêter ce dossier de 15 ans et mettre notre temps sur ceux plus prospectifs. » Dans un communiqué, la SSLL Linagora, membre de Syntec Numérique, se réjouit elle aussi de l'adoption de cette mesure. « J'appelle à une promulgation rapide de la loi et même à une application par anticipation » écrit notamment son dirigeant, Alexandre Zapolsky.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

07 09 2013 9:7:13

Tres haut debit : SFR s'inquiete a nouveau de l'essor du VDSL2

«Les ambitions du gouvernement en matière de très haut débit ont été revues à la baisse. Si l'objectif est de l'offrir à tous les Français d'ici 2022, le gouvernement est conscient que la fibre optique ne sera pas la règle absolue. Au départ, on parlait de technologies complémentaires pour épauler les déploiements FTTH, mais désormais, il semble bien que l'on penche vers des technologies intermédiaires afin d'offrir au plus vite un minimum de 30 Mb/s aux zones qui ne peuvent pas attendre au moins 10 ans pour de la fibre optique. Au moins 20% du très haut débit français sera fourni par ces technologies. Plusieurs sont en compétition mais le VDSL2 tient la corde. Cette technologie dope la paire de cuivre sur une distance assez courte depuis le répartiteur. La plupart des opérateurs se sont positionnés même si la montée des débits ne concernera au maximum que 16 % des foyers français, soit 5 millions d'abonnés au total. Et seuls 6 % auront des débits supérieurs à 30 mégabits par seconde avec cette nouvelle technologie. Mais chez les opérateurs, la division s'installe et se renforce entre ceux qui entendent capitaliser encore le plus possible sur l'xDSL et ceux qui veulent en finir au plus vite. 5000 répartiteurs mis à jour par Orange SFR s'inquiète ainsi des ambitions d'Orange qui, fort de son réseau ADSL, compte bien mettre le paquet dans le VDSL2 avec la mise à jour de 5000 répartiteurs. "Les déploiements VDSL2 vont avoir nécessairement un impact sur le déploiement de la fibre optique, car ils créent une confusion sur les messages commerciaux dans l'esprit à la fois des abonnés potentiels et des investisseurs : il faut donc les limiter au maximum, sans quoi le modèle économique de la fibre sera plombé", assène Jean-Yves Charlier, le nouveau directeur général de SFR, cité par Les Echos.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

06 03 2013 8:50:40

Le Parlement britannique pris dans un nouveau scandale de lobbying

«Trois Lords et un député sont accusés d'avoir accepté d'influencer les débats au sein de Westminster pour le compte de sociétés privées en échange d'argent. Tous démentent avoir violé les règles parlementaires qui interdisent de se faire payer pour promouvoir une cause. Mais l'affaire, qui a des airs de déjà-vu, risque de mettre en difficulté le Premier ministre David Cameron. Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix « Incorrigibles ». C'est l'un des commentaires désabusés qui revient le plus, depuis ces révélations. Trois membres de la chambre des Lords et un député conservateur ont été piégés par des journalistes se faisant passer pour des lobbyistes agissant pour le compte de firmes privées. Ils ont été filmés en caméra cachée proposant pour les uns d'intervenir lors de séances de questions aux Lords ou à la chambre des Communes, ou de faire pression sur des ministres, en échange de coquettes sommes d'argent. 14 000 euros pour « faire affaire » On peut ainsi voir Lord Cunningham, un ancien ministre du gouvernement travailliste de Tony Blair, faire monter les enchères jusqu'à 14 000 euros par mois avant d'accepter finalement de « faire affaire » pour favoriser la cause d'une pseudo compagnie d'énergie solaire. Pris en flagrant délit par des reporters de la BBC, du Telegraph et du Sunday Times, deux des parlementaires ont été promptement suspendus par leur parti respectif, tandis que les deux autres ont démissionné»...
Source: http://www.rfi.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

05 15 2013 10:37:53

Une Maserati detruite a coups de masse parce que le client etait mecontent du service apres-vente

«Quatre hommes ont détruit à coups de masse une limousine Maserati d'une valeur de 2,6 millions de yuans (423 000 dollars) à l'extérieur du Centre international de Conventions à Qingdao, dans la province du Shandong, où se tenait alors le 12e Salon international de l'automobile, ce mardi 14 mai 2013. Selon le propriétaire du véhicule, le concessionnaire automobile l'aurait trompé en montant des pièces usagées sur la voiture quand il l'a fait réparer.»...
Source: http://french.peopledaily.com.cn | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

04 12 2013 10:21:25

Affaire d'Etat: L'armee aurait precipite la chute de Jerome Cahuzac

«Les Services de renseignements français ont fait tomber Jérôme Cahuzac, selon L'Hebdo. L'ex-ministre du Budget prévoyait des coupes drastiques dans les finances de l'armée. Les coupes prévues par l'ex-ministre Jérôme Cahuzac dans le budget de la Défense l'auraient conduit à sa perte. C'est ce qu'affirme L'Hebdo dans son édition de jeudi. L'hebdomadaire romand publie sur le sujet une enquête citant des «sources sécuritaires», des députés UMP et des membres de la Commission de défense de l'Assemblée nationale. Avant sa démission, l'ex-ministre du Budget considérait l'armée comme un poids lourd à alléger. Il envisageait ainsi de raboter dans son budget jusqu'à 1 milliard d'euros en 2014. D'autres milliards étaient prévus les années suivantes. Le tout aurait figuré dans la future loi de programmation militaire (LPM) couvrant la période de 2014 à 2019. La LPM aurait fait passer les dépenses de l'armée de 1,5% du PIB français à 1,1%. Un plus bas historique pour la France. Concrètement, la taille aurait signifié la suppression de 31 régiments dans l'Armée de terre, la vente du porte-avion Charles-de-Gaulle, l'annulation de commandes d'hélicoptères Tigres et de deux sous-marins nucléaires Barracuda, l'arrêt de production des avions Rafale et des transporteurs Airbus A400M, ainsi que la suppression de quelque 51'000 postes. Des bases françaises à l'étranger auraient été fermées et les budgets des renseignements intérieurs et extérieurs revus à la baisse.»...
Source: http://www.tdg.ch | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

04 11 2013 22:51:57

Cahuzac et l'argent des labos : financement personnel ou politique ?

«Jérôme Cahuzac a ouvert un compte en Suisse pour y déposer des sommes "provenant pour l'essentiel de ses activités de chirurgien" a assuré son avocat Jean Veil "et accessoirement de son activité de consultant" pour l'industrie pharmaceutique. Consultant ? Jérôme Cahuzac le devient au sortir du cabinet du ministre de la Santé Claude Evin (un fidèle de Michel Rocard, alors Premier ministre) où il a été, de 1988 à 1991, un influent conseiller, en charge, notamment, du médicament. Parmi ses attributions, les discussions sur les prix avec les fabricants. Dès ce début des années 1990, une vilaine rumeur court à son sujet, celle de paiements occultes en échange d'avantageux taux de remboursement par la Sécurité sociale, ou de suspectes autorisations de mise sur le marché.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

03 20 2013 17:0:25

Independent French News in English | Mediapart

«French budget minister Jérôme Cahuzac (pictured) has resigned after it was announced on Tuesday that a full-blown independent judicial investigation has been opened into evidence he held an undisclosed bank account in Switzerland. The events follow the authentication by forensic police of a tape, first revealed by Mediapart, on which he is heard discussing the account, which he has hitherto denied holding. Announcing the opening of a judicial investigation, the Paris public prosecutor's office said an examining magistrate will now seek the cooperation of the authorities in Switzerland and in Singapore, to where funds from the account were allegedly transferred. It also revealed the investigation will pursue claims that money paid into Cahuzac's account came from pharmaceutical companies»...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

03 20 2013 10:10:50

Affaire Mediator: l'Agence du medicament en examen pour homicides et blessures involontaires

«L'Agence française du médicament (ANSM) a été mise en examen mardi pour homicides et blessures involontaires par les juges enquêtant sur l'affaire du coupe-faim Mediator, qui a fait des centaines de morts en France, a-t-on appris de source judiciaire. L'Agence du médicament a été mise en examen mardi pour homicides et blessures involontaires dans l'enquête sur le Mediator, les juges soupçonnant l'autorité de contrôle du médicament d'avoir négligé les alertes sur la dangerosité du médicament de Servier de 1995 à 2009. Cette mise en examen a été notifiée mardi à Dominique Maraninchi, directeur général de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) par les juges d'instruction parisiens chargés du volet "homicides et blessures involontaires" de l'enquête, a-t-on indiqué de source judiciaire. L'agence du médicament, qui devra verser un cautionnement de 100.000 euros, avait annoncé sa convocation en vue d'une mise en examen, la justice la soupçonnant de "fautes de négligence commises entre 1995 et 2009", selon le communiqué de l'ANSM. Il est reproché à l'Agence "d'avoir contribué à créer la situation qui a engendré le dommage des victimes et de n'avoir pas pris les mesures permettant de l'éviter". Un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) publié en janvier 2011 sur le scandale du Mediator avait mis en avant de "graves défaillances de pharmacovigilance" dans la surveillance de la dangerosité potentielle du benfluorex, la molécule incluse dans le médicament, à partir de mai 1995 et jusqu'à son retrait du marché en 2009.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

03 19 2013 17:18:54

La prevention des conflits d'interets dans la vie publique

«Le Premier ministre a présenté une communication relative à la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique. La confiance des citoyens dans leurs institutions est une condition indispensable de la vitalité de notre démocratie. Sans elle, c'est la légitimité de l'action publique qui s'affaiblit, en un temps où l'intervention de la puissance publique est particulièrement nécessaire pour faire face aux difficultés économiques et sociales que traverse le pays. Pour assurer cette confiance, il faut donner un nouvel élan à la vie démocratique. C'est l'un des objets des projets de loi constitutionnelle présentés à ce même conseil des ministres. Il convient également de faire en sorte que la décision publique soit insoupçonnable. Cela passe par un renforcement du cadre applicable à la lutte contre les conflits d'intérêts. Prolongeant les travaux qu'a menés la Commission présidée par M. Jean-Marc Sauvé sur la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique, le rapport de la Commission pour la rénovation et la déontologie de la vie publique a en effet souligné les limites de notre droit en la matière. Le Gouvernement entend donc définir une véritable stratégie globale de prévention, fondée sur la transparence et sur l'implication de tous les acteurs publics. A cette fin, un projet de loi relatif à la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique sera présenté au conseil des ministres avant l'été. Il précisera les obligations de probité et d'impartialité qui s'imposent à tous les responsables publics et définira la notion de conflit d'intérêts. Il consacrera l'obligation faite à toute personne chargée d'une mission de service public ou détentrice de l'autorité publique de ne pas se placer dans une situation de conflit d'intérêts ou de la résoudre immédiatement si elle survient. Ce projet de loi mettra en place des dispositifs de prévention applicables aux principaux responsables publics : membres du Gouvernement, collaborateurs des cabinets ministériels, membres des autorités administratives indépendantes... Ils devront produire une déclaration d'intérêts au moment de leur prise de fonction. Des mécanismes de déport ou d'abstention seront définis pour garantir l'impartialité des décisions prises au nom de la puissance publique. Afin de prévenir les conflits d'intérêts liés à la gestion d'un patrimoine financier personnel, le recours au mandat de gestion sans droit de regard sera rendu obligatoire. Enfin, le délit de prise illégale d'intérêt à l'issue des fonctions sera étendu aux membres du Gouvernement et assorti d'un mécanisme de contrôle des départs vers le secteur privé. Dans le cadre de la préparation de ce projet de loi, le Gouvernement consultera les Présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, pour définir les modalités de transposition de ces orientations aux parlementaires, ainsi que les représentants des associations d'élus locaux, pour arrêter les conditions dans lesquelles ce dispositif de prévention s'appliquera aux présidents des principaux exécutifs locaux. Pour assurer la coordination et le contrôle des mécanismes qui seront mis en place à l'égard des principaux responsables de notre vie publique, une Haute Autorité de déontologie de la vie publique sera créée, qui reprendra les compétences actuelles de la Commission pour la transparence financière de la vie politique, et dont le président sera nommé après avis des commissions compétentes des deux assemblées. S'agissant des fonctionnaires, les règles déontologiques qui leur sont applicables seront renforcées dans le cadre d'un projet de loi qui rénovera les droits et les obligations qui fondent le statut des fonctionnaires. Le contrôle des départs vers le secteur privé sera amélioré et des déclarations d'intérêts seront rendues obligatoires pour les principaux cadres dirigeants de l'Etat, des collectivités locales et des hôpitaux. Ces nouvelles règles déontologiques seront transposées aux magistrats de l'ordre judiciaire.»...
Source: http://www.gouvernement.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

03 08 2013 22:13:14

Le lobbying enfin encadre ? - Lobbying - responsabilite sociale des entreprises

«En France, la pratique du lobbying reste une activité opaque dont les règles du jeu sont loin d'être clairement établies. Après une tentative de réforme en 2009, l'Assemblée nationale est sur le point de durcir son règlement pour rendre l'activité des lobbyistes plus transparente. Des mesures saluées par Transparency International, qui milite depuis plusieurs années sur le sujet. « Fin 2012, seuls 173 lobbyistes sont inscrits à l'Assemblée et 115 au Sénat sur plus de 4600 répertoriés par Transparency et regards Citoyens », explique Transparency dans son rapport « Pour un lobbying transparent et démocratique ». Des données si peu transparentes qu'il est impossible de savoir quels sont réellement les intérêts représentés au Parlement, ni les moyens humains et financiers mis en oeuvre pour les défendre. Or, comme le rappelle Transparency, cette opacité pose un problème de traçabilité des décisions politiques : quelles sont les entreprises et les personnes que rencontrent les parlementaires avant leur vote ? Qui est auditionné et sur quel sujet ? Comment ont-ils arbitré entre différents intérêts ? « Les décisions publiques étant prises en leur nom, les citoyens doivent pouvoir savoir comment leurs représentants ont fondé leurs décisions » souligne l'ONG. Aujourd'hui cependant, ces principes ne sont pas garantis. Aucune institution n'a mis en place un système assurant un accès équitable des différents groupes d'intérêts aux décideurs publics ». Concernant la traçabilité, l'étude conduite par Transparency International France et Regards Citoyens en 2011 a ainsi montré que seulement 38% des rapports publiés par l'Assemblée nationale entre juillet 2007 et juillet 2010 contenaient la liste des personnes et organisation auditionnées. Et la réforme entamée en 2009 par l'Assemblée nationale n'a pas eu les résultats escomptés.Des cas d’exclusion Dans son récent rapport sur les lobbies à l'Assemblée, le député PS Christophe Sirugue, nouveau président de la délégation chargée des représentants d’intérêts, formule plusieurs recommandations -dont l'interdiction de certains lieux du Palais-Bourbon aux lobbyistes, comme la salle des Quatre Colonnes et de salle des Pas perdus, lieux de passage des députés et des médias. « La pratique du lobbying en tant que telle, à savoir arpenter les couloirs à la rencontre de parlementaires, est décrite comme inefficace et potentiellement source d'incidents », peut-on lire dans le rapport. Les lobbyistes devront désormais, chaque fois qu'ils viennent à l'Assemblée, s’enregistrer et pour cela être inscrits au préalable sur la liste de représentants autorisés. Le principe de cette liste, qui existe depuis 2009, n’a toutefois pas fait ses preuves jusqu’ici et Christophe Sirugue entend bien durcir son fonctionnement. Il avait d’ailleurs fait exclure, dans la suite de l’affaire Servier, plusieurs lobbyistes travaillant pour des grands groupes (Monsanto, Bayer Cropscience, DuPont de Nemours, Syngenta). Car si le lobbying n’est pas contesté en tant que tel - les décideurs publics ont aussi besoin d’expertise sur de nombreux sujets et d’informations claires pour prendre leurs décisions- l’aspect opaque des procédés visant à « faire pression » dans l’ombre contribue largement à décrédibiliser le secteur.»...
Source: http://www.novethic.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

02 18 2013 11:15:17

Le petit juriste | Existe-il une limite entre le trafic d'influence et le lobbying ?

«L'actualité est chargée d'affaires de corruption et trafic d'influence. Même le sport n'est pas épargné. On pense au Qatargate qui ébranle la FIFA[1], mais encore au scandale du Médiator. Récemment, le patron de Fauchon a été mis en examen pour trafic d'influence dans une affaire de malversation dans des marchés publics. Du côté des lobbys, il est des domaines où ils ne se cachent plus. En France, le lobby bancaire est parfois dénoncé. A Bruxelles, il influence les décisions européennes[2]. Mais s'ils influencent les décisions, existe-t-il une limite entre l'activité d'un lobby et le trafic d'influence ?»...
Source: http://www.lepetitjuriste.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

01 09 2013 10:29:50

La maladie orpheline, le medicament miracle et l'eurocrate - Coulisses de Bruxelles

«Dans Libération daté de ce mercredi, je publie une longue enquête sur une histoire folle qui montre de quels abus de pouvoir est capable la Commission européenne. En deux mots, un laboratoire français, CTRS, a déposé, en 2009, auprès de l'Agence européenne du médicament (AEM) basé à Londres une autorisation de mise sur le marché européen d'un médicament orphelin, l'orphacol, utilisé en France depuis 1993, seul capable de traiter une très rare et mortelle maladie génétique du foie (90 cas estimés dans l'Union). Les scientifiques de l'AEM ont donné à deux reprises un avis positif unanime et la quasi-totalité des Etats européens souhaite que l'autorisation soit accordée. Pourtant, une fonctionnaire de la direction générale santé et consommateurs de la Commission a utilisé toutes les astuces légales possibles pour s'opposer à l'orphacol. Et cette fonctionnaire, qui a pris sa retraite en décembre dernier, a réussi son coup, en dépit des avis scientifiques, en dépit de l'avis des Etats membres : la Commission a définitivement refusé la mise sur le marché de l'orphacol. Dans l'ombre, un laboratoire pharmaceutique américain, dépendant de l'Eglise adventiste du septième jour, qui veut exploiter un médicament équivalent, mais qui n'existe pas encore : or, le premier qui obtient l'agrément européen gagne, au passage, une exclusivité de dix ans... Tous les détails dans mon journal (article réservé aux abonnés).»...
Source: http://bruxelles.blogs.liberation.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

11 14 2012 10:59:12

Allergie textile en Normandie : l'origine chinoise n'est pas averee - Metro

«Selon la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, les vêtements portés par la fillette "ont des étiquettes made in France".Allergie textile : l'origine chinoise n'est pas avérée Les causes de l'allergie sévère de la petite Marie, survenue après le port de vêtements neufs, ne sont pas encore connues. Les conclusions ont été tirées un peu trop vite. La semaine dernière, l'origine chinoise de vêtements, soupçonnés d'avoir provoqué une grave allergie chez une fillette domiciliée dans l'Orne, avait été rapidement pointée du doigt. Et le diméthylfumarate, ou DMF, un fongicide interdit en France depuis 2009, immédiatement mis en cause. Pourtant les analyses de la jupe et du t-shirt, cadeaux d'anniversaire de la petite Marie, quatre ans, n'ont pas encore rendu leur verdict. "Pour l'heure, on ne peut rien affirmer", a indiqué Blandine Grimaldi, directrice départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations. Des étiquettes "made in France" Au lendemain de ses quatre ans, début octobre, Marie s'était réveillée le visage défiguré, gonflé et couvert de boutons, son corps portant les marques de la jupe et du tee-shirt. Hospitalisée un temps au CHU de Caen, la petite fille est désormais rétablie. Les analyses doivent déterminer si l'allergie de l'enfant a bel et bien été causée par les vêtements, et si ces derniers contiennent la fameuse substance nocive. Cependant, contrairement à ce qu'avait affirmé le père de la fillette, les habits ne semblent pas avoir été fabriqués en Chine. Des précédents en 2008 "Le vêtement et le lot dont il faisait partie qui a été saisi en magasin ont des étiquettes 'made in France' mais il faut attendre le résultat de l'enquête de traçabilité pour avoir confirmation de leur provenance", a précisé Blandine Grimaldi.»...
Source: http://www.metrofrance.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 31 2012 7:48:21

Rapport d'information fait au nom de la mission commune d'information sur les pesticides et leur impact sur la sante et l'environnement - Tome 1

«Créée à la suite d'alertes et d'études sur l'état de santé d'agriculteurs malades des pesticides, la mission commune d'information se concentre sur les impacts des pesticides sur la santé de leurs fabricants et de leurs utilisateurs (agriculteurs, épandeurs professionnels, personnels des sites de stockage, paysagistes, collectivités territoriales, particuliers...), des familles de ces personnes et des riverains de ces activités. Sur la base des éléments recueillis à l'occasion des auditions et déplacements organisés par la mission, celle-ci a choisi de présenter dans le présent rapport, d'abord les problèmes de santé en lien avec les pesticides, la description et l'analyse du cadre juridique de leur fabrication, de leur mise sur le marché et de leur commercialisation, les conditions de leur utilisation puis d'examiner le rôle des instances d'évaluation des pesticides et, enfin, de resituer la place occupée par les pesticides dans l'agriculture en France.»...
Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 28 2012 21:30:24

OGM NK630: L'etude du Pr Gilles-Eric Seralini contestee

«L'étude du professeur Gilles-Eric Séralini concernant la nocivité d'un mais OGM NK630 est contestée par une partie de la communauté scientifique. Six Académie ont publié une critique très sévère de cette étude. Mais Paul Deheuvels, de l'Académie des sciences, fait remarquer que le texte mis en ligne ne reflète pas le point de vue de l'ensemble des Académiciens mais donne seulement celui d'un petit nombre de scientifiques. L'académicien des sciences s'insurge en premier lieu contre la façon dont s'est constitué le petit groupe d'experts qui convoqué dans l'urgence, sans aucune transparence, a rédigé dans des délais très bref une critique de l'étude Séralini. Les 2 représentants par Académie signataires du communiqué ne peuvent à eux-seuls incarner l'avis de l'ensemble des Académiciens, selon Paul Deheuvels. Le deuxième point que dénonce Paul Deheuvels est le fait que le communiqué des 5 académiciens s'appuie sur la partie descriptive de l'étude pour asseoir ses critiques et ignore la partie toxicologique de l'article, pourtant traitée avec des méthodes modernes (dites PLS) Habituellement, « la partie descriptive ne cherche pas à établir des preuves, au sens statistique du terme, mais à donner une présentation lisible, purement factuelle, des résultats obtenus » explique Paul Deheuvels. Le reproche principal des Académiciens porte pourtant sur la partie descriptive qui selon eux, n'offre pas de différence significative sur le plan statistique concernant les tumeurs. Ce n'est pourtant pas le but d'une partie descriptive.»...
Source: http://topactus.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 19 2012 21:51:7

Les deputes font le menage dans la liste des lobbyistes

«Selon nos informations, les représentants des entreprises agrochimiques comme Monsanto et des laboratoires pharmaceutiques vont se voir retirer leur badge d'accès à l'Assemblée nationale. L'affaire est passée inaperçue, mais le bureau de l'Assemblée nationale, c'est-à-dire les députés qui ont la main sur le fonctionnement du Palais-Bourbon, font actuellement le ménage dans la liste des lobbyistes accrédités. Depuis 2009, les représentants d'intérêts qui souhaitent accéder à l'Assemblée doivent montrer patte blanche. 150 entreprises, fédérations professionnelles, associations, cabinets de lobbying et organismes divers sont aujourd'hui recensés et chaque représentant bénéficie d'un badge d'accès. Ce système, même imparfait, ronronnait tranquillement jusqu'au changement de majorité, et surtout jusqu'à la dernière réunion du bureau de l'Assemblée, le 10 octobre. Le nouveau président de la délégation chargée des représentants d'intérêts, le député PS Christophe Sirugue, a annoncé que les "représentants d'entreprises privées oeuvrant dans certains secteurs sensibles" seraient rayés de la liste. Pour ces secteurs, seuls seront inscrits les représentants des organisations professionnelles. Les "secteurs sensibles" visés sont l'industrie pharmaceutique et l'agrochimie. 7 évictions Sensibles à l'air du temps, les députés ont en tête l'affaire Servier - sa lobbyiste s'était vu retirer son badge il y a un an - et les polémiques récurrentes autour des OGM. Contacté par Acteurs publics, Christophe Sirugue confirme que 7 lobbyistes travaillant pour des grands groupes vont recevoir un courrier les informant de leur éviction. Selon nos informations, les représentants de Monsanto, de Bayer Cropscience, de DuPont de Memours et de Syngenta devront rendre leur badge. Certains députés voulaient aller plus loin en bannissant purement et simplement les lobbyistes représentants d'entreprises, mais le consensus au sein de la délégation parlementaire aurait été fissuré. Suite à cette décision du bureau, Total, Thales, Hachette ou Carrefour continueront à avoir accès à l'Assemblée avec un badge de lobbyiste, mais pas les 7 exclus, qui pourront toujours se faire représenter par les fédérations professionnelles auxquelles ils sont affiliés. Contacté, le Leem (Les entreprises du médicament), accrédité à l'Assemblée, n'a pas souhaité faire de commentaires.»...
Source: http://www.acteurspublics.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 18 2012 23:17:31

Mediator : des autorites de sante perquisitionnees

«Des perquisitions ont débuté jeudi dans plusieurs administrations du secteur de la santé, dans le cadre du dossier du scandale sanitaire. Des perquisitions étaient menées jeudi dans plusieurs administrations du secteur de la santé, notamment au ministère, dans le cadre de l'enquête sur le Mediator, près de huit mois après celle diligentée au siège de l'agence du médicament Afssaps, renommée depuis Ansm.Ces investigations visent notamment à déterminer les éventuels conflits d'intérêts ayant pu exister entre des experts du secteur public et le laboratoire Servier qui a commercialisé le médicament de 1976 à 2009. Les conditions de l'autorisation de mise sur le marché du Mediator, notamment lors des renouvellements successifs de cette autorisation, ont fait naitre des soupçons de prise illégale d'intérêt.La période qui soulève le plus de questions est celle de 1995 à 2000, durant laquelle tous les amphétamines coupe-faim ont été retirés du marché français, à l'exception du Mediator. Une première perquisition a débuté à 10 heures à la Direction générale de la Santé #responsable des politiques de prévention et de sécurité sanitaire# à Paris.Une autre était en cours à la mi-journée à la Haute autorité de la Santé, une entité publique indépendante chargée de faire des recommandations aux pouvoirs publics en matière de santé, à Saint-Denis #Seine-Saint-Denis#. Fin 2010, elle avait rappelé s'être déclarée défavorable au remboursement de ce médicament en mai 2006.Selon RTL, qui a révélé l'information, la direction de la Sécurité sociale, qui se trouve dans les locaux du ministère, devait recevoir la visite des enquêteurs de la Direction nationale d'investigations financières et fiscales #DNIFF# de la police et l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique #Oclaesp#. Dans ce dernier cas, la perquisition vise sans doute à répondre aux interrogations sur les modalités de remboursement de l'anti-diabétique utilisé comme coupe-faim.Aucune garde à vue n'est prévue, a précisé une source proche de l'enquête.Ni l'avocat des Laboratoires Servier, le fabricant de cet anti-diabétique, Me Hervé Témime, ni les avocats des parties civiles dans cette instruction menée par des juges parisiens, n'ont souhaité commenter ces investigations qu'ils ont apprises par voie de presse.»...
Source: http://sante.lefigaro.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 18 2012 12:49:17

Spin doctors and PR is unhealthy way to spend £20m

«THE revelation that the NHS in Scotland have spent nearly £20million on spin doctors and PR in the last five years is just staggering. Even Malcolm Tucker, the fictional take on the ultimate spin doctor played so brilliantly by Peter Capaldi, would be lost for expletives. Thanks to rolling news channels and the internet, we live in a world where constant information is demanded of organisations such as the NHS and the Government. The smallest slip-up, which might have been reported once and forgotten in the past, can now be constantly repeated and whipped up into a media firestorm. Since Tony Blair began managing "the message" across all government departments - sometimes at the expense of managing policy - the public purse in Britain has gone into overdrive on PR. All too often the task of these communications gurus has been to prevent information being released - or to "bury" bad news in a cynical attempt to stop the public finding out what they are entitled to know. This is not just a waste of money, it is fundamentally undemocratic, too, and chips away at the already fading trust between Government and the governed. Companies, public agencies, yes - even the NHS - need a PR person here or there to help get their message across and to communicate with the press and media. But we don't just live in an age of spin. We live in an age of austerity, too, where priorities have to be decided. And £20million over five years for NHS PR sounds like someone is being taken for a spin alright - us.»...
Source: http://www.dailyrecord.co.uk | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 25 2012 12:15:5

Les rats, les OGM et l'operation de communication

«Un désastre pour le débat public, sa qualité, sa capacité à générer de la décision politique et démocratique. C'est, pour l'instant, le résultat majeur de l'opération de communication organisée par l'équipe du biologiste Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen. Une opération relative à son expérience d'ingestion par des rats de mais résistant à l'herbicide Round Up de Monsanto, publiée dans la revue Food and Chemical Toxicology. C'est, pour l'instant, son seul résultat disponible. Les commentaires conclusifs sur l'expérience elle-même et les leçons à en tirer pour la protection des populations contre un risque sanitaire sont prématurés. Qu'ils soient en faveur de la thèse finale de Gilles-Eric Séralini - il faut interdire sans attendre l'usage des plantes transgénique résistantes à cet herbicide - ou en sa défaveur. Même s'ils ont pu noter tel défaut ou telle qualité de l'expérience relatée, ils n'ont pas eu le temps d'expertiser complètement l'expérience, ses données brutes et les hypothèses biologiques qui la sous-tendent. Si les commentateurs du contenu scientifique ont parlé trop tôt... que dire des responsables politiques ou qui ont répondu autre chose que : «Nous avons décidé de confier par la loi l'examen de ce type de risque à des agences publiques recourant à l'expertise des scientifiques de nos universités et organismes de recherche, et nous attendons leurs avis». Il est en revanche possible de tirer de claires leçons de l'opération de communication qui visait une mauvaise information du public. Comment ? Comparons avec la science «normale», même lorsque ses résultats sont spectaculaires et controversés. Lorsqu'une équipe de physiciens travaillant au Cern est tombée sur une mesure stupéfiante d'une particule se déplaçant plus vite que la lumière, elle a écrit un article pour soumettre le problème à ses pairs. Ayant compris que l'écho médiatique serait important, les institutions scientifiques ont averti les journalistes spécialisés, afin qu'ils puissent contacter d'autres scientifiques. Le résultat fut, en général, de bonne qualité. Les articles faisaient part des critiques des physiciens sceptiques, de leurs raisons, et concluaient en avertissant que ce résultat de mesure ne serait considéré comme fiable qu'après confirmation par une expérience indépendante. La fin de l'affaire - la mesure stupéfiante résultait d'un problème mécanique subtil - démontre la justesse de la démarche. Qu'a fait Gilles Eric Séralini ? Tout l'inverse. Il a dealé avec un seul journal. Un deal mortifère pour les impératifs déontologiques journalistiques, puisqu'il passe par une exigence : pas de contre-expertise, interdiction de montrer l'article à d'autres scientifiques et donc... pas de critiques. Le Nouvel Observateur a publié sept pages sur ce sujet avec un défaut d'enquête sidérant.»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 25 2012 8:39:27

L'auteur d'une etude choc sur un OGM se dit ''attaque par des lobbies''

«Le professeur Gilles-Eric Séralini, qui a dirigé une étude choc sur la toxicité d'un OGM, en cours d'examen par les autorités sanitaires, s'est dit lundi "attaqué de manière extrêmement malhonnête par des lobbies" en réponse aux critiques sur son étude dévoilée mercredi. "Je suis attaqué de manière extrêmement malhonnête par des lobbies qui se font passer pour la communauté scientifique. C'est le même lobby qui a permis l'autorisation de ces produits et qui est activé par les entreprises de biotechnologies", a estimé l'universitaire de Caen interrogé par l'AFP. "C'est une entreprise de salissement de l'individu pour essayer de discréditer son travail parce que la conséquence, ce serait qu'on les (les entreprises de biotechnologies, ndlr) oblige à faire des études à long terme", a ajouté M. Séralini, répétant qu'il venait de publier "l'étude la plus longue et détaillée jamais faite sur un OGM". Cette étude du mais NK 603 et du Round Up, produits par Monsanto et importés en Europe, menée sur 200 rats pendant deux ans, a été publiée dans la revue "Food and Chemical Toxicology", qui a aussi publié par le passé des travaux favorables aux OGM. Il est en particulier reproché à cette étude de porter sur un trop petit nombre de rats: des groupes de 10 rats soumis à des traitements différents, et sur une race de rats qui a tendance plus que d'autres à développer des tumeurs. "Toutes les études du monde sont faites là-dessus (des échantillons de 10, ndlr). Le NK 603 a été autorisé sur cette base. Si on ne peut pas tirer de conclusions il faut aussi tout de suite interdire tous les OGM", répond le professeur qui ajoute que "la pomme de terre OGM de BASF a été autorisée avec des tests sur cinq rats".»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 20 2012 9:9:25

Les OGM de Monsanto en accusation

«Une étude menée sur un échantillon significatif de 200 rats en France à l'université de Caen suggère que la consommation de mais OGM de la firme Monsanto provoque des effets dommageables pour la santé, comme des tumeurs mammaires et des troubles organiques des reins et du foie. Le biologiste Gilles-Eric Seralini et ses collègues ont nourri des rats à l'aide de NK603, une variété de mais génétiquement modifié et rendu résistant à l'herbicide Roundup, et les ont abreuvés d'eau contenant ce même herbicide à des taux autorisés aux Etats-Unis. Les résultats, qui doivent être publiés dans le prochain numéro de la revue Food and Chemical Toxicology, montrent que les rats soumis à ce régime sont victimes d'une surmortalité par rapport à ceux exposés à un régime normal. Selon les chercheurs, le taux de mortalité prématurée est de 50 % chez les rats mâles et 70 % chez les femelles contre 30 et 20 % dans le groupe témoin. Les études menées jusqu'à présent sur l'éventuelle toxicité des OGM n'avaient pas permis de conclure que les organismes transgéniques constituaient une menace pour la santé.» [...] «Des experts sceptiques Plusieurs voix se sont déjà élevées pour contester les résultats. Tom Sanders, directeur du département des sciences nutritionnelles au King's College de Londres, note que Gilles-Éric Seralini et son équipe n'ont pas fourni de données chiffrées sur la quantité de nourriture donnée aux rats, ni sur leur taux de croissance. "Cette race de rat est particulièrement sujette aux tumeurs mammaires lorsque les ingestions de nourriture ne sont pas contrôlées", a-t-il dit. "Les méthodes statistiques sont inhabituelles et les probabilités ne permettent pas de comparaisons multiples. Il n'existe pas de projet d'analyse de données et il semble que les auteurs n'ont retenu que les chiffres les intéressant", a-t-il ajouté. »...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

02 01 2012 20:36:14

« Le Mur » de tous les dangers...

«Le Mur devait être l'amorce d'une série documentaire destinée à traduire au mieux la réalité de la psychanalyse française actuelle. Mais Le Mur aujourd'hui est l'objet d'un jugement sans précédent qui le met gravement en cause. Prononcée le 26 janvier 2012 par le Tribunal de Grande Instance de Lille, cette décision donne raison aux trois psychanalystes interrogés dans le film qui ont poursuivi pour « atteinte à l'image et à la réputation », la réalisatrice Sophie Robert et l'association Austistes sans frontière qui diffuse le film sur son site. Ils estiment que les propos tenus et retenus par la réalisatrice, ont été « dénaturés ». Le tribunal leur a donné raison condamnant notamment Sophie Robert à leur verser un total de 34 000 euros, et à retirer les (longs) extraits des interviews du film. Le jugement repose sur le principe du travail de montage remettant en question le travail même d'un auteur de documentaires. La Scam s'inquiète de cette décision qui voit le juge s'immiscer dans le travail de montage d'un documentaire. Le juge a reconnu qu'il n'y avait pas d'atteinte au droit à l'image des interviewés et qu'ils ne sont pas co-auteurs du film. Il aurait du s'arrêter là. Le juge n'est pas un auteur, il n'a pas à s'immiscer dans le travail de montage d'un film documentaire et encore moins demander à le remonter. La Scam tient aussi à faire observer que les psychanalystes interviewés, s'ils estimaient que le documentaire ne retranscrivait pas fidèlement leurs propos, auraient parfaitement pu demander à exercer un droit de réponse. Aux termes de cette décision, l'obligation de respecter les propos des interviewés se pose donc comme une nouvelle limite à la liberté d'expression, une sorte de droit moral sur les propos des interviewés dépourvu de tout fondement légal. Les accusateurs confondent le fait de montrer le réel sous un angle choisi par le réalisateur avec dénaturer, transformer celui-ci. Or ces accusations s'adressent à toute une profession puisqu'ils qualifient de dénaturation et de tromperie possibles tout travail de montage d'un film documentaire. Il est préoccupant qu'ils aient pu obtenir l'assentiment du juge sur une telle position.»...
Source: http://www.scam.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

01 20 2012 11:45:12

Time for a robust register of lobbyists

«The government is expected to announce its plans for a statutory register of lobbyists tomorrow (Friday 20 January). Ahead of publication of its consultation, Tamasin Cave of the Alliance for Lobbying Transparency said: "The devil will be in the detail. We need a robust, compulsory register to reveal: who is lobbying whom, what they are lobbying about, and how much is being spent trying to influence our politicians. And it needs to be overseen by a body independent of the industry. Anything less and we can assume that the government is putting the interests of its friends in the influence industry above public demands for full transparency. David Cameron has voiced deep concerns about lobbying in the UK getting 'out of control'. The government must now tackle this £2billion industry and bring their activities into the open. Britain needs to catch up with other countries and allow real public scrutiny of lobbying with a robust register of lobbyists. Only then will we be able to fully understand the impact they have on the way this country is run." The Alliance for Lobbying Transparency is calling for a robust statutory register, which would require lobbyists - whether companies or trade unions, lobbying agencies or law firms, and larger charities (above a minimum financial threshold) - to regularly declare on a public register: Names of individual lobbyists; The special interest lobbying (either the employer or agency clients); Public body being lobbied; Information on any public office held by lobbyists within 5 years (to reveal the 'revolving door') Area of policy they seek to influence, whether legislation, regulation or ...¨public contract; Amount of money spent on lobbying (good faith estimate). This will reveal scale, disparities and trends in lobbying.»...
Source: http://www.spinwatch.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

12 21 2011 13:21:21

Pour Noel, la BCE alloue 489 milliards d'euros aux banques europeennes

«La Banque centrale européenne a alloué 489 milliards d'euros à 523 banques lors de son opération exceptionnelle de prêts à trois ans annoncée début décembre. Un montant plutôt supérieur aux attentes des marchés. Copyright Reuters Avec 523 banques participantes, c'est une véritable ruée vers le guichet de la BCE qui a eu lieu ce matin sur les marchés. Les banques ont ainsi emprunté 489,1 milliards d'euros à la BCE, contre des actifs élligibles confiés à la BCE, et pour un faible taux de 1%. La BCE a également prété 29,7 milliards d'euros à 72 banques pour une durée de trois mois. Par ailleurs, la BCE a prêté 33 milliards de dollars à 34 banques européennes dans le cadre de ses accords de "swap" avec la Fed. Ces accords permettent à Francfort de refinancer les banques en devise américaine de façon illimitée. Ces prêts se portent désormais sur une échéance de 14 jours et à un taux d'intérêt fixe de 0,58%. La semaine dernière, la BCE avait alloué 51 milliards de dollars lors de son appel d'offre hebdomadaire. 870 milliards d'euros de prêts aux banques Il s'agit d'un record pour ce type d'opération, dont le record jusque là était de 442,24 milliards d'euros en juin 2009. Au total, cela porte le montant globale des refinancements de la BCE à plus de 870 milliards d'euros, dont 700 milliards à long-terme. Du jamais vu depuis la création de l'euro.»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

12 01 2011 16:40:51

vaccins H1N1 : Un fiasco a 350 millions euros (Soir 3)

«Souvenez-vous de la grippe A ou H1N1. Cette pandémie, qui "allait survenir et décimer l'humanité" au début de l'hiver 2009/2010, avait conduit la ministre de la Santé de l'époque Roselyne Bachelot à commander des millions de doses de vaccins. A l'arrivée, aucune pandémie, très peu de vaccins utilisés, et 353 millions d'euros gaspillés, comme le résume une (remarquable) enquête diffusée mercredi 30 novembre dans le Soir 3 de France 3. Roselyne Bachelot se faisait vacciner pour rassurrer les Français. picto Excès de précaution, ou lobbying des laboratoires pharmaceutiques ? Quoi qu'il soit, comme le souligne Bernard Debré, médecin et député UMP de Paris, ces 353 millions d'euros partis en fumée réprésentent l'équivalent "3 fois le budget de l'INSERM ou du CNRS, 2 ou 3 fois le déficit des hôpitaux français". Pire, faute d'avoir trouvé des acheteurs pour ses doses de vaccins inutilisées, la France a offert "12 millions de doses aux pays en voie de développement", qui auraient préféré recevoir des médicaments utiles, pour soigner le paludisme par exemple. L'occasion de vous rafraichir la mémoire sur cette affaire de la grippe A, l'un des plus grands fiascos de santé publique de la France, avec notre dossier: "Grippe A: le virus du fantasme?"»...
Source: http://www.arretsurimages.net | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

11 30 2011 21:46:25

ALTER-EU: block the revolving door between Commission and lobby firms

«Too few checks are being made on ex-Commission officials who move into jobs in the lobby industry, resulting in abuses of power, according to a new report published last week (Thursday 24 November) by the Alliance for Lobbying Transparency and Ethics Regulation (ALTER-EU). The report urges greater transparency and tough new rules to stop public employees moving through the "revolving door" into private sector lobby roles, often without any cooling-off period or restrictions being imposed. ALTER-EU says this allows lobby firms to gain insider know-how and access to key contacts on behalf of their business clients or employers, providing easy routes to influence policy making. And the report warns that some officials may be taking decisions which benefit potential future employers at the expense of the public interest, or even abusing their position to secure lucrative deals in the private sector while still in office. ALTER-EU campaigner Vicky Cann remarked: "The revolving door linking the Commission to Brussels' lobby industry reveals a political culture which allows far too many officials to use their valuable expertise and contacts to aid the private sector. The current staff rules are supposed to prevent abuses of power, but they are weak, and poorly implemented. As a result, Brussels' lobby firms are bulging with ex-Commission officials offering insider know-how. It is time the European Commission blocked this revolving door." ALTER-EU's report outlines the cases of 15 officials who have moved into influential lobbying roles, without adequate checks being put in place.»...
Source: http://www.spinwatch.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

11 23 2011 22:50:31

Afssaps : l'ex-experte Servier ne sera pas promue

«Catherine Rey-Quinio a mis fin d'elle-même à la polémique. Cette ancienne experte des laboratoires Servier, qui a suivi ensuite l'évaluation du Mediator de 1998 à 2009 à l'Agence française de sécurité sanitaire #Afssaps#, a décidé mercredi de renoncer à sa promotion au sein de l'agence du médicament. La pression a été trop forte : le ministre de la Santé Xavier Bertrand s'est lui-même opposé à sa candidature. Experte de l'Isoméride Avant d'intégrer l'Afssaps en 1998, Catherine Rey-Quinio a travaillé plusieurs années pour les laboratoires Servier où elle était médecin produit Isoméride. Or ce coupe-faim, retiré du marché en 1997, n'est autre que le cousin du Mediator, antidiabétique prescrit également comme coupe-faim au centre d'un vaste scandale sanitaire : il est accusé d'avoir provoqué la mort de 500 à 2 000 personnes en France avant son retrait en 2009. Outre ce passé chez Servier, nombreux sont ceux qui ont reproché à Catherine Rey-Quinio de ne pas avoir fait le lien entre l'Isoméride et Mediator, médicament dont elle était en charge à l'Afssaps.»...
Source: http://www.elle.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 06 2011 7:17:57

La belle hypocrisie de l'Assemblee nationale sur le lobbying

«L'annonce à grand renfort de trompettes du retrait de la lobbyiste de Servier de la liste des représentants d'intérêts accrédités à l'Assemble nationale pourrait nous amener à penser que, enfin, nos députés se préoccupent de contrôler les activités des lobbyistes. Pourtant, ce constat ne résiste pas à une analyse autre que superficielle. Que cela soit clair, l'objectif n'est pas de juger de la décision en elle-même. Il est fort possible que les activités de la représentante de Servier auprès des parlementaires aient dépassé les limites déontologiques. En tout cas, je ne dispose pas d'éléments pouvant peser dans ce débat. Par contre ce qui est intéressant c'est de s'intéresser à cette fameuse liste des représentants d'intérêts. Cela est d'autant plus facile que sa consultation est libre, en suivant ce lien : liste des représentants d'intérêts à l'Assemblée nationale . Son principe a été adopté par le bureau de l'Assemblée nationale le 2 juillet 2009 et fait suite à des travaux menés par les députés ces dernières années pour mieux encadrer le rôle des lobbys dans la production législative. La liste des représentants d'intérêts incite les lobbyistes représentants des sociétés, des associations professionnelles, à s'enregistrer auprès de l'Assemblée nationale. En échange de cette procédure, ils disposent d'un badge nominatif par entreprise qui leur permet d'accéder, sous certaines conditions, à l'Assemblée nationale. Si cet objectif de transparence est louable, il est malheureusement quelque peu hypocrite. Car rien n'interdit à un lobbyiste, non inscrit sur cette liste, de rencontrer un député dans son bureau, dans un restaurant ... Contrairement à ce qui se pratique dans d'autres pays, les députés n'ont pas à faire état de leurs contacts avec des représentants d'intérêts. Si l'on revient à la décision concernant Corinne Moizan et Servier on s'aperçoit que ce laboratoire avait fait le choix de s'enregistrer sur la liste, et donc de jouer le jeu de la transparence. Il suffit de consulter la liste des représentants d'intérêts pour se rendre compte que plus de deux ans après la mise en place de ce système, les représentants d'intérêts des sociétés pharmaceutiques ne se sont pas pressés pour s'enregistrer.»...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 02 2011 21:17:39

Pour la premiere fois, la lobbyiste de Servier parle

«Elle n'avait jamais accordé d'interview. Corinne Moizan la lobbyiste du groupe Servier auprès des parlementaires français, s'exprime pour la première fois dans les colonnes du Parisien-Aujourd'hui en France à paraitre demain. Son métier consiste à défendre les intérêts du laboratoire qui fabrique notamment le Médiator, auprès des députés et des sénateurs. Ce traitement est soupconné d'avoir provoqué plus de 500 décès. Depuis lundi 19 septembre, le président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer l'a suspendu. Cette élégante femme blonde de 46 ans présente pour la première fois sa défense et décrit son travail au quotidien de lobbyiste. Corinne Moizan indique qu'elle a été « pendant neuf ans, de 1990 à 1999 l'assistante parlementaire de Jacques Godfrain, lui-même député RPR de l'Aveyron, puis ministre de la coopération dans le gouvernement d'Alain Juppé. «Je suis arrivée en 1999 chez Servier, où je me suis spécialisée dans le lobbying avec les parlementaires»,explique-t-elle. Cette juriste détaille en quoi consiste son travail : «je dois cibler les députés et sénateurs médecins et pharmaciens. Il s'agit en particulier d'une dizaine de parlementaires qui comprennent le mieux nos problématiques. Je les rencontre dans leurs bureaux à l'Assemblée, ou j'organise des déjeuners avec eux.». Corinne Moizan affirme qu'en retour ces parlementaires sont très attentifs à ses propos, et parfois devancent les questions. « Souvent ce sont eux qui me questionnent. Ils me disent : vous en pensez-quoi de ce projet de loi ? Qu'est-ce que ça apporte à votre entreprise ? En quoi éventuellement est-ce préjudiciable ?»»...
Source: http://www.leparisien.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 13 2011 22:26:44

Mediator : comment Servier a corrige le rapport du Senat

«Le Figaro a consulté la transcription d'écoutes téléphoniques du numéro 2 du groupe. Elle sont édifiantes pour le laboratoire. Dans le cadre de l'instruction judiciaire actuellement en cours à Paris, les principaux dirigeants des laboratoires Servier ont été mis sur écoute cet été, suite à une commission rogatoire des magistrats instructeurs en date du 8 juin dernier. Cette mesure est parfaitement courante dans ce type d'affaire. Rappelons que le tribunal de grande instance de Paris a ouvert une information judiciaire pour tromperie sur la composition du Mediator, prise illégale d'intérêts par personne exerçant une fonction publique, participation illégale d'un fonctionnaire dans une entreprise contrôlée et escroquerie. Le Mediator a été commercialisé en France entre 1976 et 2009 comme antidiabétique alors qu'il était en réalité un coupe-faim. Les transcriptions par les gendarmes de ces conversation auxquelles Le Figaro a eu accès sont particulièrement instructives. En témoigne celle du 24 juin dernier à 19h06 entre Jean-Philippe Seta et Claude Griscelli. Le premier est le directeur opérationnel du groupe dans lequel il est rentré voilà une trentaine d'années et surtout, dauphin désig»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 12 2011 16:21:38

''Le Lobbying à rebours'', de Cornelia Woll

«La thèse développée par Cornelia Woll, chercheuse au Centre de recherche et d'études internationales #CERI#, met à mal ce lieu commun. Les intérêts économiques d'une entreprise et donc sa stratégie évoluent en fonction du cadre institutionnel dans lequel elle se développe, postule-t-elle. Par l'analyse de ce qu'elle appelle la "conceptualisation des préférences" des entreprises en matière de commerce international, l'auteur démontre comment les politiques nationales ou supranationales sont déterminantes pour définir la stratégie des entreprises : d'une part, le rôle "de mise sur agenda" des gouvernements affecte l'ordre de leurs priorités ; d'autre part, la modification des cadres réglementaires des échanges internationaux peut changer radicalement leurs intérêts, leurs opportunités et leur approche des activités internationales. TELECOMMUNICATIONS ET TRANSPORT AERIEN A titre d'exemple, l'auteur retrace l'histoire de la libéralisation des télécommunications et du transport aérien. Elle explique comment les changements de réglementations ont modifié les préférences commerciales des entreprises de ces secteurs, les amenant à soutenir la libéralisation, alors que souvent, en situation de monopole, leur intérêt primaire eut été le protectionnisme. Loin de nier l'existence du lobbying, Cornelia Woll explique comment entreprises et politiques ont tissé des relations d'influences mutuelles, le lobbying par la pression directe sur les dirigeants politiques cédant progressivement la place à un lobbying réglementaire, où l'entreprise joue auprès des politiques et parfois à leur demande un rôle d'expert, de conseiller, dans lequel elle doit rester crédible sur le moyen, voire sur le long terme.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Bibliographie,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Bibliographie,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

07 15 2011 15:11:18

Pushing for faster Internet connection with fiber

«When it comes to speed, the United States is to the Internet what Jamaica is to bobsledding. We rank a shameful 25th around the globe. Even the tech Shangri-La of San Francisco isn't much better, with average download speeds in some neighborhoods that are one-tenth of what you'd get in South Korea. The good news is that there are some people pushing feverishly to catch up; the bad news is that it's a very bumpy track. Two outspoken advocates for the local cause are Dana Sniezko, a nonprofit Web developer and technology activist who started the informative site SFFiber.info; and Alex Menendez, co-founder of MonkeyBrains, a San Francisco Internet service provider that's developed interesting (though ultimately limited) ways to boost Internet speeds in patches of the city. They're both lobbying San Francisco officials to make it easier for ordinary companies to lay fiber or install their own ultra-fast cables throughout the city. They see it as the best bet for loosening the grip on local Internet service that AT&T and Comcast currently hold, and leapfrogging from aging DSL and cable technology to direct fiber connections to the home.» [...] « Q: Why have we fallen so far behind in Internet speed in the United States? Menendez: There are a lot of reasons, but the obvious one is that, if you have a duopoly or monopoly, what would be motivating that organization to improve the technology? Especially if you have infrastructure in the ground already going to every home. It's there, it's been making you money for 100 years, so why would you invest in new infrastructure? For a company like mine, it makes sense to make these investments. For us, competing means doing the latest and greatest. »...
Source: http://www.sfgate.com | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

07 14 2011 13:44:48

Le lobby des operateurs s'impose a Bruxelles

«L'Internet du futur sera celui des opérateurs. La commissaire européenne en charge du numérique Neelie Kroes s'apprête en effet à trancher ce 13 juillet unilatéralement en faveur du scénario ficelé par les opérateurs de télécommunication pour "atteindre les objectifs du Digital Agenda for Europe". Une position allant au-delà des derniers communiqués de la Commission, plus ambigus, sur Internet. Au menu, le programme rêvé des opérateurs: gestion différenciée du trafic Internet, promotion de plusieurs degrés de qualité de service, mais aussi participation des fournisseurs de services (autrement dit, les sites) au financement des infrastructures. Des recettes qui mettent à mort la neutralité, tout en faisant la nique à des géants comme Google. Portées depuis longtemps par les opérateurs, elles devraient finalement être actées ce jour par la Commission.»...
Source: http://owni.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

06 24 2011 14:24:47

Electromenager : ''L'obsolescence programmee n'existe pas''

«Non, il n'existe pas de petite puce à l'intérieur de votre réfrigérateur ou de votre lave-linge qui à l'heure dite, déclenchera l'autodestruction qui vous obligera à changer votre équipement. Une fois pour toute, qu'on se le dise ! Au-delà de ce seul "mythe", la durabilité des appareils électroménagers est très régulièrement mise en cause. Le Gifam entend faire taire les rumeurs et s'appuie, pour défendre la fiabilité des appareils, sur deux enquêtes réalisées auprès des consommateurs par la TNS-Sofrès*, dont les résultats ont été rapprochés d'une première étude datant de 1977. Et de constater que, malgré une utilisation beaucoup plus fréquente des appareils - notamment due aux changements dans les modes de vie (hausse de l'emploi des surgelés, par exemple) et également souvent liée à la taille du foyer - et une baisse du prix moyen, la durée de vie des produits reste quasi constante depuis trente ans, soit entre onze et quinze suivant le type d'appareil. Une durée qui est d'ailleurs proche de celle souhaitée par le consommateur, soit entre 11 (lave-linge et lave-vaisselle) et 14 ans (réfrigérateur, 13 ans ; congélateur 14 ans). Entre 23 et 25% des personnes interrogées seulement, souhaiteraient que l'appareil dure toute leur vie : mais elles seraient pour la plupart des seniors qui ne se projetteraient donc pas dans l'achat d'un nouvel appareil, explique Frédéric Los de la TNS-Sofrès. Pour Gérard Mermet, sociologue directeur de Francoscopie, invité par le Gifam pour la présentation de ces résultats, "Il y a une surévaluation de la durée de vie souhaitée par les consommateurs. Ils oublient qu'il va y avoir des évolutions technologiques qui leur apporteront des bénéfices sensibles pour lesquels ils se laisseront séduire. Ils n'anticipent pas non plus les changements qui affecteront leur foyer : mariage, divorce, déménagement, etc." A l'ère de l'"Homo zappens", tout est donc possible ! D'ailleurs, 40 à 50% des appareils ménagers sont remplacés alors même qu'ils sont en état de marche ou réparés, rapporte l'étude.»...
Source: http://www.maisonapart.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

06 23 2011 2:20:42

Electromenager : ''L'obsolescence programmee n'existe pas''

«Le Groupement interprofessionnel des Fabricants d'appareils d'équipements ménagers (Gifam) entend faire taire les idées reçues et les rumeurs sur la durabilité des appareils. S'appuyant sur des études commandées à la TNS-Sofrès, les professionnels de l'électroménager défendent la fiabilité de leurs produits. Non, il n'existe pas de petite puce à l'intérieur de votre réfrigérateur ou de votre lave-linge qui à l'heure dite, déclenchera l'autodestruction qui vous obligera à changer votre équipement. Une fois pour toute, qu'on se le dise ! Au-delà de ce seul "mythe", la durabilité des appareils électroménagers est très régulièrement mise en cause. Le Gifam entend faire taire les rumeurs et s'appuie, pour défendre la fiabilité des appareils, sur deux enquêtes réalisées auprès des consommateurs par la TNS-Sofrès*, dont les résultats ont été rapprochés d'une première étude datant de 1977. Et de constater que, malgré une utilisation beaucoup plus fréquente des appareils - notamment due aux changements dans les modes de vie (hausse de l'emploi des surgelés, par exemple) et également souvent liée à la taille du foyer - et une baisse du prix moyen, la durée de vie des produits reste quasi constante depuis trente ans, soit entre onze et quinze suivant le type d'appareil. Une durée qui est d'ailleurs proche de celle souhaitée par le consommateur, soit entre 11 (lave-linge et lave-vaisselle) et 14 ans (réfrigérateur, 13 ans ; congélateur 14 ans). Entre 23 et 25% des personnes interrogées seulement, souhaiteraient que l'appareil dure toute leur vie : mais elles seraient pour la plupart des seniors qui ne se projetteraient donc pas dans l'achat d'un nouvel appareil, explique Frédéric Los de la TNS-Sofrès. Pour Gérard Mermet, sociologue directeur de Francoscopie, invité par le Gifam pour la présentation de ces résultats, "Il y a une surévaluation de la durée de vie souhaitée par les consommateurs. Ils oublient qu'il va y avoir des évolutions technologiques qui leur apporteront des bénéfices sensibles pour lesquels ils se laisseront séduire. Ils n'anticipent pas non plus les changements qui affecteront leur foyer : mariage, divorce, déménagement, etc." A l'ère de l'"Homo zappens", tout est donc possible !»...
Source: http://www.maisonapart.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

06 02 2011 7:22:57

E. coli : les concombres espagnols mis hors de cause

«La Commission européenne a annoncé mercredi soir avoir levé la mise en garde lancée contre les concombres bio espagnols soupçonnés d'avoir provoqué une contamination potentiellement mortelle à la bactérie E. coli. "Les derniers tests menés en Espagne et en Allemagne sur des concombres produits en Espagne n'ont pas décelé la présence de la souche O104 de la bactérie E. Coli, et la Commission a en conséquence levé l'alerte lancée au niveau européen", a-t-elle précisé dans un communiqué. La Commission a informé tous les Etats membres de cette décision immédiatement rendue publique à Madrid par le ministère de la Santé. La décision est "un pas très important en vue d'un retour à la normale aussi rapide que possible pour le secteur agricole espagnol", a souligné le ministère. Le commissaire européen à la Santé John Dalli a pressé l'Allemagne de redoubler d'efforts afin d'identifier la source de cette contamination à l'origine d'une grave crise de santé dans l'UE et de l'effondrement du marché des fruits et légumes.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

04 29 2011 10:54:43

CNN : le Syntec Numerique et le Munci soufflent le chaud et le froid

«La création du Conseil National du Numérique fait réagir la chambre professionnelle des SSII et éditeurs, ainsi que l'association des salariés, indépendants et demandeurs d'emploi informatique. Les positions sont tranchées. Le lancement du Conseil National du Numérique (CNN), officiellement installé mercredi par Nicolas Sarkozy, a fait réagir dans la foulée deux acteurs du paysage informatique français. A savoir : le Syntec Numérique et le Munci. La présence de Bruno Vanryb, président du collège Editeurs de Syntec Numérique - aux côtés des 17 autres membres du CNN - a été applaudie par la chambre professionnelle qui s'est "félicitée de sa présence en tant que membre aux côtés des acteurs de l'Internet et des autres organisations professionnelles". En revanche, du côté du Munci, le son de cloche n'est pas du tout le même. "La composition du CNN est assez éloignée des préconisations du rapport de M. Kosciusko-Morizet [...]. Nous déplorons la sur-représentation des acteurs télécoms, l'absence totale de représentation des associations professionnelles, travailleurs, consommateurs et utilisateurs du numériqu»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

03 28 2011 6:8:7

H1N1 : un rapport refute les accusations de collusion entre l'OMS et les laboratoires

«La directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, s'est félicitée, lundi 28 mars, des premiers résultats du comité d'évaluation sur la gestion de la grippe H1N1, qui, selon elle, blanchit l'organisation des accusations de collusion avec les groupes pharmaceutiques. Au cours de la dernière réunion de ce comité, Mme Chan a expliqué que les experts mandatés devaient répondre à deux questions : savoir si la déclaration de la pandémie était justifiée et si les décisions et actions de l'OMS avaient été "d'une quelconque manière" influencées par les laboratoires pharmaceutiques. "Le document exonère l'OMS sur les deux points", a assuré Mme Chan. MIEUX GERER LES CONFLITS D'INTERETS La responsable de l'organisation basée à Genève, mise en cause pour sa gestion de la première pandémie du XXIe siècle, en 2009, a toutefois reconnu que l'OMS, comme le souligne le rapport préliminaire d'experts, "doit gérer beaucoup mieux les potentiels conflits d'intérêts". Elle a également admis que des "définitions rigides", notamment sur les critères de sévérité jugés mal adaptés, avaient gêné la gestion du virus d'origine porcine, aviaire et humaine apparu au Mexique au printemps 2009. Elle a finalement salué ce "document préliminaire, ses conclusions et ses recommandations. Nous ferons tout notre possible pour le mettre en pratique", a-t-elle promis. ERREURS DE COMMUNICATION "Certaines recommandations seront beaucoup plus faciles à appliquer que d'autres", a-t-elle nuancé. Celles qui concernent l'OMS "seront comparativement faciles". En revanche, les "faiblesses venues de difficultés systémiques plus larges" seront plus difficiles à mettre en oeuvre, a-t-elle laissé entendre, faisant notamment allusion aux difficultés rencontrées par l'OMS pour la distribution de vaccins aux pays en développement.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

03 19 2011 13:12:56

Hashtable » Assemblee nationale, lobbies et puissance de l'internet

«Dans un de mes récents billets, j'évoquais l'impact de plus en plus fort des technologies d'information mises à la disposition de tous pour, littéralement, couper l'herbe sous le pied des politiciens. L'actualité me donne l'occasion d'illustrer en vraie grandeur cette tendance lourde ... Frémissements et étonnements, yeux écarquillés, lippes pendantes et exclamations surprises chez les biberonneurs de subventions de la presse traditionnelle : des gens, tous seuls comme des grands, ont aidé une association de lutte contre la corruption, Transparency International et un collectif de citoyens à produire un relevé assez étendu des lobbyistes qui interviennent à l'Assemblée Nationale. Avant de détailler la réalisation, et en quoi elle se lie parfaitement avec les remarques que je faisais dans mon précédent billet, rappelons que j'avais évoqué récemment Transparency International au détour d'une application sur iPhone permettant de consulter en ligne le degré de corruption d'un pays. C'est grâce à ce genre d'associations qu'on découvre que la France se tapait un petit 6.8 sur 10 en matière de lutte contre la corruption, ce qui est franchement médiocre pour un phare de l'humanité. Et on notera d'autre part que le collectif de citoyens, Regards Citoyens, est majoritairement composé d'informaticiens, ce qui corrobore assez clairement la thèse que je soutiens : dans le monde qui s'ouvre à nous, ceux qui traitent l'information, qui sont capables d'y accéder et qui donnent à tous la possibilité de la créer et de l'obtenir facilement sont, réellement, ceux qui agissent concrètement pour une perte du pouvoir des politiciens. Or ces derniers n'ont toujours pas compris que les informaticiens ne font plus partie, depuis longtemps, de la simple intendance de leurs cabinets et de leur staff technique... Tant mieux, à la limite.»...
Source: http://h16free.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

03 19 2011 13:12:58

Mediator: L'Afssaps accablee dans un rapport independant

«Ce n'est pas le premier et ce ne sera sans doute pas le dernier rapport sur le scandale du Mediator. Remise hier à Nicolas Sarkozy, l'enquête du député UMP Bernard Debré, et du président de l'Institut Necker, Philippe Even n'épargne personne. Ni les hommes, ni les structures chargées de l'organisation des médicaments en France. « L'Afssaps a échoué partout », écrivent notamment les deux spécialistes qui prônent « une refonte globale du système de santé ». A savoir, le déremboursement de 1 000 à 2 000 médicaments inutiles, l'installation d'experts « indépendants » des laboratoires à la tête des structures et surtout la création d'un véritable ministère de la Santé à part de celui du Travail auquel il est aujourd'hui affilié.»...
Source: http://www.20minutes.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

