Home | Admin | Add Entry | About |

04 29 2014 20:20:48

La justice suisse dependante des services de renseignement etrangers

«Un procès très attendu s'ouvre lundi devant le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone, celui de deux membres présumés d'Al-Qaida. Il s'agit d'un enjeu majeur pour le Ministère public de la Confédération qui utilisera notamment des données fournies par des agences de renseignement étrangères, explique un article du Tages-Anzeiger et du Bund. En effet, les services suisses n'ont pas l'autorisation de procéder à des écoutes téléphoniques sur le territoire helvétique. Or, évidemment, ce type d'écoutes joue un rôle essentiel pour tenter de démêler les implications éventuelles dans un réseau terroriste. Ce problème pourrait être résolu avec une nouvelle loi sur les renseignements.»...
Source: http://www.rts.ch | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Tendances | Admin | Cache

04 27 2014 9:45:6

Open data : ou en est la France ?

«Horaires de train, chiffres sur la pollution des nappes phréatiques, niveau des dépenses publiques, résultats des élections: la publication des données publiques a plus que jamais le vent en poupe. Elle prend tout doucement de l'ampleur en France. Après l'ouverture en 2011 du site data.gouv.fr, dédié à la diffusion gratuite de ces données produites par l'administration, le gouvernement compte bien accélérer la cadence. "Il faut convaincre l'opinion publique et les administrations publiques de nous rejoindre dans cette aventure", s'est enthousiasmée Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat au numérique, en cloture de la conférence organisée les 24 et 25 avril par la mission Etalab, chargée de la diffusion des données publiques, et le Conseil national du numérique.» [...] «Henri Verdier comprend l'inquiétude des deux sénateurs mais tient à rappeler que "pour l'instant, la protection est assurée par la loi et la vigilance des administrations". L’association Regards Citoyens ne comprend pas les conclusions du rapport : “Quand on parle de données publiques, c’est tout sauf des données personnelles”. »...
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com | Source Status Category: Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances | Admin | Cache

04 20 2014 15:30:45

Twitter peut-il aider a predire la criminalite ?

«Selon une étude de l'Université de Virginie, des information cachées sur Twitter peuvent être extrêmement utiles dans la lutte contre la criminalité. Certains délits ou certaines agressions pourraient être détectés à l'avance à condition de les analyser correctement. Selon ces travaux, financés par l'armée américaine et publiés dans le journal scientifique "Decision Support Systems", l'analyse de tweets géolocalisés permet de prédire 19 à 25 formes de criminalité, en particulier le harcèlement, le vol et certains types d'agressions. Ces conclusions sont surprenantes, car, bien sur, les gens tweetent rarement directement sur les infractions qu'ils vont commettre, souligne le principal auteur de l'étude, Michael Gerber, du laboratoire de technologie prévisionnelle de l'université. Mais si les tweets n'ont pas de lien direct avec un délit, ils contiennent des éléments précieux sur les activités de leurs auteurs ou sur leur quartier et leur entourage. L'idée de la police prédictive»...
Source: http://www.lefigaro.fr | Source Status Category: Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances | Admin | Cache

