Home | Admin | Add Entry | About |

03 21 2014 8:20:10

Turquie: critique, le gouvernement interdit Twitter

«Mis en cause par la diffusion sur les réseaux sociaux d'enregistrements de conversations téléphoniques piratées, le Premier ministre Erdogan a décidé d'interdire le réseau social dans son pays. La censure est déjà effective. Une censure assumée. La Turquie a bloqué jeudi soir l'accès à Twitter, quelques heures après la menace lancée par le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan d'interdire le réseau social en représailles à la publication d'enregistrements d'écoutes téléphoniques le mettant en cause dans un scandale de corruption. Voici ce que voient les internautes turcs qui cherchent à se rendre sur le réseau social: "Nous allons supprimer Twitter. Je me moque de ce que pourra dire la communauté internationale", avait lancé Erdogan devant des milliers de partisans lors d'un rassemblement électoral à dix jours du scrutin municipal du 30 mars. "Ils verront alors la force de la Turquie", avait-t-il ajouté. Les responsables de Twitter expliquent comment contourner le blocage»...
Source: http://www.lexpress.fr | Source Status Category: Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances | Admin | Cache

03 19 2014 23:51:39

Affaire Cahuzac : un ex-agent de Tracfin au tribunal vendredi

«U n ancien agent de la cellule anti-blanchiment Tracfin (qui dépend du ministère de l'Economie et des Finances), Olivier Thérondel, comparait vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir révélé et critiqué sur un blog l'attitude de sa hiérarchie dans l'affaire du compte bancaire caché de Jérôme Cahuzac. Poursuivi pour violation du secret professionnel, le prévenu revendique le statut de lanceur d'alerte et espère la clémence de la 17e chambre correctionnelle. Sur un blog hébergé par Mediapart, Olivier Thérondel avait publié, les 22 et 26 avril, deux billets, retirés depuis, qui mettaient en cause les consignes de sa hiérarchie dans le suivi du dossier de Jérôme Cahuzac, l'ancien ministre du Budget contraint à la démission après des mois de mensonge sur sa possession d'un compte bancaire à l'étranger. Selon l'agent, une banque, dont il n'a pas communiqué l'identité, avait transmis à Tracfin, le 5 avril, une déclaration de soupçon. Elle indiquait qu'elle devait recevoir sur un compte français détenu par l'ancien député de Villeneuve-sur-Lot Jérôme Cahuzac, 685.000 euros en plusieurs virements, en provenance d'un autre établissement à Singapour. Selon son récit, Olivier Thérondel avait enregistré cette déclaration, mais lorsqu'étaient parvenues les informations relatives aux transferts effectifs, son supérieur direct l'avait enjoint, oralement, de ne plus effectuer d'opérations liées aux comptes de Jérôme Cahuzac. "Pourquoi ce black-out ? Rien ne justifiait une telle lenteur" A ce moment-là, le juge Renaud van Ruymbeke était déjà saisi d'une information judiciaire visant l'ancien ministre. Ce dernier avait affirmé sur son blog, le 2 avril, qu'il avait "donné les instructions nécessaires pour que l'intégralité des actifs" de son compte à l'étranger, "soit environ 600.000 euros, soient rapatriés sur (son) compte bancaire à Paris". Faute d'obtenir un ordre écrit, Olivier Thérondel avait fait part publiquement de ses interrogations, par le biais de son blog anonyme sur le site de Mediapart. "Je ne comprenais pas qu'une telle information ne soit pas transmise immédiatement à la justice. Pourquoi ce black-out ? Rien ne justifiait une telle lenteur", affirme l'ancien agent.»...
Source: http://www.sudouest.fr | Source Status Categories: Whistle Blowing,Juridique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Whistle Blowing,Juridique,Tendances | Admin | Cache

03 16 2014 18:8:0

Le Canard et les affaires : que peut publier la presse ?