03 17 2011 13:13:15

Des internautes tentent d'etablir une liste des lobbyistes de l'Assemblee

«Voilà un exemple de travail collaboratif (ou crowdsourcing) assez rare en France. Deux associations ont fait appel aux internautes pour éplucher tous les rapports parlementaires qu'ils ont pu trouver entre 2007 et 2010, soit 1 250 documents publics, avec pour mot d'ordre de "numériser les lobbyistes de l'Assemblée". Trois mille personnes ont participé, via le Web, et ont achevé ce travail de fourmi en quelques semaines. Le but de l'opération ? Regarder qui est auditionné par les députés lors de ces travaux préparatoires aux lois. Les deux organisations - Regards citoyens, qui propose une veille originale de l'activité politique, et Transparence internationale France, qui lutte contre la corruption - publient aujourd'hui sur Internet cette base de données originale qui montre, domaine par domaine, combien d'entreprises, d'administrations, de syndicats, de cabinets de conseil, ont été entendus par les législateurs.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

03 17 2011 10:21:19

Mediator : l'Afssaps doit disparaitre, selon le rapport de Debre et Even

«Les professeurs Bernard Debré et Philippe Even, missionnés par Nicolas Sarkozy, préconisent dans leur rapport, que le Nouvel Observateur s'est procuré, la création d'une "Agence du médicament". Evaluer et surveiller les médicaments ? La mission est si cruciale qu'elle doit être reconnue au même titre que les soins, la recherche et l'enseignement. C'est sur cet impératif que Bernard Debré et Philippe Even, après le scandale du Mediator ont articulé leur rapport remis au ministre de la Santé Xavier Bertrand et à Nicolas Sarkozy. Ce dernier, proche de Jacques Servier et soucieux d'éteindre l'incendie, avait chargé les deux professeurs de réfléchir en urgence à une refonte du système. Le rapport, remis avant même que les missions parlementaires et l'Igas achèvent les leurs, doit servir de base à une loi promise à la rentrée prochaine. A moins qu'il ne soit jugé trop volcanique... Sur le même sujet[EXCLUSIF] L'intégralité du rapport de Debré et Even sur le Mediator La réforme emprunte l'essentiel à la FDA #Food and Drug administration# américaine : non plus 3.500 experts souvent extérieurs, plus ou moins compétents, comme dans le système actuel de l'Afssaps, mais 40 têtes choisies pour leur excellence et très bien rémunérés. Ils seraient chargés, avec l'aide de spécialistes désignés par leurs soins, d'instruire les dossiers des médicaments après avoir auditionné, en séance publique, les représentants de l'industrie pharmaceutique mais aussi ceux de l'assurance maladie, les associations de patients, et les généralistes. Responsabilisation des experts et des dirigeants, qui seraient obligatoirement des médecins, transparence sous peine de sanctions en cas de conflit d'intérêt, simplification, sont les axes clés du système proposé. L'Afssaps, irrémédiablement entachée disparait au profit d'une nouvelle "Agence du médicament", composée de deux départements autonomes, la phamacovigilance et l'agence de l'évaluation du médicament, chacune référant à un directeur général, en liaison direct avec le ministre de la Santé.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

02 20 2011 18:10:18

New Dietary Guidelines for Americans

«For the first time since it began issuing dietary guidelines, the government offered new recommendations last month that clearly favor the health and well-being of consumers over hard-lobbying farm interests. The new science-based Dietary Guidelines for Americans, released Jan. 31 by the Departments of Agriculture and of Health and Human Services, are comprehensive, sensible, attainable and, for most people, affordable. They offer a wide variety of dietary options to help you eat better for fewer calories without undue sacrifice of dining pleasure. Now it's up to consumers to act on this advice and put the brakes on runaway obesity and the chronic diseases that cost billions of dollars before they kill. It's a lot easier than you may think, especially if you make the adaptations gradually and avoid declaring war on every deviation from the straight and narrow. Moderation, rather than constant deprivation and denial, is the key to a wholesome diet that you can stick with and enjoy. I say this with confidence because I've lived this way for most of my adult life and I've watched my sons do the same for more than four decades. Here is a summary of the guidelines, which combine the goals of fewer calories - and especially nutrient-poor calories from sugars, fats and refined grains - with more emphasis on nutrient-dense foods:»...
Source: http://www.nytimes.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

02 03 2011 16:24:14

Arret sur images - Perol, lobbyiste bancaire : scoop a retardement

«C'est une information connue depuis septembre, mais qui n'a fait quasiment aucun bruit. Ce matin sur France Inter, le journaliste spécialisé en économie Philippe Lefébure a raconté comment une entreprise de lobbying a calmé les ardeurs anti-banques des députés européens durant l'été. Commanditaire de cette action : François Pérol, le patron du groupe Banque Populaire Caisse d'Epargne, ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée et dirigeant de la Fédération bancaire française...»...
Source: http://www.arretsurimages.net | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

01 25 2011 17:44:37

Le lobbying peine toujours a seduire l'entreprise

«En France, « lobbying » reste encore un gros mot. A peine un grand groupe sur deux a adopté une stratégie interne forte dans ce domaine, selon une enquête menée par le groupe affaires publiques de l'Association des Sciences po auprès des 120 plus grandes entreprises françaises et filiales d'entreprises étrangères (sur le critère du chiffre d'affaires et des effectifs). Pour le reste, 25 % des entreprises externalisent leur lobbying, 18 % le traitent comme de la communication et 7 % disent ne pas y avoir recours. Les sociétés les plus actives sur le terrain des groupes de pression travaillent depuis la France. Près de la moitié disposent d'une équipe ad hoc, depuis plus de cinq ans contre 35 % depuis moins de cinq ans. « La pratique n'est finalement pas si neuve. En revanche, elle n'est guère évolutive, puisque aucun des répondants ne déclare avoir prévu de créer un poste » dédié à cette tâche, note l'étude. La moitié des entreprises les plus en pointe s'adjoignent un bureau à Bruxelles et parfois dans un pays d'Europe, aux Etats-Unis ou dans un pays émergent, en fonction de leurs intérêts propres. La plupart du temps, cette responsabilité incombe aux managers internes, qui maitrisent bien l'aspect technique des dossiers à défendre, de préférence à des profils politiques (32 %) ou juridiques (28 %). Leur titre ? Directeur des affaires publiques ou des relations institutionnelles (et éventuellement européennes), conseiller à titres divers ou membre du cabinet du président... Stratégie d'influence « Le mot lobbying n'est jamais utilisé », relèvent les auteurs de l'étude. En revanche, quand la fonction est externalisée, elle l'est auprès d'un cabinet spécialisé, de préférence à une agence de communication ou un cabinet d'avocats. Dans le même temps, beaucoup s'adonnent aussi à une forme de lobbying collectif et passent par des organisations professionnelles sectorielles (92 %) et des organisations professionnelles généralistes, comme le Medef (pour près de la moitié).»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

01 16 2011 9:31:14

Mediator. Xavier Bertrand accuse Servier de ''graves'' derives

«Six semaines d'enquête, une centaine d'auditions, 260 pages de compte rendu, le rapport de l'Inspection générale des affaires sociales #Igas# sur le Mediator est au final accablant. Remis hier au ministre de la Santé Xavier Bertrand, il pointe de « graves » dérives de la part des laboratoires Servier et de l'Agence du médicament. Il démontre aussi les « défaillances » du système de pharmacovigilance et des lenteurs ministérielles. « Une inexplicable tolérance » Selon l'Igas, « les laboratoires Servier, dès l'origine du médicament, ont poursuivi un positionnement du Mediator en décalage avec sa réalité pharmacologique ». Est surtout mis en accusation l'usage de la norfenfluramine, une molécule très proche de l'amphétamine, dans la composition du médicament. « Pour le dire autrement », précise le rapport, « pendant 33 ans, tous les patients traités par Mediator ont en réalité absorbé de la norfenfluramine à des doses efficaces. »Pour l'Igas, « l'Agence chargée du médicament, a été inexplicablement tolérante à l'égard d'un médicament sans efficacité thérapeutique réelle ». Quand au système de pharmacovigilance, « il a été incapable d'analyser les graves risques apparus en termes de cardiotoxicité ». Enfin, « les ministres chargés de la Sécurité sociale et de la Santé gérant avec lenteur les déremboursements de médicaments à service médical rendu insuffisant, ont abouti dans le cas du Mediator à des résultats inverses de ceux recherchés ». En conclusion, l'Igas estime que l'antidiabétique mis sur le marché pendant 33 ans, et suspecté d'avoir causé de 500 à 2000 décès, « aurait pu être retiré dix ans plus tôt ». Les têtes vont tomber Face à ce rapport sans appel, Xavier Bertrand s'est engagé hier à « rebâtir un nouveau système de sécurité sanitaire ». « Le rapport montre clairement que la police du médicament a failli à sa mission », a-t-il souligné. Il a également dénoncé la « responsabilité directe ! » des laboratoires Servier évoquant un « faisceau d'indice » en ce sens dans le rapport de l'Igas. Enfin, s'agissant de l'Afssaps, le ministre a souhaité le remplacement de Jean Marimbert, en poste depuis 2004, par un « binôme complémentaire ». Mais surtout, pour garantir une meilleure étanchéité entre laboratoires et autorités sanitaires, le ministre a proposé que le financement de l'Afssaps soit désormais assuré par une subvention de l'Etat et non plus direct.» [...] «Le syndrome du parapluie Les verrous de sécurité sont pléthore : Institut de veille sanitaire, Établissement français du sang, Haute autorité de santé, Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, Agence nationale de sécurité sanitaire. Sans compter l'Agence de la biomédecine, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, l'Institut de radioprotection et de sécurité nucléaire. L'ensemble est chapeauté par la Direction générale de la santé, elle-même placée sous la tutelle du ministère idoine… Depuis 20 ans, les ministères successifs ouvrent les parapluies pour ne pas reproduire le sang contaminé, Creutzfeld-Jacob, l'isoméride, le distilbène… Le retrait du Mediator du marché « aurait pu être décidé dès 1999 » a affirmé hier un responsable de l'Igas. Dix ans se sont écoulés, en toute impunité. Comment ne pas s'interroger ? Comment expliquer que ces scandales sanitaires passent les mailles du filet ? Dans Le Monde d'hier, Jean-François Girard! , directeur général de la santé de 1986 à 1997 s'interrogeait sur la pertinence d'un « rapprochement entre les agences ». Pour « réduire la balkanisation, les coûts et développer une culture commune ». ça paraît tellement évident. Enfin, comment ne pas s'étonner que presque tous les satellites sanitaires soient dirigés par des énarques et des polytechniciens ? Ceux-là même que le professeur Even, ancien doyen de la faculté de médecine Necker désigne dans Le Monde comme ceux « savent tout, mais ne sont compétents nulle part »… Tristes constats. Ch.R.-P. Le syndrome du parapluie Les verrous de sécurité sont pléthore : Institut de veille sanitaire, Établissement français du sang, Haute autorité de santé, Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, Agence nationale de sécurité sanitaire. Sans compter l'Agence de la biomédecine, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, l'Institut de radioprotection et de sécurité nucléaire. L'ensemble est chapeauté par la Direction générale de la santé, elle-même placée sous la tutelle du ministère idoine… Depuis 20 ans, les ministères successifs ouvrent les parapluies pour ne pas reproduire le sang contaminé, Creutzfeld-Jacob, l'isoméride, le distilbène… Le retrait du Mediator du marché « aurait pu être décidé dès 1999 » a affirmé hier un responsable de l'Igas. Dix ans se sont écoulés, en toute impunité. Comment ne pas s'interroger ? Comment expliquer que ces scandales sanitaires passent les mailles du filet ? Dans Le Monde d'hier, Jean-François Girard, directeur général de la ! santé de 1986 à 1997 s'interrogeait sur la pertinence d'un « rapprochement entre les agences ». Pour « réduire la balkanisation, les coûts et développer une culture commune ». ça paraît tellement évident. Enfin, comment ne pas s'étonner que presque tous les satellites sanitaires soient dirigés par des énarques et des polytechniciens ? Ceux-là même que le professeur Even, ancien doyen de la faculté de médecine Necker désigne dans Le Monde comme ceux « savent tout, mais ne sont compétents nulle part »… Tristes constats. »...
Source: http://www.ladepeche.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

01 11 2011 7:11:21

Mediator. La mysterieuse etude Servier de 2001

«Qu'est devenue l'étude sur la dangerosité potentielle du Mediator demandée en 2001 par l'Agence européenne du médicament au laboratoire Servier ? Elle n'est en tout cas jamais parvenue aux spécialistes français de la pharmaco- vigilance. Délibérément ? Le Mediator présentait «un vrai risque» pour les patients? Même les laboratoires Servier ont fini par l'admettre, il y a deux jours. Difficile de faire autrement : il ne se passe pas une semaine sans apprendre qu'un nouveau signal d'alerte clignotait. Dès 1976, date de sortie de ce médicament destiné aux diabétiques en surpoids, des doutes et des appels à la vigilance étaient lancés! Il a pourtant fallu attendre près de 34 ans, et la persévérance d'un médecin hospitalier brestois - Irène Frachon - pour que ce produit soit définitivement retiré du marché. Bilan: de 500 à 2.000 morts, consécutives à des troubles cardio-pulmonaires, selon deux estimations de la Caisse nationale d'Assurance maladie et de l'Inserm. Rien sur «l'effet potentiellement toxique» Les sentinelles de la commission de pharmacovigilance de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé #Afssaps# n'ont rien vu ou presque? La faute au mode de fonctionnement d'un système de veille #professionnels de santé# qui ne fait remonter, au mieux, que 5% des effets indésirables des médicaments. Concernant le Mediator, les doutes existaient pourtant. Et les informations permettant de démontrer la nocivité du médicament aussi.» [...] «En juin1999, ceux-ci apprennent que les premiers résultats de l'enquête italienne «ne permettent pas de conclure à une possible neurotoxicité ou cardiotoxicité du benfluorex». Faux. Dans le rapport final, publié en octobre1999, les experts italiens affirment au contraire que «les patients traités sont exposés à un effet potentiellement toxique». Ce rapport et ces résultats ne parviendront jamais sur le bureau des responsables de la pharmacovigilance de l'Afssaps. L'échelon européen mis en cause Dans un document transmis récemment à l'Inspection générale des affaires sociales #IGAS#, que Le Télégramme s'est procuré, l'un des membres de cette commission évoque très pudiquement «un manque de communication». Un autre membre de la même commission, qui a souhaité conserver l'anonymat, parle beaucoup plus clairement: «Nous demandions des informations, mais il était impossible d'accéder aux bonnes sources. Pourquoi nos correspondants au sein de l'Agence européenne du médicament ne nous ont pas informés?» Pour ce second expert, le «manque de communication» est «l'explication la moins dérangeante». Lui avance une autre hypothèse: «L'existence d'un réseau parallèle qui édulcorait les informations dérangeantes pour le laboratoire français». »...
Source: http://www.letelegramme.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 24 2010 21:36:20

Les methodes de l'ombre du labo Servier

««Désolé, je n'ai pas envie d'avoir un accident de voiture, vous ne savez pas à qui vous avez affaire.» Un autre : «Je cherche du boulot, j'aimerais autant que mon nom ne sorte pas.» Ou encore : «Je ne crains pas pour ma vie, mais je n'ai pas envie de voir ma boite couler.» Ainsi parlent les anciens de Servier contactés par Libération, entre peur et prudence, dignes d'un roman de John Le Carré. Les salariés, en interne, se drapent, eux, dans le mutisme. Cela ne tient pas seulement aux consignes imposées par Image 7, la puissante boite de com choisie pour surmonter la crise du Mediator. Servier, c'est l'histoire du docteur Jacques Servier, parti de presque rien dans les années 50, et qui a transformé en l'espace de soixante ans son petit labo en une multinationale de 20 000 salariés. Et qui lui a imprimé une culture unique. «C'est un peu la Corée du Nord de l'industrie pharmaceutique», diagnostique un ancien. Un labo qui a fait de la recherche et développement son credo et qui ne s'est pourtant jamais distingué par la qualité de ses molécules. Une entreprise qui a fait de la culture du marketing et du lobbying les vrais leviers de son développement.»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 22 2010 10:27:28

La grippe A/H1N1 revient... par l'Angleterre

«Trois cents cas de grippe aiguë ayant nécessité une hospitalisation ont été signalés au Royaume-Uni. Huit décès sont attribués au virus depuis l'été. En France, des cas sont déclarés, mais le seuil épidémique est encore loin ; les taux de vaccination, eux, sont faibles.Depuis son apparition au Mexique et aux Etats-Unis en mars 2009, on a tout dit sur la grippe A/H1N1. Epidémie qualifiée dans un premier temps de foudroyante, elle s'est répandue au fil des mois dans le monde entier en perdant de sa virulence, au point que le taux de mortalité dû au virus H1N1 s'est finalement révélé dans la moyenne de toutes les épidémies annuelles de grippe. Entretemps, les autorités sanitaires du monde entier, OMS et autorités européennes en tête, avaient décrété la mobilisation... avec des succès très variables. En France, la polémique sur le coût et les bénéfices de la campagne de vaccination a été longue à s'éteindre. Or, voici que le fameux virus fait son retour en Europe. Il est juste de l'autre côté de la Manche : plus de 300 personnes ont été hospitalisées dans des services de soins intensifs à travers le Royaume-Uni pour des cas aigus de grippe, et les services sanitaires européens ont réclamé des mesures d'incitation aux vaccinations sur l'ensemble du vieux continent. Le porte-parole du ministère britannique de la Santé n'a pas été en mesure de dire combien de personnes, sur les 302 concernées, étaient atteintes par la souche H1N1 de la grippe ; mais selon des experts, il est vraisemblable que H1N1 soit la souche dominante parmi ces cas. "A travers tout le pays, les employés sur le front sanitaire signalent un nombre sans précédent d'hospitalisations pour des grippes graves, chez des adultes présentant des risques élevés", a déclaré Peter Openshaw, directeur du Centre des infections respiratoires à l'Institut national du coeur et des poumons, à Londres. Huit décès ont été attribués au virus H1N1 depuis la fin de l'été, et deux à un autre virus. Les Français hésitent à se faire vacciner» [...] «Depuis cette année, sont aussi invités à se faire vacciner gratuitement les médecins généralistes, infirmiers et sages-femmes exerçant une activité libérale, indique la CNAM. Et pourtant, depuis le lancement de la campagne, seulement 5,5 millions de personnes (sur un total de 12,5 millions de personnes invitées à le faire) étaient déjà passées il y a un peu plus d'une semaine par la case "vaccination", selon la CNAM. Soit 15% de moins qu'en 2007 et 2008. Le directeur général de la santé Didier Houssin a rappelé la semaine dernière dans le Parisien qu'il "n'est pas trop tard" pour se faire vacciner. La campagne de vaccination, ouverte le 24 septembre, doit s'achever le 31 janvier. »...
Source: http://lci.tf1.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 22 2010 9:53:59

Eric Besson : ''La taxe Google va etre adaptee pour que les geants du Web contribuent au financement des reseaux''

«En visite dans les locaux de Priceminister, le ministre délégué à l'Economie numérique a enterré la 'taxe Google' mal conçue mais entend toujours faire passer à la caisse les géants du Web. Il est également revenu sur les défis de 2011, sur le Conseil du numérique et sur l'affaire Wikileaks. Eric Besson tient à démontrer qu'il est sur le terrain. Le ministre délégué à l'Economie numérique s'est ainsi rendu dans les locaux parisiens de Priceminister afin de rencontrer Pierre Kosciusko-Morizet (son fondateur) et les responsables de Rakuten, le groupe japonais qui vient de s'offrir le géant français du commerce en ligne. Cette visite a également été l'occasion d'une rencontre avec la presse, une rencontre plutôt décevante puisque le ministre est resté fort évasif sur les grandes questions qui secouent actuellement le secteur du numérique. Eric Besson a d'abord abordé l'épineux dossier de la vraie fausse taxe Google adoptée par les sénateurs et repoussée à six mois par le gouvernement. Le ministre a ainsi reconnu que cette taxe rate l'objectif qu'elle se fixe puisque des géants comme Google échapperaient finalement à toute ponction. Dans l'état actuel, le texte sera vraisemblablement enterré, rassurant donc les acteurs français du Net qui se sont fortement émus de son principe. Néanmoins, Eric Besson entend bien faire payer Google et consorts. "La préoccupation est légitime : certains services profitent des réseaux mais ne les financent pas, tout en occupant des positions dominantes dans certains secteurs et en consommant toujours plus de bande passante". Et de poursuivre : "Google ou Facebook ont beaucoup apporté au Web mais ils ne contribuent en rien au financement des réseaux. Ces sociétés sont basées dans des pays étrangers, ne paient aucun impôt en France. Il faut donc réfléchir à une contribution intelligente".»...
Source: http://hightech.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

12 21 2010 16:54:36

Copie privee : jusqu'a 12 euros de plus sur les tablettes internet

«La liste des produits soumis à la rémunération pour copie privée va s'allonger. Réunie la semaine dernière, la commission chargée d'en fixer les barèmes a décidé d'étendre la contribution aux tablettes Internet, comme l'iPad, et aux autoradios multimédias pourvus d'un système de stockage. Cette redevance est déjà appliquée à de nombreux supports comme les CD, DVD, enregistreurs de salon, etc., afin de compenser le manque à gagner pour les auteurs lorsque les utilisateurs effectuent des copies de leurs oeuvres dans un « cadre familial ». La commission n'a pas encore officiellement dévoilé le détail du barème appliqué aux tablettes et aux autoradios. Elle doit se réunir le 12 janvier pour voter son adoption définitive avant publication au Journal officiel. Cette mesure entrera en vigueur le 1er février. Marc Guez, directeur de la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) et membre de la commission copie privée, indique que la rémunération variera entre 0,09 euro pour les tablettes dotées de 128 Mo de mémoire et 12 euros pour celles disposant de 40 à 64 Go.»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

11 25 2010 18:2:8

Facebook embauche l'ex conseillere parlementaire de NKM

«Ancienne conseillère des cabinets d'Eric Besson et de Nathalie Kosciusko-Morizet au secrétariat d'Etat à l'économie numérique, Anne-Sophie Bordry rejoint Facebook comme directrice des affaires publiques pour la France et l'Europe du Sud. Avec près de 18 millions de membres actifs et une exposition de plus en plus importante, Facebook France renforce son effectif d'une quinzaine de commerciaux avec la création d'un poste de directrice des affaires publiques pour la France et l'Europe du sud confiée à Anne-Sophie Bordry. Un job sur mesure pour cette femme qui a successivement été conseillère d'Eric Besson et de Nathalie Kosciusko-Morizet au Secrétariat d'Etat à l'économie numérique entre 2008 et 2010 après sept ans realmés au Sénat et dans les services de Matignon pour suivre les dossiers de la "société de l'information" en pleine éclosion. " Dans le cadre de cette mission, elle a notamment travaillé sur le plan France numérique 2012, menant un important travail de dialogue entre institutionnels et entreprises. Ses activités de conseil couvrait notamment la régulation d'internet, la propriété intellectuelle, le cyber-crime, la liberté d'expression, l'e-éducation et l'e-business." détaille le communiqué de Facebook. Données privées et droit à l'oubli Chargée des relations avec les institutions, son rôle sera de rassurer sur les pratiques de Facebook dans les domaines de la protection des données privées de ses utilisateurs et de la publicité ciblée.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

11 11 2010 16:37:6

TV networks seek to stop FilmOn

«Four top television networks have asked a federal court to stop the Internet video service FilmOn.com from offering TV channels over the web and on Apple Inc's iPad for free. FilmOn.com Plc, which claims to be the first high definition Internet television network, launched in September 2010 and was founded by British billionaire entrepreneur Alki David, who recently offered to pay $1 million for someone to strip naked in front of U.S. President Barack Obama. "I'm not a thief," David said in a phone interview on Tuesday. "We're a bona fide business. We're not pirates." The network's suit comes as start-ups have sought to byrealm traditional media companies by offering programing to Internet users without paying fees to free-to-air channels. The networks, eager to control the way their programs are distributed, in September sued ivi Inc, a service that offers TV channels over the Web. Some TV networks have also blocked videos on their websites from Google Inc's Google TV. FilmOn, a Berlin-listed company, initially charged users $9.95 per month, to access "over 30 premium free-to-air television channels." But it began offering the service for free after the networks sued FilmOn days after its September 27 launch, according to a copy of the restraining order seen by Reuters.»...
Source: http://news.yahoo.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 26 2010 15:7:35

Des senateurs climato-sceptiques americains finances par des industriels europeens

«Plusieurs grands noms de l'industrie européenne, dont les allemands Bayer et BASF et les français Lafarge et GDF-Suez, ont financé des sénateurs américains niant les dangers du réchauffement climatique, selon un rapport publié lundi par le Réseau Action Climat d'Europe (RAC). Ce document, dont l'AFP a obtenu copie, révèle que "les plus gros pollueurs européens", selon le RAC, ont versé plus de 306.000 dollars en 2010 à des sénateurs climato-sceptiques ou s'opposant à la loi sur le climat aux Etats-Unis. Le rapport de ce réseau de 130 ONG engagées dans la lutte contre le changement climatique, est basé sur des chiffres publiés en octobre par la Commission fédérale électorale américaine, à l'occasion des élections à mi-mandat du président Obama le 2 novembre. Ils détaillent les sommes reçues par chaque sénateur et le nom du donateur, conformément à la politique de transparence américaine sur le financement des élus.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 26 2010 6:55:36

Des ampoules a LED dangereuses pour les yeux

«Présentes dans les éclairages publics, les ampoules à LED sont également de plus en plus utilisées dans les éclairages domestiques. Crédits photo : SAM YEH/AFP Les enfants et les personnes atteintes de maladies oculaires sont les premiers concernés par les risques de ces LED, selon l'Anses. Simples gadgets décoratifs il y a encore deux ou trois ans, les ampoules à LED (diodes électroluminescentes) sont en passe de devenir l'éclairage du futur. Présentes dans les éclairages publics ou dans l'électronique, elles sont également de plus en plus utilisées dans les éclairages domestiques, dans les produits à visée luminothérapeutique ainsi que dans certains jouets.» [...] ««C'est une technologie prometteuse, reconnaît Dominique Gombert, directeur de l'évaluation des risques à l'Anses, mais il y a des risques d'éblouissement et des effets toxiques possibles avec la lumière bleue diffusée par une grande majorité d'entre elles.» »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 14 2010 14:35:15

MEPs demand code of conduct for EU lobbyists

«Danish MEP Dan Jorgensen has called for a code of conduct for the estimated 15,000 lobbyists in Brussels. Speaking at a news conference on Wednesday, the S&D member said "severe sanctions" should be used against lobbyists who break the code. He said, "Lobbyists should need to have a certificate of authorisation to operate. We also need a code of conduct and sanctions, including the withdrawal of such authorisation, to be used against those who do not comply with it." Jorgensen, who was speaking at the launch of this year's "Worst EU lobbying awards," said that while the majority of lobbyists acted legally, there were some whose activities are "not exactly legitimate." He said, "I am not against lobbying. It is part of the democratic process so long as it is done the right way. "This should be the objective for all lobbyists but for some it is not. With so many lobbyists competing to gain access to MEPs and decision makers in Brussels you will have some who are tempted to be dishonest and lie." This year's award aims to "expose" those lobbyists whose activities aim to "undermine effective European action" on climate change and finance regulation. Jorgensen added, "Lobbyists have to accept a responsibility but the importance of an award like this is that it will expose offenders to ridicule. It can be a powerful and strong tool." He said the current voluntary register for lobbyists was insufficient, saying that "in the interests of transparency" it should be made compulsory to register.»...
Source: http://www.theparliament.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 07 2010 9:29:23

3G : pourquoi les operateurs ne sont pas obliges d'ouvrir leurs reseaux a Free Mobile

«Certains se demandent pourquoi l'Arcep n'a pas prévu de droit à l'itinérance 3G dans la licence de téléphonie mobile attribuée à Free en janvier 2010, ce qui en effet, aurait simplifier les choses. Depuis des mois, Free tente de convaincre ses concurrents d'ouvrir leurs réseaux 3G afin de lui permettre d'atteindre ses objectifs de couverture. En vain. Orange et SFR ont ainsi sèchement refusé cet accès, arguant que le trublion des télécoms n'avait pas à profiter de leurs précieuses capacités. Rappelons que pour atteindre ses objectifs de couverture, et en attendant de déployer son propre réseau 3G qualifié de très ambitieux (pas avant 2015 pour 69% de la population), Free doit passer des accords de roaming avec ses concurrents. Si ces derniers sont obligés d'accueillir l'opérateur sur leurs réseaux 2G, pour la voix, rien ne les force à faire de même pour la 3G. Face au blocage de cette situation, certains observateurs se demandent pourquoi l'Arcep n'a pas prévu de droit à l'itinérance 3G dans la licence de téléphonie mobile attribuée à Free en janvier 2010. Un principe d'équité avancé par l'Arcep... Le régulateur a tenu à réagir à ces interrogations, notamment après qu'un confrère (la Lettre A) ait qualifié cette absence de "bourde". Pour l'Autorité, intégrer ce droit à la licence était tout simplement impossible.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 06 2010 17:26:52

Les comites strategiques des filieres

«Jusqu'à présent les acteurs impliqués dans une même filière n'ont pas toujours perçu les enjeux liés à une stratégie de filière. Enjeux de la nouvelle politique industrielle mise en place à l'occasion des Etats Généraux de l'Industrie, les comités stratégiques des filières ont donc pour tâche, en liaison avec la Conférence Nationale de l'Industrie (CNI), de piloter, structurer et de faire des choix stratégiques par filières. 300 ME seront consacrés au renforcement de ces filières stratégiques dans le cadre des Investissements d'Avenir. Sur ces 300 ME, 231 ME viendront renforcer les actions d'OSEO et 69 ME seront consacrés à des projets structurants, dans le cadre d'un appel à projets « structuration des filières ». Les comités stratégiques filières opérationnels Le 9 novembre Christian Estrosi a installé à Bercy le 7e Comité stratégique filière, consacré celui-ci aux industries de la santé. Il y a affirmé son soutien au dépôt d'une proposition de loi visant à instaurer la liberté des prix pour les médicaments fabriqués en France et destinés à l'exportation. ainsi qu'un plan en faveur des dispositifs médicaux. Le ministre a annoncé sa volonté de renforcer l'attractivité et de la compétitivité des industries de santé via l'évolution de la fiscalité des médicaments et des dispositifs médicaux et la gouvernance administrative du secteur des industries et technologies de santé. Comité stratégique filière, des industries de la santé Le 26 octobre le ministre a installé le Comité stratégique de la filière chimie et matériaux, filière qui occupe une place prépondérante dans notre économie et constitue un élément déterminant de la compétitivité de nombreuses filières industrielles. Elle dispose de nombreux atouts, en particulier pour faire face aux défis de la « croissance verte ». Le ministre a annoncé quatre mesures particulières pour la filière : • L’engagement des démarches auprès des partenaires publics et privés potentiels pour permettre le financement du projet de connexion du réseau de pipelines français au réseau nord européen via l’Allemagne (investissement de 160 millions d’euros) - stratégiquement nécessaire pour garantir aux industriels consommateurs d’éthylène et de propylène un approvisionnement sûr et en quantités. Ce nouveau pipeline pourrait être achevé d’ici 4 ans.»...
Source: http://www.minefe.gouv.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

08 11 2010 8:48:45

L'inquietant discredit de l'OMS

«C'est peut-être le moment de se faire vacciner contre la grippe H1N1 puisque l'Organisation mondiale de la santé vient de « décréter » l'extinction de la pandémie ! Voici deux ans l'OMS semait la panique sur la planète avec des « niveaux d'alerte » de plus en plus élevés, conduisant à des vaccinations massives, jusqu'à ce que l'on s'aperçoive, bien avant le communiqué officiel d'hier, que cette fameuse grippe H1N1 n'était qu'une « grippette », pour reprendre la formule du professeur Bernard Debré. Si l'OMS s'est trompée dans un sens, ne se trompe-t-elle pas encore quand elle se prononce en sens inverse ? Toute plaisanterie mise à part, la crédibilité de cette institution onusienne est sérieusement mise à mal. Et ce n'est pas une excellente nouvelle, car à qui se fier dès lors que les questions de santé se sont, elles aussi, mondialisées ? Mais l'on pourrait aussi étendre la suspicion aux organismes hexagonaux qui ont suivi les prescriptions de l'OMS, même si ce fut quand même avec quelques prudences. S'il ne s'agissait que d'un procès en incompétence il serait vite instruit, mais cette pandémie imaginaire a révélé - confirmé pour les plus au fait de ce sujet - une imbrication inquiétante entre les responsabilités scientifiques et les intérêts commerciaux des grandes firmes pharmaceutiques.»...
Source: http://www.larepubliquedespyrenees.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

08 07 2010 15:56:53

Rendre transparent le lobbying a l'aide du crowdsourcing

«Le col­lec­tif RegardsCitoyens.org est une asso­cia­tion consti­tuée de citoyens de tous âges qui se sont ren­con­trés sur Internet dans un désir com­mun de pro­po­ser un accès sim­pli­fié au fonc­tion­ne­ment de nos ins­ti­tu­tions démocratiques. Nous publions ici leur der­nière ini­tia­tive, qui pro­pose aux inter­nautes de par­ti­ci­per à une opé­ra­tion de crowd­sour­cing des­ti­née à faire la lumière sur une dimen­sion essen­tielle mais cachée du fonc­tion­ne­ment démo­cra­tique : le lob­bying.» [...] «Après nous être inté­res­sés à l’activité des dépu­tés, au règle­ment des par­le­ments ou encore au fond et à la forme des débats en séance publique, pourquoi ne pas nous pen­cher main­te­nant sur un autre aspect essen­tiel du fonc­tion­ne­ment par­le­men­taire : le lob­bying ? L’idée s’est concré­ti­sée lors d’une ren­contre avec des res­pon­sables de Transparence International France. Forts de leur exper­tise sur la ques­tion, nous avons décidé de nous asso­cier pour mener une étude à par­tir des don­nées publique­ment acces­sibles : les rap­ports par­le­men­taires. Aidés d’un nou­veau membre, nous avons traité tous les rap­ports de la légis­la­ture depuis 2007 et en avons extrait plus de 15 000 noms. Pour pou­voir tirer des éléments sta­tis­tiques de ces don­nées, il faut iden­ti­fier les orga­nismes que ces per­sonnes repré­sentent. Pour ce faire, nous avons déve­loppé une appli­ca­tion de crowd­sour­cing. Vous avez un peu de temps et la ques­tion vous intrigue autant q! ue nous ? Aidez-nous à iden­ti­fier les lobbyistes ! »...
Source: http://fr.readwriteweb.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

08 07 2010 9:5:34

2. La perception plus juste des non-spécialistes -La grippe A (H1N1)v : Retours sur « la premiere pandemie du XXIe siecle » (rapport)

«B. DES FACTEURS TENDANT À UNE INTERPRÉTATION MAXIMALISTE DU RISQUE PANDÉMIQUE .......................................................................................................... 79 1. Un raisonnement en vase clos ................................................................................................. 79 a) L’importance des a priori des experts ................................................................................. 79 b) Un consensus paralysant..................................................................................................... 81 2. La perception plus juste des non-spécialistes .......................................................................... 82.» [...] «B. DES FACTEURS TENDANT À UNE INTERPRÉTATION MAXIMALISTE DU RISQUE PANDÉMIQUE On a noté ci-dessus la très forte surestimation de la gravité de la pandémie par les experts. Celle-ci repose sur des a priori dont les membres des agences n’ont pas su se défaire, sans doute handicapés en cela par le mode de fonctionnement même des agences ; elle contraste avec la perception plus juste des « non-spécialistes ». 1. Un raisonnement en vase clos Deux types de facteurs ont contribué à l’interprétation maximaliste du risque par les experts. a) L’importance des a priori des experts Tout d’abord, plusieurs biais ou a priori ont nui à la prise en compte des données qui devenaient au fur et à mesure disponibles concernant les caractéristiques propres à la pandémie A (H1N1)v. • Ainsi qu’il l’a été précédemment exposé, toute la préparation à la lutte contre une pandémie grippale a été fondée, à l’échelle mondiale, sur l’idée que le virus H5N1 serait le prochain virus à se diffuser : les plans de lutte ont donc été conçus en fonction des caractéristiques de ce virus très virulent. Entre mai et fin août 2009, des études fondées sur l’évolution de la situation dans les pays de l’hémisphère Sud ont cependant paru ; elles permettaient une connaissance plus précise des caractéristiques du virus A (H1N1)v. Une étude complète de la situation dans les pays ayant fait l’expérience de la première vague pandémique a été rendue publique par le Département de la Santé des Etats-Unis le 26 août 20091. Elle établissait clairement la faible virulence du virus ainsi que sa stabilité entre l’hémisphère Sud et l’hémisphère Nord. L’OMS elle-même, dans son rapport du 9 mai 2009, notait que la plupart des cas de grippe A (H1N1)v étaient peu sévères (mild), même si elle préconisait le suivi attentif de la pandémie dans l’idée que des cas plus graves pourraient apparaître ultérieurement2. L’analyse des caractéristiques génétiques du virus publiée en août 2009 dans la revue espagnole Actualidad Medica3 établissait pour sa part que le virus A (H1N1)v ne présentait pas de pathogénicité particulière. 1 Assessment of the 2009 Influenza A (H1N1) Pandemic on Selected Countries in the Southern Hemisphere : Argentina, Australia, Chile, New Zealand and Uruguay ; Department of Health and Human Services in collaboration with other U.S. Government (USG) Departments for the White House National Security Council ; August 26, 2009. 2 WHO Technical Consultation on the severity of disease caused by the new influenza A (H1N1) virus infections. 3 María del Carmen Maroto Vela et Gonzalo Piédrola Angulo, « Gripe clasica y actual », Actualidad Médica 94, 2009 - I, nº 777. - 80 - Or ces données n’ont été prises en compte que partiellement par les experts français : s’ils ont relevé le caractère atypique du virus, qui n’avait pas les mêmes populations-cibles que le virus saisonnier, ils n’ont pas considéré comme acquises les données pourtant établies montrant que sa virulence était faible. La conception dominante au sein du CLCG et du HCSP était en effet que, quelles que soient les caractéristiques premières du virus, il pourrait acquérir par mutation une grande virulence qui se manifesterait lors d’une deuxième vague, comme plusieurs de leurs membres l’ont indiqué lors de leur audition par la commission d’enquête. Ces a priori théoriques ont conduit à une surestimation de l’impact du virus et des mesures nécessaires pour y faire face. • Cette interprétation au pire des potentialités du virus se fondait sur des connaissances insuffisantes concernant le fonctionnement des virus grippaux. Les connaissances dont dispose la communauté scientifique sont encore largement empiriques, fondées sur l’observation des pandémies du XXe siècle. Pour imaginer le comportement du virus A (H1N1)v lors d’une nouvelle pandémie, on se fonde sur l’analyse des épidémies de 1918, de 1957 et de 1968. Dans deux de ces cas, il y a bien eu deux vagues de diffusion du virus, et la seconde a été plus mortelle que la première, peut-être en raison d’une mutation. Cependant, ces précédents ne suffisent pas à prédire le déroulement des pandémies futures, comme l’a justement montré le déroulement de la pandémie de 2009, où l’on n’a constaté ni mutation, ni deuxième vague plus grave. Il est donc nécessaire de renforcer l’effort en matière de recherche fondamentale, pour comprendre les mécanismes des virus grippaux et de leur évolution. La virulence du virus grippal saisonnier lui-même n’est pas connue avec précision. Lorsqu’on évalue la mortalité due à cette grippe entre cinq et six mille morts par an, il s’agit en fait d’une simple mesure de la surmortalité hivernale : les morts hivernales non attribuées à une cause précise sont globalement attribuées à la grippe, puisque l’hiver est sa saison de circulation. Pour mieux connaître le danger réel que représente le virus saisonnier, il conviendrait donc de mener une analyse clinique systématique des décès hivernaux, afin de déterminer avec précision le nombre de morts réellement dus à la grippe1. A côté de la recherche fondamentale, cette enquête permettrait une meilleure connaissance de la menace que représente la grippe en termes sanitaires. C’est donc avant tout le manque de connaissances suffisantes sur le virus grippal, ainsi que l’adoption systématique d’hypothèses maximalistes au détriment des possibilités de moindre gravité, qui expliquent la surestimation du risque par les experts. Le mode de fonctionnement des agences en période de crise a renforcé ce biais, par une dynamique de groupe favorisant la recherche d’un consensus finalement paralysant. 1 Cf. audition de M. Tom Jefferson du 17 mai 2010. - 81 - b) Un consensus paralysant • Investis de la mission d’intégrer l’ensemble des données qui devenaient progressivement disponibles, mais aussi de répondre dans des délais très brefs - parfois 48 heures - aux saisines constantes de la DGS, les membres du CLCG se sont rendus extrêmement disponibles. Le comité s’est réuni dès le lendemain de l’alerte pandémique lancée par l’OMS. Jusqu’au 31 janvier 2010, il a rendu quarante-trois avis, ce qui fait une moyenne d’une réunion et d’un compte rendu tous les six jours, tous les cinq jours entre mai et juin. Pour permettre un tel degré d’activité, ses membres ont fait preuve d’une grande souplesse dans leur organisation : pendant l’été, ils sont ainsi restés en contact constant, ce qui impliquait notamment le remplacement des réunions physiques par des conférences téléphoniques. Mais cela a eu pour conséquence involontaire d’écarter les procédures par lesquelles un débat critique peut plus facilement s’instaurer, et a renforcé une dynamique de consensus qui n’était pas propice à l’examen critique systématique des données. Lors de son audition M. Bruno Lina a ainsi pu déclarer que les membres du CLCG avaient pu ressentir qu’ils étaient « trop consensuels ». Les circonstances particulièrement difficiles dues à l’urgence, ainsi que l’absence de procédures bien définies, ont ainsi sans doute contribué à ce que les a priori de départ ne soient pas suffisamment remis en question. Un élément susceptible de réduire le risque d’une unanimité de façade est de publier systématiquement les avis des instances d’expertise accompagnés du détail des votes qui ont éventuellement eu lieu. Cette publication permettra aux autorités publiques de mieux saisir les sujets de débat entre experts et si elles le souhaitent, d’approfondir ces questions. Proposition n° 7 : Assurer la publication de l’ensemble des avis formulés par les experts avec indication du détail des votes. • Les rivalités entre scientifiques ont pu accentuer la tendance à privilégier les hypothèses maximalistes. La reconnaissance scientifique liée à la spécialisation sur un virus perçu comme très dangereux et comme un véritable enjeu de santé publique, comme le HIV par exemple, est en effet plus grande que celle accordée aux spécialistes d’un virus généralement considéré comme commun et peu dangereux, tel celui de la grippe, comme l’a souligné notamment le professeur Marc Gentilini. Cette remarque a été faite sous plusieurs formes et par des personnes différentes à la commission d’enquête : elle incite à prêter attention à la dimension humaine de la réflexion scientifique, qui risque de fausser les conclusions rendues par les experts. • Elargir la composition des groupes d’experts pourrait être un moyen de pallier ce problème. Il apparaît en effet qu’ils manquaient de pluridisciplinarité. Ceci a conduit à négliger l’apport des sciences humaines. - 82 - Les travaux de M. Michel Setbon, sociologue et directeur de recherches au CNRS, sur les intentions de vaccination au sein de la population, pourtant financés par le Service d’information du Gouvernement à partir de mai 2009 et disponibles en juillet, n’ont pas été pris en compte par les instances d’expertise et les pouvoirs publics, alors même qu’ils mettaient en évidence de fortes réticences à la vaccination, et permettaient d’établir que le taux de vaccination effectif ne dépasserait pas les 30 %. Le travail d’estimation du nombre de personnes qui souhaiteraient se faire vacciner a donc été conduit une seconde fois et dans des conditions scientifiquement discutables par les services de la ministre de la santé : comme l’a expliqué la ministre lors de son audition, ils ont fait une moyenne entre le nombre de personnes souhaitant se faire vacciner contre la grippe saisonnière, et ceux souhaitant se faire vacciner lorsque des cas de méningite se déclarent dans leur entourage : ils en ont conclu que le taux de souhait de vaccination serait de 75 %, ce qui s’est révélé largement erroné. Les sondages qui indiquaient l’ampleur des réticences à la vaccination n’ont pas été pris en compte dans la décision. Ici encore, le poids des a priori a amené à se priver d’outils d’analyse pourtant efficaces, et notamment à une sous-utilisation de l’expertise disponible, sans doute parce qu’elle venait de disciplines traditionnellement peu intégrées aux décisions de santé, telle la sociologie. Pour éviter la reproduction de telles erreurs, il conviendrait d’élargir la composition des comités d’experts, en les ouvrants à des spécialistes de disciplines non médicales. Proposition n° 8 : Intégrer des spécialistes de médecine générale aux instances d’expertise pour renforcer la prise en compte des réalités de terrain. Proposition n° 9 : Elargir la composition des comités d’expertise aux disciplines non médicales et spécialement aux sciences humaines. 2. La perception plus juste des non-spécialistes • Dans l’ensemble, on doit constater que ceux qui ont pris la mesure exacte du virus étaient des scientifiques qui n’étaient pas spécialistes de la grippe. Cela correspond à l’argument déjà présenté dans la préface donnée par David A. Hamburg à l’édition publiée du rapport élaboré en 1977 par Richard E. Neustadt et Harvey Fineberg pour le secrétaire d’Etat américain à la santé, Joseph Califano, dans le but d’analyser les raisons de l’échec de la campagne vaccinale de masse mise en place par les autorités américaines en prévision - 83 - d’une épidémie de grippe A (H1N1)v. Il soulignait en effet qu’« un effort massif de cette sorte, à l’échelle nationale, nécessite de nombreux types de connaissances - en biologie de base, en médecine clinique, en santé publique, en droit, en économie, en psychologie, et dans d’autres domaines encore. Ainsi, il est d’une grande valeur pour les instances de décision de recueillir de l’information et des conseils de la part de nombreuses sources de haute qualité : c’est-à-dire non seulement des scientifiques les plus intéressés, mais aussi de scientifiques désintéressés. Ce dernier groupe comprend des personnes qui peuvent comprendre les questions techniques qui se posent, mais dont les carrières se sont déroulées à quelque distance du problème central. En effet, non seulement elles apportent des informations neuves, mais elles peuvent également soulever des problèmes, remettre en question des a priori, et évoquer de nouvelles perspectives.1 » Malgré l’intérêt que les autorités publiques ont porté à ce rapport, cette préconisation forte n’a pas été mise en oeuvre, avec pour résultat la répétition d’erreurs similaires à celles constatées il y a 35 ans. Proposition n° 10 : Organiser la prise en compte par les pouvoirs publics de l’opinion des scientifiques reconnus qui peuvent comprendre les questions techniques qui se posent, mais dont les carrières se sont déroulées à quelque distance du problème central. • Les acteurs de terrain, eux, ne se sont pas trompés, et ont mis en place spontanément une réponse plus adaptée à la réalité de la maladie. Les praticiens libéraux ont ainsi encouragé les personnes à risque à se faire vacciner, mais souligné l’inutilité d’une vaccination générale de l’ensemble de la population. De mai à décembre 2009, 70 % des personnes ont consulté un médecin ; 55 à 60 % l’ont interrogé sur l’opportunité de se faire vacciner : 70 % des pédiatres et gynécologues ont recommandé le vaccin, 50 % des autres spécialistes, 43 % seulement des généralistes et 12 % des médecins alternatifs2. En revanche, ils ont pris des mesures de prévention contre les complications grippales, en prescrivant largement les vaccins destinés à les prévenir : plus d’un million de vaccins antipneumococciques ont été prescrits entre juin 2009 et mai 2010, soit 800 000 de plus que sur la même période l’année précédente. Dans l’ensemble, les médecins généralistes, alors qu’ils n’avaient pas été chargés de conduire la vaccination antigrippale, ont fait face à la pandémie en assurant l’essentiel des soins. 900 000 consultations liées à la grippe A (H1N1)v ont eu lieu pendant la période pandémique : il est remarquable que, comme l’a reconnu la ministre de la santé, cela n’ait pas 1 D. Hamburg, préface à la deuxième édition de Richard E. Neustadt et Harvey Fineberg, The Epidemic that never was, 1983, p. XIII. 2 Chiffres communiqués par M. Michel Setbon lors de son audition, à partir d’une étude réalisée en décembre 2009. - 84 - entraîné de surcharge du système hospitalier, alors qu’on estime en général qu’une épidémie génère des désordres dans le système hospitalier à partir de 700 000 consultations supplémentaires en médecine de ville. Les médecins généralistes ont donc particulièrement bien géré la réponse à apporter à la pandémie, et ils ont su rassurer leurs patients, évitant un engorgement du système de soins. Enfin, ils se sont tenus au courant tant des expériences étrangères que des recherches publiées dans les revues internationales sur le virus pandémique, en particulier grâce aux réseaux Internet. M. Dominique Dupagne en France et M. Juan Gervas en Espagne, tous deux animateurs de réseaux médicaux sur Internet, et qui se sont exprimés très tôt et publiquement sur la nature exacte du virus A (H1N1)v, ont ainsi souligné l’intérêt que présentent, pour l’amélioration des connaissances et des pratiques, la diffusion des nouvelles technologies et la maîtrise des réseaux virtuels : à côté de rumeurs et de désinformations, l’Internet, entre les mains de professionnels, a été un moyen de développer un esprit critique particulièrement utile. Là encore, le problème réside dans la coupure entre l’expertise publique et le terrain. M. Jean-Claude Bensoussan, médecin généraliste membre du CLCG, a ainsi insisté sur le fait qu’en septembre 2009, le réseau des groupes régionaux d’observation de la grippe (GROG), composé de médecins et de pharmaciens, avait noté que les pathologies respiratoires observées dans la population tenaient, non au virus A (H1N1)v, mais à un rhinovirus, le virus grippal ne s’étant répandu qu’à partir de la fin octobre 2009 : l’InVS avait alors négligé les constatations de ce réseau pour en privilégier d’autres, alors que la spécificité du réseau GROG tient aux prélèvements qu’il réalise, ce que ne fait pas le réseau Sentinelles, qui dépend uniquement du tableau clinique. Malgré l’existence de réseaux dédiés à la remontée des informations depuis le terrain, l’expertise au niveau central est restée prisonnière de ses a priori. Proposition n° 11 : Intégrer le plus possible les professionnels de santé de proximité à la mise en oeuvre de la lutte contre la pandémie. Les données concernant la virulence du virus A (H1N1)v ont donc fait l’objet d’une interprétation à charge, fondée sur des bases scientifiques incertaines, ce qui fait apparaître le poids des a priori dans les positions des experts même si, bien entendu, il importait de faire la part de l’imprévisibilité du virus. Mais il n’était pas indifférent, pour la détermination de l’action gouvernementale et pour son organisation, qu’il offre, au moins, un certain répit. La volonté de faire face au danger pandémique et la dynamique de groupe ainsi créée ont abouti à écarter de l’analyse les éléments objectifs progressivement accumulés montrant la faible virulence du virus. - 85 - Votre commission d’enquête juge particulièrement regrettable la tendance de certains experts à refuser toute remise en cause de leurs analyses : le reproche de « déni de gravité » de la pandémie passée qu’ils adressent à leurs interlocuteurs n’est que le prolongement de l’affirmation de mai à décembre 2009 de la gravité, à venir, du virus. La question en effet est moins celle du nombre de morts liées au virus A (H1N1)v, la perte de chaque vie humaine étant un drame incommensurable, que celle de l’adaptation des moyens limités dont dispose l’Etat pour assurer la protection de la santé publique dans notre pays. Savoir mesurer le danger que représente un virus est la première mission de l’expertise publique. Plus qu’à la défense de leurs positions passées, c’est à une réflexion sur les causes de l’inadéquation d’une part importante de leurs analyses en la matière que les experts sont aujourd’hui appelés. »...
Source: http://www.senat.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

08 06 2010 7:57:33

Pandemies : le Senat veut mieux encadrer l'expertise

«Après celle des députés, le 13 juillet, la commission d'enquête sénatoriale sur le rôle des firmes pharmaceutiques dans la gestion par le gouvernement de la grippe A(H1N1) a rendu public son rapport, jeudi 5 août. Elle y critique la manière dont l'OMS et les autorités françaises ont fait face à la pandémie, soulignant une mauvaise gestion des conflits d'intérêts et l'opacité des contrats d'achat de vaccins. Le rapport pointe d'abord le glissement d'une "pandémie annoncée" à une "pandémie attendue", perçue "comme quasi inévitable". Ce passage, dans un contexte de crainte d'un virus très virulent comme le H5N1, a déterminé les préparatifs. Au départ de l'épidémie, beaucoup d'incertitudes étaient présentes. Cependant, "assez rapidement, des éléments de nature rassurante ont été disponibles, mais ont été, dans l'ensemble, peu repris dans les communications des autorités publiques", relève le rapport. L'OMS est vivement critiquée : du fait d'une modification introduite en mai 2009, "la définition de la pandémie n'a pas joué le rôle de filtre en ne retenant pas de critère de gravité". Le rapport relève aussi des "questions sérieuses sur l'opacité de la gestion par l'OMS de la crise pandémique, comme sur les conflits d'intérêts de certains de ses experts et leurs conséquences sur les recommandations formulées par l'OMS". Il s'interroge sur "une dramatisation ayant conduit à l'engagement de moyens disproportionnés". Les sénateurs abordent ensuite la situation française.» [...] «UN CONTRÔLE EXTÉRIEUR Le rapport met en cause l'"organisation complexe de l'expertise sanitaire française" et les "difficultés structurelles", qui ont "entravé l'efficacité de l'expertise publique". Il pointe le fait que "plusieurs membres du Comité de lutte contre la grippe (CLCG) et du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) auditionnés ont dit qu'ils n'avaient pas été consultés au sujet du nombre de doses", alors que "lors de sa première audition", le directeur général de la santé a "affirmé avoir consulté les experts à toutes les étapes de la prise de décision, notamment en ce qui concerne l'achat de vaccins". Les sénateurs constatent qu'en matière de conflits d'intérêts, "les dispositions permettant le contrôle des liens directs sont complexes et sans doute peu efficaces" et qu'"il n'existe pas de dispositif de contrôle des liens indirects". »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

07 22 2010 16:43:26

Commission de deontologie de la fonction publique : acces des agents publics au secteur prive - Rapport d'activite 2009, Rapport au Premier ministre - La Documentation francaise

«FRANCE. Commission de déontologie de la fonction publique Paris ; Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ce rapport est le troisième présenté par la Commission de déontologie issue de la réforme introduite par la loi n° 2007-148 du 2 février 2007 et compétente pour les trois fonctions publiques. La commission est saisie, dans certains cas à titre obligatoire, dans d'autres cas à titre facultatif, pour donner un avis sur le départ des agents publics vers le secteur privé. Elle se prononce en outre sur les déclarations des fonctionnaires qui souhaitent cumuler leurs fonctions avec la création ou la reprise d'une entreprise privée, ou bien sur celles des dirigeants d'entreprise privée recrutés dans la fonction publique et souhaitant poursuivre leur activité. Elle donne enfin un avis sur les autorisations demandées par des chercheurs pour participer à la création ou aux activités d'entreprises valorisant les résultats de leurs travaux. Le rapport comporte deux parties. La première traite du cas des agents des trois fonctions publiques cessant leurs fonctions ou bien demandant à exercer un cumul. La seconde concerne les avis sur la participation des chercheurs à la création d'entreprise ou aux activités des entreprises existantes. Chacune de ces parties comprend un bilan statistique et une analyse de jurisprudence. En conclusion, la Commission formule des remarques pour l'amélioration de son fonctionnement.»...
Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

07 22 2010 15:59:57

Google's Lobbying Spending Soars 41 Percent to $1.34 Million While Internet Giant Relies On Well-Connected Team In Washington

«WASHINGTON, July 21 /PRNewswire-USNewswire/ -- Google spent $1.34 million trying to influence federal lawmakers and regulators in the second quarter of 2010, a 41 percent increase over $950,000 in the same period a year ago, Consumer Watchdog said today. Besides its willingness to spend, a key to Google's lobbying effort is its well-connected Washington staff, most of whom have worked for Congress or the executive branch, said the nonpartisan, nonprofit public interest group. For example Johanna Shelton once worked for Rep. Rick Boucher, D-VA, who is the chairman of the House Communications, Technology and the Internet Subcommittee. Boucher is now working on an online privacy bill. The Internet giant has spent a total of $2.72 million lobbying during the first half of the year, according to reports filed with the Senate Office of Public Records. Google's second quarter figures were filed Tuesday night. "Like most corporations, Google has a definite Washington agenda and its willing to spend millions to further it," said John M. Simpson, consumer advocate with group. "Google has become one of the key political players by freely spending and taking advantage of Washington's revolving-door culture to hire its corporate messengers." Read the 2nd quarter lobbying report here:
Source: http://insidegoogle.com | Source Status In addition to its own in-house lobby shop, Google also hired outside lobbying firms. It spent $150,000 on the well-connected Podesta Group Inc. in the second quarter. Other lobbying firms it hired in the second quarter were Dutko Worldwide ($120,000), Franklin Square Group ($90,000), Liberty Partners group ($60,000) and McBee Strategic Consulting ($50,000). Among the issues Google tried to influence were online advertising regulation including privacy and competition issues, patent reform, online consumer protection, cloud computing, renewable energy, smart grid, Congressional Internet service usage rules and broadband access. Here is a list of Google's registered lobbyists and their backgrounds:»...
Source: http://www.prnewswire.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

07 07 2010 16:21:15

Classement de Shanghai : le lobbying de Valerie Pecresse

«En visite officielle en Chine, la ministre de l'Enseignement supérieur a rencontré les chercheurs responsables du fameux classement de Shanghai pour leur expliquer les bienfaits de la réforme de l'université en cours dans l'Hexagone.Sa réforme sous le bras, le sourire aux lèvres, Valérie Pécresse s'en est allée hier défendre l'université française auprès des auteurs du classement de Shanghai, au deuxième et dernier jour de sa visite officielle en Chine. Publié chaque année depuis 2003 par deux chercheurs de la Shanghai Jiao Tong University (SJTU), ce palmarès incontournable mais très décrié fait la part belle aux universités américaines au détriment des établissements européens, et notamment français, dont seuls trois faisaient partie des 100 premiers en 2009.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

06 15 2010 7:59:2

15 projets de recherche sur les principales maladies sont aujourd'hui en cours, grace a un projet commun entre l'industrie pharmaceutique et l'Union europeenne

«BRUXELLES, June 14, 2010 /PRNewswire/ -- L'initiative Médicaments Innovants (The Innovative Medicines Initiative (IMI)) présente aujourd'hui ses 15 premiers projets de recherche qui sont maintenant opérationnels. Ces recherches vont ... BRUXELLES, June 14, 2010 /PRNewswire/ -- L'initiative Médicaments Innovants (The Innovative Medicines Initiative (IMI)) présente aujourd'hui ses 15 premiers projets de recherche qui sont maintenant opérationnels. Ces recherches vont contribuer à accélérer les découvertes et le développement de nouveaux médicaments pour certaines maladies parmi les plus graves. Le lancement réussi des projets est une étape essentielle pour l'IMI, un partenariat public-privé entre l'Union européenne et la Fédération européenne des Industries et Associations pharmaceutiques (EFPIA). Le Commissaire pour la Recherche, l'Innovation et la Science, Màire Geoghegan-Quinn, a déclaré : Les 15 projets de recherche que l'IMI a déjà mis en place peuvent contribuer de façon significative à soulager les douleurs et les souffrances d'un nombre incalculable de patients et leurs familles. Stimuler l'innovation médicale permet également de mieux positionner l'Europe en tant qu'environnement attractif et compétitif, tout en soutenant la reprise économique. Ces projets sont basés sur des approches innovantes qui permettront un accès plus rapide à de meilleurs médicaments pour les principales maladies dont la maladie d'Alzheimer, l'asthme, les maladies cardio-vasculaires, les douleurs chroniques, la dépression, le diabète et la schizophrénie.» [...] «Aujourd'hui, l'IMI a ouvert son Forum des Parties prenantes, en réunissant des scientifiques de premier plan impliqués dans ces projets, afin qu'ils présentent et partagent les développements clés [1]. Durant le Forum des Parties prenantes, l'IMI a également présenté ses plans pour l'avenir. Selon une liste indicative, le 3è Appel de propositions, qui sera lancé plus tard cette année, comprendra des sujets de recherche dans le domaine de l'autisme, du diabète, de la tuberculose et de l'innocuité des médicaments et des vaccins. L'IMI forme une stratégie essentielle en aidant l'Europe à retrouver sa place de leader mondial de la recherche pharmaceutique. Les coûts en forte augmentation du développement de médicaments, les faibles investissements publics et privés et la perte d'experts et de technologie de premier plan vers les états-Unis et récemment l'Asie sont certains obstacles à la découverte et au développement de nouveaux médicaments en Europe, que l'initiative espère ! aborder. L'initiative utilise un système innovant de financement qui s'élève actuellement à 281 millions d'euros pour les 15 premiers projets en cours, dans lequel les sociétés membres de l'EFPIA égalent au moins le financement de l'Union européenne grâce principalement à des contributions en nature. Le but des projets est d'améliorer l'innocuité et l'efficacité des médicaments, l'échange des données entre les chercheurs et l'éducation et la formation du personnel de santé. Brian Ager, le Directeur général de l'EFPIA, a déclaré : L'IMI démontre clairement la façon dont la Commission et le secteur pharmaceutique, orienté vers la recherche, peuvent s'associer pour apporter des avantages véritables à la science européenne et à la communauté des chercheurs, en aidant en fin de compte à apporter des innovations pour les patients. En réunissant les meilleurs universitaires et experts du secteur, l'IMI contribuera à supprimer les les obstacles et à accélérer la mise sur le marché de nouvelles thérapies. »...
Source: http://www.generation-nt.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

06 04 2010 18:31:35

Grippe H1N1 : vives critiques d'une commission du Conseil de l'Europe

«"Défaut de transparence", "gaspillage de l'argent public", "incitation à une crainte injustifiée" : la commission santé de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté vendredi un rapport très critique sur la gestion de la pandémie de grippe H1N1 par l'OMS et par les pays. Le rapport, présenté par le britannique Paul Flynn (socialiste) vendredi à Paris, se dit particulièrement préoccupé par "l'adéquation des mesures prises" et "la transparence des processus de prise de décision concernés". Il fait état de l'"évidence écrasante que la gravité de la pandémie a été largement surestimée par l'OMS" et des "mesures excessives prises en réponse à ce qui s'est avéré être une grippe d'intensité modérée". "Cette pandémie n'a jamais vraiment existé", a déclaré M. Flynn lors de la présentation du rapport. Pour lui, les effets de la pandémie ont été "dramatiques" : "distorsion des priorités des services de santé publique à travers l'Europe", "gaspillage de sommes colossales d'argent public"... Cela doit "faire l'objet d'un examen critique par les autorités de santé publique", dit-il. M. Flynn relève aussi "l'éventuelle influence de certains groupes pharmaceutiques sur certaines décisions clés" et se dit "inquiet du manque de transparence concernant l'identité des experts dont les recommandations ont eu un impact majeur".»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

04 25 2010 10:25:13

4 millions de dollars depenses en lobbying ''Noms de domaine''

«Pratique encore trop souvent considérée comme douteuse en France, le lobbying est tout à fait accepté aux Etats-Unis. Il y a même une loi, le "lobbying disclosure act", visant à garantir le maximum de transparence autour de cette activité. Datant de 1995, elle oblige les lobbyistes accrédités à soumettre des rapports trimestriels sur leurs activités (voir http://lobbyingdisclosure.house.gov/ pour plus d'informations). Un site Internet américain a épluché ces rapports, et plus particulièrement ceux ayant trait au lobbying sur les noms de domaine. Vus du Vieux Continent, les chiffres résultants de ces épluchures peuvent surprendre. En tout, $3,965 millions auraient été "investis" dans des actions de lobbying en rapport avec l'industrie du nommage sur Internet en 2009.» [...] «En 2009, Verisign n'a donc pas hésité à dépenser 2,4 millions de dollars en lobbying. Les règles fixées par l'Icann en matière de nommage (et sur lesquelles le gouvernement américain garde un oeil très attentif) ou celles visant à combattre les abus notoires comme le phishing sont parmi les sujets abordés par les lobbyistes représentant la société lorsqu'ils ont approché les politiques américains. Si Verisign est loin devant en dépenses lobbying, un autre poids lourds du secteur arrive en 2e position. GoDaddy, le plus important registrar du monde par volume de noms (en mars 2010, la société a annoncé avoir dépassé les 40 millions de noms en gestion), a dépensé 715 500 dollars en 2009, se focalisant plus particulièrement sur la publicité en ligne (comprenez les liens sponsorisés et autres systèmes de rémunération par click, très importants pour les clients de type domainers qui utilisent les services de GoDaddy). L'Icann aussi ! Surprise, c'est l'Icann qui arrive en 3e position dans le hit parade des dépenses de lobbying noms de domaine. Certes avec un budget nettement moins important, puisque "seulement" 240 000 dollars ont été dépensés en 2009. Il est cependant très intéressant de voir que même le régulateur du secteur n'hésite pas à mettre la main au portefeuille pour s'assurer que les politiques soient bien au courant des problématiques jugées importantes par ce dernier. »...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