04 20 2014 10:13:6

Beauvau prepare le grand lifting du renseignement

«Grand chantier de Manuel Valls, la place Beauvau prépare le lifting du renseignement alors que le gouvernement s'apprête à prendre des mesures pour freiner le départ de mineurs pour le djihad. "Il y aura une communication" sur les questions de terrorisme "dans les prochains jours en conseil des ministres", a annoncé le nouveau ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, lors d'une rencontre avec son homologue autrichienne, Johanna Milk-Leitner. "J'aurai l'occasion de m'exprimer", a-t-il ajouté. Cette "communication", début mai, interviendra en même temps que la mise en oeuvre d'un grand lifting du renseignement placé sous la coupe de l'Intérieur. Un chantier lancé il y a un an par Manuel Valls, deux ans après les ratés dans l'affaire Merah. Selon des sources gouvernementales, ce conseil des ministres sera "dédié" à la façon dont le gouvernement entend lutter contre les filières djihadistes en France, particulièrement vers la Syrie, où des mineurs, de plus en plus nombreux, se rendent pour combattre.» [...] « Chamboulements en vue au renseignement La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), fusion des Renseignements généraux (RG) et de la DST (contre-espionnage) sous le gouvernement Sarkozy - mise en cause dans l'affaire Merah - devient une direction générale (DGSI) en mai, un peu à l'image de la puissante Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). La DGSI quitte le giron de la direction de la police pour ne dépendre que du ministre de l'Intérieur et lutter, comme elle le fait depuis sa création, contre le terrorisme ou l'intelligence économique. Avec des moyens et une autonomie considérables : recrutement de 430 analystes, interprètes, informaticiens ou chercheurs sur cinq ans s'ajoutant aux quelque 3 200 fonctionnaires de police actuels, avec un budget propre. Des "RG new look" Les textes de décret sont prêts. Ce devait être effectif le 1er mai, "plutôt début mai", selon une source à Beauvau. Idem pour le renseignement dit de proximité, jusqu'à présent traité par la Sous-Direction de l'information générale (SDIG), née elle aussi de la réforme de 2008 et qui a accueilli une partie des ex-RG. Parent pauvre du renseignement, face au mastodonte DCRI, elle se transforme - le 1er mai également - en Service central du renseignement territorial (SCRT) pour surveiller les mouvements sociaux, dérives sectaires, violences urbaines et mouvements ultras à droite et à gauche, ces derniers relevant plutôt de la DCRI. Ces "RG new look", selon l'expression d'un policier, sont dirigés par un policier secondé d'un gendarme, les deux forces étant appelées à travailler ensemble. C'est là que le bât blesse : là où il est envisagé de mettre des gendarmes dans des antennes du SRCT, les puissants syndicats de police ont déjà créé une intersyndicale comme à Narbonne et bientôt à Montbéliard. Ils se plaignent du "poids grandissant des gendarmes". Pas morte, la guerre police-gendarmerie... »...
Source: http://www.lepoint.fr | Source Status Category: Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances | Admin | Cache

04 15 2014 21:2:15

La communication politique a-t-elle tue la politique ? - 11/04/2014 - News et videos en replay - Ce soir (ou jamais !) - France 2

«Les invités de Frédéric Taddei se penchent sur la commmunication en politique en s'appuyant notamment sur la période de la campagne électorale pour les élections municipales, un récent changement de gouvernement et une vie des partis sans cesse animée. Dans les médias, sont souvent évoqués les désormais célèbres «éléments de langage», qui doivent assurer une communication cohérente. Derrière tout discours d'un personnage politique, se cache souvent un expert communicant. Les idées des intervenants sont-elles pour autant mieux mises en valeur grâce à ces techniques oratoires ? Le débat est ouvert. Dick Annegarn assure le live musical de l'émission.»...
Source: http://www.france2.fr | Source Status Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence ,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Stratégie d'Influence et de Contre-influence ,Tendances | Admin | Cache

04 12 2014 8:55:58

Affaire UraMin : pourquoi Areva est-il vise par une enquete judiciaire ?