«Buisson, Sarkozy, Taubira, les affaires et les polémiques sur les affaires vont bon train depuis quelques semaines. Le Canard Enchainé est au centre de plusieurs révélations, en particulier sur les enregistrements Buisson et les écoutes Sarkozy. Mais la justice, en l'espace de 3 jours, vient par deux fois de limiter la publication d'enregistrements clandestins qui portent atteinte à la vie privée. Que peut et doit faire la presse en la matière ? Quelles règles respecter ? Peut-elle tout publier ? Internet change-t-il la donne ? Et que font les presses de nos voisins sur la publication de documents clandestins ou d'écoutes téléphoniques ? Le Secret des Sources accueille ce samedi : Louis-Marie Horeau, rédacteur en chef du Canard Enchainé Et aussi : • Fabrice Lorvo, avocat spécialiste du droit des médias, notamment sur ce que dit le droit à propos des enregistrements clandestins : Lecture Partager - Jean-Marie Charon, sociologue des médias, notamment sur les relations journalstes, magistrats, enquêteurs et avocats :»...
Source: http://www.franceculture.fr | Source Status Category: Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances | Admin | Cache

03 15 2014 15:52:42

Internet : les Etats-Unis acceptent de ne plus gerer seuls les noms de domaine

«Internet deviendrait-il un peu moins américain ? Le gouvernement des Etats-Unis a annoncé, vendredi 14 mars, qu'il était prêt à abandonner son rôle central dans l'attribution des noms de domaine au profit d'une gouvernance mondiale. Une petite révolution dans un système inventé et développé par les Américains depuis les années 60. Lire l'interview de Tim Berners-Lee, l'inventeur du World Wide Web : « Le Web fait de plus en plus partie des droits de l'homme » Le contrôle des Etats-Unis sur le Réseau est attaqué depuis des années par les partisans d'un Internet libre. Et Washington, très critiqué après les révélations de l'espionnage de la NSA, a visiblement décidé de partager une partie de son pouvoir. L'annonce est venue du département du commerce, qui a indiqué dans un communiqué qu'il allait convoquer « les acteurs à travers le monde pour réfléchir à des pistes » qui permettront de retirer le rôle central du gouvernement américain dans la supervision de l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann), le régulateur mondial d'Internet chargé de valider les noms de domaines. L'idée étant « de soutenir et de renforcer le modèle de gouvernance globale d'Internet », selon les porte-parole du département. « Le temps est venu de lancer un processus de transition », a précisé le secrétaire adjoint au commerce, Lawrence Strickling.»...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Category: Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances | Admin | Cache

03 15 2014 11:35:22

New York : il photographie l'effondrement d'immeubles avec un drone, la police le stoppe

«"Un New-Yorkais qui aime prendre des photos." Sur Instagram, Brian Wilson se décrit de manière modeste. Cet habitant de la Grosse Pomme utilise pourtant un outil encore rarissime : le drone. Alors, mercredi 12 janvier, quand une explosion due au gaz détruit deux immeubles dans Harlem, faisant huit morts, Brian Wilson se rend sur le lieu du drame avec son DJI Phantom Quadcopter. A plusieurs dizaines de mètres du sol, l'engin saisit des vues spectaculaires et inédites de l'intervention des pompiers. L'une d'entre elles - pas la meilleure - est publiée sur Instagram :»...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Category: Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances | Admin | Cache

03 04 2014 23:28:20

Diffamation : seule l'action publique pour un maire mis en cause es qualite

«La diffamation est un droit procédural et qui ne le maitrise pas voit son action échouer. Le maire de Balma qui se considérait diffamé par le site d'une association en a fait l'amère expérience. Dans un arrêt du 11 février 2014, la cour d'appel de Toulouse a infirmé le jugement de première instance sur des fondements de pure procédure, constituant un bel exemple des erreurs à éviter. Ainsi, un maire, mis en cause es qualité, doit mettre en mouvement l'action publique comme il est prévue à l'article 31 de la loi du 29 juillet 1881. Comme cela n'a pas été fait, la cour d'appel a estimé qu'il s'agissait d'une fin de non recevoir tirée de l'article 46 de cette loi. Cet argument n'avait pas été soulevé en première instance, mais une fin de recevoir peut l'être pour la première fois en appel. Plus classiquement, la cour a aussi annulé l'assignation en raison de l'incertitude créée par le cumul des qualifications de diffamation et d'injure pour des imputations identiques ou quasi identiques, du fait que cela ne permet pas aux défenderesses d'assurer leur défense. Dans cette affaire, le site internet d'une association avait publié des propos très critiques à l'égard du maire de la commune de Balma. Suite à leur publication, ce dernier a notamment assigné l'association, le directeur de la publication du site pour injure et diffamation. Il avait obtenu gain de cause en première instance, l'exception de nullité du fait de l'imprécision des propos et de leur qualification ayant été rejetée. Le maire avait obtenu 7 500 E de réparation pour l'atteinte subie à son honneur et à sa réputation. lire la décision»...
Source: http://www.legalis.net | Source Status Categories: Juridique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Juridique,Tendances | Admin | Cache