04 22 2010 14:39:37

Les federations organisent leur lobbying

«Mi-mars, à l'occasion de leur convention annuelle, l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM) avait lancé un appel à la « refondation patronale », mais aussi à « l'émergence d'une voix de l'industrie ». « Le diagnostic partagé par les entreprises industrielles, c'est que l'échelon interprofessionnel [le Medef ou la CGPME, NDLR] , qui conserve un rôle essentiel dans la promotion de l'entreprise et de l'économie de marché, n'est pas le plus à même de défendre l'ambition industrielle », avait alors expliqué Frédéric Saint-Geours, président de l'UIMM et dont la confédération va de la sidérurgie à l'automobile en passant par le nucléaire ou l'aéronautique. Profitant du vent favorable de la politique économique développée par le gouvernement, l'UIMM proposait alors de « favoriser des coopérations et initiatives partagées avec les fédérations de l'industrie ». Depuis un mois, les contacts entre les fédérations se sont intensifiés. Le Groupe des fédérations industrielles (GFI) devrait être le lieu de ce lobbying industriel renforcé : les seize fédérations membres se retrouveront en fin de semaine prochaine pour arrêter leurs premières orientations.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

04 13 2010 14:29:6

Deezer veut creer un lobby des acteurs de la musique en ligne

«Un syndicat défendant les intérêts des acteurs de la musique en ligne, similaire au Syndicat National de l'édition Phonographique (Snep), devrait voir le jour dans les semaines à venir. Selon "L'Express", ce lobby, dont Deezer serait à l'origine, rassemblerait Orange, SFR, VirginMega, la Fnac, MusicMe et Jiwa. De leur côté, Apple, Amazon et Spotify ont aussi été invités à rejoindre le syndicat. Selon le magazine, ce lobby aura notamment pour but de "rééquilibrer les rapports avec les maisons de disque" et "jouer un rôle de représentation vis à vis des institutions".»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

04 13 2010 7:33:51

L'OMS admet des failles dans sa gestion de la pandemie H1N1

«L'Organisation mondiale de la Santé (OMS), accusée d'avoir dramatisé l'impact potentiel de la grippe A(H1N1), a reconnu lundi des failles dans sa gestion de la pandémie, à l'ouverture de la réunion d'un comité d'experts indépendants sur le dossier. Keiji Fukuda, le principal spécialiste de la question au sein de l'organisation, a estimé que l'OMS n'avait pas suffisamment communiqué sur l'incertitude qui prévaut dans tous les cas de pandémie. "Beaucoup ont interprété cela comme un processus dénué de transparence", a-t-il expliqué. Le principal reproche adressé à l'OMS est d'avoir insufflé un vent de panique sur les conséquences de cette pandémie grippale, la première depuis 40 ans, qui s'est révélée beaucoup moins meurtrière que l'on pouvait le craindre. Face aux recommandations de l'agence onusienne, les Etats ont accumulé des doses de vaccins qui n'ont finalement été d'aucune utilité. D'aucuns se sont interrogés sur les liens de l'OMS avec l'industrie pharmaceutique, des laboratoires comme GlaxoSmithKline ou Sanofi-Aventis ayant engrangé de confortables bénéfices grâce aux vaccins.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

04 06 2010 14:31:18

Grippe A : un ''Timisoara'' sanitaire

«L'alerte était lancée le 24 avril 2009 par la porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Fadela Chaib : "Plusieurs centaines de cas humains de grippe porcine ont été relevés au cours des dernières semaines au Mexique, avec 57 cas mortels dans la région de Mexico."En réalité, il n'y avait aucun décès attribuable au H1N1 à cette date... C'est à la demande de l'OMS que le Mexique avait répondu le 12 avril à une demande de vérification après une flambée d'infections respiratoires aigues dans la petite commune rurale de La Gloria. Sur 50 échantillons analysés au Canada, 16 cas identifièrent le H1N1 le 23 avril... dont un seul sur le village de La Gloria ! Les écoles, restaurants et stades sont pourtant fermés à Mexico le 24 avril. Et le 25 avril, sans un seul décès attribuable au H1N1, ni au Mexique ni ailleurs, l'OMS déclare une "urgence de santé publique de portée internationale" et passe à la phase 3 de niveau d'alerte. Ce n'est que le 27 avril que le docteur Fukuda, conseiller spécial pour la grippe pandémique à l'OMS, annonce les sept premiers morts porteurs du virus H1N1, tous porteurs de pathologies respiratoires préexistantes sévères. L'OMS passe à la phase 4 d'alerte. Le 29 avril, au niveau 5. De jour en jour, les médias du monde entier sont nourris de la sinistrose entretenue par "les experts" en lien avec l'OMS.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

04 01 2010 12:36:52

US oil company donated millions to climate sceptic groups, says Greenpeace

«Report identifies Koch Industries giving $73m to climate sceptic groups 'spreading inaccurate and misleading information'. A Greenpeace investigation has identified a little-known, privately owned US oil company as the paymaster of global warming sceptics in the US and Europe. The environmental campaign group accuses Kansas-based Koch Industries, which owns refineries and operates oil pipelines, of funding 35 conservative and libertarian groups, as well as more than 20 congressmen and senators. Between them, Greenpeace says, these groups and individuals have spread misinformation about climate science and led a sustained assault on climate scientists and green alternatives to fossil fuels. Greenpeace says that Koch Industries donated nearly $48m (£31.8m) to climate opposition groups between 1997-2008. From 2005-2008, it donated $25m to groups opposed to climate change, nearly three times as much as higher-profile funders that time such as oil company ExxonMobil. Koch also spent $5.7m on political campaigns and $37m on direct lobbying to support fossil fuels.»...
Source: http://www.guardian.co.uk | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

03 30 2010 8:21:0

Can a pill cure Bashful? As Britons pop ever more tablets, how drugs companies are turning personality traits into ailments

«Ten years ago, if you described shyness or restless legs as a bona fide illness, people would have laughed. But these conditions are just part of an epidemic of newly-invented illnesses sweeping Britain. And we take them so seriously we're prepared to swallow handfuls of strong and sometimes harmful pills. As the Mail reported yesterday, we have become a nation of pill poppers, picking up more than 16 prescriptions a year on average, twice as many as 20 years ago. This is despite the fact that we live longer and healthier lives than ever before. The figures are a tribute to the power of drug company public-relations teams, who have convinced doctors and patients alike that there are new illnesses emerging that can be treated by their drugs. This has been labelled ' diseasemongering' by the respected journal, Public Library of Science Medicine. Part of our readiness to swallow these pharmaceutical inventions is because many of us believe we deserve medication for every one of life's problems, says Professor Joan Busfield, a clinical psychologist and sociologist from essex University. Writing in the journal Social Science & Medicine, she argues that the age of stoicism is dead. We also have the luxury of noticing afflictions more»...
Source: http://www.dailymail.co.uk | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances | Admin | Cache

03 24 2010 17:3:59

Les seigneurs de la com

«Ils sont quasi inconnus du grand public. Leurs portraits dans la presse sont rares. Pourtant, à eux trois, Stéphane Fouks, Michel Calzaroni et Anne Méaux conseillent presque tout le CAC 40, plusieurs entreprises publiques, une vingtaine de sociétés non cotées, des ministres en vue et de jeunes loups en devenir. La presse économique et politique voudrait les éviter. Elle doit souvent composer avec eux tant ils ont leurs entrées dans les médias, à tous les niveaux : journaliste de base, rédacteur en chef, patron de groupe, service publicité. Aux tout premiers jours d'une enquête sur l'un de leurs clients, ils sont au courant. Ils déploient alors toutes leurs armes. Charme, fausses confidences et, parfois, dénigrement du journaliste auprès de la direction de sa rédaction, à toutes fins utiles. Dans certains journaux, leur entregent est tel qu'ils peuvent obtenir qu'un article positif soit bien visible ou qu'un papier critique n'existe tout simplement pas. "Quand une entreprise est un gros annonceur publicitaire, on ne le dit pas pour ne pas être vulgaire, mais cela facilite la tâche", résume Michel Calzaroni.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

03 23 2010 17:51:34

: A Londres, des deputes prets a monnayer leur influence

«Le parti de Gordon Brown a pris des mesures coercitives après la diffusion d'une enquête accusant d'anciens ministres de monnayer leurs services de lobbying, à quelques semaines des élections législatives. Les images font tache en période pré-électorale. Lundi soir, la chaine britannique Channel 4 a diffusé une enquête montrant d'ex-ministres travaillistes en train de monnayer leurs bonnes relations avec le gouvernement auprès de journalistes se faisant passer pour des lobbyistes. Parmi les treize députés du Labour et sept élus conservateurs approchés par les journalistes figuraient notamment l'ex-secrétaire d'Etat aux Transports, Stephen Byers, Geoff Hoon et Patricia Hewitt, respectivement anciens ministres de la Défense et de la Santé, ainsi que la parlementaire travailliste Margaret Moran. Tous quatre ont été suspendus de leur parti lundi soir et une enquête interne a été diligentée. Stephen Byers, en 2002. Stephen Byers, en 2002. Crédits photo : Abaca Intitulée «Députés à louer», l'enquête conjointe de Channel 4 et du Sunday Times parodie une expression de Stephen Byers, qui se décrit lui-même auprès de ses interlocuteurs comme «à louer, un peu comme un taxi». Ce député travailliste s'y vante de ses bonnes relations avec le 10 Downing Street et du succès de précédentes interventions auprès d'autres ministres, notamment Lord Adonis, ministre des Transports, en faveur de la société National Express. Prix de ses «services» : 3.000 à 5.000 livres (3.350 euros à 5.590 euros) par jour.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

03 10 2010 7:36:58

Une premiere evaluation conteste l'efficacite de la loi Hadopi

«Législation - D'après une étude conduite par des chercheurs français, 15% d'utilisateurs du P2P y ont renoncé suite au vote d'Hadopi. Mais dans les faits le téléchargement s'est simplement reporté sur le streaming et l'hébergement de fichiers comme Rapidshare. En outre, les "pirates" seraient les premiers acheteurs de contenus légaux. Plusieurs études ont déjà contesté la pertinence de la riposte graduée pour lutter contre le piratage de musiques et de films. Selon une évaluation sur les premiers effets de la loi Hadopi publiée par des chercheurs de l'université Rennes 1 et le groupement d'Intérêt scientifique M@rsouin, l'impact du dispositif français serait peu perceptible. D'après les auteurs de l'étude (réalisée sur la base d'entretiens téléphoniques entre le 16 novembre et le 23 décembre 2009 auprès de 2 000 individus représentatifs de la population de la Région Bretagne), l'application d'Hadopi pourrait même produire un effet inverse à celui escompté. Les pirates sont plus nombreux (+3%) depuis le vote d'Hadopi»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

03 09 2010 17:7:41

US AIR FORCE : Ravitailleur americain : EADS jette l'eponge, actualite Defense ouverte

«Après avoir menacé à plusieurs reprises d'agir de la sorte, Northrop et EADS ont annoncé hier soir le retrait définitif de leur offre pour la compétition KC-X ouverte par l'US Air Force en vue de remplacer 179 avions ravitailleurs KC-135 Stratotanker, sur les 502 exemplaires dont elle dispose. Le groupe européen, associé à Northrop-Grumman, proposait une version légèrement modifiée de son Airbus A330, le MRTT (Multi-Role Tanker Transport) , rebaptisé KC-45. La voie est donc ouverte pour l'avionneur concurrent Boeing, qui proposait initialement deux appareils : une version modifiée de son B777, le KC-777, plus gros que l'Airbus, et un second appareil, le KC-767, version militaire du B767, plus petite cette fois que la proposition européenne. C'est finalement cette option que Boeing a proposée la semaine dernière, avant de déposer officiellement son offre le 10 mai prochain. Aux yeux d'EADS et de Northrop-Grumman, la nouvelle rédaction de l'appel d'offres privilégie un avion plus petit que le KC-45, et, de ce fait, la compétition est délibérément faussée en faveur du B767. Le Pentagone est même accusé, selon le communiqué diffusé dans la soirée d'hier, d'"ignorer les capacités opérationnelles renforcées qui seraient offertes" par l'Airbus. Pour Thomas Enders, patron d'Airbus, qui s'en est ouvert au Financial Times Deutschland , "contrairement au premier appel d'offres, que nous avions clairement gagné il y a deux ans, l'appel d'offres en cours est biaisé en faveur de l'avion plus petit et moins performant de la concurrence".»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Patriotisme Economique,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Patriotisme Economique,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

03 09 2010 18:8:22

Plan autisme : des manipulations a la Haute Autorite a la Sante ?

«La mesure n°1 du plan autisme 2008-2010 (devenu 2011 depuis) prévoyait la création d'un socle commun des connaissance sur l'autisme. Le groupe d'expert étant sous la présidence des Pr Aussilloux et Barthélémy. Le rôle de ce groupe d'expert était d'évaluer scientifiquement toutes les connaissances françaises et internationale sur l'autisme . Ceci n'étant pas une mince affaire compte tenue du combat faisant rage en France entre divers courants d'approches. Le 1er février 2010, l'association Léa pour Samy écrivait au directeur de la Haute Autorité à la santé : « Notre association a été alertée par des sources sures que certains professeurs de psychiatrie psychanalytique font pression sur les fonctionnaires et hauts fonctionnaires de la Haute Autorité de Santé, voire même sur les comités scientifiques, afin de maintenir en vigueur leur idéologie dans le cadre du corpus connaissances." Le 02 mars 2010, Monica Zilboviscius, psychiatre, directeur recherche INSERM, publiait dans un billet d'humeur : « Le plan autisme lancée par le gouvernement en 2004 a ouvert un grand chantier, mais les veilles idées ont la vie longue.» [...] «Les familles françaises espéraient enfin pouvoir bénéficier de prises en charge adaptées à leurs enfants, mais apparemment, la psychanalyse, qui n’est reconnue compétente dans aucun autre pays, veut garder la main sur cette population et sur les budgets faramineux qui lui sont attribués. A ce jour, seule les familles ayant un revenu important peuvent se financer des prises en charges adaptées, les autres étant condamnées à laisser leurs enfants à l’institution, avec le peu de résultats que ces pratiques amènent. Il est consternant de voir qu’en 2010, en France, alors que les Troubles Envahissant du Développement touchent une personne sur 166, certains « lobbies » usent de leur influence pour défendre des pratiques loin de l’éthique et du code de déontologie de la médecine, pour défendre leur statut et leur main-mise sur cette population et ceci, contre l’intérêt de leurs patients. Dans quelle autre pathologie, le peuple français serait prêt à accepter qu’on utilise des pratiques inadaptées pour ses enfants ? »...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

03 07 2010 9:15:4

Reunion presque secrete en Europe le 22 mars sur l'ACTA

«Débat - La Commission européenne maintient le secret sur les négociations autour du traité ACTA et ne convie aucun élu européen à la prochaine réunion du 22 mars. Les organismes, dont les lobbies, sont eux invités. « ACTA, c'est mystérieux pour tout le monde, y compris pour nous » avouait la secrétaire d'Etat au numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet. Motif invoqué : des relations difficiles avec la Commission européenne, dont le président, José Manuel Barroso est pourtant soutenu par l'UMP au Parlement européen. Mais l'ACTA n'est vraisemblablement pas mystérieux uniquement pour NKM en raison du secret qui l'entoure. Seules des fuites permettent pour le moment de s'informer sur ce traité destiné à définir des règles communes pour lutter contre la contrefaçon et les atteintes au droit d'auteur. Les députés exclus formellement des débats Cependant, les discussions ne sont pas secrètes pour tous. Et les parties conviées aux négociations, parmi lesquelles les lobbies (dont ceux de la musique et du cinéma) participeront le 22 mars à une nouvelle réunion, révèle ElectronLibre. Par un mail daté du 25 février, la direction générale du commerce de la Commission européenne invite les parties prenantes à une réunion sur l'ACTA. Si les représentants d'acteurs privés sont acceptés, il n'en va pas de même des élus européens.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

03 02 2010 7:29:25

Microsoft : certaines pratiques de Google soulevent de « serieuses questions de monopole »

«Juridique Microsoft semble voir d'un très bon oeil l'attention dont Google fait l'objet de la part des autorités américaines et européennes. David Heiner, directeur juridique adjoint de la compagnie a publié un billet pour justifier le bien fondé des procédures en cours. « A mesure que la puissance de Google a grandi ces dernières années, nous avons vu croitre les plaintes de petites et grandes entreprises à propos de ses pratiques commerciales (...¦) Certaines de ces plaintes soulèvent de sérieuses questions de monopole », écrit David Heiner. Il suggère aux firmes s'estimant victimes de pratiques anti-concurrentielles de la part de Google de saisir les régulateurs. Å’il pour oeil Microsoft n'a visiblement pas apprécié la réaction du géant de Mountain View. Ce dernier a pointé un doigt accusateur dans sa direction après que la Commission européenne lui ait demandé des comptes suite aux plaintes déposées par le moteur de recherche spécialisé eJustice.fr et les comparateurs de prix Foundem et Ciao (filiale de Microsoft).»...
Source: http://hightech.nouvelobs.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

02 24 2010 21:18:5

ACTA : les Etats-Unis veulent pousser la riposte graduee en Europe

«Le superviseur européen à la protection des données interpelle la Commission européenne dans le cadre des négociations sur l'ACTA, se déclarant hostile aux dispositifs de surveillance généralisée et de riposte graduée voulus par l'industrie américaine. L'Anti-Counterfeiting Trade Agreement (ACTA) est au coeur des négociations entre 39 Etats et porte sur l'adoption d'orientations politiques dans la lutte contre la contrefaçon. Malgré la portée de ces tractations, celles-ci sont toujours menées dans le plus grand secret. Si des informations ont pu filtrer, c'est avant tout du fait de fuites et non d'une communication maitrisée des parties. Ainsi vendredi 19 février un brouillon du document filtrait sur Internet. On y découvre notamment les propositions faites par les autorités américaines, auxquelles ne sont pas étrangers les lobbys et partisans de la défense, dure, du droit d'auteur. Une riposte graduée orchestrée par des sociétés privées L'autorité européenne demande par ailleurs à la Commission européenne (qui dispose d'un mandat pour mener les négociations) d'établir un dialogue public et transparent sur l'ACTA, mais aussi de veiller à maintenir un équilibre entre la défense de la protection intellectuelle et les droits à la vie privée et à la protection des données des citoyens.» [...] «Dans un avis disponible sur Internet, l'EDPS s'inquiète de plusieurs points, dont le fait que les mesures pourraient aboutir à surveiller et capturer les données de citoyens dont les activités ne sont en rien répréhensibles. L'EDPS demande donc que soient apportées des garanties pour que soient préservés les droits fondamentaux des individus. L'autorité européenne demande par ailleurs à la Commission européenne (qui dispose d'un mandat pour mener les négociations) d'établir un dialogue public et transparent sur l'ACTA, mais aussi de veiller à maintenir un équilibre entre la défense de la protection intellectuelle et les droits à la vie privée et à la protection des données des citoyens. La riposte graduée de l'ACTA trop intrusive selon l'EDPS Cinglante, l'EDPS insiste « Vie privée et protection des données doivent être prises en compte dès le début des négociations, et non lorsque les modèles et procédures ont été définies et intégrées à un accord. » »...
Source: http://hightech.nouvelobs.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

02 24 2010 21:6:20

Bruxelles ouvre une enquete anti-trust sur Google

«Trois comparateurs et moteurs accusent le géant de la recherche, devant la Commission européenne, d'abuser de sa position dominante. Google a annoncé que la Commission européenne a ouvert une enquête préliminaire suite au dépôt de trois plaintes par des acteurs du Web accusant le moteur d'abus de position dominante. Le groupe américain assure de son côté ne pas entreprendre "quoi que ce soit pour étouffer la concurrence ou pénaliser ses utilisateurs et partenaires". Le comparateur de prix britannique Foudem et le moteur de recherche juridique français Ejustice.fr prétendent que Google a descendu leurs contenus dans ses pages de résultats parce qu'ils le concurrençent. Le comparateur de prix Ciao de Microsoft reproche pour sa part au moteur les conditions d'utilisation de ses services publicitaires. D'après Google, Foudem est membre de l'organisation de lobbying Icomp, fondée par Microsoft pour faire campagne à Bruxelles contre Google.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

02 23 2010 8:47:5

Fibre optique : top depart pour le deploiement mutualise

«Pour les zones très denses, le déploiement de la fibre optique a été l'enjeu d'un bras de fer entre les partisans d'un modèle mono-fibre avec une fibre par logement louée aux autres opérateurs et un avantage donné au premier arrivé, et le modèle multi-fibres faisant que dès lors qu'une fibre supplémentaire est demandée par un opérateur, l'opérateur d'immeuble doit systématiquement installer plusieurs fibres par logement. Deux visions principalement incarnées par respectivement Orange et Free. Tant bien que mal, les règles du jeu ont fini par être clairement posées avec la reconnaissance du modèle multi-fibres. Une décision acceptée par Orange qui a récemment repris ses investissements, soit 2 milliards d'ici 2015 pour le déploiement. Lundi, l'autorité des télécoms a annoncé que les opérateurs déployant des réseaux de fibre optique ( FTTH ) ont rendu publiques leurs offres d'accès à leurs réseaux. En conséquence, l'ARCEP se félicite du " démarrage effectif par les opérateurs du déploiement mutualisé de la fibre optique jusqu'aux logements ". Et d'indiquer dans un communiqué : " sur la base de ces offres, les opérateurs peuvent maintenant engager des discussions préalablement à la signatu»...
Source: http://www.generation-nt.com | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

02 19 2010 17:1:55

Christine Albanel rejoindrait France Telecom

«Stratégie - L'ancienne ministre de la Culture et de la Communication, qui s'est distinguée lors du débat sur la loi Hadopi, devrait rejoindre la nouvelle équipe mise en place par Stéphane Richard, futur numéro un de l'opérateur. Christine Albanel, le retour de la revanche... Selon Le Figaro, l'ancienne ministre de la Culture et de la Communication rejoindrait la nouvelle équipe dirigeante de France Télécom. Cette dernière sera présentée jeudi prochain lors de la publication des résultats 2009 du groupe par Stéphane Richard qui sera intronisé numéro un de l'opérateur en remplacement de Didier Lombard. Mission oubliée A n'en pas douter, certains railleront cette nomination . Christine Albanel s'était distinguée lors du débat sur la loi Hadopi et sur la taxe télécoms, se mettant à dos les Internautes mais aussi de nombreux acteurs du Web. D'ailleurs, sa gestion du dossier lui avait valu d'être remplacée par Frédéric Mitterrand en juin dernier... Certains pourront également épingler un risque de conflit d'intérêt, Christine Albanel ayant à plusieurs reprises abordé des questions liés à France Télécom lorsqu'elle était au gouvernement.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

02 19 2010 15:28:28

Investment Firm Hopes to Turn Patents Into Invention Capital Market

«BELLEVUE, Wash. — Nathan Myhrvold wants to shake up the marketplace for ideas. His mission and the activities of the company he heads, Intellectual Ventures, a secretive $5 billion investment firm that has scooped up 30,000 patents, inspire admiration and angst.Admirers of Mr. Myhrvold, the scientist who led Microsoft's technology development in the 1990s, see an innovator seeking to elevate the economic role and financial rewards for inventors whose patented ideas are often used without compensation by big technology companies. His detractors see a cynical operator deploying his bulging patent trove as a powerful bargaining chip, along with the implied threat of costly litigation, to prod high-tech companies to pay him lucrative fees. They call his company "Intellectual Vultures." White hat or black hat, Intellectual Ventures is growing rapidly and becoming a major force in the marketplace for intellectual capital. Its rise comes as Congress is considering legislation, championed by large technology companies, that would make it more difficult for patent holders to win large damage awards in court ...” changes that Mr. Myhrvold has opposed in Congressional testimony and that his company has lobbied against. Intellectual Ventures spent more than $1 million on lobbying last year, according to public filings compiled by OpenSecrets.org.»...
Source: http://www.nytimes.com | Source Status Categories: Brevets Logiciels,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Brevets Logiciels,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

02 16 2010 17:46:37

Climat : laissez les scientifiques travailler!

«Pour que la climatologie gagne en crédibilité, le GIEC doit être réformé. Pour Olivier Daniélo, une cloison étanche entre lobbying environnemental et recherche scientifique doit même être établie. Et vous, qu'en pensez-vous? Prenez part au débat et envoyez nous vos analyses ! Voir la première partie de l'article D'Olivier Daniélo : "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le GIEC". L'impact du réchauffement a été exagéré par certains scientifiques" - David Hulme, professeur de changement climatique à l'université d'East Anglia souligne que "bien souvent, quand nous croyons argumenter scientifiquement à propos des preuves du changement climatique, nous sommes en fait en désaccord à propos de choix politiques, de principes éthiques ou de système d'appréciation". Il semble donc fondamental de séparer clairement le débat scientifique et le débat politico-citoyen, ce qui ne signifie pas que le débat citoyen ne puisse pas se nourrir de données scientifiques, bien au contraire. D'ailleurs, dans les principes fondateurs du GIEC, il est mentionné clairement que la mission du GIEC n'est pas de prescrire telle ou telle politique environnementale ou énergétique [IPCC]. Xie Zhenhua, représentant du gouvernement chinois, a déclaré qu'il fallait que le GIEC adopte une attitude plus ouverte; selon lui, "toutes les vues scientifiques doivent pouvoir s'exprimer".» [...] «Trois personnalités ayant contribué aux rapports du GIEC ont publié le 25 janvier 2010 une tribune dans le journal allemand Spiegel, tribune appelant à de profonds changements au niveau du GIEC et dont a fait écho le blog de la revue Science [Der Spiegel / Science (blog) ]. La revue scientifique Nature a publié le 10 février 2010 un article intitulé "Faut-il adorer le Giec, le réformer ou le supprimer ?" où cinq autres scientifiques qui connaissent le GIEC de l’intérieur ont proposé des pistes pour que l'organisme onusien puisse retrouver le degré de confiance qu’il a dramatiquement perdu à la suite de cette série de scandales [Nature / Revue de presse]. Et la crise de confiance est tout sauf légère : à présent, 3 anglais sur 4 ne font pas confiance à l’hypothèse du GIEC concernant l’origine principalement humaine du réchauffement [BBC News]. En France, un sondage internet réalisé par la rédaction du site du Journal du Dimanche arrive à des conclusions similaires [JDD.fr]! . Selon un sondage du Pew Research Center, les américains considèrent à présent le réchauffement global comme la dernière de leurs priorités [Pew Research Center]. Un sérieux effritement que des analystes attribuent à un syndrome qu’ils qualifient d’"apocalypse fatigue" (Yale Environment 360]. Pire, pour l’expert en énergies renouvelables et député allemand Hermann Scheer, présenter aux grand public d’énormes risques sans parler systématiquement des incertitudes ainsi que des solutions, solutions qui sont disponibles ici et maintenant, peut conduire au développement d’une "no future mentality". Or cet état d’esprit ne conduit pas à l’action, à l’envie de construire une économie durable, mais au contraire au découragement et à la résignation. »...
Source: http://energie.lexpansion.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

02 16 2010 17:35:1

Bioterror - Anti-vaccine movement could have deadly consequences in the event of an attack

«The recent anti-vaccine movement, meant to combat the theory that childhood immunizations could be linked to autism, could seriously raise the dangers of the United States' response to potential acts of bioterror, an expert has recently announced. Tevi Troy, the former deputy secretary of Health and Human Services who has advised companies regarding domestic preparedness, has questioned the anti-vaccine movement's effect on bioterror response in an article in The Daily Caller.»...
Source: http://www.bioprepwatch.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

02 10 2010 9:46:49

Le fabuleux lobbying de la finance americaine

«La crise économique que nous traversons a de multiples facettes. Les historiens auront fort à faire pour établir la version correcte des faits et établir les responsabilités. Les grands déséquilibres macroéconomiques et les déficits de la balance courante américaine ont surement joué un rôle, tout comme la politique monétaire de la Réserve fédérale des Etats-Unis. Les régulateurs se sont endormis au volant ou ont été trop complaisants face aux offensives de charme des grandes banques. Les agences de notation ont profité de la manne de Wall Street et n'ont pas fait leur travail. Certains économistes ont mis en garde contre la bulle immobilière mais d'autres ont cherché à justifier par des facteurs rationnels les accroissements faramineux des prix des maisons. Les structures des rémunérations dans les banques ont encouragé la prise de risque. Et lorsque la crise s'est véritablement déclenchée, le cafouillage des autorités a également été dommageable. La faillite de la banque d'investissement Lehman Brothers, par exemple, lâchée par le Trésor américain, a contribué de façon décisive à la déstabilisation des marchés financiers. Hank Paulson, secrétaire d'Etat américain au Trésor à l'époque, tente, dans son livre de mémoires de rejeter la responsabilité de cette faillite sur le Trésor britannique. Ce dernier aurait bloqué le rachat de Lehman Brothers par Barclays à la dernière minute, en raison de craintes (surement justifiées !) de l'impact d'une telle acquisition sur la stabilité du système financier britannique. Les historiens trancheront. De nombreuses questions sont maintenant soulevées sur le cout du sauvetage de la compagnie d'assurances AIG avec des milliards de dollars d'argent public. Les principaux bénéficiaires de cette opération ont été de grandes banques d'investissement, dont certaines jugées proches de l'administration américaine. Les universitaires commencent à se pencher attentivement sur le lobbying des institutions financières aux Etats-Unis. Un récent article de recherche (1) pose une question importante : pourquoi la régulation du marché des prêts immobiliers a-t-elle été si défaillante avant la crise ?»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

02 09 2010 13:50:53

La revue medicale The Lancet roule desormais pour Big Pharma

«Quand j'ai vu dernièrement la rétraction de The Lancet à propos du fameux document du Dr Wakefield concernant le lien entre la vaccination et l'autisme, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Fleischmann et Pons qui furent copieusement attaqués et discrédités en 1989 pour leur démonstration d'une technique de fusion froide. Ces deux brillants physiciens avaient accompli ce qui semblait impossible : une fusion à basse température, produisant de l'énergie thermique excédentaire ainsi que des artefacts d'hélium qui prouvaient la réalité de la réaction nucléaire à basse énergie.» [...] « Les mêmes tactiques de désinformation et de suppression de la vérité sont mises en œuvre de nos jours contre le Dr Wakefield, le premier scientifique courageux ayant mis en évidence le lien entre les vaccins et l'autisme. Pendant les douze dernières années ses recherches ont alimenté les arguments des opposants aux vaccinations obligatoires – ces gens qui se préoccupent de la dangerosité des injections de produits chimiques de synthèse et de méthylmercure dans le corps des nourrissons. La vérité apparaissant, les sceptiques envers la vaccination étaient en train de gagner la guerre de l'information. »...
Source: http://www.alterinfo.net | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances | Admin | Cache

02 01 2010 16:33:22

Avignon : les detectives prives en quete de respect

«A Avignon, le Syndicat national des agents de recherches privées évoque sa "respectabilité" 1 ...º 2 Le syndicat national des agents de recherches privées (Snarp) veut sortir "de l'ombre des fantasmes" du grand public et "gagner en respectabilité" auprès des instances policières et judiciaires. Photo Cyril Hiély Ils dégainent juste plus vite leur carte que leur ombre. Mais pas de chapeau mou, ni de lunettes noires ou de grandes moustaches à la Sherlock Holmes... Réuni hier en assemblée générale à l'hôtel de l'Europe, le syndicat national des agents de recherches privées (Snarp) veut, justement, sortir "de l'ombre des fantasmes" du grand public et "gagner en respectabilité" auprès des instances policières et judiciaires. Si, depuis 2003, la réforme du statut de détective privé "a fait le ménage dans la profession" où un simple casier judiciaire vierge avait auparavant valeur de sésame, "notre métier, qui requiert un diplôme, reste mal perçu et est sans cesse victime de désinformation", déplore l'Avignonnais Samuel Mathis, 37 ans et président du Snarp jusqu'à hier. Et de s'insurger, par exemple, contre la dernière missive des avocats qui veulent faire croire qu'un adultère pris sur le fait ne pèse plus dans un cas de divorce... Au total, ils sont un petit millier en France, une quinzaine dans le Vaucluse. Ils plaident être une "aide précieuse à la justice" et voudraient voir leurs prérogatives s'étendre, comme l'accès à certains fichiers (des arts volés, actes civils avec filiation, etc.) ou à des informations sans avoir à batailler (comptesrendus de jugements de tribunaux, etc.), pour aller plus vite. "C'est un boulot très réglementé. On n'a pas de passe-droit et on ne fait pas n'importe quoi avec la vie privée des gens. On résout juste des problèmes", résume Alain Chouet. Il considère "que certains font appel à leur service comme d'autres vont chez un ophtalmo, pour mieux voir les choses, mettre fin à des souffrances" quand les forces de l'ordre ne peuvent, elles, intervenir ou prendre le temps nécessaire. "On peut enclencher des enquêtes. Et il y a un vrai trio gagnant, détective privé - avocat - huissier, qui permet de faire la lumière sur bien des situations", poursuit Samuel Mathis. "Un métier d'avenir"»...
Source: http://www.laprovence.com | Source Status Categories: Intelligence Economique,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 29 2010 11:52:34

Taxe telecoms : la France en infraction selon la Commission europeenne

«Juridique - Imaginée par le gouvernement pour compenser en partie l'arrêt de la publicité sur France Télévisions, cette taxe pourrait bien passer à la trappe. Champagne pour les opérateurs télécoms et les FAI. La très contestée taxe télécoms visant à prélever 0,9% sur les chiffres d'affaires de ces acteurs pour compenser en partie l'arrêt de la publicité sur France Télévisions est jugée illégale par la Commission européenne. Cette dernière a en effet a ouvert ce jeudi une procédure d'infraction contre la France. "Pour compenser la suppression de la publicité à la télévision publique, la France a introduit une taxe spécifique sur le chiffre d'affaires des opérateurs de télécommunications au titre de leur autorisation à fournir des services de télécommunications (y compris l'internet et la téléphonie mobile)", explique l'exécutif européen dans un communiqué. Charge "Or, selon la Commission, une telle taxe constitue en réalité une charge administrative incompatible avec le droit européen. (...) Le droit européen interdit à tout pays d'imposer une taxe sur les opérateurs de télécoms au seul motif qu'ils fournissent des services de télécommunications", a explique un porte-parole de la CE. "Et encore moins pour subventionner leurs concurrents."»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 27 2010 15:35:54

Grippe : les senateurs PCF et PG veulent une commission d'enquete sur le role des labos

«Les sénateurs communistes et du parti de gauche (CRC-SPG) ont présenté mercredi leur proposition de résolution visant à créer une commission d'enquête sur "le rôle des laboratoires pharmaceutiques dans la gestion de la pandémie de grippe H1N1". "Il est nécessaire de démêler ce qui relève de l'excès de prudence, de communication ou de la part d'implication des firmes pharmaceutiques dans l'élaboration des politiques publiques", souligne le groupe dans un argumentaire écrit.» [...] «Evoquant "une surévaluation des risques", une "dramatisation", il a estimé nécessaire d'enquêter sur "le rôle des experts", déplorant que ceux "qui conseillent les laboratoires sont souvent ceux qui conseillent les gouvernements". "Notre commission portera essentiellement sur ces liens incestueux qui expliquent la situation dans laquelle nous sommes", a-t-il insisté. "Il est nécessaire de démêler ce qui relève de l'excès de prudence, de communication ou de la part d'implication des firmes pharmaceutiques dans l'élaboration des politiques publiques", souligne le groupe dans un argumentaire écrit. Il s'interroge notamment sur le rôle du Pr Bruno Lina, "un des experts du gouvernement", président du "groupe d'expertise et d'information sur la grippe (CIEG)". Il affirme que le CIEG est "financé à 100% par des laboratoires qui produisent des vaccins contre la grippe" et que son directeur, Bertrand Vermee "est même le directeur du service marketing du département vaccin de Sanofi Pasteur (qui finance par ailleurs le CEIG à hauteur de 50%)". »...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 25 2010 15:50:39

Action de Greenpeace contre un transport d'uranium

«Les quatre militants de Greenpeace qui s'étaient enchainés dimanche soir à une voie ferrée à Cherbourg ont été évacués. Mais d'autres militants continuent de bloquer lundi en amont de la ville le passage du train. Quatre militants de Greenpeace, qui s'étaient enchainés dimanche soir à une voie ferrée à Cherbourg (Manche), ont été évacués tôt lundi, mais d'autres militants continuent de bloquer en amont de la ville le passage d'un train convoyant de l'uranium, a indiqué l'organisation écologiste. «Nous avons été délogés à Cherbourg, mais notre action se poursuit à une vingtaine de kilomètres de la ville, où nous empêchons physiquement le passage de ce train transportant des déchets nucléaires», a expliqué Yannick Rousselet, responsable du dossier nucléaire pour Greenpeace.» [...] «Selon un rapport du Service de défense de sécurité et d'intelligence économique, cité par Greenpeace, «depuis 2006, 33.000 tonnes d'uranium ont été exportées vers la Russie (dont 23.540 tonnes d'uranium appauvri) alors que seulement 3.090 tonnes ont été réexpédiées en France». »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 22 2010 10:4:52

H1N1: les labos denoncent le debat

«Le président de la fédération Les Entreprises du médicament (Leem) Christian Lajoux a déclaré "craindre" que le "bruit" fait autour des vaccins contre la grippe H1N1 en France "nuise à la vaccination". "Je crains que le bruit autour des vaccins ne nuise à la vaccination, c'est mon premier souci", a déclaré M. Lajoux à l'occasion de la présentation des voeux du Leem, dénonçant notamment un "mauvais procès" fait aux adjuvants utilisés dans certains de ces vaccins. "Mon premier souci, avant l'image des industriels, c'est de faire en sorte que les gens continuent à se vacciner pour éviter des catastrophes sanitaires", a-t-il ajouté. "Ne jouons pas avec la vaccination. Elle est un élément de santé extrêmement important", a-t-il plaidé. "Les industriels ont eu pour mission de développer et de produire des vaccins dans un délai nécessité par les impératifs de santé publique", a poursuivi M. Lajoux.» [...] «M. Lajoux a aussi plaidé pour une meilleure circulation de l'information sur les liens qui unissent parfois chercheurs et laboratoires. "Il existe aujourd'hui une loi qui oblige à la transparence, un expert a l'obligation de déclarer ses liens avec une entreprise avec laquelle il travaille", a-t-il rappelé. "On doit travailler sur la façon de fluidifier, d'intensifier cette information", a-t-il estimé, jugeant que "dans la majorité des cas", cette obligation était respectée. »...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 20 2010 14:58:43

Les lobbies d'affaires surfent sur les reformes presidentielles

«Les groupes de pression ont intensifié leurs activités à Washington, au grand dam de la Maison-Blanche. BARACK OBAMA PROMET DE RESISTER AUX LOBBIES Cinq organisations combattant l'influence des lobbies d'affaires à Washington (Democracy 21, Common Cause, etc.) viennent de féliciter Obama d'avoir soumis son gouvernement à des règles « robustes et complètes » en matière d'éthique et de transparence. Le collectif applaudit le président pour avoir, dès janvier 2009, contraint les lobbyistes à attendre deux ans avant d'être recrutés par le gouvernement fédéral dans le domaine où ils étaient actifs ; il salue le fait qu'en septembre, l'administration ait commencé à débarquer les milliers de lobbyistes siégeant dans les nombreuses commissions chargées de conseiller le gouvernement fédéral. Il déplore toutefois qu'Obama n'ait pas davantage assaini le financement de la vie politique. De fait, l'emprise des lobbies reste entière sur le Congrès, et les affaires de K Street, où siègent les grands cabinets de lobbying de Washington, sont florissantes. Selon le Center for Responsive Politics, les entreprises et d'autres « intérêts privés » tels que les syndicats ont dépensé environ 3,3 milliards de dollars en 2009 pour influencer le Capitole et le gouvernement, autant que le record de 2008. Sheila Krumholz, la directrice exécutive du Centre, note que les secteurs de la santé et de l'énergie se sont respectivement mobilisés contre la réforme de l'assurance-maladie et l'instauration d'un marché national des quotas de CO2. « La finance reste présente, mais la crise a réduit ses contributions », indique la responsable.»...
Source: http://www.latribune.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

01 17 2010 14:42:23

Fibre optique: Fillon va saisir l'Arcep et l'autorite de la concurrence

«Selon nos informations, le Premier ministre s'apprête à saisir les autorités de régulation afin de favoriser le déploiement mutualisé de la fibre optique dans les zones moyennement denses et éviter ainsi un monopole d'Orange. Selon nos informations, le Premier ministre, François Fillon, devrait indiquer lundi prochain qu'il saisit le gendarme des télécoms, l'Arcep, et l'Autorité de la concurrence pour établir un cadre réglementaire sur le déploiement de la fibre optique dans les zones moyennement denses. Dans le cadre du grand emprunt, 2 milliards d'euros ont été réservés aux infrastructures numériques dans ces zones pavillonnaires, peu rentables. Les opérateurs, Free, Orange, SFR ou Numericable, pourront créer ensemble des structures mutualisées avec des collectivités locales pour déployer de la fibre optique dans un département ou une région. L'Etat pourrait alors financer près de 35% des projets retenus par le biais du fonds d'aménagement numérique des territoires, le reste étant à la charge des opérateurs privés. Mais Orange refusait jusqu'ici de créer un réseau commun, préférant déployer son réseau seul. Le gouvernement craint qu'Orange ne se recrée un monopole dans un réseau de fibre optique dans les zones peu denses. Les conclusions de l'Autorité de la concurrence et du gendarme des télécoms ne sont pas attendues avant juillet prochain pour éclaircir les modalités de déploiement de ce nouveau réseau très haut débit.»...
Source: http://www.lexpansion.com | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

01 17 2010 14:17:37

Apple seeks ban on U.S. Nokia imports

«The ongoing patent battle between Apple and Nokia escalated Friday, when Apple moved to block imports of Nokia cell phones to the U.S. Apple made its request in a complaint filed with the International Trade Commission, an independent federal agency that examines issues including unfair trade practices involving patent, trademark, and copyright infringement. Nokia device Will Nokia devices be blocked from the U.S.? (Credit: Nokia) In December, Nokia filed its own complaint with the USITC in Washington. In it, the Finnish company alleged that Apple infringes seven Nokia patents "in virtually all of its mobile phones, portable music players, and computers" and sought to ban imports of Apple's iPhone, iPod, and MacBook products. Responding to Apple's latest move, Nokia spokesman Mark Durrant told Bloomberg that "Nokia will study the complaint when it is received and continue to defend itself vigorously. However this does not alter the fact that Apple has failed to agree appropriate terms for using Nokia technology and has been seeking a free ride on Nokia's innovation since it shipped the first iPhone in 2007." Apple has not yet responded to a request for comment on the filing.»...
Source: http://news.cnet.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

01 09 2010 15:44:46

France's Sarkozy Uses Tired Media Playbook to Push ...˜Google Tax' | Epicenter | Wired.com

«French President Nicolas Sarkozy Thursday made official he's thinking about taxing foreign internet companies who do business in his country, an initiative colloquially referred to as "The Google Tax." Even though the notion of "doing business" and even "country" are increasingly hard to define in an global internet economy, taxing entities can always find a way to justify a levy on sellers and/or buyers, so this just can't be laughed off by the potentially affected parties. Nations routinely place tariffs on imported goods to raise revenue as well as to protect local vendors. But these are bits that can be stopped at a "border." Bytes are not so easily controlled ...” especially when the consumer sides with the provider and not the Tax Man. Sarkozy seems to have in mind both protecting home-grown initiatives and developing a revenue stream to do new good things. But for now he's just acknowledging the broad stroke: "For the time being, these companies are taxed in the country in which they are headquartered, even though they make up a big part of our advertising market." That kind of injustice just can't go unchecked, of course. But Sarkozy is really just spouting a variation of the sort of anti-digital populism we hear from the grumblers in old media: internet behemoths are making money off something they don't own. But, not surprisingly, those same critics say that if they got a little piece of the action, this problem will go away. The gains of companies like Google and MSN and Yahoo are somehow ill-gotten ...” and thus up for grabs. In particular News Corp Chairman Rupert Murdoch has vociferously argued that Google basically steals his company's editorial content, monetizes it, wrongly shares none of that wealth, and offers in return only what he considers worthless online traffic. Similarly, some authors and publishers are trying to stop or at least amend the terms under which Google intends to scan all the books in the world and make them available anytime anywhere via a web browser (Google Chrome optional). Sarkozy has also called for someone to compete with Google in that ambitious endeavor and in general portrays himself as a defender of his country's culture, embattled in a homogenizing digital age. Sarkozy didn't clarify what France would do with the money, but the Liberation newspaper Wednesday cited an unreleased government-ordered report which argued that tens of millions of dollars raised in this way could support creative industries that have suffered from competition enabled by internet technologies.»...
Source: http://www.wired.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 07 2010 17:57:3

La Sacem fortement decue par les propositions de la mission Zelnik

«Législation - L'organisme de redistribution des droits d'auteur dénonce des "solutions insuffisantes" et "bien pâles"... Ni les membres de la mission Zelnik, ni le ministère de la Culture ne se sont encore exprimés officiellement sur le rapport. En effet, c'est le président de la République en personne qui doit présenter ce jeudi les conclusions de la mission Zelnik, dont le but initial était de faire des propositions contribuant à l'amélioration de l'offre légale de musique et de films sur internet. Mais différentes sources, notamment ministérielles (interrogées par The Internets), en évoquent déjà certains points. Le rapport proposerait ainsi d'imposer aux maisons de disque une ouverture de leurs catalogues. En échange d'un pourcentage de leur chiffre d'affaires, les sites de streaming accéderaient à l'ensemble des catalogues des maisons de disque. Selon ElectronLibre, serait ainsi instituée une licence légale (non globale) sur le streaming. Les FAI oubliés Deux autres points de ce rapport paraissent eux plus lointains par rapport à l'objectif initial de la mission Zelnik, à savoir améliorer l'offre légale. En effet, puisqu'il y est question d'une taxe sur les moteurs de recherche et du lancement d'une enquête des autorités de la concurrence sur le secteur du référencement sur Internet (où Google dispose d'un monopole). La Sacem, qui s'occupe de la collecte et de la redistribution des droits d'auteurs, n'a pas attendu l'officialisation de ces fuites pour exprimer sa consternation. Dans un communiqué, l'organisme évoque sa forte déception.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 07 2010 15:33:42

Une taxe sur la publicite sur Internet dans le rapport Zelnik

«orsque la mission Olivennes sur le développement de l'offre légale de biens culturels sur Internet et la lutte contre le piratage a rendu son rapport, en novembre 2007, cela s'est traduit par une allocution du président de la République, Nicolas Sarkozy, puis par la loi Création et Internet, dite aussi Hadopi. agrandir la photo La mission Zelnik, mise en place début septembre 2009 par Frédéric Mitterrand pour réfléchir - de nouveau - au développement de l'offre légale, a rendu son rapport hier, et celui-ci doit faire l'objet d'une allocution du...¦ président de la République, ce jeudi 7 janvier, lors de ses voeux au secteur de la culture. On ne sait pas encore s'il y aura une loi au bout du processus, mais le rapport liste déjà 22 propositions. Parmi les idées phares figure la mise en place d'un système de gestion collective et d'une licence globale pour les sites de streaming de musique, tel Deezer. Une manière de simplifier l'accès aux catalogues pour ces sites qui doivent négocier individuellement avec chaque maison de disques et également avec la Sacem. Un moyen aussi de proposer aux internautes des « services musicaux attractifs », dixit le rapport signé de Patrick Zelnik, PDG du label Naive, de Jacques Toubon, ancien ministre de la Culture, et de Guillaume Cerutti, PDG de Sotheby's France. L'autre proposition qui fait beaucoup parler d'elle est celle d'une taxation pure et simple des revenus publicitaires sur Internet, ceux des FAI, des moteurs de recherche et des divers opérateurs de services. Plus exactement, la mission demande une expertise rapide de la question. Mais, sur le sujet, le rapport précise sa cible dans une autre proposition : Google.»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 24 2009 0:21:52

Les laboratoires pharmaceutiques ont du faire des concessions

«Selon le New York Times, les laboratoires ont déboursé 199 millions de dollars en lobbying contre ce projet. Depuis un an, l'industrie pharmaceutique fait tout pour éviter la réforme du système de santé ou, à défaut, pour en atténuer les effets. Selon le New York Times, les laboratoires ont déboursé 199 millions de dollars en lobbying contre ce projet. Ils ont aussi conclu des ­accords avec les autorités dans l'espoir de limiter les mesures ­défavorables. Le secteur pharmaceutique s'est engagé à réduire le cout des médicaments de 80 milliards de dollars sur dix ans.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 23 2009 10:17:24

Le mais OGM Mon810 presente ''plus d'inconvenients que d'avantages'', selon le Haut conseil des biotechnologies

«La culture du mais génétiquement modifié Mon810 du semencier américain Monsanto, suspendue en 2008 en France, présente plus d'inconvénients que d'avantages, estime le Haut conseil des biotechnologies (HCB) dans un avis rendu mardi à la demande du gouvernement. L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) avait de son côté conclu à l'absence de risque pour la santé dans un avis rendu en février 2009. Le HCB et l'Afssa ont été saisis par le gouvernement pour expertiser l'avis rendu le 30 juin par l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) en faveur de l'autorisation de cet organisme génétiquement modifié (OGM). L'Afssa et le HCB émettent tous deux dans leurs avis des réserves sur les statistiques sur lesquelles se fonde l'avis de l'Agence européenne de sécurité des aliments. Six pays de l'Union européenne ont fait valoir leur clause de sauvegarde pour interdire la commercialisation du Mon810, conçu pour résister à la pyrale du mais: la France, le Luxembourg, l'Allemagne, l'Autriche, la Grèce et la Hongrie. Le comité scientifique du HCB note pour sa part que la culture du Mon810 n'a probablement "pas d'effet majeur sur l'environnement", mais son comité économique, éthique et social (CEES) conclut à la majorité de ses membres que son éventuelle mise en culture ne devrait être autorisée qu'avec "des conditions préalables et simultanées d'accompagnement".»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 21 2009 11:2:55

Les pharmaciens s'opposent de nouveau a Leclerc devant un tribunal, actualite Societe : Le Point

«Le bras de fer entre le groupe de la grande distribution Leclerc et les pharmaciens sur les médicaments non remboursés n'en finit pas de rebondir. Dernier épisode en date, la procédure engagée devant le tribunal de grande Instance de Colmar (TGI) pour faire interdire une nouvelle campagne multimédia du distributeur. Le TGI a mis sa décision en délibéré au 21 janvier, après une audience vendredi matin. Dans son nouveau spot lancé sur Internet fin novembre, Leclerc réclame le droit de vendre "tous les médicaments non remboursés à prix Leclerc". Une opération de lobbying pour convaincre le gouvernement d'autoriser la vente de médicaments non remboursés en grande surface, s'insurgent Derrière cette passe d'armes se cachent en réalité des enjeux économiques et de sociétés importants. Faut-il autoriser la vente de médicaments non remboursés dans les rayons des grandes surfaces dans l'espoir de faire baisser les prix ? Pour l'heure, le ministère de la Santé s'y refuse.» [...] «La campagne n'est pas une publicité parce qu'elle "ne cite pas de produit et n'en propose pas à la vente", rétorque le conseil de Leclerc. Conclusion de l'avocate, citée par l'AFP, "c'est de l'information aux consommateurs". Derrière cette passe d'armes se cachent en réalité des enjeux économiques et de sociétés importants. Faut-il autoriser la vente de médicaments non remboursés dans les rayons des grandes surfaces dans l'espoir de faire baisser les prix ? Pour l'heure, le ministère de la Santé s'y refuse. »...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 20 2009 22:43:30

Umgang mit Schweinegrippe einer der grossten Medizinskandale des Jahrhunderts - datensicherheit.de Informationen zu Datenschutz und Datensicherheit

«Unter dem Motto "Gesundheitsgefahr durch gefelschte Pandemien" werde sich der Europarat im Januar 2010 mit dem Einfluss der Pharmaindustrie auf die weltweiten Kampagnen gegen die Vogelgrippe und Schweinegrippe befassen - vorgesehen seien eine Dringlichkeitsdebatte in der Parlamentarischen Versammlung und ein Untersuchungsausschuss: Initiiert habe beides der ehemalige deutschen Bundestagsabgeordneten Dr. med. Wolfgang Wodarg (SPD#, der in der Parlamentarischen Versammlung des Europarates noch als Chef des Unterausschusses fur Gesundheit amtiere. Wodarg, Arzt und Epidemiologe, halte den Umgang mit der "Schweinegrippe" fur "einen der grössten Medizinskandale des Jahrhunderts". In seinem vom Ausschuss einstimmig beschlossenen Antrag kritisiere er die Beeinflussung von Wissenschaftlern und Behörden durch gescheftstuchtige Pharmaunternehmer - dies habe dazu gefuhrt, dass "unnötigerweise Millionen gesunder Menschen dem Risiko mangelhaft getesteter Impfstoffe ausgesetzt" worden seien, bei einer Infektionskrankheit, die "erheblich harmloser" sei als alle Grippewellen der Vorjahre und "nicht einmal ein Zehntel der hierbei ublichen Todesfelle" verursacht habe. Bescheftigen mussten sich Europarat und Berichterstatter laut Wodarg insbesondere mit der Rolle der UN-Weltgesundheitsorganisation #WHO#, die im Juni 2009 fur die "Schweinegrippe" die höchste Pandemiestufe ausgerufen habe. Weil die WHO nicht parlamentarisch kontrolliert werde, mussten dort nun die Regierungen Konsequenzen verlangen, fordere Wodarg. Es könne nicht sein, dass man die Pandemie-Definition einer Organisation uberlasse, die offensichtlich dem Einfluss von Pharmaverkeufern unterliege.»...
Source: http://www.datensicherheit.de | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 18 2009 14:31:15

4e licence mobile : dix ans d'atermoiements, d'oppositions et d'intense lobbying

«Il aura fallu presque dix ans pour que le processus d'attribution des licences de téléphonie mobile de "troisième génération" (3G) parvienne à son terme en France. En 2000, tous les Etats européens réfléchissent à allouer, sans pour autant les brader, des fréquences radio (donc des licences) aux opérateurs de télécommunications. Ils exploitent alors des réseaux aux normes GSM et veulent passer à la génération suivante pour mieux transporter la voix, les données, et pouvoir connecter des téléphones à l'Internet.Les autorités britanniques choisissent d'attribuer leurs licences par des enchères, qui réussissent au-delà de toute espérance : les opérateurs mettent 35 milliards d'euros sur la table. En Allemagne, quelque temps plus tard, ce sont 50 milliards d'euros...¦ Des sommes astronomiques : en pleine folie Internet, certaines entreprises sont encore prêtes à tout pour participer à la révolution numérique. En France, le principe des enchères n'est pas retenu, mais le prix des quatre licences disponibles est fixé à 2,4 milliards d'euros l'unité. Or, en 2001, la bulle Internet vient d'éclater. Seuls deux opérateurs se portent candidats : France Télécom et SFR, filiale de Vivendi. Bouygues jette l'éponge. Finalement, en 2002, les trois industriels décrochent leurs licences pour "seulement" 619 millions d'euros.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

12 17 2009 12:5:43

Les sources tres privees du droit

«C'est le journal en ligne Mediapart (5/12/09) qui a révélé l'affaire, laquelle fera les délices de tous les amateurs de sources du droit : le président de la commission des lois a, en vue de la rédaction d'une proposition de loi sur la simplification du droit, fait appel à une entreprise privée spécialisée dans l'édition juridique. Pour ses lumières légistiques et en rémunération de ses bons et « légaux » services, Lexisnexis, qui si on en croit Mediapart refuse de communiquer sur cette affaire, aurait perçu la très coquette somme de 80 000 E.» [...] «Mais peu importe au fond la teneur et la portée de la mission confiée par le président de la commission des lois à une entreprise privée, ce qui retient ici l’attention c’est la privatisation de la loi que ce partenariat public/privé emporte fatalement. Certes, certains auteurs très prestigieux, tels entre autres Jean Carbonnier, Gérard Cornu ou André Tunc, ont été les pères naturels de certaines lois fondamentales. Certes, certains universitaires sont membres de commissions gouvernementales chargées de préparer des projets de lois. Mais, que l’on sache, cette paternité doctrinale a toujours été sinon déclarée, du moins reconnue, n’avait jamais encore été dissimulée derrière l’écran d’une société commerciale et était désintéressée. On a aussi découvert, ces dernières années, que certains amendements parlementaires portaient l’empreinte profonde de grandes organisations patronales ou syndicales, dont quelques députés ou sénateurs ne sont que, à l’occasion de telle ou telle d! iscussion parlementaire, les prête-noms, si ce n’est les hommes de paille. Mais en associant en amont de la préparation d’une proposition de loi, spécialement lorsque c’est le code pénal qui est visé, une entreprise privée à but lucratif au travail de la commission des lois, il semble qu’on ait fait un grand pas en avant, ou en arrière c’est selon, dans la privatisation de la loi… »...
Source: http://blog.dalloz.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances | Admin | Cache

12 16 2009 14:42:47

ADSL : SFR accuse France Telecom de pratiques anti-concurrentielles dans les zones grises

«L'opérateur a saisi l'Autorité de la concurrence. Il estime que France Télécom cherche à évincer la concurrence dans les zones mal couvertes en haut débit. Encore des ennuis en perspective pour France Télécom ? Selon Les Echos, SFR aurait saisi l'Autorité de la concurrence afin de dénoncer les pratiques de l'opérateur historique dans les zones grises, c'est à dire les endroits où l'ADSL est peu déployé et où les utilisateurs n'ont pas accès au triple-play. Contactée par nos soins, l'Autorité de la concurrence a confirmé cette saisine et nous explique qu'elle va être examinée afin de déterminer sa recevabilité. Offre visant à évincer la concurrence ? SFR estime que l'offre 'Haut débit pour tous' de France Télécom, destinée spécifiquement à ces zones, ne permet pas à la concurrence de s'exprimer pleinement. La filiale de Vivendi conteste les modalités de mise en place de nouveaux centraux téléphoniques construits par France Télécom avec l'aide financière des collectivités locales. Ces nouveaux centraux (NRO) ont pour objectif de raccourcir la longueur des fils de cuivre entre les foyers et les répartiteurs afin de fournir plus de débit. Mais SFR estime que France Télécom "a un comportement anticoncurrentiel en empêchant les concurrents d'avoir accès à toutes les informations dont ils ont besoin et en ayant défini l'offre de gros de façon à les évincer du marché", peut-on lire dans le quotidien économique.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 16 2009 14:5:32

Affaire HSBC: le droit interdit a la France l'usage fiscal des fichiers

«L’employé de HSBC qui a transmis des informations au fisc français avait vu son salaire rogné. Ses ex-collègues décrivent un «pragmatique» et non un «idéaliste»Qui est l'homme au coeur du scandale? Pourquoi Hervé Falciani, un informaticien employé au siège genevois de HSBC depuis 2005, a-t-il récolté les données concernant 130...Š000 clients de la banque avant de les transmettre au fisc, puis à la justice française? A-t-il agi par pure bonté d'âme, comme l'expliquent les autorités françaises avec insistance depuis une semaine? Un témoignage recueilli par Le Temps jette une lumière très différente sur la personnalité de ce Franco-Italien de 37 ans. Plus troublant encore: selon plusieurs sources, Hervé Falciani était en bisbille avec son employeur au sujet de son salaire. Dès les premières heures après la révélation de l'existence de l'informateur par Le Parisien le 9 décembre, la presse française s'est fait l'écho de «sources judiciaires» le décrivant comme «jeune, idéaliste et introverti». Un discours aussitôt repris par l'avocat d'Hervé Falciani, Patrick Rizzo, et le procureur de Nice, Eric de Montgolfier: «C'est un informaticien qui vit dans son monde. Ses motivations sont de type messianique. Il redoute que les procédés utilisés par sa banque n'aient pu contribuer à la crise financière. Il considère qu'il a un rôle à jouer.» Grave: «La source a risqué sa vie», glisse encore un enquêteur français au Journal du Dimanche.»...
Source: http://www.letemps.ch | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 15 2009 9:47:37

WHO ...˜Swine Flu Pope' under investigation for gross conflict of interest

«The man with the nickname "Dr Flu," Professor Albert Osterhaus, of the Erasmus University in Rotterdam, Holland, has been named by Dutch media researchers as the person at the center of the worldwide Swine Flu H1N1 Influenza A 2009 pandemic hysteria. Not only is Osterhaus the connecting person in an international network that has been described as the Pharma Mafia, he is THE key advisor to WHO on influenza and is intimately positioned to personally profit from the billions of euros in vaccines allegedly aimed at H1N1. Earlier this year the Second Chamber of the Netherlands Parliament undertook an investigation into alleged conflicts of interest and financial improprieties of the well-known Dr. Osterhaus. Outside of Holland and the Dutch media, the only note of the sensational investigation into Osterhaus' business affairs came in a tiny note in the respected British magazine, Science. Osterhaus's credentials and expertise in his field were not in question. What is in question, according to a short report published by the journal Science, are his links to corporate interests that stand to potentially profit from the swine flu pandemic. Science carried the following brief note in its October 16 2009 issue about Osterhaus: "For the past 6 months, one could barely switch on the television in the Netherlands without seeing the face of famed virus hunter Albert Osterhaus talking about the swine flu pandemic. Or so it has seemed. Osterhaus, who runs an internationally renowned virus lab at Erasmus Medical Center, has been Mr. Flu. But last week, his reputation took a nosedive after it was alleged that he has been stoking pandemic fears to promote his own business interests in vaccine development. Last week, his reputation took a nosedive after it was alleged that he has been stoking pandemic fears to promote his own business interests in vaccine development. As Science went to press, the Dutch House of Representatives had even slated an emergency debate about the matter." [1] When no mass wave of human deaths from Avian Flu materialized and after Roche, maker of Tamiflu and GlaxoSmithKline had banked billions of dollars in profits from worldwide government stockpiling of their dangerous and reportedly ineffective antiviral drugs, Tamiflu by Roche, and Relenza by GlaxoSmithKline, Osterhaus and other WHO advisers turned to other greener pastures.» [...] «Swine Flu and WHO corruption When no mass wave of human deaths from Avian Flu materialized and after Roche, maker of Tamiflu and GlaxoSmithKline had banked billions of dollars in profits from worldwide government stockpiling of their dangerous and reportedly ineffective antiviral drugs, Tamiflu by Roche, and Relenza by GlaxoSmithKline, Osterhaus and other WHO advisers turned to other greener pastures. By April 2009 their search seemed rewarded as La Gloria, a small Mexican village in Veracruz, reported a case of a small child ill with what had been diagnosed as “Swine Flu” or H1N1. With indecent haste, the propaganda apparatus of the World Health Organization in Geneva went into gear, with statements from the director-general Dr Margaret Chan, about a possible danger of a global pandemic. Chan made such irresponsible statements as declaring “a public health emergency of international concern.” [12] The further cases of outbreak at La Gloria Mexico were reported on one medical website as, “a ‘strange’ outbreak of acute respiratory infection, which led to bronchial pneumonia in some pediatric cases. According to a local resident, symptoms included fever, severe cough, and large amounts of phlegm.” [13] Notably those were symptoms which would make sense in terms of the proximity of one of the world’s largest pig industrial feeding concentrations at La Gloria owned by Smithfield Farms of the USA. Residents had picketed the Smithfield Farms site in Mexico for months complaining of severe respiratory problems from the fecal waste lagoons. That possible cause of the diseases in La Gloria apparently did not interest Osterhaus and his colleagues advising the WHO. The long-awaited “pandemic” that Osterhaus had predicted ever since his involvement with SARS in the Guandgong Province of China in 2003, was now finally at hand. On June 11, 2009 Margaret Chan of WHO made the declaration of a Phase 6 “Pandemic Emergency” regarding the spread of H1N1 Influenza. Curiously in announcing it, she noted, “On present evidence, the overwhelming majority of patients experience mild symptoms and make a rapid and full recovery, often in the absence of any form of medical treatment.” She then added, ”Worldwide, the number of deaths is small . . . we do not expect to see a sudden and dramatic jump in the number of severe or fatal infections.” It later was learned that Chan acted, following heated debates inside WHO, on the advice of the scientific advisory group of WHO, or SAGE, the Strategic Advisory Group of Experts. One of the members of SAGE at the time and today was Dr. Albert “Mr Flu” Osterhaus. Not only was Osterhaus in a key position to advocate the panic-inducing WHO “Pandemic emergency” declaration. He was also chairman of the leading private European Scientific Working group on Influenza (ESWI), which describes itself as a “multidisciplinary group of key opinion leaders in influenza [that] aims to combat the impact of epidemic and pandemic influenza.” Osterhaus’ ESWI is the vital link as they themselves describe it, “between the World Health Organization (WHO) in Geneva, the Robert Koch Institute in Berlin and the University of Connecticut, USA.” What is more significant about the ESWI is that its work is entirely financed by the same pharma mafia companies that make billions on the pandemic emergency as governments around the world are compelled to buy and stockpile vaccines on declaration of a WHO Pandemic. The funders of ESWI include H1N1 vaccine maker Novartis, Tamiflu distributor, Hofmann-La Roche, Baxter Vaccines, MedImmune, GlaxoSmithKline, Sanofi Pasteur and others. »...
Source: http://onlinejournal.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 14 2009 19:21:11