«Il ne faut pas chercher plus loin les raisons de son absence du gouvernement Valls, dans lequel sa présence était annoncée. L'exécutif tient désormais à distance Anne Lauvergeon, l'ancienne patronne d'Areva (2001-2011), le géant français du nucléaire. En effet, selon les informations du Monde, c'est parce que la gestion de Mme Lauvergeon fait l'objet de deux enquêtes distinctes, dont nous révélons l'existence, que cette dernière n'a pas obtenu le maroquin qui lui semblait destiné... Première procédure embarrassante : celle conduite en toute discrétion par la Cour des comptes, qui devrait rendre au mois de mai un rapport définitif annoncé comme saignant sur Areva, période 2006-2012. Le prérapport a déjà été rédigé, la procédure entre maintenant dans sa phase contradictoire, avec l'audition prévue ces jours-ci de Mme Lauvergeon. Lire le portrait (édition abonnés) : Anne Lauvergeon, une forte tête pour une petite entreprise Mais d'ores et déjà, les magistrats de la rue Cambon estiment avoir mis au jour de nombreuses irrégularités, liées au rachat en 2007 par Areva, dont l'Etat est actionnaire, de la société canadienne UraMin, propriétaire de gisements d'uranium en Afrique, pour 1,8 milliard d'euros. Ils ont donc effectué un signalement au parquet national financier, le 20 février, en vertu de l'article 40 du code de procédure pénale, qui fait obligation à toute autorité constituée découvrant un crime ou un délit de saisir la justice.» [...] «Un moment tenté d'accompagner Areva dans l'aventure UraMin, EDF y avait d'ailleurs renoncé, sur les conseils de la banque Goldman Sachs, qui pointait des risques et un prix « beaucoup trop élevé ». Un avis semble-t-il justifié : en Namibie, dont les gisements faisaient partie des actifs d'UraMin, Areva a récemment différé la mise en exploitation de son site de Trekkopje. Toutes les installations ont été placées sous cocon en 2013. Par ailleurs, le 16 mai, le tribunal correctionnel de Paris sera amené à juger une affaire d'espionnage qui avait secoué Areva. Le parquet de Paris a décidé de citer à comparaître Mario Brero, dirigeant de la société suisse d'intelligence économique Alp Services. Il est poursuivi pour « complicité et recel de violation du secret professionnel » au préjudice d'Olivier Fric, consultant en énergie mais surtout mari d'Anne Lauvergeon, et de Ludivine Wouters, la fille de Daniel Wouters, ex-cadre d'Areva. Entendus pendant l'enquête, aucun des dirigeants de l'entreprise n'a finalement été renvoyé. M. Brero est accusé d'avoir enquêté sur la vie privée de M. Fric en se procurant notamment ses relevés téléphoniques. Il avait été mandaté par M. de Montessus, qui s'interrogeait sur l'achat… d'UraMin. »...
Source: http://www.lemonde.fr | Source Status Categories: Tendances,Intelligence Economique


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances,Intelligence Economique | Admin | Cache

04 09 2014 18:26:2

Heartbleed : faille critique pour OpenSSL, correctifs en route

«Heartbleed touche la bibliothèque logicielle de chiffrement OpenSSL. Si elle est critique, elle n'impacte que les versions 1.0.1 et la bêta de la 1.0.2 d'OpenSSL. Assez important tout de même, la version stable 1.0.1 étant déjà largement déployée. Autre raison du sérieux de la faille : cela touche en conséquence l'implémentation des protocoles SSL et TLS, au coeur de la sécurité sur Internet. D'autant que Heartbleed a été publiée alors que beaucoup d'entreprises et d'éditeurs logiciels n'ont pas eu le temps de pousser une version corrigée d'OpenSSL sur les systèmes de leurs clients.»...
Source: http://www.zdnet.fr | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Tendances | Admin | Cache

04 08 2014 22:43:44

Données de connexion : la directive est déclarée illégale par la Cour de justice

«C'est un vrai coup de tonnerre. La directive qui constitue le pilier pour tout ce qui touche aux enquêtes judiciaires et à la lutte contre le terrorisme est invalidée : elle comporte une ingérence d'une vaste ampleur et d'une gravité particulière dans les droits fondamentaux au respect de la vie privée. Le système s'écroule. Nous nous étions fait l'écho de l'avis très critique de l'avocat général ; l'arrêt rendu ce jour est de la même veine. La directive en cause La directive sur la conservation des données a pour objectif principal d'harmoniser les dispositions des Etats membres sur la conservation de certaines données générées ou traitées par les fournisseurs de services de communications électroniques accessibles au public ou de réseaux publics de communication. Elle vise ainsi à garantir la disponibilité de ces données à des fins de prévention, de recherche, de détection et de poursuite des infractions graves, comme notamment les infractions liées à la criminalité organisée et au terrorisme. Ainsi, la directive prévoit que les fournisseurs précités doivent conserver les données relatives au trafic, les données de localisation ainsi que les données connexes nécessaires pour identifier l'abonné ou l'utilisateur. En revanche, elle n'autorise pas la conservation du contenu de la communication et des informations consultées. Cette directive est ancienne (2006) et a depuis lors été transposée dans les Etats membres ou la loi est en vigueur depuis longtemps. En vigueur mais contestée. Les questions préjudicielles C'est à la suite d'une de ces contestations que la High Court (Haute Cour, Irlande) ainsi que le Verfassungsgerichtshof (Cour constitutionnelle, Autriche) demandent à la Cour de justice d'examiner la validité de la directive, notamment à la lumière de deux droits fondamentaux garantis par la charte des droits fondamentaux de l'Union européenne, à savoir le droit fondamental au respect de la vie privée et le droit fondamental à la protection des données à caractère personnel.»...
Source: http://www.droit-technologie.org | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Juridique,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Juridique,Tendances | Admin | Cache

04 03 2014 10:52:34

Les journalistes remplaces par des robots ?