H1N1 : la prescription du Tamiflu fait debat

«La prescription systématique de Tamiflu aux patients grippés, préconisée depuis la semaine dernière par la Direction générale de la santé (DGS), est loin de faire l'unanimité dans le monde médical. Le 10 décembre, la DGS a annoncé que les traitements antiviraux, jusque-là recommandés uniquement dans les formes sévères et chez les personnes à risque, étaient désormais justifiés chez tous les patients avec une grippe clinique. Les antiviraux, Tamiflu mais aussi Relenza, issus du stock constitué par le gouvernement, seront délivrés gratuitement sur ordonnance dans les pharmacies, au plus tard le 21 décembre. Mais cette stratégie, rendue publique à peu près en même temps qu'une publication très critique sur le Tamiflu dans le British Medical Journal (BMJ), est de plus en plus mise en cause. Pour des représentants des médecins généralistes comme le Collège national des généralistes enseignants (CNGE), les nouvelles recommandations ne sont pas justifiées d'un point de vue médical. Tandis que des spécialistes de maladies infectieuses ou de pneumologie regrettent qu'elles interviennent trop tard dans l'évolution de l'épidémie.» [...] «Selon lui, la prescription systématique d'antiviraux aurait pu être logique il y a trois semaines, quand la circulation du virus H1N1 était prédominante par rapport aux autres virus respiratoires, mais elle ne l'est plus à ce stade de l'épidémie. «Mon opinion personnelle est que si le Tamiflu a une efficacité en termes de santé publique, c'est lorsqu'il y a une circulation virale très importante. Aujourd'hui, ce moment est passé», renchérit le Pr Jean-Paul Stahl, chef du service de maladies infectieuses du CHU de Grenoble, et président de la société de pathologie infectieuse de langue française. «La décision a été tardive», juge aussi le Dr Jean-Marie Cohen, coordonnateur des groupements régionaux d'observation de la grippe (GROG), qui note que des experts du comité de lutte contre la grippe avaient recommandé l'élargissement des prescriptions dès début novembre.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 14 2009 10:12:53

Barack Obama se fache contre les lobbies

«Barack Obama a dénoncé samedi les lobbies qui freinent la réforme de la régulation financière. Voté vendredi par la Chambre des représentants, le projet doit encore passer devant le Sénat. Les bonus ne seront pas spécialement imposésLe président américain a dénoncé samedi la collusion qui existe entre des élus républicains du Congrès et des lobbyistes de Wall Street. Il les a accusés d'être alliés pour empêcher davantage de régulations aux pratiques du secteur financier.»...
Source: http://www.letemps.ch | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

12 13 2009 10:51:38

Gesundheitspolitik: Schweinerei mit der Grippe

«SPD-Politiker Wolfgang Wodarg helt die Massnahmen gegen H1N1 fur "einen der grössten Medizinskandale des Jahrhunderts" und macht die Schweinegrippe zum Thema im Europarat. Nur wenige Deutsche haben sich gegen die Schweinegrippe impfen lassen - jetzt sind viele Impfstoffdosen ubrig Nur wenige Deutsche haben sich gegen die Schweinegrippe impfen lassen - jetzt sind viele Impfstoffdosen ubrig Gesundheitsgefahr durch gefelschte Pandemien - unter diesem Motto bescheftigt sich der Europarat im Januar mit dem Einfluss der Pharmaindustrie auf die weltweiten Kampagnen gegen die Vogel- und Schweinegrippe. Vorgesehen sind eine Dringlichkeitsdebatte in der Parlamentarischen Versammlung und ein Untersuchungsausschuss. Initiiert wurde beides von dem ehemaligen deutschen Bundestagsabgeordneten Wolfgang Wodarg (SPD), der in der Parlamentarischen Versammlung des Europarates noch als Chef des Unterausschusses fur Gesundheit amtiert. Wodarg ist Arzt und Epidemiologe, er helt den Umgang mit der Schweinegrippe fur "einen der grössten Medizinskandale des Jahrhunderts".»...
Source: http://www.zeit.de | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 11 2009 23:3:16

Dr. Wolfgang Wodarg - Council of Europe will investigate and debate on ''Faked Pandemics''/Wodarg fordert Untersuchung des Schweinegrippe-Skandals durch den Europarat

«Council of Europe will investigate and debate on "Faked Pandemics"/Wodarg fordert Untersuchung des Schweinegrippe-Skandals durch den Europarat 11.12.2009: Hier ein Antrag in englischer Sprache, den ich heute in Paris beim zustendigen Sozial und Gesundheitsausschuss als Vorsitzender des Unterausschusses fur Gesundheit in den Gescheftsgang der Parlamentarischen Versammlung des Europarats eingebracht habe. Der Europarat soll sich in einer Dringlichkeitsdebatte mit der von der WHO und weiterer Institute zugunsten einiger Pharma-Konzerne inszenierten "Schweinegrippe-Pan(ik)demie" bescheftigen und einen Untersuchungsausschuss hierzu etablieren. Motion for a Resolution and a Recommendation Faked Pandemics - a threat for health In order to promote their patented drugs and vaccines against flu, pharmaceutical companies influenced scientists and official agencies, responsible for public health standards to alarm governments worldwide and make them squander tight health resources for inefficient vaccine strategies and needlessly expose millions of healthy people to the risk of an unknown amount of side-effects of insufficiently tested vaccines. The "birds-flu"-campaign (2005/06) combined with the "swine-flu"-campaign seem to have caused a great deal of damage not only to some vaccinated patients and to public health-budgets, but to the credibility and accountability of important international health-agencies. The Council of Europe and its member-states should ask for immediate investigations and consequences on their national levels as well as on the international level. The definition of an alarming pandemic must not be under the influence of drug-sellers.»...
Source: http://www.wodarg.de | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

12 11 2009 22:52:53

Es ist ein Geschaft mit der Angst

«Der SPD-Gesundheitsexperte Wolfgang Wodarg wirft den Pharmakonzernen vor, bewusst die Gefahren der Schweinegrippe ubertrieben zu haben. Mit dem SÃœDKURIER sprach er uber die kalkulierten Ãœbertreibungen der Pharmaindustrie. Foto: Herr Doktor Wodarg, gibt es die Schweinegrippe wirklich oder ist das nur eine Erfindung der Pharmaindustrie, um das Gescheft anzukurbeln? Es ist keine Erfindung, aber die Gefahr wird ubertrieben. Die Schweinegrippe ist relativ harmlos. Die normale saisonale Grippe fordert viel mehr Opfer. In Deutschland sind es sonst 8000 bis 15 000 Todesfelle pro Jahr. Wie kommt es, dass die Furcht vor der Schweinegrippe höher ist als vor der saisonalen Grippe? Die Pharmaindustrie hat dafur gesorgt, dass die Risiken der diesjehrigen Grippe ubertrieben werden und die vorbereiteten Pandemieplene der Weltgesundheitsorganisation (WHO) endlich in Kraft treten konnten.» [...] «Wer profitiert konkret vom Geschäft mit der Angst? Das sind einige Pharma-Multis wie GlaxoSmithKline, Baxter und Gilead Sciences mit Roche, die an Tamiflu gut verdient haben. Von Fachleuten wird eine Wirkung dieses Präparates sehr kritisch gesehen. Es verkürzt die Grippe statistisch um einen halben Tag. Dennoch wurden die Pillen überall eingelagert. Das war weltweit gesehen ein Milliardengeschäft. Nun wird die Schweinegrippe dazu genutzt, um dieses Geschäft wieder anzuheizen. Die zweiten großen Profiteure sind die Impfstoffhersteller. Dazu zählen Unternehmen wie Baxter und Novartis. Ihr Einfluss geht sogar so weit, dass ihre Mitarbeiter bei der WHO am Entscheidungsprozess beteiligt sind. Ist das zulässig oder Korruption? Fakt ist, dass Klaus Stöhr, der Leiter der epidemiologischen Einsatzgruppe der WHO, kurz nach der Vogelgrippekampagne direkt zum Pharmakonzern Novartis wechselte. Dort ist er für Grippe-Impfstoffe zuständig. Ich hatte auf die Gefahren des anfangs von der Bundesregierung bestellten Novartis-Impfstoffes hingewiesen. Denn dieser Impfstoff wurde auf tumorartigen Zellen gezüchtet. Mit dem Arzneimittel-Telegramm habe ich gefordert, dass man zunächst in klinischen Versuchen das Krebsrisiko ausschließen müsse. Daraufhin hat die Regierung den Auftrag für Novartis zurückgezogen. »...
Source: http://www.suedkurier.de | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 11 2009 11:36:32

C'est surtout le soleil qui est responsable du rechauffement climatique

«Pour Vincent Courtillot, géophysicien et directeur de l'Institut de physique du globe de Paris, les activités de l'homme ne sont pas responsables du changement climatique. Et la conférence de Copenhague ne sera qu'un moyen de mettre à terre l'économie occidentale. Interview. Selon les travaux du Giec, les émissions de CO2, liées à l'activité humaine, expliquent largement le réchauffement climatique. Pourquoi réfutez-vous ce constat? La climatologie est une belle science, mais elle est encore jeune et très compliquée. Lorsque les experts du Giec disent qu'ils sont surs "à 90%" que le CO2 est le principal responsable du réchauffement climatique, ils vont au-delà de ce qu'ils peuvent affirmer. Car cette hypothèse n'est pas démontrée. Dans notre groupe scientifique, nous pensons que c'est surtout le soleil qui est responsable de ce réchauffement. La température moyenne du globe descend depuis dix ans, ce qui est également le cas de la température du soleil. Selon nous, le gaz carbonique n'est pas responsable des observations climatiques du 20ème siècle. Vos travaux bousculent un très large consensus scientifique.»...
Source: http://www.lexpansion.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 09 2009 9:51:16

World Health Organisation ...˜Mr Swine Flu' Under Investigation for Gross Conflict of Interest

«The man with the nickname "Dr Flu", Professor Albert Osterhaus, of the Erasmus University in Rotterdam Holland has been named by Dutch media researchers as the person at the center of the worldwide Swine Flu H1N1 Influenza A 2009 pandemic hysteria. Not only is Osterhaus the connecting person in an international network that has been described as the Pharma Mafia, he is THE key advisor to WHO on influenza and is intimately positioned to personally profit from the billions of euros in vaccines allegedly aimed at H1N1. Earlier this year the Second Chamber of the Netherland Parliament undertook an investigation into alleged conflicts of interest and financial improprieties of the well-known Dr. Osterhaus. Outside Holland and a mention at the time in the Dutch media, the only note of the sensational investigation into Osterhaus' business affairs came in a tiny note in the respected British magazine, Science. Osterhaus's credentials and expertise in his field were not in question. What is according to a short report published by the journal Science, are his links to corporate interests that stand to potentially profit from the swine flu pandemic. Science carried the following brief note in its October 16 2009 issue about Osterhaus: " For the past 6 months, one could barely switch on the television in the Netherlands without seeing the face of famed virus hunter Albert Osterhaus talking about the swine flu pandemic. Or so it has seemed. Osterhaus, who runs an internationally renowned virus lab at Erasmus Medical Center, has been Mr. Flu. But last week, his reputation took a nosedive after it was alleged that he has been stoking pandemic fears to promote his own business interests in vaccine development.Last week, his reputation took a nosedive after it was alleged that he has been stoking pandemic fears to promote his own business interests in vaccine development. As Science went to press, the Dutch House of Representatives had even slated an emergency debate about the matter."1»...
Source: http://marketoracle.co.uk | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

12 07 2009 13:37:53

''Climategate'': courriels pirates, une tentative pour discrediter les scientifiques du Giec

«L'affaire des courriels de scientifiques piratés en Angleterre, ou "Climategate", est "une tentative de discréditer le GIEC", le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat, a estimé lundi à Copenhague son président Rajendra Pachauri. L'Arabie Saoudite a pour sa part précisé que le "niveau de confiance" en la science sur le réchauffement climatique était affecté et a réclamé une enquête internationale. "Le niveau de confiance est affecté", a déclaré, devant la conférence climat réunie en plénière à Copenhague, le chef de la délégation saoudienne Mohammed al-Sabban dont le pays est le chef de file les Etats producteurs de pétrole, l'OPEP.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 07 2009 10:14:18

Swine-flu bribe fever!

«World Health Organization scientists are suspected of accepting secret bribes from vaccine manufacturers to influence the U.N. organization's H1N1 pandemic declaration, according to Danish and Swedish newspapers. Meanwhile, pharmaceutical profits from swine-flu-related drugs have soared - with earnings between $10 billion and $15 billion in 2009, investment bank JPMorgan estimates. As WND reported, WHO Director General Margaret Chan initially raised the influenza pandemic alert to its second-highest level in May - but evidence reveals the agency may have made it easier to classify the flu outbreak as a pandemic by changing its definition to omit "enormous numbers of deaths and illness" just prior to making its declaration. The world was gripped with fears of swine flu as the alert increased from Phase 5 to Phase 6, the highest level. Immediately, pharmaceutical companies began working to develop vaccines, and countries tailored their responses to address the situation. Shots frighten you? Be sure to get "SCARY MEDICINE: Exposing the dark side of vaccines" Danish newspaper Information reported that when Chan raised the level of pandemic alert on June 11, the declaration meant substantial economic benefits for the pharmaceutical industry - especially since many countries have contracts with major drug companies and are required to purchase vaccines in the event of a pandemic. Swedish newspaper Svenska Dagbladet echoed Information's report. "Many of the apparently impartial researchers the WHO uses, however, are paid by the companies that produce vaccines," states a translated version of the Information article, "Strong lobbying behind WHO resolution on mass vaccination."»...
Source: http://www.wnd.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

12 07 2009 10:8:10

Warsmann et lexisnexis

«Jean-Luc Warsmann aurait eu recours à un cabinet d'audit privé pour l'élaboration de sa loi de simplification du droit. Pour 80 000 euros. Il a aussi bénéficié de l'analyse du Conseil d'Etat. Gratuitement. Cette intervention d'un cabinet privé semble choquer certaines personnes. Pour moi, tout dépend comment cela est fait. Il faut cesser avec ce mythe des propositions de loi écrites par les parlementaires. A moins qu'elles ne soient issues d'une mission d'information, avec des auditions et un temps assez long de préparation, les propositions de loi sont écrites ailleurs, soit dans les ministères, soit par les lobbies. Qu'un cabinet juridique écrive des articles de loi, cela ne me choque pas. Au moins, on a l'assurance que c'est juridiquement bétonné. Ensuite, c'est au politique d'en prendre et d'en laisser. Tant que ce stade du tri reste entièrement entre les mains des élus, je n'y vois aucun problème. Certains s'étonnent que l'Assemblée nationale n'ait pas les moyens de faire le travail en interne.»...
Source: http://www.authueil.org | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 06 2009 12:15:14

Apres l'Hadopi, Sacem et Adami veulent taxer les FAI

«La Sacem et l'Adami souhaitent faire payer les fournisseurs d'accès à internet, estimant que ce sont "les premiers bénéficiaires du piratage". Une compensation qui représenterait un euro par internaute abonné et par mois. * Augmenter taille du texte Diminuer Taille texte * Imprimer * Envoyer * Partager Wikio Blogmarks Delicious Digg Facebook * Réagir * Translate Certes, on a déjà la loi Hadopi pour lutter contre le téléchargement illégal. Mais la Sacem et l'Adami, qui représentent les compositeurs, artistes-interprètes et éditeurs de musique, souhaitent en plus taxer les fournisseurs d'accès à internet (FAI). Elles demandent, vendredi 4 décembre, dans un communiqué commun, une compensation financière représentant un euro par internaute abonné et par mois. Cette demande remet sur scène la solution de la licence globale, pourtant écartée au profit de la loi Hadopi. Mais la Sacem et l'Adami estiment à demi-mot qu'elles ne croient pas vraiment en un succès de la loi : "Quelle que soit l'efficacité (de la loi "Création et Internet", dite Hadopi), l'état actuel de la technologie ne permet pas de supprimer durablement la diffusion d'enregistrement de source non autorisée", écrivent-elles. Un rapport pour "compléter" Hadopi»...
Source: http://hightech.nouvelobs.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

12 05 2009 11:19:25

Iliad lance un ''triple play'' a 19,99 euros sous la marque Alice

«Iliad annonce le lancement d'une offre "triple play" à 19,99 euros sous sa marque Alice, rompant, quelques semaines après le câblo-opérateur Numericable, avec le seuil de près de 30 euros qui s'est imposé sur le marché ces sept dernières années. Le fournisseur d'accès à internet Free, filiale d'Iliad, avait été le pionnier en 2002 de l'offre internet, téléphone et télévision à 29,99 euros par mois. La dernière offre d'Alice, baptisée "AliceBox Initial", regroupe pour 19,99 euros un accès internet très haut débit, la téléphonie illimitée vers des postes fixes de 60 destinations, à comparer avec une centaine dans le cadre de l'offre Free, ainsi que 60 chaines de télévision, contre 160 dans le forfait Free. Cette offre d'Alice comprend également un boitier, ou "box", plus simple que celle de Free.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

11 29 2009 9:13:22

VACCINATION : TROP D'EXPERTS A LA SOLDE DES LABORATOIRES

«Le Comité technique des vaccinations (pour le Haut conseil de la santé publique) est chargé d'établir des avis sur les priorités sanitaires d'utilisation des vaccins pandémiques. C'est au CTV que l'on doit les recommandations sur la vaccination des personnels de santé, des femmes enceintes et des jeunes enfants. Or, sur 20 membres, seuls cinq n'ont pas travaillé, de près ou de loin avec des laboratoires. Sur les 15 membres ayant exercé une activité de conseil, de travaux scientifiques, de rapport d'expertises ou de conseil scientifique, 14 l'ont fait avec des laboratoires qui vont commercialiser le vaccin H1N1.» [...] «Quant au directeur des l'Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, il fait aussi état dans ses déclarations d'intérêts, de collaborations récentes avec les laboratoires Sanofi-aventis. Coïncidence, son épouse, en tant que directrice médicale pour le syndicat des industries pharmaceutiques, siège à la commission d'autorisation de mise sur le marché (celle qui donne son feu vert aux vaccins) CONFLITS D'INTERETS Les homme politiques sont-ils plus neutres ? Le site Pharmacritique rappelle que Roselyne Bachelot a passé au moins 12 ans au service de l'industrie pharmaceutique. Ce parcours professionnel n'est malheureusement pas signalé (volontairement ?) sur son CV sur le site du gouvernement. "Docteur en pharmacie, Roselyne Bachelot a occupé, avant d'entrer dans la politique au début des années 80, le poste de déléguée à l'information médicale au sein du laboratoire ICI Pharma (devenu Astra Zeneca depuis) et chargée des relations publiques chez Soguipharm" Depuis ICI Pharma est devenu la multinationale Astra Zeneca qui a des intérêts dans la commercialisation du Gardasil, vaccin contre le cancer du col de l'utérus, un vaccin activement promu par le Ministère de la Santé. Certes, ces liens sont anciens, mais ils entachent malgré tout l'impartialité de la ministre. La famille de Président de la République gravite aussi dans la sphére pharmaceutique, comme le rappelle le Figaro du 16 avril 2008. François Sarkozy, frère de Nicolas, "poursuit dans l'ombre un parcours sans faute dans la santé (...) Il vient de prendre la présidence d'AEC PArtners, important cabinet oeuvrant dans le domaine de la santé, dont il est associé depuis 2001. Il se prépare aussi à lancer le 22 avril, (...) LongeviTV a déjà fédéré des sponsors comme Nestlé, Sanofi Aventis ou HSBC Assurances. François Sarkozy est aussi depuis 2005 vice-présuident du conseil de la sociétéde biotech côtée Bio Alliance Pharma" Quant au directeur des l'Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, il fait aussi état dans ses déclarations d'intérêts, de collaborations récentes avec les laboratoires Sanofi-aventis. Coïncidence, son épouse, en tant que directrice médicale pour le syndicat des industries pharmaceutiques, siège à la commission d'autorisation de mise sur le marché (celle qui donne son feu vert aux vaccins) CONFLITS D'INTERETS Les homme politiques sont-ils plus neutres ? Le site Pharmacritique rappelle que Roselyne Bachelot a passé au moins 12 ans au service de l'industrie pharmaceutique. Ce parcours professionnel n'est malheureusement pas signalé (volontairement ?) sur son CV sur le site du gouvernement. "Docteur en pharmacie, Roselyne Bachelot a occupé, avant d'entrer dans la politique au début des années 80, le poste de déléguée à l'information médicale au sein du laboratoire ICI Pharma (devenu Astra Zeneca depuis) et chargée des relations publiques chez Soguipharm" Depuis ICI Pharma est devenu la multinationale Astra Zeneca qui a des intérêts dans la commercialisation du Gardasil, vaccin contre le cancer du col de l'utérus, un vaccin activement promu par le Ministère de la Santé. Certes, ces liens sont anciens, mais ils entachent malgré tout l'impartialité de la ministre. La famille de Président de la République gravite aussi dans la sphére pharmaceutique, comme le rappelle le Figaro du 16 avril 2008. François Sarkozy, frère de Nicolas, "poursuit dans l'ombre un parcours sans faute dans la santé (...) Il vient de prendre la présidence d'AEC PArtners, important cabinet oeuvrant dans le domaine de la santé, dont il est associé depuis 2001. Il se prépare aussi à lancer le 22 avril, (...) LongeviTV a déjà fédéré des sponsors comme Nestlé, Sanofi Aventis ou HSBC Assurances. François Sarkozy est aussi depuis 2005 vice-présuident du conseil de la sociétéde biotech côtée Bio Alliance Pharma" »...
Source: http://www.lepost.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 25 2009 13:34:26

Les collectivites vont-elles financer a 50% la refondation du reseau cuivre de France Telecom ?

«A l'issue de la première lecture, au Sénat, du projet de loi de Finances, une importante disposition a été adoptée en faveur de France Télécom et éventuellement de Numéricable. Il faut savoir que si la Taxe professionnelle est supprimée, toute une série de nouvelles taxes font leur apparition, notamment sur les "industries de réseaux", destinées à compenser en partie les recettes perdues par les collectivités. Il s'agit que certaines entreprises ne soient pas des "super gagnantes" de la réforme en cours. La disposition initiale prévoyait ainsi que chaque ligne du réseau cuivre en service était imposée à hauteur de 12 E par an. La rédaction, qui n'est pas très claire, semble comprendre les réseaux câblés. Un amendement permet de minorer cette taxe de "50 % du montant des investissements consentis par les opérateurs pour l'amélioration des débits d'accès filaire à internet offerts aux usagers". Ceci revient purement et simplement à diminuer les ressources des collectivités d'autant, donc à leur faire co-financer obligatoirement la modernisation du réseau de France Télécom ou de Numéricable. On savait que le projet de "refondation" de France Télécom, qui doit être annoncé dans quelques semaines, comportera un volet pour monter le débit de l'adsl, afin de freiner l'extension de la fibre. On sait maintenant que les collectivités risquent de payer la moitié de la facture.»...
Source: http://www.avicca.org | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

11 25 2009 9:4:22

Le vrai CV de Roselyne Bachelot

«Sur le site du Ministère de la Santé, Roselyne Bachelot oublie un détail dans son CV : ses douze années passées au service de l'industrie pharmaceutique. Mais qu'a-t-elle fait, exactement, pour SoguiPharm, Ici-Pharma, Astra-Zaneca ? Le plus simple, c'était de lui demander. Sauf que la ministre se fâche et s'échappe en courant... Lui a publié Lobbying et Santé. « C'est un titre qui avait été inventé par Edouard Bernays, un des fondateurs du lobbying, qui disait "on hésitait entre le mot de propagandiste mais ça la foutait mal, donc on a inventé relations publiques", ça consiste simplement à obtenir auprès des élus des positions ou des lois favorables aux intérêts de l'industrie qu'on représente. Donc Roselyne Bachelot a exercé cette activité pour le compte du groupe pharmaceutique Soguipharm, elle a été aussi visiteuse médicale pour d'autres laboratoires pharmaceutiques, elle se retrouve ministre de la Santé. Evidemment, ce n'est pas sain puisqu'on peut avoir toutes sortes de collusion, de complicités, et donc les décisions qui sont prises dans le cadre d'une campagne de vaccination massive, par exemple, peuvent être mise en doute et vont susciter une méfiance. Cette campagne non seulement a été expertisée par des experts qui ne sont pas indépendants, puisqu'ils travaillent pour l'industrie pharmaceutique, donc il y a déjà conflit d'intérêts, mais la ministre elle-même est dans une situation qu'on peut considérer comme douteuse. »» [...] «« Chargée des relations publiques, c'est une dénomination des lobbyistes », affirme Roger Lenglet. Lui a publié Lobbying et Santé. « C'est un titre qui avait été inventé par Edouard Bernays, un des fondateurs du lobbying, qui disait "on hésitait entre le mot de propagandiste mais ça la foutait mal, donc on a inventé relations publiques", ça consiste simplement à obtenir auprès des élus des positions ou des lois favorables aux intérêts de l'industrie qu'on représente. Donc Roselyne Bachelot a exercé cette activité pour le compte du groupe pharmaceutique Soguipharm, elle a été aussi visiteuse médicale pour d'autres laboratoires pharmaceutiques, elle se retrouve ministre de la Santé. Evidemment, ce n'est pas sain puisqu'on peut avoir toutes sortes de collusion, de complicités, et donc les décisions qui sont prises dans le cadre d'une campagne de vaccination massive, par exemple, peuvent être mise en doute et vont susciter une méfiance. Cette campagne non seulement a été expertisée par des experts qui ne sont pas indépendants, puisqu'ils travaillent pour l'industrie pharmaceutique, donc il y a déjà conflit ! d'intérêts, mais la ministre elle-même est dans une situation qu'on peut considérer comme douteuse. » »...
Source: http://www.fakirpresse.info | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

11 10 2009 15:5:17

Lawmakers scold City lobbying on EU finance rules

«To forge proposals on financial regulation, the European Commission continues to rely on the advice of financial expert who have vested corporate interests, especially from the City of London, EU lawmakers are claiming.MEPs have endorsed a report by the think tank Alter-EU, which has analysed the make-up of the European Commission's financial expert groups, people invited to advise the Commission on financial matters. The report concludes that large private banks and insurance giants have dominated the Commission's thinking before and after the onset of the financial crisis. The finance industry is investing its time and money in helping devise financial regulation, Poul Nyrup Rasmussen, the leader of the Party of European Socialists and former Danish prime minister, said at a conference backing the transparency lobbyist's report. Two members of the parliament's newly-established special committee on the financial crisis (EurActiv 16/10/09), Cornelis de Jong and Sven Giegold, came out in force against the EU executive's proposals on regulating the financial sector. Both MEPs backed the findings of the report and criticised the Commission's interpretation and its response to the crisis. Commission "narrow-minded" The EU executive department responsible for financial regulation is the DG Internal Market, which since October 2004 has been led by the former Irish Minister for Finance Charlie McCreevy. According to the report, there are 8 external expert groups, 84 % of which are made up actors from the financial industry.»...
Source: http://www.euractiv.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

11 06 2009 14:11:27

Fibre : l'Europe valide les regles du jeu de l'Arcep

«Stratégie - Le principe de fibres surnuméraires a été validé par la Commission européenne. Les déploiements vont pouvoir s'accélérer sauf chez France Télécom, opposé à ce cadre. La Commission européenne vient de donner son feu vert au cadre relatif aux déploiements de fibres optiques dans les zones denses proposé par l'Arcep. "La Commission constate (que ces règles) visent à promouvoir la concurrence par les infrastructures et à instaurer le cadre approprié pour éviter que ne se reforme un goulet d'étranglement au niveau du câblage interne des immeubles", écrit le régulateur dans un communiqué. Cependant, "dans ses observations, la Commission européenne invite l'Arcep à envisager à terme des mesures complémentaires de régulation, de nature asymétrique, si le dispositif actuellement proposé ne suffisait pas dans un avenir proche à assurer une concurrence effective".»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

11 06 2009 14:9:11

Riposte graduee : le Parlement europeen accepte la coupure Internet mais fixe des regles

«Les négociations sur le « paquet télécoms » européen sont arrivées à leur terme. Le principe de la coupure de l'accès Internet pour sanctionner le téléchargement illégal est approuvé mais encadré. L'Europe a finalement dit « oui » à la coupure d'accès Internet, sanction prévue par la loi française Hadopi 2 pour punir les internautes coupables de téléchargement illégal et récidivistes. Il s'agit en fait d'un « oui mais... » qui encadre cette mesure coercitive a priori et a posteriori. A priori en posant « le respect du principe de la présomption d'innocence », et en exigeant « une procédure préalable juste et impartiale, incluant le droit d'être entendu pour la ou les personnes concernées ». A posteriori en instaurant le droit à une révision du dossier par un juge. L'amendement 138 enterré Les eurodéputés ont donc choisi la voie du compromis en enterrant le conflictuel amendement 138 qui érigeait l'accès à Internet en droit fondamental ne pouvant être restreint « sans décision préalable des autorités judiciaires ». Désormais, cette question de savoir qui d'un juge ou de l'Hadopi aura le pouvoir d'appliquer les sanctions ne se pose plus, l'Hadopi 2 ayant de toute façon déjà choisi le recours au juge.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

11 04 2009 11:43:53

«Priorite aux nouvelles technologies et a la defense»

«Spécialiste de l'intelligence économique, le député UMP du Tarn Bernard Carayon défend un domaine qui profite à toute l'industrie. LE FIGARO. • Les pistes ouvertes par Alain Juppé et Michel Rocard lors de leur audition par la commission des finances vous satisfont-elles ? Bernard CARAYON. • Pas tout à fait ! Ils ont dit que la défense était exclue du grand emprunt national. Or, l'exclure par principe serait une grave erreur. Il ne faut pas adopter une posture idéologique mais regarder objectivement de quoi il s'agit. Il n'existe pas d'industries de défense en soi mais des industries duales. Cela veut dire que les activités et les produits relèvent à la fois des domaines civil et militaire. C'est le cas des industriels tels qu'EADS avec Airbus ou Eurocopter ; Thales dont l'électronique équipe aussi bien des trains, des navires que des avions de ligne ; Dassault avec ses jets d'affaires et ses chasseurs. Ces industries ont toujours été utilisées pour relancer la croissance après une crise économique partout dans le monde. Comme l'investissement en Formule 1 bénéficie à la voiture de tourisme, les progrès technologiques de la défense profitent à toute l'industrie. Quels sont les projets qui devraient bénéficier du grand emprunt ? La priorité, ce sont les TICS : les technologies de l'information, de la communication et de la sécurité.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 31 2009 15:58:43

Le Figaro - International : Des elus du Congres en panne d'ethique

«Un rapport dénonce les faiblesses de parlementaires trop sensibles au lobbying des industries d'armement. D'ordinaire, les informations du bureau d'éthique du Congrès américain restent secrètes et strictement confidentielles. S'il leur arrive d'assigner certains parlementaires en justice, les membres dudit bureau chargés d'enquêter sur l'activité des représentants, des sénateurs et de leurs puissants états-majors prêtent d'ailleurs serment de ne jamais révéler leurs enquêtes en cours, ni celles du passé. Mais ce jeudi, un rapport de 22 pages s'est brusquement retrouvé sur un réseau informatique accessible au public par la faute d'un collaborateur inattentif - voire malicieux...¦ Levant le voile sur certaines des sulfureuses connexions qui lient souvent en Amérique le puissant pouvoir législatif aux intérêts privés et leurs non moins puissants lobbies. On y découvre notamment que les dossiers de quelque 30 législateurs et membres de leurs équipes sont actuellement scrutés avec attention par le bureau d'éthique du Congrès pour mille et une raisons : préférence donnée par certains parlementaires à des compagnies dont leurs parents sont actionnaires ; participation à des séminaires de trois jours aux frais de compagnies privées cherchant à promouvoir leurs intérêts...¦ La révélation la plus intéressante concerne le très puissant sous-comité d'affectation des fonds de la défense de la Chambre des représentants, qui contrôle les dépenses du Pentagone. Sept de ses membres sont dans le collimateur des enquêteurs. Ceux-ci tentent de déterminer quelle a été la nature de leurs relations avec l'influente firme de lobbying PMA, active dans le secteur des industries d'armement.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

10 16 2009 10:10:30

In Holland, the Public Face of Flu Takes a Hit

«For the past 6 months, one could barely switch on the television in the Netherlands without seeing the face of famed virus hunter Albert Osterhaus talking about the swine flu pandemic. Or so it has seemed. Osterhaus, who runs an internationally renowned virus lab at Erasmus Medical Center, has been Mr. Flu. But last week, his reputation took a nosedive after it was alleged that he has been stoking pandemic fears to promote his own business interests in vaccine development. As Science went to press, the Dutch House of Representatives had even slated an emergency debate about the matter.»...
Source: http://www.sciencemag.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

10 15 2009 13:6:35

Tres haut debit : le Royaume Uni aurait trouve la recette de la potion magique ?

«Alors que la France peine à lancer vraiment le très haut débit, la Grande Bretagne espère raccorder plus de 2,5 millions de foyers d'ici 2012. Cet objectif semble très ambitieux, comment nos voisins britanniques espèrent-ils l'atteindre ? Un article du Financial Times publié la semaine dernière a suscité l'étonnement de tous ceux qui suivent le déploiement du très haut débit en Europe. En effet, British Telecom, opérateur historique du Royaume Uni, a indiqué qu'il révisait à la hausse ses objectifs de déploiement de fibre optique : il prévoit de connecter en FTTH avec un débit de 100 Mb/s - qualifié de « superfast broadband » - non plus 1 million d'abonnés en 2012, mais plus de 2,5 millions, avec au total plus de 10 millions d'abonnés bénéficiant d'un débit d'au moins 40 Mb/s ! Comment est-ce possible ? Tout simplement, si l'on en croit BT, parce que les couts de déploiement s'avèrent plus faibles que prévu. Ainsi, pour un même investissement de « seulement 1,5 milliard de livres », soit 1,6 milliards d'euros, la couverture sera plus que doublée. Pour donner un ordre de comparaison, le budget pour déployer la fibre optique en France a été évalué par l'IDATE en 2006 à 40 milliards d'euros, dont 10 milliards pour couvrir la population urbaine, représentant 40% de la population totale, et 30 autres milliards pour couvrir les zones rurales où habite 60% de la population.» [...] «Pour autant, ce seul facteur ne semble pas pouvoir à lui seul expliquer cette énorme différence de coût. Est-ce que les industriels et analystes français se sont lourdement trompés et ont largement surévalué les investissements nécessaires ? »...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 13 2009 17:29:40

Les detectives veulent collaborer avec les juges

«Misant sur la réforme de l'instruction, ils espèrent être davantage sollicités pour les enquêtes. Ce jour-là, ni filature, ni planque. Une fois n'est pas coutume, le détective privé est entré au service des impôts par la grande porte, muni d'un laissez-passer magique, une ordonnance du juge. «Tout d'abord, ils n'ont pas voulu me laisser entrer, mais j'ai montré l'ordonnance, et j'ai eu accès à tous les documents...¦ Là me suis fait plaisir», raconte ce détective parisien habitué des dossiers délicats. Pour la toute première fois, l'homme de l'ombre a été sollicité par la justice, de la façon la plus officielle qui soit, pour enquêter sur un chef d'entreprise qui avait fermé boutique et mis l'ensemble de ses salariés au chômage après avoir bénéficié d'importantes subventions de l'Etat. A Bordeaux, Alain Rousseau se spécialise dans ce genre de missions. «Je suis régulièrement mandaté par le président du tribunal de commerce», témoigne le détective. Une de ses spécialités : localiser un débiteur qui s'est volatilisé ou a organisé son insolvabilité - «un domaine ou la police n'intervient pas», précise-t-il. Gagner en respectabilité Pendant longtemps, seules les affaires de divorce ont fait les choux gras des «privés». Les dossiers ne remontaient guère jusqu'au juge : ils servaient au mieux de base de négociation, au pis d'argument d'intimidation entre ex-mari et femme. Désormais, les détectives sortent de l'ombre.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique | Admin | Cache

10 06 2009 15:16:3

Woman's Shattered Life Shows Ground Beef Inspection Flaws

«Stephanie Smith, a children's dance instructor, thought she had a stomach virus. The aches and cramping were tolerable that first day, and she finished her classes. Stephanie Smith, 22, was paralyzed after being stricken by E. coli in 2007. Officials traced the E. coli to hamburger her family had eaten. Multimedia Anatomy of a BurgerGraphic Anatomy of a Burger Related Documents Food Safety Documents Enlarge This Image Stephanie Smith was in a coma for nine weeks after being infected with E. coli. Then her diarrhea turned bloody. Her kidneys shut down. /.../In the simplest terms, she ran out of luck in a food-safety game of chance whose rules and risks are not widely known. Meat companies and grocers have been barred from selling ground beef tainted by the virulent strain of E. coli known as O157:H7 since 1994, after an outbreak at Jack in the Box restaurants left four children dead. Yet tens of thousands of people are still sickened annually by this pathogen, federal health officials estimate, with hamburger being the biggest culprit. Ground beef has been blamed for 16 outbreaks in the last three years alone, including the one that left Ms. Smith paralyzed from the waist down.» [...] «In examining Cargill, investigators discovered that their own inspectors had lodged complaints about unsanitary conditions at the plant in the weeks before the outbreak, but that they had failed to set off any alarms within the department. Inspectors had found “large amounts of patties on the floor,” grinders that were gnarly with old bits of meat, and a worker who routinely dumped inedible meat on the floor close to a production line, records show. Although none were likely to have caused the contamination, federal officials said the conditions could have exacerbated the spread of bacteria. Cargill vowed to correct the problems. Dr. Petersen, the federal food safety official, said the department was working to make sure violations are tracked so they can be used “in real time to take action.” The U.S.D.A. found that Cargill had not followed its own safety program for controlling E. coli. For example, Cargill was supposed to obtain a certificate from each supplier showing that their tests had found no E. coli. But Cargill did not have a certificate for the Uruguayan trimmings used on the day it made the burgers that sickened Ms. Smith and others. After four months of negotiations, Cargill agreed to increase its scrutiny of suppliers and their testing, including audits and periodic checks to determine the accuracy of their laboratories. A recent industry test in which spiked samples of meat were sent to independent laboratories used by food companies found that some missed the E. coli in as many as 80 percent of the samples. »...
Source: http://www.nytimes.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

10 06 2009 11:34:13

La nouvelle taxe professionnelle pourrait penaliser l'emploi

«La nouvelle taxe professionnelle, dénommée contribution économique territoriale (CET), ne fait pas que des heureux. Certes, elle enterre une absurdité de la précédente formule, qui voulait que plus une entreprise investissait, plus elle était imposée. La CET ne sera plus calculée en fonction des équipements et des biens mobiliers, ce qui libère donc l'investissement.En revanche, la CET prendra davantage en compte la valeur ajoutée réalisée par l'entreprise, qui comprend la masse salariale. Ce qui signifie que plus une entreprise aura de salariés, et plus elle leur versera des rémunérations élevées, plus elle sera imposée. "La part de la CET, assise sur la valeur ajoutée réintroduit un biais en défaveur de l'emploi, pour la première fois depuis 1999", relève Romain Grau, avocat chez Taj, du groupe Deloitte Touche Tohmatsu.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

09 29 2009 10:7:59

Profiles of European Researchers: Dr Albert Osterhaus

«Head of Department of Virology Erasmus MC at the University of Rotterdam Dr. Albert Osterhaus is one of the world's leading virologists and his group was the first to identify human infection with the avian influenza strain H5N1. After qualifying as a veterinarian, Albert Osterhaus moved into research and graduated from Utrecht University in his native Netherlands in 1978 with a PhD in virology. His first major breakthrough came in 1998 when he identified a new morbilivirus that caused a mass die-off of seals in Northwestern Europe. In 1997, his group discovered that a Hong Kong flu strain that had killed a three-year-old boy belonged to an avian influenza strain called H5N1. He was also the first scientist to show that H5N1 can be transferred into humans.» [...] «Dr. Osterhaus considers that another flu pandemic is inevitable, and is constantly campaigning for countries to show greater preparedness. He is calling for the WHO and FAO to join forces with the World Organisation for Animal Health (OIE) and establish a global task force to combat the virus. Dr. Osterhaus would also like to see better monitoring of wild bird populations, the natural reservoir of influenza A viruses. Dr. Osterhaus has worked on a number of EU-funded projects and is highly appreciative of EU funding, especially because financial support from national organisations can be difficult to obtain. One such EU project was NOVAFLU (€1.76 million). This three-year project began in Autumn 2002 under the leadership of Dr. Osterhaus, with the goal of developing more effective strategies for vaccination against inter-pandemic and pandemic influenza. The NOVAFLU project has just ended and Dr. Osterhaus considers that the team has fulfilled all the objectives, namely: * Developing better strategies for vaccine strain selection * Exploring alternative approaches for vaccine production in cell culture systems * Considering several novel vaccine candidates * Evaluating animal model systems of influenza virus infection to establish better laboratory correlates of clinical protection. Dr. Osterhaus also works very closely with fellow virologists throughout the world and is a keen “networker,” following the progress of other flu-related projects such as FLUPAN with great interest. Dr. Osterhaus is currently Professor of Virology, Medical Faculty, Erasmus MC, Rotterdam (since 1993); Professor of Environmental Virology, Veterinary Faculty, State University Utrecht (since 1990); Director of the National Influenza Center (NIC), Rotterdam (since 1993); Director of the WHO Collaborating Centre for Arboviruses and Haemorrhagic Fever Reference and Research, Rotterdam (since 1995); Member of the Dutch Health Council (since 1995); Chairman of the European Scientific Working Group on Influenza (ESWI) (since 2000). He also holds leading positions in the two commercial companies he co-founded in The Netherlands: ViroClinics BV and ViroNative BV. Dr. Osterhaus is a member of numerous professional societies, holds editorial positions for scientific publications, is the winner of scientific awards, holds several patents, has been the supervisor and mentor of more than 30 PhD students, and has held more than 60 consultancy positions. Over the last 20 years, Dr. Osterhaus has identified more than a dozen “new” viral pathogens and has authored more than 650 scientific papers. »...
Source: http://ec.europa.eu | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

09 26 2009 10:23:29

K St. lobbyists say the latest restriction is likely to reduce registrations

«More lobbyists are expected to terminate their registrations because of the White House's announcement this week that federal agencies should not appoint them to advisory boards. It is unclear how many people will be affected by the decision, but at least 1,000 federal advisory committees report to the General Services Administration under the Federal Advisory Committee Act, and many of them now include registered lobbyists. Calman Cohen, president of the Emergency Committee for American Trade, a pro-trade coalition of business leaders, sits on a 27-member panel that provides advice to the Commerce Department on trade policy in the electronics industry. He is one of 14 panel members who were registered to lobby last quarter for clients that include IBM, Oracle and eBay Inc. Cohen said he hopes the White House will institute a waiver process to exempt lobbyists from the policy, much like they have done with an executive order Obama signed on the first day of the administration to stop the revolving door between K Street and government. "I would hope a way can be found to take account of all citizens, whether they are a lobbyist or not, when it comes to the design of trade policy to benefit the United States," Cohen said.»...
Source: http://thehill.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 26 2009 10:2:43

Lobbyists on Agency Boards and Commissions

«We wanted to take this opportunity to announce the next step in the President's efforts to reduce the influence of special interests in Washington. The White House has informed executive agencies and departments that it is our aspiration that federally-registered lobbyists not be appointed to agency advisory boards and commissions. These appointees to boards and commissions, which are made by agencies and not the President, advise the federal government on a variety of policy areas. Keeping these advisory boards free of individuals who currently are registered federal lobbyists represents a dramatic change in the way business is done in Washington. As has been reported, the President has made a commitment to close the revolving door that has in the past allowed lobbyists and others to move to and from full-time federal government service. In furtherance of this commitment, the President issued Executive Order 13490, which bars anyone appointed by the President who has been a federally-registered lobbyist within the past two years from working on particular matters or in the specific areas in which they lobbied or from serving in agencies they had lobbied. The aspiration we are announcing today builds on this commitment. While the letter of the President's Executive Order on Ethics does not apply to federally-registered lobbyists appointed by agency or department heads, the spirit does and we have conveyed that to the agencies who are responsible for these appointments.»...
Source: http://www.whitehouse.gov | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 21 2009 14:36:46

Le Conseil National des Barreaux a pris connaissance avec etonnement (sic) de la derniere redaction de l'article 1er du projet de loi HADOPI 2, qui substitue a l'assistance par un « avocat », l'assistance par un « conseil » de son choix de l'internaute mis en cause.

«Le Conseil National des Barreaux a pris connaissance avec étonnement (sic) de la dernière rédaction de l'article 1er du projet de loi HADOPI 2, qui substitue à l'assistance par un « avocat », l'assistance par un « conseil » de son choix de l'internaute mis en cause. Le Conseil National (CNB) n'y va pas par quatre chemins et « demande la modification de la rédaction de l'article 1er du projet de loi relatif à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet afin que le terme « avocat » soit substitué à celui de « conseil » au nouvel article L.331-21-1 du Code de la propriété intellectuelle ». L'assemblée nationale du 11 septembre 2009 a donc adopté une résolution et publié un communiqué peu amène pour ce qui est considéré par le CNB comme un recul inacceptable des droits élémentaires de l'internaute mis en cause. Pour le CNB, l'exigence de protection de l'internaute mis en cause impose l'assistance d'un avocat.»...
Source: http://www.droit-technologie.org | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

09 16 2009 11:23:54

Nicolas Sarkozy se mele de l'attribution de la 4eme licence 3G

«Nicolas Sarkozy aurait émis des réserves sur l'attribution de la quatrième licence 3G à un candidat prônant le low-cost. Iliad, maison-mère de Free, seul candidat déclaré pour le moment, est clairement visée par les propos du chef de l'Etat. La nouvelle procédure d'attribution de la quatrième licence mobile, lancée en aout avec plusieurs mois de retard, prend un tour éminemment politique suite aux propos tenus par Nicolas Sarkozy lors d'un repas avec des députés UMP. On sait déjà la réserve avec laquelle la triade des opérateurs mobiles actuels envisage l'entrée sur le marché d'un nouvel acteur. Orange, SFR et Bouygues Telecom n'ont eu de cesse de repousser l'échéance de l'attribution de la quatrième licence 3G.»...
Source: http://www.degroupnews.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

Mon Sep 7 13:16:50 CEST 2009

Google Says Online Books Make Internet Democratic

«Google on Monday defended its plan to scan and publish millions of books online, telling a European Commission hearing it made access to information on the Web more democratic. The California company struck a deal with author and publisher groups in the United States earlier this year, allowing it to copy books for the Internet. But the deal has been criticized and come under the gaze of the U.S. Justice Department because it does not say what Google might charge libraries, some of which fear the service will become an expensive must-have. Dan Clancy, architect of the Google program, defended the project on Monday, saying it stemmed in part from the group's ambition to allow Web surfers to find out-of-print books. "We have seen a democratization of access to online information," Clancy told a crowded hearing by the European Commission -- the European Union's executive arm or civil service. "You can discover information which you did not know was there," Google's engineering director said. "It is important that these (out-of-print) books are not left behind. Google's interest was in helping people to find the books." An author at the hearing also spoke in favor of Google. "The settlement mostly only affects out-of-print books," said James Gleick, one of a number of writers who sued Google and later settled the action to let it scan old books and print them online. "For us who are authors of out-of-print books, it brings our work to a whole new audience." Others were more skeptical. ICOMP, a lobby group sponsored by U.S. software giant Microsoft, said Google's plans to scan and publish would concentrate too much power in its hands.»...
Source: http://abcnews.go.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Sep 7 08:35:35 CEST 2009

Reponse aux anti-Google (et a une journaliste du Monde)

«Google a un problème d'image - pas un problème de relations publiques, c'est-à-dire pas un problème avec le public, mais un problème avec la presse, avec le coeur des pleureuses des vieux médias. Google essaie dur - trop dur peut-être - de ne pas se mettre à dos les gens qui achètent encore de l'encre au baril. Google leur fait acheter moins de barils. Et les journaux utiliseront les dernières gouttes de leur encre pour se plaindre du succès de Google et essayer de le rendre responsable pour leurs propres fautes plutôt que de changer leur modèle d'activité. Que devrait faire Google ? Je pense qu'il a besoin de devenir le meilleur ami de l'information. Cette semaine, j'ai dénoncé le sectarisme du New York Times vis-à-vis de l'Internet. Cette fois, c'est le tour des médias français vis-à-vis de Google. La nuit dernière, j'ai reçu un e-mail d'une journaliste du Monde qui disait : « Je prépare un article sur Google et sur la vague de mécontentement montante au sujet de la protection de la vie privée et de sa situation de monopole. » Elle se demandait si ces personnes allaient utiliser Bing à la place [le concurrent de Microsoft, ndlr] et si Google allait devenir le prochaine Microsoft avec une image négative et une pression du gouvernement (ces deux questions, d'ailleurs, ne sont-elles pas intrinsèquement contradictoires ? ).» [...] «A noter que Google News essaie maintenant de comprendre, à travers les citations et les reprises, quels sont les publications qui sont les premières à traiter un sujet pour pouvoir référencer plus efficacement les informations à leurs sources. »...
Source: http://www.rue89.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Stratégie d'Influence et de Contre-influence | Admin | Cache

Fri Sep 4 16:46:25 CEST 2009

Another Astroturf Campaign

«It was probably only a matter of time, but the oil lobby has taken a page from the anti-health-care-reform manual in an effort to drum up opposition to climate change legislation in Congress. Behind the overall effort ...” billed, naturally, as a grass-roots citizen movement ...” lie the string-pullers at the American Petroleum Institute, the industry's main trade organization and a wily, well-funded veteran of the legislative wars. Greenpeace, the advocacy group, uncovered a letter last month from the A.P.I. president, Jack Gerard, to industry C.E.O.'s revealing that the campaign's central objective is to "put a human face on the impacts of unsound energy policy," specifically the Waxman-Markey bill recently passed by the House. The Waxman-Markey bill seeks a 17 percent reduction in greenhouse gas emissions by 2020, partly by requiring emitters like power plants and oil refineries to invest in cleaner technologies or, if they cannot reduce their own emissions, to buy permits from companies that can. Either way, the bill will saddle polluters with new costs. The Senate will take up its own version of the bill this month.»...
Source: http://www.nytimes.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Aug 30 12:34:46 CEST 2009

La responsabilite du notaire est-elle transmissible a son successeur

«Le 2 mars 1977, la société civile immobilière Guanica (la SCI) a acquis de la société civile immobilière Domaine du Moulin de Moreau un lot de deux immeubles pour un prix dont une partie était payable à terme dans le délai d'un an à compter du jour de l'acte. Par actes des 9 octobre 1981 et 2 février 1982, les époux Charbonnel, communs en biens, ont acquis une partie puis la totalité des parts de la SCI. Par acte du 12 février 1982, les époux Charbonnel ont procédé à la dissolution de la SCI. Le 28 mai 1999, la SCI Domaine du Moulin de Moreau a assigné la SCI et les époux Charbonnel en paiement du solde du prix de la vente et en dommages-intérêts, ceux-ci appelant en garantie M. Jean Meyjonade et M.Chayla, successeurs de M. Louis Meyjonade et M. Mauranges, notaires instrumentaires des actes de cession de parts. C'est dans ces conditions que la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation par un arrêt rendu le 27 novembre 2008 a considéré que c'est à bon droit que la Cour d'Appel a retenu que le notaire qui prend la succession du confrère en cessation de fonctions ne répond que des fautes personnelles qu'il a commises dans la gestion du dossier en cours d'exécution qui lui a été transmis et n'est pas responsable du fait de son prédécesseur,alors que le demandeur au pourvoi soutenait que le successeur du notaire était tenu d'assurer la continuité de la gestion des dossiers en cours et répondait des fautes commises dans cette gestion par son prédécesseur (violation de l'article 1147 du Code Civil)»...
Source: http://www.village-justice.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Aug 19 14:50:01 CEST 2009

Les livres de la Bibliotheque Nationale de France numerises par Google ?

«Google pourrait numériser le patrimoine de la Bibliothèque Nationale de France - BNF - selon une source de La Tribune, comme l'ont déjà fait les plus grandes bibliothèques mondiales ainsi que 25.000 éditeurs depuis 2004. Pourtant la partie n'était pas gagnée pour Google car la BNF a longtemps résisté préférant son propre système de numérisation. Il faut dire que les coûts de numérisation avec le système de la BNF sont nettement plus élevés que ceux proposés par Google.» [...] «Google est aussi beaucoup plus rapide. Le géant américain dispose d'outils qui permettent de numériser tous types de documents dans un temps record, alors que pour la BNF, la vitesse de numérisation est plutôt proche de celle d'un escargot. Un autre élément d'importance pourrait aussi accélérer les négociations entre Google et la BNF. En refusant la numérisation de ses fonds par Google, la BNF qui dispose de moyens modestes pourrait mettre en danger la culture européenne et francophone qui n'aurait plus pignon sur le monde. Ce que la BNF a finalement reconnu. »...
Source: http://www.lepost.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances | Admin | Cache

Wed Aug 19 10:50:46 CEST 2009

Nathalie Kosciusko-Morizet, : ''il est normal que la BnF discute avec Google''

«Quelques heures après la publication par LaTribune d'un article évoquant un hypothétique accord entre Google et la BnF en matière de numérisation, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'état à l'économie numérique, a accepté de réagir et de confier ses projets en matière de contenus numériques. Une exclu NetEco.com. JB - L'hypothèse d'un accord entre Google et la BnF vous parait-elle crédible ? nkm Nathalie Kosciusko-Morizet (c) Arnaud Perrin NKM - Aucune des deux parties n'a confirmé un tel accord et je pense qu'il ne s'agit pour le moment que de simples discussions. Le sujet est néanmoins très pertinent et tout le secteur de l'édition, qu'il s'agisse des éditeurs ou des bibliothèques, réfléchit actuellement à la problématique de la numérisation du livre.»...
Source: http://www.neteco.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Tendances | Admin | Cache

08 18 2009 13:56:28

Le lobbying noms de domaine aux US c'est $4 millions par an

«DomainNameWire a fait une étude très intéressante sur les sommes dépensées par les spécialistes du nommage américains en lobbying auprès de leur propre gouvernement. Sur les 6 premiers mois de 2009, $2 millions sont recensés en action de ce type. Sans surprise, le plus gros budget ($1,4 millions) est à l'actif de Verisign. Le registre du .COM a fortement intérêt à se montrer très présent auprès de son administration. Le classement dressé par DomainNameWire est intéressant puisqu'il montre GoDaddy en 2e position avec $344 000, l'ICANN étant à une 3e position assez lointaine avec "seulement" $120 000. Faut-il faire le lien entre la différence des moyens investis par ces entités et leur influence réelle sur le fonctionnement de l'Internet ? Si oui, aucun doute, le réel patron du Web en ce qui concerne le nommage c'est bien Verisign...¦»...
Source: http://www.stephanevangelder.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat Aug 15 13:05:30 CEST 2009

Parents are worried about the swine flu vaccine

«Parents talking on the internet forums have expressed some concern about the H1N1 vaccine that will be offered to children and adults with underlying health conditions and pregnant women as priorities. Fears raised include its safety for pregnant women, whether the vaccine has been tested enough and the fact one of them contains a controversial mercury preservative. One mum posted: "Absolutely no way would I allow my son to be vaccinated, he's not a guinea pig." Another said: "This strain seems to be mild but they are predicting that the second strain will be alot worse especially with it being flu season. Plus if it mutates we could be in serious trouble if we are not vaccinated." Justine Roberts, Co-founder of mumsnet.com said: "Lots of mums on Mumsnet are questioning whether giving the swine flu vaccine to their children is a good idea. Some are worried about how well it's been tested, others about it's effectiveness and side effects." The GlaxoSmithKline vaccine contains thiomersal which was linked to neurological disorders and autism in the 1990s but has since been extensive tested and no evidence of harm has been found.»...
Source: http://www.telegraph.co.uk | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

Fri Aug 14 15:46:13 CEST 2009

Watchdog Groups Release Database Detailing Earmarks and Campaign Contributions

«Two of Washington, D.C.'s most reliable and respected nonpartisan watchdogs joined forces today and released a comprehensive database linking campaign contributions with earmarked spending by lawmakers. Taxpayers for Common Sense, a national budget watchdog, provided data documenting more than 20,000 earmarked spending provisions worth over $35 billion. The Center for Responsive Politics, which tracks money-in-politics on its website, OpenSecrets.org, provided data detailing $226.8 million in campaign contributions and lobbying expenditures. "At a minimum, earmarks granted to lawmakers' friends and supporters merit scrutiny and indicate potential conflicts of interest," said Sheila Krumholz, Executive Director of the Center for Responsive Politics. "This information will help Americans decide for themselves whether their congressional representatives are beholden to the voters who elect them - or to elite interests bankrolling their campaigns." With the new user-friendly tools that are available at www.opensecrets.org and www.taxpayer.net, the public can see how much their elected official secured in earmarked spending during fiscal years 2008 and 2009. Citizens may then explore which entities received the earmarked funding and whether --and how much - those entities and their leaders contributed to the lawmaker's campaign. Additionally, the underlying data sets are available for download at each of the organizations' websites.»...
Source: http://www.opensecrets.org | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Aug 13 14:30:45 CEST 2009

La geographie tres particuliere de la Fifa

«FOOTBALL - Les Iles Féroé ne sont pas une nation indépendante, mais possèdent une sélection inscrite à la Fifa. Petit point sur une anomalie très footballistique... 18 iles, 48.000 habitants, plus de 100.000 moutons, bienvenue aux Iles Féroé. Découvert par des moines navigateurs en 800, l'archipel appartient au Danemark. Et même si ce territoire possède son propre gouvernement et un statut d'autonomie depuis 1948, cela n'explique pas pourquoi la France peut jouer cette région autonome en compétition officielle. Après tout, les Bleus n'ont jamais eu à affronter l'équipe du Pays basque, une communauté autonome de l'Espagne.» [...] «C’était sans compter sur l’activisme des Féringiens. La Fédération des Îles Féroé de football (FSF), fondée en 1979, va militer pour la reconnaissance de la sélection locale. Et, comme des dizaines de territoires, elle trouve des oreilles attentives à la Fédération internationale de football (Fifa). A l’époque, les critères d’adhésion à la Fifa n’exigent pas forcément une indépendance politique totale. Cultivant leur indépendance par rapport à d’autres organisations internationales, les instances du foot se fondent alors sur l’histoire et la culture propre des territoire de foot. Conséquence de cette politique: une grande doversité des membres: Tahiti possède ainsi une sélection entraînée par Lionel Charbonnier, tout comme la Palestine admise en 1998 ou encore des curiosités comme l’île de Guam admise en 1996... Dans les années 70 et 80, la Fifa multiplie les adhésions dans une perspective d’internationalisation du football, le sport universel par excellence. Sur la seule p! ériode 1975-2002, plus de 60 associations nationales ont été acceptées en tant que membres. Après des années de lobbying, la Fifa finit par reconnaître la sélection féringienne en 1988. »...
Source: http://www.20minutes.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Aug 13 13:33:24 CEST 2009

Pourquoi Obama doit faire des concessions sur l'assurance-sante

«Obama est déterminé à être le président qui réussit à réformer un système de santé couteux et inefficace. Mais les Républicains ont juré d'en faire le Waterloo du gouvernement. Des concessions importantes aux lobbies ont déjà été consenties. L'assurance-santé américaine, un système cher et inégal Le système de santé américain a deux problèmes : il est cher, le plus cher du monde, et 15% des Américains ne sont pas couverts. 46 millions de personnes vivent en effet sans aucune assurance. Les raisons sont multiples : leur entreprise n'en propose pas, l'assurance privée coute trop chère ou ne veut pas d'eux, ils ne sont pas éligibles aux programmes publics, ou tout simplement, ils ne pensent à prendre une assurance que le jour où il tombent malade. Au problème des non assurés s'ajoute celui des mal assurés : ceux qui cotisent tous les mois depuis dix ans mais qui, le jour où ils ont besoin d'un traitement cher, se retrouvent le bec dans l'eau parce que l'assureur trouve le moyen d'échapper au remboursement du soin, voire même d'annuler le contrat. Deuxième problème : des dépenses de santé faramineuses qui s'élèvent à plus de 2000 milliards de dollars par an. Soit 16% du PIB du pays contre 11% en France. Au rythme actuel, ces dépenses absorberont dans dix ans un cinquième de la richesse nationale. Beaucoup d'argent pour financer un système qui ne figure qu'en 37ème position du classement mondial de l'OMS.» [...] «Les opposants : les professionnels de santé et les assurances Sans surprise, ceux qui s'opposent bec et ongle à la réforme sont ceux qui risquent d'y perdre gros. A commencer par les médecins, laboratoires et hôpitaux qui constituent "l'offre médicale". Toutes les dépenses de santé vont dans leur poche. Or Obama a juré qu'il maîtriserait les dépenses, notamment en renégociant à la baisse les prix de certains médicaments... L'industrie pharmaceutique américaine met en avant le fait que ce sont justement ses profits juteux qui lui permettent d'être leader en recherche clinique, une recherche dont les résultats bénéficient ensuite au reste du monde. Toutefois, le milieu médical n'est pas foncièrement opposé à la réforme dans son ensemble : si tous les Américains sont assurés, cela signifie des millions de clients gagnés. Ceux qui craignent vraiment la mise en place de la réforme, ce sont les assurances privées. Si le gouvernement impose aux services médicaux et laboratoires pharmaceutiques des prix bas, et se présente ainsi sur le marché avec une assurance moins chère, les Amréricains pourraient déserter les compagnies privées. Les assureurs crient au risque de faillite. »...
Source: http://www.trends.be | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

08 12 2009 15:44:15

View Lobbyists By Industry on OpenSecrets.org

«Today we've added a new feature to our website that will help you connect the dots between specific industries and the lobbyists going to bat for them. Now on OpenSecrets.org you can find a list of lobbyists and their firms associated with more than 100 industries. Sort by lobbyist or lobbying firm/registrant and download a spreadsheet that will show you the industry and the lobbyists that represent clients within that industry.»...
Source: http://www.opensecrets.org | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Aug 4 14:47:39 CEST 2009

Consultation publique sur les projets de decrets relatifs aux services de presse en ligne

«La direction du développement des médias ouvre une consultation publique sur les projets de décrets relatifs aux services de presse en ligne. • Présentation générale des projets de décrets, à télécharger Consultation publique - présentation générale - 24.2 ko - Projet de décret pris pour l'application de l'article 1er de la loi n° 86-897 du 1er aout 1986 portant réforme du régime juridique de la presse, à télécharger Decret application article 1er - 13.1 ko - Projet de décret portant modification du décret n° 97-1065 du 20 novembre 1997 relatif à la commission paritaire des publications et agences de presse, à télécharger Decret CPPAP - 18.4 ko - Projet de décret relatif au fonds d'aide au développement des services de presse en ligne, à télécharger Projet de décret SPEL - 27 ko - Projet de décret portant modification de l'article 17 de l'annexe 2 du code général des impôts, à télécharger Projet de décret article 17 annexe 2 CGI - 11 ko Les réponses à la consultation devront être transmises au plus tard le 4 septembre 2009, par voie postale ou par voie électronique à :»...
Source: http://www.ddm.gouv.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Jul 31 14:26:30 CEST 2009

Les benefices du «bio» en question

«Selon une étude britannique, les produits issus de l'agriculture biologique ne seraient pas meilleurs pour la santé. Ces résultats ne tiennent toutefois pas compte de la présence, ou non, de résidus de pesticides dans l'alimentation. Coup dur pour les adeptes de la nourriture estampillée «bio» ! Selon une étude publiée mercredi par l'American Journal of Clinical Nutrition, les produits issus de l'agriculture biologique ne sont pas plus sains que les aliments ordinaires et n'offrent pas d'avantages nutritionnels supplémentaires. Que ce soit vis-à-vis des apports en calcium, en fer ou en vitamine C. Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs de la London School of Hygiene & Tropical Medicine ont procédé à un examen systématique des 162 études scientifiques publiées sur le sujet au cours des 50 dernières années. «Du point de vue de la nutrition, il n'y a actuellement aucun élément en faveur du choix de produits bio plutôt que d'aliments produits de manière conventionnelle», estime Alan Dangour, l'un des auteurs de ce rapport réalisé pour le compte de la FSA (Food Standards Agency), l'agence britannique des normes alimentaires. Quelques légères différences ont bien été relevées mais elles ne sont pas statistiquement significatives. En tout état de cause, «il est improbable qu'elles soient d'une importance quelconque au regard de la santé publique», poursuit M. Dangour. «L'étude ne dit pas aux gens de ne plus acheter d'aliments bio, tempère Gill Fine, l'une des responsables de la FSA, en assurant que son organisation n'est ni pour ni contre la bio. Mais il est absolument essentiel de fournir au public des informations précises lui permettant de choisir ce qu'il mange en toute connaissance de cause.» Ce n'est pas la première fois que les bénéfices nutritionnels de l'alimentation bio sont remis en question. En France, un rapport publié en 2003 par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) était déjà arrivé aux mêmes conclusions que son homologue britannique.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Jul 21 16:09:19 CEST 2009

Industriels contre Verts : la bataille du lobbying

«LE MONDE | 21.07.09 | 15h11 ...¢ Pesticides, OGM, agrobusiness, énergies renouvelables... La fièvre du lobbying monte sur tous les sujets concernant l'environnement, aux Etats-Unis comme en Europe. Depuis l'adoption par l'Union européenne, en 2008, du paquet énergie-climat et à l'approche de la négociation de Copenhague en décembre, le réchauffement climatique et ses conséquences sur les industries concentrent une grande part de l'énergie des groupes de pression du monde entier. En Europe, les résidus de pesticides dans les aliments sont de plus en plus surveillés Outre-Atlantique, leur activité autour des questions de développement durable a "pris de l'ampleur depuis quatre ou cinq ans", constate Dave Welhold, président de l'association des lobbyistes américains qui revendique 12 000 cabinets affiliés (sur un nombre total estimé à 15 000). A Bruxelles, on parle de 10 000 lobbyistes, toutes thématiques confondues. Un chiffre invérifiable mais qui témoigne de leur poids et de leur importance ; 1657 "représentants d'intérêts", dont plus de 600 disposant de bureaux à Bruxelles, étaient inscrits à la date du 8 juillet au "registre" ouvert par la Commission européenne.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Fri Jul 10 09:41:29 CEST 2009

Television mobile : les pistes du gouvernement pour sortir de l'enlisement

«Business - Le rapport du producteur Cyril Viguier a été remis au Premier ministre. Il propose deux solutions pour débloquer le dossier de la TMP. Reste à convaincre les opérateurs qui sont au coeur du financement. Le gouvernement tente de réanimer une nouvelle fois le projet de télévision mobile personnelle (TMP) qui semble pourtant plongé dans un profond coma. Alors que la situation semble toujours aussi bloquée, une lueur d'espoir vient d'apparaitre. Ce mercredi, le très attendu rapport du producteur Cyril Viguier a été remis au Premier ministre François Fillon. Cette fois c'est sur, on va trouver des solutions pour enfin lancer ce service qui à l'origine devait être une réalité en 2007... Modèle avec TDF Rappelons que le problème est avant tout économique : opérateurs et diffuseurs ne parviennent pas à se mettre d'accord. Concrètement, les premiers refusent de financer un nouveau réseau alors qu'ils n'ont pas encore fini d'exploiter et de rentabiliser les réseaux 3G/3G+ (qui permettent déjà de regarder la TV en direct).»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Jul 10 09:18:17 CEST 2009

Plaidoyer pour une prise en compte du capital logiciel dans le bilan des entreprises

«« Pour encourager la mise à niveau et la valorisation du 'patrimoine logiciel' des entreprises, nous proposons que les grands groupes soient tenus à publier, annuellement, à côté de leur bilan financier et de leur bilan RSE, un troisième bilan rendant compte de la gestion de leurs systèmes informatiques. » Dans une lettre adressée au président de la République, Pierre Bonnet, directeur du conseil d'Orchestra Networks, qui a fondé la communauté S-IT-A (Sustainable IT Architecture), et Said Elinkichari, PDG du cabinet Générale Europe Consultants, demandent que la France plaide auprès de ses partenaires européens pour créer une agence de notation indépendante, qui serait chargée d'apprécier « l'intelligence logicielle » des entreprises. Envoyée fin mai, la lettre vient d'être publiée sur l'Observatoire de l'immatériel, un portail fondé par des dirigeants de l'IT française dont l'ambition est d'offrir aux entreprises « les informations, méthodes et outils qui leur permettront d'étudier et de valoriser leurs actifs immatériels ». Cette publication est un premier pas encourageant pour Pierre Bonnet, qui dit « faire du lobbying auprès de différents réseaux, dans la sphère informatique et au-delà ». Pour lui, en effet, omettre ces actifs immatériels dans le bilan des entreprises est un non-sens économique.»...
Source: http://www.lemondeinformatique.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Intelligence Economique,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

Fri Jul 3 16:35:56 CEST 2009

Encadrement du lobbying: pourquoi tant de timidite politique?

«Anne-Marie Ducroux, administratrice de l'organisation Transparence Internationale France, qui lutte contre la corruption, réagit aux mesures que l'Assemblée nationale doit adopter jeudi 2 juillet pour réglementer, dans son enceinte, les activités des groupes de pression. Elle pointe un sérieux manque d'ambition. Image 1_6_22.png Pour éclairer des questions complexes, nouvelles, souvent traitées dans l'urgence, les expertises plurielles et contradictoires sont essentielles à la démocratie. Ainsi, il est plus nécessaire que jamais de garantir aux citoyens, au sein du Parlement, une écoute équilibrée des représentants d'intérêts économiques, sociaux et sociétaux, environnementaux et culturels. Dans un contexte financier tendu, il importe également que le mandat confié par les électeurs et l'argent public alloué par chaque contribuable aux élus ne soient pas mis, l'un et l'autre, sans transparence, au service d'intérêts particuliers, mais bien au bénéfice de la vie commune. Ainsi, améliorer le cadre des échanges entre Parlement et acteurs, prévenir les dévoiements individuels d'un système démocratique collectif, les conflits d'intérêts, les mécanismes d'influence qui dérapent, les tentations de corruption, renforcer tout simplement la transparence autour de l'activité des parlementaires et des modalités de leurs prises de décisions, offre autant d'occasions de créer des conditions plus propices à la confiance des citoyens envers leurs élus et leurs institutions. A travers « le lobby » sont souvent pointées des questions de sécurité d'accès, alors qu'il s'agit en fait de penser de manière contemporaine la nature des relations entre un système représentatif et des acteurs de la société du XXIe siècle. L'enjeu moderne d'un fonctionnement démocratique de qualité.»...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Thu Jul 2 17:13:06 CEST 2009

Lobbies: regles de bonne conduite

«Le bureau de l'Assemblée nationale a adopté aujourd'hui une série de mesures - liste publique, badges journaliers, code de bonne conduite - afin de "consacrer" le rôle des lobbies "dans l'information des députés" et de les soumettre "à des règles de bonne conduite". Selon ces règles, annoncées par la présidence de l'Assemblée, les représentants d'intérêts publics ou privés (autorités administratives, organismes publics, organisations professionnelles, entreprises privées, sociétés de conseil, associations), doivent figurer sur une liste, fixée par le Bureau, afin de bénéficier de badges journaliers d'accès au Palais-Bourbon. Pour pouvoir figurer sur cette liste, qui sera rendue publique sur le site de l'Assemblée, les lobbies devront remplir un formulaire "donnant des informations sur leurs activités et les intérêts qu'ils défendent". En outre, les lobbies devront "souscrire à un code de conduite" promettant de "s'abstenir de toute démarche en vue d'obtenir des informations ou des décisions par des moyens frauduleux".»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Tue Jun 30 18:21:57 CEST 2009

1994/1995:le vaccin contre l'hépatite B

«Un documentaire d'Inès Léraud et Rafik Zenine En 1994-1995, sous l'impulsion de l'Organisation Mondiale de la Santé, une grande campagne de vaccination contre l'hépatite B est lancée en France par le ministre de la santé Philippe Douste-Blazy, qui conduit très rapidement vingt-cinq millions de français à se faire vacciner. Dans les mois qui suivent cette campagne, plusieurs neurologues de la Pitié-Salpetrière s'interrogent sur le lien possible entre la vaccination contre l'hépatite B et l'apparition de scléroses en plaques. Une première étude scientifique, menée en 1998, notamment par le pharmaco-épidémiologiste Bernard Bégaud, met en évidence l'existence d'un risque « faible mais non statistiquement significatif ». Le ministre de la Santé Bernard Kouchner décide alors de suspendre la vaccination systématique dans les collèges, mais maintient celle effectuée dans les cabinets médicaux. Entre 1998 et 2004, la majorité des douze études scientifiques effectuées en France et à l'étranger, n'a pas démontré l'existence réelle d'un lien entre la vaccination contre l'hépatite B et la sclérose en plaques. Aussi, au regard de ses bénéfices (le virus de l'hépatite B serait responsable de mille trois cent décès environ par cirrhose ou par cancer du foie chaque année), le vaccin continue-t-il ainsi d'être inscrit au programme vaccinal. Notamment chez les nourrissons, pour lesquels le corps médical s'accorde à dire que le risque est nul. Deux récentes études menées l'une chez l'adulte (Hernan and al., 2004) et l'autre chez l'enfant de 0 à 16 ans (équipe de Marc Tardieu, 2008) viendraient contredire ces consensus. Mais toutes les deux souffriraient, selon le comité technique des vaccinations, de défauts méthodologiques qui les invalideraient...¦» [...] «Elle s’appuyait sur des arguments abusifs : ce virus ne tuait pas quinze mille Français par an mais plutôt mille cinq cent, il ne tuait surtout pas « plus en un jour que le sida en un an », enfin il ne s’était a priori jamais transmis par la salive… Pourquoi dans les médias, journalistes mais aussi médecins et ministres, ont-ils commis tant d’exagérations ? Pourquoi les organismes de surveillance sanitaire n’ont-ils pas sonné l’alerte ? Quels étaient les réels enjeux de cette vaccination ? Telles sont les questions soulevées ici. Elles rejaillissent encore sur la campagne de vaccination contre l’hépatite B telle qu’elle a été relancée, plus rigoureusement qu’au départ, par les autorités sanitaires au printemps. »...
Source: http://sites.radiofrance.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

06 30 2009 14:28:39

Sante !, par Sylvain Cypel - Opinions

«Alors, le coolissime Barack Obama laissa percer une pointe d'exaspération. Cela se passait mercredi, et il évoquait son projet de création d'un système d'assurance-maladie public. "Si les assureurs privés disent que leur système offre la meilleure couverture santé, s'ils disent aussi qu'ils proposent le meilleur rapport qualité/prix, alors comment se fait-il que l'Etat, dont ils disent qu'il est incapable de gérer correctement quoi que ce soit, parviendrait soudain à les éjecter de ce business ? C'est illogique."» [...] «Au Sénat, Max Baucus, démocrate du Montana, a regroupé des représentants des deux partis dans une "coalition de bonne volonté" afin de contrer l'instauration d'un système public puissant d'assurance-santé. Le site d'information Politico.com a révélé que ces mêmes lobbies ont versé au sénateur 3,1 millions de dollars depuis 1989. M. Baucus figure en quatrième position dans l'histoire du Sénat américain quant aux sommes reçues du seul lobby pharmaceutique. Celui-ci emploie 1 814 lobbyistes à temps plein au Congrès. Leur principale organisation, Pharmaceutical Research and Manufacturers of America, a pour président Billy Tauzin, un ex- "chien bleu" de Louisiane passé chez les républicains et... grand ami de Max Baucus. En 2003, les deux hommes avaient empêché toute loi visant à réglementer le prix du médicament. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Jun 29 10:31:08 CEST 2009

Heureux comme un lobbyiste a Bruxelles

«Faute de réglementation européenne, Bruxelles est devenue le paradis du lobbying, principalement au service de grandes multinationales. Analyse et propositions par des membres du comité de pilotage de la campagne Alter-EU (Alliance pour une réglementation de transparence et d’éthique en matière de lobbying. Bruxelles est désormais le paradis des lobbyistes. Les pouvoirs de décision réels des institutions européennes et la très faible réglementation du lobbying à Bruxelles ouvrent des perspectives inespérées pour les grandes entreprises. Bruxelles rivalise désormais avec Washington D.C. pour le titre de capitale mondiale du lobbying. Il y a plus de mille lobbies à Bruxelles, des centaines d'entreprises de relations publiques et de cabinets d'avocats, des douzaines de think-tanks ainsi que les « bureaux des affaires européennes » de plusieurs centaines d'entreprises. La grande majorité des 15.000 professionnels du lobbying qui travaillent à Bruxelles représentent les intérêts de grandes firmes multinationales. Bien qu'ils soient de mieux en mieux représentés, la société civile et les groupes écologistes ne font pas le poids face à l'étendue des moyens financiers et organisationnels déployés par l'industrie. A titre de comparaison, la fédération européenne de l'industrie chimique (CEFIC) emploie à elle seule plus de lobbyistes que toutes les organisations de défense de l'environnement réunies. La complexité des procédures de prise de décision, le fait que les décideurs n'aient pas toujours de comptes à rendre et le manque de véritable débat public européen leur facilite d'autant plus le travail. La Commission européenne, qui détient le pouvoir exclusif de proposer et de développer les nouvelles législations européennes, est une des cibles privilégiées des lobbyistes, tout comme le Conseil des ministres. L'intérêt de ceux-ci pour le Parlement européen s'est cependant accru ces dernières années à mesure de sa montée en puissance. Autrefois considéré comme l'institution faible de l'Union Européenne, le Parlement peut désormais approuver, bloquer ou modifier les propositions de la Commission dans de nombreux domaines.»...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Fri Jun 26 14:50:55 CEST 2009

La politique antitrust americaine reprend de la vigueur

«Eric Schmidt a beau avoir l'oreille de Barack Obama, cela n'empêche pas la firme qu'il dirige, Google, de subir aujourd'hui plusieurs enquêtes de la nouvelle administration. Le ministère de la Justice (DoJ) vient en effet d'ouvrir trois procédures, depuis le début de l'année, à l'encontre du géant de l'Internet. Chacune pourrait déboucher sur un procès antitrust. La première concerne un accord conclu par Google avec de grands éditeurs, qui lui permet désormais de numériser et de rendre accessibles sur le Web des millions d'ouvrages. Cet accord éteint une plainte déposée par ces éditeurs, dès 2005, pour s'opposer à une numérisation « sauvage ». Google a obtenu la fin des poursuites judiciaires contre une indemnité de 125 millions de dollars, mais le gouvernement américain veut déterminer si Google n'a pas abusé de sa position dominante pour obtenir gain de cause à des conditions, somme toute, très avantageuses pour lui. Par ailleurs, le DoJ a également envoyé des demandes officielles d'information à Google - ainsi qu'à d'autres firmes technologiques, comme Yahoo! ou Apple - pour savoir s'il existe entre ces entreprises un pacte secret leur interdisant le débauchage sauvage de leurs meilleurs cadres. L'existence d'un tel accord occulte, dénoncée au DoJ par un ancien salarié de Google, serait contraire aux lois antitrust américaines.» [...] «La concomitance de toutes ces inquisitions gouvernementales est-elle un hasard ? Non. Celles-ci seraient favorisées par un lobbying, apparemment paradoxal mais intensif, d'acteurs économiques influents de la Silicon Valley. Ceux-ci soulignent que, dans les technologies de l'information, la présence d'acteurs trop dominants - IBM avant-hier, Microsoft hier, Google aujourd'hui - freine l'innovation. Et donc, finalement, la création de richesses. C'est notamment la thèse défendue par Gary Reback, un avocat d'affaires de la région, qui s'est rendu célèbre en étant à l'origine des poursuites antitrust à l'égard de Microsoft. Dans un livre récent, il souligne que chaque fois que le gouvernement américain a fait respecter avec vigueur les lois antitrust, cela a permis à d'innombrables start-up innovantes de se créer et de prospérer. »...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Jun 26 08:52:42 CEST 2009

Les groupes europeistes refusent d'etre consideres comme des lobbies | Breves | L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

«Les groupes européistes sont-ils des lobbies comme les autres ? Le fait est que la plupart des groupes influents sur les institutions européennes refusent de s'inscrire comme lobbies à Bruxelles. S'ils persistent, leurs contributions ne sera plus prises en compte, a averti lundi la Commission européenne. Or, d'abondantes subventions européennes - entre 40 et 50 millions d'euros par an - nourrissent, depuis des années, cette myriade de mouvements, associations, think-tanks et autres "centres de réflexion" fondés et dirigés par des personnalités européistes, qui mènent ouvertement, y compris pendant les campagnes référendaires, des actions (conférences, expositions, publications) en faveur des traités d'intégration supranationale et de l'abaissement continu des protections économiques européennes. Aujourd'hui pourtant, "Friends of Europe" (les Amis de l'Europe), la fondation "Notre Europe" créée par l'ancien président de la Commission européenne Jacques Delors, et l'institut "Bruegel", dont l'objectif affiché est de "contribuer à l'efficacité des politiques économiques en Europe", sont trois des groupements rétifs à l'idée de s'inscrire sur "le registre des personnes intéressées" créé par la Commission en juin 2006. "Nous ne sommes pas des lobbyistes et nous ne voulons pas être inscrits comme tels", a expliqué à l'AFP Nathalie Furrer, une des responsables de "Friends of Europe".»...
Source: http://www.observatoiredeleurope.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Wed Jun 24 10:43:20 CEST 2009

« Malades du cancer, ne buvez pas l'eau du robinet »

«Le débat sur l'eau du robinet, souvent accusée d'être trop polluée ou d'avoir mauvais gout, est relancé par le docteur David Servan-Schreiber, auteur du best-seller « Anticancer » et responsable du site Guerir.Fr, et Bernard Cressens, directeur scientifique du WWF (Fonds mondial pour la nature). Quel est l'objet de la campagne conjointe que vous lancez aujourd'hui ? Bernard Cressens. Alerter l'opinion sur la présence anormale de résidus de pesticides et de nitrates dans nos rivières et nos nappes phréatiques et faire pression sur les politiques pour qu'ils prennent enfin le problème à bras-le-corps. Dans certaines régions, ces polluants se retrouvent dans l'eau du robinet et menacent la santé des jeunes enfants, des seniors mais aussi des personnes atteintes d'un cancer. En quoi leur santé est-elle menacée ? David Servan-Schreiber. De nombreuses études montrent que les nitrates sont associés à une augmentation de la survenue de certains cancers (vessie, prostate, estomac...¦). Quant aux pesticides, ils contribuent au changement de sexe des poissons dans les rivières. Ce sont des perturbateurs endocriniens qui peuvent conduire à une résistance aux traitements ou contribuer à la progression de la maladie. Vous conseillez donc aux personnes atteintes d'un cancer de ne plus boire d'eau du robinet ? D.S-S. Nous ne voulons pas faire peur aux gens.»...
Source: http://www.leparisien.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Jun 15 15:16:30 CEST 2009

Live Japon : mobile Wimax, c'est parti !

«Réseau omniprésent pour permettre aux citoyens d'être connectés à des plates-formes informatiques, partout, tout le temps, et si possible via une liaison à haut-débit: telle est la grande ambition des autorités japonaises. D'année en année, leurs voeux se réalisent. Il faut dire qu'ils s'en donnent la peine et que les acteurs privés suivent, investissant des budgets faramineux en équipements. Le consortium d'entreprises formé autour du deuxième opérateur de télécommunications japonais, KDDI, a ainsi annoncé cette deuxième semaine de juin l'ouverture imminente de son service d'accès à internet à haut-débit sans fil par technologie WiMAX pour terminaux mobiles, une norme pour l'exploitation de laquelle il avait obtenu une licence en décembre 2007. Le calendrier était précis, il est respecté. Live Japon Mobile Wimax "Un an et demi après avoir reçu du gouvernement ce droit d'exploiter les fréquences WiMAX, nous sommes très heureux de faire de l'internet mobile à haut débit une réalité", s'est félicité au cours d'une conférence de presse Takashi Tanaka, patron de UQ Communications, nom de la société constituée par plusieurs sociétés de divers secteurs réunies par KDDI. Parmi ces dernières figurent en tête de liste le groupe d'électronique nippon Kyocera, le fabricant de microprocesseurs américain Intel, le groupe bancaire japonais Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG)! ainsi que la société de services financiers Daiwa Securities et la plus importante compagnie ferroviaire nippone, JR East (qui dessert Tokyo, Sendai et alentour).»...
Source: http://www.clubic.com | Source Status Categories: Haut Débit,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Jun 15 14:49:37 CEST 2009

Credit conso: les banques jugent le fichier positif ''inefficace''

«Les banques françaises jugent "inefficace" la création d'un fichier positif, qui recenserait l'ensemble des crédits des ménages, pour prévenir le surendettement, citant l'exemple de pays où il existe déjà, selon un communiqué publié lundi par la Fédération bancaire française. Prenant le cas de la Belgique, la Fédération relève que depuis la création du fichier positif dans ce pays, en 2003, le nombre de dossiers de surendettement a augmenté de 70%. Une hausse qui tient au fait que le fichier positif "favorise généralement le développement d'offres agressives de crédit", selon la Fédération bancaire française (FBF). "Malgré les précautions prévues par les textes", la création du fichier positif entraine, en effet, une "intensification des sollicitations commerciales", selon la Fédération. Même si la loi prévoit en général que le fichier ne soit utilisé que pour vérifier la solvabilité d'un particulier sollicitant un crédit, des établissements l'utiliseraient ainsi pour identifier des clients potentiels.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Jun 15 14:22:32 CEST 2009

Tunisie : Le piratage, une benediction?

«Selon la BSA, le piratage baisse en Tunisie. Faut-il s'en réjouir, quand on sait que même des multinationales ont aussi recours à des logiciels sans licence ? Les films DVD ? Hollywood était un nid de flibustiers ! La lutte contre les « méfaits » du piratage informatique est une nouvelle fois au devant de la scène. Des organismes comme la Business Software Alliance (BSA) diffusent ainsi régulièrement des rapports annuels mettant en avant les « pertes » en termes d'emploi causées par le piratage, ainsi que le manque à gagner « considérable » pour les entreprises du secteur. Et le dernier rapport 2008 de la BSA vient de sortir. Il nous apprend ainsi que le taux de piratage, en Tunisie, est passé à 73% en 2008 contre 76% en 2007. Selon les chiffres fournis, le piratage serait donc en baisse dans notre pays, et ce, pour la 5ème année consécutive. Mais...¦ Faut-il pour autant s'en réjouir ? C'est que la BSA et ses rapports sont pour le moins controversés. En 2008, elle a annoncé que le piratage a occasionné une perte sèche de 250 milliards de dollars pour l'économie américaine. Le célèbre journal en ligne (américain) Ars Technica (voir ici) relèvera, en octobre de la même année, que cette somme dépasse les recettes cumulées de l'industrie du cinéma, du jeu vidéo, et de la musique pour 2005. Chiffres fumeux Le journaliste a recherché la source de ces nombres « magiques », en frappant même à la porte du FBI, sans pouvoir remonter à leur source.»...
Source: http://www.webmanagercenter.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Propriété Intellectuelle,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Propriété Intellectuelle,Tendances | Admin | Cache

Fri Jun 12 18:45:40 CEST 2009

Lobbying boosted as health care debate heats up

«WASHINGTON ...” The largest medical insurers and drug companies spent 41% more on lobbying this year as Congress began debate on an overhaul of health care, which may include a public insurance plan the industries oppose. The largest medical insurers and drug companies spent 41% more on lobbying this year as Congress began debate on an overhaul of health care, which may include a public insurance plan the industries oppose. Despite an overall decline in lobbyist spending this year, a USA TODAY review of disclosure reports found 20 of the largest health insurance and drug companies and their trade groups spent nearly $35 million in the first quarter of 2009, up more than $10 million from the same period last year. Drug and insurance companies support many changes Congress is considering but generally oppose government-run insurance, which President Obama touted Thursday in Green Bay, Wis. Public insurance is facing criticism from business groups and the American Medical Association, which will host Obama on Monday in Chicago. Ken Johnson, senior vice president with the trade group Pharmaceutical Research and Manufacturers of America, said public insurance would stifle competition and force Americans to lose private coverage. He said his group is pushing for other changes instead.»...
Source: http://www.usatoday.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Jun 12 14:29:33 CEST 2009

Chronique : Le Lobbying, outil indispensable de la competitivite

«Depuis la parution en 2004 du rapport du député Jacques Floch sur « La Présence et la France dans les institutions européennes », le politiques français a admis la nécessité de promouvoir les intérêts des entreprises françaises à Bruxelles ou Strasbourg. En effet, depuis la fin des années 80 les retours d'expérience dans le domaine du lobbying se sont avéré particulièrement négatifs. Lors d'une réunion organisée par Edith Cresson à Matignon, des représentants des groupes chimiques français avaient évoqué publiquement la manière dont ils avaient échoué à Bruxelles dans les groupes de normalisation. Contrairement à leurs concurrents allemands, ils n'avaient pas pris la mesure des enjeux des manoeuvres d'influence et n'avaient pas su mobiliser le nombre de juristes nécessaires à ce type de démarche. La principale conclusion était le manque de professionnalisme relevé du côté des entreprises et la difficulté des pouvoirs publics à positionner leurs représentants aux endroits clés des niveaux de décision. Les Français recherchaient d'accord les postes de directeurs alors que les pays les plus efficaces comme la Grande Bretagne ciblaient en priorité les niveaux intermédiaires qui élaboraient le contenu des directives et géraient les réseaux d'experts.»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Jun 11 13:40:32 CEST 2009

Avertir les P2Pistes ne suffit pas a arreter les telechargements

«Une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule. Le gouvernement a eu la désagréable "surprise" (comment ça a pu en être une ?) de voir le volet sanction de son dispositif de riposte graduée censuré par le Conseil constitutionnel. Il devra donc se contenter des avertissements. Et voilà que parait au même moment une étude britannique qui montre que la riposte graduée est inefficace sans la menace de la sanction finale... Riposte graduée C'est un chiffre qu'avait lancé fièrement la ministre de la Culture Christine Albanel lors des débats parlementaires. Une étude britannique menée par Digital Entertainment Survey avait conclu l'an dernier que 70 % de ceux qui partagent des fichiers protégés par le droit d'auteur arrêtent de télécharger illégalement lorsqu'ils reçoivent une lettre de leur fournisseur d'accès à Internet. C'était le début.» [...] «Seul un tiers des internautes qui reçoivent actuellement un message d'avertissement en Grande-Bretagne après avoir téléchargé illégalement des fichiers sur les réseaux P2P arrêtent ainsi d'échanger des fichiers. Un nombre beaucoup moins impressionnant qu'il y a un an, et qui tombe mal pour le gouvernement français. »...
Source: http://www.numerama.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Jun 11 13:40:03 CEST 2009

Christine Albanel : ''Je reste un bon petit soldat des droits d'auteur''

«Confrontée à la censure du Conseil constitutionnel de sa loi Hadopi, et après s'être « félicitée » de cette décision, la ministre de la Culture, réaffirme sa volonté de « compléter son texte » et de « continuer le combat ». Difficile de relever la tête après un nouveau camouflet. Confrontée à la censure du Conseil constitutionnel de sa loi Hadopi, et après s'être « félicitée » de cette décision, Christine Albanel, la ministre de la Culture, a réaffirmé sur l'antenne d'Europe 1 sa volonté de « compléter son texte ».» [...] « A quoi servira la loi Hadopi, si on lui ampute sa principale mesure, la coupure de connexion Internet ? Réponse de la ministre : « en Grande-Bretagne, où il n'y a que les avertissements, il y a déjà une baisse du piratage de 70%. » »...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Jun 9 10:24:13 CEST 2009

Comment le lobby francais a gagne la bataille du rose

«Pour les viticulteurs français, c'était un casus belli : en janvier dernier, la Commission européenne avait proposé d'autoriser la fabrication de rosé par mélange de vin rouge et de vin blanc. Une mesure passée d'abord inaperçue, avant que la mobilisation ne s'organise, à l'initiative des appellations de Provence. Hier, les vignerons ont pu lever leur verre à la victoire. Il refuse tout triomphalisme, mais sous le ton modéré transperce une profonde satisfaction. Xavier de Volontat, président de la Confédération européenne des vignerons indépendants, vient d'apprendre que la Commission de Bruxelles renonce à autoriser le coupage de vin blanc avec du vin rouge pour faire du rosé. La fin d'un bras de fer de six mois. « Ce dispositif, c'était la voie ouverte à la fabrication du vin au détriment de son élaboration, l'essence même de notre métier », explique-t-il, soulagé. « Nos arguments concernant la qualité du produit, le poids économique des régions productrices, le développement durable et le respect du consommateur ont porté », se félicite cet adversaire acharné du rosé coupé. Et pourtant... « L'affaire paraissait très mal engagée », reconnait Xavier de Volontat. Une partie des professionnels croyait la bataille perdue, prête à lutter pour un étiquetage spécifique. Car, au départ, les professionnels du négoce - qui étaient, eux, favorables à cette mesure - avaient mené un lobbying diablement efficace.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

06 09 2009 10:34:38

Les ''medicamenteurs'': enquete dans les coulisses des labos

«France 5 diffuse ce mardi soir un documentaire de salubrité publique. Dans « Les Médicamenteurs », conçu par deux enquêtrices du Canard Enchainé, on obtient des réponses à beaucoup des questions que l'on se pose sur les méthodes de l'industrie pharmaceutique. Pourquoi la France est-elle championne de la consommation de médicaments ? Comment des scandales comme celui du Vioxx ont-ils été possibles malgré la chaine des contrôles ? Quels liens d'intérêt existent exactement entre industrie et médecins ? Pourquoi les politiques laissent-ils faire alors que c'est le trou de la sécu et la santé de tous qui sont en jeu ? Le scénario se veut ultra-pédagogique puisqu'il suit le parcours du médicament, le ton ludique et le décor est une ville en pâte à modeler appelée « Pharmacity », un poil kitsch mais assez divertissant. (voir la vidéo) Le Salon des médecins, où l'on voit comment ces derniers se font bichonner par les vendeurs de produits très aguerris au marketing, vaut le détour. Ainsi que la fuite de Roselyne Bachelot devant les caméras. Stéphane Horel, co-auteur du film et auteur de La Grande invasion, une enquête sur les produits qui contaminent notre vie quotidienne, remarque : « Ce qui frappe, c'est la mollesse des pouvoirs publics, préoccupés par l'importance de l'industrie pharmaceutique en terme d'emplois. Le PDG de Sanofi ose déclarer aux députés : "Vous adorez venir inaugurer mes centres de recherche et mes usines, j'aimerais que vous vous en souveniez un peu quand vous êtes assis à l'Assemblée nationale et quand vous votez les lois." Tout est résumé ». C'est la saveur unique de ce film : nous apprendre, de la bouche de ceux qui les autorisent, que seulement 5% des nouveaux médicaments mis sur le marché sont innovants, que les laboratoires dépensent deux fois plus d'argent pour le marketing que pour la recherche ...¦ Qui a dit que les médicaments ça servait à soigner les malades ?»...
Source: http://www.rue89.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

Fri Jun 5 15:59:08 CEST 2009

Entreprises et influence

«Une anthologie de textes en intelligence économique sur le thème entreprise et influence. L’idée que l’entreprise devait se doter d’une stratégie d’influence n’est pas nouvelle. Mais jusqu’à une date relativement récente, cela se faisait suivant deux grandes directions. La première était celle de la « com » que nous appelons euphorique : se doter de moyens d’expression pour dire du bien de soi. Publicité (née dans les années 1840), marketing (dans les années 1920), politiques de positionnement, communication de marque et branding (années 1970). S’y ajoutent, comme on le verra dans n’importe quel manuel de management, la communication dite d’image, financière, interne, externe, directe et indirecte, média et hors média, corporate, marque ou de produit, d’entreprise ou institutionnelle, relations publiques. Et, plus récemment buzz-marketing, marketing tribal ou viral ou encore marketing par storytelling … Sous de multiples désignations, il s’agit finalement de faire savoir, vanter et affirmer que tout va bien.» [...] « Télécharger le texte ici
Source: http://www.huyghe.fr | Source Status »...
Source: http://www.huyghe.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Jun 4 15:06:32 CEST 2009

Au secours, mes voisins ont la wifi !!!

«J'habite en appartement et depuis quelques mois j'ai de nouveaux voisins sur mon palier à gauche et à droite en même temps (pas de bol !). Ce que je redoutais est arrivé. Mes 2 voisins ont pris internet (qui ne l'a pas aujourd'hui ?) et ont choisi de fonctionner en wifi. J'ai pas eu besoin de voir les connexions réseaux sur mon ordinateur pour m'en apercevoir, mon organisme a réagi de suite. J'ai recommencé à avoir de violents maux de tête, de fortes brulures des yeux, de la gorge, des fourmillements dans les avant-bras, une sorte de pression dans les dents et un mal-être général. Je suis donc allé voir mon voisin de gauche pour lui demander si il pouvait abandonner le wifi pour utiliser une liaison filaire en lui expliquant la maladie que j'avais.» [...] «Hélas, ça n'a pas duré longtemps, mon voisin de gauche s'est avéré être un menteur. Au bout de quelques jours, mes symptômes sont réapparus. J'ai vérifié sur mon ordinateur et j'ai vu que ce voisin était repassé en wifi. »...
Source: http://www.contaminations-chimiques.info | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Jun 4 14:20:20 CEST 2009

La victoire des lobbies dans les Assemblees

«Lobbyistes, vous savez, ce métier qui consiste à approcher les élus et les amener à défendre le point de vue d'une entreprise ou d'un groupement professionnel. Et bien il semblerait que le Président de l'Assemblée nationale et celui du Sénat "envisagent", à l'occasion de la réforme de leur règlement, d'encadrer l'activité des lobbies dans les enceintes parlementaires. Fort bien, mais cela va-t-il réduire pour autant l'influence qu'ils exercent sur les députés et sénateurs ? ça reste à prouver face à des lobbyistes de plus en plus talentueux et efficaces.»...
Source: http://www.agoravox.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Thu Jun 4 13:20:44 CEST 2009

Luxembourg : LIGFI, une OPA sur l'ethique

«Le Luxembourg Institute for Global Financial Integrity : l’intelligence économique au service d’une OPA sur l’éthique au plan internationale par les acteurs du secteur financier. Il y a quelques semaines, le Luxembourg annonçait le lancement du Luxembourg Institute for Global Financial Integrity (LIGFI), dont les statuts sont publiés dans le Mémorial C ...” N° 984 12 mai 2009, pages : 47204 - 47217 (Cf. Communiqué de presse du 13 mai « Création du Luxembourg Institute for Global Financial Integrity ») Jacques Santer a déclaré à ce sujet : « Nous avons pleinement conscience du fait que le secteur financier mondial a besoin d'un renforcement de ses pratiques et normes éthiques. Celles-ci devront être fondées sur des principes d'intégrité : la transparence, l'équité d'une part ; et d'autre part, sur le sens des responsabilités et de l'engagement ». De son côté, M. Jean-Claude Juncker, Premier Ministre du Luxembourg, a apporté son approbation et son soutien à l'Institut, reconnaissant la nécessité d'avoir un organisme privé, indépendant et impartial qui regroupe des entreprises, des organisations non gouvernementales et des universitaires - luxembourgeois et étrangers -, engagés dans le secteur financier. Ensemble, ils ont pour mission de proposer des solutions face aux multiples fléaux qui minent le secteur financier mondial tels que la fraude, l'évasion fiscale, le blanchiment d'argent ainsi que le financement d'activités criminelles et le terrorisme. De quoi s'agit-il ?»...
Source: http://www.cfo-news.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

06 03 2009 13:6:58

Un rapport senatorial souligne l'etat ''inquietant'' de la psychiatrie

«L'état de la psychiatrie en France est "des plus inquiétants" sous l'angle de la prise en charge des patients, estime un rapport parlementaire qui préconise l'organisation d'états généraux de la santé mentale. Le rapport, réalisé sous l'égide de l'Office parlementaire d'évaluation des politiques de santé (Opeps), a été publié mercredi 3 juin.» [...] «Il insiste sur la nécessité d'améliorer les traitements et de faire un effort en faveur de la recherche, la France étant "mal placée" sur le plan international, même si elle est en pointe sur certaines pathologies comme l'autisme. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

Thu May 28 14:41:35 CEST 2009

Assemblee et Senat envisagent d'encadrer l'activite des lobbies

«Pour la première fois depuis les débuts de la Ve République, Assemblée nationale et Sénat envisagent, à l'occasion de la réforme de leur règlement, d'encadrer l'activité des lobbies dans les enceintes parlementaires. La présence des - nombreux - représentants d'entreprises, groupes d'intérêts, associations ou cabinets de lobbying, au Palais-Bourbon comme à celui du Luxembourg, reste incontrôlée. A plusieurs reprises pourtant, cette présence plus ou moins opaque - via l'octroi de badges qui permettent de circuler librement, de colloques, de voyages d'études ou de cadeaux divers - a suscité des débats. Exemples récents: l'irruption, fin 2005 à côté de l'hémicycle, de salariés de Virgin venus faire la démonstration de téléchargement en plein débat sur internet. Le débat sur les OGM, en 2007, avait vu les élus s'accuser mutuellement d'être à la solde des lobbies de semenciers ou d'écologistes.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Mon May 25 10:43:17 CEST 2009

Les lobbys a Bruxelles, comment ca marche?

«Bruxelles est-elle vendue aux lobbys ? Un brin provocateurs, nous avons mis cette question sur la table à l'occasion de notre dossier participatif sur les élections européennes. Et vous l'avez choisie. Beaucoup d'idées reçues circulent sur la question. LEXPRESS.fr fait le point. N'hésitez pas à réagir.» [...] «Avec parfois une efficacité étonnante. "Il est arrivé qu'ils reprennent mot pour mot nos amendement", se souvient ainsi l'ancien de Veolia. Et dans son livre, Bernard Lecherbonnier démarre avec une scène qui fait un peu froid dans le dos. Il raconte la conversation de deux eurodéputés qui viennent de se faire rouler par un lobby sur la question des ampoules électriques. Résultat : un marché remporté par une entreprise américaine, trois usines qui ferment et 2000 ouvriers au chômage... Bref, selon lui, "le lobbying n'est rien d'autre qu'un jeu d'influence, une injure à la démocratie représentative, par conséquent à la démocratie tout court". Bruxelles est donc bien "vendue aux lobbys" ? Ce n'est pas si simple. Il existe de nombreuses directives où leur influence est effectivement patente. Mais, comme l'observe Florence Autret: "Quand une directive est trop déséquilibrée, quand un lobby l'a trop façonnée, les institutions sont faites de telle manière qu'un retour de balancier! s'opère". Et de citer la directive sur les brevets des logiciels, écrite avec Microsoft, mais rejetée au Parlement. Ou encore la directive sur les OGM, où Monsanto avait démontré sa force de persuasion, mais qui n'est pas appliquée dans de nombreux Etats membres, dont la France, qui appliquent un moratoire. »...
Source: http://www.lexpress.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri May 22 17:23:52 CEST 2009

Le gouvernement lance une consultation sur l'Internet du futur

«nnovation - Plusieurs ministères ont lancé une consultation publique destinée à recueillir des informations et des suggestions afin de définir l'Internet du futur et d'organiser le secteur de la recherche. L'internet du futur ne donnera pas lieu à une nouvelle déclinaison du grenelle, mais à une consultation publique ouverte jusqu'au 13 juillet prochain. Universitaires, chercheurs, entreprises sont notamment invités à répondre à un questionnaire avec pour objectif d'identifier les thématiques liées au concept d'Internet du futur et ensuite de définir un plan d'actions permettant de générer des retombées économiques pour la France. Préparer des actions pour 2015-2020 Outre l'aspect technologique, les contributeurs sont conviés à réfléchir également à « l'organisation de la recherche en France dans ce domaine [Ndlr : celui de l'Internet du futur], la coordination des plateformes d'expérimentation, l'organisation des pôles de compétitivité TIC sur cette thématique, la normalisation... » Plusieurs administrations se sont associées à la consultation publique sur l'Internet du Futur, à savoir le secrétariat à l'économie numérique, la DGCIS (direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services), rattachée au ministère de l'économie, et la direction générale de la recherche et de l'innovation.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed May 20 14:11:20 CEST 2009

Les cabinets de lobbying esperent tirer profit des nouveaux droits du Parlement - Politique

«"Nouveaux pouvoirs du Parlement : quelles opportunités de lobbying pour les entreprises". Tel est l'intitulé du document, daté du 5 mai, diffusé par Affaires publiques consultants (APC), un des plus gros cabinets de "conseil en communication institutionnelle". Jean-Christophe Adler, président d'APC, est également président de l'Association française des conseils en lobbying (AFCL), qui regroupe vingt-six cabinets exerçant en France, dont les plus connus sont Burston-Marsteller, Edelman, Euro-RSCG et Publicis Consultants. Il recense "les nouveaux espaces d'influence ouverts aux entreprises pour faire valoir leur expertise auprès du législateur". L'actualité législative ne cesse de le rappeler : le lobbying dans les enceintes parlementaires est omniprésent. Officiellement, cependant, il n'existe pas. Aucune disposition ne vise, donc, à encadrer une pratique qui n'est pas censée avoir cours. Peu après son élection à la présidence de l'Assemblée nationale, en juin 2007, Bernard Accoyer faisait part de son intention de "mieux organiser la place et les méthodes du lobbying parlementaire". Au lobbying "clandestin", substituer, en quelque sorte, un lobbying "réglementé". Depuis, une délégation spéciale du bureau a été chargée de traiter ces questions, un groupe d'étude a été constitué, un rapport publié, une proposition de résolution déposée le 11 septembre 2007. Rien n'a bougé, comme le déplorait Patrick Beaudoin (UMP, Val-de-Marne), mardi 12 mai, lors de la discussion sur la réforme du règlement de l'Assemblée nationale.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue May 19 14:39:57 CEST 2009

Autisme: avis negatif pour des structures experimentales en Ile-de-France

«Le comité régional chargé de donner son avis dans la procédure de création d'établissements médico-sociaux a émis un avis négatif pour l'ouverture en Ile-de-France de structures expérimentales destinées aux autistes, a-t-on appris mardi de sources concordantes. "Un an après le lancement du plan autisme, le Comité régional d'organisation sanitaire et médico-sociale (Crosms) d'Ile de France, a examiné plusieurs projets d'ouverture de nouvelles structures expérimentales. Sur les sept projets similaires présentés, un seul a fait l'objet d'un avis favorable", a indiqué dans un communiqué le secrétariat d'Etat chargé de la solidarité. Le plan autisme, annoncé en mai 2008 par la secrétaire d'Etat chargée de la solidarité, Valérie Létard, prévoit la création de 4.100 places d'accueil supplémentaires sur cinq ans et met l'accent sur de nouvelles méthodes de prise en charge, moins médicalisées et privilégiant l'éducatif.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue May 19 14:22:53 CEST 2009

Ces discrets réseaux de patrons

«Groupes de pressions, clubs de réflexion voire sociétés secrètes, ils réunissent le gratin du monde économique. Discrets mais influents, ces cercles apparaissent comme un concentré de pouvoir et alimentent toutes les spéculations. Découvrez ces cénacles feutrés où s'esquissent l'avenir des décisions économiques. Bilderberg Afep ansa lotis Skull and Bones ERT Fondation Prometheus ABPS Bohemian Club Ansa Lotis»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Reseaux Sociaux,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Reseaux Sociaux,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu May 14 14:57:25 CEST 2009

La FNAIM s'oppose au rapport Darrois

«La Fédération nationale de l'immobilier s'insurge contre le rapport de l'avocat Jean-Michel Darrois, remis le mois dernier au Président de la République et portant sur la création d'une grande profession du droit, qui pourrait résulter du rapprochement des professions d'avocat et de notaire. Les divers projets contenus dans le rapport seraient « oublieux des intérêts du consommateur », selon la FNAIM, et risqueraient de renchérir « le cout des transactions, ventes et locations»...
Source: http://www.challenges.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed May 13 15:48:51 CEST 2009

En finir avec le poids des lobbies

«Pourquoi Attac a-t-elle décidé aussi de prendre à bras le corps la question du lobbying ? Parce que les pratiques des lobbies introduisent un biais qui distord les principes démocratiques au point de les dénaturer. Avec le lobbying, la façade institutionnelle reste formellement la même : des élus décident de l'intérêt général après un débat public et contradictoire. Sauf que le débat n'aura été ni réellement public, ni contradictoire, mais déterminé en amont par des groupes d'intérêts privés qui défendent des logiques particulières, en contradiction flagrante avec l'intérêt du plus grand nombre. Ainsi les citoyens se trouvent-ils dépossédés, et la démocratie ignorée.» [...] «Au-delà, dans le lobbying, tout s’achète et tout se vend. De nombreux lobbyistes ont inclus l’intelligence économique sur la liste de leurs prestations offertes. Pour plus de détails sur le sujet, le lecteur est invité à consulter le site de « la communauté de l’intelligence économique » :
Source: http://www.veille.com | Source Status
Source: http://www.france.attac.org | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon May 11 17:15:21 CEST 2009

De l'argent public pour le Tres Haut Debit mutualise

«250 millions d'euros par an, soit une enveloppe de 750 millions d'euros sur trois ans : il s'agit de la contribution des pouvoirs publics au financement d'une infrastructure mutualisée de réseau à très haut débit, qui constitue le principal volet du plan de relance numérique présenté la semaine dernière par le Secrétariat d'Etat à la Prospective et au Développement de l'économie numérique animé par Nathalie Kosciusko-Morizet. Certes, cela ne représente en valeur relative que 2,9 % des 26 milliards d'euros du vaste plan gouvernemental de relance de l'économie, mais ce ne sera pas inutile.» [...] «Ce soutien public au déploiement du Très Haut Débit sera pris en charge par la Caisse des Dépôts et Consignations : l'organisme de financement public, bras armé financier de l'Etat et partenaire des collectivités territoriales, sera ainsi chargé de renforcer les moyens des opérateurs souhaitant déployer, au moyen de ressources communes, une infrastructure mutualisée. »...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri May 8 11:26:24 CEST 2009

Sarkozy lines up his friend Stephane Richard for the top job at France Telecom

«President Sarkozy strengthened his grip on the French economy yesterday as Stéphane Richard, his multi-millionaire friend, moved to take over as chief executive of France Télécom. The telecommunications group said that Mr Richard, 47, planned to join its executive team this year in an initiative certain to reignite a controversy concerning the parachuting of civil servants into private sector posts. The move foreshadows his appointment as chief executive in succession to Didier Lombard, who is to retire in 2011, according to a French Government source. Manuel Valls, a leading member of the opposition Socialist Party, denounced a "confusion of roles between political power, civil servants and big public and private industry". Mr Sarkozy had caused dissent by appointing François Pérol, his economic adviser, as chief executive of the company that is being formed by the merger of Caisse d'Epargne and Banques Populaires, the mutual banks. After serving as chief of staff to Christine Lagarde, the Economy Minister, since 2007, Mr Richard needs approval from the parliamentary ethics committee to take up the role amid claims that it could involve a conflict of interest. But few observers believe the committee will block the promotion of the President's close friend.»...
Source: http://business.timesonline.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri May 8 11:23:47 CEST 2009

Stephane Richard, actuel directeur de cabinet de Christine Lagarde doit rejoindre la direction generale de France Telecom

«Passer du privé au public et inversement : l'art du pantouflage maitrisé à merveille par Stéphane Richard, actuel directeur de cabinet de Christine Lagarde et futur patron de France Télécom. Longtemps, la pratique a ému le bas peuple. Le passage de haut fonctionnaire, tout dévoué à la puissance publique, vers l'apparat et les joies du privé. Une diablerie nommée pantouflage et qui a permis à nombre d'ambitieux de mettre leurs carnets d'adresses et leurs compétences glanées dans l'appareil ou les grandes écoles de l'Etat au service d'intérêts bassement particuliers. Les ingrats ! Quelques lois ont bien tenté de mettre le hola, sans trop être respectées. Voire pas du tout. Loi trop dure sans doute qui interdisait durant cinq ans, sauf dérogations, à un agent de l'Etat de se reconvertir dans une entreprise avec laquelle il eut à traiter. Sains d'esprit, les parlementaires ont voté le 2 février dernier une réduction de peine, le délai est réduit à trois ans.»...
Source: http://www.bakchich.info | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

Thu May 7 13:25:17 CEST 2009

Avant meme la crise, les subprimes avaient deja coute un max

«La crise des subprimes n'est pas tombée du ciel : les banques avaient dépensé beaucoup d'argent en lobbying pour obtenir la dérégulation la plus profonde possible du marché du crédit hypothécaire. C'est ce que révèle le think tank libéral (au sens américain du terme, c'est-à-dire plutôt à gauche) Centre for Public Integrity (CPI). Dans une étude à paraitre, révélée ce matin par le Financial Times, le CPI a fait les comptes des dépenses de lobbying des 25 plus grands établissements de crédit hypothécaire auprès des pouvoirs publics : dans les 10 dernières années ils auraient claqué 370 millions de dollars ! La plupart de ces établissements sont aujourd'hui en faillite. Quant aux banques qui leur avaient prêté l'argent et se retrouvent aujourd'hui avec 700 milliards de dollars de créances hypothécaires irrécouvrables, elles avaient aussi participé au lobbying ! Les politiciens et l'Etat complices des établissements de crédit Les politiciens américains ne sont pas épargnés par ces révélations : ils ont fini par accepter de les déréguler, ces prêts hypothécaires...¦ C'est ainsi qu'on a vu des courtiers véreux sillonner les villes de Californie en proposant des emprunts à des ménages absolument incapables de payer les intérêts. Avec le résultat final que l'on sait.»...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu May 7 13:23:34 CEST 2009

Subprime lobbyists in $370m battle

«The top 25 US originators of subprime mortgages - the risky assets that sparked the global financial crisis - spent almost $370m in Washington over the past decade on lobbying and campaign donations as they tried to ward off tighter regulation of their industry, an investigation has shown. The study, which will be released today by the Center for Public Integrity, a non-profit investigative journalism organisation, is likely to strengthen public calls for much tougher financial regulation in the US. It shows that most of the top 25 originators, most of which are now bankrupt, were either owned or heavily financed by the nation’s largest banks, including Citigroup, Goldman Sachs, Wells Fargo, JPMorgan and Bank of America. Together, they originated $1,000bn in subprime mortgages in 2005-07 – almost three-quarters of the total. The banks, which have received the vast bulk of the $700bn in troubled asset relief funds issued since last October, also supported the lobbying effort to prevent tighter regulation of the subprime market.»...
Source: http://www.ft.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat May 2 11:33:58 CEST 2009

HADOPI: Les deputes sont deconnectes, la preuve

«Une vidéo réalisée dans les couloirs du palais bourbon par un éminent site d'info, montre à quel point les députés sont déconnectés des réalités. Plutôt qu'un long discours fleuve conclut par une boutade à deux balles, cette vidéo est un collector. Et une preuve de plus que les députés, censés être des élus du peuple, sont déconnectés des nouvelles technologies.»...
Source: http://www.theinquirer.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat May 2 11:21:11 CEST 2009

Hadopi : le Paquet Telecom en passe de valider la riposte graduee

«Quelques heures avant la reprise de l'examen du projet de loi Création et Internet, un compromis a été trouvé le 29 avril sur la directive Paquet télécoms entre les représentants des Etats de l'UE et le parlement européen. Il autorise de facto le dispositif de riposte graduée qui doit être mis en oeuvre par la Hadopi. Le 21 avril, les membres de la commission "Industrie, Recherche et Energie" avaient adopté ( 40 voix pour, 4 contre et 2 abstentions) l'amendement 46 stipulant que « aucune restriction ne peut être imposée aux droits et libertés fondamentaux des utilisateurs finaux sans décision préalable des autorités judiciaires». Ce texte, déposé par l'eurodéputée française Catherine Trautmann, reprenait les dispositions de l' amendement 138 adopté par le Parlement européen en septembre 2008 puis supprimé par les ministres des télécoms en novembre sous la pression du gouvernement français qui le considérait, à juste titre, comme un rempart à l'application de la loi Hadopi en France. A l'issue des négociations entre les représentants des 27 et le parlement européen, le compromis prévoit d'autoriser la coupure de l'accès internet d'un internaute sans attendre une décision de justice ; mais la décision devra, dans un second temps, être confirmée par un «tribunal indépendant et impartial ».»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Apr 30 13:24:52 CEST 2009

Le president du CSPLA va prendre la tete de l'Arcep

«Jean-Claude Mallet, le président de l'Arcep, démissionne pour raisons de santé. Son successeur, Jean-Ludovic Silicani, est plus proche du secteur de la culture que des télécoms. Sitôt la démission du président de l'Arcep Jean-Claude Mallet rendue publique, le Premier ministre François Fillon a annoncé le nom de son probable successeur. Il s'agit de M. Jean-Ludovic Silicani, conseiller d'Etat et énarque issu de la fameuse promotion Voltaire (1980) dans laquelle il côtoya Dominique de Villepin, Ségolène Royal, François Hollande, Michel Sapin, mais aussi Renaud Donnedieu de Vabres. C'est ce dernier, alors ministre de la Culture, qui appuya sa nomination en tant que président du Conseil d'administration de la Réunion des musées nationaux en 2006. Un poste qu'il occupe toujours. Proche du ministère de la Culture, Jean-Ludovic Silicani est par ailleurs président du conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) depuis sa création en 2001. Cette commission conseille la ministre de la culture et de la communication en matière de la propriété littéraire et artistique.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Sat Apr 25 15:34:19 CEST 2009

Le Parlement europeen bannit le secret bancaire

«Le rapport consultatif du socialiste Benoit Hamon a été approuvé vendredi Le Parlement européen a réclamé que tous les pays de l'UE mettent fin au secret bancaire sur les revenus de l'épargne pour 2014 au plus tard, dans un avis consultatif sur la révision de la directive «fiscalité de l'épargne» adopté vendredi en plénière. L'auteur du rapport, le socialiste français Benoit Hamon, a obtenu que cette demande d'abrogation soit approuvée à Strasbourg par la droite, pourtant majoritaire. Selon ses évaluations, la fraude fiscale au sein de l'UE atteindrait 200 milliards d'euros (302 milliards de francs) par an, 2% de son PIB.»...
Source: http://www.letemps.ch | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat Apr 25 15:28:03 CEST 2009

Grippe porcine: mobilisation mondiale

«A Genève, l'OMS s'inquiète face à la menace infectieuse. L'épidémie a déjà fait 60 morts au Mexique. Ecoles fermées dans la capitale. Cas suspects également relevés aux Etats-Unis. L'Organisation mondiale de la santé était sur le qui-vive samedi, se disant «très inquiète» de l'apparition d'un virus de grippe porcine qui se transmet d'homme à homme aux Etats-Unis et au Mexique où il a fait au moins 20 cas mortels identifiés. «Le fait le plus préoccupant est que (le virus) se transmet d'homme à homme», a expliqué à l'AFP un porte-parole de l'OMS, Thomas Abraham précisant que le virus de grippe porcine en cause, identifié comme A/H1N1, avait muté «dans des gênes jamais rencontré auparavant».Cette nouvelle souche contient un ADN typique des virus aviaires, porcins et humains. »C'est la première fois que nous voyons une souche aviaire, deux souches porcines et une souche humaine», a également relevé le responsable des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies, Dave Daigle qui travaille étroitement avec l'OMS.»...
Source: http://www.letemps.ch | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Apr 24 13:39:14 CEST 2009

The Pirate Bay : l'impartialite du juge remise en cause, un nouveau proces est reclame

«Juridique - Coup de théâtre après la condamnation à un an de prison ferme et 2,7 millions d'amende infligés aux quatre membres de The Pirate Bay. Une radio suédoise a révélé que le juge en charge du procès avait des liens avec plusieurs associations de défense des droits d'auteur. Des voix s'élèvent pour demander un nouveau procès. Comme le rappelle le site TorrentFreak à l'origine de la nouvelle, les défenseurs des droits d'auteur préfèrent en général s'assurer de l'issue d'une procédure avant de l'engager. Dans le cadre du procès des quatre membres du site The Pirate Bay, l'accusation aurait mis toutes les chances de son côté grâce à un soutien imparable, le juge Tomas Norström lui-même. La radio nationale suédoise P3 News a révélé que ce dernier était membre de la Swedish Association of Copyright (SFU) ainsi que trois représentants de l'industrie des loisirs qui ont pris part au procès : Henrik Pontén (Bureau suédois de lutte contre la piraterie), Monique Wadsted (avocate représentant l'industrie du cinéma) and Peter Danowsky (IFPI). Tomas Norström est également membre de l'association suédoise pour la protection de la propriété industrielle (SFIR). Enfin, le juge travaille pour la Fondation .SE, chargée d'administrer les noms de domaines suédois et a comme collègue Mme Wadsted citée plus haut.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

Fri Apr 24 13:34:39 CEST 2009

Les operateurs de telephonie mobile font pression aupres de l'Elysee pour retarder la quatrieme licence 3G

«L'appel d'offre pour l'attribution de la quatrième licence 3G est bloqué par l'Elysée en raison du lobbying de Orange, SFR et Bouygues Télécom, les trois opérateurs de téléphonie déjà en place. Free est toujours seul en lice et pressenti pour devenir le quatrième opérateur de téléphonie mobile Décidemment l'attribution de quatrième licence 3G est un véritable serpent de mer. Le fournisseur d'accès à Internet Free lorgne dessus officiellement depuis 2006. Mais dans un premier temps, il n'avait pas pu s'acquitter des 619 millions d'euros demandés pour l'attribution de la licence et avait donc vu sa candidature rejetée. Mais aujourd'hui, la filiale du groupe Iliad est toujours sur les starting-blocks et reste le seul candidat officiellement en lice pour cette licence. Seulement voilà que cette attribution rencontre un nouvel obstacle, le temps... puisque le calendrier qui avait été initialement prévu par le gouvernement connait un mois de retard. Des soupçons de lobbying poussé et d'entente»...
Source: http://www.businessmobile.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

Wed Apr 22 17:54:10 CEST 2009

Mobile: Le lobby des anti ondes s'est fait griller

«L'opinion publique est toujours très sensible lorsqu'il s'agit d'une affaire de santé publique. Depuis plusieurs semaines, les mauvaises ondes émises par les antennes relais des opérateurs mobiles occupent le devant de la scène. Mais les arguments des "anti ondes" seraient-ils complètement bidons ? C'est ce que laisse à penser un article de nos confrères de Challenges. En résumé, des habitants de Saint-Cloud ont confié éprouver "d'étranges symptômes" depuis que trois antennes-relais ont été installées dans le voisinage. Seul petit problème, selon l'opérateur Orange qui exploite ces installations, celles-ci n'auraient pas encore été activés. Et ne pourraient donc pas être la source de tous les maux que décrivent les habitants.»...
Source: http://www.theinquirer.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Apr 1 12:01:49 CEST 2009

Recherche - Ouverture d'une consultation internet sur la strategie nationale de recherche et d'innovation - Portail du Gouvernement

«Valérie Pécresse a effectué, le 31 mars, un bilan d'étape de la stratégie nationale de recherche et d'innovation. A cette occasion, la ministre a annoncé l'ouverture de forums internet sur le site du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. La stratégie nationale de recherche et d'innovation a pour objectif de mettre en cohérence et de coordonner les efforts autour d'orientations définies à l'échelle du pays et d' allouer au mieux les ressources publiques. Afin de doter la France d'une stratégie nationale de recherche et d'innovation, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, en lien avec le secrétariat d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation, a lancé une large concertation entre les différents acteurs issus du monde académique, économique et associatif concernés par le sujet. Sur la base des thématiques identifiées par le comité de pilotage, des groupes de travail ont été mis en place, il y a trois mois, pour proposer des pistes de réflexion afin de résoudre les défis de demain.»...
Source: http://www.premier-ministre.gouv.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Mar 18 13:27:26 CET 2009

La Commission europeenne plaide a nouveau pour un brevet unique europeen

«Réglementation - La Commission européenne a réitéré son engagement en faveur d'un brevet européen pour remplacer le système actuel de brevets nationaux considéré comme un frein. La Commission européenne a dévoilé sa stratégie pour les années 2010 à 2020 dans le domaine des TIC (technologies de l'information et des communications). Un domaine que Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la Société de l'information et des médias, juge « d'une importance capitale pour la reprise économique ». L'objectif affiché est donc d'amener l'Europe à la première place mondiale. Pour y parvenir, Viviane Reding considère qu'il faudra doubler les investissements publics et privés en recherche et développement dans les TIC d'ici à 2020.» [...] «L'exécutif européen a aussi rappelé son attachement à la création d'un brevet unique européen, jugeant que « le cadre pour la régulation, la standardisation et le régime des droits de protection intellectuelle doit être adapté à de nouvelles réalités ». Plus précisément, elle ajoute que « le système de droits sur la propriété intellectuelle doit être amélioré par la création d'un brevet communautaire pour les société innovantes dans les TIC, afin de protéger leurs inventions au sein du marché unique ». »...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Brevets Logiciels,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Brevets Logiciels,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Mar 10 14:08:35 CET 2009

Texte antipiratage: ''bourbier juridique'' en vue, selon l'UFC

«L'association de consommateurs UFC-Que Choisir est montée au créneau mardi pour fustiger le projet de loi contre le piratage sur internet des oeuvres culturelles qui va créer selon elle "un bourbier juridique". Le texte, qui devrait être examiné mercredi par les députés, vise à dissuader l'internaute de télécharger illégalement des contenus (musique, films, cinéma), d'abord en lui envoyant des avertissements par courriel puis en suspendant son accès à internet en cas de récidives. Cette sanction sera prononcée par une haute autorité administrative créée par la loi. Le gouvernement crée un "monstre juridique", a affirmé Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir, à l'occasion d'une conférence de presse. "Dans ce processus, c'est au consommateur de faire la preuve de son innocence et cette possibilité ne lui est offerte qu'en bout de course", estime l'association qui avait déjà combattu le texte lors de son adoption par le Sénat fin octobre. L'UFC-Que Choisir a fait constater par un huissier qu'il était "très facile" d'usurper l'adresse IP (liée à l'ordinateur) de quelqu'un à partir d'une connection wifi et de télécharger illégalement des fichiers, à l'insu de l'abonné, a indiqué M. Bazot. "Il y aura des recours massifs de consommateurs auprès des tribunaux et l'UFC-Que Choisir les aidera", a prévenu M. Bazot. Pour l'association, le projet de loi est de toute façon déjà "obsolète".»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying,Tendances | Admin | Cache

03 06 2009 16:57:31

La verite sur le « pantouflage »