«Faire écrire des articles par des robots, n'est plus une illusion. Le Los Angeles Times et The Guardian ont déjà expérimentés l'idée, provoquant une grande curiosité chez les internautes. Un tremblement de terre d'une magnitude de 4.4 a frappé il y dix jour une région de l'Etat de Carlifornie aux Etats-Unis. Le Los Angeles Times a posté, dans un délai très rapide, un article sur son site Internet. Mais ce n'est pas l'oeuvre d'un journaliste, c'est un robot qui l'a écrit et publié,en seulement trois minutes ! Comment est-ce possible ? En fait, c'est très simple : le United States Geological Survey (Institut d'études géologiques des Etats-Unis, USGS) a adressé des informations du tremblement de terre au système automatique de la rédaction du journal, qui ont pu ensuite être insérées dans un modèle d'article d'autopréparation pour créer une brève. Le système a été développé par Ken Schwenck, journaliste et programmeur du journal. Un robot d'une part prend en charge les reportages concernant les tremblements de terre, et le journal possède un autre système automatique visant à collecter les nouvelles, sur les suicides par exemple à Los Angeles. Puis, les journalistes décideront des articles qui mériteront un futur reportage. Le média américain n'est pas le seul à profiter de telles avancées technologiques. Le quotidien britannique The Guardian a créé, en collaboration avec le Newspaper Club, un nouveau journal baptisé The Long Good Read. Ses articles proviennent des longs reportages de The Guardian, alors que la mise en page est réalisée par Arthr, un logiciel en ligne gratuit. Les rédacteurs n'ayant plus qu'à insérer les adresses web, les contenus et les photos.»...
Source: http://french.people.com.cn | Source Status Category: Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Tendances | Admin | Cache

04 01 2014 13:11:2

Une nouvelle forme de phishing imite l'authentification Google

«Vous avez reçu un mail Google, proposant un lien sécurisé (HTTPS) renvoyant vers une page du domaine google.com ? Et bien il peut tout de même s'agir d'un mail frauduleux ! Comment ne pas se faire piéger par cette tentative d'hameçonnage dernier cri ? Des courriels de phishing, on en reçoit preque tous les jours (Yahoo, Collisimo, EDF, Orange, SFR, Free, La Banque Postale, PayPal, CAF, Visa Mastercard, etc.), ce n'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire la grimace ! Pourtant, certaines de ces tentatives de vol d'informations personnelles ou bancaires sont de plus en plus sophistiquées, à la fois sur la forme (moins de fautes d'orthographe), mais aussi sur le fond : en cas de doute, on glisse généralement sa souris sur le lien proposé pour détecter l'arnaque (l'URL censée renvoyer vers le site de EDF ou Orange est en réalité une adresse web étrange... et frauduleuse). Et bien cette astuce pourrait bien être de l'histoire ancienne ! En effet, Symantec a détecté une nouvelle forme d'hameçonnage particulièrement trompeuse : Le courriel provient des services Google Le lien proposé appartient au domaine google.com Le lien proposé est bien en HTTPS (page sécurisée) L'habit ne fait pas le moine Cette arnaque d'un nouveau genre commence, comme à chaque fois, par la réception d'un e-mail : portant l'objet « Documents », il s'agit de la notification du partage d'un document Google Drive (anciennement appelé Google Docs). Rien dans ce courriel n'est faux : le lien proposé renvoie en effet vers un document Google Drive (URL google.com, préfixe HTTPS).»...
Source: http://www.panoptinet.com | Source Status Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Tendances


Posted by "G.C.'s newsbot" Permalink | Categories: Vulnérabilités Informationnelles,Tendances | Admin | Cache