«« L'affaire Pérol » a placé au coeur du débat médiatique le « pantouflage », qui consiste pour un haut fonctionnaire à partir occuper un poste en entreprise. Si les règles sont strictes en matière de déontologie, la pratique, elle, est plus souple. Car les exemples de passages, voire d'allers-retours, entre public et privé se multiplient. Et les risques de conflits d'intérêt aussi. Ils sont nombreux. De plus en plus nombreux et de plus en plus jeunes. « L'affaire Pérol » a agi comme un révélateur sur un phénomène que les élites françaises connaissent par coeur, et qui les embarrasse seulement quand le grand public s'en préoccupe : la reconversion dans le « privé » de certains hauts fonctionnaires issus des grands corps, Inspection des finances, Conseil d'Etat, Cour des comptes... Le « pantouflage » est vieux comme la fonction publique. Peu s'en émeuvent. Qui se souvient encore que Louis Schweitzer, l'actuel président de la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations), ex-PDG de Renault, a été le directeur de cabinet de Laurent Fabius au Budget, à l'Industrie et à Matignon ? Que Michel Pébereau, à la tête de BNP Paribas, a été conseiller au cabinet de Valéry Giscard d'Estaing, alors ministre des Finances, dans les années 1970, puis directeur de cabinet de René Monory ? Que Daniel Bouton, l'ancien patron de la Société Générale, a fait un passage au cabinet d'Alain Juppé, ministre de l'Economie ? Pour cette génération de hauts fonctionnaires qui a gravi tous les échelons dans l'administration, le passage au privé se faisait sur le tard. Ce n'est plus le cas. Aujourd'hui, les allers-retours entre le public et le privé s'accélèrent. Et multiplient les risques de conflit d'intérêt.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Wed Mar 4 15:01:38 CET 2009

Londres, prise dans la crise, s'inquiete pour ses Jeux

«Le rapport annuel sur les préparatifs des JO de 2012 devait rassurer un pays en proie à la plus grave récession depuis l'après-guerre. Présenté au début du mois de février, le document du Government Olympic Executive, l'agence chargée de l'audit des finances du plus grand projet urbanistique londonien depuis le XVIIe siècle, a eu l'effet inverse : envolée des coûts, bagarres au sommet, assèchement de l'argent privé..., le tableau est sombre.Premier point noir, les dépassements de devis des installations sportives. La facture du stade olympique a augmenté de 10 % au cours des dix-huit derniers mois, en raison du renforcement de la toiture. Des problèmes de fondations ont fait flamber le prix de revient de la piste du vélodrome. Pour couvrir ces surcouts, l'Olympic Delivery Authority (ODA), l'autorité organisatrice, a du puiser dans le fonds de réserve déjà mis à mal à mi-chemin du projet. Ensuite, la crise du crédit a touché de plein fouet les promoteurs immobiliers, qui s'étaient engagés à financer le village olympique et le centre des médias. En retour, ils doivent se rembourser sur la vente des 2 700 logements du village hébergeant athlètes et officiels après les Jeux. Le groupe australien Land Lease n'est toujours pas parvenu à lever les fonds nécessaires auprès des banques. Vu les difficultés à réduire davantage la taille du village olympique, les pouvoirs publics devront compenser le manque à gagner. Le Comité olympique international a prévenu Londres qu'il est hors de question de sabrer davantage dans les exigences du cahier des charges.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Mar 2 15:49:11 CET 2009

Richard Stallman: la loi Creation et Internet, exemple de menottes numeriques

«Vendredi 27 février, Richard Stallman est venu à Nanterre* pour une conférence intitulée "Droit d'auteur et libertés numériques". Devant plus de 200 personnes, l'inventeur de la licence GNU a argumenté (en français) contre les « menottes numériques » que sont les DRM et autres limitations technologiques ou légales à la connaissance. Pour Richard Stallman, « celui qui attaque le partage attaque la société », propos qui vise aussi les auteurs des lois DADVSI, Hadopi - Création et Internet etc. Des menottes "pour restreindre notre accès à la technologie" Il a exposé l'histoire du droit d'auteur, de l'époque des scribes et moines copistes à l'imprimerie, puis à l'informatique. Aujourd'hui, regrette-t-il, les entreprises des industries culturelles « savent que les Etats sont de leur côté et pas du nôtre, pour restreindre notre accès à la technologie ».»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Mar 2 12:05:12 CET 2009

Du poison dans nos assiettes

«Effrayant. Ils sont là, dans nos fruits et légumes, dans l'air que nous respirons. Enquête sur les pesticides.Il fait chaud à Ruffec ce 27 avril 2004. Toute la matinée, le tracteur bleu de Paul François a sillonné les 240 hectares de mais plantés dans ce coin de Charente, crachant une pluie de désherbant. Mais en nettoyant son pulvérisateur, l'agriculteur inhale accidentellement un nuage de monochlorobenzène. Une molécule chlorée qui entre dans la composition du Lasso, le désherbant de Monsanto. « J'étais comme brulé de l'intérieur. Je me suis mis à vomir avant de perdre connaissance », raconte Paul François. Transporté aux urgences, il va rester cinq jours à l'hôpital, terrassé par des douleurs qui lui vrillent la tête, bégayant et crachant du sang. « A ma sortie, je ne me souvenais plus de rien. J'ai mis dix jours pour retrouver la mémoire, cinq semaines avant de pouvoir remonter sur mon tracteur. » Aujourd'hui, l'agriculteur de 44 ans souffre de malaises et de maux de tête à répétition. En novembre 2008, le tribunal des affaires de sécurité sociale a reconnu que ses problèmes étaient liés au désherbant de Monsanto, aujourd'hui interdit en France. Le procès qui opposera le céréalier au géant américain s'ouvre bientôt. L'histoire de Paul François a fait le tour du landerneau agricole. « Il a parlé pour les autres », entend-on dire ici et là. « Les autres », ce seraient tous ces agriculteurs qui souffrent de problèmes de santé mais préfèrent se taire.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

03 01 2009 9:47:58

Formation Lobbying dans le secteur sante, organisme de formation

«Pourquoi participer à la formation "Lobbying dans le secteur santé" ? Contexte : Le poids de la santé dans l'opinion publique, la nature des risques encourus et l'envergure des enjeux économiques et politiques (notamment ceux liés aux déficits publics et sociaux) obligent les différents acteurs du secteur de la santé à mettre en place des stratégies d'influence et de contre-influence adaptées à leurs rôles et à leurs objectifs. Les entreprises actives dans ces secteurs doivent pouvoir défendre leurs points de vue et leurs intérêts face aux réglementations et aux décisions de nature administrative ou politique. Ce séminaire vous aidera à mieux connaitre les champs de l'influence et à établir, activer et maintenir les réseaux adaptés à vos projets et à votre domaine d'activité. Principaux thèmes abordés : ...¢ Quelle est donc la nature de l'influence dans le secteur de la santé ? Comment fonctionne-t-elle aux niveaux national et international ? ...¢ Quels sont les rôles des pouvoirs publics et judiciaires ? ...¢ Quelles sont les évolutions du statut et du rôle de l'expertise dans la prise de décision et dans la formation de l'opinion ? ...¢ Comment identifier les décisionnaires et les leaders d'opinion sur les questions de santé ? ...¢ Quelles sont les étapes-clefs d'une stratégie d'influence ? Comment évaluer son efficacité ?»...
Source: http://www.lesechos-formation.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Feb 24 10:06:17 CET 2009

Abeilles : les insecticides pas seuls incrimines

«L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments a identifié une quarantaine de causes de mortalité d'abeilles, dont un acarien qui fait des ravages. Les insecticides Gaucho et Ré­gent, de Bayer et BASF, ne sont pas l'unique cause des mortalités d'abeilles constatées depuis le début des années 1990 en France, contrairement à ce qu'affirment une partie des apiculteurs. La preuve : depuis l'interdiction de ces insecticides systémiques, appliqués sur les graines de tournesol et de mais, les ruches ne se portent pas mieux. De nombreuses études montrent pourtant que la santé des abeilles ne cesse de se dégrader partout dans le monde. Les Etats-Unis, par exemple, sont touchés par une nouvelle maladie d'origine inconnue : le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles ou CCD. Un rapport de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), rendu public la semaine dernière, a passé en revue une grande partie de ces études sans toutefois être exhaustif. Les experts consultés par l'agence dénombrent en tout une quarantaine de causes à l'origine des mortalités et des affaiblissements de colonies d'abeilles. «Aucun cas d'in­toxication im­pliquant des résidus de produits dans le pollen ou le nectar d'espèces végétales issues de semences traitées n'a été recensé dans la littérature ou par les réseaux», souligne le rapport. L'Afssa recommande notamment la création d'un réseau d'épidémiosurveillance fonc­tionnant en continu. «Du fait qu'il n'y a aucun enregistrement, on est dans l'incantation médiatique», s'insurge Philippe Vannier, directeur de la santé animale à l'Afssa.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Feb 23 10:35:51 CET 2009

Le patron du groupe Bosch-Siemens fait du lobbying

«Kurt-Ludwig Gutberlet, patron du groupe allemand Bosch-Siemens (BSH), s'est déplacé en personne à Bruxelles pour une opération de lobbying de la dernière chance. L'industriel tente de convaincre la Commission européenne de renoncer à un renforcement des normes concernant les performances énergétiques des appareils électroménagers. Un projet "très dangereux", selon lui, qui se traduirait par une perte de 1,5 milliard d'euros pour les fabricants du secteur.»...
Source: http://www.lexpress.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Feb 22 12:21:10 CET 2009

Donnees privees : le groupe europeen d'experts est dissous

«Sécurité - Suspecté d'être proche d'intérêts américains, le groupe d'experts chargés de travailler sur la protection des données privées en Europe a été dissous par le commissaire européen Jacque Barrot. A sa place, deux conférences sont annoncées. Des sénateurs français, alertés par le président de la Cnil Alex Turk, s'étaient inquiétés de la composition du groupe d'experts (*) sur la protection des données nommé par la Commission européenne, groupe dont quatre membres sur cinq étaient liés à des intérêts américains. Inquiétude dissipée, puisque la commission des Lois du Sénat a publié hier un communiqué où elle indique prendre acte « de la dissolution récente de ce groupe d'experts » et constater que sa proposition de résolution européenne avait ainsi obtenu satisfaction. Les sénateurs attribuent cette rapide dissolution à « la vigilance du président de la Cnil » et à « la diligence de M. Jacques Barrot, commissaire européen en charge de la protection des données, qui a immédiatement décidé de mettre un terme à ce groupe d'experts dès qu'il a été alerté par le gouvernement ».»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

Thu Feb 19 18:28:38 CET 2009

Pour l'ouverture d'une enquete parlementaire contre Christine Albanel !

«Et si Christine Albanel faisait l'objet d'une enquête parlementaire destinée à vérifier son indépendance vis à vis des lobbys culturels lorsqu'elle défend devant le Parlement la riposte graduée et son projet de loi Création et Internet ? Numerama liste toute une série de comportements sujets à interrogations, qui tendent à mettre en doute la sincérité et l'indépendance du gouvernement sur ce dossier. Faites le savoir sur Facebook : rejoignez le groupe "Pour l'ouverture d'une enquête parlementaire contre Christine Albanel" Politique, Riposte graduée Le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre a dit mardi qu'il demandait l'ouverture d'une commission parlementaire à l'encontre des sites de streaming qui diffusent des films sans l'autorisation des ayants droit. Pourquoi pas. Mais il nous semble qu'en retour, une commission parlementaire à l'encontre de Christine Albanel s'impose, tant il devient chaque jour plus évident que la ministre de la Culture ne souhaite servir les intérêts que d'un petit nombre de grandes entreprises culturelles, sans se soucier de l'intérêt du public... le tout à grand renfort d'omissions, de déformations voire de mensonges qui font peser des doutes sérieux sur son indépendance.»...
Source: http://www.numerama.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Feb 17 15:24:11 CET 2009

Pour Vivendi, la fibre optique ne sert qu'a encourager le piratage

«Analyse - On comprend mieux le peu d'empressement des opérateurs pour déployer la fibre après les déclarations du directeur financier de Vivendi. Philippe Capron considère qu'elle ne sert à rien, si ce n'est à inciter davantage le téléchargement illégal. « Aujourd'hui, la fibre ne sert à rien... Il n'y a aucun revenu, aucun service supplémentaire à mettre en face d'investissements considérables. Cela peut simplement encourager un peu plus le téléchargement illégal de films. » Rapportés par le quotidien La Tribune, ces propos émanent du directeur financier de Vivendi, Philippe Capron, qui les a tenus jeudi 12 février lors d'une conférence à l'Irest (*) devant des représentants des opérateurs télécoms, des équipementiers et des universitaires. Cette absence d'applications financièrement rentables pour les opérateurs expliqueraient, selon lui, leur manque d'empressement à déployer un réseau en fibre optique. Un diagnostic que Gervais Pelissier, directeur financier de France Télécom, lui aussi présent lors de cette conférence-débat, aurait confirmé. Le cout du déploiement à la charge des opérateurs»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying,Haut Débit


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying,Haut Débit | Admin | Cache

02 17 2009 15:28:47

Intelligence Economique

«Les sociétés d'Intelligence économique sont, actuellement, régies en France par le titre 2 de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983, tel qu'il a été modifié par l'article 102 de la loi n° 2003-239 du 18 mars 2003. Cela ressort des débats parlementaires qui ont précédé le vote de la loi, notamment du rapport de la Commission des Lois de l'Assemblée Nationale (rapport n° 508), mais aussi de la jurisprudence, notamment un arrêt de la Cour de Cassation qui, en 2006, a condamné le dirigeant d'une agence d'intelligence industrielle pour exercice sans autorisation préfectorale prévue à cette loi.» [...] «Ainsi un projet de loi (projet de loi LOPSI 2) - encore confidentiel - prévoit, dans son article 45 VI de “sortir” l’intelligence économique de la loi du 12 juillet 1983 pour créer un texte qui lui serait spécifique… »...
Source: http://enqueteur.wordpress.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique | Admin | Cache

Sun Feb 15 15:07:31 CET 2009

Lobbying : panique a la Commission europeenne

«Douze sociétés «douteuses» sont inscrites sur la liste officielle des groupes de pression de l'institution. Il règne un climat de paranoia à la commission européenne depuis la découverte, la semaine dernière, d'une opération de piratage du registre d'enregistrement des lobbyistes à Bruxelles. Une mystérieuse société financière britannique, baptisée Fare Banks Ltd s'est inscrite, le plus simplement du monde, sur la liste des multiples groupes de pression opérant au sein du quartier européen. Sur sa fiche d'identité, le cabinet en question affirme réaliser 250 millions d'euros de chiffres d'affaires, un revenu quarante fois supérieur à celui des plus gros cabinets de la place, comme Hill & Knowlton !»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Fri Feb 13 17:59:20 CET 2009

Greenpeace denonce des ''fuites organisees''

«D'après un rapport officiel ( disponible ici ), l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) conclut à l'innocuité du mais transgénique Mon 810 de la firme Monsanto, dont la culture est interdite en France . Il contredit les arguments du rapport du professeur Yvon le Maho sur lequel Paris s'est appuyée, l'an dernier, pour justifier l'interdiction de la culture de ce mais transgénique en France. Faut-il alors s'attendre à ce que la culture de ce mais soit à nouveau autorisée en France ? Lepoint.fr a recueilli la réaction d'Arnaud Apoteker, responsable de la campagne anti-OGM de Greenpeace. Ce dernier ne cache pas son scepticisme au sujet de la note de l'Afssa : "Il a du y avoir des fuites organisées. Il y a un effort concerté de la part du lobby de l'industrie de la biotechnologie", souligne-t-il. Le débat refait surface en France alors que la Commission européenne a recommandé, fin janvier, de lever la clause de sauvegarde mise en place en France, à l'issue du Grenelle de l'environnement, contre la culture du mais Mon 810. Les représentants des Etats membres doivent notamment se prononcer sur cette proposition le 16 février. Lepoint.fr : Etiez-vous au courant de l'existence de cette note de l'Afssa ? Arnaud Apoteker : Non, je ne savais pas qu'elle existait et nous allons essayer de nous la procurer. Cette note de l'Afssa parle d'effets toxicologiques et elle est maintenue "sécrète" (selon les termes du Figaro , NDLR). C'est une véritable aberration. Mais on ne peut pas imaginer que la sortie de cet article dans Le Figaro n'ait pas été orchestrée. Il a du y avoir des fuites organisées par des pro-OGM. Je pense que des personnes au sein de l'Agence sont loin d'être neutres et ont volontairement propagé cette information quelques jours avant les décisions européennes. Il y a un effort concerté de la part du lobby de l'industrie de la biotechnologie. C'est certainement pour influencer le ministre Jean-Louis Borloo, mais aussi l'ensemble des pays de l'Union européenne qui seraient prêts à soutenir la clause de sauvegarde française.»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

Tue Feb 10 13:31:50 CET 2009

Bruxelles invite la Mozilla Foundation dans son enquete contre Microsoft

«Juridique - Sur demande de la Commission européenne, la Mozilla Foundation va fournir son expertise technique dans la procédure engagée contre Microsoft, accusé de lier la vente de Windows avec Internet Explorer. Plutôt silencieuse depuis le lancement de la procédure de la Commission européenne contre Microsoft le mois dernier, la Mozilla Foundation n'en est pas moins restée inactive. Editrice du navigateur Firefox, principal concurrent d'Internet Explorer, le produit visé par l'enquête de Bruxelles, elle s'est vu accorder le statut de « tierce partie intéressée » par les autorités de Bruxelles. Un statut qui l'autorise à apporter son expertise technique pour démontrer les liens existants entre Windows et Internet Explorer et, surtout, les entraves empêchant un produit concurrent comme son navigateur Firefox ou celui de l'éditeur norvégien Opera, à l'origine de la plainte, d'être préinstallé sur un PC équipé de Windows, vendu dans le commerce.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Sat Feb 7 11:32:37 CET 2009

Jamendo rémunère la diffusion de la musique libre sans la Sacem

«Jamendo rémunère la diffusion de la musique libre sans la Sacem Le site qui distribue des artistes sous licence Creative Commons propose des contrats pour une exploitation commerciale des morceaux. Un moyen de mieux faire connaitre le concept. Arnaud Devillard, 01net., le 06/02/2009 à 16h45 Le concept des Creative Commons est parfois résumé sous l'appellation « musique libre ». Ces licences, distinctes du copyright anglo-saxon ou du droit d'auteur à la française, permettent en effet un partage plus facile des oeuvres numériques. Mais il y a des règles, l'utilisateur ne peut pas faire n'importe quoi. Notamment dans un cadre professionnel. C'est pour cette raison que le site Jamendo, qui distribue sur Internet 8 000 artistes en licence Creative Commons (plus de 15 000 albums en ligne), propose à partir de cette semaine des contrats aux professionnels pour leur permettre de diffuser les musiques dans un cadre commercial. Et de rémunérer les artistes, comme le fait la Sacem pour ses propres sociétaires, ou d'autres sociétés de gestion des droits.»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Ruptures,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Ruptures,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Feb 6 10:31:42 CET 2009

Transparency International appelle le Parlement a plus de rigueur envers les lobbys

«Alors que l'Assemblée nationale doit modifier ses règles en matière de lobbying dans le courant de l'année, la section française de l'organisation anti-corruption Transparency International adresse au Parlement une série de recommandations. Objectif: encadrer plus étroitement les groupes d'intérêt et prévenir la corruption. La section française de Transparency-International (TI), a adressé mercredi au Sénat et à l'Assemblée nationale un document visant à réglementer les activités de lobbying au Parlement. Principale organisation de la société civile luttant contre la corruption, TI France est présidée par Daniel Lebègue,ancien directeur du Trésor, et compte parmi ses membres Anne-José Fulgéras, ex-dirigeante de la section financière du Parquet de Paris. Dans ce document, l'organisation pointe le vide juridique qui, en France, entoure les lobbys dont l'action "n'est ni définie, ni réglementée".»...
Source: http://www.lexpress.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Feb 6 09:58:56 CET 2009

Des etudes contradictoires sur la dangerosite des antennes-relais - Technologies - Le Monde.fr

«Les opérateurs de téléphonie mobile et les associations de particuliers inquiets mettent en avant des études contradictoires sur les conséquences des champs éléctromagnétiques sur la santé de l'homme. Les agences sanitaires : * Sur le site de l'Agence nationale des fréquences, une carte montre les implantations des 47 500 stations de radiotéléphonie utilisant du GSM 900 ou du GSM 1800, les 26 800 stations utilisant de l'UMTS et les 725 stations de base Wimax. Une deuxième carte permet de connaitre, département par département, le niveau du champ électrique de chaque antenne-relais par rapport à la valeur limite fixée par le décret du 3 mai 2002.» [...] «Le site de l'association Robins des toits (association nationale pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil) propose une série d'études et rapports sur la question des antennes de téléphonie mobile. L'association met particulièrement en avant le rapport de 600 pages publié par le Bioinitiative Working Group, et où sont établis "les preuves scientifiques définitives des dangers pour la santé de la téléphonie mobile". "Sur le plan scientifique, il n'y a plus de débat. La toxicité de la téléphonie mobile est un fait établi", ajoutent les Robins des toits. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse/Methodologie


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse/Methodologie | Admin | Cache

02 06 2009 10:27:44

Could New Energy Labels Chill European Fridge Sales?

«Over the past couple of decades, the makers of appliances like fridges and washing machines say they have turned these household essentials from power guzzlers that fatten your electricity bill into increasingly efficient home devices. So what's the best way of pushing manufacturers to do even more? I met on Wednesday with Kurt-Ludwig Gutberlet, the chief executive of BSH Bosch und Siemens Hausgerete, a leading German maker of home appliances in Western Europe, as well as in Asia, Latin America and the United States. Mr. Gutberlet said his company made refrigerators 15 years ago that sucked down about 800 kilowatt-hours each year (using 1,000 watts for an hour equals one kilowatt-hour). These days his company makes fridges that use about half that amount of power each year ...” and some consume just a quarter of that amount.» [...] «He said forcing a manufacturer to suddenly drop a grade is like forcing a deluxe hotel that had four stars to switch to two stars, and he warned that consumers could turn away from new purchases that they otherwise would have made at a time when governments are trying to maintain consumption and restart economic growth. »...
Source: http://greeninc.blogs.nytimes.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

02 06 2009 9:54:26

We need new rules, but for lobbyists

«All agree that the allegations made against the four Lords are serious. More serious than the scandal that hit the Commons over a decade ago when MPs were found to be in the pay of lobbyists. Now, as then, though, the focus of our attention is on the seller of influence rather than the buyer. Back in 1994, in the wake of cash-for-questions, the Nolan Committee set up to deal with the crisis, fell shy of regulating lobbyists. It was impossible, they claimed, to arrive at a satisfactory definition of who or what a lobbyist is, thus making any system unworkable. Instead the lobbying industry was asked to go away and regulate itself. Just as Nolan's Committee was struggling with a definition, law-makers in the United States found one. The Lobbying Disclosure Act of 1995 introduced a single, mandatory register of all professional lobbyists. Its primary aim was the public disclosure of the potentially corrupting nexus between lobbyists, money and legislators. What concentrated minds was political scandal. Congress had been caught up in a sensational case of corruption touching several members. It was controversy again, involving the super-lobbyists Jack Abramoff, that led to another sweeping series of lobbying and governmental ethics reforms in 2007, signed in rather reluctantly by George Bush. The recent Presidential race was largely scandal-free, but curbing the power of lobbyists was front of voter's minds. In a move designed to signal change, President Obama chose his first day in office to tighten the rules further, putting stops on the ...˜revolving door' between his administration and the industry, and introducing a ban on gifts by lobbyists.»...
Source: http://www.spinwatch.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Tue Feb 3 14:01:25 CET 2009

Let the daylight in

«Since the Sunday Times splashed their story last week about four senior Lords allegedly willing to take cash to exert influence, it has been open season for the press on the activities of the upper chamber. Once again, the reputation of Parliament has been dragged through the mud. While this has made for some sensationalist headlines, it has also given the public a rare insight into the secretive world of lobbying. For those of us who cannot grace the stately rooms of Parliament, we now know it is a place where, over cups of tea or pints of beer, corporate lobbyists bend the ear of our elected and non-elected representatives in favour of their clients. While the Lords scandal is shocking, so too is the fact that, at present, there is no way for the public, or even parliamentarians, to know who is trying to influence key decision-makers.»...
Source: http://www.spinwatch.org | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Mon Feb 2 12:45:38 CET 2009

Insecticide Regent: non-lieu

«Le tribunal de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) a rendu une ordonnance de non-lieu en faveur des groupes chimiques BASF Agro et Bayer CropScience, ayant commercialisé le pesticide Régent TS, accusé par des apiculteurs d'être à l'origine d'une surmortalité d'abeilles, a-t-on appris aujourd'hui auprès d'un avocat des plaignants. Me Bernard Fau, avocat de l'Union nationale de l'apiculture française (UNAF), a indiqué à l'AFP avoir reçu lundi matin l'ordonnance de non-lieu rendue par la juge d'instruction chargée du dossier, prononcée vendredi. Le procureur de la République de Saint-Gaudens avait requis en 2008 un non-lieu en faveur de BASF et de Bayer et de leurs deux PDG.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Jan 28 14:32:55 CET 2009

McCreevy remains vague about private equity regulation

«EU Internal Market Commissioner Charlie McCreevy still has reservations about regulating private equity firms, despite heavy pressure from MEPs and earlier promises made by European Commission President José Manuel Barroso.Speaking at an international conferenceexternal on financial services held in Brussels yesterday (27 January), McCreevy made clear that an ongoing consultation external on hedge funds, launched by the Commission in December, will result in "appropriate regulatory initiatives". But he remained vague about whether similar measures should be adopted for private equity. The industry has grown significantly in recent years, and now finds itself faced with fierce criticism for its impact on employment and the alleged risks it poses to the stability of the wider financial system. Buy-outs of large companies by private equity firms are indeed highly regarded by many as operations that fuel the wealth of rich investors and managers. But they also increase unemployment when companies are subsequently dismantled for resale. However, a recent studyexternal published by EVCA, which represents the private equity industry, challenges this widespread view. It argues that private equity ownership often improves workers' conditions. Moreover, many others, including McCreevy, question the real risk to financial stability posed by private equity firms. Against a background of unclear responsibilities, especially in relation to the current financial crisis, McCreevy has so far applied his traditional laissez-faire approach to private equity firms, asking the sector to adopt self-regulatory codes but opting not to intervene directly.»...
Source: http://www.euractiv.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

01 25 2009 13:58:39

Revealed: Labour lords change laws for cash - Times Online

«LABOUR peers are prepared to accept fees of up to £120,000 a year to amend laws in the House of Lords on behalf of business clients, a Sunday Times investigation has found. Four peers ...” including two former ministers ...” offered to help undercover reporters posing as lobbyists obtain an amendment in return for cash. Two of the peers were secretly recorded telling the reporters they had previously secured changes to bills going through parliament to help their clients. Lord Truscott, the former energy minister, said he had helped to ensure the Energy Bill was favourable to a client selling "smart" electricity meters. Lord Taylor of Blackburn claimed he had changed the law to help his client Experian, the credit check company.»...
Source: http://www.timesonline.co.uk | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Tue Jan 20 16:30:06 CET 2009

Herve Rony (Snep) : « L'Hadopi doit etre mise en place rapidement pour entamer des actions massives a l'automne » - Actualites - ZDNet.fr

«Législation - Pour sortir de la crise le marché de la musique en France, le directeur général du Syndicat national de l'édition phonographique, souhaite que la loi Création et Internet (et son dispositif de riposte graduée) soit votée et appliquée le plus rapidement possible. ZDNet.fr - Les ventes de musique numérique en France ont bondi de 50 % en 2008. Est-ce un signe de maturité des consommateurs vis-à-vis des offres légales et payantes de musique sur internet et sur mobile ? Hervé Rony - Ces chiffres font état d'un véritable progrès dans les modes de consommation des internautes, mais aussi dans les modes d'accès à la musique proposés par les maisons de disques. Ce mouvement positif correspond en effet à la diversification des modèles d'affaires sur le numérique, avec notamment le lancement d'offres d'écoute de musique en streaming et en illimité par abonnement. Toutefois, nous restons prudents car nous marchons sur des oeufs : toutes ces offres sont encore au stade expérimental, tant du point de vue des professionnels que des consommateurs. Par ailleurs, le décollage des ventes de musique numérique n'est pas encore assez significatif et reste trop faible pour compenser la chute des ventes physiques de CD et de DVD. Le marché français du disque est en crise, et cela depuis six ans déjà. Depuis 2002 pour être précis, année de l'explosion des offres d'accès internet haut débit en illimité, donc du téléchargement illégal. A combien chiffrez-vous le nombre de titres musicaux piratés en France en 2008 ?»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Jan 20 16:27:03 CET 2009

Le gouvernement veut proteger les droits d'auteur sur les sites web 2.0 - Actualites - ZDNet.fr

«Il a confié au juriste spécialisé dans le droit d'auteur, Pierre Sirinelli, une mission visant à généraliser les technologies de reconnaissance numérique et de filtrage des contenus audiovisuels sur tous les sites contributifs. Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, Luc Chatel, secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation, et Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat en charge du Développement de l'économie numérique, ont lancé le 19 janvier une mission pour « favoriser la diffusion des oeuvres culturelles sur le Web 2.0 dans le respect des droits de propriété intellectuelle », indique un communiqué commun.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Jan 20 16:08:43 CET 2009

The Plot to Kill Google

«Google may not be evil, but it sure does have enemies. When Google's lawyers entered the smooth marble hallways of the Department of Justice on the morning of October 17, they had reason to feel confident. Sure, they were about to face the antitrust division...”an experience most companies dread...”to defend a proposed deal with Yahoo. But they had to like their chances. In the previous seven years, only one of the mergers that had been brought here had been opposed. And Google wasn't even requesting a full merger. It just wanted the go-ahead to pursue a small deal that it was convinced would benefit consumers, the two companies, and the search-advertising market as a whole. Settling around a large oval table in the conference room, the attorneys from Google and Yahoo prepared to make their arguments. Google wanted to serve its ads for certain search terms on Yahoo's pages in exchange for a share of the revenue those ads generated. It already had similar arrangements with AOL, Ask.com, and countless other Web sites. And the deal wasn't exclusive or permanent.»...
Source: http://www.wired.com | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat Jan 17 13:29:44 CET 2009

NKM secretaire d'Etat au numerique, les reactions par Neteco.com

«Le remplacement d'Eric Besson par Nathalie Kosciusko-Morizet au poste de secrétaire d'Etat à la prospective et au développement de l'économie numérique, fait réagir. Sans surprise, l'Acsel (Association de l'économie numérique), présidée par le frère de la secrétaire d'Etat, Pierre Kosciusko-Morizet, dirigeant fondateur de Priceminister, est confiante.» [...] «Enfin, le collectif La Quadrature du Net, par le biais de son co-fondateur Jérémie Zimmermann, a déclaré à 20 minutes.fr à propos de NKM : « certes, c'est la sœur d'un lobbyiste du Web, mais quand on voit que le nom de Frédéric Lefebvre (ndlr : jusqu'ici porte-parole de l'UMP), actionnaire à 51% d'un cabinet de lobbying, était évoqué, sa nomination est un moindre mal ». »...
Source: http://www.neteco.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Jan 15 14:38:43 CET 2009

NKM a l'Economie numerique: conflit d'interet? - Tout savoir sur les dernieres actualites politiques, monde, societe, sports, ecologie avec le journal en ligne Liberation

«La secrétaire d'Etat à l'Ecologie devient chargée de l'Economie numérique. Problème, son frère, PDG de Price Minister, préside l'association de l'économie numérique (Acsel), lobby des entreprises de ce secteur. A la faveur du jeu de chaises musicales au gouvernement, Nathalie Kosciusko-Morizet, jusqu'à présent secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Ecologie, se retrouve secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique.»...
Source: http://www.liberation.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Tue Jan 13 15:07:23 CET 2009

Haut debit universel: le gouvernement lance un appel aux operateurs et aux collectivites - Actualites - ZDNet.fr

«Le Premier ministre a lancé un appel à manifestation d'intérêt pour un label « haut débit universel », afin d'offrir l'accès à l'internet haut débit à tous les foyers français pour un maximum de 35 euros par mois à l'échéance du 1er janvier 2010. "Ca ne mange pas de pain de lancer un "appel à manifestation d'intérêt". Au..." Commentaire de Sharpshooter Au total, 500 000 foyers (1,7 % de la population) n'ont aujourd'hui pas accès au haut débit, défini par un minimum de vitesse de connexion de 512 Kbits/s. L'une des mesures phares du plan France numérique 2012 présenté en octobre dernier par Eric Besson, le secrétaire d'Etat au Développement de l'économie numérique, établit que 100 % des foyers français accèdent au 1er janvier 2010 à l'internet haut débit pour un prix maximum de 35 euros par mois (matériel compris). Dans cette perspective, le gouvernement a lancé lundi 12 janvier, et pour un mois, un appel à manifestation d'intérêt pour un label « internet haut débit universel », à destination des opérateurs privés mais également des collectivités territoriales. Orange déjà candidat au label internet haut débit universel» [...] «Enfin, François Fillon a de nouveau souligné le rôle des collectivités territoriales. Le chef du gouvernement a donc annoncé que la Caisse des dépôts et consignations (CDC), bras financier de l'Etat, allait créer « un outil de financement spécifique vis-à-vis des collectivités territoriales qui s'engagent dans des investissements importants en matière de réalisation de réseaux en fibre optique ». »...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat Jan 10 16:03:24 CET 2009

Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe - Aboneobio : Le blog du bio

«Le reportage de Canal plus sur la malbouffe, Alerte dans nos assiettes, montre comment en 30 ans, les modes de vie des Français ont radicalement changé et le contenu de nos assiettes avec. On pensait les Français attachés aux traditions culinaires et aux plaisirs de la table, voilà qu'ils se sont mis à mal se nourrir. Le film dénonce également les lobbies de l'agro-alimentaire qui sont en train de l'emporter en France, face aux enjeux de santé publique et contre l'intérêt général des consommateurs. Ces derniers sont plus que jamais menacés par les épidémies le diabète, l'obésité et autres maladies.»...
Source: http://aboneobio.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Thu Jan 8 16:30:59 CET 2009

Paris negocie pour obtenir son nom de domaine '.paris' - Journal du Net

«Paris veut créer un '.paris' et le commercialiser en 2010. Cependant, elle considère le prix à payer à l'Icann trop élevé, tout comme Barcelone ou New-York. Plusieurs grandes villes du monde (Paris, New-York, Barcelone...¦) veulent détenir leur propre nom de domaine (lire notre confidentiel : Vers des .paris, .nyc ou .bcn ?, du 06/11/08). Mais le prix élevé des extensions personnalisées (lire l'article : Les marques s'inquiètent du prix des nouvelles extensions Internet, du 26/09/08) les refroidit. Le dépôt d'une extension coute en effet 185 000 dollars. Elle coute ensuite 75 000 dollars par an, ou 5 % du chiffre d'affaires tiré de l'exploitation de cette extension si cette proportion dépasse 75 000 dollars. Aussi, selon "Les Echos", cinq grandes villes se seraient associées pour faire du lobbying auprès de l'Icann (organisme gestionnaire des noms de domaine) afin de faire baisser le prix de cette nouvelle forme d'extension. Paris, Barcelone, Berlin, Hambourg et New-York ont créé dotCities, un groupement d'intérêt commun par l'intermédiaire duquel elles ont envoyé un courrier à l'Icann formulant une proposition tarifaire. Elles demandent à ce que le dépôt d'un dossier soit abaissé à 50 000 dollars, pour 15 000 dollars de cout annuel.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Jan 8 11:01:58 CET 2009

Acharnement: TF1 fait du lobbying a Bruxelles pour brider France Televisions

«En plus de cajoler les députés UMP français au moment de la rédaction du projet de loi sur l'audiovisuel, TF1 mène depuis un an d'intenses activités de lobbying auprès de Bruxelles qui s'apprête à réviser les règles concernant les chaines publiques. Objectif: éliminer ses concurrents en empêchant notamment les télés publiques de se livrer à des activités commerciales ou réaliser toute forme de profits.Incapable d’enrayer la chute de ses audiences à la régulière, TF1 fait depuis plusieurs mois le forcing en menant d’intenses activités de lobbying auprès des pouvoirs politiques français et européens.Outre les attaques convergentes contre l’access prime-time de France 2 répercutées par des personnalités aussi diverses que Jean-Claude Dassier, Frédéric Lefebvre ou Christine Albanel, plusieurs journaux avaient révélé le lobbying mené par « l’association des chaînes privées » auprès des parlementaires Français.Cette association qui regroupe TF1, M6 et Canal-Plus avait commandé un rapport au cabinet de conseil en stratégie AT Kearney. Un document qui aurait fortement inspiré le président de la République au moment d’annoncer la suppression de la publicité sur les chaînes publiques.»...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

Tue Jan 6 13:46:27 CET 2009

MPs call for lobbying crackdown - Yorkshire Post

«Lax rules are allowing former Ministers to exploit their insider knowledge for profit "with impunity", claims a committee of MPs. The public administration committee is calling for tougher regulation of lobbying and also wants all lobbying activity to be monitored by a tougher watchdog. It says the industry's attempt at self-regulation has failed. Ex-Ministers must seek a ADVERTISEMENT dvice from an committee when taking outside jobs related to their former responsibilities and abide by that advice but the MPs' investigation found recommendations varied inexplicably from case to case and were so vague as to allow most activity to continue unchecked. "We are strongly concerned that, with the rules as loosely and as variously interpreted as they currently are, former Ministers in particular appear to be able to use with impunity the contacts they built up as public servants to further a private interest.»...
Source: http://www.yorkshirepost.co.uk | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Tue Jan 6 12:22:57 CET 2009

Par crainte de corruption, Alcatel-Lucent se separe de centaines d'agents commerciaux, actualite Defense ouverte : Le Point

«On savait déjà que l'Elysée avait organisé la vente à Dassault Aviation de 20,8 % d'actions de Thalès jusqu'alors détenues par la société Alcatel-Lucent . L'équipementier en télécommunications se prépare visiblement à d'autres changements de grande ampleur. En annonçant le 12 décembre dernier, lors de la présentation de son plan stratégique, que le groupe Alcatel-Lucent "sera[it] bientôt une société normale", son directeur général Ben Verwaayen ajoutait qu'il supprimerait 1.000 postes de managers, et 5.000 emplois de sous-traitants. Parmi ces derniers, l'entreprise franco-américaine entend se séparer de plusieurs centaines de lobbyistes et d'agents commerciaux qui, dans tous les pays du monde mais surtout dans les pays émergents, assurent la liaison entre Alcatel-Lucent et ses clients étatiques. Notamment dans les réseaux d'infrastructure de télécommunications, où la guerre fait rage entre un tout petit nombre d'acteurs mondiaux comptant entre autres, outre Alcatel-Lucent, l'Allemand Siemens , le chinois Huawei , le finlandais Nokia , le suédo-japonais Sony-Ericsson . En confirmant au point.fr la réalité des ruptures de contrats avec des agents commerciaux, une porte-parole d'Alcatel-Lucent ne précise pas leur nombre ni les pays concernés, mais rappelle "un principe : celui de travailler dans le respect des lois des pays où nous intervenons. Ce n'est pas un choix : nous entendons appliquer les règles. Nous ne faisons pas d'autre commentaire".»...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat Dec 27 13:43:45 CET 2008

EU clears Spanish regulation on fast internet | Industries | Technology, Media & Telecommunications | Reuters

«MADRID, Dec 27 (Reuters) - The European Commission has cleared a Spanish draft regulation on wholesale broadband internet access which will allow Telefonica (TEF.MC) to limit access for rivals to parts of its new fibre-optic network. In a press release posted on the European Commission's website Dec. 24, the Commission said it had given the Spanish regulator, the CMT's, draft the green light, but added it still had concerns on certain elements of the regulation. The Commission said it believed wholesale broadband access for Telefonica's rivals should not be limited for internet speeds of up to 30 megabits per second.»...
Source: http://www.reuters.com | Source Status Categories: Tendances,Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat Dec 27 13:36:13 CET 2008

ouest-france.fr - La cheminee a ethanol, cadeau empoisonne ?

«Ces appareils de chauffage décoratifs ne dégagent pas de fumée et s'utilisent sans conduit. Ils sontpourtant dans le collimateur des associations de consommateurs. SAINT-BRIEUC. • « Je ne veux même pas en entendre parler. Ces cheminées à éthanol, c'est un phénomène de mode et un truc dangereux. Moi, je préfère ne pas en vendre ! » Toutes les enseignes spécialisées ne pensent pas comme ce commerçant des Côtes-d'Armor. Depuis le début de la semaine, il y a le feu dans la cheminée française. Lundi, la Commission de sécurité des consommateurs a rendu un avis alarmant. Selon cet organisme indépendant, ces cheminées présenteraient des « risques sérieux d'intoxication et de brulures graves ». L'UFC-Que Choisir a même demandé au gouvernement d'«interdire la commercialisation » des produits « les plus dangereux ». Elle les assimile à des « bombes à retardement ». Il s'en vend 80 000 par an Des propos que rejette Cyril Cheminade, directeur de Calme Intérieur, basé à Plérin et spécialisé dans la décoration et l'aménagement intérieur : « C'est de la diffamation commerciale. Le foyer à éthanol suscite un tel engouement qu'il a été copié par n'importe qui. Cette polémique nuit gravement au produit. Elle est tombée trois jours avant Noel, ce n'est pas un hasard. Des distributeurs de cheminées très influents font du lobbying et veulent manipuler le consommateur ».»...
Source: http://www.ouest-france.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Dec 23 23:27:15 CET 2008

Gabrielle Gauthey, Arcep : «L'intervention des collectivites dans le deploiement de la fibre optique est indispensable» - Actualites - ZDNet.fr

«Depuis 2004, les collectivités territoriales peuvent établir et exploiter des réseaux télécoms. Gabrielle Gauthey, membre du collège de l'Arcep, détaille les impacts de ces réseaux d'initiative publique en termes de couverture du territoire et de développement de la concurrence. ZDNet.fr - A la demande du Parlement, l'Arcep a dressé un bilan (*) des réseaux d'initiative publique déployés par les collectivités locales. Combien de ces réseaux dénombre-t-on aujourd'hui en France ? Gabrielle Gauthey - Il existe actuellement 88 projets de réseaux haut débit de collectivités locales en France, ou réseaux d'initiative publique (RIP), dont 56 sont opérationnels. Ces projets représentent un total de 1,4 milliard d'euros dont 50 % d'investissements privés et 50 % d'investissements publics. Quel bilan tirez-vous de ces RIP ?»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat Dec 20 14:26:39 CET 2008

Tres haut debit : l'Etat ne veut pas financer le raccordement des regions - Actualites - ZDNet.fr

«Stratégie - L'Association des régions de France appelle l'Etat à lancer un plan de financement de 10 milliards d'euros pour raccorder 90 % de la population en fibre optique et éviter une nouvelle fracture numérique. Le gouvernement laisse la main aux opérateurs privés. L'Association des régions de France (ARF) a appelé le 9 décembre dernier à un "New Deal numérique" suite à la publication d'une étude « indépendante » sur le déploiement du très haut débit. Selon ce rapport, à défaut d'intervention publique, c'est-à-dire sur la seule base des investissements des opérateurs privés, seulement un tiers des foyers français seront raccordés à l'internet par la fibre optique (FTTH) vers 2015, à savoir les foyers des zones desservies par le câble et des zones denses. « Une intervention publique est indispensable » « Pour éviter de revivre ce que nous avons vécu avec le haut débit, à savoir une intervention publique tardive et dispersée, et donc recréer une fracture numérique mais à la puissance 10 avec la fibre, il faut d'ores et déjà envisager une intervention publique pour le déploiement du très haut débit », explique le député PS de la Nièvre Christian Paul, président de la commission technologies de l'information de l'ARF. L'ARF estime que 40 milliards d'euros sont nécessaires pour couvrir 90 % de la population en très haut débit d'ici une dizaine d'années, soit environ 15 millions de foyers, via le déploiement de la fibre optique. Les opérateurs privés étant prêts à investir de leur côté 10 milliards d'euros, 30 milliards restent à réunir. Les collectivités locales, via les réseaux d'initiative publique cofinancés par des partenaires privés, pourraient réunir environ 20 milliards d'euros. Au final, l'ARF en appelle donc à un financement public de 10 milliards d'euros sur dix ans, soit un milliard par an.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Sat Dec 20 14:23:13 CET 2008

19/12 > Il y a plus d'un âne qui s'appelle Martin ...

«19/12 > Il y a plus d'un âne qui s'appelle Martin ... Tout à son projet de défense du pré carré des opérateurs de téléphonie mobile, Martin Bouygues,dans une interview aux Echos tacle Free sur sa politique tarifaire en...¦ adsl : « Quand je compare la rentabilité des uns et des autres, je constate que Free est bien plus profitable que Bouygues Telecom. Si l'on veut plus de concurrence et faire baisser les prix pour le consommateur, Free serait donc déjà bien inspiré de réduire un peu ses marges sur l'ADSL avant de penser à venir sur le mobile. » Pas très inspiré tout de même le patron de Bouygues Telecom qui vient de faire une entrée assez discrète dans le petit monde des FAI avec une offre très classique (qui a dit quelconque ?) plus chère que celle de Free. Notamment en non dégroupé (adsl nu à 44.90euros!) où le nouvel entrant réussit l'exploit d'être plus cher ...¦ qu'Orange, une quinzaine d'euros au dessus de tous ses autres concurrents. Savoureux n'est il pas ?»...
Source: http://www.grenouille.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Dec 19 15:07:52 CET 2008

[Bakchich] Sarkozy a pilote l'entree de Dassault au capital de Thales

«Poids lourd de l'industrie aéronautique civile et militaire, le groupe EADS comptait bien mettre la main sur la société Thalès (ex Thomson), une jolie boite à outils électronique. En effet, Philippe Camus, nommé cet été à la tête d'Alcatel, est étranglé financièrement et cherche à vendre, et vite, les 20,8% qu'il possède dans Thalès. Avec sa confortable trésorerie de quelque 13 milliards d'euros, EADS était donc sur les rangs. Et son offre de 1,62 milliard d'euros laissait peu de chance aux éventuels outsiders. Une acquisition d'autant plus stratégique pour EADS que le groupe réalise 80 % de son chiffre d'affaire avec Airbus et l'aviation civile. Une activité très cyclique qu'EADS, qui est aussi un groupe de défense, cherche impérativement à compenser en augmentant la part militaire de ses activités.»...
Source: http://www.bakchich.info | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Dec 17 13:54:07 CET 2008

Commission de deontologie de la fonction publique : acces des agents publics au secteur prive - Rapport d'activite 2007, Rapport au Premier ministre - La Documentation francaise

«Ce rapport est le premier présenté par la commission de déontologie issue de la réforme introduite par la loi n° 2007-148 du 2 février 2007. Cette commission unique remplace les trois anciennes commissions de déontologie, compétentes respectivement pour la fonction publique de l'Etat, la fonction publique territoriale et la fonction publique hospitalière. La commission, qui peut toujours être saisie pour donner un avis sur le départ des agents publics vers le secteur privé, se prononce en outre aujourd'hui sur les déclarations des fonctionnaires qui souhaitent cumuler leurs fonctions avec la création ou la reprise d'une entreprise privée, ou bien sur celles des dirigeants d'entreprise entrant dans la fonction publique tout en poursuivant leur activité. Elle a par ailleurs conservé sa compétence pour donner un avis sur les autorisations demandées par des chercheurs pour participer à la création ou aux activités d'entreprises valorisant les résultats de leurs travaux. Ce rapport se compose de deux parties. La première traite du cas des agents des trois fonctions publiques cessant leurs fonctions ou bien exerçant un cumul. La seconde concerne les avis sur la participation des chercheurs à la création d'entreprise et aux activités des entreprises existantes. Chacune de ces parties comprend un bilan statistique et une analyse de jurisprudence.»...
Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Dec 16 16:28:40 CET 2008

L'Assemblee vote la creation de deux taxes pour la TV publique

«Les députés français ont entériné lundi la création de deux nouvelles taxes - l'une concernant les opérateurs de télécommunications électroniques, l'autre portant sur les recettes publicitaires des chaines privées - destinées à compenser la suppression de la publicité sur les chaines de télévisions publiques à partir du 5 janvier prochain. (Reuters/Eric Gaillard) L'Assemblée nationale a adopté par 26 voix contre 19 l'article qui créée une taxe de 0,9% sur les opérateurs de télécommunications électroniques, les services de renseignement téléphoniques en étant exonérés. Les députés ont rejeté à l'unanimité un amendement, pourtant voté par la commission des Affaires culturelles, qui proposait de rendre cette taxe progressive, de 0,5 et 0,9% en fonction du chiffre d'affaires de l'opérateur. Auparavant, ils avaient adopté l'article, modifié par un amendement, créant une taxe sur les recettes publicitaires des chaines privées qui variera entre 1,5 et 3% "en fonction des évolutions conjoncturelles".»...
Source: http://www.lexpress.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Dec 14 13:45:11 CET 2008

Bingo: la bataille des cafes

«A quelques jours de l'entrée en vigueur d'une nouvelle législation sur le jeu en France, la Confédération française des professionnels en jeux automatiques (CFA) veut obtenir l'autorisation d'installer dans les cafés des jeux à gains limités (flippers, billards, et surtout bingos), interdits pour l'instant. Pour parvenir à ses fins, la CFA use de tous les moyens : lobbying auprès des élus, conférence de presse à Paris (16 décembre)... La profession, qui compte environ 500 sociétés, redoute d'être la grande perdante de la libéralisation décidée pour aligner la France, à partir de 2009, sur la norme européenne. Elle le craint d'autant plus que la Française des jeux (FDJ) et les casinos vont pouvoir, eux, installer des bornes dans les cafés.»...
Source: http://www.lexpress.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Dec 14 10:08:39 CET 2008

New Service Makes Tor Anonymized Content Available to All | Threat Level from Wired.com

«Two veteran coders have teamed up to create a kind of Google for the anonymous underweb. Aaron Swartz, a Reddit developer, and Virgil Griffith, creator of WikiScanner, have created a new service called tor2web that gives users access to website hosted anonymously on the Tor network. Though Tor -- "the onion router" -- is more famous as a privacy tool designed to prevent tracking of where a web user surfs on the internet, since 2004 the system has allowed users to host servers as well. Unlike conventional servers, these Tor "hidden services" cannot normally be traced to the person operating them. One drawback to these websites: they've only been accessible to people who download and install the Tor software. Swartz wanted to free up the content to make it available to anyone, so he and Griffith created tor2web as a bridge between the public internet and the untraceable sites. Tor is endorsed by the Electronic Frontier Foundation and other civil liberties groups as a method for whistle blowers and human-rights workers to communicate with journalists, among other uses.»...
Source: http://blog.wired.com | Source Status Categories: Whistle Blowing,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Dec 12 13:52:29 CET 2008

Bouygues et Orange montent au creneau contre l'attribution d'une licence 3G a Free - Actualites - ZDNet.fr

«Stratégie - Selon Martin Bouygues, un nouvel entrant sur le marché mobile entrainerait des pertes d'emplois chez les opérateurs. Le patron d'Orange, Didier Lombard, affirme que le futur président de l'Arcep s'opposera à l'attribution de la quatrième licence 3G. « Si le gouvernement autorise un nouvel entrant à venir faire de l'"ultra-low cost" dans le mobile, il prend une lourde responsabilité, déclare Martin Bouygues dans un entretien aux Echos publié le 11 décembre. A terme, une guerre des prix peut provoquer de 10 000 à 30 000 pertes d'emplois chez les opérateurs. » Le P-DG du groupe Bouygues vise sans le nommer Free, le FAI du groupe Iliad, seul candidat en 2007 du premier appel d'offre pour la quatrième licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G). Une candidature alors rejetée par l'Arcep (*), car Free demandait un étalement du paiement du prix de la licence - 619 millions d'euros. Depuis, toutes les options pour l'attribution de cette licence sont ouvertes. Un appel à candidature au premier trimestre 2009»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Dec 12 13:24:56 CET 2008

Suppression de la pub: Sarkozy a recopie le livre blanc de TF1 !

«Télérama s'est procuré un document secret qui a fait beaucoup parler de lui ces derniers temps: le livre blanc de TF1, censé avoir inspiré Nicolas Sarkozy lorsqu'il a annoncé sa décision de supprimer la publicité sur l'audiovisuel public. TF1, n'a effectivement pas à se plaindre, les correspondances entre le livre blanc et le projet de loi sont troublantes. Suppression de la pub: Sarkozy a recopié le livre blanc de TF1 ! Le Canard Enchainé avait déjà évoqué ce fameux « livre blanc de TF1 » qui aurait fortement inspiré le président de la République au moment d'annoncer la suppression de la publicité sur les chaines publiques. De nombreux députés UMP, invités à la table de Nonce Paolini y ont également eu accès. Télérama s'est procuré ce document d'une vingtaine de pages et en livre sur son site des extraits qui montrent les compétences, en matière de lobbying, des dirigeants de TF1. Troublant.»...
Source: http://www.marianne2.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Dec 11 18:22:21 CET 2008

LA COUR CONDAMNE LA FRANCE AU PAIEMENT D’UNE SOMME FORFAITAIRE POUR NE PAS AVOIR EXÉCUTÉ RAPIDEMENT L'ARRÊT EN MANQUEMENT DE LA COUR, RENDU EN 2004, SUR LES ORGANISMES GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉS (OGM)

«LA COUR CONDAMNE LA FRANCE AU PAIEMENT D'UNE SOMME FORFAITAIRE POUR NE PAS AVOIR EXECUTE RAPIDEMENT L'ARRET EN MANQUEMENT DE LA COUR, RENDU EN 2004, SUR LES ORGANISMES GENETIQUEMENT MODIFIES (OGM) En raison des circonstances de cette affaire, le montant de la somme forfaitaire est fixé à 10 millions d'euros En 20041, sur requête de la Commission, la Cour de justice avait jugé que la France avait enfreint le droit communautaire pour ne pas avoir transposé dans son droit interne, au plus tard le 17 octobre 2002, la directive relative à la dissémination volontaire d'organismes génétiquement modifiés dans l'environnement (OGM)2. Après que la Commission ait saisi la Cour d'un recours pour inexécution de cet arrêt, les autorités françaises ont adopté, les 15 et 19 mars 2007, des mesures nationales de transposition conséquentes, ainsi que, par la suite, la loi du 25 juin 2008 relative aux OGM. Après examen de ces textes, la Commission a, par courrier du 30 juillet 2008, informé la! Cour qu'elle considérait que ces mesures nationales assuraient la complète transposition de la directive et, partant, l'entière exécution de l'arrêt de la Cour. Dans ce même courrier, la Commission a indiqué également que sa demande de condamnation de la France au paiement d'une astreinte était, de ce fait, devenue sans objet. En revanche, la Commission a maintenu sa demande de condamnation au paiement d'une somme forfaitaire3.»...
Source: http://europa.eu | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Juridique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Juridique | Admin | Cache

Thu Dec 11 15:05:13 CET 2008

Pourquoi les deputes veulent-ils tuer internet en France ? - Actualites - ZDNet.fr

«Tribune - Ces derniers jours à l'Assemblée nationale, les élus du peuple, sous prétexte du bonheur de ce dernier, risquent de porter un coup fatal au développement de l'économie numérique en France. De décisions hasardeuses en amendements libertaires, les députés portent gravement atteinte à l'internet français et mettent en péril des milliers d'emplois... Deux exemples»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Dec 5 14:27:47 CET 2008

Le rapport secret qui decortique le Boeing 787 - Entreprises - Challenges.fr

«Un rapport d'Airbus démontre une connaissance impressionnante des difficultés de production du 787, le nouveau long-courrier best-seller du géant américain, qui affiche déjà plus de 900 commandes.C'EST un document de 46 pages, siglé Airbus, daté du 20 octobre 2008. Le titre se passe de commentaire: "Boeing 787 Lessons Learnt", les leçons à tirer du B787. Un modèle de rapport d'intelligence économique, avec graphiques, schémas techniques, estimations de performances et de calendriers d'industrialisation. Le tout signé de Burkhard Domke, directeur "intelligence ingénierie" de l'avionneur européen. Ce document, révélé sur le blog FlightBlogger du spécialiste américain de l'aéronautique Jon Ostrower, est du genre édifiant. Il démontre une connaissance impressionnante des difficultés de production du 787, le nouveau long-courrier best-seller du géant américain, qui affiche déjà plus de 900 commandes. Tout y passe: les modifications techniques récentes sur les appareils d'essais, les responsabilités respectives des multiples sous-traitants (Spirit, Vought, Alenia, Mitsubishi, Kawasaki) dans les retards du programme d'aviation civile le plus externalisé de l'histoire. Le document détaille même les projets d'évolution du best-seller de Boeing, notamment la future version allongée 787-9.»...
Source: http://www.challenges.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Lobbying/Analyse de Lobbying,Vulnérabilités Informationnelles


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Lobbying/Analyse de Lobbying,Vulnérabilités Informationnelles | Admin | Cache

Wed Dec 3 18:55:36 CET 2008

EurActiv.com - Commission clashes with pharma groups over drug patents | EU - European Information on Health & Lifestyle

«Commission clashes with pharma groups over drug patents[fr][de] The EU executive and European pharmaceutical giants engaged in a high-profile clash in Brussels today (28 November) as the European Commission produced a report on alleged breaches of competition by the industry.The Commission's preliminary reportPdf external on the pharma sector inquiry, published on 28 November, alleges that "competition in this industry does not work as well as it should". However, pharma industry federation EFPIA immediately shot back, ridiculing the Commission's "very selective use of facts" and claiming that the report "focused on the wrong issues". The main findings of the report point to "problems" in how so-called "originator companies" that develop and sell new medicines delay market entry of cheap generics, blocking one another's innovation and thus the discovery of new drugs. Competition between originator According to the report, originator companies are using "a variety of methods" with the objective of delaying or blocking market entry of generic companies to maintain high income streams for themselves. They also result in "significant additional costs for public health budgets – and ultimately taxpayers and patients," noted the EU executive.» [...] «The practices identified include: * Multiple patent applications for the same medicine (so-called patent clusters); * initiation of disputes and litigation; * conclusion of patent settlements which constrain market entry of generic companies, and; * interventions before national authorities when generic companies ask for regulatory approvals. Competition among originator companies themselves »...
Source: http://www.euractiv.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

Fri Nov 28 11:38:22 CET 2008

Les agriculteurs inquiets de la disparition des pesticides

«Un virage brutal serait contraire aux effets recherchés. Le « paquet pesticides » européen qui doit être adopté d'ici la fin de l'année ou le début 2009 inquiète le monde agricole. Première région productrice au monde, l'Europe de l'agriculture est aussi la première région consommatrice de pesticides du globe. Fortement dépendante de la chimie, les agriculteurs utilisent plus de 300 substances dont certaines à cause de leur toxicité avérée, vont être bannies par Bruxelles. Un impact qui serait toutefois limité, selon la Commission européenne, qui estime que 2 à 4% des substances seraient rayées de la carte, au contraire des agriculteurs, qui parlent de 40%. « Il faut qu'il y ait une cohérence entre les décisions des politiques et les contraintes techniques des cultivateurs, expliquent François Prieur, exploitant de carottes et mais dans les Landes, au domaine du Preuilh.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Nov 27 15:30:36 CET 2008

Les deputes veulent taxer les revenus de l'e-pub - Actualite sur Journal du Net E-business

«Trois amendements de dernière minute au projet de loi de réforme de l'audiovisuel public ont été déposés pour taxer les recettes de la publicité en ligne. Les acteurs de l'Internet français s'y opposent. Envoyer Imprimer Les revenus publicitaires en ligne font décidemment des envieux chez les parlementaires. Alors que le projet de loi de réforme de l'audiovisuel public est actuellement examiné à l'Assemblée nationale, pas moins de trois amendements suggérant de taxer l'e-pub ont été déposés en dernière minute, lundi 24 novembre. Le premier, rédigé par l'UMP Frédéric Lefebvre propose par "souci de cohérence et d'équité" envers les chaines de télévision, de taxer les sites proposant des contenus vidéo pour financer la production audiovisuelle française. L'ensemble des sites utilisant la vidéo serait concerné, et la régulation de leurs contenus serait confiée au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Le montant de cette taxe n'est pas précisé par l'amendement mais il est prévu qu'il sera fixé par décret en cas d'adoption. Il varierait notamment en fonction de la proportion des contenus audiovisuels mis à disposition sur un site. Sans plus de précision, ni de justification.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Nov 24 10:57:12 CET 2008

Références

«Bienvenue chez SPI-interactive Accueil Vous êtes une PME-PMI, une société internationale, une collectivité locale ou territoriale ? Vous souhaitez évoluer avec les nouvelles technologies de l'information et mieux communiquer ? Vous avez besoin de partager, de fluidifier vos échanges, de promouvoir et de négocier tout en optimisant vos procédures ? Nous avons des solutions à vous proposer, parlons-en... A travers ses divers projets On-Line et Off-Line, SPI-interactive a acquis une expertise approfondie dans les domaines de l'ergonomie et de la gestion de contenu (intranet, extranet, portails,...¦) tant dans les technologies Open Source (Linux, PHP, mySQL,...¦) que propriétaire (IIS, ASP, SQLServer,...¦). Aussi si vous recherchez des conseils, une réponse à une problématique spécifique, contactez-nous dès aujourd'hui. Dernière conception et réalisation de SPI-interactive : STRATEGIES Telecom & Multimedia : communication et média pour l'innovation des TIC. Stratégies Télécoms & Multimédia dispose des expertises et savoir-faire nécessaires pour de tels objectifs : Editorial, Evénementiel, Marketing Interactif, Régie publicitaire et Relations Media, Formation, Usages et Marchés, Standardisation.» [...] «www.fast.caissedesdepots.fr FAST - Fournisseur d’Accès Sécurisé Transactionnel Afin de faciliter la modernisation de l’administration et la simplification des démarches citoyennes, la Caisse des Dépôts s’investit dans la confiance électronique. »...
Source: http://www.spi-interactive.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

Fri Nov 21 15:05:37 CET 2008

DigiWorld Summit : la fibre compte sur l'argent public pour decoller

«La question du financement des réseaux revient comme un leitmotiv lors de la conférence organisée par l'Idate. Notamment et tout particulièrement pour le développement de la fibre optique en France. Dans le contexte actuel de crise financière, la mise à contribution des collectivités territoriales apparait comme un fait acquis par la plupart des acteurs présents, régulateur en tête. Mais d'autres difficultés freinent un déploiement qui semble clairement patiner. * * * * * * * Qui dit futur de l'Internet - la question au centre du sommet DigiWorld - pense à la fibre optique. Sans surprise, la question était donc au centre de bien des interventions lors des journées de conférence organisées par l'Idate, à Montpellier. Pierre-Eric Saint-André, directeur général d'Axione, rappelle l'enjeu : « permettre à la France de passer d'environ 150 000 abonnés [au très haut débit par la fibre optique, NDLR] aujourd'hui, à 4 millions en 2012. » Pour lui, fort de l'expérience des quelques utilisateurs déjà équipés, la demande est là : le problème vient de l'offre. Et d'en appeler, pour le développement, aux opérateurs, certes, mais surtout aux pouvoirs publics, à commencer par les collectivités locales. Mais si la loi de Modernisation de l'Economie et l'Arcep (le régulateur des télécoms) ont récemment apporté des éléments de clarification sur l'environnement réglementaire du déploiement de la fibre optique (FTTH), la situation n'en reste pas moins confuse, porteuse de fortes inégalités entre opérateurs.»...
Source: http://www.lemagit.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Nov 21 14:52:21 CET 2008

Copie privee : l'UFC Que Choisir denonce une hausse de 15% des baremes - Actualites - ZDNet.fr

«Business - L'association condamne la commission d'Albis qui veut augmenter de 15% toutes les redevances pour compenser les modifications dans ses modes de calcul, imposées par le Conseil d'Etat. L'UFC réclame son remplacement par un organisme « équilibré ». La polémique reprend au sujet des redevances pour copie privée. L'UFC-Que Choisir dénonce à nouveau la commission d'Albis, chargée de fixer les barèmes applicables aux supports numériques : ses membres ont décidé d'une augmentation générale de 15% de l'ensemble des redevances, « pour maintenir des niveaux de revenus semblables ».» [...] «« Il apparaît urgent de refondre sa structure et sa méthode de travail. Cet avis est partagé par le Premier ministre François Fillon (...). Le secrétaire d'État pour l'Economie numérique, Éric Besson, a aussi admis que le fonctionnement de la Commission pose problème », rappelle l'UFC. »...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Thu Nov 20 15:55:55 CET 2008

Microsoft a-t-il achete la demission du P-DG de Yahoo ? - News - eWeekEurope.fr

«Si Microsoft a réellement investi des millions de dollars pour influencer la décision du ministère américain de la Justice concernant le partenariat publicitaire entre Google et Yahoo, il ne s'agit pas pour autant d'un complot mais simplement de lobbying à l'américaine. Certains analystes dissertent actuellement sur les efforts de lobbying que Microsoft aurait déployés pour saboter l'accord entre Google et Yahoo dans le domaine de la publicité, qui a finalement conduit à la démission du directeur général deYahoo, Jerry Yang. Ainsi peut-on lire sur Cnet.com (1) : « En échange de millions de dollars distribués à des personnes en place à Washington, Microsoft pourrait économiser des milliards de dollars sur un éventuel rachat de Yahoo. » Ce journaliste affirme donc que Microsoft a dépensé directement ses dollars en actions de lobbying pour nuire à l'accord Google-Yahoo (ce qu'il n'a pas fait) et que l'éditeur de Windows est toujours intéressé par le rachat de Yahoo (ce qu'on ne sait pas). Il avance ainsi la théorie d'un sombre complot. Google s'est empressé de répandre cette théorie du complot.»...
Source: http://www.eweekeurope.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

Tue Nov 18 10:53:27 CET 2008

Le Figaro - USA 2008 : Obama manoeuvreavec les lobbyistes

«Barack Obama a imposé des règles plus strictes pour réduire le poids des groupes d'influence à la Maison-Blanche, mais leur omniprésence rend sa tâche difficile. Deux mois avant d'entrer à la Maison-Blanche, Barack Obama tente de concilier promesses de campagne et réalité à Washington. Il s'était engagé à bannir les lobbyistes, déclarant en mars 2007 : « Dans un an, nous aurons la chance de dire à tous les lobbyistes que les jours où ils dictaient l'agenda de la Maison-Blanche sont finis. » Il n'a pas perdu de temps. Une semaine après son élection, le chef de son cabinet de transition, John Podesta, annonçait de nouvelles règles jugées les plus restrictives jamais vues à Washington pour éviter les conflits d'intérêt. Ainsi, plus question de contribuer financièrement à la formation de l'équipe de transition si on est officiellement enregistré comme lobbyiste, soit environ 16 000 personnes officiant sur K Street et Pennsylvania Avenue à deux pas de la Maison-Blanche.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Fri Nov 14 13:11:53 CET 2008

Metaux lourds et pesticides dans le vin : l'omerta francaise | Rue89

«L'information est arrivée à bas bruit. Pas comme toutes ces études épatantes qui nous disent sur tous les tons, et le coeur, et les vaisseaux, et le poumon, et la peau, à la façon des comptines enfantines, que boire un verre de vin tous les jours est bon pour la santé. Bientôt, ce sera comme pour le cochon, dans le vin, tout sera bon. Mais là, rien. Pas un mot, pas une ligne, pas un murmure de la profession. Silence radio. Le 30 octobre dernier, le Journal Chemistry Central, revue scientifique en ligne, diffuse une étude difficile à digérer, dont je résume les conclusions: après analyse de vins en bouteille en provenance de 15 pays, il s'avère que ceux de cinq pays, dont la France, recèlent la présence de métaux lourds à un niveau dangereux pour la santé. Les chercheurs, des Britanniques de l'université de Kingston -je précise qu'en l'espèce, on ne peut pas taxer les Anglais de malveillance puisqu'ils ne sont pas producteurs et sont en sus de grands amateurs- ont utilisé un coefficient de dangerosité déjà appliqué aux autres denrées alimentaires, notamment les légumes et les poissons, prenant en compte une absorption régulière tout au long de la vie. Dans le cas du vin, un verre tous les jours. Ils ont une petite idée des causes. La carte des vins incriminés, pour ne pas dire contaminés, épouse en effet celle des zones climatiques humides et/ou à culture intensive de la vigne (la France), conduisant à recourir aux produits en « ide ». En conclusion, très raisonnablement et très logiquement, ils invitent les autorités sanitaires des pays concernés à conduire des études complémentaires.»...
Source: http://www.rue89.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence,Crise/Analyse de Crise | Admin | Cache

Sun Nov 2 16:01:42 CET 2008

Jaimelesartistes.fr, Albanel explique pourquoi ca-va-couper.fr - PC INpact

«Alors que le Sénat achevait le vote de la loi instituant la riposte graduée, le ministère de la Culture lance son site explicatif et pédagogique : Jaimelesartistes.fr Réponse hasardeuse à ca-va-couper.fr de l'UFC, Jaimelesartistes se veut être une plateforme pédagogique expliquant à la France entière ce qu'est la riposte graduée. Une démarche qui fait cependant l'impasse sur les difficultés intrinsèques auxquelles vont être confrontés Monsieur et Madame tout-le-monde avec le texte Création et Internet vite adopté vite fait bien fait par le Sénat hier soir. Dans la section « Dix idées fausses sur le projet de loi ». Le gouvernement explique ainsi que si le texte a été ainsi ficelé, c'est avant tout pour éviter de plonger dans un raz de marée procédural les Internautes français. jaimelesartistes.fr riposte graduée partenaires « Les ayants droit recourent pour l'instant avec beaucoup de retenue à la voie pénale : quelques centaines d'actions seulement ont été engagées par l'industrie musicale. Mais cette retenue doit beaucoup aux engagements des pouvoirs publics d'offrir, à court terme, une alternative aux créateurs et aux industries culturelles. L'expérience étrangère démontre que l'absence d'une telle solution aboutit à une saisine massive de la justice pénale : ainsi, des dizaines de milliers de plaintes sont actuellement enregistrées par les parquets en Allemagne. » L'internaute est donc prié de dire « Merci ! » à Christine Albanel pour cette gentille pensée. Le Parlement Européen s'est trompé»...
Source: http://www.pcinpact.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Oct 27 12:10:09 CET 2008

Business Intelligence Middle East - bi-me.com - Is mobile WiMAX really a threat to cellular markets? - News, analysis, reports

«INTERNATIONAL. Market research firm Frost & & Sullivan will host a live web briefing on Thursday 30 October 2008 at 3.00pm GMT to provide industry participants with an overview on mobile WiMAX and European cellular markets. All skepticism and hype associated with mobile WiMAX is expected to be put to rest in 2008, with operators launching commercial services based on the technology. Despite being termed 'mobile WiMAX', initial service launches will only provide fixed, nomadic and portable services rather than full mobility. The web briefing will discuss the implications of the service launch on existing HSPA deployments particularly in relation to the 3G LTE evolution vis a vis WiMAX.» [...] «"Mobile WiMAX, in the initial phases, will primarily be used for data applications rather than for mobile VoIP. As most of the initial client devices for mobile WiMAX will not support cellular technology, it will be interesting to see if users will carry two pocketed devices: one for voice and the other for data," observed Luke Thomas, Progamme Manager for Frost & Sullivan's European ICT Research practice. »...
Source: http://www.bi-me.com | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Oct 24 16:08:12 CEST 2008

Worst EU Lobbying Awards 2008 -

«Worst EU Lobbying candidates European Alliance for Access to Safe Medicines (EAASM) Nominated for hiding the involvement of big pharma corporations in their campaigns. read more... vote for this candidate The International Air Transport Association (IATA) Nominated for its deceptive lobbying campaign to avoid CO2 reduction obligations in the aviation sector. read more... vote for this candidate The Agrofuels Lobby Nominated for their misleading campaigns to promote agrofuels as green. read more... vote for this candidate Brussels-based lobbying and PR agencies Gplus and Aspect Consulting Nominated for supporting the spread of war propaganda in the recent conflict between Russia and Georgia. read more... vote for this candidate European Business and Parliament Scheme (EBPS) Nominated for abusing their location and lobbying from inside Parliament offices. read more...»...
Source: http://www.worstlobby.eu | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Wed Oct 22 14:46:43 CEST 2008

Lobbying Limits on Wall Street - Washington Post Investigations

«The move by American International Group Inc., the financial-services firm receiving a massive $123 billion bailout from the federal government, to stop all of its lobbying efforts on Capitol Hill signals a shift in how Wall Street firms are reacting to the government-backed recovery plan. The Wall Street Journal reported last week that AIG was "still engaged in a state-by-state effort to soften new federal regulations requiring mortgage originators to get licenses and provide extensive background information."» [...] «But the lobbying proposal has its critics. Melanie Sloan, executive director of Citizens for Responsibility and Ethics in Washington, called AIG's decision to stop lobbying "insane" and Daniel Clifton, head of policy research for the investment advisory firm Strategas, said "the more you lobby, the better you perform relative to your peers," Politico reported. »...
Source: http://voices.washingtonpost.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Fri Oct 17 16:16:23 CEST 2008

Etats-Unis : les frequences TV vont etre utilisees pour le haut debit mobile - Actualite sur Journal du Net E-business

«La FCC a donné son feu vert à l'utilisation des fréquences libres des chaines de télévision par les services de communications électroniques. L'Internet haut débit mobile pourra couvrir tout le territoire américain. Envoyer Imprimer La Federal Communications Commission (FCC), le régulateur américain des télécoms, veut ouvrir aux services de communications électroniques les fréquences non utilisées par les chaines de télévision, au grand dam des diffuseurs de télévision qui estiment que l'utilisation de ces fréquences pourrait interférer avec les signaux de leurs chaines et léser la qualité de diffusion de leurs programmes. Faux, rétorquent les ingénieurs de la FCC qui ont testé l'été dernier l'utilisation de prototypes de terminaux mobiles compatibles avec ces bandes de fréquences libres, dénommées white spaces aux Etats-Unis. Ces tests concluent à l'inoffensivité de ces terminaux vis-à-vis des signaux d'émission et de diffusion des chaines de télévision, indique la FCC dans un rapport publié le 15 octobre. Ce qui ouvre la voie à l'utilisation de ces ondes, et donc à la commercialisation de terminaux mobiles compatibles. Un projet envers lequel le président du régulateur des télécoms américain est particulièrement enthousiaste : "les constructeurs vont pouvoir tirer profit de ces fréquences pour développer de nouveaux terminaux sans fil et apporter le haut débit mobile à bas prix au plus grand nombre possible de consommateurs", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Haut Débit,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Oct 15 12:07:08 CEST 2008

Comment lutter contre les lobbys qui assaillent les deputes ? | Rue89

«De l'invitation à déjeuner à l'infiltration des partis, le travail d'influence des élus est intense. Des associations se rebiffent. Les signataires de l'appel citoyen pour encadrer le lobbying se sont retrouvés jeudi à l'Assemblée nationale. Nul hasard : le Palais-Bourbon est l'un des lieux préférés des agents d'influence. A l'ordre du jour, des propositions pour limiter le travail souterrain des grands groupes économiques. Problème : toutes les ONG ne sont pas convaincues... Elles sont une poignée d'associations : des mastodontes (Attac, Greenpeace, la Criirad, la Confédération paysanne...) aux petits poucets (Anticor, Ban Asbestos France, Inf'OGM). Toutes révoltées par les pratiques françaises du lobbying qu'elles jugent de plus en plus envahissantes. Dans la salle de l'Assemblée nationale où elles présentent leur « appel citoyen pour un encadrement et une transparence des activités de lobbying en direction des instances de décisions publiques », une seule députée a fait le déplacement. Toutes les institutions sont infiltrées par les lobbyistes, y compris les partis politiques»...
Source: http://www.rue89.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Oct 8 23:56:33 CEST 2008

Bachelot favorable a la publicite encadree pour les alcools sur Internet , Société - NouvelObs.com

«La ministre de la Santé Roselyne Bachelot s'est déclaré favorable mardi à l'accès, pour les viticulteurs français, à la publicité sur Internet, interdite actuellement par la loi Evin, afin de leur permettre de "lutter à armes égales avec les producteurs étrangers". Interrogée sur RMC/BFM TV, la ministre a reconnu qu'il y avait "un vide juridique" dans la loi Evin de 1991 qui encadre la publicité sur le tabac et l'alcool, puisque l'Internet grand public était inexistant au moment de sa promulgation. "Je souhaite, avec évidemment toutes les précautions qui s'appliquent à la presse écrite et radiodiffusée (les messages de prévention, etc.), que nos viticulteurs puissent lutter à armes égales sur Internet avec les producteurs étrangers", a-t-elle déclaré, souhaitant "une harmonisation de la législation", avec tous les "garde-fous" nécessaires.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Oct 3 08:56:21 CEST 2008

Appel citoyen pour un encadrement et une transparence des activites de lobbying en direction des instances de decisions publiques

«Des organisations de la société civile lancent un « Appel citoyen pour un encadrement et une transparence des activités de lobbying en direction des instances de décisions publiques » En France comme dans l'Union européenne, le monde industriel ne cesse de mobiliser des moyens financiers importants et de nombreux lobbyistes pour peser sur la décision publique, compromettant la transparence et le bon déroulement du débat démocratique au service de l'intérêt général. En ce moment même, le démantèlement d'une partie substantielle des acquis du Grenelle de l'environnement témoigne de la pression des intérêts économiques privés sur des décisions résultant d'une négociation collective qui visait un bien public vital : la préservation des équilibres écologiques et sociaux de la planète. La Commission européenne a lancé le 23 juin un « registre volontaire » des lobbyistes, sans commune mesure avec les demandes de la campagne européenne Alter EU, laquelle mobilise 160 associations de la société civile. En France, des propositions visant à réglementer le lobbying au sein de l'Assemblée nationale, actuellement préparées par une délégation spéciale, ne sont guère plus prometteuses et pourraient s'appliquer dès janvier 2009. Ainsi est en jeu la possibilité d'opter résolument - ou non - pour que des règles de démocratie et de transparence encadrent désormais l'activité des groupes de pression en France.» [...] «Le texte de l’Appel citoyen pour un encadrement et une transparence des activités de lobbying en direction des instances de décisions publiques sera disponible le 9 Octobre 2008. »...
Source: http://www.cdurable.info | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Wed Oct 1 14:52:36 CEST 2008

AT&T, Microsoft et les industries culturelles veulent imposer le filtrage des reseaux - Actualites - ZDNet.fr

«Société - Ils créent un groupe de lobbying, appelé Arts+Labs, pour faire entendre leurs arguments auprès des parlementaires américains. Objectif : filtrer d'une façon ou d'une autre les réseaux pour protéger le copyright. De grands groupes de médias américains reviennent à la charge sur un des sujets les plus polémiques du secteur IT : le contrôle, voire le filtrage par les fournisseurs d'accès des échanges illégaux de fichiers réalisés via leurs réseaux. NBC Universal, Viacom, la Songwriters Guild of America (l'équivalent de la Sacem), ainsi que l'opérateur AT&T, Cisco Systems et Microsoft viennent de former une nouvelle alliance, baptisée « Arts+Labs ». Leurs objectifs : « éduquer et informer les consommateurs sur le vaste choix de divertissements en ligne dont ils disposent », mais aussi mettre l'accent sur la « Net pollution - le spam, les virus, et l'échange illégal de fichiers », qui pourrait remettre en cause la distribution légale de ces contenus. Ce groupe de lobbying est dirigé par deux têtes bien connues dans les hautes sphères de Washington : Mike McCurry, l'ancien directeur des relations presse de Bill Clinton, et Mark McKinnon, ancien conseiller en communication auprès du président Bush et de John McCain, candidat républicain à l'élection présidentielle. La neutralité du Net remise en cause»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

09 25 2008 17:6:55

Mais que fait le lobby du vin - In vino satanas, Denis Saverot et Benoist Simmat, Albin Michel, 245p., 16 euros. - - Challenges.fr

«Comment les Français en sont-ils venus à négliger un tel trésor ? Cette fi lière vin qui irrigue notre économie fait moindre recette dans son pays. L'enquête de deux amateurs désolés. Extraits (p. 128-132). «Le sacro-saint «lobby du vin», dont le principal fait d'armes est d'avoir accompagné la division par deux de la consommation nationale depuis 1960, est-il encore une puissance ? Il est difficile de répondre positivement. Car le vignoble français, malgré ses 60 000 emplois, ses 150 000 entreprises, ses 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires et son rang enviable de deuxième poste d'exportation du pays, est sans doute le plus faible des lobbies nationaux. Au Palais Bourbon, les lobbyistes de l'industrie agroalimentaire (Ania), des agriculteurs (FNSEA, Jeunes Agriculteurs, chambres d'agriculture), du transport (Air France, SNCF...), de l'énergie (GDF, EDF, CEA...), bref, de tous les métiers qui comptent, possèdent un accès direct aux députés, via un système de badge aussi connu en interne que peu orthodoxe sur le plan légal. Mais, pour le vin, rien ou si peu. A y regarder de plus près, le lobby du vin est même le contraire de ces lobbies modernes, pensés, organisés et financés pour défendre les intérêts d'une activité ou d'un groupe économique. En témoignage, la joyeuse cacophonie perceptible à l'Assemblée nationale et au Sénat dès qu'il s'agit de vin. L'Association nationale des élus du vin (Anev), forte de plus de 800 membres, revendique bien 120 parlementaires à jour de cotisation et un bon demi-millier de maires. «Mais en réalité, affirme le député champenois Philippe Martin (UMP), lui-même vigneron, (c'est le seul de l'Assemblée), nous ne sommes qu'une poignée à nous investir réellement et la diabolisation du vin est un succès.»»...
Source: http://www.challenges.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Sep 23 15:41:15 CEST 2008

Le Figaro - Societes : Mobile : Free doit lever encore des obstacles

«Le régulateur des télécoms pousse à l'arrivée de Free dans le mobile. Bercy est pour. L'Elysée est contre. Il y a urgence à prendre une décision sur la 4e licence de téléphone mobile, toujours vacante. C'est le régulateur (l'Arcep) qui l'affirme sans détours dans son avis remis hier au gouvernement, en conclusion de la consultation publique lancée en juin. Après des mois de tergiversations et de consultations, la partie de ping-pong devrait enfin s'achever. La balle revient dans le camp du gouvernement qui va devoir trancher cette épineuse question. En résumé, il s'agit de savoir si on laisse entrer, tel un loup dans une bergerie, Free sur le marché du mobile en lui donnant tout ou partie des fréquences de cette fameuse licence. Le trublion des télécoms qui a révolutionné le marché de l'Internet en inventant la première « box », fait peur à ses concurrents Orange, SFR et Bouygues Telecom. Et pour cause. « L'impact de l'arrivée d'un nouvel opérateur en France serait de 5 % à 6 % sur nos objectifs de cours actuels, estimaient hier les experts de Natexis. Bouygues serait le plus affecté, et Vivendi, maison mère de SFR, le moins touché ».»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Sep 23 15:36:41 CEST 2008

Recherche - Le plan strategique ''Horizon 2020'' du CNRS se met en place - Portail du Gouvernement - site du Premier ministre

«Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a installé, le 22 septembre, une commission destinée à mettre en oeuvre le plan stratégique "Horizon 2020" du CNRS. Un plan qui vise à clarifier l'organisation interne du CNRS et à renforcer les coopérations avec les universités et les autres organismes de recherche nationaux. Le plan stratégique "Horizon 2020" du CNRS, approuvé par son conseil d'administration le 1er juillet dernier et qui prévoit notamment la création d'instituts disciplinaires, entre désormais en phase opérationnelle. Ce plan a pour objectif de clarifier l'organisation interne du CNRS et de renforcer les coopérations dans des domaines de recherche partagés avec les universités et les autres organismes de recherche nationaux. Afin d'engager cette réforme, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche met en place une commission mixte d'une douzaine de membres entre le CNRS et la Direction générale de la recherche et de l'innovation du ministère. La commission sera chargée de définir le périmètre de chacun des instituts et leurs missions au regard du nouvel environnement de la recherche en France. La définition des contours de chaque institut tiendra compte de plusieurs critères : les synergies entre les disciplines, la construction d'un réel partenariat avec les universités et la fluidité des collaborations avec les autres organismes de recherche. Par ailleurs, deux groupes de réflexion, dont le travail alimentera celui de cette commission, seront spécifiquement dédiés aux sciences du vivant et aux sciences et technologies du logiciel. Une consultation électronique sera en outre organisée au mois de novembre, sur le site du ministère.»...
Source: http://www.premier-ministre.gouv.fr | Source Status Categories: Innovation,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Innovation,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Sep 23 15:33:31 CEST 2008

La politique du numerique - Attribution prochaine des frequences 3G disponibles - Portail du Gouvernement - site du Premier ministre

«Christine Lagarde, Luc Chatel et Eric Besson ont confirmé l'attribution des fréquences 3G disponibles à l'issue d'un débat qui sera organisé prochainement au Parlement. Le 19 mai dernier, Christine Lagarde, ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi, Luc Chatel, secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation, porte-parole du Gouvernement et Eric Besson, secrétaire d'Etat chargé de la Prospective, de l'Evaluation des politiques publiques et du Développement de l'économie numérique, ont demandé à l'Autorité de régulation des postes et des communications électroniques (Arcep) de lancer une consultation publique sur les conditions les plus appropriées pour l'attribution des fréquences disponibles pour la téléphonie mobile de troisième génération dans la bande des 2.100 MHz selon deux schémas : • l'attribution de l'ensemble des fréquences à un nouvel entrant ; • l'attribution de ces fréquences en plusieurs lots dont tout ou partie seraient ouverts à tous les opérateurs. L'Arcep, qui a publié hier les résultats de cette consultation, a constaté un grand intérêt pour les fréquences disponibles. Elle souligne la nécessité de stimuler la concurrence au bénéfice des consommateurs dans ce secteur.»...
Source: http://www.premier-ministre.gouv.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Tue Sep 23 14:13:53 CEST 2008

L'ARCEP publie les resultats de la consultation publique sur l'attribution de licences 3G dans la bande 2,1 GHz

«Le Gouvernement, par un communiqué du 30 avril 2008, a pris acte du caractère infructueux du dernier appel à candidatures pour l'attribution des fréquences encore disponibles dans la bande 2,1 GHz. Il a sollicité de l'ARCEP, par courrier en date du 19 mai 2008, le lancement d'une consultation publique nécessaire à l'engagement d'une nouvelle procédure, avec l'objectif que les résultats de cette consultation soient disponibles le 30 septembre 2008. L'ARCEP publie aujourd'hui la synthèse et les contributions à cette large consultation publique ouverte le 13 juin dernier. Vingt-trois contributions ont été reçues, émanant d'une grande diversité d'acteurs. La consultation publique a donné lieu à l'expression de marques d'intérêt pour les fréquences à 2,1 GHz, de la part tant de candidats nouveaux entrants que d'opérateurs existants. Ces marques d'intérêt confirment la nécessité d'un appel à candidatures, dont l'ensemble des contributeurs s'accordent pour reconnaitre l'urgence, afin de lever les incertitudes découlant du manque de visibilité sur l'attribution de ces fréquences.»...
Source: http://www.arcep.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Sep 21 12:28:30 CEST 2008

Discours d'Herve Novelli - 14e colloque des juges europeens de brevets - Ecole nationale de la magistrature - Bordeaux

«Je suis particulièrement heureux d'intervenir aujourd'hui dans le cadre du 14e colloque des juges européens de brevets organisé par l'Office européen des brevets et, pour la première fois par la France depuis près de 25 ans, représentée par l'Institut national de la propriété industrielle. Ce colloque se tient alors même que la France préside le Conseil de l'Union européenne, signe que son engagement pour l'innovation et la compétitivité des entreprises européennes est un enjeu majeur. Dans l'économie mondialisée, le facteur clé de prospérité est l'innovation. L'innovation complète encore plus aujourd'hui qu'hier les deux autres facteurs économiques que sont le travail et le capital. La croissance a longtemps reposé sur le travail et le capital qui conditionnaient la compétitivité de notre économie. Ces deux facteurs restent importants, mais ils ne permettent pas de créer la différenciation dont l'Europe a désormais besoin dans une économie mondialisée. Ce qui fait la différence aujourd'hui, c'est l'innovation. La compétitivité des entreprises, mais aussi celle des pays, se fait par la capacité à renouveler leurs portefeuilles d'activités et de savoir-faire. Et cette capacité repose sur l'innovation. C'est pourquoi l'Europe doit s'engager fortement à concevoir et à produire les biens et services de demain.» [...] «Mais l’Europe, au sens de l’Union européenne, ne connaît pas encore de système juridictionnel intégré pour le contentieux des brevets. Elle ne connaît pas non plus de titre uniforme de brevet pour le marché intérieur, le brevet communautaire. Or, on voit bien l’intérêt de pouvoir disposer d’une juridiction unifiée pour le contentieux des brevets en Europe, afin de réduire le coût des procédures judiciaires multiples pour les entreprises, afin de remédier à l’insécurité juridique des titulaires de droits et des tiers, afin de remédier aux divergences de jurisprudences nationales. »...
Source: http://www.minefe.gouv.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Sep 17 16:22:48 CEST 2008

Congress's copyright fight puts open access science in peril: Page 1

«Backlash against open access In recent years, scientific publishing has changed profoundly as the Internet simplified access to the scientific journals that once required a trip to a university library. That ease of access has caused many to question why commercial publishers are able to dictate the terms by which publicly funded research is made available to the public that paid for it. Open access proponents won a big victory when Congress voted to compel the National Institutes of Health to set a policy of hosting copies of the text of all publications produced by research it funds, a policy that has taken effect this year. Now, it appears that the publishing industry may be trying to get Congress to introduce legislation that will reverse its earlier decision under the guise of strengthening copyright protections. Under existing law, the products of federally funded research belong to the scientists that perform it and institutions that host them. Academic journals have traditionally had researchers transfer the copyright of publications resulting from this research to the journals.» [...] «Open Access meets resistance Not all publishers have embraced it, however, and some have tried to exact exorbitant fees for allowing manuscripts to be transferred to PMC. Others have engaged in aggressive lobbying against open access efforts. John Conyers (D-MI) introduced HR 6845 Those efforts may be paying off. The House of Representatives has seen the introduction of legislation, HR 6845 that, depending on its final format, may significantly curtail or eliminate the NIH's ability to continue its open access policy. The current bill would prevent any arm of the federal government from making research funding contingent upon "the transfer or license to or for a Federal agency of... any right provided under paragraph (1) or (2) of section 106 in an extrinsic work, to the extent that, solely for purposes of this subsection, such right involves the availability to the public of that work." »...
Source: http://arstechnica.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Sep 15 17:45:09 CEST 2008

Les bureaux d'enregistrement tres satisfaits des services proposes par le Support de l'AFNIC :

«Cette étude couvrait 24 points spécifiques, regroupés en 5 grandes catégories : * l'accueil ; * le délai de traitement de la demande ; * la pertinence de la réponse apportée ; * les difficultés rencontrées ; * la qualité de la documentation proposée. Le taux de satisfaction global, toutes catégories confondues, s'élève à 84 %. Le principal point fort ressenti par les bureaux d'enregistrement est le délai de traitement (taux de satisfaction de 90 %), l'accueil et la pertinence des réponses étant proches du taux global (respectivement 80 % et 82 %). Parmi les points d'amélioration identifiés figurent l'accueil bilingue (français-anglais), le suivi des problèmes pointus et son corollaire, les compétences de l'équipe Support sur les questions à caractère juridique. Des actions ont été planifiées afin de travailler dans cette direction. Une majorité de répondants ont par ailleurs indiqué être intéressée par d'éventuelles formations qui seraient organisées par l'AFNIC sur des cas concrets qui leur posent problème.»...
Source: http://www.afnic.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Sep 14 10:37:19 CEST 2008

86 artistes disent non a la loi Creation et Internet - Actualites - ZDNet.fr

«Société - Un collectif d'artistes d'horizons très divers demande que la question de la création sur le Net soit abordée au-delà d'une simple vision industrielle. Ils dénoncent un texte qui va à l'encontre de leurs pratiques sur le web. La dissidence s'organise parmi les artistes contre le projet de loi Création et Internet (aussi appelé Hadopi). Alors que les maisons de disques, les producteurs audiovisuels et le gouvernement ont orchestré une communication officielle, à grand renfort de noms célèbres, pour défendre ce texte. Le collectif « Internet mon amour », soutenu par le site Poptronics, a rassemblé 86 artistes, qui ont signé une pétition intitulée « Téléchargez-moi ». Parmi les signataires, pas de célébrités, mais une grande diversité de métiers : des auteurs, des compositeurs, des plasticiens, des écrivains d'horizons très divers (art contemporain, art urbain, création sonore, création graphique, spectacles vivants... voir la liste complète). Des artistes qui « très sérieusement et depuis longtemps, [se posent] la question du droit d'auteur, celle de la diffusion des oeuvres sur les réseaux et de leur réception ». Selon eux, il est naturel que les cinéastes ou d'autres, plus préoccupés par un enjeu industriel, essaient de défendre ce texte. Mais c'est aussi occulter un pan entier du secteur et la réalité de la création et de l'internet. « Une loi obsolète et crétine »»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Sep 12 10:49:49 CEST 2008

Business Technology : Tech Lobbyists May Merge to Increase Their Clout

«Tech Lobbyists May Merge to Increase Their Clout The information-technology industry has for years faced a challenge when it comes to advancing its policy agenda in Washington: There were too many trade groups representing it. Now two of the larger tech-lobbying groups are thinking of joining forces to try to change that. mergeWhen Phil Bond was undersecretary of commerce he used to be able to make one call to organizations that represented most industries. "But I had to make eight calls to the IT industry," he tells the Business Technology Blog. The number of groups representing tech companies "is confusing to policy makers and folks on the Hill," he says. Bond, now the president of the Information Technology Association of America, tells us that the groups need to consolidate in order for the industry to have a clearer voice. So now his group and the AeA, formerly known as the American Electronics Association, are announcing Thursday that they are discussing a merger. Both Bond and his AeA counterpart, Christopher Hansen, are optimistic a deal will be made.»...
Source: http://blogs.wsj.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Mon Sep 8 08:11:40 CEST 2008

Revealed: how Eurocrat leaked trade secrets over lavish dinners - Times Online

«The elegant Comme Chez Soi is one of the great Brussels restaurants where businessmen on expense accounts mix with Eurocrats beneath its famous art nouveau glass ceilings. On a warm Wednesday evening in March, one of the diners turning up to sample the two Michelin star menu was Fritz-Harald Wenig, a director in the European commission's trade department. He had accepted an e-mail invitation to dine with two British lobbyists whom he had never met before. But it was one of his favourite restaurants and he was in good spirits. When the lobbyists explained that they wanted help for a Chinese client, he quipped, "We decide so after a second dinner here", before quickly adding: "No, I'm joking."»...
Source: http://www.timesonline.co.uk | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Sep 5 09:02:00 CEST 2008

U.S. lobbyist sentenced to 4 years - International Herald Tribune

«WASHINGTON: Jack Abramoff, the onetime flamboyant lobbyist who amassed a fortune by showering gifts on congressional and executive branch officials while bilking Indian tribes of millions of dollars, was sentenced Thursday to four years in prison. Judge Ellen Huvelle of Federal District Court here ordered that Abramoff serve the time for corruption and tax offenses uncovered by an influence-peddling investigation that touched Republican leaders in Congress and midlevel officials in the Bush administration, among others. Judge Huvelle said Abramoff had engaged in "a consistent course of corrupt conduct." Abramoff, who came to symbolize an out-of-control, even brazen style of courting government officials, told Judge Huvelle he had since realized how far he had stepped over the bounds of what was permissible. Wearing a worn brown T-shirt, pants with an elastic waistband and a Jewish skullcap, he apologized profusely and in a quavering voice said he was begging for mercy. "I have fallen into an abyss," he said. "My name is the butt of a joke." The sentencing process was unusual and complicated by many factors. Prosecutors had asked Judge Huvelle to sentence Abramoff to a term less than the approximately 11 years allowed by federal sentencing guidelines to reflect his extensive cooperation with investigators. Although the Justice Department typically exhorts judges to hand down stiff sentences, a prosecutor, Mary Butler, argued vigorously for a reduced jail term to encourage other criminals to cooperate in exchange for a lenient sentence.»...
Source: http://www.iht.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Wed Sep 3 14:09:58 CEST 2008

Les lobbies invites a se faire connaitre - Europe - Le Monde.fr

«C'est une première encore au stade du balbutiement : le registre mis en place par la Commission européenne pour faciliter l'identification des "représentants d'intérêts" actifs à Bruxelles compte à peine 300 entreprises et associations depuis son lancement, à la fin du mois de juin. A ce stade, la plupart des grands cabinets en affaires publiques temporisent avant de s'inscrire. Rares sont les grandes entreprises qui ont franchi le pas. Les organisations patronales, comme Business Europe, et les syndicats jouent, eux aussi, la montre, comme les cabinets d'avocats. L'inscription s'accompagne, il est vrai, d'un effort de transparence inédit à Bruxelles. En s'enregistrant, les lobbyistes doivent souscrire à un "code de conduite" conçu après de multiples contacts avec les professionnels du secteur. Ces derniers doivent ainsi déclarer les clients qu'ils représentent. Il leur est aussi rappelé de "veiller à ne pas obtenir malhonnêtement des informations ou des décisions". Surtout, les représentants d'intérêts doivent dévoiler, dans les grandes lignes, les budgets à leur disposition à Bruxelles : parmi les quelques groupes qui ont accepté la démarche, le constructeur automobile Renault a estimé qu'il avait dépensé en 2007 entre 200 000 et 250 000 euros pour son bureau bruxellois ; le groupe de spiritueux Pernod-Ricard a, de son côté, chiffré ce cout à 460 000 euros. "PAS MAL DE FLOU" "Il existe encore pas mal de flou sur ce qui est attendu des opérateurs, note José Lalloum, le président de l'Association des sociétés de conseil en affaires publiques européennes (Epaca). Les entreprises continuent de s'interroger sur ce qui doit être considéré comme du lobbying."»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Aug 28 15:18:13 CEST 2008

La cle de l'influence a Bruxelles - Blogs Le blog de l'intelligence economique

«On entend souvent dire que les Français font preuve d'une certaine « inintelligence compétitive » en Europe (lire le billet de Nicolas Arpagian). Ils ont du mal à faire du lobbying, à s'infiltrer dans les strates de la machine bruxelloise, ils ont tendance à émettre des discours qui provoquent, irritent nos partenaires, et atteignent notre crédibilité... Même si ces critiques s'appliquent de moins en moins aux entreprises, elles restent en grande partie fondées pour le secteur public. De quoi s'agit-il exactement ? La France est depuis quelque trente ans en perte d'influence objective, au sein de l'Europe d'abord et dans le monde. Cela va peut-être changer, mais les effets des politiques actuelles ne sont pas encore mesurables. « Le diable est dans les détails ». L'influence est une question de travail et de méthode. Si les termes d'influence économique et commerciale sont de plus en plus entendus dans les sphères décisionnaires françaises, les contresens ou applications désordonnées sont autant à craindre que la non-application. L'influence au vrai sens du terme va bien plus loin que la communication et le lobbying. Comme eux cependant, elle se construit de manière professionnelle»...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Aug 26 11:12:37 CEST 2008

Russia Profile - Lobbying for War

«Although the principal responsibility for Georgia's recent attack on South Ossetia lies with Tbilisi, the United States shares the blame for the resulting violence in the region. Because of American political support, economic assistance and training of the Georgian military, Tbilisi felt emboldened in its adventurism. Now that Georgia is defeated and its powerful patron humiliated, it is important to ask what actions and statements by the United States sustained the level of support that Tbilisi read as sufficient to launch a military campaign in Russia's backyard. In addition to the support coming from the U.S. government, one must not overlook the role played by anti-Russian groups within the American establishment. Unlike the George Bush administration, anti-Russian groups did not pretend that they considered Russia a partner in security relationships, and they presented Russia's behavior as incompatible with American values and interests. These groups never concealed that enlargement of NATO was crucial for controlling the Eurasian region with its vast resources and potentially powerful geopolitical challenges to American domination. The anti-Russian lobbyists and sympathetic politicians, such as Vice President Dick Cheney and Sen. John McCain, always saw the alliance's original purpose as that of containing Russia. While comparing the growing Russia with Hitler's Germany, the lobby in fact pushed for an expansionist revolutionary policy for the United States, thereby provoking the Kremlin.»...
Source: http://www.russiaprofile.org | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Aug 20 14:27:36 CEST 2008

Google, other tech giants start battle with broadcasters - San Jose Mercury News

«WASHINGTON ...” Using YouTube videos and old-fashioned lobbying, Google launched a campaign Monday to mobilize public support for opening up unused portions of the TV spectrum for unlicensed Internet devices and expanded broadband access. Google executives and community activists said the online campaign is designed to enlist consumers in what has been a largely technical debate, with billions of dollars at stake, over how to use valuable chunks of "white spaces" on the spectrum when TV broadcasting shifts entirely to digital in February. Broadcasters oppose the plans by Google and other tech companies such as Microsoft, Motorola and Hewlett-Packard, arguing that unlicensed use would interfere with their signals, distort TV pictures for millions of viewers, and give tech giants free use of the spectrum. The battle between the two heavyweight industries is shaping up as a classic Washington struggle over future regulation. The Federal Communications Commission will make decisions about the unused spectrum in the next few months after tests to collect data, amid intense and expensive lobbying and public relations campaigns by both sides.»...
Source: http://www.mercurynews.com | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Aug 7 14:18:21 CEST 2008

Harvard Political Review - With Friends Like These

«Congress and the lobbying industry By Gabriel Unger '11 On June 8, 1789, James Madison presented the Congress with twelve proposed amendments to the Constitution, ten of which would become the Bill of Rights. The first of these amendments asserted that Congress would make no law prohibiting the right of the people to petition the Government for a redress of grievances. One wonders, then, if Madison would be pleased with the alacrity with which this clause has been embraced. Washington D.C. is now home to over 17,000 federal lobbyists striving to influence legislators to support or reject legislation or, in some cases, to propose entirely new legislation. The extent of their power over congressional outcomes is largely hidden from the American public, limiting open discussion about the consequences of their activity for the national interest. Yet a spate of recent lobbyist-related scandals has captured the attention of the public and engendered questions about the breadth and depth of the influence that lobbyists enjoy on Capitol Hill. A federal investigation into lobbyist Jack Abramoff and his efforts on behalf of casino gambling interests revealed a systematic pattern of campaign donations and illegal gift giving in exchange for favorable votes on certain pieces of legislation. On Jan. 3, 2006, Abramoff pled guilty to felony counts on conspiracy, fraud, and tax evasion; a series of elected officials, lobbyists, and congressional aides were implicated in a scandal that illustrated the degree to which lobbyists have integrated themselves into the fabric of Washington D.C. On the strength of campaign donations and personal relationships with members of Congress, such lobbyists not only wield influence on the Hill but are effectively using their power to resist any efforts to diminish their role.» [...] «Professor Stephen Walt of the Harvard Kennedy School explained that the biggest obstacle in overcoming the influence of lobbyists “is the well-entrenched role that money plays in U.S. elections, which gives various interest groups an easy way to influence the behavior of politicians. This will not change until there is serious campaign finance reform, such as a complete federal funding of elections.” Complete federal funding would certainly signal a death knell to the lobbying industry, but it is highly unlikely that it could muster sufficient support to pass Congress. »...
Source: http://hprsite.squarespace.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Wed Aug 6 12:46:07 CEST 2008

Cablevision wins on appeal: remote DVR lawful after all

«Does it matter where a DVR's hard drive lives? Hardware from outfits such as TiVo records shows onto a local disk, but the cable provider Cablevision decided to dispense with dedicated hardware and a local drive, and instead it rolled out a service where users could record shows through their existing cable box; those recordings stayed on a remote server in the central office for storage and playback. Content providers sued, alleging copyright violations, and they won a landmark injunction that blocked deployment of the system. But Cablevision appealed, and has now won a sweeping victory that may clear the way for the company to deploy its remote DVR service after all. Related Stories * Better than nothing: crippled network DVR alive at Comcast The initial case was filed by film studios and TV channels, and it alleges that the Cablevision service violates their copyrighted works in three ways: 1. The process of recording creates a temporary buffer that contains pieces of every copyrighted work that Cablevision broadcasts 2. The individuals that subscribe to the service store copies of copyrighted material on servers controlled by Cablevision 3. The process of streaming a work from this storage to a home constitutes an unauthorized public performance»...
Source: http://arstechnica.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

08 01 2008 12:52:40

Lawmakers demand info on Web tracking practices

«A congressional committee wants the largest U.S. telecommunications and Internet companies to explain whether they target online advertising based on consumers' search queries and Web surfing habits. In an expanding inquiry into the state of consumer privacy on the Internet, House Energy and Commerce Committee leaders sent letters Friday to more than 30 companies, demanding to know whether they track where their users go online and use that information to deliver personalized advertising. Among the companies receiving the letters were Google Inc., Yahoo Inc., Microsoft Corp., AT&T Inc., Comcast Corp., Qwest Communications International Inc., Verizon Communications Inc., Time Warner Inc.'s AOL unit and Time Warner Cable Inc. The companies were given a week to respond. The letters build on an earlier probe by the committee into «deep packet inspection» technologies, which can track where people go and what they do on the Internet. The committee already has been investigating Embarq Corp., an Internet service provider based in Overland Park, Kansas, that has been testing technology to track the online behavior of its customers and then serve up targeted ads based on their presumed interests. And both the House and Senate Commerce Committees have been looking into a small Silicon Valley startup called NebuAd Inc., which developed personalized-ad technology that Embarq and other Internet service providers have used.»...
Source: http://www.pr-inside.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Jul 28 10:35:12 CEST 2008

Le fondateur de Free monte au front contre la loi antipiratage

«Dans son numéro d'aout, qui sort ce jeudi 24 juillet, le magazine économique Capital publie quatre pages d'entretien avec Xavier Niel, l'actionnaire majoritaire et le dirigeant historique du groupe Iliad, maison mère de Free. Interrogé sur divers sujets « classiques » (fibre optique, rachat d'Alice, contenus, Web 2.0), Xavier Niel en profite pour envoyer des piques aux pouvoirs publics. Sur la loi Création et Internet, qui doit être examinée par le Parlement à la rentrée, le fondateur de Free n'y va pas de main morte. « Nous avons d'abord envie de nous battre contre la loi Hadopi [ancien nom du texte, NDLR], qui crée une Haute autorité de lutte contre le piratage sur Internet » qu'il considère comme un « organisme destiné à donner des coups de bâton sur les doigts des Français ». Si la loi n'aura aucun impact économique sur les FAI, Xavier Niel estime que « certaines dispositions envisagées [...] paraissent liberticides ». Selon lui, ce qui se dessine est « bel et bien le flicage systématique de nos abonnés », et ce malgré « l'opposition » de la Cnil, du Conseil d'Etat et du Parlement européen. « Personne ne laisserait La Poste ouvrir le courrier » « On met le doigt dans un engrenage qui ne nous plait pas, ajoute-t-il. Personne ne laisserait La Poste ouvrir le courrier, alors pourquoi s'engager dans cette voie sur les réseaux électroniques ? » Il ne précise pas néanmoins de quelle façon Iliad-Free se battra contre le texte de loi. Xavier Niel reconnait seulement qu'il consacre plus de temps au lobbying qu'avant (« Qu'est-ce que ça m'emm... », lâche-t-il) et qu'il déjeune parfois avec la vingtaine de parlementaires qui s'intéresse aux nouvelles technologies...»...
Source: http://www.01net.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Mon Jul 28 10:31:57 CEST 2008

Agribusiness heavies form biofuels lobbying group - Forbes.com

«ST. LOUIS - The argument over using crops to make biofuels is about to get a little louder, courtesy of a new group formed by some of the biggest agribusiness companies in the world. The new group - formed by Monsanto Co., Archer Daniels Midland, Deere & Co. and DuPont Co. - announced Thursday it will use national advertisements and lobbyists on Capitol Hill to build the case for using crops to make fuels like ethanol and biodiesel, even as grain prices climb worldwide. Just a niche market three years ago, the biofuels industry has blossomed because of federal mandates requiring the United States to use 9 billion gallons of alternative fuel annually by 2009. The mandates are under attack from a wide variety of groups who blame the new industry for rising food prices that have sparked riots and hoarding everywhere from Haiti to southeast Asia.»...
Source: http://www.forbes.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Tue Jul 22 10:26:41 CEST 2008

Les operateurs mobiles s'attaquent a la redevance pour copie privee - Actualites - ZDNet.fr

«Juridique - Après le Simavelec, l'Afom conteste la méthode de calcul de la taxe pour copie privée imposée sur les téléphones multimédias. L'association des opérateurs mobiles estime aussi que la commission d'Albis a voulu compenser les conséquences du piratage. L'Association française des opérateurs mobiles (Afom) s'en prend à son tour à la redevance pour copie privée : elle a décidé de se joindre au recours du Simavelec (*) devant le Conseil d'Etat pour obtenir l'annulation des redevances appliquées depuis mai 2008 sur certains téléphones mobiles multimédias, comme l'iPhone. L'Afom reconnait sans complexe s'engouffrer dans la brèche ouverte il y a une semaine par ce même Conseil d'Etat, qui a annulé les taxes ponctionnées sur les CD, DVD, baladeurs et disques durs intégrés aux appareils de salon. La haute juridiction administrative a retoqué la méthode de calcul de cette redevance, fixée par la commission d'Albis ; la compensation était calculée pour prendre en compte les copies privées licites mais aussi celles qui sont illicites. Or ce dernier est point contraire à la loi, ont statué les magistrats. L'Afom déploie donc une argmentation similaire à celle du Simavelec pour tenter de faire annuler les redevances sur les téléphones multimédias. Tout en reconnaissant la légitimité d'une compensation équitable des ayants droit, l'association conteste ainsi la régularité de la méthode de calcul.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Jul 16 11:09:15 CEST 2008

Vers la creation d'un pole specialise en propriete intellectuelle (PI) a Paris - Legalbiznext, droit TIC et PI

«Les Conseils en propriété industrielle se félicitent de la position de la Commission Guinchard. La Compagnie Nationale des Conseils en Propriété Industrielle (CNCPI) salue les recommandations en matière de propriété intellectuelle du rapport du groupe de travail sur une nouvelle répartition des contentieux, présidé par Serge Guinchard...et propose d'aller plus loin pour adapter aussi le statut des professionnels de la propriété intellectuelle en rapprochant les professions d'avocat et de conseil en propriété industrielle (CPI), comme souligné lors de la 6e édition des Rencontres internationales de la propriété industrielle organisées à l'initiative de la CNCPI les 16 et 17 juin 2008. La concentration du contentieux de la PI est positive pour la filière française de la PI La CNCPI salue l'une des mesures préconisée par le « rapport Guinchard » remis à la Garde des Sceaux, à savoir la création d'une juridiction unique, à Paris, pour le contentieux des brevets d'invention et d! es obtentions végétales. La CNCPI salue également la proposition de créer un tribunal de grande instance par ressort de cour d'appel pour connaitre des contentieux en matière de marques, propriété littéraire, dessins et modèles, indications géographiques et contentieux connexes, notamment de droit de la concurrence.»...
Source: http://www.legalbiznext.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Propriété Intellectuelle


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Propriété Intellectuelle | Admin | Cache

Sat Jul 12 16:12:45 CEST 2008

Franken: lifetime ban on lobbying for ex-lawmakers - Examiner.com

«WASHINGTON (Map, News) - While the revolving door between lawmakers and lobbyists has recently been slowed a bit, Senate DFL candidate Al Franken wants to bolt it shut. "In Washington, they debate whether former members of Congress should wait one year or two years before they can become registered lobbyists," he asks in a TV ad which began airing this week. "How about never?" He says if elected, he'll fight for a law that permanently bans ex-lawmakers from becoming lobbyists. Under an ethics law passed last year, former senators and high-ranking executive branch officials have to wait two years before lobbying Congress (the "cooling off" period for former House members remained one year). Franken, who is challenging Sen. Norm Coleman, R-Minn., says in the ad that hundreds of former members of Congress lobby for "big oil and special interests. No wonder gas is at four dollars a gallon."»...
Source: http://www.examiner.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

07 10 2008 11:20:30

La guerre du haut debit sera sans merci

«L'installation de la fibre optique se fera dans le sang. L'affaire éclate il y a trois semaines par un article du Canard Enchainé. Annoncé en couverture "Comment Numericable a fait voter "son" amendement à l'Assemblée". On y apprend en effet que l'opérateur vient de bénéficier d'une possibilité d'installer de la fibre optique dans tous les immeubles câblés en vue de modernisation. Concrètement, il n'y a plus besoin d'autorisation des syndics ni de personne pour qu'un immeuble se retrouve "chez" Numericable, sans blabla. Un responsable de France Télécom s'insurge : "Il faut un an de procédures, en moyenne, pour relié un immeuble. Inutile de dire que lorsqu'un immeuble est relié, il ne va pas l'être une seconde fois, c'est un immeuble en moins pour la concurrence. Le Canard et les autres opérateurs ne manquent pas de rappeler qu'il y aurait peut-être un peu de clientélisme dans cette histoire. C'est en effet un certain Olivier Sarkozy qui est directeur d'un des fonds d'investissement de Carlyle. Or, Numericable, c'est Carlyle.»...
Source: http://www.erenumerique.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Jul 9 13:10:58 CEST 2008

Le nouveau president de l'Acsel veut federer tous les metiers de l'economie numerique - Actualites Business - Le Monde Informatique

«Pierre Kosciusko-Morizet, fondateur et PDG de PriceMinister, a été élu président du nouveau conseil d'administration de l'Acsel (Association pour le commerce et les services en ligne, qui regroupe 150 sociétés des technologies émergentes). Ce conseil a été renouvelé le 26 juin lors de sa dernière assemblée générale. Pierre Kosciusko-Morizet succède ainsi à Henri de Maublanc (cofondateur et PDG d'Aquarelle, le fleuriste en ligne), qui a occupé ce poste durant 14 ans, et devient président d'honneur de l'association. Le tout jeune président de l'Acsel (31 ans à peine) est membre de l'association depuis 2001, et administrateur depuis 2005. Il a pour ambition de continuer à fédérer l'ensemble des métiers gravitant autour de l'économie numérique : acteurs du Web 2.0, opérateurs mobiles, sites d'e-commerce, hébergeurs, portails, avocats, investisseurs... « La caractéristique principale de l'Acsel, c'est sa transversalité », explique Pierre Kosciusko-Morizet. Belle progression en perspective pour les achats en ligne Selon lui, la France a un retard à rattraper en termes d'économie numérique : « Seuls 50% des foyers disposent d'une connexion Internet (contre 75% en Grande-Bretagne, jusqu'à 85% dans les pays nordiques), et l'âge moyen d'un PC dans les universités est de sept ans ! »»...
Source: http://www.lemondeinformatique.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat Jul 5 16:11:37 CEST 2008

Fibre optique : une petition de Numericable souleve la polemique - Actualites - ZDNet.fr

«Législation - Le câblo-opérateur a lancé une pétition pour protester contre un amendement de la loi de de Modernisation de l'économie, qui le mettrait au même niveau que les autres opérateurs pour déployer la fibre. L'UFC estime qu'il désinforme ses clients. Le câblo-opérateur se félicite d'avoir obtenu, en moins de 24 heures, près de 40 000 signatures à une pétition en ligne, soumise à ses clients. Dans cette pétition, Numericable réclame « la liberté de déployer la fibre optique jusqu'à eux, dans leurs immeubles, soit pour accompagner l'innovation des besoins en débit dans le futur, soit pour permettre l'utilisation de la fibre optique par d'autres opérateurs ». Il met en avant le risque que lui ferait porter le projet de loi de Modernisation de l'économie (LME), actuellement examiné au Sénat, pour le déploiement de la fibre optique. Selon le câblo-opérateur, la LME permettrait à une copropriété de lui interdire de « moderniser son réseau câblé en fibre optique dans l'immeuble, au prétexte qu'elle aurait déjà autorisé un autre opérateur à déployer sa fibre ». Une opération pour faire pression sur les sénateurs»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Jul 4 18:27:28 CEST 2008

Un amendement a la LME pourrait autoriser l'e-pub pour l'alcool - Actualite sur Journal du Net E-business

«L'Elysée demande au gouvernement de se prononcer sur un amendement, déposé par un sénateur à la LME, visant à autoriser la publicité en ligne pour l'alcool. L'ANPAA s'oppose au texte. Envoyer Imprimer Nicolas Sarkozy commencerait-il à mettre du vin dans son eau ? C'est en tout cas ce que laisse penser l'intervention des services de l'Elysée dans l'épineux dossier du statut d'Internet vis-à-vis de la loi Evin. A la demande du Château, le gouvernement va devoir se prononcer sur un amendement visant à autoriser la publicité pour l'alcool sur Internet. Depuis la condamnation de Heineken et l'interdiction de la publicité pour l'alcool en ligne (lire Publicité, alcool et Internet : jeux interdits?, du 27/03/08), les ministères de l'Agriculture et de la Santé ont mis sur pied un groupe de travail, baptisé "Publicité pour l'alcool et Internet". Chargée d'étudier le problème de la place du vin sur Internet, cette commission doit rendre, d'ici la fin du mois de juillet, des conclusions permettant de déboucher sur des propositions législatives.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Jun 29 15:25:28 CEST 2008

Avenir incertain pour le WiMax mobile Actualite --- vnunet.fr ---

«Selon les analystes, le WiMax mobile devraient perdre de la valeur si les enchères du spectre et les déploiements commerciaux n'interviennent pas avant la fin de l'année. Frost & Sullivan a identifié une série d'obstacles susceptibles de rendre la technologie d'accès mobile "irréalisable". Cependant, en cas d'échec du WiMax mobile, les investissements ne seraient pas totalement perdus puisqu'il sera possible de fusionner la technologie avec les systèmes 3G LTE. "Certains événements récents ont été défavorables au WiMax mobile", explique Luke Thomas, directeur de programme chez Frost & Sullivan. "Par exemple, Sprint-Nextel a annoncé un retard du déploiement commercial de son service WiMax mobile Xohm, repoussant le premier service commercial à septembre 2008." Les opérateurs intéressés par le WiMax mobile doivent considérer l'environnement actuel, où 97% des ordinateurs portables intègrent la technologie Wi-Fi, explique l'analyste. La norme 3G LTE devrait être totalement ratifiée d'ici fin 2008 ou début 2009. Les déploiements devraient débuter fin 2009 ou début 2010, offrant des vitesses de transmission pouvant aller jusqu'à 170 Mbit/s. Luke Thomas estime qu'en 2009, les opérateurs commenceront à prendre conscience du fait que le WiMax mobile ne pourra plus être considéré comme une technologie d'accès haut débit mobile réalisable. "Le Wi-Fi occupe parfaitement l'espace du haut débit sans fil indoor.»...
Source: http://www.vnunet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Jun 26 12:28:48 CEST 2008

Une etude sur les ondes GSM inquiete - lesoir.be

«Sommes nous tous les cobayes de l'industrie de la téléphonie mobile ? Cette question ne figure pas dans la thèse défendue avec brio, ce lundi, par Dirk Adang, à l'école polytechnique de l'Université catholique de Louvain (UCL). Mais les résultats de la recherche lancée en 2002 par ce nouveau docteur en sciences appliquées ne manqueront pas d'éveiller le plus haut intérêt des usagers, des pouvoirs publics et de l'industrie à une époque où les technologies sans fil pullulent. « L'Organisation mondiale de la Santé préconise davantage de recherches à long terme à basse puissance, remarque le chercheur. L'étude épidémiologique de l'impact des ondes électromagnétiques sur la santé humaine nécessite d'attendre jusqu'en 2015 si l'on considère l'explosion de la téléphonie mobile à partir de 1998. Vu ce délai, il m'est apparu important de ne pas attendre cette échéance avant d'avoir une mesure partielle de l'impact, sur la santé de mammifères, des champs électromagnétiques à faible niveau...¦ »»...
Source: http://www.lesoir.be | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Jun 26 10:48:17 CEST 2008

Drugmaker lobbying hits record - NJ.com

«WASHINGTON -- The nation's drugmakers spent a record sum last year on lobbyists to influence Congress and Bush administration policymakers on a broad array of issues effecting their financial well-being. The Center for Public Integrity, a Washington, D.C., watchdog group, reported yesterday pharmaceutical manufacturers and their trade groups doled out $168 million on lobbying in 2007, a 32 percent jump over 2006. The 2007 expenditures raised the amount spent by drug interests on federal lobbying in the past decade to more than $1 billion, the center said. "As the biggest lobby on the Hill, the pharmaceutical industry wields tremendous influence that impacts everything from prescriptions to patents," the center's executive director, Bill Buzenberg, said. "The central point is that their massive spending has been highly successful, largely producing the political results the drug industry wants."»...
Source: http://www.nj.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Tue Jun 24 14:54:02 CEST 2008

Enerzine.com - La meprise de France Telecom

«Le point de départ de la déréglementation des réseaux câblés a été le « paquet télécom » européen de Février 2002. Cette déréglementation fut transposée en droit français par les lois de Décembre 2003 et de Juin 2004. Quand en 2005 et 2006, la Société ALTICE, avec l'aide du fonds CINVEN, l'un des investisseurs les plus importants et performants sur le marché européen du Capital Développement, se porta acquéreur, au terme de ventes aux enchères, de la quasi-totalité des réseaux câblés français mis en vente d'abord par France Télécom, Canal+/Vivendi puis par Noos-UPC, pour une somme globale dépassant les 3 milliards d'euros, les actionnaires de ces sociétés se sont montrés satisfaits d'avoir vendu leurs réseaux câblés, tant l'avenir du câble paraissait alors bouché. Souvenez-vous, à l'automne 2005, France Télécom commençait à tester dans ses laboratoires le VDSL2 (Very high rate DSL2). Il est intéressant de relire aujourd'hui, en 2008, l'article publié le 1er septembre 2005 p! ar 01 Informatique, et que vous pouvez encore trouver sur le site de 01net à l'adresse suivante : 01.net. Beaucoup de responsables du monde des Télécommunications pensaient alors que les 100 mégabits/sec pourraient être apportés à l'abonné sur la partie terminale de la paire de cuivre, grâce à ces technologies VDSL. Il a fallu un réel courage et une authentique clairvoyance au nouveau Président de France Télécom, Didier Lombard, qui venait d'arriver à la tête de l'opérateur historique, pour dire publiquement le 17 Janvier 2006 : « Nous arrivons au bout des capacités de la paire de cuivre », et annoncer que France Télécom abandonnait, pour l'accès au très haut débit, la technologie VDSL pour se tourner résolument, avec le FTTH, vers la fibre optique.»...
Source: http://www.enerzine.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Jun 24 10:06:33 CEST 2008

Campaigners blast EU lobby register plans

«Transparency campaigners have slammed as "fundamentally flawed" Brussels' plans to introduce a voluntary register for EU lobbyists. Speaking at a press conference on Monday ahead of the launch of the register by EU administrative affairs commissioner Siim Kallas, Jorgo Riis, member of the alliance for lobbying transparency, Alter EU, questioned whether the new lobby register had "any value at all". Riis, also Greenpeace European director, said, "The end product is proof that commercial lobbyists have effective influence in Brussels. Why has the Barroso commission not pushed further on transparency?" Riis and others in the campaign group argue that the new voluntary register will fail across a number of key transparency benchmarks. According to Alter EU, individual lobbyists will not be named, meaning there will be no exposure of scandals, no trace of revolving doors (where former EU staff land lucrative jobs with lobbyists), no information on possible conflicts of interest and continued confusion over the number of lobbyists active in Brussels.»...
Source: http://www.theparliament.com | Source Status Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Crise/Analyse de Crise,Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Jun 22 17:25:39 CEST 2008

Les fonds d'investissement en quete de moralite - Economie - Le Monde.fr

«Les fonds d'investissement, qualifiés dans la littérature économique de "barbares" ou plus récemment de "pirates du capitalisme", tentent de rectifier leur image. La récente polémique suscitée par le montant des plus-values récoltées par une poignée de dirigeants lors de la vente de Converteam, une société spécialisée dans la fourniture de moteurs électriques, par Barclays Private Equity (estimée à 900 millions d'euros), de Cegelec, l'ancienne filiale d'Alstom, par LBO France (300 millions d'euros selon des sources syndicales), ou du groupe Editis par le fonds Wendel (37 millions d'euros), a été décisive pour faire réagir la profession. Et, en moins d'une semaine, l'Association des investisseurs en capital (AFIC) a rédigé une charte de bonne conduite intitulée "La valeur créée, nous entendons la partager", qui a obtenu la signature de 150 de ses membres, avant d'être diffusée publiquement.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Jun 22 10:02:24 CEST 2008

Les particules tuent, POLLUTION

«Une étude de l'Institut national de veille sanitaire (Invs) révèle l'existence d'un lien direct entre pollution atmosphérique et surmortalité le jour ou le lendemain de l'épisode polluant. (c) AFPCe sont les particules fines, inférieures à 2,5 micromètres (PM 2,5) et les grossières, entre 2.5 et 10 micromètres (PM 2.5-10) qui engendrent la mortalité la plus importante en cas de pollution atmosphérique. Le risque relatif, mesuré par l'Invs dans neuf villes françaises, est augmenté de 2,2% pour une augmentation de 10 microgrammes/m3 des niveaux de particules PM2,5 et PM10, contre « seulement » 0,9% pour l'ozone, le jour même ou le lendemain du pic de pollution. Ces particules, selon leur taille, pénètrent plus ou moins profondément dans le système respiratoire. Des particules de type PM 2,5 par exemple arrivent jusqu'au niveau des alvéoles pulmonaires. Elles proviennent principalement des réactions chimiques dans l'atmosphère et de la combustion de carburant (gaz d'échappement des véhicules, production énergétique, installations industrielles, foyers domestiques, brulage agricole).»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Fri Jun 20 18:09:44 CEST 2008

Les lobbyistes, ces ''clandestins'' influents du Palais-Bourbon - Politique - Le Monde.fr

«C'est un simple amendement au projet de loi de modernisation de l'économie (LME), adopté mardi 10 juin à l'Assemblée nationale. Porté par Frédéric Lefebvre (UMP, Hauts-de-Seine), il modifie la loi "anticoncentration" de 1986 sur la liberté de communication et permettra à des actionnaires privés comme Bouygues (TMC), Lagardère (Virgin 17 et Gulli) ou Bolloré (Direct 8) de détenir jusqu'à 100 % du capital d'une chaine de la télévision numérique terrestre (TNT) tant que celle-ci ne dépasse pas le seuil de 8 % d'audience nationale. Cet amendement n'est en rien le fruit d'un concours de circonstances. L'ancien conseiller parlementaire de Nicolas Sarkozy a ainsi réussi à "placer" une disposition qui arrange d'importants acteurs du secteur audiovisuel. Fondateur d'un cabinet de lobbying, activité à laquelle il a du renoncer une fois élu député (Le Monde du 23 février), M. Lefebvre a maintenu un réseau d'influence actif et réunit régulièrement, sous l'égide du Club parlementaire sur l'avenir de l'audiovisuel et des médias (CPAA), élus et responsables de l'audiovisuel. Avec la LME, le "lobbying" auprès des parlementaires a connu un nouvel emballement.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Jun 19 17:59:57 CEST 2008

Haut et très haut débit - L'actualite de l'ARCEP

«Dernière mise à jour le 18 juin 2008 18 juin Haut et très haut débit Après avoir reçu l'avis favorable du Conseil de la concurrence, l'Autorité notifie aujourd'hui à la Commission européenne son analyse des marchés du haut débit et du très haut débit. Le projet de décision est également mis en consultation publique jusqu'au 18 juillet 2008 / Le document mis en consultation publique / L'avis du Conseil de la concurrence.» [...] «Avertissement sur la mise en consultation L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) met en consultation publique jusqu’au 18 juillet 2008 les présents projets de décision concernant son analyse des marchés de gros du haut débit et du très haut débit. L’avis des acteurs du secteur, utilisateurs finals ou opérateurs, est sollicité sur l’ensemble du présent document. Le présent document est téléchargeable sur le site de l’Autorité. Les commentaires doivent être transmis à l’Autorité, de préférence par e-mail à mhd@arcep.fr avant le 18 juillet 2008 à 17h00. Il sera tenu le plus grand compte des commentaires publics transmis à l’Autorité. L’Autorité, dans un souci de transparence, publiera l’intégralité des commentaires qui lui auront été transmis, à l’exclusion des parties couvertes par le secret des affaires. »...
Source: http://www.arcep.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Jun 16 18:05:17 CEST 2008

Vente liee : Luc Chatel ne veut pas d'informations detaillees sur le prix de l'OS - Actualites - ZDNet.fr

«Les associations de défense des logiciels libres sont « consternées ». Luc Chatel, secrétaire d'Etat à la Consommation, a fait retirer un amendement qui prévoyait l'affichage détaillé des prix lors d'une vente liée, notamment dans le cas d'un PC et de l'OS. Il s'agissait de l'amendement numéro 999 au projet de loi de modernisation de l'économie (LME), présenté par des députés SRC (Socialiste, radical, citoyen) et divers gauche. Cet amendement a été rejeté le 10 juin dernier par les députés de la majorité, qui ont suivi l'avis de Luc Chatel. En séance, le secrétaire d'Etat a fait valoir que « L'article L. 122-1 du code de la consommation prohibe la vente liée de deux produits ou services dès lors qu'il n'est pas possible de les acquérir séparément sur le même lieu de vente », mais que « la jurisprudence a parallèlement validé la pratique de la vente liée d'un ordinateur et d'un système d'exploitation préinstallé, considérant que disposer d'un appareil prêt à l'emploi était un avantage pour le consommateur. Il n'est donc pas utile de modifier cet article du code ».»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Jun 15 17:56:55 CEST 2008

In Defense of Lobbyists - Michael Barone (usnews.com)

«Barack Obama has long said that his campaign will not accept contributions from lobbyists, and now that he is the presumptive nominee, the Democratic National Committee won't accept them, either. John McCain says that his campaign won't employ lobbyists, and volunteers are now queried about possible lobbying activity in the past. It's only a matter of time until someone calls for a law requiring every lobbyist to paint a big, red "L" on his forehead. Behind this stigmatization of lobbyists is the notion that the failure to produce legislation in the public interest stems from the existence of lobbyists. Which is obviously nonsense. We couldn't abolish lobbying without repealing the First Amendment, which gives all of us, even those who are paid to do it, the right to "petition the government for a redress of grievances." And the government could not sensibly do business without lobbyists.»...
Source: http://www.usnews.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Thu Jun 12 10:22:35 CEST 2008

Fibre optique : les deputes favorisent-ils Numericable? Actualite --- vnunet.fr ---

«Un amendement du projet de loi sur la Modernisation de l'économie permettrait au câblo-opérateur d'éviter l'accord des syndics pour déployer la fibre optique. Christophe Lagane 11-06-2008 Advertisement Le cadre législatif du déploiement des réseaux à très haut débit en fibre optique jusqu'aux seins des foyers (FTTH) avance. Notamment dans le cadre de la loi sur la Modernisation de l'économie (LME) actuellement discutée à l'Assemblée nationale. Hier, mardi 10 juin, les députés ont voté un amendement visant à simplifier le déploiement de la fibre dans les immeubles déjà équipés d'un réseau de communications électroniques ou bien dans le cas où un opérateur a acheminé ses équipements au pied de l'immeuble. Concrètement, cet amendement permettra à l'opérateur de se passer de l'autorisation du syndic pour venir installer ou rénover son réseau. L'opérateur devra juste "notifier préalablement cette transformation au propriétaire de l'immeuble ou au syndicat de copropriétaires". Proposé par le groupe socialiste et voté par la majorité, l'amendement vise donc à simplifier les démarches administratives des opérateurs afin d'accélérer le déploiement de la fibre en France.»...
Source: http://www.vnunet.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Jun 3 21:38:41 CEST 2008

Larry Lessig lance la croisade contre la corruption a Washington - Blogs Les Echos Innovation

«Au terme de dix ans d'engagement total au service de la "culture libre" et du mouvement international Creative Commons qu'il a fondé, Larry Lessig change de combat. Cible : Washington, où le professeur de droit à Stanford entend persuader le Congrès de mettre fin aux pratiques qui entretiennent l'influence des lobbies et des intérêts particuliers sur les politiques publiques aux dépends du bien commun. "C'est à cause de la corruption à Washington que nos politiques publiques sont aberrantes. Tant que cela n'est pas résolu, rien ne pourra être résolu", a-t-il déclaré la semaine dernière à Stanford lors de sa dernière conférence sur la culture libre. Une affirmation qui concerne entre autres, bien entendu, la législation sur la propriété intellectuelle des produits culturels en format numérique.» [...] «Deuxièmement, l’exposé d’Al Gore sur le réchauffement climatique, où celui-ci a souligné que la lenteur de Washington à prendre acte du problème “n’est que le reflet d’un plus vaste problème : le processus politique lui-même, qui empêchera notre gouvernement de comprendre les faits élémentaires aussi longtemps que des groupes de pression puissants auront intérêt à ce que l’incompréhension perdure”, écrit Larry Lessig dans son blog. »...
Source: http://blogs.lesechos.fr | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Jun 3 10:43:50 CEST 2008

Mise en garde du Médiateur quant à la menace qui plane sur le droit d'accès des citoyens aux documents

«Mise en garde du Médiateur quant à la menace qui plane sur le droit d'accès des citoyens aux documents Le Médiateur européen, P. Nikiforos Diamandouros, a demandé au Parlement européen (PE) de défendre l'engagement de l'Union européenne envers la transparence et le droit des citoyens à avoir accès aux documents de l'UE. Ceci fait suite aux récentes propositions de la Commission européenne de révision du règlement relatif à l'accès du public aux documents. Au cours de son intervention de ce jour, lors de l'audition publique de la commission LIBE du PE (libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures), le Médiateur a déclaré : "Les propositions de la Commission conduiraient à donner accès à moins, et non à plus, de documents. Ceci pose des questions fondamentales de principe quant à l'engagement de l'UE en matière d'ouverture et de transparence." Il a invité le PE à faire activement usage de son rôle de co-législateur afin d'assurer le succès de la réforme des règles actuelles. En 2007, plus d'un quart des enquêtes menées par le Médiateur concernaient un manque de transparence de la part de l'administration de l'UE, y compris le refus de divulguer des documents ou des informations. Les propositions de la Commission engendreraient un accès restreint, et non élargi aux documents»...
Source: http://europa.eu | Source Status Categories: Veille Reglementaire,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Veille Reglementaire,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Jun 2 18:10:29 CEST 2008

final: «Initiative européenne en matière de transparence: Cadre régissant les relations avec les représentants d'intérêts (registre et code de conduite)»

«Initiative européenne en matière de transparence COM(2008)323 final: «Initiative européenne en matière de transparence: Cadre régissant les relations avec les représentants d'intérêts (registre et code de conduite)», 27 mai 2008. Foire aux questions (FAQ) EN Document de travail de la Commission fournissant un bref aperçu des principaux résultats de la consultation sur le Code de conduite. EN La Commission ouvrira bientôt son registre des représentants d'intérêts -
Source: http://www.ec.europa.eu | Source Status PDF Accès du public aux documents du Parlement européen, du Conseil et de la Commission COM(2008)229_final : Proposition de Règlement du Parlement Européen et du Conseil relatif à l'accès du public aux documents du Parlement européen, du Conseil et de la Commission.»...
Source: http://ec.europa.eu | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Jun 1 15:20:29 CEST 2008

Jean Michel Billaut: Les Assises de l'Economie Numerique n°2 : diner avec le Ministre

«Le Secrétaire d'Etat Eric Besson a donc lancé les Assises de l'Economie Numérique le 29 mai dernier (voir mes précédents posts). Le soir, un coktail était organisé à son Secrétariat d'Etat. J'y étais invité. Je ne suis pas très friand de ce genre de pince-fesses républicains... Mais je me suis dit que j'allais probablement y revoir de vieux potes... Que nenni ! En fait, le Ministre (on m'a dit que l'on donnait ce titre à un Secrétaire d'Etat) avait organisé un diner avec quelques membres de son cabinet et ... une dizaine de bloggeurs, dont ma pomme... J'ai été un peu scotché quand j'ai appris la chose en arrivant rue Saint Dominique... En effet, ce n'est pas (encore ?) dans les habitudes républicaines de recevoir des bloggeurs à diner chez un Ministre...» [...] « 1/ J'ai été ravi de cette journée d'Assises... Elle montre désormais que les esprits sont prêts. Il n'y a pas eu de débats creux, comme il y avait encore quelques mois auparavant, sur le média fibre : n'y aura-t-il pas autre chose de mieux et moins chère bientôt par le satellite ? par le CPL ? etc... Tout le monde maintenant pense que c'est la fibre qu'il faut.. Voilà donc un premier problème évacué. »...
Source: http://billaut.typepad.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence, Lobbying/Astroturf


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence, Lobbying/Astroturf | Admin | Cache

Sun Jun 1 14:47:22 CEST 2008

Assises du numerique : la Quadrature du Net denonce une imposture - Numerama

«Comme nous l'indiquions hier, c'est aujourd'hui jeudi que s'ouvrent à Paris les Assises du Numérique convoquées par le secrétaire d'Etat Eric Besson, sous le patronage de la commissaire européen Viviane Redding. Mais déjà la légitimité des discussions est contestée, alors que le secrétaire d'Etat à l'économie numérique doit se servir des débats pour rédiger son plan de développement qui sera mis le 31 juillet à Nicolas Sarkozy. La Quadrature du Net dénonce dans un communiqué "un évènement où le public, les internautes, les consommateurs sont ignorés". "Aucune organisation défendant leurs droits n'intervient par exemple lors de la table ronde sur la culture et les loisirs à l'ère du numérique. Les associations de consommateurs n'auront pas le droit à la parole", rappelle le collectif qui indique que les services du Premier ministre et d'Eric Besson n'ont pas répondu, même négativement, à leur demande de participation aux Assises. La Quadrature est pourtant un collectif soutenu officiellement par de nombreuses organisations de renom, telles que l'Electronic Frontier Foundation (EFF), l'Open Society Institute et Privacy International. "A croire que le public n'existe pas. A croire que les associations défendant ses droits n'ont pas leur mot à dire. A croire que même soutenu par Privacy International, l'Electronic Frontier Foundation, l'Open Society Institute et des associations française, danoises, espagnoles, allemandes... on reste insignifiant pour le gouvernement français. A croire que le point de vue de l'UFC Que Choisir, la CLCV et l'UNAF n'est pas intéressant non plus."»...
Source: http://www.numerama.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Jun 1 14:43:04 CEST 2008

Assises du numerique : la Quadrature du Net denonce une imposture - Numerama

«Comme nous l'indiquions hier, c'est aujourd'hui jeudi que s'ouvrent à Paris les Assises du Numérique convoquées par le secrétaire d'Etat Eric Besson, sous le patronage de la commissaire européen Viviane Redding. Mais déjà la légitimité des discussions est contestée, alors que le secrétaire d'Etat à l'économie numérique doit se servir des débats pour rédiger son plan de développement qui sera mis le 31 juillet à Nicolas Sarkozy. La Quadrature du Net dénonce dans un communiqué "un évènement où le public, les internautes, les consommateurs sont ignorés". "Aucune organisation défendant leurs droits n'intervient par exemple lors de la table ronde sur la culture et les loisirs à l'ère du numérique. Les associations de consommateurs n'auront pas le droit à la parole", rappelle le collectif qui indique que les services du Premier ministre et d'Eric Besson n'ont pas répondu, même négativement, à leur demande de participation aux Assises. La Quadrature est pourtant un collectif soutenu officiellement par de nombreuses organisations de renom, telles que l'Electronic Frontier Foundation (EFF), l'Open Society Institute et Privacy International. "A croire que le public n'existe pas. A croire que les associations défendant ses droits n'ont pas leur mot à dire. A croire que même soutenu par Privacy International, l'Electronic Frontier Foundation, l'Open Society Institute et des associations française, danoises, espagnoles, allemandes... on reste insignifiant pour le gouvernement français. A croire que le point de vue de l'UFC Que Choisir, la CLCV et l'UNAF n'est pas intéressant non plus."»...
Source: http://www.numerama.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri May 30 17:32:17 CEST 2008

Les propositions phares d'Eric Besson

«Jeudi se sont lancées les Assises du numérique organisées par le secrétaire d'Etat au développement numérique, Eric Besson. Sorte de Grenelle des nouvelles technologies, les Assises se prolongeront durant tout le mois de juin par des colloques afin de débattre du numérique en France en 2012. Avec en ligne de mire, un rapport final qui sera rendu par le secrétaire d'Etat au Premier ministre fin juillet. Avant cela, et pour alimenter les débats qui vont avoir lieu, Eric Besson a proposé 27 pistes de réflexion. Le Journal du Net a sélectionné les 10 principales et les expose à votre jugement. Découvrez les 10 pistes phares données par Eric Besson et dites si selon vous elles permettront d'atteindre son principal objectif : faire de la France une grande nation du numérique.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri May 30 17:30:57 CEST 2008

Viviane Reding appelle la France a plus de concurrence

«Viviane Reding, Commissaire européenne à de la société de l'information et des médias, ouvre demain à Paris les Assises du numérique, aux côté de Eric Besson, secrétaire d'Etat chargé de la prospective, de l'Evaluation des politiques publiques et du développement de l'Economie numérique. Viviane Reding appelle la France à plus de concurrence Ces assises, dont l'Usine nouvelle est partenaire, contribuent à l'élaboration du plan national de développement de l'économie numérique, qui doit être présenté au plus tard le 31 juillet.En avant première pour l'Usine nouvelle et usinenouvelle.com, elle livre ses pistes de réflexion pour développer l'usage des nouvelles technologies dans les entreprises. Quitte à bousculer le gouvernement français à elle demande plus de concurrence dans le secteur des télécommunications. En Europe, et en France en particulier, les rapports succèdent aux commissions. Et pourtant nous faisons toujours le même constat : nous sommes en retard par rapport à nos principaux compétiteurs. A qui la faute : aux Etats ou aux entreprises ?»...
Source: http://www.usinenouvelle.com | Source Status Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue May 27 18:21:15 CEST 2008

WiFi dans les lieux publics: plainte aux Etats-Unis - businessMOBILE.fr

«Aux Etats-Unis, un collectif d'habitants de la région de Santa Fe demande l'interdiction de la technologie WiFi dans les lieux publics. Tous atteints d'électro-hypersensibilité, ils se disent particulièrement gênés par la présence d'ondes dans de nombreux bâtiments publics de la ville. Révélé par le site internet de la chaine du Nouveau Mexique KOB-TV Channel 4, cette plainte pourrait créer un précédent aux Etats-Unis, où jusqu'alors peu d'affaires de ce type avaient vu le jour. En effet, l'électro-hypersensibilité demeure un phénomène encore assez méconnu à ce jour. Ici, le collectif d'électro-hypersensibles de Santa Fe souligne que le fait d'imposer la présence du WiFi dans les lieux publics constitue une violation de l'American with Disabilites Act. En clair, cette loi impose l'accès des lieux publics aux personnes handicapées... ce qui leur est rendu impossible à cause de leur trop grande sensibilité aux ondes magnétiques.»...
Source: http://www.businessmobile.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu May 22 11:39:07 CEST 2008

Quand les lobbies font la loi

«Quand les lobbies font la loi Des députés et des sénateurs brisent l'omerta sur les pratiques douteuses des lobbyistes. Comment opèrent-ils ? Comment réussissent-ils à convaincre certains élus ? Plongée dans la nébuleuse des agents d'influence Couacs, coups de théâtre, règlements de compte... Depuis deux mois, le «feuilleton OGM» au Parlement n'en finit pas de rebondir. C'est à se demander qui, des pro-OGM ou des anti, aura la peau de l'autre. Sur internet, on se refile la liste des «traitres» à la solde des semenciers. Au Parlement, on s'offusque du «terrorisme intellectuel» des anti pendant le débat. C'est la guerre dans l'Hémicycle. Une bataille où se profile en filigrane le spectre des lobbies.» [...] «Mais le lobbying le plus efficace est celui qui travaille en amont. Pour accrocher les députés, rien ne vaut les bons appâts. Yeux bleus perçants, sourire carnassier, physique à la Paul Newman, Thierry Coste est un chasseur. A la campagne, il tire à vue des cerfs de 180 kilos. A la ville, il attire dans son giron les poids lourds de la politique. «Le gibier est plus gros, l'attente plus longue», plaisante-t-il. Mais le gain se chiffre en millions d'euros. Ses spécialités ? Les armes et... la chasse, bien sûr. «J'adore fréquenter les infréquentables», jubile-t-il. Parmi ses plus beaux faits d'armes, il cite la campagne présidentielle de Jean Saint-Josse en 2002, le candidat de Chasse, Pêche, Nature et Traditions, qui obtint 1,2 million de voix. Un score historique. Depuis, il est connu comme le loup blanc au Parlement. Un badge de «collaborateur parlementaire» lui permet d'aller et venir comme bon lui semble dans les allées du Palais-Bourbon. A chaque projet de loi, il est l! à, tapi dans l'ombre, épiant les sorties des députés, guettant les opportunités. «Je connais tout le monde et tout le monde me connaît», se vante-t-il. Règle numéro un pour percer dans le métier ? Approcher les décideurs. »...
Source: http://hebdo.nouvelobs.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu May 22 11:34:53 CEST 2008

Qui roule pour qui ? Sept lobbies à la loupe

«Qui roule pour qui ? Sept lobbies à la loupe Auteurs de «Députés sous influences» (Fayard), Vincent Nouzille et Hélène Constanty dressent la carte des groupes de pression, secteur par secteur»...
Source: http://hebdo.nouvelobs.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu May 22 11:32:10 CEST 2008

« Le haut debit doit etre un service public universel » - INTERNET

«A une semaine du lancement des assises du numérique, Eric Besson, le secrétaire d'Etat chargé de ces questions, plaide pour une « liberté régulée pour Internet », estimant que « la loi ne doit intervenir que quand tout le reste échoue ». Il indique avoir l'intention de créer une structure de coordination, baptisée « Conseil national du numérique ». Et il désire profiter de la présidence française de l'Union européenne, à partir de juillet, pour« engager le débat avec nos partenaires sur l'extension du service universel à l'accès à Internet haut débit », qu'il qualifie de « bien essentiel ».»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue May 20 15:35:27 CEST 2008

Faut-il enterrer le « projet Olivennes » contre le piratage ? - ART CULTURE INTERNET

«Trop tôt ou trop tard ? L'examen en Conseil des ministres du projet de loi Olivennes sur la lutte contre le piratage a été reporté à début juin. Les lois répressives n'ont pas la cote par ces temps d'impopularité. Près de six mois après l'accord du 23 novembre 2007 sur « l'offre culturelle en ligne », ardemment voulu par Nicolas Sarkozy, le système de la « riposte graduée » défendu par l'ex-PDG de la FNAC Denis Olivennes suscite encore des doutes. De l'aveu des éditeurs qui soutiennent ce dispositif dissuasif inspiré du permis à points, la haute autorité chargée de superviser la lutte contre le piratage (Hadopi) ne verra pas le jour avant la fin de l'année. Combat d'arrière-garde ? Il est trop tôt pour enterrer la riposte graduée. Mais le rapport Olivennes a au moins l'avantage de poser une question cruciale pour l'avenir des industries culturelles. « Contrairement aux apparences, l'Internet non régulé, c'est la mort annoncée de la diversité », estime Denis Olivennes, qui s'est érigé en champion de la lutte contre la « mauvaise gratuité ». Selon une récente étude du cabinet britannique Enders Analysis, le piratage musical physique (copies illégales de CD) continue à se répandre comme une trainée de poudre parmi toutes les tranches d'âge de consommateurs, même si le téléchargement illégal reste surtout dominant chez les moins de 25 ans.» [...] «Pour la Quadrature du Net, un site soutenu par l'Open Society Institute de George Soros, c'est même le signe que « la France est devenue un laboratoire pour lobbys obscurantistes ». A la veille de la présidence française de l'Union européenne, le Parlement européen a désavoué la « riposte graduée », le 10 avril, en se prononçant contre l'aspect répressif de la coupure de l'accès à Internet, « en contradiction avec les principes de proportionnalité, d'efficacité et de dissuasion ». »...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Tue May 20 15:31:37 CEST 2008

Le Monde.fr : Limagrain renonce a experimenter ses mais transgeniques en France - Environnement, Sciences

«Les coups de boutoir des "faucheurs volontaires" et les ambiguités politiques ont fini par faire reculer Limagrain. Alors que la loi sur les OGM revient devant l'Assemblée, mardi 20 mai, et, jeudi, devant le Sénat, Limagrain, leader européen des semences de grandes cultures (blé, mais, colza, tournesol), renonce, cette année, à faire des essais de mais transgénique en plein champ en France. "Pour travailler correctement, il nous faut avoir la conviction que nos essais ne seront pas détruits, que les autorisations arriveront en temps et en heure et que le cahier des charges sera acceptable, explique Daniel Chéron, directeur général de Limagrain, un groupe coopératif fondé par des agriculteurs du Puy-de-Dôme.» [...] «Limagrain n'arrête toutefois pas ses recherches sur les OGM. "Nous avons pris des dispositions pour faire des essais en Israël et, surtout, aux Etats-Unis", explique Pascual Perez, directeur général de Biogemma. Il n'empêche. "La France et l'Europe prennent du retard dans le domaine des biotechnologies, regrette M. Chéron. Notre première variété de maïs OGM pourrait ne pas être au point avant cinq ans, et il faudra plusieurs années supplémentaires avant de bénéficier des autorisations nécessaires à la mise sur le marché." »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon May 19 11:58:22 CEST 2008

Une entreprise allemande sur deux est espionnee

«Une entreprise allemande sur deux est concernée par l'espionnage industriel, en particulier chinois, russe et iranien. L'information est donnée par Hartwig Möller, un responsable des services de renseignements allemands, cité vendredi par le Financial Times Deutschland. Les méthodes sont très diverses, allant de l'usage d'internet à celui, plus classique, d'agents infiltrés dans les entreprises. « Des étudiants et des boursiers chinois ont essayé de mettre la main sur des résultats de recherche » dans les entreprises ou institutions les accueillant, a-t-il précisé.»...
Source: http://www.lexpansion.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Intelligence Economique | Admin | Cache

Sun May 18 13:10:00 CEST 2008

WiFi dans le Thalys : un nouveau risque pour la sante ? - Actualites - ZDNet.fr

«Deux associations appellent Thalys International à ne pas généraliser le déploiement du WiFi dans ses trains, afin de limiter l'exposition des usagers aux champs électromagnétiques. Thalys assure que l'exposition y est plus faible qu'à la maison. Alors que Thalys International débute l'exploitation commerciale du WiFi embarqué sur ses lignes, deux associations montent au créneau pour dénoncer les risques sanitaires du dispositif : Agir pour l'environnement et Priartem, qui combattent la généralisation de l'exposition aux champs magnétiques, qu'ils soient générés par les équipements de téléphonie mobile ou par le WiFi. En 2007, elles réclamaient déjà l'arrêt du déploiement de réseaux sans fil dans les établissements scolaires.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

05 16 2008 12:45:35

La Cnil reclame son independance financiere - Actualites - ZDNet.fr

«Réglementation - Son président Alex Turk ne veut plus dépendre des deniers de l'Etat. Il propose un système de cotisation obligatoire pour les entreprises, les administrations et les collectivités, seul susceptible d'augmenter le budget de la Cnil. « Mieux vaut dépendre d'un million de petits ruisseaux que d'un grand fleuve ». Cette citation résume la nouvelle philosophie de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) en matière budgétaire. Comme ZDNet.fr l'annonçait il y a quelques mois, son président Alex Turk a proposé au gouvernement un changement radical dans le mode de financement de l'organisme. Pour 2008, la Cnil a reçu un budget de 11,4 millions d'euros, décidé lors de l'examen de la loi de finance et versé par les pouvoirs publics. Même si elle augmente par rapport à 2007 (9,9 millions d'euros), cette somme est loin de satisfaire Alex Turk, dont le principal argument est connu : en Europe, la Cnil est l'autorité de protection des données la moins bien dotée, largement derrière ses consoeurs britanniques, allemandes ou même polonaises. Un système de cotisations sur le modèle anglais « Nous ne voulons plus de dépendance financière à l'égard des pouvoirs publics », a confirmé Alex Turk lors de sa conférence de presse annuelle à la Cnil. « On ne pourra pas faire face à toutes nos missions si nous n'avons pas une hausse substantielle de budget. »»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

05 09 2008 11:21:56

EU Parliament overhauls lawyers lobbying code - 9 May 2008

«The European Parliament has agreed to amend its lobbying guidelines to distinguish between political petitioning and giving legal advice. The amendment changes the definition of lobbying to include lawyers when their purpose is to "influence policy rather than to provide legal assistance and defence in legal proceedings or to give legal advice". Law Society president Andrew Holroyd said the amendment provides better clarity for the legal profession while making the point that there is a balance between influencing policy and providing legal advice. "The previous wording was intended to ensure that the definition of lobbying also covered the provision of legal advice by a lawyer to a client," he explained. "The provision of legal advice, and the ability of the client to receive such advice in confidence, is a fundamental principle of European legal systems that deserves recognition in this context."»...
Source: http://www.thelawyer.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Apr 18 07:50:35 CEST 2008

Corporate lobbying pays off for firms

«A new study examining the connection between corporate lobbying at the federal level and financial performance finds that lobbying pays off. David Parsley, professor of management at Vanderbilt's Owen Graduate School of Management, is co-author of Corporate Lobbying and Financial Performance with Hui Chen of University of Colorado and Ya-Wen Yang of the University of Miami. The new findings suggest that lobbying activities significantly and positively impact the bottom line of companies who do it. In addition, lobbying expenses appear to positively impact firms' stock prices and returns. The authors constructed portfolios of firms according to whether and how much they lobby. According to the study, the main benefits of lobbying accrue to firms that lobby most intensively - portfolios of such firms consistently outperform the market, Parsley said. "We find that lobbying firms do very well. The real trick is to make sure that our findings are not due to reverse causality. Reverse causality is a problem if firms lobby because they're doing well to begin with," Parsley said. The authors argue that this situation is more likely for firms with poor governance. The study finds no evidence of reverse causality however, since firms with lower governance scores do not, on average, lobby more.»...
Source: http://www.vanderbilt.edu | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Apr 17 14:13:46 CEST 2008

Le Monde.fr : Le Senat va vider de son sens l'amendement Chassaigne sur les OGM - Environnement, Sciences

«Finie la crise interne à l'UMP sur le projet de loi OGM. Gouvernement et majorité ont trouvé, mardi 15 avril, un compromis qui vide de son sens l'amendement Chassaigne au centre de la controverse entre Nathalie Kosciusko-Morizet et les députés UMP, avant l'examen, mercredi 16 avril, du texte en deuxième lecture au Sénat. Le groupe UMP au Sénat a décidé d'émettre un "vote conforme" à celui de l'Assemblée "sur l'ensemble des articles du projet de loi sur les OGM, sauf l'article 1er" qui comporte l'amendement Chassaigne, a fait savoir son président, Henri de Raincourt. La solution retenue vise non pas à supprimer purement et simplement l'amendement Chassaigne - qui restreignait l'utilisation des OGM en les interdisant notamment dans les zones AOC - mais à le vider totalement de son contenu.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Apr 13 22:23:51 CEST 2008

DLFP: Les deputes ratifient les traites OMPI, mais les debats ne font que commencer

«Hier après-midi, jeudi 10 avril 2008, une poignée de députés - dont la moitié n'avaient pas assisté aux discussions - ont ratifié les traités OMPI dits « traités Internet ». Ces traités qui datent de 1996 ont notamment donné naissance à la directive EUCD de 2001 et à la loi DADVSI du 1er aout 2006. Seuls Didier Mathus (pour le groupe PS), Martine Billard (Verts, pour le groupe communistes et Verts) et Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) ont pris la parole pour dénoncer des traités « dépassés, obsolètes, périmés », dont « l'idéologie répressive, liberticide et anti-concurrentielle (...) est toujours à l'oeuvre, mais au seul bénéfice de quelques multinationales nord-américaines et non au bénéfice de la rémunération des auteurs et des artistes ». Face à une secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme (Rama Yade) qui ne connaissait visiblement pas son dossier, et au rapporteur Jacques Remiller qui avait « participé au « grand soir » de décembre » (vote de la licence global! e), les trois députés se sont attachés à démontrer la nocivité de ces textes. Ils ont insisté sur leur incompatibilité avec la promotion et la diffusion de la culture - et par essence avec l'Internet - et rappelé l'échec patent de la politique de contrôle de l'information voulue par les industriels et certains gouvernements. Ils ont accusé ces textes d'avoir « créé une insécurité juridique contre le logiciel libre, et même une distorsion de concurrence ». Les députés ont ratifié les traités, mais les débats sur la "propriété intellectuelle"le droit d'auteur, les brevets et droit des marques ne font que commencer. Comme l'a souligné Didier Mathus, c'est une question de société à part entière qui dépasse très largement la lorgnette des contenus culturels : « La question est de savoir pourquoi le gouvernement français a éprouvé le besoin de prêter main-forte à ces industriels au lieu de défendre l'intérêt des citoyens et des consommateurs. Cette question, du reste, nous avons pu nous la poser en maintes occasions ces derniers temps : lors du récent débat sur les OGM et, dans le domaine de l'industrie biogénétique, lorsque des industriels comme Monsanto ont voulu imposer des formats de gènes propriétaires. La propriété intellectuelle est (NdM Il faudrait plutôt dire : le droit d'auteur, les brevets, le droit des marques sont) aujourd'hui l'objet d'une frénésie d'appropriation de la part d'industriels. Leur voracité de profits les pousse à imposer l'idée que tout ce qui circule sur Internet devrait leur appartenir. La grande bataille de la propriété intellectuelle ne fait que commencer. C'est une bataille citoyenne dont l'enjeu est d'inventer un nouveau modèle économique dans lequel la rémunération de l'acte de création ne soit pas déterminée par les schémas du monde ancien. »»...
Source: http://linuxfr.org | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Apr 8 16:01:39 CEST 2008

OGM : un depute UMP denonce les «pressions» des lobbies

«Le député UMP François Grosdidier ferraille contre le lobby pro-OGM à l'Assemblée. Il détaille pour lefigaro.fr les raisons de son combat, qui l'amène à s'opposer à des parlementaires de son parti. François Grosdidier, député de Moselle, a fait adopter mardi soir avec Yves Cochet et le communiste André Chassaigne un amendement qui torpille celui de la Commission des affaires économiques de l'Assemblée, et va dans le sens de plus de transparence en matière d'information sur les OGM. Une indépendance qu'il estime justifiée par des considérations avant tout éthiques. Entretien. Pourquoi vous placer en porte-à-faux avec une partie des parlementaires UMP ? J'estime que les enjeux sont énormes et importants. Les amendements adoptés par le Sénat et repris par la Commission des affaires économiques sont en contradiction avec l'esprit du Grenelle de l'environnement et avec les attentes de la société française. Certains voudraient tout faire pour mettre en place un système verrouillé et opaque, dans le but de diffuser rapidement et massivement les cultures OGM. Ce groupe d'élu est en complet décalage culturel et générationnel. Pour moi, le texte qu'ils voulaient faire passer constitue une faute morale. L'humanisme implique à mon avis de faire passer les questions sanitaires et environnementales au-dessus des autres considérations.»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Tue Apr 8 12:10:33 CEST 2008

Groupes de pression : l'Assemblee nationale peine a trouver la parade - Les Echos.fr

«Une délégation de députés cherche depuis le début de l'année les moyens d'encadrer les groupes de pression au sein du Palais-Bourbon. Une tâche qui se révèle particulièrement complexe. Ce dossier-là fait largement consensus, mais il n'est pas réglé pour autant. A la demande de Bernard Accoyer, qui s'était dit « frappé » par le jeu des groupes de pression, quatre députés issus du bureau de l'Assemblée, l'organe en charge de son organisation et de son fonctionnement, réfléchissent depuis le début de l'année aux moyens d'encadrer les activités de lobbying au sein du Palais-Bourbon. Et donc d'en éviter les dérives. La délégation présidée par l'UMP Marc Le Fur, qui a prévu de rendre ses conclusions fin juin, travaille sous la pression de l'actualité, la question du lobbying revenant à intervalle régulier sur le devant de la scène. En témoigne la polémique née de l'examen - encore en cours - du texte sur les OGM, certains élus dénonçant la force de frappe « phénoménale » des semenciers quand d'autres épinglent les « tentatives d'intimidation » des anti-OGM. En témoignent également, quelques semaines plus tôt, les accusations portées contre l'UIMM lors de l'ouverture de l'enquête sur des retraits suspects de ses comptes, l'Union de la métallurgie étant suspectée d'avoir utilisé son poids financier pour peser sur la politique sociale. « Très caméléon » La tâche de la délégation s'annonçait d'emblée compliquée. Elle l'est même « plus que prévu », avoue un de ses membres, le député UMP Lionnel Luca, ajoutant, comme pour ne pas mettre la barre trop haut : « On ne peut que progresser en la matière. Aujourd'hui, il n'y a rien. » La difficulté vient du fait que le lobbying est « très caméléon », qui va du simple e-mail au voyage tous frais payés, en passant par le coup de téléphone d'un ancien député ami recruté par un groupe de pression. « La pression est quotidienne, sur tous les sujets », explique l'UMP Arlette Grosskost, qui a déposé l'an dernier, avec son collègue Patrick Beaudouin, une proposition de résolution sur le sujet.»...
Source: http://www.lesechos.fr | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying,Analyse des Stratégies d'Influence | Admin | Cache

Tue Apr 8 10:22:47 CEST 2008

L'Etat renonce a un quatrieme operateur, TELEPHONIE MOBILE

«Le gouvernement aurait renoncé à l'attribution d'une quatrième licence de téléphonie mobile, révèle aujourd'hui le quotidien économique La Tribune. Une solution alternative qui pourrait être annoncée dès cette semaine à l'issue d'une réunion interministérielle. Le gouvernement aurait renoncé à l'attribution d'une quatrième licence de téléphonie mobile, selon La Tribune. Le gouvernement aurait renoncé à l'attribution d'une quatrième licence de téléphonie mobile, selon La Tribune. (c) Reuters L'abandon de la quatrième licence de téléphonie mobile aurait été décidé la semaine dernière à l'Elysée, rapporte La Tribune dans son édition du lundi 7 avril, précisant qu'une solution alternative serait en cours d'élaboration. Solution alternative Cette décision aurait été prise lundi dernier à l'Elysée, selon le journal économique, qui cite une source proche du dossier selon laquelle "les derniers arbitrages ne sont pas arrêtés". Afin de justifier ce virage à 180 degrés, le gouvernement travaillerait à une solution alternative qui pourrait être annoncée dès cette semaine à l'issue d'une réunion interministérielle. L'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir a estimé lundi que ce possible abandon, par le gouvernement, d'une quatrième licence de téléphonie mobile serait "une très mauvaise nouvelle pour la concurrence". "Si cela se confirme, c'est une très mauvaise nouvelle pour la concurrence et cette décision serait purement politique", a indiqué à l'AFP Edouard Barreiro, chargé de mission sur les nouvelles technologies à l'UFC. Edouard Barreiro a indiqué toutefois avoir reçu, de source ministérielle, l'assurance que "les arbitrages ne sont pas encore faits".»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Apr 6 14:03:20 CEST 2008

Bruxelles est contre une taxe internet pour financer la television publique - Actualites - ZDNet.fr

«Réglementation - Viviane Reding, la commissaire en charge de la Société de l'information, prévient qu'une taxe sur les FAI et les opérateurs de téléphonie mobile serait contraire aux orientations fixées par la Commission européenne. Bruxelles observe d'un oeil inquiet le projet français de suppression de la publicité sur les chaines publiques. Selon les premières orientations données par le gouvernement, le manque à gagner serait compensé par une redevance sur les revenus publicitaires des chaines privées, mais aussi par une taxe « infinitésimale » sur les opérateurs mobiles et les fournisseurs d'accès à internet, comme l'a exprimé Nicolas Sarkozy lui-même. Cette dernière mesure serait « à contre-logique », affirme Viviane Reding, commissaire européenne à la Société de l'information, qui s'exprimait hier lors d'une rencontre en France avec l'Association des journalistes économiques et financiers. Ses propos sont rapportés par l'AFP. La commissaire considère qu'« on ne peut pas travailler à résoudre le problème du haut débit en France, et en même temps ajouter encore une taxe supplémentaire ». Et bien qu'il s'agisse d'une réforme nationale, Viviane Reding a rappelé que Bruxelles pourrait être amené à intervenir « si les mesures étaient contraire au développement qu'on a donné ».»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat Apr 5 09:38:48 CEST 2008

Lobbying by deception and misinformation | Twin Cities Daily Planet | Minneapolis - St. Paul

«Lobbying by deception and misinformation Leave a comment Tell a friend * Share Close o Delicious Delicious o Digg Digg o Reddit Reddit o Magnoliacom Magnoliacom o Newsvine Newsvine o Furl Furl o Facebook Facebook o Google Google o Yahoo Yahoo o Technorati Technorati o Icerocket Icerocket Print this page Reprint rights By Senator John Marty , Apple Pie Alliance April 03, 2008 Many people are familiar with the phrase "grassroots lobbying." It implies that the public feels strongly about a bill and people contact their elected officials demanding action. Unfortunately, most of what appears to be grassroots/citizen lobbying is orchestrated by well-funded interest groups, using by highly-paid consultants and PR firms. To stimulate this citizen passion, especially when the public might not agree with their real goal, lobbyists work to inflame public sentiment even if it means distorting the truth. This is certainly not true of all lobbyists and interests, but it is far too common among some. This year Minnesota legislators have received countless emails urging us to oppose Senate File 833, which "threatens the affordability and accessibility of (cell phone) services for all of Minnesota's families and businesses." To stimulate public opposition to this, the cell phone industry's ad campaign showed a picture of a frustrated woman looking over a document labeled "State Wireless Taxes and Fees" with a caption: "So why are state legislators threatening to increase the cost of our wireless?".» [...] «The auto industry cannot defeat the bill on its merits so they use fear tactics and misinformation. They have created a website aimed at scaring farmers and soccer moms alike, claiming that the bill would “severely limit the sale of trucks and minivans” so that we could “force the sale of more compact and subcompact cars.” This is simply not true. The polls show that an overwhelming majority of Minnesotans support tougher air quality standards for vehicles. This support would be even stronger if consumers knew that the cleaner cars produce significant savings at the gas pump. In both of these cases, powerful lobbying groups have generated “public” opposition through deception and misinformation, and may well defeat legislation that would have strong public support if the facts were known. This is not a shining example of democracy in action. »...
Source: http://www.tcdailyplanet.net | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances, Lobbying/Astroturf


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances, Lobbying/Astroturf | Admin | Cache

Fri Apr 4 13:02:01 CEST 2008

Astroturf Roots

«In politics nothing sells like God, apple pie and good ...˜ole grassroots citizens groups that come together to influence the legislators they elect to represent them. Back when we were fighting to let the state negotiate discounts with pharmaceutical companies (just like Wal-Mart and insurance companies do) new grassroots groups sprang up in opposition everyday ...” literally. Every day when we walked in to the House there would be a leaflets on our desks from a group with names like "Loving Parents Who Don't Want Their Precious Children to Die of (insert horrible disease here)." Each group had the same general point: if the state of Colorado tried to negotiate a discount with a drug company the children who suffer from the disease would die horrible deaths within a matter of hours. Oddly, all of these groups of poor, soon-to-be-grieving parents had the same address which, coincidentally, was the address of a drug industry lobbyist. OK, so grassroots groups supporting Big Pharma became so common we got comfortable with the idea. But now, grassroots are pushing down to a whole new level. A new "grassroots" group in Colorado is supporting Big Oil. And it seems to have two powerful allies: God and Jesus.»...
Source: http://pommer.us | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Fri Apr 4 11:52:02 CEST 2008

Why GoDaddy Spent Lobbying Money on Pharmacy Issues - The Domain Industry's News Source

«GoDaddy's pharmacy lobbying is related to online pharmacy bill. Advertisement In February I wrote about GoDaddy and its 2007 $580,000 lobby bill on capitol hill. One thing struck me as odd: one of the issues GoDaddy spent money on was pharmacy. Here's what I wrote: According to the company's self-reported lobbying reports, its lobbying activity included computers & information technology, copyright & trademark, telecommunications, law enforcement, pharmacy, and consumer product safety. Your guess is as good as mine about the pharmacy issue, but it may have involved domain names that include drugs or online pharmacies. We now have confirmation about where its pharmacy related money went. The company issued a press release today touting its role and support of "The Ryan Haight Online Pharmacy Consumer Protection Act of 2008...³, a bill that just passed the senate. It makes it easier for domain registrars to shut down illegitimate online pharmacies. "This legislation will give us the ability to be proactive when we are made aware of Internet pharmacy sites that do not comply with registration requirements," said GoDaddy CEO Bob Parsons in a press release. My guess is that's only half the story. I suspect the company was lobbying to make sure there weren't provisions in the bill that forced domain registrars to take specific actions without a valid complaint. Registars want to be allowed to respond to requests without facing liability, but also don't want the burden to be placed on them to police registrations ...” and for good reason.»...
Source: http://domainnamewire.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Fri Apr 4 11:25:23 CEST 2008

Dividende numerique : la repartition des frequences encore en question - Actualite sur Journal du Net E-business

«La commission du dividende numérique a rendu un rapport d'étape au Premier ministre. Les parlementaires ne font pas encore de recommandations sur la répartition des fréquences. Envoyer Imprimer La commission du dividende numérique au rapport. Près de six mois après son installation, le groupe de parlementaires chargé de réfléchir à l'utilisation du dividende numérique a rendu une première copie au Premier ministre le 31 mars dernier, avant un rapport final prévu pour 2009. Au terme de cette réflexion, le locataire de Matignon aura le dernier mot sur ce qu'il convient de faire des fréquences libérées par la disparition, fin 2011, de télévision analogique (lire Les promesses du dividende numérique, du 24/01/07). Sous la forme d'un rapport d'étape, ce document se contente essentiellement de formuler quelques préconisations sur la procédure de basculement du signal de la télévision d'analogique à numérique. Le schéma retenu conditionnera directement la disponibilité des fréquences libérées. Elle a également annoncé l'ouverture d'un forum publique en ligne, Dividendenumerique.fr sur lequel particuliers et professionnels sont invités à prendre part au débat.»...
Source: http://www.journaldunet.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

04 04 2008 15:13:56

Un rapport du Parlement appelle a un registre commun des lobbyistes [FR] | EU - European Information on Affaires Publiques

«Un rapport adopté mardi 1er avril à la commission Affaires constitutionnelles du Parlement recommande que le nouveau registre pour les lobbyistes proposé par la Commission soit obligatoire et commun aux trois institutions. Cependant, les ONG et les groupes partisans de la transparence estiment que les propositions ne sont pas adéquates. Le rapport, rédigé par l’eurodéputé finlandais Alexander Stubb (PPE-DE) – qui est sur le point de devenir ministre des Affaires étrangères dans son pays – a été adopté par une majorité de 18 votes avec un contre et trois abstentions. Le rapport appelle à la création d’un registre public obligatoire pour les lobbyistes, commun au Conseil, à la Commission et au Parlement et « divulguant toutes les sources de financement ». Le registre comprendrait également un code commun de déontologie. Les lobbyistes doivent respecter ce code de conduite ou seront confrontés à des sanctions, a insisté l’eurodéputé, notamment l’exclusion éventuelle du registre par un mécanisme commun. En commentant le vote, M. Stubb a déclaré que l’appel à la création d’un registre commun et d’un code de conduite commun entre le Parlement, la Commission et le Conseil représentait un important pas en avant. Dans le cadre de cette proposition « du tout en un », les lobbyistes n’auraient à s’inscrire qu’une seule fois pour accéder aux trois institutions, a-t-il expliqué.»...
Source: http://www.euractiv.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Mar 31 12:38:22 CEST 2008

Analyst warns of ''WiMAX hype'' in India

«Despite the hefty financial commitment of both BSNL and Tata Communications (formerly VSNL) to widespread WiMAX rollout in India, analyst firm Gartner still believes that, in the near term, WiMAX will remain a "niche technology" best suited for enterprises and high-end residential customers. And unless more spectrum is awarded quickly for WiMAX - and PC penetration markedly improves - the Indian government's hopes that the technology will be play a central role in meeting its broadband subscriber targets made in 2005 (20 million broadband subscribers by 2010) will not materialise. These are some of the conclusions in a recent report by Gartner, entitled "Beware of WiMAX Hype in India", which forecasts there will 6.9 million mobile and fixed WiMAX connections in use in India by the end of 2011. Of that number, Gartner estimates the overwhelming majority will be for fixed and nomadic applications due to legal uncertainty over mobile use in the 2.5GHz frequency band and the delayed certification of 802.16e mobile WiMAX products.»...
Source: http://www.telecoms.com | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Fri Mar 14 21:49:03 CET 2008

Gates urges U.S. to free up more spectrum for Wi-Fi | Technology | Reuters

«WASHINGTON (Reuters) - Microsoft Corp co-founder Bill Gates urged U.S. communications regulators on Thursday to free up more vacant television airwaves to be used for wireless services such as broadband Internet access. During an appearance before a Northern Virginia technology group, Gates said the so-called "white space" spectrum between analog broadcast channels could be used to expand access of wireless broadband service using Wi-Fi technology. "We're hopeful that that will be made available so that Wi-Fi can explode in terms of its usage, even out into some of these less dense areas (of the United States) where distance has been a big problem for Wi-Fi," Gates said in response to a question from the audience. Microsoft is part of a coalition of technology companies that has been lobbying the U.S. Federal Communications Commission to allow unlicensed use of white space spectrum. The group also includes Google Inc, Dell, Intel Corp, Hewlett-Packard Co and the north American unit of Philips Electronics.»...
Source: http://www.reuters.com | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Mar 13 10:38:35 CET 2008

Des proches de McCain ont fait du lobbying pour EADS, INDUSTRIE MILITAIRE

«Selon des informations concordantes, de proches conseillers du candidat républicain ont effectué un travail de lobbying pour le groupe européen, qui a décroché un contrat de 35 milliards de dollars avec l'armée de l'air américaine. John McCain John McCain (c) Reuters Une polémique embarrassante vient de naitre dans l'entourage de John McCain: selon des informations concordantes, de proches conseillers du candidat républicain ont en effet effectué un travail de lobbying pour le groupe EADS, qui a décroché un contrat de 35 milliards de dollars (22,8 milliards d'euros) avec l'armée de l'air américaine pour la fabrication de 179 avions de ravitaillement en vol. L'un des lobbyistes, Tom Loeffler, a opéré pour EADS alors qu'il présidait déjà aux finances du candidat. Allié à l'américain Northrop Grumman, le groupe européen d'aéronautique et de défense EADS, maison mère d'Airbus, a remporté ce contrat le 29 février. Lundi, le PDG de Boeing Jim McNerney a fait état de "graves irrégularités" concernant l'équité et les modalités de la compétition. John McCain a joué un rôle important dans le processus. Il avait contribué à bloquer un précédent contrat avec Boeing et poussé le Pentagone en 2006 à lancer des appels d'offres n'excluant pas Airbus.»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Wed Mar 12 11:29:53 CET 2008

Bataille de lobbying dans l’affichage

«Les groupes JCDecaux et Métrobus, filiale de Publicis, remportent les contrats d'affichage dans les gares et le long des voies ferrées. Ce sont les meilleurs lobbyistes qui ont gagné la bataille du rail. C'est la bataille du rail, la compétition de l'année dans l'affichage, le plus gros contrat depuis les Vélib de Paris...¦ Les superlatifs n'ont pas manqué vendredi pour saluer la victoire de JCDecaux et de Publicis dans l'appel d'offres qui les opposaient à l'américain Clear Channel sur les 34 000 panneaux publicitaires de la SNCF et du Réseau ferré français. Une bataille du rail donc qui est aussi une grande bataille de lobbying qui montre la puissance des réseaux d'influence de ces deux grands groupes de communication français face aux géants américains de l'affichage que sont Clear Channel, qui exploitait la concession depuis 2000, et CBS Outdoor. Au total, sur une durée de huit ans, le contrat est estimé à 75 millions d'euros, l'affaire est donc particulièrement bien accueillie chez Decaux, qui hérite des panneaux situés le long des voies, comme chez Metrobus, la filiale contrôlée par Publicis mais dont le tiers du capital appartient aussi à Decaux. Une filiale qui a remporté elle les panneaux situés le long des quais ainsi que ceux des gares sous réserve d'un feu vert de la SNCF, lors d'un conseil d'administration le 19 mars. A contrario, il s'agit bien sur d'un échec pour Clear Channel qui disposait pourtant de quelques atouts comme la présence en son sein de Pierre-Yves Le Charny, ancien patron de France Rail, issu lui-même de la SNCF et à ce titre connaissant bien son nouveau président Guillaume Pépy.»...
Source: http://www.france-info.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Mar 6 15:43:17 CET 2008

Comment EADS a décroché le contrat du siècle

«Au cours du troisième trimestre 2007, Ralph Crosby, patron d'EADS aux Etats-Unis, était sur de tenir le bon bout du contrat mirifique qu'il négocie depuis cinq ans avec ses anciens amis de l'US Air Force, dont il est issu : la fourniture, à partir de 2013, pour 40 milliards de dollars, de 179 avions ravitailleurs en remplacement des KC-135. Des quadriréacteurs dérivés du Boeing 707, la première génération des avions à réaction qui ont vu le jour au début des années 1960... Ces réservoirs volants (tankers) donnent aux chasseurs et aux bombardiers, qui se ravitaillent en vol, une autonomie presque illimitée. Jusqu'à la fin 2007, Ralph Crosby, ancien chef d'état-major du vice-président des Etats-Unis, recevait des informations encourageantes du Pentagone : les notes attribuées sur les différents éléments du programme KC-30, dérivé de l'Airbus A330, étaient excellentes, souvent supérieures à celles de la plupart des dossiers soumis - et gagnés lors de ses précédentes fonctions au sein de Northrop Grumman, dont il a été le numéro deux, chargé notamment du programme ultrasecret du bombardier furtif B-2. Il n'imaginait pas que Boeing, avec son KC-767, issu d'un avion plus ancien, puisse avoir des notes supérieures. Mais, depuis le début de l'année, plus de nouvelles. «Campagne électorale aidant, le climat avait semblé se retourner, au moins sur le plan médiatique», nous confie Louis Gallois, président d'EADS. Aussi, quand le 29 février, l'US Air Force annonce avoir donné sa préférence «au consortium Northrop Grumman-EADS», la surprise est générale. Les dirigeants d'EADS apprennent la nouvelle par un simple courriel de Crosby : «We won. Ralf.» Aux Etats-Unis, c'est la tempête. Le représentant du Kansas (où devait être assemblé le Boeing), Todd Tiahrt, déplore que n'ait pas été choisi «un avion américain construit par une entreprise américaine avec des salariés américains». Duncan Hunter, membre de la commission des forces armées de la Chambre des représentants, s'insurge : «La décision de l'US Air Forceva couter plus de 100000 emplois» aux Etats-Unis, en profitant à «des gouvernements européens qui refusent de nous soutenir dans la guerre contre le terrorisme».»...
Source: http://www.challenges.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Mar 6 15:07:56 CET 2008

Satcom backers say WiMax signals Menace crucial C-Band links

«A global organization that represents satellite communications companies has announced that stray radio signals from ground-based WiMax equipment can block transmissions between ground stations and orbiting satellites that relay popular and high-quality "C-Band" signals used daily by the Defense Department and civilian agencies, as well as private companies. The Satellite Users Interference Reduction Group (SUIRG) cited the results of its recent tests of the effect of WiMax transmissions on nearby C-Band uplink antennas. According to the industry association, the SUIRG study shows that WiMax transmissions can jam C-Band satcom links from as far as 12 kilometers from the affected satellite antenna. Federal agencies rely on C-Band transmissions through both federal uplinks and commercial telecom companies to provide voice and data communications of all kinds. For example, commercial C-Band links become especially important to DOD during large-scale military operations. The allocation of spectrum for use between the satcom industry's C-Band service and users of the WiMax service is controlled by the World Radiocommunications Conference, a global organization that allocates spectrum and adjudicates disputes about use of the ether. "The C-band is in many ways the lifeline of the satellite industry and protecting that spectrum from the threat of interference posed by sharing it with broadband wireless access services is of paramount importance," said Robert Ames, SUIRG president. In the spectrum allocation world, each specific type of transmission is known as a service, such as, the AM radio service, the digital television service, the land mobile radio service and so forth. "The test, conducted in the latter quarter of 2007, conclusively demonstrated that WiMax communications pose a significant interference threat to satellite signals transmitted in the C-band frequency," the satcom industry group said in a release that accompanied the study.»...
Source: http://www.gcn.com | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Mar 3 09:44:20 CET 2008

CeBIT 2008 : Nicolas Sarkozy attendu sur la politique numerique Actualite --- vnunet.fr ---

«Depuis sa prise de fonction à l'Elysée en juin 2007, les interventions de Nicolas Sarkozy sur le thème de la politique numérique se compte sur les doigts d'une main. Avec le CeBIT 2008, le Président de la République va avoir l'occasion de se rattraper. Car la France est pays partenaire de l'édition 2008. Lundi 3 Mars, le chef de l'Etat se rendra à Hanovre pour inaugurer le salon européen des technologies de l'information, en compagnie d'Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d'Allemagne. Selon l'agenda communiqué par l'Elysée, le chef de l'Etat devrait prononcer à 18h30 une allocution sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication. "Nous attendons des messages politiques sur le numérique, avec notamment l'espoir d'une nomination d'un haut-commissaire au numérique", a déclaré à l'AFP Pierre Joudiou, membre du conseil d'administration du Syntec Informatique. Une récente visite du Premier ministre François Fillon au pôle de compétitivité parisien Cap Digital dédié aux contenus numériques le suggérait.»...
Source: http://www.vnunet.fr | Source Status Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Haut Débit,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sun Feb 24 13:07:07 CET 2008

Marie-Monique Robin : '' Ne pas prendre les informations scientifiques pour argent comptant'' | MediaPart

«Auteur d'un livre et d'un documentaire à paraitre sur la firme Monsanto, la journaliste Marie-Monique Robin démonte les méthodes de communication et de lobbying du producteur d'OGM. Entretien vidéo en sept parties. Bienvenue dans le monde des lanceurs d'alerte, des revolving doors, du marketing viral et de la Google enquête : dans Le Monde selon Monsanto (parution du livre le 6 mars à la Découverte, diffusion du documentaire sur Arte le 11 mars), la journaliste d'investigation Marie-Monique Robin révèle la face cachée de la multinationale mondialement connue pour son pesticide Round-up et ses plantes génétiquement modifiées : fabrication de l'agent Orange, production de PCB, de dioxine et d'hormone de croissance bovine, dissimulation de la nocivité pour la nature et pour l'homme de ces produits, cout de l'essor de ses cultures transgéniques sur les agricultures des pays pauvres. Les méthodes de communication et de lobbying du fabriquant y sont dénoncées : rétention d'information, campagne de dénigrements contre ses détracteurs, collusion entre milieux scientifiques et politiques, appropriation progressive des ressources alimentaires du monde...¦»...
Source: http://www.mediapart.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Sat Feb 23 14:05:13 CET 2008

When think tanks produce propaganda

«At the very least, credible public intellectuals should disclose the source of their funding AMIR ATTARAN From Thursday's Globe and Mail February 21, 2008 at 5:48 AM EST The war in Afghanistan is one of ideas and ideologies. Ideologies, in that the Pashtun extremist worldview is far from our own. Ideas, in that our society is likely to prevail only if it makes wiser and cleverer decisions than theirs. That is why, when one adds up Canada's advantages in this war, there is none greater than our values of inquiry and debate. But recently, a new threat has emerged. The Department of National Defence is intruding on academic financing, spending millions of dollars sponsoring think tanks and scholars to offer up agreeable commentary. When these intellectuals comment, they are not always quick to disclose that the military funds them. Take the Conference of Defence Associations, a think tank that got $500,000 from DND last year. That money comes not with strings, but with an entire leash. A current DND policy reads that to receive money, CDA must "support activities that give evidence of contributing to Canada's national policies." Apparently, if CDA's activities were neutral and unbiased, or even-handedly supported and questioned government policy, DND would refuse to pay! Attendees at CDA's annual conference, which begins today, will hear speeches by Prime Minister Stephen Harper, Defence Minister Peter MacKay and MP Laurie Hawn, a retired lieutenant-colonel. Curiously for an organization that calls itself "non-partisan," no opposition politicians will speak. Chief of the Defence Staff Rick Hillier will lecture, as will NATO's military head, General Ray Henault. The agenda includes a session titled "Contemporary Security Concerns" -- a discussion on Russia and Iran.»...
Source: http://www.theglobeandmail.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Tue Feb 19 10:38:17 CET 2008

Copie privee : les industriels claquent la porte de la commission d'Albis - Actualites - ZDNet.fr

«Réglementation - Ils dénoncent les décisions de la commission, qui applique la redevance pour copie privée au plus grand nombre de supports possibles, sans discernement. Leur départ pourrait remettre en cause le fonctionnement de l'organisme. La crise couve au sein de la commission d'Albis, chargée de fixer les rémunérations à appliquer aux supports numériques. La veille du vote sur la taxation des smartphones, les quatres syndicats d'industriels - Simavelec, Sfib, Secimavi et SNSII (1) - annoncent qu'ils quittent la table des négociations. « Il n'y a plus de discussion au sein de cette commission qui est une machine à perdre ; toutes les décisions vont dans le même sens qui est d'appliquer la redevance pour copie privée au plus grand nombre de supports possibles », dénonce Bernard Héger, délégué général du Simavelec. « Nous sommes pour le financement de la copie privée mais cela ne doit pas être fait n'importe comment. » Il déplore notamment que la partie adverse, favorable à la taxe, soit représentée par une douzaine de voix sur vingt-quatre, contre seulement deux pour le Simavelec. Il souligne, par ailleurs, que les études d'usages et de préjudices, permettant d'évaluer le montant des taxes, ne sont pas systématiques. Après ce depart groupé, ne restent plus que les ayants droit représentant l'industrie musicale - Sorecop et Copie France (2)»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Feb 18 18:12:33 CET 2008

Les droits d'auteurs pourraient etre etendus a 95 ans par Neteco.com

«Le capitalisme numérique défend ses actifs. Dix ans après le copyright term extension act américain qui avait allongé le droit d'auteur à 95 ans sur les interprétations phonographiques, c'est au tour de la commission européenne de se pencher sur cette épineuse question. Le 14 février dernier, Charlie McCreevy, le commissaire en charge du marché intérieur à la Commission européenne de Bruxelles, a en effet annoncé son intention d'aligner la législation européenne en portant ces droits voisins de 50 à 95 ans. "Je suis convaincu que la protection des droits des interprètes relève d'un droit moral de contrôler l'utilisation de leur travail et de pouvoir vivre de leurs interprétations", explique le commissaire, qui devrait présenter une directive avant l'été.»...
Source: http://www.neteco.com | Source Status Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying , Tendances | Admin | Cache

Mon Feb 18 12:26:36 CET 2008

Bercy veut inscrire le developpement du tres haut debit dans la loi - Actualites - ZDNet.fr

«Législation - Quatre articles seront inscrits dans le projet de loi de modernisation de l'économie présenté au printemps prochain pour fixer les règles du déploiement de la fibre optique en France. Objectif : mettre à terme aux divergences entre les acteurs du dossier, opérateurs et syndics en tête. France télécom "ouvre ses fourreaux" à la concurence ? à quel prix, ... Commentaire de DBL8 « Le déploiement de la fibre optique sur notre territoire constitue l'équivalent du déploiement des lignes téléphoniques dans les années 60 : il s'agit de bâtir de nouveaux réseaux pour permettre le développement des moyens modernes de communication.». La profession de foi en faveur d'une infrastructure pour le très haut débit est signée du Ministère des finances. A l'issue de la seconde réunion du comité de pilotage du très haut débit, Christine Lagarde - ministre de l'Economie, des finances et de l'emploi - et Hervé Novelli - secrétaire d'Etat chargé des entreprises et du commerce extérieur - ont confirmé que des dispositions législatives seront prises pour accélerer le déploiement de la fibre optique.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Mon Feb 18 11:54:34 CET 2008

OGM: quand Monsanto seme la terreur | Rue89

«Par Ophélie Neiman Pressions sur les scientifiques, les politiques et les médias: une enquête dévoile les méthodes du géant de l'agriculture. Elle se dit inquiète, mais prête à aller jusqu'au bout de cette enquête. Marie-Monique Robin, lauréate du prix Albert-Londres, a pourtant l'habitude des reportages périlleux. Mais elle avoue que celui-ci dépasse tout ce qu'elle attendait. Le documentaire qu'elle en a tiré, intitulé "Monsanto, une entreprise qui vous veut du bien", fait froid dans le dos. Rythmé comme un thriller sur la santé publique, il fait songer au film Erin Brokovich, de Steven Soderbergh, mais sans Julia Roberts pour tout arranger à la fin. Leader mondial des OGM, Monsanto est à l'origine de bien d'autres produits controversés, depuis sa création en 1901. La liste est longue. La firme est le principal producteur de PCB (le pyralène, polluant organique persistant aujourd'hui interdit et responsable de nombreuses pollutions), de l'agent orange, herbicide utilisé pendant la guerre du Vietnam et fortement cancérigène, et d'hormones de croissances bovine et laitière interdites en Europe.» [...] «Comment l'entreprise Monsanto a-t-elle réussi à mettre sur le marché américain tant de produits, finalement interdits des années plus tard, sans que les scientifiques indépendants ne parviennent à se faire entendre, sans que les journalistes n'émettent de voix discordantes? »...
Source: http://www.rue89.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Feb 14 16:10:07 CET 2008

ALTER-EU rings alarm bell over European Commission backtracking on lobbying transparency ...” EUbusiness.com - business, legal and financial news and information from the European Union

«The Alliance for Lobbying Transparency and Ethics Regulation (ALTER-EU) is a broad coalition of over 160 public interest groups, trade unions, academics and public affairs firms, advocating, among others, effective measures that will allow public scrutiny of EU decision-making. In recent meetings with Commission staff, ALTER-EU has learned that in the current drafts for the lobbying transparency register, two crucial pieces of information are missing: 1) names of individual lobbyists and 2) meaningful information on how much money is spent on lobbying. Without names of lobbyists and meaningful financial information, the register would be practically useless to investigate 'conflicts of interest' and 'revolving doors' cases or to identify the main actors in strategic alliances and behind front groups. It would also fail to provide meaningful information on who is spending how much to influence EU decision-making "A register that will not answer simple questions like 'who are the lobbyists' or 'how much money is spent on lobbying by whom?', would only provide a semblance of transparency and not allow public scrutiny of lobbying", comments Erik Wesselius from Corporate Europe Observatory. According to Paul de Clerck of Friends of the Earth Europe, "A lobby register without the names of the lobbyists is useless. It would make the 3-year European Transparency Initiative a joke. We are very concerned that despite many public announcements the European Commission will fail to deliver on transparency".»...
Source: http://www.eubusiness.com | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Feb 14 15:56:23 CET 2008

Développer les partenariats public-privé

«Développer les partenariats public-privé Un projet de loi pour développer les partenariats public-privé (PPP), permettant à l'Etat de déléguer au secteur privé la construction, la gestion et parfois l'exploitation d'équipements publics, a été présenté le 13 février en Conseil des ministres par Christine Lagarde. Pour développer le recours aux contrats de partenariat créés en 2004, ceux-ci doivent cesser d'être un outil d'exception, et trouver pleinement leur place dans la commande publique. Le projet de loi relatif aux contrats de partenariat élargit les possibilités de recours aux partenariats public-privé (*). Jusqu'alors, les conditions d'entrée dans le PPP étaient essentiellement ouvertes aux projets qualifiés d'"urgents" ou de "complexes". Le projet de loi ajoute deux nouvelles voies d'accès à ce contrat : - la démonstration de l'intérêt économique et financier pour la personne publique de recourir au contrat de partenariat au regard des autres outils de la commande publique ; - une autre voie d'accès limitée dans le temps (jusqu'en 2012) pour des domaines regardés comme prioritaires - par exemple, les investissements nécessaires aux besoins de l'enseignement supérieur et de la recherche, à la réalisation d'infrastructures de transport dans un projet de développement durable, ou encore à la rénovation urbaine.»...
Source: http://www.premier-ministre.gouv.fr | Source Status Categories: Veille Reglementaire,Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Veille Reglementaire,Lobbying/Analyse de Lobbying | Admin | Cache

Thu Feb 14 11:35:34 CET 2008

Des polluants venus de la campagne

«Des polluants venus de la campagne Chaque matin du lundi au vendredi à 6h10, la rédaction de RTL revient sur un sujet d'actualité. Décryptages, interviews, analyses. Jeudi 14 13 février : Philippe Lameloise, le directeur d'Airparif, répond à cette question : d'ou proviennent les particules fines qui polluent les villes et encombrent nos poumons ?»...
Source: http://www.rtl.fr | Source Status Category: Lobbying/Analyse de Lobbying


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Lobbying/Analyse de Lobbying | Ad